Décodeur 2016
C2iS
C2iS
35 collaborateurs lyonnais
2 millions de chiffre d’affaires
64% d’activité dans le e-tourisme
6 pô...
#1
Méthode & processusRETOUR SUR 2015
• Assister à l’explosion des Beacons. Si cela n’a pas eu lieu,
ils restent une valeur sûre si on active tous les boosters
...
#1
Méthode & processus
#2
PLUS QUE JAMAIS D’ACTUALITÉ
5
DES TENDANCES AUX
CONSTANTES
2016 est lancée. Déjà. Tendances et innovations se métamorphosent à une vitesse vertigineus...
6
Désormais, le digital est l’objet d’un
mouvement vers le tout mobile.
Jusqu’à 84% de l’audience du réseau
Facebook peut ...
7
Homo Numéricus construit ses
rituels de communication
sociale au travers de systèmes
“messagés” : Chats, SMS,
emojis… Pl...
8
“Objets inanimés avez-vous donc
une âme ?” La question s’efface
devant ces produits intelligents,
mi-objet, mi-sujet, ré...
9
Pour les consommateurs, le
passage des Big Data aux Safe
Data est une exigence. Les
données à caractère personnel
recuei...
#1
Méthode & processus
#3
ILS FERONT 2016
11
Ce n’est plus la marque qui se
raconte mais la communauté qui
raconte la marque. Plus humaine
et moins calibrée, la rel...
12
Attention extrême, service soigné,
connaissance aigüe et anticipation
des attentes : Les codes de la
relation client du...
13
VERS UNE EXPÉRIENCE SANS COUTURE
Physique
Phygital
Digital
CLIENT
Le digital doit accompagner
votre client qu’il soit c...
14
90% des applications sont supprimées dans
les 90 jours (3) suivant leur installation.
Celle-ci est parfois limitée au m...
15
Les contenus photographiques et
vidéos sont plébiscités sur les
dispositifs digitaux.Vecteurs
d’émotion, d’attraction e...
#1
Méthode & processus
#4
RETOUR DU PRINCIPE DE RÉALITÉ
17
Bataille UberPOP vs Taxis,
assujettisements des
hébergements proposés par
Airbnb à la taxe de séjour à Paris,
la révolu...
18
L’effet d’agrégation, efficace et
ouvert des murs sociaux, a permis
le passage de contenus inutiles,
souvent provocateu...
19
L’engagement suscité par les
outils de “social-sharing” est quasi
inexistant, seuls 0,6% des
internautes utilisent les ...
(1) Alex Dichter and Nathan Seitzman. Facebook and the future of travel. Interview with Lee McCabe (Facebook Global Head O...
La meilleure façon de prédire l'avenir
c'est de le créer !“ ”
21
Peter Drucker - Théoricien de l’innovation
22
© C2iS
103 rue Vauban - 69006 LYON / T. 04 37 24 78 20 / www.c2is.fr / blog.c2is.fr
C2iS - Agence Digitale
103 rue Vaub...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le décodeur 2016 par Agence C2iS

1 069 vues

Publié le

2016 est lancée. Déjà. Tendances et innovations se métamorphosent à une vitesse vertigineuse, alimentées par des consommateurs et des consommatrices engagés, sophistiqués et curieux. Nos interfaces, nos produits, nos modes cognitifs, nos esprits sont en mouvement. Il n’en fallait pas plus pour nous faire entrer dans l’ère des mobilités généralisées, et c'est l'un des thèmes de notre décodeur.
Le décodeur C2iS propose chaque année une somme de points de vue sur ce que pourra être l’année à venir. Moins miscellanée que fil conducteur inspirant, ce décodeur se veut couteau suisse pour nourrir vos projets et vos réflexions en ce début d’année.
Nous avons également souhaité dépasser le concept de tendance pour privilégier celui de constante. Ainsi nous avons choisi de vous présenter les nouveaux fondements, réels et évolutifs, qui façonnent un monde devenu digital et entièrement mobile.

