La communication scientifique via les réseaux sociauxEtude de cas : l’Atelier Des Arkéonautes   Jirasri DESLIS, Ingénieur ...
Points à aborder Nature du fonds Problématiques  Typologies des médias sociaux Perspectives nomades                   Conc...
1. Nature du fonds
1. Nature du fondsLe fonds audiovisuel du portai ADA estorganisé autour de grands sujets :     Paradigmes, méthodes et te...
1. Nature du fonds  Il se compose actuellement de 166  heures de vidéos :  - 19 entretiens, 8 colloques, 1 séminaire de  r...
1. Nature du fondsMétadonnées :                                                        Image de couvertureAuteur, Date, Li...
1. Nature du fonds                                                       Différents chapitres                             ...
2. Problématiques
2. Problématiques       Comment intégrer ce portail dans les réseaux sociaux      avec les applications du web 2.0. ?    ...
3. Typologies des médias sociaux choisis
3. Typologies des médias sociaux choisis                                              Communauté Louvre, plateforme commun...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes                   ...
3. Typologies des médias sociaux choisis    3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes              T...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes   Typologies des i...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes   Quelques applica...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes   Quelques applica...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.2. Twitter pour la diffusion des informations courtes
3. Typologies des médias sociaux choisis3.2. Twitter pour la diffusion des informations courtes    Twitter et la communica...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.2. Twitter pour la diffusion des informations courtes    Communication entre Twi...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.2. Twitter pour la diffusion des informations courtes                       Les ...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.3. Flickr et Twitpic pour partager les extraits (images fixes) de vidéo         ...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.3. Flickr et Twitpic pour partager les extraits (images fixes) de vidéo         ...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.4. Chaîne Youtube : Accessibilité multilingue                          Transcrip...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.4. Chaîne Youtube : Accessibilité multilingue                       La transcrip...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.4. Chaîne Youtube : Annotation et vidéo interactive                      Annotat...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.4. Chaîne Youtube et application Apture pour le nouveau mode de lecture         ...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Agrégateur de contenus : Netvibes                                   Longlet A...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Agrégateurs de contenus : Netvibes                                   Longlet ...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Agrégateurs de contenus : Netvibes                                   Longlet ...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Agrégateurs de contenus : Netvibes                                   L’onglet...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Plateforme de curation de contenus : Scoop.it
3. Typologies des médias sociaux choisis3.6. Communauté Louvre, plateforme communautaire                    Créer et publi...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.6. Communauté Louvre, plateforme communautaire             Enrichir les notices ...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.6. Communauté Louvre, plateforme communautaire          Débattre et échanger les...
3. Typologies des médias sociaux choisis3.6. Communauté Louvre, plateforme communautaire                                 G...
4. Perspectives nomades
4. Perspectives nomades  la communication mobile pour une meilleure diffusion des contenus scientifiques
4. Perspectives nomades
Conclusion
Conclusion Quantitativement : Twitter : 498 abonnées, dans tous les continents Facebook : 1300 « Fans » Youtube : 2400 vue...
ConclusionNouvelle identité numérique                           Capitale sociale & Réseau plus ouvertPlus d’accessibilité ...
Soutenez-nous en cliquant sur >>                   Suivez-nous >>                                                         ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La communication scientifique via les réseaux sociaux Etude de cas : l’Atelier Des Arkéonautes

23 081 vues

Publié le

Présentation pour l'Atelier "La circulation des savoirs en anthropologie visuelle. Cyberanthropologie et Humanités numériques

Connaissances No(s) Limit(es), Congrès d’ethnologie et d’anthropologie
EHESS, Paris, 21-24 septembre 2011

Jirasri DESLIS ( jirasri@hotmail.com )

Publié dans : Formation
3 commentaires
17 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
23 081
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8 877
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
3
J’aime
17
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La communication scientifique via les réseaux sociaux Etude de cas : l’Atelier Des Arkéonautes

