SlideShare une entreprise Scribd logo
Thème:        «       Coopération
        Décentralisée     et     Tourisme
        Durable:    Enjeux,    Défis    et
        Collaboration des Acteurs »
Conférencier: Roger Mahazoasy,
Directeur de la Coopération Décentralisée
Ministère de la Décentralisation
Ancien Ministre du Tourisme 2003
 1         Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
SOMMAIRE
1. La Coopération Décentralisée?
- Aspect institutionnel et juridique
- Vision : politique, stratégique, ressources et évolution
2. Les Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) et la
Coopération décentralisée à Madagascar
- Rôles, compétences des CTD : Communes et Régions (les PCD et PRD)
- La Coopération Décentralisée franco-malagasy
- Les exemples de coopérations à Madagascar: Diana,           Atsinanana,   Itasy,
Vakinankaratra, Analanjirofo et Antananarivo-ville
3. Le Tourisme durable (Sociétale, Ecologique et Economique)
- Cadrage, Enjeux et Défis à Madagascar (OMD2015, Agenda21)
-   Exemples:
          Agenda21 des Communes Rurales d’Andravokely, d’Antanetibe et de
    Belanitra
          Village du Millénaire pour le développement CR/Sambaina, District de
    Manjakandriana
4. Esquisse d’une Feuille de route pour le Tourisme durable à
Madagascar
- 2 Les grandes lignes
         Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
-   Outils et Partenaires disponibles
1. La Coopération Décentralisée?
                 Aspect juridique et institutionnel
Décret 2011-0033 du 25 janvier 2011 relatif à « la coopération décentralisée et aux relations
extérieures des Collectivités Territoriales Décentralisées malagasy et leurs groupements »
 Dialogues entre les Territoires et les Hommes
          * Cadrage stratégique: OMD, LPD-P2ND
          * 3 Dimensions du Développement Durable
          * Appui au développement économique: partenariat public/privé

   Stratégie 2012-2014
           * Transferts d’expériences en matière de gouvernance locale
           * Développement, harmonisation des infrastructures :
           eau/assainissement, tourisme-écotourisme
           * Renforcement des compétences professionnelles malagasy
           (techniques, universitaires)

   Perspectives:
          * Ouverture de la Coopération décentralisée à l’Internationale
          * Création de relations avec les Grandes Agences de Développement
3       Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
Vision : politique, stratégique, ressources et évolution
1) La coopération décentralisée est avant tout
politique.
- Elle est portée par le maire ou l’exécutif de la collectivité qui a l’initiative du
  projet, qui en assure le leadership, qui doit faire preuve de pro activité dans
  la recherche de partenaires.

- Le fait que les responsables locaux soient nommés ne fait pas obstacle à
  l’exercice de cette compétence pour autant qu’elle soit reconnue par les
  textes

- Il est nécessaire qu’il y ait adhésion, participation et information périodique
  du conseil municipal et de la population (associations, société civile)

- Afin que les coopérations décentralisées puissent s’affranchir des aléas
  politiques (périodes électorales, transitions) et que les acteurs assurent la
  continuité de la stratégie, il est nécessaire notamment que plusieurs élus y
  soient impliqués, et que les partenariats développés soient conçus dans la
  durée.

- La coopération -décentralisée nécessitant des échanges fréquents entre les
  4      Hôtel Carlton Samedi 02 juin 2012

collectivités, des solutions devraient être trouvées pour résoudre les problèmes
2) La coopération décentralisée doit s’appuyer
sur une vision stratégique.
- Une coopération décentralisée doit être conçue dans une vision à long terme afin
d’assurer sa durabilité et dans le souci de répondre aux attentes des populations. Elle
doit s’inscrire dans une perspective de gouvernance responsable, intégrée et
participative, mais aussi dans une perspective de développement durable et de
renforcement de la société civile.

- Au-delà des projets, il s’agit de créer entre les partenaires une relation stable et
pérenne, qui s’inscrive dans une logique de réciprocité

- La stratégie doit par ailleurs dépasser la seule administration locale pour associer
et        mobiliser        l’ensemble          des         acteurs       du       territoire
(populations, associations, universités, associations, hôpitaux, fondations, administration
s etc….). La participation effective de ces composantes constitue une des conditions
essentielles de réussite, d’efficacité et d’appropriation.

- La recherche des partenaires passe par le recours aux méthodes de lobbying
auprès des associations d’élus internationales et nationales (tant du sud que du
nord), ainsi
qu’auprès du secteur privé ; les contacts avec les postes diplomatiques et consulaires,
avec les administrations de l’Etat sont recommandés, de même que l’utilisation des
réseaux personnels -et le recours 2012réseau internet.
  5       Hôtel Carlton Samedi 02 juin
                                       au
3) La mise en place d’une coopération
décentralisée nécessite la mobilisation de
moyens humains, organisationnels et financiers

- Par le renforcement des capacités de maîtrise d’ouvrage et
    l’instauration de méthodes de gestion financière rigoureuse

- Par la création au sein de la collectivité d’une structure dédiée
    et mobilisatrice des différents services, disposant des moyens
    opérationnels.

- Par l’investissement personnel des acteurs dans la recherche
    des objectifs poursuivis, avec le souci d’être constamment
    proactif.

- Par la mise en place des formations adaptées afin de faire
    face aux changements et aux innovations
6      Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
- Par la mise en place de crédits adaptés aux ambitions du
4- La coopération décentralisée est évolutive.

- Son histoire a démontré qu’elle a évolué pour répondre aux
problématiques, passant du simple jumelage à des projets
intégrés de développement durable ou de gouvernance locale.

- Les acteurs de la coopération décentralisée doivent donc
être imaginatifs et innovants pour s’adapter aux contextes.

- Les témoignages présentés ont montré que, de plus en
plus, la coopération décentralisée
 évolue vers des programmes complexes, qui s’appuient sur
  des coopérations sud-sud
 très efficaces et qui sont en mesure de mobiliser des multi
  partenariats (plusieurs collectivités locales, grands bailleurs
  comme l’Union européenne, agences de l’eau…)
7    Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
5- La coopération décentralisée suppose que l’on soit en
mesure d’en évaluer l’impact
- Les actions doivent être lisibles tant par les élus que par
les partenaires et les populations concernées.
- Les résultats obtenus doivent être conformes aux
attentes des populations.
Des indicateurs adéquats, quantitatifs et qualitatifs,
doivent être mis en place pour évaluer in fine les résultats
et l’impact du projet.

