SlideShare une entreprise Scribd logo
ECHOCARDIOGRAPHIE & STRATEGIE
DIAGNOSTIQUE DE L’ETAT DE CHOC
« Goal-directed Echocardiography »
Ali JENDOUBI, MD
Service d’Anesthésie Réanimation, CHU Charles Nicolle, 1006, Tunis, Tunisie
Faculté de médecine de Tunis, Université de Tunis El ManarFaculté de médecine de Tunis, Université de Tunis El Manar
ali.jendoubi@fmt.utm.tn
PAS DE CONFLIT
D’INTÉRÊTSD’INTÉRÊTS
ICM 2014
Intensive Care Med 2014;40:1795–1815
Crit Care Med 2017; 45:486–552
CCM 2017
We do not recommend routine measurement of cardiac output for patients with shock
responding to the initial therapy.
Level 1; QoE low (C)
We recommend measurements of cardiac output and stroke volume to evaluate the
response to fluids or inotropes in patients that are not responding to initial therapy.
Level 1; QoE low (C)
We suggest that, when further hemodynamic assessment is needed, echocardiography
is the preferred modality to initially evaluate the type of shock as opposed to more
invasive technologies.invasive technologies.
Level 2; QoE moderate (B)
Echocardiography can be used for the sequential evaluation of cardiac function in
shock.
We do not recommend the routine use of the pulmonary artery catheter for patients in
shock.
Level 1; QoE high (A)
Intensive Care Med 2014;40:1795–1815
Crit Care Med 2017; 45:486–552
Curr Opin Crit Care 2015
Curr Opin Crit Care 2015
PVC
SVcO2
PA
VPP
Des résultats encourageants
L’échocardiographie est le principal examen échographique réalisé en
réanimation
L’échocardiographie améliore la performance diagnostique clinique, en
particulier au cours des états de choc
L’échocardiographie permet d’identifier dans près de 100% des cas une
défaillance myocardique majeure, ignorée par l’examen clinique dans 40%
des cas
Zieleskiewicz L, et al. Intensive Care Med 2015
Joseph MX, et al. Chest 2004
Orme RM, et al. Br J Anaesth 2009
Oks M, et al. Chest 2014
L’échocardiographie est à l’origine de 50% à 60 % de modifications
thérapeutiques, médicales ou chirurgicales
L’échocardiographie permet enfin de limiter le nombre d’examens
complémentaires tels que des radiographies ou des scanners thoraciques
MAIS .
L’échocardiographie n’est utilisée que dans moins de
10 % des épreuves d’expansion volémique
Manque de formation des réanimateurs
Boulain T, et al. Intensive Care Med 2015
Cecconi M, et al. Intensive Care Med 2015
Ramsingh D, et al. Anesthesiology 2015
Absence d’étude montrant un impact favorable sur la
mortalité
L’inclusion de l’apprentissage de l’échocardiographie
dans le cursus des résidents d’anesthésie réanimation
est faisable et souhaitable
We can
Ramsingh D, et al. Anesthesiology 2015; 123: 670-82
Charron C, et al. Intensive Care Med 2013; 39: 1019-24
We should
We will
Basic competency
Advanced competency
Proposed levels of competence of echocardiography in ICU
TRAINED
OPERATORS
TRAINING IN
PROGRESS
Cholley B et al., Intensive Care Med 2006
MINIMALLY TRAINED
OPERATORS
Basic and advanced echocardiographic evaluation in the
shocked patient
Démarche diagnostique graduée et méthodique
Tamponnade Volémie
Dysfonction
VG
CPA Vasoplégie
Drainage
péricardique
Expansion
volémique
NoradrénalineInotropes
assistance
EP
SDRA
Tamponnade Volémie
Dysfonction
VG
CPA Vasoplégie
Démarche diagnostique graduée et méthodique
Drainage
péricardique
Expansion
volémique
NoradrénalineInotropes
assistance
EP
SDRA
Diagnostic échocardiographique de tamponnade
3. Quels sont les indices
échocardiographiques
1
• Diagnostic positif d’un épanchement
2
• Quantification de l’épanchement
échocardiographiques
simples permettant
d’établir le diagnostic
d’une dysfonction du
VD ?
2
3
• L’épanchement est-il compressif?
3. Quels sont les indices
échocardiographiques
1
• Diagnostic positif d’un épanchement
2
• Quantification de l’épanchement
Diagnostic échocardiographique de tamponnade
échocardiographiques
simples permettant
d’établir le diagnostic
d’une dysfonction du
VD ?
2
3
• L’épanchement est-il compressif?
Diagnostic positif d’épanchement
Coupe PSGA ou coupe sous costale
