RELATION
INVESTISSEURS
ENTREPRENEURS
MYTHE ET RÉALITÉ
VOUS Y CROYEZ ?
L’amour est dans le pré : un prétendant de
Claire balance qu’elle a eu une liaison avec un
des agriculteur...
DES MILLIONS PAR MAGIE ?
Ce serait trop simple !
Une entreprise a
besoin d’argent pour
se développer
Elle décide de faire
appel à un
investisseur
L’investisseur
« injecte ...
Parts (avant)
Fondateurs
QUI POSSÈDE L’ENTREPRISE ?
Parts (après)
Fondateurs
Investisseur
QUI POSSÈDE L’ENTREPRISE ?
« Masociété SAS, fournisseur
d’équipements réseaux haut
débit IP, annonce son premier
tour de table auprès de CDC
Entrepri...
« Biogaz : la société Gazéo
Environnement lève 2,6
millions euros
Gazéo SA, société spécialisée
dans la production d’énerg...
L’INVESTISSEUR,
UN ENTREPRENEUR
COMME LES AUTRES
MÉTIER DE L’INVESTISSEUR
Fond
Souscripteur n
Souscripteur 2
Souscripteur 1 Start-up 1
Start-up 2
Start-up n
A fort
potenti...
MÉTIER DE L’INVESTISSEUR
Fond
Souscripteur n
Souscripteur 2
Souscripteur 1 Start-up 1
Start-up 2
Start-up nClients Cibles
MÉTIER DE L’INVESTISSEUR
Fond
Souscripteur n
Souscripteur 2
Souscripteur 1 Cheval 1
Cheval 2
Cheval nClients Cibles
MÉTIER DE L’INVESTISSEUR
Fond
Souscripteur n
Souscripteur 2
Souscripteur 1 Tableau 1
Tableau 2
Tableau nClients Cibles
MÉTIER DE L’INVESTISSEUR
Définition d’une
stratégie
d’investissement
Levée de fonds Investissement
Suivi des
investissemen...
Secteur d’activité
Zone géographiques
Niveau de maturité
Nature des risques
Etc.
STRATÉGIE D’INVESTISSEMENT
CYCLE DE VIE D’UN FOND
100 %
Taux de
liquidité
du fond
Temps
Liquidation
du fond
2 ans - Période
d’investissement
3 ans - ...
MODÈLE DE REVENU D’UN FOND
Frais de gestion (1,5 à 2,5 % par an)
Carried Interest
UN DEAL, VU DU CÔTÉ INVESTISSEUR, EN 4
QUESTIONS
Marché
Produit / Offre
Business Model
Equipe
Croit-on au potentiel de l’e...
UN DEAL, VU DU CÔTÉ INVESTISSEUR, EN 4
QUESTIONS
Valeur à 4 ou 5 ans =
20 à 30 M€
Méthode des comparables
PER (Price Earni...
UN DEAL, VU DU CÔTÉ INVESTISSEUR, EN 4
QUESTIONS
3
Quel profil de risque présente l’entreprise ?
Quel multiple doit-on att...
UN DEAL, VU DU CÔTÉ INVESTISSEUR, EN 4
QUESTIONS
4 Quelle valorisation proposer ?
Estimation de la valeur d’entreprise à 4...
ON N’A RIEN
SANS RIEN
PACTE D’ACTIONNAIRES
« Donnant – Donnant »
Négociabilité des actions
Partage de la valeur
Partage du pouvoir (gouvernance)
Clause de sortie (buy or sale)
Lock up, clause de respiration
Drag along, Tag along, sortie prioritaire
Good leaver, Bad leaver
La vie n’est pas un long fleuve tranquille
Montant
investit
par deal
Multiple
réalisé
Sortie
2 10 20
2 4 8
2 2 4
2 1,8 3,6...
Ratchet
EXEMPLE DE FULL RATCHET
1er tour de 1 M€ sur une valo
pré money de 4 M€
Apport
en €
Nbre
d’actions
% du
capital
Apport
en ...
EXEMPLE DE FULL RATCHET
2ème tour de 1,5 M€ sur une
valo pré money de 3 M€
Full Ratchet
Apport
en €
Nbre
d’actions
% du
ca...
Clause de protection à la baisse
Clauses de liquidation préférentielle
EXEMPLE DE « LIQUID PREF »
Sortie acceptée à 2,5 M€
L’investisseur prend 1 M€
Reste 1,5 M€ à répartir
1er tour de 1 M€ sur...
Partage du pouvoir
A bas la démocratie !
Une démarche TRES structurante
Que veut dire la valorisation sans le pacte ?
On ne connait les conditions réelles d’un dea...
