SlideShare une entreprise Scribd logo
#FUTURSPLURIELS
GRANDS PROJETS NUMÉRIQUES ET DÉFIS ÉCOLOGIQUES :
CONTRADICTOIRES, OU NÉCESSAIRES ?
La 5G comme « commun négatif »
Alexandre Monnin
La 5G et le droit à
innover… comme tout le
monde !
• Innover est-ce faire la même
chose que tout le monde ?
• Innover est-ce plus exactement se
retrouver forcé à faire la même
chose que tout le monde ?
• In fine, qu’y a-t-il, au juste,
d’innovant là-dedans ?
Le point de vue d’un capitaliste
Posons la question à un capitaliste ayant fait fortune dans le numérique, Peter Thiel (de surcroît,
c’est loin d’être un gauchiste)
Innovation ou… Imitation ?
• Inspiré par les travaux de l’anthropologue René Girard, auprès duquel étudia, Thiel se
méfie comme de la peste des mécanismes mimétiques (désir, violence, etc.).
• Pour Thiel, l'imitation engendre une course qui conduit à l’appauvrissement, la
concurrence parfaite signifiant le tarissement des profits. Ceci, à la différence de
l’innovation véritable.
• Premier constat : il vaudrait mieux parler ici « d’imitation », ce qui décrit parfait le cadre
posé par le président de la république.
Innovation ou… Imitation ?
• L’imitation débouche sur la concurrence (et le conflit) alors que l’innovation véritable aboutit
une forme de différentiation, une finalité que toute entreprise doit viser.
• Autrement, les entreprises créent certes de la valeur mais n’en captent qu’une petite partie.
Même les très grandes entreprises dans des secteur comme les télécoms peuvent s’avérer non
rentables. Surtout sur un marché européen hyperconcurrentiel qui compte une foultitude
d’acteurs…
• Deuxième constat : dans l’hypothèse d’un marché parfaitement concurrentiel, des entreprises
indifférenciées vendent des produits ou des services parfaitement homogènes et substituables.
Elle ne contrôlent donc pas leur marché et, selon Thiel, les prix ne sont plus déterminés que par la
loi d’airain de l'offre et de la demande (ce dernier point étant le plus discutable).
Dissent at Heart of Telecom Industry Undermines
France’s 5G Push
• https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-18/dissent-at-heart-of-telecom-
industry-undermines-france-s-5g-push
• Outre les enjeux environnementaux, la rentabilité est d’ailleurs questionnée en
interne au sein d’un opérateur comme Orange, ce dont la presse s’est fait
l’écho récemment.
• “Orange will bear all the heavy investments (licenses, equipment, rollout) that
will benefit other companies at the bottom of the food chain and possibly the
state,” the authors wrote.” (in Sans 5G : Orange dans le monde du futur).
Rentabilité ?
• Pour pallier ce problème, les opérateurs comptent sur le « network slicing » afin de faire
émerger de nouveaux modèles économiques « verticaux » qui leur permettront enfin de
capter de la valeur.
A ce sujet, voir l’annexe à la fin de la présentation 
Rentabilité ou fin de la neutralité
du net ?
En résumé :
• Soit les opérateurs consentiront à de lourds investissements pour faire comme tout le
monde, dans une démarche d’imitation et non d’innovation, sur des marchés
condamnés à une très faible rentabilité…
• Soit ils pousseront pour faire émerger de nouveaux business models autour du network
slicing et de la virtualisation des réseaux, menaçant potentiellement la neutralité du Net
(même si l’UE tente de trouver une position conciliatrice).
Rentabilité et explosion des
usages
Par ailleurs, ce modèle économique, comme l’écrit un expert en faveur de la 5G, doit croître, à plus forte raison avec le 6G à venir
(toujours dans la logique mimétique) :
« L'antenne ne sera là que pour transmettre le signal. Cela permettra ensuite du network slicing : dans les centres de
données, il sera possible de créer des réseaux spécifiques pour différents usages, par exemple l'un pour connecter les
machines-outils de l'industrie 4.0. et l'autre pour regarder du football, ou conduire les voitures autonomes. Et chaque
tranche virtuelle aura les protocoles adaptés. Bientôt ce sera un réseau par personne... C'est ce qui est prévu! A long-
terme, la 6G travaille sur le développement de cette technologie de network slicing pour avoir non plus une
vingtaine de réseaux pour autant de grands services, mais bien davantage. L'idée est de créer le réseau quand le
client se connecte. Mais c'est encore très discuté, car il faudrait des milliards de réseaux. On ne sait pas encore
bien comment contrôler tout cela [je souligne]. »
https://www.usinenouvelle.com/editorial/la-vraie-revolution-de-la-5g-vient-de-l-usage-de-datacenters-estime-guy-pujolle-
professeur-a-sorbonne-universite.N1007319
Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets
dont ils chérissent les causes (Bossuet)
« Pour résumer, la 5G va dans trois directions : l’Internet massif des objets; le très haut débit en mobilité
(par exemple pour regarder des vidéos en haute-définition dans un train) ; les missions critiques. »
« Dans mon livre, j'estime que la consommation devrait être à peu près constante, mais il est vrai qu'elle
pourrait augmenter si les usages explosent. »
https://www.usinenouvelle.com/editorial/la-vraie-revolution-de-la-5g-vient-de-l-usage-de-datacenters-
estime-guy-pujolle-professeur-a-sorbonne-universite.N1007319
 Constat de Guillaume Mandil (Inria STEEP) : d’un côté on promet un succès économique à base
d’explosion des usages, de l’autre on table sur la capacité à endiguer ces mêmes usages…
Ceci s’accorde d’ailleurs très bien avec le modèle
de la gouvernance climatique…
« Ce modèle repose sur des mesures dites « en fin de tuyau », c'est-à-dire
qu’on va tenter de réguler les outputs, et donc les émissions de gaz à effet
de serre. Les négociations internationales concerneront donc
principalement la répartition de l’effort global de réduction des émissions.
On ne s’attaquera pas, en revanche, à la question des inputs, c’est-à-dire
aux processus qui déterminent l’évolution des émissions, comme la
production énergétique, les modèles de développement industriel ou le
fonctionnement de l’économie mondiale. »
• Aykut, Stefan, 2020, Climatiser le monde. Quae.
La 5G et les communs négatifs
• Un commun (ici une technologie issue de travaux scientifiques, accessible via des
standards) qui s’impose par la pression mimétique (ne parlons pas de désir), est-il encore
un commun « positif » ?
• Au regard des problèmes considérés (environnementaux, potentiellement sanitaires,
énergétiques, économiques, démocratiques, etc.), ne peut-on parler de commun
« négatif » ?
Communs négatifs ?
« Les communs négatifs désignent des “ressources”, matérielles ou immatérielles, « négatives » tels que les déchets, les centrales nucléaires, les sols pollués ou encore
certains héritages culturels (le droit d’un colonisateur, etc.). Tout l’enjeu étant d’en prendre soin collectivement (commoning) à défaut de pouvoir faire table rase de ces
réalités. Aussi s’agit-il d’un élargissement de la théorie classique des communs, notamment par rapport à l”approche « positive » des Commons Pool Resources
proposée par Elinor Ostrom, qualifiée parfois de bucolique par Alexandre Monnin. L’approche par les communs négatifs tourne autour de deux axes majeurs a) le fait
d’accorder une valeur négative à des réalités souvent jugées positives – les réserves d’énergie fossile, le numérique, etc. (ce que l’on pourrait qualifier de lutte pour
la reconnaissance en considérant que tout commun est d’abord un incommun chargé d’une conflictualité) et b) le fait de bâtir de nouvelles institutions
susceptibles de permettre à des collectifs de se réapproprier démocratiquement des sujets qui leur échappaient jusqu’à présent, en particulier la co-existence avec
les communs négatifs, plus ou moins mis à distance (on peut songer aux récentes mesures prises par des maires au sujet des pesticides mais aussi au numérique
demain, sur le même modèle). [je souligne] Cette réappropriation par le détour de nouvelles institutions pose de nombreuses questions : d’échelles, de compétences,
de subsidiarité, de droit ascendant, etc.
Par ailleurs, les communs négatifs peuvent induire l’idée de communautés de non-usage, autrement dit, de collectifs cherchant à ne plus utiliser certaines entités
autrefois qualifiées de ressources (à l’opposé, cette qualification constituait clairement une désinhibition facilitant et légitimant les démarches extractivistes). »
« Commun négatif », in Glossaire des communs, Alexandre Monnin et Lionel Maurel, https://politiquesdescommuns.cc/glossaire?#communnegatif,
Communs négatifs
Quelle valence pour le commun ? Négative ou positive ?
