SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
EXPOSITION
Création&maquette:CirrinaConseil/Toulouse
©Les«Oublié-e-s»delaMémoire
Les « Oublié-e-s » de la Mémoire
Association Civile Homosexuelle du Devoir de Mémoire
Maison des Associations du 10e
BAL 60
206, quai deValmy - 75010 PARIS
devoiretmemoire@yahoo.fr
Tél. 06 18 84 00 33
www.devoiretmemoire.org
La déportation pour motif d’homosexualité de
Français s’inscrit dans un contexte européen
plus large : elle est le corollaire de la répression
de l’homosexualité par le régime nazi, avant
tout à l’intérieur du Reich allemand.
Les victimes de cette répression sont donc majoritairement
des Allemands, mais cette politique de persécution ciblée a
également touché des ressortissants d’autres nationalités, dont
des Français : il s’agit d’hommes présents sur le sol allemand, ou
sur les territoires conquis ou annexés par l’Allemagne nazie.
Comme pour les victimes allemandes, ces individus sont
condamnés à des peines de prison, ou internés en camps de
concentration lorsque le système judiciaire hitlérien les considère
comme trop dangereux.
Pour la France,une donnée historique supplémentaire a un impact
important sur le nombre d’individus concernés : l’annexion de
fait de l’Alsace et de la Moselle.Aux habitants de ces territoires
s’appliquent les lois allemandes, dont le tristement célèbre
« article 175 » (Paragraph 175,loi de 1871 condamnant les pratiques
homosexuelles, renforcée par les nazis en 1935).
Après la Seconde Guerre mondiale,la reconnaissance de cet état
de fait historique ne va pas de soi et deviendra dans les années
1970 une des revendications des militants homosexuels. Les
décennies qui suivent voient les premières études historiques du
sujet, nécessaires prémices à sa reconnaissance.
Cette exposition a été conçue pour présenter
les faits au plus près de la réalité historique,
en s’appuyant sur des sources vérifiées ainsi
que sur les écrits de spécialistes reconnus pour
leur travail sur le sujet.
« Ces morts, tous ces
morts, martyrs sans nom,
nous n’avons pas le droit
de les oublier. »
Heinz HEGER / Josef KOHOUT
« Je tremble en pensant
à tous les homosexuels
disparus et à tous ceux
qui, dans le monde, sont
hélas encore torturés
ou exterminés avec tant
d’autres minorités. »
Pierre SEEL
« Si je m’exprime maintenant, c’est pour que les
gens sachent ce que nous autres homos avons dû
endurer à l’époque d’Hitler...
afin que cela ne se reproduise pas. »
Rudolf BRAZDA
PRESENTATION‘
Rudolf BRAZDA (1913 - 2011)
© Gérard BOHRER, 25 avril 2010
Josef KOHOUT (1917-1994,
après-guerre. © USHMM
Pierre SEEL (1923 - 2005).
© Thomas DOUSSAU, 29 avril 2001
REMERCIEMENTSCONTENU DE L’EXPOSITION
Maître d’œuvre de cette exposition, l’association
Les « Oublié-e-s » de la Mémoire, est depuis
2008 à l’origine en France des principales actions
de mémoire sur la thématique de la déportation
pour motif d’homosexualité.
En 2013, pour marquer son 10e
anniversaire, elle a produit
cette exposition en ayant à cœur de répondre à la demande
d’information du grand public sur ce sujet complexe. Elle
tient à exprimer ses remerciements aux personnes et
organismes suivants sans qui cette exposition n’aurait pas
vu le jour :
Conseil scientifique :
• Yves LESCURE, Directeur général de la Fondation pour la Mémoire
de la Déportation ;
• Arnaud BOULLIGNY, doctorant à l’Université de Caen Basse-
Normandie, et responsable de l’équipe FMD auprès de la Direction des
Archives desVictimes des Conflits Contemporains (DAVCC) du ministère
de la Défense à Caen ;
• Günter GRAU, enseignant à la retraite des universités de Leipzig et
Berlin (Humboldt), auteur de plusieurs ouvrages de référence ;
• Jean-Luc SCHWAB,biographe de Rudolf BRAZDA et chercheur (pour
la rédaction).
• Ont en outre participé à la conception de cette exposition :
Messieurs Philippe COUILLET-BOURGEOIS, Alain DEBRUS,
Hervé HIRIGOYEN et Jean-Marc RIDET.
Avec le concours bienveillant du Service International de Recherches (SIR)
de la Croix-Rouge Internationale, Bad Arolsen,Allemagne.
www.its-arolsen.org
24 panneaux informatifs constituent
cette exposition sur la déportation
pour motif d’homosexualité.
Ils sont regroupés par thématique,
chacune étant aisément identifiable
par une palette de couleurs dédiée.
Les textes s’accompagnent
d’illustrations émanant des archives,
voire de documents consultables sur
internet depuis votre smartphone ou
tablette numérique.
Pour profiter du prolongement internet de cette exposition et retrouver divers
documents et vidéos, veuillez scanner sur votre téléphone mobile ou tablette
numérique les flashcodes présents sur les panneaux. Il vous faudra disposer de
l’application gratuite MOBILETAG ou la télécharger au préalable.
www.defense.gouv.fr/site-memoire-et-patrimoine www.onac-vg.fr
www.bleuetdefrance.fr www.fmd.asso.fr
FONDATION POUR
LA MEMOIRE DE LA DEPORTATION
www.paris.fr www.connection.fr www.inter-lgbt.org
Principaux financeurs et partenaires :
Système
concentrationnaire
et déportation :
• 	L’idéologie nazie
• 	Le système concentrationnaire
• 	La déportation partie de France
• 	Chronologie de 1750 à nos jours
• 	Répression et persécution des homosexuel-le-s
	 par le régime nazi
• 	L’envoi des homosexuel-le-s dans les camps
	 de concentration
• 	Français déportés pour homosexualité
• 	Le camp de concentration de Natzweiler
• 	In Memoriam
Témoignages et parcours
de quelques victimes :
• 	Le contexte de l’après-guerre
• 	Heinz HEGER
• 	Pierre SEEL
• 	Catégories de Français déportés
	 pour homosexualité :
	 	 . Condamnés à des peines de prison
		 . Déportés à partir de France occupée
		 . Déportés depuis l’Alsace-Moselle annexées
• Rudolf BRAZDA
> panneaux 3 à 12
> panneaux 13 à 20
> panneaux 21 à 23
> panneaux 24 à 26
Reconnaissance
de cette déportation :
• L’émergence de la revendication
• Les débuts de la reconnaissance
• La reconnaissance en France
Déportés pour
homosexualité
du camp de Natzweiler :
• Chiffrage et statistiques
• Souvenir
• Énumération par nationalité
Fondé sur les théories
exposées par Adolf Hitler
(1889 - 1945) dans son
livre Mein Kampf,
le national-socialisme,
ou nazisme, préconise :
la supériorité de la « race aryenne » dont le peuple allemand serait
le plus pur représentant, appelé à dominer les « races inférieures » ;la haine du Juif, ennemi de race et responsable de tous les maux de
l’Allemagne ;
la théorie de l’espace vital selon laquelle le peuple allemand doit
conquérir des territoires vers l’Est, pour assurer sa survie.
Le 30 janvier 1933,
Hitler dirigeant du parti national-socialiste, sortipremier des élections de novembre 1932 mais nedisposant pas de la majorité absolue des sièges auReichstag, est nommé Chancelier du Reich par lePrésident Hindenburg.
Quatre semaines plus tard, l’incendie criminel duReichstag sert de prétexte à une violente répressionde l’opposition politique par les organisations nazies.Les nouvelles élections du 5 mars 1933 permettentaux nationaux-socialistes et à leurs coalisés d’obtenirla majorité au parlement.
Quelques jours plus tard, c’est l’ouverturedes premiers camps de concentration.Ils deviendront la forme extrême de la répressionissue de l’idéologie nazie, mise en application dans unmépris total de la vie et des êtres jugés « inférieurs »,des ennemis du régime ou des indésirables.
Les camps de concentration servent d’abord à isolerces individus de la société, en les regroupant dans deslieux de détention spécifiques.
Les hommes accusés de pratiques homosexuellesferont aussi partie des personnes viséespar ces mesures iniques d’ostracisme.