  1. La communication scientifique via les réseaux sociauxEtude de cas : l’Atelier Des Arkéonautes Jirasri DESLIS, Ingénieur d’études, Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM), FMSH. jdeslis@msh-paris.fr Connaissances No(s) Limit(es), Congrès d’ethnologie et d’anthropologie EHESS, Paris, 21-24 septembre 2011
  2. Points à aborder Nature du fonds Problématiques Typologies des médias sociaux Perspectives nomades Conclusion
  3. 1. Nature du fonds
  4. 1. Nature du fondsLe fonds audiovisuel du portai ADA estorganisé autour de grands sujets :  Paradigmes, méthodes et techniques en archéologie ;  Les terrains de larchéologie ;  Archéologie des civilisations du monde ;  Le travail de terrain en archéologie ;  Le rôle culturel de larchéologie.-Destiné à la recherche, l’enseignement supérieur, le secondaire et autres usages à différentesformes d’apprentissages et à différents types de publics.- Alimenté en grande partie par le fonds des AAR (Archives Audiovisuelles de la Recherche), misen place depuis 2001 par l’Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM), servicede R & D de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH).
  5. 1. Nature du fonds Il se compose actuellement de 166 heures de vidéos : - 19 entretiens, 8 colloques, 1 séminaire de recherches et 7 reportages; - Multilingues : français, anglais, espagnol, allemand et thaïlandais ; - Vidéos en format FLV et WMV, coupées ou en totalité ; - Autres contenus : description, métadonnées, images L’ensemble du corpus a été analysé et indexé à l’aide des outils développés dans le cadre du projet ASA-SHS.
  6. 1. Nature du fondsMétadonnées : Image de couvertureAuteur, Date, Lieu,Langues etc. Description Traduction Exemple d’une page de couverture d’une vidéo
  7. 1. Nature du fonds Différents chapitres rédigés en français Traduction synthétique du segment Exemple de la page vidéo en consultation
  8. 2. Problématiques
  9. 2. Problématiques  Comment intégrer ce portail dans les réseaux sociaux avec les applications du web 2.0. ?  Comment faire en sorte que ce travail de description, d’analyse et d’adaptation linguistique puisse être partagé par des communautés virtuelles ?  Comment ces ressources peuvent –elles servir de point de départ pour la génération de nouvelles connaissances grâce à des contributions de personnes et de groupes s’intéressant à l’archéologie?  Quels sont les moyens pour augmenter l’accessibilité, la visibilité et mieux contextualiser ces ressources?  Comment faire une veille d’information pour le domaine archéologique?
  10. 3. Typologies des médias sociaux choisis
  11. 3. Typologies des médias sociaux choisis Communauté Louvre, plateforme communautaire Livestream pour la diffusion des vidéo en direct et animation avec des réseaux Application Ovi pour sociaux en temps réel le teléphone mobile NOKIA Facebook pour le partage d’informations de diverses formes Viméo, Youtube, Dailymotion Twitter pour la diffusion pour partager les vidéos des informations courtes D’autres expérimentations: Flickr et Twitpic pour partager Storify , Tumblr, MySpace, les extraits (images fixes) de vidéo StumbleuUpon, VodPod, Peper.li Netvibes, Scoop.it, Pearltrees : agrégateurs de contenus
  12. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes Profil de l’ADA sur Facebook (créé en octobre 2010)
  13. 3. Typologies des médias sociaux choisis 3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes Typologies des informations communiquées : Ressources sous différentes formes du portail ADAListe des« amis »informésspécifiquement del’existencede cetteséquence. S équence courte de vidéo pour insister à la consultation de l’ensemble de l’événement sur le portail « Avant-première » de l’événement à venir sur le portail Collection des images extraites de vidéo et invitation à la consultation séquentielle
  14. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes Typologies des informations communiquées : Informations scientifiques du domaine de l’archéologie et du patrimoine Invitation à revoir l’entretien du grand archéologue français Henri de Lumley, intitulé « Les grandes étapes de l’aventure humaine », proposée sur le mur du Muséum National d’Histoire Naturelle
  15. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes Quelques applications sur la Page professionnelle : personnalisation des pages Première Page professionnelle de l’ADA sur Facebook (créé en janvier 2011) Espace spécifique pour la promotion des Nouvelle identité numérique institutions culturelles et scientifiques concernant le domaine de l’archéologie et du patrimoine.
  16. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.1. Facebook pour le partage d’informations de diverses formes Quelques applications sur la Page professionnelle : communication automatique entre les médias sociaux Intégration de FLUX RSS du portail Installation de l’application YouTube ADA sur la page professionnelle FB Communication automatique entre Twitter et Facebook
