SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  33
Télécharger pour lire hors ligne
Des bâtiments confortables pour les
vaches laitières
Pierrick Eouzan – pierrick.eouzan@bretagne.chambagri.fr
Chambres d’agriculture de Bretagne
Bertrand Fagoo – bertrand.fagoo@idele.fr
Tanguy Morel – tanguy.morel@idele.fr
14 Septembre 2022
Conception, ambiance
Abreuvement, auge et circulation
Couchage
Un bâtiment, une fonction !
Eviter d’ajouter des annexes autour du logement des vaches laitières
Ventiler le logement mais aussi le bloc traite
Logement des
vaches
Veaux premier âge
Des bâtiments plus ouverts…mais en évitant le
rayonnement direct du soleil en période chaude
Ventiler de façon transversale et le plus bas possible
sauf en période froide
Profiter du rayonnement l’hiver mais surtout pas
l’été !
Eté
Hiver
Crédit Cniel
Gérer les ouvertures pour les bâtiments
vaches laitières
• Faciliter l’ouverture toute l’année y compris l’hiver
• Rideau + débord de toiture
• Avec une ouverture du haut vers le bas : pour assurer et protéger une ouverture
libre minimale en période froide
• Pour se protéger du soleil : sud
• Les critères qui doivent commander la fermeture en assurant toujours un minimum de
ventilation
• La pluie avec risque d’entrée d’eau
• Le vent trop fort en périodes froides
• La température est un critère qui guide la fermeture uniquement en périodes très froides et venteuses
• Le risque de rayonnement solaire direct en période chaude en l’absence de débords ou
côté ouest
• Bien choisir son type d’enroulement
6
Conception, ambiance
Abreuvement, auge et circulation
Couchage
Optimiser l’abreuvement ! Un nombre
d’abreuvoirs suffisants et très accessibles
Des emplacements complémentaires possibles
Un accès à l’auge suffisant pour éviter la compétition
et la pénalisation des primipares
Les questions à se poser ?
Fourrage rationné en période de pâturage ?
Ou réellement à volonté : l’auge est-elle vide avant la distribution, depuis
quand ?
Afflux après la distribution, compétition ?
⇒ Longueur d’auge par vache : 60 cm sans cornadis à 70/75 cm avec cornadis
Adaptations possibles :
Supprimer les cornadis
Distribuer avant la traite
Distribuer le soir pour visualiser l’auge la journée et ainsi vérifier si l’apport est
réellement à volonté
Robot repousse fourrage
Penser à une zone complémentaire de distribution de fibre pour les
rations à base de maïs ensilage
Un accès à l’auge confortable
Barre trop basse
et non déportée
Vers une absence
de contraintes à
l’auge ?
Un accès à l’auge confortable
Hauteur fond
d’auge/pattes
Espacement
mur/bas cornadis
Une marche d’effacement de poteau assez large
MINI 50
cm
Une largeur suffisante pour forcer la vache à poser
ses pattes sur le marche et non avant la marche
De l’espace pour circuler :
Un complément parfois possible à l’extérieur quand les surfaces
sont limitantes ou la qualité de l’ambiance insuffisante :
possible parfois entre le bâtiment et les ouvrages de stockage
4,50m
Minimum 3 m - optimum 3,5m :
Des exigences accrues : grands troupeaux et traite robotisée
De l’espace pour circuler
De l’espace pour circuler autour
des robots de traite
Robots en
pignon
Robots en longs
pan
Réduire l’humidité des sols
idele
Drainer les urines vers les stockages
 Des pentes adaptées
 Des solutions intéressantes : sols drainants et rainurés en tapis ou béton préfabriqué :
Conception, ambiance
Abreuvement, auge et circulation
Couchage
Des aires de couchage correctement dimensionnées
En aire paillée, un minimum de
6m2 de couchage utile par
vache,
Mais préférer 7 à 8 m2
Pailler plutôt deux fois par jour
plutôt qu’une :
Les gabarits ont évolués, les logettes pas toujours !
19
Un manque de place….mais parfois juste
une question de réglages !
