SlideShare une entreprise Scribd logo
Gradateurs : corrigé des exercices
I.  Étude de gradateurs (fonctionnement sur charge résistive)
Les interrupteurs sont constitués de thyristors supposés idéaux (circuit ouvert à l’état bloqué et court­circuit à
l’état passant). Le réseau a pour pulsation  w. La figure ci­dessous représente le schéma d’un gradateur
monophasé débitant sur une charge résistive pure. Les thyristors sont amorcés avec un retard angulaire
0=t0=
2
 par rapport aux passages à zéro de la tension v(t).
1.  Gradateur monophasé
1.1. Indiquer sur le document réponse n°1, en les justifiant,
les intervalles de conduction des deux thyristors et le
chronogramme   de   l’intensité  i(t)   du   courant   dans   la
résistance R.
Le thyristor T est passant à partir de y rad et se bloque au
passage par zéro du courant, c'est à dire à p rad. Le thyristor
T' est passant à partir de p+y rad et se bloque au passage par
zéro du courant, c'est à dire à 2p rad. Le graphe est complété
pour y proche de 45°.
On donne V = 220 V et R = 10 W.
1.2. Pour la valeur particulière  α0=90° , exprimer simplement la puissance active moyenne P fournie
par le réseau en fonction de V et R. Faire l'application numérique.
La charge est alors connectée pendant la moitié du temps au réseau et déconnectée pendant l'autre moitié du
temps. Si le gradateur se comportait en permanence comme un interrupteur fermé alors la charge recevrait
une puissance   Pmax=
V
2
R
 ; comme elle n'est reliée que la moitié du temps à la source, elle reçoit
P=
1
2
V
2
R
 soit  P=
1
2
220
2
10
=2420 W
1.3. En déduire les valeurs efficaces Ieff de i(t)
et Uceff de uc(t).
Le   gradateur   étant   parfait,   il   ne   présente
aucune   perte   donc   P=R Ieff
2
  soit
Ieff=
√P
R
=
√2420
10
=15,6 A
D'après la loi d'Ohm :
UCeff=RIeff =10×15,6=156 V
1.4. Dans   le   développement   en   série   de
Fourier   de  i(t),   on   trouve   que   le
fondamental   a   pour   expression :
i1 t=I1max sint−1   avec  
I1max = 18,4 A et j1 = 32,5° = 0,567 rad.
Document réponse n°1
Déduire de la connaissance de i1(t), une expression de la puissance active  P. À l’aide de cette expression,
recalculer P.
Puisque l'une des deux grandeurs (tension et courant) est sinusoïdale alors le fondamental « transporte » la
puissance active ; on peut donc écrire :  P=V
I1max
√2
cos ϕ1  soit  P=
220×18,4
√2
cos 32,5=2414 W
Que vaut la puissance réactive fournie par le réseau ?
Corrigé gradateurs 1 TS2ET 2014­2015
Puisque l'une des deux grandeurs (tension et courant) est sinusoïdale alors le fondamental « transporte » la
puissance réactive ; on peut donc écrire :  Q=V
I1max
√2
sinϕ1  soit  P=
220×18,4
√2
sin 32,5=1538 var
1.5. Quelle est la puissance apparente S de la source ?
C'est par définition le produit des valeurs efficaces de la tension et de l'intensité en entrée du gradateur (on ne
peut pas utiliser  S=√P
2
+Q
2
 car l'une des deux grandeurs n'est pas sinusoïdale) :
  S=V Ieff=220×15,6=3432 VA
1.6. Calculer le facteur de puissance de l’installation.
Par définition  k=
P
S
=
2420
3432
=0,705
1.7. Proposer une méthode (schéma, type d’appareil à utiliser) pour mesurer la valeur efficace du courant, la
puissance active et la puissance réactive. Préciser les caractéristiques des appareils à utiliser (RMS ou
non, AC ou DC, …).
2.  Gradateur triphasé
La figure ci­contre en donne un schéma de principe. Les tensions
sinusoïdales va, vb et vc ont même valeur efficace V et constituent
un système triphasé équilibré direct. Sur le document réponse n°2
(voir ci­dessous), on précise le séquencement de l’amorçage des
six thyristors dans le cas où j0 = 30°. On a toujours V = 220 V et
la charge est résistive. Les interrupteurs sont supposés idéaux.
Le fonctionnement étant parfaitement symétrique, on étudie dans
un premier temps l’intervalle [0, 180°].
2.1. Sur chacun des six intervalles : [0°, 30°], [30°, 60°], [60°,
90°],   [90°,   120°],   [120°,   150°],   [150°,   180°],   donner   un
schéma   équivalent   de   l’installation   tenant   compte   des
interrupteurs passants et expliquer la forme de la tension uCa
donnée sur le document réponse n°2 entre 0° et 180°.
Voir deux possibilités ci­dessous ( v1(t )   pour   va , … et
uc1(t )  pour  uCa , …) :
2.2. Compléter le document réponse n°2 sur [180°, 360°].
Trois thyristors passants Deux thyristors passants
Lorsque trois thyristors sont passants alors  uCa=v1  (système triphasé équilibré).
Lorsque deux thyristors sont passants : on prend l'exemple de droite de la page précédente. La loi des mailles
Corrigé gradateurs 2 TS2ET 2014­2015
permet d'écrire  va – uCa+uCb−vb=0  et comme  uCa=−uCb  alors  va –2uCa−vb=0  ce qui donne
uCa=
va – vb
2
Document réponse n°2
II. Démarrage d’un moteur asynchrone (fonctionnement sur charge inductive pure)
À l’instant du démarrage, chaque phase du moteur est assimilée à une inductance pure L = 0,32 mH.
1.  Quelle serait la valeur efficace du courant d’un démarrage en direct sur un réseau 690 V / 50 Hz ?
D'après la loi d'Ohm pour une inductance en régime sinusoïdal :
  I=
V
Lω
=
690/√3
0,32.10
−3
×2π×50
=3960 A
Afin de limiter l’intensité du courant de démarrage, on insère en
série avec chaque enroulement du moteur un gradateur constitué de
deux thyristors T et T’. Le thyristor T est amorcé avec un retard
angulaire  α  par   rapport   à   l’origine   de   la   tension   simple
d’expression   v(t )=V √2sin ωt . Le thyristor T’ est amorcé
une demi période plus tard.
2.  Écrire l’équation liant  i(t) et  v(t) lorsque T est
passant.
Le   régime   n'est   plus   sinusoïdal,   l'utilisation   des
impédances complexes et de leurs modules n'est plus
possible.
v(t )=L
d i(t)
dt
3.  Résoudre cette équation en tenant compte qu’à
l’instant d’amorçage de T, i(t) = 0. Vérifier que :
Document réponse n°1
it=
V 2
L
cos−cost
L'équation  v(t )=L
d i(t)
dt
 devient  V √2sinωt=L
d i(t)
dt
 soit 
di(t)
dt
=
V √2
L
sinωt
En intégrant, on obtient  i(t)=
V √2
L
(
−1
ω )cos ωt+ A  avec A une constante d'intégration.
Corrigé gradateurs 3 TS2ET 2014­2015
5600 A
­3960 A
Détermination de la constante A en utilisant les conditions initiales : pour  t=α
ω  on a  i( α
ω)=0
L'équation   précédente   devient :   i( α
ω)=
V √2
L
(
−1
ω )cos(ω α
ω)+ A=0   qui   se   simplifie   en
−
V √2
Lω
cosα+A=0  ce qui donne  A=
V √2
Lω
cosα
En   remplaçant  A  par   sa   valeur   dans   l'équation   i(t)=
V √2
L
(
−1
ω )cos ωt+ A ,   on   obtient
i(t)=
V √2
L
(
−1
ω )cos ωt+
V √2
Lω
cosα  et finalement  i(t)=
V √2
Lω
(cos α−cosωt)
4.  On donne à l’angle de retard la valeur  =
3
4
• Placer sur le document réponse n°1 la droite horizontale d’ordonnée 
V √2
Lω
cosα , en déduire l’allure du
courant i(t) lorsque T est passant. Préciser l’intervalle pour lequel T est passant.
Valeur   numérique   de  
V 2
L 
cos  :  
690/√3×√2
0,32.10
−3
×2 π×50
cos
3π
4
=−3960 A .   On   place   une   droite
horizontale à – 3960 A en tenant compte que 
V √2
Lω
=
690/√3×√2
0,32.10
−3
×2 π×50
=5600 A .
Le courant est obtenu en « décalant » la courbe  −
V √2
L ω
cos ωt  de « 3960 » vers le bas ce qui donne la
courbe en bleu. Le thyristor T est passant lorsque le courant est positif et bloqué sinon.
• Compléter le document réponse n°1 pour T’ passant.
Le comportement pour l'alternance négative est le symétrique de celui pour l'alternance positive.
5.  Pour   =

