1
,
Journal collégial 2éme édition Mai 2014
Collège d’Akka
Edito :
Nouveau format, nouvelle équipe ( mais autant de sueur ...
2
Vous lisez dans ce numéro :
Nous célébrons la journée
mondiale de la terre chaque
21 avril. Mais pourquoi
notre collège ...
3
personnalité du numéro
Page 4
collège News
Page 5
Akka News
Page 6
Coin brillants
Page 7
Interviews
Page 8
Articles
Page...
4
L’équipe a proposé de mettre dans journal le
directeur du collège comme personnalité du numéro.
Soukaina Oubakka : prése...
5
1) Le 21 Mars a été proclamée Journée
mondiale de la poésie. L’objectif de cette
journée est d’encourager la lecture, la...
6
Le conseil municipal d’Akka
Le conseil municipal d’Akka s’est
réuni le 25 avril 2014 (la période
d’avril). On a vu la pr...
7
Premier interview avec Mohmed Jaâ, élève du 3éme
année collégiale :
Jila Baha : Pouvez-vous nous parler à propos de votr...
8
A l’occasion de la journée mondiale de la terre, notre équipe a interviewé plusieurs personnalités.
1: Avec Monsieur Oma...
9
3 : Avec Monsieur le président de la municipalité d’Akka.
Mohmed Jaâ : bonjour Monsieur le président. Nous vous remercio...
10
Les mauvais comportements de certains élèves au collège.
L’école est un
endroit d’éducation
où chaque élève est
censé a...
11
12
Nous avons proposé d’étudier un texte théâtral.
(Ils entrent par la droite.)
PERRICHON. Par ici!... ne nous quittons! N...
13
Préparé par : Jila Baha
14
Tourner la page. Du ZAHO.
J'ai vu sur ma route plein de paysages
Avec des mots je peins des images
Sortie de ma cage, m...
15
16
Enfin une bonne nouvelle à Akka !!!!!!!!!
Club Tamdoult a signé son adhésion pour la première fois à
la ligue Souss-mas...
17
Récemment, la maison d’édition
égyptienne a publié un livre
sous le titre ،“‫أﻧﻜﺮي‬ ‫ﻣﻘﺎﻣﺎت‬”
de l’écrivain marocain
AN...
18
Préparé par : Fatima Zahra Outrga/ Hajjar Marzoug/Ayoub Aiddi/ Mbarka Merrague/ Naima El Wankhari
19
A Monsieur Mbarek AGOUZOUL.
Aux cadres administratifs.
A Monsieur le directeur Boumiya Abderrahmane
A Monsieur le prési...
20
Voilà, la deuxième édition de notre journal touche à
son terme , nous souhaitons à tous les élèves un
semestre plein de...
21
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

la 2éme édition de notre journal scolaire. ' collège d'akka'. d'après: Zahour brahim

893 vues

Publié le

notre journal contient les faits les plus plus marquants de notre collège et même notre village.

Publié dans : Formation
2 commentaires
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
893
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
2
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

la 2éme édition de notre journal scolaire. ' collège d'akka'. d'après: Zahour brahim

  1. 1. 1 , Journal collégial 2éme édition Mai 2014 Collège d’Akka Edito : Nouveau format, nouvelle équipe ( mais autant de sueur et du temps extrascolaire consacré à sa préparation) , voilà enfin le second numéro du journal de collège, qui a vu collaborer de nombreux journalistes en herbe de toutes les classes : nous lui souhaitons une nouvelle vie, dans sa nouvelle formule………… enseignant encadrant Brahim Zahour
  2. 2. 2 Vous lisez dans ce numéro : Nous célébrons la journée mondiale de la terre chaque 21 avril. Mais pourquoi notre collège ainsi notre petit village sont stériles en espace vert ? Nous proposons des interviews pour répondre à cette question Des interviews……… Des actualités……..
