SlideShare une entreprise Scribd logo
Secretariat hosted by Secretariat funded by
RESSOURCES MINIERES ET INDUSTRIALISATION
INTRODUCTION GENERALE
Isabelle Ramdoo
14 Novembre 2019
Atelier de formation des cadres des administrations des états membres de
l’UEMOA sur la politique industrielle,
Ouagadougou, 12 – 15 novembre 2019
1. Bref aperçu du potentiel minier en Afrique
2. Contribution du secteur minier à la création de valeur
a. Constat: les ressources minières ne contribuent pas assez au
développement
b. Combien les entreprises dépensent-elles réellement dans les
pays?
c. Que représente l’achat local réel? Un exemple du Ghana
Ø Quelle stratégie a adopté le Ghana?
Ø Résultats obtenus
3. Impact des nouvelles technologies sur le secteur
a. A quoi ressemblera la mine de demain?
b. Moteurs de l’adoption technologique
c. Quelles technologies et quelles applications?
d. Quels impacts attendus?
1. Bref aperçu du potentiel minier en
Afrique
L’Afrique regorge de ressources
minérales:
- Représente environ 30 % des
réserves mondiales de
matières premières minérales
non-énergétiques (bauxite,
cuivre, cobalt, chromite,
etc.)
- Produit plus de 60 types
minerais et métaux
- 24 des 55 pays du continent
sont exportateurs nets de
produits miniers
2. Constat: les ressources minières ne contribuent pas
assez au développement
Le secteur extractif a très peu contribué au
développement économique dans son
ensemble malgré:
- Les IDE
- La part des exportations minières dans
les exportations totales
- Les recettes fiscales
Les recettes fiscales à elles seules n’ont pas
suffit à promouvoir le développement
d’autres secteurs économiques plus stables
et solides.
L’investissement direct étranger:
Le secteur minier reçoit une part
considérable IDE
Les exporta<ons:
L’exporta<on minière représente
une part importante des rece>es
étrangères
Recettes fiscales:
La fiscalité minière
contribue largement
aux revenus de l’état
Revenu
national
Emplois
60 - 90
30 - 60
3 -25
3 - 10
1 - 2
Moyenne de la contribution nationale du secteur minier dans les pays à faible et moyen revenus, (%), 2016 (ICMM)
2.1 mais combien les entreprises depensent-elles reellement
dans les pays? Le secteur aurifere
Quatre principaux pays
producteurs d’or en Afrique
de l’ouest: Ghana, Burkina,
Mali et Cote d’ivoire.
Dépenses courantes en
approvisionnement en bien
et services étaient de USD
2.66 billion pour les 4 pays
de la région, réparties
comme suit:
* Chiffres pour 2015,
couvrant 27 mines d’or, 14
entreprises minières en
exploitation dans les 4 pays
Source: BGR, Local Investment Opportunities in Natural Resource Project, LION Model
Pour le Ghana, plus grand
producteur de la région,
ces achats représentaient
3% du PIB en 2015
Cartographie du volume d’achat des principales catégories de produits achetés par les
mines pour toute la région par an
Source: BGR, Local Investment
Opportunities in Natural Resource Project,
LION Model
2.2 Mais que représente l’achat local réel? Ex. Ghana
0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 1800
Total Local Purchases (incl. energy)
Total Local Purchases (excl. Diesel & Electric Power)
Payment to employees
Total Fiscal payments
Expenditure on Corporate Social Investment
Dépenses courantes des entreprises minières 2015-16 (US$, million)
2016
2015
US$, million 2015 2016
Montant total de l’approvisionnement local (incl.
énergie) 1492,9 48% 1690,97 52%
Approvisionnement local (excl. diesel & l’énergie) 865,6 28% 1013,8 31%
Achat local en diesel et en energie 627,3 20% 677,2 21%
Salaires et rémunérations liées à l’emploi 429,97 14% 435,6 13%
Charges fiscales totales 377,3 12% 427,23 13%
Dépenses en matière de RSE 17,8 0,6% 12,2 0,4%
Recettes minières totales 3118,1 3257,6
Source:Author’scalculationsbasedonBGR’sLIONModel
Source: BGR, Local Investment Opportunities in Natural Resource Project, LION Model
Qu’est ce qui explique la
différence?
IDE - essen<ellement des extrac<fs
Exportations: le secteur minier
représente une grande part
Recettes fiscales
La contribution du secteur
minier est important
Revenu intérieur
Emplois
> 50
45.5
15.8
2.3
1.1
0 500 1000 1500 2000
Total Local Purchases (incl. energy)
Total Local Purchases (excl. Diesel &
Electric Power)
Payment to employees
Total Fiscal payments
Expenditure on Corporate Social Investment
2016
2015
Consommation (incl. salaires et
traitements+ investissement +
dépenses publiques + recettes
exportation - importations
≈
≈
Emplois directs
(limités car secteur
à fort coefficient de
travail )
Les achats locaux comptabilisent
les importations et des produits
non-transformés au Ghana.
Source: Author’s calculations
2.3 Quelle stratégie a adopté le Ghana?
Goods or services 1st
edition
of LC,
2014
2nd
edition
of LC
2016
Forthcoming
3rd
Edition of
LC, 2018*
1 Grinding media
2 Explosive (emulsion)
3 Cement and cement product/ grout
4 Quick and hydrated lime
5 Electric cables
6 High Density Polyethylene (HDPE) and PVC
pipes
7 General lubricants
8 Re-treading tyres
9 Bolts and nuts
10 Crucibles
11 Plastic sample bags
12 Calico bags
13 Bullion boxes
14 Chain link, fencing, wire netting, barbed wire
etc
15 Conveyor rollers
16 Metal/ PVC core trays
17 Overall and work clothes
18 Haulage services
19 Catering services
20 Activated carbon*
21 Ammonium sulphate*
22 Chemicals (caustic soda)*
23 Mill liners*
24 Motor re-winding and re-furbishing*
25 Rock bolts and split-sets*
26 Steel products (plate, angles, brackets,
sprockets)*
27 Ventilation ducting*
28 Wood products*
29 Yelomine pipes*
1. Elaboration
d’une politique de
contenu local
