SlideShare une entreprise Scribd logo
LES FRANÇAIS
ET LE PAIEMENT MOBILE
1
1CONTEXTE
ET OBJECTIF
DE L’ÉTUDE
La société Fivory a développé une
application de paiement sans contact.
Le lancement a eu lieu de manière
expérimentale à Boulogne-Billancourt
avec un réseau de plus d’une centaine
de commerces proposant ce mode de
paiement via mobile.
3
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraits
AU-DELÀ D’UNE SIMPLE SOLUTION DE PAIEMENT SANS CONTACT,
L’APPLICATION DE PAIEMENT MOBILE FIVORY
A POUR OBJECTIF DE DÉVELOPPER LA RELATION CLIENT,
EN PERMETTANT :
Aux consommateurs de disposer
d’informations sur les avantages et
promotions, d’une carte de fidélité
ouvrant à des réductions et d’un
paiement sécurisé.
Aux commerçants de capitaliser
sur les données générées pour
construire une relation de proximité
avec leurs clients.
5
2FIVORY A CONFIÉ À IPSOS LA RÉALISATION D’UNE ÉTUDE
À LA FOIS SUR UNE CIBLE BtoB DE COMMERÇANTS
ET BtoC GRAND PUBLIC
L’objectif de cette étude
IDENTIFIER L’OPINION
DES USAGERS POTENTIELS
ET DES COMMERÇANTS
À L’ÉGARD DU SERVICE
PAIEMENT MOBILE.
2APPROCHE
MÉTHODOLOGIQUE OMNIBUS
CIBLE GRAND PUBLIC
7
MÉTHODOLOGIE
Cette étude a été réalisée via l’Omnibus online d’IPSOS, Smart Bus, l’enquête multi-clients menée toutes
les semaines par Internet, auprès d’un échantillon national représentatif :
• Les informations ont été recueillies à l’aide d’un questionnaire auto-administré online.
• Un lien personnalisé a été envoyé aux panélistes pour leur donner un accès sécurisé et contrôlé
au questionnaire.
• La structure de l’échantillon a été suivie tout au long de l’étude afin, notamment, de pouvoir
cibler les relances ou lancer de nouvelles invitations auprès des quotas les moins avancés.
de 1 000 ou 2 000
individus
âgés de 16 à 75 ans issus de l’Access Panel Online
d’Ipsos (vivier qualifié de plus de
400 000 individus en France).
Online
ÉCHANTILLON & CIBLE INTERROGÉE
La population interrogée a été sélectionnée via
un algorithme aléatoire ayant pour finalité de
donner la même chance à chaque individu du
panel d’être sollicité, puis structurée sur le terrain
selon la méthode des quotas (sexe, âge, région
d’habitation) et redressée au traitement sur 5
critères pour assurer la représentativité nationale
sur cette tranche d’âge.
résidant
en
interrogés
deIndividus
1011
ans
16-75 métropole
France
DATE DE TERRAIN
TRAITEMENT
Terrain du 17/04/2015
au 21/04/2015
Redressement des 1011 individus
âgés de 16 à 75 ans
Tri à plat / Tris croisés
9
3
3APPROCHE
MÉTHODOLOGIQUE AD HOC
CIBLE COMMERÇANTS
11
4MÉTHODOLOGIE
Cette étude ad hoc a été réalisée par téléphone.
•	 Les enquêteurs des plateformes
téléphoniques d’Ipsos sont équipés d’un
ordinateur sur lequel le questionnaire est
programmé (logiciel Quancept).
•	 En cours de terrain, 20 % des interviews
sont écoutées.
•	 Optimisation de la gestion des adresses
(gestion du nombre de fois où une adresse
est appelée par jour, du délai automatique
de rappel des adresses occupées ou en
non-réponse, présentation plusieurs fois
dans la journée des adresses non abouties.)
•	 Sélection des cibles pro à partir d’un fichier
d’établissements de moins de 10 salariés.
4SYNTHÈSE DES RÉSULTATS
13
Commerçants 
RÉSULTATS CLÉS
•	 91 % des commerçants interrogés savent déjà que le téléphone mobile peut servir de moyen 	
de paiement.
Cette notoriété est encore plus forte dans les secteurs du textile, de la beauté et du luxe (99 %).
•	 44 % des commerçants pensent que le téléphone mobile représente un moyen pour 		
améliorer la relation client.
44 %pensent que le mobile
représente un moyen pour
améliorer la relation client.saventquelemobilepeut
être un moyen de paiement.
Perception des avantages du paiement mobile pour le client :
Au titre des avantages que les commerçants reconnaissent au paiement mobile (dans
l’ordre) :
•	 « la rapidité de l’encaissement »,
•	 « les clients n’ont plus besoin d’avoir de porte-monnaie ou de portefeuille sur eux»,
•	 « pouvoir bénéficier d’offres et d’informations personnalisées directement sur leur
téléphone mobile ».
15
A noter qu’en région parisienne, les scores sont plus favorables à cette présence avec
31 % des commerçants interrogés qui considèrent que c’est « très important ».
Pour 46 %des commerçants, il est important d’être présent
sur le mobile du client.
Avantages du paiement mobile pour les commerçants :
•	 Réduire le temps d’encaissement : 66 % d’accord.
