SlideShare une entreprise Scribd logo
Secretariat hosted by Secretariat funded by
LES NOUVELLES POLITIQUES INDUSTRIELLES A
L’ERE DE LA 4EME REVOLUTION INDUSTRIELLE
LES CHAINES DE VALEUR
Isabelle Ramdoo
13 NOVEMBRE 2019
Atelier de formation des cadres des administrations des états membres de
l’UEMOA sur la politique industrielle,
Ouagadougou, 12 – 15 novembre 2019
RESUME DE LA PRESENTATION
PARTIE 1: DEFINITION ET CONCEPTS
1. Définition
2. Ce qui fait la « chaîne »
• Les chaines de valeur sont « mondiales »
3. Ou se trouve la »valeur »?
1. Exemple: la chaine de valeur du café
PARTIE II: POTENTIELS DE CHAINES DE VALEUR
1. Plus de complémentarité que de concurrence
2. Quelques exemples
PARTIE 1:
DEFINITION ET
CONCEPTS
Définition
La notion de « chaine de valeur » désigne l’ensemble des activités effectuées par
les entreprises et les salariés pour la fabrication de biens et de services. Chaque
étape crée de la valeur supplémentaire, qui une fois terminé, confère un prix aux
biens et services.
Au cours des dernières décennies, les entreprises internationales ont fragmenté leur
processus de production afin de mieux tirer parti des avantages comparatifs de
différents pays dans les chaînes de valeur (régionales puis mondiales).
Ces dynamiques ont créé une division du travail et des processus de fabrication à
l’échelle mondiale, délocalisant les usines de fabrication dans les régions où les
coûts de la main d’œuvre étaient bas, mais conservant les maillons les plus lucratifs
au siège social.
Ce qui fait la “chaîne”
Fournisseurs Conception Production
Distribution/
logistique
Débouché/ Marché
Approvisionnement en
ma=ères premières
Marque/ conception du
produit
Stockage/ transport/
logis=que
Vente/ consummation
(local ou international)
Nécessite des intrants/
des biens d’équipement/
des services etc.
Exempledelachaînedevaleur
bois
Il peut y avoir plusieurs
processus et/ou niveaux
de transformation
Les étapes principales de la “chaîne”
Source: h9p://xylofutur.fr/les-filieres/chaine-valeur-bois/
La chaine de valeur du chocolat: de la fève au consommateur: qui gagne et qui perd?
Qui se partage le marché mondiale? Le role des
mul9na9onales
Source: Make Chocolate Fair
Les chaînes de valeur sont “mondiales”
Avec la mondialisation
des échanges
internationaux, l’on
constate que les chaines
de valeur sont plus
complexes, et
interdépendantes
d’autres chaines.
Dans beaucoup de cas,
le commerce mondial
est de plus en plus guidé
par les grandes firmes
multinationales et porte
de manière croissante
sur les échanges de
produits intermédiaires.
Boeing's global supply chain. Source: The Boeing Company.
Ou se trouve la “valeur”?
Valeurajoutée
Chaîne de valeur Example: Global value chain for iphone 4
La courbe “sourire"
Les pays avancés ont concentré leurs activités industrielles dans les secteurs à haute valeur ajoutée, laissant les secteurs moins
lucratifs aux pays en développement. Paradoxalement, les pays en développement on favorisé cela, avec les mesures pour favoriser
les IDEs dans ces secteurs
Source: Brennan & Rakhmatullin, 2015Source: Gereffi and Fernandez-Stark 2016
Ex. chaîne de valeur du café: l’importance des actifs
immatériels (intangibles) et de la propriété intellectuelle
Source: WIPO Report 2017
L’évolution de la chaîne de valeur du café et
l'importance de la stratégie de marque :
Trois segments de la chaine émergent:
1: Le marché du café conventionnel - Représente 65 à
80 % de la consommation totale de café et 45 % de la
valeur totale du marché mondial du café (cible : les
personnes qui boivent du café à la maison). Produits
sous forme de grains emballés/ capsules solubles.
2. Marché différencié pour les consommateurs qui
préfèrent consommer du café dans un cadre social.
Type de café: expresso italien typique pour le café
plus élaboré et lait en mousse (type Starbucks). Prime
de prix, en raison du lieu de consommation (des cafés)
3. Segment de marché expérimental :
consommateurs ayant des goûts de café exigeants
(bio-éthique- comme l'industrie du vin (terroir, profil
gustatif). Qualité supérieure. Barristas - prix 4 fois plus
élevé que le café conventionnel
Répartition des revenus par segment de marché (USD/lb)
