0
Apprendre et enseigner  avec les réseaux         Engluage sur la toile ou        ouverture sur le monde ?                 ...
Un réseau ?              En premier ressort, un              réseau désigne au sens              concret « un ensemble de ...
Un réseau social ?Un réseau social est un ensemble dentitéssociales tel que des individus ou desorganisations sociales rel...
Un réseau social ?Un réseau social est un ensemble dentitéssociales tel que des individus ou desorganisations sociales rel...
Internet & Web                Internet est un système                dinterconnexion de machines et                constit...
Web1, Web2 ...
Web1, Web2 ...
The "World of datas"
The "World of datas"
La "force" du collectif
La "force" du collectif
Enseigner et Apprendre
Apprendre, apprendre en réseau• Distinguer enseigner et apprendre : quest-ce quon ta appris à lécole aujourdhui ?• "On app...
L’interactionLapprentissage collaboratif                    Ibn Khaldoun                      1332-1406
L’interactionLapprentissage collaboratif                    Ibn Khaldoun                      1332-1406
Albert Bandura (1925-)           Bandura, A. (1986). Social foundations of thought and action. A social                   ...
Albert Bandura (1925-)Un précurseur @ Apprentissage «social» par imitation, par "procuration"   Value, Expectancy ... la v...
Les interactionnistesL ’apprentissage, dans ce courant, est fondamentalementabordé comme le processus par lequel le savoir...
Lev Vygotski (1896-1934)          Zone of Proximal Development
Types de tâches pour    l’Apprentissage Collaboratif ?        Type d’objectifs pédagogiques poursuivis           Opération...
Une bonne tâche (1) ?Les 4 « C » de Paris et Turner (1994)• Choice    un espace de manœuvre est        « défini » par l’ens...
Une bonne tâche (2) ?Très proche des facteurs de MOTIVATION de R. Viau           Rolland Viau (1994), La motivation en con...
Jerôme Bruner (1915-2005)                                 Meaningful learning"According to Bruner, the current practice of...
La contextualisation Contextualiser                                          Recontextualiser          DécontextualiserPro...
Lécole aujourdhui ... pour demain                                                   We live in a fast-changing            ...
Lécole aujourdhui ... pour demain                                                   We live in a fast-changing            ...
Lécole aujourdhui ... pour demain           Nous étions terriens dans un monde stable ; nous           sommes devenus mari...
Et voici le                                                               George Siemens      ConnectivismeQuelques tendan...
A lheure des MOOC                Des MOOC(Massive Online Open Courses)                    et des PLE                    (P...
Les digital natives !© C. Batier (2012) Enseigner à Petite Poucette
Lécole aujourdhui
Et voici les C et les YLa génération Cdésigne, selon leCentre francophonedinformatisation desorganisations(CEFRIO), lensem...
Et voici les C et les Y
Twitter, Google+, FaceBook            Christophe suit 959 personnes (959 following)                     et est suivi par 5...
Twitter : les codes                                         Et ne pas oublier :L AWT (@elearningawt) adresse auMundaneum (...
Google+            Mes cercles   Et si on se faisait un Hangout ?
Google+            Mes cercles   Et si on se faisait un Hangout ?
Et la Con-fi-den-tia-lité ?
Des profils dInternautehttp://bit.ly/Francais-Numériques                                    Dominique Cardon
Des profils dInternaute
Des profils dInternaute
Mettre de lordre dans le désordre     Recherche informationnelle et Curation                                  Mémo	  N°	  ...
Mettre de lordre dans le désordre     Recherche informationnelle et Curation                                  Mémo	  N°	  ...
Mettre de lordre dans le désordre                 Recherche informationnelle et Curation                  La curation de c...
Mettre de lordre dans le désordre
Mettre de lordre dans le désordre
Mettre de lordre dans le désordre
Les réseaux sociaux à lécole Peut-on, doit-on être "ami"avec ses élèves sur FaceBook                               Je nen ...
Les réseaux sociaux à lécole                       Une question de                   dialectique ... seulement            ...
