Internet initiation

2 331 vues

Publié le

tutoriel d'initiation à l'usage du web

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 331
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
403
Actions
Partages
0
Téléchargements
365
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Internet initiation

  1. 1. Espace autoformation. Médiathèque de Lorient Module 1Internet - Le Web – Le navigateur @telier 1
  2. 2. Internet ? • Internet est un réseau internationalde communication qui relie des réseaux d’ordinateurs entre eux. @telier 2
  3. 3. 1945 : Internet, un projet de science-fiction.En 1945 Vannevar Bush universitaire américain anticipe Internet.Article As We May Think (1945) magazine Atlantic Monthly. Il décrit un dispositif hypermedia avant la lettre quil appelle Memex ("memory extander") et qui devrait permettre aux chercheurs daccéder plus facilement à la documentation scientifique. Il sagit dun "dispositif dans lequel un individu stocke ses livres, ses archives et ses communications, et qui est mécanisé pour être consulté dune façon rapide et souple." Le support de stockage imaginé était le microfilm. Un bureau équipé permettait de sélectionner et de projeter instantanément les documents désirés. @telier 3
  4. 4. LA GUERRE FROIDE• En 1962, lUS Air Force demande la création d’un réseau de communication militaire capable de résister à une attaque nucléaire. Le concept reposait sur un système décentralisé, permettant aux communications de passer malgré la destruction dune ou plusieurs machines.• Un réseau sous forme de grande toile maillées est prévu que les données se déplacent de façon dynamique, en « cherchant » le chemin le plus facile, et en « patientant » si toutes les routes sont encombrées.• Cette technologie fut appelée « packet switching ». @telier 4
  5. 5. LARPANET• En août 1969, hors de tout objectif militaire, le réseau expérimental ARPANET est créé afin de relier quatre instituts universitaires.• Ce réseau est aujourdhui considéré comme le précurseur.• La communication entre machines se faisait sans machine centralisée intermédiaire. Les protocoles utilisés étaient basiques. @telier 5
  6. 6. Le réseau, comment ça marche ?• TCP/IP «Transmission Control Protocol/Internet Protocol» est un système gère lensemble des règles de communication sur internet et se base sur la notion adressage IP• cest-à-dire le fait de fournir une adresse à chaque machine du réseau afin de pouvoir acheminer des paquets de données• elle est conçue pour répondre à un certain nombre de critères parmi lesquels :le fractionnement des messages en paquetslutilisation dun système dadresses ;lacheminement des données sur le réseau (routage)le contrôle des erreurs de transmission de données @telier 6
  7. 7. TCP @telier 7
  8. 8. Le World Wide Web• Dès 1980, Tim Berners-Lee, un chercheur au CERN de Genève, met au point un système de navigation hypertexte et développe, avec laide de Robert Cailliau, un logiciel baptisé Enquire permettant de naviguer selon ce principe.• Fin 1990, Tim Berners-Lee met au point le protocole HTTP (Hyper Text Tranfer Protocol), ainsi que le langage HTML (HyperText Markup Language) permettant de naviguer à laide de liens hypertextes, à travers les réseaux.• Le World Wide Web est né. @telier 8
  9. 9. La toile• Le World Wide Web, littéralement la « toile (d’araignée)mondiale », communément appelé le Web, est un système hypertexte public fonctionnant sur Internet et qui permet de consulter, avec un navigateur, des pages mises en ligne dans des sites. @telier 9
  10. 10. Les débuts• 1993, aux États-Unis, le gouvernement Clinton donne le coup d’envoi officiel du programme National Information Infrastructure. Le navigateur Mosaic version 1.0 sort et en 1996, le terme « Internet » est utilisé par le grand public. Le Web était bien plus qu’une « autoroute de l’information », il avait la capacité de donner accès à des niveaux supérieurs d’information, classés de manière intelligente et enrichies @telier 10
