SlideShare une entreprise Scribd logo
Le tourisme d’affaires, 
ce négligé non-négligeable! 
Frédéric Gonzalo
Quand il est question de tourisme et 
de l’industrie touristique, on parle plus 
souvent qu’autrement de tourisme 
d’agrément, parfois mieux reconnu 
sous son appellation anglophone 
leisure travel.
Que ce soit à l’international, sur le marché 
canadien ou le marché domestique intra- 
Québec, le tourisme d’agrément est 
naturellement celui qui domine les stratégies 
et investissements des régions, provinces et 
principaux intervenants de l’industrie car il 
vise la population générale, un bassin au 
potentiel vaste dans la plupart des marchés 
géographiques de la planète.
À un point tel que certains 
estiment qu’on néglige un 
segment prometteur et payant 
mais trop souvent relégué au 
second plan: 
le tourisme d’affaires.
ÉNORME POTENTIEL 
D’abord, que veut-on dire par 
« tourisme d’affaires » ? 
On réfère habituellement aux 
catégories suivantes de 
voyages :
 Réunions d’affaires 
 Voyages de motivation (incentive) 
 Congrès, colloques, symposium ou événements 
 Marché associatif 
 Groupes, clubs sportifs, étudiants, culturels, etc. 
 Événements spéciaux: partys de Noël, mariages, 
bals de finissants, etc…
En 2012, la US Travel 
Association estimait que 30% 
des revenus totaux générés 
en tourisme provenaient du 
tourisme d’affaires, ou ME&I 
(Meetings, Events & 
Incentives). Or, ce segment ne 
représentait que 8% des 
voyageurs!
En d’autres mots, le voyageur 
d’affaire dépense beaucoup plus 
que le voyageur d’agrément, dans 
une proportion pouvant aller de 
quatre à vingt fois plus, selon 
qu’on compare les clientèles 
domestiques ou internationales, 
notamment.
On penserait donc que le tourisme d’affaires figure au sommet 
des priorités dans le plan d’action de la Commission Canadienne 
de Tourisme (CCT) ou de Tourisme Québec? Erreur. Allez jeter un 
coup d’oeil dans le plan corporatif quinquennal 2013-2017 de la 
CCT, un document de 38 pages disponible sur leur site web: pas 
un mot sur le tourisme d’affaires! Dans le plan de 
développement 2020 de Tourisme Québec? Sur les 59 pages que 
comporte le document, on ne retrouve qu’une page et demie 
dédié à ce segment (pages 53-54). Très peu, vous en 
conviendrez.
LE TOURISME D’AFFAIRES 
AU QUÉBEC 
Le tourisme d’affaires et congrès au Québec, 
c’est pourtant de la grosse business. En 2011, on 
estime qu’il a généré des dépenses de plus de 
972 millions de dollars. 
Fait à noter, 68% des retombées économiques 
proviennent de touristes étrangers, soit 661 
millions de dollars en argent neuf.
D’ailleurs, le Palais des Congrès de 
Montréal figurait au premier rang, 
en 2012 et 2013, des villes nord-américaines 
ayant accueilli des 
événements internationaux, coiffant des 
villes telles que Las Vegas, New York, 
Toronto ou Chicago. Quand même!
D’ailleurs, le nouveau président directeur 
général de Tourisme Montréal, Yves Lalumière a 
clairement affiché ses couleurs lors de ses 
premières sorties publiques à l’automne 2013: 
Tourisme Montréal s’apprête à prendre un 
virage « affaires » plus marqué. Même si les 
nuitées générées par ce segment de marché 
sont passées de 180,000 en 2009 à 300,000 en 
2012, il y aurait encore place à amélioration.
Parmi les moyens envisagés: investissements 
promotionnels accrus sur des marchés de 
proximité (Toronto, Ottawa, New York, 
Washington, Boston), agrandissement éventuel 
du Palais des Congrès, solution permanente au 
toit du stade olympique, etc. Montréal est 
reconnue comme ville festive, on souhaite 
maintenant dire « Montreal means business » 
aussi.
Du côté de la ville de 
Québec, l’union fera la 
force alors que le Centre 
des congrès de Québec 
(CCQ), l’Association 
hôtelière de la région de 
Québec (AHRQ) et l’Office 
du Tourisme de Québec 
annonçaient il y a quelques 
jours une offensive 
commune afin de vendre la 
ville comme destination de 
congrès.
Suite aux succès de 2008, 
année record marquée par 
les festivités du 400e de la 
Vieille Capitale, les 
performances sont à la 
baisse mais semblent 
revenir. Selon le rapport 
annuel 2012-2103, le CCQ a 
accueilli 144 événements, 
pour 214 000 participants et 
générant 168 000 nuitées 
avec des retombées 
économiques estimées à 104 
millions de dollars.
Mais le tourisme d’affaires n’est pas qu’un enjeu 
urbain, loin s’en faut. Selon l’Association des Bureaux 
de Congrès du Québec (ABCQ), qui représente 27 
destinations et régions à travers la province, la tenue 
de plus de 2,000 congrès et événements a généré plus 
de 150 millions de dollars dans l’économie des régions 
en 2012 par l’entremise de la clientèle touristique liée 
aux congrès et réunions d’affaires de 50 nuitées et 
plus.
Pensons notamment à une destination comme Tremblant, 
avec son offre éclatée d’hébergement, centre des congrès et 
aéroport de la Macaza liant Toronto et le nord-est américain 
avec le centre de villégiature. Le tourisme d’affaires offre 
l’avantage de remplir les centres de villégiature en semaine et 
durant les saisons creuses, à l’automne ou au printemps, alors 
que le tourisme d’agrément est traditionnellement moins au 
rendez-vous.
3 TENDANCES À SURVEILLER 
Comme toute industrie, on remarque 
certains phénomènes marquant le 
tourisme d’affaires. Voici donc trois 
tendances lourdes qu’il sera bon de 
surveiller, pour lesquelles les destinations 
et prestataires touristiques feraient mieux 
de s’adapter afin de ne pas perdre de leur 
compétitivité:
1. Démarcation moins évidente entre 
tourisme d’affaires et d’agrément 
Les anglos ont même inventé un 
mot pour désigner ce 
phénomène: bleisure! 
(contraction des mots business 
et leisure) De plus en plus de 
voyageurs d’affaires en 
profitent pour étirer un séjour 
avec une composante 
d’agrément, invitant conjoint ou 
conjointe et même les enfants à 
venir les rejoindre.
Lors d’un sondage 
effectué en 2012 par la 
firme Orbitz, 43% des 
voyageurs d’affaires 
sondés avouaient avoir 
fait au moins un 
voyage en compagnie 
de conjoint ou 
conjointe.
On le sait, particulièrement en Amérique du Nord, 
les vacances payées sont une denrée rare. Plusieurs 
en profitent ainsi pour greffer 1-2 journées 
additionnelles lors d’un voyage d’affaires, soit dans 
la ville hôte ou dans les provinces et états 
avoisinants. Une opportunité à saisir, donc, pour les 
régions et centres de villégiatures gravitant autour 
de grandes villes… 
 Lire aussi: The Growing Trend of Bleisure Travel
2. Cycles de réservations qui s’allongent 
Même si les réservations de 
consommateurs, en tourisme d’agrément, 
tendent à se faire de plus en plus à la 
dernière minute, on s’étonne peut-être 
d’observer des cycles de planification plus 
long dans le marché des réunions, 
congrès et événements.
Grâce à des médias sociaux comme Linkedin ou des recherches 
en ligne, il y a certes de la prospection qui se fait en ligne avant 
les demandes de soumissions (request for proposals, ou RFP). 
Néanmoins, les cycles demeurent long pour les grands 
événements attirant des milliers de participants, surtout lorsque 
ceux-ci effectuent des rotations dans le lieu de leur tenue. Pour 
la plupart des planificateurs, le cycle de planification peut ainsi 
prendre de 7 à 12 mois, parfois plus, avant de pouvoir trancher et 
passer au stade des contrats et de l’exécution.
3. La techno s’invite dans les réunions 
Enfin, les nouvelles technologies font 
maintenant partie de notre quotidien – 
d’ailleurs, devrait-on encore parler de 
« nouvelles » technologies? Ainsi, on 
voudra s’assurer d’une connectivité 
sans faille dans son établissement ou 
destination, permettant un réseautage 
dynamique, le partage de photos et de 
la rétroaction en temps réel. Une 
bande passante qui suffit et dépasse 
les attentes des participants est plus 
prisé qu’un bon café ou un choix 
original de viennoiseries.
Et la techno, ce ne sont pas que les médias 
sociaux et le wifi disponible sur place. Ce sont 
aussi les bornes d’enregistrement, les cartes de 
visites qu’on peut télécharger dans une base 
centrale disponible en ligne, le paiement par 
carte de crédit dans tous les points de contact 
client, etc. Votre établissement ou destination a-t- 
il ce qu’il faut pour combler cette tendance?
Inscrivez-vous au blogue 
http://fredericgonzalo.com 
Saisissez votre courriel pour souscrire à ce blogue et recevoir 
les notifications de nouveaux billets par courriel. 
Ebook à télécharger 
5 règles d’or pour une stratégie de contenu efficace