  3. 3. 3 personnalité du numéro Page 4 collège News Page 5 Akka News Page 6 Coin brillants Page 7 Interviews Page 8 Articles Page10 physiologie Page 11 Etude du texte Page 12 Leçon Page 13 Chanson du numéro Page 14 La morale Page 15 Sport Page 16 Publication Page 17 Détente Page 18 Remerciement Page 19 Fin du journal Page 20
  4. 4. 4 L’équipe a proposé de mettre dans journal le directeur du collège comme personnalité du numéro. Soukaina Oubakka : présentez-vous même s’il vous plait Monsieur ? Le directeur : je m’appelle Abd Errahmane Boumiya, je suis né à 1968 à Ait Antar. Je me suis marié et j’ai quatre enfants. Chaymae Zaidi : parlez-nous de votre parcours scolaire ? Le directeur : j’ai étudié à l’école Al kalaa en 1979. En 1988 j’ai déménagé au collège et j’ai pris un certificat collégial. Après en 1991 j’ai eu mon baccalauréat moderne. En 1995 j’ai obtenu ma licence en Histoire/Géo. Hanane Nouhi : parlez-nous de votre travail ? Le directeur : de 1996 jusqu’à 2004 : professeur d’Histoire/Géographie au collège d’Akka. De 2004 Jusqu’à présent, surveillant général d’internat au collège d’Akka. Pour l’instant je travaille comme directeur du collège d’Akka. Fatima Zahra Azizi : comme directeur du collège au même temps surveillant général de l’internat. Comment vous sentez-vous de pratiquer deux fonctions parallèlement ? Le directeur : ce n’est rien que des efforts personnels voire des compétences en tant que surveillant d’internat. Ayoub Aiddi : laquelle de ces fonctions vous en serez plus responsable ? Le directeur : gérer deux établissements c’est une grande responsabilité pour nous tous. Surtout l’internat des filles il faut que tu sois un peu psychologue pour ne pas avoir des problèmes avec elles. Parole du numéro Je vous remercie infiniment pour cette occasion. En plus je remercie votre professeur Zahour Brahim pour ses efforts. Directeur du collège
  5. 5. 5 1) Le 21 Mars a été proclamée Journée mondiale de la poésie. L’objectif de cette journée est d’encourager la lecture, la rédaction. Pour cette raison le club de l’environnement et de la citoyenneté au collège d’Akka en collaboration avec le club des langues au lycée Al Mansour Eddahbi, sous l’encadrement du professeur Rachid El Hbadi, ont organisé le samedi 22 mars 2014 une journée sous le théme « ‫واﻟﺸﻌﺮاء‬ ‫اﻟﺸﻌﺮ‬ ‫ﻗﺰح‬ ‫ﻗﻮس‬ ‫اﻹﻋﺪادﯾﺔ‬ ‫أﻗﺎ‬ ‫ﺑﺜﺎﻧﻮﯾﺔ‬ ‫ﯾﺤﻠﻖ‬). » pour soutenir la poésie et à promouvoir les efforts des jeunes poètes collégiens. 2) Le club de l’environnement et de la citoyenneté, collège d’Akka, a organisé le 03 mai 2014 au centre socio- éducatif, collège d’Akka, un exposé historique sous le titre « ‫ﻣدرﺳﺔ‬ ‫اﻟﺗﺎرﯾﺦ‬ ‫ﻟﻠﻣﺳﺗﻘﺑل‬ ‫ﺑوﺻﻠﺔ‬ ‫و‬ ‫ﻟﻠﺣﺎﺿر‬ » à l’encadré du professeur M. Rachid El Hbadi. Traduit par : Oumaima Rachid/ Mariam Abjaw/ Kawtar Soudani/ Ikram Ahnssal/ Khadija Abba/
  6. 6. 6 Le conseil municipal d’Akka Le conseil municipal d’Akka s’est réuni le 25 avril 2014 (la période d’avril). On a vu la présence du huit membres et cinqmembres sont absents. Pendant l’assemblée ils ont discuté à propos des projets sociaux: la protection civile, le pavage de la route qui passe sous la propriété du « Ailloul », au quartier Chouhada voire résilier le contrat avec la société qui prend charge du dallage des rues. En fin, la réunion a été conclue par une décision d’acheter un terrain chez le groupe raciald’Alkbaba,destiné à bâtir le centre de la protection civile voire le dallage de laroute passant sous la possession de« Ailloul » et accélérer la résiliation du contratavec la société actuelle. Traduit par : Omayma Mairik / Abdeljalil Elhrach
