Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées

3 132 vues

Publié le

Découvrez la 8ème édition du Diagnostic de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 132
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
167
Actions
Partages
0
Téléchargements
107
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Diagnostic 2012 de la Société de l'Information en Midi-Pyrénées

  1. 1. Janvier 2013 Agence régionale du numérique
  2. 2. 2
  3. 3. S o m m a i reLES CHIFFRES CLÉS 2012 Page 4LE WEB SOCIAL EN MIDI-PYRÉNÉES Page 6LACCESSIBILITÉ EN MIDI-PYRÉNÉES Page 7Le numérique dans les foyers Page 8Les jeunes et le numérique Page 16 • Les équipements et usages d’Internet par les 15/24 ans • Les TIC dans l’enseignementLes Collectivités et Internet Page 25Le Réseau Cyber-base Midi-Pyrénées Page 38Les Offices de tourisme et le web social Page 42La filière TIC en Midi-Pyrénées Page 48La FOAD : le réseau Pyramide Page 56 3
  4. 4. LES CHIFFRES CLÉS 2012 L’ÉQUIPEMENT DES MIDI-PYRÉNÉENS Mobile Ordinateur Tablette Connexion 90% 78% 11% 77% Foyers 39% possèdent un Smartphone 15/24 ans 94% 91% 17% nc 79% 47% nc nc +65 ans LES INTERNAUTES MIDI-PYRÉNÉENS 95% via un ordinateur se connectent 83% assidus d’Internautes mais progression des autres supports 81% d’Internautes connexion tous les jours ou presque 1 senior sur 2 97% se connectent est internaute dont 74% assidus à domicile 37% 10% de mobinautes de "tablonautes" Mobile Tablette 15/24 ans 97% d’Internautes 75% dont 89% assidus de mobinautes4
  5. 5. LES ACTIVITÉS SUR INTERNET 45% des Internautes sont inscrits 49% des Internautes déclarent contribuer sur au moins 1 réseau social sur Internet 36% des Midi-Pyrénéens 73% des Internautes utilisent des services Facebook toujours plébiscité administratifs en ligne 95% des Internautes inscrits sur un réseau le sont sur Facebook 55% sont des acheteurs soit 35% des Midi-Pyrénéens en ligne 15/24 ans 78% sont inscrits 99,6% sur un réseau social sur facebook TOUJOURS PLUS DE SERVICES Pour les Midi-Pyrénéens Pour les lycéens et étudiants31% des Communes ont un site Internet, établissements connectés à 75% des habitants de la région ont 292 l’ENT Midi-Pyrénées accès à de l’information communale 56% des Intercommunalités et ordiLib’ distribués 10 666 72% des Pays proposent également un site pour la saison 2011/2012 52 espaces Cyber-base établissements membres de l’UNR 169 animateurs sur les 8 départements soit 1000 674 étudiants 14 pour découvrir et être initiés et 12 622 personnels à de nouveaux usages d’Internet 135 000 cartes Multi-services Se former grâce à la FOAD de l’Université de Toulouse actives 14 sites Pyramide, 30 animateurs, pour 2 493 transactions par jour 97 formateurs et 46 formations LA FILIÈRE TIC RÉGIONALE17 télécentres 2 608 établissements + de 27 000 salariésmis à la dispositiondes télétravailleurs inscrits dans les CCI Éffectif moyen : 25 salariés ou des co-workers de la région 12% sont des ETI ou des grandes entreprises / 16% des start-ups 87% ont prévu de recruter à court ou long terme 5
  6. 6. LE WEB SOCIAL EN MIDI-PYRÉNÉES LES MIDI-PYRÉNÉENS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX 45% des Internautes de Midi-Pyrénées sont inscrits sur au moins 1 réseau social 36% de la population de Midi-Pyrénées 58% des inscrits les fréquentent assiduement (tous les jours ou presque) 33% les fréquentent régulièrement 95% des Internautes inscrits sur un réseau le sont sur Facebook 78% Les 15/24 ans de la région sont moins15/24 ans inscrits sur les réseaux sociaux d’inscrits sur 1 réseau social que les autres jeunes en France (93%) Facebook fait l’unanimité chez les jeunes de la région en termes d’inscription. Sur les 78% d’inscrits sur un réseau social, 99,6% le sont sur Facebook. Communes Intercommunalités PaysCollectivités Sites comptant au moins un lien permettant de partager du contenu sur les réseaux sociaux 11,5% 15% 13% Développement de leur page publique sur Facebook et d’un compte Twitter 3% 1,2% 4% 1,7% 1/23 0/23 Collectivités utilisant Dailymotion et YouTube pour publier leurs vidéos 4% 3% 2% 7% 1 sur 23 Pays LES OFFICES DE TOURISME ET LE WEB SOCIAL 48% des off ices de tourisme sont présents sur Facebook 18% sont présents sur Twitter 6
  7. 7. L’ACCESSIBILITÉ EN MIDI-PYRÉNÉES AAA L’ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE DES SITES INTERNET DE C OLLECTIVITÉS Ardesi, pour 2012, a analysé 3 critères qui semblent essentiels pour rendre a minima un site accessible : - le site comporte des cadres/frames : cette pratique est à proscrire ; - la taille du texte est variable ; - la navigation reste possible sur l’ensemble du site en utilisant exclusivement le clavier. Sites Sites offrent Sites permettent ne comportent pas la possibilité de modifier de naviguer de cadre la taille des textes en utilisant le clavier Communes Intercommunalités Pays AAA L’ACCESSIBILITÉ DU RÉSEAU CYBER-BASE MIDI-PYRÉNÉES Accueil des personnes Matériel Actions en situation de handicap mis à disposition mises en place dans les espaces des espaces Cyber-base des espaces des espaces organisent64% estiment que leur local 27% disposent 11% des actions dédiées semble répondre d’au moins à ce public. aux conditions 1 poste dédié minimales pour accueillir et équipé des espaces organisent une personne pour accueillir 18% des actions de formation en situation de handicap. ces publics. dédiées au personnel de structures spécifiques. considèrent leur local sont équipés27% adapté mais pas 11% de matériel travaillent avec à toutes les situations. spécifique. 12% une association d’aide aux personnes en situation de handicap. 7