Contenu connexe

Tendances

2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-complet2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-complet
Chafik YAHOU
 
Inside out
Inside out Inside out
Rapport observatoire du financement des entreprises avril 2011 (http://www.me...
Rapport observatoire du financement des entreprises avril 2011 (http://www.me...Rapport observatoire du financement des entreprises avril 2011 (http://www.me...
Rapport observatoire du financement des entreprises avril 2011 (http://www.me...
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Tourisme de proximité - Mythes et opportunités - Cécile Léonhardt - Atout France
Tourisme de proximité - Mythes et opportunités - Cécile Léonhardt - Atout FranceTourisme de proximité - Mythes et opportunités - Cécile Léonhardt - Atout France
Tourisme de proximité - Mythes et opportunités - Cécile Léonhardt - Atout France
CHARENTE TOURISME
 
Les propositions de l’AHTOP pour dynamiser le tourisme
Les propositions de l’AHTOP pour  dynamiser le tourismeLes propositions de l’AHTOP pour  dynamiser le tourisme
Les propositions de l’AHTOP pour dynamiser le tourisme
GNI Hôtellerie Restauration
 
"Le potentiel touristique de la nouvelle région ALPC" - Olivier Amblard
"Le potentiel touristique de la nouvelle région ALPC" - Olivier Amblard"Le potentiel touristique de la nouvelle région ALPC" - Olivier Amblard
"Le potentiel touristique de la nouvelle région ALPC" - Olivier Amblard
CHARENTE TOURISME
 
Communiqué
CommuniquéCommuniqué
Communiqué
Lionel Sanchez ✔
 
Mémoire M5 - Thomas Cluzel
Mémoire M5 - Thomas CluzelMémoire M5 - Thomas Cluzel
Mémoire M5 - Thomas Cluzel
Hity
 
