SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
AGENCE DE L’EAU SEINE NORMANDIE 
10ème PROGRAMME D’INTERVENTION (2013-2018) 
ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 
Mise à jour 23 juin 2014 (les autres aides possibles)
DIAGNOSTIC DE L’EXISTANT = 1er contrôle 
(pour les retardataires!) 
OBJECTIFS 
Etablir un état des lieux initial permettant d’identifier les dispositifs qui présentent un « danger pour la santé des personnes » ou un « risque environnemental avéré ». 
ATTRIBUTAIRES 
Toute structure créant un SPANC (Communes, Communauté de Communes, Syndicat d’eau ou d’assainissement…). 
CONDITIONS 
- Le diagnostic devra être réalisé conformément à l’arrêté du 27 avril 2012 relatif aux modalités de l’exécution de la mission de contrôle des installations d’assainissement non collectif. 
- établir la liste éventuelle des zones à enjeu sanitaire ou à enjeu environnemental telles que définies dans l’arrêté cité ci-dessus. 
- Tout engagement de l’opération (ordre de service à l’entreprise titulaire du marché) préalable à l’accord formel de l’Agence (convention d’aide financière dûment signée) fera perdre le bénéfice de l’aide sollicitée. 
DOMAINE D’INTERVENTION 
Les diagnostics de l’existant réalisés sur le terrain jusqu’au 31 décembre 2015. 
Ne sont pas subventionnables : 
- Les diagnostics réalisés antérieurement à la date de signature de la convention d’aide. 
- les diagnostics réalisés ponctuellement sur simple demande du particulier. 
- Les contrôles de conception, d’implantation et de bonne exécution. 
- Le contrôle périodique de bon fonctionnement et d’entretien. 
- Les diagnostics des ventes. 
MODALITES D’AIDE 
Subvention de 60 % du montant retenu par l’Agence de l’Eau comparé à un prix plafond de 100 € HT (ou 110 € TTC) /contrôle.
REHABILITATION DES DISPOSITFS D’ANC 
Opérations groupées de réhabilitation et organisées par le SPANC 
Travaux réalisés sous maitrise d’ouvrage publique du SPANC = SPANC choisi le BE (étude de filière) + ENTREPRISE (travaux réhab), perçoit la subvention de l’Agence et perçoit le reste à charge auprès du particulier déduction faite de la subvention. - convention de partenariat entre le SPANC et les particuliers volontaires, - compétence réhabilitation obligatoire (celle de l’entretien n’est plus demandée!), -Liste des pièces constitutives du dossier de demande de subvention à déposer auprès de l’Agence, procédure, organisation = AE opérationnelle. 
(…) 
OU
Travaux réalisés sous maitrise d’ouvrage privé du particulier avec mandatement du SPANC = le PARTICULIER choisi le BE (étude de filière) + ENTREPRISE (travaux réhab), le SPANC perçoit la subvention de l’Agence et la reverse intégralement au particulier après réalisation des travaux. 
-convention de mandat entre le SPANC et les particuliers volontaires (le particulier donne mandat au SPANC pour percevoir la subvention pour le compte du particulier + responsabilités + limite des prestations, etc…), 
-Convention entre AE et SPANC = convention financière classique (ce que l’AE demande au SPANC sera formalisé dans la convention financière classique, dans les « engagements de l’attributaire » + mention spéciale « maitrise d’ouvrage privée » et mode de reversement de l’aide), 
-La compétence réhabilitation n’est pas obligatoire MAIS il est nécessaire de préciser dans les statuts les limites de l’intervention du SPANC et le mode de reversement des aides en matière d’opérations groupées de réhabilitation des installations d’assainissement non collectif (cf. document A1_modif_statuts_epci.doc, diapos 15 et 16).  facilitera l’accord du Trésorier du Trésor Public de la collectivité (SPANC) concernant le montage par « relais financier », 
-Liste des pièces constitutives du dossier de demande de subvention SPANC/AE, particulier/SPANC, procédure, organisation, etc… = AE opérationnelle!
« Animation » ? 
Nature des travaux 
Taux d’aide 
(S= subvention 
A = avance) 
Prix de référence prix plafond 
Compte de programme 
Observations 
Assainissement non collectif 
S 60% 
Oui 
1112 
Animation 
S 50% 
Oui 
1112 
Modalités définies au § 3.11.3 
Tel qu’inscrit au 10e programme, la notion « d’animation » concerne en fait l’Assistance Technique Départementale accordée aux Conseils Généraux dans le cadre des conventions de partenariat et non « l’animation des opérations groupées de réhabilitation des ANC » stricto sensu… 
