SlideShare une entreprise Scribd logo
PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST
Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux
Contact : donnaloukakou@gmail.com
PAIEMENT NUMERIQUE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE
DANS L’UEMOA ?
Rédigé par : Charly C. D. LOUKAKOU
Les pays d’Afrique francophone au sud du Sahara ont connu dans différents domaines de leurs
économies de fortes innovations technologiques et sociales courant cette dernière décennie.
Parmi ces différentes innovations, on cite l’avènement du e-commerce et du paiement
numérique. Une innovation soutenue par un marché moyen d’approximativement 24 Millions
d’habitants, une forte connectivité de ses populations, une monnaie unique régionale, un marché
de produit & service de plus en plus globalisé.
Dans les pays comme le Sénégal et la Côte d’ivoire, l’accès à internet est adopté par une bonne
partie de la population jeune soit respectivement 71% et 68%, engageant ainsi le développement
commercial au travers du paiement en ligne à l’échelle internationale des entreprises locales et
multinationales. Par exemple au Sénégal on cite le développement depuis 03 ans de la startup
Paydunya (Entreprise africaine, un agrégateur de mode de paiement mobile money et de cartes
bancaires VISA & MASTERCARD) de InTouch et plus loin la fulgurante croissance du site de
vente en ligne et de market place Expat Dakar. En Côte d’ivoire, en plus de la présence de
Paydunya et de la solution e-commerce de la BICIS (Groupe BNP Paribas), il faut également
noter la présence des entreprises innovantes locales telles que : CinetPay et SycaPay. Par
ailleurs dans les deux pays que sont le Sénégal et la Côte d’Ivoire on note l’implantation de
géant de commerce en ligne ou de divertissement en ligne tels que : Jumia, Afrimarket,
Cdiscount, Digital Virgo, 1xBet, PremierBet.
Cependant, la zone de l’UEMOA est marquée par plusieurs politiques de développement
sociales et économiques soutenu par une effervescence intellectuelle dont la plus engagée
courant cette dernière décennie est celle relative à l’Inclusion financière. Cette dernière est
apparue assez vite comme un élément essentiel de l’intégration financière de plusieurs couches
sociales économiques dans le tissu de développement national. Ainsi, une politique régionale
UEMOA est soutenue depuis 2016 par une stratégie régionale d’inclusion financière1
avec pour
unique objectif global «Assurer sur un horizon de 05 ans, l’accès et l’utilisation d’une gamme
diversifiée de produits et services financiers adaptés et à coûts abordables à 75% de la
population adulte de l’UEMOA2
»
D’après le rapport annuel sur « La Digitalisation des Transferts Monétaires » du programme
MM4P3
de l’UNCDF4
on enregistre, en 2017 21% de la population adulte au mobile money
sont des utilisateurs actifs et ce taux évoluerait à 30% à l’horizon 2019. Une évolution
statistique soutenue grâce à la diversité des services d’utilisation du Mobile Money et par le
développement du numérique dans l’écosystème de l’inclusion financière nous stipule le
rapport. La question que bon nombre d’économistes, des décideurs politiques, des organismes
réglementaires, des organismes de développement du monde, des partenaires techniques et des
associations de consommateurs se poseraient est alors de savoir :
Quels sont les enjeux du paiement numérique dans les politiques d’inclusions financières
des pays de la zone UEMOA ?
Ce blog tend à répondre à cette problématique en analysant les fondamentaux conceptuels de
l’inclusion financière dans l’UEMOA, en présentant les implications plausibles du paiement
1
https://www.bceao.int/sites/default/files/2017-
12/note_information_n3_strategie_inclusions_financiere_uemoa.pdf
2
Union Economique Monétaire Ouest Africaine
3
Mobile Money For the Poor
4
United Nations Capital Development Fund
PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST
Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux
Contact : donnaloukakou@gmail.com
numérique dans le chaînon de l’inclusion financière, et pour finir en proposant quelques
recommandations afin d’aboutir à une inclusion financière numérique réussie ou totale.
I. Axes majeurs de l’Inclusion Financière réussie ou totale
Le Groupe de la Banque Mondiale définit l’Inclusion Financière comme5
« la possibilité pour
les individus et les entreprises d’accéder à moindre coût à toute une gamme de produits et de
services financiers utiles et adaptés à leurs besoins (transactions, paiements, épargne, crédit).
Des services et produits proposés par des prestataires fiables et responsables. De plus le Groupe
de la Banque Mondiale estime que l’accès à un compte d’opérations courantes constitue la
première étape vers une inclusion financière entière. Pour eux, l’accès à des produits et services
financiers facilite le quotidien et aide les ménages et les entreprises à anticiper le financement
d’objectifs de long terme ou faire face à des imprévus. Pour finir, il est bon de rappeler que le
Groupe de la Banque mondiale œuvre pour que chaque adulte ait un accès universel aux
services financiers à l’horizon 2020 ». Or la proposition de service et produit utile et fiable nous
interpelle sur la nature ou les caractéristiques d’un produit ou service puis sur la crédibilité ou
l’aptitude du prestataire à fournir un tel type de service partout dans la zone.
Ø Notre analyse nous amène à proposer d’une part une démarche de conception de produit
ou service basée sur six (06) variables à définir à l’issue d’une étude cadre de projet, à
savoir : Attitudes du consommateur – Interactions avec le consommateur - Profils
psychologiques des consommateurs ou prescripteurs - Aspirations et Comportements
des clients – Démographie (Sexe, Âge, Niveau d’Education ou niveau