Minime Majeur
Repère = aorte thoracique descendante
Epanchement péricardique
Epanchement pleural gauche
L’épanchement est dans ce cas situé en arrière de l’aorte
thoracique descendante (Ao)
3. Quels sont les indices
échocardiographiques
1
• Diagnostic positif d’un épanchement
2
• Quantification de l’épanchement
Diagnostic échocardiographique de tamponnade
échocardiographiques
simples permettant
d’établir le diagnostic
d’une dysfonction du
VD ?
2
3
• L’épanchement est-il compressif?
Quantification des épanchements péricardiques
Evaluation semi-quantitative en coupe PSGA, mode TM ou
bidimensionnel
3. Quels sont les indices
échocardiographiques
12 heures après la mise
sous ventilation
mécanique, dégradation
Grade Décollement Volume
estimé
Grade 1 Décollement systolique postérieur < 10 mm avec
cinétique du péricarde pariétal postérieur conservée en TM
< 100 ml
Grade 2 Décollement systolique postérieur < 10 mm avec ≈ 100 mléchocardiographiques
simples permettant
d’établir le diagnostic
d’une dysfonction du
VD ?
mécanique, dégradation
de l’état hémodynamique
avec PAS à 90 mmHg et
tachycardie à 130 /min.
PVC à 16 mmHg
ETT/ETO: Dysfonction du
VD
Grade 2 Décollement systolique postérieur < 10 mm avec
péricarde pariétal postérieur rectiligne en TM
≈ 100 ml
Grade 3 Décollement systolo-diastolique < 10 mm en diastole et
décollement antérieur
100 – 500 ml
Grade 4 Décollement systolo-diastolique > 10 mm en diastole et
décollement antérieur
> 500 ml
EPANCHEMENT ABONDANT
Antéropostérieur
> 10 mm en post = au moins 500 ml
Pas d’encoche
Pas de variation respiratoire
3. Quels sont les indices
échocardiographiques
1
• Diagnostic positif d’un épanchement
2
• Quantification de l’épanchement
Diagnostic échocardiographique de tamponnade
échocardiographiques
simples permettant
d’établir le diagnostic
d’une dysfonction du
VD ?
2
3
• L’épanchement est-il compressif ?
Tamponnade
Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes
suivants
Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG
Coupes apicales et sous costaux
Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement
« Swinging heart »
Coupes apicales et sous costale
Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée
Coupes apicales et parasternale petit axe
Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire
Coupe sous costale
Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée
pouls paradoxal échographique
Coupes apicales
Coupes apicales et parasternale petit axe
Tamponnade
Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes
suivants
Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG
Coupes apicales et sous costaux
Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement
« Swinging heart »
Coupes apicales et sous costale
Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée
Coupes apicales et parasternale petit axe
Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire
Coupe sous costale
Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée
pouls paradoxal échographique
Coupes apicales
Coupes apicales et parasternale petit axe
Cardiac tamponade
Collapsed RA
APC view
Collapsed RV
PSL view
PcE = pericardial effusion
Tamponnade
Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes
suivants
Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG
Coupes apicales et sous costaux
Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement
« Swinging heart »
Coupes apicales et sous costale
Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée
Coupes apicales et parasternale petit axe
Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire
Coupe sous costale
Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée
pouls paradoxal échographique
Coupes apicales
Coupes apicales et parasternale petit axe
« Swinging heart »
Coupes apicales et sous costale
Mouvement pendulaire systolo-diastolique du
cœur
Tamponnade
Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes
suivants
Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG
Coupes apicales et sous costaux
Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement
« Swinging heart »
Coupes apicales et sous costale
Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée
Coupes apicales et parasternale petit axe
Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire
Coupe sous costale
Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée
pouls paradoxal échographique
Coupes apicales
Coupes apicales et parasternale petit axe
Tamponnade
Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes
suivants
Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG
Coupes apicales et sous costaux
Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement
« Swinging heart »
Coupes apicales et sous costale
Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée
Coupes apicales et parasternale petit axe
Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire
Coupe sous costale
Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée
pouls paradoxal échographique
Coupes apicales
Coupes apicales et parasternale petit axe
Pouls paradoxal échographique
Diminution inspiratoire du flux aortique Diminution inspiratoire du flux transmitral
Ital Heart J. 2003;4:186-92
Augmentation inspiratoire du flux tricuspide En présence de tamponnade
Augmentation du pic de l’onde E tricuspide
De plus de 80%
Diminution du pic de l’onde E mitrale
De plus de 40%
Tamponnade
Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes
suivants
Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG
Coupes apicales et sous costaux
Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement
« Swinging heart »
Coupes apicales et sous costale
Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée
Coupes apicales et parasternale petit axe
Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire
Coupe sous costale
Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée
pouls paradoxal échographique
Coupes apicales
Coupes apicales et parasternale petit axe
Dilatation de la VCI et perte modulation respiratoire
Pièges diagnostiques
Le collapsus diastolique de l’OD peut manquer si tamponnade associée à HTAP ou
surcharge chronique des cavités droites
L’hypovolémie sévère peut entrainer un collapsus des cavités droites sans
tamponnade
Tamponnade extra-péricardique
Constitution d’un hématome localisé au contact du cœur, mais en dehors du péricarde
Contexte: Après chirurgie cardiaque, traumatisme thoracique,….
Siège préférentiel: déclive (rétro-auriculaire droit)
Indication d’ETO +++ car pas toujours visible en ETT
Tamponnade Volémie
Dysfonction
VG
CPA Vasoplégie
Démarche diagnostique graduée et méthodique
Drainage
péricardique
Expansion
volémique
NoradrénalineInotropes
assistance
EP
SDRA
Chez tout patient présentant un état de choc
Faut-il administrer un remplissage vasculaire?
Hypotension artérielle
Tachycardie
Marbrures
Oligurie, anurie
Insuffisance rénale
Hyperlactatémie
Faut-il administrer un remplissage vasculaire?
Approche statique
Situations caricaturales
Kissing Walls
Surface télédiastolique VG (STDVG)
< 5 cm2/m2
& VG hyperkinétique
Slama & Maizel in Hemodynamic Monitoring Using Echocardiography in the Critically Ill 2011
Collapsed IVC
Diamètre VCI < 5-10 mm en fin d’expiration
IVC thickness is markedly reduced
(thickness = 6.7 mm) with complete
collapse on inspiration in a patient with
hypovolemic shock
Evaluation échographique du statut volémique
Filling pressures
Fluid responsiveness
E/A
TDE
E/E’
Respiratory variation of IVC/SVC
Passive leg raising test
Fluid challenge
Lung Ultrasound
« Conventional » Fluid Challenge
« Mini » Fluid Challenge
Integrated use of bedside
LUS/Echocardiography
Filling pressures
Fluid responsiveness
E/A
TDE
E/E’
Respiratory variation of IVC/SVC
Passive leg raising test
Evaluation échographique du statut volémique
Fluid challenge
Lung Ultrasound
« Conventional » Fluid Challenge
« Mini » Fluid Challenge
Integrated use of bedside
LUS/Echocardiography
Evaluation statique de la PTDVG
Le profil mitral est corrélé à la PTDVG
L’onde E varie avec la volémie
Normal E wave velocity = 0,7 – 0,9 m/s