  7. 7. 7 Premier interview avec Mohmed Jaâ, élève du 3éme année collégiale : Jila Baha : Pouvez-vous nous parler à propos de votre niveau scolaire ? « Je crois que mon niveau scolaire est moyen. » Asmae Elhiyani : Comment obtenez-vous des bonnes notes ? « Je révise mes leçons et je fais quelques recherches pour enrichir mon savoir. » Jila Baha : Quels conseils donnez-vous aux autres élèves ? « De faire des efforts et de travailler intensément. » Deuxième interview avec Fatima Nouhi élève du 2éme année collégiale : Soumya Elkhourchi : Pouvez-vous nous parler à propos de votre niveau scolaire ? « A mon avis, mon niveau est moyen ou peut-être bon » Soumya Elkhourchi : Comment obtenez-vous des bonnes notes ? « J’essaye toujours de comprendre les leçons et de mémoriser. » Soumya Elkhourchi : Quels conseils donnez-vous aux autres élèves ? « Je leurs conseilles d’être très sérieux dans leurs études. » Troisième interview avec Oubakka Soukaina, élève du 1ére année collégiale : Ikram Ahnssal : Pouvez-vous nous parler à propos de votre niveau scolaire ? « Mon niveau scolaire est assez bien. Excellente en certaines matières. » Khadija Abba : Comment obtenez-vous des bonnes notes ? « A cause des efforts j’obtiens des bons résultats. » Oumaima Rachid : Quels conseils donnez-vous aux autres élèves ? « Je leur conseille de bien Comprendre les leçons et faire des exercices et de Travailler en groupe pour gagner du temps surtout pendant la révision ».
  8. 8. 8 A l’occasion de la journée mondiale de la terre, notre équipe a interviewé plusieurs personnalités. 1: Avec Monsieur Omar Bouzid Et Monsieur Lahcen Soudani, Soukina Elhoubi : bonjour Monsieur, comme vous savez, nous sommes en train de préparer la 2éme édition de notre journal. C’est pour cela nous voulons vous poser quelques questions à propos de la journée mondiale de la terre. Fatima Zahra Azizi: pouvez-vous Monsieur nous dire pourquoi nous célébrons la journée mondiale de la terre? M. Omar Bouzid : « d’abord je vous remercie infiniment mes chères élèves pour cette occasion. Comme vous le savez nous célébrons cette journée pour mettre en valeur notre terre et sensibiliser les gens à l’importance de la protection de notre environnement contre la pollution. » Asmae redouane : puisque tout le monde s’intéresse au soin du climat. Pourquoi donc notre collège est stérile en espaces verts ? M .Lahcen Soudani : « à cause de l’irresponsabilité des élèves et également des cadres administratifs » Khawla Ramouch : est-ce que nos terrains du sport ont besoins d’espaces verts ? M. Bouzid Omar : « bien sûr. Notre corps bénéficie mieux de l’effort physique si la séance est effectuée dans un espace vert ». Fatima nouhi : que proposez-vous Monsieur à l’administration afin d’aménager un espace approprié pour la pratique sportive ? M. Lahcen Soudani : « Les partenariats avec le conseil municipal et le Haut Commissariat des Eaux et Forêts pour aménager notre établissement en espaces verts. » 2 : Avec Monsieur le directeurducollège Abd Errahmane Boumiya Mohmed Jaâ : la journée mondiale de terre est une journée pour célébrer des espaces verts partout. Pouvez-vous Monsieur le directeur nous parler à propos de cette journée qui a eu lieu le 22 avril de chaque année ? Le directeur : « cette journée est consacrée pour célébrer les espaces verts c’est pour cela qu’il faut protéger notre planète » Oumaima Elghazlani : pourquoi nous avons besoin de soigner notre terre aussi notre planète en général ? Le directeur : « parce que, nous, les