SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Essai De Torsion
Par:
*Benmbarek Hamza
1
plan
introduction
conclusion
Etude
théorique
2
Introduction:
Définition:
La torsion est la sollicitation subie par un corps soumis à l’action d’un couple de forces
opposées agissant dans des plans parallèles et dont l’élément de réduction est un
moment de force agissant dans l’axe de la poutre.
Convention de signe:
Pour le moment de torsion , quelle
soit la forme de la section. On a
adopté la règle des signes qui suit. Le
moment de torsion Mt dirigé dans le
sens inverse d’une montre, on
considère que le moment est positif. Il
est négatif s’il est dirigé dans le sens
contraire.
3
But:
Le but est de déterminer le module d’élasticité transversale G.
Le module d’élasticité transversale G dépend des caractéristique du matériau utilisé
G vaut typiquement:
8.104 pour les aciers
7.103 pour aluminium
11.103
pour le cuivre
4
Etude Théorique:5
Torsion uniforme d’un arbre circulaire:
Considérons une poutre de longueur L,
encastrée à une extrémité, l’autre extrémité
étant libre. Traçons un rayon sur la section
droite de l’extrémité libre; en petites
déformations on suppose que se rayon reste
rectiligne, il turne d’angle a. on suppose que
la déformation est homogène, on définit
l’angle de torsion par:
α = θ.L =
𝑴 𝒕
𝑮.𝑰
.L
Θ:déformation angulaire (˚)
G: module d’élasticité transversale
L: longueur de la barre.
Contraintes de glissements:
Le glissement dû à la torsion est analogue à celui provoqué par le cisaillement et la contrainte tangentielle
Ԏ=G.α
Ԏ: contrainte tangentielle de cisaillement
α: déformation angulaire par unité de longueur
Contrainte maximale:
Ԏ 𝒎𝒂𝒙=
𝑴 𝒕
( 𝑰 𝟎 𝒗)
.𝐼0: moment d’ inertie polaire/0
angle de torsion totale: α=θ.L
θ: angle de torsion unitaire
Module de torsion:
V= 𝑫
𝟐
𝑾 𝒕= 𝑰 𝟎 𝒗=
𝝅.𝒅 𝟑
𝟏𝟔
𝑰 𝟎=
𝝅
𝟑𝟐
.𝒅 𝟒
𝑰 𝟎=
𝝅
𝟑𝟐
.(𝑫 𝟒
-𝒅 𝟒
)
6
Calcule de G :
1-Pour L constante :
Soit α la pente de P=f(ɣ) α=
∆P
∆ɣ=G.
𝑾 𝒕
L
d’où : G=
∆P
∆ɣ.𝑾 𝒕
.L
2-Pour P constante:
Soit β la pente de L=f(ɣ) β=
∆ 𝑳
∆ɣ
=G.
𝑾 𝒕
P
d’où : G=
∆L
∆ɣ.𝑾 𝒕
.𝑷
7
Conclusion:
En torsion une pièce se déforma en commençant par la surface.
Pour certaines arbres de transmission on doit limiter les déformations de
torsion pour assurer une rigidité convenables, on impose alors des limites:
l’angle unitaire:
θ˂θ 𝑎𝑑𝑚𝑖𝑠𝑠𝑖𝑏𝑙𝑒
Contrainte maximale:
Ԏ 𝒎𝒂𝒙 ˂ 𝑅′ 𝑝
8

Contenu connexe

Tendances

05 02 calcul_poussees
05 02 calcul_poussees05 02 calcul_poussees
05 02 calcul_pousseesadel213
 
Chapitre 7 torsion pure
Chapitre 7 torsion pureChapitre 7 torsion pure
Chapitre 7 torsion pureMouna Souissi
 
Exercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursExercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursm.a bensaaoud
 