Publié dans : Internet
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Le décodeur 2016 par Agence C2iS

  1. 1. Décodeur 2016 C2iS C2iS 35 collaborateurs lyonnais 2 millions de chiffre d’affaires 64% d’activité dans le e-tourisme 6 pôles d’expertises
  2. 2. #1 Méthode & processusRETOUR SUR 2015
  3. 3. • Assister à l’explosion des Beacons. Si cela n’a pas eu lieu, ils restent une valeur sûre si on active tous les boosters d’engagement du consommateur. • Assister à un développement important du paiement mobile, cela avance doucement mais sûrement. Le secteur doit encore rassurer au niveau du sentiment de garantie de la sécurisation des transactions. • Que l’économie collaborative ne connaîtrait aucun accroc, elle s’est heurtée au principe de réalité du marché et des pouvoirs publics (interdiction Uberpop, taxe séjour Airbnb). 3 L’AN DERNIER ON PENSAIT…
  4. 4. #1 Méthode & processus #2 PLUS QUE JAMAIS D’ACTUALITÉ
  5. 5. 5 DES TENDANCES AUX CONSTANTES 2016 est lancée. Déjà. Tendances et innovations se métamorphosent à une vitesse vertigineuse, alimentées par des consommateurs et des consommatrices engagés, sophistiqués et curieux. Nos interfaces, nos produits, nos modes cognitifs, nos esprits sont en mouvement. Il n’en fallait pas plus pour nous faire entrer dans l’ère des mobilités généralisées. Le décodeur C2iS propose chaque année une somme de points de vue sur ce que pourra être l’année à venir. Moins miscellanée que fil conducteur inspirant, ce décodeur se veut couteau suisse pour nourrir vos projets et vos réflexions en ce début d’année. Nous avons également souhaité dépasser le concept de tendance pour privilégier celui de constante. Ainsi nous avons choisi de vous présenter les nouveaux fondements, réels et évolutifs, qui façonnent un monde devenu digital et entièrement mobile. “ ”
  6. 6. 6 Désormais, le digital est l’objet d’un mouvement vers le tout mobile. Jusqu’à 84% de l’audience du réseau Facebook peut se réaliser sur devices mobiles (1). Pour 98,3% des 15-34 ans le mobile est devenu l'écran principal pour accéder à Internet (2). Ce n'est plus une tendance mais un état, une constante inscrite dans nos usages, nos rencontres, nos modes cognitifs ; plus qu'un état d'esprit, une manière d'être au monde : Mobilis in Mobili (Mobile dans l'élément mobile). MOBILE : EVERYBODY, ANYTIME, ANYWHERE
  7. 7. 7 Homo Numéricus construit ses rituels de communication sociale au travers de systèmes “messagés” : Chats, SMS, emojis… Plus continue, fragmentée et cross-devices, la communication, et donc notre relation à l’autre, repose sur des signifiants textuels et symboliques. Bémol, la saturation du nombre de services de messaging possibles engendrera une nécessaire réorganisation du secteur. LA FOLIE MESSAGING
  8. 8. 8 “Objets inanimés avez-vous donc une âme ?” La question s’efface devant ces produits intelligents, mi-objet, mi-sujet, révélant de nouveaux schèmes d’utilisation. Un nouveau monde « ré-humanisé » par l’injection massive des intentions humaines dans ce que l’on appelait auparavant des “objets”. LA RÉVOLUTION DIGITALE DES OBJETS
  9. 9. 9 Pour les consommateurs, le passage des Big Data aux Safe Data est une exigence. Les données à caractère personnel recueillies et traitées doivent être adéquates, pertinentes et non excessives au regard des objectifs poursuivis. Elles doivent être l’objet d’un verrouillage et d’une intégrité sans faille. LA PROTECTION DES DONNÉES
  10. 10. #1 Méthode & processus #3 ILS FERONT 2016
  11. 11. 11 Ce n’est plus la marque qui se raconte mais la communauté qui raconte la marque. Plus humaine et moins calibrée, la relation semble plus authentique, l’engagement consommateur est supérieur, et la fidélisation anticipée. DU STORYTELLING AU STORYSHARING