•	 Grâce à la connaissance clients, pouvoir envoyer en temps réel des communications
ciblées : 60 % d’accord.
•	 La possibilité de créer votre base clients à partir des encaissements : 56 % d’accord.
Parmi les commerçants interrogés, seulement 2 % sont
actuellement équipés d’une SOLUTION DE PAIEMENT
ET D’ANIMATION MOBILE EN MAGASIN.
35 %sont prêts à s’équiper
s’ils en ont l’opportunité.
74 % des personnes interrogées sont déjà équipées d’un smartphone, et 7 % ont
l’intention de s’équiper.
95 % des 25-34 interrogés ont soit déjà un smartphone, soit l’intention de s’équiper.
30 % des 55 ans et plus interrogés n’ont pas de smartphone, et n’ont pas l’intention de
s’équiper.
Parmi ceux ayant déjà un smartphone (74 %) :
•	 La majorité l’utilise pour consulter des informations pratiques (39 % de réguliers et
41 % d’occasionnels).
•	 Puis pour s’informer sur les promotions en cours (20 % de réguliers et 41 %
d’occasionnels).
•	 88 % des interrogés savent que le téléphone mobile peut servir de moyen de
paiement.
17
Grand Public
RÉSULTATS CLÉS
Avantages qui feraient préférer le paiement mobile à un autre type de paiement :
•	 En 1er : Le passage en caisse est hyper rapide
•	 En 2ème : Je n’ai plus besoin d’avoir de porte-monnaie ou de portefeuille sur moi
•	 En 3ème : Ma carte de fidélité du magasin est directement lue
•	 NB : 30 % des personnes interrogées n’y voient aucun avantage
Freins qui conduiraient à ne pas utiliser ce mode de paiement
•	 Le paiement mobile ne m’inspire pas confiance
•	 Je ne tiens pas à changer mes habitudes de paiement actuelles
•	 Je ne souhaite pas être envahi(e) d’offres et de publicités sur mon mobile
Seulement 3 % des personnes interrogées n’y voient aucun frein.
UN PEU PLUS D’1/4 DES PANÉLISTES INTERROGÉS (26 %) EST PRÊT À UTILISER SON MOBILE
COMME MOYEN DE PAIEMENT.
37 % y est réfractaire (« Non certainement pas »).
COMPARAISON RÉPONSES
GRAND PUBLICVSCOMMERÇANTS
Perception des avantages pour le client du
paiement mobile :
•	 1er : « la rapidité de l’encaissement »
•	 2ème : « les clients n’ont plus besoin d’avoir
de porte-monnaie/portefeuille sur eux »
•	 3ème : « pouvoir bénéficier d’offres et
d’informations personnalisées directement
sur leur téléphone mobile »
Perception des avantages par le client du
paiement mobile :
•	 1er : « le passage en caisse est hyper rapide»
•	 2ème : « je n’ai plus besoin d’avoir de porte
monnaie ou de portefeuille sur moi »
•	 3ème : « ma carte de fidélité du magasin est
directement lue »
19
Intention de s’équiper d’une
solution de paiement et
d’animation mobile en magasin.
(9 % de « Oui certainement »)
35 %
de OUI
Intention d’utiliser leur mobile
comme moyen de paiement.
(5 % de « Oui certainement »)
26 %
de OUI
5
5RÉSULTATS DE L’ÉTUDE
21
CONNAISSANCE
DU MOBILE
EN TANT QUE
MOYEN
DE PAIEMENT
91 %
DES COMMERÇANTS
connaissent le mobile
comme moyen
de paiement.
PERCEPTION DU MOBILE
PAR LES COMMERÇANTS
44 %PENSENT QUE LE MOBILE EST
UN MOYEN D’AMÉLIORATION DE
LA RELATION CLIENT.
46 %TROUVENT IMPORTANT D’ÊTRE
PRÉSENT SUR LE MOBILE
DU CLIENT.
23
Commerçants
LES AVANTAGES DU PAIEMENT MOBILE
RETENUS
66 %
35 % 32 %
52 % 37 %
RAPIDITÉ
D’ENCAISSEMENT
CARTE DE FIDÉLITÉ
DÉMATÉRIALISÉE
OFFRES PERSONNALISÉES
SUR MOBILE
PLUS BESOIN
DE PORTE-MONNAIE
REÇUS
DÉMATÉRIALISÉS
Commerçants
LES BÉNÉFICES
DU PAIEMENT
MOBILE
33 % NON
39 % NON
66 % OUI
60 % OUI
RÉDUIRE LE TEMPS D’ENCAISSEMENT
COMMUNICATIONS CIBLÉES EN TEMPS RÉEL
37 %
36 %
29 %
24 %
10 %
11 %
23 %
28 %
Oui,
tout à fait
Oui,
tout à fait
Oui,
plutôt
Oui,
plutôt
Non,
plutôt pas
Non,
plutôt pas
Non, pas
du tout
Non, pas
du tout
52 % NON45 % OUI
MISE À JOUR AUTOMATIQUE
DE LA CARTE DE FIDÉLITÉ
22 % 22 % 14 % 38 %
Oui,
tout à fait
Oui,
plutôt
Non,
plutôt pas
Non, pas
du tout
51 % NON48 % OUI
UN MODE DE PAIEMENT
ADAPTÉ À MON QUOTIDIEN
21 % 27 % 20 % 32 %
Oui,
tout à fait
Oui,
plutôt
Non,
plutôt pas
Non, pas
du tout
44 % NON56 % OUI
CRÉER UNE BASE CLIENTS À PARTIR
DES ENCAISSEMENTS
30 % 26 % 13 % 31 %
Oui,
tout à fait
Oui,
plutôt
Non,
plutôt pas
Non, pas
du tout
25
Grand Public
LES PRINCIPAUX FREINS
À L’UTILISATION DU PAIEMENT MOBILE
88 %
36 % 15 %
61 %
NON CONFIANCE
PEUR D’ÊTRE TROP INCITÉ(E) À ACHETER LE PAIEMENT MOBILE PARAÎT COMPLIQUÉ
CHANGEMENT DES HABITUDES
INVASION
D’OFFRES PUBLICITAIRES
75 %
Grand Public
INTENTION D’UTILISER
SON MOBILE COMME
MOYEN DE PAIEMENT
88 % DU GRAND PUBLIC
connaissent le mobile
comme moyen de paiement
27
26 % OUI
KIDSLOVEJETLAG-RCSStrasbourg330623414.