 Nécessite de procéder à de « enquêtes de valuation » (importance de l’enquête pour la
démocratie, à l’instar des proposition du philosophe John Dewey).
 Comprendre les attachements aux technologies, aux perspectives annoncées (emploi,
croissance, etc.) et la viabilité de ces attachements au regard d’autres trajectoires :
climatiques, énergétiques, extractivistes, démocratiques, etc.
 La première lutte est une lutte pour la reconnaissance de la valence (+ ou -) du
commun.
Inventer en fermant un projet ?
• S’agit-il pour autant de « tout arrêter » comme le craint le président Macron ?
« Le pire »
Inventer en fermant un projet ?
• Au contraire, la réelle invention en la matière n’est pas l’imitation itérative à
laquelle on cède sous la pression de ses concurrents mais l’action stratégique.
• Comme le demande les salariés d’Orange opposés à la 5G : « instruisons
ensemble, à la place du projet de la 5G et en réutilisant les moyens qui lui sont
alloués, des scénarios alternatifs ».
Faire et ne pas faire (et faire autre chose)
• Faire nous exposera très certainement à violer les engagements de la
France en matière de budget carbone. Il y a sans doute matière à 1)
valoriser le respect de ces engagement, 2) investir dans d’autres
projets et modèles économiques, sans doute moins destructeurs de
pure valeurs & n’accélérant pas le péril auquel s’exposent nos territoire
(en terme de co-viabilité).
• Plus vraisemblablement, si rupture de nos engagements en matière
d’émission il y a, elle ne sera que temporaires, car nous serons obligés
de faire machine arrière sous la pression de facteurs physiques et
législatifs qui ne manqueront pas de faire irruption.
• Autrement dit, le 5G n’est qu’une parenthèse qui sera démantelée plus
tard, à grands frais, ou maintenant, au profit d’une stratégie à la fois
plus inventive et plus réaliste. Il faut combattre la mauvaise fiction
qui continue à se faire passer pour une forme de réalisme.
Comment ?
Ce sont ces stratégies que nous mettons en
place au moyen de protocoles d’arbitrages
démocratiques en accompagnants des
municipalités ou des collectifs dans le cadre
de l’initiative Closing Worlds.
Conclusion
• La 5G n’est qu’un avatar de nos « futurs
obsolètes », selon une expression que
j’affectionne.
• Comme l’écrivait Yves Stourdzé en 1978 (!) :
« nous nous promenons aujourd’hui dans les
ruines de notre avenir ».
• Il nous faut bâtir de nouvelles institutions pour
désaffecter et réaffecter des projets condamnés
avant de subir l’ensemble de leurs effets.
• La lutte n’oppose d’ailleurs plus des acteurs para-
institutionnels aux acteurs institutionnels, et ce à
l’image des mesures prises par certains maires
contre les pesticides. C’est une lutte qui traverse
les institutions (communes/préfectures), les
formes de légitimités (directe ou indirecte), les
échelles (locales/nationales), etc.
Bonus
Le network slicing et la neutralité du Net
• Le point de vue d'Ericsson : “If not done carefully net neutrality
regulation risks hindering innovation in networks, like network slicing
- a key 5G fundament; and threatening the viability of IoT. Modern
infrastructure for a smart society will require the flexibility to create
network services that appropriately handle unique requirements.”,
https://www.ericsson.com/en/public-policy-and-government-
affairs/net-neutrality
Le network slicing et la neutralité du Net
“In the past months, the European net neutrality debate has often revolved around the introduction of
the next generation of mobile phone networks, 5G. This is because 5G specifies new ways in which
operators can treat traffic that is transmitted over their networks in a differentiated way. In particular it
ecompasses a technology called "network slicing", where multiple virtual networks with different
quality of service characteristics are provided over the same infrastructure. A network slice could for
example be optimised for very low latency, or guarantee a minimum bandwidth, or allow
communications with particularly low energy requirements on the mobile device.
Equipment manufacturers such as Ericsson and Nokia have been marketing these new features of 5G
to network operators by arguing that they allow operators to create new products addressing
"verticals", meaning they could form partnerships with providers of specific applications and develop a
bundled product aimed at a specific customer base. For example, network operators could partner
with a weather sensor manufacturer and sell sensors, monitoring software, and the required network
service as a bundle to large farming operations wishing to better monitor the environment their crops
grow in.
The Regulation allows for "specialised services" that are treated distinctly from internet access
services (IAS) and thus are not subject to the regular net neutrality rules. However, what services can
be deployed under what conditions is crucial, so these exceptions cannot be used to circumvent the
net neutrality protections that the Regulation otherwise establishes. The Regulation requires that
deploying an application as a specialised service is actually necessary (it cannot be provided over the
regular internet instead) and that specialised services are not detrimental to the general quality of the
IAS.”
https://en.epicenter.works/content/the-new-eu-net-neutrality-guidelines-berec-responds-to-criticism
Le network slicing et la neutralité du Net
“Here’s how GSMA — representative of mobile operators worldwide and the
association behind MWC — sees the business opportunities of network
slicing:
“Just as digitisation has opened up the consumer market to a previously
unimaginable array of experiences (most from outside the mobile
ecosystem), we believe that slicing, and the adaption capabilities within, will
be a similar catalyst for business customers, enabling them to facilitate their
activities in ways we may struggle to even imagine today.”
Translating that to human speak: telecoms are extremely excited about the
possibilities of network slicing as it would allow them to stop selling complete
packages (or “one-size-fits-all sales models” as they like to call it) and
instead sell more specialized packages — e.g. specify whether a customer
gets ultra-high-bandwidth communication or extremely low latency.
Telecoms argue this would benefit everyone and help with the adoption of
5G.”
https://thenextweb.com/eu/2019/02/28/5g-is-a-threat-to-europes-absolute-net-
neutrality/
Le network slicing et la neutralité du Net
“To sell slices separately, 5G would likely need to be classified as
‘specialized services’ under EU law, which are exempt from net
neutrality. Specialized services are basically “something other than the
internet” and often use the same protocols or the same infrastructure
as internet-connected devices, but are separate from the open
internet, e.g. television or telephony voice over LTE.
“Specialized services is the biggest weak point we have right now.
Weakening that would allow 5G to basically circumvent net neutrality
completely,” says Lohninger. For him, it’s worrying that the ISP would
act as a de facto gatekeeper, deciding which slice is most suitable for
which application and charging accordingly. In extreme cases, it could
result in users having to pay for each service they’d like to use.”
https://thenextweb.com/eu/2019/02/28/5g-is-a-threat-to-europes-
absolute-net-neutrality/
Le network slicing et la neutralité du Net
“Network slicing is not just relevant for specialised services: it also allows operators
to create new IAS products where one subscription provides access to the internet
using multiple slices with different quality of service characteristics in a way that
had not been implemented on mobile devices before. We have always argued that
such products are allowed under the Regulation if the subscriber is in full control
over which application makes use of which slice. In the new Guidelines, BEREC
has added language that reflects this: the Guidelines state that such products must
handle the different quality of service levels in an application-agnostic way and
clearly defines that this means independent of application (and not grouping similar
applications together).
By adopting this guidance, BEREC is the first major regulatory body to make it
clear that net neutrality regulation and 5G are compatible. The particular solution
gives users control over how they want to use their internet access service.”
https://en.epicenter.works/content/the-new-eu-net-neutrality-guidelines-berec-responds-
to-criticism