êtres- humains nous avons besoin de l’air frais émané de l’environnement. C’est pourquoi on doit le protéger de la pollution » Chourouk el kardoudi : alors Monsieur pourquoi notre établissement est stérile en espace vert? Le directeur : « en effet nous préparons pour le moment d’aménager notre collège en espaces verts à l’avenir » Oumaima Elghazlani : Est-ce qu’on n’a pas le droit comme élèves de faire une campagne de sensibilisation au sein de notre collège ? Le directeur : « oui vous avez le droit » Chourouk el kardoudi : Quelles sont à votre avis les raisons qui ont causé la destruction des espaces verts ? Le directeur : « parmi les raisons, l’absence de conscience chez l’élève. » Basma karouach : Enfin Monsieur que proposez-vous en ce sens ? Le directeur : « nous décidons de réaliser une solidarité entre l’élève et le professeur voire l’administration pour développer notre établissement. »
  9. 9. 9 3 : Avec Monsieur le président de la municipalité d’Akka. Mohmed Jaâ : bonjour Monsieur le président. Nous vous remercions pour votre hospitalité. Que représente la journée mondiale de la terre pour vous? Le président « bonjour, je vous remercie aussi. Cette journée est consacrée pour célébrer notre environnement qui a besoin de notre soin. » Chourouk El Kardoudi : puisque tout le monde célébrait cette journée pour soigner l’environnement. Pourquoi alors notre petit village ne profite plus de ce soin ? Le président : « beaucoup de projets sont effectués en ce sens : plantation des arbres, des jardins, parc de jeu. On a fait un grand effort dans ce domaine. » Basma karouach : notre village set stérile en espace vert. pouvez-vous monsieur nous expliquer pourquoi ? Le président : « la non-conscience de la population . » Oumaima Elghazlani : ne devrions-nous pas mettre des couleurs vertes dans notre entourage ? Le président : « pourquoi pas. en tant que conseil élu, nous avons proposé des solutions pour développer les espaces verts pour que tout le monde puisse y participer. » 4 : avec certains élèves au collège. 1) - Oumaima Rachid : pourquoi notre établissement est stérile en espace vert ? Khadija Azioui : « cela à cause de l’irresponsabilité de l’administration qui ne donne aucune importance dans ce sens. » 2) – Khadija Abba : pourquoi notre établissement est stérile en espace vert ? Meriem Fessouat : « cela revient à l’irresponsabilité de l’administration ça d’une part. De l’autre part ce sont les élèves qui détruisent l’espace vert. » 3) – Oussama Kara : comment nous puissions protéger notre environnement ? Samir Doublali / Hicham Bandag : « De planter les arbres et des fleurs à condition qu’on donne une très grande importance aux espaces verts. » 4) - Khadija Kachmar : Pourquoi notre établissement est stérile en espace vert ? Nohaila Farhat : « En raison de la négligence et l’irresponsabilité de l’autre » 5) Khadija Kachmar : Comment vous célébrez la journée de la terre ? Aachake Intissar : « Nous plantons des arbres en général on donne l’importance à notre environnement. » Khadija Kachmar : Alors pourquoi notre collège est stérile ? Aachake Intissar : « C’est à cause de la négligence. »