  12. 12. 12 Attention extrême, service soigné, connaissance aigüe et anticipation des attentes : Les codes de la relation client du luxe se déplacent dans tous les univers de consommation. Tout l’enjeu est dans la consistance du propos, la création d’un contenu qualifié qui doit engendrer de la confiance. LE CLIENTELING : L’HYPER-PERSONNALISATION
  13. 13. 13 VERS UNE EXPÉRIENCE SANS COUTURE Physique Phygital Digital CLIENT Le digital doit accompagner votre client qu’il soit chez lui ou sur place et quel que soit le device qu’il va utiliser. De l’ordinateur au smartphone, son expérience doit rester fluide et « sans accroc ». Du dispositif digital au réel, l’expérience utilisateur doit être fluide et continue. C’est ce mouvement phygital qui caractérise bien notre rapport à la marque.
  14. 14. 14 90% des applications sont supprimées dans les 90 jours (3) suivant leur installation. Celle-ci est parfois limitée au moment où le besoin se fait ressentir. Le risque de mono- utilisation est réel. L’app mobile doit répondre à un besoin très précis sur le parcours du client. On parle d’éphémérisation des applications car elles ne sont plus vouées à rester installées en permanence sur le téléphone de l’utilisateur mais bien à répondre à un moment clé de l’expérience. VERS L’ÉPHÉMÉRISATION DES APPLICATIONS
  15. 15. 15 Les contenus photographiques et vidéos sont plébiscités sur les dispositifs digitaux.Vecteurs d’émotion, d’attraction et de dynamisme, ils ont envahi les réseaux sociaux plus textuels originellement. Dans un avenir proche, la réalité augmentée et la réalité virtuelle sont les deux perspectives majeures du contenu média. LA TOUTE PUISSANCE DU MÉDIA
  16. 16. #1 Méthode & processus #4 RETOUR DU PRINCIPE DE RÉALITÉ
  17. 17. 17 Bataille UberPOP vs Taxis, assujettisements des hébergements proposés par Airbnb à la taxe de séjour à Paris, la révolution collaborative entre dans une phase de maturité. L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE FACE À LA RÉALITÉ
  18. 18. 18 L’effet d’agrégation, efficace et ouvert des murs sociaux, a permis le passage de contenus inutiles, souvent provocateurs et n'ayant aucun lien avec les flux d’origine. La modération du flux est une problématique importante pour le contrôle de la réputation du diffuseur. MUR SOCIAL EN DANGER
  19. 19. 19 L’engagement suscité par les outils de “social-sharing” est quasi inexistant, seuls 0,6% des internautes utilisent les boutons de partage social sur desktop. Seuls 0,39% des mobinautes les ont utilisés au moins une fois (4). N’oublions pas que le code imposé par les réseaux sociaux nécessite de charger plusieurs centaines de Ko de javascripts... ce qui a un impact non négligeable sur le temps de chargement… VERS LA FIN DU PARTAGE ?
  20. 20. (1) Alex Dichter and Nathan Seitzman. Facebook and the future of travel. Interview with Lee McCabe (Facebook Global Head Of Travel) [En ligne]. Mc Kinsey, 17 décembre 2015 [consulté le 17 décembre 2015]. www.mckinsey.com/insights/travel_transportation/facebook_and_the_future_of_travel (2) Médiamétrie. +4,1 millions d'internautes se connectent aux 3 écrans par rapport à janvier 2015 [En ligne]. Mc Kinsey, 7 janvier 2016 [consulté le 8 janvier 2016]. www.afjv.com/news/5802_multi-ecrans-les-15-34-ans-privilegient-le-mobile.htm (3) Etude Ivox 2014 (4) Moonweb. Does Anyone Use Social Sharing Buttons on Mobile? [En ligne]. 6 mais 2015 [consulté le 8 janvier 2016]. www.moovweb.com/blog/anyone-use-social-sharing-buttons-mobile 20 Sources
  21. 21. La meilleure façon de prédire l'avenir c'est de le créer !“ ” 21 Peter Drucker - Théoricien de l’innovation
  22. 22. 22 © C2iS 103 rue Vauban - 69006 LYON / T. 04 37 24 78 20 / www.c2is.fr / blog.c2is.fr C2iS - Agence Digitale 103 rue Vauban 69006 Lyon 04 37 24 78 20 commerce@c2is.fr

×