SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  14
Télécharger pour lire hors ligne
Réalisé par :
Hbaieb Hiba
2018/2019
Sommaire
 Définition
 Origine du virus
 Causes du virus
 Structure et réplication
 Symptômes et manifestation
 Contagion
 Diagnostic
 Épidémiologie
 Prévention
 Conclusion
Définition
 Les oreillons sont une maladie virale due à un
paramyxovirus dit virus "ourlien". Très contagieuse,
se manifeste par une inflammation des glandes
salivaires.
 La maladie est le plus souvent bénigne chez les
enfants, mais peut être grave chez les adolescents et
les adultes.
Origine du virus
Ordre: Mosegavirales
Famille: Paramyxoviradae
Genre: Rubulavirus
Cause du virus
Les oreillons sont causés par un virus que l’on appelle«
myxovirus parotidis. » Ce virus, très contagieux, appartient
à la même famille que d’autres maladies infantiles, comme
la rougeole, par exemple.
Structure et réplication
Le virus ourlien est un virus enveloppé, pléiomorphe,
de 100 à 600nm de diamètre.
Son génome est un ARN simple brin non segmenté de
polarité négative , composé de 15 384 nucléotides.
Contagion
• Le virus des oreillons peut se transmettre d’une
personne à l’autre une semaine avant l’apparition
des premiers symptômes et jusqu’à 10 jours après.
Une personne porteuse du virus est donc
contagieuse sans le savoir.
• Le virus se transmet lorsqu’on est en contact avec
des gouttelettes de salive infectées par le virus. La
transmission peut se faire de manière directe
(éternuements, toux, baisers) ou indirecte (jouets,
verres et ustensiles, etc.)
Symptômes et manifestation
Les symptômes des oreillons les plus fréquents sont :
•Gonflement (souvent visuellement impressionnant) des
ganglions du cou, près des oreilles, qui se prolonge jusqu’aux
joues
•Fièvre légère à modérée
•Maux de tête
•Douleurs musculaires
•Douleurs aux oreilles
•Douleurs à la déglutition
•Fatigue et faiblesse généralisée
•Perte d’appétit
Il peut arriver que les oreillons causent des manifestations :
• Orchite: le virus infecte les testicules (gonflement)
• Oophorite: le virus ourlien infecte les ovaires
• Néphrite: infection dans les reins (les néphrons)
• Mastite : inflammation au niveau des glande mammaire
• Surdité: infection des oreillons
• Méningite et encéphalite: infection au niveau de l’encéphale
• Parotidite: est une inflammation de l'une ou l'autre, voire des
deux glandes parotides, la plus importante des glandes
salivaires chez les êtres humains.
• Thyroïdite: le virus infecte la thyroïde
• pancréatite: le virus infecte le pancréas
• Il y a aussi des autres manifestations comme l’avortement
spontané et ulcère Lipchutz (une pousse ulcération
génitale)
. Principales manifestations cliniques
liées à l’infection par le virus ourlien
Diagnostic
-Diagnostic sérologique: le diagnostic de l’infection
par le MuV se fait par la mise en évidence des IgM
spécifique anti oreillons ou par élévation
significative du taux des IgG entre deux prélèvement
réalisé lors de la phase aigue et la phase de
convalescence.
-Diagnostic moléculaire: il est plus spécifique que le
diagnostic sérologique. Il est réalisé sur un
prélèvement salivaire.
Epidémiologie
• Le virus ourlien est un virus ourlien ubiquitaire,
strictement humain, transmis essentiellement par
contamination respiratoire,
Prévention et traitement
-La manière de prévention la plus efficace contre les oreillons
consiste à se faire vacciner. Le vaccin utilisé immunise
conjointement contre les oreillons et la rougeole.
-Les adultes n’ayant jamais eu les oreillons (particulièrement les
femmes qui cherchent à tomber enceintes) peuvent aussi recevoir
le vaccin. Il s’agit alors de 2 injections à un mois d’intervalle.
Traitement
Il n’ya pas de traitement spécifique des oreillons .
Le traitement est symptomatique: repos au lit , antalgique et
antipérydique( baisse la température ) tels le paracétamol . En cas
d’orchite une suspension scrotale et vessie de glace soulage le
malade.
conclusion
-Le virus des oreillons est responsable de pathologies diverses chez l’enfant
et l’adulte. Bien que le nombre d’infections dues au virus des oreillons ait
fortement diminué depuis l’avènement de vaccins vivants atténués
spécifiques, il y a une cinquantaine d’années, il reste une préoccupation
de santé mondiale. De nombreux pays continuent à déclarer des cas,
notamment ceux où la vaccination anti-ourlienne n’est pas inclue dans le
calendrier vaccinal, et la perspective d’une éradication ne peut être
envisagée à court ou moyen terme. Hormis les préoccupations dues à une
mauvaise couverture vaccinale, l’efficacité de la vaccination anti-
ourlienne à long terme est remise en cause. La nature des souches
vaccinales et l’absence de stimulation régulière des populations par des
virus sauvages circulants pourraient expliquer, en partie, la diminution de
l’immunité dans le temps. Des changements de politiques de prévention
pourraient être observés dans les prochaines années afin de limiter les
épidémies et le nombre de patients atteints chaque année dans le monde.
Merci pour votre
attention