visant à accroitre
la participation des
acteurs locaux
dans le secteur
Règlement de
2012 – une liste de
produits évolutive
Source: UNECA, 2018
2.4 Résultats obtenus
La liste initiale comportaient 27 produits. Mise en oeuvre en 3 phases:
Phase 1: 8 produits en 2012. Résultats obtenus, une moyenne de 73%
d’approvisionnement local manufacturés au Ghana (true local content)
Phase 2: 19 produits (liste rallongée de 11 produits supplémentaires) en 2015.
Résultats obtenus: moyenne réalisée 65.03%
Phase 3: 27 produits (liste rallongée en 2018)
Défis en matière de qualité. Plus les produits sont sophistiquées, plus il est difficile de
produire dans les délais, d’après les normes requises; et à un prix compétitif. Ce qui
soulève une question quand à la capacité industrielle au Ghana
Résultats pas satisfaisants car l’instrument utilisé n’était pas suffisant en soi pour
stimuler une réelle transformation (une liste, basée sur une stratégie de « fruits murs »
La définition du terme ‘local’ n’est pas claire. Ce qui explique les résultats tièdes
Le marché régional est significatif: MAIS chaque pays développe son propre
contenu local.
Pas de stratégie intégrée pour développer de chaînes d’approvisionnement
complémentaires. Les mêmes entreprises dans les 4 pays, donc la complémentarité
devrait se faire plus facilement
3. A QUOI RESSEMBLERA LA MINE DE DEMAIN?
Intélligente
Digitale
Automatisée
Flexible
DurableConnectée
Source: NRCan, 2019
3.1 Moteurs de l’adoption de ces technologies
Améliorer la sécurité
et la santé des
employés
Améliorer la
productivité et
l’éfficacité de la
production
Changement
démographique;
cout de la main
d’oeuvre
Réduire les émissions
de gas a effet de serre;
réduire les déchets
Abaisser le cout du
développement
technologique
Abaisser le cout de
développement des
ressources (des
gisements de moins
bonne qualité)
3.2 Quelles technologies et quelles applications?
3.3 Quels impacts attendus?
Impacts attendus (2)
POLITIQUES LIEES A L’EMPLOI
FOURNITURES LOCALES
VALORISATION DES MATIERES
PREMIERES
PROPRIETE LOCALE
UTILISATION DES
INFRASTRUCTURES
TYPES DE POLITIQUES
MINIERES (CONTENU LOCAL)
IMPACT ATTENDU DES
NOUVELLES TECH
POLICY IMPLICATIONS
DIRECT
DIRECT
INDIRECT
INDIRECT
INDIRECT
Impact direct aeendu sur l’approvisionnement local en raison des besoins de
l’industrie: nouveaux acteurs (fournisseurs exclusifs); diminufon ou
changements dans la demande courante
Par conséquent, les états pourraient exiger plus de valorisation ou de
transformation local, notamment pour compenser les pertes d’emplois
Les Etats pourraient aussi être plus exigeants pour la propriété local, pour
s’assurer que le pays bénéficie davantage du secteur et des transferts de
technologie et de compétences.
Les demandes relatives au partage d’infrastructure pourraient devenir plus
fréquentes, pour s’assurer de la diversification à long-terme
Les nouvelles tech tels automatisation vont causer des pertes d’emplois
directs, essentiellement sur les sites miniers. Création d’emplois pour
une main d’œuvre plus qualifiée
FICHES ADDITIONNELLES
EN QUOI LES RESSOURCES MINIERES SONT-ELLES
DIFFERENTES?
Certains chercheurs parlent de « malédiction des ressources », terme utilisé pour
la première fois par R. Auty en 1993;
Sachs and Warner (1995; 2001) ont observé que les pays ayant une forte
dépendance économique sur le pétrole et les minerais avaient une croissance
économique moins rapide que ceux qui n’en avaient pas;
D’autres études ont aussi démontré:
- un impact négatif sur la performance économique (Smith 2004; Kaldor, Karl &
Said 2007);
- Un lien avec la corruption (Sala-i-Martin & Subramanian, 2003);
- Un relation de cause à effet avec les guerres civiles (Humphreys, 2005) et la
situation politique des pays(Ross, 2001).
Dans une étude de 2012, Frankel observe que la croissance est plus faible quand
la part des matières premières dans les exportations est forte
Source: Frankel, 2012
QUELLES SONT LES CARACTERISTIQUES SPECIFIQUES DES
RESSOURCES EXTRACTIVES?
1. Elles ne sont pas renouvelables: peut donner lieu a la recherche/ appropriation
de la rente
2. Les investissements en amont pour développer les ressources sont très
conséquents, souvent hors de portée des pays riches en ressources;
3. “Secteur enclavé” : les RE sont extraites, elles ne sont pas produites. Elles
peuvent fonctionner indépendamment des autres activités économiques.
4. Les ressources ne sont pas reparties de manières égales, y compris à l’intérieur
d’un pays. Cela rend la politique autour de la gestion des retombées plus
complexe
5. Connaissance géologique et expérience en négociation souvent inégales
entre pays et entreprises.
6. Sujets à des mécanismes particuliers
Ces caractéristiques donnent lieu a des processus politiques et économiques
complexes
LES MECANISMES QUI PEUVENT ENTRAVER LE
DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE A PARTIR DES RE
Au moins 4 canaux:
1. La volatilité des prix
2. Le syndrome hollandais
3. Mécanismes pro-cycliques tels que:
1. Les flux de capitaux pro-cycliques
2. Une politique monétaire pro-cyclique
3. Une politique fiscale pro-cyclique
4. Développement des institutions influence par la rente
1. LA VOLATILITE DES PRIX
Les revenues des RE sont volatiles en raison de (a) la variation dans les taux
d’extraction; (b) des paiements (notamment des taxes) par les entreprises a
l’état; (c) de la fluctuation de la valeur des RE (et de leurs prix sur le marché
mondial).
Cela rend la planification de l’économie `A long terme difficile. En