3
L’ideologie nazie
‘
Ladeportation
,
13
L’internement concentrationnaire pour motif
d’homosexualité a touché à plus de 90% les
ressortissants de l’Altreich* et tous ceux que
les nazis considèrent comme « de sang allemand »
dans les territoires rattachés ou annexés :
Autriche, Territoires des Sudètes, Alsace et Moselle,
Luxembourg ainsi que certaines parties de Pologne.
De façon minoritaire, on trouve aussi des
ressortissants d’autres pays, faits prison-
niers ou résidents des territoires allemands
ou conquis (Français, Tchécoslovaques,
Polonais, Néerlandais, Soviétiques).
Très tôt après la libération des camps de
concentration, les premiers témoignages
sur les détenus au triangle rose émanent
des publications et dépositions de
codétenus pour des motifs autres que
l’homosexualité.
Ainsi,en 1946,dans L’État SS,Eugen Kogon,
déporté politique autrichien à Buchenwald,
parle des mauvais traitements infligés
aux homosexuels. Il les décrit comme
appartenant « durant les années les plus
dures [1938-1941], à la plus basse caste
du camp », livrés « aux humiliations, à
la défiance générale et à des dangers
particuliers ».
Cette même année en France, Aimé Spitz
(1909-1980), membre du réseau Uranus-Kléber,
déporté résistant NN à Natzweiler, puis à Dachau,
évoque pudiquement les « triangles roses » dans
son livre Struthof - Bagne nazi en Alsace
comme des « détenus pour affaires de mœurs ».
Bien des années plus tard, il fait publiquement
état de sa propre homosexualité et témoigne
des sévices qu’il a vu infliger aux déportés pour
homosexualité lors de sa détention à Natzweiler.
Dans l’Allemagne de l’après-guerre, le § 175
va rester en vigueur jusqu’à la fin des années
1960. Les dispositions renforcées par les nazis
en 1935 (§175a) connaîtront cependant une
évolution très différente selon qu’on se place en
République fédérale (Ouest) ou en République
démocratique (Est).
Le contexte
de l’apres-guerre
Le contexte allemand n’incite pas
au témoignage direct, sans crainte
pour les survivants de s’exposer à
de nouvelles poursuites.
La situation n’est guère meilleure
en France, où les amendements
du Gouvernement de Vichy ne
sont pas expurgés à la Libération,
et où le classement, en 1960, de
l’homosexualité au rang de
« fléau social » aggrave de façon
discriminatoire les peines fixées pour
certains délits de moralité.
‘
Temoinsetvictimes,
La classification en vigueur dans les camps
de concentration ( > voir panneau 5) montre que
les internés pour homosexualité forment une
catégorie à part entière, distinguée par un
triangle rose.
Memoireetreconnaissance,
24 L’emergence de la‘
revendication
En 1978, l’emblématique Harvey Milk, l’un des
tout premiers élus états-uniens ouvertement
homosexuel, évoque quelques mois avant son
assassinat les « 300 000 frères et sœurs »,
prétendument morts gazés, victimes des nazis.
Cette inflation des chiffres, qui n’est pas le fait
d’historiens, se poursuit jusque dans les années
1990. En même temps, les revendications de
reconnaissance de la déportation homosexuelle
conduisent peu à peu à l’utilisation du triangle
rose comme un signe de ralliement militant
beaucoup plus général. l’autre caractéristique
marquante de cette période est le parallèle
- erroné - fait avec la déportation juive :
c’est l’origine du terme « Homocauste »,
contraction de « homosexuel » et « Holo-
causte », qui ignore le fait que l’internement
concentrationnaire des homosexuels dès 1933
n’obéit pas à une logique d’extermination
systématique, contrairement aux déportés
« de race » à partir de fin 1941.
Cette catégorie demeure
néanmoins minoritaire, à
un niveau proche de celui
des Témoins de Jéhovah,
porteurs du triangle violet, qui
représentent quelque
10 000 internés en camps de
concentration.
Mais l’obtention d’un titre de « persé-
cuté du nazisme » en Allemagne ou
de « déporté politique » en France ne va pas de
soi pour ces victimes du régime hitlérien.
la reconnaissance achoppe sur la question de
savoir si les concernés sont éligibles ou s’ils
relèvent des reclus de « doit commun »,privés de
toute reconnaissance. De part et d’autre du Rhin,
c’est la deuxième interprétation qui va longtemps
prévaloir.
l’évocation des homosexuels envoyés dans les
camps de concentration au Procès de Nuremberg
(1945-1946) ne donnera pas lieu ensuite à des
instructions séparées pour ce groupe de victimes.
En outre, il n’existe pas après-guerre de chiffres
fiables en la matière. Ce n’est qu’en 1977 que
Rüdiger lautmann, sociologue allemand, publie
les résultats d’une première étude basée sur
des recherches archivistiques fondées. il estime
entre 5 000 et 15 000 le nombre de détenus
concentrationnaires pour motif d’homosexualité.
Mais entre-temps, les militants se sont emparés
du sujet, notamment aux États-Unis, où le chiffre
hypothétique de 220 000 morts dans les camps
pour ce motif commence à circuler, suivant
la parution à New York en 1975 du livre The
Homosexual Emancipation Movement in Germany
de James D. Steakley.
21 Les deportes
pour homosexualite au
camp de concentration
de Natzweiler
, ,
,
On dénombre 220 hommes détenus pour
homosexualité dans ce camp ou ses annexes*.
Ce chiffre repose sur les indications des registres
matriculaires et documents conservés dans les
grands fonds d’archives français et allemands.
Si l’on se réfère au seul motif d’internement des listes matriculaires,on peut raisonnablement
penser que la grande majorité des concernés a porté le triangle rose. Mais il semble qu’une
douzaine d’individus aient pu porter un triangle rouge ou vert,quand ils furent classés comme
« politiques », « détenus de sûreté », ou « droit commun », le motif d’homosexualité pouvant
être établi lors d’un internement précédent ou ultérieur.
À partir de sa mise en service en mai 1941, le KL Natzweiler reçoit d’abord des détenus en
provenance d’autres grands camps de concentration. Les triangles roses de cette période
arrivent principalement de Sachsenhausen et Buchenwald. Leur origine géographique est
très diverse, avec cependant une dominante pour le nord de l’Allemagne, de la Poméranie à
la Ruhr.
Les transferts de prisonniers entre Natzweiler, ses annexes ou d’autres grands camps se
poursuivront jusqu’à la fin. Mais ce n’est qu’en septembre 1942 qu’arrivent les premiers
déportés pour homosexualité,livrés par l’administration policière des provinces limitrophes
ou plus lointaines,ainsi que d’Alsace-Moselle annexées.Natzweiler est pour eux une première
étape dans le système concentrationnaire.
Chiffres annuels des arrivées de déportés
pour homosexualité à Natzweiler et ses annexes :
1941 : 46 1942 : 42 1943 : 99 1944 : 35 1945 : 1
Soit un total de 223 enregistrements, trois détenus ayant été immatriculés deux
fois chacun, en raison du passage par un autre camp précédant le retour à celui de Natzweiler ou
ses annexes. Le plus jeune détenu est âgé de 22 ans à son arrivée, le plus vieux en a 73, la moyenne
d’âge se situant autour de 40 ans. 48 de ces hommes meurent à Natzweiler ou dans ses Kommandos
et au moins 58 autres après leur transfert dans d’autres camps de concentration.
Les classes d’âge au-dessus de la moyenne connaissent le taux de mortalité le plus fort, pouvant
atteindre 70% pour les quadragénaires et 80% pour les sexagénaires.
Plus de 80 détenus survivent, dont 5 des 13 Français, gardant parfois de graves
séquelles : maltraitance, voire expérimentations médicales ou castration.
En mars 2013, le sort de la trentaine restante n’est pas encore connu avec certitude
et continue de faire l’objet de recherches.
CeuxduKLNATZWEILER