CE QU’IL FAUT RETENIR
Mauvaise pioche !
Belle aventure
Surperformance
LA CIBLE IDÉALE
BACK-UP
QUAND LEVER DES FONDS ?
Croyance
Faits
Résultats
Croyance
QUAND LEVER DES FONDS ?
Produit
Marché
(early adopters)
Industrialisation
Marché
Exécution
Temps /
maturité de
l’entreprise
QUAND LEVER DES FONDS ?
Produit
Marché
(early adopters)
Industrialisation
Marché
Exécution
Temps /
maturité de
l’entrepris...
PROFILS DE FINANCEURS
Produit
Marché
(early adopters)
Industrialisation
Marché
Exécution
Temps /
maturité de
l’entreprise
...
10 K€
200 K€
600 K€
Montants
Sollicités
Temps /
maturité de
l’entreprise
Capital risque ou Capital
Création
Plusieurs
mill...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les rapports entre investisseurs et entrepreneurs : une question d'ADN (Par Jean-François Galloüin)

781 vues

Publié le

Intervention de Jean-François Galloüin lors du séminaire de rentrée 2015 de Melcion, Chassagne & Cie.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
781
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Souscripteurs : Institutionnels
    (Fonds de pension, Banques, Assurances, etc.)
    ou
    Particuliers (défiscalisation)
    Portefeuille de start-ups
  • Souscripteurs : Institutionnels
    (Fonds de pension, Banques, Assurances, etc.)
    ou
    Particuliers (défiscalisation)
    Portefeuille de start-ups
  • Souscripteurs : Institutionnels
    (Fonds de pension, Banques, Assurances, etc.)
    ou
    Particuliers (défiscalisation)
    Portefeuille de start-ups
  • Souscripteurs : Institutionnels
    (Fonds de pension, Banques, Assurances, etc.)
    ou
    Particuliers (défiscalisation)
    Portefeuille de start-ups
  • De l’ordre de 20 % de la plus-value pour autant que le rendement pour les souscripteurs du fonds dépasse un certain pourcentage annuel (au moins 8 % par an).
  • Donner à voir, plutôt que donner à croire
  • L’investisseur doit trouver de la liquidité pour ses clients
    Cas des Business Angels et Family Offices
  • L’investisseur s’assure que les fondateurs vont rester intéressés par l’entreprise
  • Les minoritaires ne doivent pas bloquer une sortie
    Les investisseurs veulent sortir en même temps que les fondateurs, ou en priorité avant les fondateurs
  • L’investisseur fait un pari sur une équipe. Il veut s’en assurer la fidélité et l’engagement
  • L’investisseur se prémunit d’un second tour à la baisse
  • L’investisseur se prémunit de
    mauvaises performances possibles de
    l’entreprise (business, produit, etc.)
  • http://fr.fotolia.com/id/53232661
    L’investisseur se prémunit d’une sortie sur une valeur décevante
  • http://fr.fotolia.com/id/40887547
    L’investisseur souhaite exercer un certain contrôle sur l’entreprise, même lorsqu’il est minoritaire

    Cession d’actifs, engagement de dépenses hors budget, rémunérations, recrutement de personnes clés, investissements, etc.
  • Aides associatives ou publiques : Prêts d’honneur (Réseau Entreprendre, Scientipôle Initiative, etc.), BPI (Banque Publique d’Investissement), Pôles de Compétitivité / FUI, Incubateurs, Pépinières, CIR (Crédit d’Impôt Recherche), CICE (Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi), etc.
    Capital amorçage : 3F (Friends, Family & Fools)
    Business Angels
    Fonds d’amorçage
    Capital risque ou capital création : Sociétés de Capital Risque, FCPR, FCPI, FIP, etc.
    Family Office
    Corporate Venture Capital
  • Les rapports entre investisseurs et entrepreneurs : une question d'ADN (Par Jean-François Galloüin)

    1. 1. RELATION INVESTISSEURS ENTREPRENEURS MYTHE ET RÉALITÉ
    2. 2. VOUS Y CROYEZ ? L’amour est dans le pré : un prétendant de Claire balance qu’elle a eu une liaison avec un des agriculteurs « Je me suis senti vraiment trahi »
    3. 3. DES MILLIONS PAR MAGIE ?
    4. 4. Ce serait trop simple !
    5. 5. Une entreprise a besoin d’argent pour se développer Elle décide de faire appel à un investisseur L’investisseur « injecte » de l’argent dans l’entreprise en échange de parts LE PRINCIPE
    6. 6. Parts (avant) Fondateurs QUI POSSÈDE L’ENTREPRISE ?