E < 60 cm/s Low LVEDP
E > 90 cm/s High LVEDP
VES
ITV
a'
b'
a'
b'
Flux mitral pour prédire la réponse à l’expansion volémique
Pressions hautes
E > 0.9
E/A > 2
Précharge ventriculaire
PTDVG
A B A B
EVEV EVEV
Pressions
basses
E < 0.7
E/A < 1
Zone
grise
E
0.7 - 0.9
Si l’onde E est dans la zone grise 0,7 – 0,9 m/s
Mitral flow depends on Pressure and compliance
Theoretically, TDI depends on compliance only
E = Pression (L) x Compliance Ea = Compliance
E / Ea = Pressure (L)
E/ Ea > 10 Pressions de remplissage sont élevées
Nagueh SF, et al. Eur J Echocardiogr 2009; 10: 165-93
Doppler pulsé mitral TDI anneau mitral latéral
En hypovolémie, le rapport E/E’ est donc peu affecté (baisse concomitante des vélocités
de l’onde E et de l’onde E’) et constitue un indice médiocre d’hypovolémie
E/Ea indice médiocre d’hypovolémie
Mahjoub Y. et al. ICM 2012
En résumé
Le rapport E/Ea
ne doit pas être utilisé pour diagnostiquer une hypovolémie
mais plutôt pour détecter les patients à risque d’œdème pulmonairemais plutôt pour détecter les patients à risque d’œdème pulmonaire
lorsque le profil mitral (ondes E et A) est
dans la zone grise
Utilisation conjointe du profil mitral et de l’ITV
Profil
Echocardiographique
Profil hémodynamique
classique
Status
E < 0.7
E/A < 1
ITV < 14 cm
Pressions basses
+ Débit bas
Hypovolémie
E > 0.9
E/A > 2 et E/E’ > 15
ITV < 14 cm
Pressions hautes
+ Débit bas
Défaillance cardiaque
gauche
E = 0.7 - 1
E/A = 1 à 2
ITV > 20 cm
Pressions normales ou
hautes
+ Débit haut
Vasoplégie
Filling pressures
Fluid responsiveness
E/A
TDE
E/E’
Respiratory variation of IVC/SVC
Passive leg raising test
Fluid challenge
Lung Ultrasound
« Conventional » Fluid Challenge
« Mini » Fluid Challenge
Integrated use of bedside
LUS/Echocardiography
Utiliser un indice dynamique
Patient B
Répondeur
« précharge dépendant »
…réaliser une manœuvre qui augmente la précharge …mais qui ne soit pas un remplissage
VES
A B
Patient A
Non répondeur
PRECHARGE
Indices dynamiques
Evaluation de la précharge par les interactions cardio pulmonaires
Blayac Essentiels SFAR 2009
Indice de distensibilité VCI « dVCI »
Un dVCI supérieur à 12 % prédit une augmentation significative du débit cardiaque après
remplissage vasculaire avec une sensibilité et une spécificité de 90% . A contrario, une valeur
de dVCI < 12% classe bien les patients non répondeurs.
Feissel M. Intensive Care Med 2004; 30: 1834-7
Barbier C,. Intensive Care Med 2004; 30: 1740-6
Index de collapsibilité de la VCS « cVCS »
cVCS = [diamètre maximum VCS – diamètre minimum VCS] /diamètre maxi VCScVCS = [diamètre maximum VCS – diamètre minimum VCS] /diamètre maxi VCS
Cut-off = 36%
Se 90% et Sp 100%
Vieillard-Baron A, et al. Intensive Care Med 2004; 30: 1734-9
Un cVCS supérieur à 36 % prédit une augmentation significative du débit cardiaque après
remplissage vasculaire
Collapsibilité de la VCS
Et en ventilation spontanée?
cIVC = (Dmax - Dmin)/Dmax
40 patients with ACF and spontaneous
breathing were included AUC 0.77 (95% CI: 0.60 - 0.88)
Muller et al. Critical Care 2012, 16:R188
breathing were included AUC 0.77 (95% CI: 0.60 - 0.88)
The best cutoff value = 40%
(Se = 70%, Sp = 80%)Fluid challenge
500 ml of a 6% 130/0.4 HEA over 15 minutes
Fluid responsiveness = subaortic VTI ≥ 15%
cVCI > 40% prédit une réponse à l’expansion volémique
cVCI < 40% ne permet pas de prédire la réponse à l’expansion volémique en VS
Variations respiratoires des veines caves
Mandeville Crit Care Res Practice 2011
Récapitulons
Passive leg raising = the “internal” preload challenge
LPJ = + 300 ml
(MI + compartiment splanchnique)
Répondeur = +15 % ITV CCVG
Ventilation spontanée ou contrôlée
L’épreuve se juge sur l’ITV (VES) et non
sur la pression artérielle
3 précautions
Monnet X, Teboul JL. Passive leg raising. Intensive Care Med 2008; 34: 659-63
Lakhal K, et al. Intensive Care Med 2010; 36: 940-8
Jabot J, et al. Intensive Care Med 2009; 35: 85-90
sur la pression artérielle
+ PVC < 2 mmHg
volume mobilisé < 300 ml
Faux négatifs
Bascule concomitante
du tronc et des MI