Contenu connexe

Tendances

Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...
Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...
Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...
IE-Club
 
Transitions² : transition écologique, numérique et coopération
Transitions² : transition écologique, numérique et coopérationTransitions² : transition écologique, numérique et coopération
Transitions² : transition écologique, numérique et coopération
Fing
 
Poster Transitions2 - 2015
Poster Transitions2 - 2015Poster Transitions2 - 2015
Poster Transitions2 - 2015
Fing
 
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Agence du Numérique (AdN)
 
Year Book 2020 - Leonard (FR)
Year Book 2020 - Leonard (FR) Year Book 2020 - Leonard (FR)
Year Book 2020 - Leonard (FR)
Leonard
 
Pres 15jan13 machines a scandales
Pres 15jan13 machines a scandalesPres 15jan13 machines a scandales
Pres 15jan13 machines a scandales
Bodyspacesociety Blog
 
3 scénarios pour un Paris 0 carbone
3 scénarios pour un Paris 0 carbone3 scénarios pour un Paris 0 carbone
3 scénarios pour un Paris 0 carbone
Leonard
 
Le territoire innovant: Une approche intégrée du territoire comme ressource c...
Le territoire innovant: Une approche intégrée du territoire comme ressource c...Le territoire innovant: Une approche intégrée du territoire comme ressource c...
Le territoire innovant: Une approche intégrée du territoire comme ressource c...
Université Paris-Dauphine
 
Paola TUBARO - Web et Privacy : sur le prétendu renoncement à la vie privée d...
Paola TUBARO - Web et Privacy : sur le prétendu renoncement à la vie privée d...Paola TUBARO - Web et Privacy : sur le prétendu renoncement à la vie privée d...
Paola TUBARO - Web et Privacy : sur le prétendu renoncement à la vie privée d...
Bodyspacesociety Blog
 
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
Fing
 
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que techniqueSmart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Université Paris-Dauphine
 
Une introduction à la co-création dans le domaine des TIC
Une introduction à la co-création dans le domaine des TICUne introduction à la co-création dans le domaine des TIC
Une introduction à la co-création dans le domaine des TIC
Robert Viseur
 
Construction collective de scenarios pour appréhender l’après
Construction collective de scenarios pour appréhender l’aprèsConstruction collective de scenarios pour appréhender l’après
Construction collective de scenarios pour appréhender l’après
Leonard
 
Puech idrrim 2015 10 21
Puech idrrim 2015 10 21Puech idrrim 2015 10 21
Puech idrrim 2015 10 21
mpuech
 
Global Issues in Communication EPFL
Global Issues in Communication EPFLGlobal Issues in Communication EPFL
Global Issues in Communication EPFL
Adrian Holzer
 
Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus a...
Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus a...Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus a...
Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus a...
mpuech
 
Innovation dans le secteur public
Innovation dans le secteur publicInnovation dans le secteur public
Innovation dans le secteur public
Giorgio Pauletto
 
Michel Puech - Philosophie du vieillissement au temps de la haute technologie
Michel Puech - Philosophie du vieillissement au temps de la haute technologieMichel Puech - Philosophie du vieillissement au temps de la haute technologie
Michel Puech - Philosophie du vieillissement au temps de la haute technologie
mpuech
 
Post-Smarticity
Post-SmarticityPost-Smarticity
Post-Smarticity
Fing
 

Tendances (20)

Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...
Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...
Compte-rendu conférence "Green Economy : Nouveaux Business et Cross-fertilisa...
 
Transitions² : transition écologique, numérique et coopération
Transitions² : transition écologique, numérique et coopérationTransitions² : transition écologique, numérique et coopération
Transitions² : transition écologique, numérique et coopération
 
Poster Transitions2 - 2015
Poster Transitions2 - 2015Poster Transitions2 - 2015
Poster Transitions2 - 2015
 
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
 
scenario baseddesign
scenario baseddesignscenario baseddesign
scenario baseddesign
 
Year Book 2020 - Leonard (FR)
Year Book 2020 - Leonard (FR) Year Book 2020 - Leonard (FR)
Year Book 2020 - Leonard (FR)
 
Pres 15jan13 machines a scandales
Pres 15jan13 machines a scandalesPres 15jan13 machines a scandales
Pres 15jan13 machines a scandales
 
3 scénarios pour un Paris 0 carbone
3 scénarios pour un Paris 0 carbone3 scénarios pour un Paris 0 carbone
3 scénarios pour un Paris 0 carbone
 
Le territoire innovant: Une approche intégrée du territoire comme ressource c...
Le territoire innovant: Une approche intégrée du territoire comme ressource c...Le territoire innovant: Une approche intégrée du territoire comme ressource c...
Le territoire innovant: Une approche intégrée du territoire comme ressource c...
 
