SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  7
Télécharger pour lire hors ligne
p.1
Stage de bibliothéconomie
Lectorat français
par Raphaelle Sleurs
Université de l’ouest de Timisoara
02/11/2015 au 22/01/2016
Maître de stage :
Guillaume Dujardin
Lecteur français - Chargé de mission coopération
éducative
Lectorat français - Université de l’ouest de Timisoara
p.2 p.3
Sommaire Introduction
É
tudiante française en communication, j’ai choisi cette année 2015/2016
de partir en Eramsus, mon choix s’est porté sur Timisoara, université
avec laquelle un partenariat s’est créée depuis plusieurs années avec
l’Université de Savoie. Au cours de cette année je devais réaliser un stage
pratique et ma coordinatrice, Maria Micle, m’a mise en relation avec le lectorat
Français. Ce stage me permet de découvrir l’organisation d’une bibliothèque,
chose que je ne connaissais pas du tout pour l’instant. C’est donc principale-
ment pour découvrir quelque chose de nouveau que j’ai choisi ce stage mais
également pour rencontrer et travailler avec des étudiants Roumains, intéres-
sés par le français.
Le lectorat français, situé au rez-de-chaussée de l’université, a été créé dans
le but de promouvoir la culture et la langue française. Il relaie la politique
culturelle de l’ambassade de France et de l’Institut français de Timisoara à
travers la mise en place d’échanges culturels (théâtre, association étudiante
Hexagone, événements, ateliers) mais aussi grâce à une bibliothèque qui
propose les classiques de la littérature française et plus largement un fond de
documentation français dans de nombreux domaines.
Le lectorat français est géré par Guillaume Dujardin, chargé de mission coo-
pération éducative, travaillant pour l’Institut français, il est aidé par une équipe
d’étudiants volontaires qui s’occupent des permanences. C’est aussi cette
équipe d’étudiants qui nous aide dans la réorganisation du lectorat.
Notre mission principale est de réorganiser le fonds de ressources du lec-
torat en appliquant des règles internationales de bibliothéconomie, à savoir
Deway. En effet, le lectorat disposait pour l’instant de cotes non officielles.
L’organisation du lectorat n’était pas performante pour la mise en valeur du
fond de ressources et n’était pas accessible à la recherche de documents.
Introcution
Acteurs
Objectifs
Difficultés et solutions
Perspectives
Bibliographie
Annexes
3
4
6
7
8
8
9
p.4 p.5
Acteurs
J
e réalise ce stage avec deux autres étudiantes françaises, également en
Erasmus venant toute les deux de l’université de Montpellier. Valentine,
étudiante en information-communication et Margot, étudiante en littéra-
ture. Nos compétences sont complémentaires : nos études de communica-
tion nous permettent d’avoir une capacité d’analyse du fonds documentaire
et de le réorganiser afin de traité au mieux l’information. Margot nous apporte
également beaucoup, ayant déjà fait un stage d’observation en bibliothèque
auparavant, elle avait déjà quelques notions en bibliothéconomie qu’elle a
pu nous faire partager. Ces études de littérature lui apportent également une
bonne culture générale et une bonne connaissance des auteurs français, ce
qui nous aide souvent dans la classification. Pour ma part, j’essaye de me
servir de mes connaissances en gestion de projets pour les mettre à profit
de notre équipe. Valentine quant à elle, suit en parallèle un cours sur l’orga-
nisation d’archives, cours dans lequel elle étudie plusieurs organisations et
institutions d’arhives, elle a donc une approche globale dans ce domaine.
Valentine Margot
Cependant pour ce stage nous ne sommes pas que toutes les trois, nous
sommes entourées et aidés par de nombreuses autres personnes. Tout
d’abord, Roxana, qui est en charge de la médiathèque de l’institution français.
Elle nous a dès le début expliqué les enjeux de bibliothéconomie et nous a
appris les notions de bases et indispensables au bon déroulement du stage.
Nous essayons de faire régulièrement avec elle un bilan sur l’avancement
de notre stage, afin de trouver des solutions aux problèmes rencontrés au
fur et à mesure. La deuxième personne avec qui nous sommes en contact
régulier est Guillaume Dujardin, coordinateur du lectorat. Il est là pour super-
viser notre stage, faire le lien entre les différents acteurs du stage, comme
par exemple Roxana et les étudiants volontaires. Il nous forme également au
logiciel informatique de gestion du fonds de ressources du lectorat. Enfin, le
troisième type d’acteurs sont les étudiants volontaires du lectorat, avec qui
nous sommes en directe collaboration. Ils s’occupent principalement de la
partie informatique, à savoir rentrer les nouvelles côtes créées dans la base
de données du logiciel.
L’équipe de l’association Hexagone
p.6 p.7
Objectifs
N
os objectifs se divisent en différentes parties. Tout d’abord, nous avons
dû avoir une approche globale du projet attendu et prendre connais-
sance du fonds documentaire à disposition au sein du lectorat. N’ayant
pas de connaissances en bibliothéconomie, nous avons faits un premier point
avec Roxana qui nous a donné les bases pour mener à bien ce projet. Elle
nous a également mis à disposition certains documents relatifs à la biblio-
théconomie auquel nous pouvons nous appuyer tout au long de notre stage.
Ensuite, une fois que nous savions les enjeux de la classification de Deway,
nous avons dû analyser les domaines de documentation existant au lectorat
et penser à une nouvelle organisation des domaines. Cette analyse domaine
par domaine nous a permis de regrouper différents domaines et de créer de
nouveaux sous-domaines.
Cependant, la réorganisation du lectorat ne s’arrête pas seulement à la classi-
fication du fond de ressources mais elle est aussi liée à la gestion de l’espace.
Nous avons donc pensé à une nouvelle gestion de l’espace, c’est-à-dire chan-
ger de place certaines étagères, certains domaines, tout cela en fonction de
notre nouvelle classification. En effet, on doit retrouver une certaine logique
entre les différents domaines et leur emplacement dans l’espace, l’objectif est
que la recherche d’un document soit naturelle et logique pour un novice en
bibliothéconomie.