    « PENSER GLOBALEMENT ET AGIR LOCALEMENT »



8     Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
2. Les Collectivités Territoriales Décentralisées
    (CTD) et la Coopération décentralisée à
    Madagascar
2.1 ===Rôles, compétences des CTD :

    Conformément à l’article 141 de la Constitution, les
    Collectivités territoriales décentralisées assurent avec le
    concours de l'Etat notamment la sécurité publique, la
    défense civile, l'administration, l'aménagement du
    territoire, le développement économique, la
    protection de l'environnement et l'amélioration du
    cadre de vie.




9      Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
Régions
……… ……………….
 la mise en œuvre de la coopération interrégionale et
   décentralisée et le développement de partenariat ;
 ……..
 l’identification des axes prioritaires de la Région ;
 l’élaboration et à la mise en œuvre de programme
   cadre et plan régional de développement (PRD) ;
 la programmation et le cadrage des actions de
   développement d’envergure régionale notamment
   en matière ……………………… de promotion du
   secteur des services (Tourisme, etc.) ;
 l’établissement et à la mise en œuvre de schéma
   régional d’aménagement du territoire ;
 la réalisation et la gestion des parcs et espaces de
10
   loisirsCarlton portéejuin 2012
      Hôtel
            de - Samedi 02 régionale.
Communes
 Les compétences de la Commune tiennent compte
     essentiellement du principe de proximité, de
     répartition, d’appartenance, de promotion et de défense
     des intérêts des habitants.

 Les domaines de compétence de la Commune portent
  notamment sur :
 l’identification des potentiels, des besoins et
  problèmes économiques, sociaux, culturels et
  environnementaux et la mise en œuvre des opérations
  y afférentes ;
 …………
11     Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
 la planification du développement communal et la mise en
 œuvre des opérations liées à :
  la      gestion      de      voirie,  d’eau    et
   assainissement, d'hygiène, de gestion des ordures
   ménagères ;

 la réalisation et la gestion des parcs et espaces de
 loisirs de portée communale et la promotion de
 l’identité culturelle.

 En  matière environnementale, la planification du
 développement communal (PDC) et la mise en œuvre
 des opérations liées à la :
 la contribution à la préservation, à la valorisation et
 à la gestion de l’environnement et des ressources
 naturelles ;

 la Hôtel Carlton - Samedi 02 juinla lutte contre les feux de brousse
 12   prévention et 2012
 et la déforestation ;
2.2. Coopération Décentralisée franco-malagasy


- 2005: 23 collectivités françaises partenaires


- 2011: 50 collectivités françaises partenaires (13
     Conseils Régionaux, 10 Conseils Généraux, 7
     intercommunalités, 20 communes) et les 6 agences
     de l’eau françaises, engagées auprès de 54
     collectivités malgaches partenaires

- 2006 : 4,08 M €
- 2010 : 8,36 M €
- 2011 : 6,7 M €
13      Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
14   Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
Coopération décentralisée franco-Malagasy

Répartition des concours en 2011 (6,7 M euros) :
     Agriculture/pêche : 1,3 €, soit 19% des concours
     Urbanisme, patrimoine urbain, aménagement : 1 M
     €, soit 15% des concours
     Appui institutionnel : 940 000 €, soit 14% des concours
     Tourisme : 870 000 €, soit 13% des concours
     Eau, assainissement : 787 000 €, soit 12% des
     concours
     Education, formation professionnelle, coopération
     universitaire : 644 000 €, soit 10% des concours
     Santé : 580 000€, soit 8% des concours
     Culture et Jeunesse à Madagascar : 374 350 €, soit 6%
     des concours
     Sécurité civile : 175 000 €, 4% des concours
     Artisanat, appui aux micro-entreprises : 6 700 €, soit
     moins de 1% des concours
15
     TIC : 0
        Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
Culture et jeunesse
                                                                                   Eau et Assainissement
                                                               artisanat
                Sécurité civile                                                                    Appui institutionnel


         Santé




                                                                                                            Education/
                                                                                                     Formation professionnelle/
  Tourisme/
                                                                                                      coopération Universitaire
Environnement


                                                                           pêche et agriculture
                urbanisme/ Patrimoine/
                    Aménagement

16       Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
Coopération décentralisée franco-malgache
         Evolution secteur tourisme, environnement €

     1 200 000
     1 000 000
      800 000
      600 000
      400 000
      200 000
                 0
                          2006              2007   2008   2009   2010

17    Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
2.3. Les exemples de coopérations à Madagascar: Diana,
Atsinanana, Itasy ,Vakinankaratra, Analanjiorofo et
Antananarivo
-Diana/CG Finistère: aménagement du site des Tsingy
Rouge
-Atsinanana/CR    Rhône    Alpes:      aménagement d’un
parcours et de 4 lodges le long du canal des
Pangalanes
-Itasy/CR Aquitaine: aménagement du circuit des chutes
de la Lily, des geysers et de l’îlot Ste Marie
-Vakinankaratra/CR Auvergne: aménagement de 4 sites
éco touristiques avec construction de gites
-Analanjorofo/CR Nord pas de Calais et CR Bretagne:
Mise en place des Aires protégées et appui à l’écotourisme
(Sainte marie),            conservation du Parc Masoala –
Maroantsetra - Samedi 02 juin 2012
      Hôtel Carlton
 18
Antananarivo/CR Ile de France: Appui Ecotanana avec
3. Le Tourisme durable (Sociétal, Ecologique et
      Economique)
“ un développement qui répond aux besoins du présent sans
  compromettre la capacité des générations futures de répondre aux
  leurs”.
« Le Tourisme durable tient compte de l’interférence des 3 sphères dans la
  chaîne du produit d’appel à la satisfaction du visiteur/touriste ».




      Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
                                                          19
Tout changement touchant une sphère a une incidence sur les deux autres. C’est
pourquoi on ne peut envisager les questions touchant l’économie ou la qualité de
vie sans tenir compte de l’environnement. Tout geste que nous posons affecte
l’environnement.
Tout ce que nous produisons et consommons provient du milieu naturel (eau,
énergie, plantes ou animaux). En bout de ligne, tous les biens et matériaux que
nous créons retournent dans le milieu naturel, que ce soit dans l’air, dans l’eau ou
sous terre.




 20     Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
Exemple : Agenda21 des Communes Rurales
      d’Andravokely, d’Antanetibe et de Belanitra

                                  La population a mis en avant les axes suivants:
                                  • l'amélioration des conditions de vie,
                                  • le rééquilibrage de la situation en faveur des plus
                                  défavorisés (~ 75 % d'entre-eux),
                                  • et la gestion pérenne des ressources naturelles.
Effet de l'extrême précarité,
maison d'un ménage
rural parmi les plus démunis.