conséquence, La volatilité des recettes entraine la volatilité des dépenses de
l’état sur les infrastructure, les dépenses sociales etc. Elle accroit aussi la dette
des pays quand le prix des matières premières chute. (e.g. Le Mexique, le
Nigeria et le Venezuela dans les années ‘80 quand les prix du pétrole a chuté)
2. LE SYNDROME HOLLANDAIS
Les pays riches en ressources naturelles sont souvent victimes d’un déclin des
autres secteurs économiques en raison de :
1) D’une appréciation du taux de change réel
2) La perte de compétitivité des autres secteurs d’exportation en raison du taux
de change qui augmente
3) Une augmentation des dépenses de l’Etat
4) Une augmentation des prix d’autres produits non-échangeables
5) Le mouvement de facteurs de production vers le secteur extractif (au dépends
de secteurs réels tels que l’agriculture et l’industrie).
6) En conséquence, un déclin graduel de la production manufacturier
7) Dans certains cas, l’augmentation de la dette.
Croissance rapide des
exportations
Appréciation du taux de change réel en
raison de la croissance des exportations
Secteurs échangeables
Perte de compétitivité des autres
secteurs en raison du taux de
change
Mouvement du travail et
du capital vers les RE
Déclin du secteur industriel ; Baisse
des exportations;
Hausse des dépenses de l’Etat;
hausse des importafons;
augmentafon des prix de produits
non-échangeables
Mouvement de facteurs de production vers le
secteur extractif au dépends des autres
secteurs productifs; Augmentation de la dette
Effet dépenses
Désindustrialisation graduelle en raison du syndrome hollandais
Secteur extractif
LES MECANISMES DU SYNDROME HOLLANDAIS
3. LES COMPORTEMENTS PRO-CYCLIQUES
Les pays exportateurs de RN sont souvent vulnérables au
comportements pro-cycliques:
• La politique monétaire est expansive en période de boom;
• La politique fiscale est aussi expansive;
• Les taux de changes apprécient;
• Les prix des bien non-échangeables augmentent;
• Les flux de capitaux augmentent
Tout cela peut éventuellement contribuer a la surchauffe de l’économie, rendant
les pays vulnérables en temps de crise si cela creuse les déficits et la dette
MAIS LES RESSOURCES ELLES-MEMES NE SONT PAS
UNE FATALITE
Le défi n’est pas les ressources en elles-mêmes mais le résultat d’absence de
politiques claires qui permettent de créer des liens et des activités économiques
rentables, en utilisant les recettes des ressources minières comme levier.
On pense, à tort, que les recettes fiscales seront automatiquement investies dans
d’autres secteurs productifs.
Il y a également souvent des problèmes de gestion de recettes fiscales; et de
gouvernance du secteur extractif;
INDUSTRIALISATION EN UTILISANT LES MINERAIS
COMME LEVIER
Plusieurs stratégies industrielles peuvent être utilisées. Elles sont parfois combinées, le
dénominateur commun étant l'utilisation des industries extractives comme vecteur de
l'industrialisation.
1. La transformation des produits primaires pour l’exportation. Cette stratégie repose
sur l'hypothèse que la détention de ressources minières pourrait être un avantage
pour localiser la transformation plus poussée vers produits à haute valeur ajoutée.
Cette stratégie, souvent décriée, est de plus en plus prisée par les pouvoirs publics
dans les pays bien dotés en ressources. Sa réussite dépend d’un certain nombre
facteurs clés. Toutefois la mondialisation des échanges, les faibles coût de main
d’œuvre et de fabrication en Chine, et les faibles couts de transports et de frets,
entres autres, peuvent affaiblir avantages comparatifs des pays détenteurs de
ressources.
2. La reproduction des biens de base, avec pour objet de promouvoir des industries
utilisant les ressources naturelles pour satisfaire d'abord la demande locale. La
réduction de la dépendance envers le marché mondial est l'objectif affiché et
premier de l'industrialisation. Ces stratégies avaient été utilisées dans les années 60
par certains pays et avaient connu un échec cuisant, entre autre, parce que le
marché domestique est souvent insuffisant. Toutefois, cette stratégie pourrait être
révisée dans le cadre de développement de chaines de valeur régionales.
3. Le développement de chaines d’approvisionnement pour fournir le secteur
minier. Les dépenses de fonctionnement annuelles des industries minières
pourraient être un levier pour le développement industriel local pour certains
biens et services. Ces marchés de passation représentent une demande
stable pour les acteurs locaux et pourraient leurs permettre de se développer;
4. Avec l’avènement de nouvelles technologies, la R&D et l’innovation
deviendront des stratégies industrielles clés. Très peu développées en Afrique,
ces politiques industrielles, axées sur des solutions de pointe et des techniques
innovantes devraient servir de pont pour l’industrie de demain.
0,00
5,00
10,00
15,00
20,00
25,00
30,00
Benin Burkina Faso Guinea-Bissau Mali Senegal Togo Niger Cote d'Ivoire
Rentes minières, UEMOA (% du PIB)
2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
1. DEPENDANCE SUR LA RENTE ET LES EXPORTATIONS
%ofGDP
0,00
10,00
20,00
30,00
40,00
50,00
60,00
70,00
80,00
Benin Burkina Faso Guinea-Bissau Mali Senegal Togo Niger Cote d'Ivoire
Exportafon des minerais, UEMOA (% des exportafons totales de marchandises)
2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
%desexportationstotalesdemarchandises
STRUCTURES ECONOMIQUES PEU DIVERSIFIEES
NOMBRES DE PRODUITS EXPORTES REPRESENTANT PLUS DE 70% DES EXPORTATIONS TOTALES DE
MARCHANDISES, 2010
Ressources minières et industrialisation