Contenu connexe

Tendances

Sujet antisémitisme nazi IEP Paris
Sujet antisémitisme nazi IEP ParisSujet antisémitisme nazi IEP Paris
Sujet antisémitisme nazi IEP ParisThomas Galoisy
 
Aux origines du discours francophone
Aux origines du discours francophoneAux origines du discours francophone
Aux origines du discours francophonePaula Nogueira
 
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Parisassr38 vercors
 
Le mythe de la fleur au fusil article médias et histoire
Le mythe de la fleur au fusil   article médias et histoireLe mythe de la fleur au fusil   article médias et histoire
Le mythe de la fleur au fusil article médias et histoirepmougenet
 
Images rares
Images raresImages rares
Images raresZow Niak
 
Labo photo 8 la fleur au fusil- 15 janv 2009 v2
Labo photo 8   la fleur au fusil- 15 janv 2009 v2Labo photo 8   la fleur au fusil- 15 janv 2009 v2
Labo photo 8 la fleur au fusil- 15 janv 2009 v2pmougenet
 
Lms 212 0077[1]
Lms 212 0077[1]Lms 212 0077[1]
Lms 212 0077[1]larmurerie
 
Femmes dans la résistance
Femmes dans la résistanceFemmes dans la résistance
Femmes dans la résistanceMartinHolland15
 
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)mlaugel
 
Représentations cinématographiques de la guerre d'algérie
Représentations cinématographiques de la guerre d'algérieReprésentations cinématographiques de la guerre d'algérie
Représentations cinématographiques de la guerre d'algériepmougenet
 
Les éxécutions
Les éxécutionsLes éxécutions
Les éxécutionscdidoche
 

Tendances (20)

Sujet antisémitisme nazi IEP Paris
Sujet antisémitisme nazi IEP ParisSujet antisémitisme nazi IEP Paris
Sujet antisémitisme nazi IEP Paris
 
cours
courscours
cours
 
Aux origines du discours francophone
Aux origines du discours francophoneAux origines du discours francophone
Aux origines du discours francophone
 
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
 
Chante Luna
Chante LunaChante Luna
Chante Luna
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 03. De 1885 à 1899
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 03. De 1885 à 1899Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 03. De 1885 à 1899
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 03. De 1885 à 1899
 
Le mythe de la fleur au fusil article médias et histoire
Le mythe de la fleur au fusil   article médias et histoireLe mythe de la fleur au fusil   article médias et histoire
Le mythe de la fleur au fusil article médias et histoire
 
Images rares
Images raresImages rares
Images rares
 
Labo photo 8 la fleur au fusil- 15 janv 2009 v2
Labo photo 8   la fleur au fusil- 15 janv 2009 v2Labo photo 8   la fleur au fusil- 15 janv 2009 v2
Labo photo 8 la fleur au fusil- 15 janv 2009 v2
 
Lms 212 0077[1]
Lms 212 0077[1]Lms 212 0077[1]
Lms 212 0077[1]
 
Femmes dans la résistance
Femmes dans la résistanceFemmes dans la résistance
Femmes dans la résistance
 
Histoire 1
Histoire 1Histoire 1
Histoire 1
 
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
 
M3103 cm3
M3103 cm3M3103 cm3
M3103 cm3
 
Représentations cinématographiques de la guerre d'algérie
Représentations cinématographiques de la guerre d'algérieReprésentations cinématographiques de la guerre d'algérie
Représentations cinématographiques de la guerre d'algérie
 