2
, que devient l’équation de  i(t)
lorsque   T   est   passant ?   Tracer  i(t)   sur   le
document réponse n°2 et préciser les intervalles
de conduction des thyristors.
Vérifier que la valeur efficace de i(t) est I0 = 3960 A.
D'après l'équation   i(t)=
V √2
Lω
(cos α−cosωt)
et comme  cos π
2
=0 alors
i(t)=−
V √2
Lω
cos ωt
Document réponse n°2
Le courant est sinusoïdal et tracé sur le document réponse. Chaque thyristor conduit pendant une demi
période : le gradateur se comporte comme un interrupteur fermé.
La  valeur  efficace  est  égale  à la  valeur  maximale,  soit  
V √2
Lω
,  divisée  par   √2   ce  qui  donne
Ieff=
V √2
Lω
=
690/√3√2
0,32.10
−3
×2π×50
≈3960 A
Corrigé gradateurs 4 TS2ET 2014­2015
TD4 : Les convertisseurs AC/AC
T.D d’électronique de puissance Page: 43 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami
TD4: Les gradateurs
TD4 : Les convertisseurs AC/AC
T.D d’électronique de puissance Page: 44 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami
Exercice 1: gradateur monophasé (charge monophasé)
On considère le montage représenté par la figure suivante où v est une tension sinusoïdale
de valeur efficace V=400V et de fréquence f =50 Hz.
La tension d’aimantation est donnée par : v(θ)=V 2.sin(θ) , avec  = wt.
Le gradateur G est formé de deux thyristors que l’on suppose parfaits :
La charge est constituée par une résistance R =10.
On désigne par uR la tension à ses bornes, par i le courant qui la traverse et par vT la tension
aux bornes des thyristors. On amorce le thyristor (T) à (wt =).
1. Représenter la tension uR dans l'intervalle [0,2], pour
6
π
α  ,
2. Exprimer la valeur efficace UR de uR en fonction de  et V et montrer que l'on a
R
α sin(2α)
U =V. 1- +
π 2π
,
3. Calculer la puissance dissipée dans R pour
6
π
α  .
Exercice 2 : Gradateur monophasé (charge inductive)
Le gradateur de la figure suivante, est alimenté par la même tension v, la charge est
maintenant inductive.
T
R R
u
G
v
i
T
v
T'
L
T
R
u
G
v
i
T
v
T'
TD4 : Les convertisseurs AC/AC
T.D d’électronique de puissance Page: 45 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami
On donne R =100, L = 50mH, u: tension aux bornes de la charge et i: courant de charge.
On amorce le thyristor (T) à wt=αet le thyristor (T’) à π
α
wt 
 .
1. Etablir l'équation différentielle prouvant du ce circuit,
2. Déterminer l’expression du courant i(t),
3.Tracer l’allure de i(t) et u(t).
Exercice 3 : Gradateur triphasé
Le montage représenté par la figure ci-dessous, est alimenté par un réseau triphasé direct
dont les tensions entre phases ont pour expressions :
12
23
23
u =400 2.sin(100πt)
2π
u =400 2.sin(100πt- )
3
2π
u =400 2.sin(100πt+ )
3









