SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
Module: Planification desapprentissages
Encadré par Mme Lamiae Slaoui
Réalisé par les stagiaires: Leila Lahsaini et Maria Alami
APPROCHE ACTIONNELLE
Plan
I. Introduction
II. Les approches de l’enseignement de langues
III. Définition de l’approche actionnelle
1. Tâche
2. Approche par les tâches
IV. Les principes de l’approche actionnelle
1. L’apprentissage est un processus non linéaire
2. Une participation orientée
3. L’apprenant est une personne à part entière
4. L’apprenant est une personne active
V.L’approche communicative
1. Perspective communicative et actionnelle
- Conclusion
Introduction:
▪ Après l’approche communicative des années 80, nous
sommes maintenant,depuis le milieu des années 90,
dans une nouvelle approche pédagogique appelée
"approche actionnelle". Celle-ci propose de mettre
l’accent sur les tâches à réaliser à l’intérieur d’un projet
global.L’action doit susciter l’interaction qui stimule le
développement des compétences réceptives et
interactives .
Epoques Précurseurs Les approches Apparts et notions
17 -ème siècle Comenius Père de la pédagogiecontemporaine
et de la didactique des langues
Enseigner par l’usage,faire passer
les règles au second rang
18 -ème siècle- milieudu 19 -ème
siècle
Méthode traditionnelle Méthode grammaire traduction –
morphologie-syntaxe
De 1840 à 1880 F.GOUIN Méthode naturelle Importance de l’oral ,de la langue
usuelle dans l’apprentissage
De 1880 à 1919 Méthode directe Approche de l’oral ;enseigner la
langue étrangère en bannissant le
recours à la langue maternelle
De 1920 à 1930 Méthode active Langue usuelle;importance de la
compréhension avant la production
De 1940 à 1949 U.S.Adès 1957 Méthode audio orale Apports de l’armée ,de la
psychologie ,de la linguistique et la
linguistique appliquée
De 1950 à 1979 Voix et image de France Méthode structuroglobale
audiovisuelle
L’oral ;méthodes audiovisuelles ;
importance de la compréhension
De 1980 à 2000 Approche communicative Les quatre habiletés communicatives:
C. Orale , p.orale , C. écrite , p.écrite ,
tolérance de l’erreur
De 2000 à nos jours Approche actionnelle Tâche , l’apprenantest un acteur
social,compétencesgénéralesde
Les approches de l’enseignement de langues
Définitiondel’approche
actionnelle
Dans le cadre de l’approche actionnelle,la
communication est vue comme une activité
sociale qui permet d’accomplir des tâches spécifiques.Le
Cadre Européen commun de référence pour les langues
(CECR) affirme qu’au-delà de l’approche communicative,
il faut mettre l’accent sur une utilisation active de la
langue menant à l’acquisition de cinq compétences
langagières : la production orale,les interactions orales,
l’écoute,la lecture et l’écriture,y compris les
compétences requises pour écrire dans une optique
d’interaction.Ce cadre considère l’élève comme un
participant actif au processus d’apprentissage.
1-Tâche
▪ Qu’est ce qu’une tâche ?
▪ Une tâche est une activité qui amène les apprenants à
utiliser le langage , en mettant l’accent sur le sens , pour
atteindre un objectif . La tâche est dotée d’un objectif et
repose sur un ensemble d’actions réalistes qui font appel
à l’usage de la langue sans pour autant que le résultat soit
nécessairement d’ordre linguistique.
▪ Une activité dans laquelle le sens est primordial ; il y a une
sorte de relation avec le monde réel ; l’achèvement des
tâches a une certaine priorité ; et l’évaluation de la
performance de la tâche est en termes de résultat de la
tâche .
Qu’estcequ’une
tâche ?
▪ Une activité ou un exercice en classe qui a :
❖Un objectif atteignable uniquement par l’interaction
entre les participants/
❖Un mécanisme pour structurer et séquencer
l’interaction.
❖Un accent sur l’échange de sens ;
❖Une entreprise d’apprentissage des langues qui exige
des apprenants qu’ils comprennent , manipulent et
produisent la langue cible lorsqu’ils exécutent un
ensemble de plans de travail .
▪ l’approche actionnelle se fond sur l’approche par les tâches et la
pédagogie du projet qui permet le développement des
compétences par la réalisation de tâches en classe. chez les
Anglo-Saxons il est utilisé depuis longtemps en classe de langue
au sens d’activité communicative.
▪ le concept de tâche est relativement nouveau en France
▪ le mot « tâche » traduit imparfaitement le mot anglais « task » et
présente le défaut de connoter
▪ la pénibilité (On parle généralement d’une tâche lourde et
difficile).
▪ le mot sera susceptible de plusieurs interprétations (=> nous nous
appuyons sur la définition qu’en donne le CECR)
▪ « Est définie comme tâche toute visée actionnelle que l’acteur se
représente comme devant parvenir à un résultat donné en fonction
d’un problème à résoudre, d’une obligation à remplir, d’un but
qu’on s’est fixé. Il peut s’agir tout aussi bien suivant cette définition
de déplacer une armoire, d‘écrire un livre,d’emporter la décision
dans la négociation d’un contrat, de faire une partie de cartes, de
commander un repas dans un restaurant, de traduire un texte en
langue étrangère ou de préparer en groupe un journal de classe ».
Approche par les tâches
▪ 1- l’apprentissage est un processus non linéaire
L’approche actionnelle affirme que l’apprentissage est un
processus non linéaire qui se manifeste de manière
imprévisible.Il implique une série d’activités
significatives ;ces activités font effectivement partie du
