Presenté par Oumayma Stitou & Mouhcine Boudanes
The great recession
L’impact de la crise
sur les pays
européens
18/05/2015
Introduction
La crise a pris une grande amplitude à partir de l’été 2007 pour se transformer
depuis octobre 2008 en « la p...
L’Union européenne est durement affectée par la crise des dettes souveraines. Cette
crise peut être interprétée comme la c...
Le Taux de croissance
• la chute du taux de croissance annuel brut des crédits octroyés
dans les pays de la zone euro, lié...
Evolution negative generalisée
Source FMI
L’Endettement
• Au cours de la période présentée, les ménages, tout comme les
sociétés financières, étaient en situation d...
2008: Dette publique : 69,9%
Déficit public : 2%
2009: Dette publique : 74,4%
Déficit public :6,8%
2010: Dette publique 85...
endettement privé endettement ménages
Une chute globale
Salaire Achat de logement Investissement Emploi
PIB Crédits bancaires Investissement Chômage
• Deux facteurs particuliers auraient freiné l'activité : la hausse des prix du pétrole et des matières
premières et la cr...
les prix du pétrole et des matières premières s'envolent
• Après un an de stabilité, le prix du pétrole a fortement augmenté à
partir de l'été 2010 : le prix du Brent de la mer du...
les plans de consolidation
Source : Eurostat, Ministères de l'économie des pays concernés, calculs des auteurs.
• Dès le d...
les plans de consolidation
Source : Eurostat, Ministères de l'économie des pays concernés, calculs des auteurs.
Note : les...
Les pays les plus touchés
Les pays les plus touchés
Les effets de la crise en Europe continuent d'être largement couverts
par les médias. Leur atten...
Les pays les plus touchés
Espagne
• +aug de la dette de 36 à 63% du PIB
• taux de chômage énorme de 20%
• 180 milliards € des crédits toxiques
• bai...
Espagne: l’économie espagnole, 4ème de l’Union Européenne, se trouve en première
ligne face à une crise qui semble ne plus...
Piste de réflexion
• La crise de 2007-2011 est le premier choc que doit traverser la zone Euro. C’est un
test de la solidi...
• La zone Euro est menacée de périr pour avoir oublié le triangle
d’impossibilité : « Il ne peut y avoir de monnaie commun...
Merci pour votre attention
Mots-clés : crise économique, division, État, fédéralisme, gouvernance,
intégration, nation, Union européenne, zone euro
L'Impact de la crise sur les pays européens
L'Impact de la crise sur les pays européens
L'Impact de la crise sur les pays européens
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'Impact de la crise sur les pays européens

336 vues

Publié le

La crise a pris une grande amplitude à partir de l’été 2007 pour se transformer depuis octobre 2008 en « la plus grave depuis la seconde guerre
mondiale». Le phénomène de contagion de la crise a des conséquences non
seulement sur l’ensemble de l’économie américaine mais de plus en plus à l’échelle mondiale.
Toute économie ouverte ne peut être à l’abri de cet événement majeur. Les pays du de l’Europe ne sont pas isolés du reste du monde, à bien des égards et à des degrés divers, ils en subissent les contrecoups

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
336
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'Impact de la crise sur les pays européens