  11. 11. Internet et le Web• Le Web est une des applications dInternet, comme le sont le courrier électronique, la messagerie instantanée et les systèmes de partage de fichiers poste à poste.• Internet, Intranet, Extranet• Il importe de distinguer Internet des intranets, les réseaux privés au sein des entreprises, administrations, etc., et des extranets, interconnexions dintranets pouvant emprunter Internet. @telier 11
  12. 12. Bref historique de l’évolution du web• L’évolution de l’internet a commencé avec le web 1.0 qui a contribué à la mise en ligne des données.• Ensuite, le web 2.0 vient pour enrichir cette masse de données en ligne par l’apparition des réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook et autres sites de partage : Youtube….les blogs @telier 12
  13. 13. Bref historique de l’évolution du web Le Web 3.0 a apporté desnouvelles fonctionnalités et services. C’est unweb plus intelligent et intuitif, l’intégration desinformations personnalisées. Le web 3.0s’approche plus de l’internaute en visant sasatisfaction. En fait, les utilisateurs bénéficientd’un contenu web contextuel qui convient avecleurs profils. @telier 13
  14. 14. @telier 14
  15. 15. Les médias et les réseaux sociaux• De nouveaux usages existent et • Le web est un moyen de se développent, au travers ce que reconstituer des groupes l’on appel le web social. Ce n’est relationnels, familiaux ou plus un simple outil informatique, professionnels ( Facebook, mais un vecteur relationnel. Copains d’avant, Viadeo )• Nous sommes tous potentiellement des acteurs sur le web, les plateformes le permettant sont diverses• ( Wikipedia, Youtube, Myspace, Flickr, Skyblog… @telier 15
  16. 16. Le Web 4. 0se définit comme étant « la possibilité detravailler avec des outils uniquement en ligne » Ce Cloud Computing constitue une gigantesquemise en commun de ressources (données etsystèmes dinformations) et une habitude departages forte entre particuliers et entreprises. @telier 16
  17. 17. Le courrier électronique• En 1971, Ray Tomlinson mit au point un nouveau mode de communication : le courrier électronique.• L’inventeur du courrier électronique, eut en premier l’idée d’utiliser ce signe ne figurant dans aucun nom propre.• Il cherchait un séparateur dans une adresse de courriel qui soit absent de tous les alphabets traditionnels.• Le caractère « @ » servait déjà à séparer le nom de lutilisateur du nom de la machine dans les adresses. @telier 17
  18. 18. Comment taper @ (larobase) sur son clavier ? Comment taper @ (larobase) sur son clavier ? •Sur Mac, il suffit dactionner la touche située au dessus de la touche de tabulation. •Sur PC •Pour taper larobase, il y a plusieurs méthodes : - " Ctrl + Alt + touche où se trouve larobase " ; - " Alt Gr + touche où se trouve larobase " ; - " Alt + 64 " . @telier 18
  19. 19. @@telier 19
  20. 20. Qu’est ce qu’un site web ?• Un site web est un ensemble de pages web visualisables dans un navigateur.• Ces pages web sont reliées entre elles par des liens qui permettent de passer de l’une à l’autre.• En règle générale, on reconnaît un site web à l’homogénéité du design de ses pages. L’ensemble des pages d’un site web est en général accessible sous une adresse au même nom de domaine. @telier 20
  21. 21. Surfer sur le web ?• Surfer ou naviguer sur le web signifie visiter le monde électronique en se déplaçant sur le World Wide Web(www) de site en site. (via les liens hypertexte)• Source dinformation: vous trouvez tout sur tout: tous types de renseignements sur tous les sujets possibles.• Sites favoris: Vous consultez les sites concernant vos centres dintérêt comme par exemple: sites de musique, dactualité, de déco, de sport,... @telier 21
  22. 22. Surfer sur le web ? Les risques• La publicité : les internautes sont vus comme des consommateurs, cibles des nombreux messages publicitaires que leur délivre Internet sans relâche.• Contenu nuisible: Cela peut aller de linformation écrite (sites racistes ou sectaires) à des images toxiques (pornographie, violence, etc.).• Les informations non fiables: toutes les informations que lon trouve sur Internet ne sont pas fiables, apprenez à vérifier leurs sources. @telier 22
