SlideShare une entreprise Scribd logo
REPUBLIC ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de L Enseignement supérieure et de la Recherche
Scientifique
Centre Universitaire Belhadj BOUCHAIB Ain Témouchent
Institue des Sciences et Technologie
Département de La Science de la Nature et de la Vie
Réaliser par :
 Merzouk chahrazed
 Saidi sara
Année Universitaire:2015/2016
Les bactéries lactiques appartiennent à un groupe des bactéries
bénéfiques, dont le trait commun est la production d’acide lactique.
Elle ont une activité antibactérienne due à une substance chimique
organique d’origine naturelle ou synthétique inhibant (bactériostatique)
ou tuant ( bactéricide) les bactéries pathogènes à faible concentration et
possédant une toxicité sélective
Dans se TP nous avons faire deux méthode de criblage des souches qui
signifier l'identification avec sélection
nous avons isolé deux souches lactiques, pour testé leur pouvoir acidifiant,
leur effet bactéricide et observé la zone des inhibition autours des cultures de
souche A ou B
i. Objectif de tp :
 Sélection des souches productrices des substances
antibactériennes .
 L'observation des zones de l'inhibition au toure des cultures.
 Apprenez les deux méthode de criblage des souche.
ii. Choix des souches :
 Souche à tester sont deux souches de bécteries lactiques (A et
B)
 Souche indicatrice (test) (C)
1. criblage directe sur boit pour la production d’antibiotique :
1.1. Matériel :
1. Deux Souchede bactéries lactique (A et B) milieu gélosé.
2. milieu Muller-Hinton (semi solide) .
3. soucheindicatrice C.
4. bec bunsen.
5. pépettes pasteure.
6. Incubateur.
1.2Protocol de méthode:
Ensemencement d'une
souche A etB sur milieu
gélosé et une Souche
inducatrice (C)
Souche indicatrice C
Ensemencementdans4ml de
milieuMuller-Hinton
Coulerla gélose molle sur
Les biotesensemencées
déjà A et B
Incubation 37°c /24à48
Observation
Incubation desboite une
nuit à 37°c /24à48
1.3 Résultat:
 On observe une croissance de la bactérie souche(C) au tour de la boite
Pétré et au milieu
 il n ya pas une zone d'inhibition au tour de souchelactique B
 L'apparition d'une petite zone d'inhibition au tour de souche lactique A
1.4 Interprétation :
L'apparition d'une zone de inhibition autour de souche A indiquer que la souche A elle
produit des substances antibactériennes inhibitrices (antibiotique) qui inhibe la croissance au
tue la souche indicatrice (c) qui est sensible.
L'absence de zone d'inhibition autour de souche B indiquer que la souche B elle n'a pas
produit des substrats antibectienne.
1.5Remarque :
La condensation des colonies au milieu de boite pétré indique la présence d'un
contamination qui faussait nous résultat.
2 .Criblage par analyse du pouvoir bactériostatique de surnageant de culture :
2.1 Matériel:
1. Pré -culturede soucheA et B.
2. boite de pétré coulé par milieu Müller-Hinton souche(c).
3. disque de papier buvarde.
4. centrifugeur.
5. Incubateur.
2.2Protocol de méthode:
Ensemence une souche C
dans la boitde pétri par
inondation
Séchage 20 min 37 °c
Centrifugationdespré-cultures
AetB (6000 T pendent 10 min )
Surnagent BSurnagent A
A B
C
A
B
Incubation
24 h à37°C
Un disque de papier
buvard impégné dans
le surnaget A
Un disque de papier
buvard impégné dans
le surnaget B
déposerlesdisques
sur la boite c
2.3Resultat :
 On observe une croissancede la souche(C) au milieu de la boite Pétré
 il n ya pas une zone d'inhibition au tour de disque de papier buvard
imprégné dans le surnagent de souche lactique B
 L'apparition d'une petite zone d'inhibition au tour de disque de papier
buvard imprégné dans le surnagent de souchelactique A
2.4Interpritaion:
 L'apparition d'une zone de inhibition autour de soucheA indiquer que la
souche A elle produit des substances antibactériennes inhibitrices
(antibiotique) qui se trouvent dans le surnagent ,inhibe la croissance au
tue la soucheindicatrice (c) qui est sensible.
 L'absence de zone d'inhibition autour de souche B indiquer que la souche
B elle n'a pas produit des substrats antibactériennes et leur surnagent ne
contient pas des substances antibactériennes.
III.Milieu Mueller-Hinton :
La gélose Mueller-Hinton est une gélose riche pour la réalisation de
l'antibiogramme standard
 Leur Composition:
 infusion de viande de bœuf : 300,0 ml
 peptone de caséine : 17,5 g
 amidon de maïs : 1,5 g
 agar : 17,0 g
 pH = 7,4
 Leur intérêt:
Nous avons utilisé le milieu de Mueller Hinton car il est reconnu par tous les
experts comme étant le milieu de référence pour l’étude de la sensibilité des
germes aux antibiotiques.
Les deux méthodes décrites pour la détection de souches
Lactiques productrices de bactériocines sont basées sur le principe que
ces substances protéiques peuvent diffuser dans un milieu de culture
solide ou semi solide qu’on inocule préalablement avec une souche
cible. La production de bactériocine est détectée par le pouvoir
inhibiteur du filtrat du micro-organisme testé sur la croissance du
germe cible.

