La Pathologie  d’ ALZHEIMER et lestroubles du comportement        Emmanuelle Marsat      Psychologue Clinicienne   Résiden...
SOMMAIRE1. Les statistiques2. Qu’est ce que la démence3. Qu’est ce qu’un trouble cognitif ?4. Fonctionnement de la mémoire...
SOMMAIRE9. Types de symptômes10. Démence de type Alzheimer11. La détérioration12. Traitements médicamenteux13. Techniques ...
Les StatistiquesLa Maladie d’ALZHEIMER est la plus fréquentedes démences, elle représente environ 75% descas.Elle touche 5...
50 % des malades ont des troubles ducomportement alimentaire.30 à 40 % des malades perdent du poids avantl’apparition des ...
Qu’est ce que la démence ?     Déficit cognitif multiple qui inclutnécessairement un déficit mnésique ET qui estd’intensit...
Le terme démence est souvent relié à la notion de  folie ou de dangerosité. Il est important de  rappeler que cette concep...
Présence de troubles de la mémoire et d’aumoins un des autres symptômes suivants :aphasie, agnosie, perturbation des fonct...
La démence ne prend pas uniquement en compte  les troubles cognitifs, elle retentit  profondément sur la vie psychique et ...
Qu’est ce qu’un trouble cognitif ?La cognition correspond aux grandes fonctions  de l’esprit :                 - perceptio...
Facteurs       Plainte mnésique          biologiques   Facteurs                   Baisse ressources    sociaux            ...
FONCTIONNEMENT DE LA MEMOIRE
Mémoire: adulte jeune               Mécanismes perceptifs                       EncodageInformation                       ...
Mémoire et âge               Mécanismes perceptifs                       EncodageInformation                              ...
Mémoire et Alzheimer               Mécanismes perceptifs                     EncodageInformation                          ...
Mémoire et dépression               Mécanismes perceptifs                 ID EncodageInformation                          ...
Les étapes du diagnostic               Patient et                 famille59 %           Médecins               généraliste...
Passation de testMini mental state Examination (MMS)Test de L’horlogeLes cinq mots de DuboisTest de GROBER et BUSCHKE
Phase prédémentielleMarqué par deux types de troubles :    Les troubles de la mémoire     Les modifications du comportemen...
Symptômes, signes psychiques et      comportementauxPersonnalités psychotiques pouvant induire deshallucinations ou bien d...
Types de symptômes                Attitude verbale ou non verbale de refus Opposition     d’accepter des soins, de s’alime...
Types de symptômes                   Comportement inapproprié par rapport aux                   normes sociales ou familia...
Types de symptômes               Perceptions sensorielles sans objet réel à               percevoir, alors que les illusio...
Démence de type AlzheimerL’évolution est régulièrement progressive vers  l’aggravation avec toutefois la possibilité de   ...
La détérioration- Les déficits cognitifs- Les modifications du comportement- La restriction de l’autonomie- L’examen neuro...
Traitements médicamenteuxL’action des médicaments spécifiques estessentiellement de stabiliser les déficitscognitifs.Améli...
Techniques de soinsEviter les différentes sources de distraction (télévision,radio) lors de la communication avec le patie...
Techniques de soinsPréférer les questions ferméesLaisser le temps au patient pour qu’il puisse s’exprimerNe pas négliger l...
Techniques de soinsEviter de faire à la place du patient ce qu’il est encorecapable de faire: rechercher les capacités res...
Techniques de soinsPréserver l’intimité pour les soins et l’hygiènepersonnelleAider pour les soins d’hygiène corporelle, q...
Techniques de soinsLaisser faire les comportements qui ne dérangent pas, àcondition qu’ils ne soient pas dangereuxProposer...
Interventions non médicamenteusesInterventions sur la qualité de vie, le langage(orthophonie), la cognition (stimulation c...
Merci pour votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pathologie d'alzheimer emmanuelle marsat

1 510 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 510
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
100
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pathologie d'alzheimer emmanuelle marsat

  1. 1. La Pathologie d’ ALZHEIMER et lestroubles du comportement Emmanuelle Marsat Psychologue Clinicienne Résidence le Parc Saint Charles
  2. 2. SOMMAIRE1. Les statistiques2. Qu’est ce que la démence3. Qu’est ce qu’un trouble cognitif ?4. Fonctionnement de la mémoire5. Les étapes du diagnostic6.Passation de test7. Phase prédémentielle8. Symptômes, signes psychiques, comportementaux
  3. 3. SOMMAIRE9. Types de symptômes10. Démence de type Alzheimer11. La détérioration12. Traitements médicamenteux13. Techniques de soins14. Interventions non médicamenteuses15. Conclusion et échange
  4. 4. Les StatistiquesLa Maladie d’ALZHEIMER est la plus fréquentedes démences, elle représente environ 75% descas.Elle touche 5 % de la population âgée de plus de65 ans.A partir de 85 ans, 1 personne sur 5 est concernéepar cette maladie.5% de la population âgée de plus de 65 anspourraient être atteint en 2020 (source INSEE)
  5. 5. 50 % des malades ont des troubles ducomportement alimentaire.30 à 40 % des malades perdent du poids avantl’apparition des premières manifestations.Sa fréquence augmente avec l’âge : 5 % despersonnes âgées de 65 ans en sont atteintes et20 % des personnes de 80 ans.1 malade sur 2 est diagnostiqué comme atteint dela maladie d’Alzheimer par son médecingénéraliste.