Les éxécutions
Les éxécutionsLes éxécutions
Les éxécutions
 
Guerrilleros 137
Guerrilleros 137Guerrilleros 137
Guerrilleros 137
 
cours
courscours
cours
 
DCNV. — 02. La résistance civile en Europe pendant la seconde guerre mondiale
DCNV. — 02. La résistance civile en Europe pendant la seconde guerre mondialeDCNV. — 02. La résistance civile en Europe pendant la seconde guerre mondiale
DCNV. — 02. La résistance civile en Europe pendant la seconde guerre mondiale
 
M3103 cm4
M3103 cm4M3103 cm4
M3103 cm4
 

En vedette

Dernière réponse d'ETA - 16-11-15
Dernière réponse d'ETA - 16-11-15Dernière réponse d'ETA - 16-11-15
Dernière réponse d'ETA - 16-11-15Babinfo Pays Basque
 
Programme conférence pour la paix au Pays Basque 11 juin Paris
Programme conférence pour la paix au Pays Basque 11 juin ParisProgramme conférence pour la paix au Pays Basque 11 juin Paris
Programme conférence pour la paix au Pays Basque 11 juin ParisBabinfo Pays Basque
 
Lettre de Claude Olive à la direction de la Poste
Lettre de Claude Olive à la direction de la PosteLettre de Claude Olive à la direction de la Poste
Lettre de Claude Olive à la direction de la PosteBabinfo Pays Basque
 
Déclenchement pics de pollution aux particules dans le BAB, à Lacq et Pau.231...
Déclenchement pics de pollution aux particules dans le BAB, à Lacq et Pau.231...Déclenchement pics de pollution aux particules dans le BAB, à Lacq et Pau.231...
Déclenchement pics de pollution aux particules dans le BAB, à Lacq et Pau.231...Babinfo Pays Basque
 
Projet d'EPCI unique Pays Basque - Synthèse des ateliers
Projet d'EPCI unique Pays Basque - Synthèse des ateliersProjet d'EPCI unique Pays Basque - Synthèse des ateliers
Projet d'EPCI unique Pays Basque - Synthèse des ateliersBabinfo Pays Basque
 

En vedette (7)

Dernière réponse d'ETA - 16-11-15
Dernière réponse d'ETA - 16-11-15Dernière réponse d'ETA - 16-11-15
Dernière réponse d'ETA - 16-11-15
 
Fêtes Biarritz-Iraty 2014
Fêtes Biarritz-Iraty 2014Fêtes Biarritz-Iraty 2014
Fêtes Biarritz-Iraty 2014
 
Programme conférence pour la paix au Pays Basque 11 juin Paris
Programme conférence pour la paix au Pays Basque 11 juin ParisProgramme conférence pour la paix au Pays Basque 11 juin Paris
Programme conférence pour la paix au Pays Basque 11 juin Paris
 
Lettre à Claude Olive
Lettre à Claude OliveLettre à Claude Olive
Lettre à Claude Olive
 
Lettre de Claude Olive à la direction de la Poste
Lettre de Claude Olive à la direction de la PosteLettre de Claude Olive à la direction de la Poste
Lettre de Claude Olive à la direction de la Poste
 
Déclenchement pics de pollution aux particules dans le BAB, à Lacq et Pau.231...
Déclenchement pics de pollution aux particules dans le BAB, à Lacq et Pau.231...Déclenchement pics de pollution aux particules dans le BAB, à Lacq et Pau.231...
Déclenchement pics de pollution aux particules dans le BAB, à Lacq et Pau.231...
 
Projet d'EPCI unique Pays Basque - Synthèse des ateliers
Projet d'EPCI unique Pays Basque - Synthèse des ateliersProjet d'EPCI unique Pays Basque - Synthèse des ateliers
Projet d'EPCI unique Pays Basque - Synthèse des ateliers
 

Similaire à Exposition "La Déportation pour motif d'homosexualité"

La Presse Nouvelle Magazine N°311 décembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°311  décembre 2013La Presse Nouvelle Magazine N°311  décembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°311 décembre 2013Tikoun38
 
Déclaration du président sur l'inauguration du mémorial tzigane.
Déclaration du président sur l'inauguration du mémorial tzigane.Déclaration du président sur l'inauguration du mémorial tzigane.
Déclaration du président sur l'inauguration du mémorial tzigane.Serge Letchimy
 
L' Allemagne Nazie un Régime Totalitaire.pptx
L' Allemagne Nazie un Régime Totalitaire.pptxL' Allemagne Nazie un Régime Totalitaire.pptx
L' Allemagne Nazie un Régime Totalitaire.pptxClaudiadeAvalos1
 
Module 7 (synchrone) immigration en france - la france en mouvement ah1314
Module 7 (synchrone)   immigration en france - la france en mouvement ah1314Module 7 (synchrone)   immigration en france - la france en mouvement ah1314
Module 7 (synchrone) immigration en france - la france en mouvement ah1314pierredairon
 
[HDA] Fiche - Henri Cartier Bresson - Trois Photographies
[HDA] Fiche - Henri Cartier Bresson - Trois Photographies[HDA] Fiche - Henri Cartier Bresson - Trois Photographies
[HDA] Fiche - Henri Cartier Bresson - Trois PhotographiesMiguel Sargento
 
La Presse Nouvelle Magazine 309 octobre 2013
La Presse Nouvelle Magazine 309  octobre 2013La Presse Nouvelle Magazine 309  octobre 2013
La Presse Nouvelle Magazine 309 octobre 2013Tikoun38
 
Correction DM2
Correction DM2Correction DM2
Correction DM2ppilard
 
(Tapez librairie identitaire) weber mark le sionisme et le 3e reich (zionism-...
(Tapez librairie identitaire) weber mark le sionisme et le 3e reich (zionism-...(Tapez librairie identitaire) weber mark le sionisme et le 3e reich (zionism-...
(Tapez librairie identitaire) weber mark le sionisme et le 3e reich (zionism-...freemens
 
La Deuxième Guerre mondiale
La Deuxième Guerre mondialeLa Deuxième Guerre mondiale
La Deuxième Guerre mondialeMarc-André Patry
 
Hitler et les camps de concentration
Hitler et les camps de concentrationHitler et les camps de concentration
Hitler et les camps de concentrationhausmeisterin
 

Similaire à Exposition "La Déportation pour motif d'homosexualité" (20)

Des idéologies d'exclusion aux génocides : les étapes d’un processus
Des idéologies d'exclusion aux génocides : les étapes d’un processusDes idéologies d'exclusion aux génocides : les étapes d’un processus
Des idéologies d'exclusion aux génocides : les étapes d’un processus
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la Shoah
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la ShoahMémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la Shoah
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la Shoah
 
Histoire et figures de la non-violence. — 10. Les Justes
Histoire et figures de la non-violence. — 10. Les JustesHistoire et figures de la non-violence. — 10. Les Justes
Histoire et figures de la non-violence. — 10. Les Justes
 