Réunion            de
formulation et de
priorisation
d'objectifs        et
d'actions.
Capté             par
   21         Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
l'objectif, vue d'une
partiedes membres
22   Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
4. Esquisse d’une Feuille de route pour le Tourisme
   durable à Madagascar (Délai réalisation : 3 mois : juin-
   septembre 2012)
Les grandes lignes
. Mise en place dans les Communes à forts sites
   touristiques un « service » ou « point focal » : tourisme
   (renforcement de capacités);
. Collaboration forte des Groupements/syndicats/Offices
   Régionaux du Tourisme et Communes dans le
   recensement des Hôtels pour recouvrement des Taxes
   de Nuitées et Vignette touristique
. Harmonisation des Visions du Code du Tourisme de
   celui du Code Général des CTD
. Agenda21 local dans les sites touristiques et
   écotouristiques avec les Partenaires Coopération
   Décentralisée 02 juin 2012
  23   Hôtel Carlton - Samedi
Outils et Partenaires disponibles
Fonds de développement local (FDL)
- Financement des micro-projets de
  développement locaux;
Institut National de la Décentralisation et du
  Développement Local (INDDL)
- Renforcement de capacités des Agents locaux
  et régionaux avec professionnels du Tourisme
Coopération Décentralisée
- Mise en œuvre des projets communs dans
  l’aménagement du territoire, Agenda locaux
  intégrant leTourisme durable
24   Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
Questions/Réponses

     MERCI DE VOTRE AIMABLE ET SINCERE ATTENTION

                       Roger Mahazoasy
              Mail: mahazoasymeva2007@yahoo.fr
                Tel: 032 22 301 79/034 05 341 39
                Ministère de la Décentralisation
               Site web: www.coopdecmada.mg

 « PENSER GLOBALEMENT ET AGIR LOCALEMENT »

25    Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012

Contenu connexe

Tendances

Cours de merchandising: manuel de formation professionnelle
Cours de merchandising: manuel de formation professionnelle Cours de merchandising: manuel de formation professionnelle
Cours de merchandising: manuel de formation professionnelle
YassineHammoucha
 
Suivie de l'e-réputtion d'Yves Rocher sur les médias sociaux 2015/2016
Suivie de l'e-réputtion d'Yves Rocher sur les médias sociaux 2015/2016Suivie de l'e-réputtion d'Yves Rocher sur les médias sociaux 2015/2016
Suivie de l'e-réputtion d'Yves Rocher sur les médias sociaux 2015/2016
meriem maalel
 
2017 etude de marche 2017
2017   etude de marche 20172017   etude de marche 2017
2017 etude de marche 2017
BONAVENTURE GUILLAUM NGORAN
 
Vincent gollain le marketing territorial et l'attractivité des territoires ...
Vincent gollain   le marketing territorial et l'attractivité des territoires ...Vincent gollain   le marketing territorial et l'attractivité des territoires ...
Vincent gollain le marketing territorial et l'attractivité des territoires ...
Vincent GOLLAIN
 
Comment prospecter à l'international ?
Comment prospecter à l'international ?Comment prospecter à l'international ?
Comment prospecter à l'international ?
Kompass
 
Marketing Territorial
Marketing TerritorialMarketing Territorial
Marketing Territorial
Aurelien Gaucherand
 
Plan de communication municipal
Plan de communication municipalPlan de communication municipal
Plan de communication municipal
Arbi Soussi
 
Agence de voyage
Agence de voyageAgence de voyage
Agence de voyageMoulas
 
Exposé sur hassan 2
Exposé sur hassan 2Exposé sur hassan 2
Exposé sur hassan 2amiaryahya
 
AT18 - Marketing territorial : construire sa démarche et son positionnement
AT18 - Marketing territorial : construire sa démarche et son positionnementAT18 - Marketing territorial : construire sa démarche et son positionnement
AT18 - Marketing territorial : construire sa démarche et son positionnement
Cap'Com
 
RÉSULTATS DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTICIPATIF
RÉSULTATS DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTICIPATIFRÉSULTATS DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTICIPATIF
RÉSULTATS DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTICIPATIF
Jamaity
 
E commerce en Tunisie
E commerce en TunisieE commerce en Tunisie
E commerce en Tunisie
Khabbab HADHRI
 
Presentation_France_2015_HD
Presentation_France_2015_HDPresentation_France_2015_HD
Presentation_France_2015_HDJoakim Kudawoo
 
Les fondamentaux du marketing territorial (2) [lecture seule]
Les fondamentaux du marketing territorial (2) [lecture seule]Les fondamentaux du marketing territorial (2) [lecture seule]
Les fondamentaux du marketing territorial (2) [lecture seule]
bengnadia2015
 
Le Transport
Le TransportLe Transport
livre-de-Management-exercices-corrigés-PDF.pdf
livre-de-Management-exercices-corrigés-PDF.pdflivre-de-Management-exercices-corrigés-PDF.pdf
livre-de-Management-exercices-corrigés-PDF.pdf
ABID824803
 
La logistique urbaine
La logistique urbaineLa logistique urbaine
La logistique urbaine
Aboubakr Moubarak
 

Tendances (20)

Cours de merchandising: manuel de formation professionnelle
Cours de merchandising: manuel de formation professionnelle Cours de merchandising: manuel de formation professionnelle
Cours de merchandising: manuel de formation professionnelle
 
Suivie de l'e-réputtion d'Yves Rocher sur les médias sociaux 2015/2016
Suivie de l'e-réputtion d'Yves Rocher sur les médias sociaux 2015/2016Suivie de l'e-réputtion d'Yves Rocher sur les médias sociaux 2015/2016
Suivie de l'e-réputtion d'Yves Rocher sur les médias sociaux 2015/2016
 
2017 etude de marche 2017
2017   etude de marche 20172017   etude de marche 2017
2017 etude de marche 2017
 
Bonne gouvernance
Bonne gouvernanceBonne gouvernance
Bonne gouvernance
 
Vincent gollain le marketing territorial et l'attractivité des territoires ...
Vincent gollain   le marketing territorial et l'attractivité des territoires ...Vincent gollain   le marketing territorial et l'attractivité des territoires ...
Vincent gollain le marketing territorial et l'attractivité des territoires ...
 
Comment prospecter à l'international ?
Comment prospecter à l'international ?Comment prospecter à l'international ?
Comment prospecter à l'international ?
 