Contenu connexe

Tendances

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
Romain Fonnier
 
C'est quoi le Mobile Commerce ?
C'est quoi le Mobile Commerce ?C'est quoi le Mobile Commerce ?
C'est quoi le Mobile Commerce ?
Bertrand Jonquois
 
Livre Blanc Web-to-Store
Livre Blanc Web-to-StoreLivre Blanc Web-to-Store
Livre Blanc Web-to-Store
Nicolas Prigent
 
Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018
Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018
Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018
MOHAMED MOUSSOUS
 
E-commerce ou magasin : Le commerce hybride entre en phase de maturité
E-commerce ou magasin : Le commerce hybride entre en phase de maturitéE-commerce ou magasin : Le commerce hybride entre en phase de maturité
E-commerce ou magasin : Le commerce hybride entre en phase de maturité
Ipsos France
 
Les Français et la banque : bouleversements en vue !
Les Français et la banque : bouleversements en vue !Les Français et la banque : bouleversements en vue !
Les Français et la banque : bouleversements en vue !
Wavestone
 
CSA / FEVAD : quelles perspectives pour le e-commerce en 2015
CSA / FEVAD : quelles perspectives pour le e-commerce en 2015CSA / FEVAD : quelles perspectives pour le e-commerce en 2015
CSA / FEVAD : quelles perspectives pour le e-commerce en 2015
polenumerique33
 
Présentation du portail du e-consommateur
Présentation du portail du e-consommateurPrésentation du portail du e-consommateur
Présentation du portail du e-consommateur
Made In Morocco
 
Dedi services guide_ecommerce_13.10.11_slideshare
Dedi services guide_ecommerce_13.10.11_slideshareDedi services guide_ecommerce_13.10.11_slideshare
Dedi services guide_ecommerce_13.10.11_slideshare
Granger Kevin
 
Le web-to-store : 5 conseils pour doper votre trafic en magasin : Masterclass...
Le web-to-store : 5 conseils pour doper votre trafic en magasin : Masterclass...Le web-to-store : 5 conseils pour doper votre trafic en magasin : Masterclass...
Le web-to-store : 5 conseils pour doper votre trafic en magasin : Masterclass...
Hervé Bourdon
 
#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis
#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis
#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis
Fanch Daniel
 
m-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping
m-commerce : Quand le mobile réinvente le shoppingm-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping
m-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping
treize articles
 
2015 fevrier enquete-banque-solucom_volet-2
2015 fevrier enquete-banque-solucom_volet-22015 fevrier enquete-banque-solucom_volet-2
2015 fevrier enquete-banque-solucom_volet-2
servicesmobiles.fr
 
Etude sur le Web-to-Store par Mappy et BVA
Etude sur le Web-to-Store par Mappy et BVAEtude sur le Web-to-Store par Mappy et BVA
Etude sur le Web-to-Store par Mappy et BVA
Solocal
 
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretailRopo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Emarketing.fr
 