    7. 7. Parts (après) Fondateurs Investisseur QUI POSSÈDE L’ENTREPRISE ?
    8. 8. « Masociété SAS, fournisseur d’équipements réseaux haut débit IP, annonce son premier tour de table auprès de CDC Entreprises Innovation pour un montant de 1,5 millions d’euros. Créée en juin 2003 par trois ingénieurs, la société était jusque là financée sur fonds propres. Cette levée de fonds va lui permettre… » DEUX CAS RÉELS Juin 2005 Une prise participation de 33% du capital. Soit une valeur post money de 4,5 M€ ! Ou encore une valeur pré money de 3,0 M€ 2003 2004 2005 2006 2007 Fonds propres 40 000 120 000 1 480 000 1 450 000 1 560 000 CA (€) 20 000 310 000 970 000 1 900 000 3 400 000 Rés. Net (% CA) -10,7 -12,5 -8,3 -1,7 3,4
    9. 9. « Biogaz : la société Gazéo Environnement lève 2,6 millions euros Gazéo SA, société spécialisée dans la production d’énergie renouvelable par méthanisation, créée en 2006, annonce sa première levée de fonds. Celle-ci a été menée par les fonds de capital-risque Oddo Asset Management et XAnge Private Equity. » Juillet 2007 DEUX CAS RÉELS Une prise participation de 33% du capital. Soit une valeur post money de 7,8 M€ ! Ou encore une valeur pré money de 5,2 M€ 2006 2007 Fonds propres 160 000 2 530 000 CA (€) 195 000 330 000 Rés. Net (% CA) -38,7 -48,2
    10. 10. L’INVESTISSEUR, UN ENTREPRENEUR COMME LES AUTRES
    11. 11. MÉTIER DE L’INVESTISSEUR Fond Souscripteur n Souscripteur 2 Souscripteur 1 Start-up 1 Start-up 2 Start-up n A fort potentiel !!!
    12. 12. MÉTIER DE L’INVESTISSEUR Fond Souscripteur n Souscripteur 2 Souscripteur 1 Start-up 1 Start-up 2 Start-up nClients Cibles
    13. 13. MÉTIER DE L’INVESTISSEUR Fond Souscripteur n Souscripteur 2 Souscripteur 1 Cheval 1 Cheval 2 Cheval nClients Cibles
    14. 14. MÉTIER DE L’INVESTISSEUR Fond Souscripteur n Souscripteur 2 Souscripteur 1 Tableau 1 Tableau 2 Tableau nClients Cibles
    15. 15. MÉTIER DE L’INVESTISSEUR Définition d’une stratégie d’investissement Levée de fonds Investissement Suivi des investissements, réinvestissiements, reporting Désinvestissements
    16. 16. Secteur d’activité Zone géographiques Niveau de maturité Nature des risques Etc. STRATÉGIE D’INVESTISSEMENT
    17. 17. CYCLE DE VIE D’UN FOND 100 % Taux de liquidité du fond Temps Liquidation du fond 2 ans - Période d’investissement 3 ans - Période de désinvestissement … … … Investissement SU1 Investissement SU2 Investissement SU3 Réinvestissement SU5 Réinvestissement SU2 Désinvest. SU2 Désinvest. SU6 Désinvestissements SUx Désinvestissement SU3
    18. 18. MODÈLE DE REVENU D’UN FOND Frais de gestion (1,5 à 2,5 % par an) Carried Interest
    19. 19. UN DEAL, VU DU CÔTÉ INVESTISSEUR, EN 4 QUESTIONS Marché Produit / Offre Business Model Equipe Croit-on au potentiel de l’entreprise ?1
    20. 20. UN DEAL, VU DU CÔTÉ INVESTISSEUR, EN 4 QUESTIONS Valeur à 4 ou 5 ans = 20 à 30 M€ Méthode des comparables PER (Price Earning Ration) PSR (Price to Sales Ratio) Quelle pourrait être la valeur de l’entreprise dans 4 ou 5 ans ? 2
    21. 21. UN DEAL, VU DU CÔTÉ INVESTISSEUR, EN 4 QUESTIONS 3 Quel profil de risque présente l’entreprise ? Quel multiple doit-on attendre pour rémunérer ce risque ? Modèle High Risk / High Return Approche théorique : • même montant investi • pas de frais de gestion • 100% du fond investi Montant investit par deal Multiple réalisé Sortie 2 10 20 2 4 8 2 2 4 2 1,8 3,6 2 1,4 2,8 2 1,4 2,8 2 0,8 1,6 2 0,8 1,6 2 0 0 2 0 0 20 2,22 44,4