Contenu connexe

Tendances

Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...Dr Taoufik Djerboua
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieManal Rouidi
 
Antiobiotiques
AntiobiotiquesAntiobiotiques
AntiobiotiquesMede Space
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]benkourdel mohamed
 
Cours de nutrition modules iv
Cours de nutrition  modules ivCours de nutrition  modules iv
Cours de nutrition modules ivUSIGGENEVE
 
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Institut Pasteur de Madagascar
 
les MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHUles MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHUPatou Conrath
 
Poly parasitologie
Poly parasitologiePoly parasitologie
Poly parasitologieEgn Njeba
 
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...SMMI2015
 
Trypanosomoses africaine et américaine (2)
Trypanosomoses africaine et américaine (2)Trypanosomoses africaine et américaine (2)
Trypanosomoses africaine et américaine (2)killua zoldyck
 
Sémiologie artério veineuse
Sémiologie artério veineuseSémiologie artério veineuse
Sémiologie artério veineusekillua zoldyck
 
Traitement de la leishmaniose 2014
Traitement de la leishmaniose 2014Traitement de la leishmaniose 2014
Traitement de la leishmaniose 2014jihene11
 
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireManifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireFahd Ida
 
La primo-infection-tuberculeuse
La primo-infection-tuberculeuseLa primo-infection-tuberculeuse
La primo-infection-tuberculeusebelaibzino
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)Med Achraf Hadj Ali
 
Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leila Ali
 

Tendances (20)

Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
Diagnostic micrbiologique des infections respiratoires basses et de la tuberc...
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
 
Les hemocultures en pratique
Les hemocultures en pratique Les hemocultures en pratique
Les hemocultures en pratique
 
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieuxPhysiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
 
Antiobiotiques
AntiobiotiquesAntiobiotiques
Antiobiotiques
 
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
Kyste hydatique du foie [enregistrement automatique]
 
Cours de nutrition modules iv
Cours de nutrition  modules ivCours de nutrition  modules iv
Cours de nutrition modules iv
 
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
Schizogonies : définition, les différentes schizogonies du cycle du Plasmodiu...
 
les MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHUles MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHU
 
Poly parasitologie
Poly parasitologiePoly parasitologie
Poly parasitologie
 
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
 
Trypanosomoses africaine et américaine (2)
Trypanosomoses africaine et américaine (2)Trypanosomoses africaine et américaine (2)
Trypanosomoses africaine et américaine (2)
 
Les icteres
Les icteresLes icteres
Les icteres
 
Pneumocystose
PneumocystosePneumocystose
Pneumocystose
 
Sémiologie artério veineuse
Sémiologie artério veineuseSémiologie artério veineuse
Sémiologie artério veineuse
 
Traitement de la leishmaniose 2014
Traitement de la leishmaniose 2014Traitement de la leishmaniose 2014
Traitement de la leishmaniose 2014
 
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaireManifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
Manifestations radiologiques de la tuberculose pulmonaire
 
La primo-infection-tuberculeuse
La primo-infection-tuberculeuseLa primo-infection-tuberculeuse
La primo-infection-tuberculeuse
 
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
1 anatomie et semiologie rdiologique (version 1)
 
Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique
 

Similaire à Mini projet sur " Le virus des oreillons "

Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...Khadija Moussayer
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...soshepatites
 
rougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptxrougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptxalex422284
 
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptxPrésentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptxthierryeloi11
 
Power point sida
Power point sidaPower point sida
Power point sidalara4567
 
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippeFiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippeCCMO Mutuelle
 
