Colloque "La disparition des abeilles"

1 595 vues

Publié le

11/10/2013 Haute Ecole Provinciale du Hainaut Condorcet

Nicolas Vereecken & Marjolein Visser
Ecole Interfacultaire des Bioingénieurs (EIB)
Université Libre de Bruxelles (ULB)

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 595
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
315
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • {"33":"Caractéristique de la région limoneuse wallonne: seule région où théoriquement deux systèmes de production laitlière peuvent coexister. Dans la réalité, l’un est majoritaire et appuyé institutionnellement et techniquement, l’autre est marginal(isé).\n"}
  • Colloque "La disparition des abeilles"

    1. 1. Université Libre de Bruxelles La cause des abeilles sauvages vue à travers le prisme de l’agroécologie Nicolas Vereecken & Marjolein Visser Ecole Interfacultaire des Bioingénieurs - Université Libre de Bruxelles
    2. 2. Pourquoi se focaliser sur les abeilles sauvages ?
    3. 3. L’abeille domestique représente 1 seule espèce Apis mellifera Photo NJ Vereecken
    4. 4. Abeilles et pollinisation en quelques chiffres Biodiversité en Belgique - quelques groupes-clés 384 spp. 175 spp. 47 spp. 69 spp. 121 spp. Sources : Tyteca D (2007) Atlas des orchidées de Lesse et Lomme GT Gomphus “Les libellules de Belgique” (2006) http://old.biodiversite.wallonie.be/especes/ecologie/papillons/ISB_SURWAL/belgique.html http://old.biodiversite.wallonie.be/especes/distri.oiseaux1.html Rasmont et al. (1995), liste taxonomique des abeilles de Belgique, de France et du GD Luxembourg
    5. 5. Abeilles et pollinisation en quelques chiffres Biodiversité en Belgique - quelques groupes-clés 2.500 spp. 1.000 spp. 384 spp. Environ 20.000 espèces recensées à l’échelle mondiale !!
    6. 6. La biodiversité des abeilles sauvages
    7. 7. Photo NJ Vereecken Andrena hattorfiana Photo NJ Vereecken Bombus gerstaeckeri Photo NJ Vereecken Biesmeijer et al. (2006) Science 313: 351-354 Eupavlovskia obscura simulatrix Les populations d’abeilles sauvages ont décliné de façon significative en Europe occidentale, en particulier les espèces “spécialistes” alimentaires, celles à distribution géographique réduite et au développement plus lent
    8. 8. Evolution des réseaux d’interactions Burkle et al. (2013) Plant-pollinator interactions over 120 years: loss of species, co-occurrence and function. Science, in press. Interaction perdue (disparition de pollinisateur) Interaction perdue (raison inconnue) Nouvelle interaction observée Les réseaux d’interactions plantes-abeilles ont été complètement chamboulés depuis la fin du 19ème siècle La moitié des espèces d’abeilles sauvages (surtout les espèces spécialistes) ont disparu des réseaux d’interactions contemporains Seuls 24% des interactions de la fin du 19ème siècle sont encore intactes
    9. 9. August, 2013
    10. 10. Importance économique de l’activité pollinisatrice (UE) Près de 150 cultures à l’échelle européenne (84%) sont directement dépendantes de l’activité des pollinisateurs, en particulier des abeilles, pour leur reproduction sexuée La valeur économique de la contribution de la pollinisation entomophile à la production agricole à l’échelle mondiale est comprise entre 153 et 285 milliards d’euros par an (Gallai et al. 2009; Lauterbach et al. 2012) La même approche à l’échelle du Royaume-Uni et en France a révélé que la valeur de la production agricole dépendante de la pollinisation entomophile atteint 1,265 (Breeze et al. 2011) à 2,7 milliards d’euros (Gallai et al. 2009) Klein et al. (2007); Gallai et al. (2009)