Contenu connexe

Tendances

Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en Bactériologie
S/Abdessemed
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiqueAli Ali
 
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Dr Taoufik Djerboua
 
Dénombrement des bactéries.pdf
Dénombrement des bactéries.pdfDénombrement des bactéries.pdf
Dénombrement des bactéries.pdf
HasnaEssabery
 
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTIONDIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
Dr Taoufik Djerboua
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
S/Abdessemed
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologie
Hassan NAIT-SI
 
Techniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologieTechniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologie
S/Abdessemed
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
S/Abdessemed
 
Relation hote – bactérie
Relation hote – bactérieRelation hote – bactérie
Relation hote – bactérie
S/Abdessemed
 
Examen cytobacteriologique des prelevements genitaux et des infections sexuel...
Examen cytobacteriologique des prelevements genitaux et des infections sexuel...Examen cytobacteriologique des prelevements genitaux et des infections sexuel...
Examen cytobacteriologique des prelevements genitaux et des infections sexuel...
Dr Taoufik Djerboua
 
La famille des Enterobacteriaceae
La famille des EnterobacteriaceaeLa famille des Enterobacteriaceae
La famille des Enterobacteriaceae
Dr Taoufik Djerboua
 
La sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireLa sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoire
Abdel Hårii
 
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiquesRéaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Asmae LGUENSAT
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Elyakine Benmebkhout
 
Cours 1 physiologie microbienne
Cours 1 physiologie microbienneCours 1 physiologie microbienne
Cours 1 physiologie microbienne
SenouciKhadidja
 
Microsoft office power point presentation جديد ‫‬
Microsoft office power point presentation جديد ‫‬Microsoft office power point presentation جديد ‫‬
Microsoft office power point presentation جديد ‫‬Miraj Microbio
 
Les examens bactériologiques
Les examens bactériologiquesLes examens bactériologiques
Les examens bactériologiques
Meriamme Oue
 

Tendances (20)

Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en Bactériologie
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
 
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
 
Dénombrement des bactéries.pdf
Dénombrement des bactéries.pdfDénombrement des bactéries.pdf
Dénombrement des bactéries.pdf
 
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTIONDIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologie
 
Techniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologieTechniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologie
 
Coproculture
CoprocultureCoproculture
Coproculture
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
 
Relation hote – bactérie
Relation hote – bactérieRelation hote – bactérie
Relation hote – bactérie
 
Examen cytobacteriologique des prelevements genitaux et des infections sexuel...
Examen cytobacteriologique des prelevements genitaux et des infections sexuel...Examen cytobacteriologique des prelevements genitaux et des infections sexuel...
Examen cytobacteriologique des prelevements genitaux et des infections sexuel...
 