La dernière étape est la mise en application de notre nouvelle classification
en changeant les côtes de chaque document et les enregistrer dans la base
de données.
L
a première difficulté rencontrée a été de trouver l’équivalence des
classes entre l’ancienne classification et la classification internationale
de Deway. De plus, un sujet peut appartenir à plusieurs classes, il faut
donc choisir quel point de vue prendre par rapport à ce sujet. Par exemple,
le domaine de la “Mode” peut être traité d’un point de vue économique ou de
l’art. Il faut prendre en compte quels types d’ouvrages cela est, le nombre
d’ouvrages présents dans un domaine donné mais il faut aussi s’adapter au
public auquel nous sommes concernés. Pour le lectorat français, nous de-
vons adapter notre classification au fait que ce ne sont que des ouvrages
français, pour un public à la découverte de la langue française. Pour cela,
nous avons par exemple regroupé certaines catégories à l’aide de pastilles
de couleur. C’est le cas par exemple des livres “Jeunesse”. Ces romans “jeu-
nesse” parlent de sujets très différents, donc appartiennent à des catégories
différentes, doivent avoir des côtes différentes et ne sont donc pas rangés au
même endroit. Pourtant, nous avons pris en compte le point commun de cha-
cun de ces livres : la facilité à lire pour des débutants en français. Nous allons
donc les garder tous ensemble sur une même étagère, reconnaissable avec
des pastilles de couleurs.
Ensuite un autre problème à prendre en compte va être la création de sous-do-
maines ou non. En effet, une catégorie peut être très large et nécessite d’être
divisée afin de regrouper les mêmes sujets. Pour autant, cela n’est pas justifié
de créer des sous catégories s’il n’y a que très peu d’ouvrages. Au contraire,
nous avons pensé pour certaines catégories (par exemple “Histoire”) un cer-
tain nombre de sous-domaines, qui s’est avéré non adapté au fonds docu-
mentaire présent. Nous avons donc dû créer sur le tas une nouvelle catégo-
rie, après s’être rendu compte du grand nombre d’ouvrages en rapport avec
la Renaissance française (944.04) (qui était jusqu’alors seulement dans la
catégorie histoire de France (944)).
Pour chacun de ses problèmes, une solution est trouvée après une discus-
sion entre nous ou l’avis de Roxana/Guillaume. Cela est très important que
les changements soient pris en compte par chacune de nous trois car nous
devons établir des règles à suivre parfaitement pour chacun des cas spéci-
fiques et ainsi garder une homogénéité et une logique dans l’organisation du
fonds documentaire.
Les différents domaines de la classification de Deway
Voir annexe “Classification de Deway”
Voir annexe “Classification lectorat”
Difficultés et solutions
p.8 p.9
Perspectives
A
près ce premier semestre au sein du lectorat, nous sommes mainte-
nant plus à l’aises avec les enjeux de la classification de Deway et nous
comprenons mieux les enjeux de création de classes et de sous-do-
maines. Pour autant, et c’est un problème que nous avons subi jusqu’alors,
nous ne connaissons pas assez bien le fonds documentaire à disposition. Ce
problème se traduit par exemple avec des classes/sous-domaines que nous
avons créés, qui s’avère non adapté à la réalité. Pour la suite de notre stage,
nous avons appris de nos erreurs, et nous allons fonctionner différemment
pour la suite. Nous allons maintenant étudier chaque domaine en profondeur
avant de déterminer les classes et sous-domaines.
Deuxième point que nous allons développer dans la suite de notre stage va
être la pratique du logiciel informatique. Tout d’abord, pour aider les volon-
taires dans cette lourde tâche qui demande beaucoup de temps, mais cela
nous permet aussi de découvrir une autre facette de la bibliothéconomie.
Bibliographie
Guide de la classification décimale de Deway - collection bibliothèques - édi-
tion du cercle de la librairie
Annexes
“Classification de Deway”
p.10 p.11
“Classification lectorat”
Annexes
030 : Encyclopedies generales
017 : Catalogues generaux
019 : catalogues dictionnaires
004 : Informatique
Europe
Europe de l'est
France
USA
Autres
CLASSIFICATION LECTORAT
000 : ouvrages generaux
100 : philosophie
200 : Religions
300 : sciences sociales
301 : Anthropologie
333 : economie de la terre, des ressources naturelles et de l'energie
320 : Sciences politiques – politque et gouvernement
340 : droit ???
390 : coutumes, savoir-vivre et folklore (Culture et civilisation)
302.23 : Interaction sociale - Medias
400 : langage
302.23 : Interaction sociale - Medias
400 : langage
370 Education (didactique, evaluation, educ + enseignement, expression orale)
371.3 methode d'enseignement et d'apprentissage (francais professionnel, methodes)
410 : linguistique (phonetique, lexico, semantique, syntaxe, stylistique, terminologie)
418.4 : usage. Linguistique applique -
418.02 : traduction443 : Dictionnaires du français standard
Francais scientifique Sciences Dictionnaire science et
technique
Que sais-je ?
610 : Medecine et sante
746 : art et artisanat des textiles
pastilles couleur :
Prix goncourt
livres jeunessse
policiers
littérature étrangère
littérature francophone
440 : langues romanes. Francais (langues regionales)
445 : Grammaire. Syntaxe du francais standard
500 : sciences pures
503 : Dictionnaire sciences de la vie
700 : arts
702: ouvrages divers sur les beaux-arts et arts decoratifs
720 : architecture
778 : differents domaines de la photographie
780 : musique
741.5 : Dessin – Caricatures, bandes dessinees, dessins d’humour
790 : loisirs et arts du spectacle
800 : litterature
p.12
pastilles couleur :
Prix goncourt
livres jeunessse
policiers
littérature étrangère
littérature francophone
840.4 : Anthologie, étude sur un auteur
790 : loisirs et arts du spectacle
800 : litterature
843.1 : litterature classique (+moyen-age)
840. 8 : Anthologie de littérature française
841 : Poesie de Langue francaise
842 : litterature dramatique
944 : histoire de la France
944.02 : periode medievale
944.04 : Révolution française
912 : Atlas
914.402 : geographie de la France
848 : écrit divers (journaux, souvenir, mémoires, citations...)
900 : histoire et geographie
901 : philosophie et theorie de l'histoire
940.21 : Temps moderne : renaissance (1453-1517)