    11. 11. L’abeille domestique peut-elle “remplacer” les abeilles sauvages ?
    12. 12. Abeilles sauvages et agriculture Ganesh-B.R.Hills Klein et al. (2003) Proc. R. Soc. Lond. B 270
    13. 13. Abeilles sauvages et agriculture Photo A. Saheem 25 spp. d’abeilles comme pollinisateurs Open-pollinated flowers Hand-pollinated, bagged flowers Cucurbita moschata var. butternut (Courge musquée) Hoehn et al. (2008) Proc. R. Soc. B 275: 2283–2291
    14. 14. Greenleaf & Kremen (2006) PNAS 103(37) Interactions interspécifiques et compétition P. Radix P. Radix Les interactions comportementales basées sur la compétition entre les abeilles sauvages et les abeilles mellifères augmentent l’efficacité de la pollinisation chez les tournesols L’augmentation de l’abondance et de la richesse spécifique des abeilles sauvages augmente également l’efficacité de la pollinisation
    15. 15. Brittain et al. (2013) Proc. R. Soc. Lond. B Abeilles sauvages et production agricole Mouvements d’abeilles entre rangées Tubes polliniques Fructification A. mellifera A. mellifera + abeilles non-Apis La biodiversité des abeilles sauvages augmente l’efficacité de la pollinisation
    16. 16. Garibaldi et al. (2013) Science Express La diversité des pollinisateurs sauvages est un facteur de production agricole significativement plus important, quelle que soit la densité des ruches 600 parcelles agricoles, 41 cultures à l’échelle mondiale, cultures annuelles & pérennes, monocultures, differentes densités de pollinisateurs sauvages et d’A. mellifera
    17. 17. Garibaldi et al. (2013) Science 339: 1608-1611. Abeilles sauvages et production agricole
    18. 18. Abeilles sauvages et pollinisation Toutes les espèces sont-elles “utiles” dans les réseaux d’interactions ? Brosi & Briggs (2013) PNAS La disparition d’une seule espèce d’abeille sauvage peut entraîner une réduction de la fructification de 32%
    19. 19. AGRICULTURE DURABLE POLLINISATEURS SAUVAGES ECOSYSTÈMES & SOCIÉTÉ
    20. 20. La piste des MAE pour enrayer le déclin Terzo M. & Rasmont P. 2007. MALVAS : Méthodes Agroenvironnementales Liées à la Valorisation des Abeilles Sauvages. Université de Mons-Hainaut - Région Wallonne - Direction générale de l'Agriculture, Mons, Namur, 77 p. Photo NJ Vereecken Photo NJ Vereecken
    21. 21. Carvalheiro et al. (2013) Ecology Letters Text
    22. 22. “Biodiversification” de nos agroécosystèmes avec un impact positif sur l’agriculture
    23. 23. Rasmont et al. (2005)The survey of wild bees in Belgium and France Melitta dimidiata Photo NJ Vereecken Le déclin des populations d’abeilles sauvages est un phénomène observé dans nos régions depuis les années ’80 et touche principalement les espèces à l’écologie spécialisée (relations florales, nidification, espèces-hôtes)
    24. 24. Prof. Y. Beckers (GxABT), pers. comm. La qualité nutritionnelle des plantes fourragères Values /kg Soybean cake Lupin Pea Horse bean VEM 1011 1170 1006 987 DVE (g) 229 129 97 99 OEB (g) +171 +134 +54 +110 Equilibre protéines/énergie dans le rumen (! urine & fèces) g DVE/kVEM 227 110 96 100 Balance énergétique du fourrage (besoin = 94) 1000 VEM = equivalent énergétique d‘1kg d’orge (besoin = 950) Digestibilité des AA dans l’intestin (besoin = 90) Sources : Sauvant et al. (2002), CVB (2005), DSM (2009) Nos plantes fourragères “traditionnelles” sont équivalentes ou supérieures aux tourteaux de soja que l’on importe de l’autre bout de la planète avec des conséquences énergétiques, sociales et environnementales inacceptables
