SlideShare une entreprise Scribd logo
LES BONNES PRATIQUES DE
FABRICATION PARTIE 1
www.um6ss.ma
Pr Jaouad AKRIM
Module: Pharmacotechnie
Elément de Module: Qualitologie
Chapitre: LES BONNES PRATIQUES DE FABRICATION PARTIE 1
Semestre: S7
Année scolaire: 20-21
OBJECTIFS
- Connaître et comprendre la terminologie autour
des BPF et des médicaments.
- Connaître le cycle de vie d’un médicament.
• Connaitre les (09) Chapitres des BPF des mdts.
• Connaitre les (20) lignes directrices.
26/10/2020 2
SOMMAIRE
• HISTORIQUE / INTRODUCTION
• RAPPELS ET DEFINITIONS
• ASPECTS REGLEMENTAIRES
• APPROCHE DÉTAILLÉE DES DIFFÉRENTS POINTS DES
BPF DES MEDICAMENTS
26/10/2020 3
Janvier 1989: La CEE s’est dotée d’un guide des BPF des mdts.
01 janvier 1992: m.e.o d’une directive de la CEE qui a établis les principes
et les lignes directrices des BPF des mdts.
Decembre 1992: Loi: Fabrication des mdts doit etre réalisée en conformité
avec les BPF dont les principes sont défini par arrété du ministre chargé de la
santé.
Janvier 1993: création de l’Agence du Mdt, élabore une nouvelle édition du
guide des BPF, sera régulierement révisée.
Au Maroc, la C.M 36 du 31/7/95 obligation de l’adoption et du respect des
BPF Europeennes par tous les établissements marocains.
26/10/2020 4
HISTORIQUE
INTRODUCTION
• Notion d’assurance de la qualité
• Référentiel réglementaire opposable (INSPECTION)
• Disponibles uniquement en format PDF téléchargeables
sur le site internet de la Commission européenne
(absence de publication d’un document papier).
• Guide en perpétuelle évolution
26/10/2020 5
INTRODUCTION
26/10/2020 6
• L'industrie pharmaceutique se situe à un haut niveau d'assurance de la qualité
dans le développement, la fabrication et le contrôle des médicaments.
• Un système d’AMM des médicaments garantit que tous les médicaments
commercialisés ont été évalués par une autorité compétente .
• Conformité avec les normes de sécurité, de qualité et d'efficacité.
• Un système d'autorisation de fabrication garantit que les médicaments
autorisés ne sont fabriqués que par des fabricants titulaires d'une autorisation
et dont les activités font l'objet d'inspections régulières de la part des
autorités compétentes.
• Le guide des BPF est destiné à servir de référence lors de l’examen des
demandes d’autorisation de fabrication et lors de l’inspection des fabricants
de médicaments.
INTRODUCTION
26/10/2020 7
• Le guide des BPF est constitué en chapitres et lignes directrices.
• le texte détaille les points importants qui doivent être considérés par les
fabricants lors de toutes les activités de fabrications, contrôles et
conditionnement.
• Les 9 chapitres du guide, traitent des questions d'ordre général concernant
les BPF.
• les 20 lignes directrices particulières apportant des éléments
complémentaires dans certains domaines d'activité plus spécifiques.
• Certains types de fabrications sont concernés par plusieurs lignes directrices
particulières (par exemple, la ligne directrice sur les préparations stériles et
sur les médicaments radiopharmaceutiques ou les médicaments biologiques).
RAPPELS ET DEFINITIONS
DEFINITION DU MEDICAMENT
« On entend par "médicament", au sens de la présente loi, toute
substance ou composition présentée comme possédant des propriétés
curatives ou préventives à l'égard des maladies humaines ou animales,
ainsi que tout produit pouvant être administré à l'homme ou à l'animal
en vue d'établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou
modifier leurs fonctions organiques. »
26/10/2020 8
RAPPELS ET DEFINITIONS
DEFINITION DU PRINCIPE ACTIF
« Tout composant d’un médicament qui est destiné à
exercer une action pharmacologique ou un autre effet
direct en rapport avec le diagnostic, le traitement ou la
prévention d’une maladie ou à agir sur la structure ou
les fonctions de l’organisme humain ou animal par des
moyens pharmacologiques. »
26/10/2020 9
RAPPELS ET DEFINITIONS
26/10/2020 10
ASPECTS REGLEMENTAIRES
26/10/2020 11
Article 20 : La fabrication de tout médicament doit être effectuée dans le
respect des règles de bonnes pratiques de fabrication et de distribution
édictées par l’administration après avis du conseil national de l’ordre des
pharmaciens.
Article 51 : La conservation et le transport des médicaments ainsi que la
destruction, des médicaments impropres à la consommation doivent être
effectués dans le respect des règles de bonnes pratiques de fabrication.
Article 80 : Les établissements pharmaceutiques doivent fonctionner dans des
conditions offrant toutes les garanties pour la santé publique et la préservation
de l'environnement conformément aux textes législatifs et réglementaires en
vigueur. Ils doivent se conformer aux règles de bonnes pratiques de fabrication
et de distribution des médicament.
Dahir n° 1-06-151 du 30 chaoual 1427 (22 novembre 2006)
portant
promulgation de la loi n° 17-04 portant code du
médicament et de la pharmacie.
APPROCHE DÉTAILLÉE DES DIFFÉRENTS POINTS
DES BPF / GMP
26/10/2020 12
PARTIE I
• BONNES PRATIQUES DE FABRICATION DES MEDICAMENTS A USAGE
HUMAIN
PARTIE II
• BONNES PRATIQUES DE FABRICATION POUR LES SUBSTANCES
ACTIVES UTILISEES COMME MATIERES PREMIERES DANS LES
MEDICAMENTS
PARTIE III
• DOCUMENTS RELATIFS AUX BONNES PRATIQUES DE FABRICATION
(documents ayant un lien avec les BPF et qui clarifient des attentes
réglementaires tout en n’étant pas opposables (état des lieux,
documents ICH Q9 et ICH Q10 venant notamment en appui du
chapitre 1 de la partie I)
26/10/2020 13
PARTIE I : BONNES PRATIQUES DE FABRICATION DES MEDICAMENTS A USAGE
HUMAIN
26/10/2020 14
1. GESTION DE LA QUALITE
2. PERSONNEL
3. LOCAUX ET MATERIEL
4. DOCUMENTATION
5. PRODUCTION
6. CONTRÔLE DE LA QUALITE
7. ACTIVITES EXTERNALISEES
8. RELAMATIONS ET RAPPELS DES MEDICAMENTS
9. AUTOINSPECTION
26/10/2020 15
• LD 1: FABRICATION DES MEDICAMENTS STERILES
• LD 2: FABRICATION DES MEDICAMENTS BIOLOGIQUES A USAGE HUMAIN
• LD 3: FABRICATION DES MEDICAMENTS RADIOPHARMACEUTIQUES
• LD 4 et LD 5: SANS OBJET
• LD 6: FABRICATION DES GAZ MEDICAUX
• LD 7: FABRICATION DES MEDICAMENTS A BASE DE PLANTES
• LD 8: ECHANTILLONAGE DES MATIERES PREMIERES ET DES ARTICLES DE CONDTIONNEMENT
• LD9 : LIQUIDES CREMES POMMADES
• LD 10: FABRICATION DES PREPARATIONS PRESSURISEES EN AEROSOL A INHALER
PRESENTEES EN RECIPIENTS MUNIS D’UNE VALVE DOSEUSE:
• LD 11: SYSTEMES INFORMATISES
• LD 12; UTILISATION DES RAYONNEMENTS IONISANTS DANS LA FABRICATION DES MDTS
• LD 13: FABRICATION DES MEDICAMENTS EXPERIMENTAUX
• LD 14: FABRICATION DES MEDICAMENTS DERIVES DU SANG OU DU PLASMA HUMAIN:
• LD 15: QUALIFICATION ET VALIDATION
• LD 16: CERTIFICATION PAR UNE PERSONNEE QUALIFIE ET LIBERATION DES LOTS:
• LD 17: LIBERATION PARAMETRIQUE
• LD 18: SANS OBJET
• LD 19: ECHANTILLON DE REFERENCE ET ECHANTILLON MODELE:
• LD 20: GESTION DU RISQUE QUALITE
PARTIE 2 : LIGNES DIRECTRICES PARTICULIERES
CHAPITRE 1 : GESTION DE LA QUALITE
PRINCIPE
• Le Pharmacien responsable doit fabriquer des
médicaments adaptés à l’usage auquel ils
sont destinés.
• Conformes aux exigences de l’AMM ou à
l’autorisation de l’essai clinique.
• N’exposent pas le patient à des risques dus à
une sécurité, qualité ou efficacité
insuffisante.
26/10/2020 16
GESTION DE LA QUALITE
AQI
C
Q
SMQ
26/10/2020 17
• la responsabilité de la direction
• la participation et l'engagement du personnel des différents
départements à tous les niveaux de l'entreprise, de ses fournisseurs et
distributeurs.
• Avoir un système qualité pharmaceutique bien conçu et correctement
mis en œuvre intégrant les BPF et la gestion du risque qualité (avec
documentation complète, surveillance…)
PRINCIPE
CHAPITRE 1 : GESTION DE LA QUALITE
CHAPITRES 1 : GESTION DE LA QUALITE
• Garantie que les produits sont fabriqués et contrôlés de
façon cohérente
• Application : production + contrôle qualité
Exigences :
• Procédés de fabrication clairement définis
• Etapes critiques de la fabrication et toutes les modifications
importantes sont validées
• Tous les moyens nécessaires à la mise en œuvre des BPF sont
fournis
• Relevés
• Déviations significatives sont enregistrées + CAPA
• …
26/10/2020 18
CHAPITRES 2 : PERSONNEL
• PRINCIPE
• LES POSTES CLES
• FORMATION
• HYGIENE DU PERSONNEL
Objectifs :
- Savoir déterminer les postes clés.
- Connaître et comprendre les exigences en termes de
formation du personnel et d’hygiène
26/10/2020 21
CHAPITRES 2 : PERSONNEL
PRINCIPE
• Personnel qualifié et en nombre suffisant sur chaque
site
• Organigramme de l'établissement
• « Fiches de fonction » écrites et clairement comprises
• Formation initiale et continue
26/10/2020 22
CHAPITRES 2 : PERSONNEL
LES POSTES CLES
• Pharmacien responsable, chef du département de
production et chef du département du contrôle de la
qualité.
• Chefs de PROD et de CQ doivent être indépendants l'un de
l'autre,
• Les chefs PROD et du CQ se partagent, ou exercent
conjointement, certaines tâches en rapport avec la qualité
(surveillance et contrôle de l’environnement, hygiène,
validation des procédés…).
• Les pharmaciens assistants.
26/10/2020 23
CHAPITRES 2 : PERSONNEL
LA FORMATION
• Initiale puis continue.
• Aspects théoriques et pratiques du concept d’AQ et des
BPF.
• Les programmes de formation doivent être disponibles et
approuvés.
• Formation spéciale (ZAC, produits hautement actifs,
toxiques, infectieux ou sensibilisants).
• Les visiteurs ou le personnel non formé ne devraient pas de
préférence pénétrer dans les zones de production et de
contrôle de la qualité.
26/10/2020 24
CHAPITRES 2 : PERSONNEL
HYGIENE DU PERSONNEL
• Procédures relatives à la santé, à l'hygiène et à l'habillage du
personnel.
• Visite médicale lors de l'embauche.
• Vêtements protecteurs appropriés à chaque zone.
• Toute pratique non hygiénique doit être prohibée dans les
zones de fabrication et dans toute zone où les produits
pourraient en être affectés (Aliments…).
• Contact direct entre les mains de l'opérateur et les produits
