SlideShare une entreprise Scribd logo
Crise de la biodiversité
Crise de la conservation
Pierre DEVILLERS - Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique
Biodiversité = la variété et la variabilité du monde vivant
1. diversité des espèces, c à d de
chaque manifestation indépendante
du processus évolutif 2. diversité des populations dont
dépend le potentiel adaptatif et
colonisateur des espèces 3. diversité des communautés,
réseau d'interactions entre
espèces à la base des paysages
Trois composantes
Conservation de la nature
La préservation des espèces animales et végétales, ainsi que la conservation de l‘intégrité écologique de
leurs habitats naturels ou de substitution, source d’inspiration, de fascination, de réflexion, de joies et de
bien-être pour l’humanité. C’est une préoccupation surtout culturelle, intellectuelle, philosophique et
esthétique. La nature offre un champ sans parallèle à la plus cardinale des vertus, la curiosité :
« La civilisation a ses racines dans la nature, qui a modelé la culture humaine et influé sur toutes les
œuvres artistiques et scientifiques, et c’est en vivant en harmonie avec la nature que l’homme a les
meilleures possibilités de développer sa créativité, de se détendre et d’occuper ses loisirs . »
Charte mondiale de la nature, 1982
Le déroulement du phénomène évolutif sur terre est un processus
historique, unique, non-prévisible, caractérisé par l'alternance de
périodes de croissance de la diversité biologique et de périodes
courtes d'extinction massive.
Les crises d’extinction sont
exogènes, quand leur
déclencheur est extérieur au
processus vivant,
ou endogènes, engendrées
par l’évolution biologique
elle-même.
Stromatolites
Cyanobacteria
Les traces d’extinctions massives s’observent dès la fin de l’archéen,
il y a 2500 millions d’années La crise de l’oxygène
« Snowball earth »
Au Protérozoïque, plusieurs
grandes glaciations,
accompagnées d’extinctions
massives
Cinq grandes extinctions ont ponctué l’éon phanérozoïque, c’est-à-dire les
540 derniers millions d’années, la plus intense, celle du Permien, la mieux
connue, celle du Crétacé, qui a fait disparaître les grands dinosaures.
Perm
DevSil Perm
Espèces marines - 96%
Vertébrés terrestres - 70%
Insectes - 83%
- 96 %
- 70 %
3ème: la grande extinction du Permien
Estimations: 200 000 ans ou 1 million
Paroxysme 20 000 ans
Témoin actuel, les trapps [escaliers] de
Sibérie, plateaux basaltiques dont la
formation, étalée sur un million
d’années date en effet de la charnière
Permien-Trias.
- 75 %
La cinquième extinction: l’extinction K-T
Durant les périodes d’extinction
massive, les espèces qui survivent sont
sélectionnées en fonction de critères
qui diffèrent fondamentalement de
ceux qui agissent lors de périodes de
croissance.
Les grands vertébrés sont la
composante de la biodiversité qui
souffre le plus des crises d’extinction
récente et actuelle. Plusieurs facteurs
de vulnérabilité:
- Grande exigence d’espace,
- Dépendance d’une
complémentarité des habitats
- Stratégies reproductives de type K
Les crises d’extinction sont
courtes à l’échelle
géologique, de l’ordre du
million d’années ou moins.
Mais le rebond de diversité
qui les suit prend des
dizaines voire des centaines
de millions d’années.
Et aujourd’hui?
La sixième extinction : La grande extinction de l’anthropocène
Le monde actuel est confronté à une perte massive de diversité
biologique, une crise caractérisée par
un taux d'extinction de l'ordre de 0,001/an
un taux au moins comparable, probablement supérieur, à celui des
crises les plus sévères de l’histoire de la vie.
Taux maximal
d’extinction au
paroxysme
permien
Source: A. Barnosky
Anthony D. Barnosky 2008.
Megafauna biomass trade-off as a driver of Quaternary and future extinctions.
Proceedings of the National Academy of Sciences.
Première phase
d’extinction
affectant la
mégafaune:
À la fin de la
dernière
glaciation
à la fragilisation due au
changement climatique
rapide, avec la nécessité
d’adaptation à un
environnement bouleversé.
Superposition des pressions
de l’ expansion humaine
Deuxième phase d’extinction :
Commence avec la revolution industrielle. S’accélère
actuellement.
Provoquée par la croissance démographique et économique
humaine.
Risque, comme pour la première, de conjonction avec un
changement climatique, encore plus rapide, et engendré cette
fois par la croissance elle-même, d’où effet cumulatif.
Cette crise est d’origine humaine, et l’homme a le pouvoir d’altérer
son issue. Pourtant l’érosion catastrophique du patrimoine naturel
n’est, ni enrayé, ni même ralenti.
Des données scientifiques sont accumulées documentant la perte
d’espèces et d’habitats, mais les actions nécessaires ne suivent pas.
Des objectifs louables sont établis mais les mesures pour les rendre
crédibles ne sont pas envisagés.
Dauphin du Yangtze, éteint en 2007
La crise de la biodiversité n'est pas nécessairement une menace
pour le devenir à long terme du processus vivant. Le processus
évolutif reprend généralement dans les 10 à 100 millions d’années
après une phase d’extinction majeure.
Mais pour nous et nos enfants, elle entraîne un appauvrissement et
une banalisation irrémédiables de notre monde.
Exploitation directe – Chasse
Essentielle dans la première phase
Longtemps active
Causes proximales
Causes proximales
Perte, dégradation, fragmentation de l’habitat
Dominante dans cette deuxième phase.
Maximale dans les dernières décennies
Perte d’habitat: - Déforestation
- nouvelles sources d’énergie, surconsommatrices d’espace
En outre la fragmentation des habitats crée
des obstacles insurmontables à l’adaptation
des espèces aux changements climatiques
rapides induits par les activités humaines.
Causes sous-jacentes
Interconnectées dans la mesure où le succès du
système à besoin de la croissance démographique.
Croissance démentielle de la population humaine.
Modèle socio-économique dominant.
Croissance démographique
Février 2017: 7.5 billions
Croissance depuis le 1 janvier: 11.8 millions
U.S. Geological Survey
alphabétisation
“ world population can be expected to increase from the current 7.2 billion people to 9.6 billion in 2050 and 10.9 billion in 2100 “
World Population Stabilization Unlikely This Century
Gerland et al. 2014. Science: 346(6206): 234-237
Et Dieu les bénit, et leur dit :
Croissez, et multipliez, et
remplissez la terre; et
l'assujettissez, et dominez sur
les poissons de la mer, et sur
les oiseaux des cieux, et sur
toute bête qui se meut sur la
terre.
Genèse 1: 28
La croissance de la
population est le signe du
succès et la porte nécessaire
à une exploitation plus
efficace des ressources de la
terre. Hayek, 1991
Modèle socio-économique dominant
Claude Henri de
Rouvroy, comte de
Saint-Simon 1760 -
1825
Socialisme: système économique basé
sur la propriété sociale (coopérative,
état) des moyens de production et la
gestion coopérative, planifiée de
l’économie, avec comme objectif la
satisfaction des besoins.
Capitalisme: système économique basé
sur la propriété privée des moyens de
production et de la plupart des ressources
naturelles, avec comme objectif la
recherche du profit. Ses composantes
centrales sont l'accumulation du capital,
les marchés compétitifs et un système de
prix.
Adam Smith 1776
Évolution de la pensée économique occidentale: les origines
XIX e siècle Capitalisme sauvage - Laissez-faire – Marché libre, sans intervention
-Exploitation du travail
- Dumping et monopoles
- Cycles de prospérité et de crises
- Attribuées à la surproduction par impécuniarité
David Ricardo
L’Irlande de la famine des pommes-de-terre devint le
laboratoire du nouvel enthousiasme victorien pour les
principes du libre marché
– The Economist.
Théoriciens du socialisme, mouvements sociaux
1867 - 1868 - 1894
Capitalisme sauvage
Engels 1820 – 1895 - Marx, 1818-1883
1864 John Muir, Yosemite Grant : Espace protégé destiné à la survie d'une espèce
1872 Parc National du Yellowstone
1901 Theodore Roosevelt élu président: U.S. Forest Service, 51 Federal Bird Reservations, 4 National
Game Preserves, 150 National Forests, 5 National Parks, and 18 National Monuments. Au cours de son
mandat, Ted Roosevelt protégea environ 1,000,000 km2 de territoire public.
“The conservation of natural
resources is the fundamental problem.
Unless we solve that problem it will
avail us little to solve all others.”
— Theodore Roosevelt 1907
1843 C’est à l’école de Fontainebleau, Barbizon que l’on
attribue le premier énoncé d’un principe de sélection
régulée et documentée des sites protégés et la création
des premières réserves naturelles.
Jean Massart
Inventaire des sites de grand
intérêt scientifique nécessitant
une protection urgente:
"Pourquoi il faut protéger la
nature"
Hautes-Fagnes
Fanges de la Forêt de St-Hubert
Bois et pelouses à Torgny et
Lamorteau
Marécages de la Semois
Champ de tir de Lagland
Bruyères sur sables de Metzert
Cron de Montauban
1912
Première Guerre Mondiale
Friedrich Hayek:
- forces du marché
dépassent la raison humaine
- seul véritable vote
démocratique, seule liberté,
celle de l’acheteur
- donc toute régulation est
inacceptable
- crises doivent être subies
John Maynard Keynes:
- le cycle du marché ne se
stabilise pas naturellement
- excès d’épargne provoque
crise et perte d’emploi
- nécessité de régulation
- politique de dépenses
publiques en période de crise
Première Guerre Mondiale
1920 1929
Crise de 1929
Deuxième Guerre Mondiale
Crise de 1929
1930
1936
1933
Les Trente Glorieuses
1946
Le capitalisme régulé conçu par
Keynes produit entre 1946 et 1975
une période de forte croissance
économique mais aussi
d'amélioration rapide et substantielle
des conditions de vie dans la
grande majorité des pays
développés. Croissance
économique et augmentation de la
prospérité paraissent et sont en
phase. Les inégalités diminuent.
Les limites entre capitalisme régulé
et socialisme s’estompent – Social-
démocratie (ex en 1959 le SDP
allemand renonce aux principes
économiques du socialisme).
Dans les années 70 la croissance
s’essouffle, rendant la gestion du
modèle plus difficile.
Et le coût environnemental
exorbitant de l’exploitation effrénée
des ressources commence a être
mesuré
Prise de conscience des années 1950 – 1970 Limites de la croissance
Dennis L. Meadows
1972 – La population mondiale, l’industrialisation, la
pollution, la production de nourriture, la consommation des
ressources croissent exponentiellement. La capacité de la
technologie à augmenter la disponibilité des ressources ne
croît que linéairement
1955 1964
Un appel à la fois rationnel et émotionnel
1962 1965
« A l’époque contemporaine, la situation atteint un
degré de gravité inégalé jusqu’à présent. L’homme
de civilisation industrielle a maintenant pris
possession de la totalité du globe. Nous assistons à
une véritable explosion démographique, sans
équivalent dans l’histoire de l’humanité …»
1962: First IUCN World Parks Congress, Seattle
"National parks and reserves are an integral
aspect of intelligent use of natural resources. It
is the course of wisdom to set aside an ample
portion of our natural resources as national
parks and reserves, thus ensuring that future
generations may know the majesty of the
earth as we know it today."
PRESIDENT JOHN F. KENNEDY (1917-1963)
First World Conference on National Parks, 23 June 1962
Biologie de la Conservation
Michael Soulé, 1978
• Science récente et multidisciplinaire
développée en réponse à la crise de la
biodiversité
• Evaluation de l’impact des activités
humaines et conception de mesures
correctrices
• Etudie les populations, évolution,
écologie, éthologie
• Evalue les risques d’extinction des
populations et des espèces et les
processus de dégradation des
communautés.
1970-1971
First European Nature Conservation Year, Council of Europe .
First environment ministries (Bavaria, UK, France).
Ramsar Convention on Wetlands.
MAB Programme of UNESCO.
1972-1973
United Nations Conference on the Human Environment, Stockholm, 1972
United Nations Environment Programme (UNEP) founded.
The Club of Rome publishes its report Limits to Growth, prepared by MIT
Protection of the World Cultural and Natural Heritage (UNESCO 1972).
Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora (CITES), 1973.
