SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  19
© Prud’Homme (2015)
La première collecte de données doit être planifiée minutieusement
et, pour s'assurer de données pertinentes, la CAP doit d'abord
réfléchir sur les apprentissages essentiels.
Préparatifs à la première
collecte des données
© Prud’Homme (2015)
Plusieurs chercheurs nous renvoient à la nécessité d’épurer le contenu
d’enseignement afin de déterminer ce que les élèves doivent apprendre, ce
qu’ils doivent connaitre et ce qu'ils doivent être capables de faire, et cela,
de façon primordiale afin d’assurer leur réussite.
© Prud’Homme (2015)
Cette démarche réflexive en équipe de collaboration permet d'identifier
les apprentissages essentiels et de les distinguer de ce qui est bien utile, ou
même simplement enrichissant. Les données qui seront éventuellement
recueillies doivent porter sur les apprentissages essentiels.
© Prud’Homme (2015)
Suite à ces discussions, les enseignants en viennent généralement à
conclure que la lecture, l’écriture et les mathématiques sont des
domaines d’apprentissage essentiels à la réussite des élèves.
Lire. Écrire.
Compter.
© Prud’Homme (2015)
Prenons en exemple le domaine d’apprentissage de la lecture pour
préciser le travail à faire avec celui-ci. Quatre questions
fondamentales se posent :
Quels sont les apprentissages essentiels en lien avec ce
domaine d’apprentissage?
Quelle est la séquence de ces apprentissages?
Comment allons-nous savoir que les élèves maitrisent
ces apprentissages?
Qu'allons-nous faire avec les élèves qui ne les maitrisent
pas et avec ceux qui les acquièrent rapidement?
© Prud’Homme (2015)
Pour en arriver à répondre à ces questions, les équipes de collaboration
doivent d’abord déterminer la finalité, soit le résultat d’apprentissage
désiré. À titre d’exemple, pour les élèves de 3e
année du primaire, le
résultat d’apprentissage désiré d’une école pourrait être le suivant:
À la fin de la troisième année, 80% des élèves seront
des lecteurs autonomes :
• ils se montreront motivés par la lecture de textes
narratifs;
• ils possèderont suffisamment de stratégies de
décodage et de dépannage;
• ils liront un texte à première vue, à voix haute, avec
une fluidité suffisante au niveau de difficulté 25;
© Prud’Homme (2015)
Le résultat d’apprentissage désiré ayant été bien énoncé, il convient
d’élaborer la séquence des apprentissages essentiels pour l’atteindre.
Au sein des équipes de collaboration, deux questions se posent:
1. Quelles sont les compétences essentielles qui mènent à
l’atteinte de ce résultat?
2. Selon quelle séquence l’apprenant atteindra-t-il ce
résultat?
© Prud’Homme (2015)
Par exemple, la séquence d’apprentissage illustrée ici montre l’évolution
typique d’un élève en lecture de 4 à 7 ans et elle comprend "la
communication orale, les concepts reliés à l'écrit, la conscience
phonologique, . . .
Communication orale
Concepts reliés à l’écrit
Conscience phonologique
CO
CRÉ
CP
4 ans ………………………………………….................7 ans
© Prud’Homme (2015)
. . . l'identification des lettres et la reconnaissance de mots." C’est à partir
d’une telle séquence qu’il faudra suivre de près l’évolution de chacun des
élèves avec des données d’observation de l’apprentissage.
.
CO
CRÉ
CP
Identification des lettres
Reconnaissance des mots
IDL
RDM
4 ans ………………………………………….................7 ans
Communication orale
Concepts reliés à l’écrit
Conscience phonologique
© Prud’Homme (2015)
Par la suite, il faudra trouver ou créer des outils d’observation communs.
Sur le plan pratique, ces outils doivent être simples et rapides à
administrer afin de procurer facilement aux enseignants l’information
recherchée.
.
© Prud’Homme (2015)
L'implantation d'un outil d'observation commun s'appuie sur quatre
éléments. Les deux premiers sont constitués par la démarche
d'observation et la validation.
© Prud’Homme (2015)
Les membres de l’équipe de collaboration doivent s’entendre, entre
autres, sur l’amorce, la marche à suivre, le matériel nécessaire et la
façon de conclure la séance d'observation, notamment la rétroaction
positive à l'élève à envisager.
© Prud’Homme (2015)
Par la suite, il importe de valider le contenu de l’outil et sa
démarche par une expérimentation sur le terrain avec des élèves
et des enseignants.
© Prud’Homme (2015)
Puis, s’ajoute un autre élément à l’outil d’observation, le calendrier
d’administration qui lui, doit témoigner de la fréquence des
observations pour maintenir des données à jour.
© Prud’Homme (2015)
Celui-ci peut ressembler au tableau ci-dessous où il est clair à quels
intervalles les observations vont s’effectuer pour les enseignants des
années d’études mentionnées.
Sept. Oct. Nov. Déc. Jan. Fév. Mars Avr.
Préscolaire
4 ans
Préscolaire
5 ans
X X
X X X
Sept. Oct. Nov. Déc. Jan. Fév. Mars Avr.
Pour les
6 ans L’observation se poursuit avec
les élèves qui n’ont pas acquis
toutes les lettres.
Pour les
7 ans
X X X X
© Prud’Homme (2015)
Enfin, le quatrième élément d’un outil d’observation, ce sont les
normes de départ. Une équipe de collaboration doit s’entendre sur ce
qui constitue la réussite dans l’apprentissage visé. Il convient de
répondre à la question suivante :
© Prud’Homme (2015)
« Dans notre école, à quel résultat ou score s’attend-on d’un élève
moyen à la fin d’une année d’études? » Il convient de réviser ces
normes annuellement au cours des premières années de l’implantation
d’un outil d’observation commun.
Identification des lettres
NORMES DE DÉPART
À la fin de la maternelle, 80% des élèves
atteindront un résultat de 47 lettres sur 52.
Fréquence : janvier et mai
© Prud’Homme (2015)
Dans ce segment, on a vu que les données doivent porter sur les
apprentissages essentiels et qu’ils doivent être identifiés clairement,
car les outils d'observation en découlent.
© Prud’Homme (2015)
Approfondissons maintenant la planification de la première
collecte de données.
Planification de la première
collecte des données