système dynamique des activités scolaires.Les
enseignants pensent souvent que le système,à bien des
égards,donne des indices ou est autoorganisé.À partir
des activités,une communauté de pratique émerge en
tant que résultat d’objectifs,de routines et de procédures
partagés, évidents dans les interactions,les relations et
les personnalités.
Les principes de l’approche
actionnelle
Uneparticipation
orientée
▪ De surcroît,la pédagogie actionnelle met l’accent sur
les processus d’apprentissage qui combinent
l’interaction sociale,le travail cognitif et réflexif en
classe.Elle représente une participation orientée vers
le processus dans les actions éducatives.On permet la
prise en compte des forces diversifiées à l’école,
notamment en ce qui concerne les différences
individuelles.À travers les différentes formes
d’activités dans lesquelles les enseignants et les
apprenants s’engagent,des processus réalisables
émergent.Les élèves apprennent de nouvelles
compétences par les choix et les besoins
L’apprenantestune
personneàpart
entière
▪ La pédagogie actionnelle conçoit les apprenants
comme des personnes à part entière.L’enseignant
écoute et respecte l’élève en tant que locuteurs à part
entière et agents de leur propre destin éducatif.Ils
doivent avoir des choses à se dire entre eux et à dire à
l’enseignant en classe qui vont au-delà des phrases
proposées dans les manuels ouverts sur la même page
au même moment par tous les élèves de la classe.Elle
insiste sur le fait que les apprenants actifs, dont les
actions sont initiées par eux-mêmes plutôt que
commandées par l’enseignant ou le système,
deviennent forts en termes de motivation intrinsèque et
d’autonomie.La pédagogie actionnelle stimule la
motivation et l’autonomie dans l’apprentissage.
L’apprenantestune
personneactive
▪ L’approche actionnelle est étroitement liée à d’autres
approches telles que la pédagogie par projet,
l’expérience exploratoire,l’apprentissage assisté par
ordinateur,etc.Elles considèrent toutes l’apprenant
comme une personne active qui ne se contente pas de
mémoriser des faits par cœur ou de recevoir des
informations, mais qui s’engage également à construire
des connaissances.En plus, elle insiste sur le fait que
l’expérience d’un individu peut inférer sur le processus
éducatif.Cette situation exige l’inclusion de la
personne,personnellement,socialement,
intellectuellement,culturellement,afin de lui permettre
d’opérer dans le milieu aux niveaux individuel,social
ou politique,pour son propre bénéfice et celui de la
société.
L’approche
communicative
▪ L’approche communicative permet aux apprenants
de savoir communiquer dans diverses situations.Pour
cela,le professeur doit en définir les priorités et se
poser les questions : Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Comment
?Qui : à qui j’enseigne ? (connaître son public)Quoi :
qu’est-ce que j’enseigne ? (définir le contenu de la
leçon)Pourquoi : quel est l’objectif de l’apprenant
(définir le but à atteindre)Comment : quels sont les
moyens que je vais utiliser ? (définir les ressources et la
méthode)L’approche communicative met l’accent sur la
capacité à pouvoir communiquer dans une langue
étrangère en prenant en compte la situation de
communication.Elle vient ainsi compléter l’approche
actionnelle qui demande de réaliser des tâches dans
un contexte langagier bien précis.
Perspective
communicativeet
actionnelle
▪ APPROCHE COMMUNICATIVE
▪ Des tâches uniquement langagières
▪ la pierre angulaire : le développement de la compétence
communicative,
▪ Un enseignement/apprentissage où les actes de parole en
constituent la finalité
▪ Contexte : c'est un enseignement centré sur l'apprenant avec une
place importante accordée à l'oral, mais l'écrit reprend aussi sa place
un peu abandonnée par la méthodologie SGAV
▪ • La situation de communication est mise en avant = l'apprenant
a besoin de telle ou telle compétence. Elle met moins l'accent sur la
forme que sur le contexte d'utilisation.Entrent en jeu les différentes
composantes d'une langue (linguistiques, sociolinguistiques,
discursives, stratégiques)
Perspective
communicativeet
actionnelle
▪ Approche actionnelle
▪ Des tâches qui peuvent être non langagières
▪ la pierre angulaire : la compétence de communication = une
compétence parmi d’autres en langue
▪ un enseignement/apprentissage où ces actes de parole ne sont
qu’un moyen : « Ainsi, passer une soirée chez de nouveaux amis va
certes impliquer de se présenter, mais cet acte de parole n’est
qu’un moyen au service d’un des objectifs sociaux de la soirée, qui
est de faire connaissance » (Puren, 2006 : 37).
▪ Contexte : si l'approche communicative met en avant la
situation de communication, la perspective actionnelle prend
en compte la raison pour laquelle l'apprenant doit
communiquer. C'est l'ajout d'une dimension à l'approche
communicative. Une dimension réelle : communiquer pour agir,
qui plus est, pour interagir.
Conclusion
▪ Pour conclure on peut donc dire que l’approche
actionnelle reste une approche enrichissante dans
l’apprentissage des langues.Elle comporte de
nombreux avantages comme ceux de déclencher la
motivation chez l’apprenant,ou d’agir en groupe pour
effectuer une même tâche finale.
▪ L’analyse des données montre qu’il est préférable de
concevoir l’approche actionnelle en didactique des
langues étrangères comme une technique auxiliaire.