First Environmental Action Programme 1973-1976 of the EEC.
1974-1979 – Conventions de l’ONU
Protection of the Mediterranean Sea Against Pollution (Barcelona, 1976)
Conservation of European Wildlife and Natural Habitats (Bern, 1979)
Convention on Migratory Species (Bonn, 1979)
1982 : Charte mondiale pour la nature (Assemblée générale de l’ONU)
Les années d’or de la conservation
L’Assemblée générale,
Consciente que:
(a) L’humanité fait partie de la nature et la vie dépend du fonctionnement ininterrompu
des systèmes naturels qui sont la source d’énergie et de matières nutritives,
(b) La civilisation a ses racines dans la nature, qui a modelé la culture humaine et influé sur
toutes les œuvres artistiques et scientifiques, et c’est en vivant en harmonie avec la
nature que l’homme a les meilleures possibilités de développer sa créativité, de se
détendre et d’occuper ses loisirs,
Convaincue que:
(a) Toute forme de vie est unique, et mérite d’être respectée, quelle que soit son utilité
pour l’homme
Adopte, à ces fins, la présente Charte mondiale de la nature, qui proclame les principes de
conservation ci-après
Les écosystèmes et les organismes, de même que les ressources terrestres, marines et
atmosphériques qu’utilise l’homme, seront gérés de manière à assurer et maintenir
leur productivité optimale et continue, mais sans compromettre pour autant l’intégrité
des autres écosystèmes ou espèces avec lesquels ils coexistent.
A/RES/37/7 48th plenary meeting 28 October 1982
Charte mondiale de la nature, adoptée le 28 octobre 1982 par l’Assemblée Générale des Nations Unies à sa 48e séance plénière
Recherche du
“capitalisme pur”
1979 élection de Margaret Thatcher 1981 élection de Ronald Reagan
Dix ans plus tard le monde
bascule:
Les investisseurs assument sans complexe
les externalités sans lesquelles ils estiment
que le capitalisme n’est pas rentable.
Michael Stewart, conseiller économique du Premier Ministre Harold Wilson écrit, en 1967 :
La théorie de Keynes exige une modification révolutionnaire des relations existant entre le
gouvernement et l’économie. Bien des gens ont trouvé cette modification très difficile à
accepter. Aux Etats-Unis, les idées de Keynes ne sont entrées en application qu’il y a peu
d’années ; et même en Grande-Bretagne, où leur victoire est déjà plus ancienne, on assiste
encore de temps en temps à quelques combats d’arrière-garde.
En réponse à la
“nouvelle gauche”
libertaire et
contestataire:
1960s le triomphe de Keynes est total
Cette “révolte” consiste à, sous prétexte de retrouver la prospérité
des 30 glorieuses, supprimer les mécanismes qui l’avaient permise.
Il aurait fallu au contraire renforcer les mécanismes régulateurs et
les orienter vers la correction des dommages écologiques.
« La seule motivation pour la créativité humaine est la
recherche du profit »
« La civilisation est née de l’acquisition de la propriété
privée, conduisant au commerce et au système capitaliste,
le plus parfait connu »
« Les lois du marché sont celles qui ont guidé l’évolution et
la civilisation y est donc adaptée; interférer détruirait la
civilisation. Le marché doit être totalement dérégulé »
« Les traditions sont l’expression de cette adaptation;
l’ordre social et des familles ne doit donc pas être altéré »
« Les inégalités sociales ne posent aucun problème »
« La croissance de la population est le signe du succès et la
porte nécessaire à une exploitation plus efficace des
ressources de la terre »
La révolution friedmanienne des années 1980, née dans certaines universités
américaines, et facilitée par l’arrivée au pouvoir de Reagan et Thatcher, amorce un
changement profond de système de valeurs, remplaçant un humanisme encore
largement enraciné dans la nature et soucieux du bien-être et de
l’épanouissement social par la primauté absolue et exprimée de la recherche du
pur profit, érigée en dogme. Son succès idéologique a emprisonné la quasi-totalité
du monde dans un capitalisme dérégulé qui ne peut fonctionner qu’en
externalisant ses coûts sociaux et environnementaux. Il en a résulté la croyance en
la possibilité et la nécessité d’une croissance économique infinie et l’abandon des
efforts de limitation de la croissance démographique.
Mythes: Libre choix
de l’acheteur
Mythes: Marché libre
Le produit intérieur brut (Gross
Domestic Product), principal
indicateur économique de la
production réalisée à l’intérieur d'un
pays. Le PIB / hab est souvent
considéré comme une mesure du
niveau de vie
Jackson, 2009: Au-delà d’un certain seuil le bien-être ne
dépend pas du PIB
Mythes: La croissance est necessaire à la prospérité
Galbraith, 1958: dans les sociétés affluentes, la croissance
économique, comme la croissance de la population,
n’apporte pas d’augmentation du bien-être et n’est utile –
et nécessaire – qu’à l’accumulation du profit capitaliste.
Le produit intérieur brut (Gross
Domestic Product), principal indicateur
économique de la production réalisée à
l’intérieur d'un pays. Le PIB / hab est
souvent considéré comme une mesure du
niveau de vie
…dans un monde fini
Mythes: Croissance infinie …
Prospérité sans croissance:
La transition vers une économie durable
Jackson montre que:
-- aucun cas de découplage absolu
n’existe; on utilise peut-être moins
de ressources par unité de biens
produits mais on produit plus de
biens
-- même les cas apparents de
découplage relatif sont
généralement artificiels
La solution miracle: « le découplage »
- une plus grande efficacité permet de
produire plus de richesse en utilisant
moins de ressources .
Mythes: Le découplage
Mythes: L’économie verte
The World Conservation Strategy 1980 1992
C’est dans ce courant que s’inscrit l’approche utilitariste de la conservation de la nature
• Perte du lien affectif du public avec la
nature.
• Perte du support de l’opinion pour la
conservation .
• Désengagement des autorités et réduction
de leurs efforts
• Assaut redoublé des intérêts mercantiles
contre les instruments existants
• Accélération de la dégradation du
patrimoine naturel.
Braconnage de rhinocéros en Afrique du
sud de 2007 à 2014 (WWF)
Conséquences pour la conservation du patrimoine naturel:
“The economic system which we have
today with its mad emphasis on growth at
all costs spells doom for the world’s
wildlife and wild places.
According to the Zoological Society of
London’s recent study, wildlife
populations “from elephants to otters”
have halved in 40 years.
Rich countries are “outsourcing
biodiversity loss” to the developing world
by importing products such as palm oil
which is grown in poorer countries where
forests are cleared for agriculture”
Stanley Johnson, 2014
UNEP/CMS ambassador
Membre honoraire
(conservateur)
du Parlement Européen
dans une analyse de:
2016 élection de Donald Trump, Mike Pence
Paul Ryan de facto chef de Gouvernement
Le projet socio-économique de Paul Ryan: détaxer les très-riches pour qu’ils alimentent la consommation et
créent des emplois sous-payés par les employeurs et financés par la communauté.
Son administration: un climatoseptique à l’Environnement, un apôtre de l’exploitation industrielle des Parcs
Nationaux à leur tête, une adversaire obsessionnelle de l’école publique à l’Instruction Publique.
Que faire?
S’attaquer aux causes
S’engager sans ambiguïté
- En encourageant les efforts de limitation de la population, où
que ce soit dans le monde, et en expliquant les bénéfices d’une
démographie post-industrielle, déjà bien compris en Asie,
plutôt qu’en se lamentant sur les “problèmes” du
“vieillissement de la population”.
- En faisant le choix de soutenir les énergies à faible impact en
terme de surface.
- En dénonçant la responsabilité entière du capitalisme dérégulé
de Friedman - Reagan – Thatcher - Ryan dans la crise de la
biodiversité, et l’impossibilité de l’arrêter tant que ce modèle
reste imposé.
- En contribuant à définir un autre modèle, fondé sur d’autres
valeurs que le profit.
- Ce modèle devrait s’inspirer de John Maynard Keynes pour un
retour à l’intervention de la chose publique et du bien public
dans l’économie, tenir compte de la limitation des ressources et
de l’absurdité d’une croissance infinie dans un monde fini, et se
souvenir de Marcuse qui montrait que le progrès de la
technologie aurait du affranchir l’homme de la nécessité du
travail, en tout cas du travail aliénant.
- Un modèle de société soutenable ne demande pas
nécessairement de sacrifices. Il faut, dans un premier temps, se
débarrasser de tous les biens de consommation inutiles à la
prospérité, correspondant à des besoins créés par la publicité
pour soutenir la production, comme l’avait très bien expliqué
John Kenneth Galbraith dès 1968.
Changer le cours des choses
Est-ce possible ?
Milton Friedman a fait
basculer le monde en 10 ans
Par les universités
Peut-être peut-on renverser le phénomène en 20 ans.
Par les universités?
Pour les acteurs de la
conservation :
Ré-enchanter la
nature et sa
protection.
Il faut recentrer le débat sur le
patrimoine naturel lui-même et ce qu’il
apporte en termes de richesse
culturelle et de qualité de vie.
Reparler de la beauté de la nature, de
sa valeur patrimoniale, esthétique,
affective, inspiratrice.
Moins d’économie, moins d’obsession
monétaire, moins de pusillanimité
scientifique, plus d’émotion, de
curiosité, de vision, de passion, d’appel
aux sentiments.
“The EU Habitats and Species Directive 1992 (council
directive 92/43/EEC) and Birds Directive 1979
(council directive 79/409/EEC) are the most powerful
pieces of conservation law in Europe” (Birdlife)
Utiliser au mieux les instruments
qui subsistent des années d’or
The two NATURE DIRECTIVES of the European Union
COUNCIL DIRECTIVE 79/409/EEC of 2 April 1979 on
the CONSERVATION OF WILD BIRDS
COUNCIL DIRECTIVE 92/43/EEC of 21 May 1992 on
the CONSERVATION OF NATURAL HABITATS AND OF
WILD FAUNA AND FLORA
are outstanding pieces of legislation, without parallel
anywhere else in the world.
They were pioneering instruments in their time,
reflecting the proactive, courageous and visionary
attitude of the Commission and its environment
Directorate in matters of conservation of the natural
heritage.
They remain fully effective and unequalled.
-- Ces méthodes ont rencontré de grands succès mais les instruments qui les ont
générées sont menacées partout par l’idéologie économique dominante
Créer, restaurer, gérer des zones protégées charismatiques.
"National parks and reserves are an integral aspect of intelligent use of natural resources. It is the course of wisdom to
set aside an ample portion of our natural resources as national parks and reserves, thus ensuring that future generations
may know the majesty of the earth as we know it today."
28 km2
28 km2
Damaliscus dorcas
• Abondant début XIXème
• 17 survivants en 1931
• Création du parc
• 84 en 1960 avant
translocation
• Aujourd'hui 3 000 dans
le parc
• 18 000 en Afrique du
Sud
Addo Elephant NP
1640 km² - projet de
3600 km²
1931: 11 Éléphants du
Cap survivants.
Aujourd’hui plus de
450 éléphants
Que faire?
Concevoir des programmes de restauration d’espèces patrimoniales
Falco naumanni
Ciconia ciconia
Equus przewalskii
Procéder à des réintroductions ou
renforcements d’espèces emblématiques
“a bold vision, ambitious goals”
Sans doute entreprendre des projets plus ambitieux
Rewilding
Siberia
The large herbivore initiative
50 %
E.O. Wilson dans “The Future of Life” : “Nature needs half”
Ce sont des efforts considérables
qui nécessitent un large appui,
un élan, un engagement public.
Le développement
d’activités d’ observation
de la faune est un
élément essentiel des
programmes, ainsi que le
développement
d’activités associées,
promotion de l’art et de
l'artisanat local,
réhabilitation de
techniques ancestrales.
Les espèces emblématiques sont la clé de la conservation des biotopes
Elles sont les porteuses de l’identité et de la valeur d’un site naturel
Les sites d’importance culturelle sont intimement liés à l’environnement dans lequel ils sont
situés - La préservation de cet environnement est indispensable à leur compréhension.
Malheureusement, de nombreux sites naturels et culturels ont aujourd’hui perdu leurs
espèces emblématiques, d’où la nécessité de restauration.
Rétablissement du lien entre patrimoines culturel et naturel.
Merci de votre
attention