Presentation chf w'niort'm
Presentation chf w'niort'mPresentation chf w'niort'm
Presentation chf w'niort'm
Fabrice CLAMAGIRAND
 
Tourisme d'affaires - édition 2016
Tourisme d'affaires - édition 2016Tourisme d'affaires - édition 2016
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
perrain david
 
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxeMasterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
Flore Berger
 
Assises du Tourisme 2009 - C. Massicotte, Intrawest Tremblant
Assises du Tourisme 2009 - C. Massicotte, Intrawest TremblantAssises du Tourisme 2009 - C. Massicotte, Intrawest Tremblant
Assises du Tourisme 2009 - C. Massicotte, Intrawest Tremblant
fgchevrier
 
DGCIS_Tourisme analyse-comparative-france-espagne via http://www.tourisme.gou...
DGCIS_Tourisme analyse-comparative-france-espagne via http://www.tourisme.gou...DGCIS_Tourisme analyse-comparative-france-espagne via http://www.tourisme.gou...
DGCIS_Tourisme analyse-comparative-france-espagne via http://www.tourisme.gou...
Ministère de l'Économie et des Finances
 
CHF GTOULOUSEG 2017
CHF GTOULOUSEG 2017CHF GTOULOUSEG 2017
CHF GTOULOUSEG 2017
Fabrice CLAMAGIRAND
 
CHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'GCHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'G
Fabrice CLAMAGIRAND
 
Cours management des entreprises touristiques
Cours management des entreprises touristiquesCours management des entreprises touristiques
Cours management des entreprises touristiques
Gueraria Fatiha
 
Presentation chf h'montpellier'c
Presentation chf h'montpellier'cPresentation chf h'montpellier'c
Presentation chf h'montpellier'c
Fabrice CLAMAGIRAND
 
Presentation chf p'monaco's
Presentation chf p'monaco'sPresentation chf p'monaco's
Presentation chf p'monaco's
Fabrice CLAMAGIRAND
 

Tendances (19)

2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-complet2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-complet
 
Inside out
Inside out Inside out
Inside out
 
Rapport observatoire du financement des entreprises avril 2011 (http://www.me...
Rapport observatoire du financement des entreprises avril 2011 (http://www.me...Rapport observatoire du financement des entreprises avril 2011 (http://www.me...
Rapport observatoire du financement des entreprises avril 2011 (http://www.me...
 
Tourisme de proximité - Mythes et opportunités - Cécile Léonhardt - Atout France
Tourisme de proximité - Mythes et opportunités - Cécile Léonhardt - Atout FranceTourisme de proximité - Mythes et opportunités - Cécile Léonhardt - Atout France
Tourisme de proximité - Mythes et opportunités - Cécile Léonhardt - Atout France
 
Les propositions de l’AHTOP pour dynamiser le tourisme
Les propositions de l’AHTOP pour  dynamiser le tourismeLes propositions de l’AHTOP pour  dynamiser le tourisme
Les propositions de l’AHTOP pour dynamiser le tourisme
 
"Le potentiel touristique de la nouvelle région ALPC" - Olivier Amblard
"Le potentiel touristique de la nouvelle région ALPC" - Olivier Amblard"Le potentiel touristique de la nouvelle région ALPC" - Olivier Amblard
"Le potentiel touristique de la nouvelle région ALPC" - Olivier Amblard
 
Communiqué
CommuniquéCommuniqué
Communiqué
 
Mémoire M5 - Thomas Cluzel
Mémoire M5 - Thomas CluzelMémoire M5 - Thomas Cluzel
Mémoire M5 - Thomas Cluzel
 
Presentation chf w'niort'm
Presentation chf w'niort'mPresentation chf w'niort'm
Presentation chf w'niort'm
 
Tourisme d'affaires - édition 2016
Tourisme d'affaires - édition 2016Tourisme d'affaires - édition 2016
Tourisme d'affaires - édition 2016
 
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
 
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxeMasterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
Masterclass MBADMB : La digitalisation du secteur de l'hôtellerie de luxe
 
Assises du Tourisme 2009 - C. Massicotte, Intrawest Tremblant
Assises du Tourisme 2009 - C. Massicotte, Intrawest TremblantAssises du Tourisme 2009 - C. Massicotte, Intrawest Tremblant
Assises du Tourisme 2009 - C. Massicotte, Intrawest Tremblant
 
DGCIS_Tourisme analyse-comparative-france-espagne via http://www.tourisme.gou...
DGCIS_Tourisme analyse-comparative-france-espagne via http://www.tourisme.gou...DGCIS_Tourisme analyse-comparative-france-espagne via http://www.tourisme.gou...
DGCIS_Tourisme analyse-comparative-france-espagne via http://www.tourisme.gou...
 
CHF GTOULOUSEG 2017
CHF GTOULOUSEG 2017CHF GTOULOUSEG 2017
CHF GTOULOUSEG 2017
 
CHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'GCHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'G
 
Cours management des entreprises touristiques
Cours management des entreprises touristiquesCours management des entreprises touristiques
Cours management des entreprises touristiques
 
Presentation chf h'montpellier'c
Presentation chf h'montpellier'cPresentation chf h'montpellier'c
Presentation chf h'montpellier'c
 
Presentation chf p'monaco's
Presentation chf p'monaco'sPresentation chf p'monaco's
Presentation chf p'monaco's
 

En vedette

Prospection Nord 2013 - Tourisme sans limites - Fr
Prospection Nord 2013 - Tourisme sans limites - FrProspection Nord 2013 - Tourisme sans limites - Fr
Prospection Nord 2013 - Tourisme sans limites - Fr
Destination Canada
 