d’Alphabétisation). Sur cette base le prestataire est amené à segmenter son marché et à
définir ses politiques de conception de produit (Nous l’aborderons dans notre prochain
ticket).
Ø D’autre part qu’est ce qu’une inclusion financière entière, réussie ou totale ? notre
analyse nous amène à proposer que : « une inclusion financière est dite entière, réussie
ou totale lorsqu’elle couvre ses trois dimensions financières à savoir : L’accessibilité à
la ressource financière (Production et gestion du Cash), l’accessibilité à la ressource
bancaire ou aux services financiers bancaire ou classique (inclusion bancaire ou
bancarisation et inclusion mobile money) et l’accessibilité aux ressources numériques
c’est à dire au paiement en ligne ou paiement numérique (Nous parlons d’inclusion
numérique) ».
Ø D’après le groupe de la Banque Mondiale : « L’accès à un compte courant peut par
ailleurs servir de tremplin vers d’autres services financiers » ; nous partageons cet avis,
mais nous revenons aux fondamentaux d’une inclusion financière qui à notre sens doit
être d’abord « l’accès à la ressource financière en elle même. Une population qui n’a
pas accès à la ressource financière, à la création de la valeur financière, une famille qui
n’a pas accès à des activités génératrices de revenues, ne peut prétendre avoir un compte
courant sans compter les frais ou taxes appliqués par les institutions bancaires ». Ainsi,
une fois le challenge de la création de revenu relevé, l’accès à des produits et services
financiers faciliteront le quotidien et aideront les ménages et les entreprises à anticiper
le financement d’objectifs de long terme ou faire face à des imprévus, également cela
leur faciliterait l’accès à des marchés globaux et à des ressources marchandes globales.
Par ailleurs, la BCEAO applique sa politique régionale6
d’inclusion financière aux stratégies
nationales d’inclusion financière des Etats membres de l’UEMOA. Une stratégie nationale
articulée autour des principaux groupes cibles que sont : les populations exclues du système
5
source : http://www.banquemondiale.org/fr/topic/financialinclusion/overview
6
https://www.bceao.int/sites/default/files/2017-
12/note_information_n3_strategie_inclusions_financiere_uemoa.pdf
PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST
Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux
Contact : donnaloukakou@gmail.com
financier classique, plus précisément les populations rurales, les femmes, les jeunes, les PME
et les personnes à faible éducation financière.
Ainsi, cinq (05) axes majeurs ont été défini et cadre avec cette politique régionale d’inclusion
financière. On cite :
1. L’assainissement et le renforcement du secteur de la microfinance ;
2. La promotion d’un cadre légal, réglementaire et une supervision efficace ;
3. La promotion des innovations favorables à l’inclusion financière des populations
exclues (jeunes, femmes, PME, populations rurales et personnes à faible éducation
financière...) ;
4. Le renforcement de l’éducation financière et la protection du client des services
financiers ;
5. La mise en place d’un cadre fiscal et des politiques nationales favorables à l’inclusion
financière.
D’après wikipédia7
dans les pays développés, l’inclusion financière se définit comme
« l’ensemble des dispositifs misent en place pour lutter contre l’exclusion financière et bancaire.
Ces moyens composent ce que certains appellent désormais la « finance inclusive ». Le rôle des
banques est central dans ce processus. En effet, l’inclusion financière ne se limite pas à l’accès
à un compte, mais bien à une maîtrise plus globale des outils bancaires. Les banques peuvent
participer à l’éducation financière des clientèles fragilisées comme c’est le cas des Caisses
d’épargne avec Finance & Pédagogie. Elles peuvent également proposer à leurs clients des
produits et services mieux adaptés à leurs ressources et à leurs besoins. »
Pour notre part, cette définition de wikipédia semble être plus ou moins complète avec notre
vision de la problématique. Si un ajout ou une petite contribution doit être apporté, on stipulera
que les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD), les Opérateurs de Téléphonies Mobiles
(OTM) ont un niveau de rôle premier ou sont en amont dans le parcours vers une inclusion
financière réussie. Les caisses d’épargnes, les institutions de microfinances, les institutions
bancaires, et encore les OTM ont un niveau de rôle intermédiaire toujours dans le parcours vers
une inclusion financière réussie, et les organismes réglementaires et les associations des
consommateurs interviennent tous dans le chaînon à l’inclusion financière.
Dans la suite de ce blog nous préciserons le niveau de rôle que pourrait avoir le paiement
numérique dans l’inclusion financière réussie.
7
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inclusion_financi%C3%A8re
PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST
Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux
Contact : donnaloukakou@gmail.com
II. Implication majeur du Paiement numérique
Figure 1 : Chaînon de l’inclusion financière et implication du Paiement en ligne
Ce sens directionnel explique l’action directe sur un élément de la chaine, aboutissant
à un résultat principal. Par exemple : Les SFD doivent agir sur les populations sans
activités génératrices de revenus et exclus du système financier en leur octroyant des fonds de
création d’activité commerciale.
Ou, les OTM doivent agir sur les populations exclus du système financier et sans activités
génératrices de revenus afin de les identifier via leur outil de téléphonie mobile. Des données
qui serviront ensuite au SFD à identifier les bénéficiaires et à suivre les recouvrements.