La famille des Enterobacteriaceae
La famille des EnterobacteriaceaeLa famille des Enterobacteriaceae
La famille des Enterobacteriaceae
 
La sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireLa sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoire
 
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiquesRéaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
Réaction antigène-anticorps appliquée en techniques immunologiques
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
 
Cours 1 physiologie microbienne
Cours 1 physiologie microbienneCours 1 physiologie microbienne
Cours 1 physiologie microbienne
 
Microsoft office power point presentation جديد ‫‬
Microsoft office power point presentation جديد ‫‬Microsoft office power point presentation جديد ‫‬
Microsoft office power point presentation جديد ‫‬
 
Les examens bactériologiques
Les examens bactériologiquesLes examens bactériologiques
Les examens bactériologiques
 
LIVRE pdf
LIVRE pdfLIVRE pdf
LIVRE pdf
 

En vedette

IBM AppScan Standard - The Web Application Security Solution
IBM AppScan Standard - The Web Application Security SolutionIBM AppScan Standard - The Web Application Security Solution
IBM AppScan Standard - The Web Application Security Solution
hearme limited company
 
Lab 2
Lab 2 Lab 2
IBM AppScan Enterprise - The total software security solution
IBM AppScan Enterprise - The total software security solutionIBM AppScan Enterprise - The total software security solution
IBM AppScan Enterprise - The total software security solution
hearme limited company
 
Extraction of Nucleic Acid From FFPE Tissue Samples
Extraction of Nucleic Acid From FFPE Tissue SamplesExtraction of Nucleic Acid From FFPE Tissue Samples
Extraction of Nucleic Acid From FFPE Tissue Samples
Thermo Fisher Scientific
 
Static Application Security Testing Strategies for Automation and Continuous ...
Static Application Security Testing Strategies for Automation and Continuous ...Static Application Security Testing Strategies for Automation and Continuous ...
Static Application Security Testing Strategies for Automation and Continuous ...
Kevin Fealey
 
Nucleic Acid Quantification Methods - DNA / RNA Quantification
Nucleic Acid Quantification Methods - DNA / RNA QuantificationNucleic Acid Quantification Methods - DNA / RNA Quantification
Nucleic Acid Quantification Methods - DNA / RNA Quantification
ajithnandanam
 
Nucleic Acid Purification
Nucleic Acid Purification Nucleic Acid Purification
Nucleic Acid Purification
Sai Ram
 
DNA Extraction and Isolation
DNA Extraction and IsolationDNA Extraction and Isolation
DNA Extraction and Isolation
binderline
 
Carrefour d'échanges 2010 (FSEDU) : S. Abourjeili - Recherche - Action - Remé...
Carrefour d'échanges 2010 (FSEDU) : S. Abourjeili - Recherche - Action - Remé...Carrefour d'échanges 2010 (FSEDU) : S. Abourjeili - Recherche - Action - Remé...
Carrefour d'échanges 2010 (FSEDU) : S. Abourjeili - Recherche - Action - Remé...
Université Saint Joseph de Beyrouth
 
(STG205) Secure Content Delivery Using Amazon CloudFront
(STG205) Secure Content Delivery Using Amazon CloudFront(STG205) Secure Content Delivery Using Amazon CloudFront
(STG205) Secure Content Delivery Using Amazon CloudFront
Amazon Web Services
 
Death by PowerPoint - Les PowerPoints qui tuent
Death by PowerPoint - Les PowerPoints qui tuentDeath by PowerPoint - Les PowerPoints qui tuent
Death by PowerPoint - Les PowerPoints qui tuent
Gregory Savi
 
CMC chapitre 6 la révolution génétique
CMC chapitre 6 la révolution génétiqueCMC chapitre 6 la révolution génétique
CMC chapitre 6 la révolution génétique
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
IBM AppScan Source - The SAST solution
IBM AppScan Source - The SAST solutionIBM AppScan Source - The SAST solution
IBM AppScan Source - The SAST solution
hearme limited company
 
DNA extraction presentation
DNA extraction presentationDNA extraction presentation
DNA extraction presentation
nortje
 
Dna extraction
Dna extractionDna extraction
Dna extraction
Geet_singh
 
Antiobiotiques
AntiobiotiquesAntiobiotiques
Antiobiotiques
Mede Space
 
Les conservateurs alimentaires
Les conservateurs alimentairesLes conservateurs alimentaires
Les conservateurs alimentaires
Sghaier Maha
 

En vedette (19)

IBM AppScan Standard - The Web Application Security Solution
IBM AppScan Standard - The Web Application Security SolutionIBM AppScan Standard - The Web Application Security Solution
IBM AppScan Standard - The Web Application Security Solution
 