Contenu connexe

Tendances

L'alimentation comme bien commun et droit humain.
L'alimentation comme bien commun et droit humain. L'alimentation comme bien commun et droit humain.
L'alimentation comme bien commun et droit humain.
Universite Catholique de Louvain
 
Effet de l'urbanisation sur la variabilité phénotypique d'une espèce de fourm...
Effet de l'urbanisation sur la variabilité phénotypique d'une espèce de fourm...Effet de l'urbanisation sur la variabilité phénotypique d'une espèce de fourm...
Effet de l'urbanisation sur la variabilité phénotypique d'une espèce de fourm...
Silvère Jarrosson
 
Écologie du paysage du Montado - SALES-BAPTISTA
Écologie du paysage du Montado - SALES-BAPTISTA Écologie du paysage du Montado - SALES-BAPTISTA
Écologie du paysage du Montado - SALES-BAPTISTA
RIAAM
 
Biodiversité
BiodiversitéBiodiversité
Biodiversité
MichelJuste
 
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 03. De 1936 à 1949
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 03. De 1936 à 1949 Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 03. De 1936 à 1949
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 03. De 1936 à 1949
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Mardis de l'AIGx - Denis RUYSSCHAERTS
Mardis de l'AIGx - Denis RUYSSCHAERTSMardis de l'AIGx - Denis RUYSSCHAERTS
Mardis de l'AIGx - Denis RUYSSCHAERTS
Damien Vincke
 
Biodiversite
BiodiversiteBiodiversite
Biodiversite
006148
 
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 05. De 1960 à 1969
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 05. De 1960 à 1969Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 05. De 1960 à 1969
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 05. De 1960 à 1969
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Biodiversité & Entreprises
Biodiversité & EntreprisesBiodiversité & Entreprises
Biodiversité & Entreprises
Hubert Jouan
 
Livret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien communLivret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien commun
david zentao
 
Biodiversite
BiodiversiteBiodiversite
Biodiversitevguili
 
AIGx - Herve Guyomard - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Herve Guyomard - Agriculture de l'AvenirAIGx - Herve Guyomard - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Herve Guyomard - Agriculture de l'Avenir
Damien Vincke
 
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'AvenirAIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
Damien Vincke
 
Biodiversite conference important
Biodiversite conference importantBiodiversite conference important
Biodiversite conference importantSaïd Mahmoudi
 
L'actu des éco responsables n° 10
L'actu des éco responsables n° 10L'actu des éco responsables n° 10
L'actu des éco responsables n° 10
Mathieu Monsel
 
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agricultureAIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
Damien Vincke
 
Biodiversité et le bien-être humain
Biodiversité et le bien-être humainBiodiversité et le bien-être humain
Biodiversité et le bien-être humain
GreenFacts
 
20151124 Mardi AIGx Biodiversité Concept Fondateur
20151124 Mardi AIGx Biodiversité Concept Fondateur20151124 Mardi AIGx Biodiversité Concept Fondateur
20151124 Mardi AIGx Biodiversité Concept Fondateur
Damien Vincke
 
42 [pdf library]
42 [pdf library]42 [pdf library]
42 [pdf library]
nourd
 

Tendances (20)

E&e 2008 1
E&e 2008 1E&e 2008 1
E&e 2008 1
 
L'alimentation comme bien commun et droit humain.
L'alimentation comme bien commun et droit humain. L'alimentation comme bien commun et droit humain.
L'alimentation comme bien commun et droit humain.
 