Paola TUBARO - Web et Privacy : sur le prétendu renoncement à la vie privée d...
Paola TUBARO - Web et Privacy : sur le prétendu renoncement à la vie privée d...Paola TUBARO - Web et Privacy : sur le prétendu renoncement à la vie privée d...
Paola TUBARO - Web et Privacy : sur le prétendu renoncement à la vie privée d...
 
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
 
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que techniqueSmart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
 
Une introduction à la co-création dans le domaine des TIC
Une introduction à la co-création dans le domaine des TICUne introduction à la co-création dans le domaine des TIC
Une introduction à la co-création dans le domaine des TIC
 
Construction collective de scenarios pour appréhender l’après
Construction collective de scenarios pour appréhender l’aprèsConstruction collective de scenarios pour appréhender l’après
Construction collective de scenarios pour appréhender l’après
 
Puech idrrim 2015 10 21
Puech idrrim 2015 10 21Puech idrrim 2015 10 21
Puech idrrim 2015 10 21
 
Global Issues in Communication EPFL
Global Issues in Communication EPFLGlobal Issues in Communication EPFL
Global Issues in Communication EPFL
 
Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus a...
Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus a...Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus a...
Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus a...
 
Innovation dans le secteur public
Innovation dans le secteur publicInnovation dans le secteur public
Innovation dans le secteur public
 
Michel Puech - Philosophie du vieillissement au temps de la haute technologie
Michel Puech - Philosophie du vieillissement au temps de la haute technologieMichel Puech - Philosophie du vieillissement au temps de la haute technologie
Michel Puech - Philosophie du vieillissement au temps de la haute technologie
 
Post-Smarticity
Post-SmarticityPost-Smarticity
Post-Smarticity
 

Similaire à La 5G comme "commun négatif"

Cae economie numérique
Cae economie numériqueCae economie numérique
Cae economie numérique
NetPME
 
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
Aller du  sens dessus-dessous vers le sens  au-dessus de toutAller du  sens dessus-dessous vers le sens  au-dessus de tout
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
contactOpinionWay
 
Les GAFAM, notre oligopole quotidien
Les GAFAM, notre oligopole quotidienLes GAFAM, notre oligopole quotidien
Les GAFAM, notre oligopole quotidien
smyrnaios
 
Comment Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft ont pris le contrôle de ...
Comment Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft ont pris le contrôle de ...Comment Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft ont pris le contrôle de ...
Comment Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft ont pris le contrôle de ...
smyrnaios
 
Livre blanc #G9plus : Big Data - l'accélérateur d'innovation
Livre blanc #G9plus : Big Data - l'accélérateur d'innovationLivre blanc #G9plus : Big Data - l'accélérateur d'innovation
Livre blanc #G9plus : Big Data - l'accélérateur d'innovation
Institut G9+
 
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
Hortense Billot
 
Le Numérique Pilier d'innovation sociétale et économique ? - Antoine CHOTARD ...
Le Numérique Pilier d'innovation sociétale et économique ? - Antoine CHOTARD ...Le Numérique Pilier d'innovation sociétale et économique ? - Antoine CHOTARD ...
Le Numérique Pilier d'innovation sociétale et économique ? - Antoine CHOTARD ...
UNITEC
 
Business is digital - extrait publié par Les Echos
Business is digital - extrait publié par Les EchosBusiness is digital - extrait publié par Les Echos
Business is digital - extrait publié par Les Echos
Emmanuel Fraysse
 
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de toutAller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
contactOpinionWay
 
Startup & entrepreneuriat #2.0 : disruptive innovation
Startup & entrepreneuriat #2.0 : disruptive innovationStartup & entrepreneuriat #2.0 : disruptive innovation
Startup & entrepreneuriat #2.0 : disruptive innovation
Jean Michel
 
La data: marchandise du 21em siècle
La data: marchandise du 21em siècleLa data: marchandise du 21em siècle
La data: marchandise du 21em siècle
CHARLES Frédéric
 
Livret Pour de nouveaux droits et libertés numériques
Livret Pour de nouveaux droits et libertés numériquesLivret Pour de nouveaux droits et libertés numériques
Livret Pour de nouveaux droits et libertés numériques
david zentao
 
Conférence Blockchain 14 janvier 2016
Conférence Blockchain 14 janvier 2016Conférence Blockchain 14 janvier 2016
Conférence Blockchain 14 janvier 2016
Antoine Wintrebert
 
Big data, l'accélération d'innovation
Big data, l'accélération d'innovationBig data, l'accélération d'innovation
Big data, l'accélération d'innovation
Lionel Martins
 
Kit présentation rapport ambition numérique
Kit présentation rapport ambition numériqueKit présentation rapport ambition numérique
Kit présentation rapport ambition numérique
CNNum
 
Big Data RenaissanceNumerique
Big Data RenaissanceNumeriqueBig Data RenaissanceNumerique
Big Data RenaissanceNumeriqueFanny Despouys
 
Hcfips oc
Hcfips ocHcfips oc
Hcfips oc
odilechagny
 
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdfLere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
Paperjam_redaction
 

Similaire à La 5G comme "commun négatif" (20)

Cae economie numérique
Cae economie numériqueCae economie numérique
Cae economie numérique
 
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
Aller du  sens dessus-dessous vers le sens  au-dessus de toutAller du  sens dessus-dessous vers le sens  au-dessus de tout
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
 
Les GAFAM, notre oligopole quotidien
Les GAFAM, notre oligopole quotidienLes GAFAM, notre oligopole quotidien
Les GAFAM, notre oligopole quotidien
 
Comment Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft ont pris le contrôle de ...
Comment Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft ont pris le contrôle de ...Comment Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft ont pris le contrôle de ...
Comment Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft ont pris le contrôle de ...
 
Livre blanc #G9plus : Big Data - l'accélérateur d'innovation
Livre blanc #G9plus : Big Data - l'accélérateur d'innovationLivre blanc #G9plus : Big Data - l'accélérateur d'innovation
Livre blanc #G9plus : Big Data - l'accélérateur d'innovation
 
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
 
Le Numérique Pilier d'innovation sociétale et économique ? - Antoine CHOTARD ...
Le Numérique Pilier d'innovation sociétale et économique ? - Antoine CHOTARD ...Le Numérique Pilier d'innovation sociétale et économique ? - Antoine CHOTARD ...
Le Numérique Pilier d'innovation sociétale et économique ? - Antoine CHOTARD ...
 