  23. 23. Que peut-on faire avec Internet ?• Visiter des sites web pour sinformer, apprendre, se distraire et faire des achats.• Echanger des fichiers ou des données avec d’autres ordinateurs (transfert de fichiers ftp) .• Echanger des messages (ainsi que des images, du son, de la vidéo ….) avec des personnes qui sont dans le monde entier, grâce, entre autres, au courrier électronique.• Discuter en direct avec dautres personnes : t’chat, visioconférence et téléphonie. @telier 23
  24. 24. Identiténumérique@telier 24
  25. 25. De quoi a-t-on besoin pour aller sur Internet ?• Un ordinateur - Une ligne téléphonique• Un modem/ une box : appareil qui relie lordinateur au réseau téléphonique et sert à envoyer et recevoir les informations.• Un navigateur : logiciel servant à accéder aux pages web. Vous avez le choix entre Internet explorer de Microsoft, Firefox de Mozilla, Opera, Chrome (et d’autres encore)• Laccès à Internet : abonnement chez un Fournisseur daccès via divers moyens de télécommunication : soit filaire (réseau téléphonique - bas débit - ADSL - câble coaxial - fibre optique - courant électrique porteur ), soit sans fil (Wifi, Wimax, par satellite, 3G...).• Un logiciel de messagerie pour le courrier électronique souvent présent dans votre ordinateur, @telier 25
  26. 26. Qui contrôle Internet ? Au niveau Mondial• Les structures les plus fondamentales dInternet sont sous le contrôle de lIcann, lInternet corporation for assigned names and numbers.• Cet organisme a un statut particulier, puisquil sagit dune société à but non lucratif, soumise au droit californien.• Pour le bon fonctionnement du réseau, un organisme distinct de lIcann est également chargé de fixer les normes techniques des technologies les plus courantes sur Internet, comme le langage HTML : le World Wide Web Consortium (W3C).• Sa gestion est assurée conjointement par des experts américains, européens et japonais @telier 26
  27. 27. Au niveau national• Sil est décentralisé, le réseau reste cependant tributaire de la présence de câbles pour son bon fonctionnement : en labsence de "tuyaux" suffisamment grands, le trafic peut être très fortement ralenti.• Or, de nombreux pays sont dépendants, pour leur accès au réseau, dun ou deux câbles sous-marins ou souterrains.• En Afrique, des pays entiers voient leur accès tributaire des décisions des pays voisins ou des choix des entreprises privées.• Surtout, les pays disposent techniquement de la capacité de bloquer ou de censurer tout ou partie dInternet. @telier 27
  28. 28. Au niveau national• De nombreux pays exercent aussi un contrôle très fort sur le réseau.• Des contenus contraires aux lois nationales sont ainsi bloqués dans la plupart des pays autoritaires, mais aussi dans des démocraties : en France, la loi sur les jeux dargent en ligne permet dordonner le filtrage des sites qui nont pas reçu un agrément.• En Australie, un vaste projet de filtre a été repoussé à plusieurs reprises devant les difficultés techniques et politiques. Ces systèmes de filtrage ne sont en effet pas infaillibles, mais les solutions de contournement peuvent être relativement complexes à utiliser. @telier 28
  29. 29. Pour chaque ordinateur• Au sein dun même pays, plusieurs acteurs peuvent exercer un contrôle sur la manière dont les utilisateurs accèdent à Internet. Les fournisseurs daccès disposent théoriquement dimportants pouvoirs : ils peuvent par exemple bloquer ou ralentir certains types de trafic, par exemple le téléchargement en P2P.• Depuis la création du Web, une règle non-écrite, dite de "neutralité du Net", prévoit que les opérateurs ne font pas de discrimination des contenus circulant sur le réseau : quel que soit lutilisateur ou le type de données, toutes les informations doivent théoriquement circuler à la même vitesse. @telier 29
  30. 30. Pour chaque ordinateur• Mais les FAI, qui se plaignent dengorgements suite au développement exponentiel du Web, souhaitent pouvoir, dans certains cas, saffranchir de cette règle.• Pour des raisons de gestion du réseau, estiment-ils, il serait par exemple souhaitable de pouvoir donner la priorité à certains "paquets" dinformations au détriment dautres, comme les vidéos en ligne par exemple• En bout de chaîne, linternaute est également soumis au contrôle de son réseau local, sil nest pas directement connecté à Internet.• En pratique, ce sont souvent les entreprises qui détiennent le plus de pouvoir sur la connexion dun internaute. Il est en effet plus simple de filtrer un réseau de petite taille que de le faire à léchelle dun pays.• (Damien Leloup / LEMONDE.FR | 01.09.11) @telier 30