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre ParoleRaoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
 
La Presse Nouvelle Magazine N°311 décembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°311  décembre 2013La Presse Nouvelle Magazine N°311  décembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°311 décembre 2013
 
Histoire et figures de la non-violence. — 09. Les Justes
Histoire et figures de la non-violence. — 09. Les JustesHistoire et figures de la non-violence. — 09. Les Justes
Histoire et figures de la non-violence. — 09. Les Justes
 
Déclaration du président sur l'inauguration du mémorial tzigane.
Déclaration du président sur l'inauguration du mémorial tzigane.Déclaration du président sur l'inauguration du mémorial tzigane.
Déclaration du président sur l'inauguration du mémorial tzigane.
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
 
Histoire et figures de la non-violence. — 04. De 1910 à 1929
Histoire et figures de la non-violence. — 04. De 1910 à 1929Histoire et figures de la non-violence. — 04. De 1910 à 1929
Histoire et figures de la non-violence. — 04. De 1910 à 1929
 
L' Allemagne Nazie un Régime Totalitaire.pptx
L' Allemagne Nazie un Régime Totalitaire.pptxL' Allemagne Nazie un Régime Totalitaire.pptx
L' Allemagne Nazie un Régime Totalitaire.pptx
 
cours
courscours
cours
 
Module 7 (synchrone) immigration en france - la france en mouvement ah1314
Module 7 (synchrone)   immigration en france - la france en mouvement ah1314Module 7 (synchrone)   immigration en france - la france en mouvement ah1314
Module 7 (synchrone) immigration en france - la france en mouvement ah1314
 
Les totalitarismes
Les totalitarismesLes totalitarismes
Les totalitarismes
 
[HDA] Fiche - Henri Cartier Bresson - Trois Photographies
[HDA] Fiche - Henri Cartier Bresson - Trois Photographies[HDA] Fiche - Henri Cartier Bresson - Trois Photographies
[HDA] Fiche - Henri Cartier Bresson - Trois Photographies
 
La Presse Nouvelle Magazine 309 octobre 2013
La Presse Nouvelle Magazine 309  octobre 2013La Presse Nouvelle Magazine 309  octobre 2013
La Presse Nouvelle Magazine 309 octobre 2013
 
Correction DM2
Correction DM2Correction DM2
Correction DM2
 
(Tapez librairie identitaire) weber mark le sionisme et le 3e reich (zionism-...
(Tapez librairie identitaire) weber mark le sionisme et le 3e reich (zionism-...(Tapez librairie identitaire) weber mark le sionisme et le 3e reich (zionism-...
(Tapez librairie identitaire) weber mark le sionisme et le 3e reich (zionism-...
 
La Deuxième Guerre mondiale
La Deuxième Guerre mondialeLa Deuxième Guerre mondiale
La Deuxième Guerre mondiale
 
Hitler et les camps de concentration
Hitler et les camps de concentrationHitler et les camps de concentration
Hitler et les camps de concentration
 
Les mérites de Staline
Les mérites de StalineLes mérites de Staline
Les mérites de Staline
 

Plus de Babinfo Pays Basque

Errobiko Festibala 2016 - Programme complet (21-24 juillet)
Errobiko Festibala 2016 - Programme complet (21-24 juillet)Errobiko Festibala 2016 - Programme complet (21-24 juillet)
Errobiko Festibala 2016 - Programme complet (21-24 juillet)Babinfo Pays Basque
 
Les pique-niques d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara à Black & Basque
Les pique-niques d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara à Black & BasqueLes pique-niques d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara à Black & Basque
Les pique-niques d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara à Black & BasqueBabinfo Pays Basque
 
Solidarité palestine samedi 30 août - Bayonne
Solidarité palestine samedi 30 août - BayonneSolidarité palestine samedi 30 août - Bayonne
Solidarité palestine samedi 30 août - BayonneBabinfo Pays Basque
 
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014Babinfo Pays Basque
 
Des inondations catastrophiques pour l'agriculture du Pays Basque : Euskal He...
Des inondations catastrophiques pour l'agriculture du Pays Basque : Euskal He...Des inondations catastrophiques pour l'agriculture du Pays Basque : Euskal He...
Des inondations catastrophiques pour l'agriculture du Pays Basque : Euskal He...Babinfo Pays Basque
 
Communiqué de l'ADMD sur procès Bonnemaison
Communiqué de l'ADMD sur procès BonnemaisonCommuniqué de l'ADMD sur procès Bonnemaison
Communiqué de l'ADMD sur procès BonnemaisonBabinfo Pays Basque
 
Bayonne : Programme des Journees Nationales d'Archeologie 2014
Bayonne : Programme des Journees Nationales d'Archeologie 2014Bayonne : Programme des Journees Nationales d'Archeologie 2014
Bayonne : Programme des Journees Nationales d'Archeologie 2014Babinfo Pays Basque
 
Dynamiques economiques-du-pays-basque-avril-2014
Dynamiques economiques-du-pays-basque-avril-2014Dynamiques economiques-du-pays-basque-avril-2014
Dynamiques economiques-du-pays-basque-avril-2014Babinfo Pays Basque
 
Journées européennes des métiers d'art - Bayonne
Journées européennes des métiers d'art - Bayonne Journées européennes des métiers d'art - Bayonne
Journées européennes des métiers d'art - Bayonne Babinfo Pays Basque
 
Rencontres sur les docks mars 2014
Rencontres sur les docks   mars 2014Rencontres sur les docks   mars 2014
Rencontres sur les docks mars 2014Babinfo Pays Basque
 
Lettre du Président du Conseil de Développement du Pays Basque - mars 2014
Lettre du Président du Conseil de Développement du Pays Basque - mars 2014Lettre du Président du Conseil de Développement du Pays Basque - mars 2014
Lettre du Président du Conseil de Développement du Pays Basque - mars 2014Babinfo Pays Basque
 
"Agir en faveur du logement au Pays Basque Nord " - Lurra eta Etxebizitza
"Agir en faveur du logement au Pays Basque Nord " - Lurra eta Etxebizitza"Agir en faveur du logement au Pays Basque Nord " - Lurra eta Etxebizitza
"Agir en faveur du logement au Pays Basque Nord " - Lurra eta EtxebizitzaBabinfo Pays Basque
 
"L’utilisation des plantes médicinales à travers l’histoire : » Magie, pharma...
"L’utilisation des plantes médicinales à travers l’histoire : » Magie, pharma..."L’utilisation des plantes médicinales à travers l’histoire : » Magie, pharma...
"L’utilisation des plantes médicinales à travers l’histoire : » Magie, pharma...Babinfo Pays Basque
 