Ce sens bidirectionnel explique l’interaction entre deux éléments de la chaine,
aboutissant à un résultat principal. Par exemple : Les populations avec les Activités
Génératrices de Revenus doivent interagir avec les IMF, OTM, Banques afin de les
accompagner dans leur économie financière et dans la proposition de SVA.
La figure 1 présente la chaîne menant vers une inclusion financière réussie, ou chaque acteur a
un rôle bien défini et chaque résultat est significatif.
Le cadre rédactionnel du paiement en ligne pourrait se définir comme l’action d’effectuer des
achats de biens (Physique ou Digitaux) en ligne à partir d’un appareil mobile (smartphone) ou
ordinateur et d’effectuer le règlement en ligne via des modes de paiements, des systèmes
électroniques ou des plateformes de paiement en ligne (Exemple : Mobile Banking : Orange
Money, YUP, Flooz, MTN Money, KASH KASH ; Plateforme de paiement en ligne : PayPal,
Paydunya ; Carte Bancaire : Visa ou Mastercard). En résumé ci-dessous :
PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST
Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux
Contact : donnaloukakou@gmail.com
En rapport à la figure 1, le paiement numérique est un service proposé par des acteurs clés
intervenant dans le chaînon de l’inclusion financière entière dont : Les fournisseurs de services
& produits numériques. Dans notre zone UEMOA, ce sont pour la plupart des Fintechs ou des
agrégateurs de modes de paiements. En effet, ils profitent des opportunités que présente le
développement des TIC/Télécoms et des besoins du marché.
Ainsi, l’inclusion financière entière passera forcément par l’élargissement de l’accès aux
services financiers vers les services financiers numériques. Et ce grâce :
Ø Aux identifiants numériques qui faciliteront ouverture de compte bancaire ou compte
mobile banking pour les populations ayant activement accès à la ressource financière ;
Ø Aux paiements en ligne, forte valeur ajoutée pour les clients ou populations
bancarisées et l’un des principaux freins au développement du e-commerce dans la
zone UEMOA ;
Ø Au développement de la Technologie, des sciences et de l’informatique offrant ainsi
des solutions ou des perspectives pratiques de conceptions de SVA ;
Autre enjeu important est que l’adoption du paiement en ligne ou numérique favoriserait
l’inclusion financière totale en permettant aux populations d’être plus productifs en effectuant
facilement et rapidement des transactions à distance. Cette proposition se justifie par le fait que
les plateformes de e-commerce ne cessent d’émerger dans nos différents pays de la zone
UEMOA. Au Sénégal on en compte 60 sites de e-commerce, en Côte d’ivoire on en compte 21
sites de e-commerce, sans compter toutes celles qui naissent qui meurent au quotidien.
Ce blog ne fait pas cas d’étude de la réussite ou de l’échec des sites de e-commerce mais nous
retenons cependant que le paiement numérique est l’un des enjeux majeurs à la réussite des
plateformes de e-commerce.
Néanmoins, le e-commerce (Vente de produit ou service en ligne) demeure un axe de
développement de l’inclusion financière totale car elle contribue à l’implémentation des
plateformes de paiements numériques et donc favorise l’attractivité des produits de finance
numérique.
III. Quelques Recommandations
En récapitulatif de cette réflexion, l’inclusion financière demeure certainement un concept qui
favorisera une inclusion sociale et économique de nos populations, cependant il est essentiel
que les décideurs, les politiques économiques et les stratégies de développement comprennent
PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST
Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux
Contact : donnaloukakou@gmail.com
ce concept afin de redéfinir les rôles des acteurs intervenant dans le chaînons de l’inclusion
financière totale.
Fort de tous ce qui précède, nous formulons des recommandations à court, moyen et afin de
faciliter le développement du paiement en ligne.
v Recommandations à court terme
Sensibilisation de toutes les parties prenantes à travers le renforcement des connaissances à
la base du secteur financier chez les populations, les familles afin qu’ils comprennent les
offres de produits ou services;
Renforcement ou élargissement des capacités des agents ou cadres des institutions bancaires
sur les grandes réalisations dans le numérique, les enjeux du numérique, la finance
numérique, la base des services à valeur ajoutée dans le secteur bancaire ;
Œuvrer à donner au population plus l’accès à la ressource financière ou à la production de
revenu ;
Vulgariser et promouvoir l’usage des téléphones intelligents (smartphone) dans les milieux
ruraux ;
Cartographie géographique et démographique des populations afin de redéfinir le
positionnement des systèmes financiers décentralisés ;
Assurer en continu la qualité du service relatif au mode de paiement (Mobile Banking, carte
Visa/Mastercard, Plateforme de paiement en ligne)
Les régulateurs doivent encourager et promouvoir la couverture internet HD complète des
zones à forte attractivité économique et sociale. Ils doivent favoriser l’innovation ;
v Recommandations à moyen terme
Œuvrer à la sensibilisation des populations aux paiement numérique ;
Renforcer le système éducatif national afin d’accentuer la connaissance sur la science, le
résultat, l’informatique, le développement et l’économie ;
Introduire de solides cadres de protection des consommateurs et stimuler le développement
de business axé sur la protection des données
Définir dans les politiques sectorielles la digitalisation des paiements récurrents (Scolarité,
bourse, facture, cotisation, etc …)
Interopérabilité des plateformes numériques ;
Remerciements
Nassif Adébayo TOUKOUROU – Aziz YERIMA – Mohamed FALL

