SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Introduction
Conclusion
Rubéole
Taxonomie
Généralités
Rougeole
Diagnostic & Traitement
Sommaire
01
02
03
04
05
06
07
Introduction :
La rougeole tout comme sa cousine la rubéole sont des
maladies infectieuses extrêmement contagieuse dite
infantile, d’origine virale leurs complications peuvent être
gravissime avant que la vaccination ne soit introduite en
1963. On estime que 89 780 personnes, dont une majorité
d’enfants de moins de 5 ans, sont mortes de la rougeole en
2016
Taxonomie la rougeole :
Type :
• Virus
Groupe :
• Groupe VI
espece:
• Virus de la rougeloe
Famille : • Paramixovirus
Genre : •morbillivirus
Taxonomie :rubéole
Type :
• Virus
Groupe :
• Groupe III
Ordre :
• Nidovirales
Famille : • Togaviridae
Genre : •Rubisvirus
généralités:
La rougeole:
Infection viral respiratoire
Contagieuse
Immunisante
Cosmopolite
Strictement humaine
la rubéole:
Maladie viral
Contagieuse
Endémo-epidémique
Inapparente
Le plus souvent bénigne,
mais redoutable chez la
femme enceinte.
Déclaration obligatoire
Immunisante ( immunité
dure tout la vie)
1- La rougeole :
La rougeole est une maladie extrêmement
contagieuse qui se transmet par l’air.
C’est une maladie virale contre laquelle il n’y a pas de
traitement spécifique ou antibiotique.
Structure de la rougeole :
Hémagglutinine
Protéine de Fusion
Protéine de Matrice
Polymérase
Phosphoprotéine
Nucléoprotéine
Virus de la rougeole en ME
Complication:
 L’otite moyenne (de 7 à 9 % des cas).
 L’infection respiratoire.
 La diarrhée persistante, surtout chez les nourrissons (8 % des
cas)
 Le décès (1 cas sur 3 000 en Algerie)
Les personnes les plus à risque de c’est complication:
― Les enfants de moins de 12 mois.
― Les femmes enceintes réceptives à la rougeole.
― Les personnes immunosupprimées
Physiopathologie:
• Le virus pénètre dans l'organisme et le début des
premiers symptômes de la rougeole.
• Causée par un paramyxovirus.(Virus à ARN)
• C'est une maladie humaine sans réservoir animal ou état de
portage asymptomatique connu.
• Elle est extrêmement contagieuse, le taux d'attaque
secondaire est > 90% chez les personnes sensibles.
Symptomologie:
Il peuvent apparaitre 1 semaine
après être exposé au virus:
une forte fièvre
une toux
un écoulement du nez
rougeur des yeux
Après 3 ou 4 jour de fièvre élevée:
Apparition d’une éruption de boutons
D’aborde derrière les oreilles, puis au
niveau du visage, après dans le coup et
partout dans le corps,
Transmission :
Le virus de la Rougeole est
transmis entre humaines par
gouttelettes en suspension dans
l’air
Il infecte les cellules du
système immunitaire des
poumons
Les cellule immunitaires
transportent le virus dans
le système lymphatique
Le virus atteint de nombreuse
zones de l‘organisme
Puis il retourne dans les voies
respiratoires, d’où il peut
infecter d’autre personnes
épidémiologie:
Réservoir: strictement humain.
transmission: directe aérienne par gouttelettes sanitaire,
Mode endémo-épidémique: avec 2 pics: hivers-printemps.
L’incidence: a fortement diminué grâce à la vaccination.
Age de survenue: 1 à 6 ans (le nourrissons sont protégés par les AC
maternels jusqu’a l’ âge de 5-6 mois)
 immunité: acquise solide qui dure tout la vie.
Mortalité: 1-5% de décès dans les pays pauvre.
Traitement:
Les antibiotiques sont inutiles. Le seul traitement de la
rougeole est celui de la fièvre. Une surveillance
médicale est nécessaire en raison du risque de
complications.
2-La Rubéole
Définitions :
La rubéole est une infection virale contagieuse qui
touche le plus souvent les enfants et les jeunes
adultes ,la rubéole est la principale cause d’anomalies
congénitales évitable par la vaccination,
Structure du virus rubéole:
• taille: 60 à 70 nm de diamètre,
• génome :ARN monocaténaire(+),
Physiopathologie : rubéole
 Chez adulte et l’enfant: après inhalation le virus se
multiple au niveau
 Des muqueuses respiratoire,
 Puis Passage par voie lymphatique
 Enfin Pour atteindre la circulation sanguine générale,
 Chez la femme enceinte :
 Lors de la virémie le virus traverse la barrière placentaire ,
 Pendant le 1er trimestre de grossesse il y’a embryopathie
au 4em y’a fœtopathies ,
 En fin de grossesse infection du N-N avec virémie,
Symptomalogie : rubéole
éternuement
Yeux rouge
Écoulement
nasal
Maux de
tête
Éruption
rouge
La toux
Légère
fièvre
Douleur
musculaire
transmission :
1) Directe : par voie aérienne : forme acquise,
Interhumaine chez adulte et enfants (par voie
respiratoire)
2)Par voie trans-placentaire : forme congénitale,
Primo-infection maternelle en absence d’anticorps,
Transmission
épidémiologie : rubéole
 Groupe d’ages : tout les groupes d’ages touchés,