  8. 8. Le numériqueFOYERS dans les f oyer sJEUNES  Équipements des foyers midi-pyrénéens  Chiffres clés 2012COLLECTIVITÉS Mobile Ordinateur Tablette Liseuse électronique Connexion E-book Foyers midi-pyrénéens 90% 78% 11% 2% 77%RÉSEAU CYBER-BASE Foyers français 90% 76% 11% 2% 76% Le téléphone mobile et l’ordinateur sont bien installés dans les foyers : ils sont au niveau de la moyenne nationale. Ces équipements font partie intégrante du quotidien des Midi-Pyrénéens. Si le mobile reste le premier équipement des foyers, une nette progression des équipements en Smart-TOURISME phone et en téléphone mobile connecté est à noter. Parmi les possesseurs d’un téléphone mobile, 39% possèdent un Smartphone et 46% disposent d’un accès Internet via leur mobile.  Forte progression des tablettes La tablette a connu une progression de 7 points en 1 an, ce sont 11% des foyers midi-pyrénéens qui en possèdent une. Ce fort développement risque de perdurer dans la mesure où 5% des foyersFILIÈRE TIC ont l’intention d’en acquérir une d’ici octobre 2013 (contre 3% en 2011). Pour certains usages, la tablette apparait comme un écran qui pourrait de plus en plus se substituer à l’ordinateur. 33% des foyers utilisent moins souvent leur ordinateur depuis qu’ils possèdent une tablette. 6% en possession d’un ordinateur et d’une tablette, se servent désormais exclusivement de leur tablette. 74% des équipés tablettes se sont connectés à Internet via cet outil.RÉSEAU PYRAMIDE Ces tendances soulignent le fort potentiel pour la tablette tactile en Midi-Pyrénées. 8
  9. 9. FOYERS  Qui sont les plus équipés ? Ils sont plus équipés que la moyenne régionale… JEUNES Mobile Ordinateur Tablette Étudiants : 93% Étudiants : 95% Étudiants : 19% 25-49 ans : 95% 15-24 ans : 91% 25-49 ans : 16% COLLECTIVITÉS CSP+ : 94% CSP+ : 19% CSP- : 89% Hommes : 82% Le livre numérique en Midi-Pyrénées RÉSEAU CYBER-BASE Le numérique est devenu un enjeu central pour les métiers du livre. Pour préparer un avenir qui semble encore incertain, le CRL Midi-Pyrénées (Centre Régional des Lettres) a créé en avril 2011 un groupe de travail sur le numérique dans lequel tous les acteurs du livre en région étaient représentés (libraires, éditeurs, bibliothécaires, auteurs, institutionnels). La réflexion menée collectivement conduira en 2013 à la publication par le CRL d’un rapport sur le livre numérique assorti de recommandations. Les éditeurs de livres numériques en région Le CRL a identifié 3 jeunes structures éditoriales en Midi-Pyrénées qui sont spécialisées TOURISME exclusivement dans le livre numérique (éditeurs "pure players" selon la terminologie en vigueur) : QSuki Editions dans le Gers - www.sukieditions.com QSquare Igloo à Toulouse - www.squareigloo.net QApicadabra à Toulouse - www.mediatools.fr L’expérimentation TabenBib FILIÈRE TIC Dans la mesure où le livre numérique en est à ses débuts, l’expérimentation joue un rôle clef pour comprendre les nouvelles pratiques de lecture qui se mettent en place, plus ou moins rapidement. En partenariat avec les médiathèques d’Albi, de Tarn & Dadou et la BDP (Bibliothèque départementale de prêt) du Tarn-et-Garonne, le CRL Midi-Pyrénées a répondu à un appel d’offre du Ministère de la Culture et de la Communication et a pu lancer en juin 2012, pour une durée d’un an, l’opération TabenBib. L’objectif étant l’expérimentation de prêt de tablettes et liseuses en bibliothèque RÉSEAU PYRAMIDE de juin 2012 à juin 2013, ce projet a été retenu par le Ministère qui a attribué à sa réalisation une aide de 15 000 euros. 9
  10. 10. Le numérique dans les foyersFOYERS Ce projet vise à faire découvrir de nouveaux supports, les liseuses et tablettes tactiles, sur lesquels est proposée une offre documentée de ressources. Au total, 40 liseuses (20 Cybook Odyssey et 20 Sony PRS-T1) et 43 tablettes (21 IPad, 20 Samsung Galaxy Tab et 2 Archos 101 sous système Android) ont été achetées parJEUNES les 3 établissements partenaires, grâce à une aide de la DRAC Midi-Pyrénées (Direction Régionale des Affaires Culturelles). Des "modes d’emploi" ont été élaborés par les responsables de l’expérimentation pour les différents types de liseuses et tablettes. Chaque responsable a ensuite assuré la formation des bibliothécaires qui guident les usagers dans l’expérimentation. L’originalité du projet midi-pyrénéen réside dans son ancrage territorial (à la foisCOLECTIVITÉS urbain et rural) et dans la diversité des établissements documentaires qui y participent. Un bilan est prévu au second semestre 2013, au terme de l’expérimentation. a Pour en savoir plus : www.crl-midipyrenees.fr  RÉSEAU CYBER-BASE  81% d’Internautes en Midi-Pyrénées 81% d’InternautesTOURISME 80% d’Internautes Fréquence de connexion Supports de connexion tous les jours ou presque : 83% Ordinateur : 95% 1 à 2 fois par semaine : 10% Téléphone mobile : 37% 9 Internautes sur 10 (93%) (+11 points en 1 an) se connectent au moins Tablette : 10% (+ 8 points) une fois par semaine.FILIÈRE TIC Ils se sont plus connectés Lieux de connection que la moyenne en octobre 2012 Domicile : 97% les 15/24 ans : 90% Lieu de travail : 36% les 25/49 ans : 92% CSP+ : 94%RÉSEAU PYRAMIDE 10
  11. 11. FOYERS Internet en mobilité, pour quoi faire ? JEUNESLutilisation d’Internet via les supports mobiles se répand.En octobre 2012, 37% des Internautes se sont connectés à Internet via leur téléphone mobile et10% via leur tablette. Activités des Internautes en mobilité COLLECTIVITÉSActivités réalisées depuis un téléphone mobile ou une tablette : Envoyer ou recevoir des mails personnels 73% Utiliser un site de plan ou d’itinéraires 72% RÉSEAU CYBER-BASE Visiter un site communautaire ou réseau social 59% Télécharger des applications gratuites ou payantes 57% Consulter des sites de loisirs 54% Utiliser des sites à usage professionnel 47% Envoyer ou recevoir des mails professionnels 46% Consulter des informations sur un site de transports 45% TOURISME Utiliser une messagerie instantanée 41% Partager des photos sur les réseaux sociaux 33% Activités d’échanges (92%) Activités de loisirs (78%) Activités pratiques (77%) FILIÈRE TICLes activités d’échanges restent prépondérantes avec le téléphone mobile et la tablette.Les principales activités réalisées le sont pour rester en contact avec son entourage : envoi demails personnels à 73% et visite des réseaux sociaux à 59%.Le téléphone mobile et la tablette s’imposent comme des supports d’aide à la vie quotidienne :utiliser un site de plan ou d’itinéraire à 72%. RÉSEAU PYRAMIDE 11
