Il est à noter que le développement
de l’Internet mobile impacte de plus
en plus le secteur du tourisme.
Le référencement ...
Votre site est-il bien référencé ?
Pour le savoir, interrogez l’index de
Google en tapant les requêtes suivantes :
site:ww...
…
Pour un site A, il est très intéressant de recevoir
un lien d’un site B doté d’une meilleure
popularité. Ce backlink est...
Pour en savoir plus :
CYB@RDECHE - 4 avenue de l’Europe Unie - BP 114 - 07001 PRIVAS Cedex
Tél : 04 75 20 28 57 - Fax : 01...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Comment développer ma visibilité et mon audience sur Internet ?

848 vues

Publié le

Le Web est devenu le média privilégié et incontournable pour la préparation et la réservation des produits touristiques... Pour cela, toute présence sur le Web doit être façonnée lors de sa conception en vue de développer sa visibilité et son audience...

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
848
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
246
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment développer ma visibilité et mon audience sur Internet ?

  1. 1. Il est à noter que le développement de l’Internet mobile impacte de plus en plus le secteur du tourisme. Le référencement est une action continue. E-TOURISME REFERENCEMENT VER.1 06/2014 COMMENT DEVELOPPER MA VISIBILITE ET MON AUDIENCE SUR INTERNET ? NTRODUCTION Le Web est devenu le média privilégié et incontournable pour la préparation et la réservation des produits touristiques : en France, 1 internaute sur 4 consulte au moins une fois par mois l’une des principales agences en ligne comme : Voyages sncf.com, Opodo, Lastminute.com, … (Source : FEVAD 2012) Ces sites deviennent ainsi des références pour les internautes qui s’attendent à trouver les mêmes services sur les autres sites Web. Deux impératifs en ressortent pour les entreprises du secteur du tourisme : être pratique (moteur de recherche multicritères, cartographie, réservation en ligne…) et séduire (photos de haute qualité, contenu multimédia, navigation intuitive..). Pour cela, toute présence sur le Web doit être façonnée lors de sa conception en vue de développer sa visibilité et son audience au regard des critères ci-dessus et faciliter ainsi son positionnement sur les moteurs de recherche. EVELOPPER SA VISIBILITE ET SON AUDIENCE Pour développer sa visibilité, son audience et attirer les internautes, il existe plusieurs leviers : 1. Stratégie de référencement On ne référence pas un site Internet, on référence des pages. C’est pour cela que le contenu de chaque page est important. L’objectif est d’insérer dans les textes les requêtes des utilisateurs tout en parlant aux internautes plutôt qu’aux robots des moteurs de recherche. Pour trouver les mots et expressions saisis par les internautes lors de leur recherche, on peut s’aider : de l’auto complétion des moteurs de recherche, des générateurs de mots-clés (AdWords Keyword Planner de Google), d’analyseurs de tendances (Google Trends). I D 1 les outils e-marketing (newsletter, affiliation, publicité en ligne…) « 3 européens sur 4 préparent leurs vacances sur le Web et plus d’un français sur 2… » (Source : Baromètre Opodo/Raffour Interactive - 2012)
  2. 2. Votre site est-il bien référencé ? Pour le savoir, interrogez l’index de Google en tapant les requêtes suivantes : site:www.monsite.fr link:www.monsite.fr Les expressions populaires sont souvent encombrées. Pensez à la « longue traine » : passez les 2/3 mots-génériques et pensez à préciser, par l’ajout de 2 à 3 mots-clés, les spécificités de vos produits ou services. (Source : http://blog.aeronet-referencement.fr) 2. Optimisation des pages a. Optimisation technique (on page) L’optimisation technique repose sur une connaissance précise et technique du Web. La connaissance de ces éléments qui n’est pas forcément aisée pour un non-technicien est nécessaire car des prérequis non respectés peuvent pénaliser le site Internet : Plus généralement, on peut utiliser les outils pour les webmasters de Google www.google.com/webmasters ou de Bing www.bing.com/toolbox/webmaster. b. Optimisation éditoriale (on site) L’optimisation éditoriale consiste à avoir une stratégie de contenu. Cela demande, comme évoqué ci-dessus d’identifier les mots-clés et expressions utilisés par les internautes et d’écrire pour le Web en gardant à l’esprit que l’on parle à des humains mais pas uniquement. On doit avoir : La rédaction des pages reste capitale (100 à 300 mots par texte) contenant les expressions clés variées et répétées mais pas trop. c. Optimisation verticale (off site) L’optimisation verticale consiste à développer une stratégie de liens pertinents hors site appelée netlinking ou backlinking et faisant référence aux mots-clés. L’objectif est d’augmenter les points d’entrée sur le site, d’augmenter le nombre d’entrée sur les résultats des moteurs de recherche et d’élargir ainsi l’audience. 2