 Réservoir : humain,
 La contagiosité:la contagiosité maximale 5 jours après l’éruption
 Mode épidémiologique: La rubéole est endémo-endémique ,
 Saisonnalité : hiver / printemps,
 Immunité: immunité naturelle a vie et immunité vaccinale pour
une durée d’au moins 10 a 20 ans,
 Géographie et sex-ratio: Ubiquitaire,
Complications:
 le syndrome de rubéole congénitale(SRC)peut
provoquer:
• Déformation cardiaques,
• Des malformation neurologiques,
• Des malformation oculaire,
• Un retard décroissance,
• Une fausse couche ,
• Une mort naissance,
 complications rares: polyarthrites simultanées et
l’éruption chez l’adolescent ou l’adulte,
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE
1)rubéole
A/- indications:
 Notion de contage.
 Diagnostic étiologique d’une éruption.
Diagnostic d’une rubéole congénitale
 Détermination du statut immunitaire
B/- Diagnostic Indirect
• 2 sérums : S1 précoce (5 premiers j de l’éruption),
S2 tardif 15 J après et 3 à 4 semaines après si notion de contage.
Techniques utilisées:
A/- IHA (Inhibition de l’hémagglutination) AC totaux: GR humains
traitées par l’héparine ou Mn ou GR de poussins Nés.
 Prélèvement :
Rubéole congénitale post natal: Gorge et urine (virus présent pendant
2 à 3 ans)
Rubéole Congénitale Prénatal: in utéro sang du cordon et liquide
amniotique.
C/- Diagnostic Direct
TRAITEMENT ET PREVENTION
 Absence d’antiviral actif sur le virus.
 Vaccination : ROR (rubéole Oreillon Rougeole)
Vaccin vivant atténué.
Enfants des deux sexes:
 Une injection en S/C à l’âge de 12 mois.
 Rappel entre 3 et 6 ans.
Femme en âge de procréer séronégative: (contraception 2 mois avant
et 2 mois après la vaccination)
Contre-indiqué chez la femme enceinte.
Diagnostic rougeole :
Le diagnostic de la rougeole doit être confirmé
biologiquement. Le diagnostic biologique repose notamment
sur la mise en évidence d’IgM spécifiques sur un premier,
 Sérologie sur prélèvement du sang ,
• Le diagnostic immunologique repose sur une technique
immuno-enzymatique de capture des IgM par ELISA.
Traitement et prévention
 Traitement curatif :
Les antibiotiques sont souvent nécessaires en cas de
surinfections bactériennes (ampicilline, macrolides...). Le
traitement symptomatique comporte les mesures
habituelles contre la fièvre : l’hydratation (boissons
abondantes) et le repos.
Prévention:
Tous les enfants et adultes jeunes doivent être vaccinés
contre la rougeole. C’est une vaccination qui protège de la
maladie dans près de 100% des cas après 2 doses de vaccin,
Conclusion :
La rougeole est une maladie contagieuse avec
aucun traitement au présent, pour éviter toute
chance d'avoir cette maladie, nous devons
vacciner, et en cas de développement de
symptômes, obtenir le traitement est la voie à
suivre, nous devons donc encourager le
développement d'un remède contre cette maladie
dans un futur proche ,
Bibliographie:
1. FRANCE. Ministère des solidarités et de la santé. OpenEdition. [Enligne]. [réf : de 14 mars 2018]. Disponible sur :
2. <http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/rougeole/article/information-
rougeole>
3. Annexe 1 : formulaire du Centre National de Référence pour la rubéole Site internet : https://nrchm.wiv-
isp.be/fr/centres_ref_labo/measles_et_rubellavirus/default.aspx
4. Source:WHO.
https://www.who.int/immunization/monitoring_surveillance/burden/vpd/surveillance_type/active/measle
s_monthlydata/en
5. Source: ECDC. https://www.ecdc.europa.eu/sites/default/files/documents/measles-rubella-monthly-report-april20
Plotkin S, Orenstein W, Offit P. Vaccines. 6th ed. Sauders; 2013.
6 - Dewilde L. Quinze programmes d’immunisation de la population belge. Rapport du Ministère de la Santé Publique.
Bruxelles, 1975.
7 - World Health Organization. Global measles and rubella strategic plan: 2012–2020.
8 -. Demicheli V, Rivetti A, Debalini MG, Di Pietrantonj C. Vaccines for measles, mumps and rubella in children. Cochrane
Database Syst Rev. 2012 Feb 15;2:CD004407.
9 - Metcalf CJE, Lessler J, Klepac P, Cutts F, Grenfell BT. Minimum levels of coverage needed for rubella vaccination: impact
of local demography, seasonality and population heterogeneity. Epidemiol Infect. 2012;16:1–12.
10- ECDC surveillance report. Measles and rubella monitoring, February 2013.
http://www.ecdc.europa.eu/en/publications/surveillance_reports/vpd/pages/emmo.aspx.
11- ECDC surveillance report. Measles and rubella monitoring, April 2013
http://www.ecdc.europa.eu/en/publications/surveillance_reports/vpd/pages/emmo.aspx.
8. Paradowska-Stanks in Poland: increased risk of congenital rubella infections. Euro Surveill. 2013; 18(21):pii=20485.
Conclusion :
.
Merci pour votre attention