  12. 12. Le numérique dans les foyersFOYERS  Tendances Internet via les supports mobiles : des usages qui diffèrent selon les âges Deux catégories de population se détachent dans l’utilisation de l’Internet via les supports mobiles :JEUNES les CSP+ et les 15-24 ans. Les CSP+, utilisent fortement Internet pour des usages professionnels, que ce soit pour consulter des sites ou envoyer des mails. Ils sont également de forts consommateurs des sites de plans d’itinéraires et de transports. Les 15-24 ans, quant à eux, sont plus friands des réseaux sociaux, messageries instantanées mais aussi des sites de loisirs. Ils téléchargent également plus d’applications.COLLECTIVITÉS  Quelles activités sur Internet ?  Les Midi-Pyrénéens : contributeurs sur Internet ?RÉSEAU CYBER-BASE 49% des Internautes déclarent contribuer sur Internet. 47% de ces contributions sont des échanges : Qcontribution sur un site communautaire ou réseau social (32%) Qparticipation à un blog ou un forum (28%) Qdépôt d’un avis suite à un voyage (15%) Qpost d’un avis sur un site de concertation publique ou de débat national (11%) Ce sont les étudiants (85%) et les 25/34 ans (64%) les plus actifs sur la toile.TOURISME  36% des Midi-Pyrénéens inscrits sur un réseau social 45% des Internautes de Midi-Pyrénées sont inscrits sur au moins un réseau social soit 36% de la population de Midi-Pyrénées. Si une nette progression avait été enregistrée en 2011 (+10 points), 2012 est sous le signe de la stabilité (+1 point seulement). Facebook, toujours plébiscitéFILIÈRE TIC Avec 95% des inscrits sur un réseau social qui le sont sur Facebook, ce dernier est de loin le réseau social le plus utilisé (+ 4 points en 1 an). À noter : le recul de Copains d’avant (-12 points en 1 an) et la forte progression de Google + (+11 points). La présence des Midi-Pyrénéens sur les réseaux sociaux est sensiblement la même qu’au niveau national.RÉSEAU PYRAMIDE 12
  13. 13. FOYERS Total Total des Midi-Pyrénéens des Français 95% 35% 43% JEUNES 29% 11% 19% 28% 10% 17% 21% 8% 11% 12% 4% 11% COLLECTIVITÉS 11% 4% 5% 10% 3% 5% 8% 3% - 7% 3% 6% RÉSEAU CYBER-BASE 2% 1% 3% 1% 1% - Parmi les 46% dInternautes de Midi-Pyrénées inscrits sur un réseau social, 95% le sont sur Facebook ; ce qui représente 35% des Midi-Pyrénéens.Quelle fréquentation ? TOURISMELes réseaux sociaux sont visités de manière régulière par les inscrits. Parmi eux, 58% d’assidusavec une fréquentation tous les jours ou presque et 33% de réguliers. 16% Presque tous les jours 22% 1 à 2 fois par semaine Un accès aux réseaux FILIÈRE TIC sociaux limité sur le lieu de travail 11% Seul 1 actif sur 3 (28%) 1 à 3 fois par mois déclare avoir accès à ces médias 42% Tous les jours 8% depuis leur lieu RÉSEAU PYRAMIDE 1% Moins de travail. Jamais souvent 13
  14. 14. Le numérique dans les foyersFOYERS  73% des Internautes de la région utilisateurs de services administratifs en ligne Parmi ces utilisateurs de services administratifs en ligne :JEUNES 47% 36% 33% 27% ont déjà consulté le site de le site de le site de le site de leur Département la Région la PréfectureCOLLECTIVITÉS leur Commune Les services administratifs sollicités :RÉSEAU CYBER-BASE Déclaration d’impôts en ligne 60% Consultation du dossier Sécurité Sociale 38% Consultation de votre dossier allocataire CAF 31% Demande d’acte d’état civil 25% Création ou modification de papiers administratifs 23% Création ou consultation de son espace personnel 22% sur le site de Pôle emploi Création ou consultation de son espace personnel 12%TOURISME pour les Chèques Emploi Service sur le site dédié de l’URSSAF Déclaration changement d’adresse 9% Parmi les 73% dinternautes ayant déjà eu recours à un service en ligne, 60% ont déclaré leurs revenus en ligne. La déclaration en ligne des impôts reste le service le plus utilisé. La fréquentation des sites estFILIÈRE TIC sensiblement la même qu’en 2011. Les plus gros consommateurs de sites administratifs en ligne sont les 25/49 ans (82%) et les CSP+ (83%). Les consultations se font en fonction de demandes ponctuelles et souvent relayées par des actions de communication au niveau national (la déclaration des impôts par exemple).RÉSEAU PYRAMIDE 14
  15. 15. FOYERS Tendances55% des Internautes en Midi-Pyrénées acheteurs en ligne1 Internaute sur 2 a effectué un achat en ligne en 2012. L’ordinateur est le support privilégié pour cette JEUNESopération (53%). Les achats en mobilité, ne font pas encore partie des usages des Internautes de larégion, seuls 5% ont déjà fait des achats depuis leur mobile et 2% depuis leur tablette.Les taux d’inscription des Midi-Pyrénéens aux réseaux sociaux restent constants mais inférieurà la moyenne nationaleToutefois, les réseaux sociaux sont toujours aussi plébiscités par les jeunes de la région dont les tauxd’inscription sont nettement supérieurs à la moyenne régionale. COLLECTIVITÉSL’e-administration, adoptéeL’utilisation des sites d’administration publique est constante depuis 2011. La population active appa-rait comme plus en demande de services ou renseignements administratifs. Les sites les plus plébiscitésétant ceux de proximité et notamment les sites de Communes. Les seniors et le numérique RÉSEAU CYBER-BASE Équipements des seniors Le taux d’équipement des 65 ans et + est comparable à la moyenne nationale. 79% des seniors midi-pyrénéens possèdent un téléphone mobile contre 76% des seniors français et 47% disposent d’un ordinateur contre 45% au global. 