Les réseaux sociaux à lécole           SOCRATE : Le dieu Theuth, inventeur de lécriture,           dit au roi dÉgypte : « ...
Les réseaux sociaux à lécole                Pourquoi nous ne mémorisons plus comme avant ?                    Pourquoi nou...
Les réseaux sociaux à lécole                                    EfficacitéBiggs. J. (1999) Teaching forQuality Learning atU...
Les réseaux sociaux à lécole                                    EfficacitéBiggs. J. (1999) Teaching for                    ...
Les réseaux sociaux à lécoleLes objectifs de lécole• Un lieu décolage pour la société devenue numérique• Les référentiels ...
Les réseaux sociaux à lécoleLa formation peut être regardée comme la mise àdisposition du futur formé doccasions où il pui...
Les réseaux sociaux à lécole Ressources                               Projets Problèmes                    Contextes   But...
Les réseaux sociaux à lécole             Les technologies peuvent contribuer             au développement pédagogiqueTechn...
Les réseaux sociaux à lécole             Les technologies peuvent contribuer                 réseaux sociaux             a...
Utilisation de Twitter à lécole               http://youtu.be/odt9l1WdtRk
Utilisation de Twitter à lécolePecha Kucha (20 dias de 20") de FrançoisJourde sur "Les écritures numériques etcollaborativ...
Et si on "flippait" lenseignement
http://bit.ly/classe-inversée                      http://www.knewton.com/flipped-classroom/
Dispositif hybride ...Un dispositif de formation hybride secaractérise par la présence dans undispositif de formation dedi...
Dispositif hybride ...Un dispositif de formation hybride secaractérise par la présence dans undispositif de formation dedi...
Dispositif hybride ...Un dispositif de formation hybride secaractérise par la présence dans undispositif de formation dedi...
Quand espace-temps interfèreavec enseigner-apprendre                Présence          Distance               Synchrone    ...
Un exemple de "conférence inversée"                                    DISTANCEUne recherche                              ...
Technologies et Pédagogies   “Nous sommes                             condamnés à                             devenir inve...
Merci pour votre attention      Et bienvenue sur le Blog de M@rcel            http://bit.ly/blogdemarcel                  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans... 5
×

Apprendre et enseigner avec les réseaux sociaux : engluage sur la toile ou ouverture sur le monde

27,222

Published on

Troisième conférence du cycle Pédago-Tic au Mundaneum sur la thématique "Apprendre et enseigner avec les réseaux sociaux : engluage sur la toile ou ouverture sur le monde ?"
par Marcel Lebrun, docteur en Sciences, actuellement professeur en technologies de l'éducation à l'UCL et conseiller pédagogique à l'Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias (IPM) de l'UCL.

Mercredi 20 mars 2013 de 14h30 à 16h30 au Mundaneum (Mons, Belgique)
http://www.mundaneum.org/

Published in: Éducation

Transcript of "Apprendre et enseigner avec les réseaux sociaux : engluage sur la toile ou ouverture sur le monde"

  1. 1. Apprendre et enseigner avec les réseaux Engluage sur la toile ou ouverture sur le monde ? Marcel Lebrun Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias IPM Université Catholique de Louvain UCL marcel.lebrun@uclouvain.be Blog de M@rcel : http://bit.ly/blogdemarcel Twitter id : @mlebrun2 Scoop.it : http://www.scoop.it/u/marcel-lebrun