non protégés doit être éviter.
26/10/2020 25
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
• LOCAUX
• ZONES DE PRODUCTION
• ZONES DE STOCKAGE
• ZONES DE CONTRÔLE DE LA QUALITE
• ZONES ANNEXES
• MATERIEL
26/10/2020 26
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
PRINCIPE
• Doivent être situés, conçus, construits, adaptés et
entretenus de façon à convenir au mieux aux opérations à
effectuer.
• Minimiser les risques d'erreurs.
• Permettre un nettoyage et un entretien efficaces en vue
d'éviter les contaminations, dont les contaminations
croisées, le dépôt de poussières ou de saletés et, de façon
générale, toute atteinte à la qualité des produits.
26/10/2020 27
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
LOCAUX
• Eviter le risque de contamination
• Entretien régulier (Sans risque pour la qualité du
produit)
• Eclairage, T°, H et Ventilation appropriés
• Conçus, construits, équipés et entretenus de manière à
empêcher l’entrée des insectes et animaux
26/10/2020 28
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
ZONES DE PRODUCTION:
• RISQUE CONTAMINATION CROISEE : locaux autonomes pour
certains types de produits (Penicilline, Produits biologiques,
Hormones, Cytostatiques).
• Cas exceptionnels : Fabrication par « Campagne » /
Précautions + Validations.
• Minimiser les risques de confusion, d’omission ou d’erreur.
• Les canalisations, les appareils d'éclairage, les conduites de
ventilation et les autres équipements devraient être conçus
et situés de façon à éviter la création de recoins difficiles à
nettoyer.
26/10/2020 29
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
ZONES DE PRODUCTION
• Les zones de production doivent être correctement
ventilées par des installations de traitement d'air (T°, HR
et, le cas échéant, filtration) adaptés à la fois aux produits
manipulés, aux opérations effectuées et à
l'environnement.
• Pesée des MP (salle de pesées distincte) et conçue à cet
effet.
• Zones de conditionnement doivent être bien éclairées,
particulièrement lorsque des contrôles visuels sont
effectués sur la ligne de conditionnement.
26/10/2020 30
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
ZONES DE STOCKAGE
• Taille suffisante : Stockage ordonné (MP, AC, PI, Vrac, PF,
Quarantaine, Libérés, Refusés, Retournés ou Rappelés).
• Bonnes conditions de stockage.
• Zone de Réception et Zone de Distribution.
• Prélèvements échantillons MP dans des zones séparées
(éviter les contaminations).
26/10/2020 31
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
ZONES DE CONTROLE DE LA QUALITE
• Séparés des zones de PROD.
• Spacieux pour permettre d'éviter les confusions et les
contaminations croisées.
• locaux distincts peuvent s'avérer nécessaires pour protéger
des appareils sensibles, des vibrations, des interférences
électriques ou de l'humidité par ex.
• Exigences spéciales s'imposent dans les laboratoires où
l'on manipule des substances particulières, tels que des
échantillons de produits biologiques ou radioactifs.
26/10/2020 32
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
ZONES ANNEXES
• Zones de repos et de restaurations (Séparées).
• Vestiaires et sanitaires.
• Ateliers d'entretien.
• Animaleries.
26/10/2020 33
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
MATERIEL
• Conçu, installé et entretenu en fonction de sa destination.
• Matériel de fabrication doit être conçu de façon à permettre un
nettoyage facile et minutieux. Il doit être nettoyé selon des
procédures écrites détaillées et rangé dans un endroit propre et
sec.
• Installé de façon à éviter tout risque d'erreur ou de
contamination.
• Les balances et le matériel de mesure doivent être de portée et
de précision appropriées aux opérations de production et de
contrôle.
26/10/2020 34
CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL
MATERIEL
• Etalonnage du matériel de mesure.
• Etiquetage des tuyaux et des robinets inamovibles.
• Retrait du matériel défectueux doit être retiré des zones de
production et de contrôle.
26/10/2020 35
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
Objectifs :
- Connaître et comprendre les exigences concernant la
gestion documentaire et la gestion des
enregistrements.
• DOCUMENTATION BPF NECESSAIRE
• CREATION ET CONTRÔLE DE LA DOCUMENTATION
• BONNES PRATIQUES DOCUMENTAIRES
• ARCHIVAGE DES DOCUMENTS
• SPECIFICATIONS
• FORMULES ET INSTRUCTIONS DE FABRICATION
• PROCEDURES ET ENREGISTREMENTS
26/10/2020 36
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
PRINCIPE
• Elément essentiel du système d’assurance de la qualité
• Supports papiers, électroniques ou photographiques
• 2 principaux types de documents sont utilisés pour
gérer et enregistrer la conformité aux BPF :
• les instructions
• les enregistrements / rapports.
26/10/2020 37
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
26/10/2020 38
Enregistrements
Instructions de travail
Procédures
Manuel Qualité
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
26/10/2020 39
Manuel Qualité
Document stratégique : décrit l'organisation du système pour atteindre l'assurance qualité
 satisfaction du client.
Composé de :
• La déclaration de politique qualité
• L'objectif de qualité
• La structure organisationnelle, y compris la responsabilité de toute personne clé
• Procédures et instructions
Procédures
Description documentée des opérations à réaliser, des précautions à prendre et des
mesures à appliquer, directement ou indirectement liées à la fabrication d'un
intermédiaire ou d'une substance active. « Qui fait quoi? Où? Quand? Comment? Et
pourquoi ? »
• axés sur les processus
• description générale des processus dont le but est d’assurer la qualité du
produit
• impliquent plusieurs départements
SOP / Standard Operation Procedures
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
26/10/2020 40
Instructions de travail
Enregistrements
Document opérationnel : contient des instructions indiquant comment les activités
sont effectuées.
Expliquent avec détail comment effectuer un travail (opération) , une manipulation
ou une méthode.
Utilisateur: Toute personne qui exploite une certaine tâche
« documents présentant des résultats obtenus ou la preuve de la réalisation d’une
activité ». L’enregistrement permet de démontrer qu’un événement, un acte, un fait qui
a une importance sur la qualité de l’activité de l’organisation, du système, a bien été
effectué. Il permet d’en garder la trace formelle en documentant la traçabilité
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
DOCUMENTATION BPF NECESSAIRE
INSTRUCTIONS
• Spécifications.
• Formules de fabrications, instruction fabrication,
conditionnement et contrôle.
• Procédures.
• Protocoles.
• Cahiers de charges.
ENREGISTREMENTS /RAPPORT
• Enregistrement.
• Certificats d’analyse.
• Rapports.
26/10/2020 41
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
CREATION ET CONTRÔLE DE LA DOCUMENTATION
• Documents soigneusement conçus, préparés, revus et distribués.
• En conformité avec les parties pertinentes des dossiers de
spécifications des produits, les dossiers d’autorisation de
fabrication et (AMM)
• Régulièrement révisés et tenus à jour
26/10/2020 42
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
BONNES PRATIQUES DOCUMENTAIRES
• Les saisies manuscrites doivent être faites de manière claire, lisible
et indélébile.
• Les enregistrements doivent être effectués ou finalisés au moment
où chaque action est réalisée
• Toute correction apportée à un document doit être signée et datée
26/10/2020 43
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
ARCHIVAGE DES DOCUMENTS
• Exigences spécifiques s’appliquent aux dossiers de lots qui doivent
être conservés au moins 1 an après la date de péremption du lot
correspondant, ou au moins 5 ans après la certification du lot par
la personne qualifiée
• le délai le plus long s’applique.
26/10/2020 44
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
FORMULES ET INSTRUCTIONS DE FABRICATION
• Formule de fabrication
• Nom du produit et la référence aux spécifications correspondantes
• Description de la forme pharmaceutique, dosage du produit, taille du
lot
• Liste de toutes les MP avec les quantités utilisées pour chacune d’entre
elles
• Rendement final attendu, avec les limites d’acceptation
• Instructions de fabrication
• Lieu de F et équipements
• Méthodes, instructions,…
• Instructions de conditionnement
26/10/2020 45
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
26/10/2020 46
PROCEDURES
• "Ensemble d'instruction que le personnel d'exécution est tenu de
suivre à la lettre ".
Types de procédures :
- Les procédures de comportement du personnel.
- Les procédures de formation du personnel.
- Les procédures de contrôle et de maintenance des installations.
- Les procédures techniques
• Une procédure doit être rédigée par le personnel, d'une façon Claire,
Simple, Synthétique, et Compréhensive par tous.
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
Dossier de fabrication de lot
26/10/2020 47
Preuve attestant que chaque lot de fabrication a été fabriqué et emballé -
étiqueté conformément aux méthodes décrites.
• Ce document permet de:
- Tracer tous les processus de fabrication, conditionnement et de
contrôle.
- Respecter les procédures écrites.
- Respecter les exigences du dossier d'AMM.
• Le dossier de lot comporte les éléments suivants :
- Dossier de fabrication du lot.
- Dossier de conditionnement du lot.
- Les BA des MP, des PI et des PF.
- Tous les enregistrements.
- Le devenir du lot.
CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION
PROCEDURES ET ENREGISTREMENTS
• Réception
• Echantillonnage
• Fabrication
• Conditionnement
• Contrôle
• …
26/10/2020 48
CHAPITRES 5 : PRODUCTION
• Prévention des contaminations croisée pendant la fabrication.
• Validation
• Matières premières
• OPÉRATIONS DE FABRICATION : PRODUITS INTERMÉDIAIRES ET
VRAC
• ARTICLES DE CONDITIONNEMENT