Contenu connexe

Tendances

L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLEL INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLEEl Mostafa Makani
 
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTIONDIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTIONDr Taoufik Djerboua
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Mehdi Razzok
 
Les streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
Les streptocoques / Streptococcus / EnterococcusLes streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
Les streptocoques / Streptococcus / EnterococcusDr Taoufik Djerboua
 
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...Dr Taoufik Djerboua
 
Plal (leishmaniose)
Plal (leishmaniose)Plal (leishmaniose)
Plal (leishmaniose)Mehdi Razzok
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 
La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant Nouhoum L Traore
 
La partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieLa partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieDr Taoufik Djerboua
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2killua zoldyck
 
Traitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeuxTraitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeuxbelaibzino
 
Sérologie de la syphilis
Sérologie de la syphilisSérologie de la syphilis
Sérologie de la syphilisS/Abdessemed
 
Relation hote – bactérie
Relation hote – bactérieRelation hote – bactérie
Relation hote – bactérieS/Abdessemed
 

Tendances (20)

Le microscope
Le microscope Le microscope
Le microscope
 
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLEL INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
L INFECTION A VIH/SIDA..... HISTOIRE NATURELLE
 
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTIONDIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE D'UNE INFECTION
 
Aspergilloses
AspergillosesAspergilloses
Aspergilloses
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)
 
Les parasites
Les parasitesLes parasites
Les parasites
 
Les streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
Les streptocoques / Streptococcus / EnterococcusLes streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
Les streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
 
Crp
CrpCrp
Crp
 
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
 
Plal (leishmaniose)
Plal (leishmaniose)Plal (leishmaniose)
Plal (leishmaniose)
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
 
La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant La tuberculose de l'enfant
La tuberculose de l'enfant
 
La partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieLa partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologie
 
Amibes
AmibesAmibes
Amibes
 
Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2Leishmaniose cours 2011_fin_2
Leishmaniose cours 2011_fin_2
 
Travaux pratiques
Travaux pratiquesTravaux pratiques
Travaux pratiques
 
Traitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeuxTraitement anti-tuberculeux
Traitement anti-tuberculeux
 
Filariose
FilarioseFilariose
Filariose
 
Sérologie de la syphilis
Sérologie de la syphilisSérologie de la syphilis
Sérologie de la syphilis
 
Relation hote – bactérie
Relation hote – bactérieRelation hote – bactérie
Relation hote – bactérie
 

