LES MURS
DE
SOUBASSEMENT
© novembre 2005
DEFINITION
PROBLEMATIQUE
PROTECTION EN FONCTION DU TERRAIN
doc. : Siplast
SOLUTIONS Précis de bâtiment
Page 304
COUPURE DE CAPILLARITE
Maçonneries de petits éléments (DTU 20.1)
Chainage B.A.
recouvrant tout le mur
Chainage B.A.
avec h...
COUPURE DE CAPILLARITE (DTU 20.1)
Mortier de ciment finement taloché de 2 cm
d’épaisseur et dosée à raison de 300 à 350 kg...
COUPURE DE CAPILLARITE
Chape de bitume armé type 40 TV
Rouleaux de longueur 10 m dans les
largeurs suivantes : 20, 25 et 3...
COUPURE DE CAPILLARITE
NOTIONS DE COUT
6,20 €/mArase étanche feutre bitumé
2,20 €/mArase étanche hydrofugée
Source AJ-soft...
TYPES DE
PAROIS
ENTERREES
doc. : Siplast
Précis de bâtiment
Page 306
EPAISSEURS DES PAROIS ENTERREES
20 cmfacultatifBéton banché
20 cmfacultatif
Briques et blocs perforés en terre cuite
desti...
PROTECTION DES PAROIS ENTERREES
Pas de revêtement3ème catégorie
1) Enduit traditionnel (DTU
26.1)
2) Enduit prêt à l’emplo...
PROTECTION PAR ENDUIT BITUMINEUX
doc.:Siplast
PROTECTION PAR MEMBRANES BITUMINEUSES
doc. : Siplast
PROTECTION DES MACONNERIES ENTERREES
NOTIONS DE COUT
21,90 €/m²Enduit hydrofuge
32,80 €/m²Membrane bitume-élastomère
39,00...
DRAINAGE VERTICAL
doc. : Siplast
doc. : Griltex
DRAINAGE VERTICAL
doc. : Dörken
DRAINAGE VERTICAL
Chantier Puy du Fou – 7 septembre 2005
Chantier Crédit Mutuel – La Roche
sur Yon – décembre 2004,
novembre 2005
DRAINAGE VERTICAL
DRAINAGE VERTICAL
doc. : Isover
DRAINAGE VERTICAL
doc. : Isover
DRAINAGE VERTICAL
doc. : Onduline
DRAINAGE VERTICAL
doc. : Soceco
CONCEPTION DU DRAINAGE
HORIZONTAL
Ensemble de bâtiments
⇒ drainage collectif
Bâtiments isolés
⇒ drainage périphérique
Préc...
CONCEPTION DE LA TRANCHEE
DRAINANTE
Précis de bâtiment
Page 308
POSITIONS DE LA
TRANCHEE DRAINANTE
Précis de bâtiment
Page 308
REMONTEES CAPILLAIRES
DANS LES MACONNERIE ANCIENNES
Les cuvelages (NF P 11-221-1) (DTU 14.1)
Cuvelage à revêtement
d’imperméabilisation
Cuvelage à revêtement d’étanchéitéPréc...
doc. : Dörken
Les cuvelages
Nouvelle carte sismique prévue pour 2006
présentée le 21 novembre 2005, par Mme Nelly Olin ministre de l’Environnement
Les mure de sous bassement
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les mure de sous bassement

2 660 vues

Publié le

Les mure de sous bassement

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 660
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
71
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les mure de sous bassement