Elia consulting les français et le portefeuille numérique mobile
Elia consulting   les français et le portefeuille numérique mobileElia consulting   les français et le portefeuille numérique mobile
Elia consulting les français et le portefeuille numérique mobile
Antoine Wintrebert
 
Présentation mode de paiement pour les e-commerce
Présentation mode de paiement pour les e-commercePrésentation mode de paiement pour les e-commerce
Présentation mode de paiement pour les e-commerce
Woomeet
 
Etude mappy bva web to store - 12092013
Etude mappy bva  web to store - 12092013Etude mappy bva  web to store - 12092013
Etude mappy bva web to store - 12092013
alain Clapaud
 
M-COMMERCE : Le mobile va-t-il marquer la fin ou l’avènement du e-commerce ?
 M-COMMERCE : Le mobile va-t-il marquer la fin ou l’avènement du e-commerce ? M-COMMERCE : Le mobile va-t-il marquer la fin ou l’avènement du e-commerce ?
M-COMMERCE : Le mobile va-t-il marquer la fin ou l’avènement du e-commerce ?
Mobile Marketing Association France
 
Nouvelles solutions et services pour les retailers
Nouvelles solutions et services pour les retailersNouvelles solutions et services pour les retailers
Nouvelles solutions et services pour les retailers
Salesforce France
 

Tendances (20)

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
 
C'est quoi le Mobile Commerce ?
C'est quoi le Mobile Commerce ?C'est quoi le Mobile Commerce ?
C'est quoi le Mobile Commerce ?
 
Livre Blanc Web-to-Store
Livre Blanc Web-to-StoreLivre Blanc Web-to-Store
Livre Blanc Web-to-Store
 
Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018
Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018
Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018
 
E-commerce ou magasin : Le commerce hybride entre en phase de maturité
E-commerce ou magasin : Le commerce hybride entre en phase de maturitéE-commerce ou magasin : Le commerce hybride entre en phase de maturité
E-commerce ou magasin : Le commerce hybride entre en phase de maturité
 
Les Français et la banque : bouleversements en vue !
Les Français et la banque : bouleversements en vue !Les Français et la banque : bouleversements en vue !
Les Français et la banque : bouleversements en vue !
 
CSA / FEVAD : quelles perspectives pour le e-commerce en 2015
CSA / FEVAD : quelles perspectives pour le e-commerce en 2015CSA / FEVAD : quelles perspectives pour le e-commerce en 2015
CSA / FEVAD : quelles perspectives pour le e-commerce en 2015
 
Présentation du portail du e-consommateur
Présentation du portail du e-consommateurPrésentation du portail du e-consommateur
Présentation du portail du e-consommateur
 
Dedi services guide_ecommerce_13.10.11_slideshare
Dedi services guide_ecommerce_13.10.11_slideshareDedi services guide_ecommerce_13.10.11_slideshare
Dedi services guide_ecommerce_13.10.11_slideshare
 
Le web-to-store : 5 conseils pour doper votre trafic en magasin : Masterclass...
Le web-to-store : 5 conseils pour doper votre trafic en magasin : Masterclass...Le web-to-store : 5 conseils pour doper votre trafic en magasin : Masterclass...
Le web-to-store : 5 conseils pour doper votre trafic en magasin : Masterclass...
 
#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis
#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis
#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis
 
m-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping
m-commerce : Quand le mobile réinvente le shoppingm-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping
m-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping
 
2015 fevrier enquete-banque-solucom_volet-2
2015 fevrier enquete-banque-solucom_volet-22015 fevrier enquete-banque-solucom_volet-2
2015 fevrier enquete-banque-solucom_volet-2
 
Etude sur le Web-to-Store par Mappy et BVA
Etude sur le Web-to-Store par Mappy et BVAEtude sur le Web-to-Store par Mappy et BVA
Etude sur le Web-to-Store par Mappy et BVA
 
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretailRopo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
 
Elia consulting les français et le portefeuille numérique mobile
Elia consulting   les français et le portefeuille numérique mobileElia consulting   les français et le portefeuille numérique mobile
Elia consulting les français et le portefeuille numérique mobile
 
Présentation mode de paiement pour les e-commerce
Présentation mode de paiement pour les e-commercePrésentation mode de paiement pour les e-commerce
Présentation mode de paiement pour les e-commerce
 
Etude mappy bva web to store - 12092013
Etude mappy bva  web to store - 12092013Etude mappy bva  web to store - 12092013
Etude mappy bva web to store - 12092013
 
M-COMMERCE : Le mobile va-t-il marquer la fin ou l’avènement du e-commerce ?
 M-COMMERCE : Le mobile va-t-il marquer la fin ou l’avènement du e-commerce ? M-COMMERCE : Le mobile va-t-il marquer la fin ou l’avènement du e-commerce ?
M-COMMERCE : Le mobile va-t-il marquer la fin ou l’avènement du e-commerce ?
 