Epreuve de lever passif des jambes
Muller Echographie cardiaque et remplissage vasculaire
Filling pressures
Fluid responsiveness
E/A
TDE
E/E’
Respiratory variation of IVC/SVC
Passive leg raising test
Evaluation échographique du statut volémique
Fluid challenge
Lung Ultrasound
« Conventional » Fluid Challenge
« Mini » Fluid Challenge
Integrated use of bedside
LUS/Echocardiography
Fluid Challenge
« Conventional » Fluid Challenge « Mini » Fluid Challenge
A fluid challenge is
“let’s give some fluid and see what happens”
Jean Louis Vincent
Titration du remplissage guidée par le monitorage de la variation du
volume d’éjection systolique
bolus répétés de 250 ml toutes les 10 à 15 minutes
Tant que l’ITV augmente de 10 à 15%, le RV est poursuivi
Lorsque l’ITV n’augmente plus, le remplissage doit être stoppé
Vallet B, Guidelines for perioperative haemodynamic optimization
Ann Fr Anesth Reanim 2013; 32: e151-8
ITV = 20
Remplissage 250 ml
ITV = 21
ITV optimal STOP
ITV
VES
Exemple d’utilisation de l’épreuve de remplissage graduée
ITV = 15
Remplissage 250 ml
PRECHARGE
Mini-fluid challenge
L’augmentation de 10% d’ITV sous aortique après la perfusion de 100 ml de soluté en
une minute permet de prédire une augmentation de 15 % du DC après 500 ml de solutés
chez des patients en état de choc intubés et ventilés
Muller L. et al. Anesthesiology 2011;115:541-7
chez des patients en état de choc intubés et ventilés
Epreuve de « minifluid » challenge
la perfusion de 100 ml en une minute permet de
prédire l’effet de la perfusion de 500 ml de solutés
ΔVTI 100 ≥ 10% predicted fluid responsiveness
Se: 95%; Sp: 78%
AUC 0.92 (95% CI: 0.78-0.98)
prédire l’effet de la perfusion de 500 ml de solutés
en limitant les risques d’un remplissage indu
Cette manœuvre peut être répétée
Muller L. et al. Anesthesiology 2011;115:541-7
Epreuve de « minifluid » challenge : Exemple
ITV = 7
ITV = 9
ITV = 14
100 ml
400 ml
PAM 45 55 mmHg
100 ml
Première épreuve
ITV = 16
ITV = 17
100 ml
400 ml
PAM 55 75 mmHg
Deuxième épreuve
Quand arrêter l’expansion volémique?
Disparition des signes de l’insuffisance circulatoire
Négativation des tests de précharge dépendance
Apparition des signes de surcharge
Filling pressures
Fluid responsiveness
E/A
TDE
E/E’
Respiratory variation of IVC/SVC
Passive leg raising test
Evaluation échographique du statut volémique
Fluid challenge
Lung Ultrasound
« Conventional » Fluid Challenge
« Mini » Fluid Challenge
Integrated use of bedside
LUS/Echocardiography
Couplage échocardiographie et échographie pleuropulmonaire
« Concept d’échographie thoracique »
L’association d’un profil mitral évocateur de PTDVG élevée à des lignes B
bilatérales permet de prédire le risque d’œdème pulmonaire
AUC = 0.97
Bataille B, et al. Chest 2014; 146: 1586-93
Tamponnade Volémie
Dysfonction
VG
CPA Vasoplégie
Démarche diagnostique graduée et méthodique
Drainage
péricardique
Expansion
volémique
NoradrénalineInotropes
assistance
EP
SDRA
Evaluation de la fonction VG
SIMPSON Reference TEICHOLZ LVWMA
FAS: (EDA-ESA)/EDA EYEBALLING +++
Eyeballing vs. Measuring
Prospective study 2004 -2005
83 examinations in 30 patients
Septic shock
Qualitative evaluation
Significant or non significant SVC respiratory changes
Vieillard-Baron A. et al. Intensive Care Med 2006;32:1547–52
Significant or non significant SVC respiratory changes
Normal, moderately or markedly depressed LV systolic function
Nondilated or dilated right ventricle
L’évaluation visuelle de la FEVG doit être préférée
Une altération visuelle sévère de la FEVG (< 30 %)
associée à une valeur d’ITV basse (< 10 cm) alors que la volémie est normalisée
impose le recours aux inotropes ou à l’assistance circulatoire
LV longitudinal function
Mitral Annular Plane Systolic Excursion
(MAPSE)
M-Mode
Peak Systolic Velocity
(Sa)
TDI
Hu et al Eur Heart 2011
Duzenli et al JCVU 2010
VN > 10 mm VN > 8 cm/s
Quantification of LV longitudinal function
Quantification of LV longitudinal function
Has been proposed by several authors as a surrogate for EF 1