Plus de Babinfo Pays Basque (20)

Errobiko Festibala 2016 - Programme complet (21-24 juillet)
Errobiko Festibala 2016 - Programme complet (21-24 juillet)Errobiko Festibala 2016 - Programme complet (21-24 juillet)
Errobiko Festibala 2016 - Programme complet (21-24 juillet)
 
Infos sur la ligne n°42
Infos sur la ligne n°42Infos sur la ligne n°42
Infos sur la ligne n°42
 
Téléthon Bayonne-Anglet
Téléthon  Bayonne-AngletTéléthon  Bayonne-Anglet
Téléthon Bayonne-Anglet
 
Dossier LGV du CADE
Dossier LGV du CADEDossier LGV du CADE
Dossier LGV du CADE
 
Les pique-niques d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara à Black & Basque
Les pique-niques d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara à Black & BasqueLes pique-niques d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara à Black & Basque
Les pique-niques d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara à Black & Basque
 
Solidarité palestine samedi 30 août - Bayonne
Solidarité palestine samedi 30 août - BayonneSolidarité palestine samedi 30 août - Bayonne
Solidarité palestine samedi 30 août - Bayonne
 
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
Besoins en main-d'oeuvre au Pays Basque en 2014
 
Des inondations catastrophiques pour l'agriculture du Pays Basque : Euskal He...
Des inondations catastrophiques pour l'agriculture du Pays Basque : Euskal He...Des inondations catastrophiques pour l'agriculture du Pays Basque : Euskal He...
Des inondations catastrophiques pour l'agriculture du Pays Basque : Euskal He...
 
Communiqué de l'ADMD sur procès Bonnemaison
Communiqué de l'ADMD sur procès BonnemaisonCommuniqué de l'ADMD sur procès Bonnemaison
Communiqué de l'ADMD sur procès Bonnemaison
 
Bayonne : Programme des Journees Nationales d'Archeologie 2014
Bayonne : Programme des Journees Nationales d'Archeologie 2014Bayonne : Programme des Journees Nationales d'Archeologie 2014
Bayonne : Programme des Journees Nationales d'Archeologie 2014
 
BasqueProverbs by Jon Aske
BasqueProverbs by Jon AskeBasqueProverbs by Jon Aske
BasqueProverbs by Jon Aske
 
Mai du Théâtre - Hendaye
Mai du Théâtre - HendayeMai du Théâtre - Hendaye
Mai du Théâtre - Hendaye
 
Dynamiques economiques-du-pays-basque-avril-2014
Dynamiques economiques-du-pays-basque-avril-2014Dynamiques economiques-du-pays-basque-avril-2014
Dynamiques economiques-du-pays-basque-avril-2014
 
Journées européennes des métiers d'art - Bayonne
Journées européennes des métiers d'art - Bayonne Journées européennes des métiers d'art - Bayonne
Journées européennes des métiers d'art - Bayonne
 
Rencontres sur les docks mars 2014
Rencontres sur les docks   mars 2014Rencontres sur les docks   mars 2014
Rencontres sur les docks mars 2014
 
Lettre du Président du Conseil de Développement du Pays Basque - mars 2014
Lettre du Président du Conseil de Développement du Pays Basque - mars 2014Lettre du Président du Conseil de Développement du Pays Basque - mars 2014
Lettre du Président du Conseil de Développement du Pays Basque - mars 2014
 
"Agir en faveur du logement au Pays Basque Nord " - Lurra eta Etxebizitza
"Agir en faveur du logement au Pays Basque Nord " - Lurra eta Etxebizitza"Agir en faveur du logement au Pays Basque Nord " - Lurra eta Etxebizitza
"Agir en faveur du logement au Pays Basque Nord " - Lurra eta Etxebizitza
 
Journée de la culture basque
Journée de la culture basqueJournée de la culture basque
Journée de la culture basque
 
"L’utilisation des plantes médicinales à travers l’histoire : » Magie, pharma...
"L’utilisation des plantes médicinales à travers l’histoire : » Magie, pharma..."L’utilisation des plantes médicinales à travers l’histoire : » Magie, pharma...
"L’utilisation des plantes médicinales à travers l’histoire : » Magie, pharma...
 
Programme Éthiopiques 2014
Programme Éthiopiques 2014Programme Éthiopiques 2014
Programme Éthiopiques 2014
 

Dernier

Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesHamdConseil
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"tachakourtzineb
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgérieSeifTech
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...zidani2
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Technologia Formation
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptxTxaruka
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?sashaflor182
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesSOLIANAEvelyne
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 

Dernier (13)

Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptx
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 

Exposition "La Déportation pour motif d'homosexualité"