dans la mesure où le 10e programme à prévu pour les opérations groupées de branchements des particuliers (au réseau collectif), un forfait de 300 €/dossier pour la « gestion des dossiers » , je propose toutefois une aide sur la « gestion administrative des opérations groupées des réhabilitations des ANC » sans garantir qu’elle sera formellement accordée. Pour l’instant je n’ai pas eu de rejet de cette proposition.
CRITERES D’ELIGIBILITE  l’activité du SPANC doit être effective (statuts, règlement de service à jour,…),  Le zonage d’assainissement doit être approuvé après enquête publique et ne pas faire l’objet d’une mise à jour, (si mise à jour, repassage enquête publique)  sont éligibles les habitations existantes, en résidence principale ou secondaire, les cessions immobilières (vente): 
- situées en zone d’assainissement non collectif (si zonage en cours de révision = ne pas présenter des demandes de réhabilitation si le secteur zoné en ANC risque de basculé en AC et si le secteur zoné en AC risque de basculé en ANC = attendre l’approbation définitive après enquête publique), 
- Dont le diagnostic de l’existant réalisé avant le 1er juillet 2012, classe l’installation en « priorité de réhabilitation urgente » (P1) sans exclure les « dispositifs à réhabilitation différée » (P2), sachant que les P1 sont quand même plus prioritaires que les P2…,
 sont éligibles les études de filières…pour les particuliers réalisant les travaux jusqu’au bout, 
 sont éligibles les travaux nécessaires en pied de mur extérieur de l’habitation et relatifs à: 
- vidange, comblement ou enlèvement des dispositifs existants (fosse, bacs à graisses, épandages… , 
- préparation du terrain, 
- dispositifs d’assainissement réglementaires (classiques ou agréés), 
- remise en état du terrain après chantier. 
- Dont le diagnostic de l’existant réalisé après le 1er juillet 2012 et conformément à l’arrêté du 27 avril 2012, démontre que l’installation présente « un danger pour les personnes » ou « un risque environnemental avéré », tels que définis dans le même arrêté.
CRITERES DE NON ELIGIBILITE 
les P3 (anciennes grilles) , les installations « non conforme » ne présentant pas de « danger pour la santé des personnes » ou de « risque environnemental avéré » telles que définies dans l’arrêté du 27 avril 2012, 
Toute réhabilitation dont le diagnostic de l’existant réalisé après le 1er juillet 2012 n’est pas conforme à l’arrêté du 27 avril 2012 (diags utilisant toujours l’ancienne grille, « danger pour la santé des personnes » ou « risque environnemental avéré » non justifiés ou ne répondant pas aux définitions de l’arrêté du 27 avril 2012,etc…),  les maisons neuves, 
les anciens bâtiments types granges, hangars, écuries…transformées en habitations, Les ruines, les bâtiments « inhabitables et inhabitées » rénovés  considérés comme du neuf,  les habitations situées en zone d’assainissement collectif (même s’il n’y a aucun réseau ou traitement collectif de mis en place par la collectivité compétente,  les habitations dont le zonage d’assainissement de la commune n’est pas approuvé après enquête publique,  les travaux réalisés en auto-construction,  les contrôles de conception et de bonne exécution,  les travaux nécessaire pour la transformation des fosses existantes en fosses de récupération des eaux pluviales,  les travaux de réhabilitation à l’intérieur de l’habitation y compris les canalisations,  les robinets en métaux précieux (or massif, argent, rubis…), le carrelage en marbre, la baignoire jacuzzi à jets massant, etc…
Nombre de dossiers présentés par opérations groupées Maitrise d’ouvrage privée du particulier avec mandatement du SPANC minimum 15 – 20 dossiers et maximum 30 dossiers Maitrise d’ouvrage publique du SPANC minimum 5 dossiers et maximum 50 dossiers 
Fréquence des opérations groupées Les particuliers auront entre 12 et 18 mois, à compter de la date de signature de la convention financière par Madame la Directrice Générale de l’Agence de l’Eau, pour réaliser les travaux donc, le rythme entre deux opérations groupées devrait être de 12 à 18 mois
Taux d’aide Communes rurales = 60 % de subvention Communes urbaines = 40 % de subvention 
Prix plafond 2014 Habitation ≤ 5PP ou 5EH 9 500 € HT (10 450 € TTC) Habitation ≥ 6 PP ou 6 EH + 1 200 € HT/ PP ou EH supplémentaire (1 320 € TTC) Pompe relevage + 1 400 € HT (1 540 € TTC)
Les autres subventions possibles 
L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat: 
 sous conditions de ressources ET 