Présentation Opportunité ClubCard10
Présentation Opportunité ClubCard10Présentation Opportunité ClubCard10
Présentation Opportunité ClubCard10
Eric Girardot
 
Everyday English: Travel Review
Everyday English: Travel ReviewEveryday English: Travel Review
Everyday English: Travel Review
KatieEnglishTutoring
 
Writing letters and emails
Writing letters and emailsWriting letters and emails
Writing letters and emails
Gema Jl
 
Le Bassin de Bourg-en-Bresse : destination de tourisme d’affaires en milieu r...
Le Bassin de Bourg-en-Bresse : destination de tourisme d’affaires en milieu r...Le Bassin de Bourg-en-Bresse : destination de tourisme d’affaires en milieu r...
Le Bassin de Bourg-en-Bresse : destination de tourisme d’affaires en milieu r...
UETR2011Bergerac
 
Cours tec s1
Cours tec s1Cours tec s1
Cours tec s1
El Arbi El Adlouni
 
Le marketing strategique
Le marketing strategiqueLe marketing strategique
Le marketing strategique
Sarah DjSarah
 
Writing Emails
Writing EmailsWriting Emails
Writing Emails
theLecturette
 
Travel Accommodations
Travel AccommodationsTravel Accommodations
Travel Accommodations
KatieEnglishTutoring
 
Vocabulary travel
Vocabulary   travelVocabulary   travel
Vocabulary travel
Priscila Pimentel
 
Travel Vocabulary Review
Travel Vocabulary ReviewTravel Vocabulary Review
Travel Vocabulary Review
KatieEnglishTutoring
 
Le principe de pareto
Le principe de paretoLe principe de pareto
Le principe de pareto
Chaimae BAKKAR
 
English language skills for travel and tourism
English language skills for travel and tourismEnglish language skills for travel and tourism
English language skills for travel and tourism
Dr. Vandana Pathak
 
Writing emails
Writing emailsWriting emails
Writing emails
Roberto Pesantes
 
Travel vocabulary
Travel vocabularyTravel vocabulary
Travel vocabulary
eoihelen
 
Email Writing Skills
Email Writing SkillsEmail Writing Skills
Email Writing Skills
Jaime Alfredo Cabrera
 
41968 la toscane--daniel
41968 la toscane--daniel41968 la toscane--daniel
41968 la toscane--daniel
filipj2000
 
Examen power point
Examen power pointExamen power point
Examen power point
Danne Mendoza
 
CARNAVAL EN EL PERDIGÓN
CARNAVAL EN EL PERDIGÓNCARNAVAL EN EL PERDIGÓN
CARNAVAL EN EL PERDIGÓN
Manuela Romera Salas
 
El comercio
El comercioEl comercio
El comercio
angiep2415
 

En vedette (20)

Prospection Nord 2013 - Tourisme sans limites - Fr
Prospection Nord 2013 - Tourisme sans limites - FrProspection Nord 2013 - Tourisme sans limites - Fr
Prospection Nord 2013 - Tourisme sans limites - Fr
 
Présentation Opportunité ClubCard10
Présentation Opportunité ClubCard10Présentation Opportunité ClubCard10
Présentation Opportunité ClubCard10
 
Everyday English: Travel Review
Everyday English: Travel ReviewEveryday English: Travel Review
Everyday English: Travel Review
 
Writing letters and emails
Writing letters and emailsWriting letters and emails
Writing letters and emails
 
Le Bassin de Bourg-en-Bresse : destination de tourisme d’affaires en milieu r...
Le Bassin de Bourg-en-Bresse : destination de tourisme d’affaires en milieu r...Le Bassin de Bourg-en-Bresse : destination de tourisme d’affaires en milieu r...
Le Bassin de Bourg-en-Bresse : destination de tourisme d’affaires en milieu r...
 
Cours tec s1
Cours tec s1Cours tec s1
Cours tec s1
 
Le marketing strategique
Le marketing strategiqueLe marketing strategique
Le marketing strategique
 
Writing Emails
Writing EmailsWriting Emails
Writing Emails
 
Travel Accommodations
Travel AccommodationsTravel Accommodations
Travel Accommodations
 
Vocabulary travel
Vocabulary   travelVocabulary   travel
Vocabulary travel
 
Travel Vocabulary Review
Travel Vocabulary ReviewTravel Vocabulary Review
Travel Vocabulary Review
 
Le principe de pareto
Le principe de paretoLe principe de pareto
Le principe de pareto
 
English language skills for travel and tourism
English language skills for travel and tourismEnglish language skills for travel and tourism
English language skills for travel and tourism
 
Writing emails
Writing emailsWriting emails
Writing emails
 
Travel vocabulary
Travel vocabularyTravel vocabulary
Travel vocabulary
 
Email Writing Skills
Email Writing SkillsEmail Writing Skills
Email Writing Skills
 
41968 la toscane--daniel
41968 la toscane--daniel41968 la toscane--daniel
41968 la toscane--daniel
 
Examen power point
Examen power pointExamen power point
Examen power point
 
CARNAVAL EN EL PERDIGÓN
CARNAVAL EN EL PERDIGÓNCARNAVAL EN EL PERDIGÓN
CARNAVAL EN EL PERDIGÓN
 
El comercio
El comercioEl comercio
El comercio
 

Similaire à Le tourisme d’affaires, ce négligé non négligeable!

Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Hospitality ON think tank
 
Tendances et possibilités 2013
Tendances et possibilités 2013Tendances et possibilités 2013
Tendances et possibilités 2013
Destination Canada
 
Comment Vendre Son Produit Touristique
Comment Vendre Son Produit TouristiqueComment Vendre Son Produit Touristique
Comment Vendre Son Produit Touristique
Brive
 
Fairbooking rv-chr
Fairbooking rv-chrFairbooking rv-chr
Fairbooking rv-chr
kolbjm
 
Sondage Hrs Voyage Daffaires 161109
Sondage Hrs Voyage Daffaires 161109Sondage Hrs Voyage Daffaires 161109
Sondage Hrs Voyage Daffaires 161109
guest41a138
 
Les étapes clés du projet touristique
Les étapes clés du projet touristiqueLes étapes clés du projet touristique
Les étapes clés du projet touristique
peuple
 
Le futur du tourisme en 2030 : grandes tendances, plan d'actions & recommanda...
Le futur du tourisme en 2030 : grandes tendances, plan d'actions & recommanda...Le futur du tourisme en 2030 : grandes tendances, plan d'actions & recommanda...
Le futur du tourisme en 2030 : grandes tendances, plan d'actions & recommanda...
SWiTCH
 
ET12 - L'Alliance Touristique du Québec
ET12 - L'Alliance Touristique du QuébecET12 - L'Alliance Touristique du Québec
ET12 - L'Alliance Touristique du Québec
Rencontres Nationales du etourisme institutionnel
 
Bilan d'activités ot cognac 2016
Bilan d'activités ot cognac 2016Bilan d'activités ot cognac 2016
Bilan d'activités ot cognac 2016
CognacTourisme
 
Plan Dactions 2009 Du Cdt Du Cher
Plan Dactions 2009 Du Cdt Du Cher Plan Dactions 2009 Du Cdt Du Cher
Plan Dactions 2009 Du Cdt Du Cher
jmfer
 
Conclusion Mopa Antoine Chotard Anglet 140509
Conclusion Mopa Antoine Chotard Anglet 140509Conclusion Mopa Antoine Chotard Anglet 140509
Conclusion Mopa Antoine Chotard Anglet 140509
MONA
 
4emes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel - La strategie de Bon...
4emes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel - La strategie de Bon...4emes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel - La strategie de Bon...
4emes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel - La strategie de Bon...
Ludovic Dublanchet
 
Guide des Rencontres du Numerique en Haute Bretagne
Guide des Rencontres du Numerique en Haute BretagneGuide des Rencontres du Numerique en Haute Bretagne
Guide des Rencontres du Numerique en Haute Bretagne
Ille & Vilaine Tourisme
 
Bilan d'activités ot cognac 2015
Bilan d'activités ot cognac 2015Bilan d'activités ot cognac 2015
Bilan d'activités ot cognac 2015
CognacTourisme
 
La Veille de Red Guy du 26.11.15 - Le Bleisure
La Veille de Red Guy du 26.11.15 - Le BleisureLa Veille de Red Guy du 26.11.15 - Le Bleisure
La Veille de Red Guy du 26.11.15 - Le Bleisure
Red Guy
 
Présentation démarche aoc 15nov2013
Présentation démarche aoc 15nov2013Présentation démarche aoc 15nov2013
Présentation démarche aoc 15nov2013
Tourisme 64
 
Rapport annuel de Québec International - 2013
Rapport annuel de Québec International - 2013Rapport annuel de Québec International - 2013
Rapport annuel de Québec International - 2013
Université Laval
 
Les défis de gestion de la relation client en tourisme - 2 de 2
Les défis de gestion de la relation client en tourisme - 2 de 2Les défis de gestion de la relation client en tourisme - 2 de 2
Les défis de gestion de la relation client en tourisme - 2 de 2
Frederic Gonzalo
 
Atelier destination jl_boulin
Atelier destination jl_boulinAtelier destination jl_boulin
Atelier destination jl_boulin
MONA
 
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée d...
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée d...Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée d...
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée d...
Destination Canada
 

Similaire à Le tourisme d’affaires, ce négligé non négligeable! (20)

Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
 
Tendances et possibilités 2013
Tendances et possibilités 2013Tendances et possibilités 2013
Tendances et possibilités 2013
 
Comment Vendre Son Produit Touristique
Comment Vendre Son Produit TouristiqueComment Vendre Son Produit Touristique
Comment Vendre Son Produit Touristique
 
Fairbooking rv-chr
Fairbooking rv-chrFairbooking rv-chr
Fairbooking rv-chr
 
Sondage Hrs Voyage Daffaires 161109
Sondage Hrs Voyage Daffaires 161109Sondage Hrs Voyage Daffaires 161109
Sondage Hrs Voyage Daffaires 161109
 
Les étapes clés du projet touristique
Les étapes clés du projet touristiqueLes étapes clés du projet touristique
Les étapes clés du projet touristique
 
Le futur du tourisme en 2030 : grandes tendances, plan d'actions & recommanda...
Le futur du tourisme en 2030 : grandes tendances, plan d'actions & recommanda...Le futur du tourisme en 2030 : grandes tendances, plan d'actions & recommanda...
Le futur du tourisme en 2030 : grandes tendances, plan d'actions & recommanda...
 