La propriété d'actifs incorporels (intangible assets) (investissement dans l'innovation et l'image
de marque) explique la capture de la valeur : les acteurs dans les pays importateurs
possèdent le plus de propriété intellectuelle liée au café que ceux des pays producteurs
La propriété intellectuelle reflète la répartition des revenus le long de la chaîne de valeur
90 % des brevets liés
au café sont
concentrés dans ces
deux segments;
représentent
également 2/3 du no.
total des entreprises;
Se produit dans les
pays importateurs
Les activités qui se déroulent
dans les pays producteurs
représentent moins de 2 %
des brevets
Tendance : hausse des brevets pour les 2e et 3e segments
PARTIE 2:
POTENTIELS
DE CHAINES
DE VALEUR
Les structures productives sont assez similaires dans la zone CEDEAO. Exemple dans
les filières agricoles
Plus de complémentarité que de concurrence entre
pays de la région
Source: OECD and AUC, 2019
En 2017, pour 13 principaux produits agricoles, l’Afrique de l’Ouest comptait
entre cinq et neuf pays parmi les 20 premiers producteurs dans le monde:
- Noix de karité, fonio, igname: La région dispose du quasi-monopole de la
production mondiale, avec des parts qui dépassent 90 %
- Elle est concentre également une grande part de la production de fèves de
cacao, d’anacarde (noix de cajou) et de manioc.
En matière de transformation, nous sommes cependant (très) loin du compte…
QUELQUES
EXEMPLES
1. La filière karité
Quasiment 100% en Afrique dont
90% en Afrique de l’ouest
Source: Bello, Love9 and Pi9endrigh, 2015
Utilisation
Le karité et ses produits dérivés se vendent essentiellement sur le marché mondial mais
également sur le marché national.
Le marché de l’exportation est plus facilement appréciable, grâce notamment aux statistiques
sur les volumes d’exportation. Le marché local est plus difficile à cerner.
Comment s’organise le marché du karité? Trois segments clés:
Ø Le marché de consommation des ménages, en particulier pour utilisation directe du beurre
dans les aliments, comme cosmétique ou comme remède.
Ø Le marché des professionnels, où le beurre de karité est soit utilisé à l’état brut ou transformé
comme produit d’hygiène corporelle ou produit d’entretien
Ø Le marché à l’exportation: l’amande de karité est utilisé pour son beurre, notamment dans
l’alimentaire (chocolatiers); l’industrie cosmétique, et l’industrie pharmaceutique.
Les principaux acheteurs sont en Suède, en Allemagne, aux Pays Bas et en Inde.
Utilisation: Evolution du marché d’ici 2025
Source: Global Market Insights, 2019
Des opportunités réelles de CVR sont à concrétiser
(notamment par le biais de ZES intégrées)
Source: Global Cosmetic Shea Butter Market – Industry Analysis and Forecast (2019-2026)
Opportunités
Les sept principaux pays producteurs mondiaux se trouvent tous en Afrique de l’Ouest :
Nigeria, Mali, Burkina Faso, Ghana, Côte d’Ivoire, Benin et Togo.
D’ici 2025, le marché mondial du beurre de karité devrait atteindre 2,9 milliards de
dollars US. Le marché principale d’exportation d’amandes et de beurre de karité est
l’'Europe, notamment pour secteur alimentaire, secteur qui devrait détenir plus de 65 %
des revenus d'ici 2025.
Le beurre de karité́ est exporté brut. Aujourd’hui ce secteur fait travailler directement
ou indirectement environ trois millions de femmes. Cependant, la productivité et la
valeur obtenue restent très faible.
Vu la demande croissante du secteur, il faudrait qu’il soit transformé sur place, non
seulement pour capter une plus grande valeur dans la filière, mais également pour
générer des emplois et des ressources financières.
2. L’anacarde/ noix de cajou
35,5% de produc=on originaire de l’Afrique
de l’ouest (9 pays producteurs)
Afrique : environ 50% de la produc=on
mondiale
Transforma=on: moins de 10%
Consomma=on: environ 10%
Source: Adzanyo, 2015 https://slideplayer.fr/slide/8863119/
Source: https://www.bbh.com/en-us/insights/food-industry-forces-at-play--a-conversation-with-dan-phipps--ceo-of-red-river-foods-group-24834
Les deux plus gros acteurs dans la transforma=on sont l’Inde
et le Vietnam.
L’Inde achète 64% de noix non transformées pour ensuite
l’exporter à travers le monde
3. Filière coton - textile
Manque à gagner quand le coton est exporté brut