• OPÉRATIONS DE CONDITIONNEMENT
• PRODUITS FINIS
• PRODUITS REFUSÉS, RÉCUPÉRÉS ET RETOURNÉS
Objectifs :
- Connaître et comprendre les exigences liées à la production.
- Les responsabilités en production.
26/10/2020 49
CHAPITRES 5 : PRODUCTION
26/10/2020 50
• Un lot de MP doit être analysé, avant d'être utilisé
pour fabrication.
• Si une propriété d'une MP est susceptible de s'altérer
au cours de l'entreposage, un nouveau contrôle est
demandé.
L'analyse des matières premières a 3 objectifs:
• Confirmer leur identité.
• Fournir l'assurance de la qualité de la drogue (stabilité).
• Obtenir l'assurance que les MP possèdent les caractéristiques
nécessaires requises.
ANALYSE DES MP :
1- PRINCIPE:
CHAPITRES 5 : PRODUCTION
26/10/2020 51
ANALYSE DES MP
• Chaque MP utilisée dans la fabrication d'un MD est visée par une
spécification. (Pharmacopée ou l'équivalent)
• Les méthodes d'analyse sont validées et les résultats de cette validation
sont documentés.
• Seules sont utilisées en fabrication les MP qui ont été libérées par le
service de CQ.
• Des critères de choix et des fournisseurs fiables doivent être définis par
écrit.
• Le fournisseur doit informer son client de tout changement du procédé de
fabrication.
2- INTERPRÉTATION:
CHAPITRES 5 : PRODUCTION
26/10/2020 52
ANALYSE DES MP
2- INTERPRÉTATION:
IL y a plusieurs états possibles pour les MP:
- En quarantaines
- En Cours D'analyse (En cours de validité)
- Périmées
- Acceptées
- Refusées
CHAPITRES 5 : PRODUCTION
26/10/2020 53
CONTRÔLE DE LA FABRICATION
1- PRINCIPE:
2- INTERPRÉTATION:
Mesures visent à s'assurer que tous les procédés de fabrication sont
clairement définis.
• S’assurer de la propreté du matériel et d’environnement
• Tous les procédés de fabrication critiques sont validés (rapport de
validation).
• Toute modification à l’équipement ou au procédé de fabrication, est validée.
• Le IPC et contrôle d’environnement s’imposent et doivent être enregistrés
• Mettre en œuvre des dispositions appropriées pour assurer l'identité du
contenu de chaque récipient.
• Les récipients sont nettoyés.
CHAPITRES 5 : PRODUCTION
26/10/2020 54
CONTRÔLE DE LA FABRICATION
Avant la fabrication
-Le vide de l'atelier
-La présence des procédures
-Le bon état du matériel
-la présence de toutes les
MP
Pendant la fabrication
-Contrôle des paramètres
critiques de fabrication
-Respect des étapes du
DL
Après la fabrication
L'atelier et le
matériel seront vidés
et nettoyés
OPERATIONS DE FABRICATION
CHAPITRES 5 : PRODUCTION
26/10/2020 55
• Chaque matériel servant à l’emballage - étiquetage d'un
médicament a des spécifications.
• Spécifications tirées d'une pharmacopée ou l'équivalent
• Vérifier le vide de chaîne.
• Vérifier la concordance entre les produits à conditionner et les
articles de conditionnement, avant de lancer le conditionnement.
CONDITIONNEMENT
CHAPITRES 5 : PRODUCTION
26/10/2020 56
• Après conditionnement, le lot est bloqué dans un magasin.
• Le laboratoire de CQ effectue des prélèvements, (contrôle du PF +
échantillothèque).
• Après examen du DL, une décision sera prise au sujet de son devenir.
• Le DL est archivé.
EXPEDITION
26/10/2020 57
Flux de matière dans une entreprise pharmaceutique
CHAPITRES 6 : CONTRÔLE DE LA QUALITE
• Les principales fonctions attribuées au responsable du contrôle de
la qualité.
• Les BPL de contrôle de la qualité.
• La conservation des documents de contrôle et les dates de
péremption.
• L’échantillonnage et les méthodes d’échantillonnage.
• L’investigation des résultats hors spécification.
• Le programme de suivi de la stabilité et l’échantillothéque
Objectifs :
- Connaître et comprendre les exigences liées au contrôle de la qualité.
26/10/2020 58
CHAPITRES 6 : CONTRÔLE DE LA QUALITE
26/10/2020 59
• Rôle du CQ : Accepter ou Refuser un lot de médicament.
• Représente un sous-système dans le système d'assurance de
qualité.
• Concerne: Échantillonnage + Établissement des normes + Contrôle
+ Procédures
• Indépendance du contrôle de la qualité par rapport à la production
• Le personnel du CQ a accès aux zones de production pour prélever.
• L'approbation du responsable du service du CQ d'un lot de
fabrication est exigée
• Documentation
• Programme de suivi de la stabilité
• Application des BPL
PRINCIPE
INTERPRETATION
CHAPITRES 6 : CONTRÔLE DE LA QUALITE
26/10/2020 60
• PF de ref => conservée 1 an après la date de péremption
• Document CQ => 1an après date de péremption
• Prendre les mesures correctives après chaque plainte reçue au sujet
de la qualité.
• Le personnel du laboratoire est en nombre suffisant et en qualité
compétent.
• Les appareils et instruments, sont entretenus et étalonnés à des
intervalles convenables.
• Les principales taches du service contrôle de la qualité sont :
- Accepter ou refuser les MP, PF, et les AC en fixant la durée de
leur utilisation.
- Évaluer le DL.
- Étudier les réclamations et traiter les produits retournés.
- Participer aux auto – inspections.
CHAPITRES 7 : LA FABRICATION ET L’ANALYSE EN SOUS TRAITANCE
• Les contrats écrits.
• L’évaluation de la capacité du sous-traitant.
• Les obligations du sous-traitant
Objectifs :
- Connaître et comprendre les exigences liées à la sous-traitance.
26/10/2020 61
CHAPITRES 7 : LA FABRICATION ET L’ANALYSE EN SOUS TRAITANCE
26/10/2020 62
• La sous-traitance = l'exécution par un sous-traitant d'une
opération (fabrication - contrôle) pour le compte d'un
donneur d'ordre.
• Elle est consignée par un contrat écrit fixant les obligations
et les responsabilités de chaque partie.
CHAPITRES 7 : LA FABRICATION ET L’ANALYSE EN SOUS TRAITANCE
26/10/2020 63
• Les aspects techniques du contrat sont convenus par des personnes
compétentes.
• Le contrat décrit les responsabilités.
• Le donneur d'ordre communique au sous-traitant toutes les
informations nécessaires à la réalisation correcte des opérations sous
contrat.
• Le donneur d'ordre évalue la capacité du sous traitant à réaliser
correctement le travail ou les analyses demandés.
INTERPRETATION
CHAPITRES 7 : LA FABRICATION ET L’ANALYSE EN SOUS TRAITANCE
26/10/2020 64
Trois moyens :
• Le donneur d'ordre procède à une inspection sur place
du sous-traitant.
• Le donneur d'ordre obtient des copies de rapports
d'inspection des autorités compétentes de la santé.
• Le donneur d'ordre obtient des rapports d'inspection
des équipes d'auto inspection des sociétés.
CONTROLE DU SOUS-TRAITANT
CHAPITRES 8 : LES RECLAMATIONS ET LES RAPPELS DE MEDICAMENTS
• La gestion des réclamations.
• La gestion des rappels.
Objectifs :
- Connaître et comprendre les exigences concernant
les réclamations et les rappels.
26/10/2020 65
CHAPITRES 8 : LES RECLAMATIONS ET LES RAPPELS DE MEDICAMENTS
26/10/2020 66
• Jugement présumant un défaut de qualité concernant un
médicament donné.
• Mettre en œuvre un système d'enregistrement (procédures
écrites) et de traitement des réclamations.
• L'IP doit répondre à toute plainte portant sur la qualité de ses
produits.
• l'IP doit avoir une procédure de rappel de lot.
RÉCLAMATION
CHAPITRES 8 : LES RECLAMATIONS ET LES RAPPELS DE MEDICAMENTS
26/10/2020 67
• But : "Retirer du marché un mdt qui représente un risque
substantiel pour la santé". Il englobe toutes les actions prises, en
vue d'enlever du marché un lot spécifique.
• Les causes d'une réclamation, sont multiples:
- Défaut de fabrication.
- Défaut au moment de transport.
- Défaut au moment de stockage (produits thermosensibles).
- Mauvaise utilisation d'un médicament.
• Le rappel doit s'appuyer sur des procédures, écrites claires et
actualisées.
RAPPEL DE LOT
CHAPITRES 8 : LES RECLAMATIONS ET LES RAPPELS DE MEDICAMENTS
26/10/2020 68
RAPPEL DE LOT
• Pour parer à toute éventualité, un système de rappel des
médicaments doit être organisé, donnant la possibilité de retirer
rapidement et efficacement du marché tout médicament
défectueux ou suspecté de l'être.
• Le fabricant doit informer l'autorité compétente de tout défaut de
fabrication qui pourrait être à l'origine d'un rappel de
médicaments ou de l'instauration de mesures de limitation de leur
distribution.
CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS)
• Audits externes.
• Audits internes et auto-inspections.
Objectifs :
- Connaître et comprendre les exigences concernant l’auto
inspection et les audits.
26/10/2020 69
CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS)
26/10/2020 70
• Opération périodique, faite dans le but de s'assurer de la
mise en œuvre et le respect des B.P.F + Proposer aux
responsables d'éventuelles mesures correctives.
• S'assurer que les moyens pour l'obtention de la qualité sont
disponibles.
• Améliorer la qualité des produits, l'efficacité du travail.
• Motivation du personnel.
PRINCIPE
BUTS
CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS)
26/10/2020 71
• L'entreprise dispose d'une procédure écrite du programme d'auto-
inspection.
• L'équipe se compose de membres du personnel et d'autres
personnes ayant des connaissances sur les BPF.
• Effectuées de façon périodique.
• Mettre en œuvre les mesures correctives dans un délais
raisonnable.
INTERPRÉTATION
CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS)
26/10/2020 72
Groupe pluridisciplinaires comprenant :
- Un responsable de l'auto-inspection.
- Un responsable du service inspecté.
- Une personne extérieure du département visité.
L'EQUIPE DE L'AUTO-INSPECTION
CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS)
26/10/2020 73
• Une auto-inspection doit être programmée à l'avance.
• Elle peut porter sur une ou toutes les parties du SAQ.
• Elle peut viser un médicament donné voire un lot.
• Elle vérifie tous les points des B.P.F.
• Minimiser sa durée + ne perturbe pas le fonctionnement normal
du service.
• Rédiger un rapport d'auto-inspection, après la réunion de clôture.
• Le rapport indique toutes les anomalies constatées, ainsi que les
mesures correctives.
• Système de suivi des auto-inspections.
PRATIQUES DES AUTO-INSPECTIONS