  31. 31. Pour chaque ordinateur• Au sein dun même pays, plusieurs acteurs peuvent exercer un contrôle sur la manière dont les utilisateurs accèdent à Internet. Les fournisseurs daccès disposent théoriquement dimportants pouvoirs : ils peuvent par exemple bloquer ou ralentir certains types de trafic, par exemple le téléchargement en P2P.• Depuis la création du Web, une règle non-écrite, dite de "neutralité du Net", prévoit que les opérateurs ne font pas de discrimination des contenus circulant sur le réseau : quel que soit lutilisateur ou le type de données, toutes les informations doivent théoriquement circuler à la même vitesse. @telier 31
  32. 32. @telier 32
  33. 33. @telier 33
  34. 34. UTILISATION D’UN NAVIGATEUR• Lancer un navigateur• Double cliquez sur l’icône du navigateur que vous souhaitez utiliser. Celui-ci se trouve sur le « Bureau » - page d’accueil de votre ordinateur. Firefox Internet Explorer Safari Chrome @telier 34
  35. 35. Le navigateur• Un navigateur web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web. Le terme navigateur web (ou navigateur Internet) est inspiré de Netscape Navigator.• Le plus utilisé est Internet Explorer, mais il en existe d’autres, Google Chrome, AOL Explorer, Opera, Safari, Mozilla Firefox (celui que je vous recommande – navigateur sécurisé et facile d’emploi )• La barre de menus abrite les favoris (ou marques pages), les commandes des fichiers (ouverture, fermeture), les options de configuration, etc. @telier 35
  36. 36. @telier 36
  37. 37. • Pour indiquer au navigateur que l’on visite une page web, l’adresse à saisir dans la barre d’adresse commence souvent par les lettres : « WWW »Vous devez ensuite taper le « nom de domaine ».• C’est le nom que le propriétaire a souhaité donner à son site.• Exemple : « mediatheque.lorient »• Vous devez enfin saisir l’extension• Il s’agit d’un préfixe. Il en existe plusieurs :• .fr = France .it = Italie .us = USA• .com : organisation à but commercial• .org = organisation à but non commercial• .gouv.fr = informations publiques @telier 37
  38. 38. HTTP• Ce qui donne au final :• http:// www. mediatheque.lorient.fr Le HyperText Transfer Protocol, HTTP, « protocole de transfert hypertexte », est un protocole de communication client-serveur développé pour le World Wide Web• Souvenez-vous bien qu’il ne doit y avoir aucun espace, aucun accent et aucun signe de ponctuation autre que le tiret ou le trait de soulignement. @telier 38
  39. 39. Les sites sont identifiés par des noms• Chaque ordinateur directement connecté à internet possède au moins une adresse IP propre.• Cependant, il n’est pas très pratique de travailler avec des adresses numériques du genre 194.153.205.26, d’où l’usage du système des noms de domaine, des adresses plus explicites du type « www.commentcamarche.net. » Ainsi, il est possible dassocier des noms en langage courant aux adresses numériques grâce à un système appelé DNS (Domain Name System). @telier 39
  40. 40. Le lien hypertexte• Pour comprendre le fonctionnement d’internet, cliquer ( clic gauche, une fois ) sur la souris @telier 40
  41. 41. Utiliser les liens hypertextes sur une page web• Le lien est ce qui permet d’aller d’une page Web vers une autre page.• Il est activé dun simple clic sur lobjet graphique ou la partie de texte désignée comme un lien (en règle générale, le curseur se transforme en petite main lorsqu’il passe sur un lien).• Lorsque l’on clique sur le lien, une autre page s’affiche à l’écran. @telier 41
  42. 42. La navigation• Vous venez, en appuyant sur le clic de la souris, de changer de page. Vous avez utilisé la fonctionnalité servant à « naviguer » dans le web.• Pour reconnaître un lien, cest facile, le pointeur de la souris se transforme en main . Le lien c’est ce qui permet d’aller d’une page Web vers une autre page. Il est activé dun simple clic sur lobjet graphique ou la partie de texte désignée comme un lien (en règle générale, le curseur se transforme en petite main lorsqu’il passe sur un lien). Lorsque l’on clique sur le lien, une autre page s’affiche à l’écran. @telier 42