Contenu connexe

Similaire à Approche Actionnelle-1.pdf

Développer la cooperation
Développer la cooperationDévelopper la cooperation
Développer la cooperation
davidlahore
 
Didactique de la communication
Didactique de la communicationDidactique de la communication
Didactique de la communication
khalid boujnani
 
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finaleComment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
Elisabeth Buffard
 

Similaire à Approche Actionnelle-1.pdf (20)

Anglais doc d'accomp 3 as
Anglais doc d'accomp 3 asAnglais doc d'accomp 3 as
Anglais doc d'accomp 3 as
 
Présentation_ Didactique 1_SVT (S4) complet.pptx
Présentation_ Didactique 1_SVT (S4) complet.pptxPrésentation_ Didactique 1_SVT (S4) complet.pptx
Présentation_ Didactique 1_SVT (S4) complet.pptx
 
Présentation_ Didactique 1_SVT (S4).pptx
Présentation_ Didactique 1_SVT (S4).pptxPrésentation_ Didactique 1_SVT (S4).pptx
Présentation_ Didactique 1_SVT (S4).pptx
 
Vers une synergie des didactiques Rebecca DAHM
Vers une synergie des didactiques Rebecca DAHMVers une synergie des didactiques Rebecca DAHM
Vers une synergie des didactiques Rebecca DAHM
 
Développer la cooperation
Développer la cooperationDévelopper la cooperation
Développer la cooperation
 
Collaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifieeCollaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifiee
 
l'approche actionnelle.pptx
l'approche actionnelle.pptxl'approche actionnelle.pptx
l'approche actionnelle.pptx
 
Gestion de la classe
Gestion de la classeGestion de la classe
Gestion de la classe
 
médiation cognitive et langagière
médiation cognitive et langagière médiation cognitive et langagière
médiation cognitive et langagière
 