Contenu connexe

Similaire à Ressources minières et industrialisation

Contrat filiere-dechets
Contrat filiere-dechetsContrat filiere-dechets
Contrat filiere-dechets
PEXE
 
Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles
Isabelle Ramdoo
 
Opportunités en Iran 2017/2018 - Alexandre Sudron
Opportunités en Iran 2017/2018 - Alexandre SudronOpportunités en Iran 2017/2018 - Alexandre Sudron
Opportunités en Iran 2017/2018 - Alexandre Sudron
Alexandre Sudron
 
Fedil2.pdf
Fedil2.pdfFedil2.pdf
Fedil2.pdf
Paperjam_redaction
 
Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...
Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...
Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...
European Centre for Development Policy Management (ECDPM)
 
Ufer l'itie au niveau mondial et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
Ufer l'itie au niveau mondial   et la mise en œuvre au niveau des pays état a...Ufer l'itie au niveau mondial   et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
Ufer l'itie au niveau mondial et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
icgfmconference
 
Télécoms Cameroun 2017
Télécoms Cameroun 2017Télécoms Cameroun 2017
Télécoms Cameroun 2017
Jean-Jacques Essome Bell
 
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demainGrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
Vincent Gailhaguet
 
"Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préfé...
"Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préfé..."Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préfé...
"Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préfé...
Sébastien Brault
 
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation proIdcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Léo Guittet
 
Étude prospective compétences Occitanie
Étude prospective compétences Occitanie Étude prospective compétences Occitanie
Étude prospective compétences Occitanie
MagdaMojica1
 
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliserRéindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
La Fabrique de l'industrie
 
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
Plan B Developpement Inc.
 
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondialS2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
université de Ibn Tofail kénitra
 
120214 photovoltaïque - le gouvernement a manqué de lumières
120214   photovoltaïque - le gouvernement a manqué de lumières120214   photovoltaïque - le gouvernement a manqué de lumières
120214 photovoltaïque - le gouvernement a manqué de lumièresGilbert Holbecq
 
Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)
Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)
Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)
Fatoumata Chérif
 
Echos d'Afrique Centrale n°30 - juillet 2013
Echos d'Afrique Centrale n°30 -  juillet 2013 Echos d'Afrique Centrale n°30 -  juillet 2013
Echos d'Afrique Centrale n°30 - juillet 2013
Abel Akara Ticha
 
La transparence des industries extractives en RDC
La transparence des industries extractives en RDCLa transparence des industries extractives en RDC
La transparence des industries extractives en RDCKady_Seguin
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID
 
Cours afd ens_coursera_s2
Cours afd ens_coursera_s2Cours afd ens_coursera_s2
Cours afd ens_coursera_s2
Alain Ducass
 

Similaire à Ressources minières et industrialisation (20)

Contrat filiere-dechets
Contrat filiere-dechetsContrat filiere-dechets
Contrat filiere-dechets
 
Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles
 
Opportunités en Iran 2017/2018 - Alexandre Sudron
Opportunités en Iran 2017/2018 - Alexandre SudronOpportunités en Iran 2017/2018 - Alexandre Sudron
Opportunités en Iran 2017/2018 - Alexandre Sudron
 
Fedil2.pdf
Fedil2.pdfFedil2.pdf
Fedil2.pdf
 
Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...
Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...
Vision inclusive du développement de l’Afrique à partir des industries extrac...
 