  17. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.2. Twitter pour la diffusion des informations courtes
  18. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.2. Twitter pour la diffusion des informations courtes Twitter et la communication séquentielle
  19. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.2. Twitter pour la diffusion des informations courtes Communication entre Twitter et d’autres médias sociaux Twitter et Youtube Twitter et Facebook Twitter et Paper.li, plateforme de publication automatique
  20. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.2. Twitter pour la diffusion des informations courtes Les abonnés du compte Twitter de l’ADA dans le monde
  21. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.3. Flickr et Twitpic pour partager les extraits (images fixes) de vidéo La description courte, l’URL pointant vers la séquence précise sur le portail ADA et le marquage géographique du lieu où l’image est produite.
  22. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.3. Flickr et Twitpic pour partager les extraits (images fixes) de vidéo La communication automatique entre le compte Twitpic et Twitter #journeesdupatrimoine
  23. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.4. Chaîne Youtube : Accessibilité multilingue Transcription automatique et possibilité de retravailler la transcription
  24. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.4. Chaîne Youtube : Accessibilité multilingue La transcription interactive avec le déroulement automatique du time-line de la vidéo
  25. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.4. Chaîne Youtube : Annotation et vidéo interactive Annotation à la fin de la vidéo pour suggérer d’autres vidéos dans notre chaîne Démarrage de la vidéo à un moment précis Annotation pendant la lecture d’une vidéo pour appeler aux autres vidéos « témoignages »
  26. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.4. Chaîne Youtube et application Apture pour le nouveau mode de lecture Lecture en profondeur d’un sujet
  27. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Agrégateur de contenus : Netvibes Longlet Archéologie en direct
  28. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Agrégateurs de contenus : Netvibes Longlet Archéologie en vidéo
  29. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Agrégateurs de contenus : Netvibes Longlet « conversation »
  30. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Agrégateurs de contenus : Netvibes L’onglet Bibliothèque Gallica
  31. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.5. Plateforme de curation de contenus : Scoop.it
  32. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.6. Communauté Louvre, plateforme communautaire Créer et publier des contenus auto-produits Le nuage de tags Page profil ADA
  33. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.6. Communauté Louvre, plateforme communautaire Enrichir les notices d’œuvres du Louvre en marquant les œuvres du Louvre et nos ressources par les mêmes mots clés Mise à disposition de la vidéo selon Résultat de la requête l’événement organisé par le Musée par le mot clé « Combat »
  34. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.6. Communauté Louvre, plateforme communautaire Débattre et échanger les informations en créant un groupe de discussion Groupe de discussion
  35. 3. Typologies des médias sociaux choisis3.6. Communauté Louvre, plateforme communautaire Groupe de discussion
  36. 4. Perspectives nomades
  37. 4. Perspectives nomades la communication mobile pour une meilleure diffusion des contenus scientifiques
  38. 4. Perspectives nomades
  39. Conclusion
  40. Conclusion Quantitativement : Twitter : 498 abonnées, dans tous les continents Facebook : 1300 « Fans » Youtube : 2400 vues sur la chaîne Scoop.it : 1600 vues sur le profil Netvibes : 3000 vues Qualitativement : Profils des abonnés de Facebook et Twitter : 1. individus passionnés d’archéologie, d’art et de culture provenant de différents continents. 2. réseaux professionnels (nationaux et internationaux) dans le domaine de l’archéologie, du patrimoine, des musées, de la culture numérique et des médias 3. institutions administratives (territoriale, nationale et internationale), culturelle et scientifiques 4. entreprises privées dans les secteurs du conseil, de l’édition, de la communication, du tourisme et de l’hôtellerie
  41. ConclusionNouvelle identité numérique Capitale sociale & Réseau plus ouvertPlus d’accessibilité sans barrière de langage Répondre au mode de vie nomade des consommateursDynamisme de la rencontre entre les discoursscientifiques et populaire Nouveaux modes de lecture des travaux Scientifiques dans différents contextesNouveaux modes de narration(type d’assemblage de différents types de médias)
  42. Soutenez-nous en cliquant sur >> Suivez-nous >> Merci! A paraître dès octobre prochain…Jirasri DESLIS, Ingénieur d’études, Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM), FMSH.jdeslis@msh-paris.fr

×