Conference Reefmm Vancouver 08 Vf
Conference Reefmm Vancouver 08 VfConference Reefmm Vancouver 08 Vf
Conference Reefmm Vancouver 08 Vf
 
Table ronde etude de la langue
Table ronde etude de la langueTable ronde etude de la langue
Table ronde etude de la langue
 
Didactique de la communication
Didactique de la communicationDidactique de la communication
Didactique de la communication
 
Presentation rodriguez-fdl-original
Presentation   rodriguez-fdl-originalPresentation   rodriguez-fdl-original
Presentation rodriguez-fdl-original
 
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finaleComment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
Comment travailler avec l’assistant de langues vivantes version finale
 
Les activités orales efficaces dans les centres de littératie de l'oral en im...
Les activités orales efficaces dans les centres de littératie de l'oral en im...Les activités orales efficaces dans les centres de littératie de l'oral en im...
Les activités orales efficaces dans les centres de littératie de l'oral en im...
 
activite en math pour les enseignants.ppt
activite en  math pour les enseignants.pptactivite en  math pour les enseignants.ppt
activite en math pour les enseignants.ppt
 
bienenseigner.com-Les 5 méthodes denseignement en didactique.pdf
bienenseigner.com-Les 5 méthodes denseignement en didactique.pdfbienenseigner.com-Les 5 méthodes denseignement en didactique.pdf
bienenseigner.com-Les 5 méthodes denseignement en didactique.pdf
 
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFEGestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
Gestes professionnels & gestes de métiers Compil de l'IFE
 
Panorama des-methodologies-cours-fle
Panorama des-methodologies-cours-flePanorama des-methodologies-cours-fle
Panorama des-methodologies-cours-fle
 
Comment enseigner à l'Université?
Comment enseigner à l'Université?Comment enseigner à l'Université?
Comment enseigner à l'Université?
 

Dernier

Dernier (12)

rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.pptFormation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 

