SlideShare une entreprise Scribd logo
Secretariat hosted by Secretariat funded by
INTRODUCTION A LA POLITIQUE
INDUSTRIELLE
Atelier de formation des cadres des administrations des états membres de
l’UEMOA sur la politique industrielle,
Ouagadougou, 12 – 15 novembre 2019
Isabelle Ramdoo
Mardi 12 Novembre 2019
Structure de la présentation
Première partie: Les fondements théoriques
ü Définition et caractéristiques;
ü Evolution de l’industrialisation dans l’histoire
ü L’importance de l’industrie
ü Les repères historiques
ü Les chapelles
Deuxième partie: Evolution de la politique industrielle
ü La place de la politique industrielle dans les politiques économiques
ü Evolution des stratégies industrielles
ü Acteurs clés de la politique industrielle
ü Exemples: Quels acteurs aux commandes?
ü Comment est-elle perçue?
ü Instruments complémentaires de la politique industrielle
ü Quelles approches pour appuyer l’industrialisation?
Troisième partie: Les politiques industrielles en Afrique de l’ouest
ü Période postindépendance: 1960 – 1980
ü Période de libéralisme économique: 1980 – 1994
ü A partir de 1994: Quand les Etats reprennent les rênes
LES FONDEMENTS
THEORIQUES
DEFINITION ET
REPERES HISTORIQUES
Traditionnellement,
l'industrialisation se définit à la fois
comme:
(i) une multiplication des activités
industrielles; et
(ii) La transformation des processus
de production et de fabrication
s'effectuant soit dans:
(a) une chaîne de fabrication
(une unité);
(b) une chaîne de production (un
écosystème).
Défini.on
q Des procédés techniques utilisant des
« facteurs de production » c.à.d. des machines;
de la main d’œuvre, des idées, des
infrastructures et du capital.
q La productivité (i.e. le rendement) des facteurs
de production est essentielle pour la viabilité
des activités industrielles.
q La compétitivité des entreprises est clé pour
leur survie;
q Aujourd’hui, la mondialisation des échanges et
les nouvelles technologies redéfinissent à la
fois la notion d’industrialisation, les méthodes
utilisées, et les politiques menées pour y
parvenir.
Caractéris.ques
Evolution de l’industrialisation au fil du temps: de
l’industrie 1.0 à l’industrie 4.0
Source: h*ps://techburst.io/is-nigeria-prepared-for-the-fourth-industrial-revolu:on-of-course-not-ee1a7ef31a0a
POURQUOI EST-CE IMPORTANT?
Il existe un lien clairement observable à l’échelle mondiale (au regard de l’évolution des
économies industrialisées) mettant en relation l’importance de l’industrie dans une économie
avec son niveau de croissance et son développement socio-économique:
Créationd’emplois
Création
d’entreprises,
capables de
s’externaliser
Création et
croissance de la
richesse macro-
économique
Transformation
des structures
des économies
vers plus de
sophistication
Augmentation duniveau de vie liéeaux salaires plusélevés par
rapport à
l’agriculture
LES REPÈRES DANS L’HISTOIRE
Accumula:on de
richesses pour
asseoir la
puissance de la
na:on
Primauté de la
nature, richesse
fondée sur
l’agriculture et
ordre social
naturel
Critique du
mercantilisme, défense
du libéralisme
économique et
politique, primauté des
forces du marché sur
l’interventionnisme de
l’état
Adam Smith
Critique du
capitalisme et
analyse du
matérialisme
historique en
terme de lutte des
classes
Interven:onnisme
de l’état
(notamment pour
résorber les
déséquilibres de
chômage)
Inefficacité des
politique de relance
et nécessité de créer
des conditions de la
création de la
richesse pour les
entreprises
classiques
Les
néoclassiques
Libéralisme, addi:on de
comportements
individuels pour
expliquer les
mécanismes globaux,
introduc:on du
marginalisme et
poli:que économique
qui considère que
l’objec:f premier est la
stabilité des prix.
LES CHAPELLES
Quelques balises pour se repérer dans l'arbre
généalogique des économistes, depuis les
grands fondateurs jusqu'aux auteurs
contemporains. A noter:
v Des divergences de fond: concepMon
différentes de la façon dont foncMonne la
société;
v Des hypothèses de base différentes:
certains pensent que la société influence les
individus (‘holisme’) alors que d’autres
pensent que les individus ont un rôle décisifs
sur la façon dont foncMonne la société
(’individualisme’)
v Divergence sur la ra.onalité des choix des
individus; sur le rôle des insMtuMons etc.
Source: GED synthesis
EVOLUTION DE LA
POLITIQUE
INDUSTRIELLE
PROCESS DIAGRAM
Orientation idéologique
Motifs
Politiques transversales
La politique industrielle adoptée par un état varie en fonction de son orientation
idéologique, notamment sur le poids et le rôle de l’Etat dans l’économie.
De manière générale, la théorie économique réserve le concept de “ politique industrielle ”,
à l’action correctrice par l’État de deux motifs :
Ø Corriger les imperfections des marchés, qui seraient spécifiques à l’industrie ;
Ø Modifier une répartition des revenus jugée inéquitable.
La politique industrielle stricto sensu est une politique sectorielle. Elle vise à promouvoir
des secteurs qui, pour des raisons d’indépendance nationale, d’autonomie
technologique, de faillite de l’initiative privée, de déclin d’activités traditionnelles,
d’équilibre territorial ou politique - méritent une intervention particulière.
Toutefois, dans la pratique, un Etat peut également appuyer le développement de son
industrie par le biais de politiques plus transversales, qui visent, à priori, l’ensemble des
secteurs, mais dont les mécanismes peuvent être particulièrement adaptés pour certaines
industries. C’est le cas dans la majeur partie des pays avancés.
LA POLITIQUE INDUSTRIELLE DANS TOUT ÇA?
Politiques sectorielles
v/s
EVOLUTION DES STRATÉGIES INDUSTRIELLES
Les travaux de Ricardo et Smith
permettent le développement
industriel de la Grande Bretagne
(puissance dominante) ayant pris
une avance considérable dans
l’industrie.
Ils prônent essentiellement (i) la
théorie de l’avantage comparatif,
qui pousse les pays à se
spécialiser dans des secteurs où
ils sont les plus productifs, et (ii) le
libre-échange, pour leur permettre
d’importer les biens et services
qu’ils ne produisent pas et
d’écouler leurs productions.
MILIEU DU 19E SIECLE
ANNEES 1930
APRES 2EME GUERRE MONDIALE
FIN 18EME – DEBUT 19E S.
F. List, économiste allemand,
considérant qu’une industrie