Ufer l'itie au niveau mondial et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
Ufer l'itie au niveau mondial   et la mise en œuvre au niveau des pays état a...Ufer l'itie au niveau mondial   et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
Ufer l'itie au niveau mondial et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
 
Télécoms Cameroun 2017
Télécoms Cameroun 2017Télécoms Cameroun 2017
Télécoms Cameroun 2017
 
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demainGrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
 
"Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préfé...
"Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préfé..."Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préfé...
"Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préfé...
 
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation proIdcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
 
Étude prospective compétences Occitanie
Étude prospective compétences Occitanie Étude prospective compétences Occitanie
Étude prospective compétences Occitanie
 
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliserRéindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
 
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
Mémoire economie application_contenu_numerique_mars 2013
 
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondialS2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
 
120214 photovoltaïque - le gouvernement a manqué de lumières
120214   photovoltaïque - le gouvernement a manqué de lumières120214   photovoltaïque - le gouvernement a manqué de lumières
120214 photovoltaïque - le gouvernement a manqué de lumières
 
Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)
Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)
Hydrocarbures interview sénateur dtl 2017(1)
 
Echos d'Afrique Centrale n°30 - juillet 2013
Echos d'Afrique Centrale n°30 -  juillet 2013 Echos d'Afrique Centrale n°30 -  juillet 2013
Echos d'Afrique Centrale n°30 - juillet 2013
 
La transparence des industries extractives en RDC
La transparence des industries extractives en RDCLa transparence des industries extractives en RDC
La transparence des industries extractives en RDC
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
 
Cours afd ens_coursera_s2
Cours afd ens_coursera_s2Cours afd ens_coursera_s2
Cours afd ens_coursera_s2
 

Plus de Isabelle Ramdoo

Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in GhanaBuilding supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
Isabelle Ramdoo
 
A review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sectorA review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sector
Isabelle Ramdoo
 
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Isabelle Ramdoo
 
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sectorScaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Isabelle Ramdoo
 
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Isabelle Ramdoo
 
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Isabelle Ramdoo
 
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
Isabelle Ramdoo
 
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new toolsLocal content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Isabelle Ramdoo
 
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
Isabelle Ramdoo
 
Why local content policies matter?
Why local content policies matter?Why local content policies matter?
Why local content policies matter?
Isabelle Ramdoo
 
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Isabelle Ramdoo
 
Local content explained
Local content explainedLocal content explained
Local content explained
Isabelle Ramdoo
 
Unpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sectorUnpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sector
Isabelle Ramdoo
 
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Isabelle Ramdoo
 
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriquesNouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Isabelle Ramdoo
 
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeurLes nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Isabelle Ramdoo
 
An overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policiesAn overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policies
Isabelle Ramdoo
 

Plus de Isabelle Ramdoo (17)

Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in GhanaBuilding supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
 
A review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sectorA review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sector
 
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
 
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sectorScaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
 
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
 
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
 
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
 
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new toolsLocal content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
 
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
 
Why local content policies matter?
Why local content policies matter?Why local content policies matter?
Why local content policies matter?
 
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
 
Local content explained
Local content explainedLocal content explained
Local content explained
 
Unpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sectorUnpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sector
 
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
 
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriquesNouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
 
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeurLes nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
 
An overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policiesAn overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policies
 