Des vaches de travers qui se blessent au dos :
Un manque de place en longueur ?
Attention aux obstacles !
Limitation de la zone de couchage
Appui des genoux
Barre frontale empêchant le
balancement de la tête vers l’avant
Limiter les contraintes pour les vaches : faîtes le
point sur le dimensionnement et les réglages
22
Arrêtoir au sol
 Repère d’avancement
pour son espace de
couchage : délimite une
zone de couchage
suffisamment longue
 Rond ou souple : non
blessant
 Hauteur optimale : 10 cm
La barre de cou empêche
l’animal de franchir
l’arrêtoir au sol
Longueur de la stalle
Dégagement suffisant à
l’avant : absence
d’obstacle (mur,
stockage paille,
tubulaire…)
Seuil
 Pas trop haut: tenir
compte de l’épaisseur
des matelas
 Chanfreiné
Sol sec, non lisse mais pas trop rugueux
avec suffisamment de litière
Des vaches bien dans leurs logettes !
• Des blessures et des abrasions minimes
• Une absence de couchage dans les couloirs
• En position debout : les 4 pattes dans les logettes, avec
les pattes arrières à distance du seuil
• En position couchée, les pattes et le bassin ne
dépassent pas le seuil
• La vache doit pouvoir allonger une patte avant sur
l’arrêtoir et le chevaucher quand elle se lève
• Une vache couchée « droite » dans sa logette
• Des levers et couchages faciles et sans contraintes
• Un lever avec de la place à l’avant et sur le
côté pour allonger la tête
• Un lever et un coucher
• 6 secondes chrono !
• rapide et sans hésitation
• sans heurter les tubulures
Observez les vaches debout dans les logettes
Les dimensions à adapter selon le gabarit des 20% des vaches
les plus grandes du troupeau
Des bouses dans 15 à
20% des logettes, c’est
normal !
2m80 à 3m20 face à une paroi – 2,50 à 3 m en face à face
Pour plus de sécurité : 80 cm de dégagement a l’avant des séparations de logettes
Confort au sol des logettes « matelas »
Le confort
est-il
toujours
suffisant ?
Le matelas + litière, c’est nécessaire !
L’humidité favorise les
tarsites
La logette « profonde » : un confort au sol
inégalé par les matelas mais des exigences !
Une exigence dans le mode
d’emploi : nettoyage et
remplissage
Moins de risques de blessures en logettes souples,
mais certaines logettes inaccessibles !
De la place pour les vaches à attention :
80% du temps passé pour 20% des vaches
Box d’isolement et d’intervention :
A proximité du lieu de traite et du troupeau
Deux box minimum pour 50 VL
Côtés de 4 à 5m
Accès à l’alimentation
Vidange et nettoyage, désinfection facile
Accès indépendant
 Aire paillée pour 10 à 15% des vaches à
problèmes
 Le lot des fraîches vêlées en traite
conventionnelle
 Le lot des vaches en fin de période
sèche
Crédit : Chambre Agriculture Aisne
Des ressources disponibles :
https://idele.fr/domaines-dexpertise/equipement
https://idele.fr/rmt-batice/
https://www.gie-elevages-bretagne.fr/
https://cniel-infos.com/LT1269316-batiments-d-elevage-laitier
S’intéresser au confort
C’est gagnant pour les vaches et pour les éleveurs
…sans forcément d’importants investissements
Des questions ?
Les conférences bâtiments du
mercredi 14 septembre 2022 :
• Des bâtiments pour ruminants au cœur de multiples enjeux - RMT BATICE - Idele
– Chambres d’Agriculture de Bretagne – GIE Elevages de Bretagne – De 9h30 à 10H
– Salle C (Espace Europe)
• Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs pour un
projet réussi - Cniel - de 11 à 12h – Salle E
• Des bâtiments confortables pour les vaches laitières – Idele –
Chambres d’Agriculture de Bretagne – GIE Elevages de
Bretagne - De 17h à 17h30 – Salle C (Espace Europe)
Merci de votre attention
Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur
idele.fr
Venez échanger avec nos ingénieurs sur notre
stand A39 (Hall 4)