 sous condition d’octroi d’une aide de l’Agence de l’Eau 
Qui? 
Propriétaires occupants, propriétaires bailleurs, 
syndicats de copropriétaire (pour des travaux sur les parties communes) 
Pour quels logements? 
Achevés depuis au moins 15 ans à la date d’accord de subvention par l’ANAH 
Quels taux? 
20 % ou 35% ou 50 %. Dans tous les cas, le montant d’aide de l’ANAH ne peut pas dépasser le montant d’aide de l’Agence de l’Eau. 
Pour quels travaux? 
Faisant suite à obligation de mise en conformité notifiée au propriétaire
L’éco-prêt à taux zéro: 
 sans condition de ressources, 
 plafonné à 10 000 €, 
 remboursable sur 10 ans. Possibilité de réduction de durée jusqu’à 3 ans, 
 distribué par les banques partenaires, 
 distribué jusqu’au 31 décembre 2015 par loi de finance 2014, 
 maisons construites avant 1990 et en résidence principale, 
 dispositifs ne consommant pas d’énergie (si filière classique + pompe relevage → pompe non retenue, le reste oui) 
Prêt amélioration de l’habitat CAF: 
 locataire ou propriétaire d’une résidence principale, 
 bénéficaire d’une prestation familiale (pas possible si uniquement Als, Apl, l’Aah ou rsa), 
 Plafonné à 1067,14 €, 
 Taux d’intérêt de 1%, 
 Remboursable sur 36 mois.
Caisses de retraite: 
 locataire ou petit propriétaire d’une résidence principale, 
Sous conditions de ressources. 
Dépend de chaque caisse de retraite… 
Taux de TVA réduit à 10 % pour les habitations de + de 2 ans 
http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr/ 
Merci de votre attention!
code insee classe communes spanc 
14047 urbaine BAYEUX BAYEUX INTERCOM 
14076 urbaine BLAINVILLE SUR ORNE CA CAEN LA MER 
14101 urbaine BRETTEVILLE SUR ODON CA CAEN LA MER 
14118 urbaine CAEN CA CAEN LA MER 
14167 urbaine COLOMBELLES CA CAEN LA MER 
14181 urbaine CORMELLES LE ROYAL CA CAEN LA MER 
14215 urbaine CUVERVILLE CA CAEN LA MER 
14221 urbaine DEMOUVILLE CA CAEN LA MER 
14271 urbaine FLEURY SUR ORNE CA CAEN LA MER 
14301 urbaine GIBERVILLE CA CAEN LA MER 
14325 urbaine HERMANVILLE SUR MER CA CAEN LA MER 
14327 urbaine HEROUVILLE ST CLAIR CA CAEN LA MER 
14341 urbaine IFS CA CAEN LA MER 
14365 urbaine LION SUR MER CA CAEN LA MER 
14587 urbaine ST GERMAIN LA BLANCHE HERBE CA CAEN LA MER 
14437 urbaine MONDEVILLE CA CAEN LA MER 
14220 urbaine DEAUVILLE CDC COEUR COTE FLEURIE 
14699 urbaine TOUQUES CDC COEUR COTE FLEURIE 
14715 urbaine TROUVILLE SUR MER CDC COEUR COTE FLEURIE 
14754 urbaine VILLERS SUR MER CDC COEUR COTE FLEURIE 
14762 urbaine VIRE CDC DE VIRE 
14117 urbaine CABOURG CDC ESTUAIRE DE LA DIVES 
14225 urbaine DIVES SUR MER CDC ESTUAIRE DE LA DIVES 
14258 urbaine FALAISE CDC PAYS FALAISE 
14333 urbaine HONFLEUR CDC PAYS HONFLEUR 
14166 urbaine COLLEVILLE MONTGOMERY COLLEVILLE MONTGOMERY 
14174 urbaine CONDE SUR NOIREAU CONDE SUR NOIREAU 
14228 urbaine DOUVRES LA DELIVRANDE DOUVRES LA DELIVRANDE 
14384 urbaine LUC SUR MER LUC SUR MER 
14488 urbaine OUISTREHAM OUISTREHAM 
14738 urbaine VERSON SI GRAND ODON 
14020 urbaine ARGENCES SIA VALLEE DE LA MUANCE 
14366 urbaine LISIEUX SITE DE LISIEUX 
50002 urbaine AGNEAUX CDC AGGLOMERATION ST LOISE 
50502 urbaine ST LO CDC AGGLOMERATION ST LOISE 
50025 urbaine AVRANCHES CDC AVRANCHES 
50516 urbaine ST MARTIN DES CHAMPS CDC AVRANCHES 
50615 urbaine VALOGNES CDC BOCAGE VALOGNAIS 
50147 urbaine COUTANCES CDC CANTON DE COUTANCES 
50639 urbaine VILLEDIEU LES POELES CDC CANTON DE VILLEDIEU LES POELES 
50099 urbaine CARENTAN CDC CARENTAN ET COTENTIN 
50066 urbaine JULLOUVILLE CDC PAYS GRANVILLAIS 
50165 urbaine DONVILLE LES BAINS CDC PAYS GRANVILLAIS 
50218 urbaine GRANVILLE CDC PAYS GRANVILLAIS 
50532 urbaine ST PAIR SUR MER CDC PAYS GRANVILLAIS 
50484 urbaine ST HILAIRE DU HARCOUET CDC ST HILAIRE DU HARCOUET 
50139 urbaine CONDE SUR VIRE CDC TORIGNI SUR VIRE 
50444 urbaine ST AMAND CDC TORIGNI SUR VIRE 
50601 urbaine TORIGNI SUR VIRE CDC TORIGNI SUR VIRE 
50129 urbaine CHERBOURG OCTEVILLE CUC CHERBOURG 
50173 urbaine EQUEURDREVILLE HAINNEVILLE CUC CHERBOURG 
50203 urbaine LA GLACERIE CUC CHERBOURG 
50602 urbaine TOURLAVILLE CUC CHERBOURG 
50383 urbaine OCTEVILLE CUC CHERBOURG 
50416 urbaine QUERQUEVILLE CUC CHERBOURG 
61006 urbaine ARGENTAN CDC PAYS D'ARGENTAN 
61169 urbaine FLERS CDC PAYS DE FLERS 
61391 urbaine ST GEORGES DES GROSEILLERS CDC PAYS DE FLERS 
61214 urbaine L AIGLE CDC PAYS DE L'AIGLE 
Liste des communes urbaines en BN
JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR
JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR

Contenu connexe

En vedette

AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUESAIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
SMBS contact
 
GUIDE JURIDIQUE AESN RESTURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
GUIDE JURIDIQUE AESN RESTURATION HYDROMORPHOLOGIQUEGUIDE JURIDIQUE AESN RESTURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
GUIDE JURIDIQUE AESN RESTURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
SMBS contact
 
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIRJI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
SMBS contact
 
Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012
SMBS contact
 
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
SMBS contact
 
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESNMANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
SMBS contact
 
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUEMANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
SMBS contact
 
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
SMBS contact
 

En vedette (13)

JI 2015 atelier asst 1
JI 2015 atelier asst 1JI 2015 atelier asst 1
JI 2015 atelier asst 1
 
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUESAIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
 
GUIDE JURIDIQUE AESN RESTURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
GUIDE JURIDIQUE AESN RESTURATION HYDROMORPHOLOGIQUEGUIDE JURIDIQUE AESN RESTURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
GUIDE JURIDIQUE AESN RESTURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
 
JI 2015 atelier asst 5
JI 2015 atelier asst 5JI 2015 atelier asst 5
JI 2015 atelier asst 5
 
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIRJI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
 
Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012
 
JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3
 
JI 2015 atelier asst 4
JI 2015 atelier asst 4JI 2015 atelier asst 4
JI 2015 atelier asst 4
 
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
 
Contrat global 2014-2018 hd
Contrat global 2014-2018 hdContrat global 2014-2018 hd
Contrat global 2014-2018 hd
 
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESNMANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
 
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUEMANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
 
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
 

Similaire à JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR

AIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENTAIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
SMBS contact
 
AIDES AESN EAUX POTABLES
AIDES AESN EAUX POTABLESAIDES AESN EAUX POTABLES
AIDES AESN EAUX POTABLES
SMBS contact
 
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtesJlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
idealconnaissances
 
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtesJlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
idealconnaissances
 

Similaire à JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR (20)

Aides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non Collectif
Aides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non CollectifAides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non Collectif
Aides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non Collectif
 
La gestion du SPANC : Service global, satisfaction locale
La gestion du SPANC : Service global, satisfaction localeLa gestion du SPANC : Service global, satisfaction locale
La gestion du SPANC : Service global, satisfaction locale
 
Les regles clés
Les regles clésLes regles clés
Les regles clés
 
Pays de Guer. Des aides pour améliorer votre habitat
Pays de Guer. Des aides pour améliorer votre habitatPays de Guer. Des aides pour améliorer votre habitat
Pays de Guer. Des aides pour améliorer votre habitat
 
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENTAIDES AESN ASSAINISSEMENT
AIDES AESN ASSAINISSEMENT
 
Assainissement non collectif-les_questions
Assainissement non collectif-les_questionsAssainissement non collectif-les_questions
Assainissement non collectif-les_questions
 
Nouveau programme de renouvellement urbain - NPNRU
Nouveau programme de renouvellement urbain - NPNRUNouveau programme de renouvellement urbain - NPNRU
Nouveau programme de renouvellement urbain - NPNRU
 
AIDES AESN EAUX POTABLES
AIDES AESN EAUX POTABLESAIDES AESN EAUX POTABLES
AIDES AESN EAUX POTABLES
 
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtesJlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
 