Contenu connexe

Tendances

les méthodes du management interculturel
les méthodes du management interculturelles méthodes du management interculturel
les méthodes du management interculturel
Saadia Bouftane
 
La Transformation digitale : Histoire
La Transformation digitale : HistoireLa Transformation digitale : Histoire
La Transformation digitale : Histoire
Youssef Belhaj HMC
 
Transformation digitale
Transformation digitaleTransformation digitale
Transformation digitale
AmeniBoubaker2
 
Introduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changementIntroduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changement
PLANSONF
 
PortNet, au service de l’intégration et de la simplification des échanges log...
PortNet, au service de l’intégration et de la simplification des échanges log...PortNet, au service de l’intégration et de la simplification des échanges log...
PortNet, au service de l’intégration et de la simplification des échanges log...
AAEC_AFRICAN
 
Etude de-cas-cellule-de-veille
Etude de-cas-cellule-de-veilleEtude de-cas-cellule-de-veille
Etude de-cas-cellule-de-veille
Mariem Chaaben
 
L’économie sociale et solidaire
L’économie sociale et solidaireL’économie sociale et solidaire
L’économie sociale et solidaire
majdoun youssef
 
Luxe 2.0 digitalisation point de vente
Luxe 2.0 digitalisation point de venteLuxe 2.0 digitalisation point de vente
Luxe 2.0 digitalisation point de vente
MBAMCI (Institut Léonard de Vinci)
 
Memoire Marketing Territorial
Memoire Marketing TerritorialMemoire Marketing Territorial
Memoire Marketing Territorial
Chache Rotureau
 
Creation projet e commerce
Creation projet e commerceCreation projet e commerce
Creation projet e commerce
Khabbab HADHRI
 
Du parcours client à l'optimisation de l'expérience client
Du parcours client à l'optimisation de l'expérience clientDu parcours client à l'optimisation de l'expérience client
Du parcours client à l'optimisation de l'expérience client
Soft Computing
 
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiersDigitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
Neïla Meknassi
 
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
Mariem SELLAMI
 
mémoire sur les enjeux de la transformation digitale
mémoire sur les enjeux de la transformation digitalemémoire sur les enjeux de la transformation digitale
mémoire sur les enjeux de la transformation digitale
Samir Kaid
 
Les clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitaleLes clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitale
Frederic CAVAZZA
 
Digitalisation de la chaîne logistique
Digitalisation de la chaîne logistiqueDigitalisation de la chaîne logistique
Digitalisation de la chaîne logistique
AKANEA Développement
 
Le modele d'affaires l'inclusion financiere a travers le telepnonie mobile
Le modele d'affaires l'inclusion financiere a travers le telepnonie mobileLe modele d'affaires l'inclusion financiere a travers le telepnonie mobile
Le modele d'affaires l'inclusion financiere a travers le telepnonie mobile
Dr Lendy Spires
 
La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...
La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...
La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...
Axys
 
Gpec sofitel
Gpec sofitelGpec sofitel
Gpec sofitel
Youssef Bensafi
 
Définitions Intelligence Territoriale
Définitions Intelligence TerritorialeDéfinitions Intelligence Territoriale
Définitions Intelligence Territoriale
Aurelien Gaucherand
 

Tendances (20)

les méthodes du management interculturel
les méthodes du management interculturelles méthodes du management interculturel
les méthodes du management interculturel
 
La Transformation digitale : Histoire
La Transformation digitale : HistoireLa Transformation digitale : Histoire
La Transformation digitale : Histoire
 
Transformation digitale
Transformation digitaleTransformation digitale
Transformation digitale
 
Introduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changementIntroduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changement
 
PortNet, au service de l’intégration et de la simplification des échanges log...
PortNet, au service de l’intégration et de la simplification des échanges log...PortNet, au service de l’intégration et de la simplification des échanges log...
PortNet, au service de l’intégration et de la simplification des échanges log...
 
Etude de-cas-cellule-de-veille
Etude de-cas-cellule-de-veilleEtude de-cas-cellule-de-veille
Etude de-cas-cellule-de-veille
 
L’économie sociale et solidaire
L’économie sociale et solidaireL’économie sociale et solidaire
L’économie sociale et solidaire
 
Luxe 2.0 digitalisation point de vente
Luxe 2.0 digitalisation point de venteLuxe 2.0 digitalisation point de vente
Luxe 2.0 digitalisation point de vente
 
Memoire Marketing Territorial
Memoire Marketing TerritorialMemoire Marketing Territorial
Memoire Marketing Territorial
 
Creation projet e commerce
Creation projet e commerceCreation projet e commerce
Creation projet e commerce
 
Du parcours client à l'optimisation de l'expérience client
Du parcours client à l'optimisation de l'expérience clientDu parcours client à l'optimisation de l'expérience client
Du parcours client à l'optimisation de l'expérience client
 
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiersDigitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
 
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
 
mémoire sur les enjeux de la transformation digitale
mémoire sur les enjeux de la transformation digitalemémoire sur les enjeux de la transformation digitale
mémoire sur les enjeux de la transformation digitale
 
Les clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitaleLes clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitale
 
Digitalisation de la chaîne logistique
Digitalisation de la chaîne logistiqueDigitalisation de la chaîne logistique
Digitalisation de la chaîne logistique
 
Le modele d'affaires l'inclusion financiere a travers le telepnonie mobile
Le modele d'affaires l'inclusion financiere a travers le telepnonie mobileLe modele d'affaires l'inclusion financiere a travers le telepnonie mobile
Le modele d'affaires l'inclusion financiere a travers le telepnonie mobile
 
La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...
La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...
La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...
 
Gpec sofitel
Gpec sofitelGpec sofitel
Gpec sofitel
 
Définitions Intelligence Territoriale
Définitions Intelligence TerritorialeDéfinitions Intelligence Territoriale
Définitions Intelligence Territoriale
 

Similaire à Paiement en ligne - Enjeux de l'inclusion financière UEMOA

[HEC Mines Paris] -These Professionelle Mobile Money Resumé- B.KONE
[HEC Mines Paris] -These  Professionelle Mobile Money  Resumé- B.KONE[HEC Mines Paris] -These  Professionelle Mobile Money  Resumé- B.KONE
[HEC Mines Paris] -These Professionelle Mobile Money Resumé- B.KONE
Bruno KONE
 