Contenu connexe

Tendances

Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
arezki sadoudi
 
Chapitre 3 Formes pharmaceutiques de la voie orale
Chapitre 3 Formes pharmaceutiques de la voie oraleChapitre 3 Formes pharmaceutiques de la voie orale
Chapitre 3 Formes pharmaceutiques de la voie orale
fibustier
 
Hygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au LaboratoireHygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au Laboratoire
S/Abdessemed
 
Stélirisation
StélirisationStélirisation
Stélirisation
LABAKOUM BADR-EDDINE
 
Guide technique d’accreditation Analyses microbiologiques des produits et env...
Guide technique d’accreditation Analyses microbiologiques des produits et env...Guide technique d’accreditation Analyses microbiologiques des produits et env...
Guide technique d’accreditation Analyses microbiologiques des produits et env...
Marie Wyon
 
Manuel tracabilite filiere boisson
Manuel tracabilite filiere boissonManuel tracabilite filiere boisson
Manuel tracabilite filiere boisson
Cherchar Mohammed
 
Guide de bonne pratique hygiène
Guide de bonne pratique hygièneGuide de bonne pratique hygiène
Guide de bonne pratique hygiène
bou bnbadri
 
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdfles bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
Kawther MEKNI
 
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
BENABBES
 
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Soils FAO-GSP
 
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptxHYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
issa687826
 
la fermentation lactique-chlef-
la fermentation lactique-chlef-la fermentation lactique-chlef-
la fermentation lactique-chlef-
gordeau
 
Assurance qualité
Assurance qualitéAssurance qualité
Assurance qualité
Aissam Elmaataoui
 
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdfFormation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
ChberreqSamir
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Ali Ali
 
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Pôle Qualiméditerranée
 
Antibiotiques
AntibiotiquesAntibiotiques
Antibiotiques
Mehdi Razzok
 
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfHygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Kawther MEKNI
 
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdfCheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Elyes ELEBRI
 

Tendances (20)

Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
 
Chapitre 3 Formes pharmaceutiques de la voie orale
Chapitre 3 Formes pharmaceutiques de la voie oraleChapitre 3 Formes pharmaceutiques de la voie orale
Chapitre 3 Formes pharmaceutiques de la voie orale
 
Hygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au LaboratoireHygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au Laboratoire
 
Stélirisation
StélirisationStélirisation
Stélirisation
 
Guide technique d’accreditation Analyses microbiologiques des produits et env...
Guide technique d’accreditation Analyses microbiologiques des produits et env...Guide technique d’accreditation Analyses microbiologiques des produits et env...
Guide technique d’accreditation Analyses microbiologiques des produits et env...
 
Manuel tracabilite filiere boisson
Manuel tracabilite filiere boissonManuel tracabilite filiere boisson
Manuel tracabilite filiere boisson
 
Guide de bonne pratique hygiène
Guide de bonne pratique hygièneGuide de bonne pratique hygiène
Guide de bonne pratique hygiène
 
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdfles bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
 
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
1 PRESENTATION DU REFRENTIEL FSSC 22000.pptx
 
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
Point 5. Exemples de la mise en place et du controle de qualité effectué dans...
 
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptxHYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
 
la fermentation lactique-chlef-
la fermentation lactique-chlef-la fermentation lactique-chlef-
la fermentation lactique-chlef-
 
Assurance qualité
Assurance qualitéAssurance qualité
Assurance qualité
 
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdfFormation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
 
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
 
Securité sanitaire des aliments
Securité sanitaire des alimentsSecurité sanitaire des aliments
Securité sanitaire des aliments
 
Antibiotiques
AntibiotiquesAntibiotiques
Antibiotiques
 
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfHygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
 
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdfCheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
 

Similaire à BPF cours 20-21 partie 1 pdf (2).pdf

BONNES PRATIQUES DE FABRICATION RESUME SIMPLIFIE
BONNES PRATIQUES DE FABRICATION RESUME SIMPLIFIEBONNES PRATIQUES DE FABRICATION RESUME SIMPLIFIE
BONNES PRATIQUES DE FABRICATION RESUME SIMPLIFIE
gharebikram98
 
01. TSL Training Cameroon.fr_QMS overview_p.pptx
01. TSL Training Cameroon.fr_QMS overview_p.pptx01. TSL Training Cameroon.fr_QMS overview_p.pptx
01. TSL Training Cameroon.fr_QMS overview_p.pptx
YamaniMadoum
 
BONNES PRATIQUES DEFABRICATION RESUME***
BONNES PRATIQUES DEFABRICATION RESUME***BONNES PRATIQUES DEFABRICATION RESUME***
BONNES PRATIQUES DEFABRICATION RESUME***
gharebikram98
 
BPF-Théorie.ppt
BPF-Théorie.pptBPF-Théorie.ppt
BPF-Théorie.ppt
mebarki5
 
Certification des logiciels d'aide à la prescription hospitaliers - Hervé Nab...
Certification des logiciels d'aide à la prescription hospitaliers - Hervé Nab...Certification des logiciels d'aide à la prescription hospitaliers - Hervé Nab...
Certification des logiciels d'aide à la prescription hospitaliers - Hervé Nab...
ANAP
 
Présenter son projet comme étant un dispositif medical.
Présenter son projet comme étant un dispositif medical.Présenter son projet comme étant un dispositif medical.
Présenter son projet comme étant un dispositif medical.
Anis Ben Brahim
 
BPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdfBPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdf
AbdellahFettouhi
 
HAS - Journée des fabricants : Modalités pratiques de l’évaluation médico-éco...
HAS - Journée des fabricants : Modalités pratiques de l’évaluation médico-éco...HAS - Journée des fabricants : Modalités pratiques de l’évaluation médico-éco...
HAS - Journée des fabricants : Modalités pratiques de l’évaluation médico-éco...
Haute Autorité de Santé
 