Marketing Territorial
Marketing TerritorialMarketing Territorial
Marketing Territorial
 
Plan de communication municipal
Plan de communication municipalPlan de communication municipal
Plan de communication municipal
 
Agence de voyage
Agence de voyageAgence de voyage
Agence de voyage
 
Exposé sur hassan 2
Exposé sur hassan 2Exposé sur hassan 2
Exposé sur hassan 2
 
AT18 - Marketing territorial : construire sa démarche et son positionnement
AT18 - Marketing territorial : construire sa démarche et son positionnementAT18 - Marketing territorial : construire sa démarche et son positionnement
AT18 - Marketing territorial : construire sa démarche et son positionnement
 
RÉSULTATS DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTICIPATIF
RÉSULTATS DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTICIPATIFRÉSULTATS DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTICIPATIF
RÉSULTATS DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTICIPATIF
 
E commerce en Tunisie
E commerce en TunisieE commerce en Tunisie
E commerce en Tunisie
 
Presentation_France_2015_HD
Presentation_France_2015_HDPresentation_France_2015_HD
Presentation_France_2015_HD
 
Les fondamentaux du marketing territorial (2) [lecture seule]
Les fondamentaux du marketing territorial (2) [lecture seule]Les fondamentaux du marketing territorial (2) [lecture seule]
Les fondamentaux du marketing territorial (2) [lecture seule]
 
rapport de stage 2
rapport de stage 2rapport de stage 2
rapport de stage 2
 
Le Transport
Le TransportLe Transport
Le Transport
 
livre-de-Management-exercices-corrigés-PDF.pdf
livre-de-Management-exercices-corrigés-PDF.pdflivre-de-Management-exercices-corrigés-PDF.pdf
livre-de-Management-exercices-corrigés-PDF.pdf
 
Coca- cola
Coca- colaCoca- cola
Coca- cola
 
La logistique urbaine
La logistique urbaineLa logistique urbaine
La logistique urbaine
 

En vedette

Tourisme responsable
Tourisme responsableTourisme responsable
Tourisme responsable
Magda Simoes
 
Les médias sociaux au service de votre promotion touristique
Les médias sociaux au service de votre promotion touristiqueLes médias sociaux au service de votre promotion touristique
Les médias sociaux au service de votre promotion touristique
Marie-Hélène Boisvert
 
Cours tourisme de santé 2_thermalisme
Cours tourisme de santé 2_thermalismeCours tourisme de santé 2_thermalisme
Cours tourisme de santé 2_thermalisme
hassan II university mohammedia
 
Présentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, Maroc
Présentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, MarocPrésentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, Maroc
Présentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, Maroc
Guillaume CROMER
 
Le tourisme
Le tourismeLe tourisme
Le tourisme
Abir El Hachimi
 
Presentation de la soutenance marketing de l'offre touristique
Presentation de la soutenance marketing de l'offre touristiquePresentation de la soutenance marketing de l'offre touristique
Presentation de la soutenance marketing de l'offre touristique
Fethi Ferhane
 
Cours tourisme durable - Enjeux et perspectives
Cours tourisme durable - Enjeux et perspectivesCours tourisme durable - Enjeux et perspectives
Cours tourisme durable - Enjeux et perspectives
Guillaume CROMER
 
Comment Vendre Son Produit Touristique
Comment Vendre Son Produit TouristiqueComment Vendre Son Produit Touristique
Comment Vendre Son Produit Touristique
Brive
 
exposé de E- commerce
exposé de E- commerceexposé de E- commerce
exposé de E- commerce
Andery Ivan
 
Bilan chantiers éducatifs 2012
Bilan chantiers éducatifs 2012Bilan chantiers éducatifs 2012
Bilan chantiers éducatifs 2012
sjpalby
 
Remedes naturels n°7 aout - septembre -octobre 2012
Remedes naturels n°7   aout - septembre -octobre 2012Remedes naturels n°7   aout - septembre -octobre 2012
Remedes naturels n°7 aout - septembre -octobre 2012Mustapha Ben Mansour
 
Beau Message Du Monde M G
Beau Message Du Monde  M GBeau Message Du Monde  M G
Beau Message Du Monde M Gaphoenician
 
Inclusión en la Seguridad Social de las personas participantes en programas d...
Inclusión en la Seguridad Social de las personas participantes en programas d...Inclusión en la Seguridad Social de las personas participantes en programas d...
Inclusión en la Seguridad Social de las personas participantes en programas d...
Universidad Autónoma de Barcelona
 
Apuntes
ApuntesApuntes
Apuntes
IESCH
 
Halloween (1)
Halloween (1)Halloween (1)
Halloween (1)
GraceLiz
 

En vedette (20)

Tourisme responsable
Tourisme responsableTourisme responsable
Tourisme responsable
 
Les médias sociaux au service de votre promotion touristique
Les médias sociaux au service de votre promotion touristiqueLes médias sociaux au service de votre promotion touristique
Les médias sociaux au service de votre promotion touristique
 
Cours tourisme de santé 2_thermalisme
Cours tourisme de santé 2_thermalismeCours tourisme de santé 2_thermalisme
Cours tourisme de santé 2_thermalisme
 
Présentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, Maroc
Présentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, MarocPrésentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, Maroc
Présentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, Maroc
 
Le tourisme
Le tourismeLe tourisme
Le tourisme
 
Tourisme d'affaires
Tourisme d'affairesTourisme d'affaires
Tourisme d'affaires
 
La fraude fiscale internationale
La fraude fiscale internationaleLa fraude fiscale internationale
La fraude fiscale internationale
 
Presentation de la soutenance marketing de l'offre touristique
Presentation de la soutenance marketing de l'offre touristiquePresentation de la soutenance marketing de l'offre touristique
Presentation de la soutenance marketing de l'offre touristique
 
Cours tourisme durable - Enjeux et perspectives
Cours tourisme durable - Enjeux et perspectivesCours tourisme durable - Enjeux et perspectives
Cours tourisme durable - Enjeux et perspectives
 
Comment Vendre Son Produit Touristique
Comment Vendre Son Produit TouristiqueComment Vendre Son Produit Touristique
Comment Vendre Son Produit Touristique
 
exposé de E- commerce
exposé de E- commerceexposé de E- commerce
exposé de E- commerce
 
Vicenza AuréLie
Vicenza AuréLieVicenza AuréLie
Vicenza AuréLie
 
Bilan chantiers éducatifs 2012
Bilan chantiers éducatifs 2012Bilan chantiers éducatifs 2012
Bilan chantiers éducatifs 2012
 
Remedes naturels n°7 aout - septembre -octobre 2012
Remedes naturels n°7   aout - septembre -octobre 2012Remedes naturels n°7   aout - septembre -octobre 2012
Remedes naturels n°7 aout - septembre -octobre 2012
 
Beau Message Du Monde M G
Beau Message Du Monde  M GBeau Message Du Monde  M G
Beau Message Du Monde M G
 
Inclusión en la Seguridad Social de las personas participantes en programas d...
Inclusión en la Seguridad Social de las personas participantes en programas d...Inclusión en la Seguridad Social de las personas participantes en programas d...
Inclusión en la Seguridad Social de las personas participantes en programas d...
 