Contenu connexe

En vedette

CSI-2015-03-nego-surete-etat-art (doc publié)
CSI-2015-03-nego-surete-etat-art (doc publié)CSI-2015-03-nego-surete-etat-art (doc publié)
CSI-2015-03-nego-surete-etat-art (doc publié)Le FRESSY-PARVIN
 
La solidaridad como pedagogía de maría inés tapia
La solidaridad como pedagogía de maría inés tapiaLa solidaridad como pedagogía de maría inés tapia
La solidaridad como pedagogía de maría inés tapiapsicoadrian10
 
Une analyse d'idees de localiser les questions necessaires pour Marrakech
Une analyse d'idees de localiser les questions necessaires pour Marrakech
Une analyse d'idees de localiser les questions necessaires pour Marrakech
Une analyse d'idees de localiser les questions necessaires pour Marrakech talebel46
 
Casos practicos business contacts relations. Azukre it Consulting.
Casos practicos business contacts relations. Azukre it Consulting.Casos practicos business contacts relations. Azukre it Consulting.
Casos practicos business contacts relations. Azukre it Consulting.José Javier Agote
 
Boletín de la Alcaldía de Palmira 91 (lunes 7 de mayo)
Boletín de la Alcaldía de Palmira 91 (lunes 7 de mayo)Boletín de la Alcaldía de Palmira 91 (lunes 7 de mayo)
Boletín de la Alcaldía de Palmira 91 (lunes 7 de mayo)Luis Fernando Tascón Montes
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1anypepa
 
Top15 annee2013
Top15 annee2013Top15 annee2013
Top15 annee2013Krysboy
 
Débat-conférence du 11 mars 2015 : "Quels métiers pour l'ingénieur cogniticie...
Débat-conférence du 11 mars 2015 : "Quels métiers pour l'ingénieur cogniticie...Débat-conférence du 11 mars 2015 : "Quels métiers pour l'ingénieur cogniticie...
Débat-conférence du 11 mars 2015 : "Quels métiers pour l'ingénieur cogniticie...Akiani
 
Presentacion Soluciones IM
Presentacion Soluciones IMPresentacion Soluciones IM
Presentacion Soluciones IMCarlos Nuel
 