Effet de l'urbanisation sur la variabilité phénotypique d'une espèce de fourm...
Effet de l'urbanisation sur la variabilité phénotypique d'une espèce de fourm...Effet de l'urbanisation sur la variabilité phénotypique d'une espèce de fourm...
Effet de l'urbanisation sur la variabilité phénotypique d'une espèce de fourm...
 
Écologie du paysage du Montado - SALES-BAPTISTA
Écologie du paysage du Montado - SALES-BAPTISTA Écologie du paysage du Montado - SALES-BAPTISTA
Écologie du paysage du Montado - SALES-BAPTISTA
 
Biodiversité
BiodiversitéBiodiversité
Biodiversité
 
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 03. De 1936 à 1949
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 03. De 1936 à 1949 Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 03. De 1936 à 1949
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 03. De 1936 à 1949
 
Mardis de l'AIGx - Denis RUYSSCHAERTS
Mardis de l'AIGx - Denis RUYSSCHAERTSMardis de l'AIGx - Denis RUYSSCHAERTS
Mardis de l'AIGx - Denis RUYSSCHAERTS
 
Biodiversite
BiodiversiteBiodiversite
Biodiversite
 
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 05. De 1960 à 1969
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 05. De 1960 à 1969Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 05. De 1960 à 1969
Penseurs et acteurs de l’écologie et de l’altercroissance. — 05. De 1960 à 1969
 
Biodiversité & Entreprises
Biodiversité & EntreprisesBiodiversité & Entreprises
Biodiversité & Entreprises
 
Livret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien communLivret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien commun
 
Biodiversite
BiodiversiteBiodiversite
Biodiversite
 
AIGx - Herve Guyomard - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Herve Guyomard - Agriculture de l'AvenirAIGx - Herve Guyomard - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Herve Guyomard - Agriculture de l'Avenir
 
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'AvenirAIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
 
Biodiversite conference important
Biodiversite conference importantBiodiversite conference important
Biodiversite conference important
 
L'actu des éco responsables n° 10
L'actu des éco responsables n° 10L'actu des éco responsables n° 10
L'actu des éco responsables n° 10
 
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agricultureAIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
 
Biodiversité et le bien-être humain
Biodiversité et le bien-être humainBiodiversité et le bien-être humain
Biodiversité et le bien-être humain
 
20151124 Mardi AIGx Biodiversité Concept Fondateur
20151124 Mardi AIGx Biodiversité Concept Fondateur20151124 Mardi AIGx Biodiversité Concept Fondateur
20151124 Mardi AIGx Biodiversité Concept Fondateur
 
42 [pdf library]
42 [pdf library]42 [pdf library]
42 [pdf library]
 

En vedette

AIGx invitation A.G.O. 2017
AIGx invitation A.G.O. 2017AIGx invitation A.G.O. 2017
AIGx invitation A.G.O. 2017
Damien Vincke
 
Crise economique
Crise economiqueCrise economique
Crise economiqueGUO_WEN
 
список речей
список речейсписок речей
список речей
Alexandr Miroshnik
 
MIS-604Hackman-week2
MIS-604Hackman-week2MIS-604Hackman-week2
MIS-604Hackman-week2
Desarae Veit
 
Boletim O PAE MAIO 2016
Boletim O PAE MAIO 2016Boletim O PAE MAIO 2016
Boletim O PAE MAIO 2016
O PAE PAE
 
Campañas ROI&CO Julio 16
Campañas ROI&CO   Julio 16Campañas ROI&CO   Julio 16
Campañas ROI&CO Julio 16
Jonathan Flores Guzman
 
Pacientes susceptibles de cuidados paliativos
Pacientes susceptibles de cuidados paliativosPacientes susceptibles de cuidados paliativos
Pacientes susceptibles de cuidados paliativos
Elizabeth Garcia Garibay
 
Deficiencias en lecto escritura.
Deficiencias en lecto escritura.Deficiencias en lecto escritura.
Deficiencias en lecto escritura.
Alejandro Guzmán Reyna
 
La Crise De 2008
La Crise De 2008La Crise De 2008
La Crise De 2008
Régis Vansnick
 
20.Велика Британія.
20.Велика Британія.20.Велика Британія.
20.Велика Британія.
Arkusha
 
Reaching the lambda heaven
Reaching the lambda heavenReaching the lambda heaven
Reaching the lambda heaven
Víctor Leonel Orozco López
 
Колективізація України
Колективізація УкраїниКолективізація України
Колективізація України
Arkusha
 
Has Off-Grid Electrification Come of Age?
Has Off-Grid Electrification Come of Age? Has Off-Grid Electrification Come of Age?
Has Off-Grid Electrification Come of Age?
Independent Evaluation Group /World Bank Group
 
Mardis de l'AIGx - Patrick DENIS
Mardis de l'AIGx - Patrick DENISMardis de l'AIGx - Patrick DENIS
Mardis de l'AIGx - Patrick DENIS
Damien Vincke
 
Mardis de l'AIGx - décembre 2014 - Pierre DAGNELIE
Mardis de l'AIGx - décembre 2014 - Pierre DAGNELIEMardis de l'AIGx - décembre 2014 - Pierre DAGNELIE
Mardis de l'AIGx - décembre 2014 - Pierre DAGNELIE
Alain Krafft
 
Mardi AIGx Emmanuel Vanzeveren
Mardi AIGx Emmanuel VanzeverenMardi AIGx Emmanuel Vanzeveren
Mardi AIGx Emmanuel Vanzeveren
Damien Vincke
 
Mardis de l'AIGx - Patrick DUJARDIN
Mardis de l'AIGx - Patrick DUJARDINMardis de l'AIGx - Patrick DUJARDIN
Mardis de l'AIGx - Patrick DUJARDIN
Damien Vincke
 
Mardi AIGx - Christine Farcy
Mardi AIGx - Christine FarcyMardi AIGx - Christine Farcy
Mardi AIGx - Christine Farcy
Damien Vincke
 
Mardi AIGx : Smart Gastronomy Lab
Mardi AIGx : Smart Gastronomy LabMardi AIGx : Smart Gastronomy Lab
Mardi AIGx : Smart Gastronomy Lab
Damien Vincke
 
Mardi AIGx Quentin Ducenne
Mardi AIGx Quentin DucenneMardi AIGx Quentin Ducenne
Mardi AIGx Quentin Ducenne
Damien Vincke
 

En vedette (20)

AIGx invitation A.G.O. 2017
AIGx invitation A.G.O. 2017AIGx invitation A.G.O. 2017
AIGx invitation A.G.O. 2017
 
Crise economique
Crise economiqueCrise economique
Crise economique
 
список речей
список речейсписок речей
список речей
 
MIS-604Hackman-week2
MIS-604Hackman-week2MIS-604Hackman-week2
MIS-604Hackman-week2
 
Boletim O PAE MAIO 2016
Boletim O PAE MAIO 2016Boletim O PAE MAIO 2016
Boletim O PAE MAIO 2016
 
Campañas ROI&CO Julio 16
Campañas ROI&CO   Julio 16Campañas ROI&CO   Julio 16
Campañas ROI&CO Julio 16
 
Pacientes susceptibles de cuidados paliativos
Pacientes susceptibles de cuidados paliativosPacientes susceptibles de cuidados paliativos
Pacientes susceptibles de cuidados paliativos
 
Deficiencias en lecto escritura.
Deficiencias en lecto escritura.Deficiencias en lecto escritura.
Deficiencias en lecto escritura.
 
La Crise De 2008
La Crise De 2008La Crise De 2008
La Crise De 2008
 
20.Велика Британія.
20.Велика Британія.20.Велика Британія.
20.Велика Британія.
 
Reaching the lambda heaven
Reaching the lambda heavenReaching the lambda heaven
Reaching the lambda heaven
 
Колективізація України
Колективізація УкраїниКолективізація України
Колективізація України
 
Has Off-Grid Electrification Come of Age?
Has Off-Grid Electrification Come of Age? Has Off-Grid Electrification Come of Age?
Has Off-Grid Electrification Come of Age?
 