Ebola Virus.pptx
Ebola Virus.pptxEbola Virus.pptx
Ebola Virus.pptxalex422284
 
Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Patou Conrath
 
Arbovirus (Microbiologie - Virologie)
Arbovirus (Microbiologie - Virologie)Arbovirus (Microbiologie - Virologie)
Arbovirus (Microbiologie - Virologie)Rita MERHY
 
La fièvre méditerranéenne familiale dossier de presse
La fièvre méditerranéenne familiale  dossier de presse  La fièvre méditerranéenne familiale  dossier de presse
La fièvre méditerranéenne familiale dossier de presse Khadija Moussayer
 
Virus du Nil occidental (VNO) _ West nile virus (WNV)
Virus du Nil occidental (VNO) _ West nile virus (WNV)Virus du Nil occidental (VNO) _ West nile virus (WNV)
Virus du Nil occidental (VNO) _ West nile virus (WNV)Radia Wadoud
 
residennt_hepatite__virus_A_et_E.pptx
residennt_hepatite__virus_A_et_E.pptxresidennt_hepatite__virus_A_et_E.pptx
residennt_hepatite__virus_A_et_E.pptxImeneFl
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipRabiaa El Khantach
 
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaireReg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaireMiguel Martinez Almoyna
 
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3Drenet Daloa
 
Herpès génital : qu'en savez-vous ?
Herpès génital : qu'en savez-vous ?Herpès génital : qu'en savez-vous ?
Herpès génital : qu'en savez-vous ?sante365
 

Similaire à Mini projet sur " Le virus des oreillons " (20)

Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
Eclairage sur la variole du singe : mode de transmission, symptômes et prise ...
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 
rougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptxrougéole-rubéole.pptx
rougéole-rubéole.pptx
 
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptxPrésentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
Présentation en pediatrie sur la varicelle-1.pptx
 
Power point sida
Power point sidaPower point sida
Power point sida
 
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippeFiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La grippe
 
Ebola Virus.pptx
Ebola Virus.pptxEbola Virus.pptx
Ebola Virus.pptx
 
Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3
 
Arbovirus (Microbiologie - Virologie)
Arbovirus (Microbiologie - Virologie)Arbovirus (Microbiologie - Virologie)
Arbovirus (Microbiologie - Virologie)
 
29 Questions-Réponses Covid-19
29 Questions-Réponses Covid-1929 Questions-Réponses Covid-19
29 Questions-Réponses Covid-19
 
La fièvre méditerranéenne familiale dossier de presse
La fièvre méditerranéenne familiale  dossier de presse  La fièvre méditerranéenne familiale  dossier de presse
La fièvre méditerranéenne familiale dossier de presse
 
human immunodeficiency virus
human immunodeficiency virushuman immunodeficiency virus
human immunodeficiency virus
 
Herpes virus
Herpes virusHerpes virus
Herpes virus
 
Virus du Nil occidental (VNO) _ West nile virus (WNV)
Virus du Nil occidental (VNO) _ West nile virus (WNV)Virus du Nil occidental (VNO) _ West nile virus (WNV)
Virus du Nil occidental (VNO) _ West nile virus (WNV)
 
residennt_hepatite__virus_A_et_E.pptx
residennt_hepatite__virus_A_et_E.pptxresidennt_hepatite__virus_A_et_E.pptx
residennt_hepatite__virus_A_et_E.pptx
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ip
 
Polio cours (1)
Polio cours (1)Polio cours (1)
Polio cours (1)
 
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaireReg51 f plans blancs   pandémie risques infectieux drieu bricaire
Reg51 f plans blancs pandémie risques infectieux drieu bricaire
 
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
 
Herpès génital : qu'en savez-vous ?
Herpès génital : qu'en savez-vous ?Herpès génital : qu'en savez-vous ?
Herpès génital : qu'en savez-vous ?
 

Mini projet sur " Le virus des oreillons "