moderne est indispensable à la
puissance d’une nation,
préconise la protection des
industries naissantes par des
barrières douanières, mais aussi
par des aides publiques directes,
des marchés publics réservés et
d’autres mesures de soutien.
Ces politiques seront largement
suivies en Allemagne, en France
et aux Etats-Unis, avec succès,
tour au long du 10ème siècle,
jusqu'à début du 20ème siècle.
Les pays d’Amérique latine
connaitront des échecs
cuisants avec ces mêmes
politiques. Les industries
initialement protégées ne
parviendront jamais à rattraper
celles des pays pionniers, et
deviendront des boulets pour
les budgets des Etats. Elles
finiront par être abandonnées.
Après la seconde guerre mondiale,
la machine de reconstruction avec
un large soutien de l’Etat a permis la
relance notamment des économies
européennes et japonaise. Les
Etats-Unis ont également investi
dans le soutien aux entreprises
nationales par le biais de
subventions.
Les politiques industrielles étaient
axées sur le développement de
champions nationaux et
l'externalisation des grandes
entreprises (devenues depuis des
multinationales)
Au moment des indépendances, les
pays Africains et Asiatiques embarquent
sur la voie de l’industrialisation, plus ou
moins sur le modèle de l’Amérique
Latine.
Les pays riches en ressources naturelles
seront confrontés au Syndrome
Hollandais, et auront du mal a voir
décoller leurs industries, du fait de leurs
dépendances sur des secteurs basés sur
la rente.
S’ensuivront une crise de la dette sans
précédent, l’intervention d’institutions de
Bretton Woods et des plans
d’ajustement structurels, qui
préconiseront l’abandon des politiques
industrielles
ANNEES 1980
AU TOURNANT DU 21E SIECLE
RETOUR DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE
POST DECOLONISATION (1960- 80)
S’appuyant sur la stratégie
japonaise, dans les années 1980,
les « tigres » du Sud-Est
asiatique, dont la Corée du Sud,
la Malaisie et Taiwan, adopteront
la même stratégie, avec succès.
L’accent était mis sur le soutien
aux entreprises capables
d’exporter.
Au tournant du 21ème siècle,
l’émergence des grands pays
comme la Chine, le Brésil, L’Inde
et la Russie a ramené les
politiques industrielles plus
volontaristes sur le devant de la
scène pour rattraper leur retard.
Le succès de la Chine en
particulier, qui a largement utilisé
des mécanismes de soutien
interne pour ses entreprises
locales, et externe pour
promouvoir ses exportations, tout
en se protégeant des
importations, a suscité un regain
d’intérêt pour la politique
industrielle volontariste.
Les crises économiques
successives à partir de 2008, les
délocalisations et la montée en
puissance des économies
émergentes ont eu comme
conséquence la perte de
compétitivité et d ‘emplois dans
les secteurs industriels.
Cela a eu pour effet un regain
d’intérêt pour une politique
industrielle plus assumée et plus
volontariste dans les pays
avancés.
ACTEURS CLES DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE
L’Etat Les banques
Les collectivites
locales
Les investisseurs
EXEMPLES: QUELS ACTEURS AUX COMMANDES?
Le ministère de l’industrie
et des hautes technologies
est de fait le Ministère de
la Défense.
Etats-Unis
L’Industrie a été protégée
grâce à la politique
commerciale, certains
secteurs ont été promus
grâce à des financements,
des allocations de devises
et le soutien des grandes
maisons de commerce.
Japon
L’aide aux entreprises passe
essentiellement par « les
lander » dans le cadre de
politiques technologiques. Le
sauvetage des entreprises en
difficulté a longtemps relevé
des grandes banques.
Allemagne
La politique industrielle sectorielle a un statut théorique
controversé, en particulier dans les pays industrialisés. Les
causes du désaccord profond résident dans les mécanismes
de soutien.
Les économistes s’opposent sur les « interventions
sectorielles ou verticales » ou politiques dites
« horizontales ».
Comment est perçue la politique
industrielle?
Pour les défenseurs, nécessaires pour appuyer les
industries naissantes.
Pour les détracteurs, pas souhaitées, car l’Etat n’est ni
équipé, ni qualifié, ni en situation de « choisir » les
entreprises, les technologies, les secteurs les plus
porteurs
Ø Droits de douane sur les produits importés
Ø Subventions ou aides publiques aux entreprises locales
Ø Fixation des prix
Ø Mesures fiscales pour les entreprises locales
Pour les défenseurs, permettent à tous secteurs
d’activités de bénéficier de l’action de l’Etat.
Pour les détracteurs, trop génériques, difficile de protéger
les intérêts nationaux et de mesurer les effets
ü Accent sur la R&D et l’innovation
ü Soutien au développement des compétences et du capital humain
ü Amélioration du climat des affaires
ü Amélioration du fonctionnement global des marchés (par le
commerce internationale et la concurrence)
Instruments
INTERVENTIONS SECTORIELLES/
VERTICALES
INTERVENTIONS HORIZONTALES/
TRANSVERSALES
Les cri5ques de l’interven:on sectorielle n’invalident pas la poli5que industrielle de manière générale. Elles sont en
fait souvent u:lisées pour préconiser la mise en place d’aides « horizontales » dont bénéficient certains acteurs, par
exemple les pe:tes entreprises ou les entreprises innovantes, sans déterminer la focalisa:on des industries.
Instruments
INSTRUMENTS COMPLÉMENTAIRES DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE
Bien que plus souvent associée à la politique industrielle horizontale, elle
vise à l’établir de règles du jeu pour empêcher la formation de positions
dominantes ou de pratiques discriminantes.
Politique de concurrence
Elle permet de trouver des débouchés pour les produits à travers la
(libre) circulation des produits et des services.
Politique commerciale
Elle a pour objectif d’aider les entreprises à accroître ou de créer des
externalités positives pour l’ensemble de l’industrie.
La politique technologique
Quatre politiques
complémentaires
La politique fiscale
Par des mécanismes d’incitation (baisse d’impôts), elle a pour objectif de
rendre certains secteurs attractifs et ainsi stimuler les investissements dans
l’économie
Finalement, il convient de noter que, par ses politiques macro-économique