Apuntes
ApuntesApuntes
Apuntes
 
Pietro Pizza
Pietro PizzaPietro Pizza
Pietro Pizza
 
Halloween (1)
Halloween (1)Halloween (1)
Halloween (1)
 
1266329714
12663297141266329714
1266329714
 

Similaire à Tourisme durable et coopération décentralisée

Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013
AudéLor
 
Renforcer l'ancrage territorial de l'entreprise et de ses projets
Renforcer l'ancrage territorial de l'entreprise et de ses projetsRenforcer l'ancrage territorial de l'entreprise et de ses projets
Renforcer l'ancrage territorial de l'entreprise et de ses projets
Stéphane Baudé
 
Maceo ess lozère 26-11-15
Maceo ess lozère 26-11-15Maceo ess lozère 26-11-15
Maceo ess lozère 26-11-15
MDECS
 
L'innovation territoriale : les 6 tendances à anticiper
L'innovation territoriale : les 6 tendances à anticiperL'innovation territoriale : les 6 tendances à anticiper
L'innovation territoriale : les 6 tendances à anticiper
Maxime Barbier
 
Transformer la ville grâce à la contribution des parties prenante
Transformer la ville grâce à la contribution des parties prenanteTransformer la ville grâce à la contribution des parties prenante
Transformer la ville grâce à la contribution des parties prenante
PMI-Montréal
 
Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole
Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient TechnopoleRapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole
Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole
AudéLor
 
AudéLor acteur du développement du territoire. Une agence au service des entr...
AudéLor acteur du développement du territoire. Une agence au service des entr...AudéLor acteur du développement du territoire. Une agence au service des entr...
AudéLor acteur du développement du territoire. Une agence au service des entr...
AudéLor
 
Ville durable plan d'action
Ville durable plan d'actionVille durable plan d'action
Ville durable plan d'actionSami Sahli
 
Presentation travail region
Presentation travail regionPresentation travail region
Presentation travail region
VENICA Céline
 
Presentation travail region
Presentation travail regionPresentation travail region
Presentation travail region
VENICA Céline
 
Opportunité et défi de l‘IT pour un développement durable
Opportunité et défi de l‘IT pour un développement durableOpportunité et défi de l‘IT pour un développement durable
Opportunité et défi de l‘IT pour un développement durable
TayssirLimem
 
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI juin2016
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI  juin2016Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI  juin2016
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI juin2016
Samir CHIKHI
 
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI juin2016
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI  juin2016Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI  juin2016
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI juin2016
Samir CHIKHI
 
Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres
Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-SèvresPrésentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres
Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres
MONA
 
Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012ATD13
 
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdf
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdfEcotourisme_communautaire_WWF.pdf
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdf
trcdtlc
 
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Département du Jura
 
Partenariat public privé au burundi -
Partenariat public privé au burundi - Partenariat public privé au burundi -
Partenariat public privé au burundi - PNUD Burundi
 
Financement Collectivites Laureates pour la transition energetique
Financement Collectivites Laureates pour la transition energetiqueFinancement Collectivites Laureates pour la transition energetique
Financement Collectivites Laureates pour la transition energetique
MAQ-AGIR-PACA
 

Similaire à Tourisme durable et coopération décentralisée (20)

Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013
 
Renforcer l'ancrage territorial de l'entreprise et de ses projets
Renforcer l'ancrage territorial de l'entreprise et de ses projetsRenforcer l'ancrage territorial de l'entreprise et de ses projets
Renforcer l'ancrage territorial de l'entreprise et de ses projets
 
Maceo ess lozère 26-11-15
Maceo ess lozère 26-11-15Maceo ess lozère 26-11-15
Maceo ess lozère 26-11-15
 
L'innovation territoriale : les 6 tendances à anticiper
L'innovation territoriale : les 6 tendances à anticiperL'innovation territoriale : les 6 tendances à anticiper
L'innovation territoriale : les 6 tendances à anticiper
 
Equipes projet dsu_-_20_juillet_2010
Equipes projet dsu_-_20_juillet_2010Equipes projet dsu_-_20_juillet_2010
Equipes projet dsu_-_20_juillet_2010
 
Transformer la ville grâce à la contribution des parties prenante
Transformer la ville grâce à la contribution des parties prenanteTransformer la ville grâce à la contribution des parties prenante
Transformer la ville grâce à la contribution des parties prenante
 
Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole
Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient TechnopoleRapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole
Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole
 
AudéLor acteur du développement du territoire. Une agence au service des entr...
AudéLor acteur du développement du territoire. Une agence au service des entr...AudéLor acteur du développement du territoire. Une agence au service des entr...
AudéLor acteur du développement du territoire. Une agence au service des entr...
 
Ville durable plan d'action
Ville durable plan d'actionVille durable plan d'action
Ville durable plan d'action
 
Presentation travail region
Presentation travail regionPresentation travail region
Presentation travail region
 
Presentation travail region
Presentation travail regionPresentation travail region
Presentation travail region
 
Opportunité et défi de l‘IT pour un développement durable
Opportunité et défi de l‘IT pour un développement durableOpportunité et défi de l‘IT pour un développement durable
Opportunité et défi de l‘IT pour un développement durable
 
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI juin2016
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI  juin2016Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI  juin2016
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI juin2016
 
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI juin2016
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI  juin2016Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI  juin2016
Presentation leader - GQG- Samir CHIKHI juin2016
 
Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres
Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-SèvresPrésentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres
Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres
 
Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012
 
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdf
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdfEcotourisme_communautaire_WWF.pdf
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdf
 
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
 
Partenariat public privé au burundi -
Partenariat public privé au burundi - Partenariat public privé au burundi -
Partenariat public privé au burundi -
 
Financement Collectivites Laureates pour la transition energetique
Financement Collectivites Laureates pour la transition energetiqueFinancement Collectivites Laureates pour la transition energetique
Financement Collectivites Laureates pour la transition energetique
 