Contenu connexe

Tendances

Cours petit aide pour rédiger une mémoire ou un rapport de stage
Cours petit aide pour rédiger une mémoire ou un rapport de stageCours petit aide pour rédiger une mémoire ou un rapport de stage
Cours petit aide pour rédiger une mémoire ou un rapport de stagearezki sadoudi
 
#OpenSeriousGame Con2Col : Pratiquez la CNV pour passer du conflit à la colla...
#OpenSeriousGame Con2Col : Pratiquez la CNV pour passer du conflit à la colla...#OpenSeriousGame Con2Col : Pratiquez la CNV pour passer du conflit à la colla...
#OpenSeriousGame Con2Col : Pratiquez la CNV pour passer du conflit à la colla...Alexandre Quach
 
Présentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeister
Présentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeisterPrésentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeister
Présentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeisterPascale Baumeister
 
Comment recruter juste ? (1ère partie)
Comment recruter juste ? (1ère partie)Comment recruter juste ? (1ère partie)
Comment recruter juste ? (1ère partie)CCI LA ROCHELLE
 
Memes da Internet
Memes da InternetMemes da Internet
Memes da InternetMarcioveras
 
Stratégie et changement stratégique et organisationnel
Stratégie et changement stratégique et organisationnelStratégie et changement stratégique et organisationnel
Stratégie et changement stratégique et organisationnelBEL MRHAR Mohamed Amine
 
Le FOS aujourd’hui : quel périmètre et quelle influence en didactique des lan...
Le FOS aujourd’hui : quel périmètre et quelle influence en didactique des lan...Le FOS aujourd’hui : quel périmètre et quelle influence en didactique des lan...
Le FOS aujourd’hui : quel périmètre et quelle influence en didactique des lan...Nicolas Clf
 
Roteiro para filme publicitário
Roteiro para filme publicitárioRoteiro para filme publicitário
Roteiro para filme publicitárioJosué Brazil
 
Aula7 temas e textos polêmicos
Aula7  temas e textos polêmicosAula7  temas e textos polêmicos
Aula7 temas e textos polêmicosAndré Figundio
 
Eclaire Afrique - Entrepreneuriat - modules de formation
Eclaire Afrique - Entrepreneuriat - modules de formationEclaire Afrique - Entrepreneuriat - modules de formation
Eclaire Afrique - Entrepreneuriat - modules de formationVincent KADIO
 
Comunicação não é o que você fala, mas o que o outro entende
Comunicação não é o que você fala, mas o que o outro entendeComunicação não é o que você fala, mas o que o outro entende
Comunicação não é o que você fala, mas o que o outro entendeLeonardo Palagi
 
Gestão e Formação de Expatriados e Quadros Internacionais
Gestão e Formação de Expatriados e Quadros InternacionaisGestão e Formação de Expatriados e Quadros Internacionais
Gestão e Formação de Expatriados e Quadros InternacionaisRosario Cação
 

Tendances (20)

Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
Cours petit aide pour rédiger une mémoire ou un rapport de stage
Cours petit aide pour rédiger une mémoire ou un rapport de stageCours petit aide pour rédiger une mémoire ou un rapport de stage
Cours petit aide pour rédiger une mémoire ou un rapport de stage
 
#OpenSeriousGame Con2Col : Pratiquez la CNV pour passer du conflit à la colla...
#OpenSeriousGame Con2Col : Pratiquez la CNV pour passer du conflit à la colla...#OpenSeriousGame Con2Col : Pratiquez la CNV pour passer du conflit à la colla...
#OpenSeriousGame Con2Col : Pratiquez la CNV pour passer du conflit à la colla...
 
Présentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeister
Présentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeisterPrésentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeister
Présentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeister
 
Aula 2 - Missão, visão e valores
Aula 2 - Missão, visão e valoresAula 2 - Missão, visão e valores
Aula 2 - Missão, visão e valores
 
Formation pnl
Formation pnlFormation pnl
Formation pnl
 
Comment recruter juste ? (1ère partie)
Comment recruter juste ? (1ère partie)Comment recruter juste ? (1ère partie)
Comment recruter juste ? (1ère partie)
 
Memes da Internet
Memes da InternetMemes da Internet
Memes da Internet
 
Aguarela
AguarelaAguarela
Aguarela
 
Stratégie et changement stratégique et organisationnel
Stratégie et changement stratégique et organisationnelStratégie et changement stratégique et organisationnel
Stratégie et changement stratégique et organisationnel
 
Le FOS aujourd’hui : quel périmètre et quelle influence en didactique des lan...
Le FOS aujourd’hui : quel périmètre et quelle influence en didactique des lan...Le FOS aujourd’hui : quel périmètre et quelle influence en didactique des lan...
Le FOS aujourd’hui : quel périmètre et quelle influence en didactique des lan...
 