Business is digital - extrait publié par Les Echos
Business is digital - extrait publié par Les EchosBusiness is digital - extrait publié par Les Echos
Business is digital - extrait publié par Les Echos
 
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de toutAller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
Aller du sens dessus-dessous vers le sens au-dessus de tout
 
Startup & entrepreneuriat #2.0 : disruptive innovation
Startup & entrepreneuriat #2.0 : disruptive innovationStartup & entrepreneuriat #2.0 : disruptive innovation
Startup & entrepreneuriat #2.0 : disruptive innovation
 
La data: marchandise du 21em siècle
La data: marchandise du 21em siècleLa data: marchandise du 21em siècle
La data: marchandise du 21em siècle
 
Livret Pour de nouveaux droits et libertés numériques
Livret Pour de nouveaux droits et libertés numériquesLivret Pour de nouveaux droits et libertés numériques
Livret Pour de nouveaux droits et libertés numériques
 
Conférence Blockchain 14 janvier 2016
Conférence Blockchain 14 janvier 2016Conférence Blockchain 14 janvier 2016
Conférence Blockchain 14 janvier 2016
 
2014-12-16-G9plus-LB-Big-Data
2014-12-16-G9plus-LB-Big-Data2014-12-16-G9plus-LB-Big-Data
2014-12-16-G9plus-LB-Big-Data
 
Big data, l'accélération d'innovation
Big data, l'accélération d'innovationBig data, l'accélération d'innovation
Big data, l'accélération d'innovation
 
Kit présentation rapport ambition numérique
Kit présentation rapport ambition numériqueKit présentation rapport ambition numérique
Kit présentation rapport ambition numérique
 
Vers leconomie-2.0
Vers leconomie-2.0Vers leconomie-2.0
Vers leconomie-2.0
 
Big Data RenaissanceNumerique
Big Data RenaissanceNumeriqueBig Data RenaissanceNumerique
Big Data RenaissanceNumerique
 
Hcfips oc
Hcfips ocHcfips oc
Hcfips oc
 
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdfLere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
 

Plus de Alexandre Monnin

The (de)feasibility of smart cities
The (de)feasibility of smart citiesThe (de)feasibility of smart cities
The (de)feasibility of smart cities
Alexandre Monnin
 
What Future for ICT?
What Future for ICT?What Future for ICT?
What Future for ICT?
Alexandre Monnin
 
Approcher en pragmatiste les mondes en train de se défaire
Approcher en pragmatiste les mondes en train de se défaireApprocher en pragmatiste les mondes en train de se défaire
Approcher en pragmatiste les mondes en train de se défaire
Alexandre Monnin
 
​Le numérique est notre futur mais quel est notre avenir ? (R)évolution num...
​Le numérique est notre futur  mais quel est notre avenir ?  (R)évolution num...​Le numérique est notre futur  mais quel est notre avenir ?  (R)évolution num...
​Le numérique est notre futur mais quel est notre avenir ? (R)évolution num...
Alexandre Monnin
 
Cours sur REST
Cours sur RESTCours sur REST
Cours sur REST
Alexandre Monnin
 
Présentation du projet ValueModels (Académie 1 de l'Idex UCA JEDI)
Présentation du projet ValueModels (Académie 1 de l'Idex UCA JEDI)Présentation du projet ValueModels (Académie 1 de l'Idex UCA JEDI)
Présentation du projet ValueModels (Académie 1 de l'Idex UCA JEDI)
Alexandre Monnin
 
 Asynchronous futures: Digital technologies at the time of the Anthropocene
 Asynchronous futures: Digital technologies at the time of the Anthropocene Asynchronous futures: Digital technologies at the time of the Anthropocene
 Asynchronous futures: Digital technologies at the time of the Anthropocene
Alexandre Monnin
 
La question de la durabilité des technologies de calcul et de télécommunication
La question de la durabilité des technologies de calcul et de télécommunicationLa question de la durabilité des technologies de calcul et de télécommunication
La question de la durabilité des technologies de calcul et de télécommunication
Alexandre Monnin
 
A quoi peuvent servir les technologies « smart » en regard d’une vision réa...
A quoi peuvent servir les  technologies « smart » en regard  d’une vision réa...A quoi peuvent servir les  technologies « smart » en regard  d’une vision réa...
A quoi peuvent servir les technologies « smart » en regard d’une vision réa...
Alexandre Monnin
 
Transition numérique et effondrement écologique : quel monde d'après ?
Transition numérique et effondrement écologique : quel monde d'après ?Transition numérique et effondrement écologique : quel monde d'après ?
Transition numérique et effondrement écologique : quel monde d'après ?
Alexandre Monnin
 
Façonner les données. Travail et valeur de l'information
Façonner les données. Travail et valeur de l'informationFaçonner les données. Travail et valeur de l'information
Façonner les données. Travail et valeur de l'information
Alexandre Monnin
 
Routines et improvisation, à propos de Computation and Human Experience de Ph...
Routines et improvisation, à propos de Computation and Human Experience de Ph...Routines et improvisation, à propos de Computation and Human Experience de Ph...
Routines et improvisation, à propos de Computation and Human Experience de Ph...
Alexandre Monnin
 
The Knowledge ecology: Epistemic Credit and the Technologically Extended Mind
The Knowledge ecology: Epistemic Credit and the Technologically Extended MindThe Knowledge ecology: Epistemic Credit and the Technologically Extended Mind
The Knowledge ecology: Epistemic Credit and the Technologically Extended Mind
Alexandre Monnin
 
Thinking with your body and other things
Thinking with your body and other thingsThinking with your body and other things
Thinking with your body and other things
Alexandre Monnin
 
Internet et le Web : de nouveaux espaces à cartographier ?
Internet et le Web : de nouveaux espaces à cartographier ? Internet et le Web : de nouveaux espaces à cartographier ?
Internet et le Web : de nouveaux espaces à cartographier ?
Alexandre Monnin
 
Artefacts numériques et matérialités
Artefacts numériques et matérialitésArtefacts numériques et matérialités
Artefacts numériques et matérialités
Alexandre Monnin
 
Another history of the Web from its architecture
Another history of the Web from its architectureAnother history of the Web from its architecture
Another history of the Web from its architecture
Alexandre Monnin
 
Architecture du web et ontologie d opérations
Architecture du web et ontologie d opérationsArchitecture du web et ontologie d opérations
Architecture du web et ontologie d opérations
Alexandre Monnin
 
La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses
La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des chosesLa démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses
La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses
Alexandre Monnin
 
The Decentralization of Knowledge
The Decentralization of KnowledgeThe Decentralization of Knowledge
The Decentralization of Knowledge
Alexandre Monnin
 

Plus de Alexandre Monnin (20)

The (de)feasibility of smart cities
The (de)feasibility of smart citiesThe (de)feasibility of smart cities
The (de)feasibility of smart cities
 
What Future for ICT?
What Future for ICT?What Future for ICT?
What Future for ICT?
 