1 senior sur 2 Internautes 50% des + de 65 ans sont Internautes : un taux supérieur à la moyenne nationale (41%). Parmi eux, 74% se connectent tous les jours ou presque : nous sommes en présence d’Inter- nautes assidus ! Ils restent toutefois en retrait par rapport à la moyenne régionale pour TOURISME les achats en ligne. Seuls 39% ont adopté cette pratique. De même, ils ont un usage moins avancé d’Internet s’agissant d’inscription aux réseaux sociaux, de contribution sur Internet (27%) ou encore d’utilisation de service administratif en ligne (63%). MÉTHODOLOGIE SOURCES FILIÈRE TIC Les TIC et les Midi-Pyrénéens Les TIC et les Midi-Pyrénéens Sondage réalisé par Ardesi et le pôle Comportements Média et Études Ardesi/Médiamétrie. Les TIC et les Midi-Pyrénéens. Ad’hoc de Médiamétrie sur la base d’un questionnaire co-developpé Octobre 2012. par les Régions francophones adhérents au Site de l’Observatoire des Usages Régionaux d’Internet et des Réseaux (SOURIR). www.sourir.org Le livre numérique en Midi-Pyrénées Centre Régional des Lettres (CRL) Midi-Pyrénées. Enquête téléphonique réalisée par téléphone (CATI) auprès d’un Novembre 2012. échantillon de 2 000 personnes âgées de 15 ans et plus. La constitution de l’échantillon a été réalisée selon la méthode des quotas. Le terrain d’enquête a été conduit du 5 au 20 octobre 2012. RÉSEAU PYRAMIDE 15
  16. 16. Les jeunesFOYERS e et le numériquJEUNES  Les équipements et usages d’Internet par les 15/24 ans  Équipements des 15/24 ansCOLLECTIVITÉS Les jeunes sont globalement plus équipés que la moyenne Mobile Ordinateur Tablette régionale. En revanche, les taux d’équi- 15/24 ans pement sont légèrement en 94% 91% 17%RÉSEAU CYBER-BASE Midi-Pyrénées dessous des moyennes natio- nales pour la même tranche d’âge. 15/24 ans France 99% 96% 19% Parmi les détenteurs de télé- phone mobile, ils sont 60% à utiliser un Smartphone et 65% à pouvoir accéder à Internet Foyers Midi-Pyrénées 90% 78% 11% depuis leur mobile.TOURISME  97% d’Internautes parmi les 15/24 ans Les jeunes Midi-Pyrénéens se connectent autant que la moyenne nationale (97%) et plus que les Midi- Pyrénéens (81%). 89% des 15/24 ans sont des Internautes assidus : ils se connectent tous les jours ou presque.FILIÈRE TIC Si l’ordinateur est le support favori pour se connecter à Internet, en octobre 2012, 51% des jeunes ont utilisé leur téléphone mobile pour se connecter contre 37% des Midi-Pyrénéens. Quels usages en mobilité ? Cette population est friande de téléchargement d’applications puisque 75% se connectent en mobilité pour télécharger des applications gratuites ou payantes (moyenne régionale : 57%). Elle est toujours attirée et fortement utilisatrice de la messagerie instantanée, 59% l’utilisent via leurRÉSEAU PYRAMIDE mobile ou tablette contre 41% des Midi-Pyrénéens. 16
  17. 17. FOYERSEn revanche, les 15/24 ans de la région sont moins inscrits sur les réseaux sociaux que les autres jeunes.78% sont inscrits sur au moins un site communautaire contre 93% des 15/24 ans en France.Facebook fait l’unanimité chez les jeunes de la région en termes d’inscription. JEUNESSur les 78% d’inscrits sur un réseau social, 99,6% le sont sur Facebook. 15/24 • Midi-Pyrénées 15/24 • France 99,6% 93% 43% 57% COLLECTIVITÉS 28% 24% 21% 31% 20% 15% RÉSEAU CYBER-BASE TendancesDes juniors très connectés et contributifs sur InternetPlus équipés et connectés que l’ensemble de la région, les 15/24 ans sont également les plus contributifssur Internet, notamment sur les réseaux sociaux. 74% des jeunes contribuent sur Internet (moyennerégionale : 49%) : 69% contribuent sur les réseaux sociaux et 46% sur des blogs ou forums. Les TIC dans l’enseignement L’Environnement Numérique de Travail (ENT) Midi-Pyrénées TOURISMEEn octobre 2012, l’ENT Midi-Pyrénées est déployé dans 292 établissements soit un nombre d’établisse-ments supérieur à l’objectif fixé initialement (272). FILIÈRE TICDix partenaires, la Région Midi-Pyrénées, l’Académie de Toulouse, la draaf(Direction Régionalede lAlimentation, de lagriculture et de la forêt) les Départements de l’Ariège, de l’Aveyron, du Gers,des Hautes-Pyrénées, du Lot, du Tarn et du Tarn-et-Garonne, contribuent activement à la réussitede ce projet. RÉSEAU PYRAMIDE 17
  18. 18. Les jeunes e et le numériquFOYERS Des connexions en constante évolution U  Depuis mars 2009, le volume de connexion a fortement progressé chaque année. La fréquentation du site a atteint, cette année, le million de visite par mois (1,6 million en octobre 2012).JEUNES LENT Midi-Pyrénées est lun des plus actifs de France. 1 600 000 + 162%** 1 400 000 1 200 000COLLECTIVITÉS 1 000 000 800 000 600 000 + 114%* 400 000 153 étab. 200 000 75 étab. 246 étab. 292 étab.RÉSEAU CYBER-BASE 0 1 0 9 2 1 0 9 1 0 1 9 . 10 9 . 11 2 . 09 2 1 0 9 2 . 10 . 12 .1 .1 .0 .1 .1 .1 .0 .1 .1 .1 .0 .1 .0 .1 .1 .1 .0 .1 Aoû Aoû Aoû Aoû Déc Déc Déc Fév Fév Fév Avr Avr Fév Avr Oct Avr Oct Oct Oct Jui Jui Jui Jui *Mars 2011 vs mars 2010 Nombre de connexions Période de congés d’été **Mars 2012 vs mars 2011 En janvier 2012, l’ENT Midi-Pyrénées représentait 10% du nombre total des visites des ENT et 11% du nombre de visiteurs uniques au niveau national. Un résultat encourageant au regard du nombre d’ENT (27 projets).TOURISME L’ENT, pour quoi faire ? U  Pour les familles, l’ENT facilite le suivi du travail des enfants. Pour les élèves et les professeurs, il constitue un outil support à l’apprentissage. Principaux intérêts de l’ENTFILIÈRE TIC FAMILLES PROFESSEURS ÉLÈVES Favoriser l’implication des familles Faciliter le rattrapage des cours Accéder aux documents de cours 1 dans le suivi du travail des enfants 1 et exercices pour les élèves 1 Avoir une meilleure connaissance Accéder à des ressources Faciliter le rattrapage des cours 2 de la vie de l’établissement 2 documentaires 2 et exercices pour les élèvesRÉSEAU PYRAMIDE Améliorer la maîtrise des outils 3 Faciliter la communication 3 des nouvelles technologies 3 Améliorer la maîtrise des outils des nouvelles technologies 18