Fiche de poste dir pole alimentaire
Fiche de poste dir pole alimentaireFiche de poste dir pole alimentaire
Fiche de poste dir pole alimentaire
Serigne Diagne
 
ISO 22000 en 10 questions
ISO 22000 en 10 questions ISO 22000 en 10 questions
ISO 22000 en 10 questions
Groupe AFNOR
 
Plaquette M2 Responsabilité et Management de la Qualité dans les industries...
Plaquette M2 Responsabilité et Management de la Qualité dans les industries...Plaquette M2 Responsabilité et Management de la Qualité dans les industries...
Plaquette M2 Responsabilité et Management de la Qualité dans les industries...
Mahé KHLIFI
 
1ères rencontres sur les vigilances sanitaires : Intervention nutrivigilance ...
1ères rencontres sur les vigilances sanitaires : Intervention nutrivigilance ...1ères rencontres sur les vigilances sanitaires : Intervention nutrivigilance ...
1ères rencontres sur les vigilances sanitaires : Intervention nutrivigilance ...
Vigipharm
 
Plaquette secteur Pharmaceutique
Plaquette secteur PharmaceutiquePlaquette secteur Pharmaceutique
Plaquette secteur Pharmaceutique
CamilleDrubigny
 
Iso 13485 2016 relation sous traitant fabricant
Iso 13485 2016 relation sous traitant fabricantIso 13485 2016 relation sous traitant fabricant
Iso 13485 2016 relation sous traitant fabricant
Mohamed محمد Laghouasli لغواسلي
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
S/Abdessemed
 
Gestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdfGestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdf
khawla abbad
 
Évaluation selon les 4 dimensions de la performance de la DIN
Évaluation selon les 4 dimensions de la performance de la DINÉvaluation selon les 4 dimensions de la performance de la DIN
Évaluation selon les 4 dimensions de la performance de la DIN
Antarès
 
9466788.ppt
9466788.ppt9466788.ppt
9466788.ppt
KarimTazi14
 
9466788.ppt
9466788.ppt9466788.ppt
9466788.ppt
KarimTazi14
 
Chapitre 8 Les bonnes pratiques de préparation officinale
Chapitre 8 Les bonnes pratiques de préparation officinaleChapitre 8 Les bonnes pratiques de préparation officinale
Chapitre 8 Les bonnes pratiques de préparation officinale
fibustier
 

Similaire à BPF cours 20-21 partie 1 pdf (2).pdf (20)

BONNES PRATIQUES DE FABRICATION RESUME SIMPLIFIE
BONNES PRATIQUES DE FABRICATION RESUME SIMPLIFIEBONNES PRATIQUES DE FABRICATION RESUME SIMPLIFIE
BONNES PRATIQUES DE FABRICATION RESUME SIMPLIFIE
 
01. TSL Training Cameroon.fr_QMS overview_p.pptx
01. TSL Training Cameroon.fr_QMS overview_p.pptx01. TSL Training Cameroon.fr_QMS overview_p.pptx
01. TSL Training Cameroon.fr_QMS overview_p.pptx
 
BONNES PRATIQUES DEFABRICATION RESUME***
BONNES PRATIQUES DEFABRICATION RESUME***BONNES PRATIQUES DEFABRICATION RESUME***
BONNES PRATIQUES DEFABRICATION RESUME***
 
BPF-Théorie.ppt
BPF-Théorie.pptBPF-Théorie.ppt
BPF-Théorie.ppt
 
Certification des logiciels d'aide à la prescription hospitaliers - Hervé Nab...
Certification des logiciels d'aide à la prescription hospitaliers - Hervé Nab...Certification des logiciels d'aide à la prescription hospitaliers - Hervé Nab...
Certification des logiciels d'aide à la prescription hospitaliers - Hervé Nab...
 
Présenter son projet comme étant un dispositif medical.
Présenter son projet comme étant un dispositif medical.Présenter son projet comme étant un dispositif medical.
Présenter son projet comme étant un dispositif medical.
 
BPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdfBPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdf
 
HAS - Journée des fabricants : Modalités pratiques de l’évaluation médico-éco...
HAS - Journée des fabricants : Modalités pratiques de l’évaluation médico-éco...HAS - Journée des fabricants : Modalités pratiques de l’évaluation médico-éco...
HAS - Journée des fabricants : Modalités pratiques de l’évaluation médico-éco...
 
Fiche de poste dir pole alimentaire
Fiche de poste dir pole alimentaireFiche de poste dir pole alimentaire
Fiche de poste dir pole alimentaire
 
ISO 22000 en 10 questions
ISO 22000 en 10 questions ISO 22000 en 10 questions
ISO 22000 en 10 questions
 
Plaquette M2 Responsabilité et Management de la Qualité dans les industries...
Plaquette M2 Responsabilité et Management de la Qualité dans les industries...Plaquette M2 Responsabilité et Management de la Qualité dans les industries...
Plaquette M2 Responsabilité et Management de la Qualité dans les industries...
 
1ères rencontres sur les vigilances sanitaires : Intervention nutrivigilance ...
1ères rencontres sur les vigilances sanitaires : Intervention nutrivigilance ...1ères rencontres sur les vigilances sanitaires : Intervention nutrivigilance ...
1ères rencontres sur les vigilances sanitaires : Intervention nutrivigilance ...
 
Plaquette secteur Pharmaceutique
Plaquette secteur PharmaceutiquePlaquette secteur Pharmaceutique
Plaquette secteur Pharmaceutique
 
Iso 13485 2016 relation sous traitant fabricant
Iso 13485 2016 relation sous traitant fabricantIso 13485 2016 relation sous traitant fabricant
Iso 13485 2016 relation sous traitant fabricant
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
 
Gestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdfGestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdf
 
Évaluation selon les 4 dimensions de la performance de la DIN
Évaluation selon les 4 dimensions de la performance de la DINÉvaluation selon les 4 dimensions de la performance de la DIN
Évaluation selon les 4 dimensions de la performance de la DIN
 
9466788.ppt
9466788.ppt9466788.ppt
9466788.ppt
 
9466788.ppt
9466788.ppt9466788.ppt
9466788.ppt
 
Chapitre 8 Les bonnes pratiques de préparation officinale
Chapitre 8 Les bonnes pratiques de préparation officinaleChapitre 8 Les bonnes pratiques de préparation officinale
Chapitre 8 Les bonnes pratiques de préparation officinale
 