Contenu connexe

Tendances

Producción caprina johan maya
Producción caprina johan mayaProducción caprina johan maya
Producción caprina johan mayajohanmaya
 
Des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduites
Des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduitesDes agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduites
Des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduitesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Tema 03 -tipos_de_instalaciones_de_ordeno_para_ganado_vacuno
Tema 03 -tipos_de_instalaciones_de_ordeno_para_ganado_vacunoTema 03 -tipos_de_instalaciones_de_ordeno_para_ganado_vacuno
Tema 03 -tipos_de_instalaciones_de_ordeno_para_ganado_vacunotlaxkita
 
Principales construcciones e instalaciones en bovinos.
Principales construcciones e instalaciones en bovinos.Principales construcciones e instalaciones en bovinos.
Principales construcciones e instalaciones en bovinos.YESSICAMARISOLARMIJO1
 
Produccion in vitro de embriones bovinos (piv
Produccion in vitro de embriones bovinos (pivProduccion in vitro de embriones bovinos (piv
Produccion in vitro de embriones bovinos (pivMonica Mosquera
 
Présentations - Séminaire filière engraissement
Présentations - Séminaire filière engraissementPrésentations - Séminaire filière engraissement
Présentations - Séminaire filière engraissementOlivier Clausse
 
3. L'engraissement de jeunes bovins avec de l'ensilage d'herbe
3. L'engraissement de jeunes bovins avec de l'ensilage d'herbe3. L'engraissement de jeunes bovins avec de l'ensilage d'herbe
3. L'engraissement de jeunes bovins avec de l'ensilage d'herbeInstitut de l'Elevage - Idele
 
Instalaciones y construcciones
Instalaciones y construccionesInstalaciones y construcciones
Instalaciones y construccionesluchoger
 
Cap'Inovrinov : La ration de mes chèvres avec des matières premières
Cap'Inovrinov : La ration de mes chèvres avec des matières premièresCap'Inovrinov : La ration de mes chèvres avec des matières premières
Cap'Inovrinov : La ration de mes chèvres avec des matières premièresInstitut de l'Elevage - Idele
 
SOMMET 2023 De nouvelles recommandations pour le confort des logettes
SOMMET 2023 De nouvelles recommandations pour le confort des logettesSOMMET 2023 De nouvelles recommandations pour le confort des logettes
SOMMET 2023 De nouvelles recommandations pour le confort des logettesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Instalaciones Porcinas
Instalaciones PorcinasInstalaciones Porcinas
Instalaciones PorcinasRivas102
 
Manejo del ternero al nacer y destete
Manejo del ternero al nacer y desteteManejo del ternero al nacer y destete
Manejo del ternero al nacer y desteteJonver Baby-Mix
 
Webinaire HARPAGON-20230630-Alimentation de précision des vaches laitières.pptx
Webinaire HARPAGON-20230630-Alimentation de précision des vaches laitières.pptxWebinaire HARPAGON-20230630-Alimentation de précision des vaches laitières.pptx
Webinaire HARPAGON-20230630-Alimentation de précision des vaches laitières.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
Instalaciones pollos de engorda
Instalaciones pollos de engordaInstalaciones pollos de engorda
Instalaciones pollos de engordaZyanya Villeda
 
La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe
La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe
La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe Institut de l'Elevage - Idele
 
Guide de l’alimentation pratique du troupeau bovin allaitant - Une approche p...
Guide de l’alimentation pratique du troupeau bovin allaitant - Une approche p...Guide de l’alimentation pratique du troupeau bovin allaitant - Une approche p...
Guide de l’alimentation pratique du troupeau bovin allaitant - Une approche p...Institut de l'Elevage - Idele
 
Instalaciones de ordeño
Instalaciones de ordeñoInstalaciones de ordeño
Instalaciones de ordeñoYapur Cecilia
 
Importance de l’alimentation des brebis sur la mise bas et la vigueur des agn...
Importance de l’alimentation des brebis sur la mise bas et la vigueur des agn...Importance de l’alimentation des brebis sur la mise bas et la vigueur des agn...
Importance de l’alimentation des brebis sur la mise bas et la vigueur des agn...Institut de l'Elevage - Idele
 