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtesJlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
Jlambert nlepen evolution_reglementaires_anc_meddtl_mtes
 
Cours assainissement
Cours assainissementCours assainissement
Cours assainissement
 
Fiche utile traçabilité ; outils et pratiques
Fiche utile traçabilité ; outils et pratiquesFiche utile traçabilité ; outils et pratiques
Fiche utile traçabilité ; outils et pratiques
 
Ppt atd28 v2
Ppt atd28 v2Ppt atd28 v2
Ppt atd28 v2
 
1 % ARTISTIQUE
1 % ARTISTIQUE 1 % ARTISTIQUE
1 % ARTISTIQUE
 
ATD 28
ATD 28ATD 28
ATD 28
 
Les outils de financement - PCAET
Les outils de financement - PCAETLes outils de financement - PCAET
Les outils de financement - PCAET
 
Aspects techniques, réglementaires - Quelles prescriptions ?
Aspects techniques, réglementaires - Quelles prescriptions ?Aspects techniques, réglementaires - Quelles prescriptions ?
Aspects techniques, réglementaires - Quelles prescriptions ?
 
Aide au Fonctionnement pour l’Assainissement Non Collectif Prime pour le cont...
Aide au Fonctionnement pour l’Assainissement Non Collectif Prime pour le cont...Aide au Fonctionnement pour l’Assainissement Non Collectif Prime pour le cont...
Aide au Fonctionnement pour l’Assainissement Non Collectif Prime pour le cont...
 
Copil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_docCopil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_doc
 
03 annexes
03 annexes03 annexes
03 annexes
 

Plus de SMBS contact

Plus de SMBS contact (20)

Panneau opp republique _vf_hd
Panneau opp republique _vf_hdPanneau opp republique _vf_hd
Panneau opp republique _vf_hd
 
Panneau opp republique _vf_bd
Panneau opp republique _vf_bdPanneau opp republique _vf_bd
Panneau opp republique _vf_bd
 
Panneau opp biards_vf_bd
Panneau opp biards_vf_bdPanneau opp biards_vf_bd
Panneau opp biards_vf_bd
 
Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4
 
Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2
 
Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1
 
Ji selune 2017_impacts_changement_climatique
Ji selune 2017_impacts_changement_climatiqueJi selune 2017_impacts_changement_climatique
Ji selune 2017_impacts_changement_climatique
 
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsnJi selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
 
Livret inondations sd
Livret inondations sdLivret inondations sd
Livret inondations sd
 
P7 les outils de prévention
P7 les outils de préventionP7 les outils de prévention
P7 les outils de prévention
 
P6 réagir face à une inondation
P6 réagir face à une inondationP6 réagir face à une inondation
P6 réagir face à une inondation
 
P5 habiter en zones inondables
P5 habiter en zones inondablesP5 habiter en zones inondables
P5 habiter en zones inondables
 
P4 risque de rupture de barrage
P4 risque de rupture de barrageP4 risque de rupture de barrage
P4 risque de rupture de barrage
 
P3 le ruissellement pluvial
P3 le ruissellement pluvialP3 le ruissellement pluvial
P3 le ruissellement pluvial
 
P2 les inondations sur le bassin de la sélune
P2 les inondations sur le bassin de la séluneP2 les inondations sur le bassin de la sélune
P2 les inondations sur le bassin de la sélune
 
P1 l'origine des inondations
P1 l'origine des inondationsP1 l'origine des inondations
P1 l'origine des inondations
 
Maec 2016 plaquette zh
Maec 2016 plaquette zhMaec 2016 plaquette zh
Maec 2016 plaquette zh
 
Copil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwpCopil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwp
 
Ji 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 exposeJi 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 expose
 
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
Ji 2015 atelier bocage 2 pj1
 

JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR

  • 1. AGENCE DE L’EAU SEINE NORMANDIE 10ème PROGRAMME D’INTERVENTION (2013-2018) ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Mise à jour 23 juin 2014 (les autres aides possibles)
  • 2. DIAGNOSTIC DE L’EXISTANT = 1er contrôle (pour les retardataires!) OBJECTIFS Etablir un état des lieux initial permettant d’identifier les dispositifs qui présentent un « danger pour la santé des personnes » ou un « risque environnemental avéré ». ATTRIBUTAIRES Toute structure créant un SPANC (Communes, Communauté de Communes, Syndicat d’eau ou d’assainissement…). CONDITIONS - Le diagnostic devra être réalisé conformément à l’arrêté du 27 avril 2012 relatif aux modalités de l’exécution de la mission de contrôle des installations d’assainissement non collectif. - établir la liste éventuelle des zones à enjeu sanitaire ou à enjeu environnemental telles que définies dans l’arrêté cité ci-dessus. - Tout engagement de l’opération (ordre de service à l’entreprise titulaire du marché) préalable à l’accord formel de l’Agence (convention d’aide financière dûment signée) fera perdre le bénéfice de l’aide sollicitée. DOMAINE D’INTERVENTION Les diagnostics de l’existant réalisés sur le terrain jusqu’au 31 décembre 2015. Ne sont pas subventionnables : - Les diagnostics réalisés antérieurement à la date de signature de la convention d’aide. - les diagnostics réalisés ponctuellement sur simple demande du particulier. - Les contrôles de conception, d’implantation et de bonne exécution. - Le contrôle périodique de bon fonctionnement et d’entretien. - Les diagnostics des ventes. MODALITES D’AIDE Subvention de 60 % du montant retenu par l’Agence de l’Eau comparé à un prix plafond de 100 € HT (ou 110 € TTC) /contrôle.
  • 3. REHABILITATION DES DISPOSITFS D’ANC Opérations groupées de réhabilitation et organisées par le SPANC Travaux réalisés sous maitrise d’ouvrage publique du SPANC = SPANC choisi le BE (étude de filière) + ENTREPRISE (travaux réhab), perçoit la subvention de l’Agence et perçoit le reste à charge auprès du particulier déduction faite de la subvention. - convention de partenariat entre le SPANC et les particuliers volontaires, - compétence réhabilitation obligatoire (celle de l’entretien n’est plus demandée!), -Liste des pièces constitutives du dossier de demande de subvention à déposer auprès de l’Agence, procédure, organisation = AE opérationnelle. (…) OU
  • 4. Travaux réalisés sous maitrise d’ouvrage privé du particulier avec mandatement du SPANC = le PARTICULIER choisi le BE (étude de filière) + ENTREPRISE (travaux réhab), le SPANC perçoit la subvention de l’Agence et la reverse intégralement au particulier après réalisation des travaux. -convention de mandat entre le SPANC et les particuliers volontaires (le particulier donne mandat au SPANC pour percevoir la subvention pour le compte du particulier + responsabilités + limite des prestations, etc…), -Convention entre AE et SPANC = convention financière classique (ce que l’AE demande au SPANC sera formalisé dans la convention financière classique, dans les « engagements de l’attributaire » + mention spéciale « maitrise d’ouvrage privée » et mode de reversement de l’aide), -La compétence réhabilitation n’est pas obligatoire MAIS il est nécessaire de préciser dans les statuts les limites de l’intervention du SPANC et le mode de reversement des aides en matière d’opérations groupées de réhabilitation des installations d’assainissement non collectif (cf. document A1_modif_statuts_epci.doc, diapos 15 et 16).  facilitera l’accord du Trésorier du Trésor Public de la collectivité (SPANC) concernant le montage par « relais financier », -Liste des pièces constitutives du dossier de demande de subvention SPANC/AE, particulier/SPANC, procédure, organisation, etc… = AE opérationnelle!
  • 5. « Animation » ? Nature des travaux Taux d’aide (S= subvention A = avance) Prix de référence prix plafond Compte de programme Observations Assainissement non collectif S 60% Oui 1112 Animation S 50% Oui 1112 Modalités définies au § 3.11.3 Tel qu’inscrit au 10e programme, la notion « d’animation » concerne en fait l’Assistance Technique Départementale accordée aux Conseils Généraux dans le cadre des conventions de partenariat et non « l’animation des opérations groupées de réhabilitation des ANC » stricto sensu… dans la mesure où le 10e programme à prévu pour les opérations groupées de branchements des particuliers (au réseau collectif), un forfait de 300 €/dossier pour la « gestion des dossiers » , je propose toutefois une aide sur la « gestion administrative des opérations groupées des réhabilitations des ANC » sans garantir qu’elle sera formellement accordée. Pour l’instant je n’ai pas eu de rejet de cette proposition.