Mardis de l'AIGx - Patrick DENIS
Mardis de l'AIGx - Patrick DENISMardis de l'AIGx - Patrick DENIS
Mardis de l'AIGx - Patrick DENIS
 
Mardis de l'AIGx - décembre 2014 - Pierre DAGNELIE
Mardis de l'AIGx - décembre 2014 - Pierre DAGNELIEMardis de l'AIGx - décembre 2014 - Pierre DAGNELIE
Mardis de l'AIGx - décembre 2014 - Pierre DAGNELIE
 
Mardi AIGx Emmanuel Vanzeveren
Mardi AIGx Emmanuel VanzeverenMardi AIGx Emmanuel Vanzeveren
Mardi AIGx Emmanuel Vanzeveren
 
Mardis de l'AIGx - Patrick DUJARDIN
Mardis de l'AIGx - Patrick DUJARDINMardis de l'AIGx - Patrick DUJARDIN
Mardis de l'AIGx - Patrick DUJARDIN
 
Mardi AIGx - Christine Farcy
Mardi AIGx - Christine FarcyMardi AIGx - Christine Farcy
Mardi AIGx - Christine Farcy
 
Mardi AIGx : Smart Gastronomy Lab
Mardi AIGx : Smart Gastronomy LabMardi AIGx : Smart Gastronomy Lab
Mardi AIGx : Smart Gastronomy Lab
 
Mardi AIGx Quentin Ducenne
Mardi AIGx Quentin DucenneMardi AIGx Quentin Ducenne
Mardi AIGx Quentin Ducenne
 

Similaire à AIGx - Pierre Devillers : La crise de la biodiversité

Biodiversite en belgique
Biodiversite en belgiqueBiodiversite en belgique
Biodiversite en belgique
Bernard Leclercq
 
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenableQuelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Michel Cordier
 
Développement durable
Développement durableDéveloppement durable
Développement durableMehdi Bouriche
 
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...
Faga1939
 
L'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversitéL'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversité
Younes Trachli
 
De l'animal à l'homme - Gilles Boeuf
De l'animal à l'homme - Gilles BoeufDe l'animal à l'homme - Gilles Boeuf
De l'animal à l'homme - Gilles Boeuf
Yolaine de la Bigne
 
Echos science :La biodiversite qui nous entourent
Echos science :La biodiversite qui nous entourentEchos science :La biodiversite qui nous entourent
Echos science :La biodiversite qui nous entourentCaroline Blanc
 
Protéger la biodiversité
Protéger la biodiversitéProtéger la biodiversité
Protéger la biodiversité
Mar Tur
 
recherche ecologie - ahmed.docx
recherche ecologie - ahmed.docxrecherche ecologie - ahmed.docx
recherche ecologie - ahmed.docx
Bohmid1
 
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestresExposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Ben Cherifa Bilel
 
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtièresmém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtièresBourquin Nicolas
 
Conférence internationale grands fonds marins paris octobre 2011
Conférence internationale grands fonds marins paris octobre 2011Conférence internationale grands fonds marins paris octobre 2011
Conférence internationale grands fonds marins paris octobre 2011Musée océanographique Monaco
 
Monde 2025
Monde 2025Monde 2025
Monde 2025
Thierry Gaudin
 
7141 . aux origines coloniales de la crise ecologique 1
7141 . aux origines coloniales de la crise ecologique 17141 . aux origines coloniales de la crise ecologique 1
7141 . aux origines coloniales de la crise ecologique 1
Gian Paolo Pezzi
 
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
Faga1939
 
Futur Des Civilisations
Futur Des CivilisationsFutur Des Civilisations
Futur Des Civilisations
Michel Saloff Coste
 
L'éloge des écotaxes - Marcel Boiteux - 2004
L'éloge des écotaxes - Marcel Boiteux - 2004L'éloge des écotaxes - Marcel Boiteux - 2004
L'éloge des écotaxes - Marcel Boiteux - 2004
Joëlle Leconte
 
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
Miloé Santé
 
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatiqueLivret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
david zentao
 
Prospective du métier d'ingénieur
Prospective du métier d'ingénieurProspective du métier d'ingénieur
Prospective du métier d'ingénieur
Thierry Gaudin
 

Similaire à AIGx - Pierre Devillers : La crise de la biodiversité (20)

Biodiversite en belgique
Biodiversite en belgiqueBiodiversite en belgique
Biodiversite en belgique
 
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenableQuelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
 
Développement durable
Développement durableDéveloppement durable
Développement durable
 
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...
 
L'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversitéL'érosion de la biodiversité
L'érosion de la biodiversité
 
De l'animal à l'homme - Gilles Boeuf
De l'animal à l'homme - Gilles BoeufDe l'animal à l'homme - Gilles Boeuf
De l'animal à l'homme - Gilles Boeuf
 
Echos science :La biodiversite qui nous entourent
Echos science :La biodiversite qui nous entourentEchos science :La biodiversite qui nous entourent
Echos science :La biodiversite qui nous entourent
 
Protéger la biodiversité
Protéger la biodiversitéProtéger la biodiversité
Protéger la biodiversité
 
recherche ecologie - ahmed.docx
recherche ecologie - ahmed.docxrecherche ecologie - ahmed.docx
recherche ecologie - ahmed.docx
 
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestresExposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
Exposé sur la biodiversité des vertébrés terrestres
 
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtièresmém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
 
Conférence internationale grands fonds marins paris octobre 2011
Conférence internationale grands fonds marins paris octobre 2011Conférence internationale grands fonds marins paris octobre 2011
Conférence internationale grands fonds marins paris octobre 2011
 
Monde 2025
Monde 2025Monde 2025
Monde 2025
 
7141 . aux origines coloniales de la crise ecologique 1
7141 . aux origines coloniales de la crise ecologique 17141 . aux origines coloniales de la crise ecologique 1
7141 . aux origines coloniales de la crise ecologique 1
 
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCE...
 
Futur Des Civilisations
Futur Des CivilisationsFutur Des Civilisations
Futur Des Civilisations
 
L'éloge des écotaxes - Marcel Boiteux - 2004
L'éloge des écotaxes - Marcel Boiteux - 2004L'éloge des écotaxes - Marcel Boiteux - 2004
L'éloge des écotaxes - Marcel Boiteux - 2004
 
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
 
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatiqueLivret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
 
Prospective du métier d'ingénieur
Prospective du métier d'ingénieurProspective du métier d'ingénieur
Prospective du métier d'ingénieur
 

Plus de Damien Vincke

Mardi AIGx - Sophie Racquez
Mardi AIGx - Sophie RacquezMardi AIGx - Sophie Racquez
Mardi AIGx - Sophie Racquez
Damien Vincke
 
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc LateurAIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
Damien Vincke
 
AIGx conference biodiversité
AIGx conference biodiversitéAIGx conference biodiversité
AIGx conference biodiversité
Damien Vincke
 
Cécile Heneffe - biométhanisation - val biom
Cécile Heneffe - biométhanisation - val biomCécile Heneffe - biométhanisation - val biom
Cécile Heneffe - biométhanisation - val biom
Damien Vincke
 
A.G.O. Nationale AIGx 2016
A.G.O. Nationale AIGx 2016A.G.O. Nationale AIGx 2016
A.G.O. Nationale AIGx 2016
Damien Vincke
 
201406 - AIGx - Julie Morin-Rivat
201406 - AIGx - Julie Morin-Rivat201406 - AIGx - Julie Morin-Rivat
201406 - AIGx - Julie Morin-Rivat
Damien Vincke
 
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'AvenirAIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
Damien Vincke
 
AIGx - Yves Somville - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Yves Somville - Agriculture de l'AvenirAIGx - Yves Somville - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Yves Somville - Agriculture de l'Avenir
Damien Vincke
 
AIGx - Timothy Hall - Determinants for Future Agriculture
AIGx - Timothy Hall - Determinants for Future AgricultureAIGx - Timothy Hall - Determinants for Future Agriculture
AIGx - Timothy Hall - Determinants for Future Agriculture
Damien Vincke
 
20150526 Mardi AIGx Gestion Participative
20150526 Mardi AIGx Gestion Participative20150526 Mardi AIGx Gestion Participative
20150526 Mardi AIGx Gestion Participative
Damien Vincke
 
20150929 Mardi AIGx PBE
20150929 Mardi AIGx PBE20150929 Mardi AIGx PBE
20150929 Mardi AIGx PBE
Damien Vincke
 
20151027 Mardi AIGx Recrutement
20151027 Mardi AIGx Recrutement20151027 Mardi AIGx Recrutement
20151027 Mardi AIGx Recrutement
Damien Vincke
 
AIGx conference avenir agriculture
AIGx conference avenir agricultureAIGx conference avenir agriculture
AIGx conference avenir agriculture
Damien Vincke
 
Peyresq_2015
Peyresq_2015Peyresq_2015
Peyresq_2015
Damien Vincke
 
ReF - OH - Matériels libres et brevets - Pierre-Olivier Bourge (PICARRE)
ReF - OH - Matériels libres et brevets - Pierre-Olivier Bourge (PICARRE)ReF - OH - Matériels libres et brevets - Pierre-Olivier Bourge (PICARRE)
ReF - OH - Matériels libres et brevets - Pierre-Olivier Bourge (PICARRE)
Damien Vincke
 
Mardi Aigx avril 2015 Laurence Lambert
 Mardi Aigx avril 2015 Laurence Lambert Mardi Aigx avril 2015 Laurence Lambert
Mardi Aigx avril 2015 Laurence Lambert
Damien Vincke
 
Mardi Aigx mars 2015 Eric Lardinois
Mardi Aigx mars 2015 Eric LardinoisMardi Aigx mars 2015 Eric Lardinois
Mardi Aigx mars 2015 Eric Lardinois
Damien Vincke
 
Mardi_aigx_20150127_baeten_blue_economy
Mardi_aigx_20150127_baeten_blue_economyMardi_aigx_20150127_baeten_blue_economy
Mardi_aigx_20150127_baeten_blue_economy
Damien Vincke
 
Mardis de l'AIGx - Frédéric CHOME
Mardis de l'AIGx - Frédéric CHOMEMardis de l'AIGx - Frédéric CHOME
Mardis de l'AIGx - Frédéric CHOME
Damien Vincke
 

