Exposé sur le sida (1)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Exposé sur le sida (1)

on

  • 52,801 vues

 

Statistiques

Vues

Total des vues
52,801
Vues sur SlideShare
52,795
Vues externes
6

Actions

J'aime
7
Téléchargements
428
Commentaires
3

2 Ajouts 6

https://www.facebook.com 4
http://www.facebook.com 2

Accessibilité

Catégories

Détails de l'import

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Droits d'utilisation

© Tous droits réservés

Report content

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
  • merci
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
  • merci
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
  • merci
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
Poster un commentaire
Modifier votre commentaire

Exposé sur le sida (1) Presentation Transcript

  • 1. Les conséquences sur l’organisme de l’infection par le VIH
    1) Etude de l’antigénémie et de la concentration en anticorps
  • 2. Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est le virus de la maladie appelée syndrome de l’immunodéficience acquise (SIDA). Selon les estimations de l’organisation mondiale de la santé (OMS), 10 à 30 % des séropositifs développent la maladie dans les cinq ans suivant l’infection initiale.
    L’infection par le VIH comprend plusieurs phases :
    • La phase aiguë ou primo-infection.
    • 3. La phase asymptomatique ou phase chronique.
    • 4. La phase finale symptomatique.
  • Première phase : La phase aiguë ou primo-infection
    La phase de primo-infection intervient dans les semaines ou mois qui suivent la contamination. Pour le VIH, cette période dure 6 à 12 mois. Elle correspond à la période au cours de laquelle le virus se multiplie et se répand intensément dans l’organisme. La quantité de VIH dans le sang est très importante. De plus le nombre de cellules CD4 chute. Par conséquent, le risque de transmission du VIH lors d’un rapport sexuel non protégés ou par le sang est élevé (= forte quantité de VIH dans le sang, le sperme ou le liquide vaginal).
    Dans le sang, les globules blancs développent pour se défendre des anticorps anti-VIH en grandes quantités. Ces sont ces anticorps que recherche le test de dépistage du VIH. Ce test devient positif ( détection des anticorps anti-VIH) peu après le début des symptômes, il est positif (séropositif pour le VIH) dans tous les cas trois mois après la contamination.
    Une personne contaminée peut à son tour transmettre le VIH dès les premiers jours de l’infection.
  • 5. Deuxième phase : la phase asymptomatique ou phase chronique
    C’est la période de quelques mois à quelques années pendant laquelle le VIH détruit les lymphocytes T4 qui sont les généraux des globules blancs. Pendant cette lutte intense dans le sang, il n’y a aucun signe ou symptôme extérieur ou intérieur que l’on pourrait identifier.
    Seul le test de dépistage du VIH positif indique sa présence et le nombre de lymphocytes T4 montre l’évolution de leur destruction et la progression de l’infection.
    Pendant cette phase asymptomatique qui peut durer plusieurs années, les défenses immunitaires restent actives mais le virus continue à se multiplier et le nombre de lymphocytes T4 commence à diminuer.
    En phase asymptomatique, le système immunitaire contrôle en partie le développement du VIH.
  • 6. Troisième phase: La phase finale symptomatique
    La destruction des lymphocytes T4 entraîne un affaiblissement progressif du système immunitaire. Cette évolution de l’infection se traduit généralement par la survenue de pathologies plus ou moins graves. Les personnes séropositives entrent alors dans une phase symptomatique de la maladie, dont la majeure est le SIDA.
  • 7. 2) Les signes associés aux différentes phases de l’infection
    La primo-infection:
    Les symptômes ressemblent à ceux de la grippe ou de la mononucléose (= maladie infectieuse d’origine virale, qui entraîne une fatigue associée à une fièvre, des ganglions, et une pharyngite). Au moment de leur apparition, la personne infectée est particulièrement contagieuse. Ces symptômes persistent durant 1 semaine à 1 mois, puis disparaissent.
    • Fièvre
    • 8. Maux de tête
    • 9. Maux de gorge
    • 10. Rougeurs sur la peau
    • 11. Fatigue
    • 12. Douleurs musculaires et articulaires
  • La phase asymptomatique:
    Le virus peut vivre dans l’organisme pendant de nombreuses années sans provoquer de symptômes. La personne peut donc avoir l’impression de ne pas être malade, mais elle demeure contagieuse.
  • 13. La phase symptomatique:
    L’organisme commence à donner des signes qu’il s’épuise. Certains symptômes deviennent plus fréquents, persistants et parfois chroniques, par exemple :
    • Fièvre
    • 14. Sueurs nocturnes
    • 15. Perte de poids importante
    • 16. Gonflement des ganglions
    • 17. Diarrhées persistantes
    • 18. Infections de la peau
    • 19. Toux sèche persistante
    • 20. Essoufflement
  • Evolution de l’infection virale
    primo-infection: juste après la contamination par le VIH, le nombre de virus présents (= charge virale) augmente fortement, puis diminue rapidement, du fait de la réponse du système immunitaire.
    La phase asymptomatique: l’individu atteint ne présente aucun symptômes de la maladie, et le nombre de virus n’augmente que très légèrement.
    Le SIDA: le système immunitaire est débordé, le nombre de virus augmente fortement, les symptômes apparaissent.
  • 21.
  • 22. Ainsi, sans traitement, le nombre de lymphocytes t4 diminue et les maladies opportunistes apparaissent entraînant le malade vers la mort. On ne meurt donc pas du SIDA mais des maladies qui profitent de l’affaiblissement de l’organisme (immunodéficience = incapacité de produire un complément normal d’anticorps sensibilisées immunologiquement, en réponse à des antigènes spécifiques) pour se développer.
  • 23. Avez Marine
    Ruiz Manon
    Roblin Gilda
    Lakhlef Laetitia