Ressources minières et industrialisation

  • 1. Secretariat hosted by Secretariat funded by RESSOURCES MINIERES ET INDUSTRIALISATION INTRODUCTION GENERALE Isabelle Ramdoo 14 Novembre 2019 Atelier de formation des cadres des administrations des états membres de l’UEMOA sur la politique industrielle, Ouagadougou, 12 – 15 novembre 2019
  • 2. 1. Bref aperçu du potentiel minier en Afrique 2. Contribution du secteur minier à la création de valeur a. Constat: les ressources minières ne contribuent pas assez au développement b. Combien les entreprises dépensent-elles réellement dans les pays? c. Que représente l’achat local réel? Un exemple du Ghana Ø Quelle stratégie a adopté le Ghana? Ø Résultats obtenus 3. Impact des nouvelles technologies sur le secteur a. A quoi ressemblera la mine de demain? b. Moteurs de l’adoption technologique c. Quelles technologies et quelles applications? d. Quels impacts attendus?
  • 3. 1. Bref aperçu du potentiel minier en Afrique L’Afrique regorge de ressources minérales: - Représente environ 30 % des réserves mondiales de matières premières minérales non-énergétiques (bauxite, cuivre, cobalt, chromite, etc.) - Produit plus de 60 types minerais et métaux - 24 des 55 pays du continent sont exportateurs nets de produits miniers
  • 4. 2. Constat: les ressources minières ne contribuent pas assez au développement Le secteur extractif a très peu contribué au développement économique dans son ensemble malgré: - Les IDE - La part des exportations minières dans les exportations totales - Les recettes fiscales Les recettes fiscales à elles seules n’ont pas suffit à promouvoir le développement d’autres secteurs économiques plus stables et solides. L’investissement direct étranger: Le secteur minier reçoit une part considérable IDE Les exporta<ons: L’exporta<on minière représente une part importante des rece>es étrangères Recettes fiscales: La fiscalité minière contribue largement aux revenus de l’état Revenu national Emplois 60 - 90 30 - 60 3 -25 3 - 10 1 - 2 Moyenne de la contribution nationale du secteur minier dans les pays à faible et moyen revenus, (%), 2016 (ICMM)
  • 5. 2.1 mais combien les entreprises depensent-elles reellement dans les pays? Le secteur aurifere Quatre principaux pays producteurs d’or en Afrique de l’ouest: Ghana, Burkina, Mali et Cote d’ivoire. Dépenses courantes en approvisionnement en bien et services étaient de USD 2.66 billion pour les 4 pays de la région, réparties comme suit: * Chiffres pour 2015, couvrant 27 mines d’or, 14 entreprises minières en exploitation dans les 4 pays Source: BGR, Local Investment Opportunities in Natural Resource Project, LION Model
  • 6. Pour le Ghana, plus grand producteur de la région, ces achats représentaient 3% du PIB en 2015 Cartographie du volume d’achat des principales catégories de produits achetés par les mines pour toute la région par an Source: BGR, Local Investment Opportunities in Natural Resource Project, LION Model
  • 7. 2.2 Mais que représente l’achat local réel? Ex. Ghana 0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 Total Local Purchases (incl. energy) Total Local Purchases (excl. Diesel & Electric Power) Payment to employees Total Fiscal payments Expenditure on Corporate Social Investment Dépenses courantes des entreprises minières 2015-16 (US$, million) 2016 2015 US$, million 2015 2016 Montant total de l’approvisionnement local (incl. énergie) 1492,9 48% 1690,97 52% Approvisionnement local (excl. diesel & l’énergie) 865,6 28% 1013,8 31% Achat local en diesel et en energie 627,3 20% 677,2 21% Salaires et rémunérations liées à l’emploi 429,97 14% 435,6 13% Charges fiscales totales 377,3 12% 427,23 13% Dépenses en matière de RSE 17,8 0,6% 12,2 0,4% Recettes minières totales 3118,1 3257,6 Source:Author’scalculationsbasedonBGR’sLIONModel Source: BGR, Local Investment Opportunities in Natural Resource Project, LION Model
  • 8. Qu’est ce qui explique la différence? IDE - essen<ellement des extrac<fs Exportations: le secteur minier représente une grande part Recettes fiscales La contribution du secteur minier est important Revenu intérieur Emplois > 50 45.5 15.8 2.3 1.1 0 500 1000 1500 2000 Total Local Purchases (incl. energy) Total Local Purchases (excl. Diesel & Electric Power) Payment to employees Total Fiscal payments Expenditure on Corporate Social Investment 2016 2015 Consommation (incl. salaires et traitements+ investissement + dépenses publiques + recettes exportation - importations ≈ ≈ Emplois directs (limités car secteur à fort coefficient de travail ) Les achats locaux comptabilisent les importations et des produits non-transformés au Ghana. Source: Author’s calculations
  • 9. 2.3 Quelle stratégie a adopté le Ghana? Goods or services 1st edition of LC, 2014 2nd edition of LC 2016 Forthcoming 3rd Edition of LC, 2018* 1 Grinding media 2 Explosive (emulsion) 3 Cement and cement product/ grout 4 Quick and hydrated lime 5 Electric cables 6 High Density Polyethylene (HDPE) and PVC pipes 7 General lubricants 8 Re-treading tyres 9 Bolts and nuts 10 Crucibles 11 Plastic sample bags 12 Calico bags 13 Bullion boxes 14 Chain link, fencing, wire netting, barbed wire etc 15 Conveyor rollers 16 Metal/ PVC core trays 17 Overall and work clothes 18 Haulage services 19 Catering services 20 Activated carbon* 21 Ammonium sulphate* 22 Chemicals (caustic soda)* 23 Mill liners* 24 Motor re-winding and re-furbishing* 25 Rock bolts and split-sets* 26 Steel products (plate, angles, brackets, sprockets)* 27 Ventilation ducting* 28 Wood products* 29 Yelomine pipes* 1. Elaboration d’une politique de contenu local visant à accroitre la participation des acteurs locaux dans le secteur Règlement de 2012 – une liste de produits évolutive Source: UNECA, 2018