Similaire à rougéole-rubéole.pptx

Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Patou Conrath
 
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ VaccinationRougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ VaccinationPascal Boulet
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...soshepatites
 
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...Khadija Moussayer
 
Power point sida
Power point sidaPower point sida
Power point sidalara4567
 
Mini projet sur " Le virus des oreillons "
Mini projet sur " Le virus des oreillons "Mini projet sur " Le virus des oreillons "
Mini projet sur " Le virus des oreillons "hibahbaieb
 
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentJoris Fagbemiro
 
Les dermatoses chez les seropositifs à VIH/SIDA
Les dermatoses chez les seropositifs à VIH/SIDALes dermatoses chez les seropositifs à VIH/SIDA
Les dermatoses chez les seropositifs à VIH/SIDADaniel Mutombu
 
Prevention infection compile 2
Prevention infection compile 2Prevention infection compile 2
Prevention infection compile 2Patou Conrath
 
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptxPrésentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptxthierryeloi11
 
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippeFiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippeCCMO Mutuelle
 
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaireReg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaireMiguel Martinez Almoyna
 

Similaire à rougéole-rubéole.pptx (20)

Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3
 
infectiologie
infectiologie infectiologie
infectiologie
 
human immunodeficiency virus
human immunodeficiency virushuman immunodeficiency virus
human immunodeficiency virus
 
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ VaccinationRougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
 
Power point sida
Power point sidaPower point sida
Power point sida
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
 
Mini projet sur " Le virus des oreillons "
Mini projet sur " Le virus des oreillons "Mini projet sur " Le virus des oreillons "
Mini projet sur " Le virus des oreillons "
 
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
 
Vaccination
Vaccination Vaccination
Vaccination
 
Les dermatoses chez les seropositifs à VIH/SIDA
Les dermatoses chez les seropositifs à VIH/SIDALes dermatoses chez les seropositifs à VIH/SIDA
Les dermatoses chez les seropositifs à VIH/SIDA
 
Prevention infection compile 2
Prevention infection compile 2Prevention infection compile 2
Prevention infection compile 2
 
Polio cours (1)
Polio cours (1)Polio cours (1)
Polio cours (1)
 
Herpes virus
Herpes virusHerpes virus
Herpes virus
 
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptxPrésentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
 
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippeFiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
 
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaireReg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaire
 
Diaporama Grippe A
Diaporama Grippe ADiaporama Grippe A
Diaporama Grippe A
 
SIDA
SIDASIDA
SIDA
 

Dernier

COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfpaterne6
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.pptfrancedjioleu4
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfssuser4a70ad1
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementKhadija Moussayer
 

Dernier (6)

COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
 

rougéole-rubéole.pptx

  • 2. Introduction : La rougeole tout comme sa cousine la rubéole sont des maladies infectieuses extrêmement contagieuse dite infantile, d’origine virale leurs complications peuvent être gravissime avant que la vaccination ne soit introduite en 1963. On estime que 89 780 personnes, dont une majorité d’enfants de moins de 5 ans, sont mortes de la rougeole en 2016
  • 3. Taxonomie la rougeole : Type : • Virus Groupe : • Groupe VI espece: • Virus de la rougeloe Famille : • Paramixovirus Genre : •morbillivirus
  • 4. Taxonomie :rubéole Type : • Virus Groupe : • Groupe III Ordre : • Nidovirales Famille : • Togaviridae Genre : •Rubisvirus
  • 5. généralités: La rougeole: Infection viral respiratoire Contagieuse Immunisante Cosmopolite Strictement humaine la rubéole: Maladie viral Contagieuse Endémo-epidémique Inapparente Le plus souvent bénigne, mais redoutable chez la femme enceinte. Déclaration obligatoire Immunisante ( immunité dure tout la vie)
  • 6. 1- La rougeole : La rougeole est une maladie extrêmement contagieuse qui se transmet par l’air. C’est une maladie virale contre laquelle il n’y a pas de traitement spécifique ou antibiotique.
  • 7. Structure de la rougeole : Hémagglutinine Protéine de Fusion Protéine de Matrice Polymérase Phosphoprotéine Nucléoprotéine
  • 8. Virus de la rougeole en ME
  • 9. Complication:  L’otite moyenne (de 7 à 9 % des cas).  L’infection respiratoire.  La diarrhée persistante, surtout chez les nourrissons (8 % des cas)  Le décès (1 cas sur 3 000 en Algerie) Les personnes les plus à risque de c’est complication: ― Les enfants de moins de 12 mois. ― Les femmes enceintes réceptives à la rougeole. ― Les personnes immunosupprimées
  • 10. Physiopathologie: • Le virus pénètre dans l'organisme et le début des premiers symptômes de la rougeole. • Causée par un paramyxovirus.(Virus à ARN) • C'est une maladie humaine sans réservoir animal ou état de portage asymptomatique connu. • Elle est extrêmement contagieuse, le taux d'attaque secondaire est > 90% chez les personnes sensibles.
  • 11. Symptomologie: Il peuvent apparaitre 1 semaine après être exposé au virus: une forte fièvre une toux un écoulement du nez rougeur des yeux Après 3 ou 4 jour de fièvre élevée: Apparition d’une éruption de boutons D’aborde derrière les oreilles, puis au niveau du visage, après dans le coup et partout dans le corps,
  • 12. Transmission : Le virus de la Rougeole est transmis entre humaines par gouttelettes en suspension dans l’air Il infecte les cellules du système immunitaire des poumons Les cellule immunitaires transportent le virus dans le système lymphatique Le virus atteint de nombreuse zones de l‘organisme Puis il retourne dans les voies respiratoires, d’où il peut infecter d’autre personnes
  • 13. épidémiologie: Réservoir: strictement humain. transmission: directe aérienne par gouttelettes sanitaire, Mode endémo-épidémique: avec 2 pics: hivers-printemps. L’incidence: a fortement diminué grâce à la vaccination. Age de survenue: 1 à 6 ans (le nourrissons sont protégés par les AC maternels jusqu’a l’ âge de 5-6 mois)  immunité: acquise solide qui dure tout la vie. Mortalité: 1-5% de décès dans les pays pauvre.
  • 14. Traitement: Les antibiotiques sont inutiles. Le seul traitement de la rougeole est celui de la fièvre. Une surveillance médicale est nécessaire en raison du risque de complications.
  • 15. 2-La Rubéole Définitions : La rubéole est une infection virale contagieuse qui touche le plus souvent les enfants et les jeunes adultes ,la rubéole est la principale cause d’anomalies congénitales évitable par la vaccination,
  • 16. Structure du virus rubéole: • taille: 60 à 70 nm de diamètre, • génome :ARN monocaténaire(+),
  • 17. Physiopathologie : rubéole  Chez adulte et l’enfant: après inhalation le virus se multiple au niveau  Des muqueuses respiratoire,  Puis Passage par voie lymphatique  Enfin Pour atteindre la circulation sanguine générale,  Chez la femme enceinte :  Lors de la virémie le virus traverse la barrière placentaire ,  Pendant le 1er trimestre de grossesse il y’a embryopathie au 4em y’a fœtopathies ,  En fin de grossesse infection du N-N avec virémie,
  • 18. Symptomalogie : rubéole éternuement Yeux rouge Écoulement nasal Maux de tête Éruption rouge La toux Légère fièvre Douleur musculaire
  • 19. transmission : 1) Directe : par voie aérienne : forme acquise, Interhumaine chez adulte et enfants (par voie respiratoire) 2)Par voie trans-placentaire : forme congénitale, Primo-infection maternelle en absence d’anticorps, Transmission