Estampage MatriçAge ; Resumé
Estampage   MatriçAge ; ResuméEstampage   MatriçAge ; Resumé
Estampage MatriçAge ; Resuméguest283ba54
 
Flexion Simple.pptx
Flexion Simple.pptxFlexion Simple.pptx
Flexion Simple.pptxSimoMagri
 
Calcul dalot
Calcul dalotCalcul dalot
Calcul dalotBoubsdiop
 
Calcul des poteaux élancés selon l'Eurocode 2
Calcul des poteaux élancés selon l'Eurocode 2Calcul des poteaux élancés selon l'Eurocode 2
Calcul des poteaux élancés selon l'Eurocode 2Quang Huy Nguyen
 
Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume Abdessadek ELASRI
 
Cours: Le nivellement
Cours: Le nivellementCours: Le nivellement
Cours: Le nivellementbitagogo
 
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bandedimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bandeHasni Zied
 
Mesure des-angles-horizontaux
Mesure des-angles-horizontauxMesure des-angles-horizontaux
Mesure des-angles-horizontauxGhasstonMrad
 
Flexion simple.pptx
Flexion simple.pptxFlexion simple.pptx
Flexion simple.pptxBinWissal
 
Passage du bael à l'eurocode 2
Passage du bael à l'eurocode 2Passage du bael à l'eurocode 2
Passage du bael à l'eurocode 2Quang Huy Nguyen
 
Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Calcul des voiles en BA selon l’EC2Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Calcul des voiles en BA selon l’EC2Quang Huy Nguyen
 

Tendances (20)

05 02 calcul_poussees
05 02 calcul_poussees05 02 calcul_poussees
05 02 calcul_poussees
 
Chapitre 7 torsion pure
Chapitre 7 torsion pureChapitre 7 torsion pure
Chapitre 7 torsion pure
 
Exercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursExercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseurs
 
Estampage MatriçAge ; Resumé
Estampage   MatriçAge ; ResuméEstampage   MatriçAge ; Resumé
Estampage MatriçAge ; Resumé
 
Chapitre 1 rdm
Chapitre 1 rdmChapitre 1 rdm
Chapitre 1 rdm
 
Flexion Simple.pptx
Flexion Simple.pptxFlexion Simple.pptx
Flexion Simple.pptx
 
cours-plaques
cours-plaquescours-plaques
cours-plaques
 
La convection
La convectionLa convection
La convection
 
Calcul dalot
Calcul dalotCalcul dalot
Calcul dalot
 
Calcul des poteaux élancés selon l'Eurocode 2
Calcul des poteaux élancés selon l'Eurocode 2Calcul des poteaux élancés selon l'Eurocode 2
Calcul des poteaux élancés selon l'Eurocode 2
 
Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume
 
03 nivellement
03 nivellement03 nivellement
03 nivellement
 
Mur de soutènement
Mur de soutènementMur de soutènement
Mur de soutènement
 
Cours: Le nivellement
Cours: Le nivellementCours: Le nivellement
Cours: Le nivellement
 
Méthode bielles-tirants
Méthode bielles-tirantsMéthode bielles-tirants
Méthode bielles-tirants
 
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bandedimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
dimensionnement et conception d'un convoyeur à bande
 
Mesure des-angles-horizontaux
Mesure des-angles-horizontauxMesure des-angles-horizontaux
Mesure des-angles-horizontaux
 
Flexion simple.pptx
Flexion simple.pptxFlexion simple.pptx
Flexion simple.pptx
 
Passage du bael à l'eurocode 2
Passage du bael à l'eurocode 2Passage du bael à l'eurocode 2
Passage du bael à l'eurocode 2
 
Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Calcul des voiles en BA selon l’EC2Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Calcul des voiles en BA selon l’EC2
 

Similaire à Essai de torsion

01 résistance des matériaux
01 résistance des matériaux01 résistance des matériaux
01 résistance des matériauxAdilZa2
 