Is more reproducible than EF in critically ill patients 2
Can be affected when EF is still preserved 3
S entre 6 et 8 cm/s FEVG = 30 – 45 %
S < 6 cm/s FEVG < 30 %
Plus rapide que FEVG 4
Meilleure reproductibilité que FEVG 4
Duzenli et al JCVU 2010
1. Wenzelburger FW, et al. Eur J Heart Fail. 2011
2. Bergenzaun L, et al.; Cardiovasc Ultrasound. 2013
3. Matos J, et al.; J Am Soc Echocardiogr. 2012
4. Duzenli et al JCVU 2010
R R
Mesure du débit cardiaque
Our concern is not « contractility » per se, it is tissue perfusion
Restoring tissue perfusion is THE endpoint of hemodynamic
resuscitation
Perfusion means: pressure AND flowPerfusion means: pressure AND flow
All of our therapeutic interventions affect flow
Improvement in Stoke Volume (or aortic VTI)
direct reflect of tissue perfusion improvement
Mesure du débit cardiaque
Evaluation de la fonction VG en cas d’insuffisance circulatoire
Bergenzaun et al Critical Care 2011
Feasibility 100% 93% 99% 100% 95%
Tamponnade Volémie
Dysfonction
VG
CPA Vasoplégie
Démarche diagnostique graduée et méthodique
Drainage
péricardique
Expansion
volémique
NoradrénalineInotropes
assistance
EP
SDRA
Analyse échographique de la fonction VD
Analyse
fonctionnelle
Dysfonction VD
Rapport VD/VG > 0,6
dilatation VD
FRSVD* < 46 ± 7 %
Contraction longitudinale :
TAPSE < 16 mm
Pic de S anneau tric < 11,5 cm/sec
Flux d’IT** PAPs
Flux d’IP*** PAPm et PAPd
Diamètres et compliance de la VCI POD
*Fraction de raccourcissement en surface du VD
**Flux d’insuffisance tricuspide ***Flux d’insuffisance pulmonaire
TAPSE : excursion systolique de l’anneau tricuspide
VD
Analyse
morphologique
Dilatation VD
Evaluation des
pressions
pulmonaires
Récapitulons .
Dilatation VD FRSVD TAPSE
S tric PAPS POD
Contemporary management of acute right ventricular failure
European Journal of Heart Failure © 2016 European Society of Cardiology
S tric PAPS POD
Pulsed Doppler DTI / TAPSE
DTI
• Mode DTI :
– Suppression filtre
– Gain au minimum
• Acquisition au bord latéral de l’anneau tricuspide
• 1 onde systolique S
• 2 ondes diastoliques : E’ (ou Ea) et A’(ou Aa)
TAPSE
< 12 mm
Tamponnade Volémie
Dysfonction
VG
CPA Vasoplégie
Démarche diagnostique graduée et méthodique
Drainage
péricardique
Expansion
volémique
NoradrénalineInotropes
assistance
EP
SDRA
Diagnostic de vasoplégie
PAM
< 65 mmHg
ITV normale
voire élevée
> 20 cm
PAD
< 40 mmHg
CONCLUSIONSCONCLUSIONS
Algorithme décisionnel sur la stratégie diagnostique des états de choc
Tamponnade?
Embolie pulmonaire grave?O1
Epanchement / hématome péricardique
signes de compression
CPA échographique
Atteinte valvulaire sévère?
Atteinte aorte thoracique?
Régurgitation valvulaire massive
Anévrysme/ dissection aortique
Hypovolémie?H2 Petits ventricules hyperkinétiques
Collapsus inspiratoire de la VCI (VS)
Collapsibilité de la VCS (VM)
ELJP positif
1
2
ELJP positif
Dysfonction de pompe?C3 VG dilaté hypokinétique
Atteinte de la cinétique segmentaire
Vasoplégie?
D4 Hyperdébit ( ITV élevée)
Cause extracardiaque?
E5 Echographie pleurale / abdominale
3
4
5
RUSH protocol
Rapid Ultrasound for Shock and Hypotension
Pipes (Large Arteries/Veins): Aorta and femoral/popliteal veins
Pump (Heart): Tamponade, LVEF, and RV size
Tank (Intravascular): IVC, thoracic and abdominal compartments
Perera P, et al. , RUSH. Emerg Med Clin N Am. 2010;28:29–56
SIMPLE APPROACH
S
Chamber size
I
IVC thickness
IVS movement
Intimal flap
M
Myocardial thickening/motion
Masses in heart
Mok Journal of Intensive Care (2016) 4:51
P
Pericardial effusion
Pleural effusion
L
LV systolic function
E
Abdominal aorta in epigastrium
AAA rupture
CONCLUSIONS
L’échocardiographie en réanimation
1 question simple = 1 réponse simple
APPROCHE FOCALISEE
RIGUEUR
HUMILITE & COLLABORATION
« Situations require cardiology consultation. These include prosthetic valve function,
complex congenital heart disease, cardiac source of systemic embolism, and stress
echocardiography ».
ACCP SRLF recommendations Chest 2009
Je vous remercie de votre attention
ali.jendoubi@fmt.utm.tnali.jendoubi@fmt.utm.tn