INSTALACIONES PORCINAS
INSTALACIONES PORCINASINSTALACIONES PORCINAS
INSTALACIONES PORCINASJuan Pablo
 

Tendances (20)

Producción caprina johan maya
Producción caprina johan mayaProducción caprina johan maya
Producción caprina johan maya
 
Fourrages Mieux: un programme
Fourrages Mieux: un programmeFourrages Mieux: un programme
Fourrages Mieux: un programme
 
Des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduites
Des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduitesDes agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduites
Des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduites
 
Tema 03 -tipos_de_instalaciones_de_ordeno_para_ganado_vacuno
Tema 03 -tipos_de_instalaciones_de_ordeno_para_ganado_vacunoTema 03 -tipos_de_instalaciones_de_ordeno_para_ganado_vacuno
Tema 03 -tipos_de_instalaciones_de_ordeno_para_ganado_vacuno
 
Principales construcciones e instalaciones en bovinos.
Principales construcciones e instalaciones en bovinos.Principales construcciones e instalaciones en bovinos.
Principales construcciones e instalaciones en bovinos.
 
Produccion in vitro de embriones bovinos (piv
Produccion in vitro de embriones bovinos (pivProduccion in vitro de embriones bovinos (piv
Produccion in vitro de embriones bovinos (piv
 
Présentations - Séminaire filière engraissement
Présentations - Séminaire filière engraissementPrésentations - Séminaire filière engraissement
Présentations - Séminaire filière engraissement
 
3. L'engraissement de jeunes bovins avec de l'ensilage d'herbe
3. L'engraissement de jeunes bovins avec de l'ensilage d'herbe3. L'engraissement de jeunes bovins avec de l'ensilage d'herbe
3. L'engraissement de jeunes bovins avec de l'ensilage d'herbe
 
Instalaciones y construcciones
Instalaciones y construccionesInstalaciones y construcciones
Instalaciones y construcciones
 
Cap'Inovrinov : La ration de mes chèvres avec des matières premières
Cap'Inovrinov : La ration de mes chèvres avec des matières premièresCap'Inovrinov : La ration de mes chèvres avec des matières premières
Cap'Inovrinov : La ration de mes chèvres avec des matières premières
 
SOMMET 2023 De nouvelles recommandations pour le confort des logettes
SOMMET 2023 De nouvelles recommandations pour le confort des logettesSOMMET 2023 De nouvelles recommandations pour le confort des logettes
SOMMET 2023 De nouvelles recommandations pour le confort des logettes
 
Instalaciones Porcinas
Instalaciones PorcinasInstalaciones Porcinas
Instalaciones Porcinas
 
Manejo del ternero al nacer y destete
Manejo del ternero al nacer y desteteManejo del ternero al nacer y destete
Manejo del ternero al nacer y destete
 
Webinaire HARPAGON-20230630-Alimentation de précision des vaches laitières.pptx
Webinaire HARPAGON-20230630-Alimentation de précision des vaches laitières.pptxWebinaire HARPAGON-20230630-Alimentation de précision des vaches laitières.pptx
Webinaire HARPAGON-20230630-Alimentation de précision des vaches laitières.pptx
 
Instalaciones pollos de engorda
Instalaciones pollos de engordaInstalaciones pollos de engorda
Instalaciones pollos de engorda
 
La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe
La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe
La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe
 
Guide de l’alimentation pratique du troupeau bovin allaitant - Une approche p...
Guide de l’alimentation pratique du troupeau bovin allaitant - Une approche p...Guide de l’alimentation pratique du troupeau bovin allaitant - Une approche p...
Guide de l’alimentation pratique du troupeau bovin allaitant - Une approche p...
 
Instalaciones de ordeño
Instalaciones de ordeñoInstalaciones de ordeño
Instalaciones de ordeño
 
Importance de l’alimentation des brebis sur la mise bas et la vigueur des agn...
Importance de l’alimentation des brebis sur la mise bas et la vigueur des agn...Importance de l’alimentation des brebis sur la mise bas et la vigueur des agn...
Importance de l’alimentation des brebis sur la mise bas et la vigueur des agn...
 