  43. 43. Un lien peut se cacher sous plusieurs formes• Du texte :• On le reconnait car il est dune couleur différente, généralement souligné et bleu, mais de plus en plus souvent, dautres couleurs sont utilisées (cliquez sur le texte souligné pour tester).• Une image : en passant la souris sur limage, le curseur se transforme en main. On sait alors que lon peut cliquer dessus pour aller à un autre endroit. Souvent limage est entourée dun cadre bleu, mais ce nest pas obligatoire (cliquez sur limage pour tester). @telier 43
  44. 44. De pages en pages…• Un bouton :• Un bouton sur lequel il suffit dappuyer permet aussi de se déplacer dun endroit à un autre (cliquer sur le bouton pour tester).• Certains liens permettent décrire à une personne sur Internet. En cliquant dessus, votre logiciel de courrier électronique souvrira et vous pourrez envoyer un message.• Ce n’est pas plus compliqué que cela de naviguer sur Internet ! @telier 44
  45. 45. Internet ExplorerPour la grande majorité des navigateurs, linterfaceutilisateur est composée dune zone daffichageéventuellement gérée sous forme donglets, dune barre demenus déroulants, dune barre doutils et dune barre détat. @telier 45
  46. 46. La page d’accueilLa barre de menus abrite les favoris (ou marques pages), lescommandes des fichiers (ouverture, fermeture), les optionsde configuration, etc. @telier 46
  47. 47. Utiliser les icônes « suivant », « précédent »• Pour revenir aux pages précédentes, cliquez sur le bouton « précédent » (ou sur la petite flèche s’orientant vers la gauche), ceci autant de fois qu’il y a de pages précédentes.• Si vous voulez revenir à la page suivante cliquez sur la petite flèche qui s’oriente vers la droite @telier 47
  48. 48. Saisir et valider une adresse web (adresse URL)• Cliquez à l’intérieur de la barre d’adresse, effacez le contenu si besoin et inscrivez l’adresse du site que vous voulez consulter (ex : www.bnf.fr). Validez en appuyant sur la touche. « Entrée » ou cliquez sur le bouton• « OK » [ou un bouton similaire.] @telier 48
  49. 49. La barre des menusLa barre des menus vous donne accès à l’ensemble des fonctionnalités du navigateur @telier 49
  50. 50. @telier 50
  51. 51. @telier 51
  52. 52. Navigation par onglets• Avec les navigateurs anciens chaque fois que vous souhaitiez surfer simultanément sur plusieurs sites Internet, il fallait ouvrir une nouvelle. L’inconvénient était de voir se multiplier les fenêtres ouvertes et les boutons dans la barre des tâches, au risque de ne pouvoir s’y retrouver.• En pratique, lorsque vous consultez plusieurs sites Internet, une seule fenêtre du navigateur est ouverte et vous passez aisément d’un site à l’autre grâce aux onglets. @telier 52
  53. 53. Navigation par onglet @telier 53
  54. 54. Navigation par onglets@telier 54
  55. 55. Navigation par onglets : paramétrages @telier 55
  56. 56. Paramétrer sa page de démarrage• La page de démarrage est la page sur laquelle se lance votre navigateur ou lors du Clic sur la barre d’outils.• S’il existe un site que vous visitez chaque fois que vous allez sur Internet, vous pouvez le définir comme votre page de démarrage.• Ainsi, il apparaîtra chaque fois que vous démarrerez votre navigateur ou que vous cliquerez sur l’icône équivalent à la petite maison. @telier 56
  57. 57. Pour modifier votre page de démarrage• Allez à la page Web que vous voulez utiliser comme page de démarrage• Dans le menu Outils d’Internet Explorer (ou l’équivalent pour un autre navigateur), cliquez sur Options Internet• Dans la boîte de dialogue Options Internet, dans l’onglet Général, cliquez sur le bouton Page actuelle. Cliquez sur OK. Lorsque vous êtes sur le Web, cliquez sur le bouton Démarrage . Le navigateur vous conduit directement à votre page d’accueil. @telier 57
  58. 58. Enregistrer des favoris• Les navigateurs utilisent une fonctionnalité appelée Favoris (ou « Marque pages » ou « Signets » ) pour faciliter votre accès aux sites que vous visitez fréquemment.• Vous n’avez plus à vous souvenir des adresses ni à saisir quoi que ce soit. Il vous suffit de cliquer deux fois, et le tour est joué.• Pour ajouter une page web à vos favoris :Accédez à la page Web que vous voulez ajouter à vos FavorisDans le menu Favoris, cliquez sur Ajouter aux favoris.Dans la boîte de dialogue Ajout de Favoris, tapez un nouveaunom pour la page si vous le souhaitez, et cliquez sur OK. @telier 58