  • 20. épidémiologie : rubéole  Groupe d’ages : tout les groupes d’ages touchés,  Réservoir : humain,  La contagiosité:la contagiosité maximale 5 jours après l’éruption  Mode épidémiologique: La rubéole est endémo-endémique ,  Saisonnalité : hiver / printemps,  Immunité: immunité naturelle a vie et immunité vaccinale pour une durée d’au moins 10 a 20 ans,  Géographie et sex-ratio: Ubiquitaire,
  • 21. Complications:  le syndrome de rubéole congénitale(SRC)peut provoquer: • Déformation cardiaques, • Des malformation neurologiques, • Des malformation oculaire, • Un retard décroissance, • Une fausse couche , • Une mort naissance,  complications rares: polyarthrites simultanées et l’éruption chez l’adolescent ou l’adulte,
  • 22. DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE 1)rubéole A/- indications:  Notion de contage.  Diagnostic étiologique d’une éruption. Diagnostic d’une rubéole congénitale  Détermination du statut immunitaire
  • 23. B/- Diagnostic Indirect • 2 sérums : S1 précoce (5 premiers j de l’éruption), S2 tardif 15 J après et 3 à 4 semaines après si notion de contage. Techniques utilisées: A/- IHA (Inhibition de l’hémagglutination) AC totaux: GR humains traitées par l’héparine ou Mn ou GR de poussins Nés.  Prélèvement : Rubéole congénitale post natal: Gorge et urine (virus présent pendant 2 à 3 ans) Rubéole Congénitale Prénatal: in utéro sang du cordon et liquide amniotique. C/- Diagnostic Direct
  • 24. TRAITEMENT ET PREVENTION  Absence d’antiviral actif sur le virus.  Vaccination : ROR (rubéole Oreillon Rougeole) Vaccin vivant atténué. Enfants des deux sexes:  Une injection en S/C à l’âge de 12 mois.  Rappel entre 3 et 6 ans. Femme en âge de procréer séronégative: (contraception 2 mois avant et 2 mois après la vaccination) Contre-indiqué chez la femme enceinte.
  • 25. Diagnostic rougeole : Le diagnostic de la rougeole doit être confirmé biologiquement. Le diagnostic biologique repose notamment sur la mise en évidence d’IgM spécifiques sur un premier,  Sérologie sur prélèvement du sang , • Le diagnostic immunologique repose sur une technique immuno-enzymatique de capture des IgM par ELISA.
  • 26. Traitement et prévention  Traitement curatif : Les antibiotiques sont souvent nécessaires en cas de surinfections bactériennes (ampicilline, macrolides...). Le traitement symptomatique comporte les mesures habituelles contre la fièvre : l’hydratation (boissons abondantes) et le repos. Prévention: Tous les enfants et adultes jeunes doivent être vaccinés contre la rougeole. C’est une vaccination qui protège de la maladie dans près de 100% des cas après 2 doses de vaccin,
  • 27. Conclusion : La rougeole est une maladie contagieuse avec aucun traitement au présent, pour éviter toute chance d'avoir cette maladie, nous devons vacciner, et en cas de développement de symptômes, obtenir le traitement est la voie à suivre, nous devons donc encourager le développement d'un remède contre cette maladie dans un futur proche ,
  • 28. Bibliographie: 1. FRANCE. Ministère des solidarités et de la santé. OpenEdition. [Enligne]. [réf : de 14 mars 2018]. Disponible sur : 2. <http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/rougeole/article/information- rougeole> 3. Annexe 1 : formulaire du Centre National de Référence pour la rubéole Site internet : https://nrchm.wiv- isp.be/fr/centres_ref_labo/measles_et_rubellavirus/default.aspx 4. Source:WHO. https://www.who.int/immunization/monitoring_surveillance/burden/vpd/surveillance_type/active/measle s_monthlydata/en 5. Source: ECDC. https://www.ecdc.europa.eu/sites/default/files/documents/measles-rubella-monthly-report-april20 Plotkin S, Orenstein W, Offit P. Vaccines. 6th ed. Sauders; 2013. 6 - Dewilde L. Quinze programmes d’immunisation de la population belge. Rapport du Ministère de la Santé Publique. Bruxelles, 1975. 7 - World Health Organization. Global measles and rubella strategic plan: 2012–2020. 8 -. Demicheli V, Rivetti A, Debalini MG, Di Pietrantonj C. Vaccines for measles, mumps and rubella in children. Cochrane Database Syst Rev. 2012 Feb 15;2:CD004407. 9 - Metcalf CJE, Lessler J, Klepac P, Cutts F, Grenfell BT. Minimum levels of coverage needed for rubella vaccination: impact of local demography, seasonality and population heterogeneity. Epidemiol Infect. 2012;16:1–12. 10- ECDC surveillance report. Measles and rubella monitoring, February 2013. http://www.ecdc.europa.eu/en/publications/surveillance_reports/vpd/pages/emmo.aspx. 11- ECDC surveillance report. Measles and rubella monitoring, April 2013 http://www.ecdc.europa.eu/en/publications/surveillance_reports/vpd/pages/emmo.aspx. 8. Paradowska-Stanks in Poland: increased risk of congenital rubella infections. Euro Surveill. 2013; 18(21):pii=20485.
  • 30. Merci pour votre attention