et sociale, ses politiques d’équipement, de défense nationale, tout État a une
action directe ou indirecte sur le monde industriel.
La politique industrielle agit sur le cadre d’action des entreprises (action
conjoncturelle, équipement et aménagement du territoire, politiques de
formation et de recherche), sur leurs débouchés (commandes publiques,
politique de la concurrence, exportation et protection nationale,
consommation des ménages), et sur leurs conditions de production
(législation sociale et droit des sociétés, financement des entreprises, fiscalité,
contrôle de la concurrence et des prix ...).
Industrialisation par
substitution à l’importation
QUELLES APPROCHES POUR APPUYER L’INDUSTRIALISATION?
Industrialisation induite
par les exportations
Industrialisation fondée sur
l’extraction des
ressources
Industrialisation par leszones franches/ zoneséconomiques spéciales/clusters (grappes)
Les différentes approches de mise en œuvre de la politique
industrielle peuvent être regroupées en 5 catégories (bien
qu’il puissent y avoir des chevauchement entre elles)
Industrialisation par
l’innovation
Industrialisation par
substitution à
l’importation: 5 étapes
clés
Phase 1:
Réduire les bien
de consommaMon
simples. On uMlise
les ressources
locales pour
favoriser des
entreprises à
faible savoir
technique (e.g.
texMle)
Phase 2:
C'est celle du machinisme:
on réduit toujours les
importations, dont
certains biens
d'équipement. Par
exemple, la production de
métiers à tisser. On
« remonte la pente » en
produisant des biens de
meilleure qualité.
Phase 3:
Rôle de l'État augmente : il impose
la diversificaMon des industries,
notamment par la créaMon
d'industries lourdes comme la
cimenterie ou la sidérurgie, qui
sont coûteuses mais rentables sur
plusieurs décennies.
Phase 4:
Le pays produit des biens de consommation
durable, comme l'électroménager ou
l'automobile. On tente d'augmenter
la consommation en ouvrant peu à peu
l'économie à l'étranger.
Phase 5:
La diversificaMon se poursuit
jusqu'à ce que le pays soit en
mesure d'exporter ; l'industrie de
haute technologie, qui requiert de
gros invesMssements est présente.
L’industrialisation est un processus
Exemple: l’industrialisation par substitution à
l’importation
Ces différentes approches ont été toutes testées au cours de la dernière
décennie avec plus ou moins de succès. Elles présentent toutes des
avantages et des inconvénients. Il convient toutefois de faire ressortir que
certaines conditions sont nécessaires pour leur bonne mise en pratique
(discutés plus tard en détail)
Ø Capacités industrielles suffisantes
Ø Capacités en ressources humaines (niveau de compétence; productivité
du travail etc.)
Ø Environnement des affaires propice à l’investissement et au
développement des affaires.
Ø Capacités internes (institutionnelles; coordination; cohérence; dialogue
public-privé etc.)
LES POLITIQUES
INDUSTRIELLES EN
AFRIQUE DE
L’OUEST
3 GRANDES ETAPES
Stratégie: Substitution des importations par une forte intervention de l’Etat et de
préférence nationale
Secteurs:
Ø Bien de consommations non durables (c.à.d. des biens de grande
consommation, tels que les cosmétiques, les produits de nettoyage, la
nourriture, les boissons).
Biens de consommation durables (ex. les produits électroniques; de
l’électroménager; l’ameublement; l’automobile) et des produits intermédiaires
(en acier et pétrochimiques).
Ø Secteurs rudimentaires (issus du secteur informel)
Instruments:
• Barrières tarifaires visant à protéger les industries locales, quotas à l’import,
subventions des industries locales, primes à l’exportation, prêts de soutien à la
restructuration industrielle, plafonnement des taux d’intérêt, lignes de crédit
orientée, politiques fiscales souples.
• Décrets de promotion des entreprises appartenant entièrement ou
partiellement à l’État et/ou aux nationaux.
Résultats: Faible industrialisation
1. Période postindépendance: 1960 – 1980
Stratégie: Politiques d’ajustement structurel prônant le libéralisme
économique
Secteurs: Retrait l’état des secteurs de production
Instruments:
Privatisation des entreprises publiques.
• Libéralisation des échanges commerciaux.
• Arrêt des subventions aux industries locales.
• Code des investissements pour encourager les IDE.
• Grands investissements dans les infrastructures.
Résultats: Désindustrialisation; faillite d’une partie des usines existantes et
incapacité́ des structures restantes à faire face à la concurrence,
notamment asiatique.
2. Période de libéralisme: 1980 – 1994
3. Période: A partir de 1994
Stratégie: Relance des industries, par le biais de politiques visant à la fois la substitution des
importations et la promotion des exportations
Secteurs: Ensemble des secteurs (industries légères, service, diversifications des
productions locales).
Instruments:
• Amélioration du climat des affaires;
• Valorisation et accès aux ressources locales.
• Renforcement de la compétitivité́ des entreprises industrielles.
• Création des zones franches.
• Développement des institutions financières.
• Création d’institution de soutien au secteur privé.
• Poursuite du programme de privatisation.
• Suppression des primes à l’exportation.
• Baisse du tarif douanier et réforme des procédures de dédouanement
• Allègements fiscaux
• Amélioration des infrastructures, notamment routières
• Politiques régionales: PIC en 1999 et PICAO en 2010.
Résultat: Faible industrialisation
FICHES
ADDITIONNELLES
LES COURANTS
DE PENSÉE
Source: h*ps://www.monde-diploma:que.fr/cartes/courantseco
Ce schéma propose trois axes de représentaMon synthéMque:
(i) Du centre vers la périphérie, chronologique : des pères fondateurs (XVIIIe-XIXe siècle) vers les
écoles contemporaines.
(ii) Oppose orthodoxes (bleu) et hétérodoxes (jaune) : les premiers considèrent les agents
économiques comme des êtres séparés, raMonnels et calculateurs évoluant sur des marchés ;
les seconds replacent leur réflexion dans le cadre des sciences sociales et/ou de la philosophie
poliMque.
(iii) S’organise sur l’arc de cercle : la criMque du capitalisme s’accroît à mesure que l’on se déplace
vers la gauche ; la défense du libéralisme, à mesure que l’on avance vers la droite.
Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques

Contenu connexe

Tendances

Du développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétaleDu développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
Prof. Jacques Folon (Ph.D)
 
Les Zones Offshores au Maroc
Les Zones Offshores au Maroc Les Zones Offshores au Maroc
Les Zones Offshores au Maroc
Walid Aitisha
 
Plan vert maroc
Plan vert marocPlan vert maroc
Plan vert marocMalik Ben
 
286525541-Memoire-en-controle-de-gestion.pdf
286525541-Memoire-en-controle-de-gestion.pdf286525541-Memoire-en-controle-de-gestion.pdf
286525541-Memoire-en-controle-de-gestion.pdf
achrafSy
 
Management des-organisations-approches-et-concepts
Management des-organisations-approches-et-conceptsManagement des-organisations-approches-et-concepts
Management des-organisations-approches-et-conceptskawtarom
 
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSEResponsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
cours fsjes
 
Finances Vertes Luisa Nenci
Finances Vertes Luisa Nenci Finances Vertes Luisa Nenci
Finances Vertes Luisa Nenci
Luisa Nenci
 
PFE L'entrepreneuriat social
PFE L'entrepreneuriat socialPFE L'entrepreneuriat social
PFE L'entrepreneuriat social
BEL MRHAR Mohamed Amine
 
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
najwa sabouk
 
Présentation R.S.E.
Présentation R.S.E.Présentation R.S.E.
Présentation R.S.E.CARE France
 
La fiscalité cours is exercices - corrigés
La fiscalité cours is   exercices - corrigésLa fiscalité cours is   exercices - corrigés
La fiscalité cours is exercices - corrigésAziz Hamouche
 
Responsabilité sociale des entreprises(rse)
Responsabilité sociale des entreprises(rse)Responsabilité sociale des entreprises(rse)
Responsabilité sociale des entreprises(rse)
Anastasia Golban
 
La Vision 2010 du tourisme au Maroc
La Vision 2010 du tourisme au MarocLa Vision 2010 du tourisme au Maroc
La Vision 2010 du tourisme au Maroc
Mohcine Boudanes
 
Chapitre2 les formes entrepreneuriales
Chapitre2 les formes entrepreneurialesChapitre2 les formes entrepreneuriales
Chapitre2 les formes entrepreneurialesCharfi Mohamed Amin
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprises
Abdellah Ben Messaoud
 
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PMEFinancement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Yassine BAKMOU
 
Universitedelorraine2018 cours 6 rse
Universitedelorraine2018 cours 6 rseUniversitedelorraine2018 cours 6 rse
Universitedelorraine2018 cours 6 rse
Prof. Jacques Folon (Ph.D)
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)穆罕 默德穆罕
 

Tendances (20)

Du développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétaleDu développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
 
Les Zones Offshores au Maroc
Les Zones Offshores au Maroc Les Zones Offshores au Maroc
Les Zones Offshores au Maroc
 
Plan vert maroc
Plan vert marocPlan vert maroc
Plan vert maroc
 
286525541-Memoire-en-controle-de-gestion.pdf
286525541-Memoire-en-controle-de-gestion.pdf286525541-Memoire-en-controle-de-gestion.pdf
286525541-Memoire-en-controle-de-gestion.pdf
 
Management des-organisations-approches-et-concepts
Management des-organisations-approches-et-conceptsManagement des-organisations-approches-et-concepts
Management des-organisations-approches-et-concepts
 
Les pme au maroc
Les pme au marocLes pme au maroc
Les pme au maroc
 
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSEResponsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
 
Finances Vertes Luisa Nenci
Finances Vertes Luisa Nenci Finances Vertes Luisa Nenci
Finances Vertes Luisa Nenci
 
PFE L'entrepreneuriat social
PFE L'entrepreneuriat socialPFE L'entrepreneuriat social
PFE L'entrepreneuriat social
 
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
la contribution de la résilience organisationnelle et l'agilité organisationn...
 
Présentation R.S.E.
Présentation R.S.E.Présentation R.S.E.
Présentation R.S.E.
 
La fiscalité cours is exercices - corrigés
La fiscalité cours is   exercices - corrigésLa fiscalité cours is   exercices - corrigés
La fiscalité cours is exercices - corrigés
 
Responsabilité sociale des entreprises(rse)
Responsabilité sociale des entreprises(rse)Responsabilité sociale des entreprises(rse)
Responsabilité sociale des entreprises(rse)
 
La Vision 2010 du tourisme au Maroc
La Vision 2010 du tourisme au MarocLa Vision 2010 du tourisme au Maroc
La Vision 2010 du tourisme au Maroc
 
Chapitre2 les formes entrepreneuriales
Chapitre2 les formes entrepreneurialesChapitre2 les formes entrepreneuriales
Chapitre2 les formes entrepreneuriales
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprises
 
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PMEFinancement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
 
Rapport ms des PME
Rapport  ms des PMERapport  ms des PME
Rapport ms des PME
 
Universitedelorraine2018 cours 6 rse
Universitedelorraine2018 cours 6 rseUniversitedelorraine2018 cours 6 rse
Universitedelorraine2018 cours 6 rse
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
 

Similaire à Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques

À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
La Fabrique de l'industrie
 
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
France Stratégie
 
COMMENT LE GOUVERNEMENT LULA PEUT RÉINDUSTRIALISER LE BRÉSIL.pdf
COMMENT LE GOUVERNEMENT LULA PEUT RÉINDUSTRIALISER LE BRÉSIL.pdfCOMMENT LE GOUVERNEMENT LULA PEUT RÉINDUSTRIALISER LE BRÉSIL.pdf
COMMENT LE GOUVERNEMENT LULA PEUT RÉINDUSTRIALISER LE BRÉSIL.pdf
Faga1939
 
L'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le mondeL'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le monde
La Fabrique de l'industrie
 
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Jean-Michel Boudon
 
Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4
Revue Conflits
 
El mestari fouazi coalitions socio-politiques-séminaire économie politique-...
El mestari fouazi coalitions socio-politiques-séminaire économie politique-...El mestari fouazi coalitions socio-politiques-séminaire économie politique-...
El mestari fouazi coalitions socio-politiques-séminaire économie politique-...
Chazal Clémentine
 
Economie et Géopolitique_Seance 1_1123.pdf
Economie et Géopolitique_Seance 1_1123.pdfEconomie et Géopolitique_Seance 1_1123.pdf
Economie et Géopolitique_Seance 1_1123.pdf
Marcod22
 
20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle
Laurent Sailly
 
Editorial ocde-perspectives-economiques-juin-2016
Editorial ocde-perspectives-economiques-juin-2016Editorial ocde-perspectives-economiques-juin-2016
Editorial ocde-perspectives-economiques-juin-2016
Daniel BASTIEN
 
Discours d'A. Montebourg pour le redressement économique - 10/07/2014
Discours d'A. Montebourg pour le redressement économique - 10/07/2014Discours d'A. Montebourg pour le redressement économique - 10/07/2014
Discours d'A. Montebourg pour le redressement économique - 10/07/2014FactaMedia
 