Plus de Office Nationale du Tourisme Madagascar

L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable
L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable
L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Conference Internationale sur le Tourisme Durable
Conference Internationale sur le Tourisme DurableConference Internationale sur le Tourisme Durable
Conference Internationale sur le Tourisme Durable
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Quelles actions depuis les 3èmes assises 2012
Quelles actions depuis les 3èmes assises 2012 Quelles actions depuis les 3èmes assises 2012
Quelles actions depuis les 3èmes assises 2012
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Tourisme durable à Tsinjoriake
Tourisme durable à TsinjoriakeTourisme durable à Tsinjoriake
Tourisme durable à Tsinjoriake
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Marché CAHD et évolutions
Marché CAHD et évolutionsMarché CAHD et évolutions
Marché CAHD et évolutions
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Des concepts innovants en restauration
Des concepts innovants en restaurationDes concepts innovants en restauration
Des concepts innovants en restauration
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Agir sur la carte pour vendre mieux et plus
Agir sur la carte pour vendre mieux et plusAgir sur la carte pour vendre mieux et plus
Agir sur la carte pour vendre mieux et plus
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Gérer sa e réputation dans le secteur tourisme
Gérer sa e réputation dans le secteur tourismeGérer sa e réputation dans le secteur tourisme
Gérer sa e réputation dans le secteur tourisme
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Le marché du tourisme en ligne
Le marché du tourisme en ligneLe marché du tourisme en ligne
Le marché du tourisme en ligne
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Le tourisme en europe les relations producteurs distributeurs
Le tourisme en europe les relations producteurs distributeurs Le tourisme en europe les relations producteurs distributeurs
Le tourisme en europe les relations producteurs distributeurs
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Optimisation de la gestion hôtelière
Optimisation de la gestion hôtelièreOptimisation de la gestion hôtelière
Optimisation de la gestion hôtelière
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
La classification hôtelière
La classification hôtelièreLa classification hôtelière
La classification hôtelière
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Les Iles Vanille enjeux et stratégies pour l'avenir
Les Iles Vanille enjeux et stratégies pour l'avenirLes Iles Vanille enjeux et stratégies pour l'avenir
Les Iles Vanille enjeux et stratégies pour l'avenir
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteu...
 Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteu... Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteu...
Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteu...
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
S'adapter à la situation linguistique et aux besoins du marché touristique
S'adapter à la situation linguistique et aux besoins du marché touristiqueS'adapter à la situation linguistique et aux besoins du marché touristique
S'adapter à la situation linguistique et aux besoins du marché touristique
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Renforcement des ressources humaines
Renforcement des ressources humainesRenforcement des ressources humaines
Renforcement des ressources humaines
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Diversifier les sources de financement (partie 2)
Diversifier les sources de financement (partie 2)Diversifier les sources de financement (partie 2)
Diversifier les sources de financement (partie 2)
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Diversifier les sources de financement (partie 1)
Diversifier les sources de financement (partie 1)Diversifier les sources de financement (partie 1)
Diversifier les sources de financement (partie 1)
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Valorisation des métiers du secteur tourisme
Valorisation des métiers du secteur tourismeValorisation des métiers du secteur tourisme
Valorisation des métiers du secteur tourisme
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Reconnaître le développement des compétences (partie 2)
Reconnaître le développement des compétences (partie 2)Reconnaître le développement des compétences (partie 2)
Reconnaître le développement des compétences (partie 2)
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 

Plus de Office Nationale du Tourisme Madagascar (20)

L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable
L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable
L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable
 
Conference Internationale sur le Tourisme Durable
Conference Internationale sur le Tourisme DurableConference Internationale sur le Tourisme Durable
Conference Internationale sur le Tourisme Durable
 
Quelles actions depuis les 3èmes assises 2012
Quelles actions depuis les 3èmes assises 2012 Quelles actions depuis les 3èmes assises 2012
Quelles actions depuis les 3èmes assises 2012
 
Tourisme durable à Tsinjoriake
Tourisme durable à TsinjoriakeTourisme durable à Tsinjoriake
Tourisme durable à Tsinjoriake
 
Marché CAHD et évolutions
Marché CAHD et évolutionsMarché CAHD et évolutions
Marché CAHD et évolutions
 
Des concepts innovants en restauration
Des concepts innovants en restaurationDes concepts innovants en restauration
Des concepts innovants en restauration
 
Agir sur la carte pour vendre mieux et plus
Agir sur la carte pour vendre mieux et plusAgir sur la carte pour vendre mieux et plus
Agir sur la carte pour vendre mieux et plus
 
Gérer sa e réputation dans le secteur tourisme
Gérer sa e réputation dans le secteur tourismeGérer sa e réputation dans le secteur tourisme
Gérer sa e réputation dans le secteur tourisme
 
Le marché du tourisme en ligne
Le marché du tourisme en ligneLe marché du tourisme en ligne
Le marché du tourisme en ligne
 
Le tourisme en europe les relations producteurs distributeurs
Le tourisme en europe les relations producteurs distributeurs Le tourisme en europe les relations producteurs distributeurs
Le tourisme en europe les relations producteurs distributeurs
 
Optimisation de la gestion hôtelière
Optimisation de la gestion hôtelièreOptimisation de la gestion hôtelière
Optimisation de la gestion hôtelière
 
La classification hôtelière
La classification hôtelièreLa classification hôtelière
La classification hôtelière
 
Les Iles Vanille enjeux et stratégies pour l'avenir
Les Iles Vanille enjeux et stratégies pour l'avenirLes Iles Vanille enjeux et stratégies pour l'avenir
Les Iles Vanille enjeux et stratégies pour l'avenir
 
Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteu...
 Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteu... Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteu...
Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteu...
 
S'adapter à la situation linguistique et aux besoins du marché touristique
S'adapter à la situation linguistique et aux besoins du marché touristiqueS'adapter à la situation linguistique et aux besoins du marché touristique
S'adapter à la situation linguistique et aux besoins du marché touristique
 
Renforcement des ressources humaines
Renforcement des ressources humainesRenforcement des ressources humaines
Renforcement des ressources humaines
 
Diversifier les sources de financement (partie 2)
Diversifier les sources de financement (partie 2)Diversifier les sources de financement (partie 2)
Diversifier les sources de financement (partie 2)
 
Diversifier les sources de financement (partie 1)
Diversifier les sources de financement (partie 1)Diversifier les sources de financement (partie 1)
Diversifier les sources de financement (partie 1)
 
Valorisation des métiers du secteur tourisme
Valorisation des métiers du secteur tourismeValorisation des métiers du secteur tourisme
Valorisation des métiers du secteur tourisme
 
Reconnaître le développement des compétences (partie 2)
Reconnaître le développement des compétences (partie 2)Reconnaître le développement des compétences (partie 2)
Reconnaître le développement des compétences (partie 2)
 