Lab 2
Lab 2 Lab 2
Lab 2
 
IBM AppScan Enterprise - The total software security solution
IBM AppScan Enterprise - The total software security solutionIBM AppScan Enterprise - The total software security solution
IBM AppScan Enterprise - The total software security solution
 
Extraction of Nucleic Acid From FFPE Tissue Samples
Extraction of Nucleic Acid From FFPE Tissue SamplesExtraction of Nucleic Acid From FFPE Tissue Samples
Extraction of Nucleic Acid From FFPE Tissue Samples
 
Static Application Security Testing Strategies for Automation and Continuous ...
Static Application Security Testing Strategies for Automation and Continuous ...Static Application Security Testing Strategies for Automation and Continuous ...
Static Application Security Testing Strategies for Automation and Continuous ...
 
Nucleic Acid Quantification Methods - DNA / RNA Quantification
Nucleic Acid Quantification Methods - DNA / RNA QuantificationNucleic Acid Quantification Methods - DNA / RNA Quantification
Nucleic Acid Quantification Methods - DNA / RNA Quantification
 
Nucleic Acid Purification
Nucleic Acid Purification Nucleic Acid Purification
Nucleic Acid Purification
 
DNA Extraction and Isolation
DNA Extraction and IsolationDNA Extraction and Isolation
DNA Extraction and Isolation
 
Carrefour d'échanges 2010 (FSEDU) : S. Abourjeili - Recherche - Action - Remé...
Carrefour d'échanges 2010 (FSEDU) : S. Abourjeili - Recherche - Action - Remé...Carrefour d'échanges 2010 (FSEDU) : S. Abourjeili - Recherche - Action - Remé...
Carrefour d'échanges 2010 (FSEDU) : S. Abourjeili - Recherche - Action - Remé...
 
(STG205) Secure Content Delivery Using Amazon CloudFront
(STG205) Secure Content Delivery Using Amazon CloudFront(STG205) Secure Content Delivery Using Amazon CloudFront
(STG205) Secure Content Delivery Using Amazon CloudFront
 
Death by PowerPoint - Les PowerPoints qui tuent
Death by PowerPoint - Les PowerPoints qui tuentDeath by PowerPoint - Les PowerPoints qui tuent
Death by PowerPoint - Les PowerPoints qui tuent
 
CMC chapitre 6 la révolution génétique
CMC chapitre 6 la révolution génétiqueCMC chapitre 6 la révolution génétique
CMC chapitre 6 la révolution génétique
 
éXposé omb
éXposé ombéXposé omb
éXposé omb
 
Series temporelles
Series temporellesSeries temporelles
Series temporelles
 
IBM AppScan Source - The SAST solution
IBM AppScan Source - The SAST solutionIBM AppScan Source - The SAST solution
IBM AppScan Source - The SAST solution
 
DNA extraction presentation
DNA extraction presentationDNA extraction presentation
DNA extraction presentation
 
Dna extraction
Dna extractionDna extraction
Dna extraction
 
Antiobiotiques
AntiobiotiquesAntiobiotiques
Antiobiotiques
 
Les conservateurs alimentaires
Les conservateurs alimentairesLes conservateurs alimentaires
Les conservateurs alimentaires
 

Tp1 industriel :criblage des souches productrices des substances antibectériennes