Problèmes économiques et sociaux cours mr erraoui S3
Problèmes économiques et sociaux cours mr erraoui S3Problèmes économiques et sociaux cours mr erraoui S3
Problèmes économiques et sociaux cours mr erraoui S3Nour Eddine Domar
 
éConomie durable
 éConomie durable éConomie durable
éConomie durableRcoutouly
 
COMMENT ÉLIMINER LE CHÔMAGE AU BRÉSIL.pdf
COMMENT ÉLIMINER LE CHÔMAGE AU BRÉSIL.pdfCOMMENT ÉLIMINER LE CHÔMAGE AU BRÉSIL.pdf
COMMENT ÉLIMINER LE CHÔMAGE AU BRÉSIL.pdf
Faga1939
 
EVOLUTION DES ORGANISATIONS PAYSANNES EN AFRIQUE
EVOLUTION DES ORGANISATIONS PAYSANNES EN AFRIQUEEVOLUTION DES ORGANISATIONS PAYSANNES EN AFRIQUE
EVOLUTION DES ORGANISATIONS PAYSANNES EN AFRIQUE
Pan African Farmers Organization
 
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
La Fabrique de l'industrie
 
Des startups d'Etat à l'Etat plateforme
Des startups d'Etat à l'Etat plateformeDes startups d'Etat à l'Etat plateforme
Des startups d'Etat à l'Etat plateforme
Frédéric GASNIER
 
Plaidoirie pour une politique publique favorisant l'avènement de la société d...
Plaidoirie pour une politique publique favorisant l'avènement de la société d...Plaidoirie pour une politique publique favorisant l'avènement de la société d...
Plaidoirie pour une politique publique favorisant l'avènement de la société d...
Mondher Khanfir
 

Similaire à Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques (20)

À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
 
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
 
COMMENT LE GOUVERNEMENT LULA PEUT RÉINDUSTRIALISER LE BRÉSIL.pdf
COMMENT LE GOUVERNEMENT LULA PEUT RÉINDUSTRIALISER LE BRÉSIL.pdfCOMMENT LE GOUVERNEMENT LULA PEUT RÉINDUSTRIALISER LE BRÉSIL.pdf
COMMENT LE GOUVERNEMENT LULA PEUT RÉINDUSTRIALISER LE BRÉSIL.pdf
 
L'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le mondeL'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le monde
 
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
 
Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4
 
El mestari fouazi coalitions socio-politiques-séminaire économie politique-...
El mestari fouazi coalitions socio-politiques-séminaire économie politique-...El mestari fouazi coalitions socio-politiques-séminaire économie politique-...
El mestari fouazi coalitions socio-politiques-séminaire économie politique-...
 
Economie et Géopolitique_Seance 1_1123.pdf
Economie et Géopolitique_Seance 1_1123.pdfEconomie et Géopolitique_Seance 1_1123.pdf
Economie et Géopolitique_Seance 1_1123.pdf
 
20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle
 
Editorial ocde-perspectives-economiques-juin-2016
Editorial ocde-perspectives-economiques-juin-2016Editorial ocde-perspectives-economiques-juin-2016
Editorial ocde-perspectives-economiques-juin-2016
 
Discours d'A. Montebourg pour le redressement économique - 10/07/2014
Discours d'A. Montebourg pour le redressement économique - 10/07/2014Discours d'A. Montebourg pour le redressement économique - 10/07/2014
Discours d'A. Montebourg pour le redressement économique - 10/07/2014
 
Problèmes économiques et sociaux cours mr erraoui S3
Problèmes économiques et sociaux cours mr erraoui S3Problèmes économiques et sociaux cours mr erraoui S3
Problèmes économiques et sociaux cours mr erraoui S3
 
éConomie durable
 éConomie durable éConomie durable
éConomie durable
 
COMMENT ÉLIMINER LE CHÔMAGE AU BRÉSIL.pdf
COMMENT ÉLIMINER LE CHÔMAGE AU BRÉSIL.pdfCOMMENT ÉLIMINER LE CHÔMAGE AU BRÉSIL.pdf
COMMENT ÉLIMINER LE CHÔMAGE AU BRÉSIL.pdf
 
EVOLUTION DES ORGANISATIONS PAYSANNES EN AFRIQUE
EVOLUTION DES ORGANISATIONS PAYSANNES EN AFRIQUEEVOLUTION DES ORGANISATIONS PAYSANNES EN AFRIQUE
EVOLUTION DES ORGANISATIONS PAYSANNES EN AFRIQUE
 
Pma 2010
Pma 2010Pma 2010
Pma 2010
 
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
 
Des startups d'Etat à l'Etat plateforme
Des startups d'Etat à l'Etat plateformeDes startups d'Etat à l'Etat plateforme
Des startups d'Etat à l'Etat plateforme
 
Plaidoirie pour une politique publique favorisant l'avènement de la société d...
Plaidoirie pour une politique publique favorisant l'avènement de la société d...Plaidoirie pour une politique publique favorisant l'avènement de la société d...
Plaidoirie pour une politique publique favorisant l'avènement de la société d...
 
Lorsque l
Lorsque lLorsque l
Lorsque l
 

Plus de Isabelle Ramdoo

Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in GhanaBuilding supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
Isabelle Ramdoo
 
A review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sectorA review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sector
Isabelle Ramdoo
 
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Isabelle Ramdoo
 
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sectorScaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Isabelle Ramdoo
 
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Isabelle Ramdoo
 
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Isabelle Ramdoo
 
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
Isabelle Ramdoo
 
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new toolsLocal content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Isabelle Ramdoo
 
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
Isabelle Ramdoo
 
Why local content policies matter?
Why local content policies matter?Why local content policies matter?
Why local content policies matter?
Isabelle Ramdoo
 
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Isabelle Ramdoo
 
Local content explained
Local content explainedLocal content explained
Local content explained
Isabelle Ramdoo
 
Unpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sectorUnpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sector
Isabelle Ramdoo
 
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Isabelle Ramdoo
 
Ressources minières et industrialisation
Ressources minières et industrialisationRessources minières et industrialisation
Ressources minières et industrialisation
Isabelle Ramdoo
 
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Isabelle Ramdoo
 
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeurLes nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Isabelle Ramdoo
 
Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles
Isabelle Ramdoo
 
An overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policiesAn overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policies
Isabelle Ramdoo
 

Plus de Isabelle Ramdoo (19)

Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in GhanaBuilding supply chain potential in the mining sector in Ghana
Building supply chain potential in the mining sector in Ghana
 
A review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sectorA review of technological trends in the mining sector
A review of technological trends in the mining sector
 
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
Anchoring mineral infrastructure in regional integration: what role for polic...
 