Roteiro para filme publicitário
Roteiro para filme publicitárioRoteiro para filme publicitário
Roteiro para filme publicitário
 
Aula7 temas e textos polêmicos
Aula7  temas e textos polêmicosAula7  temas e textos polêmicos
Aula7 temas e textos polêmicos
 
Création d'entreprise
Création d'entrepriseCréation d'entreprise
Création d'entreprise
 
Eclaire Afrique - Entrepreneuriat - modules de formation
Eclaire Afrique - Entrepreneuriat - modules de formationEclaire Afrique - Entrepreneuriat - modules de formation
Eclaire Afrique - Entrepreneuriat - modules de formation
 
Caçador de mim - aula 03
Caçador de mim - aula 03Caçador de mim - aula 03
Caçador de mim - aula 03
 
Comunicação não é o que você fala, mas o que o outro entende
Comunicação não é o que você fala, mas o que o outro entendeComunicação não é o que você fala, mas o que o outro entende
Comunicação não é o que você fala, mas o que o outro entende
 
Planejamento estratégico unijipa.ppt
Planejamento estratégico   unijipa.pptPlanejamento estratégico   unijipa.ppt
Planejamento estratégico unijipa.ppt
 
Le marketing RH
Le marketing RHLe marketing RH
Le marketing RH
 
Gestão e Formação de Expatriados e Quadros Internacionais
Gestão e Formação de Expatriados e Quadros InternacionaisGestão e Formação de Expatriados e Quadros Internacionais
Gestão e Formação de Expatriados e Quadros Internacionais
 

En vedette

Action Zeitschrift Mai 2016
Action Zeitschrift Mai 2016Action Zeitschrift Mai 2016
Action Zeitschrift Mai 2016Clemens Pfanner
 
Ssas jahrbuch 2015_druck_final_klein
Ssas jahrbuch 2015_druck_final_kleinSsas jahrbuch 2015_druck_final_klein
Ssas jahrbuch 2015_druck_final_kleinRainer Groh
 
Global Water Solidarity Side Event – Aitor Gabilondo, Vitoria City Council, 1...
Global Water Solidarity Side Event – Aitor Gabilondo, Vitoria City Council, 1...Global Water Solidarity Side Event – Aitor Gabilondo, Vitoria City Council, 1...
Global Water Solidarity Side Event – Aitor Gabilondo, Vitoria City Council, 1...water-decade
 
Soutenance de stage - assistante chargée de communication
Soutenance de stage - assistante chargée de communicationSoutenance de stage - assistante chargée de communication
Soutenance de stage - assistante chargée de communicationRaphaëlle Sleurs
 
Professional writing: Midterm reflection
Professional writing: Midterm reflectionProfessional writing: Midterm reflection
Professional writing: Midterm reflectionDillon93
 
Supporting people with dementia to die at home 18.2.2016
Supporting people with dementia to die at home 18.2.2016Supporting people with dementia to die at home 18.2.2016
Supporting people with dementia to die at home 18.2.2016Irish Hospice Foundation
 

En vedette (9)

Action Zeitschrift Mai 2016
Action Zeitschrift Mai 2016Action Zeitschrift Mai 2016
Action Zeitschrift Mai 2016
 
Presentation1
Presentation1Presentation1
Presentation1
 
Quoted Works Co-Ordinator - Info
Quoted Works Co-Ordinator - InfoQuoted Works Co-Ordinator - Info
Quoted Works Co-Ordinator - Info
 
Base mapping
Base mappingBase mapping
Base mapping
 
Ssas jahrbuch 2015_druck_final_klein
Ssas jahrbuch 2015_druck_final_kleinSsas jahrbuch 2015_druck_final_klein
Ssas jahrbuch 2015_druck_final_klein
 
Global Water Solidarity Side Event – Aitor Gabilondo, Vitoria City Council, 1...
Global Water Solidarity Side Event – Aitor Gabilondo, Vitoria City Council, 1...Global Water Solidarity Side Event – Aitor Gabilondo, Vitoria City Council, 1...
Global Water Solidarity Side Event – Aitor Gabilondo, Vitoria City Council, 1...
 
Soutenance de stage - assistante chargée de communication
Soutenance de stage - assistante chargée de communicationSoutenance de stage - assistante chargée de communication
Soutenance de stage - assistante chargée de communication
 
Professional writing: Midterm reflection
Professional writing: Midterm reflectionProfessional writing: Midterm reflection
Professional writing: Midterm reflection
 
Supporting people with dementia to die at home 18.2.2016
Supporting people with dementia to die at home 18.2.2016Supporting people with dementia to die at home 18.2.2016
Supporting people with dementia to die at home 18.2.2016
 

Similaire à Rapport de stage en bibliothéconomie

Quand la révision fait peau neuve: un parcours culturel et linguistique
Quand la révision fait peau neuve: un parcours culturel et linguistiqueQuand la révision fait peau neuve: un parcours culturel et linguistique
Quand la révision fait peau neuve: un parcours culturel et linguistiqueMarcela Spezzapria
 
La bibliothèque de l'apprenant
La bibliothèque de l'apprenantLa bibliothèque de l'apprenant
La bibliothèque de l'apprenantEric Durel
 
275233800-Club-Ados-Plus-1-Guide-دليل-المعلم-في-اللغة-الفرنسية-2016-للصف-الأو...
275233800-Club-Ados-Plus-1-Guide-دليل-المعلم-في-اللغة-الفرنسية-2016-للصف-الأو...275233800-Club-Ados-Plus-1-Guide-دليل-المعلم-في-اللغة-الفرنسية-2016-للصف-الأو...
275233800-Club-Ados-Plus-1-Guide-دليل-المعلم-في-اللغة-الفرنسية-2016-للصف-الأو...ssuser9dc3f4
 
Livret du professeur - Lucy & Valentin - juin 2013
Livret du professeur - Lucy & Valentin - juin 2013Livret du professeur - Lucy & Valentin - juin 2013
Livret du professeur - Lucy & Valentin - juin 2013Guilhem Bertholet
 