En vedette (20)

CSI-2015-03-nego-surete-etat-art (doc publié)
CSI-2015-03-nego-surete-etat-art (doc publié)CSI-2015-03-nego-surete-etat-art (doc publié)
CSI-2015-03-nego-surete-etat-art (doc publié)
 
Importancia de agua para el cerebro
Importancia de agua para el cerebroImportancia de agua para el cerebro
Importancia de agua para el cerebro
 
Carlos antonio corona saucedo
Carlos antonio corona saucedoCarlos antonio corona saucedo
Carlos antonio corona saucedo
 
La mariposa agradecida
La mariposa agradecidaLa mariposa agradecida
La mariposa agradecida
 
La solidaridad como pedagogía de maría inés tapia
La solidaridad como pedagogía de maría inés tapiaLa solidaridad como pedagogía de maría inés tapia
La solidaridad como pedagogía de maría inés tapia
 
Raul 24h.ciclisme
Raul 24h.ciclismeRaul 24h.ciclisme
Raul 24h.ciclisme
 
Une analyse d'idees de localiser les questions necessaires pour Marrakech
Une analyse d'idees de localiser les questions necessaires pour Marrakech
Une analyse d'idees de localiser les questions necessaires pour Marrakech
Une analyse d'idees de localiser les questions necessaires pour Marrakech
 
Dalessandro gaston
Dalessandro gastonDalessandro gaston
Dalessandro gaston
 
Web 3.0
Web 3.0Web 3.0
Web 3.0
 
El Poder de Leer
El Poder de LeerEl Poder de Leer
El Poder de Leer
 
Raul 24h.ciclisme
Raul 24h.ciclismeRaul 24h.ciclisme
Raul 24h.ciclisme
 
Casos practicos business contacts relations. Azukre it Consulting.
Casos practicos business contacts relations. Azukre it Consulting.Casos practicos business contacts relations. Azukre it Consulting.
Casos practicos business contacts relations. Azukre it Consulting.
 
Boletín de la Alcaldía de Palmira 91 (lunes 7 de mayo)
Boletín de la Alcaldía de Palmira 91 (lunes 7 de mayo)Boletín de la Alcaldía de Palmira 91 (lunes 7 de mayo)
Boletín de la Alcaldía de Palmira 91 (lunes 7 de mayo)
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
 
Top15 annee2013
Top15 annee2013Top15 annee2013
Top15 annee2013
 
Salitrecausguepacífco
SalitrecausguepacífcoSalitrecausguepacífco
Salitrecausguepacífco
 
Deliciasdelmar
DeliciasdelmarDeliciasdelmar
Deliciasdelmar
 
Débat-conférence du 11 mars 2015 : "Quels métiers pour l'ingénieur cogniticie...
Débat-conférence du 11 mars 2015 : "Quels métiers pour l'ingénieur cogniticie...Débat-conférence du 11 mars 2015 : "Quels métiers pour l'ingénieur cogniticie...
Débat-conférence du 11 mars 2015 : "Quels métiers pour l'ingénieur cogniticie...
 
Boletín de la Alcaldía de Palmira 64 marzo 23
Boletín de la Alcaldía de Palmira 64 marzo 23Boletín de la Alcaldía de Palmira 64 marzo 23
Boletín de la Alcaldía de Palmira 64 marzo 23
 
Presentacion Soluciones IM
Presentacion Soluciones IMPresentacion Soluciones IM
Presentacion Soluciones IM
 

Similaire à Segment 4

Segment 3
Segment 3Segment 3
Segment 3slhanna
 
Segment 5
Segment 5Segment 5
Segment 5slhanna
 
Segment 7
Segment 7Segment 7
Segment 7slhanna
 
Segment 6
Segment 6Segment 6
Segment 6slhanna
 
guide_scenarios-1 (1).pdf
guide_scenarios-1 (1).pdfguide_scenarios-1 (1).pdf
guide_scenarios-1 (1).pdfSalmaAhraimida
 
Tâche 5 powerpoint
Tâche 5  powerpointTâche 5  powerpoint
Tâche 5 powerpointCarmenPV1995
 