Quelle stratégie pour capter plus de valeur?
1. Repenser l’industrie: C’est à dire passer
d’une « industrie textile », qui est linéaire, à une
«industrie de la mode », qui est beaucoup plus
complexe, intégrée, et qui intègre des
éléments à plus forte valeur ajoutée, tels que:
- La conception et le design (motifs sur le
tissus; qualité de tissus; modèles de
vêtement qui répond à différents marchés,
y compris du luxe)
- Travailler sur des marques propres en
utilisant le « terroir coton » ou en intégrant
d’autres secteurs tels que l’industrie
cinématographique ou la musique
- Développer en parallèle d’autres secteurs
complémentaires comme la cosmétique; la
bijouterie; les accessoires de mode
La confec=on de base se situe en
bas de l’échelle de valeur
La conception et le
design concentre une
valeur ajoutée plus
élevée
La vente de produits de
marque est plus
rentable
La confec=on de vêtements plus
sophis=quée est plus rentable
Valeur
Stage de confection
Quelques éléments pour améliorer la participation
dans les chaines de valeur
1. Revoir l’objectif à atteindre et travailler sur les mécanismes et stratégies en
fonction (la chaine de valeur se travaille « à l’envers »)
ü Identifier le marché: qui sont les consommateurs finaux? Quels sont leurs
goûts? Quels sont leurs caractéristiques?
ü Définir la stratégie de positionnement:
v Déterminer le segment stratégique (niche):
ü A plus haute valeur ajoutée? Mais plus long a développer
ü Segment plus facile d’accès? Mais il faut être préparé pour faire
face à la compétition
ü Mettre en place des dispositifs pour les différents (i) maillons de la
chaine; (ii) segment de valeur que l’on veut capter
ü Explorer les complémentarités entre les pays et promouvoir des ‘clusters’
régionaux pour exploiter les avantages comparatifs
2. L’appropriation de nouvelles technologies est importante pour valoriser
les chaines de valeur
3. Certaines technologies dites ‘obsolètes’ peuvent encore être utilisées
pour approfondir les chaînes de valeur. Il faut un observatoire pour
l’innovation et la propriété intellectuelle. Quatre grandes familles de
propriété intellectuels:
(i) les brevets d’invention
(ii) Les modèles d’utilité: comme un brevet mais pour les ‘inventions
mineurs’ ou des procédés techniques innovants qui ne peuvent pas
qualifiés de brevet d’invention. Donne un droit exclusif pour protéger
le procédé
(iii) Les dessins et les modèles industriels
(iv) Les marques déposées (et les labels)
4.L’appui aux entreprises – en particulier aux PME/ PMI – pour qu’ils
puissent participer davantage aux chaines de valeur
Ø Accès au financement
Ø Accès aux technologies
Ø Appui technique pour le développement des entreprises
Ø Professionnalisation des unités de production (standards;
certification; etc)
5. Secteur informel ou entreprises familiales: comment les amener a
participer aux chaines de production et chaines de valeur?
6. Accès à la formation de base mais aussi pour des compétences scientifiques;
maths etc. important pour l’innovation
7. Eliminer les barrières tarifaires et non-tarifaires dans la région pour faciliter la
circulation des biens, des services et des professionnels;
Route Distance (km) Nombre de controles tous les 100 km
Abidjan – Ouagadougou 1122 3
Lomé - Ouagadougou 989 4
Cotonou - Niamey 1036 3
Niamey - Ouagadougou 529 4
Accra - Ouagadougou 972 2
Lagos - Abidjan 992 7
Source: Akanni-Honvo (2003), L’UEMOA et la CEDEAO: Intégrabon à géométrie variable
Contrôles administratifs sur certaines routes en Afrique de l’ouest
8. Des infrastructures régionales fonctionnelles pour faire réduire les coûts de
transport entre les pays. Aujourd'hui la circulation des marchandises est trop élevé
- Renforcer la coopération régionale sur les règles d’origine: aujourd’hui
- Les politiques fiscales doivent également doivent être harmonisées, pour
stimuler la compétitivité, les exportations et la motivation des fournisseurs à
réorienter leur production
- Doivent aussi de coordonner pour éviter de se faire concurrence à coup de
rabais fiscal.
- Les couts de production, dont l’énergie doivent baisser. Il faut améliorer
l’accès à l’énergie, y compris par l’énergie renouvelable.
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur

Contenu connexe

Tendances

La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
Mariem SELLAMI
 
Exposé Marketing
Exposé MarketingExposé Marketing
Exposé Marketing
Grossard
 
Stratégie digitale carrefour
Stratégie digitale carrefourStratégie digitale carrefour
Stratégie digitale carrefour
AmalElani
 
Stratégie commerciale internationale
Stratégie commerciale internationaleStratégie commerciale internationale
Stratégie commerciale internationale
khayatigalaxy
 
Présentation de soutenance de PFE - La digitalisation des points de vente
Présentation de soutenance de PFE - La digitalisation des points de ventePrésentation de soutenance de PFE - La digitalisation des points de vente
Présentation de soutenance de PFE - La digitalisation des points de vente
Yousra Beddaou
 
2017 etude de marche 2017
2017   etude de marche 20172017   etude de marche 2017
2017 etude de marche 2017
BONAVENTURE GUILLAUM NGORAN
 
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : DécathlonStratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Benjamin Poisson
 
Chaine de valeur.pptx
Chaine de valeur.pptxChaine de valeur.pptx
Chaine de valeur.pptx
VibroChip
 
Plan vert maroc
Plan vert marocPlan vert maroc
Plan vert marocMalik Ben
 
Analyse de cas : Vente-privée.com - XFL
Analyse de cas : Vente-privée.com - XFLAnalyse de cas : Vente-privée.com - XFL
Analyse de cas : Vente-privée.com - XFL
Xavier Florent
 
Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)
HEC
 
Etudes qualitatives vf1
Etudes qualitatives vf1 Etudes qualitatives vf1
Etudes qualitatives vf1 Nizar Al Metsif
 
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014perrain david
 
SWOT PESTEL ou forces de PORTER
SWOT PESTEL ou forces de PORTERSWOT PESTEL ou forces de PORTER
SWOT PESTEL ou forces de PORTER
Svir Consulting
 
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketingLa méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
bouchra elabbadi
 
Auchan
AuchanAuchan
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.
BONAVENTURE GUILLAUM NGORAN
 
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseursExercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseursessa1988
 

Tendances (20)

La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
La pratique de la veille chez les entreprises tunisiennes : "Cas d'Orange Tun...
 
Exposé Marketing
Exposé MarketingExposé Marketing
Exposé Marketing
 
Stratégie digitale carrefour
Stratégie digitale carrefourStratégie digitale carrefour
Stratégie digitale carrefour
 
ppt market
ppt marketppt market
ppt market
 
Stratégie commerciale internationale
Stratégie commerciale internationaleStratégie commerciale internationale
Stratégie commerciale internationale
 
Présentation de soutenance de PFE - La digitalisation des points de vente
Présentation de soutenance de PFE - La digitalisation des points de ventePrésentation de soutenance de PFE - La digitalisation des points de vente
Présentation de soutenance de PFE - La digitalisation des points de vente
 
2017 etude de marche 2017
2017   etude de marche 20172017   etude de marche 2017
2017 etude de marche 2017
 
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : DécathlonStratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
 
Chaine de valeur.pptx
Chaine de valeur.pptxChaine de valeur.pptx
Chaine de valeur.pptx
 
Plan vert maroc
Plan vert marocPlan vert maroc
Plan vert maroc
 
Cas Carrefour
Cas CarrefourCas Carrefour
Cas Carrefour
 
Analyse de cas : Vente-privée.com - XFL
Analyse de cas : Vente-privée.com - XFLAnalyse de cas : Vente-privée.com - XFL
Analyse de cas : Vente-privée.com - XFL
 
Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)
 
Etudes qualitatives vf1
Etudes qualitatives vf1 Etudes qualitatives vf1
Etudes qualitatives vf1
 
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
Cours Master 2 Pro - Economie du tourisme - La Reunion 2014
 
SWOT PESTEL ou forces de PORTER
SWOT PESTEL ou forces de PORTERSWOT PESTEL ou forces de PORTER
SWOT PESTEL ou forces de PORTER
 
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketingLa méthodologie de recherche spécifique au marketing
La méthodologie de recherche spécifique au marketing
 
Auchan
AuchanAuchan
Auchan
 
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.
 
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseursExercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
 

Similaire à Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur

Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles
Isabelle Ramdoo
 
Marketing Mix: Creating and Launching a new product for NESTLE in French
Marketing Mix: Creating and Launching a new product for NESTLE in FrenchMarketing Mix: Creating and Launching a new product for NESTLE in French
Marketing Mix: Creating and Launching a new product for NESTLE in French
Ludivine PIERRE
 
Segmentation de la marques l'oreal
Segmentation de la marques l'orealSegmentation de la marques l'oreal
Segmentation de la marques l'oreal
KabaTidiane
 
538c4ee6a553a
538c4ee6a553a538c4ee6a553a
538c4ee6a553a
AhmedtidianeKaba
 
Longchamps
LongchampsLongchamps
Longchamps
nayrandr
 
La concurrence de l'horlogerie suisse
La concurrence de l'horlogerie suisseLa concurrence de l'horlogerie suisse
La concurrence de l'horlogerie suisse
Patrice Mueller
 
Analyse de marché de L'entreprise Bimo.pdf
Analyse  de marché de L'entreprise Bimo.pdfAnalyse  de marché de L'entreprise Bimo.pdf
Analyse de marché de L'entreprise Bimo.pdf
RonaldoPoetaDias
 
Commerce équitable et durable au Pérou
Commerce équitable et durable au Pérou Commerce équitable et durable au Pérou
Commerce équitable et durable au Pérou
Samuel Poos
 
Etude de marche secteur lingerie version finale
Etude de marche secteur lingerie version finaleEtude de marche secteur lingerie version finale
Etude de marche secteur lingerie version finaleM0os
 
Revue des ENIL 354
Revue des ENIL 354Revue des ENIL 354
Revue des ENIL 354
ANFOPEILRseaudesENIL
 
Le commerce équitable : évolution et enjeux
Le commerce équitable : évolution et enjeuxLe commerce équitable : évolution et enjeux
Le commerce équitable : évolution et enjeux
TradeForDevelopment Centre
 