Tourisme durable et coopération décentralisée

  • 1. Thème: « Coopération Décentralisée et Tourisme Durable: Enjeux, Défis et Collaboration des Acteurs » Conférencier: Roger Mahazoasy, Directeur de la Coopération Décentralisée Ministère de la Décentralisation Ancien Ministre du Tourisme 2003 1 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 2. SOMMAIRE 1. La Coopération Décentralisée? - Aspect institutionnel et juridique - Vision : politique, stratégique, ressources et évolution 2. Les Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) et la Coopération décentralisée à Madagascar - Rôles, compétences des CTD : Communes et Régions (les PCD et PRD) - La Coopération Décentralisée franco-malagasy - Les exemples de coopérations à Madagascar: Diana, Atsinanana, Itasy, Vakinankaratra, Analanjirofo et Antananarivo-ville 3. Le Tourisme durable (Sociétale, Ecologique et Economique) - Cadrage, Enjeux et Défis à Madagascar (OMD2015, Agenda21) - Exemples: Agenda21 des Communes Rurales d’Andravokely, d’Antanetibe et de Belanitra Village du Millénaire pour le développement CR/Sambaina, District de Manjakandriana 4. Esquisse d’une Feuille de route pour le Tourisme durable à Madagascar - 2 Les grandes lignes Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012 - Outils et Partenaires disponibles
  • 3. 1. La Coopération Décentralisée? Aspect juridique et institutionnel Décret 2011-0033 du 25 janvier 2011 relatif à « la coopération décentralisée et aux relations extérieures des Collectivités Territoriales Décentralisées malagasy et leurs groupements »  Dialogues entre les Territoires et les Hommes * Cadrage stratégique: OMD, LPD-P2ND * 3 Dimensions du Développement Durable * Appui au développement économique: partenariat public/privé  Stratégie 2012-2014 * Transferts d’expériences en matière de gouvernance locale * Développement, harmonisation des infrastructures : eau/assainissement, tourisme-écotourisme * Renforcement des compétences professionnelles malagasy (techniques, universitaires)  Perspectives: * Ouverture de la Coopération décentralisée à l’Internationale * Création de relations avec les Grandes Agences de Développement 3 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 4. Vision : politique, stratégique, ressources et évolution 1) La coopération décentralisée est avant tout politique. - Elle est portée par le maire ou l’exécutif de la collectivité qui a l’initiative du projet, qui en assure le leadership, qui doit faire preuve de pro activité dans la recherche de partenaires. - Le fait que les responsables locaux soient nommés ne fait pas obstacle à l’exercice de cette compétence pour autant qu’elle soit reconnue par les textes - Il est nécessaire qu’il y ait adhésion, participation et information périodique du conseil municipal et de la population (associations, société civile) - Afin que les coopérations décentralisées puissent s’affranchir des aléas politiques (périodes électorales, transitions) et que les acteurs assurent la continuité de la stratégie, il est nécessaire notamment que plusieurs élus y soient impliqués, et que les partenariats développés soient conçus dans la durée. - La coopération -décentralisée nécessitant des échanges fréquents entre les 4 Hôtel Carlton Samedi 02 juin 2012 collectivités, des solutions devraient être trouvées pour résoudre les problèmes
  • 5. 2) La coopération décentralisée doit s’appuyer sur une vision stratégique. - Une coopération décentralisée doit être conçue dans une vision à long terme afin d’assurer sa durabilité et dans le souci de répondre aux attentes des populations. Elle doit s’inscrire dans une perspective de gouvernance responsable, intégrée et participative, mais aussi dans une perspective de développement durable et de renforcement de la société civile. - Au-delà des projets, il s’agit de créer entre les partenaires une relation stable et pérenne, qui s’inscrive dans une logique de réciprocité - La stratégie doit par ailleurs dépasser la seule administration locale pour associer et mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire (populations, associations, universités, associations, hôpitaux, fondations, administration s etc….). La participation effective de ces composantes constitue une des conditions essentielles de réussite, d’efficacité et d’appropriation. - La recherche des partenaires passe par le recours aux méthodes de lobbying auprès des associations d’élus internationales et nationales (tant du sud que du nord), ainsi qu’auprès du secteur privé ; les contacts avec les postes diplomatiques et consulaires, avec les administrations de l’Etat sont recommandés, de même que l’utilisation des réseaux personnels -et le recours 2012réseau internet. 5 Hôtel Carlton Samedi 02 juin au
  • 6. 3) La mise en place d’une coopération décentralisée nécessite la mobilisation de moyens humains, organisationnels et financiers - Par le renforcement des capacités de maîtrise d’ouvrage et l’instauration de méthodes de gestion financière rigoureuse - Par la création au sein de la collectivité d’une structure dédiée et mobilisatrice des différents services, disposant des moyens opérationnels. - Par l’investissement personnel des acteurs dans la recherche des objectifs poursuivis, avec le souci d’être constamment proactif. - Par la mise en place des formations adaptées afin de faire face aux changements et aux innovations 6 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012 - Par la mise en place de crédits adaptés aux ambitions du
  • 7. 4- La coopération décentralisée est évolutive. - Son histoire a démontré qu’elle a évolué pour répondre aux problématiques, passant du simple jumelage à des projets intégrés de développement durable ou de gouvernance locale. - Les acteurs de la coopération décentralisée doivent donc être imaginatifs et innovants pour s’adapter aux contextes. - Les témoignages présentés ont montré que, de plus en plus, la coopération décentralisée  évolue vers des programmes complexes, qui s’appuient sur des coopérations sud-sud  très efficaces et qui sont en mesure de mobiliser des multi partenariats (plusieurs collectivités locales, grands bailleurs comme l’Union européenne, agences de l’eau…) 7 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 8. 5- La coopération décentralisée suppose que l’on soit en mesure d’en évaluer l’impact - Les actions doivent être lisibles tant par les élus que par les partenaires et les populations concernées. - Les résultats obtenus doivent être conformes aux attentes des populations. Des indicateurs adéquats, quantitatifs et qualitatifs, doivent être mis en place pour évaluer in fine les résultats et l’impact du projet. « PENSER GLOBALEMENT ET AGIR LOCALEMENT » 8 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 9. 2. Les Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) et la Coopération décentralisée à Madagascar 2.1 ===Rôles, compétences des CTD : Conformément à l’article 141 de la Constitution, les Collectivités territoriales décentralisées assurent avec le concours de l'Etat notamment la sécurité publique, la défense civile, l'administration, l'aménagement du territoire, le développement économique, la protection de l'environnement et l'amélioration du cadre de vie. 9 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 10. Régions ……… ……………….  la mise en œuvre de la coopération interrégionale et décentralisée et le développement de partenariat ;  ……..  l’identification des axes prioritaires de la Région ;  l’élaboration et à la mise en œuvre de programme cadre et plan régional de développement (PRD) ;  la programmation et le cadrage des actions de développement d’envergure régionale notamment en matière ……………………… de promotion du secteur des services (Tourisme, etc.) ;  l’établissement et à la mise en œuvre de schéma régional d’aménagement du territoire ;  la réalisation et la gestion des parcs et espaces de 10 loisirsCarlton portéejuin 2012 Hôtel de - Samedi 02 régionale.