  1. 1. LES MURS DE SOUBASSEMENT © novembre 2005
  2. 2. DEFINITION
  3. 3. PROBLEMATIQUE
  4. 4. PROTECTION EN FONCTION DU TERRAIN doc. : Siplast
  5. 5. SOLUTIONS Précis de bâtiment Page 304
  6. 6. COUPURE DE CAPILLARITE Maçonneries de petits éléments (DTU 20.1) Chainage B.A. recouvrant tout le mur Chainage B.A. avec habillage en façade Précis de bâtiment Page 305
  7. 7. COUPURE DE CAPILLARITE (DTU 20.1) Mortier de ciment finement taloché de 2 cm d’épaisseur et dosée à raison de 300 à 350 kg par m3 de sable sec 0/3 Assise de mortier - bande de feutre bitumé 36S PY VV - chape bitume armé 40 TV - feuille de polyéthlène 200 µm Ecran d’étanchéité posé à sec Mortier de ciment finement taloché de 2 cm d’épaisseur et dosée à raison de 300 à 350 kg par m3 de sable sec 0/3 sommairement dressé Revêtement en mortier Bandes enrobées de mortier Chape de mortier de ciment de 2 cm d’épaisseur, à raison de 500 à 600 kg de ciment par m3 de sable sec 0/3 + hydrofuge Chape en mortier hydrofugé Chape de mortier de ciment de 2 cm d’épaisseur, à raison de 500 à 600 kg de ciment par m3 de sable sec 0/3 Chape de mortier richement dosé Mortier étanche Précis de bâtiment Page 304
  8. 8. COUPURE DE CAPILLARITE Chape de bitume armé type 40 TV Rouleaux de longueur 10 m dans les largeurs suivantes : 20, 25 et 33 cm doc. Siplast
  9. 9. COUPURE DE CAPILLARITE NOTIONS DE COUT 6,20 €/mArase étanche feutre bitumé 2,20 €/mArase étanche hydrofugée Source AJ-soft 2003
  10. 10. TYPES DE PAROIS ENTERREES doc. : Siplast Précis de bâtiment Page 306
  11. 11. EPAISSEURS DES PAROIS ENTERREES 20 cmfacultatifBéton banché 20 cmfacultatif Briques et blocs perforés en terre cuite destinés à rester apparents 20 cmfacultatif BBM pleins ou creux de béton de granulats courants ou légers 20 cmfacultatif mais recommandé Pierres ou moellons 20 cmobligatoire Briques pleines ou perforées et blocs perforés en terre cuite à enduire 20 cmobligatoireBriques creuses de terre cuite 25 cmobligatoireBlocs pleins de béton cellulaire autoclavé Ep. Minimale (hors enduit) Enduit extérieur Matériaux Précis de bâtiment Page 306
  12. 12. PROTECTION DES PAROIS ENTERREES Pas de revêtement3ème catégorie 1) Enduit traditionnel (DTU 26.1) 2) Enduit prêt à l’emploi 1) Enduit hydraulique (DTU 26.1) complété de 2 couches d’EIF 2) Drainage vertical 2ème catégorie 1) Enduit traditionnel (DTU 26.1) 2) Enduit prêt à l’emploi 1) Membrane bitumineuse sur enduit de dressage 2) Membrane plastique (suivant A.T.) 3) Drainage vertical 1ère catégorie Terrain ne nécessitant pas un drainage Terrain nécessitant un drainage Locaux Précis de bâtiment Page 306
  13. 13. PROTECTION PAR ENDUIT BITUMINEUX doc.:Siplast
  14. 14. PROTECTION PAR MEMBRANES BITUMINEUSES doc. : Siplast
  15. 15. PROTECTION DES MACONNERIES ENTERREES NOTIONS DE COUT 21,90 €/m²Enduit hydrofuge 32,80 €/m²Membrane bitume-élastomère 39,00 €/m²Enduit d’étanchéité Source AJ-soft 2003
  16. 16. DRAINAGE VERTICAL doc. : Siplast doc. : Griltex
  17. 17. DRAINAGE VERTICAL doc. : Dörken
  18. 18. DRAINAGE VERTICAL Chantier Puy du Fou – 7 septembre 2005
  19. 19. Chantier Crédit Mutuel – La Roche sur Yon – décembre 2004, novembre 2005 DRAINAGE VERTICAL
  20. 20. DRAINAGE VERTICAL doc. : Isover
  21. 21. DRAINAGE VERTICAL doc. : Isover
  22. 22. DRAINAGE VERTICAL doc. : Onduline
  23. 23. DRAINAGE VERTICAL doc. : Soceco
  24. 24. CONCEPTION DU DRAINAGE HORIZONTAL Ensemble de bâtiments ⇒ drainage collectif Bâtiments isolés ⇒ drainage périphérique Précis de bâtiment Pages 307 et 308
  25. 25. CONCEPTION DE LA TRANCHEE DRAINANTE Précis de bâtiment Page 308
  26. 26. POSITIONS DE LA TRANCHEE DRAINANTE Précis de bâtiment Page 308
  27. 27. REMONTEES CAPILLAIRES DANS LES MACONNERIE ANCIENNES
  28. 28. Les cuvelages (NF P 11-221-1) (DTU 14.1) Cuvelage à revêtement d’imperméabilisation Cuvelage à revêtement d’étanchéitéPrécis de bâtiment Pages 309 à 311
  29. 29. doc. : Dörken Les cuvelages
  30. 30. Nouvelle carte sismique prévue pour 2006 présentée le 21 novembre 2005, par Mme Nelly Olin ministre de l’Environnement

×