  6. 6. Qu’est ce que la démence ? Déficit cognitif multiple qui inclutnécessairement un déficit mnésique ET qui estd’intensité suffisante pour réduire l’autonomie du patient dans les activités de la vie quotidienne.
  7. 7. Le terme démence est souvent relié à la notion de folie ou de dangerosité. Il est important de rappeler que cette conception est fausse.D’un point de vue médical, ce terme est utilisé en neurologie pour décrire une maladie répondant aux critères suivants :
  8. 8. Présence de troubles de la mémoire et d’aumoins un des autres symptômes suivants :aphasie, agnosie, perturbation des fonctionscognitives.Une altération de l’autonomie dans la viequotidienne liée à ces symptômes et déclinsignificatif par rapport au fonctionnementantérieur.L’absence d’autre facteur pouvant expliquerces troubles
  9. 9. La démence ne prend pas uniquement en compte les troubles cognitifs, elle retentit profondément sur la vie psychique et relationnelle du sujet.L’atteinte cérébrale (lésions cérébrales) entraine une modification de l’approche relationnelle causant des répercutions sur les réactions du sujet et sur son entourage.
  10. 10. Qu’est ce qu’un trouble cognitif ?La cognition correspond aux grandes fonctions de l’esprit : - perception - langage - mémoire - raisonnement - décision - mouvementOn parle des Fonctions cognitives supérieures
  11. 11. Facteurs  Plainte mnésique biologiques Facteurs  Baisse ressources  sociaux cognitivesBaisse estime  Baisse  Baisse  de soi efficience performances Facteurs psychologiques
  12. 12. FONCTIONNEMENT DE LA MEMOIRE
  13. 13. Mémoire: adulte jeune Mécanismes perceptifs EncodageInformation Stockage Récupération Encodage et rappel par  technique de facilitation:  indiçage et reconnaissance
  14. 14. Mémoire et âge Mécanismes perceptifs EncodageInformation Stockage ID Récupération Encodage et rappel par  technique de facilitation:  indiçage et reconnaissance
  15. 15. Mémoire et Alzheimer Mécanismes perceptifs EncodageInformation Stockage ID RécupérationPas ou peu d’amélioration de l’encodage et rappel  par technique de facilitation: indiçage et  reconnaissance
  16. 16. Mémoire et dépression Mécanismes perceptifs ID EncodageInformation Stockage ID Récupération Rappel par technique de facilitation:  indiçage et reconnaissance
  17. 17. Les étapes du diagnostic Patient et  famille59 % Médecins  généralistes Outils ? 41 % Consultation  mémoire de  proximité
  18. 18. Passation de testMini mental state Examination (MMS)Test de L’horlogeLes cinq mots de DuboisTest de GROBER et BUSCHKE
  19. 19. Phase prédémentielleMarqué par deux types de troubles : Les troubles de la mémoire Les modifications du comportement caractérisées par un repli sur soi, une diminution d’intérêt pour les occupations habituelles, ainsi qu’une diminution des réactions affectives.