Atelier competentia plan de formation 27 mars et 3 avril
Atelier competentia plan de formation 27 mars et 3 avrilAtelier competentia plan de formation 27 mars et 3 avril
Atelier competentia plan de formation 27 mars et 3 avrilCatherine Bardiau
 
Préparer et rédiger des scénarios d’interactivité à intégrer dans son cours
Préparer et rédiger des scénarios d’interactivité à intégrer dans son coursPréparer et rédiger des scénarios d’interactivité à intégrer dans son cours
Préparer et rédiger des scénarios d’interactivité à intégrer dans son coursAmaury Daele
 
Le PFE de l'école Torrent de Can Carabassa
Le PFE de l'école Torrent de Can Carabassa Le PFE de l'école Torrent de Can Carabassa
Le PFE de l'école Torrent de Can Carabassa clamuraller
 
Une expérience de baladodiffusion en sciences politiques
Une expérience de baladodiffusion en sciences politiquesUne expérience de baladodiffusion en sciences politiques
Une expérience de baladodiffusion en sciences politiquesFlorent Michelot
 
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGESTÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGESXiana Vidal Veiga
 
La scénarisation définir son objectif
La scénarisation définir son objectifLa scénarisation définir son objectif
La scénarisation définir son objectifBruno Tison
 
7 textes d'intérêt
7 textes d'intérêt7 textes d'intérêt
7 textes d'intérêtcrdapp
 
La pédagogie active, quelle efficacité ?!
La pédagogie active, quelle efficacité ?!La pédagogie active, quelle efficacité ?!
La pédagogie active, quelle efficacité ?!Jean-François CECI
 

Similaire à Segment 4 (20)

Segment 3
Segment 3Segment 3
Segment 3
 
Segment 5
Segment 5Segment 5
Segment 5
 
Segment 7
Segment 7Segment 7
Segment 7
 
Segment 6
Segment 6Segment 6
Segment 6
 
CR consultation socle Strasbourg
CR consultation socle StrasbourgCR consultation socle Strasbourg
CR consultation socle Strasbourg
 
Atelierdanieljmartin
AtelierdanieljmartinAtelierdanieljmartin
Atelierdanieljmartin
 
Atelierdanieljmartin
AtelierdanieljmartinAtelierdanieljmartin
Atelierdanieljmartin
 
Ecole college-2014 qe
Ecole college-2014 qeEcole college-2014 qe
Ecole college-2014 qe
 
guide_scenarios-1 (1).pdf
guide_scenarios-1 (1).pdfguide_scenarios-1 (1).pdf
guide_scenarios-1 (1).pdf
 
TÂCHE 5
TÂCHE 5TÂCHE 5
TÂCHE 5
 
TÂCHE 5
TÂCHE 5TÂCHE 5
TÂCHE 5
 
Tâche 5 powerpoint
Tâche 5  powerpointTâche 5  powerpoint
Tâche 5 powerpoint
 
Atelier competentia plan de formation 27 mars et 3 avril
Atelier competentia plan de formation 27 mars et 3 avrilAtelier competentia plan de formation 27 mars et 3 avril
Atelier competentia plan de formation 27 mars et 3 avril
 
Préparer et rédiger des scénarios d’interactivité à intégrer dans son cours
Préparer et rédiger des scénarios d’interactivité à intégrer dans son coursPréparer et rédiger des scénarios d’interactivité à intégrer dans son cours
Préparer et rédiger des scénarios d’interactivité à intégrer dans son cours
 
Le PFE de l'école Torrent de Can Carabassa
Le PFE de l'école Torrent de Can Carabassa Le PFE de l'école Torrent de Can Carabassa
Le PFE de l'école Torrent de Can Carabassa
 
Une expérience de baladodiffusion en sciences politiques
Une expérience de baladodiffusion en sciences politiquesUne expérience de baladodiffusion en sciences politiques
Une expérience de baladodiffusion en sciences politiques
 
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGESTÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
 
La scénarisation définir son objectif
La scénarisation définir son objectifLa scénarisation définir son objectif
La scénarisation définir son objectif
 
7 textes d'intérêt
7 textes d'intérêt7 textes d'intérêt
7 textes d'intérêt
 
La pédagogie active, quelle efficacité ?!
La pédagogie active, quelle efficacité ?!La pédagogie active, quelle efficacité ?!
La pédagogie active, quelle efficacité ?!
 