Nouvelles solutions et services pour les retailers
Nouvelles solutions et services pour les retailersNouvelles solutions et services pour les retailers
Nouvelles solutions et services pour les retailers
 

Similaire à Fivory etude ipsosinfographie__sanstraits

Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
OpinionWay
 
2012 année du décollage du paiement sans contact ?
2012 année du décollage du paiement sans contact ?2012 année du décollage du paiement sans contact ?
2012 année du décollage du paiement sans contact ?
Frederic Renaldo
 
Expertime M-Commerce - Sites mobiles vs. Applications_02/07/13
Expertime M-Commerce - Sites mobiles vs. Applications_02/07/13Expertime M-Commerce - Sites mobiles vs. Applications_02/07/13
Expertime M-Commerce - Sites mobiles vs. Applications_02/07/13
EXPERTIME
 
Future thinking nouveaux modes-de-contacts-et-de-paiement volet 2015
Future thinking nouveaux modes-de-contacts-et-de-paiement volet 2015Future thinking nouveaux modes-de-contacts-et-de-paiement volet 2015
Future thinking nouveaux modes-de-contacts-et-de-paiement volet 2015
onibi29
 
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
CGI
 
Competitic - internet mobile - numerique en entreprise
Competitic - internet mobile - numerique en entrepriseCompetitic - internet mobile - numerique en entreprise
Competitic - internet mobile - numerique en entreprise
COMPETITIC
 
Etat des lieux des Français à l’égard des programmes de fidélité.
Etat des lieux des Français à l’égard des programmes de fidélité.Etat des lieux des Français à l’égard des programmes de fidélité.
Etat des lieux des Français à l’égard des programmes de fidélité.
Mathieu Dac-Khe
 
Les stratégies marketing cross canal dans le secteur de la Distribution
Les stratégies marketing cross canal dans le secteur de la  DistributionLes stratégies marketing cross canal dans le secteur de la  Distribution
Les stratégies marketing cross canal dans le secteur de la Distribution
Chérifa AFIRI
 
L’argent électronique et la micro-assurance
L’argent électronique et la micro-assuranceL’argent électronique et la micro-assurance
L’argent électronique et la micro-assurance
Impact Insurance Facility
 
Demarrer et developper une activite e commerce 2014 (support d'atelier)
Demarrer et developper une activite e commerce 2014 (support d'atelier)Demarrer et developper une activite e commerce 2014 (support d'atelier)
Demarrer et developper une activite e commerce 2014 (support d'atelier)
SID-Networks
 
2014 :les 15 nouveaux grains de sable à corriger
2014 :les 15 nouveaux grains de sable à corriger2014 :les 15 nouveaux grains de sable à corriger
2014 :les 15 nouveaux grains de sable à corriger
ALTICS
 
5 bonnes pratiques pour fidéliser via SMS, site mobile, QRcode, email et rése...
5 bonnes pratiques pour fidéliser via SMS, site mobile, QRcode, email et rése...5 bonnes pratiques pour fidéliser via SMS, site mobile, QRcode, email et rése...
5 bonnes pratiques pour fidéliser via SMS, site mobile, QRcode, email et rése...
Digitaleo
 
Connected Commerce by DigitasLBI
Connected Commerce by DigitasLBIConnected Commerce by DigitasLBI
Connected Commerce by DigitasLBI
Philippe Dumont
 
Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015
Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015
Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015
DigitasLBi Paris
 
Brique et clic : Catalyser le potentiel des ventes en pratique vétérinaire… e...
Brique et clic : Catalyser le potentiel des ventes en pratique vétérinaire… e...Brique et clic : Catalyser le potentiel des ventes en pratique vétérinaire… e...
Brique et clic : Catalyser le potentiel des ventes en pratique vétérinaire… e...
Geneviève Ménard
 
Les multiples défis de la vente au détail omnicanal
Les multiples défis de la vente au détail omnicanalLes multiples défis de la vente au détail omnicanal
Les multiples défis de la vente au détail omnicanal
Deloitte Canada
 
High Connexion E-Marketing 2010 : Mobile et fidélité client
High Connexion E-Marketing 2010 : Mobile et fidélité clientHigh Connexion E-Marketing 2010 : Mobile et fidélité client
High Connexion E-Marketing 2010 : Mobile et fidélité client
High Connexion
 
Le marketing mobile
Le marketing mobile Le marketing mobile
Le marketing mobile
Mouna Oubella 🔎
 
Etude marketing - les Drive shoppers : une nouvelle opportunité pour les marques
Etude marketing - les Drive shoppers : une nouvelle opportunité pour les marquesEtude marketing - les Drive shoppers : une nouvelle opportunité pour les marques
Etude marketing - les Drive shoppers : une nouvelle opportunité pour les marques
Opened Mind
 

Similaire à Fivory etude ipsosinfographie__sanstraits (20)

Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
 
2012 année du décollage du paiement sans contact ?
2012 année du décollage du paiement sans contact ?2012 année du décollage du paiement sans contact ?
2012 année du décollage du paiement sans contact ?
 