Approcher en pragmatiste les mondes en train de se défaire
Approcher en pragmatiste les mondes en train de se défaireApprocher en pragmatiste les mondes en train de se défaire
Approcher en pragmatiste les mondes en train de se défaire
 
​Le numérique est notre futur mais quel est notre avenir ? (R)évolution num...
​Le numérique est notre futur  mais quel est notre avenir ?  (R)évolution num...​Le numérique est notre futur  mais quel est notre avenir ?  (R)évolution num...
​Le numérique est notre futur mais quel est notre avenir ? (R)évolution num...
 
Cours sur REST
Cours sur RESTCours sur REST
Cours sur REST
 
Présentation du projet ValueModels (Académie 1 de l'Idex UCA JEDI)
Présentation du projet ValueModels (Académie 1 de l'Idex UCA JEDI)Présentation du projet ValueModels (Académie 1 de l'Idex UCA JEDI)
Présentation du projet ValueModels (Académie 1 de l'Idex UCA JEDI)
 
 Asynchronous futures: Digital technologies at the time of the Anthropocene
 Asynchronous futures: Digital technologies at the time of the Anthropocene Asynchronous futures: Digital technologies at the time of the Anthropocene
 Asynchronous futures: Digital technologies at the time of the Anthropocene
 
La question de la durabilité des technologies de calcul et de télécommunication
La question de la durabilité des technologies de calcul et de télécommunicationLa question de la durabilité des technologies de calcul et de télécommunication
La question de la durabilité des technologies de calcul et de télécommunication
 
A quoi peuvent servir les technologies « smart » en regard d’une vision réa...
A quoi peuvent servir les  technologies « smart » en regard  d’une vision réa...A quoi peuvent servir les  technologies « smart » en regard  d’une vision réa...
A quoi peuvent servir les technologies « smart » en regard d’une vision réa...
 
Transition numérique et effondrement écologique : quel monde d'après ?
Transition numérique et effondrement écologique : quel monde d'après ?Transition numérique et effondrement écologique : quel monde d'après ?
Transition numérique et effondrement écologique : quel monde d'après ?
 
Façonner les données. Travail et valeur de l'information
Façonner les données. Travail et valeur de l'informationFaçonner les données. Travail et valeur de l'information
Façonner les données. Travail et valeur de l'information
 
Routines et improvisation, à propos de Computation and Human Experience de Ph...
Routines et improvisation, à propos de Computation and Human Experience de Ph...Routines et improvisation, à propos de Computation and Human Experience de Ph...
Routines et improvisation, à propos de Computation and Human Experience de Ph...
 
The Knowledge ecology: Epistemic Credit and the Technologically Extended Mind
The Knowledge ecology: Epistemic Credit and the Technologically Extended MindThe Knowledge ecology: Epistemic Credit and the Technologically Extended Mind
The Knowledge ecology: Epistemic Credit and the Technologically Extended Mind
 
Thinking with your body and other things
Thinking with your body and other thingsThinking with your body and other things
Thinking with your body and other things
 
Internet et le Web : de nouveaux espaces à cartographier ?
Internet et le Web : de nouveaux espaces à cartographier ? Internet et le Web : de nouveaux espaces à cartographier ?
Internet et le Web : de nouveaux espaces à cartographier ?
 
Artefacts numériques et matérialités
Artefacts numériques et matérialitésArtefacts numériques et matérialités
Artefacts numériques et matérialités
 
Another history of the Web from its architecture
Another history of the Web from its architectureAnother history of the Web from its architecture
Another history of the Web from its architecture
 
Architecture du web et ontologie d opérations
Architecture du web et ontologie d opérationsArchitecture du web et ontologie d opérations
Architecture du web et ontologie d opérations
 
La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses
La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des chosesLa démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses
La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses
 
The Decentralization of Knowledge
The Decentralization of KnowledgeThe Decentralization of Knowledge
The Decentralization of Knowledge
 

Dernier

Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
OCTO Technology
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
UNITECBordeaux
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO Technology
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Laurent Speyser
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
Université de Franche-Comté
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
OCTO Technology
 

Dernier (6)

Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
 

La 5G comme "commun négatif"