  1. 1. Presenté par Oumayma Stitou & Mouhcine Boudanes The great recession L’impact de la crise sur les pays européens 18/05/2015
  2. 2. Introduction La crise a pris une grande amplitude à partir de l’été 2007 pour se transformer depuis octobre 2008 en « la plus grave depuis la seconde guerre mondiale». Le phénomène de contagion de la crise a des conséquences non seulement sur l’ensemble de l’économie américaine mais de plus en plus à l’échelle mondiale. Toute économie ouverte ne peut être à l’abri de cet événement majeur. Les pays du de l’Europe ne sont pas isolés du reste du monde, à bien des égards et à des degrés divers, ils en subissent les contrecoups
  3. 3. L’Union européenne est durement affectée par la crise des dettes souveraines. Cette crise peut être interprétée comme la conséquence de plusieurs faits importants : une absence de leadership européen, des inégalités fortes parfois anciennes entre les performances macroéconomiques des pays membres, des faiblesses structurelles déjà observables avant la crise dans certains pays. Mais le principal facteur de fragilité de l’Union européenne réside dans sa division interne. Tant que la problématique de l’intégration européenne ne sera pas appropriée par les citoyens européens eux-mêmes et tant que certaines politiques ne seront pas davantage coordonnées, l’Union restera sur le fil du rasoir
  4. 4. Le Taux de croissance • la chute du taux de croissance annuel brut des crédits octroyés dans les pays de la zone euro, liée à l’assèchement de crédits à l’échelle mondiale, a pour conséquence un net recul des activités de leurs entreprises et de la consommation des ménages. Incontestablement, cela entraîne une régression de la demande extérieure de matières premières, de ressources énergétiques mais aussi de produits manufacturés, ce qui occasionne des baisses consécutives de leur prix.
  5. 5. Evolution negative generalisée Source FMI
  6. 6. L’Endettement • Au cours de la période présentée, les ménages, tout comme les sociétés financières, étaient en situation de prêteurs nets pour la plupart des trimestres (on notera que le chiffre représente en fait les valeurs cumulées pour quatre trimestres), tandis que les sociétés non financières et les administrations publiques étaient en situation d’emprunteurs nets pour la plupart des trimestres
  7. 7. 2008: Dette publique : 69,9% Déficit public : 2% 2009: Dette publique : 74,4% Déficit public :6,8% 2010: Dette publique 85,4% Déficit public 6,4% Dette et déficit Publique
  8. 8. endettement privé endettement ménages
  9. 9. Une chute globale Salaire Achat de logement Investissement Emploi PIB Crédits bancaires Investissement Chômage
  10. 10. • Deux facteurs particuliers auraient freiné l'activité : la hausse des prix du pétrole et des matières premières et la crise des dettes souveraines en zone euro • La hausse des prix du pétrole et des matières premières aurait ainsi réduit l'activité d'un quart de point de produit intérieur brut (PIB) en zone euro (un peu plus en France ou en Allemagne), aussi bien en 2011 qu'en 2012. • La crise des dettes souveraines en zone euro s'est manifestée par l'augmentation des taux souverains dans les pays du Sud de l'Europe. Ceci pénaliserait l'investissement via la progression associée des taux privés. La hausse des taux ferait ainsi perdre 0,9 et 1,4 point de PIB en 2012 à l'Italie et à l'Espagne. En revanche, les mouvements de taux auraient un peu soutenu la croissance en France et surtout en Allemagne, leurs dettes publiques ayant statut de valeur refuge • Face aux hausses des taux, les pays européens ont engagé une consolidation budgétaire ambitieuse. À court terme, de tels ajustements • budgétaires ont un effet négatif sur l'activité, car ils pèsent sur la demande. • On estime pour 2012 qu'ils auraient réduit la croissance de plus d'un point de PIB en Italie et en Espagne et de 0,8 point en France.
  11. 11. les prix du pétrole et des matières premières s'envolent
  12. 12. • Après un an de stabilité, le prix du pétrole a fortement augmenté à partir de l'été 2010 : le prix du Brent de la mer du Nord est passé de 75 dollars au troisième trimestre 2010 à 115 dollars au deuxième trimestre 2011. De même, les matières premières agricoles et industrielles hors énergie se sont fortement renchéries à partir de l'été 2010. Tous ces prix sont ensuite restés en 2012 à des niveaux historiquement élevés.
  13. 13. les plans de consolidation Source : Eurostat, Ministères de l'économie des pays concernés, calculs des auteurs. • Dès le début 2011, les gouvernements européens ont mis en oeuvre des mesures de consolidation budgétaire pour rétablir la viabilité à long terme des finances publiques. Ces mesures ont parfois été accélérées pour répondre à la hausse des taux sur les dettes publiques. En Espagne et en Italie, notamment, la consolidation budgétaire s'accentue très fortement en 2012, alourdissant les impôts des ménages tout en réduisant les dépenses publiques. Les mesures d'économies mises en place par la France n'ont que faiblement augmenté entre 2011 et 2012, passant de 1,2 à 1,4 point de PIB. L'Allemagne a concentré sa consolidation sur 2011