Contenu connexe

Tendances

Secuencia de Intubación rápida
Secuencia de Intubación rápida   Secuencia de Intubación rápida
Secuencia de Intubación rápida
Ana Angel
 
Colchicine drug in cardiovascular clinical trials
Colchicine drug in cardiovascular clinical trialsColchicine drug in cardiovascular clinical trials
Colchicine drug in cardiovascular clinical trials
safwat Al Nahrawi
 
Sindrome Posparo.pptx
Sindrome Posparo.pptxSindrome Posparo.pptx
Sindrome Posparo.pptx
RodrigoVazquezSanche
 
EMPULSE Trial
EMPULSE TrialEMPULSE Trial
Actualités dans la FA
Actualités dans la FAActualités dans la FA
Actualités dans la FAHervé Faltot
 
Estimulación hisiana versus biventricular en resincronización cardiaca
Estimulación hisiana versus biventricular en resincronización cardiacaEstimulación hisiana versus biventricular en resincronización cardiaca
Estimulación hisiana versus biventricular en resincronización cardiaca
Alejandro Paredes C.
 
sedoanalgesia en ventilacion mecanica
sedoanalgesia en ventilacion mecanicasedoanalgesia en ventilacion mecanica
sedoanalgesia en ventilacion mecanica
Paul Sanchez
 
10. Neuroanestesio en Pediatría.pptx
10. Neuroanestesio en Pediatría.pptx10. Neuroanestesio en Pediatría.pptx
10. Neuroanestesio en Pediatría.pptx
AlanMendez44
 
Sesión de Patient Blood Management en Cirugia Cardio Vascular. dra peral
Sesión de Patient Blood Management en Cirugia Cardio Vascular. dra peralSesión de Patient Blood Management en Cirugia Cardio Vascular. dra peral
Sesión de Patient Blood Management en Cirugia Cardio Vascular. dra peral
José Antonio García Erce
 
Perioperative cardiovascular evaluation for non cardiac surgery
Perioperative cardiovascular  evaluation for    non  cardiac surgeryPerioperative cardiovascular  evaluation for    non  cardiac surgery
Perioperative cardiovascular evaluation for non cardiac surgery
PROFESSOR DR. MD. TOUFIQUR RAHMAN
 