  • 6. CRITERES D’ELIGIBILITE  l’activité du SPANC doit être effective (statuts, règlement de service à jour,…),  Le zonage d’assainissement doit être approuvé après enquête publique et ne pas faire l’objet d’une mise à jour, (si mise à jour, repassage enquête publique)  sont éligibles les habitations existantes, en résidence principale ou secondaire, les cessions immobilières (vente): - situées en zone d’assainissement non collectif (si zonage en cours de révision = ne pas présenter des demandes de réhabilitation si le secteur zoné en ANC risque de basculé en AC et si le secteur zoné en AC risque de basculé en ANC = attendre l’approbation définitive après enquête publique), - Dont le diagnostic de l’existant réalisé avant le 1er juillet 2012, classe l’installation en « priorité de réhabilitation urgente » (P1) sans exclure les « dispositifs à réhabilitation différée » (P2), sachant que les P1 sont quand même plus prioritaires que les P2…,
  • 7.  sont éligibles les études de filières…pour les particuliers réalisant les travaux jusqu’au bout,  sont éligibles les travaux nécessaires en pied de mur extérieur de l’habitation et relatifs à: - vidange, comblement ou enlèvement des dispositifs existants (fosse, bacs à graisses, épandages… , - préparation du terrain, - dispositifs d’assainissement réglementaires (classiques ou agréés), - remise en état du terrain après chantier. - Dont le diagnostic de l’existant réalisé après le 1er juillet 2012 et conformément à l’arrêté du 27 avril 2012, démontre que l’installation présente « un danger pour les personnes » ou « un risque environnemental avéré », tels que définis dans le même arrêté.
  • 8. CRITERES DE NON ELIGIBILITE les P3 (anciennes grilles) , les installations « non conforme » ne présentant pas de « danger pour la santé des personnes » ou de « risque environnemental avéré » telles que définies dans l’arrêté du 27 avril 2012, Toute réhabilitation dont le diagnostic de l’existant réalisé après le 1er juillet 2012 n’est pas conforme à l’arrêté du 27 avril 2012 (diags utilisant toujours l’ancienne grille, « danger pour la santé des personnes » ou « risque environnemental avéré » non justifiés ou ne répondant pas aux définitions de l’arrêté du 27 avril 2012,etc…),  les maisons neuves, les anciens bâtiments types granges, hangars, écuries…transformées en habitations, Les ruines, les bâtiments « inhabitables et inhabitées » rénovés  considérés comme du neuf,  les habitations situées en zone d’assainissement collectif (même s’il n’y a aucun réseau ou traitement collectif de mis en place par la collectivité compétente,  les habitations dont le zonage d’assainissement de la commune n’est pas approuvé après enquête publique,  les travaux réalisés en auto-construction,  les contrôles de conception et de bonne exécution,  les travaux nécessaire pour la transformation des fosses existantes en fosses de récupération des eaux pluviales,  les travaux de réhabilitation à l’intérieur de l’habitation y compris les canalisations,  les robinets en métaux précieux (or massif, argent, rubis…), le carrelage en marbre, la baignoire jacuzzi à jets massant, etc…
  • 9. Nombre de dossiers présentés par opérations groupées Maitrise d’ouvrage privée du particulier avec mandatement du SPANC minimum 15 – 20 dossiers et maximum 30 dossiers Maitrise d’ouvrage publique du SPANC minimum 5 dossiers et maximum 50 dossiers Fréquence des opérations groupées Les particuliers auront entre 12 et 18 mois, à compter de la date de signature de la convention financière par Madame la Directrice Générale de l’Agence de l’Eau, pour réaliser les travaux donc, le rythme entre deux opérations groupées devrait être de 12 à 18 mois
  • 10. Taux d’aide Communes rurales = 60 % de subvention Communes urbaines = 40 % de subvention Prix plafond 2014 Habitation ≤ 5PP ou 5EH 9 500 € HT (10 450 € TTC) Habitation ≥ 6 PP ou 6 EH + 1 200 € HT/ PP ou EH supplémentaire (1 320 € TTC) Pompe relevage + 1 400 € HT (1 540 € TTC)