  59. 59. Marque-pagesde Firefox Favoris d’Internet Explorer @telier 59
  60. 60. Pour accéder à une page webde votre liste des Favoris.Dans le menu Favoris, cliquezsur le lien vers la page Webque vous voulez visiter.Si vous avez déjà organisé lespages Web en dossiers, dansle menu Favoris, pointezdabord sur le dossier de lapage que vous voulez visiter,puis cliquez sur le lien pouraccéder à la page. @telier 60
  61. 61. Enregistrer une image • Exemple : allez sur le site • http://cliophoto.clionautes.org • Positionnez votre pointeur de souris sur un choix de photo et cliquez sur le bouton droit de votre souris afin d’obtenir le menu. • Cliquez sur Enregistrer l’image sous et indiquez l’emplacement où elle sera enregistrée sur votre ordinateur. • Vous pouvez ainsi envoyer votre image par courrier électronique, ou l’imprimer. @telier 61
  62. 62. Imprimer une page web• Dans le menu Fichier• vous pouvez tout d’abord effectuer un Aperçu avant impression afin de vérifier si le contenu de la page est intact.• Cliquez ensuite sur le bouton Imprimer. @telier 62
  63. 63. Et si l’on ne connaît pas exactement l’adresse d’un site web ?• Les moteurs de recherche.• Les moteurs de recherche sont des annuaires qui permettent de trouver des sites web en fonction de critères de recherche. On peut les comparer aux annuaires pages jaunes du téléphone.• Tous les moteurs n’ont pas la même capacité à trouver les informations. Chacun a ses sources dinformation, il peut donc être intéressant den utiliser plusieurs. @telier 63
  64. 64. UTILISATION D’UN MOTEUR DE RECHERCHE• A quoi sert un moteur de recherche ?• Cest un service sur le Web permettant de rechercher des informations sur Internet. Il suffit pour cela de saisir au clavier des mots clés, et le moteur de recherche retrouve tous les sites Web contenant de linformation sur le ou les sujets choisis. On peut le comparer à un annuaire téléphonique.• Quelques exemples de moteurs de recherche :• - www.google.fr - www.yahoo.fr• - www.msn.fr - www.voila.fr• - www.exalead.fr - www.kartoo.com @telier 64
  65. 65. Utiliser un moteur de rechercheTout d’abord il faut identifier l’objet de la recherche et la formuler en motclés. Ex : quiche lorraine + recetteEvitez les phrases trop longues et les articles.Repérez ensuite la zone de saisie du texte, inscrivez votre mot clé, précisezle domaine de recherche et validez en appuyant sur la touche Entrée. Si vous souhaitez n’obtenir que des images, cliquez sur le lien Images. @telier 65
  66. 66. Lire les réponses obtenuesEn bleu, le titre de la réponse qui sert également de lien.En noir, une brève explication du contenu du site.En vert, l’adresse du site (mais qui ne fait pas office de lien).En rouge, le site sur lequel je viens de cliquer.Identifiez les réponses qui sont proches de votre recherche et cliquezsur le lien désiré en bleu.Remarque : les liens des pages que vous avez déjà visitées s’affichenten violet. @telier 66
  67. 67. @telier 67
  68. 68. La publicité est omniprésente.Attention à bien distinguerl’information que l’on souhaiteobtenir à la publicité archi présente. @telier 68
  69. 69. @telier 69
  70. 70. @telier 70
  71. 71. @telier 71
  72. 72. @telier 72
  73. 73. @telier 73
  74. 74. @telier 74
  75. 75. @telier 75
  76. 76. @telier 76
  77. 77. Les dangers• Bref internet et le web permettent de faire circuler les idées instantanément au travers du globe.• Ce qui change avec le Web 2.0, est que l’on peut participer, partager facilement avec des outils aux interfaces simplifiées, sans connaissances techniques particulières.• Le revers de ces prodiges techniques sont ceux de notre société, addiction aux univers virtuels, accès à des images, à des contacts non souhaités ( risques réels pour les plus jeunes et les plus fragiles ).• L’usage d’internet ne diffère pas avec la vie, on y trouve le pire et le meilleur. Merci de votre attention. @telier 77

×