DEVELOPPEMENT DU RESEAU TELAP     EN BASSE NORMANDIE     Présenté par Dr Dompmartin, Dr Blanchère     1ière Journée du pro...
CONTEXTE DU PROJET EN RÉGIONCONTEXTE MEDICALNombre important de porteurs de plaies, hospitalisés dans les divers hôpitaux...
CONTEXTE DU PROJET EN RÉGIONCONTEXTE POLITIQUEUne ARS très favorable,un GCS télésanté dynamiqueUne médecine libérale ad...
Télémédecine1   1ier Décembre 2011   4
Télémédecine1   1ier Décembre 2011   5
LES ENJEUX DE LA                BASSE NORMANDIE    définis dans le Plan Stratégique Régional de Santé (PSRS) : relever    ...
LES ENJEUX DE LA                BASSE NORMANDIE     Notre région tient compte des priorités nationales :      réduire au ...
PÉRIMÈTRE DU PROJETCIBLE : Patients porteurs de plaieschroniques• de retour à leur domicile après une   hospitalisation co...
PÉRIMÈTRE DU PROJET    1 COORDINATRICE    8 TERRITOIRES    55 INFIRMIERES LIBERALES     700 PATIENTS par an en fin de ...
PRINCIPAUX RÉSULTATS          ATTENDUSPour la population : Améliorer la qualité de vie en restant à domicile Améliorer ...
PRINCIPAUX RÉSULTATS                ATTENDUSPour les médecins généralistes Rester au centre du dispositif de soins Avoi...
EVALUATIONS MEDICO-                ÉCONOMIQUESDes marqueurs sont inclus dès le départ dans notre logiciel : De productivi...
EVALUATIONS MEDICO-                ÉCONOMIQUES  Une rencontre avec les DIM nous permet  d’étudier le coût de prise en char...
UN MODELE ECONOMIQUEIl existe ce jour des voies multiples de financement de la    télémédecine : FICQS, MIGAC, SMEPPS, Hôp...
PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS    ET PISTES POUR LES RÉSOUDREDifficulté à   Choix d’une structure d’               acco...
PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS                ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE    Mauvaise qualité des         Les matériel...
PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS                ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE                           Nécessité d’un bil...
PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS                ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE                            Réunions d’inform...
PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS                ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE                             Réunions d’infor...
PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS                ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE    Départs du    GCS du               Recrut...
Réponse à l’appel d’offre                « PROGRAMME                TELEMEDECINE Volet 2 » en                Novembre 2010...
Février 2012 : livraison des matériels, mise place de l’accompagnement, hotlineMars 2012 : Inclusions des patients Mont...
Merci de votre attention                           23
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Avancement du projet Télémédecine en Basse-Normandie (volet 2)"

1 659 vues

Publié le

Avancement du projet Télémédecine en Basse-Normandie (volet 2)
Dr Jean Pierre Blanchère, Directeur opérationnel, TELAP

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 659
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 018
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Avancement du projet Télémédecine en Basse-Normandie (volet 2)"