  • 10. 2.4 Résultats obtenus La liste initiale comportaient 27 produits. Mise en oeuvre en 3 phases: Phase 1: 8 produits en 2012. Résultats obtenus, une moyenne de 73% d’approvisionnement local manufacturés au Ghana (true local content) Phase 2: 19 produits (liste rallongée de 11 produits supplémentaires) en 2015. Résultats obtenus: moyenne réalisée 65.03% Phase 3: 27 produits (liste rallongée en 2018) Défis en matière de qualité. Plus les produits sont sophistiquées, plus il est difficile de produire dans les délais, d’après les normes requises; et à un prix compétitif. Ce qui soulève une question quand à la capacité industrielle au Ghana
  • 11. Résultats pas satisfaisants car l’instrument utilisé n’était pas suffisant en soi pour stimuler une réelle transformation (une liste, basée sur une stratégie de « fruits murs » La définition du terme ‘local’ n’est pas claire. Ce qui explique les résultats tièdes Le marché régional est significatif: MAIS chaque pays développe son propre contenu local. Pas de stratégie intégrée pour développer de chaînes d’approvisionnement complémentaires. Les mêmes entreprises dans les 4 pays, donc la complémentarité devrait se faire plus facilement
  • 12. 3. A QUOI RESSEMBLERA LA MINE DE DEMAIN? Intélligente Digitale Automatisée Flexible DurableConnectée Source: NRCan, 2019
  • 13. 3.1 Moteurs de l’adoption de ces technologies Améliorer la sécurité et la santé des employés Améliorer la productivité et l’éfficacité de la production Changement démographique; cout de la main d’oeuvre Réduire les émissions de gas a effet de serre; réduire les déchets Abaisser le cout du développement technologique Abaisser le cout de développement des ressources (des gisements de moins bonne qualité)
  • 14. 3.2 Quelles technologies et quelles applications?
  • 15. 3.3 Quels impacts attendus?
  • 16. Impacts attendus (2) POLITIQUES LIEES A L’EMPLOI FOURNITURES LOCALES VALORISATION DES MATIERES PREMIERES PROPRIETE LOCALE UTILISATION DES INFRASTRUCTURES TYPES DE POLITIQUES MINIERES (CONTENU LOCAL) IMPACT ATTENDU DES NOUVELLES TECH POLICY IMPLICATIONS DIRECT DIRECT INDIRECT INDIRECT INDIRECT Impact direct aeendu sur l’approvisionnement local en raison des besoins de l’industrie: nouveaux acteurs (fournisseurs exclusifs); diminufon ou changements dans la demande courante Par conséquent, les états pourraient exiger plus de valorisation ou de transformation local, notamment pour compenser les pertes d’emplois Les Etats pourraient aussi être plus exigeants pour la propriété local, pour s’assurer que le pays bénéficie davantage du secteur et des transferts de technologie et de compétences. Les demandes relatives au partage d’infrastructure pourraient devenir plus fréquentes, pour s’assurer de la diversification à long-terme Les nouvelles tech tels automatisation vont causer des pertes d’emplois directs, essentiellement sur les sites miniers. Création d’emplois pour une main d’œuvre plus qualifiée
  • 18. EN QUOI LES RESSOURCES MINIERES SONT-ELLES DIFFERENTES? Certains chercheurs parlent de « malédiction des ressources », terme utilisé pour la première fois par R. Auty en 1993; Sachs and Warner (1995; 2001) ont observé que les pays ayant une forte dépendance économique sur le pétrole et les minerais avaient une croissance économique moins rapide que ceux qui n’en avaient pas; D’autres études ont aussi démontré: - un impact négatif sur la performance économique (Smith 2004; Kaldor, Karl & Said 2007); - Un lien avec la corruption (Sala-i-Martin & Subramanian, 2003); - Un relation de cause à effet avec les guerres civiles (Humphreys, 2005) et la situation politique des pays(Ross, 2001).
  • 19. Dans une étude de 2012, Frankel observe que la croissance est plus faible quand la part des matières premières dans les exportations est forte Source: Frankel, 2012
  • 20. QUELLES SONT LES CARACTERISTIQUES SPECIFIQUES DES RESSOURCES EXTRACTIVES? 1. Elles ne sont pas renouvelables: peut donner lieu a la recherche/ appropriation de la rente 2. Les investissements en amont pour développer les ressources sont très conséquents, souvent hors de portée des pays riches en ressources; 3. “Secteur enclavé” : les RE sont extraites, elles ne sont pas produites. Elles peuvent fonctionner indépendamment des autres activités économiques. 4. Les ressources ne sont pas reparties de manières égales, y compris à l’intérieur d’un pays. Cela rend la politique autour de la gestion des retombées plus complexe 5. Connaissance géologique et expérience en négociation souvent inégales entre pays et entreprises. 6. Sujets à des mécanismes particuliers Ces caractéristiques donnent lieu a des processus politiques et économiques complexes
  • 21. LES MECANISMES QUI PEUVENT ENTRAVER LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE A PARTIR DES RE Au moins 4 canaux: 1. La volatilité des prix 2. Le syndrome hollandais 3. Mécanismes pro-cycliques tels que: 1. Les flux de capitaux pro-cycliques 2. Une politique monétaire pro-cyclique 3. Une politique fiscale pro-cyclique 4. Développement des institutions influence par la rente
  • 22. 1. LA VOLATILITE DES PRIX Les revenues des RE sont volatiles en raison de (a) la variation dans les taux d’extraction; (b) des paiements (notamment des taxes) par les entreprises a l’état; (c) de la fluctuation de la valeur des RE (et de leurs prix sur le marché mondial). Cela rend la planification de l’économie `A long terme difficile. En conséquence, La volatilité des recettes entraine la volatilité des dépenses de l’état sur les infrastructure, les dépenses sociales etc. Elle accroit aussi la dette des pays quand le prix des matières premières chute. (e.g. Le Mexique, le Nigeria et le Venezuela dans les années ‘80 quand les prix du pétrole a chuté)