  19. 19. FOYERS U  cahier de texte et services de vie scolaire : services les plus utilisés LeLe cahier de texte et les services de vie scolaire (notes/absences) restent les services les plus utiliséset perçus comme les plus utiles. JEUNESLutilisation de ces outils est légèrement supérieure à la moyenne nationale.Il existe encore un réel potentiel de développement de l’usage du cahier de texte pour les élèveset les enseignants. 24% des élèves utilisent person- COLLECTIVITÉS nellement le cahier de texte et 67% des enseignants déclarent l’utiliser. Pour une majorité des élèves, cet outil constitue un des usages les plus utiles de l’ENT. Pour 91% des chefs d’établisse- ment, il est utilisé dans leur éta- RÉSEAU CYBER-BASE blissement. En revanche, pour les professeurs, le cahier de texte est encore trop complexe à utiliser. Tendances U ASTER 5 : le "très haut débit" pour les lycées, les CFA et les sites PyramidePour permettre lamplification des usages pédagogiques innovants, la Région Midi-Pyrénées a décidé TOURISMElors de l’Assemblée Plénière du 28 juin 2012 de déployer le réseau fibre optique pour les lycées, CFA(Centre de formation dapprentis) et sites Pyramide. ASTER 5 est cofinancé par l’Union européennedans le cadre du FEDER.Le début d’une nouvelle phase pour l’ENT Midi-PyrénéesLe projet ENTmip entre à présent dans une nouvelle phase caractérisée par l’arrivée d’un nouveaupartenaire, le ministère de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt, pour les lycées agricolespublics. Ce sont donc 18 établissements supplémentaires qui devraient rejoindre le dispositif fin FILIÈRE TICdécembre 2012. La transition vers une version de la solution plus actuelle et le développement denouveaux usages est en cours.Les principaux enjeux porteront essentiellement sur la multiplication des utilisateurs, la diversificationdes usages de l’ENT et son utilisation au quotidien par les membres de la communauté éducative.La mise en ligne dune nouvelle charte graphique et de nouveaux portails de partenaires de lENT2 début RÉSEAU PYRAMIDEnovembre 2012, viennent illustrer lévolution de lENTmip. 19
  20. 20. Les jeunes e et le numériquFOYERS  Le dispositif OrdiLib’ Dans un objectif de réduction de la fracture numérique, OrdiLib’ est un dispositif d’aide à l’acqui- sition d’un équipement informatique : ordinateur portable de 15,6 avec sacoche, clé USB de 4 Go,JEUNES système d’exploitation Windows 7 Pro, logiciels et services (garantie/assurance). La Région Midi-Pyrénées est la première Région de France à avoir proposé une telle opération à la rentrée 2010/2011. 12 millions d’euros sur 3 ans ont été affectés à cette opération. Elle repose sur la participation volontaire des familles (variant entre 30 et 480€) en fonction du quotient familial annuel (revenu imposable / nombre de parts).COLLECTIVITÉS U  public éligible Le Tout jeune scolarisé en Midi-Pyrénées dans l’une des filières suivantes peut bénéficier du dispositif OrdiLib’ : Q2nde d’enseignement général et technologique Q2nde professionnelle Q1ère année CAP en 2 ou 3 ansRÉSEAU CYBER-BASE Qapprentis 2nde BAC PRO en 3 ans Qapprentis 1ère année CAP en 2 ou 3 ans Sont donc concernés, les élèves inscrits dans un établissement scolaire public ou privé sous contrat (formation sous contrat d’association avec l’État exclusivement) situé sur le territoire de Midi-Pyrénées et relevant de la compétence régionale (lycée d’enseignement général, professionnel ou technologique, Établissement Régional d’Enseignement Adapté, Maison Familiale et Rurale), CFA (Centre de Formation d’Apprentis), ASEI (Associations Agir Soigner Eduquer Insérer). Peuvent également prétendre au dispositif : tous élèves inscrits au CNED (Centre National dEnseignement à Distance) ou au CNPR (Centre National de Promotion Rurale) dès lors que leur résidence principale estTOURISME en Midi-Pyrénées. U  modalités de commande et de livraison Les Deux dispositifs de commande : Qpar Internet sur le site http://cartejeune.midipyrenees.fr depuis tout ordinateur équipé d’un scanner et d’une webcam afin de joindre les documents nécessaires ; Qpar formulaire papier, à retirer dans les établissements scolaires.FILIÈRE TIC Les commandes ont lieu entre le 3 septembre et le 31 décembre 2012. Deux phases de livraisons (organisées dans un réseau d’établissements) sont proposées lors de la demande : Qune phase principale du 26 novembre au 19 décembre 2012 ; Qune phase complémentaire du 13 au 22 février 2013.RÉSEAU PYRAMIDE La possibilité d’une livraison sur la première phase dépend de la date de dépôt et donc de validation de la demande. 20
  21. 21. FOYERS Bilan U OrdiLib’ a pleinement rempli son Ventilation par tranchesobjectif de dispositif social puisque JEUNES2/3 des demandes (65% l’année 24% 18% C-120 €2010/2011 et 71% en 2011/2012) B-60 €concernent des foyers aux reve-nus modestes, inférieurs à 2000 €mensuels (couple avec 2 enfants). 19% D-240 €Pour la saison 2011/2012, 10 666 COLLECTIVITÉSdemandes ont été validées pourun coût de 3,7 millions d’euros à la 29%charge de la Région. A- 30 € 7% 3% E-360 € F-480 € 29% des demandeurs appartiennent à la tranche A. La participation pour 1 ordi- nateur sera donc de 30 euros. RÉSEAU CYBER-BASE Tendances U Saison 2012-2013 : intégration d’OrdiLib’ dans le panel des aides portées par la Carte jeuneMidi-PyrénéesDepuis le 15 juin 2012, tout jeune souhaitant faire une demande OrdiLib’ doit au préalablementdéposer une demande de Carte jeune Midi-Pyrénées. Après réception de sa carte, il peut ensuiteprocéder à la demande OrdiLib’.Pour en savoir plus sur la Carte jeune Midi-Pyrénées : www.midipyrenees.fr/-Accueil-Carte-Jeunes-Au 20 octobre 2012, 7 636 demandes étaient validées. TOURISME Répartition des demandes OrdiLib validées par tranche - Octobre 2012 24,67% 16,57% Tranche C Tranche B FILIÈRE TIC 21,46% Transche D 25,20% Tranche A 7,99% 4,11% Tranche E Tranche F RÉSEAU PYRAMIDE 21