PUBLIER-Comparaison_methodes_TVB1-Latitudes1_Raquel-Pollo
PUBLIER-Comparaison_methodes_TVB1-Latitudes1_Raquel-PolloPUBLIER-Comparaison_methodes_TVB1-Latitudes1_Raquel-Pollo
PUBLIER-Comparaison_methodes_TVB1-Latitudes1_Raquel-PolloRaquel Pollo Gonzalez
 
La cuisine et la mode au coeur d'un meme parcours didactique; article
La cuisine et la mode au coeur d'un meme parcours didactique; articleLa cuisine et la mode au coeur d'un meme parcours didactique; article
La cuisine et la mode au coeur d'un meme parcours didactique; articleMarcela Spezzapria
 
La web collaboration : Springer Claude (2014) Iasi, Roumanie
La web collaboration : Springer Claude (2014) Iasi, RoumanieLa web collaboration : Springer Claude (2014) Iasi, Roumanie
La web collaboration : Springer Claude (2014) Iasi, RoumanieClaudespringer
 
Rapport activités 2012 2013
Rapport activités 2012 2013Rapport activités 2012 2013
Rapport activités 2012 2013lepuyexp
 
Rapport de recherche claudia mesa mars 2007
Rapport de recherche claudia mesa mars 2007Rapport de recherche claudia mesa mars 2007
Rapport de recherche claudia mesa mars 2007Claudia Mesa
 
Accompagnement dans une commauté d'apprentissage des langues en ligne
Accompagnement dans une commauté d'apprentissage des langues en ligneAccompagnement dans une commauté d'apprentissage des langues en ligne
Accompagnement dans une commauté d'apprentissage des langues en ligneWeb2Learn
 
Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque unive...
Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque unive...Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque unive...
Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque unive...Nicolas Alarcon
 
Diaporama espagnol mme daubert
Diaporama espagnol mme daubertDiaporama espagnol mme daubert
Diaporama espagnol mme daubertElisabeth Buffard
 
COMMENT METTRE EN PLACE UN PROJET D’ ÉCRITURE COLLABORATIVE
COMMENT METTRE EN PLACE UN PROJET D’ ÉCRITURE COLLABORATIVECOMMENT METTRE EN PLACE UN PROJET D’ ÉCRITURE COLLABORATIVE
COMMENT METTRE EN PLACE UN PROJET D’ ÉCRITURE COLLABORATIVEjornadaslinguas
 
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?Shona Whyte
 
Diprobib aifbd
Diprobib aifbdDiprobib aifbd
Diprobib aifbdapajard
 

Similaire à Rapport de stage en bibliothéconomie (20)

Quand la révision fait peau neuve: un parcours culturel et linguistique
Quand la révision fait peau neuve: un parcours culturel et linguistiqueQuand la révision fait peau neuve: un parcours culturel et linguistique
Quand la révision fait peau neuve: un parcours culturel et linguistique
 
La bibliothèque de l'apprenant
La bibliothèque de l'apprenantLa bibliothèque de l'apprenant
La bibliothèque de l'apprenant
 
275233800-Club-Ados-Plus-1-Guide-دليل-المعلم-في-اللغة-الفرنسية-2016-للصف-الأو...
275233800-Club-Ados-Plus-1-Guide-دليل-المعلم-في-اللغة-الفرنسية-2016-للصف-الأو...275233800-Club-Ados-Plus-1-Guide-دليل-المعلم-في-اللغة-الفرنسية-2016-للصف-الأو...
275233800-Club-Ados-Plus-1-Guide-دليل-المعلم-في-اللغة-الفرنسية-2016-للصف-الأو...
 
Livret du professeur - Lucy & Valentin - juin 2013
Livret du professeur - Lucy & Valentin - juin 2013Livret du professeur - Lucy & Valentin - juin 2013
Livret du professeur - Lucy & Valentin - juin 2013
 
PUBLIER-Comparaison_methodes_TVB1-Latitudes1_Raquel-Pollo
PUBLIER-Comparaison_methodes_TVB1-Latitudes1_Raquel-PolloPUBLIER-Comparaison_methodes_TVB1-Latitudes1_Raquel-Pollo
PUBLIER-Comparaison_methodes_TVB1-Latitudes1_Raquel-Pollo
 
Edyoufest Marie-Hélène Fasquel
Edyoufest Marie-Hélène FasquelEdyoufest Marie-Hélène Fasquel
Edyoufest Marie-Hélène Fasquel
 
La cuisine et la mode au coeur d'un meme parcours didactique; article
La cuisine et la mode au coeur d'un meme parcours didactique; articleLa cuisine et la mode au coeur d'un meme parcours didactique; article
La cuisine et la mode au coeur d'un meme parcours didactique; article
 
La web collaboration : Springer Claude (2014) Iasi, Roumanie
La web collaboration : Springer Claude (2014) Iasi, RoumanieLa web collaboration : Springer Claude (2014) Iasi, Roumanie
La web collaboration : Springer Claude (2014) Iasi, Roumanie
 
CyberquêTe Ii
CyberquêTe IiCyberquêTe Ii
CyberquêTe Ii
 
Web 2 article marie-hélène fasquel
Web 2 article marie-hélène fasquelWeb 2 article marie-hélène fasquel
Web 2 article marie-hélène fasquel
 
Rapport activités 2012 2013
Rapport activités 2012 2013Rapport activités 2012 2013
Rapport activités 2012 2013
 
Rapport de recherche claudia mesa mars 2007
Rapport de recherche claudia mesa mars 2007Rapport de recherche claudia mesa mars 2007
Rapport de recherche claudia mesa mars 2007
 
Accompagnement dans une commauté d'apprentissage des langues en ligne
Accompagnement dans une commauté d'apprentissage des langues en ligneAccompagnement dans une commauté d'apprentissage des langues en ligne
Accompagnement dans une commauté d'apprentissage des langues en ligne
 
Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque unive...
Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque unive...Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque unive...
Document préparatoire à l'évaluation du projet Livrel à la Bibliothèque unive...
 