ET12 - L'Alliance Touristique du Québec
ET12 - L'Alliance Touristique du QuébecET12 - L'Alliance Touristique du Québec
ET12 - L'Alliance Touristique du Québec
 
Bilan d'activités ot cognac 2016
Bilan d'activités ot cognac 2016Bilan d'activités ot cognac 2016
Bilan d'activités ot cognac 2016
 
Plan Dactions 2009 Du Cdt Du Cher
Plan Dactions 2009 Du Cdt Du Cher Plan Dactions 2009 Du Cdt Du Cher
Plan Dactions 2009 Du Cdt Du Cher
 
Conclusion Mopa Antoine Chotard Anglet 140509
Conclusion Mopa Antoine Chotard Anglet 140509Conclusion Mopa Antoine Chotard Anglet 140509
Conclusion Mopa Antoine Chotard Anglet 140509
 
4emes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel - La strategie de Bon...
4emes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel - La strategie de Bon...4emes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel - La strategie de Bon...
4emes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel - La strategie de Bon...
 
Guide des Rencontres du Numerique en Haute Bretagne
Guide des Rencontres du Numerique en Haute BretagneGuide des Rencontres du Numerique en Haute Bretagne
Guide des Rencontres du Numerique en Haute Bretagne
 
Bilan d'activités ot cognac 2015
Bilan d'activités ot cognac 2015Bilan d'activités ot cognac 2015
Bilan d'activités ot cognac 2015
 
La Veille de Red Guy du 26.11.15 - Le Bleisure
La Veille de Red Guy du 26.11.15 - Le BleisureLa Veille de Red Guy du 26.11.15 - Le Bleisure
La Veille de Red Guy du 26.11.15 - Le Bleisure
 
Présentation démarche aoc 15nov2013
Présentation démarche aoc 15nov2013Présentation démarche aoc 15nov2013
Présentation démarche aoc 15nov2013
 
Rapport annuel de Québec International - 2013
Rapport annuel de Québec International - 2013Rapport annuel de Québec International - 2013
Rapport annuel de Québec International - 2013
 
Les défis de gestion de la relation client en tourisme - 2 de 2
Les défis de gestion de la relation client en tourisme - 2 de 2Les défis de gestion de la relation client en tourisme - 2 de 2
Les défis de gestion de la relation client en tourisme - 2 de 2
 
Atelier destination jl_boulin
Atelier destination jl_boulinAtelier destination jl_boulin
Atelier destination jl_boulin
 
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée d...
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée d...Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée d...
Points d'information sur les marchés: Brésil, Mexique, Inde, Japon et Corée d...
 

Plus de Frederic Gonzalo

TXTI Keynote - October 18, 2019
TXTI Keynote - October 18, 2019TXTI Keynote - October 18, 2019
TXTI Keynote - October 18, 2019
Frederic Gonzalo
 
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociauxAtelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Frederic Gonzalo
 
Conference marketing influence mai 2018
Conference marketing influence mai 2018Conference marketing influence mai 2018
Conference marketing influence mai 2018
Frederic Gonzalo
 
Les bonnes pratiques du marketing d'influence
Les bonnes pratiques du marketing d'influenceLes bonnes pratiques du marketing d'influence
Les bonnes pratiques du marketing d'influence
Frederic Gonzalo
 
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeuxVotre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Frederic Gonzalo
 
Formation Linkedin 2017
Formation Linkedin 2017Formation Linkedin 2017
Formation Linkedin 2017
Frederic Gonzalo
 
Travel Brand Storytelling
Travel Brand StorytellingTravel Brand Storytelling
Travel Brand Storytelling
Frederic Gonzalo
 
Innovative Right-Time Email Marketing
Innovative Right-Time Email MarketingInnovative Right-Time Email Marketing
Innovative Right-Time Email Marketing
Frederic Gonzalo
 
Facebook Advertising TBEX May 2016
Facebook Advertising TBEX May 2016Facebook Advertising TBEX May 2016
Facebook Advertising TBEX May 2016
Frederic Gonzalo
 
Online Behaviors in Key International & Emerging Markets
Online Behaviors in Key International & Emerging MarketsOnline Behaviors in Key International & Emerging Markets
Online Behaviors in Key International & Emerging Markets
Frederic Gonzalo
 
Outils pour gérer vos médias sociaux
Outils pour gérer vos médias sociauxOutils pour gérer vos médias sociaux
Outils pour gérer vos médias sociaux
Frederic Gonzalo
 
5 Online Marketing Trends for 2016
5 Online Marketing Trends for 20165 Online Marketing Trends for 2016
5 Online Marketing Trends for 2016
Frederic Gonzalo
 
Storytelling TBEX North America 2015
Storytelling TBEX North America 2015Storytelling TBEX North America 2015
Storytelling TBEX North America 2015
Frederic Gonzalo
 
Communications Reinvented: Adapt or Die!
Communications Reinvented: Adapt or Die!Communications Reinvented: Adapt or Die!
Communications Reinvented: Adapt or Die!
Frederic Gonzalo
 
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marqueLe storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Frederic Gonzalo
 
Hostels and OTA: Friends or Foes?
Hostels and OTA: Friends or Foes?Hostels and OTA: Friends or Foes?
Hostels and OTA: Friends or Foes?
Frederic Gonzalo
 
Tendances emarketing 2015
Tendances emarketing 2015Tendances emarketing 2015
Tendances emarketing 2015
Frederic Gonzalo
 
Social media challenges in destination marketing
Social media challenges in destination marketingSocial media challenges in destination marketing
Social media challenges in destination marketing
Frederic Gonzalo
 
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Frederic Gonzalo
 
Will there be ‘content shock’ in travel?
Will there be ‘content shock’ in travel?Will there be ‘content shock’ in travel?
Will there be ‘content shock’ in travel?
Frederic Gonzalo
 

Plus de Frederic Gonzalo (20)

TXTI Keynote - October 18, 2019
TXTI Keynote - October 18, 2019TXTI Keynote - October 18, 2019
TXTI Keynote - October 18, 2019
 