    25. 25. La qualité nutritionnelle des plantes fourragères Diet components (%) Maize (corn) Maize (corn) + Pasture Pasture Sat. Fatty Acids 72.3 67.3 64.2 M-Insat. Fatty Acids 23.9 28.4 29.9 P-Insat. Fatty Acids 3.0 3.4 4.6 ω3 Fatty Acids 0.4 0.7 1.1 ω6 Fatty Acids 2.8 2.6 2.2 ω6 / ω3 7.6 4.3 2.1 Source : UMT RIEL (2011)
    26. 26. La disparition des abeilles sauvages… • Nous prive d’options! • S’ajoute à de nombreuses autres raréfactions d’espèces sauvages • S’insère dans un phénomène global de décapitalisation écologique • Les services non-rendus par ce capital écologique disparu nous coûtent cher…
    27. 27. Que manque-t-il? © N. Vereecken © N. Vereecken
    28. 28. Exemple de décapitalisation: l’herbe <= Réduction des superficies de prairies permanentes Augmentation des superficies de maïs => Vandenberghe, 2010
    29. 29. Etude de cas: Contraster deux systèmes de production laitière en région limoneuse wallonne
    30. 30. Lait sur maïs • • • • Lait sur herbe Complémentation obligatoire • Complémentation légère en légumineuses et céréales de concentrés protéiques • Optimisation de la productivité Maximisation de la par ha productivité par vache • Souvent autres races; longévité Race Holstein Pie Noire; meilleure longévité réduite Prairies marginalisées • Prairies sont plaque tournante de la ferme
    31. 31. Lait sur maïs Lait sur herbe • Hautement énergivore • Moins énergivore • Très ouvert • Presque fermé • Doit s’agrandir sans cesse pour garder une marge suffisante • A moins besoin de s’agrandir • Axé sur les circuits courts, le lien avec le consommateur, l’alimentation locale • Très peu appuyé • Axé sur la fourniture de matières premières à l’industrie • Fort appuyé
    32. 32. Lait sur maïs lait sur herbe en région wallonne limoneuse © Marjolein Visser Si mon voisin s’arrête, aurai-je de quoi payer le chapeau La gestion de l’herbe pour le droit de reprendre son bail? Je ne veux plus me faire voler est un savoir-faire mon travail par Le maïs est si facile qu’il faut réapprendre l’amont et l’aval à cultiver; faut juste On est perpétuellement endetté choisir les bons car pour agrandir et faire les choses plus vite herbicides je n’arrête pas d’investir dans du Je mise sur la meilleure matériel plus puissant production de lait par ha Je cherche une Dommage que je ne peux plus Une vache a un faucheuse variété de luzerne retourner mes prairies! En été quand l’herbe ne adaptée à nos régions! à l’avant et un épandeur veut pas pousser, à l’arrrière Il faut que je maximise Une vache jerseyaise vive le silo la productivité par vache ne peut pas compter Le FIA n’aide que pour une UGB Le déclic est L’herbe ne suffit les fermes les plus venu en une nuit et pas à une vache; grandes c’était l’insomnie elle a besoin de concentrés protéiques
    33. 33. 39 Gradient d’autonomie et d’économie de ressources • Le “retour à l’herbe” est un bel exemple d’intensification écologique • Les quelques fermes “lait sur herbe” aujourd’hui étaient souvent “lait sur maïs” il y a 10-15 ans, et leurs systèmes sont “immatures” • Lien avec les abeilles sauvages??
    34. 34. Qu’est-ce que vous savez de ceci?
    35. 35. A retenir: réapprendre à intensifier écologiquement • La cause des abeilles a une cause plus profonde: la désintensification écologique • Marginalisation de pratiques valables par le choix d’un modèle particulier de développement (agricole) qui finit par marginaliser de façon systémique les alternatives • Ces alternatives nous offrent de véritables créneaux pour la transition vers des systèmes de productionconsommation plus résilients

    ×