  • 11. Les autres subventions possibles L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat:  sous conditions de ressources ET  sous condition d’octroi d’une aide de l’Agence de l’Eau Qui? Propriétaires occupants, propriétaires bailleurs, syndicats de copropriétaire (pour des travaux sur les parties communes) Pour quels logements? Achevés depuis au moins 15 ans à la date d’accord de subvention par l’ANAH Quels taux? 20 % ou 35% ou 50 %. Dans tous les cas, le montant d’aide de l’ANAH ne peut pas dépasser le montant d’aide de l’Agence de l’Eau. Pour quels travaux? Faisant suite à obligation de mise en conformité notifiée au propriétaire
  • 12. L’éco-prêt à taux zéro:  sans condition de ressources,  plafonné à 10 000 €,  remboursable sur 10 ans. Possibilité de réduction de durée jusqu’à 3 ans,  distribué par les banques partenaires,  distribué jusqu’au 31 décembre 2015 par loi de finance 2014,  maisons construites avant 1990 et en résidence principale,  dispositifs ne consommant pas d’énergie (si filière classique + pompe relevage → pompe non retenue, le reste oui) Prêt amélioration de l’habitat CAF:  locataire ou propriétaire d’une résidence principale,  bénéficaire d’une prestation familiale (pas possible si uniquement Als, Apl, l’Aah ou rsa),  Plafonné à 1067,14 €,  Taux d’intérêt de 1%,  Remboursable sur 36 mois.
  • 13. Caisses de retraite:  locataire ou petit propriétaire d’une résidence principale, Sous conditions de ressources. Dépend de chaque caisse de retraite… Taux de TVA réduit à 10 % pour les habitations de + de 2 ans http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr/ Merci de votre attention!
  • 14. code insee classe communes spanc 14047 urbaine BAYEUX BAYEUX INTERCOM 14076 urbaine BLAINVILLE SUR ORNE CA CAEN LA MER 14101 urbaine BRETTEVILLE SUR ODON CA CAEN LA MER 14118 urbaine CAEN CA CAEN LA MER 14167 urbaine COLOMBELLES CA CAEN LA MER 14181 urbaine CORMELLES LE ROYAL CA CAEN LA MER 14215 urbaine CUVERVILLE CA CAEN LA MER 14221 urbaine DEMOUVILLE CA CAEN LA MER 14271 urbaine FLEURY SUR ORNE CA CAEN LA MER 14301 urbaine GIBERVILLE CA CAEN LA MER 14325 urbaine HERMANVILLE SUR MER CA CAEN LA MER 14327 urbaine HEROUVILLE ST CLAIR CA CAEN LA MER 14341 urbaine IFS CA CAEN LA MER 14365 urbaine LION SUR MER CA CAEN LA MER 14587 urbaine ST GERMAIN LA BLANCHE HERBE CA CAEN LA MER 14437 urbaine MONDEVILLE CA CAEN LA MER 14220 urbaine DEAUVILLE CDC COEUR COTE FLEURIE 14699 urbaine TOUQUES CDC COEUR COTE FLEURIE 14715 urbaine TROUVILLE SUR MER CDC COEUR COTE FLEURIE 14754 urbaine VILLERS SUR MER CDC COEUR COTE FLEURIE 14762 urbaine VIRE CDC DE VIRE 14117 urbaine CABOURG CDC ESTUAIRE DE LA DIVES 14225 urbaine DIVES SUR MER CDC ESTUAIRE DE LA DIVES 14258 urbaine FALAISE CDC PAYS FALAISE 14333 urbaine HONFLEUR CDC PAYS HONFLEUR 14166 urbaine COLLEVILLE MONTGOMERY COLLEVILLE MONTGOMERY 14174 urbaine CONDE SUR NOIREAU CONDE SUR NOIREAU 14228 urbaine DOUVRES LA DELIVRANDE DOUVRES LA DELIVRANDE 14384 urbaine LUC SUR MER LUC SUR MER 14488 urbaine OUISTREHAM OUISTREHAM 14738 urbaine VERSON SI GRAND ODON 14020 urbaine ARGENCES SIA VALLEE DE LA MUANCE 14366 urbaine LISIEUX SITE DE LISIEUX 50002 urbaine AGNEAUX CDC AGGLOMERATION ST LOISE 50502 urbaine ST LO CDC AGGLOMERATION ST LOISE 50025 urbaine AVRANCHES CDC AVRANCHES 50516 urbaine ST MARTIN DES CHAMPS CDC AVRANCHES 50615 urbaine VALOGNES CDC BOCAGE VALOGNAIS 50147 urbaine COUTANCES CDC CANTON DE COUTANCES 50639 urbaine VILLEDIEU LES POELES CDC CANTON DE VILLEDIEU LES POELES 50099 urbaine CARENTAN CDC CARENTAN ET COTENTIN 50066 urbaine JULLOUVILLE CDC PAYS GRANVILLAIS 50165 urbaine DONVILLE LES BAINS CDC PAYS GRANVILLAIS 50218 urbaine GRANVILLE CDC PAYS GRANVILLAIS 50532 urbaine ST PAIR SUR MER CDC PAYS GRANVILLAIS 50484 urbaine ST HILAIRE DU HARCOUET CDC ST HILAIRE DU HARCOUET 50139 urbaine CONDE SUR VIRE CDC TORIGNI SUR VIRE 50444 urbaine ST AMAND CDC TORIGNI SUR VIRE 50601 urbaine TORIGNI SUR VIRE CDC TORIGNI SUR VIRE 50129 urbaine CHERBOURG OCTEVILLE CUC CHERBOURG 50173 urbaine EQUEURDREVILLE HAINNEVILLE CUC CHERBOURG 50203 urbaine LA GLACERIE CUC CHERBOURG 50602 urbaine TOURLAVILLE CUC CHERBOURG 50383 urbaine OCTEVILLE CUC CHERBOURG 50416 urbaine QUERQUEVILLE CUC CHERBOURG 61006 urbaine ARGENTAN CDC PAYS D'ARGENTAN 61169 urbaine FLERS CDC PAYS DE FLERS 61391 urbaine ST GEORGES DES GROSEILLERS CDC PAYS DE FLERS 61214 urbaine L AIGLE CDC PAYS DE L'AIGLE Liste des communes urbaines en BN