Flexion pure résistances des materiaux.ppt
Flexion pure résistances des materiaux.pptFlexion pure résistances des materiaux.ppt
Flexion pure résistances des materiaux.pptArmandKambire
 
Cours RDM Polytechnique 23-24.gyguuigyffyy
Cours RDM Polytechnique 23-24.gyguuigyffyyCours RDM Polytechnique 23-24.gyguuigyffyy
Cours RDM Polytechnique 23-24.gyguuigyffyyraphaelbibe1
 
ch_1_rdm.pdf
ch_1_rdm.pdfch_1_rdm.pdf
ch_1_rdm.pdfdayzen1
 
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmcT. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmctawfik-masrour
 
Chapitre 8 flexion pure
Chapitre 8 flexion pureChapitre 8 flexion pure
Chapitre 8 flexion pureMouna Souissi
 
Chapitre 1_7 Torsion.pdf
Chapitre 1_7 Torsion.pdfChapitre 1_7 Torsion.pdf
Chapitre 1_7 Torsion.pdfBenMVP
 
Vdocuments.site cours de-structurepdf
Vdocuments.site cours de-structurepdfVdocuments.site cours de-structurepdf
Vdocuments.site cours de-structurepdfBlerivinci Vinci
 
Chapitre 9 flexion simple
Chapitre 9 flexion simpleChapitre 9 flexion simple
Chapitre 9 flexion simpleMouna Souissi
 
Actionneur rotatif - Catalogue SMC série CRB2-Z
Actionneur rotatif - Catalogue SMC série CRB2-ZActionneur rotatif - Catalogue SMC série CRB2-Z
Actionneur rotatif - Catalogue SMC série CRB2-ZSMC Pneumatique
 
Comportement cyclique acier
Comportement cyclique acierComportement cyclique acier
Comportement cyclique acierSami Sahli
 

Similaire à Essai de torsion (18)

RDM
RDM RDM
RDM
 
01 résistance des matériaux
01 résistance des matériaux01 résistance des matériaux
01 résistance des matériaux
 
Flexion pure résistances des materiaux.ppt
Flexion pure résistances des materiaux.pptFlexion pure résistances des materiaux.ppt
Flexion pure résistances des materiaux.ppt
 
cours_min_4_cisaillement.pdf
cours_min_4_cisaillement.pdfcours_min_4_cisaillement.pdf
cours_min_4_cisaillement.pdf
 
Cours2 elements mecaniques.ppt
Cours2 elements mecaniques.pptCours2 elements mecaniques.ppt
Cours2 elements mecaniques.ppt
 
Cours RDM Polytechnique 23-24.gyguuigyffyy
Cours RDM Polytechnique 23-24.gyguuigyffyyCours RDM Polytechnique 23-24.gyguuigyffyy
Cours RDM Polytechnique 23-24.gyguuigyffyy
 
ch_1_rdm.pdf
ch_1_rdm.pdfch_1_rdm.pdf
ch_1_rdm.pdf
 
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmcT. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
T. Masrour - cours dynamique des systèmes - vibrations -chapitre3-mmc
 
Chapitre 8 flexion pure
Chapitre 8 flexion pureChapitre 8 flexion pure
Chapitre 8 flexion pure
 
Chapitre 1_7 Torsion.pdf
Chapitre 1_7 Torsion.pdfChapitre 1_7 Torsion.pdf
Chapitre 1_7 Torsion.pdf
 
rdm-cours.pdf
rdm-cours.pdfrdm-cours.pdf
rdm-cours.pdf
 
RDM chap1.pdf
RDM  chap1.pdfRDM  chap1.pdf
RDM chap1.pdf
 
Vdocuments.site cours de-structurepdf
Vdocuments.site cours de-structurepdfVdocuments.site cours de-structurepdf
Vdocuments.site cours de-structurepdf
 