Plus de Damien Vincke (19)

Mardi AIGx - Sophie Racquez
Mardi AIGx - Sophie RacquezMardi AIGx - Sophie Racquez
Mardi AIGx - Sophie Racquez
 
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc LateurAIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
 
AIGx conference biodiversité
AIGx conference biodiversitéAIGx conference biodiversité
AIGx conference biodiversité
 
Cécile Heneffe - biométhanisation - val biom
Cécile Heneffe - biométhanisation - val biomCécile Heneffe - biométhanisation - val biom
Cécile Heneffe - biométhanisation - val biom
 
A.G.O. Nationale AIGx 2016
A.G.O. Nationale AIGx 2016A.G.O. Nationale AIGx 2016
A.G.O. Nationale AIGx 2016
 
201406 - AIGx - Julie Morin-Rivat
201406 - AIGx - Julie Morin-Rivat201406 - AIGx - Julie Morin-Rivat
201406 - AIGx - Julie Morin-Rivat
 
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'AvenirAIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
 
AIGx - Yves Somville - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Yves Somville - Agriculture de l'AvenirAIGx - Yves Somville - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Yves Somville - Agriculture de l'Avenir
 
AIGx - Timothy Hall - Determinants for Future Agriculture
AIGx - Timothy Hall - Determinants for Future AgricultureAIGx - Timothy Hall - Determinants for Future Agriculture
AIGx - Timothy Hall - Determinants for Future Agriculture
 
20150526 Mardi AIGx Gestion Participative
20150526 Mardi AIGx Gestion Participative20150526 Mardi AIGx Gestion Participative
20150526 Mardi AIGx Gestion Participative
 
20150929 Mardi AIGx PBE
20150929 Mardi AIGx PBE20150929 Mardi AIGx PBE
20150929 Mardi AIGx PBE
 
20151027 Mardi AIGx Recrutement
20151027 Mardi AIGx Recrutement20151027 Mardi AIGx Recrutement
20151027 Mardi AIGx Recrutement
 
AIGx conference avenir agriculture
AIGx conference avenir agricultureAIGx conference avenir agriculture
AIGx conference avenir agriculture
 
Peyresq_2015
Peyresq_2015Peyresq_2015
Peyresq_2015
 
ReF - OH - Matériels libres et brevets - Pierre-Olivier Bourge (PICARRE)
ReF - OH - Matériels libres et brevets - Pierre-Olivier Bourge (PICARRE)ReF - OH - Matériels libres et brevets - Pierre-Olivier Bourge (PICARRE)
ReF - OH - Matériels libres et brevets - Pierre-Olivier Bourge (PICARRE)
 
Mardi Aigx avril 2015 Laurence Lambert
 Mardi Aigx avril 2015 Laurence Lambert Mardi Aigx avril 2015 Laurence Lambert
Mardi Aigx avril 2015 Laurence Lambert
 
Mardi Aigx mars 2015 Eric Lardinois
Mardi Aigx mars 2015 Eric LardinoisMardi Aigx mars 2015 Eric Lardinois
Mardi Aigx mars 2015 Eric Lardinois
 
Mardi_aigx_20150127_baeten_blue_economy
Mardi_aigx_20150127_baeten_blue_economyMardi_aigx_20150127_baeten_blue_economy
Mardi_aigx_20150127_baeten_blue_economy
 
Mardis de l'AIGx - Frédéric CHOME
Mardis de l'AIGx - Frédéric CHOMEMardis de l'AIGx - Frédéric CHOME
Mardis de l'AIGx - Frédéric CHOME
 