  2. 2. Un réseau ? En premier ressort, un réseau désigne au sens concret « un ensemble de lignes entrelacées » et, au figuré « un ensemble de relations »Par extension, il désigne un ensembleinterconnecté — fait de composants et de Réseau neuronal du cerveau. Chaqueleurs inter-relations — autorisant la ligne (axone) relie les neuronescirculation en mode continu ou discontinude flux (eau, air, huile...) ou délémentsfinis (marchandises, informations,personnes...).Le Réseau peut être « matériel » (commele réseau sanguin), « semi-matériel » (comme le réseau lymphatique),« immatériel » (comme le réseau social),« abstrait, symbolique ounormalisé » (comme le Réseau Pert) Carte partielle dInternet. Chaque ligne lie 2 nœuds, représentant 2 Adresses IP
  3. 3. Un réseau social ?Un réseau social est un ensemble dentitéssociales tel que des individus ou desorganisations sociales reliés entre eux par desliens créés lors des interactions sociales.Il se représente par une structure ou une formedynamique dun groupement social. Lanalyse desréseaux sociaux, basée sur la théorie des réseaux,lusage des graphes et lanalyse sociologiquereprésente le domaine étudiant les réseaux sociaux.Des réseaux sociaux peuvent être créésstratégiquement pour agrandir ou rendre plusefficient son propre réseau social (professionnel,amical,). Il existe des applications internet aidant àse créer un cercle damis, à trouver des partenairescommerciaux, un emploi ou autres. Il sagit deservices de réseautage social
  4. 4. Un réseau social ?Un réseau social est un ensemble dentitéssociales tel que des individus ou desorganisations sociales reliés entre eux par desliens créés lors des interactions sociales.Il se représente par une structure ou une formedynamique dun groupement social. Lanalyse desréseaux sociaux, basée sur la théorie des réseaux,lusage des graphes et lanalyse sociologiquereprésente le domaine étudiant les réseaux sociaux.Des réseaux sociaux peuvent être créésstratégiquement pour agrandir ou rendre plusefficient son propre réseau social (professionnel,amical,). Il existe des applications internet aidant àse créer un cercle damis, à trouver des partenairescommerciaux, un emploi ou autres. Il sagit deservices de réseautage social
  5. 5. Internet & Web Internet est un système dinterconnexion de machines et constitue un réseau informatique mondial, utilisant un ensemble standardisé de protocoles de transfert de données.Cest donc un réseau de réseaux, sans centrenévralgique, composé de millions de réseaux aussibien publics que privés, universitaires,commerciaux et gouvernementaux. Internettransporte un large spectre dinformation et permetlélaboration dapplications et de services variéscomme le courrier électronique, la messagerieinstantanée et le World Wide Web. Internet ayantété popularisé par lapparition du World WideWeb, les deux sont parfois confondus par le publicnon averti. Le World Wide Web nest pourtantque lune des applications dInternet.
  6. 6. Web1, Web2 ...
  7. 7. Web1, Web2 ...
  8. 8. The "World of datas"
  9. 9. The "World of datas"
  10. 10. La "force" du collectif
  11. 11. La "force" du collectif
  12. 12. Enseigner et Apprendre
  13. 13. Apprendre, apprendre en réseau• Distinguer enseigner et apprendre : quest-ce quon ta appris à lécole aujourdhui ?• "On apprend toujours seul mais jamais sans les autres" nous rappelle Philippe Carré dans son livre l’Apprenance 2005• Wenger et Lave (1991) considèrent l’apprentissage comme un processus social où l’individu construit progressivement son identité par ses interactions avec les autres (Communauté dapprentissage).