  20. 20. Symptômes, signes psychiques et comportementauxPersonnalités psychotiques pouvant induire deshallucinations ou bien des idées délirantes.Dépression caractérisée par une cyclothymiede l’humeur, une baisse de l’estime de soi, uneapathie, ainsi qu’une perte d’intérêt et demotivation pour les activités proposées
  21. 21. Types de symptômes Attitude verbale ou non verbale de refus Opposition d’accepter des soins, de s’alimenter, d’assurer son hygiène, de participer à toute activité Comportement moteur ou verbal excessif et Agitation inapproprié Comportement physique ou verbal menaçant ou Agressivité dangereux pour l’entourage ou le patientComportements Activités répétitives et stréréotypées, sans but apparent ou dans un but inapproprié: moteurs déambulations, gestes incessants, attitudes aberrants d’agrippement, etc…
  22. 22. Types de symptômes Comportement inapproprié par rapport aux normes sociales ou familiales: remarques Désinhibition grossières, attitudes sexuelles incongrues, comportement impudique ou envahissant Vocalisations compréhensibles ou non, de forte Cris intensité et répétitives Perceptions ou jugements eronés de la réalité, non critiqués par le sujet. Les thèmes les plusIdées délirantes fréquents sont la persécution (vol, préjudice), la non-identification (délire de la présence d’un imposteur ou de sosies), l’abandon, la jalousie
  23. 23. Types de symptômes Perceptions sensorielles sans objet réel à percevoir, alors que les illusions sont desHallucinations déformations ou des interprétations de perceptions réelles. Elles sont le plus souvent visuelles Troubles du Troubles de la durée, de la qualité du sommeil; rythme mais aussi par une inversion du cycle normal du sommeil.veille/sommeil
  24. 24. Démence de type AlzheimerL’évolution est régulièrement progressive vers l’aggravation avec toutefois la possibilité de plateaux de plus ou moins longue durée séparés par des aggravations rapides.
  25. 25. La détérioration- Les déficits cognitifs- Les modifications du comportement- La restriction de l’autonomie- L’examen neuropsychologique- L’imagerie structurale- L’imagerie fonctionnelle
  26. 26. Traitements médicamenteuxL’action des médicaments spécifiques estessentiellement de stabiliser les déficitscognitifs.Amélioration portant plus sur le comportement(apathie) que sur les déficits cognitifs.
  27. 27. Techniques de soinsEviter les différentes sources de distraction (télévision,radio) lors de la communication avec le patientAttirer son attention: se mettre face au patient, établir uncontact visuel, attirer son attention par exemple en luiprenant doucement la mainUtiliser des phrases courtesEviter de transmettre plusieurs messages à la foisUtiliser les gestes pour faciliter la transmission dumessageRépéter le message si un doute persiste quant à sacompréhension
  28. 28. Techniques de soinsPréférer les questions ferméesLaisser le temps au patient pour qu’il puisse s’exprimerNe pas négliger le langage du corps: rester détendu etsouriantNe pas hausser la voixInclure la personne dans la conversationPour les aidants professionnels, éviter d’être familierNe pas obliger le patient à faire ce qu’il n’a pas envie defaire; dans ce cas, changer de sujet et réessayer plus tard Savoir rester patient
  29. 29. Techniques de soinsEviter de faire à la place du patient ce qu’il est encorecapable de faire: rechercher les capacités restantes et lesstimulerInstaller une routine adaptée à ses habitudes (pas de bainsi habitude de se doucher etc…)Laisser au patient la possibilité de faire ses choix(vêtements…. Ces capacités diminuent en fonction del’évolution de la maladieSimplifier le quotidien au fur et à mesure de l’évolutionde la maladie (vêtements, tables trop encombrées…)Décliner les différentes tâches en plusieurs étapes
  30. 30. Techniques de soinsPréserver l’intimité pour les soins et l’hygiènepersonnelleAider pour les soins d’hygiène corporelle, qui peuventêtre un moment de tension: veiller à la température del’eau, préparer les objets de toilette à l’avance, leprévenir avant de lui faire un soin comme lui laver levisageChercher des alternatives lorsqu’un soin peut être àl’origine d’un trouble du comportementRassurer et réconforter la personne régulièrement lorsd’un soin
  31. 31. Techniques de soinsLaisser faire les comportements qui ne dérangent pas, àcondition qu’ils ne soient pas dangereuxProposer une activité ou des alternatives qui ont unesignification lorsqu’il existe certains troubles Déambulation qui dérange proposer une autre activité répétitive comme plier le linge Agitation, proposer d’écouter de la musique ou regarder l album photo personnel du patientNe pas insister lorsque le patient ne veut pas fairel’action demandée, ne pas le raisonnerLaisser le patient se calmer lorsqu’il existe uneagressivité verbale ou physique déclenchée par laprésence de l’aidant
  32. 32. Interventions non médicamenteusesInterventions sur la qualité de vie, le langage(orthophonie), la cognition (stimulation cognitive),stimulation sensorielle, activité motrice, activitésoccupationnelles. Des prises en charge globales peuvent associer plusieurs types d’interventions (psychomotricité, ergothérapie…)Ces interventions qui avaient pour cible les troublescognitifs, n’ont pas apporté la preuve de leur efficacitédu fait de difficultés méthodologiques. Elles sont, tant enambulatoire qu’en institution, un élément de la prise encharge thérapeutique globale. Elle peuvent êtreproposées à titre individuel ou collectif et doivent êtrepratiquées par un personnel formé.
  33. 33. Merci pour votre attention

×