Pilier iii promouvoir u pilier iii promouvoir une plus grande inclusion soc...
Pilier iii promouvoir u pilier iii   promouvoir une plus grande inclusion soc...Pilier iii promouvoir u pilier iii   promouvoir une plus grande inclusion soc...
Pilier iii promouvoir u pilier iii promouvoir une plus grande inclusion soc...
Jamaity
 
ABBL.pdf
ABBL.pdfABBL.pdf
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Ivan TCHOTOURIAN
 
DIGITAL GURU : study case Banque
DIGITAL GURU : study case Banque DIGITAL GURU : study case Banque
DIGITAL GURU : study case Banque
Enoc BIDE
 
Klein blue "Fintech Horizon"
Klein blue "Fintech Horizon"Klein blue "Fintech Horizon"
Klein blue "Fintech Horizon"
Roger Peverelli
 
Les services financiers sur mobile au service de l'inclusion financière l'exp...
Les services financiers sur mobile au service de l'inclusion financière l'exp...Les services financiers sur mobile au service de l'inclusion financière l'exp...
Les services financiers sur mobile au service de l'inclusion financière l'exp...
BearingPoint
 
L'innovation sociale au coeur des mutations
L'innovation sociale au coeur des mutationsL'innovation sociale au coeur des mutations
L'innovation sociale au coeur des mutations
CRESSNPdC
 
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.pptCiblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
VanessaHouing
 
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-finalGrande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
Laurent LE MERRER
 
Dossier de presse - Remise des Prix Télécoms Innovations 2018
Dossier de presse - Remise des Prix Télécoms Innovations 2018Dossier de presse - Remise des Prix Télécoms Innovations 2018
Dossier de presse - Remise des Prix Télécoms Innovations 2018
Fédération Française des Télécoms
 
Les Fintechs pour révolutionner votre rapport à l'argent | Le Mag Valority Dé...
Les Fintechs pour révolutionner votre rapport à l'argent | Le Mag Valority Dé...Les Fintechs pour révolutionner votre rapport à l'argent | Le Mag Valority Dé...
Les Fintechs pour révolutionner votre rapport à l'argent | Le Mag Valority Dé...
Valeur et Capital
 
Qu'est-ce qui est Pop Art et Tendance ?
Qu'est-ce qui est Pop Art et Tendance ? Qu'est-ce qui est Pop Art et Tendance ?
Qu'est-ce qui est Pop Art et Tendance ?
Quintess
 
Kiro'o Rebuntu
Kiro'o RebuntuKiro'o Rebuntu
Kiro'o Rebuntu
Olivier Madiba
 
Transferts des migrants comoriens nov 2015
Transferts des migrants comoriens nov 2015Transferts des migrants comoriens nov 2015
Transferts des migrants comoriens nov 2015
Said Mchangama
 
Human capital project year2 progress report
Human capital project year2 progress reportHuman capital project year2 progress report
Human capital project year2 progress report
PatrickTanz
 
Su Pa 13 03 10 Présentation Confesen
Su Pa  13 03 10    Présentation  ConfesenSu Pa  13 03 10    Présentation  Confesen
Su Pa 13 03 10 Présentation Confesen
supaproject
 
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'CoDécryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Antoine Wintrebert
 

Similaire à Paiement en ligne - Enjeux de l'inclusion financière UEMOA (20)

[HEC Mines Paris] -These Professionelle Mobile Money Resumé- B.KONE
[HEC Mines Paris] -These  Professionelle Mobile Money  Resumé- B.KONE[HEC Mines Paris] -These  Professionelle Mobile Money  Resumé- B.KONE
[HEC Mines Paris] -These Professionelle Mobile Money Resumé- B.KONE
 
Pilier iii promouvoir u pilier iii promouvoir une plus grande inclusion soc...
Pilier iii promouvoir u pilier iii   promouvoir une plus grande inclusion soc...Pilier iii promouvoir u pilier iii   promouvoir une plus grande inclusion soc...
Pilier iii promouvoir u pilier iii promouvoir une plus grande inclusion soc...
 
ABBL.pdf
ABBL.pdfABBL.pdf
ABBL.pdf
 
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
 
DIGITAL GURU : study case Banque
DIGITAL GURU : study case Banque DIGITAL GURU : study case Banque
DIGITAL GURU : study case Banque
 
Klein blue "Fintech Horizon"
Klein blue "Fintech Horizon"Klein blue "Fintech Horizon"
Klein blue "Fintech Horizon"
 
Outils financiers
Outils financiersOutils financiers
Outils financiers
 
Les services financiers sur mobile au service de l'inclusion financière l'exp...
Les services financiers sur mobile au service de l'inclusion financière l'exp...Les services financiers sur mobile au service de l'inclusion financière l'exp...
Les services financiers sur mobile au service de l'inclusion financière l'exp...
 
L'innovation sociale au coeur des mutations
L'innovation sociale au coeur des mutationsL'innovation sociale au coeur des mutations
L'innovation sociale au coeur des mutations
 
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.pptCiblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
 
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-finalGrande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
Grande Ecole du Numerique rapportdactivite-final
 
Dossier de presse - Remise des Prix Télécoms Innovations 2018
Dossier de presse - Remise des Prix Télécoms Innovations 2018Dossier de presse - Remise des Prix Télécoms Innovations 2018
Dossier de presse - Remise des Prix Télécoms Innovations 2018
 
Les Fintechs pour révolutionner votre rapport à l'argent | Le Mag Valority Dé...
Les Fintechs pour révolutionner votre rapport à l'argent | Le Mag Valority Dé...Les Fintechs pour révolutionner votre rapport à l'argent | Le Mag Valority Dé...
Les Fintechs pour révolutionner votre rapport à l'argent | Le Mag Valority Dé...
 
