GLOSSAIRE
Edward Freeman dans le livre de gestion stratégique,  Une approche des parties prenantes  (1984), identifie les modèles et...
A l’image de ce qui existe en Belgique offre, le concept de « My Files » est la possibilité pour chacun d’aller consulter ...
Ensemble d'entités sociales telles que des individus ou des  organisations sociales reliées entre elles par des liens créé...
Le concept « transformationnel » s’oppose à celui de transactionnel » qui lui est basé sur une transaction contractuelle. ...
Ensemble d'entités sociales telles que des individus ou des  organisations sociales reliées entre elles par des liens créé...
C’est la capacité de rendre des comptes sur les progrès accomplis. L’accountability a besoin d’une métrique pour mesurer l...
Les communautés  On line  (appelées aussi réseaux sociaux ou social network) sont par définition les communautés formées s...
Cette fonctionnalité part du principe que les usagers, les consommateurs peuvent se regrouper pour s’entraider. Ils agisse...
L’ interopérabilité est la capacité d’un système informatique de fonctionner avec d’autres systèmes informatiques existant...
Une application Internet composite (ou mash up) est une application qui combine du contenu ou du service provenant de plus...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Glossaire Administration Demain

492 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
492
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Glossaire Administration Demain

  1. 1. GLOSSAIRE
  2. 2. Edward Freeman dans le livre de gestion stratégique, Une approche des parties prenantes (1984), identifie les modèles et les groupes qui sont parties prenantes d'une société. L'approche décrit et recommande des méthodes de gestion qui peuvent prendre dûment en considération les intérêts de ces groupes. Toutefois, la théorie des parties prenantes fait valoir qu'il existe d'autres parties concernées, y compris les organismes gouvernementaux, groupes politiques, les associations professionnelles, syndicats, communautés, sociétés associées, les futurs employés, clients potentiels, et au grand public. Parfois, même les concurrents sont considérés comme parties prenantes. MULTISTAKEHOLDERS
  3. 3. A l’image de ce qui existe en Belgique offre, le concept de « My Files » est la possibilité pour chacun d’aller consulter dans les registres nationaux, les données personnelles regroupées dans un système cohérent et unique. « My Files » est sans doute l’interface du futur pour tous les citoyens, entreprise et organisations de la société civile avec leur Administration. Ce concept remplacera à termes celui du « guichet virtuel » toujours trop attaché à tel ou tel département de l’administration. En effet, le concept « My Files » offre une approche unique quelque soit la forme d’organisation administrative. MY FILES
  4. 4. Ensemble d'entités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. L'analyse des réseaux sociaux, basée sur la théorie des réseaux, l'usage des graphes et l'analyse sociologique représente le domaine étudiant les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux peuvent être créés stratégiquement pour agrandir ou rendre plus efficient son propre réseau social (professionnel, amical). Il existe des applications Internet aidant à se créer un cercle d'amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s'agit de services de Réseautage social.   SOFT LAWS
  5. 5. Le concept « transformationnel » s’oppose à celui de transactionnel » qui lui est basé sur une transaction contractuelle. Ainsi le « transformationnel » ne propose pas de contrat mais bien un environnement ce co-collaboration et de co-création. En mettant par exemple à disposition les données statistiques de l’administration au service des usagers, ces derniers peuvent s’emparer de celles-ci pour créer de nouvelles applications (à l’image de GoogleMaps). L’aménagement du territoire et les données statistiques du recensement sont les domaines où des applications transformationnelles existent déjà notamment créées par les milieux académiques. Généraliser ces pratiques amèneraient la société à créer un nouveau « bien commun ». TRANSFORMATIONNEL
  6. 6. Ensemble d'entités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. L'analyse des réseaux sociaux, basée sur la théorie des réseaux, l'usage des graphes et l'analyse sociologique représente le domaine étudiant les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux peuvent être créés stratégiquement pour agrandir ou rendre plus efficient son propre réseau social (professionnel, amical). Il existe des applications Internet aidant à se créer un cercle d'amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s'agit de services de Réseautage social.   RESEAUX SOCIAUX
  7. 7. C’est la capacité de rendre des comptes sur les progrès accomplis. L’accountability a besoin d’une métrique pour mesurer les progrès et doit se référer pour se faire à un ensemble de principes et de lignes directives. ISO 26000 va en principe fournir un ensemble de tels facteurs. Reste à établir une Accountability reconnue au niveau international. ACCOUNTABILITY
  8. 8. Les communautés On line (appelées aussi réseaux sociaux ou social network) sont par définition les communautés formées sur Internet. Celles désignées par Off Line sont les communautés réelles telles que les associations, les ONG ou toutes autres formes d’organisations de la société civile. De plus en plus, les communautés On Line développent de véritables communautés sur le territoire. Cette inversion dans la création d’une communauté (du On Line vers le Off Line) a été symbolisée par la Campagne d ‘Obama où la communauté de sympathisants s’est formée d’abord sur Internet avant d’occuper le territoire avec plus de 3'000 organisations installées sur celui-ci. COMMAUNAUTE ON/OFF
  9. 9. Cette fonctionnalité part du principe que les usagers, les consommateurs peuvent se regrouper pour s’entraider. Ils agissent comme un collectif d’intelligence sur un sujet particulier (réparateur de photocopieuse par exemple) afin de résoudre des problèmes individuels ou collectifs. De degré "co-design" donc très interactif et de niveau "catégorie" donc très spécifique, ces collectifs sont de plus en plus encouragés par les entreprises car c’est une forme de "crowdsourcing" utile aux entreprises. Cela encourage un apprentissage collectif sur des produits ou services. C’est une forme plus élaborée que le Forum auquel cette fonctionnalité est associée. COMMUNAUTE DE PRATIQUE
  10. 10. L’ interopérabilité est la capacité d’un système informatique de fonctionner avec d’autres systèmes informatiques existants ou futurs. Cela suppose une compatibilité des données (registre) mais également des interfaces et des procédures. Étant donné les différences techniques et conceptuelles des systèmes, l’interopérabilité consiste à définir une base explicite (normes, ensemble de normes) pour implémenter les applications informatiques communes. INTEROPERABILITE
  11. 11. Une application Internet composite (ou mash up) est une application qui combine du contenu ou du service provenant de plusieurs applications plus ou moins hétérogènes sur un même écran. On parle ainsi de mash up dans le cadre par exemple d’une superposition de deux images provenant de sources différentes. Sur Internet, le principe du mash up est donc l’agrégration de contenu provenant d’autres sites afin de créer un site personnalisé. Les éditeurs de contenu à l’image de Google offre de plus en plus d’applicatifs (API) nécessaires à de telles agrégations. MASH UP

×