Chapitre 5 rdm
Chapitre 5 rdmChapitre 5 rdm
Chapitre 5 rdm
 
Chapitre 9 flexion simple
Chapitre 9 flexion simpleChapitre 9 flexion simple
Chapitre 9 flexion simple
 
Actionneur rotatif - Catalogue SMC série CRB2-Z
Actionneur rotatif - Catalogue SMC série CRB2-ZActionneur rotatif - Catalogue SMC série CRB2-Z
Actionneur rotatif - Catalogue SMC série CRB2-Z
 
Cours rdm notions
Cours rdm notionsCours rdm notions
Cours rdm notions
 
Comportement cyclique acier
Comportement cyclique acierComportement cyclique acier
Comportement cyclique acier
 

Essai de torsion

  • 3. Introduction: Définition: La torsion est la sollicitation subie par un corps soumis à l’action d’un couple de forces opposées agissant dans des plans parallèles et dont l’élément de réduction est un moment de force agissant dans l’axe de la poutre. Convention de signe: Pour le moment de torsion , quelle soit la forme de la section. On a adopté la règle des signes qui suit. Le moment de torsion Mt dirigé dans le sens inverse d’une montre, on considère que le moment est positif. Il est négatif s’il est dirigé dans le sens contraire. 3
  • 4. But: Le but est de déterminer le module d’élasticité transversale G. Le module d’élasticité transversale G dépend des caractéristique du matériau utilisé G vaut typiquement: 8.104 pour les aciers 7.103 pour aluminium 11.103 pour le cuivre 4
  • 5. Etude Théorique:5 Torsion uniforme d’un arbre circulaire: Considérons une poutre de longueur L, encastrée à une extrémité, l’autre extrémité étant libre. Traçons un rayon sur la section droite de l’extrémité libre; en petites déformations on suppose que se rayon reste rectiligne, il turne d’angle a. on suppose que la déformation est homogène, on définit l’angle de torsion par: α = θ.L = 𝑴 𝒕 𝑮.𝑰 .L Θ:déformation angulaire (˚) G: module d’élasticité transversale L: longueur de la barre.
  • 6. Contraintes de glissements: Le glissement dû à la torsion est analogue à celui provoqué par le cisaillement et la contrainte tangentielle Ԏ=G.α Ԏ: contrainte tangentielle de cisaillement α: déformation angulaire par unité de longueur Contrainte maximale: Ԏ 𝒎𝒂𝒙= 𝑴 𝒕 ( 𝑰 𝟎 𝒗) .𝐼0: moment d’ inertie polaire/0 angle de torsion totale: α=θ.L θ: angle de torsion unitaire Module de torsion: V= 𝑫 𝟐 𝑾 𝒕= 𝑰 𝟎 𝒗= 𝝅.𝒅 𝟑 𝟏𝟔 𝑰 𝟎= 𝝅 𝟑𝟐 .𝒅 𝟒 𝑰 𝟎= 𝝅 𝟑𝟐 .(𝑫 𝟒 -𝒅 𝟒 ) 6
  • 7. Calcule de G : 1-Pour L constante : Soit α la pente de P=f(ɣ) α= ∆P ∆ɣ=G. 𝑾 𝒕 L d’où : G= ∆P ∆ɣ.𝑾 𝒕 .L 2-Pour P constante: Soit β la pente de L=f(ɣ) β= ∆ 𝑳 ∆ɣ =G. 𝑾 𝒕 P d’où : G= ∆L ∆ɣ.𝑾 𝒕 .𝑷 7
  • 8. Conclusion: En torsion une pièce se déforma en commençant par la surface. Pour certaines arbres de transmission on doit limiter les déformations de torsion pour assurer une rigidité convenables, on impose alors des limites: l’angle unitaire: θ˂θ 𝑎𝑑𝑚𝑖𝑠𝑠𝑖𝑏𝑙𝑒 Contrainte maximale: Ԏ 𝒎𝒂𝒙 ˂ 𝑅′ 𝑝 8