Qu'est-ce qui est Pop Art et Tendance ?
Qu'est-ce qui est Pop Art et Tendance ? Qu'est-ce qui est Pop Art et Tendance ?
Qu'est-ce qui est Pop Art et Tendance ?
 
2013 12-28-lm07 eco
2013 12-28-lm07 eco2013 12-28-lm07 eco
2013 12-28-lm07 eco
 
Kiro'o Rebuntu
Kiro'o RebuntuKiro'o Rebuntu
Kiro'o Rebuntu
 
Transferts des migrants comoriens nov 2015
Transferts des migrants comoriens nov 2015Transferts des migrants comoriens nov 2015
Transferts des migrants comoriens nov 2015
 
Human capital project year2 progress report
Human capital project year2 progress reportHuman capital project year2 progress report
Human capital project year2 progress report
 
Su Pa 13 03 10 Présentation Confesen
Su Pa  13 03 10    Présentation  ConfesenSu Pa  13 03 10    Présentation  Confesen
Su Pa 13 03 10 Présentation Confesen
 
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'CoDécryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
 

Paiement en ligne - Enjeux de l'inclusion financière UEMOA

  • 1. PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux Contact : donnaloukakou@gmail.com PAIEMENT NUMERIQUE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE DANS L’UEMOA ? Rédigé par : Charly C. D. LOUKAKOU Les pays d’Afrique francophone au sud du Sahara ont connu dans différents domaines de leurs économies de fortes innovations technologiques et sociales courant cette dernière décennie. Parmi ces différentes innovations, on cite l’avènement du e-commerce et du paiement numérique. Une innovation soutenue par un marché moyen d’approximativement 24 Millions d’habitants, une forte connectivité de ses populations, une monnaie unique régionale, un marché de produit & service de plus en plus globalisé. Dans les pays comme le Sénégal et la Côte d’ivoire, l’accès à internet est adopté par une bonne partie de la population jeune soit respectivement 71% et 68%, engageant ainsi le développement commercial au travers du paiement en ligne à l’échelle internationale des entreprises locales et multinationales. Par exemple au Sénégal on cite le développement depuis 03 ans de la startup Paydunya (Entreprise africaine, un agrégateur de mode de paiement mobile money et de cartes bancaires VISA & MASTERCARD) de InTouch et plus loin la fulgurante croissance du site de vente en ligne et de market place Expat Dakar. En Côte d’ivoire, en plus de la présence de Paydunya et de la solution e-commerce de la BICIS (Groupe BNP Paribas), il faut également noter la présence des entreprises innovantes locales telles que : CinetPay et SycaPay. Par ailleurs dans les deux pays que sont le Sénégal et la Côte d’Ivoire on note l’implantation de géant de commerce en ligne ou de divertissement en ligne tels que : Jumia, Afrimarket, Cdiscount, Digital Virgo, 1xBet, PremierBet. Cependant, la zone de l’UEMOA est marquée par plusieurs politiques de développement sociales et économiques soutenu par une effervescence intellectuelle dont la plus engagée courant cette dernière décennie est celle relative à l’Inclusion financière. Cette dernière est apparue assez vite comme un élément essentiel de l’intégration financière de plusieurs couches sociales économiques dans le tissu de développement national. Ainsi, une politique régionale UEMOA est soutenue depuis 2016 par une stratégie régionale d’inclusion financière1 avec pour unique objectif global «Assurer sur un horizon de 05 ans, l’accès et l’utilisation d’une gamme diversifiée de produits et services financiers adaptés et à coûts abordables à 75% de la population adulte de l’UEMOA2 » D’après le rapport annuel sur « La Digitalisation des Transferts Monétaires » du programme MM4P3 de l’UNCDF4 on enregistre, en 2017 21% de la population adulte au mobile money sont des utilisateurs actifs et ce taux évoluerait à 30% à l’horizon 2019. Une évolution statistique soutenue grâce à la diversité des services d’utilisation du Mobile Money et par le développement du numérique dans l’écosystème de l’inclusion financière nous stipule le rapport. La question que bon nombre d’économistes, des décideurs politiques, des organismes réglementaires, des organismes de développement du monde, des partenaires techniques et des associations de consommateurs se poseraient est alors de savoir : Quels sont les enjeux du paiement numérique dans les politiques d’inclusions financières des pays de la zone UEMOA ? Ce blog tend à répondre à cette problématique en analysant les fondamentaux conceptuels de l’inclusion financière dans l’UEMOA, en présentant les implications plausibles du paiement 1 https://www.bceao.int/sites/default/files/2017- 12/note_information_n3_strategie_inclusions_financiere_uemoa.pdf 2 Union Economique Monétaire Ouest Africaine 3 Mobile Money For the Poor 4 United Nations Capital Development Fund
  • 2. PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux Contact : donnaloukakou@gmail.com numérique dans le chaînon de l’inclusion financière, et pour finir en proposant quelques recommandations afin d’aboutir à une inclusion financière numérique réussie ou totale. I. Axes majeurs de l’Inclusion Financière réussie ou totale Le Groupe de la Banque Mondiale définit l’Inclusion Financière comme5 « la possibilité pour les individus et les entreprises d’accéder à moindre coût à toute une gamme de produits et de services financiers utiles et adaptés à leurs besoins (transactions, paiements, épargne, crédit). Des services et produits proposés par des prestataires fiables et responsables. De plus le Groupe de la Banque Mondiale estime que l’accès à un compte d’opérations courantes constitue la première étape vers une inclusion financière entière. Pour eux, l’accès à des produits et services financiers facilite le quotidien et aide les ménages et les entreprises à anticiper le financement d’objectifs de long terme ou faire face à des imprévus. Pour finir, il est bon de rappeler que le Groupe de la Banque mondiale œuvre pour que chaque adulte ait un accès universel aux services financiers à l’horizon 2020 ». Or la proposition de service et produit