  1. 1. DEVELOPPEMENT DU RESEAU TELAP EN BASSE NORMANDIE Présenté par Dr Dompmartin, Dr Blanchère 1ière Journée du programme « Télémédecine » de l’ASIP Santé » Paris - 1ier décembre 2011
  2. 2. CONTEXTE DU PROJET EN RÉGIONCONTEXTE MEDICALNombre important de porteurs de plaies, hospitalisés dans les divers hôpitaux de la région, dans les différents servicesHospitalisation longue (M=20 jours) des plaies chroniquesUn vieillissement de la population,Une augmentation du taux de prévalence du diabète et de l’obésitéTélémédecine1 1ier Décembre 2011 2
  3. 3. CONTEXTE DU PROJET EN RÉGIONCONTEXTE POLITIQUEUne ARS très favorable,un GCS télésanté dynamiqueUne médecine libérale adhérente (URML, IDE)Un isolement des IDEUn réseau déjà crééUn contexte national favorable (HPST, Décrets)Télémédecine1 1ier Décembre 2011 3
  4. 4. Télémédecine1 1ier Décembre 2011 4
  5. 5. Télémédecine1 1ier Décembre 2011 5
  6. 6. LES ENJEUX DE LA BASSE NORMANDIE définis dans le Plan Stratégique Régional de Santé (PSRS) : relever le défi d’une démographie médicale et para-médicale préoccupante et d’une population vieillissante et fixer des axes stratégiques  décloisonner les prises en charge,  maintenir un accès de proximité,  rechercher l’efficience,  reconfigurer l’offre de soinsTélémédecine1 1ier Décembre 2011 6
  7. 7. LES ENJEUX DE LA BASSE NORMANDIE Notre région tient compte des priorités nationales :  réduire au maximum certaines inégalités d’accès aux soins,  prise en charge des maladie chronique Nous pensons changer les usages grâce a la TLM tout en appliquant les obligations liées au décret du 10 octobre 2010Télémédecine1 1ier Décembre 2011 7
  8. 8. PÉRIMÈTRE DU PROJETCIBLE : Patients porteurs de plaieschroniques• de retour à leur domicile après une hospitalisation courte• Vivant à domicile mais ayant des difficultés à cicatriser• Siégeant dans des EHPADs• Sous main de justice3 CENTRES EXPERTS : binome infirmière-médecin réalisant des consultations virtuelles etsiégeant dans les hôpitaux de Caen, Alençonet Saint Lô 1ier Décembre 2011 8
  9. 9. PÉRIMÈTRE DU PROJET 1 COORDINATRICE 8 TERRITOIRES 55 INFIRMIERES LIBERALES  700 PATIENTS par an en fin de projetTélémédecine1 1ier Décembre 2011 9
  10. 10. PRINCIPAUX RÉSULTATS ATTENDUSPour la population : Améliorer la qualité de vie en restant à domicile Améliorer la qualité des soins par une meilleure mise en œuvre des référentielsPour les infirmières expertes Valoriser l’expertise infirmière Proposer une expérience de délégation de compétencePour les infirmières libérales Corriger leur isolement Apporter une aide au choix des dispositifs 1ier Décembre 2011 10
  11. 11. PRINCIPAUX RÉSULTATS ATTENDUSPour les médecins généralistes Rester au centre du dispositif de soins Avoir un suivi électronique de l’évolution d’une plaiePour les centres de références Affirmer l’expertise et la référence régionale dans la spécialité Permettre une recherche cliniquePour les financeurs Diminuer le coût des transports Diminuer les jours d’hospitalisation Mieux prescrire les pansements et autres dispositifsTélémédecine1 1ier Décembre 2011 11
  12. 12. EVALUATIONS MEDICO- ÉCONOMIQUESDes marqueurs sont inclus dès le départ dans notre logiciel : De productivité D’accessibilité De qualité (satisfaction) De qualité médicale (diagnostics redressés, réhospitalisation…) De continuité (nombre de demandes de suivi) D’acceptabilité (Nombre de refus de patients) Une évaluation technique (qualité d’image, dysfonctionnements…)Télémédecine1 1ier Décembre 2011 12
  13. 13. EVALUATIONS MEDICO- ÉCONOMIQUES Une rencontre avec les DIM nous permet d’étudier le coût de prise en charge d’une plaie chroniqueIndicateurs économiques : Le mode de transport du patient est noté à chaque consultation, chaque hospitalisation Nombre de consultations Nombre de jours d’hospitalisation Nombre de réhospitalisations pour une plaieTélémédecine1 1ier Décembre 2011 13
  14. 14. UN MODELE ECONOMIQUEIl existe ce jour des voies multiples de financement de la télémédecine : FICQS, MIGAC, SMEPPS, Hôpital 2012, Grand emprunt…Mais ces financements ne sont pas pérennes.Les financeurs des projets de télémédecine ne sont les bénéficiaires des économies réalisées.Quelles voies pour atteindre un nouveau modèle économique :rechercher les bénéficiaires de la télémédecine : l’assurance maladie toujours : il faut de façon urgente coder les actes de télémédecine. les mutuelles? Probablement les établissements hospitaliers parfois (meilleur GHM) les patients (mais doit-on les faire payer?Non)Télémédecine1 1ier Décembre 2011 14
  15. 15. PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS ET PISTES POUR LES RÉSOUDREDifficulté à Choix d’une structure d’ accompagnement au changement etutiliser la formation des utilisateurstablette  Accompagnement des différents intervenants médicaux sur le projet  Formation des utilisateurs sur les matériels.  Support utilisateur (hotline)  Simplification de la procédure de consultation virtuelle 1ier Décembre 2011 15
  16. 16. PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE Mauvaise qualité des  Les matériels testés photos conviennent  L’évolution de la qualité des matériels se fera au même rythme que celle des appareils photos Absence de réseau :  Possibilité de transfert d’image en différé dès que le réseau est retrouvé  Possibilité d’utiliser les réseaux ADSLTélémédecine1 1ier Décembre 2011 16
  17. 17. PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE  Nécessité d’un bilanNégliger initialune urgence  Assurer une bonne formation des infirmièresTélémédecine1 1ier Décembre 2011 17
  18. 18. PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE  Réunions d’informations Difficultés pour destinées aux le recrutement infirmières, médecins des patients généralistes et pharmaciens du territoire  Affichage dans les services concernés de la procédure pour inclure un patient  Numéros directs desTélémédecine1 médecins et infirmières 1ier Décembre 2011 18
  19. 19. PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE  Réunions d’informations Difficultés à destinées aux infirmières, recruter des médecins généralistes et infirmières pharmaciens du territoire libérales.  Courrier au médecin généraliste à la sotie du patient  Communication externeTélémédecine1 1ier Décembre 2011 19
  20. 20. PRINCIPAUX POINTS DURS IDENTIFIÉS ET PISTES POUR LES RÉSOUDRE Départs du GCS du  Recrutement en directeur et cours, quasiment bouclé pour du chef de les deux postes projet.  L’obligation de continuité a été un argument dans ce choix.Télémédecine1 1ier Décembre 2011 20
  21. 21. Réponse à l’appel d’offre « PROGRAMME TELEMEDECINE Volet 2 » en Novembre 2010Juillet 2011 : Réponse aux questions de l’ASIP30/07/11 : Lancement des appel d’offres logiciel, matériel, réseau, accompagnement-hot line, AMOA .30/09/11 : Réponse des candidatsSemaines 44 et 45 : Audition des candidats30/11/11 : Envoi du dossier à l’ASIPSem 05/2012 : Contractualisation du marché sous réserve d’une réponse de l’ASIP semaine 51-2011Télémédecine1 1ier Décembre 2011 21
  22. 22. Février 2012 : livraison des matériels, mise place de l’accompagnement, hotlineMars 2012 : Inclusions des patients Montée en charge progressive Les infirmières expertes sont recrutées  Le 1er Janvier 2012 au CHU de Caen  Le 1 er avril à Alençon  Le 1 er septembre à Saint-LôTélémédecine1 1ier Décembre 2011 22
  23. 23. Merci de votre attention 23

×