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociauxAtelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
 
Conference marketing influence mai 2018
Conference marketing influence mai 2018Conference marketing influence mai 2018
Conference marketing influence mai 2018
 
Les bonnes pratiques du marketing d'influence
Les bonnes pratiques du marketing d'influenceLes bonnes pratiques du marketing d'influence
Les bonnes pratiques du marketing d'influence
 
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeuxVotre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
 
Formation Linkedin 2017
Formation Linkedin 2017Formation Linkedin 2017
Formation Linkedin 2017
 
Travel Brand Storytelling
Travel Brand StorytellingTravel Brand Storytelling
Travel Brand Storytelling
 
Innovative Right-Time Email Marketing
Innovative Right-Time Email MarketingInnovative Right-Time Email Marketing
Innovative Right-Time Email Marketing
 
Facebook Advertising TBEX May 2016
Facebook Advertising TBEX May 2016Facebook Advertising TBEX May 2016
Facebook Advertising TBEX May 2016
 
Online Behaviors in Key International & Emerging Markets
Online Behaviors in Key International & Emerging MarketsOnline Behaviors in Key International & Emerging Markets
Online Behaviors in Key International & Emerging Markets
 
Outils pour gérer vos médias sociaux
Outils pour gérer vos médias sociauxOutils pour gérer vos médias sociaux
Outils pour gérer vos médias sociaux
 
5 Online Marketing Trends for 2016
5 Online Marketing Trends for 20165 Online Marketing Trends for 2016
5 Online Marketing Trends for 2016
 
Storytelling TBEX North America 2015
Storytelling TBEX North America 2015Storytelling TBEX North America 2015
Storytelling TBEX North America 2015
 
Communications Reinvented: Adapt or Die!
Communications Reinvented: Adapt or Die!Communications Reinvented: Adapt or Die!
Communications Reinvented: Adapt or Die!
 
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marqueLe storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
 
Hostels and OTA: Friends or Foes?
Hostels and OTA: Friends or Foes?Hostels and OTA: Friends or Foes?
Hostels and OTA: Friends or Foes?
 
Tendances emarketing 2015
Tendances emarketing 2015Tendances emarketing 2015
Tendances emarketing 2015
 
Social media challenges in destination marketing
Social media challenges in destination marketingSocial media challenges in destination marketing
Social media challenges in destination marketing
 
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
 
Will there be ‘content shock’ in travel?
Will there be ‘content shock’ in travel?Will there be ‘content shock’ in travel?
Will there be ‘content shock’ in travel?
 

Le tourisme d’affaires, ce négligé non négligeable!