utile et fiable nous interpelle sur la nature ou les caractéristiques d’un produit ou service puis sur la crédibilité ou l’aptitude du prestataire à fournir un tel type de service partout dans la zone. Ø Notre analyse nous amène à proposer d’une part une démarche de conception de produit ou service basée sur six (06) variables à définir à l’issue d’une étude cadre de projet, à savoir : Attitudes du consommateur – Interactions avec le consommateur - Profils psychologiques des consommateurs ou prescripteurs - Aspirations et Comportements des clients – Démographie (Sexe, Âge, Niveau d’Education ou niveau d’Alphabétisation). Sur cette base le prestataire est amené à segmenter son marché et à définir ses politiques de conception de produit (Nous l’aborderons dans notre prochain ticket). Ø D’autre part qu’est ce qu’une inclusion financière entière, réussie ou totale ? notre analyse nous amène à proposer que : « une inclusion financière est dite entière, réussie ou totale lorsqu’elle couvre ses trois dimensions financières à savoir : L’accessibilité à la ressource financière (Production et gestion du Cash), l’accessibilité à la ressource bancaire ou aux services financiers bancaire ou classique (inclusion bancaire ou bancarisation et inclusion mobile money) et l’accessibilité aux ressources numériques c’est à dire au paiement en ligne ou paiement numérique (Nous parlons d’inclusion numérique) ». Ø D’après le groupe de la Banque Mondiale : « L’accès à un compte courant peut par ailleurs servir de tremplin vers d’autres services financiers » ; nous partageons cet avis, mais nous revenons aux fondamentaux d’une inclusion financière qui à notre sens doit être d’abord « l’accès à la ressource financière en elle même. Une population qui n’a pas accès à la ressource financière, à la création de la valeur financière, une famille qui n’a pas accès à des activités génératrices de revenues, ne peut prétendre avoir un compte courant sans compter les frais ou taxes appliqués par les institutions bancaires ». Ainsi, une fois le challenge de la création de revenu relevé, l’accès à des produits et services financiers faciliteront le quotidien et aideront les ménages et les entreprises à anticiper le financement d’objectifs de long terme ou faire face à des imprévus, également cela leur faciliterait l’accès à des marchés globaux et à des ressources marchandes globales. Par ailleurs, la BCEAO applique sa politique régionale6 d’inclusion financière aux stratégies nationales d’inclusion financière des Etats membres de l’UEMOA. Une stratégie nationale articulée autour des principaux groupes cibles que sont : les populations exclues du système 5 source : http://www.banquemondiale.org/fr/topic/financialinclusion/overview 6 https://www.bceao.int/sites/default/files/2017- 12/note_information_n3_strategie_inclusions_financiere_uemoa.pdf
  • 3. PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux Contact : donnaloukakou@gmail.com financier classique, plus précisément les populations rurales, les femmes, les jeunes, les PME et les personnes à faible éducation financière. Ainsi, cinq (05) axes majeurs ont été défini et cadre avec cette politique régionale d’inclusion financière. On cite : 1. L’assainissement et le renforcement du secteur de la microfinance ; 2. La promotion d’un cadre légal, réglementaire et une supervision efficace ; 3. La promotion des innovations favorables à l’inclusion financière des populations exclues (jeunes, femmes, PME, populations rurales et personnes à faible éducation financière...) ; 4. Le renforcement de l’éducation financière et la protection du client des services financiers ; 5. La mise en place d’un cadre fiscal et des politiques nationales favorables à l’inclusion financière. D’après wikipédia7 dans les pays développés, l’inclusion financière se définit comme « l’ensemble des dispositifs misent en place pour lutter contre l’exclusion financière et bancaire. Ces moyens composent ce que certains appellent désormais la « finance inclusive ». Le rôle des banques est central dans ce processus. En effet, l’inclusion financière ne se limite pas à l’accès à un compte, mais bien à une maîtrise plus globale des outils bancaires. Les banques peuvent participer à l’éducation financière des clientèles fragilisées comme c’est le cas des Caisses d’épargne avec Finance & Pédagogie. Elles peuvent également proposer à leurs clients des produits et services mieux adaptés à leurs ressources et à leurs besoins. » Pour notre part, cette définition de wikipédia semble être plus ou moins complète avec notre vision de la problématique. Si un ajout ou une petite contribution doit être apporté, on stipulera que les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD), les Opérateurs de Téléphonies Mobiles (OTM) ont un niveau de rôle premier ou sont en amont dans le parcours vers une inclusion financière réussie. Les caisses d’épargnes, les institutions de microfinances, les institutions bancaires, et encore les OTM ont un niveau de rôle intermédiaire toujours dans le parcours vers une inclusion financière réussie, et les organismes réglementaires et les associations des consommateurs interviennent tous dans le chaînon à l’inclusion financière. Dans la suite de ce blog nous préciserons le niveau de rôle que pourrait avoir le paiement numérique dans l’inclusion financière réussie. 7 https://fr.wikipedia.org/wiki/Inclusion_financi%C3%A8re