  • 1. #FUTURSPLURIELS GRANDS PROJETS NUMÉRIQUES ET DÉFIS ÉCOLOGIQUES : CONTRADICTOIRES, OU NÉCESSAIRES ? La 5G comme « commun négatif » Alexandre Monnin
  • 2. La 5G et le droit à innover… comme tout le monde ! • Innover est-ce faire la même chose que tout le monde ? • Innover est-ce plus exactement se retrouver forcé à faire la même chose que tout le monde ? • In fine, qu’y a-t-il, au juste, d’innovant là-dedans ?
  • 3. Le point de vue d’un capitaliste Posons la question à un capitaliste ayant fait fortune dans le numérique, Peter Thiel (de surcroît, c’est loin d’être un gauchiste)
  • 4. Innovation ou… Imitation ? • Inspiré par les travaux de l’anthropologue René Girard, auprès duquel étudia, Thiel se méfie comme de la peste des mécanismes mimétiques (désir, violence, etc.). • Pour Thiel, l'imitation engendre une course qui conduit à l’appauvrissement, la concurrence parfaite signifiant le tarissement des profits. Ceci, à la différence de l’innovation véritable. • Premier constat : il vaudrait mieux parler ici « d’imitation », ce qui décrit parfait le cadre posé par le président de la république.
  • 5. Innovation ou… Imitation ? • L’imitation débouche sur la concurrence (et le conflit) alors que l’innovation véritable aboutit une forme de différentiation, une finalité que toute entreprise doit viser. • Autrement, les entreprises créent certes de la valeur mais n’en captent qu’une petite partie. Même les très grandes entreprises dans des secteur comme les télécoms peuvent s’avérer non rentables. Surtout sur un marché européen hyperconcurrentiel qui compte une foultitude d’acteurs… • Deuxième constat : dans l’hypothèse d’un marché parfaitement concurrentiel, des entreprises indifférenciées vendent des produits ou des services parfaitement homogènes et substituables. Elle ne contrôlent donc pas leur marché et, selon Thiel, les prix ne sont plus déterminés que par la loi d’airain de l'offre et de la demande (ce dernier point étant le plus discutable).
  • 6. Dissent at Heart of Telecom Industry Undermines France’s 5G Push • https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-18/dissent-at-heart-of-telecom- industry-undermines-france-s-5g-push • Outre les enjeux environnementaux, la rentabilité est d’ailleurs questionnée en interne au sein d’un opérateur comme Orange, ce dont la presse s’est fait l’écho récemment. • “Orange will bear all the heavy investments (licenses, equipment, rollout) that will benefit other companies at the bottom of the food chain and possibly the state,” the authors wrote.” (in Sans 5G : Orange dans le monde du futur).
  • 7. Rentabilité ? • Pour pallier ce problème, les opérateurs comptent sur le « network slicing » afin de faire émerger de nouveaux modèles économiques « verticaux » qui leur permettront enfin de capter de la valeur. A ce sujet, voir l’annexe à la fin de la présentation 
  • 8. Rentabilité ou fin de la neutralité du net ? En résumé : • Soit les opérateurs consentiront à de lourds investissements pour faire comme tout le monde, dans une démarche d’imitation et non d’innovation, sur des marchés condamnés à une très faible rentabilité… • Soit ils pousseront pour faire émerger de nouveaux business models autour du network slicing et de la virtualisation des réseaux, menaçant potentiellement la neutralité du Net (même si l’UE tente de trouver une position conciliatrice).
  • 9. Rentabilité et explosion des usages Par ailleurs, ce modèle économique, comme l’écrit un expert en faveur de la 5G, doit croître, à plus forte raison avec le 6G à venir (toujours dans la logique mimétique) : « L'antenne ne sera là que pour transmettre le signal. Cela permettra ensuite du network slicing : dans les centres de données, il sera possible de créer des réseaux spécifiques pour différents usages, par exemple l'un pour connecter les machines-outils de l'industrie 4.0. et l'autre pour regarder du football, ou conduire les voitures autonomes. Et chaque tranche virtuelle aura les protocoles adaptés. Bientôt ce sera un réseau par personne... C'est ce qui est prévu! A long- terme, la 6G travaille sur le développement de cette technologie de network slicing pour avoir non plus une vingtaine de réseaux pour autant de grands services, mais bien davantage. L'idée est de créer le réseau quand le client se connecte. Mais c'est encore très discuté, car il faudrait des milliards de réseaux. On ne sait pas encore bien comment contrôler tout cela [je souligne]. » https://www.usinenouvelle.com/editorial/la-vraie-revolution-de-la-5g-vient-de-l-usage-de-datacenters-estime-guy-pujolle- professeur-a-sorbonne-universite.N1007319
  • 10. Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet) « Pour résumer, la 5G va dans trois directions : l’Internet massif des objets; le très haut débit en mobilité (par exemple pour regarder des vidéos en haute-définition dans un train) ; les missions critiques. » « Dans mon livre, j'estime que la consommation devrait être à peu près constante, mais il est vrai qu'elle pourrait augmenter si les usages explosent. » https://www.usinenouvelle.com/editorial/la-vraie-revolution-de-la-5g-vient-de-l-usage-de-datacenters- estime-guy-pujolle-professeur-a-sorbonne-universite.N1007319  Constat de Guillaume Mandil (Inria STEEP) : d’un côté on promet un succès économique à base d’explosion des usages, de l’autre on table sur la capacité à endiguer ces mêmes usages…
  • 11. Ceci s’accorde d’ailleurs très bien avec le modèle de la gouvernance climatique… « Ce modèle repose sur des mesures dites « en fin de tuyau », c'est-à-dire qu’on va tenter de réguler les outputs, et donc les émissions de gaz à effet de serre. Les négociations internationales concerneront donc principalement la répartition de l’effort global de réduction des émissions. On ne s’attaquera pas, en revanche, à la question des inputs, c’est-à-dire aux processus qui déterminent l’évolution des émissions, comme la production énergétique, les modèles de développement industriel ou le fonctionnement de l’économie mondiale. » • Aykut, Stefan, 2020, Climatiser le monde. Quae.
  • 12. La 5G et les communs négatifs • Un commun (ici une technologie issue de travaux scientifiques, accessible via des standards) qui s’impose par la pression mimétique (ne parlons pas de désir), est-il encore un commun « positif » ? • Au regard des problèmes considérés (environnementaux, potentiellement sanitaires, énergétiques, économiques, démocratiques, etc.), ne peut-on parler de commun « négatif » ?
  • 13. Communs négatifs ? « Les communs négatifs désignent des “ressources”, matérielles ou immatérielles, « négatives » tels que les déchets, les centrales nucléaires, les sols pollués ou encore certains héritages culturels (le droit d’un colonisateur, etc.). Tout l’enjeu étant d’en prendre soin collectivement (commoning) à défaut de pouvoir faire table rase de ces réalités. Aussi s’agit-il d’un élargissement de la théorie classique des communs, notamment par rapport à l”approche « positive » des Commons Pool Resources proposée par Elinor Ostrom, qualifiée parfois de bucolique par Alexandre Monnin. L’approche par les communs négatifs tourne autour de deux axes majeurs a) le fait d’accorder une valeur négative à des réalités souvent jugées positives – les réserves d’énergie fossile, le numérique, etc. (ce que l’on pourrait qualifier de lutte pour la reconnaissance en considérant que tout commun est d’abord un incommun chargé d’une conflictualité) et b) le fait de bâtir de nouvelles institutions susceptibles de permettre à des collectifs de se réapproprier démocratiquement des sujets qui leur échappaient jusqu’à présent, en particulier la co-existence avec les communs négatifs, plus ou moins mis à distance (on peut songer aux récentes mesures prises par des maires au sujet des pesticides mais aussi au numérique demain, sur le même modèle). [je souligne] Cette réappropriation par le détour de nouvelles institutions pose de nombreuses questions : d’échelles, de compétences, de subsidiarité, de droit ascendant, etc. Par ailleurs, les communs négatifs peuvent induire l’idée de communautés de non-usage, autrement dit, de collectifs cherchant à ne plus utiliser certaines entités autrefois qualifiées de ressources (à l’opposé, cette qualification constituait clairement une désinhibition facilitant et légitimant les démarches extractivistes). » « Commun négatif », in Glossaire des communs, Alexandre Monnin et Lionel Maurel, https://politiquesdescommuns.cc/glossaire?#communnegatif,