  • 11. Communes  Les compétences de la Commune tiennent compte essentiellement du principe de proximité, de répartition, d’appartenance, de promotion et de défense des intérêts des habitants.  Les domaines de compétence de la Commune portent notamment sur :  l’identification des potentiels, des besoins et problèmes économiques, sociaux, culturels et environnementaux et la mise en œuvre des opérations y afférentes ;  ………… 11 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 12.  la planification du développement communal et la mise en œuvre des opérations liées à :  la gestion de voirie, d’eau et assainissement, d'hygiène, de gestion des ordures ménagères ;  la réalisation et la gestion des parcs et espaces de loisirs de portée communale et la promotion de l’identité culturelle.  En matière environnementale, la planification du développement communal (PDC) et la mise en œuvre des opérations liées à la : la contribution à la préservation, à la valorisation et à la gestion de l’environnement et des ressources naturelles ; la Hôtel Carlton - Samedi 02 juinla lutte contre les feux de brousse 12 prévention et 2012 et la déforestation ;
  • 13. 2.2. Coopération Décentralisée franco-malagasy - 2005: 23 collectivités françaises partenaires - 2011: 50 collectivités françaises partenaires (13 Conseils Régionaux, 10 Conseils Généraux, 7 intercommunalités, 20 communes) et les 6 agences de l’eau françaises, engagées auprès de 54 collectivités malgaches partenaires - 2006 : 4,08 M € - 2010 : 8,36 M € - 2011 : 6,7 M € 13 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 14. 14 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 15. Coopération décentralisée franco-Malagasy Répartition des concours en 2011 (6,7 M euros) : Agriculture/pêche : 1,3 €, soit 19% des concours Urbanisme, patrimoine urbain, aménagement : 1 M €, soit 15% des concours Appui institutionnel : 940 000 €, soit 14% des concours Tourisme : 870 000 €, soit 13% des concours Eau, assainissement : 787 000 €, soit 12% des concours Education, formation professionnelle, coopération universitaire : 644 000 €, soit 10% des concours Santé : 580 000€, soit 8% des concours Culture et Jeunesse à Madagascar : 374 350 €, soit 6% des concours Sécurité civile : 175 000 €, 4% des concours Artisanat, appui aux micro-entreprises : 6 700 €, soit moins de 1% des concours 15 TIC : 0 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 16. Culture et jeunesse Eau et Assainissement artisanat Sécurité civile Appui institutionnel Santé Education/ Formation professionnelle/ Tourisme/ coopération Universitaire Environnement pêche et agriculture urbanisme/ Patrimoine/ Aménagement 16 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 17. Coopération décentralisée franco-malgache Evolution secteur tourisme, environnement € 1 200 000 1 000 000 800 000 600 000 400 000 200 000 0 2006 2007 2008 2009 2010 17 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 18. 2.3. Les exemples de coopérations à Madagascar: Diana, Atsinanana, Itasy ,Vakinankaratra, Analanjiorofo et Antananarivo -Diana/CG Finistère: aménagement du site des Tsingy Rouge -Atsinanana/CR Rhône Alpes: aménagement d’un parcours et de 4 lodges le long du canal des Pangalanes -Itasy/CR Aquitaine: aménagement du circuit des chutes de la Lily, des geysers et de l’îlot Ste Marie -Vakinankaratra/CR Auvergne: aménagement de 4 sites éco touristiques avec construction de gites -Analanjorofo/CR Nord pas de Calais et CR Bretagne: Mise en place des Aires protégées et appui à l’écotourisme (Sainte marie), conservation du Parc Masoala – Maroantsetra - Samedi 02 juin 2012 Hôtel Carlton 18 Antananarivo/CR Ile de France: Appui Ecotanana avec
  • 19. 3. Le Tourisme durable (Sociétal, Ecologique et Economique) “ un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs”. « Le Tourisme durable tient compte de l’interférence des 3 sphères dans la chaîne du produit d’appel à la satisfaction du visiteur/touriste ». Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012 19
  • 20. Tout changement touchant une sphère a une incidence sur les deux autres. C’est pourquoi on ne peut envisager les questions touchant l’économie ou la qualité de vie sans tenir compte de l’environnement. Tout geste que nous posons affecte l’environnement. Tout ce que nous produisons et consommons provient du milieu naturel (eau, énergie, plantes ou animaux). En bout de ligne, tous les biens et matériaux que nous créons retournent dans le milieu naturel, que ce soit dans l’air, dans l’eau ou sous terre. 20 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 21. Exemple : Agenda21 des Communes Rurales d’Andravokely, d’Antanetibe et de Belanitra La population a mis en avant les axes suivants: • l'amélioration des conditions de vie, • le rééquilibrage de la situation en faveur des plus défavorisés (~ 75 % d'entre-eux), • et la gestion pérenne des ressources naturelles. Effet de l'extrême précarité, maison d'un ménage rural parmi les plus démunis. Réunion de formulation et de priorisation d'objectifs et d'actions. Capté par 21 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012 l'objectif, vue d'une partiedes membres
  • 22. 22 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 23. 4. Esquisse d’une Feuille de route pour le Tourisme durable à Madagascar (Délai réalisation : 3 mois : juin- septembre 2012) Les grandes lignes . Mise en place dans les Communes à forts sites touristiques un « service » ou « point focal » : tourisme (renforcement de capacités); . Collaboration forte des Groupements/syndicats/Offices Régionaux du Tourisme et Communes dans le recensement des Hôtels pour recouvrement des Taxes de Nuitées et Vignette touristique . Harmonisation des Visions du Code du Tourisme de celui du Code Général des CTD . Agenda21 local dans les sites touristiques et écotouristiques avec les Partenaires Coopération Décentralisée 02 juin 2012 23 Hôtel Carlton - Samedi
  • 24. Outils et Partenaires disponibles Fonds de développement local (FDL) - Financement des micro-projets de développement locaux; Institut National de la Décentralisation et du Développement Local (INDDL) - Renforcement de capacités des Agents locaux et régionaux avec professionnels du Tourisme Coopération Décentralisée - Mise en œuvre des projets communs dans l’aménagement du territoire, Agenda locaux intégrant leTourisme durable 24 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012
  • 25. Questions/Réponses MERCI DE VOTRE AIMABLE ET SINCERE ATTENTION Roger Mahazoasy Mail: mahazoasymeva2007@yahoo.fr Tel: 032 22 301 79/034 05 341 39 Ministère de la Décentralisation Site web: www.coopdecmada.mg « PENSER GLOBALEMENT ET AGIR LOCALEMENT » 25 Hôtel Carlton - Samedi 02 juin 2012