  • 1. EXPOSITION Création&maquette:CirrinaConseil/Toulouse ©Les«Oublié-e-s»delaMémoire Les « Oublié-e-s » de la Mémoire Association Civile Homosexuelle du Devoir de Mémoire Maison des Associations du 10e BAL 60 206, quai deValmy - 75010 PARIS devoiretmemoire@yahoo.fr Tél. 06 18 84 00 33 www.devoiretmemoire.org La déportation pour motif d’homosexualité de Français s’inscrit dans un contexte européen plus large : elle est le corollaire de la répression de l’homosexualité par le régime nazi, avant tout à l’intérieur du Reich allemand. Les victimes de cette répression sont donc majoritairement des Allemands, mais cette politique de persécution ciblée a également touché des ressortissants d’autres nationalités, dont des Français : il s’agit d’hommes présents sur le sol allemand, ou sur les territoires conquis ou annexés par l’Allemagne nazie. Comme pour les victimes allemandes, ces individus sont condamnés à des peines de prison, ou internés en camps de concentration lorsque le système judiciaire hitlérien les considère comme trop dangereux. Pour la France,une donnée historique supplémentaire a un impact important sur le nombre d’individus concernés : l’annexion de fait de l’Alsace et de la Moselle.Aux habitants de ces territoires s’appliquent les lois allemandes, dont le tristement célèbre « article 175 » (Paragraph 175,loi de 1871 condamnant les pratiques homosexuelles, renforcée par les nazis en 1935). Après la Seconde Guerre mondiale,la reconnaissance de cet état de fait historique ne va pas de soi et deviendra dans les années 1970 une des revendications des militants homosexuels. Les décennies qui suivent voient les premières études historiques du sujet, nécessaires prémices à sa reconnaissance. Cette exposition a été conçue pour présenter les faits au plus près de la réalité historique, en s’appuyant sur des sources vérifiées ainsi que sur les écrits de spécialistes reconnus pour leur travail sur le sujet. « Ces morts, tous ces morts, martyrs sans nom, nous n’avons pas le droit de les oublier. » Heinz HEGER / Josef KOHOUT « Je tremble en pensant à tous les homosexuels disparus et à tous ceux qui, dans le monde, sont hélas encore torturés ou exterminés avec tant d’autres minorités. » Pierre SEEL « Si je m’exprime maintenant, c’est pour que les gens sachent ce que nous autres homos avons dû endurer à l’époque d’Hitler... afin que cela ne se reproduise pas. » Rudolf BRAZDA PRESENTATION‘ Rudolf BRAZDA (1913 - 2011) © Gérard BOHRER, 25 avril 2010 Josef KOHOUT (1917-1994, après-guerre. © USHMM Pierre SEEL (1923 - 2005). © Thomas DOUSSAU, 29 avril 2001
  • 2. REMERCIEMENTSCONTENU DE L’EXPOSITION Maître d’œuvre de cette exposition, l’association Les « Oublié-e-s » de la Mémoire, est depuis 2008 à l’origine en France des principales actions de mémoire sur la thématique de la déportation pour motif d’homosexualité. En 2013, pour marquer son 10e anniversaire, elle a produit cette exposition en ayant à cœur de répondre à la demande d’information du grand public sur ce sujet complexe. Elle tient à exprimer ses remerciements aux personnes et organismes suivants sans qui cette exposition n’aurait pas vu le jour : Conseil scientifique : • Yves LESCURE, Directeur général de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation ; • Arnaud BOULLIGNY, doctorant à l’Université de Caen Basse- Normandie, et responsable de l’équipe FMD auprès de la Direction des Archives desVictimes des Conflits Contemporains (DAVCC) du ministère de la Défense à Caen ; • Günter GRAU, enseignant à la retraite des universités de Leipzig et Berlin (Humboldt), auteur de plusieurs ouvrages de référence ; • Jean-Luc SCHWAB,biographe de Rudolf BRAZDA et chercheur (pour la rédaction). • Ont en outre participé à la conception de cette exposition : Messieurs Philippe COUILLET-BOURGEOIS, Alain DEBRUS, Hervé HIRIGOYEN et Jean-Marc RIDET. Avec le concours bienveillant du Service International de Recherches (SIR) de la Croix-Rouge Internationale, Bad Arolsen,Allemagne. www.its-arolsen.org 24 panneaux informatifs constituent cette exposition sur la déportation pour motif d’homosexualité. Ils sont regroupés par thématique, chacune étant aisément identifiable par une palette de couleurs dédiée. Les textes s’accompagnent d’illustrations émanant des archives, voire de documents consultables sur internet depuis votre smartphone ou tablette numérique. Pour profiter du prolongement internet de cette exposition et retrouver divers documents et vidéos, veuillez scanner sur votre téléphone mobile ou tablette numérique les flashcodes présents sur les panneaux. Il vous faudra disposer de l’application gratuite MOBILETAG ou la télécharger au préalable. www.defense.gouv.fr/site-memoire-et-patrimoine www.onac-vg.fr www.bleuetdefrance.fr www.fmd.asso.fr FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA DEPORTATION www.paris.fr www.connection.fr www.inter-lgbt.org Principaux financeurs et partenaires : Système concentrationnaire et déportation : • L’idéologie nazie • Le système concentrationnaire • La déportation partie de France • Chronologie de 1750 à nos jours • Répression et persécution des homosexuel-le-s par le régime nazi • L’envoi des homosexuel-le-s dans les camps de concentration • Français déportés pour homosexualité • Le camp de concentration de Natzweiler • In Memoriam Témoignages et parcours de quelques victimes : • Le contexte de l’après-guerre • Heinz HEGER • Pierre SEEL • Catégories de Français déportés pour homosexualité : . Condamnés à des peines de prison . Déportés à partir de France occupée . Déportés depuis l’Alsace-Moselle annexées • Rudolf BRAZDA > panneaux 3 à 12 > panneaux 13 à 20 > panneaux 21 à 23 > panneaux 24 à 26 Reconnaissance de cette déportation : • L’émergence de la revendication • Les débuts de la reconnaissance • La reconnaissance en France Déportés pour homosexualité du camp de Natzweiler : • Chiffrage et statistiques • Souvenir • Énumération par nationalité Fondé sur les théories exposées par Adolf Hitler (1889 - 1945) dans son livre Mein Kampf, le national-socialisme, ou nazisme, préconise : la supériorité de la « race aryenne » dont le peuple allemand serait le plus pur représentant, appelé à dominer les « races inférieures » ;la haine du Juif, ennemi de race et responsable de tous les maux de l’Allemagne ; la théorie de l’espace vital selon laquelle le peuple allemand doit conquérir des territoires vers l’Est, pour assurer sa survie. Le 30 janvier 1933, Hitler dirigeant du parti national-socialiste, sortipremier des élections de novembre 1932 mais nedisposant pas de la majorité absolue des sièges auReichstag, est nommé Chancelier du Reich par lePrésident Hindenburg. Quatre semaines plus tard, l’incendie criminel duReichstag sert de prétexte à une violente répressionde l’opposition politique par les organisations nazies.Les nouvelles élections du 5 mars 1933 permettentaux nationaux-socialistes et à leurs coalisés d’obtenirla majorité au parlement. Quelques jours plus tard, c’est l’ouverturedes premiers camps de concentration.Ils deviendront la forme extrême de la répressionissue de l’idéologie nazie, mise en application dans unmépris total de la vie et des êtres jugés « inférieurs »,des ennemis du régime ou des indésirables. Les camps de concentration servent d’abord à isolerces individus de la société, en les regroupant dans deslieux de détention spécifiques. Les hommes accusés de pratiques homosexuellesferont aussi partie des personnes viséespar ces mesures iniques d’ostracisme. 