BPF cours 20-21 partie 1 pdf (2).pdf

  • 1. LES BONNES PRATIQUES DE FABRICATION PARTIE 1 www.um6ss.ma Pr Jaouad AKRIM Module: Pharmacotechnie Elément de Module: Qualitologie Chapitre: LES BONNES PRATIQUES DE FABRICATION PARTIE 1 Semestre: S7 Année scolaire: 20-21
  • 2. OBJECTIFS - Connaître et comprendre la terminologie autour des BPF et des médicaments. - Connaître le cycle de vie d’un médicament. • Connaitre les (09) Chapitres des BPF des mdts. • Connaitre les (20) lignes directrices. 26/10/2020 2
  • 3. SOMMAIRE • HISTORIQUE / INTRODUCTION • RAPPELS ET DEFINITIONS • ASPECTS REGLEMENTAIRES • APPROCHE DÉTAILLÉE DES DIFFÉRENTS POINTS DES BPF DES MEDICAMENTS 26/10/2020 3
  • 4. Janvier 1989: La CEE s’est dotée d’un guide des BPF des mdts. 01 janvier 1992: m.e.o d’une directive de la CEE qui a établis les principes et les lignes directrices des BPF des mdts. Decembre 1992: Loi: Fabrication des mdts doit etre réalisée en conformité avec les BPF dont les principes sont défini par arrété du ministre chargé de la santé. Janvier 1993: création de l’Agence du Mdt, élabore une nouvelle édition du guide des BPF, sera régulierement révisée. Au Maroc, la C.M 36 du 31/7/95 obligation de l’adoption et du respect des BPF Europeennes par tous les établissements marocains. 26/10/2020 4 HISTORIQUE
  • 5. INTRODUCTION • Notion d’assurance de la qualité • Référentiel réglementaire opposable (INSPECTION) • Disponibles uniquement en format PDF téléchargeables sur le site internet de la Commission européenne (absence de publication d’un document papier). • Guide en perpétuelle évolution 26/10/2020 5
  • 6. INTRODUCTION 26/10/2020 6 • L'industrie pharmaceutique se situe à un haut niveau d'assurance de la qualité dans le développement, la fabrication et le contrôle des médicaments. • Un système d’AMM des médicaments garantit que tous les médicaments commercialisés ont été évalués par une autorité compétente . • Conformité avec les normes de sécurité, de qualité et d'efficacité. • Un système d'autorisation de fabrication garantit que les médicaments autorisés ne sont fabriqués que par des fabricants titulaires d'une autorisation et dont les activités font l'objet d'inspections régulières de la part des autorités compétentes. • Le guide des BPF est destiné à servir de référence lors de l’examen des demandes d’autorisation de fabrication et lors de l’inspection des fabricants de médicaments.
  • 7. INTRODUCTION 26/10/2020 7 • Le guide des BPF est constitué en chapitres et lignes directrices. • le texte détaille les points importants qui doivent être considérés par les fabricants lors de toutes les activités de fabrications, contrôles et conditionnement. • Les 9 chapitres du guide, traitent des questions d'ordre général concernant les BPF. • les 20 lignes directrices particulières apportant des éléments complémentaires dans certains domaines d'activité plus spécifiques. • Certains types de fabrications sont concernés par plusieurs lignes directrices particulières (par exemple, la ligne directrice sur les préparations stériles et sur les médicaments radiopharmaceutiques ou les médicaments biologiques).
  • 8. RAPPELS ET DEFINITIONS DEFINITION DU MEDICAMENT « On entend par "médicament", au sens de la présente loi, toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l'égard des maladies humaines ou animales, ainsi que tout produit pouvant être administré à l'homme ou à l'animal en vue d'établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions organiques. » 26/10/2020 8
  • 9. RAPPELS ET DEFINITIONS DEFINITION DU PRINCIPE ACTIF « Tout composant d’un médicament qui est destiné à exercer une action pharmacologique ou un autre effet direct en rapport avec le diagnostic, le traitement ou la prévention d’une maladie ou à agir sur la structure ou les fonctions de l’organisme humain ou animal par des moyens pharmacologiques. » 26/10/2020 9
  • 11. ASPECTS REGLEMENTAIRES 26/10/2020 11 Article 20 : La fabrication de tout médicament doit être effectuée dans le respect des règles de bonnes pratiques de fabrication et de distribution édictées par l’administration après avis du conseil national de l’ordre des pharmaciens. Article 51 : La conservation et le transport des médicaments ainsi que la destruction, des médicaments impropres à la consommation doivent être effectués dans le respect des règles de bonnes pratiques de fabrication. Article 80 : Les établissements pharmaceutiques doivent fonctionner dans des conditions offrant toutes les garanties pour la santé publique et la préservation de l'environnement conformément aux textes législatifs et réglementaires en vigueur. Ils doivent se conformer aux règles de bonnes pratiques de fabrication et de distribution des médicament. Dahir n° 1-06-151 du 30 chaoual 1427 (22 novembre 2006) portant promulgation de la loi n° 17-04 portant code du médicament et de la pharmacie.
  • 12. APPROCHE DÉTAILLÉE DES DIFFÉRENTS POINTS DES BPF / GMP 26/10/2020 12
  • 13. PARTIE I • BONNES PRATIQUES DE FABRICATION DES MEDICAMENTS A USAGE HUMAIN PARTIE II • BONNES PRATIQUES DE FABRICATION POUR LES SUBSTANCES ACTIVES UTILISEES COMME MATIERES PREMIERES DANS LES MEDICAMENTS PARTIE III • DOCUMENTS RELATIFS AUX BONNES PRATIQUES DE FABRICATION (documents ayant un lien avec les BPF et qui clarifient des attentes réglementaires tout en n’étant pas opposables (état des lieux, documents ICH Q9 et ICH Q10 venant notamment en appui du chapitre 1 de la partie I) 26/10/2020 13
  • 14. PARTIE I : BONNES PRATIQUES DE FABRICATION DES MEDICAMENTS A USAGE HUMAIN 26/10/2020 14 1. GESTION DE LA QUALITE 2. PERSONNEL 3. LOCAUX ET MATERIEL 4. DOCUMENTATION 5. PRODUCTION 6. CONTRÔLE DE LA QUALITE 7. ACTIVITES EXTERNALISEES 8. RELAMATIONS ET RAPPELS DES MEDICAMENTS 9. AUTOINSPECTION
  • 15. 26/10/2020 15 • LD 1: FABRICATION DES MEDICAMENTS STERILES • LD 2: FABRICATION DES MEDICAMENTS BIOLOGIQUES A USAGE HUMAIN • LD 3: FABRICATION DES MEDICAMENTS RADIOPHARMACEUTIQUES • LD 4 et LD 5: SANS OBJET • LD 6: FABRICATION DES GAZ MEDICAUX • LD 7: FABRICATION DES MEDICAMENTS A BASE DE PLANTES • LD 8: ECHANTILLONAGE DES MATIERES PREMIERES ET DES ARTICLES DE CONDTIONNEMENT • LD9 : LIQUIDES CREMES POMMADES • LD 10: FABRICATION DES PREPARATIONS PRESSURISEES EN AEROSOL A INHALER PRESENTEES EN RECIPIENTS MUNIS D’UNE VALVE DOSEUSE: • LD 11: SYSTEMES INFORMATISES • LD 12; UTILISATION DES RAYONNEMENTS IONISANTS DANS LA FABRICATION DES MDTS • LD 13: FABRICATION DES MEDICAMENTS EXPERIMENTAUX • LD 14: FABRICATION DES MEDICAMENTS DERIVES DU SANG OU DU PLASMA HUMAIN: • LD 15: QUALIFICATION ET VALIDATION • LD 16: CERTIFICATION PAR UNE PERSONNEE QUALIFIE ET LIBERATION DES LOTS: • LD 17: LIBERATION PARAMETRIQUE • LD 18: SANS OBJET • LD 19: ECHANTILLON DE REFERENCE ET ECHANTILLON MODELE: • LD 20: GESTION DU RISQUE QUALITE PARTIE 2 : LIGNES DIRECTRICES PARTICULIERES
  • 16. CHAPITRE 1 : GESTION DE LA QUALITE PRINCIPE • Le Pharmacien responsable doit fabriquer des médicaments adaptés à l’usage auquel ils sont destinés. • Conformes aux exigences de l’AMM ou à l’autorisation de l’essai clinique. • N’exposent pas le patient à des risques dus à une sécurité, qualité ou efficacité insuffisante. 26/10/2020 16 GESTION DE LA QUALITE AQI C Q SMQ
  • 17. 26/10/2020 17 • la responsabilité de la direction • la participation et l'engagement du personnel des différents départements à tous les niveaux de l'entreprise, de ses fournisseurs et distributeurs. • Avoir un système qualité pharmaceutique bien conçu et correctement mis en œuvre intégrant les BPF et la gestion du risque qualité (avec documentation complète, surveillance…) PRINCIPE CHAPITRE 1 : GESTION DE LA QUALITE
  • 18. CHAPITRES 1 : GESTION DE LA QUALITE • Garantie que les produits sont fabriqués et contrôlés de façon cohérente • Application : production + contrôle qualité Exigences : • Procédés de fabrication clairement définis • Etapes critiques de la fabrication et toutes les modifications importantes sont validées • Tous les moyens nécessaires à la mise en œuvre des BPF sont fournis • Relevés • Déviations significatives sont enregistrées + CAPA • … 26/10/2020 18
  • 19. CHAPITRES 2 : PERSONNEL • PRINCIPE • LES POSTES CLES • FORMATION • HYGIENE DU PERSONNEL Objectifs : - Savoir déterminer les postes clés. - Connaître et comprendre les exigences en termes de formation du personnel et d’hygiène 26/10/2020 21
  • 20. CHAPITRES 2 : PERSONNEL PRINCIPE • Personnel qualifié et en nombre suffisant sur chaque site • Organigramme de l'établissement • « Fiches de fonction » écrites et clairement comprises • Formation initiale et continue 26/10/2020 22
  • 21. CHAPITRES 2 : PERSONNEL LES POSTES CLES • Pharmacien responsable, chef du département de production et chef du département du contrôle de la qualité. • Chefs de PROD et de CQ doivent être indépendants l'un de l'autre, • Les chefs PROD et du CQ se partagent, ou exercent conjointement, certaines tâches en rapport avec la qualité (surveillance et contrôle de l’environnement, hygiène, validation des procédés…). • Les pharmaciens assistants. 26/10/2020 23
  • 22. CHAPITRES 2 : PERSONNEL LA FORMATION • Initiale puis continue. • Aspects théoriques et pratiques du concept d’AQ et des BPF. • Les programmes de formation doivent être disponibles et approuvés. • Formation spéciale (ZAC, produits hautement actifs, toxiques, infectieux ou sensibilisants). • Les visiteurs ou le personnel non formé ne devraient pas de préférence pénétrer dans les zones de production et de contrôle de la qualité. 26/10/2020 24
  • 23. CHAPITRES 2 : PERSONNEL HYGIENE DU PERSONNEL • Procédures relatives à la santé, à l'hygiène et à l'habillage du personnel. • Visite médicale lors de l'embauche. • Vêtements protecteurs appropriés à chaque zone. • Toute pratique non hygiénique doit être prohibée dans les zones de fabrication et dans toute zone où les produits pourraient en être affectés (Aliments…). • Contact direct entre les mains de l'opérateur et les produits non protégés doit être éviter. 26/10/2020 25