  • 1. REPUBLIC ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de L Enseignement supérieure et de la Recherche Scientifique Centre Universitaire Belhadj BOUCHAIB Ain Témouchent Institue des Sciences et Technologie Département de La Science de la Nature et de la Vie Réaliser par :  Merzouk chahrazed  Saidi sara Année Universitaire:2015/2016
  • 2. Les bactéries lactiques appartiennent à un groupe des bactéries bénéfiques, dont le trait commun est la production d’acide lactique. Elle ont une activité antibactérienne due à une substance chimique organique d’origine naturelle ou synthétique inhibant (bactériostatique) ou tuant ( bactéricide) les bactéries pathogènes à faible concentration et possédant une toxicité sélective Dans se TP nous avons faire deux méthode de criblage des souches qui signifier l'identification avec sélection nous avons isolé deux souches lactiques, pour testé leur pouvoir acidifiant, leur effet bactéricide et observé la zone des inhibition autours des cultures de souche A ou B
  • 3. i. Objectif de tp :  Sélection des souches productrices des substances antibactériennes .  L'observation des zones de l'inhibition au toure des cultures.  Apprenez les deux méthode de criblage des souche. ii. Choix des souches :  Souche à tester sont deux souches de bécteries lactiques (A et B)  Souche indicatrice (test) (C)
  • 4. 1. criblage directe sur boit pour la production d’antibiotique : 1.1. Matériel : 1. Deux Souchede bactéries lactique (A et B) milieu gélosé. 2. milieu Muller-Hinton (semi solide) . 3. soucheindicatrice C. 4. bec bunsen. 5. pépettes pasteure. 6. Incubateur.
  • 5. 1.2Protocol de méthode: Ensemencement d'une souche A etB sur milieu gélosé et une Souche inducatrice (C) Souche indicatrice C Ensemencementdans4ml de milieuMuller-Hinton Coulerla gélose molle sur Les biotesensemencées déjà A et B Incubation 37°c /24à48 Observation Incubation desboite une nuit à 37°c /24à48
  • 6. 1.3 Résultat:  On observe une croissance de la bactérie souche(C) au tour de la boite Pétré et au milieu  il n ya pas une zone d'inhibition au tour de souchelactique B  L'apparition d'une petite zone d'inhibition au tour de souche lactique A 1.4 Interprétation : L'apparition d'une zone de inhibition autour de souche A indiquer que la souche A elle produit des substances antibactériennes inhibitrices (antibiotique) qui inhibe la croissance au tue la souche indicatrice (c) qui est sensible. L'absence de zone d'inhibition autour de souche B indiquer que la souche B elle n'a pas produit des substrats antibectienne. 1.5Remarque : La condensation des colonies au milieu de boite pétré indique la présence d'un contamination qui faussait nous résultat.
  • 7. 2 .Criblage par analyse du pouvoir bactériostatique de surnageant de culture : 2.1 Matériel: 1. Pré -culturede soucheA et B. 2. boite de pétré coulé par milieu Müller-Hinton souche(c). 3. disque de papier buvarde. 4. centrifugeur. 5. Incubateur.
  • 8. 2.2Protocol de méthode: Ensemence une souche C dans la boitde pétri par inondation Séchage 20 min 37 °c Centrifugationdespré-cultures AetB (6000 T pendent 10 min ) Surnagent BSurnagent A A B C A B Incubation 24 h à37°C Un disque de papier buvard impégné dans le surnaget A Un disque de papier buvard impégné dans le surnaget B déposerlesdisques sur la boite c
  • 9. 2.3Resultat :  On observe une croissancede la souche(C) au milieu de la boite Pétré  il n ya pas une zone d'inhibition au tour de disque de papier buvard imprégné dans le surnagent de souche lactique B  L'apparition d'une petite zone d'inhibition au tour de disque de papier buvard imprégné dans le surnagent de souchelactique A 2.4Interpritaion:  L'apparition d'une zone de inhibition autour de soucheA indiquer que la souche A elle produit des substances antibactériennes inhibitrices (antibiotique) qui se trouvent dans le surnagent ,inhibe la croissance au tue la soucheindicatrice (c) qui est sensible.  L'absence de zone d'inhibition autour de souche B indiquer que la souche B elle n'a pas produit des substrats antibactériennes et leur surnagent ne contient pas des substances antibactériennes.
  • 10. III.Milieu Mueller-Hinton : La gélose Mueller-Hinton est une gélose riche pour la réalisation de l'antibiogramme standard  Leur Composition:  infusion de viande de bœuf : 300,0 ml  peptone de caséine : 17,5 g  amidon de maïs : 1,5 g  agar : 17,0 g  pH = 7,4  Leur intérêt: Nous avons utilisé le milieu de Mueller Hinton car il est reconnu par tous les experts comme étant le milieu de référence pour l’étude de la sensibilité des germes aux antibiotiques.
  • 11. Les deux méthodes décrites pour la détection de souches Lactiques productrices de bactériocines sont basées sur le principe que ces substances protéiques peuvent diffuser dans un milieu de culture solide ou semi solide qu’on inocule préalablement avec une souche cible. La production de bactériocine est détectée par le pouvoir inhibiteur du filtrat du micro-organisme testé sur la croissance du germe cible.