G1, G2, G3 sont trois gradateurs identiques à celui des études précédentes, ils ont pour
charge trois résistances R identiques. On prend R = 100.
La séquence d'amorçage des thyristors est représentée sur le document réponse
correspondant à cette partie, le retard à l'amorçage des thyristors par rapport à la
commutation naturelle est repéré par l’angle ().
1. Utiliser les résultats de l’exercice 1, pour représenter les tensions u12 et u31, pour
π
α=
6
rad, de même que les courants j1 et j3 en indiquant leurs valeurs maximales,
1
G
R
1
2
j
1
T'
R
R
12
u
2
T'
3
T'
1
T
2
T
3
T
2
3
23
u
31
u
2
G
3
G
1
j
3
j
R3
u
R1
u
R2
u
TD4 : Les convertisseurs AC/AC
T.D d’électronique de puissance Page: 46 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami
2. Calculer la valeur efficace J des courants j1, j2, j3,
3. En déduire l'expression puis calculer la puissance P absorbée par l'ensemble des trois
résistances,
4. Représenter le courant i2 dans la ligne2.
Correction du TD 4 : Les gradateurs
T.D d’électronique de puissance Page: 47 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami
Correction du TD4
Correction du TD 4 : Les gradateurs
T.D d’électronique de puissance Page: 48 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami
Exercice 1: (Charge R)
1. Allure de la tension uR dans l'intervalle [0,2], pour
6
π
α  :
0 2 4 6 8 10 12 14
-1000
0
1000
Gradateur Monophasé:Charge:R
uch
0 2 4 6 8 10 12 14
-100
0
100
ich
0 2 4 6 8 10 12 14
-500
0
500
vTh1
(rad)
2. Tension efficace : R
α sin(2α) 1 3
U =V. 1- + =400. 1- + =394V
π 2π 6 4π
3. Puissance dissipée dans R pour
6
π
α  :
2
3
R
U 1 3
P= =16.10 .(1- + )=15.54kW
R 6 4π
Correction du TD 4 : Les gradateurs
T.D d’électronique de puissance Page: 49 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami
Exercice 2: (RL)
Le gradateur de la figure suivante, est alimenté par la même tension v, la charge est
maintenant inductive.
On donne R =100, L = 50mH, u: tension aux bornes de la charge et i: courant de charge.
On amorce le thyristor (T) à wt=αet le thyristor (T’) à wt=α+π .
1. Equation différentielle du ce circuit :
di
u=Ri+L
dt
2. Expression du courant i(t) :
(wt)
-
tan(φ)
m
f L
V
i=i +i = sin(wt-φ)+k.e
Z
, donc
(wt-α)
-
tan(φ)
m m
V V
i(t)= sin(wt-φ)- sin(α-φ).e
Z Z
.Avec :
2 2
Z= R +(Lw) =101Ω et m
V =400 2=565.7V et
Lw
φ=actan( )=
R
3. Allure de i(t) et u(t) :
0 2 4 6 8 10 12 14
-1000
0
1000
Gradateur Monophasé:Charge:RL
u
0 2 4 6 8 10 12 14
-10
0
10
i
0 2 4 6 8 10 12 14
-500
0
500
vT
 (rad)
L
T
R
u
G
v
i
T
v
T'
ENSA–Tétouan
2éme
année Cycle Ingénieur GM
TP d’Electronique de puissance
Prof : A. HADDI
EXERCICE : Dans toute cette partie, les interrupteurs sont constitués de thyristors
supposés idéaux (circuit ouvert à l'état bloqué et court-circuit à l'état passant). Le réseau a
pour pulsation .
On donne figure 1 le schéma d'un gradateur monophasé débitant sur une charge résistive
pure. Les thyristors sont amorcés avec un retard angulaire α = t0 = /2 par rapport aux
passages à 0 de la tension v(t). On donne V = 220 V et R = 10 .
1) Donner les intervalles de conduction des deux thyristors et le chronogramme de
l'intensité i(t) du courant dans la résistance R.
2) Pour la valeur particulière α = /2, exprimer simplement la puissance active moyenne P
fournie par le réseau en fonction de V et R. Application numérique.
3) En déduire les valeurs efficaces I de i(t) et UC de uC(t).
4) Dans le développement en série de Fourier de i(t), on trouve que le fondamental a pour
expression :
i1(t) = I1max sin (t - 1) avec I1max = 18,4 A et 1 = 32,5° .
a. Déduire de la connaissance de i1(t), une expression de la puissance P. A l'aide de cette
expression, recalculer P.
b. Que vaut la puissance réactive fournie par le réseau ?
c. Quelle est la puissance apparente S de la source ?
d. Calculer le facteur de puissance de l'installation.