Expertime M-Commerce - Sites mobiles vs. Applications_02/07/13
Expertime M-Commerce - Sites mobiles vs. Applications_02/07/13Expertime M-Commerce - Sites mobiles vs. Applications_02/07/13
Expertime M-Commerce - Sites mobiles vs. Applications_02/07/13
 
Future thinking nouveaux modes-de-contacts-et-de-paiement volet 2015
Future thinking nouveaux modes-de-contacts-et-de-paiement volet 2015Future thinking nouveaux modes-de-contacts-et-de-paiement volet 2015
Future thinking nouveaux modes-de-contacts-et-de-paiement volet 2015
 
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
 
Competitic - internet mobile - numerique en entreprise
Competitic - internet mobile - numerique en entrepriseCompetitic - internet mobile - numerique en entreprise
Competitic - internet mobile - numerique en entreprise
 
Etat des lieux des Français à l’égard des programmes de fidélité.
Etat des lieux des Français à l’égard des programmes de fidélité.Etat des lieux des Français à l’égard des programmes de fidélité.
Etat des lieux des Français à l’égard des programmes de fidélité.
 
Les stratégies marketing cross canal dans le secteur de la Distribution
Les stratégies marketing cross canal dans le secteur de la  DistributionLes stratégies marketing cross canal dans le secteur de la  Distribution
Les stratégies marketing cross canal dans le secteur de la Distribution
 
L’argent électronique et la micro-assurance
L’argent électronique et la micro-assuranceL’argent électronique et la micro-assurance
L’argent électronique et la micro-assurance
 
Demarrer et developper une activite e commerce 2014 (support d'atelier)
Demarrer et developper une activite e commerce 2014 (support d'atelier)Demarrer et developper une activite e commerce 2014 (support d'atelier)
Demarrer et developper une activite e commerce 2014 (support d'atelier)
 
Banque plus juillet 09
Banque plus juillet 09Banque plus juillet 09
Banque plus juillet 09
 
2014 :les 15 nouveaux grains de sable à corriger
2014 :les 15 nouveaux grains de sable à corriger2014 :les 15 nouveaux grains de sable à corriger
2014 :les 15 nouveaux grains de sable à corriger
 
5 bonnes pratiques pour fidéliser via SMS, site mobile, QRcode, email et rése...
5 bonnes pratiques pour fidéliser via SMS, site mobile, QRcode, email et rése...5 bonnes pratiques pour fidéliser via SMS, site mobile, QRcode, email et rése...
5 bonnes pratiques pour fidéliser via SMS, site mobile, QRcode, email et rése...
 
Connected Commerce by DigitasLBI
Connected Commerce by DigitasLBIConnected Commerce by DigitasLBI
Connected Commerce by DigitasLBI
 
Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015
Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015
Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015
 
Brique et clic : Catalyser le potentiel des ventes en pratique vétérinaire… e...
Brique et clic : Catalyser le potentiel des ventes en pratique vétérinaire… e...Brique et clic : Catalyser le potentiel des ventes en pratique vétérinaire… e...
Brique et clic : Catalyser le potentiel des ventes en pratique vétérinaire… e...
 
Les multiples défis de la vente au détail omnicanal
Les multiples défis de la vente au détail omnicanalLes multiples défis de la vente au détail omnicanal
Les multiples défis de la vente au détail omnicanal
 
High Connexion E-Marketing 2010 : Mobile et fidélité client
High Connexion E-Marketing 2010 : Mobile et fidélité clientHigh Connexion E-Marketing 2010 : Mobile et fidélité client
High Connexion E-Marketing 2010 : Mobile et fidélité client
 
Le marketing mobile
Le marketing mobile Le marketing mobile
Le marketing mobile
 
Etude marketing - les Drive shoppers : une nouvelle opportunité pour les marques
Etude marketing - les Drive shoppers : une nouvelle opportunité pour les marquesEtude marketing - les Drive shoppers : une nouvelle opportunité pour les marques
Etude marketing - les Drive shoppers : une nouvelle opportunité pour les marques
 