Approche Actionnelle-1.pdf

  • 1. Module: Planification desapprentissages Encadré par Mme Lamiae Slaoui Réalisé par les stagiaires: Leila Lahsaini et Maria Alami APPROCHE ACTIONNELLE
  • 2. Plan I. Introduction II. Les approches de l’enseignement de langues III. Définition de l’approche actionnelle 1. Tâche 2. Approche par les tâches IV. Les principes de l’approche actionnelle 1. L’apprentissage est un processus non linéaire 2. Une participation orientée 3. L’apprenant est une personne à part entière 4. L’apprenant est une personne active V.L’approche communicative 1. Perspective communicative et actionnelle - Conclusion
  • 3. Introduction: ▪ Après l’approche communicative des années 80, nous sommes maintenant,depuis le milieu des années 90, dans une nouvelle approche pédagogique appelée "approche actionnelle". Celle-ci propose de mettre l’accent sur les tâches à réaliser à l’intérieur d’un projet global.L’action doit susciter l’interaction qui stimule le développement des compétences réceptives et interactives .
  • 4. Epoques Précurseurs Les approches Apparts et notions 17 -ème siècle Comenius Père de la pédagogiecontemporaine et de la didactique des langues Enseigner par l’usage,faire passer les règles au second rang 18 -ème siècle- milieudu 19 -ème siècle Méthode traditionnelle Méthode grammaire traduction – morphologie-syntaxe De 1840 à 1880 F.GOUIN Méthode naturelle Importance de l’oral ,de la langue usuelle dans l’apprentissage De 1880 à 1919 Méthode directe Approche de l’oral ;enseigner la langue étrangère en bannissant le recours à la langue maternelle De 1920 à 1930 Méthode active Langue usuelle;importance de la compréhension avant la production De 1940 à 1949 U.S.Adès 1957 Méthode audio orale Apports de l’armée ,de la psychologie ,de la linguistique et la linguistique appliquée De 1950 à 1979 Voix et image de France Méthode structuroglobale audiovisuelle L’oral ;méthodes audiovisuelles ; importance de la compréhension De 1980 à 2000 Approche communicative Les quatre habiletés communicatives: C. Orale , p.orale , C. écrite , p.écrite , tolérance de l’erreur De 2000 à nos jours Approche actionnelle Tâche , l’apprenantest un acteur social,compétencesgénéralesde Les approches de l’enseignement de langues
  • 5. Définitiondel’approche actionnelle Dans le cadre de l’approche actionnelle,la communication est vue comme une activité sociale qui permet d’accomplir des tâches spécifiques.Le Cadre Européen commun de référence pour les langues (CECR) affirme qu’au-delà de l’approche communicative, il faut mettre l’accent sur une utilisation active de la langue menant à l’acquisition de cinq compétences langagières : la production orale,les interactions orales, l’écoute,la lecture et l’écriture,y compris les compétences requises pour écrire dans une optique d’interaction.Ce cadre considère l’élève comme un participant actif au processus d’apprentissage.
  • 6. 1-Tâche ▪ Qu’est ce qu’une tâche ? ▪ Une tâche est une activité qui amène les apprenants à utiliser le langage , en mettant l’accent sur le sens , pour atteindre un objectif . La tâche est dotée d’un objectif et repose sur un ensemble d’actions réalistes qui font appel à l’usage de la langue sans pour autant que le résultat soit nécessairement d’ordre linguistique. ▪ Une activité dans laquelle le sens est primordial ; il y a une sorte de relation avec le monde réel ; l’achèvement des tâches a une certaine priorité ; et l’évaluation de la performance de la tâche est en termes de résultat de la tâche .
  • 7. Qu’estcequ’une tâche ? ▪ Une activité ou un exercice en classe qui a : ❖Un objectif atteignable uniquement par l’interaction entre les participants/ ❖Un mécanisme pour structurer et séquencer l’interaction. ❖Un accent sur l’échange de sens ; ❖Une entreprise d’apprentissage des langues qui exige des apprenants qu’ils comprennent , manipulent et produisent la langue cible lorsqu’ils exécutent un ensemble de plans de travail .
  • 8. ▪ l’approche actionnelle se fond sur l’approche par les tâches et la pédagogie du projet qui permet le développement des compétences par la réalisation de tâches en classe. chez les Anglo-Saxons il est utilisé depuis longtemps en classe de langue au sens d’activité communicative. ▪ le concept de tâche est relativement nouveau en France ▪ le mot « tâche » traduit imparfaitement le mot anglais « task » et présente le défaut de connoter ▪ la pénibilité (On parle généralement d’une tâche lourde et difficile). ▪ le mot sera susceptible de plusieurs interprétations (=> nous nous appuyons sur la définition qu’en donne le CECR) ▪ « Est définie comme tâche toute visée actionnelle que l’acteur se représente comme devant parvenir à un résultat donné en fonction d’un problème à résoudre, d’une obligation à remplir, d’un but qu’on s’est fixé. Il peut s’agir tout aussi bien suivant cette définition de déplacer une armoire, d‘écrire un livre,d’emporter la décision dans la négociation d’un contrat, de faire une partie de cartes, de commander un repas dans un restaurant, de traduire un texte en langue étrangère ou de préparer en groupe un journal de classe ». Approche par les tâches