AIGx - Pierre Devillers : La crise de la biodiversité

  • 1. Crise de la biodiversité Crise de la conservation Pierre DEVILLERS - Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique
  • 2. Biodiversité = la variété et la variabilité du monde vivant 1. diversité des espèces, c à d de chaque manifestation indépendante du processus évolutif 2. diversité des populations dont dépend le potentiel adaptatif et colonisateur des espèces 3. diversité des communautés, réseau d'interactions entre espèces à la base des paysages Trois composantes
  • 3. Conservation de la nature La préservation des espèces animales et végétales, ainsi que la conservation de l‘intégrité écologique de leurs habitats naturels ou de substitution, source d’inspiration, de fascination, de réflexion, de joies et de bien-être pour l’humanité. C’est une préoccupation surtout culturelle, intellectuelle, philosophique et esthétique. La nature offre un champ sans parallèle à la plus cardinale des vertus, la curiosité : « La civilisation a ses racines dans la nature, qui a modelé la culture humaine et influé sur toutes les œuvres artistiques et scientifiques, et c’est en vivant en harmonie avec la nature que l’homme a les meilleures possibilités de développer sa créativité, de se détendre et d’occuper ses loisirs . » Charte mondiale de la nature, 1982
  • 4. Le déroulement du phénomène évolutif sur terre est un processus historique, unique, non-prévisible, caractérisé par l'alternance de périodes de croissance de la diversité biologique et de périodes courtes d'extinction massive.
  • 5. Les crises d’extinction sont exogènes, quand leur déclencheur est extérieur au processus vivant, ou endogènes, engendrées par l’évolution biologique elle-même.
  • 6. Stromatolites Cyanobacteria Les traces d’extinctions massives s’observent dès la fin de l’archéen, il y a 2500 millions d’années La crise de l’oxygène
  • 7. « Snowball earth » Au Protérozoïque, plusieurs grandes glaciations, accompagnées d’extinctions massives
  • 8. Cinq grandes extinctions ont ponctué l’éon phanérozoïque, c’est-à-dire les 540 derniers millions d’années, la plus intense, celle du Permien, la mieux connue, celle du Crétacé, qui a fait disparaître les grands dinosaures. Perm DevSil Perm
  • 9. Espèces marines - 96% Vertébrés terrestres - 70% Insectes - 83% - 96 % - 70 % 3ème: la grande extinction du Permien Estimations: 200 000 ans ou 1 million Paroxysme 20 000 ans
  • 10. Témoin actuel, les trapps [escaliers] de Sibérie, plateaux basaltiques dont la formation, étalée sur un million d’années date en effet de la charnière Permien-Trias.
  • 11. - 75 % La cinquième extinction: l’extinction K-T
  • 12. Durant les périodes d’extinction massive, les espèces qui survivent sont sélectionnées en fonction de critères qui diffèrent fondamentalement de ceux qui agissent lors de périodes de croissance. Les grands vertébrés sont la composante de la biodiversité qui souffre le plus des crises d’extinction récente et actuelle. Plusieurs facteurs de vulnérabilité: - Grande exigence d’espace, - Dépendance d’une complémentarité des habitats - Stratégies reproductives de type K Les crises d’extinction sont courtes à l’échelle géologique, de l’ordre du million d’années ou moins. Mais le rebond de diversité qui les suit prend des dizaines voire des centaines de millions d’années.
  • 14. La sixième extinction : La grande extinction de l’anthropocène
  • 15. Le monde actuel est confronté à une perte massive de diversité biologique, une crise caractérisée par un taux d'extinction de l'ordre de 0,001/an un taux au moins comparable, probablement supérieur, à celui des crises les plus sévères de l’histoire de la vie.
  • 18. Anthony D. Barnosky 2008. Megafauna biomass trade-off as a driver of Quaternary and future extinctions. Proceedings of the National Academy of Sciences. Première phase d’extinction affectant la mégafaune: À la fin de la dernière glaciation
  • 19. à la fragilisation due au changement climatique rapide, avec la nécessité d’adaptation à un environnement bouleversé. Superposition des pressions de l’ expansion humaine
  • 20.
  • 21. Deuxième phase d’extinction : Commence avec la revolution industrielle. S’accélère actuellement. Provoquée par la croissance démographique et économique humaine. Risque, comme pour la première, de conjonction avec un changement climatique, encore plus rapide, et engendré cette fois par la croissance elle-même, d’où effet cumulatif.
  • 22.
  • 23. Cette crise est d’origine humaine, et l’homme a le pouvoir d’altérer son issue. Pourtant l’érosion catastrophique du patrimoine naturel n’est, ni enrayé, ni même ralenti. Des données scientifiques sont accumulées documentant la perte d’espèces et d’habitats, mais les actions nécessaires ne suivent pas. Des objectifs louables sont établis mais les mesures pour les rendre crédibles ne sont pas envisagés. Dauphin du Yangtze, éteint en 2007
  • 24. La crise de la biodiversité n'est pas nécessairement une menace pour le devenir à long terme du processus vivant. Le processus évolutif reprend généralement dans les 10 à 100 millions d’années après une phase d’extinction majeure. Mais pour nous et nos enfants, elle entraîne un appauvrissement et une banalisation irrémédiables de notre monde.
  • 25. Exploitation directe – Chasse Essentielle dans la première phase Longtemps active Causes proximales
  • 26. Causes proximales Perte, dégradation, fragmentation de l’habitat Dominante dans cette deuxième phase. Maximale dans les dernières décennies
  • 27. Perte d’habitat: - Déforestation
  • 28. - nouvelles sources d’énergie, surconsommatrices d’espace
  • 29. En outre la fragmentation des habitats crée des obstacles insurmontables à l’adaptation des espèces aux changements climatiques rapides induits par les activités humaines.
  • 30. Causes sous-jacentes Interconnectées dans la mesure où le succès du système à besoin de la croissance démographique. Croissance démentielle de la population humaine. Modèle socio-économique dominant.
  • 31. Croissance démographique Février 2017: 7.5 billions Croissance depuis le 1 janvier: 11.8 millions
  • 33.
  • 34.
  • 35.
  • 37. “ world population can be expected to increase from the current 7.2 billion people to 9.6 billion in 2050 and 10.9 billion in 2100 “ World Population Stabilization Unlikely This Century Gerland et al. 2014. Science: 346(6206): 234-237
  • 38.
  • 39. Et Dieu les bénit, et leur dit : Croissez, et multipliez, et remplissez la terre; et l'assujettissez, et dominez sur les poissons de la mer, et sur les oiseaux des cieux, et sur toute bête qui se meut sur la terre. Genèse 1: 28
  • 40.
  • 41. La croissance de la population est le signe du succès et la porte nécessaire à une exploitation plus efficace des ressources de la terre. Hayek, 1991
  • 43. Claude Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon 1760 - 1825 Socialisme: système économique basé sur la propriété sociale (coopérative, état) des moyens de production et la gestion coopérative, planifiée de l’économie, avec comme objectif la satisfaction des besoins. Capitalisme: système économique basé sur la propriété privée des moyens de production et de la plupart des ressources naturelles, avec comme objectif la recherche du profit. Ses composantes centrales sont l'accumulation du capital, les marchés compétitifs et un système de prix. Adam Smith 1776 Évolution de la pensée économique occidentale: les origines
  • 44. XIX e siècle Capitalisme sauvage - Laissez-faire – Marché libre, sans intervention -Exploitation du travail - Dumping et monopoles - Cycles de prospérité et de crises - Attribuées à la surproduction par impécuniarité David Ricardo L’Irlande de la famine des pommes-de-terre devint le laboratoire du nouvel enthousiasme victorien pour les principes du libre marché – The Economist.
  • 45. Théoriciens du socialisme, mouvements sociaux 1867 - 1868 - 1894 Capitalisme sauvage Engels 1820 – 1895 - Marx, 1818-1883
  • 46. 1864 John Muir, Yosemite Grant : Espace protégé destiné à la survie d'une espèce 1872 Parc National du Yellowstone 1901 Theodore Roosevelt élu président: U.S. Forest Service, 51 Federal Bird Reservations, 4 National Game Preserves, 150 National Forests, 5 National Parks, and 18 National Monuments. Au cours de son mandat, Ted Roosevelt protégea environ 1,000,000 km2 de territoire public. “The conservation of natural resources is the fundamental problem. Unless we solve that problem it will avail us little to solve all others.” — Theodore Roosevelt 1907 1843 C’est à l’école de Fontainebleau, Barbizon que l’on attribue le premier énoncé d’un principe de sélection régulée et documentée des sites protégés et la création des premières réserves naturelles.
  • 47. Jean Massart Inventaire des sites de grand intérêt scientifique nécessitant une protection urgente: "Pourquoi il faut protéger la nature" Hautes-Fagnes Fanges de la Forêt de St-Hubert Bois et pelouses à Torgny et Lamorteau Marécages de la Semois Champ de tir de Lagland Bruyères sur sables de Metzert Cron de Montauban 1912
  • 49. Friedrich Hayek: - forces du marché dépassent la raison humaine - seul véritable vote démocratique, seule liberté, celle de l’acheteur - donc toute régulation est inacceptable - crises doivent être subies John Maynard Keynes: - le cycle du marché ne se stabilise pas naturellement - excès d’épargne provoque crise et perte d’emploi - nécessité de régulation - politique de dépenses publiques en période de crise Première Guerre Mondiale 1920 1929
  • 51. Deuxième Guerre Mondiale Crise de 1929 1930 1936 1933
  • 52. Les Trente Glorieuses 1946 Le capitalisme régulé conçu par Keynes produit entre 1946 et 1975 une période de forte croissance économique mais aussi d'amélioration rapide et substantielle des conditions de vie dans la grande majorité des pays développés. Croissance économique et augmentation de la prospérité paraissent et sont en phase. Les inégalités diminuent. Les limites entre capitalisme régulé et socialisme s’estompent – Social- démocratie (ex en 1959 le SDP allemand renonce aux principes économiques du socialisme).
  • 53. Dans les années 70 la croissance s’essouffle, rendant la gestion du modèle plus difficile. Et le coût environnemental exorbitant de l’exploitation effrénée des ressources commence a être mesuré
  • 54. Prise de conscience des années 1950 – 1970 Limites de la croissance
  • 55. Dennis L. Meadows 1972 – La population mondiale, l’industrialisation, la pollution, la production de nourriture, la consommation des ressources croissent exponentiellement. La capacité de la technologie à augmenter la disponibilité des ressources ne croît que linéairement
  • 57. Un appel à la fois rationnel et émotionnel 1962 1965 « A l’époque contemporaine, la situation atteint un degré de gravité inégalé jusqu’à présent. L’homme de civilisation industrielle a maintenant pris possession de la totalité du globe. Nous assistons à une véritable explosion démographique, sans équivalent dans l’histoire de l’humanité …»
  • 58. 1962: First IUCN World Parks Congress, Seattle "National parks and reserves are an integral aspect of intelligent use of natural resources. It is the course of wisdom to set aside an ample portion of our natural resources as national parks and reserves, thus ensuring that future generations may know the majesty of the earth as we know it today." PRESIDENT JOHN F. KENNEDY (1917-1963) First World Conference on National Parks, 23 June 1962
  • 59. Biologie de la Conservation Michael Soulé, 1978 • Science récente et multidisciplinaire développée en réponse à la crise de la biodiversité • Evaluation de l’impact des activités humaines et conception de mesures correctrices • Etudie les populations, évolution, écologie, éthologie • Evalue les risques d’extinction des populations et des espèces et les processus de dégradation des communautés.
  • 60. 1970-1971 First European Nature Conservation Year, Council of Europe . First environment ministries (Bavaria, UK, France). Ramsar Convention on Wetlands. MAB Programme of UNESCO. 1972-1973 United Nations Conference on the Human Environment, Stockholm, 1972 United Nations Environment Programme (UNEP) founded. The Club of Rome publishes its report Limits to Growth, prepared by MIT Protection of the World Cultural and Natural Heritage (UNESCO 1972). Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora (CITES), 1973. First Environmental Action Programme 1973-1976 of the EEC. 1974-1979 – Conventions de l’ONU Protection of the Mediterranean Sea Against Pollution (Barcelona, 1976) Conservation of European Wildlife and Natural Habitats (Bern, 1979) Convention on Migratory Species (Bonn, 1979) 1982 : Charte mondiale pour la nature (Assemblée générale de l’ONU) Les années d’or de la conservation