Plus de slhanna

N theme 2 intro
N theme 2 introN theme 2 intro
N theme 2 introslhanna
 
Segment 1
Segment 1Segment 1
Segment 1slhanna
 
Segment 2
Segment 2Segment 2
Segment 2slhanna
 
A module dl intro
A module dl introA module dl intro
A module dl introslhanna
 
G formation, etc
G formation, etcG formation, etc
G formation, etcslhanna
 
F module foi n30_80
F module foi n30_80F module foi n30_80
F module foi n30_80slhanna
 
E module foi n1_n30
E module foi n1_n30E module foi n1_n30
E module foi n1_n30slhanna
 
D module idl
D module idlD module idl
D module idlslhanna
 
C module cre
C module creC module cre
C module creslhanna
 
B module cp
B module cpB module cp
B module cpslhanna
 
A module dl intro
A module dl introA module dl intro
A module dl introslhanna
 
Segment 1 vidéo
Segment 1 vidéoSegment 1 vidéo
Segment 1 vidéoslhanna
 

Plus de slhanna (12)

N theme 2 intro
N theme 2 introN theme 2 intro
N theme 2 intro
 
Segment 1
Segment 1Segment 1
Segment 1
 
Segment 2
Segment 2Segment 2
Segment 2
 
A module dl intro
A module dl introA module dl intro
A module dl intro
 
G formation, etc
G formation, etcG formation, etc
G formation, etc
 
F module foi n30_80
F module foi n30_80F module foi n30_80
F module foi n30_80
 
E module foi n1_n30
E module foi n1_n30E module foi n1_n30
E module foi n1_n30
 
D module idl
D module idlD module idl
D module idl
 
C module cre
C module creC module cre
C module cre
 
B module cp
B module cpB module cp
B module cp
 
A module dl intro
A module dl introA module dl intro
A module dl intro
 
Segment 1 vidéo
Segment 1 vidéoSegment 1 vidéo
Segment 1 vidéo
 

Dernier

PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgérieSeifTech
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"tachakourtzineb
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Technologia Formation
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptxTxaruka
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?sashaflor182
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesSOLIANAEvelyne
 

Dernier (12)

PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptx
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 