Contenu connexe

Tendances

Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
morin moli
 
Formulaire
Formulaire Formulaire
Formulaire
toumed
 
POSTES-HTA-BT SAE.pptx
POSTES-HTA-BT SAE.pptxPOSTES-HTA-BT SAE.pptx
POSTES-HTA-BT SAE.pptx
mohamed896991
 
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
OMAR EL MOUDEN
 
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
RAMZI EL IDRISSI
 
Résumé Cours Génie Mécanique 4ST
Résumé Cours Génie Mécanique 4STRésumé Cours Génie Mécanique 4ST
Résumé Cours Génie Mécanique 4ST
Mohamed Mtaallah
 
Moteur a courant continu
Moteur a courant continuMoteur a courant continu
Moteur a courant continu
wolfori
 
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.comSupervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Adnane Ahmidani
 
Td triphasé
Td triphaséTd triphasé
Td triphasé
Smee Kaem Chann
 
Machines électriques : Qcm chapitre ii
Machines électriques : Qcm chapitre iiMachines électriques : Qcm chapitre ii
Machines électriques : Qcm chapitre ii
Mohamed Khalfaoui
 
Electricité : sécurité électrique (CM1)
Electricité : sécurité électrique (CM1)Electricité : sécurité électrique (CM1)
Electricité : sécurité électrique (CM1)
Christophe Palermo
 
cm_machine_synchrone.ppt
cm_machine_synchrone.pptcm_machine_synchrone.ppt
cm_machine_synchrone.ppt
IMADABOUDRAR1
 
Machines électriques : Qcm chapitre i
Machines électriques : Qcm chapitre i Machines électriques : Qcm chapitre i
Machines électriques : Qcm chapitre i
Mohamed Khalfaoui
 
213 les capteurs tor
213 les capteurs tor213 les capteurs tor
213 les capteurs tor
AFAF ELFANIDI
 
TP Compteurs - logique combinatoire
TP Compteurs - logique combinatoire TP Compteurs - logique combinatoire
TP Compteurs - logique combinatoire
bilal001
 
Ener1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - MonophaséEner1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - Monophasé
Pierre Maréchal
 
Moteur asynchrone
Moteur asynchroneMoteur asynchrone
Moteur asynchrone
Mehdi Benqaida
 

Tendances (20)

Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
 
Formulaire
Formulaire Formulaire
Formulaire
 
POSTES-HTA-BT SAE.pptx
POSTES-HTA-BT SAE.pptxPOSTES-HTA-BT SAE.pptx
POSTES-HTA-BT SAE.pptx
 
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
 
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
Exercice corrigé : ETUDE D'UNE INSTALLATION SOLAIRE
 
Résumé Cours Génie Mécanique 4ST
Résumé Cours Génie Mécanique 4STRésumé Cours Génie Mécanique 4ST
Résumé Cours Génie Mécanique 4ST
 
Moteur a courant continu
Moteur a courant continuMoteur a courant continu
Moteur a courant continu
 
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.comSupervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
 
Td triphasé
Td triphaséTd triphasé
Td triphasé
 
Machines électriques : Qcm chapitre ii
Machines électriques : Qcm chapitre iiMachines électriques : Qcm chapitre ii
Machines électriques : Qcm chapitre ii
 
Electricité : sécurité électrique (CM1)
Electricité : sécurité électrique (CM1)Electricité : sécurité électrique (CM1)
Electricité : sécurité électrique (CM1)
 
cm_machine_synchrone.ppt
cm_machine_synchrone.pptcm_machine_synchrone.ppt
cm_machine_synchrone.ppt
 
Machines électriques : Qcm chapitre i
Machines électriques : Qcm chapitre i Machines électriques : Qcm chapitre i
Machines électriques : Qcm chapitre i
 
213 les capteurs tor
213 les capteurs tor213 les capteurs tor
213 les capteurs tor
 
Regime neutre
Regime neutreRegime neutre
Regime neutre
 
TP Compteurs - logique combinatoire
TP Compteurs - logique combinatoire TP Compteurs - logique combinatoire
TP Compteurs - logique combinatoire
 
Ener1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - MonophaséEner1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - Monophasé
 
Exercices onduleur
Exercices onduleurExercices onduleur
Exercices onduleur
 
Moteur asynchrone
Moteur asynchroneMoteur asynchrone
Moteur asynchrone
 
Le moteur asynchrone
Le moteur asynchroneLe moteur asynchrone
Le moteur asynchrone
 

Similaire à cours-gratuit.com--id-11224-1.pdf

Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieurExercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
zahir99
 
Circuits Chp.3 RéGime SinusoïDal Permanent
Circuits  Chp.3  RéGime  SinusoïDal  PermanentCircuits  Chp.3  RéGime  SinusoïDal  Permanent
Circuits Chp.3 RéGime SinusoïDal Permanent
Chafik Cf
 
electronique de puissance
electronique de puissanceelectronique de puissance
electronique de puissance
SamiMazouz3
 
leilclic153.pdf
leilclic153.pdfleilclic153.pdf
leilclic153.pdf
FoeZamba
 
Calcul électrique des lignes de transport-1.pptx
Calcul électrique des lignes de transport-1.pptxCalcul électrique des lignes de transport-1.pptx
Calcul électrique des lignes de transport-1.pptx
mohamedtinone
 