Diaporama espagnol mme daubert
Diaporama espagnol mme daubertDiaporama espagnol mme daubert
Diaporama espagnol mme daubert
 
COMMENT METTRE EN PLACE UN PROJET D’ ÉCRITURE COLLABORATIVE
COMMENT METTRE EN PLACE UN PROJET D’ ÉCRITURE COLLABORATIVECOMMENT METTRE EN PLACE UN PROJET D’ ÉCRITURE COLLABORATIVE
COMMENT METTRE EN PLACE UN PROJET D’ ÉCRITURE COLLABORATIVE
 
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
Caractéristiques d'un bon enseignant / What makes a good language teacher?
 
Classe inversée - 5 mai 2014- lpm
Classe inversée  -  5 mai 2014- lpm Classe inversée  -  5 mai 2014- lpm
Classe inversée - 5 mai 2014- lpm
 
Oral au c3
Oral au c3Oral au c3
Oral au c3
 
Diprobib aifbd
Diprobib aifbdDiprobib aifbd
Diprobib aifbd
 

Plus de Raphaëlle Sleurs

Etude Philosophique - Jean-Jacques Rousseau
Etude Philosophique - Jean-Jacques RousseauEtude Philosophique - Jean-Jacques Rousseau
Etude Philosophique - Jean-Jacques RousseauRaphaëlle Sleurs
 
Cultural project management - Art encounters
Cultural project management - Art encountersCultural project management - Art encounters
Cultural project management - Art encountersRaphaëlle Sleurs
 
Magazine cinéma Nemours Annecy
Magazine cinéma Nemours AnnecyMagazine cinéma Nemours Annecy
Magazine cinéma Nemours AnnecyRaphaëlle Sleurs
 
Rapport projet - Agence de communication NEO
Rapport projet - Agence de communication NEORapport projet - Agence de communication NEO
Rapport projet - Agence de communication NEORaphaëlle Sleurs
 
Dossier de stratégie de visibilité web - Festival des cultures du monde de Ch...
Dossier de stratégie de visibilité web - Festival des cultures du monde de Ch...Dossier de stratégie de visibilité web - Festival des cultures du monde de Ch...
Dossier de stratégie de visibilité web - Festival des cultures du monde de Ch...Raphaëlle Sleurs
 
Social Media - La culture à Chambéry
Social Media - La culture à ChambérySocial Media - La culture à Chambéry
Social Media - La culture à ChambéryRaphaëlle Sleurs
 
Communiqué de presse Festival culturel "La chaleur des grands froids" - 2015
Communiqué de presse Festival culturel "La chaleur des grands froids" - 2015Communiqué de presse Festival culturel "La chaleur des grands froids" - 2015
Communiqué de presse Festival culturel "La chaleur des grands froids" - 2015Raphaëlle Sleurs
 
Biennale d'art contemporain de Lyon - 2013
Biennale d'art contemporain de Lyon - 2013Biennale d'art contemporain de Lyon - 2013
Biennale d'art contemporain de Lyon - 2013Raphaëlle Sleurs
 

Plus de Raphaëlle Sleurs (11)

Etude Philosophique - Jean-Jacques Rousseau
Etude Philosophique - Jean-Jacques RousseauEtude Philosophique - Jean-Jacques Rousseau
Etude Philosophique - Jean-Jacques Rousseau
 
Cultural project management - Art encounters
Cultural project management - Art encountersCultural project management - Art encounters
Cultural project management - Art encounters
 
Planche d'inspiration
Planche d'inspirationPlanche d'inspiration
Planche d'inspiration
 
Magazine Eras'mag
Magazine Eras'magMagazine Eras'mag
Magazine Eras'mag
 
Magazine cinéma Nemours Annecy
Magazine cinéma Nemours AnnecyMagazine cinéma Nemours Annecy
Magazine cinéma Nemours Annecy
 
Infographie erasmus
Infographie erasmusInfographie erasmus
Infographie erasmus
 
Rapport projet - Agence de communication NEO
Rapport projet - Agence de communication NEORapport projet - Agence de communication NEO
Rapport projet - Agence de communication NEO
 
Dossier de stratégie de visibilité web - Festival des cultures du monde de Ch...
Dossier de stratégie de visibilité web - Festival des cultures du monde de Ch...Dossier de stratégie de visibilité web - Festival des cultures du monde de Ch...
Dossier de stratégie de visibilité web - Festival des cultures du monde de Ch...
 
Social Media - La culture à Chambéry
Social Media - La culture à ChambérySocial Media - La culture à Chambéry
Social Media - La culture à Chambéry
 
Communiqué de presse Festival culturel "La chaleur des grands froids" - 2015
Communiqué de presse Festival culturel "La chaleur des grands froids" - 2015Communiqué de presse Festival culturel "La chaleur des grands froids" - 2015
Communiqué de presse Festival culturel "La chaleur des grands froids" - 2015
 
Biennale d'art contemporain de Lyon - 2013
Biennale d'art contemporain de Lyon - 2013Biennale d'art contemporain de Lyon - 2013
Biennale d'art contemporain de Lyon - 2013
 