  10. 10. 10 Les mauvais comportements de certains élèves au collège. L’école est un endroit d’éducation où chaque élève est censé apprendre, travailler et vivre avec l’autre. Mais on constate que certains élèves manifestent un comportement malsain à l’intérieur de notre établissement que ce soit entre les filles ou entre garçons ce qui rend l’école un espace des conflits. Cela d’une part. D’autre part, on constate parfois des élèves qui écrivent sur les murs et sur les tables . On ne sait plus pourquoi ? S’agit-il d’une maladie précoce ? D’après : Saida Chajai / Saadia Bani / Fadma Nouhi / Siham Lahlou Le travail de la femme rurale Lorsqu’on parle de la femme rurale on désigne toute une société. C’est dire qu’elle se trouve partout et dans tous les domaines du travail, mêmes dans ceux qu’on prétend être propres aux hommes. Alors cette femme travaille comme bergère et éleveuse des moutons et parfois, même en travaillant, elle s’occupe de ses enfants. Préparé par : Aachake Intissar
  11. 11. 11
  12. 12. 12 Nous avons proposé d’étudier un texte théâtral. (Ils entrent par la droite.) PERRICHON. Par ici!... ne nous quittons! Nous ne pourrions plus nous retrouver... Où sont nos bagages?... (Regardent à droite; à la cantonade1.) Ah! Très bien! Qui est-ce qui a les parapluies?... HENRIETTE. Moi, papa. PERRICHON. Et le sac de nuit?... Et les manteaux?... MADAME PERRICHON. Les voici! PERRICHON. Et mon panama2 ?... Il est resté dans le fiacre3 ! (faisant un mouvement pour sortir et s'arrêtant.)Ah! Non! Je l'ai à la main!... Dieu, que j'ai chaud! MADAME PERRICHON. C'est ta faute!... Tu nous presses, tu nous bouscules!... Je n'aime pas à voyager comme ça! PERRICHON. C'est le départ qui est laborieux... Une fois que nous serons casés!... Restez là, je vais prendre les billets... (Donnant son chapeau à Henriette) Tiens, garde-moi mon panama... (Au guichet.) Trois premières4 pour Lyon!... L'EMPLOYÉ, brusquement. Ce n'est pas ouvert! Dans un quart d'heure! PERRICHON, à l'employé. Ah! Pardon! C'est la première fois que je voyage... (Revenant vers sa femme.)Nous sommes en avance. MADAME PERRICHON. Là! Quand je te disais que nous avions le temps... Tu ne nous as pas laissés déjeuner! Eugène LABICHE (1815-1888), Le Voyage de Monsieur Perrichon, Acte I, Scène 2, 1860. Compréhension: 1. À quoi reconnaît-on qu'il s'agit d'un dialogue de théâtre? Relève dans le texte deux indices l’échange entre deux personnage / ils. 2. Trouve dans le paratexte les réponses aux éléments suivants: - Le titre de la pièce: le voyage de Monsieur Perrichon - Le nom du dramaturge: Eugène Labiche 3. Quels sont les personnages de cet extrait? Madame Perrichon, Perrichon, Henriette et l’employé. 4. À quoi servent les indications entre parenthèses? ils nous montrent les gestes, des sentiments des personnages. On les appelle les didascalies. 5. Compte les répliques de ce dialogue. Quel en est le nombre? – dix répliques 6. Quel personnage est affolé? c’est Monsieur Perrichon 7. A- Quel lien unit Henriette à Madame Perrichon? L'ami é. La maternité. Le mariage. La paternité. B- Relève l'indice qui le montre. Madame Perrichon. 8. Cette pièce s'annonce-t-elle comme une comédie? une tragédie? un drame? Préparé par : Soukina Elhoubi /Khadija Abba / Zahira Nessah / Asmae Redouane
  13. 13. 13 Préparé par : Jila Baha
  14. 14. 14 Tourner la page. Du ZAHO. J'ai vu sur ma route plein de paysages Avec des mots je peins des images Sortie de ma cage, montée d'un étage Aujourd'hui je plane dans les nuages Je laisse la vie m'emporter, je laisse ma plume me porter C'est pas si facile de tourner la page Quand le présent m'échappe et que le passé me traque Je soupire pour dire "dommage" Je m'arrête un moment, juste pour une chanson Je rattrape le temps volage Je laisse la vie m'emporter, je laisse ma plume me porter Mes joies et mes peines Je laisse la vie m'emporter, je laisse ma plume me porter J'entends cette voix qui m'appelle Pour pardonner