Fivory etude ipsosinfographie__sanstraits

  • 1. LES FRANÇAIS ET LE PAIEMENT MOBILE
  • 2. 1
  • 3. 1CONTEXTE ET OBJECTIF DE L’ÉTUDE La société Fivory a développé une application de paiement sans contact. Le lancement a eu lieu de manière expérimentale à Boulogne-Billancourt avec un réseau de plus d’une centaine de commerces proposant ce mode de paiement via mobile. 3
  • 5. AU-DELÀ D’UNE SIMPLE SOLUTION DE PAIEMENT SANS CONTACT, L’APPLICATION DE PAIEMENT MOBILE FIVORY A POUR OBJECTIF DE DÉVELOPPER LA RELATION CLIENT, EN PERMETTANT : Aux consommateurs de disposer d’informations sur les avantages et promotions, d’une carte de fidélité ouvrant à des réductions et d’un paiement sécurisé. Aux commerçants de capitaliser sur les données générées pour construire une relation de proximité avec leurs clients. 5
  • 6. 2FIVORY A CONFIÉ À IPSOS LA RÉALISATION D’UNE ÉTUDE À LA FOIS SUR UNE CIBLE BtoB DE COMMERÇANTS ET BtoC GRAND PUBLIC L’objectif de cette étude IDENTIFIER L’OPINION DES USAGERS POTENTIELS ET DES COMMERÇANTS À L’ÉGARD DU SERVICE PAIEMENT MOBILE.
  • 8. MÉTHODOLOGIE Cette étude a été réalisée via l’Omnibus online d’IPSOS, Smart Bus, l’enquête multi-clients menée toutes les semaines par Internet, auprès d’un échantillon national représentatif : • Les informations ont été recueillies à l’aide d’un questionnaire auto-administré online. • Un lien personnalisé a été envoyé aux panélistes pour leur donner un accès sécurisé et contrôlé au questionnaire. • La structure de l’échantillon a été suivie tout au long de l’étude afin, notamment, de pouvoir cibler les relances ou lancer de nouvelles invitations auprès des quotas les moins avancés. de 1 000 ou 2 000 individus âgés de 16 à 75 ans issus de l’Access Panel Online d’Ipsos (vivier qualifié de plus de 400 000 individus en France).
  • 9. Online ÉCHANTILLON & CIBLE INTERROGÉE La population interrogée a été sélectionnée via un algorithme aléatoire ayant pour finalité de donner la même chance à chaque individu du panel d’être sollicité, puis structurée sur le terrain selon la méthode des quotas (sexe, âge, région d’habitation) et redressée au traitement sur 5 critères pour assurer la représentativité nationale sur cette tranche d’âge. résidant en interrogés deIndividus 1011 ans 16-75 métropole France DATE DE TERRAIN TRAITEMENT Terrain du 17/04/2015 au 21/04/2015 Redressement des 1011 individus âgés de 16 à 75 ans Tri à plat / Tris croisés 9
  • 10. 3
  • 12. 4MÉTHODOLOGIE Cette étude ad hoc a été réalisée par téléphone. • Les enquêteurs des plateformes téléphoniques d’Ipsos sont équipés d’un ordinateur sur lequel le questionnaire est programmé (logiciel Quancept). • En cours de terrain, 20 % des interviews sont écoutées. • Optimisation de la gestion des adresses (gestion du nombre de fois où une adresse est appelée par jour, du délai automatique de rappel des adresses occupées ou en non-réponse, présentation plusieurs fois dans la journée des adresses non abouties.) • Sélection des cibles pro à partir d’un fichier d’établissements de moins de 10 salariés.
  • 14. Commerçants  RÉSULTATS CLÉS • 91 % des commerçants interrogés savent déjà que le téléphone mobile peut servir de moyen de paiement. Cette notoriété est encore plus forte dans les secteurs du textile, de la beauté et du luxe (99 %). • 44 % des commerçants pensent que le téléphone mobile représente un moyen pour améliorer la relation client. 44 %pensent que le mobile représente un moyen pour améliorer la relation client.saventquelemobilepeut être un moyen de paiement.
  • 15. Perception des avantages du paiement mobile pour le client : Au titre des avantages que les commerçants reconnaissent au paiement mobile (dans l’ordre) : • « la rapidité de l’encaissement », • « les clients n’ont plus besoin d’avoir de porte-monnaie ou de portefeuille sur eux», • « pouvoir bénéficier d’offres et d’informations personnalisées directement sur leur téléphone mobile ». 15 A noter qu’en région parisienne, les scores sont plus favorables à cette présence avec 31 % des commerçants interrogés qui considèrent que c’est « très important ». Pour 46 %des commerçants, il est important d’être présent sur le mobile du client.