Rapport de stage en bibliothéconomie

  • 1. p.1 Stage de bibliothéconomie Lectorat français par Raphaelle Sleurs Université de l’ouest de Timisoara 02/11/2015 au 22/01/2016 Maître de stage : Guillaume Dujardin Lecteur français - Chargé de mission coopération éducative Lectorat français - Université de l’ouest de Timisoara
  • 2. p.2 p.3 Sommaire Introduction É tudiante française en communication, j’ai choisi cette année 2015/2016 de partir en Eramsus, mon choix s’est porté sur Timisoara, université avec laquelle un partenariat s’est créée depuis plusieurs années avec l’Université de Savoie. Au cours de cette année je devais réaliser un stage pratique et ma coordinatrice, Maria Micle, m’a mise en relation avec le lectorat Français. Ce stage me permet de découvrir l’organisation d’une bibliothèque, chose que je ne connaissais pas du tout pour l’instant. C’est donc principale- ment pour découvrir quelque chose de nouveau que j’ai choisi ce stage mais également pour rencontrer et travailler avec des étudiants Roumains, intéres- sés par le français. Le lectorat français, situé au rez-de-chaussée de l’université, a été créé dans le but de promouvoir la culture et la langue française. Il relaie la politique culturelle de l’ambassade de France et de l’Institut français de Timisoara à travers la mise en place d’échanges culturels (théâtre, association étudiante Hexagone, événements, ateliers) mais aussi grâce à une bibliothèque qui propose les classiques de la littérature française et plus largement un fond de documentation français dans de nombreux domaines. Le lectorat français est géré par Guillaume Dujardin, chargé de mission coo- pération éducative, travaillant pour l’Institut français, il est aidé par une équipe d’étudiants volontaires qui s’occupent des permanences. C’est aussi cette équipe d’étudiants qui nous aide dans la réorganisation du lectorat. Notre mission principale est de réorganiser le fonds de ressources du lec- torat en appliquant des règles internationales de bibliothéconomie, à savoir Deway. En effet, le lectorat disposait pour l’instant de cotes non officielles. L’organisation du lectorat n’était pas performante pour la mise en valeur du fond de ressources et n’était pas accessible à la recherche de documents. Introcution Acteurs Objectifs Difficultés et solutions Perspectives Bibliographie Annexes 3 4 6 7 8 8 9
  • 3. p.4 p.5 Acteurs J e réalise ce stage avec deux autres étudiantes françaises, également en Erasmus venant toute les deux de l’université de Montpellier. Valentine, étudiante en information-communication et Margot, étudiante en littéra- ture. Nos compétences sont complémentaires : nos études de communica- tion nous permettent d’avoir une capacité d’analyse du fonds documentaire et de le réorganiser afin de traité au mieux l’information. Margot nous apporte également beaucoup, ayant déjà fait un stage d’observation en bibliothèque auparavant, elle avait déjà quelques notions en bibliothéconomie qu’elle a pu nous faire partager. Ces études de littérature lui apportent également une bonne culture générale et une bonne connaissance des auteurs français, ce qui nous aide souvent dans la classification. Pour ma part, j’essaye de me servir de mes connaissances en gestion de projets pour les mettre à profit de notre équipe. Valentine quant à elle, suit en parallèle un cours sur l’orga- nisation d’archives, cours dans lequel elle étudie plusieurs organisations et institutions d’arhives, elle a donc une approche globale dans ce domaine. Valentine Margot Cependant pour ce stage nous ne sommes pas que toutes les trois, nous sommes entourées et aidés par de nombreuses autres personnes. Tout d’abord, Roxana, qui est en charge de la médiathèque de l’institution français. Elle nous a dès le début expliqué les enjeux de bibliothéconomie et nous a appris les notions de bases et indispensables au bon déroulement du stage. Nous essayons de faire régulièrement avec elle un bilan sur l’avancement de notre stage, afin de trouver des solutions aux problèmes rencontrés au fur et à mesure. La deuxième personne avec qui nous sommes en contact régulier est Guillaume Dujardin, coordinateur du lectorat. Il est là pour super- viser notre stage, faire le lien entre les différents acteurs du stage, comme par exemple Roxana et les étudiants volontaires. Il nous forme également au logiciel informatique de gestion du fonds de ressources du lectorat. Enfin, le troisième type d’acteurs sont les étudiants volontaires du lectorat, avec qui nous sommes en directe collaboration. Ils s’occupent principalement de la partie informatique, à savoir rentrer les nouvelles côtes créées dans la base de données du logiciel. L’équipe de l’association Hexagone
  • 4. p.6 p.7 Objectifs N os objectifs se divisent en différentes parties. Tout d’abord, nous avons dû avoir une approche globale du projet attendu et prendre connais- sance du fonds documentaire à disposition au sein du lectorat. N’ayant pas de connaissances en bibliothéconomie, nous avons faits un premier point avec Roxana qui nous a donné les bases pour mener à bien ce projet. Elle nous a également mis à disposition certains documents relatifs à la biblio- théconomie auquel nous pouvons nous appuyer tout au long de notre stage. Ensuite, une fois que nous savions les enjeux de la classification de Deway, nous avons dû analyser les domaines de documentation existant au lectorat et penser à une nouvelle organisation des domaines. Cette analyse domaine par domaine nous a permis de regrouper différents domaines et de créer de nouveaux sous-domaines. Cependant, la réorganisation du lectorat ne s’arrête pas seulement à la classi- fication du fond de ressources mais elle est aussi liée à la gestion de l’espace. Nous avons donc pensé à une nouvelle gestion de l’espace, c’est-à-dire chan- ger de place certaines étagères, certains domaines, tout cela en fonction de notre nouvelle classification. En effet, on doit retrouver une certaine logique entre les différents domaines et leur emplacement dans l’espace, l’objectif est que la recherche d’un document soit naturelle et logique pour un novice en bibliothéconomie. La dernière étape est la mise en application de notre