Cours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+math
Cours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+mathCours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+math
Cours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+math
Hamdi Ayed
 
Devcon4 sn°1(2013)
Devcon4 sn°1(2013)Devcon4 sn°1(2013)
Devcon4 sn°1(2013)
marouen1994
 
Electronique analogique
Electronique analogiqueElectronique analogique
Electronique analogique
Ana Molina Padial
 
عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015
KhalidBentama1
 
Electrocinéti , Électromagnétisme, application au transformateur monophasé.pdf
Electrocinéti , Électromagnétisme, application au transformateur monophasé.pdfElectrocinéti , Électromagnétisme, application au transformateur monophasé.pdf
Electrocinéti , Électromagnétisme, application au transformateur monophasé.pdf
douglaslessagetchind
 
Norton thevenin
Norton theveninNorton thevenin
Norton thevenin
Zineddine Menani
 
Oscillations forcées en régime sinusoidal 2015
Oscillations forcées en régime sinusoidal 2015Oscillations forcées en régime sinusoidal 2015
Oscillations forcées en régime sinusoidal 2015
Daghsni Said
 
Examens électronique analogique
Examens électronique analogiqueExamens électronique analogique
Examens électronique analogique
Salah-Eddine MAAFI
 
Circuits Chp.2 MéThodes D
Circuits  Chp.2  MéThodes DCircuits  Chp.2  MéThodes D
Circuits Chp.2 MéThodes D
Chafik Cf
 
Circuits chp.2 méthodes d'étude des circuits
Circuits chp.2 méthodes d'étude des circuitsCircuits chp.2 méthodes d'étude des circuits
Circuits chp.2 méthodes d'étude des circuits
Chafik Cf
 
Transfert thermique par conduction dans un tuyau cylindrique
Transfert thermique par conduction dans un tuyau cylindriqueTransfert thermique par conduction dans un tuyau cylindrique
Transfert thermique par conduction dans un tuyau cylindrique
TCHOFFO2001
 
La chute de tension électrique ⚡ .pdyhhhf
La chute de tension électrique ⚡ .pdyhhhfLa chute de tension électrique ⚡ .pdyhhhf
La chute de tension électrique ⚡ .pdyhhhf
abdeialiji1975
 
série rc néméro 1
série rc néméro 1 série rc néméro 1
série rc néméro 1
Ămîʼndǿ TrànCè
 
Amplificateurs puissance
Amplificateurs puissanceAmplificateurs puissance
Amplificateurs puissance
Mohamed Mokhtar
 

Similaire à cours-gratuit.com--id-11224-1.pdf (20)

Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieurExercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
 
Circuits Chp.3 RéGime SinusoïDal Permanent
Circuits  Chp.3  RéGime  SinusoïDal  PermanentCircuits  Chp.3  RéGime  SinusoïDal  Permanent
Circuits Chp.3 RéGime SinusoïDal Permanent
 
electronique de puissance
electronique de puissanceelectronique de puissance
electronique de puissance
 
leilclic153.pdf
leilclic153.pdfleilclic153.pdf
leilclic153.pdf
 
Calcul électrique des lignes de transport-1.pptx
Calcul électrique des lignes de transport-1.pptxCalcul électrique des lignes de transport-1.pptx
Calcul électrique des lignes de transport-1.pptx
 
Cours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+math
Cours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+mathCours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+math
Cours+ +physique+dipôle+rc+-+bac+math
 
Devcon4 sn°1(2013)
Devcon4 sn°1(2013)Devcon4 sn°1(2013)
Devcon4 sn°1(2013)
 
Electronique analogique
Electronique analogiqueElectronique analogique
Electronique analogique
 
عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015
 
Electrocinéti , Électromagnétisme, application au transformateur monophasé.pdf
Electrocinéti , Électromagnétisme, application au transformateur monophasé.pdfElectrocinéti , Électromagnétisme, application au transformateur monophasé.pdf
Electrocinéti , Électromagnétisme, application au transformateur monophasé.pdf
 
Norton thevenin
Norton theveninNorton thevenin
Norton thevenin
 
Oscillations forcées en régime sinusoidal 2015
Oscillations forcées en régime sinusoidal 2015Oscillations forcées en régime sinusoidal 2015
Oscillations forcées en régime sinusoidal 2015
 
Examens électronique analogique
Examens électronique analogiqueExamens électronique analogique
Examens électronique analogique
 
Circuits Chp.2 MéThodes D
Circuits  Chp.2  MéThodes DCircuits  Chp.2  MéThodes D
Circuits Chp.2 MéThodes D
 
Circuits chp.2 méthodes d'étude des circuits
Circuits chp.2 méthodes d'étude des circuitsCircuits chp.2 méthodes d'étude des circuits
Circuits chp.2 méthodes d'étude des circuits
 
Transfert thermique par conduction dans un tuyau cylindrique
Transfert thermique par conduction dans un tuyau cylindriqueTransfert thermique par conduction dans un tuyau cylindrique
Transfert thermique par conduction dans un tuyau cylindrique
 