  • 16. Avantages du paiement mobile pour les commerçants : • Réduire le temps d’encaissement : 66 % d’accord. • Grâce à la connaissance clients, pouvoir envoyer en temps réel des communications ciblées : 60 % d’accord. • La possibilité de créer votre base clients à partir des encaissements : 56 % d’accord. Parmi les commerçants interrogés, seulement 2 % sont actuellement équipés d’une SOLUTION DE PAIEMENT ET D’ANIMATION MOBILE EN MAGASIN. 35 %sont prêts à s’équiper s’ils en ont l’opportunité.
  • 17. 74 % des personnes interrogées sont déjà équipées d’un smartphone, et 7 % ont l’intention de s’équiper. 95 % des 25-34 interrogés ont soit déjà un smartphone, soit l’intention de s’équiper. 30 % des 55 ans et plus interrogés n’ont pas de smartphone, et n’ont pas l’intention de s’équiper. Parmi ceux ayant déjà un smartphone (74 %) : • La majorité l’utilise pour consulter des informations pratiques (39 % de réguliers et 41 % d’occasionnels). • Puis pour s’informer sur les promotions en cours (20 % de réguliers et 41 % d’occasionnels). • 88 % des interrogés savent que le téléphone mobile peut servir de moyen de paiement. 17
  • 18. Grand Public RÉSULTATS CLÉS Avantages qui feraient préférer le paiement mobile à un autre type de paiement : • En 1er : Le passage en caisse est hyper rapide • En 2ème : Je n’ai plus besoin d’avoir de porte-monnaie ou de portefeuille sur moi • En 3ème : Ma carte de fidélité du magasin est directement lue • NB : 30 % des personnes interrogées n’y voient aucun avantage Freins qui conduiraient à ne pas utiliser ce mode de paiement • Le paiement mobile ne m’inspire pas confiance • Je ne tiens pas à changer mes habitudes de paiement actuelles • Je ne souhaite pas être envahi(e) d’offres et de publicités sur mon mobile Seulement 3 % des personnes interrogées n’y voient aucun frein. UN PEU PLUS D’1/4 DES PANÉLISTES INTERROGÉS (26 %) EST PRÊT À UTILISER SON MOBILE COMME MOYEN DE PAIEMENT. 37 % y est réfractaire (« Non certainement pas »).
  • 19. COMPARAISON RÉPONSES GRAND PUBLICVSCOMMERÇANTS Perception des avantages pour le client du paiement mobile : • 1er : « la rapidité de l’encaissement » • 2ème : « les clients n’ont plus besoin d’avoir de porte-monnaie/portefeuille sur eux » • 3ème : « pouvoir bénéficier d’offres et d’informations personnalisées directement sur leur téléphone mobile » Perception des avantages par le client du paiement mobile : • 1er : « le passage en caisse est hyper rapide» • 2ème : « je n’ai plus besoin d’avoir de porte monnaie ou de portefeuille sur moi » • 3ème : « ma carte de fidélité du magasin est directement lue » 19 Intention de s’équiper d’une solution de paiement et d’animation mobile en magasin. (9 % de « Oui certainement ») 35 % de OUI Intention d’utiliser leur mobile comme moyen de paiement. (5 % de « Oui certainement ») 26 % de OUI
  • 20. 5
  • 22. CONNAISSANCE DU MOBILE EN TANT QUE MOYEN DE PAIEMENT 91 % DES COMMERÇANTS connaissent le mobile comme moyen de paiement.
  • 23. PERCEPTION DU MOBILE PAR LES COMMERÇANTS 44 %PENSENT QUE LE MOBILE EST UN MOYEN D’AMÉLIORATION DE LA RELATION CLIENT. 46 %TROUVENT IMPORTANT D’ÊTRE PRÉSENT SUR LE MOBILE DU CLIENT. 23
  • 24. Commerçants LES AVANTAGES DU PAIEMENT MOBILE RETENUS 66 % 35 % 32 % 52 % 37 % RAPIDITÉ D’ENCAISSEMENT CARTE DE FIDÉLITÉ DÉMATÉRIALISÉE OFFRES PERSONNALISÉES SUR MOBILE PLUS BESOIN DE PORTE-MONNAIE REÇUS DÉMATÉRIALISÉS
  • 25. Commerçants LES BÉNÉFICES DU PAIEMENT MOBILE 33 % NON 39 % NON 66 % OUI 60 % OUI RÉDUIRE LE TEMPS D’ENCAISSEMENT COMMUNICATIONS CIBLÉES EN TEMPS RÉEL 37 % 36 % 29 % 24 % 10 % 11 % 23 % 28 % Oui, tout à fait Oui, tout à fait Oui, plutôt Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, plutôt pas Non, pas du tout Non, pas du tout 52 % NON45 % OUI MISE À JOUR AUTOMATIQUE DE LA CARTE DE FIDÉLITÉ 22 % 22 % 14 % 38 % Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout 51 % NON48 % OUI UN MODE DE PAIEMENT ADAPTÉ À MON QUOTIDIEN 21 % 27 % 20 % 32 % Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout 44 % NON56 % OUI CRÉER UNE BASE CLIENTS À PARTIR DES ENCAISSEMENTS 30 % 26 % 13 % 31 % Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout 25
  • 26. Grand Public LES PRINCIPAUX FREINS À L’UTILISATION DU PAIEMENT MOBILE 88 % 36 % 15 % 61 % NON CONFIANCE PEUR D’ÊTRE TROP INCITÉ(E) À ACHETER LE PAIEMENT MOBILE PARAÎT COMPLIQUÉ CHANGEMENT DES HABITUDES INVASION D’OFFRES PUBLICITAIRES 75 %
  • 27. Grand Public INTENTION D’UTILISER SON MOBILE COMME MOYEN DE PAIEMENT 88 % DU GRAND PUBLIC connaissent le mobile comme moyen de paiement 27 26 % OUI