nouvelle classification en changeant les côtes de chaque document et les enregistrer dans la base de données. L a première difficulté rencontrée a été de trouver l’équivalence des classes entre l’ancienne classification et la classification internationale de Deway. De plus, un sujet peut appartenir à plusieurs classes, il faut donc choisir quel point de vue prendre par rapport à ce sujet. Par exemple, le domaine de la “Mode” peut être traité d’un point de vue économique ou de l’art. Il faut prendre en compte quels types d’ouvrages cela est, le nombre d’ouvrages présents dans un domaine donné mais il faut aussi s’adapter au public auquel nous sommes concernés. Pour le lectorat français, nous de- vons adapter notre classification au fait que ce ne sont que des ouvrages français, pour un public à la découverte de la langue française. Pour cela, nous avons par exemple regroupé certaines catégories à l’aide de pastilles de couleur. C’est le cas par exemple des livres “Jeunesse”. Ces romans “jeu- nesse” parlent de sujets très différents, donc appartiennent à des catégories différentes, doivent avoir des côtes différentes et ne sont donc pas rangés au même endroit. Pourtant, nous avons pris en compte le point commun de cha- cun de ces livres : la facilité à lire pour des débutants en français. Nous allons donc les garder tous ensemble sur une même étagère, reconnaissable avec des pastilles de couleurs. Ensuite un autre problème à prendre en compte va être la création de sous-do- maines ou non. En effet, une catégorie peut être très large et nécessite d’être divisée afin de regrouper les mêmes sujets. Pour autant, cela n’est pas justifié de créer des sous catégories s’il n’y a que très peu d’ouvrages. Au contraire, nous avons pensé pour certaines catégories (par exemple “Histoire”) un cer- tain nombre de sous-domaines, qui s’est avéré non adapté au fonds docu- mentaire présent. Nous avons donc dû créer sur le tas une nouvelle catégo- rie, après s’être rendu compte du grand nombre d’ouvrages en rapport avec la Renaissance française (944.04) (qui était jusqu’alors seulement dans la catégorie histoire de France (944)). Pour chacun de ses problèmes, une solution est trouvée après une discus- sion entre nous ou l’avis de Roxana/Guillaume. Cela est très important que les changements soient pris en compte par chacune de nous trois car nous devons établir des règles à suivre parfaitement pour chacun des cas spéci- fiques et ainsi garder une homogénéité et une logique dans l’organisation du fonds documentaire. Les différents domaines de la classification de Deway Voir annexe “Classification de Deway” Voir annexe “Classification lectorat” Difficultés et solutions
  • 5. p.8 p.9 Perspectives A près ce premier semestre au sein du lectorat, nous sommes mainte- nant plus à l’aises avec les enjeux de la classification de Deway et nous comprenons mieux les enjeux de création de classes et de sous-do- maines. Pour autant, et c’est un problème que nous avons subi jusqu’alors, nous ne connaissons pas assez bien le fonds documentaire à disposition. Ce problème se traduit par exemple avec des classes/sous-domaines que nous avons créés, qui s’avère non adapté à la réalité. Pour la suite de notre stage, nous avons appris de nos erreurs, et nous allons fonctionner différemment pour la suite. Nous allons maintenant étudier chaque domaine en profondeur avant de déterminer les classes et sous-domaines. Deuxième point que nous allons développer dans la suite de notre stage va être la pratique du logiciel informatique. Tout d’abord, pour aider les volon- taires dans cette lourde tâche qui demande beaucoup de temps, mais cela nous permet aussi de découvrir une autre facette de la bibliothéconomie. Bibliographie Guide de la classification décimale de Deway - collection bibliothèques - édi- tion du cercle de la librairie Annexes “Classification de Deway”
  • 6. p.10 p.11 “Classification lectorat” Annexes 030 : Encyclopedies generales 017 : Catalogues generaux 019 : catalogues dictionnaires 004 : Informatique Europe Europe de l'est France USA Autres CLASSIFICATION LECTORAT 000 : ouvrages generaux 100 : philosophie 200 : Religions 300 : sciences sociales 301 : Anthropologie 333 : economie de la terre, des ressources naturelles et de l'energie 320 : Sciences politiques – politque et gouvernement 340 : droit ??? 390 : coutumes, savoir-vivre et folklore (Culture et civilisation) 302.23 : Interaction sociale - Medias 400 : langage 302.23 : Interaction sociale - Medias 400 : langage 370 Education (didactique, evaluation, educ + enseignement, expression orale) 371.3 methode d'enseignement et d'apprentissage (francais professionnel, methodes) 410 : linguistique (phonetique, lexico, semantique, syntaxe, stylistique, terminologie) 418.4 : usage. Linguistique applique - 418.02 : traduction443 : Dictionnaires du français standard Francais scientifique Sciences Dictionnaire science et technique Que sais-je ? 610 : Medecine et sante 746 : art et artisanat des textiles pastilles couleur : Prix goncourt livres jeunessse policiers littérature étrangère littérature francophone 440 : langues romanes. Francais (langues regionales) 445 : Grammaire. Syntaxe du francais standard 500 : sciences pures 503 : Dictionnaire sciences de la vie 700 : arts 702: ouvrages divers sur les beaux-arts et arts decoratifs 720 : architecture 778 : differents domaines de la photographie 780 : musique 741.5 : Dessin – Caricatures, bandes dessinees, dessins d’humour 790 : loisirs et arts du spectacle 800 : litterature
  • 7. p.12 pastilles couleur : Prix goncourt livres jeunessse policiers littérature étrangère littérature francophone 840.4 : Anthologie, étude sur un auteur 790 : loisirs et arts du spectacle 800 : litterature 843.1 : litterature classique (+moyen-age) 840. 8 : Anthologie de littérature française 841 : Poesie de Langue francaise 842 : litterature dramatique 944 : histoire de la France 944.02 : periode medievale 944.04 : Révolution française 912 : Atlas 914.402 : geographie de la France 848 : écrit divers (journaux, souvenir, mémoires, citations...) 900 : histoire et geographie 901 : philosophie et theorie de l'histoire 940.21 : Temps moderne : renaissance (1453-1517)