3 L’ideologie nazie ‘ Ladeportation , 13 L’internement concentrationnaire pour motif d’homosexualité a touché à plus de 90% les ressortissants de l’Altreich* et tous ceux que les nazis considèrent comme « de sang allemand » dans les territoires rattachés ou annexés : Autriche, Territoires des Sudètes, Alsace et Moselle, Luxembourg ainsi que certaines parties de Pologne. De façon minoritaire, on trouve aussi des ressortissants d’autres pays, faits prison- niers ou résidents des territoires allemands ou conquis (Français, Tchécoslovaques, Polonais, Néerlandais, Soviétiques). Très tôt après la libération des camps de concentration, les premiers témoignages sur les détenus au triangle rose émanent des publications et dépositions de codétenus pour des motifs autres que l’homosexualité. Ainsi,en 1946,dans L’État SS,Eugen Kogon, déporté politique autrichien à Buchenwald, parle des mauvais traitements infligés aux homosexuels. Il les décrit comme appartenant « durant les années les plus dures [1938-1941], à la plus basse caste du camp », livrés « aux humiliations, à la défiance générale et à des dangers particuliers ». Cette même année en France, Aimé Spitz (1909-1980), membre du réseau Uranus-Kléber, déporté résistant NN à Natzweiler, puis à Dachau, évoque pudiquement les « triangles roses » dans son livre Struthof - Bagne nazi en Alsace comme des « détenus pour affaires de mœurs ». Bien des années plus tard, il fait publiquement état de sa propre homosexualité et témoigne des sévices qu’il a vu infliger aux déportés pour homosexualité lors de sa détention à Natzweiler. Dans l’Allemagne de l’après-guerre, le § 175 va rester en vigueur jusqu’à la fin des années 1960. Les dispositions renforcées par les nazis en 1935 (§175a) connaîtront cependant une évolution très différente selon qu’on se place en République fédérale (Ouest) ou en République démocratique (Est). Le contexte de l’apres-guerre Le contexte allemand n’incite pas au témoignage direct, sans crainte pour les survivants de s’exposer à de nouvelles poursuites. La situation n’est guère meilleure en France, où les amendements du Gouvernement de Vichy ne sont pas expurgés à la Libération, et où le classement, en 1960, de l’homosexualité au rang de « fléau social » aggrave de façon discriminatoire les peines fixées pour certains délits de moralité. ‘ Temoinsetvictimes, La classification en vigueur dans les camps de concentration ( > voir panneau 5) montre que les internés pour homosexualité forment une catégorie à part entière, distinguée par un triangle rose. Memoireetreconnaissance, 24 L’emergence de la‘ revendication En 1978, l’emblématique Harvey Milk, l’un des tout premiers élus états-uniens ouvertement homosexuel, évoque quelques mois avant son assassinat les « 300 000 frères et sœurs », prétendument morts gazés, victimes des nazis. Cette inflation des chiffres, qui n’est pas le fait d’historiens, se poursuit jusque dans les années 1990. En même temps, les revendications de reconnaissance de la déportation homosexuelle conduisent peu à peu à l’utilisation du triangle rose comme un signe de ralliement militant beaucoup plus général. l’autre caractéristique marquante de cette période est le parallèle - erroné - fait avec la déportation juive : c’est l’origine du terme « Homocauste », contraction de « homosexuel » et « Holo- causte », qui ignore le fait que l’internement concentrationnaire des homosexuels dès 1933 n’obéit pas à une logique d’extermination systématique, contrairement aux déportés « de race » à partir de fin 1941. Cette catégorie demeure néanmoins minoritaire, à un niveau proche de celui des Témoins de Jéhovah, porteurs du triangle violet, qui représentent quelque 10 000 internés en camps de concentration. Mais l’obtention d’un titre de « persé- cuté du nazisme » en Allemagne ou de « déporté politique » en France ne va pas de soi pour ces victimes du régime hitlérien. la reconnaissance achoppe sur la question de savoir si les concernés sont éligibles ou s’ils relèvent des reclus de « doit commun »,privés de toute reconnaissance. De part et d’autre du Rhin, c’est la deuxième interprétation qui va longtemps prévaloir. l’évocation des homosexuels envoyés dans les camps de concentration au Procès de Nuremberg (1945-1946) ne donnera pas lieu ensuite à des instructions séparées pour ce groupe de victimes. En outre, il n’existe pas après-guerre de chiffres fiables en la matière. Ce n’est qu’en 1977 que Rüdiger lautmann, sociologue allemand, publie les résultats d’une première étude basée sur des recherches archivistiques fondées. il estime entre 5 000 et 15 000 le nombre de détenus concentrationnaires pour motif d’homosexualité. Mais entre-temps, les militants se sont emparés du sujet, notamment aux États-Unis, où le chiffre hypothétique de 220 000 morts dans les camps pour ce motif commence à circuler, suivant la parution à New York en 1975 du livre The Homosexual Emancipation Movement in Germany de James D. Steakley. 21 Les deportes pour homosexualite au camp de concentration de Natzweiler , , , On dénombre 220 hommes détenus pour homosexualité dans ce camp ou ses annexes*. Ce chiffre repose sur les indications des registres matriculaires et documents conservés dans les grands fonds d’archives français et allemands. Si l’on se réfère au seul motif d’internement des listes matriculaires,on peut raisonnablement penser que la grande majorité des concernés a porté le triangle rose. Mais il semble qu’une douzaine d’individus aient pu porter un triangle rouge ou vert,quand ils furent classés comme « politiques », « détenus de sûreté », ou « droit commun », le motif d’homosexualité pouvant être établi lors d’un internement précédent ou ultérieur. À partir de sa mise en service en mai 1941, le KL Natzweiler reçoit d’abord des détenus en provenance d’autres grands camps de concentration. Les triangles roses de cette période arrivent principalement de Sachsenhausen et Buchenwald. Leur origine géographique est très diverse, avec cependant une dominante pour le nord de l’Allemagne, de la Poméranie à la Ruhr. Les transferts de prisonniers entre Natzweiler, ses annexes ou d’autres grands camps se poursuivront jusqu’à la fin. Mais ce n’est qu’en septembre 1942 qu’arrivent les premiers déportés pour homosexualité,livrés par l’administration policière des provinces limitrophes ou plus lointaines,ainsi que d’Alsace-Moselle annexées.Natzweiler est pour eux une première étape dans le système concentrationnaire. Chiffres annuels des arrivées de déportés pour homosexualité à Natzweiler et ses annexes : 1941 : 46 1942 : 42 1943 : 99 1944 : 35 1945 : 1 Soit un total de 223 enregistrements, trois détenus ayant été immatriculés deux fois chacun, en raison du passage par un autre camp précédant le retour à celui de Natzweiler ou ses annexes. Le plus jeune détenu est âgé de 22 ans à son arrivée, le plus vieux en a 73, la moyenne d’âge se situant autour de 40 ans. 48 de ces hommes meurent à Natzweiler ou dans ses Kommandos et au moins 58 autres après leur transfert dans d’autres camps de concentration. Les classes d’âge au-dessus de la moyenne connaissent le taux de mortalité le plus fort, pouvant atteindre 70% pour les quadragénaires et 80% pour les sexagénaires. Plus de 80 détenus survivent, dont 5 des 13 Français, gardant parfois de graves séquelles : maltraitance, voire expérimentations médicales ou castration. En mars 2013, le sort de la trentaine restante n’est pas encore connu avec certitude et continue de faire l’objet de recherches. CeuxduKLNATZWEILER