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sectorScaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
Scaling up value addition and local development in Ghana's mineral sector
 
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
Creating local employment in up and downstream value chains: Case of mining s...
 
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
Local content in the extractive sector: what opportunities in a challenging e...
 
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
New industrial policy and manufacturing: what trade policy options?
 
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new toolsLocal content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
Local content policies in the mining sector: lessons, challenges and new tools
 
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?How is technological development is changing the face of mining in Africa?
How is technological development is changing the face of mining in Africa?
 
Why local content policies matter?
Why local content policies matter?Why local content policies matter?
Why local content policies matter?
 
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
Skills development in the mining sector: Making more strategic use of local c...
 
Local content explained
Local content explainedLocal content explained
Local content explained
 
Unpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sectorUnpacking local content requirements in the extractive sector
Unpacking local content requirements in the extractive sector
 
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
Establishing Regional Centres of Excellence on the Blue Economy in the Indian...
 
Ressources minières et industrialisation
Ressources minières et industrialisationRessources minières et industrialisation
Ressources minières et industrialisation
 
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
Ressources minières et industrialisation: Les liens et les politiques de cont...
 
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeurLes nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
 
Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles Les Nouvelles Politiques Industrielles
Les Nouvelles Politiques Industrielles
 
An overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policiesAn overview of IGF Guidance Local content policies
An overview of IGF Guidance Local content policies
 

