La posture de coach dans les bilans de competences

205 vues

Publié le

Support de la conférence du 29 mars 2016 au Cercle National du Coaching

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
205
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La posture de coach dans les bilans de competences

  1. 1. La posture de coach dans les Bilans de Compétences 29 Mars 2016 | Cercle Nationaldu Coaching Conférencier : Jean-LouisVINCENT | jlv.fr …POUR DE NOUVELLES PERSPECTIVES …
  2. 2. Sommaire 1. Introduction : les phases du Bilan de Compétences (BC) 2. Quelles raisons amènent au BC ? 3. La posture du Coach dans le BC 4. La posture de Coach : quelle ouverture de travail ? 2Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  3. 3. 1. les phases du BC a/ Phase préliminaire OBJET : • « Confirmer l'engagement du bénéficiaire dans sa démarche. • « Informer des conditions de déroulement du bilan de compétences, ainsi que des méthodes et techniques mises en œuvre. » Source : Code du Travail,Livre VI, Chapitre III, article L6313-1 3Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  4. 4. 1. les phases du BC b/ Phase d’investigation PERMET AU PARTICIPANT: • « D'analyserses motivations et intérêts professionnels et personnels. » • « D'identifier ses compétences et aptitudes professionnelles et personnelles et, le cas échéant, d'évaluer ses connaissances générales. » • « De déterminer ses possibilités d'évolution professionnelle. » Source : Code du Travail,Livre VI, Chapitre III, article L6313-1 4Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  5. 5. 1. les phases du BC b/ Phase d’investigation QUEL CHEMIN POUR UN PROJET PROFESSIONNEL ? Une confrontation entre : • les attraits pour le projet et • les investissements nécessaires à le réaliser Comment m’intégrer à cette confrontation ? 5Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  6. 6. 1. les phases du BC b/ Phase d’investigation ANALYSE DES CONDITIONS DE RÉALISATION : • La « distance », le délai de réalisation. • La « degré de la pente ». • Ce que j’ai dans mon « sac à dos » : comme freins et atouts. 6Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016 Quel rôle jouer dans cette négociation ?
  7. 7. 1. les phases du BC c/ Phase de conclusion PERMET AU PARTICIPANT : • « De prendre connaissance des résultats détaillés de la phase d'investigation.» • « De recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d'un projet professionnel et le cas échéant de projet de formation. » • « De prévoir les principales étapes de la mise en œuvre du projet. » Source : Code du Travail,Livre VI, Chapitre III, article L6313-1 7Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  8. 8. 2. les raisons qui amènent au BC Suis-je concerné(e)? • « J’ai envie ou besoin de faire le point ». • « J’en ai assez de mon travail ». • « J’aimerais évoluer mais ne sais pas comment ». • « J’ai plein de projets et aimerais faire le tri ». • « Je patauge dans ma vie professionnelle ». • « Je suis à la limite du ‘burn out’ ou ‘bore out’ ». • « Je voudrais savoir ce que je vaux » ... 8Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  9. 9. 3. La posture de coach au sein du BC Le consultant de BC qui revendique une posture de coach propose au participant d’élargir le potentiel de son Bilan 9Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  10. 10. 3. La posture de coach au sein du BC Eléments de parcours m’ayant amené à soutenir la posture de coach : • ARL et Activolog (médiation & développement cognitif) • accompagnement des transitions professionnelles : quelques points de vigilance permettant de casser les a priori • Références à Handisport / Philippe Croizon • Projet d’activité de vente d’œufs • Le pompier volontaire 10Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  11. 11. 3. La posture de coach au sein du BC Concrètement, quelle posture ? • Pas d’a priori, liberté d’esprit • Amener le participant à trouver SA ou SES solutions (pas de solution proposée par le coach) • Soumettre des réflexions • Formuler les questions qui permettront au participant d’aller au-delà de sa réflexion initiale. • Amener le participant à la définition de son (ses) projet(s) & à en concrétiser sa réalisation. 11Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  12. 12. 3. La posture de coach au sein du BC Le consultant doit ainsi essayer (1/5): • D’établir un espace de travail où règne confidentialité, respect et confiance. • De respecter l’interlocuteur, par l’acceptation : • de son parcours, • de ce sur quoi il souhaite ou non échanger • de ce qu’il fait et ce qu’il est, au moment du travail mené. 12Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  13. 13. 3. La posture de coach au sein du BC Le consultant doit ainsi essayer (2/5): • D’être suffisamment attentif aux propos et attitudes de son interlocuteur pour attraper « au vol » des signaux ou des non-dits sur lesquels il pourrait être intéressant de travailler. • De proposer des points de réflexion, de mettre son expérience à disposition sans l’imposer. 13Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  14. 14. 3. La posture de coach au sein du BC Le consultant doit ainsi essayer (3/5): • De suggérer des investigations systématiques dès qu’une réflexion ou situation s’y prête. • De générer des conflits cognitifs en relation avec l’objectif à atteindre. 14Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  15. 15. 3. La posture de coach au sein du BC Le consultant doit ainsi essayer (4/5): • De refuser toute manipulation ou incitation de choix, mais permettre à l’interlocuteur de choisir en fonction de son parcours, de ses singularités, de ses capacités ou volonté d’investissement dans un projet. 15Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  16. 16. 3. La posture de coach au sein du BC Le consultant doit ainsi essayer (5/5): • De refuser la notion de conseil. • D’éviter l’autocensure se sa part pour poser des questions qui pourraient lui apparaître « statistiquement » inopérantes. 16Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  17. 17. 4. La posture de coach : Quelle ouverture de travail ? En fonction des singularités de chaque participant, la posture de coach peut permettre de travailler des mises en perspectives directement pendant le Bilan de Compétences. 17Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  18. 18. 4. La posture de coach : Quelle ouverture de travail ? Quelques exemples : • Mener une réflexion Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) • Élaborer CV & Lettre de Candidature • Préparer un entretien, des pré-requis d’entrée en formation. • Évaluation formative ( déblocage de compétences latentes ). 18Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016
  19. 19. Contact Jean-Louis Vincent, Certifié expert en Bilan de Compétences par l’ICPPF & PSI contact@jlv.fr Pour en savoir plus : www.MaTransitionProfessionnelle.fr www.jlv.fr www.cerclenationalducoaching.fr 19Cercle Nationaldu Coaching I 29 Mars 2016

×