Proposition de partenariat
Développer la production agricole des petits exploitants                                 au Burkina Faso et au Niger     U...
Nombre de bénéficiaires et zones d’interventionELEMENTS CLESDurée: 4 ans (2011 - 2015)Lieu: Burkina Faso, province de laGn...
Les 4 étapes du projet Etape 4 - Multiplier les débouchés pour                                                            ...
Activités et impacts du projet           1     Etape 1: Les petits producteurs sont                                    E...
Budget prévisionnel Burkina Faso   Vous pourrez découvrir ci-dessous, une présentation synthétique du budget prévisionnel ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

TEST

313 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
313
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

TEST

  1. 1. Proposition de partenariat
  2. 2. Développer la production agricole des petits exploitants au Burkina Faso et au Niger Une approche globale pour un programme innovantLe projet vise à accompagner les petits exploitants de deux provincesdu Burkina Faso et du Niger tout au long du processus de productionet de commercialisation de leurs cultures en leur donnant accès auxmatières premières, aux services et aux formations innovants. Le butest de redynamiser la production agricole et l’élevage afin depermettre aux populations des 13 villages ciblés de répondre à leursbesoins de base (alimentation et augmentation des ressources) tout enutilisant des techniques efficaces et respectueuses del’environnement. Proposition de partenariatSOS SAHEL souhaite proposer à la Fondation JM Bruneau de soutenir les exploitants burkinabé, soit 8 200 producteurs à hauteur de20 000€ pour l’année 1 du projet. Grâce à votre soutien, ils pourront améliorer durablement leurs conditions de vie par lerenforcement de leurs activités agricoles.
  3. 3. Nombre de bénéficiaires et zones d’interventionELEMENTS CLESDurée: 4 ans (2011 - 2015)Lieu: Burkina Faso, province de laGnagna, 7 communes (Bogandé,Coalla, Bilanga, Liptougou, Manni,Pièla, Thion)Niger, province de Tillabéri , 6communes (Tillabéri, Téra, Kollo,Ouallam, Say et Filingué)Population cibleAu Burkina Faso : 8 200producteurs vulnérables, dont7 800 femmes. Villages cibles au BurkinaAu total, 12 276 personnes au Faso (ci-contre)Burkina Faso et au Niger.A long terme, près de 307 000personnes au Burkina Faso et60 000 personnes au Niger.Budget prévisionnel total :1 738 315 €Dont budget prévisionnel pour le Ouagadougou 214 kmBurkina Faso : 825 045€Partenaires financiersUnion Européenne, Agencefrançaise de développement etJardiland
  4. 4. Les 4 étapes du projet Etape 4 - Multiplier les débouchés pour Etape 1 - Faciliter l’accès aux intrants: la commercialisation des récoltes et du semences, engrais, aliments pour bétail bétail au niveau local et international; 4 1 et produits vétérinaires favoriser l’accès au micro-crédit Commercialisation Intrants Pôle de services 3 2 Etape 2 - Augmenter la production agricole:Etape 3 - Perfectionner les techniques de conservation et de transformation des Transformation Production conseils et formations, techniques de récoltes: formations, dispositif de production et matérielwarrantage et plateformes multifonctions
  5. 5. Activités et impacts du projet 1  Etape 1: Les petits producteurs sont  Etape 2: Les petits producteurs ont accès à approvisionnés en semences et en engrais et l’innovation et à l’information grâce aux peuvent diversifier leur culture. formations. Ils sont plus autonomes et peuvent 2 développer d’autres activités génératrices de revenus. • Création ou renforcement de 24 boutiques d’intrants agro- • Formation de 1 500 femmes aux techniques d’embouche pastoraux • Formation de 18 auxiliaires para-vétérinaires • Consolidation de 33 pépinières • Formations de 10 animatrices et 40 productrices aux • Appui à la production de fumure organique techniques de production des produits maraîchers • Formations en technique de multiplication de semences, de • Accompagnement des femmes à la création de mini-fermes production et de conservation des produits maraîchers • Mise en place de 8 champs écoles pour résoudre les • Création d’un réseau de 20 fournisseurs de semences problèmes de gestion de terres dégradées maraîchères et fourragères 4  Etape 4: Les ventes sont facilitées, rentables et  Etape 3: La sécurité alimentaire est améliorée grâce au stockage de céréales et aux formations l’accès au micro-crédit amélioré. Les revenus des en technique de conservation. producteurs sont réguliers et les organisations paysannes renforcées. De nouveaux débouchés3 locaux ou internationaux sont identifiés. • Développement du warrantage, un système de crédit garanti sur le stock des récoltes • Formations au micro-crédit et au recouvrement • Installation de 2 plateformes multifonctionnelles au sein de 2 • Mise en relation avec des institutions de micro-finance groupements de femmes pour la transformation du niébé et • Formations aux techniques de commercialisation des céréales en farine • Planification de la production et études de marché • Livraison de 2 broyeurs à 2 000 femmes pour faciliter la coupe • Organisation de foires communales agro-sylvo-pastorales du fourrage et de 12 hache-pailles à moteur pour varier • Participation aux rencontres et concertations aux niveaux l’alimentation des animaux communal, départemental, provinciale et régional • Soutien à la recherche de techniques de conservation
  6. 6. Budget prévisionnel Burkina Faso Vous pourrez découvrir ci-dessous, une présentation synthétique du budget prévisionnel des actions menées au Burkina Faso. Vous trouverez le budget détaillé joint en annexe. Nous proposons à la Fondation JM Bruneau de soutenir l’année 1 des activités du projet au Burkina Faso à hauteur de 20 000€. Toutes les années Année 1 (2011/2012) Dépenses Coûts (en EUR) Coûts (en CFA) Coûts (en EUR) Coûts (en CFA)Investissement matériel et fournitures dont :- Achat de machines pour l’alimentation du bétail et de plateformes multifonctionnelles- Rénovation ou création des boutiques d’intrants- Fournitures d’intrants et kits de fumure organique 278 801 182 881 468 78 664 51 600 201- Mise en place des pépinières, des gabions et de 8 champs écoles- Soutien au réseau de commercialisation et aux réseaux de producteurs- Fonds pour la mise en place du warrantage et du reboisement par contrat…Diagnostique, ateliers et formations 39 600 25 975 897 24 350 15 972 553Autres coûts, services (audit, évaluation) 19 737 12 946 656 3 652 2 395 817Ressources humaines 308 120 202 113 471 82 608 54 186 968Voyages mission 25 550 16 759 701 7 950 5 214 858Frais bureau local 62 544 41 026 175 15 636 10 256 544Sous-total 734 352 481 703 368 212 860 139 626 941Provision pour imprévus (entre 5 et 7% des coûts de laction) 36 718 24 085 168 10 643 6 981 347Frais administratifs (entre 7 et 9% des coûts de laction) 53 975 35 405 198 15 645 10 262 580Total Burkina Faso 825 045 € 541 193 734 239 148 € 156 870 868Total Burkina Faso et Niger 1 738 315 € 1 140 260 066 528 933 € 346 957 239

×