Nouvelles politiques industrielles: Fondements théoriques

  • 1. Secretariat hosted by Secretariat funded by INTRODUCTION A LA POLITIQUE INDUSTRIELLE Atelier de formation des cadres des administrations des états membres de l’UEMOA sur la politique industrielle, Ouagadougou, 12 – 15 novembre 2019 Isabelle Ramdoo Mardi 12 Novembre 2019
  • 2. Structure de la présentation Première partie: Les fondements théoriques ü Définition et caractéristiques; ü Evolution de l’industrialisation dans l’histoire ü L’importance de l’industrie ü Les repères historiques ü Les chapelles Deuxième partie: Evolution de la politique industrielle ü La place de la politique industrielle dans les politiques économiques ü Evolution des stratégies industrielles ü Acteurs clés de la politique industrielle ü Exemples: Quels acteurs aux commandes? ü Comment est-elle perçue? ü Instruments complémentaires de la politique industrielle ü Quelles approches pour appuyer l’industrialisation? Troisième partie: Les politiques industrielles en Afrique de l’ouest ü Période postindépendance: 1960 – 1980 ü Période de libéralisme économique: 1980 – 1994 ü A partir de 1994: Quand les Etats reprennent les rênes
  • 4. Traditionnellement, l'industrialisation se définit à la fois comme: (i) une multiplication des activités industrielles; et (ii) La transformation des processus de production et de fabrication s'effectuant soit dans: (a) une chaîne de fabrication (une unité); (b) une chaîne de production (un écosystème). Défini.on q Des procédés techniques utilisant des « facteurs de production » c.à.d. des machines; de la main d’œuvre, des idées, des infrastructures et du capital. q La productivité (i.e. le rendement) des facteurs de production est essentielle pour la viabilité des activités industrielles. q La compétitivité des entreprises est clé pour leur survie; q Aujourd’hui, la mondialisation des échanges et les nouvelles technologies redéfinissent à la fois la notion d’industrialisation, les méthodes utilisées, et les politiques menées pour y parvenir. Caractéris.ques
  • 5. Evolution de l’industrialisation au fil du temps: de l’industrie 1.0 à l’industrie 4.0 Source: h*ps://techburst.io/is-nigeria-prepared-for-the-fourth-industrial-revolu:on-of-course-not-ee1a7ef31a0a
  • 6. POURQUOI EST-CE IMPORTANT? Il existe un lien clairement observable à l’échelle mondiale (au regard de l’évolution des économies industrialisées) mettant en relation l’importance de l’industrie dans une économie avec son niveau de croissance et son développement socio-économique: Créationd’emplois Création d’entreprises, capables de s’externaliser Création et croissance de la richesse macro- économique Transformation des structures des économies vers plus de sophistication Augmentation duniveau de vie liéeaux salaires plusélevés par rapport à l’agriculture
  • 7. LES REPÈRES DANS L’HISTOIRE Accumula:on de richesses pour asseoir la puissance de la na:on Primauté de la nature, richesse fondée sur l’agriculture et ordre social naturel Critique du mercantilisme, défense du libéralisme économique et politique, primauté des forces du marché sur l’interventionnisme de l’état Adam Smith Critique du capitalisme et analyse du matérialisme historique en terme de lutte des classes Interven:onnisme de l’état (notamment pour résorber les déséquilibres de chômage) Inefficacité des politique de relance et nécessité de créer des conditions de la création de la richesse pour les entreprises classiques Les néoclassiques Libéralisme, addi:on de comportements individuels pour expliquer les mécanismes globaux, introduc:on du marginalisme et poli:que économique qui considère que l’objec:f premier est la stabilité des prix.
  • 8. LES CHAPELLES Quelques balises pour se repérer dans l'arbre généalogique des économistes, depuis les grands fondateurs jusqu'aux auteurs contemporains. A noter: v Des divergences de fond: concepMon différentes de la façon dont foncMonne la société; v Des hypothèses de base différentes: certains pensent que la société influence les individus (‘holisme’) alors que d’autres pensent que les individus ont un rôle décisifs sur la façon dont foncMonne la société (’individualisme’) v Divergence sur la ra.onalité des choix des individus; sur le rôle des insMtuMons etc. Source: GED synthesis
  • 10. PROCESS DIAGRAM Orientation idéologique Motifs Politiques transversales La politique industrielle adoptée par un état varie en fonction de son orientation idéologique, notamment sur le poids et le rôle de l’Etat dans l’économie. De manière générale, la théorie économique réserve le concept de “ politique industrielle ”, à l’action correctrice par l’État de deux motifs : Ø Corriger les imperfections des marchés, qui seraient spécifiques à l’industrie ; Ø Modifier une répartition des revenus jugée inéquitable. La politique industrielle stricto sensu est une politique sectorielle. Elle vise à promouvoir des secteurs qui, pour des raisons d’indépendance nationale, d’autonomie technologique, de faillite de l’initiative privée, de déclin d’activités traditionnelles, d’équilibre territorial ou politique - méritent une intervention particulière. Toutefois, dans la pratique, un Etat peut également appuyer le développement de son industrie par le biais de politiques plus transversales, qui visent, à priori, l’ensemble des secteurs, mais dont les mécanismes peuvent être particulièrement adaptés pour certaines industries. C’est le cas dans la majeur partie des pays avancés. LA POLITIQUE INDUSTRIELLE DANS TOUT ÇA? Politiques sectorielles v/s
  • 11. EVOLUTION DES STRATÉGIES INDUSTRIELLES Les travaux de Ricardo et Smith permettent le développement industriel de la Grande Bretagne (puissance dominante) ayant pris une avance considérable dans l’industrie. Ils prônent essentiellement (i) la théorie de l’avantage comparatif, qui pousse les pays à se spécialiser dans des secteurs où ils sont les plus productifs, et (ii) le libre-échange, pour leur permettre d’importer les biens et services qu’ils ne produisent pas et d’écouler leurs productions. MILIEU DU 19E SIECLE ANNEES 1930 APRES 2EME GUERRE MONDIALE FIN 18EME – DEBUT 19E S. F. List, économiste allemand, considérant qu’une industrie moderne est indispensable à la puissance d’une nation, préconise la protection des industries naissantes par des barrières douanières, mais aussi par des aides publiques directes, des marchés publics réservés et d’autres mesures de soutien. Ces politiques seront largement suivies en Allemagne, en France et aux Etats-Unis, avec succès, tour au long du 10ème siècle, jusqu'à début du 20ème siècle. Les pays d’Amérique latine connaitront des échecs cuisants avec ces mêmes politiques. Les industries initialement protégées ne parviendront jamais à rattraper celles des pays pionniers, et deviendront des boulets pour les budgets des Etats. Elles finiront par être abandonnées. Après la seconde guerre mondiale, la machine de reconstruction avec un large soutien de l’Etat a permis la relance notamment des économies européennes et japonaise. Les Etats-Unis ont également investi dans le soutien aux entreprises nationales par le biais de subventions. Les politiques industrielles étaient axées sur le développement de champions nationaux et l'externalisation des grandes entreprises (devenues depuis des multinationales)
  • 12. Au moment des indépendances, les pays Africains et Asiatiques embarquent sur la voie de l’industrialisation, plus ou moins sur le modèle de l’Amérique Latine. Les pays riches en ressources naturelles seront confrontés au Syndrome Hollandais, et auront du mal a voir décoller leurs industries, du fait de leurs dépendances sur des secteurs basés sur la rente. S’ensuivront une crise de la dette sans précédent, l’intervention d’institutions de Bretton Woods et des plans d’ajustement structurels, qui préconiseront l’abandon des politiques industrielles ANNEES 1980 AU TOURNANT DU 21E SIECLE RETOUR DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE POST DECOLONISATION (1960- 80) S’appuyant sur la stratégie japonaise, dans les années 1980, les « tigres » du Sud-Est asiatique, dont la Corée du Sud, la Malaisie et Taiwan, adopteront la même stratégie, avec succès. L’accent était mis sur le soutien aux entreprises capables d’exporter. Au tournant du 21ème siècle, l’émergence des grands pays comme la Chine, le Brésil, L’Inde et la Russie a ramené les politiques industrielles plus volontaristes sur le devant de la scène pour rattraper leur retard. Le succès de la Chine en particulier, qui a largement utilisé des mécanismes de soutien interne pour ses entreprises locales, et externe pour promouvoir ses exportations, tout en se protégeant des importations, a suscité un regain d’intérêt pour la politique industrielle volontariste. Les crises économiques successives à partir de 2008, les délocalisations et la montée en puissance des économies émergentes ont eu comme conséquence la perte de compétitivité et d ‘emplois dans les secteurs industriels. Cela a eu pour effet un regain d’intérêt pour une politique industrielle plus assumée et plus volontariste dans les pays avancés.
  • 13. ACTEURS CLES DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE L’Etat Les banques Les collectivites locales Les investisseurs