  14. 14. les plans de consolidation Source : Eurostat, Ministères de l'économie des pays concernés, calculs des auteurs. Note : les plans de consolidation Lecture : en France, les mesures d'économies votées s'élèvent à 1,2 point de PIB en 2011, l'effort pesant pour 0,4 point sur les ménages, 0,7 point sur les entreprises et 0,1 point sur les administrations publiques.
  15. 15. Les pays les plus touchés
  16. 16. Les pays les plus touchés Les effets de la crise en Europe continuent d'être largement couverts par les médias. Leur attention s'est focalisée sur les pays les plus en difficulté comme la Grèce, l'Espagne ou l'Italie, ainsi que sur les mesures globales envisagées au niveau européen pour y faire face. Or l'impact n'a pas été le même sur chacun des 27 Etats membres de l'Union européenne.
  17. 17. Les pays les plus touchés
  18. 18. Espagne • +aug de la dette de 36 à 63% du PIB • taux de chômage énorme de 20% • 180 milliards € des crédits toxiques • baisse des salaires dans la fonction publique. Suppression d’ un certain nombre de subventions et réduction les investissements publics • Pas de croissance positive en 2010 Gréce • Problème de fond • déficit budgétaire de 13,5% en 2009 et 7,9% en 2010 • taux d’inflation de 4,6% en 2010, comparé à 1,5% dans la zone euro • Le taux de chômage a grimpé de 8,3% en 2007 à 11,8% en 2010 Italie Le taux de chômage de 6,2% en 2007 à 8,7% en 2010 l’Italie doit payer environ 2% de plus que l’Allemagne d’intérêts pour se refinancer sur les marchés Portugal En 2009, le déficit budgétaire atteint un chiffre record de 9,4% Entre 2007 et 2010, la dette publique augmente de 62% à 83% du PIB. un gel des salaires dans la fonction publique Les pays les plus touchés
  19. 19. Espagne: l’économie espagnole, 4ème de l’Union Européenne, se trouve en première ligne face à une crise qui semble ne plus finir. Très durement touché depuis 2007, le pays est entré en récession en 2008 et n’en sortira pas en 2013 : l’horizon est sombre pour les Espagnols qui avaient pourtant assisté à un formidable rattrapage économique pendant les années 2000. - chomage 40% pour les jeunes - chute des prix de l’immobilier Italie: Déjà avant la crise, l’Italie détenait la dette publique la plus grande dans l’UE (103% du PIB en 2007 ; le 3ème rang dans le monde). Grèce: Si la Grèce devait se refinancer par la vente d’emprunt d’Etat sur les marchés, elle paierait un taux d’intérêt de 12%, quatre fois plus que l’Allemagne. -La nécessité d’une restructuration de la dette grecque ne semble pas exclue. Portugal: Au Portugal, le problème principal n’est ni un secteur bancaire déboussolé ni une bulle immobilière. L’économie portugaise souffre de problèmes structurels. -Le Portugal est considéré comme important pour la stabilité financière de l’Espagne. Les banques espagnoles ont fortement investi dans le pays.
  20. 20. Piste de réflexion • La crise de 2007-2011 est le premier choc que doit traverser la zone Euro. C’est un test de la solidité de son organisation. Les résultats en sont négatifs. • La zone Euro est incapable de mettre en place une stratégie macroéconomique cohérente pour sortir de la dépression, pour récupérer les huit points d’activité qu’elle a coûtés à la zone. • Pire, depuis le début de l’année 2009, les marchés financiers spéculent sur la faillite et sur leur sortie de la zone de plusieurs des Etats membres de la zone. Trois des Etats membres ont été mis sous tutelle ; trois autres subissent des taux d’intérêt excessifs. • Incapables de mettre en œuvre la solidarité nécessaire, menacés par les agences de notation, les Etats membres en sont réduits à s’engager dans des politiques restrictives, en période d’austérité pour rassurer les marchés financiers.
  21. 21. • La zone Euro est menacée de périr pour avoir oublié le triangle d’impossibilité : « Il ne peut y avoir de monnaie commune entre des pays qui ont des situations et des stratégies économiques différentes et qui veulent garder des politiques budgétaires autonomes ». • Pas une journée sans que l’Allemagne ne soit citée en modèle par une partie de la presse française et par certaines personnalités politiques. L’Allemagne est montrée comme l’exemple à suivre car ses performances macroéconomiques sont meilleures que celles des autres pays. Par ailleurs l’Allemagne est un des quelques pays européens qui ont conservé une AAA pour leur dette souveraine auprès des agences de notation. PUT THE NAME OF YOUR COMPANY HERE
  22. 22. Merci pour votre attention
  23. 23. Mots-clés : crise économique, division, État, fédéralisme, gouvernance, intégration, nation, Union européenne, zone euro

×