    22. 22. UN DEAL, VU DU CÔTÉ INVESTISSEUR, EN 4 QUESTIONS 4 Quelle valorisation proposer ? Estimation de la valeur d’entreprise à 4 ou 5 ans (benchmark, ratios) 25 M€ Estimation du risque de faire ou ne pas faire le plan, détermination du multiple recherché X 5 Montant demandé pour faire le plan 1,5 M€ Part du capital demandé à l’entrée 30 % Valeur post money induite 5 M€ Valeur pré money induite 3,5 M€
    23. 23. ON N’A RIEN SANS RIEN
    24. 24. PACTE D’ACTIONNAIRES « Donnant – Donnant » Négociabilité des actions Partage de la valeur Partage du pouvoir (gouvernance)
    25. 25. Clause de sortie (buy or sale)
    26. 26. Lock up, clause de respiration
    27. 27. Drag along, Tag along, sortie prioritaire
    28. 28. Good leaver, Bad leaver
    29. 29. La vie n’est pas un long fleuve tranquille Montant investit par deal Multiple réalisé Sortie 2 10 20 2 4 8 2 2 4 2 1,8 3,6 2 1,4 2,8 2 1,4 2,8 2 0,8 1,6 2 0,8 1,6 2 0 0 2 0 0 20 2,22 44,4
    30. 30. Ratchet
    31. 31. EXEMPLE DE FULL RATCHET 1er tour de 1 M€ sur une valo pré money de 4 M€ Apport en € Nbre d’actions % du capital Apport en € Nbre d’actions nouvelles % du capital Mark 6 000 600 60,00 0 600 48,00 Cheryl 4 000 400 40,00 0 400 32,00 Invest 1 1 000 000 250 20,00 10 000 1 000 100,00 1 000 000 1 250 100,00 1
    32. 32. EXEMPLE DE FULL RATCHET 2ème tour de 1,5 M€ sur une valo pré money de 3 M€ Full Ratchet Apport en € Nbre d’actions % du capital Apport en € Nbre d’actions nouvelles % du capital Mark 6 000 600 45,01 0 600 30,02 Cheryl 4 000 400 30,01 0 400 20,01 Invest 1 0 333 24,98 500 000 555 27,76 Invest 2 1 000 000 444 22,21 10 000 1 333 100,00 1 500 000 1 999 100,00 2 3
    33. 33. Clause de protection à la baisse
    34. 34. Clauses de liquidation préférentielle
    35. 35. EXEMPLE DE « LIQUID PREF » Sortie acceptée à 2,5 M€ L’investisseur prend 1 M€ Reste 1,5 M€ à répartir 1er tour de 1 M€ sur une valo pré money de 2 M€ Apport en € Nbre d’actions % du capital Apport en € Nbre d’actions nouvelles % du capital Mark 6 000 600 60,00 0 600 40,00 Cheryl 4 000 400 40,00 0 400 26,67 Invest 1 000 000 500 33,33 10 000 1 000 100,00 1 000 000 1 500 100,00 1 Montant % « réel » Mark 600 000 24,00 Cheryl 400 000 16,00 Total Invest 1 500 000 60,00 32
    36. 36. Partage du pouvoir A bas la démocratie !
    37. 37. Une démarche TRES structurante Que veut dire la valorisation sans le pacte ? On ne connait les conditions réelles d’un deal qu’au moment de la sortie CE QU’IL FAUT RETENIR
    38. 38. CE QU’IL FAUT RETENIR Mauvaise pioche ! Belle aventure Surperformance
    39. 39. LA CIBLE IDÉALE BACK-UP
    40. 40. QUAND LEVER DES FONDS ? Croyance Faits Résultats Croyance
    41. 41. QUAND LEVER DES FONDS ? Produit Marché (early adopters) Industrialisation Marché Exécution Temps / maturité de l’entreprise
    42. 42. QUAND LEVER DES FONDS ? Produit Marché (early adopters) Industrialisation Marché Exécution Temps / maturité de l’entreprise Passage à l’échelle Dirigeant Recherche d’un Business Model viable Créateur
    43. 43. PROFILS DE FINANCEURS Produit Marché (early adopters) Industrialisation Marché Exécution Temps / maturité de l’entreprise Aides associatives et/ou publiques et/ou Love Money Capital amorçage / BA Capital risque ou Capital Création
    44. 44. 10 K€ 200 K€ 600 K€ Montants Sollicités Temps / maturité de l’entreprise Capital risque ou Capital Création Plusieurs millions d’euros Aides associatives et/ou publiques et/ou Love Money Pas de prise de participation au capital Capital amorçage / BA Prise de participation au capital PROFILS DE FINANCEURS

    ×