  • 14. EXEMPLES: QUELS ACTEURS AUX COMMANDES? Le ministère de l’industrie et des hautes technologies est de fait le Ministère de la Défense. Etats-Unis L’Industrie a été protégée grâce à la politique commerciale, certains secteurs ont été promus grâce à des financements, des allocations de devises et le soutien des grandes maisons de commerce. Japon L’aide aux entreprises passe essentiellement par « les lander » dans le cadre de politiques technologiques. Le sauvetage des entreprises en difficulté a longtemps relevé des grandes banques. Allemagne
  • 15. La politique industrielle sectorielle a un statut théorique controversé, en particulier dans les pays industrialisés. Les causes du désaccord profond résident dans les mécanismes de soutien. Les économistes s’opposent sur les « interventions sectorielles ou verticales » ou politiques dites « horizontales ». Comment est perçue la politique industrielle?
  • 16. Pour les défenseurs, nécessaires pour appuyer les industries naissantes. Pour les détracteurs, pas souhaitées, car l’Etat n’est ni équipé, ni qualifié, ni en situation de « choisir » les entreprises, les technologies, les secteurs les plus porteurs Ø Droits de douane sur les produits importés Ø Subventions ou aides publiques aux entreprises locales Ø Fixation des prix Ø Mesures fiscales pour les entreprises locales Pour les défenseurs, permettent à tous secteurs d’activités de bénéficier de l’action de l’Etat. Pour les détracteurs, trop génériques, difficile de protéger les intérêts nationaux et de mesurer les effets ü Accent sur la R&D et l’innovation ü Soutien au développement des compétences et du capital humain ü Amélioration du climat des affaires ü Amélioration du fonctionnement global des marchés (par le commerce internationale et la concurrence) Instruments INTERVENTIONS SECTORIELLES/ VERTICALES INTERVENTIONS HORIZONTALES/ TRANSVERSALES Les cri5ques de l’interven:on sectorielle n’invalident pas la poli5que industrielle de manière générale. Elles sont en fait souvent u:lisées pour préconiser la mise en place d’aides « horizontales » dont bénéficient certains acteurs, par exemple les pe:tes entreprises ou les entreprises innovantes, sans déterminer la focalisa:on des industries. Instruments
  • 17. INSTRUMENTS COMPLÉMENTAIRES DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE Bien que plus souvent associée à la politique industrielle horizontale, elle vise à l’établir de règles du jeu pour empêcher la formation de positions dominantes ou de pratiques discriminantes. Politique de concurrence Elle permet de trouver des débouchés pour les produits à travers la (libre) circulation des produits et des services. Politique commerciale Elle a pour objectif d’aider les entreprises à accroître ou de créer des externalités positives pour l’ensemble de l’industrie. La politique technologique Quatre politiques complémentaires La politique fiscale Par des mécanismes d’incitation (baisse d’impôts), elle a pour objectif de rendre certains secteurs attractifs et ainsi stimuler les investissements dans l’économie
  • 18. Finalement, il convient de noter que, par ses politiques macro-économique et sociale, ses politiques d’équipement, de défense nationale, tout État a une action directe ou indirecte sur le monde industriel. La politique industrielle agit sur le cadre d’action des entreprises (action conjoncturelle, équipement et aménagement du territoire, politiques de formation et de recherche), sur leurs débouchés (commandes publiques, politique de la concurrence, exportation et protection nationale, consommation des ménages), et sur leurs conditions de production (législation sociale et droit des sociétés, financement des entreprises, fiscalité, contrôle de la concurrence et des prix ...).
  • 19. Industrialisation par substitution à l’importation QUELLES APPROCHES POUR APPUYER L’INDUSTRIALISATION? Industrialisation induite par les exportations Industrialisation fondée sur l’extraction des ressources Industrialisation par leszones franches/ zoneséconomiques spéciales/clusters (grappes) Les différentes approches de mise en œuvre de la politique industrielle peuvent être regroupées en 5 catégories (bien qu’il puissent y avoir des chevauchement entre elles) Industrialisation par l’innovation
  • 20. Industrialisation par substitution à l’importation: 5 étapes clés Phase 1: Réduire les bien de consommaMon simples. On uMlise les ressources locales pour favoriser des entreprises à faible savoir technique (e.g. texMle) Phase 2: C'est celle du machinisme: on réduit toujours les importations, dont certains biens d'équipement. Par exemple, la production de métiers à tisser. On « remonte la pente » en produisant des biens de meilleure qualité. Phase 3: Rôle de l'État augmente : il impose la diversificaMon des industries, notamment par la créaMon d'industries lourdes comme la cimenterie ou la sidérurgie, qui sont coûteuses mais rentables sur plusieurs décennies. Phase 4: Le pays produit des biens de consommation durable, comme l'électroménager ou l'automobile. On tente d'augmenter la consommation en ouvrant peu à peu l'économie à l'étranger. Phase 5: La diversificaMon se poursuit jusqu'à ce que le pays soit en mesure d'exporter ; l'industrie de haute technologie, qui requiert de gros invesMssements est présente. L’industrialisation est un processus Exemple: l’industrialisation par substitution à l’importation
  • 21. Ces différentes approches ont été toutes testées au cours de la dernière décennie avec plus ou moins de succès. Elles présentent toutes des avantages et des inconvénients. Il convient toutefois de faire ressortir que certaines conditions sont nécessaires pour leur bonne mise en pratique (discutés plus tard en détail) Ø Capacités industrielles suffisantes Ø Capacités en ressources humaines (niveau de compétence; productivité du travail etc.) Ø Environnement des affaires propice à l’investissement et au développement des affaires. Ø Capacités internes (institutionnelles; coordination; cohérence; dialogue public-privé etc.)
  • 23. 3 GRANDES ETAPES Stratégie: Substitution des importations par une forte intervention de l’Etat et de préférence nationale Secteurs: Ø Bien de consommations non durables (c.à.d. des biens de grande consommation, tels que les cosmétiques, les produits de nettoyage, la nourriture, les boissons). Biens de consommation durables (ex. les produits électroniques; de l’électroménager; l’ameublement; l’automobile) et des produits intermédiaires (en acier et pétrochimiques). Ø Secteurs rudimentaires (issus du secteur informel) Instruments: • Barrières tarifaires visant à protéger les industries locales, quotas à l’import, subventions des industries locales, primes à l’exportation, prêts de soutien à la restructuration industrielle, plafonnement des taux d’intérêt, lignes de crédit orientée, politiques fiscales souples. • Décrets de promotion des entreprises appartenant entièrement ou partiellement à l’État et/ou aux nationaux. Résultats: Faible industrialisation 1. Période postindépendance: 1960 – 1980
  • 24. Stratégie: Politiques d’ajustement structurel prônant le libéralisme économique Secteurs: Retrait l’état des secteurs de production Instruments: Privatisation des entreprises publiques. • Libéralisation des échanges commerciaux. • Arrêt des subventions aux industries locales. • Code des investissements pour encourager les IDE. • Grands investissements dans les infrastructures. Résultats: Désindustrialisation; faillite d’une partie des usines existantes et incapacité́ des structures restantes à faire face à la concurrence, notamment asiatique. 2. Période de libéralisme: 1980 – 1994
  • 25. 3. Période: A partir de 1994 Stratégie: Relance des industries, par le biais de politiques visant à la fois la substitution des importations et la promotion des exportations Secteurs: Ensemble des secteurs (industries légères, service, diversifications des productions locales). Instruments: • Amélioration du climat des affaires; • Valorisation et accès aux ressources locales. • Renforcement de la compétitivité́ des entreprises industrielles. • Création des zones franches. • Développement des institutions financières. • Création d’institution de soutien au secteur privé. • Poursuite du programme de privatisation. • Suppression des primes à l’exportation. • Baisse du tarif douanier et réforme des procédures de dédouanement • Allègements fiscaux • Amélioration des infrastructures, notamment routières • Politiques régionales: PIC en 1999 et PICAO en 2010. Résultat: Faible industrialisation
  • 27. LES COURANTS DE PENSÉE Source: h*ps://www.monde-diploma:que.fr/cartes/courantseco Ce schéma propose trois axes de représentaMon synthéMque: (i) Du centre vers la périphérie, chronologique : des pères fondateurs (XVIIIe-XIXe siècle) vers les écoles contemporaines. (ii) Oppose orthodoxes (bleu) et hétérodoxes (jaune) : les premiers considèrent les agents économiques comme des êtres séparés, raMonnels et calculateurs évoluant sur des marchés ; les seconds replacent leur réflexion dans le cadre des sciences sociales et/ou de la philosophie poliMque. (iii) S’organise sur l’arc de cercle : la criMque du capitalisme s’accroît à mesure que l’on se déplace vers la gauche ; la défense du libéralisme, à mesure que l’on avance vers la droite.