  • 24. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL • LOCAUX • ZONES DE PRODUCTION • ZONES DE STOCKAGE • ZONES DE CONTRÔLE DE LA QUALITE • ZONES ANNEXES • MATERIEL 26/10/2020 26
  • 25. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL PRINCIPE • Doivent être situés, conçus, construits, adaptés et entretenus de façon à convenir au mieux aux opérations à effectuer. • Minimiser les risques d'erreurs. • Permettre un nettoyage et un entretien efficaces en vue d'éviter les contaminations, dont les contaminations croisées, le dépôt de poussières ou de saletés et, de façon générale, toute atteinte à la qualité des produits. 26/10/2020 27
  • 26. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL LOCAUX • Eviter le risque de contamination • Entretien régulier (Sans risque pour la qualité du produit) • Eclairage, T°, H et Ventilation appropriés • Conçus, construits, équipés et entretenus de manière à empêcher l’entrée des insectes et animaux 26/10/2020 28
  • 27. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL ZONES DE PRODUCTION: • RISQUE CONTAMINATION CROISEE : locaux autonomes pour certains types de produits (Penicilline, Produits biologiques, Hormones, Cytostatiques). • Cas exceptionnels : Fabrication par « Campagne » / Précautions + Validations. • Minimiser les risques de confusion, d’omission ou d’erreur. • Les canalisations, les appareils d'éclairage, les conduites de ventilation et les autres équipements devraient être conçus et situés de façon à éviter la création de recoins difficiles à nettoyer. 26/10/2020 29
  • 28. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL ZONES DE PRODUCTION • Les zones de production doivent être correctement ventilées par des installations de traitement d'air (T°, HR et, le cas échéant, filtration) adaptés à la fois aux produits manipulés, aux opérations effectuées et à l'environnement. • Pesée des MP (salle de pesées distincte) et conçue à cet effet. • Zones de conditionnement doivent être bien éclairées, particulièrement lorsque des contrôles visuels sont effectués sur la ligne de conditionnement. 26/10/2020 30
  • 29. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL ZONES DE STOCKAGE • Taille suffisante : Stockage ordonné (MP, AC, PI, Vrac, PF, Quarantaine, Libérés, Refusés, Retournés ou Rappelés). • Bonnes conditions de stockage. • Zone de Réception et Zone de Distribution. • Prélèvements échantillons MP dans des zones séparées (éviter les contaminations). 26/10/2020 31
  • 30. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL ZONES DE CONTROLE DE LA QUALITE • Séparés des zones de PROD. • Spacieux pour permettre d'éviter les confusions et les contaminations croisées. • locaux distincts peuvent s'avérer nécessaires pour protéger des appareils sensibles, des vibrations, des interférences électriques ou de l'humidité par ex. • Exigences spéciales s'imposent dans les laboratoires où l'on manipule des substances particulières, tels que des échantillons de produits biologiques ou radioactifs. 26/10/2020 32
  • 31. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL ZONES ANNEXES • Zones de repos et de restaurations (Séparées). • Vestiaires et sanitaires. • Ateliers d'entretien. • Animaleries. 26/10/2020 33
  • 32. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL MATERIEL • Conçu, installé et entretenu en fonction de sa destination. • Matériel de fabrication doit être conçu de façon à permettre un nettoyage facile et minutieux. Il doit être nettoyé selon des procédures écrites détaillées et rangé dans un endroit propre et sec. • Installé de façon à éviter tout risque d'erreur ou de contamination. • Les balances et le matériel de mesure doivent être de portée et de précision appropriées aux opérations de production et de contrôle. 26/10/2020 34
  • 33. CHAPITRES 3 : LOCAUX ET MATERIEL MATERIEL • Etalonnage du matériel de mesure. • Etiquetage des tuyaux et des robinets inamovibles. • Retrait du matériel défectueux doit être retiré des zones de production et de contrôle. 26/10/2020 35
  • 34. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION Objectifs : - Connaître et comprendre les exigences concernant la gestion documentaire et la gestion des enregistrements. • DOCUMENTATION BPF NECESSAIRE • CREATION ET CONTRÔLE DE LA DOCUMENTATION • BONNES PRATIQUES DOCUMENTAIRES • ARCHIVAGE DES DOCUMENTS • SPECIFICATIONS • FORMULES ET INSTRUCTIONS DE FABRICATION • PROCEDURES ET ENREGISTREMENTS 26/10/2020 36
  • 35. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION PRINCIPE • Elément essentiel du système d’assurance de la qualité • Supports papiers, électroniques ou photographiques • 2 principaux types de documents sont utilisés pour gérer et enregistrer la conformité aux BPF : • les instructions • les enregistrements / rapports. 26/10/2020 37
  • 36. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION 26/10/2020 38 Enregistrements Instructions de travail Procédures Manuel Qualité
  • 37. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION 26/10/2020 39 Manuel Qualité Document stratégique : décrit l'organisation du système pour atteindre l'assurance qualité  satisfaction du client. Composé de : • La déclaration de politique qualité • L'objectif de qualité • La structure organisationnelle, y compris la responsabilité de toute personne clé • Procédures et instructions Procédures Description documentée des opérations à réaliser, des précautions à prendre et des mesures à appliquer, directement ou indirectement liées à la fabrication d'un intermédiaire ou d'une substance active. « Qui fait quoi? Où? Quand? Comment? Et pourquoi ? » • axés sur les processus • description générale des processus dont le but est d’assurer la qualité du produit • impliquent plusieurs départements SOP / Standard Operation Procedures
  • 38. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION 26/10/2020 40 Instructions de travail Enregistrements Document opérationnel : contient des instructions indiquant comment les activités sont effectuées. Expliquent avec détail comment effectuer un travail (opération) , une manipulation ou une méthode. Utilisateur: Toute personne qui exploite une certaine tâche « documents présentant des résultats obtenus ou la preuve de la réalisation d’une activité ». L’enregistrement permet de démontrer qu’un événement, un acte, un fait qui a une importance sur la qualité de l’activité de l’organisation, du système, a bien été effectué. Il permet d’en garder la trace formelle en documentant la traçabilité
  • 39. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION DOCUMENTATION BPF NECESSAIRE INSTRUCTIONS • Spécifications. • Formules de fabrications, instruction fabrication, conditionnement et contrôle. • Procédures. • Protocoles. • Cahiers de charges. ENREGISTREMENTS /RAPPORT • Enregistrement. • Certificats d’analyse. • Rapports. 26/10/2020 41
  • 40. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION CREATION ET CONTRÔLE DE LA DOCUMENTATION • Documents soigneusement conçus, préparés, revus et distribués. • En conformité avec les parties pertinentes des dossiers de spécifications des produits, les dossiers d’autorisation de fabrication et (AMM) • Régulièrement révisés et tenus à jour 26/10/2020 42
  • 41. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION BONNES PRATIQUES DOCUMENTAIRES • Les saisies manuscrites doivent être faites de manière claire, lisible et indélébile. • Les enregistrements doivent être effectués ou finalisés au moment où chaque action est réalisée • Toute correction apportée à un document doit être signée et datée 26/10/2020 43
  • 42. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION ARCHIVAGE DES DOCUMENTS • Exigences spécifiques s’appliquent aux dossiers de lots qui doivent être conservés au moins 1 an après la date de péremption du lot correspondant, ou au moins 5 ans après la certification du lot par la personne qualifiée • le délai le plus long s’applique. 26/10/2020 44
  • 43. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION FORMULES ET INSTRUCTIONS DE FABRICATION • Formule de fabrication • Nom du produit et la référence aux spécifications correspondantes • Description de la forme pharmaceutique, dosage du produit, taille du lot • Liste de toutes les MP avec les quantités utilisées pour chacune d’entre elles • Rendement final attendu, avec les limites d’acceptation • Instructions de fabrication • Lieu de F et équipements • Méthodes, instructions,… • Instructions de conditionnement 26/10/2020 45
  • 44. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION 26/10/2020 46 PROCEDURES • "Ensemble d'instruction que le personnel d'exécution est tenu de suivre à la lettre ". Types de procédures : - Les procédures de comportement du personnel. - Les procédures de formation du personnel. - Les procédures de contrôle et de maintenance des installations. - Les procédures techniques • Une procédure doit être rédigée par le personnel, d'une façon Claire, Simple, Synthétique, et Compréhensive par tous.
  • 45. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION Dossier de fabrication de lot 26/10/2020 47 Preuve attestant que chaque lot de fabrication a été fabriqué et emballé - étiqueté conformément aux méthodes décrites. • Ce document permet de: - Tracer tous les processus de fabrication, conditionnement et de contrôle. - Respecter les procédures écrites. - Respecter les exigences du dossier d'AMM. • Le dossier de lot comporte les éléments suivants : - Dossier de fabrication du lot. - Dossier de conditionnement du lot. - Les BA des MP, des PI et des PF. - Tous les enregistrements. - Le devenir du lot.
  • 46. CHAPITRES 4 : DOCUMENTATION PROCEDURES ET ENREGISTREMENTS • Réception • Echantillonnage • Fabrication • Conditionnement • Contrôle • … 26/10/2020 48
  • 47. CHAPITRES 5 : PRODUCTION • Prévention des contaminations croisée pendant la fabrication. • Validation • Matières premières • OPÉRATIONS DE FABRICATION : PRODUITS INTERMÉDIAIRES ET VRAC • ARTICLES DE CONDITIONNEMENT • OPÉRATIONS DE CONDITIONNEMENT • PRODUITS FINIS • PRODUITS REFUSÉS, RÉCUPÉRÉS ET RETOURNÉS Objectifs : - Connaître et comprendre les exigences liées à la production. - Les responsabilités en production. 26/10/2020 49