  14. 14. L’interactionLapprentissage collaboratif Ibn Khaldoun 1332-1406
  15. 15. L’interactionLapprentissage collaboratif Ibn Khaldoun 1332-1406
  16. 16. Albert Bandura (1925-) Bandura, A. (1986). Social foundations of thought and action. A social cognitive theory. Englewood Cliffs: Prentice-Hall.De l’apprentissage « vicariant » à l’auto-efficacité
  17. 17. Albert Bandura (1925-)Un précurseur @ Apprentissage «social» par imitation, par "procuration" Value, Expectancy ... la valeur accordée ou associée à lactivité, à la tâche, à lattitude ... et "ce qui va nous arriver" suite à ces dernières @ Importance de la motivation et des perceptions Self-efficacy ... le sentiment défficacité personnelle que nous retirons de notre action sur lenvironnement matériel et social
  18. 18. Les interactionnistesL ’apprentissage, dans ce courant, est fondamentalementabordé comme le processus par lequel le savoir circule, seconstruit et se transforme au sein d’une communauté, d’ungroupe social. Dans cette perspective, apprendre, pourl’individu, c’est participer à ce processus collectif deco-construction du savoir, c’est s’inscrire dans unerelation avec d’autres qui promeut cette co-construction. Paradigme socio-historique Vygotski Psychologie culturelle Bruner
  19. 19. Lev Vygotski (1896-1934) Zone of Proximal Development
  20. 20. Types de tâches pour l’Apprentissage Collaboratif ? Type d’objectifs pédagogiques poursuivis Opérations cognitives sollicitéesAlgorithmes à appliquer, réponses fermées, AC niveau taxonomique plus faible Problèmes complexes et peu structurés,réponses ouvertes, opérations cognitives plus complexes AC Tâche authentique de groupe
  21. 21. Une bonne tâche (1) ?Les 4 « C » de Paris et Turner (1994)• Choice un espace de manœuvre est « défini » par l’enseignant• Challenge Défi d’une tâche ni trop simple, ni trop compliquée• Control Importance des objectifs, des consignes• Collaboration
  22. 22. Une bonne tâche (2) ?Très proche des facteurs de MOTIVATION de R. Viau Rolland Viau (1994), La motivation en contexte scolaire (De Boeck)•responsabiliser l’élève en lui permettant de faire des choix•être pertinente sur les plans personnel, social etprofessionnel;•être de haut niveau sur le plan cognitif;•être interdisciplinaire;•être productive;•représenter un défi pour l’élève;•permettre aux élèves d’interagir;•se dérouler dans une période de temps suffisante;•comporter des consignes claires.
  23. 23. Jerôme Bruner (1915-2005) Meaningful learning"According to Bruner, the current practice of teaching theconclusions of the sciences without providing a senseof the scientists’ spirit of discovery producedknowledge unrelated to the essence of the subjectitself."
  24. 24. La contextualisation Contextualiser Recontextualiser DécontextualiserProulx, 1997 ; Tardif (1992) « L’enseignement stratégique »
  25. 25. Lécole aujourdhui ... pour demain We live in a fast-changing world, and producing more of the same knowledge and skills will not suffice to address the challenges of the future Andreas Schleicher, OECD Education Directorate A generation ago, teachers .... schools have to prepare could expect that what they students for jobs that have not taught would last their students yet been created, technologies a lifetime. Today, because of that have not yet been invented rapid economic and social and problems that we dont yet change .... know will arise
  26. 26. Lécole aujourdhui ... pour demain We live in a fast-changing world, and producing more of the same knowledge and skills will not suffice to address the challenges of the future Andreas Schleicher, OECD Education Directorate A generation ago, teachers .... schools have to prepare could expect that what they students for jobs that have not taught would last their students yet been created, technologies a lifetime. Today, because of that have not yet been invented rapid economic and social and problems that we dont yet change .... know will arise
  27. 27. Lécole aujourdhui ... pour demain Nous étions terriens dans un monde stable ; nous sommes devenus marins dans un monde héraclitéen où tout est changement, déconstruction et reconstruction ... Léducation doit sadapter à ce monde problématique. La transmission des savoirs anciens devient inutilisable ; il faut " renoncer à chercher la certitude dans des référentiels fixes " ... • la carte —lexpérience, les savoirs antérieurs, ces certitudes devenues provisoires— et • la boussole —le questionnement, le doute, la problématisation—, ... pour que les jeunes sorientent sur la carte et, surtout, puissent y ouvrir dautres chemins (Michel Fabre, 2011)