  • 9. ▪ 1- l’apprentissage est un processus non linéaire L’approche actionnelle affirme que l’apprentissage est un processus non linéaire qui se manifeste de manière imprévisible.Il implique une série d’activités significatives ;ces activités font effectivement partie du système dynamique des activités scolaires.Les enseignants pensent souvent que le système,à bien des égards,donne des indices ou est autoorganisé.À partir des activités,une communauté de pratique émerge en tant que résultat d’objectifs,de routines et de procédures partagés, évidents dans les interactions,les relations et les personnalités. Les principes de l’approche actionnelle
  • 10. Uneparticipation orientée ▪ De surcroît,la pédagogie actionnelle met l’accent sur les processus d’apprentissage qui combinent l’interaction sociale,le travail cognitif et réflexif en classe.Elle représente une participation orientée vers le processus dans les actions éducatives.On permet la prise en compte des forces diversifiées à l’école, notamment en ce qui concerne les différences individuelles.À travers les différentes formes d’activités dans lesquelles les enseignants et les apprenants s’engagent,des processus réalisables émergent.Les élèves apprennent de nouvelles compétences par les choix et les besoins
  • 11. L’apprenantestune personneàpart entière ▪ La pédagogie actionnelle conçoit les apprenants comme des personnes à part entière.L’enseignant écoute et respecte l’élève en tant que locuteurs à part entière et agents de leur propre destin éducatif.Ils doivent avoir des choses à se dire entre eux et à dire à l’enseignant en classe qui vont au-delà des phrases proposées dans les manuels ouverts sur la même page au même moment par tous les élèves de la classe.Elle insiste sur le fait que les apprenants actifs, dont les actions sont initiées par eux-mêmes plutôt que commandées par l’enseignant ou le système, deviennent forts en termes de motivation intrinsèque et d’autonomie.La pédagogie actionnelle stimule la motivation et l’autonomie dans l’apprentissage.
  • 12. L’apprenantestune personneactive ▪ L’approche actionnelle est étroitement liée à d’autres approches telles que la pédagogie par projet, l’expérience exploratoire,l’apprentissage assisté par ordinateur,etc.Elles considèrent toutes l’apprenant comme une personne active qui ne se contente pas de mémoriser des faits par cœur ou de recevoir des informations, mais qui s’engage également à construire des connaissances.En plus, elle insiste sur le fait que l’expérience d’un individu peut inférer sur le processus éducatif.Cette situation exige l’inclusion de la personne,personnellement,socialement, intellectuellement,culturellement,afin de lui permettre d’opérer dans le milieu aux niveaux individuel,social ou politique,pour son propre bénéfice et celui de la société.
  • 13. L’approche communicative ▪ L’approche communicative permet aux apprenants de savoir communiquer dans diverses situations.Pour cela,le professeur doit en définir les priorités et se poser les questions : Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Comment ?Qui : à qui j’enseigne ? (connaître son public)Quoi : qu’est-ce que j’enseigne ? (définir le contenu de la leçon)Pourquoi : quel est l’objectif de l’apprenant (définir le but à atteindre)Comment : quels sont les moyens que je vais utiliser ? (définir les ressources et la méthode)L’approche communicative met l’accent sur la capacité à pouvoir communiquer dans une langue étrangère en prenant en compte la situation de communication.Elle vient ainsi compléter l’approche actionnelle qui demande de réaliser des tâches dans un contexte langagier bien précis.
  • 14. Perspective communicativeet actionnelle ▪ APPROCHE COMMUNICATIVE ▪ Des tâches uniquement langagières ▪ la pierre angulaire : le développement de la compétence communicative, ▪ Un enseignement/apprentissage où les actes de parole en constituent la finalité ▪ Contexte : c'est un enseignement centré sur l'apprenant avec une place importante accordée à l'oral, mais l'écrit reprend aussi sa place un peu abandonnée par la méthodologie SGAV ▪ • La situation de communication est mise en avant = l'apprenant a besoin de telle ou telle compétence. Elle met moins l'accent sur la forme que sur le contexte d'utilisation.Entrent en jeu les différentes composantes d'une langue (linguistiques, sociolinguistiques, discursives, stratégiques)
  • 15. Perspective communicativeet actionnelle ▪ Approche actionnelle ▪ Des tâches qui peuvent être non langagières ▪ la pierre angulaire : la compétence de communication = une compétence parmi d’autres en langue ▪ un enseignement/apprentissage où ces actes de parole ne sont qu’un moyen : « Ainsi, passer une soirée chez de nouveaux amis va certes impliquer de se présenter, mais cet acte de parole n’est qu’un moyen au service d’un des objectifs sociaux de la soirée, qui est de faire connaissance » (Puren, 2006 : 37). ▪ Contexte : si l'approche communicative met en avant la situation de communication, la perspective actionnelle prend en compte la raison pour laquelle l'apprenant doit communiquer. C'est l'ajout d'une dimension à l'approche communicative. Une dimension réelle : communiquer pour agir, qui plus est, pour interagir.
  • 16. Conclusion ▪ Pour conclure on peut donc dire que l’approche actionnelle reste une approche enrichissante dans l’apprentissage des langues.Elle comporte de nombreux avantages comme ceux de déclencher la motivation chez l’apprenant,ou d’agir en groupe pour effectuer une même tâche finale. ▪ L’analyse des données montre qu’il est préférable de concevoir l’approche actionnelle en didactique des langues étrangères comme une technique auxiliaire.