  • 23. 2. LE SYNDROME HOLLANDAIS Les pays riches en ressources naturelles sont souvent victimes d’un déclin des autres secteurs économiques en raison de : 1) D’une appréciation du taux de change réel 2) La perte de compétitivité des autres secteurs d’exportation en raison du taux de change qui augmente 3) Une augmentation des dépenses de l’Etat 4) Une augmentation des prix d’autres produits non-échangeables 5) Le mouvement de facteurs de production vers le secteur extractif (au dépends de secteurs réels tels que l’agriculture et l’industrie). 6) En conséquence, un déclin graduel de la production manufacturier 7) Dans certains cas, l’augmentation de la dette.
  • 24. Croissance rapide des exportations Appréciation du taux de change réel en raison de la croissance des exportations Secteurs échangeables Perte de compétitivité des autres secteurs en raison du taux de change Mouvement du travail et du capital vers les RE Déclin du secteur industriel ; Baisse des exportations; Hausse des dépenses de l’Etat; hausse des importafons; augmentafon des prix de produits non-échangeables Mouvement de facteurs de production vers le secteur extractif au dépends des autres secteurs productifs; Augmentation de la dette Effet dépenses Désindustrialisation graduelle en raison du syndrome hollandais Secteur extractif LES MECANISMES DU SYNDROME HOLLANDAIS
  • 25. 3. LES COMPORTEMENTS PRO-CYCLIQUES Les pays exportateurs de RN sont souvent vulnérables au comportements pro-cycliques: • La politique monétaire est expansive en période de boom; • La politique fiscale est aussi expansive; • Les taux de changes apprécient; • Les prix des bien non-échangeables augmentent; • Les flux de capitaux augmentent Tout cela peut éventuellement contribuer a la surchauffe de l’économie, rendant les pays vulnérables en temps de crise si cela creuse les déficits et la dette
  • 26. MAIS LES RESSOURCES ELLES-MEMES NE SONT PAS UNE FATALITE Le défi n’est pas les ressources en elles-mêmes mais le résultat d’absence de politiques claires qui permettent de créer des liens et des activités économiques rentables, en utilisant les recettes des ressources minières comme levier. On pense, à tort, que les recettes fiscales seront automatiquement investies dans d’autres secteurs productifs. Il y a également souvent des problèmes de gestion de recettes fiscales; et de gouvernance du secteur extractif;
  • 27. INDUSTRIALISATION EN UTILISANT LES MINERAIS COMME LEVIER Plusieurs stratégies industrielles peuvent être utilisées. Elles sont parfois combinées, le dénominateur commun étant l'utilisation des industries extractives comme vecteur de l'industrialisation. 1. La transformation des produits primaires pour l’exportation. Cette stratégie repose sur l'hypothèse que la détention de ressources minières pourrait être un avantage pour localiser la transformation plus poussée vers produits à haute valeur ajoutée. Cette stratégie, souvent décriée, est de plus en plus prisée par les pouvoirs publics dans les pays bien dotés en ressources. Sa réussite dépend d’un certain nombre facteurs clés. Toutefois la mondialisation des échanges, les faibles coût de main d’œuvre et de fabrication en Chine, et les faibles couts de transports et de frets, entres autres, peuvent affaiblir avantages comparatifs des pays détenteurs de ressources. 2. La reproduction des biens de base, avec pour objet de promouvoir des industries utilisant les ressources naturelles pour satisfaire d'abord la demande locale. La réduction de la dépendance envers le marché mondial est l'objectif affiché et premier de l'industrialisation. Ces stratégies avaient été utilisées dans les années 60 par certains pays et avaient connu un échec cuisant, entre autre, parce que le marché domestique est souvent insuffisant. Toutefois, cette stratégie pourrait être révisée dans le cadre de développement de chaines de valeur régionales.
  • 28. 3. Le développement de chaines d’approvisionnement pour fournir le secteur minier. Les dépenses de fonctionnement annuelles des industries minières pourraient être un levier pour le développement industriel local pour certains biens et services. Ces marchés de passation représentent une demande stable pour les acteurs locaux et pourraient leurs permettre de se développer; 4. Avec l’avènement de nouvelles technologies, la R&D et l’innovation deviendront des stratégies industrielles clés. Très peu développées en Afrique, ces politiques industrielles, axées sur des solutions de pointe et des techniques innovantes devraient servir de pont pour l’industrie de demain.
  • 29. 0,00 5,00 10,00 15,00 20,00 25,00 30,00 Benin Burkina Faso Guinea-Bissau Mali Senegal Togo Niger Cote d'Ivoire Rentes minières, UEMOA (% du PIB) 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 1. DEPENDANCE SUR LA RENTE ET LES EXPORTATIONS %ofGDP
  • 30. 0,00 10,00 20,00 30,00 40,00 50,00 60,00 70,00 80,00 Benin Burkina Faso Guinea-Bissau Mali Senegal Togo Niger Cote d'Ivoire Exportafon des minerais, UEMOA (% des exportafons totales de marchandises) 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 %desexportationstotalesdemarchandises
  • 31. STRUCTURES ECONOMIQUES PEU DIVERSIFIEES NOMBRES DE PRODUITS EXPORTES REPRESENTANT PLUS DE 70% DES EXPORTATIONS TOTALES DE MARCHANDISES, 2010