  28. 28. Et voici le George Siemens ConnectivismeQuelques tendances et constatations sur l’apprentissage : De nombreux apprenants vont rencontrer des domaines de connaissances etde compétences variés et parfois sans liaison au cours de leur carrière L’apprentissage informel devient de plus en plus une partie de l’expérienced’apprentissage L’apprentissage est un processus continu qui se déroule tout au long de lavie Les technologies sont en train de changer fondamentalement nos façonsde penser. Elles modifient notre «cablage cérébral» L’apprentissage devient un processus commun aux apprenants, auxacteurs de la société et aux institutions Pas mal de processus sont actuellement de plus en plus et de mieux enmieux assumés par les TIC Le Savoir et le savoir-faire sont en train d’être supplantés par le « savoir où etquand », les connaissances conditionnelles http://www.elearnspace.org/Articles/connectivism.htm
  29. 29. A lheure des MOOC Des MOOC(Massive Online Open Courses) et des PLE (Personal Learning Environment)
  30. 30. Les digital natives !© C. Batier (2012) Enseigner à Petite Poucette
  31. 31. Lécole aujourdhui
  32. 32. Et voici les C et les YLa génération Cdésigne, selon leCentre francophonedinformatisation desorganisations(CEFRIO), lensembledes personnes néesentre 1984 et 1996.Elle se caractérise parle fait quelle a grandiavec les technologiesde linformation etInternet, dont elle sesert pour Les jeunes daujourdhui aiment le luxe, ils sontcommuniquer, mal élevés, méprisent lautorité, nont aucun respect pour leurs aînés et bavardent au lieu de travailler.collaborer et créer Socrate (470 – 399 av. J.-C.) Propos prêtés à Socrate et rapportés par Platon
  33. 33. Et voici les C et les Y
  34. 34. Twitter, Google+, FaceBook Christophe suit 959 personnes (959 following) et est suivi par 5242 (followers) Il a écrit 6004 messages (tweet) Son identifiant est @batier : cest un fameux twitto !
  35. 35. Twitter : les codes Et ne pas oublier :L AWT (@elearningawt) adresse auMundaneum (@Mundaneumasbl) unmessage concernant @mlebrun2 (il Intérêt dun "racrapoteur"ladresse aussi à @LMSClaroline) et dadressestague son message avec deux mots-clés (hashtag) #elearning, #ticeL adresse du mundaneum(mundaneum.org) est donnée
  36. 36. Google+ Mes cercles Et si on se faisait un Hangout ?
  37. 37. Google+ Mes cercles Et si on se faisait un Hangout ?
  38. 38. Et la Con-fi-den-tia-lité ?
  39. 39. Des profils dInternautehttp://bit.ly/Francais-Numériques Dominique Cardon
  40. 40. Des profils dInternaute
  41. 41. Des profils dInternaute
  42. 42. Mettre de lordre dans le désordre Recherche informationnelle et Curation Mémo  N°  16   de  lIPM  
  43. 43. Mettre de lordre dans le désordre Recherche informationnelle et Curation Mémo  N°  16   de  lIPM  
  44. 44. Mettre de lordre dans le désordre Recherche informationnelle et Curation La curation de contenu (de langlais content curation ou data curation) est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et Rechercher, filtrer, partager les contenus les plus sélectionner ... pertinents du Web pour une requête sur un thème donné ou un sujet donné.La curation est utilisée et revendiquée par des sitesqui souhaitent donner une plus grande visibilité et une Sassurer de la pertinence,meilleure lisibilité à des contenus (textes, documents, valider, éditer,images, vidéos, sons...) quils jugent utiles aux apporter "sa touche" ...internautes et dont le partage peut les aider ou lesintéresser.La curation de contenu sinscrit dans la mouvance du Partager sur différentsWeb sémantique, un écosystème plus organisé quipermettrait aux machines de traiter plus réseaux,intelligemment les requêtes des internautes etdafficher des pages de résultats plus pertinentes.
  45. 45. Mettre de lordre dans le désordre
  46. 46. Mettre de lordre dans le désordre
  47. 47. Mettre de lordre dans le désordre
  48. 48. Les réseaux sociaux à lécole Peut-on, doit-on être "ami"avec ses élèves sur FaceBook Je nen sais rien !