  • 4. PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux Contact : donnaloukakou@gmail.com II. Implication majeur du Paiement numérique Figure 1 : Chaînon de l’inclusion financière et implication du Paiement en ligne Ce sens directionnel explique l’action directe sur un élément de la chaine, aboutissant à un résultat principal. Par exemple : Les SFD doivent agir sur les populations sans activités génératrices de revenus et exclus du système financier en leur octroyant des fonds de création d’activité commerciale. Ou, les OTM doivent agir sur les populations exclus du système financier et sans activités génératrices de revenus afin de les identifier via leur outil de téléphonie mobile. Des données qui serviront ensuite au SFD à identifier les bénéficiaires et à suivre les recouvrements. Ce sens bidirectionnel explique l’interaction entre deux éléments de la chaine, aboutissant à un résultat principal. Par exemple : Les populations avec les Activités Génératrices de Revenus doivent interagir avec les IMF, OTM, Banques afin de les accompagner dans leur économie financière et dans la proposition de SVA. La figure 1 présente la chaîne menant vers une inclusion financière réussie, ou chaque acteur a un rôle bien défini et chaque résultat est significatif. Le cadre rédactionnel du paiement en ligne pourrait se définir comme l’action d’effectuer des achats de biens (Physique ou Digitaux) en ligne à partir d’un appareil mobile (smartphone) ou ordinateur et d’effectuer le règlement en ligne via des modes de paiements, des systèmes électroniques ou des plateformes de paiement en ligne (Exemple : Mobile Banking : Orange Money, YUP, Flooz, MTN Money, KASH KASH ; Plateforme de paiement en ligne : PayPal, Paydunya ; Carte Bancaire : Visa ou Mastercard). En résumé ci-dessous :
  • 5. PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux Contact : donnaloukakou@gmail.com En rapport à la figure 1, le paiement numérique est un service proposé par des acteurs clés intervenant dans le chaînon de l’inclusion financière entière dont : Les fournisseurs de services & produits numériques. Dans notre zone UEMOA, ce sont pour la plupart des Fintechs ou des agrégateurs de modes de paiements. En effet, ils profitent des opportunités que présente le développement des TIC/Télécoms et des besoins du marché. Ainsi, l’inclusion financière entière passera forcément par l’élargissement de l’accès aux services financiers vers les services financiers numériques. Et ce grâce : Ø Aux identifiants numériques qui faciliteront ouverture de compte bancaire ou compte mobile banking pour les populations ayant activement accès à la ressource financière ; Ø Aux paiements en ligne, forte valeur ajoutée pour les clients ou populations bancarisées et l’un des principaux freins au développement du e-commerce dans la zone UEMOA ; Ø Au développement de la Technologie, des sciences et de l’informatique offrant ainsi des solutions ou des perspectives pratiques de conceptions de SVA ; Autre enjeu important est que l’adoption du paiement en ligne ou numérique favoriserait l’inclusion financière totale en permettant aux populations d’être plus productifs en effectuant facilement et rapidement des transactions à distance. Cette proposition se justifie par le fait que les plateformes de e-commerce ne cessent d’émerger dans nos différents pays de la zone UEMOA. Au Sénégal on en compte 60 sites de e-commerce, en Côte d’ivoire on en compte 21 sites de e-commerce, sans compter toutes celles qui naissent qui meurent au quotidien. Ce blog ne fait pas cas d’étude de la réussite ou de l’échec des sites de e-commerce mais nous retenons cependant que le paiement numérique est l’un des enjeux majeurs à la réussite des plateformes de e-commerce. Néanmoins, le e-commerce (Vente de produit ou service en ligne) demeure un axe de développement de l’inclusion financière totale car elle contribue à l’implémentation des plateformes de paiements numériques et donc favorise l’attractivité des produits de finance numérique. III. Quelques Recommandations En récapitulatif de cette réflexion, l’inclusion financière demeure certainement un concept qui favorisera une inclusion sociale et économique de nos populations, cependant il est essentiel que les décideurs, les politiques économiques et les stratégies de développement comprennent
  • 6. PAIEMENT EN LIGNE : QUELS ENJEUX DANS L’INCLUSION FINANCIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST Charly LOUKAKOU : Consultant en Développement Stratégique – Transformation Digitale – Services Financiers Digitaux Contact : donnaloukakou@gmail.com ce concept afin de redéfinir les rôles des acteurs intervenant dans le chaînons de l’inclusion financière totale. Fort de tous ce qui précède, nous formulons des recommandations à court, moyen et afin de faciliter le développement du paiement en ligne. v Recommandations à court terme Sensibilisation de toutes les parties prenantes à travers le renforcement des connaissances à la base du secteur financier chez les populations, les familles afin qu’ils comprennent les offres de produits ou services; Renforcement ou élargissement des capacités des agents ou cadres des institutions bancaires sur les grandes réalisations dans le numérique, les enjeux du numérique, la finance numérique, la base des services à valeur ajoutée dans le secteur bancaire ; Œuvrer à donner au population plus l’accès à la ressource financière ou à la production de revenu ; Vulgariser et promouvoir l’usage des téléphones intelligents (smartphone) dans les milieux ruraux ; Cartographie géographique et démographique des populations afin de redéfinir le positionnement des systèmes financiers décentralisés ; Assurer en continu la qualité du service relatif au mode de paiement (Mobile Banking, carte Visa/Mastercard, Plateforme de paiement en ligne) Les régulateurs doivent encourager et promouvoir la couverture internet HD complète des zones à forte attractivité économique et sociale. Ils doivent favoriser l’innovation ; v Recommandations à moyen terme Œuvrer à la sensibilisation des populations aux paiement numérique ; Renforcer le système éducatif national afin d’accentuer la connaissance sur la science, le résultat, l’informatique, le développement et l’économie ; Introduire de solides cadres de protection des consommateurs et stimuler le développement de business axé sur la protection des données Définir dans les politiques sectorielles la digitalisation des paiements récurrents (Scolarité, bourse, facture, cotisation, etc …) Interopérabilité des plateformes numériques ; Remerciements Nassif Adébayo TOUKOUROU – Aziz YERIMA – Mohamed FALL