  22. 22. Les jeunes e et le numériquFOYERS  L’Université Numérique en Région (UNR) L’Université Numérique en Région (UNR Midi-Pyrénées) est constituée de 14 membres ou établisse- ments (universités et grandes écoles) qui composent parallèlement le PRES (Pôle Recherche et dEnsei-JEUNES gnement Supérieur) pour 100 674 étudiants et 12 622 personnels. 2012 : de nouvelles orientations U  Les actions de l’UNR ont porté jusqu’en 2012 essentiellement sur de l’infrastructure et des services (annuaire, carte multiservices, bureau numérique, etc.) pour l’ensemble de la communauté universitaire. Les nouvelles orientations fixées par la MINES (Mission Numérique pour lEnseignement Supérieur) pour les UNR sont tournées vers la pédagogie utilisant les ressources du numérique.COLLECTIVITÉS Dans le cadre du PRES et de l’organisation fédérale, les nouvelles actions portent sur la définition d’un Schéma Directeur du Numérique de site et le déploiement de services basés sur les technologies NFC (Near Field Communication). Chiffres clés 2012 U  La Carte MUT (Multiservices de lUniversité de Toulouse) :RÉSEAU CYBER-BASE Q135 000 cartes actives ; Q76 750 cartes supplémentaires équipées de technologie sans contact ont été commandées en 2012 dont 60 600 cartes BMS1 Mifare (carte avec 2 puces : 1 avec contact et 1 sans contact) et 16 150 cartes BMS2 Calypso (carte avec une puce sans contact permettant d’accueillir l’application de transport CALYPSO utilisée par Vélô Toulouse et prochainement par Tisséo) ; Q2 493 transactions par jour (transport, entrées bibliothèque…). L’ENAC a prévu de rejoindre la carte MUT en 2013.TOURISME Le Bureau numérique de lUniversité de Toulouse (BUT) : hors vacances, 9 000 connexions mensuelles sont enregistrées. Tendances U  Un "portail plan étudiant" est actuellement en phase de tests. Ce plan permettra aux étudiants de géolocaliser les stations Vélo Toulouse, mais aussi, toutes sortes d’informations liées aux transports, au logement et à la santé.FILIÈRE TIC De nombreux projets sont actuellement en cours dans le cadre du Bonus Qualité Formation (BQF). Le BQF est un fonds dinnovation pédagogique destiné à améliorer la visibilité de lUniversité de Toulouse au niveau national et international et à introduire plus de cohérence dans loffre de formation. Il sagit donc dun appel à projets qui propose de soutenir des actions favorisant linnovation pédagogique, la collaboration inter-établissements et linscription de projets dans une dimension internationale. Lensemble de ce processus est suivi et validé par une commission dattribution constituée des Vice- présidents du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU) et représentants des 6 établissementsRÉSEAU PYRAMIDE membres fondateurs du PRES. Parmi ces projets : la création d’une chaine éditoriale multi canal Scenari (Opale). 22
  23. 23. FOYERSLes étudiants de l’Université Toulouse 1-Capitole(UT1-C) et le numérique JEUNESLes étudiants français et le numérique QChiffres clés • 97% possèdent un ordinateur • 99% un ou plusieurs téléphone(s). Un Smartphone à 48% • 78% une télévision • 56% un appareil photo numérique COLLECTIVITÉS • 44% un lecteur DVD QTemps passé sur Internet Les étudiants d’UT1-C passent en moyenne 11h sur Internet pendant la semaine et 6h le week-end. Les garçons passent plus de temps sur Internet que les filles tant en semaine (15h contre 9h en moyenne) que le week-end (8h contre 5h). Qu’ils soient en cursus Licence ou en cursus Master, les étudiants passent le même temps sur Internet (la semaine ou le week-end). RÉSEAU CYBER-BASELes étudiants étrangers et le numérique QChiffres clés • 97% possèdent un ordinateur • 85% un ou plusieurs téléphone(s). Un smartphone à 35% • 54% une télévision • 42% un appareil photo numérique • 19% un lecteur DVD QTemps passé sur Internet Les étudiants étrangers d’UT1-C passent en moyenne 12h sur Internet pendant TOURISME la semaine et 8h le week-end. Des étudiants légèrement plus "consommateurs" que les étudiants français, notamment le week-end. Comme pour les étudiants français, les garçons passent plus de temps sur Internet que les filles tant en semaine (13h contre 11h en moyenne) ou le week-end (9h contre 7h). Les étudiants en Master 2 passent beaucoup plus de temps devant Internet pendant la semaine (plus de 15h) que les autres étudiants. FILIÈRE TIC RÉSEAU PYRAMIDE 23
  24. 24. Les jeunes e et le numériquFOYERS MÉTHODOLOGIE SOURCESJEUNES Les équipements et usages d’Internet par les 15/24 ans Les équipements et usages d’Internet Sondage réalisé par Ardesi et le pôle Comportements Média et Etudes par les 15/24 ans Ad’hoc de Médiamétrie sur la base d’un questionnaire co-developpé Ardesi/Médiamétrie. par les Régions francophones adhérents au Site de l’Observatoire des Les TIC et les Midi-Pyrénéens. Usages Régionaux d’Internet et des Réseaux (SOURIR). www.sourir.org Focus : les 15/24 ans. Octobre 2012. Enquête téléphonique réalisée par téléphone (CATI) auprès d’un échantillon de 280 personnes âgées de 15 à 24 ans. La constitution L’Environnement Numérique de Travail de l’échantillon a été réalisée selon la méthode des quotas. Le terrain Midi-Pyrénées et le dispositif OrdiLib’ d’enquête a été conduit du 5 au 20 octobre 2012. Région Midi-Pyrénées.COLLECTIVITÉS Direction de l’éducation et des sports. Les étudiants de l’UT1 et le numérique Octobre 2012. Enquête menée par lObservatoire de la Vie Étudiante et lUniversité Toulouse 1 Capitole auprès des 13 516 étudiants inscrits en formation L’Université Numérique en Région initiale du L1 au M2 à Toulouse du 13 octobre au 30 novembre 2011. Université Toulouse 1 Capitole - Direction TIC pour Les questionnaires étaient envoyés par mail ou disponibles sur le site les Enseignements (DTICE). de l’université et du CROUS. Novembre 2012. 2 061 ont répondu pour la partie "étudiants français" et 1 734 pour la Les étudiants de l’UT1 et le numérique partie "étudiants étrangers". Les résultats ont été redressés afin d’être Université Toulouse 1 Capitole. significatifs. Observatoire de la Vie Étudiante (OVE).RÉSEAU CYBER-BASE Données internes. 2011/2012.TOURISMEFILIÈRE TICRÉSEAU PYRAMIDE 24