  49. 49. Les réseaux sociaux à lécole Une question de dialectique ... seulement Rationnalité logique Les savoirs, le langage, la logique ... Rationnalité techniqueLe faire, la technique, le rapport Rationnalité ethniquemédiatisé à lobjet matériel, à Lêtre, les croyances, la société,lhabitat ... le rapport à lautre ... Rationnalité éthique Le vouloir, la morale ou léthique, les valeurs ...
  50. 50. Les réseaux sociaux à lécole SOCRATE : Le dieu Theuth, inventeur de lécriture, dit au roi dÉgypte : « Voici linvention qui procurera aux Égyptiens plus de savoir et de mémoire : pour la mémoire et le savoir jai trouvé le remède [pharmakon] quil faut » - Et le roi répliqua : « Dieu très industrieux, autre est lhomme qui se montre capable dinventer un art, autre celui qui peut discerner la part de préjudice et celle davantage quil procure à ses utilisateurs. Père des caractères de lécriture, tu es en train, par complaisance, de leur attribuer un pouvoir contraire à celui quils ont. Conduisant ceux qui les connaîtront à négliger dexercer leur mémoire, cest loubli quils introduiront dans leurs âmes : faisant confiance à lécrit, cest du dehors en recourant à des signes étrangers, et non du dedans, par leurs ressources propres, quils se ressouviendront ; ce nest donc pas pour la mémoire mais pour le ressouvenir que tu as trouvé un remède. » Platon, Phèdre, 274e-275a
  51. 51. Les réseaux sociaux à lécole Pourquoi nous ne mémorisons plus comme avant ? Pourquoi nous nétudions plus comme avant ? Avec le numérique, des processus ... intrapsychiques se trouvent extériorisés, objectivés. On na pas le cerveau vide ... on a le cerveau libre (Michel Serres) http://vimeo.com/48060670Lindividu se trouve "obligé" de sadapter à des modèles pseudo-sociaux quil na pas produits lui-même (et qui nont donc rien de"sociaux"). Ce nest pas la technique qui est toxique mais notreincapacité à la socialiser correctement (Bernard Stiegler)
  52. 52. Les réseaux sociaux à lécole EfficacitéBiggs. J. (1999) Teaching forQuality Learning atUniversity – What the StudentDoes (1st Edition) SRHE /Open University Press,Buckingham. Pertinence Valeur ajoutée Evaluation Objectifs Cohérence Méth-Odes Validité Alignement Constructiviste (Biggs, 1999) revu (Lebrun, 2007)
  53. 53. Les réseaux sociaux à lécole EfficacitéBiggs. J. (1999) Teaching for OutilsQuality Learning atUniversity – What the StudentDoes (1st Edition) SRHE /Open University Press,Buckingham. Pertinence Valeur ajoutée Evaluation Objectifs Cohérence Méth-Odes Lebrun, M. (2007). Quality Towards an Expected Harmony: Pedagogy and Technology Speaking Together About Innovation. AACE Journal, 15(2), 115-130. Validité Chesapeake, VA: AACE. Alignement Constructiviste (Biggs, 1999) revu (Lebrun, 2007)
  54. 54. Les réseaux sociaux à lécoleLes objectifs de lécole• Un lieu décolage pour la société devenue numérique• Les référentiels de compétences, les technologies ... nousparlent de compétences ... Cest quand quon va ...où ?• Communiquer, Collaborrer, Créer ... Définir "Compétence"Jean Piaget (1896-1980)
  55. 55. Les réseaux sociaux à lécoleLa formation peut être regardée comme la mise àdisposition du futur formé doccasions où il puisseapprendre. Cest un processus interactif et uneactivité intentionnelle. Brown & Atkins (1988) Effective Teaching in Higher Education Je répète. Que transmettre ? Le savoir ? Le voilà, partout sur la Toile, disponible, objectivé. Le transmettre à tous ? Désormais, tout le savoir est accessible à tous. Comment le transmettre ? Voilà, cest fait. Dune certaine manière, il est toujours et partout déjà transmis (Eduquer au XXIe siècle Michel Serres) http://bit.ly/poucette