Segment 4

  • 1. © Prud’Homme (2015) La première collecte de données doit être planifiée minutieusement et, pour s'assurer de données pertinentes, la CAP doit d'abord réfléchir sur les apprentissages essentiels. Préparatifs à la première collecte des données
  • 2. © Prud’Homme (2015) Plusieurs chercheurs nous renvoient à la nécessité d’épurer le contenu d’enseignement afin de déterminer ce que les élèves doivent apprendre, ce qu’ils doivent connaitre et ce qu'ils doivent être capables de faire, et cela, de façon primordiale afin d’assurer leur réussite.
  • 3. © Prud’Homme (2015) Cette démarche réflexive en équipe de collaboration permet d'identifier les apprentissages essentiels et de les distinguer de ce qui est bien utile, ou même simplement enrichissant. Les données qui seront éventuellement recueillies doivent porter sur les apprentissages essentiels.
  • 4. © Prud’Homme (2015) Suite à ces discussions, les enseignants en viennent généralement à conclure que la lecture, l’écriture et les mathématiques sont des domaines d’apprentissage essentiels à la réussite des élèves. Lire. Écrire. Compter.
  • 5. © Prud’Homme (2015) Prenons en exemple le domaine d’apprentissage de la lecture pour préciser le travail à faire avec celui-ci. Quatre questions fondamentales se posent : Quels sont les apprentissages essentiels en lien avec ce domaine d’apprentissage? Quelle est la séquence de ces apprentissages? Comment allons-nous savoir que les élèves maitrisent ces apprentissages? Qu'allons-nous faire avec les élèves qui ne les maitrisent pas et avec ceux qui les acquièrent rapidement?
  • 6. © Prud’Homme (2015) Pour en arriver à répondre à ces questions, les équipes de collaboration doivent d’abord déterminer la finalité, soit le résultat d’apprentissage désiré. À titre d’exemple, pour les élèves de 3e année du primaire, le résultat d’apprentissage désiré d’une école pourrait être le suivant: À la fin de la troisième année, 80% des élèves seront des lecteurs autonomes : • ils se montreront motivés par la lecture de textes narratifs; • ils possèderont suffisamment de stratégies de décodage et de dépannage; • ils liront un texte à première vue, à voix haute, avec une fluidité suffisante au niveau de difficulté 25;
  • 7. © Prud’Homme (2015) Le résultat d’apprentissage désiré ayant été bien énoncé, il convient d’élaborer la séquence des apprentissages essentiels pour l’atteindre. Au sein des équipes de collaboration, deux questions se posent: 1. Quelles sont les compétences essentielles qui mènent à l’atteinte de ce résultat? 2. Selon quelle séquence l’apprenant atteindra-t-il ce résultat?
  • 8. © Prud’Homme (2015) Par exemple, la séquence d’apprentissage illustrée ici montre l’évolution typique d’un élève en lecture de 4 à 7 ans et elle comprend "la communication orale, les concepts reliés à l'écrit, la conscience phonologique, . . . Communication orale Concepts reliés à l’écrit Conscience phonologique CO CRÉ CP 4 ans ………………………………………….................7 ans
  • 9. © Prud’Homme (2015) . . . l'identification des lettres et la reconnaissance de mots." C’est à partir d’une telle séquence qu’il faudra suivre de près l’évolution de chacun des élèves avec des données d’observation de l’apprentissage. . CO CRÉ CP Identification des lettres Reconnaissance des mots IDL RDM 4 ans ………………………………………….................7 ans Communication orale Concepts reliés à l’écrit Conscience phonologique
  • 10. © Prud’Homme (2015) Par la suite, il faudra trouver ou créer des outils d’observation communs. Sur le plan pratique, ces outils doivent être simples et rapides à administrer afin de procurer facilement aux enseignants l’information recherchée. .
  • 11. © Prud’Homme (2015) L'implantation d'un outil d'observation commun s'appuie sur quatre éléments. Les deux premiers sont constitués par la démarche d'observation et la validation.
  • 12. © Prud’Homme (2015) Les membres de l’équipe de collaboration doivent s’entendre, entre autres, sur l’amorce, la marche à suivre, le matériel nécessaire et la façon de conclure la séance d'observation, notamment la rétroaction positive à l'élève à envisager.
  • 13. © Prud’Homme (2015) Par la suite, il importe de valider le contenu de l’outil et sa démarche par une expérimentation sur le terrain avec des élèves et des enseignants.
  • 14. © Prud’Homme (2015) Puis, s’ajoute un autre élément à l’outil d’observation, le calendrier d’administration qui lui, doit témoigner de la fréquence des observations pour maintenir des données à jour.
  • 15. © Prud’Homme (2015) Celui-ci peut ressembler au tableau ci-dessous où il est clair à quels intervalles les observations vont s’effectuer pour les enseignants des années d’études mentionnées. Sept. Oct. Nov. Déc. Jan. Fév. Mars Avr. Préscolaire 4 ans Préscolaire 5 ans X X X X X Sept. Oct. Nov. Déc. Jan. Fév. Mars Avr. Pour les 6 ans L’observation se poursuit avec les élèves qui n’ont pas acquis toutes les lettres. Pour les 7 ans X X X X
  • 16. © Prud’Homme (2015) Enfin, le quatrième élément d’un outil d’observation, ce sont les normes de départ. Une équipe de collaboration doit s’entendre sur ce qui constitue la réussite dans l’apprentissage visé. Il convient de répondre à la question suivante :
  • 17. © Prud’Homme (2015) « Dans notre école, à quel résultat ou score s’attend-on d’un élève moyen à la fin d’une année d’études? » Il convient de réviser ces normes annuellement au cours des premières années de l’implantation d’un outil d’observation commun. Identification des lettres NORMES DE DÉPART À la fin de la maternelle, 80% des élèves atteindront un résultat de 47 lettres sur 52. Fréquence : janvier et mai
  • 18. © Prud’Homme (2015) Dans ce segment, on a vu que les données doivent porter sur les apprentissages essentiels et qu’ils doivent être identifiés clairement, car les outils d'observation en découlent.
  • 19. © Prud’Homme (2015) Approfondissons maintenant la planification de la première collecte de données. Planification de la première collecte des données