Redresseurs
RedresseursRedresseurs
Redresseurs
 
La chute de tension électrique ⚡ .pdyhhhf
La chute de tension électrique ⚡ .pdyhhhfLa chute de tension électrique ⚡ .pdyhhhf
La chute de tension électrique ⚡ .pdyhhhf
 
série rc néméro 1
série rc néméro 1 série rc néméro 1
série rc néméro 1
 
Amplificateurs puissance
Amplificateurs puissanceAmplificateurs puissance
Amplificateurs puissance
 

cours-gratuit.com--id-11224-1.pdf

  • 1. Gradateurs : corrigé des exercices I.  Étude de gradateurs (fonctionnement sur charge résistive) Les interrupteurs sont constitués de thyristors supposés idéaux (circuit ouvert à l’état bloqué et court­circuit à l’état passant). Le réseau a pour pulsation  w. La figure ci­dessous représente le schéma d’un gradateur monophasé débitant sur une charge résistive pure. Les thyristors sont amorcés avec un retard angulaire 0=t0= 2  par rapport aux passages à zéro de la tension v(t). 1.  Gradateur monophasé 1.1. Indiquer sur le document réponse n°1, en les justifiant, les intervalles de conduction des deux thyristors et le chronogramme   de   l’intensité  i(t)   du   courant   dans   la résistance R. Le thyristor T est passant à partir de y rad et se bloque au passage par zéro du courant, c'est à dire à p rad. Le thyristor T' est passant à partir de p+y rad et se bloque au passage par zéro du courant, c'est à dire à 2p rad. Le graphe est complété pour y proche de 45°. On donne V = 220 V et R = 10 W. 1.2. Pour la valeur particulière  α0=90° , exprimer simplement la puissance active moyenne P fournie par le réseau en fonction de V et R. Faire l'application numérique. La charge est alors connectée pendant la moitié du temps au réseau et déconnectée pendant l'autre moitié du temps. Si le gradateur se comportait en permanence comme un interrupteur fermé alors la charge recevrait une puissance   Pmax= V 2 R  ; comme elle n'est reliée que la moitié du temps à la source, elle reçoit P= 1 2 V 2 R  soit  P= 1 2 220 2 10 =2420 W 1.3. En déduire les valeurs efficaces Ieff de i(t) et Uceff de uc(t). Le   gradateur   étant   parfait,   il   ne   présente aucune   perte   donc   P=R Ieff 2   soit Ieff= √P R = √2420 10 =15,6 A D'après la loi d'Ohm : UCeff=RIeff =10×15,6=156 V 1.4. Dans   le   développement   en   série   de Fourier   de  i(t),   on   trouve   que   le fondamental   a   pour   expression : i1 t=I1max sint−1   avec   I1max = 18,4 A et j1 = 32,5° = 0,567 rad. Document réponse n°1 Déduire de la connaissance de i1(t), une expression de la puissance active  P. À l’aide de cette expression, recalculer P. Puisque l'une des deux grandeurs (tension et courant) est sinusoïdale alors le fondamental « transporte » la puissance active ; on peut donc écrire :  P=V I1max √2 cos ϕ1  soit  P= 220×18,4 √2 cos 32,5=2414 W Que vaut la puissance réactive fournie par le réseau ? Corrigé gradateurs 1 TS2ET 2014­2015
  • 2. Puisque l'une des deux grandeurs (tension et courant) est sinusoïdale alors le fondamental « transporte » la puissance réactive ; on peut donc écrire :  Q=V I1max √2 sinϕ1  soit  P= 220×18,4 √2 sin 32,5=1538 var 1.5. Quelle est la puissance apparente S de la source ? C'est par définition le produit des valeurs efficaces de la tension et de l'intensité en entrée du gradateur (on ne peut pas utiliser  S=√P 2 +Q 2  car l'une des deux grandeurs n'est pas sinusoïdale) :   S=V Ieff=220×15,6=3432 VA 1.6. Calculer le facteur de puissance de l’installation. Par définition  k= P S = 2420 3432 =0,705 1.7. Proposer une méthode (schéma, type d’appareil à utiliser) pour mesurer la valeur efficace du courant, la puissance active et la puissance réactive. Préciser les caractéristiques des appareils à utiliser (RMS ou non, AC ou DC, …). 2.  Gradateur triphasé La figure ci­contre en donne un schéma de principe. Les tensions sinusoïdales va, vb et vc ont même valeur efficace V et constituent un système triphasé équilibré direct. Sur le document réponse n°2 (voir ci­dessous), on précise le séquencement de l’amorçage des six thyristors dans le cas où j0 = 30°. On a toujours V = 220 V et la charge est résistive. Les interrupteurs sont supposés idéaux. Le fonctionnement étant parfaitement symétrique, on étudie dans un premier temps l’intervalle [0, 180°]. 2.1. Sur chacun des six intervalles : [0°, 30°], [30°, 60°], [60°, 90°],   [90°,   120°],   [120°,   150°],   [150°,   180°],   donner   un schéma   équivalent   de   l’installation   tenant   compte   des interrupteurs passants et expliquer la forme de la tension uCa donnée sur le document réponse n°2 entre 0° et 180°. Voir deux possibilités ci­dessous ( v1(t )   pour   va , … et uc1(t )  pour  uCa , …) : 2.2. Compléter le document réponse n°2 sur [180°, 360°]. Trois thyristors passants Deux thyristors passants Lorsque trois thyristors sont passants alors  uCa=v1  (système triphasé équilibré). Lorsque deux thyristors sont passants : on prend l'exemple de droite de la page précédente. La loi des mailles Corrigé gradateurs 2 TS2ET 2014­2015