  25. 25. es Les Collectivit FOYERS et Internet JEUNES Le web public institutionnel en Midi-Pyrénées : chiffres clés, tendances et nouveautés 2012 Les chiffres clés 2012 COLLECTIVITÉS U  web public communal Le Ariège: 23% 31% des Communes (76 sites sur 332 Communes) RÉSEAU CYBER-BASE ont un site Internet > + 3 points depuis 2011 Aveyron : 42% (128 sites sur 304) + 93 nombre de sites supplémentaires Haute-Garonne : 35% recensés (207 sites sur 588) Gers : 17% (78 sites sur 465) TOURISME 940 Communes disposent désormais d’un site Lot : 30% (101 sites sur 340) Hautes-Pyrénées : 14% 75 % des Midi-Pyrénéens (68 sites sur 475) ont ainsi accès 38,5% FILIÈRE TIC à de l’information Tarn : communale en ligne > + 3 points en un an (125 sites sur 324) Tarn-et-Garonne : 80,5% 61% (157 sites sur 195) des Midi-Pyrénéens ont accès à un site de qualité Tous les départements ont vu RÉSEAU PYRAMIDE > Génération 2 ou 3 leur nombre de sites augmenter. 25
  26. 26. s Les collectivité et InternetFOYERS U  web public intercommunal LeJEUNES 56% des Intercommunalités ont un site Internet > identique à 2011 75 % des Midi-Pyrénéens ont ainsi accès au site Internet de leur Inter- > 116 Intercommunalités sur les 206 que compte la région communalitéCOLLECTIVITÉS Ariège: 52% Lot : 69% (11 sites sur 21 Intercommunalités) (16 sites sur 23) Aveyron : 44% Hautes-Pyrénées : 35%RÉSEAU CYBER-BASE (16 sites sur 36) (13 sites sur 37) Haute-Garonne : 55% Tarn : 68% (18 sites sur 33) (17 sites sur 25) Gers : 74% Tarn-et-Garonne : 50% (17 sites sur 23) (8 sites sur 16)TOURISME Si le nombre d’intercommunalités proposant un site est resté identique, la répartition au sein des départements a connu de légères modifications. U  web public des Pays LeFILIÈRE TIC 72 % des Pays sont présents sur Internet > identique à 2011 > 23 Pays sur les 32 de la régionRÉSEAU PYRAMIDE 26
  27. 27. FOYERS Ariège: 75% Lot : 100% (3 sites sur 4 Pays) (4 sites sur 4) JEUNES Aveyron : 75% Hautes-Pyrénées : 50% (3 sites sur 4) (2 sites sur 4) Haute-Garonne : 100% Tarn : 66% (4 sites sur 4) (3 sites sur 5) COLLECTIVITÉS Gers : 75% Tarn-et-Garonne : 33% (3 sites sur 4) (1 site sur 3) RÉSEAU CYBER-BASE Les points forts et marges de progression 2012 U  web public communal Le TOURISME 91% des sites apparaissent en 1ère page de Google 69% des sites ne facilitent pas la navigation 20% proposent des téléservices 43% ne mettent pas régulièrement à jour leurs actualités FILIÈRE TIC 53% préfèrent un formulaire de contact à une adresse mail 57% n’affichent pas de mentions légales RÉSEAU PYRAMIDE 27
  28. 28. s Les collectivité et InternetFOYERS U  web public intercommunal LeJEUNES 97% des sites 49% seulement des sitesCOLLECTIVITÉS apparaissent en 1ère page de Google indiquent les mentions légales qui sont pourtant obligatoires 69% informent sur la démocratie en ligne 32% ne mettent pas à jour les actualités publiées 53% mettent en ligne les marchés publics de leurs collectivitésRÉSEAU CYBER-BASE U  web public des Pays LeTOURISME Tous les sites apparaissent en 1ère page de Google 13% des sites s’ouvrent sur une page tunnel 74% des sites possèdent 35% ne mettent pasFILIÈRE TIC une charte graphique cohérente à jour les actualités publiées 70% informent sur la démocratie en ligne 40% ne comportent pas les mentions légales obligatoiresRÉSEAU PYRAMIDE 28
  29. 29. FOYERS Tendances 2012Les collectivités territoriales de Midi-Pyrénées s’emparent résolument de l’outil Internet.Aidées dans de nombreux départements, avec l’appui de la Région et l’accompagnement de l’Agence JEUNESrégionale du numérique Ardesi, les collectivités ont pu bénéficier des solutions proposées par desorganismes tels que le Smica 12, le CDG 46 ou encore le CDG 82 pour utiliser au mieux cet outil.Que les collectivités s’appuient sur des services développés par des acteurs publics départementaux(mise à disposition de plate-formes génératrices de sites) ou qu’elles sollicitent des prestatairesweb, chaque année une augmentation significative du nombre de sites Internet de Mairies,d’Intercommunalités ou de Pays est constatée. COLLECTIVITÉSDe par leur conception, les sites Internet mis en ligne récemment sont particulièrement performantsen terme de fonctionnalités et répondent à de nombreux critères qualitatifs comme l’ergonomie,la visibilité ou encore l’accessibilité. Pour autant, et même si l’architecture propre du site Internetest souvent remarquable, la qualité de l’information publique en ligne (mise à jour des actualités, etc.)n’est pas au rendez-vous. Un effort significatif reste à fournir en mettant à jour, régulièrement, lesinformations.Le constat est donc mitigé : de magnifiques sites mais une réelle carence en contenu... Commeune superbe maison, bien construite, idéalement située, mais qui n’aurait pas l’eau courante… RÉSEAU CYBER-BASEUne collectivité territoriale a donc tout intérêt à s’équiper d’un site Internet dès lors qu’elle a, en amont,bien réfléchi à l’organisation de la mise à jour des informations administratives, des actualités...Pour améliorer la qualité de l’information publique en ligne, les collectivités ont besoin d’être guidées,par exemple, dans la mise en place de chaine de contributeurs ou encore sur une méthodologieà penser pour que leur site Internet rende la collectivité accessible 24h/24.L’année dernière, nous écrivions : "les élus et agents territoriaux ne sont plus à convaincre, ils mesurentles enjeux de la communication numérique", ils doivent maintenant, aidés par les acteurs publics locauxau niveau régional et départemental, "transformer cet essai !". TOURISME Nouveauté 2012 L’observatoire du web public institutionnel évolue. 2012 est marquée par une évolution de notre obser- FILIÈRE TIC vatoire et des données mises à disposition sur le site www.webpublic-mip.fr Désormais, chaque collectivité, par l’intermédiaire de son relais départemental, peut avoir accès au rapport complet de l’analyse de son site Internet. N’hésitez pas à le demander ! RÉSEAU PYRAMIDE 29