  • 14. Communs négatifs Quelle valence pour le commun ? Négative ou positive ?  Nécessite de procéder à de « enquêtes de valuation » (importance de l’enquête pour la démocratie, à l’instar des proposition du philosophe John Dewey).  Comprendre les attachements aux technologies, aux perspectives annoncées (emploi, croissance, etc.) et la viabilité de ces attachements au regard d’autres trajectoires : climatiques, énergétiques, extractivistes, démocratiques, etc.  La première lutte est une lutte pour la reconnaissance de la valence (+ ou -) du commun.
  • 15. Inventer en fermant un projet ? • S’agit-il pour autant de « tout arrêter » comme le craint le président Macron ?
  • 17. Inventer en fermant un projet ? • Au contraire, la réelle invention en la matière n’est pas l’imitation itérative à laquelle on cède sous la pression de ses concurrents mais l’action stratégique. • Comme le demande les salariés d’Orange opposés à la 5G : « instruisons ensemble, à la place du projet de la 5G et en réutilisant les moyens qui lui sont alloués, des scénarios alternatifs ».
  • 18. Faire et ne pas faire (et faire autre chose) • Faire nous exposera très certainement à violer les engagements de la France en matière de budget carbone. Il y a sans doute matière à 1) valoriser le respect de ces engagement, 2) investir dans d’autres projets et modèles économiques, sans doute moins destructeurs de pure valeurs & n’accélérant pas le péril auquel s’exposent nos territoire (en terme de co-viabilité). • Plus vraisemblablement, si rupture de nos engagements en matière d’émission il y a, elle ne sera que temporaires, car nous serons obligés de faire machine arrière sous la pression de facteurs physiques et législatifs qui ne manqueront pas de faire irruption. • Autrement dit, le 5G n’est qu’une parenthèse qui sera démantelée plus tard, à grands frais, ou maintenant, au profit d’une stratégie à la fois plus inventive et plus réaliste. Il faut combattre la mauvaise fiction qui continue à se faire passer pour une forme de réalisme.
  • 19. Comment ? Ce sont ces stratégies que nous mettons en place au moyen de protocoles d’arbitrages démocratiques en accompagnants des municipalités ou des collectifs dans le cadre de l’initiative Closing Worlds.
  • 20.
  • 21. Conclusion • La 5G n’est qu’un avatar de nos « futurs obsolètes », selon une expression que j’affectionne. • Comme l’écrivait Yves Stourdzé en 1978 (!) : « nous nous promenons aujourd’hui dans les ruines de notre avenir ». • Il nous faut bâtir de nouvelles institutions pour désaffecter et réaffecter des projets condamnés avant de subir l’ensemble de leurs effets. • La lutte n’oppose d’ailleurs plus des acteurs para- institutionnels aux acteurs institutionnels, et ce à l’image des mesures prises par certains maires contre les pesticides. C’est une lutte qui traverse les institutions (communes/préfectures), les formes de légitimités (directe ou indirecte), les échelles (locales/nationales), etc.
  • 22. Bonus
  • 23. Le network slicing et la neutralité du Net • Le point de vue d'Ericsson : “If not done carefully net neutrality regulation risks hindering innovation in networks, like network slicing - a key 5G fundament; and threatening the viability of IoT. Modern infrastructure for a smart society will require the flexibility to create network services that appropriately handle unique requirements.”, https://www.ericsson.com/en/public-policy-and-government- affairs/net-neutrality
  • 24. Le network slicing et la neutralité du Net “In the past months, the European net neutrality debate has often revolved around the introduction of the next generation of mobile phone networks, 5G. This is because 5G specifies new ways in which operators can treat traffic that is transmitted over their networks in a differentiated way. In particular it ecompasses a technology called "network slicing", where multiple virtual networks with different quality of service characteristics are provided over the same infrastructure. A network slice could for example be optimised for very low latency, or guarantee a minimum bandwidth, or allow communications with particularly low energy requirements on the mobile device. Equipment manufacturers such as Ericsson and Nokia have been marketing these new features of 5G to network operators by arguing that they allow operators to create new products addressing "verticals", meaning they could form partnerships with providers of specific applications and develop a bundled product aimed at a specific customer base. For example, network operators could partner with a weather sensor manufacturer and sell sensors, monitoring software, and the required network service as a bundle to large farming operations wishing to better monitor the environment their crops grow in. The Regulation allows for "specialised services" that are treated distinctly from internet access services (IAS) and thus are not subject to the regular net neutrality rules. However, what services can be deployed under what conditions is crucial, so these exceptions cannot be used to circumvent the net neutrality protections that the Regulation otherwise establishes. The Regulation requires that deploying an application as a specialised service is actually necessary (it cannot be provided over the regular internet instead) and that specialised services are not detrimental to the general quality of the IAS.” https://en.epicenter.works/content/the-new-eu-net-neutrality-guidelines-berec-responds-to-criticism
  • 25. Le network slicing et la neutralité du Net “Here’s how GSMA — representative of mobile operators worldwide and the association behind MWC — sees the business opportunities of network slicing: “Just as digitisation has opened up the consumer market to a previously unimaginable array of experiences (most from outside the mobile ecosystem), we believe that slicing, and the adaption capabilities within, will be a similar catalyst for business customers, enabling them to facilitate their activities in ways we may struggle to even imagine today.” Translating that to human speak: telecoms are extremely excited about the possibilities of network slicing as it would allow them to stop selling complete packages (or “one-size-fits-all sales models” as they like to call it) and instead sell more specialized packages — e.g. specify whether a customer gets ultra-high-bandwidth communication or extremely low latency. Telecoms argue this would benefit everyone and help with the adoption of 5G.” https://thenextweb.com/eu/2019/02/28/5g-is-a-threat-to-europes-absolute-net- neutrality/
  • 26. Le network slicing et la neutralité du Net “To sell slices separately, 5G would likely need to be classified as ‘specialized services’ under EU law, which are exempt from net neutrality. Specialized services are basically “something other than the internet” and often use the same protocols or the same infrastructure as internet-connected devices, but are separate from the open internet, e.g. television or telephony voice over LTE. “Specialized services is the biggest weak point we have right now. Weakening that would allow 5G to basically circumvent net neutrality completely,” says Lohninger. For him, it’s worrying that the ISP would act as a de facto gatekeeper, deciding which slice is most suitable for which application and charging accordingly. In extreme cases, it could result in users having to pay for each service they’d like to use.” https://thenextweb.com/eu/2019/02/28/5g-is-a-threat-to-europes- absolute-net-neutrality/
  • 27. Le network slicing et la neutralité du Net “Network slicing is not just relevant for specialised services: it also allows operators to create new IAS products where one subscription provides access to the internet using multiple slices with different quality of service characteristics in a way that had not been implemented on mobile devices before. We have always argued that such products are allowed under the Regulation if the subscriber is in full control over which application makes use of which slice. In the new Guidelines, BEREC has added language that reflects this: the Guidelines state that such products must handle the different quality of service levels in an application-agnostic way and clearly defines that this means independent of application (and not grouping similar applications together). By adopting this guidance, BEREC is the first major regulatory body to make it clear that net neutrality regulation and 5G are compatible. The particular solution gives users control over how they want to use their internet access service.” https://en.epicenter.works/content/the-new-eu-net-neutrality-guidelines-berec-responds- to-criticism