Présentation Marketing international.PDF
Présentation Marketing international.PDFPrésentation Marketing international.PDF
Présentation Marketing international.PDF
SaadSD3
 
Le financement moderne du luxe
Le financement moderne du luxeLe financement moderne du luxe
Le financement moderne du luxe
Patrice Mueller
 
Etude produits laitiers - Marion pelouzet
Etude produits laitiers -  Marion pelouzetEtude produits laitiers -  Marion pelouzet
Etude produits laitiers - Marion pelouzetPelouzet
 
cours-gratuit.com--cours-marketing-a0090.pdf
cours-gratuit.com--cours-marketing-a0090.pdfcours-gratuit.com--cours-marketing-a0090.pdf
cours-gratuit.com--cours-marketing-a0090.pdf
SihamOubah
 
Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31
Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31
Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31
Andre Theriault
 
Livre Blanc de la Filière Française du Cuir
Livre Blanc de la Filière Française du CuirLivre Blanc de la Filière Française du Cuir
Livre Blanc de la Filière Française du Cuir
Conseil National du Cuir
 
La gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationales
La gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationalesLa gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationales
La gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationalesM0os
 
Intervention de Nuria Ackermann PAMPAT
Intervention de Nuria Ackermann PAMPATIntervention de Nuria Ackermann PAMPAT
Intervention de Nuria Ackermann PAMPAT
Made in Tunisia
 
Rapport activité 2013 2014
Rapport activité 2013 2014Rapport activité 2013 2014
Rapport activité 2013 2014
Pôle Aménagement de la Maison
 

Similaire à Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur (20)

Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles
 
Marketing Mix: Creating and Launching a new product for NESTLE in French
Marketing Mix: Creating and Launching a new product for NESTLE in FrenchMarketing Mix: Creating and Launching a new product for NESTLE in French
Marketing Mix: Creating and Launching a new product for NESTLE in French
 
Segmentation de la marques l'oreal
Segmentation de la marques l'orealSegmentation de la marques l'oreal
Segmentation de la marques l'oreal
 
538c4ee6a553a
538c4ee6a553a538c4ee6a553a
538c4ee6a553a
 
Longchamps
LongchampsLongchamps
Longchamps
 
La concurrence de l'horlogerie suisse
La concurrence de l'horlogerie suisseLa concurrence de l'horlogerie suisse
La concurrence de l'horlogerie suisse
 
Analyse de marché de L'entreprise Bimo.pdf
Analyse  de marché de L'entreprise Bimo.pdfAnalyse  de marché de L'entreprise Bimo.pdf
Analyse de marché de L'entreprise Bimo.pdf
 
Commerce équitable et durable au Pérou
Commerce équitable et durable au Pérou Commerce équitable et durable au Pérou
Commerce équitable et durable au Pérou
 
Etude de marche secteur lingerie version finale
Etude de marche secteur lingerie version finaleEtude de marche secteur lingerie version finale
Etude de marche secteur lingerie version finale
 
Revue des ENIL 354
Revue des ENIL 354Revue des ENIL 354
Revue des ENIL 354
 
Le commerce équitable : évolution et enjeux
Le commerce équitable : évolution et enjeuxLe commerce équitable : évolution et enjeux
Le commerce équitable : évolution et enjeux
 
Présentation Marketing international.PDF
Présentation Marketing international.PDFPrésentation Marketing international.PDF
Présentation Marketing international.PDF
 
Le financement moderne du luxe
Le financement moderne du luxeLe financement moderne du luxe
Le financement moderne du luxe
 
Etude produits laitiers - Marion pelouzet
Etude produits laitiers -  Marion pelouzetEtude produits laitiers -  Marion pelouzet
Etude produits laitiers - Marion pelouzet
 
cours-gratuit.com--cours-marketing-a0090.pdf
cours-gratuit.com--cours-marketing-a0090.pdfcours-gratuit.com--cours-marketing-a0090.pdf
cours-gratuit.com--cours-marketing-a0090.pdf
 
Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31
Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31
Exportateurlanaudois Sodil 2010 03 31
 
Livre Blanc de la Filière Française du Cuir
Livre Blanc de la Filière Française du CuirLivre Blanc de la Filière Française du Cuir
Livre Blanc de la Filière Française du Cuir
 
La gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationales
La gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationalesLa gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationales
La gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationales
 
Intervention de Nuria Ackermann PAMPAT
Intervention de Nuria Ackermann PAMPATIntervention de Nuria Ackermann PAMPAT
Intervention de Nuria Ackermann PAMPAT
 
Rapport activité 2013 2014
Rapport activité 2013 2014Rapport activité 2013 2014
Rapport activité 2013 2014
 

Plus de Isabelle Ramdoo

Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in GhanaBuilding supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
Isabelle Ramdoo
 
A review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sectorA review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sector
Isabelle Ramdoo
 