  30. 30. s Les collectivité et InternetFOYERS  Les Collectivités et le web social  Les Communes et l’utilisation du web socialJEUNES 11,5% des sites comptent au moins un lien (exemple : de Communes la barre add this) permettant de partager du contenu sur les réseaux sociaux.COLECTIVITÉS Parmi eux, 9% proposent ce lien sur toutes les pages. Les propositions de renvoi sont généralement vers : 84% 79% 42,5% 25%RÉSEAU CYBER-BASE 3% des Communes ont développé leur page publique soit 30 Communes sur les 940 présentes sur le web (+13 en 1 an). Attention aux mauvaises pratiques : 3 Collectivités ont créé leur profil et non une page. Ces communes n’ont pas été prises en compte pour l’étude.TOURISME 87% des Communes proposent des contenus diversifiés (photos, liens, vidéos...) et 73% proposent des contenus différents de ceux publiés sur leur site Internet. En moyenne, les pages comptent 467 fans. Le taux d’engagement (nombre de personnes qui parlent de la collectivité par rapport au nombre de fans) moyen est de 5%. 5% (49 sites) voient leur page d’accueil relayée sur Facebook par les Internautes.FILIÈRE TIC 1,2% des Communes possèdent un compte Twitter. (12 sites sur les 940 Collectivités présentes sur Internet). Les Communes publient en moyenne 39 tweets par mois. En moyenne, les comptes ont 82 abonnements et 1283 followers.RÉSEAU PYRAMIDE 4% des Communes utilisent Dailymotion et 3% Youtube pour publier leurs vidéos. 30
  31. 31. FOYERS Les Intercommunalités et l’utilisation du web social JEUNES 15% des sites comptent au moins un lien (exemple : d’Intercommunalités la barre add this) permettant de partager du contenu sur les réseaux sociaux. Parmi eux, 11% proposent ce lien sur toutes les pages. COLECTIVITÉS Les propositions de renvoi sont généralement vers : 82% 76% 47% 47% RÉSEAU CYBER-BASE 4% des Intercommunalités ont développé leur page publique soit 5 sur les 106 présentes sur le web. 80% proposent des contenus diversifiés (photos, liens, vidéos..) et 60% proposent des contenus différents de ceux publiés sur leur site Internet. En moyenne, les pages comptent 129 fans. Le taux d’engagement (nombre de personnes qui parlent de la collectivité par rapport au nombre de fans) moyen TOURISME est de 5%. 3% voient leur page d’accueil relayée sur Facebook par les Internautes. 1,7% des Intercommunalités possèdent un compte Twitter. (2 sites sur les 116 présentes sur Internet). Elles publient en moyenne 2 tweets par mois. FILIÈRE TIC En moyenne, les comptes ont 28 abonnements et 132 followers. 2% des Communes utilisent Dailymotion et 7% Youtube pour publier leurs vidéos. RÉSEAU PYRAMIDE 31
  32. 32. s Les collectivité et InternetFOYERS  Les Pays et l’utilisation du web socialJEUNES 13% des sites comptent au moins un lien (exemple : de Communes la barre add this) permettant de partager du contenu sur les réseaux sociaux. Parmi eux, 9% proposent ce lien sur toutes les pages.COLECTIVITÉS Les propositions de renvoi sont généralement vers : 66% 66% 66% 33%RÉSEAU CYBER-BASE 1 seul Pays a développé sa page publique sur les 23 présents sur le web. Cette page compte 349 fans et son taux d’engagement (nombre de personnes qui parlent de la collectivité par rapport au nombre de fans) est de 2,3%. Aucun Pays ne possède de compte Twitter.TOURISME 1 seul site utilise Youtube pour publier ses vidéos.  Les Collectivités et l’accessibilité numérique L’article 47 de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participationFILIÈRE TIC et la citoyenneté des personnes handicapées, fait de l’accessibilité une exigence pour tous les services de communication publique en ligne de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent. Il stipule que les informations diffusées par ces services doivent être accessibles à tous. Le décret n°2009-546 du 14 mai 2009 (pris en application de l’article 47 de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005) impose une mise en œuvre de l’accessibilité dans un délai de deux ans (à partir de la publication du décret) pour les services de communication publique en ligne de l’Etat et des établissements publics qui en dépendent, et de trois ans pour les services de communication publique en ligne des collectivités territorialesRÉSEAU PYRAMIDE et des établissements publics qui en dépendent. Source : http://references.modernisation.gouv.fr/rgaa-accessibilite - Novembre 2012 32
  33. 33. FOYERSArdesi, pour 2012, a analysé 3 critères qui semblent essentiels pour rendre a minima un siteaccessible :Qle site comporte des cadres/frames : cette pratique est à proscrire. Elle rend l’accès au site ainsi que le référencement difficile ; JEUNESQla taille du texte est variable : cette fonctionnalité permet aux Internautes utilisant des navigateurs qui ne gèrent pas l’agrandissement des polices de les agrandir sans difficulté ;Qla navigation reste possible sur l’ensemble du site en utilisant exclusivement le clavier : cette fonctionnalité constitue un complément ou une alternative à la navigation à l’aide de la souris. L’accessibilité numérique des sites COLECTIVITÉS U  Communes De 81% 98% 94% RÉSEAU CYBER-BASE des sites offrent la possibilité permettent de naviguer ne comportent pas de cadre de modifier la taille des textes en utilisant le clavier DIntercommunalités U  91% 100% 95% TOURISME des sites offrent la possibilité permettent de naviguer ne comportent pas de cadre de modifier la taille des textes en utilisant le clavier U  Pays De FILIÈRE TIC 100% 100% 100% des sites offrent la possibilité permettent de naviguer ne comportent pas de cadre de modifier la taille des textes en utilisant le clavierDes premiers résultats encourageants. RÉSEAU PYRAMIDEIl est nécessaire de poursuivre cette démarche d’accessibilité numérique en ayant une vision tolérantedu sujet mais aussi avec la conviction qu’il faut y aller. 33

×