  • 3. permet d'écrire  va – uCa+uCb−vb=0  et comme  uCa=−uCb  alors  va –2uCa−vb=0  ce qui donne uCa= va – vb 2 Document réponse n°2 II. Démarrage d’un moteur asynchrone (fonctionnement sur charge inductive pure) À l’instant du démarrage, chaque phase du moteur est assimilée à une inductance pure L = 0,32 mH. 1.  Quelle serait la valeur efficace du courant d’un démarrage en direct sur un réseau 690 V / 50 Hz ? D'après la loi d'Ohm pour une inductance en régime sinusoïdal :   I= V Lω = 690/√3 0,32.10 −3 ×2π×50 =3960 A Afin de limiter l’intensité du courant de démarrage, on insère en série avec chaque enroulement du moteur un gradateur constitué de deux thyristors T et T’. Le thyristor T est amorcé avec un retard angulaire  α  par   rapport   à   l’origine   de   la   tension   simple d’expression   v(t )=V √2sin ωt . Le thyristor T’ est amorcé une demi période plus tard. 2.  Écrire l’équation liant  i(t) et  v(t) lorsque T est passant. Le   régime   n'est   plus   sinusoïdal,   l'utilisation   des impédances complexes et de leurs modules n'est plus possible. v(t )=L d i(t) dt 3.  Résoudre cette équation en tenant compte qu’à l’instant d’amorçage de T, i(t) = 0. Vérifier que : Document réponse n°1 it= V 2 L cos−cost L'équation  v(t )=L d i(t) dt  devient  V √2sinωt=L d i(t) dt  soit  di(t) dt = V √2 L sinωt En intégrant, on obtient  i(t)= V √2 L ( −1 ω )cos ωt+ A  avec A une constante d'intégration. Corrigé gradateurs 3 TS2ET 2014­2015 5600 A ­3960 A
  • 4. Détermination de la constante A en utilisant les conditions initiales : pour  t=α ω  on a  i( α ω)=0 L'équation   précédente   devient :   i( α ω)= V √2 L ( −1 ω )cos(ω α ω)+ A=0   qui   se   simplifie   en − V √2 Lω cosα+A=0  ce qui donne  A= V √2 Lω cosα En   remplaçant  A  par   sa   valeur   dans   l'équation   i(t)= V √2 L ( −1 ω )cos ωt+ A ,   on   obtient i(t)= V √2 L ( −1 ω )cos ωt+ V √2 Lω cosα  et finalement  i(t)= V √2 Lω (cos α−cosωt) 4.  On donne à l’angle de retard la valeur  = 3 4 • Placer sur le document réponse n°1 la droite horizontale d’ordonnée  V √2 Lω cosα , en déduire l’allure du courant i(t) lorsque T est passant. Préciser l’intervalle pour lequel T est passant. Valeur   numérique   de   V 2 L  cos  :   690/√3×√2 0,32.10 −3 ×2 π×50 cos 3π 4 =−3960 A .   On   place   une   droite horizontale à – 3960 A en tenant compte que  V √2 Lω = 690/√3×√2 0,32.10 −3 ×2 π×50 =5600 A . Le courant est obtenu en « décalant » la courbe  − V √2 L ω cos ωt  de « 3960 » vers le bas ce qui donne la courbe en bleu. Le thyristor T est passant lorsque le courant est positif et bloqué sinon. • Compléter le document réponse n°1 pour T’ passant. Le comportement pour l'alternance négative est le symétrique de celui pour l'alternance positive. 5.  Pour   =  2 , que devient l’équation de  i(t) lorsque   T   est   passant ?   Tracer  i(t)   sur   le document réponse n°2 et préciser les intervalles de conduction des thyristors. Vérifier que la valeur efficace de i(t) est I0 = 3960 A. D'après l'équation   i(t)= V √2 Lω (cos α−cosωt) et comme  cos π 2 =0 alors i(t)=− V √2 Lω cos ωt Document réponse n°2 Le courant est sinusoïdal et tracé sur le document réponse. Chaque thyristor conduit pendant une demi période : le gradateur se comporte comme un interrupteur fermé. La  valeur  efficace  est  égale  à la  valeur  maximale,  soit   V √2 Lω ,  divisée  par   √2   ce  qui  donne Ieff= V √2 Lω = 690/√3√2 0,32.10 −3 ×2π×50 ≈3960 A Corrigé gradateurs 4 TS2ET 2014­2015
  • 5. TD4 : Les convertisseurs AC/AC T.D d’électronique de puissance Page: 43 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami TD4: Les gradateurs
  • 6. TD4 : Les convertisseurs AC/AC T.D d’électronique de puissance Page: 44 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami Exercice 1: gradateur monophasé (charge monophasé) On considère le montage représenté par la figure suivante où v est une tension sinusoïdale de valeur efficace V=400V et de fréquence f =50 Hz. La tension d’aimantation est donnée par : v(θ)=V 2.sin(θ) , avec  = wt. Le gradateur G est formé de deux thyristors que l’on suppose parfaits : La charge est constituée par une résistance R =10. On désigne par uR la tension à ses bornes, par i le courant qui la traverse et par vT la tension aux bornes des thyristors. On amorce le thyristor (T) à (wt =). 1. Représenter la tension uR dans l'intervalle [0,2], pour 6 π α  , 2. Exprimer la valeur efficace UR de uR en fonction de  et V et montrer que l'on a R α sin(2α) U =V. 1- + π 2π , 3. Calculer la puissance dissipée dans R pour 6 π α  . Exercice 2 : Gradateur monophasé (charge inductive) Le gradateur de la figure suivante, est alimenté par la même tension v, la charge est maintenant inductive. T R R u G v i T v T' L T R u G v i T v T'