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Isabelle Ramdoo
 
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sectorScaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Isabelle Ramdoo
 
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Isabelle Ramdoo
 
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Isabelle Ramdoo
 
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
Isabelle Ramdoo
 
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new toolsLocal content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Isabelle Ramdoo
 
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
Isabelle Ramdoo
 
Why local content policies matter?
Why local content policies matter?Why local content policies matter?
Why local content policies matter?
Isabelle Ramdoo
 
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Isabelle Ramdoo
 
Local content explained
Local content explainedLocal content explained
Local content explained
Isabelle Ramdoo
 
Unpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sectorUnpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sector
Isabelle Ramdoo
 
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Isabelle Ramdoo
 
Ressources minières et industrialisation
Ressources minières et industrialisationRessources minières et industrialisation
Ressources minières et industrialisation
Isabelle Ramdoo
 
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriquesNouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Isabelle Ramdoo
 
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Isabelle Ramdoo
 
An overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policiesAn overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policies
Isabelle Ramdoo
 

Plus de Isabelle Ramdoo (18)

Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in GhanaBuilding supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
 
A review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sectorA review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sector
 
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
 
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sectorScaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
 
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
 
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
 
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
 
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new toolsLocal content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
 
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
 
Why local content policies matter?
Why local content policies matter?Why local content policies matter?
Why local content policies matter?
 
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
 
Local content explained
Local content explainedLocal content explained
Local content explained
 
Unpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sectorUnpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sector
 
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
 
Ressources minières et industrialisation
Ressources minières et industrialisationRessources minières et industrialisation
Ressources minières et industrialisation
 
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriquesNouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques
 
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
 
An overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policiesAn overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policies
 

Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur

  • 1. Secretariat hosted by Secretariat funded by LES NOUVELLES POLITIQUES INDUSTRIELLES A L’ERE DE LA 4EME REVOLUTION INDUSTRIELLE LES CHAINES DE VALEUR Isabelle Ramdoo 13 NOVEMBRE 2019 Atelier de formation des cadres des administrations des états membres de l’UEMOA sur la politique industrielle, Ouagadougou, 12 – 15 novembre 2019
  • 2. RESUME DE LA PRESENTATION PARTIE 1: DEFINITION ET CONCEPTS 1. Définition 2. Ce qui fait la « chaîne » • Les chaines de valeur sont « mondiales » 3. Ou se trouve la »valeur »? 1. Exemple: la chaine de valeur du café PARTIE II: POTENTIELS DE CHAINES DE VALEUR 1. Plus de complémentarité que de concurrence 2. Quelques exemples
  • 4. Définition La notion de « chaine de valeur » désigne l’ensemble des activités effectuées par les entreprises et les salariés pour la fabrication de biens et de services. Chaque étape crée de la valeur supplémentaire, qui une fois terminé, confère un prix aux biens et services. Au cours des dernières décennies, les entreprises internationales ont fragmenté leur processus de production afin de mieux tirer parti des avantages comparatifs de différents pays dans les chaînes de valeur (régionales puis mondiales). Ces dynamiques ont créé une division du travail et des processus de fabrication à l’échelle mondiale, délocalisant les usines de fabrication dans les régions où les coûts de la main d’œuvre étaient bas, mais conservant les maillons les plus lucratifs au siège social.
  • 5. Ce qui fait la “chaîne” Fournisseurs Conception Production Distribution/ logistique Débouché/ Marché Approvisionnement en ma=ères premières Marque/ conception du produit Stockage/ transport/ logis=que Vente/ consummation (local ou international) Nécessite des intrants/ des biens d’équipement/ des services etc. Exempledelachaînedevaleur bois Il peut y avoir plusieurs processus et/ou niveaux de transformation Les étapes principales de la “chaîne” Source: h9p://xylofutur.fr/les-filieres/chaine-valeur-bois/
  • 6. La chaine de valeur du chocolat: de la fève au consommateur: qui gagne et qui perd? Qui se partage le marché mondiale? Le role des mul9na9onales Source: Make Chocolate Fair
  • 7. Les chaînes de valeur sont “mondiales” Avec la mondialisation des échanges internationaux, l’on constate que les chaines de valeur sont plus complexes, et interdépendantes d’autres chaines. Dans beaucoup de cas, le commerce mondial est de plus en plus guidé par les grandes firmes multinationales et porte de manière croissante sur les échanges de produits intermédiaires. Boeing's global supply chain. Source: The Boeing Company.
  • 8. Ou se trouve la “valeur”? Valeurajoutée Chaîne de valeur Example: Global value chain for iphone 4 La courbe “sourire" Les pays avancés ont concentré leurs activités industrielles dans les secteurs à haute valeur ajoutée, laissant les secteurs moins lucratifs aux pays en développement. Paradoxalement, les pays en développement on favorisé cela, avec les mesures pour favoriser les IDEs dans ces secteurs Source: Brennan & Rakhmatullin, 2015Source: Gereffi and Fernandez-Stark 2016
  • 9. Ex. chaîne de valeur du café: l’importance des actifs immatériels (intangibles) et de la propriété intellectuelle Source: WIPO Report 2017 L’évolution de la chaîne de valeur du café et l'importance de la stratégie de marque : Trois segments de la chaine émergent: 1: Le marché du café conventionnel - Représente 65 à 80 % de la consommation totale de café et 45 % de la valeur totale du marché mondial du café (cible : les personnes qui boivent du café à la maison). Produits sous forme de grains emballés/ capsules solubles. 2. Marché différencié pour les consommateurs qui préfèrent consommer du café dans un cadre social. Type de café: expresso italien typique pour le café plus élaboré et lait en mousse (type Starbucks). Prime de prix, en raison du lieu de consommation (des cafés) 3. Segment de marché expérimental : consommateurs ayant des goûts de café exigeants (bio-éthique- comme l'industrie du vin (terroir, profil gustatif). Qualité supérieure. Barristas - prix 4 fois plus élevé que le café conventionnel
  • 10. Répartition des revenus par segment de marché (USD/lb)
  • 11. La propriété d'actifs incorporels (intangible assets) (investissement dans l'innovation et l'image de marque) explique la capture de la valeur : les acteurs dans les pays importateurs possèdent le plus de propriété intellectuelle liée au café que ceux des pays producteurs
  • 12. La propriété intellectuelle reflète la répartition des revenus le long de la chaîne de valeur 90 % des brevets liés au café sont concentrés dans ces deux segments; représentent également 2/3 du no. total des entreprises; Se produit dans les pays importateurs Les activités qui se déroulent dans les pays producteurs représentent moins de 2 % des brevets
  • 13. Tendance : hausse des brevets pour les 2e et 3e segments
  • 15. Les structures productives sont assez similaires dans la zone CEDEAO. Exemple dans les filières agricoles Plus de complémentarité que de concurrence entre pays de la région Source: OECD and AUC, 2019
  • 16. En 2017, pour 13 principaux produits agricoles, l’Afrique de l’Ouest comptait entre cinq et neuf pays parmi les 20 premiers producteurs dans le monde: - Noix de karité, fonio, igname: La région dispose du quasi-monopole de la production mondiale, avec des parts qui dépassent 90 % - Elle est concentre également une grande part de la production de fèves de cacao, d’anacarde (noix de cajou) et de manioc. En matière de transformation, nous sommes cependant (très) loin du compte…
  • 18. 1. La filière karité Quasiment 100% en Afrique dont 90% en Afrique de l’ouest Source: Bello, Love9 and Pi9endrigh, 2015
  • 19. Utilisation Le karité et ses produits dérivés se vendent essentiellement sur le marché mondial mais également sur le marché national. Le marché de l’exportation est plus facilement appréciable, grâce notamment aux statistiques sur les volumes d’exportation. Le marché local est plus difficile à cerner. Comment s’organise le marché du karité? Trois segments clés: Ø Le marché de consommation des ménages, en particulier pour utilisation directe du beurre dans les aliments, comme cosmétique ou comme remède. Ø Le marché des professionnels, où le beurre de karité est soit utilisé à l’état brut ou transformé comme produit d’hygiène corporelle ou produit d’entretien Ø Le marché à l’exportation: l’amande de karité est utilisé pour son beurre, notamment dans l’alimentaire (chocolatiers); l’industrie cosmétique, et l’industrie pharmaceutique. Les principaux acheteurs sont en Suède, en Allemagne, aux Pays Bas et en Inde.