  • 1. Réalisé par : Hbaieb Hiba 2018/2019
  • 2. Sommaire  Définition  Origine du virus  Causes du virus  Structure et réplication  Symptômes et manifestation  Contagion  Diagnostic  Épidémiologie  Prévention  Conclusion
  • 3. Définition  Les oreillons sont une maladie virale due à un paramyxovirus dit virus "ourlien". Très contagieuse, se manifeste par une inflammation des glandes salivaires.  La maladie est le plus souvent bénigne chez les enfants, mais peut être grave chez les adolescents et les adultes.
  • 4. Origine du virus Ordre: Mosegavirales Famille: Paramyxoviradae Genre: Rubulavirus Cause du virus Les oreillons sont causés par un virus que l’on appelle« myxovirus parotidis. » Ce virus, très contagieux, appartient à la même famille que d’autres maladies infantiles, comme la rougeole, par exemple.
  • 5. Structure et réplication Le virus ourlien est un virus enveloppé, pléiomorphe, de 100 à 600nm de diamètre. Son génome est un ARN simple brin non segmenté de polarité négative , composé de 15 384 nucléotides.
  • 6. Contagion • Le virus des oreillons peut se transmettre d’une personne à l’autre une semaine avant l’apparition des premiers symptômes et jusqu’à 10 jours après. Une personne porteuse du virus est donc contagieuse sans le savoir. • Le virus se transmet lorsqu’on est en contact avec des gouttelettes de salive infectées par le virus. La transmission peut se faire de manière directe (éternuements, toux, baisers) ou indirecte (jouets, verres et ustensiles, etc.)
  • 7. Symptômes et manifestation Les symptômes des oreillons les plus fréquents sont : •Gonflement (souvent visuellement impressionnant) des ganglions du cou, près des oreilles, qui se prolonge jusqu’aux joues •Fièvre légère à modérée •Maux de tête •Douleurs musculaires •Douleurs aux oreilles •Douleurs à la déglutition •Fatigue et faiblesse généralisée •Perte d’appétit
  • 8. Il peut arriver que les oreillons causent des manifestations : • Orchite: le virus infecte les testicules (gonflement) • Oophorite: le virus ourlien infecte les ovaires • Néphrite: infection dans les reins (les néphrons) • Mastite : inflammation au niveau des glande mammaire • Surdité: infection des oreillons • Méningite et encéphalite: infection au niveau de l’encéphale • Parotidite: est une inflammation de l'une ou l'autre, voire des deux glandes parotides, la plus importante des glandes salivaires chez les êtres humains. • Thyroïdite: le virus infecte la thyroïde • pancréatite: le virus infecte le pancréas • Il y a aussi des autres manifestations comme l’avortement spontané et ulcère Lipchutz (une pousse ulcération génitale)
  • 9. . Principales manifestations cliniques liées à l’infection par le virus ourlien
  • 10. Diagnostic -Diagnostic sérologique: le diagnostic de l’infection par le MuV se fait par la mise en évidence des IgM spécifique anti oreillons ou par élévation significative du taux des IgG entre deux prélèvement réalisé lors de la phase aigue et la phase de convalescence. -Diagnostic moléculaire: il est plus spécifique que le diagnostic sérologique. Il est réalisé sur un prélèvement salivaire.
  • 11. Epidémiologie • Le virus ourlien est un virus ourlien ubiquitaire, strictement humain, transmis essentiellement par contamination respiratoire,
  • 12. Prévention et traitement -La manière de prévention la plus efficace contre les oreillons consiste à se faire vacciner. Le vaccin utilisé immunise conjointement contre les oreillons et la rougeole. -Les adultes n’ayant jamais eu les oreillons (particulièrement les femmes qui cherchent à tomber enceintes) peuvent aussi recevoir le vaccin. Il s’agit alors de 2 injections à un mois d’intervalle. Traitement Il n’ya pas de traitement spécifique des oreillons . Le traitement est symptomatique: repos au lit , antalgique et antipérydique( baisse la température ) tels le paracétamol . En cas d’orchite une suspension scrotale et vessie de glace soulage le malade.
  • 13. conclusion -Le virus des oreillons est responsable de pathologies diverses chez l’enfant et l’adulte. Bien que le nombre d’infections dues au virus des oreillons ait fortement diminué depuis l’avènement de vaccins vivants atténués spécifiques, il y a une cinquantaine d’années, il reste une préoccupation de santé mondiale. De nombreux pays continuent à déclarer des cas, notamment ceux où la vaccination anti-ourlienne n’est pas inclue dans le calendrier vaccinal, et la perspective d’une éradication ne peut être envisagée à court ou moyen terme. Hormis les préoccupations dues à une mauvaise couverture vaccinale, l’efficacité de la vaccination anti- ourlienne à long terme est remise en cause. La nature des souches vaccinales et l’absence de stimulation régulière des populations par des virus sauvages circulants pourraient expliquer, en partie, la diminution de l’immunité dans le temps. Des changements de politiques de prévention pourraient être observés dans les prochaines années afin de limiter les épidémies et le nombre de patients atteints chaque année dans le monde.