  • 1. Le tourisme d’affaires, ce négligé non-négligeable! Frédéric Gonzalo
  • 2. Quand il est question de tourisme et de l’industrie touristique, on parle plus souvent qu’autrement de tourisme d’agrément, parfois mieux reconnu sous son appellation anglophone leisure travel.
  • 3. Que ce soit à l’international, sur le marché canadien ou le marché domestique intra- Québec, le tourisme d’agrément est naturellement celui qui domine les stratégies et investissements des régions, provinces et principaux intervenants de l’industrie car il vise la population générale, un bassin au potentiel vaste dans la plupart des marchés géographiques de la planète.
  • 4. À un point tel que certains estiment qu’on néglige un segment prometteur et payant mais trop souvent relégué au second plan: le tourisme d’affaires.
  • 5. ÉNORME POTENTIEL D’abord, que veut-on dire par « tourisme d’affaires » ? On réfère habituellement aux catégories suivantes de voyages :
  • 6.  Réunions d’affaires  Voyages de motivation (incentive)  Congrès, colloques, symposium ou événements  Marché associatif  Groupes, clubs sportifs, étudiants, culturels, etc.  Événements spéciaux: partys de Noël, mariages, bals de finissants, etc…
  • 7. En 2012, la US Travel Association estimait que 30% des revenus totaux générés en tourisme provenaient du tourisme d’affaires, ou ME&I (Meetings, Events & Incentives). Or, ce segment ne représentait que 8% des voyageurs!
  • 8. En d’autres mots, le voyageur d’affaire dépense beaucoup plus que le voyageur d’agrément, dans une proportion pouvant aller de quatre à vingt fois plus, selon qu’on compare les clientèles domestiques ou internationales, notamment.
  • 9. On penserait donc que le tourisme d’affaires figure au sommet des priorités dans le plan d’action de la Commission Canadienne de Tourisme (CCT) ou de Tourisme Québec? Erreur. Allez jeter un coup d’oeil dans le plan corporatif quinquennal 2013-2017 de la CCT, un document de 38 pages disponible sur leur site web: pas un mot sur le tourisme d’affaires! Dans le plan de développement 2020 de Tourisme Québec? Sur les 59 pages que comporte le document, on ne retrouve qu’une page et demie dédié à ce segment (pages 53-54). Très peu, vous en conviendrez.
  • 10. LE TOURISME D’AFFAIRES AU QUÉBEC Le tourisme d’affaires et congrès au Québec, c’est pourtant de la grosse business. En 2011, on estime qu’il a généré des dépenses de plus de 972 millions de dollars. Fait à noter, 68% des retombées économiques proviennent de touristes étrangers, soit 661 millions de dollars en argent neuf.
  • 11. D’ailleurs, le Palais des Congrès de Montréal figurait au premier rang, en 2012 et 2013, des villes nord-américaines ayant accueilli des événements internationaux, coiffant des villes telles que Las Vegas, New York, Toronto ou Chicago. Quand même!
  • 12. D’ailleurs, le nouveau président directeur général de Tourisme Montréal, Yves Lalumière a clairement affiché ses couleurs lors de ses premières sorties publiques à l’automne 2013: Tourisme Montréal s’apprête à prendre un virage « affaires » plus marqué. Même si les nuitées générées par ce segment de marché sont passées de 180,000 en 2009 à 300,000 en 2012, il y aurait encore place à amélioration.
  • 13. Parmi les moyens envisagés: investissements promotionnels accrus sur des marchés de proximité (Toronto, Ottawa, New York, Washington, Boston), agrandissement éventuel du Palais des Congrès, solution permanente au toit du stade olympique, etc. Montréal est reconnue comme ville festive, on souhaite maintenant dire « Montreal means business » aussi.
  • 14. Du côté de la ville de Québec, l’union fera la force alors que le Centre des congrès de Québec (CCQ), l’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ) et l’Office du Tourisme de Québec annonçaient il y a quelques jours une offensive commune afin de vendre la ville comme destination de congrès.
  • 15. Suite aux succès de 2008, année record marquée par les festivités du 400e de la Vieille Capitale, les performances sont à la baisse mais semblent revenir. Selon le rapport annuel 2012-2103, le CCQ a accueilli 144 événements, pour 214 000 participants et générant 168 000 nuitées avec des retombées économiques estimées à 104 millions de dollars.
  • 16. Mais le tourisme d’affaires n’est pas qu’un enjeu urbain, loin s’en faut. Selon l’Association des Bureaux de Congrès du Québec (ABCQ), qui représente 27 destinations et régions à travers la province, la tenue de plus de 2,000 congrès et événements a généré plus de 150 millions de dollars dans l’économie des régions en 2012 par l’entremise de la clientèle touristique liée aux congrès et réunions d’affaires de 50 nuitées et plus.
  • 17. Pensons notamment à une destination comme Tremblant, avec son offre éclatée d’hébergement, centre des congrès et aéroport de la Macaza liant Toronto et le nord-est américain avec le centre de villégiature. Le tourisme d’affaires offre l’avantage de remplir les centres de villégiature en semaine et durant les saisons creuses, à l’automne ou au printemps, alors que le tourisme d’agrément est traditionnellement moins au rendez-vous.
  • 18. 3 TENDANCES À SURVEILLER Comme toute industrie, on remarque certains phénomènes marquant le tourisme d’affaires. Voici donc trois tendances lourdes qu’il sera bon de surveiller, pour lesquelles les destinations et prestataires touristiques feraient mieux de s’adapter afin de ne pas perdre de leur compétitivité:
  • 19. 1. Démarcation moins évidente entre tourisme d’affaires et d’agrément Les anglos ont même inventé un mot pour désigner ce phénomène: bleisure! (contraction des mots business et leisure) De plus en plus de voyageurs d’affaires en profitent pour étirer un séjour avec une composante d’agrément, invitant conjoint ou conjointe et même les enfants à venir les rejoindre.
  • 20. Lors d’un sondage effectué en 2012 par la firme Orbitz, 43% des voyageurs d’affaires sondés avouaient avoir fait au moins un voyage en compagnie de conjoint ou conjointe.
  • 21. On le sait, particulièrement en Amérique du Nord, les vacances payées sont une denrée rare. Plusieurs en profitent ainsi pour greffer 1-2 journées additionnelles lors d’un voyage d’affaires, soit dans la ville hôte ou dans les provinces et états avoisinants. Une opportunité à saisir, donc, pour les régions et centres de villégiatures gravitant autour de grandes villes…  Lire aussi: The Growing Trend of Bleisure Travel
  • 22. 2. Cycles de réservations qui s’allongent Même si les réservations de consommateurs, en tourisme d’agrément, tendent à se faire de plus en plus à la dernière minute, on s’étonne peut-être d’observer des cycles de planification plus long dans le marché des réunions, congrès et événements.
  • 23. Grâce à des médias sociaux comme Linkedin ou des recherches en ligne, il y a certes de la prospection qui se fait en ligne avant les demandes de soumissions (request for proposals, ou RFP). Néanmoins, les cycles demeurent long pour les grands événements attirant des milliers de participants, surtout lorsque ceux-ci effectuent des rotations dans le lieu de leur tenue. Pour la plupart des planificateurs, le cycle de planification peut ainsi prendre de 7 à 12 mois, parfois plus, avant de pouvoir trancher et passer au stade des contrats et de l’exécution.
  • 24. 3. La techno s’invite dans les réunions Enfin, les nouvelles technologies font maintenant partie de notre quotidien – d’ailleurs, devrait-on encore parler de « nouvelles » technologies? Ainsi, on voudra s’assurer d’une connectivité sans faille dans son établissement ou destination, permettant un réseautage dynamique, le partage de photos et de la rétroaction en temps réel. Une bande passante qui suffit et dépasse les attentes des participants est plus prisé qu’un bon café ou un choix original de viennoiseries.
  • 25. Et la techno, ce ne sont pas que les médias sociaux et le wifi disponible sur place. Ce sont aussi les bornes d’enregistrement, les cartes de visites qu’on peut télécharger dans une base centrale disponible en ligne, le paiement par carte de crédit dans tous les points de contact client, etc. Votre établissement ou destination a-t- il ce qu’il faut pour combler cette tendance?
  • 26. Inscrivez-vous au blogue http://fredericgonzalo.com Saisissez votre courriel pour souscrire à ce blogue et recevoir les notifications de nouveaux billets par courriel. Ebook à télécharger 5 règles d’or pour une stratégie de contenu efficace