les mots muets, le temps coule dans le sablier Pour oublier, ne pas plier, j'avance sans savoir où je vais. J'essaie de tourner la page (x6) Ivre comme un poète, libre comme une mouette, J'accompagne les solitaires au large Dans un océan de rêves, sous le beau temps ou l'orage Je dépose mon ombre et je nage Je laisse la vie m'emporter, je laisse ma plume me porter, c'est pas si facile de tourner la page A ceux qui m'écoutent et qui de même sont otages J'écris pour vous dire: courage. A ceux qui m'écoutent même lorsque je doute Je chante "merci je vous aime quand je suis lâche" Je laisse la vie m'emporter, je laisse ma plume me porter Mes joies et mes peines Je laisse la vie m'emporter, je laisse ma plume me porter J'entends cette voix qui m'appelle Pour pardonner les mots muets, le temps coule dans le sablier Pour oublier, ne pas plier, j'avance sans savoir où je vais. J'essaie de tourner la page (x6) J'ai vu sur ma route plein de paysages Avec des mots je peins des images J'ai vu sur ma route plein de paysages Avec des mots je peins des visages J'ai vu sur ma route plein de paysages Avec des mots je rends hommage
  15. 15. 15
  16. 16. 16 Enfin une bonne nouvelle à Akka !!!!!!!!! Club Tamdoult a signé son adhésion pour la première fois à la ligue Souss-massa-draa. La saison prochaine nous aurons une équipe dans le championnat national. Rendez-vous au stade
  17. 17. 17 Récemment, la maison d’édition égyptienne a publié un livre sous le titre ،“‫أﻧﻜﺮي‬ ‫ﻣﻘﺎﻣﺎت‬” de l’écrivain marocain ANGURI Yahya. Le livre comprend une série de sanctuaires ou l’écrivain raconte son expérience avec la souffrance de l’université et son rêve qui représente le voyage aux Etats-Unis. Ensuite la souffrance en tant que professeur dans l’un des villages « Taliouine » à distance.
  18. 18. 18 Préparé par : Fatima Zahra Outrga/ Hajjar Marzoug/Ayoub Aiddi/ Mbarka Merrague/ Naima El Wankhari
  19. 19. 19 A Monsieur Mbarek AGOUZOUL. Aux cadres administratifs. A Monsieur le directeur Boumiya Abderrahmane A Monsieur le président du conseil municipal Moulay Cherif. A Messieurs Omar Ait Loutou et Belaid Asrghine. A Monsieur Mohmed Laghdef A l’équipe de la rédaction : Abdeljalil Elhrach : Abderahim Boulhrouz : Asmae Elhiyani : Asmae Redouane: Ayoub Aiddi. : Basma Karouach: Chaymae Zaydi: Chorouk El Kardoudi: Fadma Nouhi : Fatima Nouhi : Fatima Zahra Azizi : Fatima Zahra Outrga: Hajjar Marzoug: Hanane Nouhi: Ikram Ahnssal: Jila Baha: Kawtar Soudani : Khadija Abba : Khadija Kachmar : Khawla Ramouch : Manal El Haloui : Mbarka Merrague : Meriem Abjaw : Mohmed Jaâ : Naima El Wankhari : Oumaima Mairik : Oumaima Rachid : Oumaima Elghazlani : Oussama Kara : Saadia Bani : Saida Chajai : Siham Lahlou : Soukina Elhoubi : Soukina Oubakka : Soumya Elkhourchi : Zahira Nessah Aachake Intissar Zahour Brahim 3éme année 2éme année 1ére année 2éme année 1ére année 3éme année 1ére année 3éme année 3éme année 2éme année 1ére année 3éme année 1ére année 1ére année 2éme année 2éme année 2éme année 2éme année 2éme année 2éme année 2éme année 2éme année 1ére année 2éme année 3éme année 1ére année 3ére année 2éme année 3éme année 2éme année 3éme année 3éme année 2éme année 2éme année 1ére année 2éme année 2éme année 2éme année Professeur du français Encadrant, maquettiste, éditorialiste, typographe
  20. 20. 20 Voilà, la deuxième édition de notre journal touche à son terme , nous souhaitons à tous les élèves un semestre plein de succès et nous vous promettons de continuer notre publication de ce journal dans les années à venir…
  21. 21. 21

×