  • 48. CHAPITRES 5 : PRODUCTION 26/10/2020 50 • Un lot de MP doit être analysé, avant d'être utilisé pour fabrication. • Si une propriété d'une MP est susceptible de s'altérer au cours de l'entreposage, un nouveau contrôle est demandé. L'analyse des matières premières a 3 objectifs: • Confirmer leur identité. • Fournir l'assurance de la qualité de la drogue (stabilité). • Obtenir l'assurance que les MP possèdent les caractéristiques nécessaires requises. ANALYSE DES MP : 1- PRINCIPE:
  • 49. CHAPITRES 5 : PRODUCTION 26/10/2020 51 ANALYSE DES MP • Chaque MP utilisée dans la fabrication d'un MD est visée par une spécification. (Pharmacopée ou l'équivalent) • Les méthodes d'analyse sont validées et les résultats de cette validation sont documentés. • Seules sont utilisées en fabrication les MP qui ont été libérées par le service de CQ. • Des critères de choix et des fournisseurs fiables doivent être définis par écrit. • Le fournisseur doit informer son client de tout changement du procédé de fabrication. 2- INTERPRÉTATION:
  • 50. CHAPITRES 5 : PRODUCTION 26/10/2020 52 ANALYSE DES MP 2- INTERPRÉTATION: IL y a plusieurs états possibles pour les MP: - En quarantaines - En Cours D'analyse (En cours de validité) - Périmées - Acceptées - Refusées
  • 51. CHAPITRES 5 : PRODUCTION 26/10/2020 53 CONTRÔLE DE LA FABRICATION 1- PRINCIPE: 2- INTERPRÉTATION: Mesures visent à s'assurer que tous les procédés de fabrication sont clairement définis. • S’assurer de la propreté du matériel et d’environnement • Tous les procédés de fabrication critiques sont validés (rapport de validation). • Toute modification à l’équipement ou au procédé de fabrication, est validée. • Le IPC et contrôle d’environnement s’imposent et doivent être enregistrés • Mettre en œuvre des dispositions appropriées pour assurer l'identité du contenu de chaque récipient. • Les récipients sont nettoyés.
  • 52. CHAPITRES 5 : PRODUCTION 26/10/2020 54 CONTRÔLE DE LA FABRICATION Avant la fabrication -Le vide de l'atelier -La présence des procédures -Le bon état du matériel -la présence de toutes les MP Pendant la fabrication -Contrôle des paramètres critiques de fabrication -Respect des étapes du DL Après la fabrication L'atelier et le matériel seront vidés et nettoyés OPERATIONS DE FABRICATION
  • 53. CHAPITRES 5 : PRODUCTION 26/10/2020 55 • Chaque matériel servant à l’emballage - étiquetage d'un médicament a des spécifications. • Spécifications tirées d'une pharmacopée ou l'équivalent • Vérifier le vide de chaîne. • Vérifier la concordance entre les produits à conditionner et les articles de conditionnement, avant de lancer le conditionnement. CONDITIONNEMENT
  • 54. CHAPITRES 5 : PRODUCTION 26/10/2020 56 • Après conditionnement, le lot est bloqué dans un magasin. • Le laboratoire de CQ effectue des prélèvements, (contrôle du PF + échantillothèque). • Après examen du DL, une décision sera prise au sujet de son devenir. • Le DL est archivé. EXPEDITION
  • 55. 26/10/2020 57 Flux de matière dans une entreprise pharmaceutique
  • 56. CHAPITRES 6 : CONTRÔLE DE LA QUALITE • Les principales fonctions attribuées au responsable du contrôle de la qualité. • Les BPL de contrôle de la qualité. • La conservation des documents de contrôle et les dates de péremption. • L’échantillonnage et les méthodes d’échantillonnage. • L’investigation des résultats hors spécification. • Le programme de suivi de la stabilité et l’échantillothéque Objectifs : - Connaître et comprendre les exigences liées au contrôle de la qualité. 26/10/2020 58
  • 57. CHAPITRES 6 : CONTRÔLE DE LA QUALITE 26/10/2020 59 • Rôle du CQ : Accepter ou Refuser un lot de médicament. • Représente un sous-système dans le système d'assurance de qualité. • Concerne: Échantillonnage + Établissement des normes + Contrôle + Procédures • Indépendance du contrôle de la qualité par rapport à la production • Le personnel du CQ a accès aux zones de production pour prélever. • L'approbation du responsable du service du CQ d'un lot de fabrication est exigée • Documentation • Programme de suivi de la stabilité • Application des BPL PRINCIPE INTERPRETATION
  • 58. CHAPITRES 6 : CONTRÔLE DE LA QUALITE 26/10/2020 60 • PF de ref => conservée 1 an après la date de péremption • Document CQ => 1an après date de péremption • Prendre les mesures correctives après chaque plainte reçue au sujet de la qualité. • Le personnel du laboratoire est en nombre suffisant et en qualité compétent. • Les appareils et instruments, sont entretenus et étalonnés à des intervalles convenables. • Les principales taches du service contrôle de la qualité sont : - Accepter ou refuser les MP, PF, et les AC en fixant la durée de leur utilisation. - Évaluer le DL. - Étudier les réclamations et traiter les produits retournés. - Participer aux auto – inspections.
  • 59. CHAPITRES 7 : LA FABRICATION ET L’ANALYSE EN SOUS TRAITANCE • Les contrats écrits. • L’évaluation de la capacité du sous-traitant. • Les obligations du sous-traitant Objectifs : - Connaître et comprendre les exigences liées à la sous-traitance. 26/10/2020 61
  • 60. CHAPITRES 7 : LA FABRICATION ET L’ANALYSE EN SOUS TRAITANCE 26/10/2020 62 • La sous-traitance = l'exécution par un sous-traitant d'une opération (fabrication - contrôle) pour le compte d'un donneur d'ordre. • Elle est consignée par un contrat écrit fixant les obligations et les responsabilités de chaque partie.
  • 61. CHAPITRES 7 : LA FABRICATION ET L’ANALYSE EN SOUS TRAITANCE 26/10/2020 63 • Les aspects techniques du contrat sont convenus par des personnes compétentes. • Le contrat décrit les responsabilités. • Le donneur d'ordre communique au sous-traitant toutes les informations nécessaires à la réalisation correcte des opérations sous contrat. • Le donneur d'ordre évalue la capacité du sous traitant à réaliser correctement le travail ou les analyses demandés. INTERPRETATION
  • 62. CHAPITRES 7 : LA FABRICATION ET L’ANALYSE EN SOUS TRAITANCE 26/10/2020 64 Trois moyens : • Le donneur d'ordre procède à une inspection sur place du sous-traitant. • Le donneur d'ordre obtient des copies de rapports d'inspection des autorités compétentes de la santé. • Le donneur d'ordre obtient des rapports d'inspection des équipes d'auto inspection des sociétés. CONTROLE DU SOUS-TRAITANT
  • 63. CHAPITRES 8 : LES RECLAMATIONS ET LES RAPPELS DE MEDICAMENTS • La gestion des réclamations. • La gestion des rappels. Objectifs : - Connaître et comprendre les exigences concernant les réclamations et les rappels. 26/10/2020 65
  • 64. CHAPITRES 8 : LES RECLAMATIONS ET LES RAPPELS DE MEDICAMENTS 26/10/2020 66 • Jugement présumant un défaut de qualité concernant un médicament donné. • Mettre en œuvre un système d'enregistrement (procédures écrites) et de traitement des réclamations. • L'IP doit répondre à toute plainte portant sur la qualité de ses produits. • l'IP doit avoir une procédure de rappel de lot. RÉCLAMATION
  • 65. CHAPITRES 8 : LES RECLAMATIONS ET LES RAPPELS DE MEDICAMENTS 26/10/2020 67 • But : "Retirer du marché un mdt qui représente un risque substantiel pour la santé". Il englobe toutes les actions prises, en vue d'enlever du marché un lot spécifique. • Les causes d'une réclamation, sont multiples: - Défaut de fabrication. - Défaut au moment de transport. - Défaut au moment de stockage (produits thermosensibles). - Mauvaise utilisation d'un médicament. • Le rappel doit s'appuyer sur des procédures, écrites claires et actualisées. RAPPEL DE LOT
  • 66. CHAPITRES 8 : LES RECLAMATIONS ET LES RAPPELS DE MEDICAMENTS 26/10/2020 68 RAPPEL DE LOT • Pour parer à toute éventualité, un système de rappel des médicaments doit être organisé, donnant la possibilité de retirer rapidement et efficacement du marché tout médicament défectueux ou suspecté de l'être. • Le fabricant doit informer l'autorité compétente de tout défaut de fabrication qui pourrait être à l'origine d'un rappel de médicaments ou de l'instauration de mesures de limitation de leur distribution.
  • 67. CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS) • Audits externes. • Audits internes et auto-inspections. Objectifs : - Connaître et comprendre les exigences concernant l’auto inspection et les audits. 26/10/2020 69
  • 68. CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS) 26/10/2020 70 • Opération périodique, faite dans le but de s'assurer de la mise en œuvre et le respect des B.P.F + Proposer aux responsables d'éventuelles mesures correctives. • S'assurer que les moyens pour l'obtention de la qualité sont disponibles. • Améliorer la qualité des produits, l'efficacité du travail. • Motivation du personnel. PRINCIPE BUTS
  • 69. CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS) 26/10/2020 71 • L'entreprise dispose d'une procédure écrite du programme d'auto- inspection. • L'équipe se compose de membres du personnel et d'autres personnes ayant des connaissances sur les BPF. • Effectuées de façon périodique. • Mettre en œuvre les mesures correctives dans un délais raisonnable. INTERPRÉTATION
  • 70. CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS) 26/10/2020 72 Groupe pluridisciplinaires comprenant : - Un responsable de l'auto-inspection. - Un responsable du service inspecté. - Une personne extérieure du département visité. L'EQUIPE DE L'AUTO-INSPECTION
  • 71. CHAPITRES 9 : L’AUTO INSPECTION (LES AUDITS) 26/10/2020 73 • Une auto-inspection doit être programmée à l'avance. • Elle peut porter sur une ou toutes les parties du SAQ. • Elle peut viser un médicament donné voire un lot. • Elle vérifie tous les points des B.P.F. • Minimiser sa durée + ne perturbe pas le fonctionnement normal du service. • Rédiger un rapport d'auto-inspection, après la réunion de clôture. • Le rapport indique toutes les anomalies constatées, ainsi que les mesures correctives. • Système de suivi des auto-inspections. PRATIQUES DES AUTO-INSPECTIONS