  56. 56. Les réseaux sociaux à lécole Ressources Projets Problèmes Contextes Buts MOTIVATION« INFORMATIONS » « ACTIVITÉS » « PRODUCTIONS » INTERACTION Groupe Collaboration
  57. 57. Les réseaux sociaux à lécole Les technologies peuvent contribuer au développement pédagogiqueTechnologies Pédagogies L’impact positif des technologies nécessite des dispositifs centrés sur l’apprentissage des étudiants
  58. 58. Les réseaux sociaux à lécole Les technologies peuvent contribuer réseaux sociaux au développement pédagogiqueTechnologies Pédagogies L’impact positif des technologies nécessite des dispositifs réseaux sociaux centrés sur l’apprentissage des étudiants
  59. 59. Utilisation de Twitter à lécole http://youtu.be/odt9l1WdtRk
  60. 60. Utilisation de Twitter à lécolePecha Kucha (20 dias de 20") de FrançoisJourde sur "Les écritures numériques etcollaboratives à lécole", dans le cadre de laFoire du livre de Bruxelles, le 9 mars 2013. http://youtu.be/YaYRr2T4rW4 Demanderez- vous bientôt des Haiku à vos élèves ? Birds  in  concert. One  sings  above  all  others. I  dont  know  its  name. http://twittclasses.posterous.com/pages/twittclasses-au-primaire
  61. 61. Et si on "flippait" lenseignement
  62. 62. http://bit.ly/classe-inversée http://www.knewton.com/flipped-classroom/
  63. 63. Dispositif hybride ...Un dispositif de formation hybride secaractérise par la présence dans undispositif de formation dedimensions innovantes liées à lamise à distance. Le dispositifhybride, parce qu’il supposel’utilisation d’un environnementtechnopédagogique, repose sur desformes complexes de médiatisationet de médiation (Peraya, Uni.Genève) Aussi, une nouvelle considération des concepts présence/distance et enseigner/apprendre ... d’espace (mobilité) / de temps (flexibilité)
  64. 64. Dispositif hybride ...Un dispositif de formation hybride secaractérise par la présence dans undispositif de formation dedimensions innovantes liées à lamise à distance. Le dispositifhybride, parce qu’il supposel’utilisation d’un environnementtechnopédagogique, repose sur desformes complexes de médiatisationet de médiation (Peraya, Uni.Genève) Aussi, une nouvelle considération des concepts présence/distance et enseigner/apprendre ... d’espace (mobilité) / de temps (flexibilité)
  65. 65. Dispositif hybride ...Un dispositif de formation hybride secaractérise par la présence dans undispositif de formation dedimensions innovantes liées à lamise à distance. Le dispositifhybride, parce qu’il supposel’utilisation d’un environnementtechnopédagogique, repose sur desformes complexes de médiatisationet de médiation (Peraya, Uni.Genève) Aussi, une nouvelle considération des concepts présence/distance et enseigner/apprendre ... d’espace (mobilité) / de temps (flexibilité)
  66. 66. Quand espace-temps interfèreavec enseigner-apprendre Présence Distance Synchrone Asynchrone Enseigner FLIPPED CLASSROOMS LECTURES AT HOME & HOMEWORK IN CLASS Apprendre
  67. 67. Un exemple de "conférence inversée" DISTANCEUne recherche Un mur Twitter Une vidéo Une conférence inversée #mayamons La suite au Mundaneum,le 20 mars 2013
  68. 68. Technologies et Pédagogies “Nous sommes condamnés à devenir inventifs, intelligents, transparents. L’inventivité est tout ce qui nous reste. La nouvelle est catastrophique pour les grognons, mais elle est enthousiasmante pour les nouvelles générations car le travail intellectuel est obligé d’être intelligent et non répétitif comme il l’a été jusqu’à maintenant”.
  69. 69. Merci pour votre attention Et bienvenue sur le Blog de M@rcel http://bit.ly/blogdemarcel @mlebrun2
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×