INSTALACIONES PORCINAS
INSTALACIONES PORCINASINSTALACIONES PORCINAS
INSTALACIONES PORCINAS
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...Institut de l'Elevage - Idele
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdfP 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
 

SPACE 2022 Des bâtiments confortables pour les vaches laitières

  • 1. Des bâtiments confortables pour les vaches laitières Pierrick Eouzan – pierrick.eouzan@bretagne.chambagri.fr Chambres d’agriculture de Bretagne Bertrand Fagoo – bertrand.fagoo@idele.fr Tanguy Morel – tanguy.morel@idele.fr 14 Septembre 2022
  • 2. Conception, ambiance Abreuvement, auge et circulation Couchage
  • 3. Un bâtiment, une fonction ! Eviter d’ajouter des annexes autour du logement des vaches laitières Ventiler le logement mais aussi le bloc traite Logement des vaches Veaux premier âge
  • 4. Des bâtiments plus ouverts…mais en évitant le rayonnement direct du soleil en période chaude Ventiler de façon transversale et le plus bas possible sauf en période froide
  • 5. Profiter du rayonnement l’hiver mais surtout pas l’été ! Eté Hiver Crédit Cniel
  • 6. Gérer les ouvertures pour les bâtiments vaches laitières • Faciliter l’ouverture toute l’année y compris l’hiver • Rideau + débord de toiture • Avec une ouverture du haut vers le bas : pour assurer et protéger une ouverture libre minimale en période froide • Pour se protéger du soleil : sud • Les critères qui doivent commander la fermeture en assurant toujours un minimum de ventilation • La pluie avec risque d’entrée d’eau • Le vent trop fort en périodes froides • La température est un critère qui guide la fermeture uniquement en périodes très froides et venteuses • Le risque de rayonnement solaire direct en période chaude en l’absence de débords ou côté ouest • Bien choisir son type d’enroulement 6
  • 7. Conception, ambiance Abreuvement, auge et circulation Couchage
  • 8. Optimiser l’abreuvement ! Un nombre d’abreuvoirs suffisants et très accessibles Des emplacements complémentaires possibles
  • 9. Un accès à l’auge suffisant pour éviter la compétition et la pénalisation des primipares Les questions à se poser ? Fourrage rationné en période de pâturage ? Ou réellement à volonté : l’auge est-elle vide avant la distribution, depuis quand ? Afflux après la distribution, compétition ? ⇒ Longueur d’auge par vache : 60 cm sans cornadis à 70/75 cm avec cornadis Adaptations possibles : Supprimer les cornadis Distribuer avant la traite Distribuer le soir pour visualiser l’auge la journée et ainsi vérifier si l’apport est réellement à volonté Robot repousse fourrage Penser à une zone complémentaire de distribution de fibre pour les rations à base de maïs ensilage
  • 10. Un accès à l’auge confortable Barre trop basse et non déportée Vers une absence de contraintes à l’auge ?
  • 11. Un accès à l’auge confortable Hauteur fond d’auge/pattes Espacement mur/bas cornadis
  • 12. Une marche d’effacement de poteau assez large MINI 50 cm Une largeur suffisante pour forcer la vache à poser ses pattes sur le marche et non avant la marche
  • 13. De l’espace pour circuler : Un complément parfois possible à l’extérieur quand les surfaces sont limitantes ou la qualité de l’ambiance insuffisante : possible parfois entre le bâtiment et les ouvrages de stockage 4,50m
  • 14. Minimum 3 m - optimum 3,5m : Des exigences accrues : grands troupeaux et traite robotisée De l’espace pour circuler
  • 15. De l’espace pour circuler autour des robots de traite Robots en pignon Robots en longs pan
  • 16. Réduire l’humidité des sols idele Drainer les urines vers les stockages  Des pentes adaptées  Des solutions intéressantes : sols drainants et rainurés en tapis ou béton préfabriqué :
  • 17. Conception, ambiance Abreuvement, auge et circulation Couchage
  • 18. Des aires de couchage correctement dimensionnées En aire paillée, un minimum de 6m2 de couchage utile par vache, Mais préférer 7 à 8 m2 Pailler plutôt deux fois par jour plutôt qu’une :