  • 7. TD4 : Les convertisseurs AC/AC T.D d’électronique de puissance Page: 45 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami On donne R =100, L = 50mH, u: tension aux bornes de la charge et i: courant de charge. On amorce le thyristor (T) à wt=αet le thyristor (T’) à π α wt   . 1. Etablir l'équation différentielle prouvant du ce circuit, 2. Déterminer l’expression du courant i(t), 3.Tracer l’allure de i(t) et u(t). Exercice 3 : Gradateur triphasé Le montage représenté par la figure ci-dessous, est alimenté par un réseau triphasé direct dont les tensions entre phases ont pour expressions : 12 23 23 u =400 2.sin(100πt) 2π u =400 2.sin(100πt- ) 3 2π u =400 2.sin(100πt+ ) 3          G1, G2, G3 sont trois gradateurs identiques à celui des études précédentes, ils ont pour charge trois résistances R identiques. On prend R = 100. La séquence d'amorçage des thyristors est représentée sur le document réponse correspondant à cette partie, le retard à l'amorçage des thyristors par rapport à la commutation naturelle est repéré par l’angle (). 1. Utiliser les résultats de l’exercice 1, pour représenter les tensions u12 et u31, pour π α= 6 rad, de même que les courants j1 et j3 en indiquant leurs valeurs maximales, 1 G R 1 2 j 1 T' R R 12 u 2 T' 3 T' 1 T 2 T 3 T 2 3 23 u 31 u 2 G 3 G 1 j 3 j R3 u R1 u R2 u
  • 8. TD4 : Les convertisseurs AC/AC T.D d’électronique de puissance Page: 46 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami 2. Calculer la valeur efficace J des courants j1, j2, j3, 3. En déduire l'expression puis calculer la puissance P absorbée par l'ensemble des trois résistances, 4. Représenter le courant i2 dans la ligne2.
  • 9. Correction du TD 4 : Les gradateurs T.D d’électronique de puissance Page: 47 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami Correction du TD4
  • 10. Correction du TD 4 : Les gradateurs T.D d’électronique de puissance Page: 48 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami Exercice 1: (Charge R) 1. Allure de la tension uR dans l'intervalle [0,2], pour 6 π α  : 0 2 4 6 8 10 12 14 -1000 0 1000 Gradateur Monophasé:Charge:R uch 0 2 4 6 8 10 12 14 -100 0 100 ich 0 2 4 6 8 10 12 14 -500 0 500 vTh1 (rad) 2. Tension efficace : R α sin(2α) 1 3 U =V. 1- + =400. 1- + =394V π 2π 6 4π 3. Puissance dissipée dans R pour 6 π α  : 2 3 R U 1 3 P= =16.10 .(1- + )=15.54kW R 6 4π
  • 11. Correction du TD 4 : Les gradateurs T.D d’électronique de puissance Page: 49 Proposé par Mr.: SOYED-Abdessami Exercice 2: (RL) Le gradateur de la figure suivante, est alimenté par la même tension v, la charge est maintenant inductive. On donne R =100, L = 50mH, u: tension aux bornes de la charge et i: courant de charge. On amorce le thyristor (T) à wt=αet le thyristor (T’) à wt=α+π . 1. Equation différentielle du ce circuit : di u=Ri+L dt 2. Expression du courant i(t) : (wt) - tan(φ) m f L V i=i +i = sin(wt-φ)+k.e Z , donc (wt-α) - tan(φ) m m V V i(t)= sin(wt-φ)- sin(α-φ).e Z Z .Avec : 2 2 Z= R +(Lw) =101Ω et m V =400 2=565.7V et Lw φ=actan( )= R 3. Allure de i(t) et u(t) : 0 2 4 6 8 10 12 14 -1000 0 1000 Gradateur Monophasé:Charge:RL u 0 2 4 6 8 10 12 14 -10 0 10 i 0 2 4 6 8 10 12 14 -500 0 500 vT  (rad) L T R u G v i T v T'
  • 12. ENSA–Tétouan 2éme année Cycle Ingénieur GM TP d’Electronique de puissance Prof : A. HADDI EXERCICE : Dans toute cette partie, les interrupteurs sont constitués de thyristors supposés idéaux (circuit ouvert à l'état bloqué et court-circuit à l'état passant). Le réseau a pour pulsation . On donne figure 1 le schéma d'un gradateur monophasé débitant sur une charge résistive pure. Les thyristors sont amorcés avec un retard angulaire α = t0 = /2 par rapport aux passages à 0 de la tension v(t). On donne V = 220 V et R = 10 . 1) Donner les intervalles de conduction des deux thyristors et le chronogramme de l'intensité i(t) du courant dans la résistance R. 2) Pour la valeur particulière α = /2, exprimer simplement la puissance active moyenne P fournie par le réseau en fonction de V et R. Application numérique. 3) En déduire les valeurs efficaces I de i(t) et UC de uC(t). 4) Dans le développement en série de Fourier de i(t), on trouve que le fondamental a pour expression : i1(t) = I1max sin (t - 1) avec I1max = 18,4 A et 1 = 32,5° . a. Déduire de la connaissance de i1(t), une expression de la puissance P. A l'aide de cette expression, recalculer P. b. Que vaut la puissance réactive fournie par le réseau ? c. Quelle est la puissance apparente S de la source ? d. Calculer le facteur de puissance de l'installation.