  • 61. L’Assemblée générale, Consciente que: (a) L’humanité fait partie de la nature et la vie dépend du fonctionnement ininterrompu des systèmes naturels qui sont la source d’énergie et de matières nutritives, (b) La civilisation a ses racines dans la nature, qui a modelé la culture humaine et influé sur toutes les œuvres artistiques et scientifiques, et c’est en vivant en harmonie avec la nature que l’homme a les meilleures possibilités de développer sa créativité, de se détendre et d’occuper ses loisirs, Convaincue que: (a) Toute forme de vie est unique, et mérite d’être respectée, quelle que soit son utilité pour l’homme Adopte, à ces fins, la présente Charte mondiale de la nature, qui proclame les principes de conservation ci-après Les écosystèmes et les organismes, de même que les ressources terrestres, marines et atmosphériques qu’utilise l’homme, seront gérés de manière à assurer et maintenir leur productivité optimale et continue, mais sans compromettre pour autant l’intégrité des autres écosystèmes ou espèces avec lesquels ils coexistent. A/RES/37/7 48th plenary meeting 28 October 1982 Charte mondiale de la nature, adoptée le 28 octobre 1982 par l’Assemblée Générale des Nations Unies à sa 48e séance plénière
  • 62. Recherche du “capitalisme pur” 1979 élection de Margaret Thatcher 1981 élection de Ronald Reagan Dix ans plus tard le monde bascule: Les investisseurs assument sans complexe les externalités sans lesquelles ils estiment que le capitalisme n’est pas rentable. Michael Stewart, conseiller économique du Premier Ministre Harold Wilson écrit, en 1967 : La théorie de Keynes exige une modification révolutionnaire des relations existant entre le gouvernement et l’économie. Bien des gens ont trouvé cette modification très difficile à accepter. Aux Etats-Unis, les idées de Keynes ne sont entrées en application qu’il y a peu d’années ; et même en Grande-Bretagne, où leur victoire est déjà plus ancienne, on assiste encore de temps en temps à quelques combats d’arrière-garde. En réponse à la “nouvelle gauche” libertaire et contestataire: 1960s le triomphe de Keynes est total
  • 63. Cette “révolte” consiste à, sous prétexte de retrouver la prospérité des 30 glorieuses, supprimer les mécanismes qui l’avaient permise. Il aurait fallu au contraire renforcer les mécanismes régulateurs et les orienter vers la correction des dommages écologiques.
  • 64. « La seule motivation pour la créativité humaine est la recherche du profit » « La civilisation est née de l’acquisition de la propriété privée, conduisant au commerce et au système capitaliste, le plus parfait connu » « Les lois du marché sont celles qui ont guidé l’évolution et la civilisation y est donc adaptée; interférer détruirait la civilisation. Le marché doit être totalement dérégulé » « Les traditions sont l’expression de cette adaptation; l’ordre social et des familles ne doit donc pas être altéré » « Les inégalités sociales ne posent aucun problème » « La croissance de la population est le signe du succès et la porte nécessaire à une exploitation plus efficace des ressources de la terre »
  • 65. La révolution friedmanienne des années 1980, née dans certaines universités américaines, et facilitée par l’arrivée au pouvoir de Reagan et Thatcher, amorce un changement profond de système de valeurs, remplaçant un humanisme encore largement enraciné dans la nature et soucieux du bien-être et de l’épanouissement social par la primauté absolue et exprimée de la recherche du pur profit, érigée en dogme. Son succès idéologique a emprisonné la quasi-totalité du monde dans un capitalisme dérégulé qui ne peut fonctionner qu’en externalisant ses coûts sociaux et environnementaux. Il en a résulté la croyance en la possibilité et la nécessité d’une croissance économique infinie et l’abandon des efforts de limitation de la croissance démographique.
  • 66.
  • 67. Mythes: Libre choix de l’acheteur
  • 69. Le produit intérieur brut (Gross Domestic Product), principal indicateur économique de la production réalisée à l’intérieur d'un pays. Le PIB / hab est souvent considéré comme une mesure du niveau de vie Jackson, 2009: Au-delà d’un certain seuil le bien-être ne dépend pas du PIB Mythes: La croissance est necessaire à la prospérité Galbraith, 1958: dans les sociétés affluentes, la croissance économique, comme la croissance de la population, n’apporte pas d’augmentation du bien-être et n’est utile – et nécessaire – qu’à l’accumulation du profit capitaliste. Le produit intérieur brut (Gross Domestic Product), principal indicateur économique de la production réalisée à l’intérieur d'un pays. Le PIB / hab est souvent considéré comme une mesure du niveau de vie
  • 70. …dans un monde fini Mythes: Croissance infinie …
  • 71. Prospérité sans croissance: La transition vers une économie durable Jackson montre que: -- aucun cas de découplage absolu n’existe; on utilise peut-être moins de ressources par unité de biens produits mais on produit plus de biens -- même les cas apparents de découplage relatif sont généralement artificiels La solution miracle: « le découplage » - une plus grande efficacité permet de produire plus de richesse en utilisant moins de ressources . Mythes: Le découplage
  • 73.
  • 74. The World Conservation Strategy 1980 1992 C’est dans ce courant que s’inscrit l’approche utilitariste de la conservation de la nature
  • 75.
  • 76. • Perte du lien affectif du public avec la nature. • Perte du support de l’opinion pour la conservation . • Désengagement des autorités et réduction de leurs efforts • Assaut redoublé des intérêts mercantiles contre les instruments existants • Accélération de la dégradation du patrimoine naturel. Braconnage de rhinocéros en Afrique du sud de 2007 à 2014 (WWF) Conséquences pour la conservation du patrimoine naturel:
  • 77. “The economic system which we have today with its mad emphasis on growth at all costs spells doom for the world’s wildlife and wild places. According to the Zoological Society of London’s recent study, wildlife populations “from elephants to otters” have halved in 40 years. Rich countries are “outsourcing biodiversity loss” to the developing world by importing products such as palm oil which is grown in poorer countries where forests are cleared for agriculture” Stanley Johnson, 2014 UNEP/CMS ambassador Membre honoraire (conservateur) du Parlement Européen dans une analyse de:
  • 78. 2016 élection de Donald Trump, Mike Pence Paul Ryan de facto chef de Gouvernement Le projet socio-économique de Paul Ryan: détaxer les très-riches pour qu’ils alimentent la consommation et créent des emplois sous-payés par les employeurs et financés par la communauté. Son administration: un climatoseptique à l’Environnement, un apôtre de l’exploitation industrielle des Parcs Nationaux à leur tête, une adversaire obsessionnelle de l’école publique à l’Instruction Publique.
  • 81.
  • 82. S’engager sans ambiguïté - En encourageant les efforts de limitation de la population, où que ce soit dans le monde, et en expliquant les bénéfices d’une démographie post-industrielle, déjà bien compris en Asie, plutôt qu’en se lamentant sur les “problèmes” du “vieillissement de la population”. - En faisant le choix de soutenir les énergies à faible impact en terme de surface. - En dénonçant la responsabilité entière du capitalisme dérégulé de Friedman - Reagan – Thatcher - Ryan dans la crise de la biodiversité, et l’impossibilité de l’arrêter tant que ce modèle reste imposé.
  • 83. - En contribuant à définir un autre modèle, fondé sur d’autres valeurs que le profit. - Ce modèle devrait s’inspirer de John Maynard Keynes pour un retour à l’intervention de la chose publique et du bien public dans l’économie, tenir compte de la limitation des ressources et de l’absurdité d’une croissance infinie dans un monde fini, et se souvenir de Marcuse qui montrait que le progrès de la technologie aurait du affranchir l’homme de la nécessité du travail, en tout cas du travail aliénant. - Un modèle de société soutenable ne demande pas nécessairement de sacrifices. Il faut, dans un premier temps, se débarrasser de tous les biens de consommation inutiles à la prospérité, correspondant à des besoins créés par la publicité pour soutenir la production, comme l’avait très bien expliqué John Kenneth Galbraith dès 1968.
  • 84.
  • 85. Changer le cours des choses Est-ce possible ?
  • 86.
  • 87. Milton Friedman a fait basculer le monde en 10 ans Par les universités Peut-être peut-on renverser le phénomène en 20 ans. Par les universités?
  • 88. Pour les acteurs de la conservation : Ré-enchanter la nature et sa protection.
  • 89. Il faut recentrer le débat sur le patrimoine naturel lui-même et ce qu’il apporte en termes de richesse culturelle et de qualité de vie. Reparler de la beauté de la nature, de sa valeur patrimoniale, esthétique, affective, inspiratrice. Moins d’économie, moins d’obsession monétaire, moins de pusillanimité scientifique, plus d’émotion, de curiosité, de vision, de passion, d’appel aux sentiments.
  • 90. “The EU Habitats and Species Directive 1992 (council directive 92/43/EEC) and Birds Directive 1979 (council directive 79/409/EEC) are the most powerful pieces of conservation law in Europe” (Birdlife) Utiliser au mieux les instruments qui subsistent des années d’or
  • 91. The two NATURE DIRECTIVES of the European Union COUNCIL DIRECTIVE 79/409/EEC of 2 April 1979 on the CONSERVATION OF WILD BIRDS COUNCIL DIRECTIVE 92/43/EEC of 21 May 1992 on the CONSERVATION OF NATURAL HABITATS AND OF WILD FAUNA AND FLORA are outstanding pieces of legislation, without parallel anywhere else in the world. They were pioneering instruments in their time, reflecting the proactive, courageous and visionary attitude of the Commission and its environment Directorate in matters of conservation of the natural heritage. They remain fully effective and unequalled.
  • 92. -- Ces méthodes ont rencontré de grands succès mais les instruments qui les ont générées sont menacées partout par l’idéologie économique dominante
  • 93. Créer, restaurer, gérer des zones protégées charismatiques. "National parks and reserves are an integral aspect of intelligent use of natural resources. It is the course of wisdom to set aside an ample portion of our natural resources as national parks and reserves, thus ensuring that future generations may know the majesty of the earth as we know it today."
  • 94. 28 km2 28 km2 Damaliscus dorcas • Abondant début XIXème • 17 survivants en 1931 • Création du parc • 84 en 1960 avant translocation • Aujourd'hui 3 000 dans le parc • 18 000 en Afrique du Sud
  • 95. Addo Elephant NP 1640 km² - projet de 3600 km² 1931: 11 Éléphants du Cap survivants. Aujourd’hui plus de 450 éléphants Que faire?
  • 96. Concevoir des programmes de restauration d’espèces patrimoniales Falco naumanni
  • 98. Equus przewalskii Procéder à des réintroductions ou renforcements d’espèces emblématiques
  • 99.
  • 100. “a bold vision, ambitious goals” Sans doute entreprendre des projets plus ambitieux
  • 101.
  • 103.
  • 104. The large herbivore initiative
  • 105. 50 % E.O. Wilson dans “The Future of Life” : “Nature needs half” Ce sont des efforts considérables qui nécessitent un large appui, un élan, un engagement public.
  • 106. Le développement d’activités d’ observation de la faune est un élément essentiel des programmes, ainsi que le développement d’activités associées, promotion de l’art et de l'artisanat local, réhabilitation de techniques ancestrales.
  • 107. Les espèces emblématiques sont la clé de la conservation des biotopes Elles sont les porteuses de l’identité et de la valeur d’un site naturel Les sites d’importance culturelle sont intimement liés à l’environnement dans lequel ils sont situés - La préservation de cet environnement est indispensable à leur compréhension. Malheureusement, de nombreux sites naturels et culturels ont aujourd’hui perdu leurs espèces emblématiques, d’où la nécessité de restauration. Rétablissement du lien entre patrimoines culturel et naturel.