  • 20. Utilisation: Evolution du marché d’ici 2025 Source: Global Market Insights, 2019
  • 21. Des opportunités réelles de CVR sont à concrétiser (notamment par le biais de ZES intégrées) Source: Global Cosmetic Shea Butter Market – Industry Analysis and Forecast (2019-2026)
  • 22. Opportunités Les sept principaux pays producteurs mondiaux se trouvent tous en Afrique de l’Ouest : Nigeria, Mali, Burkina Faso, Ghana, Côte d’Ivoire, Benin et Togo. D’ici 2025, le marché mondial du beurre de karité devrait atteindre 2,9 milliards de dollars US. Le marché principale d’exportation d’amandes et de beurre de karité est l’'Europe, notamment pour secteur alimentaire, secteur qui devrait détenir plus de 65 % des revenus d'ici 2025. Le beurre de karité́ est exporté brut. Aujourd’hui ce secteur fait travailler directement ou indirectement environ trois millions de femmes. Cependant, la productivité et la valeur obtenue restent très faible. Vu la demande croissante du secteur, il faudrait qu’il soit transformé sur place, non seulement pour capter une plus grande valeur dans la filière, mais également pour générer des emplois et des ressources financières.
  • 23. 2. L’anacarde/ noix de cajou 35,5% de produc=on originaire de l’Afrique de l’ouest (9 pays producteurs) Afrique : environ 50% de la produc=on mondiale Transforma=on: moins de 10% Consomma=on: environ 10% Source: Adzanyo, 2015 https://slideplayer.fr/slide/8863119/
  • 24. Source: https://www.bbh.com/en-us/insights/food-industry-forces-at-play--a-conversation-with-dan-phipps--ceo-of-red-river-foods-group-24834 Les deux plus gros acteurs dans la transforma=on sont l’Inde et le Vietnam. L’Inde achète 64% de noix non transformées pour ensuite l’exporter à travers le monde
  • 25.
  • 26. 3. Filière coton - textile Manque à gagner quand le coton est exporté brut
  • 27. Quelle stratégie pour capter plus de valeur? 1. Repenser l’industrie: C’est à dire passer d’une « industrie textile », qui est linéaire, à une «industrie de la mode », qui est beaucoup plus complexe, intégrée, et qui intègre des éléments à plus forte valeur ajoutée, tels que: - La conception et le design (motifs sur le tissus; qualité de tissus; modèles de vêtement qui répond à différents marchés, y compris du luxe) - Travailler sur des marques propres en utilisant le « terroir coton » ou en intégrant d’autres secteurs tels que l’industrie cinématographique ou la musique - Développer en parallèle d’autres secteurs complémentaires comme la cosmétique; la bijouterie; les accessoires de mode La confec=on de base se situe en bas de l’échelle de valeur La conception et le design concentre une valeur ajoutée plus élevée La vente de produits de marque est plus rentable La confec=on de vêtements plus sophis=quée est plus rentable Valeur Stage de confection
  • 28. Quelques éléments pour améliorer la participation dans les chaines de valeur 1. Revoir l’objectif à atteindre et travailler sur les mécanismes et stratégies en fonction (la chaine de valeur se travaille « à l’envers ») ü Identifier le marché: qui sont les consommateurs finaux? Quels sont leurs goûts? Quels sont leurs caractéristiques? ü Définir la stratégie de positionnement: v Déterminer le segment stratégique (niche): ü A plus haute valeur ajoutée? Mais plus long a développer ü Segment plus facile d’accès? Mais il faut être préparé pour faire face à la compétition ü Mettre en place des dispositifs pour les différents (i) maillons de la chaine; (ii) segment de valeur que l’on veut capter ü Explorer les complémentarités entre les pays et promouvoir des ‘clusters’ régionaux pour exploiter les avantages comparatifs
  • 29. 2. L’appropriation de nouvelles technologies est importante pour valoriser les chaines de valeur 3. Certaines technologies dites ‘obsolètes’ peuvent encore être utilisées pour approfondir les chaînes de valeur. Il faut un observatoire pour l’innovation et la propriété intellectuelle. Quatre grandes familles de propriété intellectuels: (i) les brevets d’invention (ii) Les modèles d’utilité: comme un brevet mais pour les ‘inventions mineurs’ ou des procédés techniques innovants qui ne peuvent pas qualifiés de brevet d’invention. Donne un droit exclusif pour protéger le procédé (iii) Les dessins et les modèles industriels (iv) Les marques déposées (et les labels)
  • 30. 4.L’appui aux entreprises – en particulier aux PME/ PMI – pour qu’ils puissent participer davantage aux chaines de valeur Ø Accès au financement Ø Accès aux technologies Ø Appui technique pour le développement des entreprises Ø Professionnalisation des unités de production (standards; certification; etc) 5. Secteur informel ou entreprises familiales: comment les amener a participer aux chaines de production et chaines de valeur?
  • 31. 6. Accès à la formation de base mais aussi pour des compétences scientifiques; maths etc. important pour l’innovation 7. Eliminer les barrières tarifaires et non-tarifaires dans la région pour faciliter la circulation des biens, des services et des professionnels; Route Distance (km) Nombre de controles tous les 100 km Abidjan – Ouagadougou 1122 3 Lomé - Ouagadougou 989 4 Cotonou - Niamey 1036 3 Niamey - Ouagadougou 529 4 Accra - Ouagadougou 972 2 Lagos - Abidjan 992 7 Source: Akanni-Honvo (2003), L’UEMOA et la CEDEAO: Intégrabon à géométrie variable Contrôles administratifs sur certaines routes en Afrique de l’ouest 8. Des infrastructures régionales fonctionnelles pour faire réduire les coûts de transport entre les pays. Aujourd'hui la circulation des marchandises est trop élevé
  • 32. - Renforcer la coopération régionale sur les règles d’origine: aujourd’hui - Les politiques fiscales doivent également doivent être harmonisées, pour stimuler la compétitivité, les exportations et la motivation des fournisseurs à réorienter leur production - Doivent aussi de coordonner pour éviter de se faire concurrence à coup de rabais fiscal. - Les couts de production, dont l’énergie doivent baisser. Il faut améliorer l’accès à l’énergie, y compris par l’énergie renouvelable.