  • 19. Les gabarits ont évolués, les logettes pas toujours ! 19
  • 20. Un manque de place….mais parfois juste une question de réglages ! Des vaches de travers qui se blessent au dos : Un manque de place en longueur ?
  • 21. Attention aux obstacles ! Limitation de la zone de couchage Appui des genoux Barre frontale empêchant le balancement de la tête vers l’avant
  • 22. Limiter les contraintes pour les vaches : faîtes le point sur le dimensionnement et les réglages 22 Arrêtoir au sol  Repère d’avancement pour son espace de couchage : délimite une zone de couchage suffisamment longue  Rond ou souple : non blessant  Hauteur optimale : 10 cm La barre de cou empêche l’animal de franchir l’arrêtoir au sol Longueur de la stalle Dégagement suffisant à l’avant : absence d’obstacle (mur, stockage paille, tubulaire…) Seuil  Pas trop haut: tenir compte de l’épaisseur des matelas  Chanfreiné Sol sec, non lisse mais pas trop rugueux avec suffisamment de litière
  • 23. Des vaches bien dans leurs logettes ! • Des blessures et des abrasions minimes • Une absence de couchage dans les couloirs • En position debout : les 4 pattes dans les logettes, avec les pattes arrières à distance du seuil • En position couchée, les pattes et le bassin ne dépassent pas le seuil • La vache doit pouvoir allonger une patte avant sur l’arrêtoir et le chevaucher quand elle se lève • Une vache couchée « droite » dans sa logette • Des levers et couchages faciles et sans contraintes • Un lever avec de la place à l’avant et sur le côté pour allonger la tête • Un lever et un coucher • 6 secondes chrono ! • rapide et sans hésitation • sans heurter les tubulures
  • 24. Observez les vaches debout dans les logettes
  • 25. Les dimensions à adapter selon le gabarit des 20% des vaches les plus grandes du troupeau Des bouses dans 15 à 20% des logettes, c’est normal ! 2m80 à 3m20 face à une paroi – 2,50 à 3 m en face à face Pour plus de sécurité : 80 cm de dégagement a l’avant des séparations de logettes
  • 26. Confort au sol des logettes « matelas » Le confort est-il toujours suffisant ? Le matelas + litière, c’est nécessaire ! L’humidité favorise les tarsites
  • 27. La logette « profonde » : un confort au sol inégalé par les matelas mais des exigences ! Une exigence dans le mode d’emploi : nettoyage et remplissage
  • 28. Moins de risques de blessures en logettes souples, mais certaines logettes inaccessibles !
  • 29. De la place pour les vaches à attention : 80% du temps passé pour 20% des vaches Box d’isolement et d’intervention : A proximité du lieu de traite et du troupeau Deux box minimum pour 50 VL Côtés de 4 à 5m Accès à l’alimentation Vidange et nettoyage, désinfection facile Accès indépendant  Aire paillée pour 10 à 15% des vaches à problèmes  Le lot des fraîches vêlées en traite conventionnelle  Le lot des vaches en fin de période sèche Crédit : Chambre Agriculture Aisne
  • 30. Des ressources disponibles : https://idele.fr/domaines-dexpertise/equipement https://idele.fr/rmt-batice/ https://www.gie-elevages-bretagne.fr/ https://cniel-infos.com/LT1269316-batiments-d-elevage-laitier
  • 31. S’intéresser au confort C’est gagnant pour les vaches et pour les éleveurs …sans forcément d’importants investissements Des questions ?
  • 32. Les conférences bâtiments du mercredi 14 septembre 2022 : • Des bâtiments pour ruminants au cœur de multiples enjeux - RMT BATICE - Idele – Chambres d’Agriculture de Bretagne – GIE Elevages de Bretagne – De 9h30 à 10H – Salle C (Espace Europe) • Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs pour un projet réussi - Cniel - de 11 à 12h – Salle E • Des bâtiments confortables pour les vaches laitières – Idele – Chambres d’Agriculture de Bretagne – GIE Elevages de Bretagne - De 17h à 17h30 – Salle C (Espace Europe)
  • 33. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur idele.fr Venez échanger avec nos ingénieurs sur notre stand A39 (Hall 4)