  3. 3. … Pour un site A, il est très intéressant de recevoir un lien d’un site B doté d’une meilleure popularité. Ce backlink est un des éléments pris en compte par les moteurs de recherche pour mesurer la popularité d’un site ou d’une page. Certaines méthodes facilitent la récolte de backlinks : Link Ninja : consiste à chercher soi-même les sites les plus pertinents et à négocier la mise en place d’un lien, cette technique est longue à déployer, mais est souvent très qualitative (maîtrise du lien et de la page des destinations). Link Bait : consiste à appâter (bait) les autres sites grâce à un contenu de qualité et original qui donne envie d’être partagé et discuté. Social Media Optimization (SMO) cette méthode consiste à être présent sur les très nombreux médias sociaux afin de générer des liens. (Source : Le marketing digital – F. SCHEID, R. VAILLANT, G. DE MONTAIGU – Edition Eyrolles - 2013) Au-delà d’une stratégie de liens, on peut aussi favoriser le référencement naturel d’un site Internet via l’optimisation des images. Il est à noter que les images prennent une place de plus en plus importante au sein des résultats des moteurs de recherche. Une tendance croissante apparait également dans l’usage des vidéos via diverses plateformes : On peut aussi utiliser des fichiers bureautiques (.doc, .pdf, .ppt,…) sur des plateformes de partage : Le référencement local, notamment dans le domaine du tourisme, via Google Maps ou Bing Local est très important et donne des résultats géo localisés. On peut également avoir recours à l’utilisation de blogs et/ou de réseaux sociaux, afin d’augmenter son positionnement naturel sur les moteurs de recherche. Cependant, ils n’ont pas d’influence directe sur le référencement naturel, mais plutôt de manière indirecte : ils constituent un référencement hors moteur et drainent un trafic non négligeable. Les principaux médias et réseaux sociaux : ESURER SON AUDIENCE Mesurer son audience revient à mesurer la performance des actions entreprises pour optimiser le positionnement du site Internet, et ce, par l’intermédiaire des outils du Web Analytics. Les principes du Web Analytics : • les données « audience » : nombre d’internautes ayant visité le site (visiteur unique, durée moyenne de visite, pages vues…). • les données « de référencement » : répartition du trafic, des mots-clés. • le mix des données « audience » et « référencement » : analyse des pages consultées par les visiteurs. L’outil principal utilisé pour analyser un site Web est Google Analytics. Il va permettre d’aborder deux aspects importants : le suivi et la mesure de performance. M … … 3
  4. 4. Pour en savoir plus : CYB@RDECHE - 4 avenue de l’Europe Unie - BP 114 - 07001 PRIVAS Cedex Tél : 04 75 20 28 57 - Fax : 01 56 72 94 57 E-mail : contact@cybardeche.fr - Site Internet : http://www.cybardeche.fr - Blog : www.cybardeche.fr/blog Conditions d’utilisation des notices d’information partenariales de Cyb@rdèche / CCIT Ardèche / ADT : Cette notice d’information n’est en aucun cas des conseils ou des directives. Elles ne sont écrites que dans un cadre d’information générale. Elles n’engagent en rien les responsabilités de ses auteurs ni de Cyb@rdèche / CCIT / ADT en cas de dommages résultant d’une mauvaise interprétation ou application des informations délivrées. Cas pratique : Google Analytics Ouvrir un compte Google Analytics est très simple, rendez-vous à l’adresse : www.google.com/analytics/fr-FR. Indiquez votre adresse email et votre mot de passe et validez. Remplissez le formulaire de mise en route : Indiquez l’URL de votre site Web Indiquez le nom du compte Choississez votre pays et le fuseau horaire, puis validez. Remplissez vos informations personnelles et continuez. Acceptez les conditions d’utilisation du service et continuez. Avant de pouvoir analyser, il faut récupérer le code du marqueur qui permettra de suivre l‘évolution de celles-ci. Copier/coller le code et apposez-le sur toutes les pages que vous souhaitez monitorer. Par précaution, vous collerez le code juste avant la balise </body> de vos pages HTML. Une fois le code installé, Analytics doit détecter sa présence, vous cliquerez sur vérifier l‘état. Si vous voyez « en attente de données », vous avez correctement effectué la manipulation. Les statistiques ne sont pas données en temps réel, il faut parfois quelques heures avant l‘affichage des premières données ONCLUSION Afin de développer sa visibilité et son audience sur Internet, il est important : d’adopter une approche centrée utilisateur en adaptant l’interface (design et ergonomie) à l’internaute, plutôt que d’imposer un mode d’utilisation choisi par les développeurs (voir norme ISO 13407). d’avoir des services de bases du site Internet qui contribuent directement à la chaîne de valeur (attirer/convertir/fidéliser). de soigner l’arborescence et l’ergonomie et prévoir des outils, soit de substitution (aide en ligne, FAQ, assistant virtuel…) soit d’interaction à distance (chat en ligne, messagerie, téléphone…) qui remplacent le personnel en contact. de prévoir les moyens d’interaction entre les internautes sur le site Web via les médias et les réseaux sociaux. C 4

×