Perioperative acute kidney injury case presentation
Perioperative acute kidney injury case presentationPerioperative acute kidney injury case presentation
Perioperative acute kidney injury case presentation
Shen-Chih Wang
 
Oprtic1.nerve sheath
Oprtic1.nerve sheathOprtic1.nerve sheath
Oprtic1.nerve sheath
gerardsalame
 
vasopressors.pptx
vasopressors.pptxvasopressors.pptx
vasopressors.pptx
Kanika Chaudhary
 
Why would you do ECPR?
Why would you do ECPR?Why would you do ECPR?
Why would you do ECPR?
SMACC Conference
 
Remplissage vasculaire en anesthesie
Remplissage vasculaire en anesthesieRemplissage vasculaire en anesthesie
Ecocardiografia en urgencias
Ecocardiografia en urgenciasEcocardiografia en urgencias
Ecocardiografia en urgencias
Pilar Terceño Raposo
 
OCEAN(a)-DOSE.pdf
OCEAN(a)-DOSE.pdfOCEAN(a)-DOSE.pdf
Perioperative Beta Blockers in non-cardiac surgery and POISE
Perioperative Beta Blockers in non-cardiac surgery and POISEPerioperative Beta Blockers in non-cardiac surgery and POISE
Perioperative Beta Blockers in non-cardiac surgery and POISE
MedPeds Hospitalist
 

Tendances (20)

Secuencia de Intubación rápida
Secuencia de Intubación rápida   Secuencia de Intubación rápida
Secuencia de Intubación rápida
 
Colchicine drug in cardiovascular clinical trials
Colchicine drug in cardiovascular clinical trialsColchicine drug in cardiovascular clinical trials
Colchicine drug in cardiovascular clinical trials
 
Sindrome Posparo.pptx
Sindrome Posparo.pptxSindrome Posparo.pptx
Sindrome Posparo.pptx
 
EMPULSE Trial
EMPULSE TrialEMPULSE Trial
EMPULSE Trial
 
Actualités dans la FA
Actualités dans la FAActualités dans la FA
Actualités dans la FA
 
Estimulación hisiana versus biventricular en resincronización cardiaca
Estimulación hisiana versus biventricular en resincronización cardiacaEstimulación hisiana versus biventricular en resincronización cardiaca
Estimulación hisiana versus biventricular en resincronización cardiaca
 
sedoanalgesia en ventilacion mecanica
sedoanalgesia en ventilacion mecanicasedoanalgesia en ventilacion mecanica
sedoanalgesia en ventilacion mecanica
 
10. Neuroanestesio en Pediatría.pptx
10. Neuroanestesio en Pediatría.pptx10. Neuroanestesio en Pediatría.pptx
10. Neuroanestesio en Pediatría.pptx
 
Dysfonction d'un pm urgences 2014
Dysfonction d'un pm urgences 2014Dysfonction d'un pm urgences 2014
Dysfonction d'un pm urgences 2014
 
Sesión de Patient Blood Management en Cirugia Cardio Vascular. dra peral
Sesión de Patient Blood Management en Cirugia Cardio Vascular. dra peralSesión de Patient Blood Management en Cirugia Cardio Vascular. dra peral
Sesión de Patient Blood Management en Cirugia Cardio Vascular. dra peral
 
Perioperative cardiovascular evaluation for non cardiac surgery
Perioperative cardiovascular  evaluation for    non  cardiac surgeryPerioperative cardiovascular  evaluation for    non  cardiac surgery
Perioperative cardiovascular evaluation for non cardiac surgery
 
Perioperative acute kidney injury case presentation
Perioperative acute kidney injury case presentationPerioperative acute kidney injury case presentation
Perioperative acute kidney injury case presentation
 
Oprtic1.nerve sheath
Oprtic1.nerve sheathOprtic1.nerve sheath
Oprtic1.nerve sheath
 
vasopressors.pptx
vasopressors.pptxvasopressors.pptx
vasopressors.pptx
 
Why would you do ECPR?
Why would you do ECPR?Why would you do ECPR?
Why would you do ECPR?
 
Remplissage vasculaire en anesthesie
Remplissage vasculaire en anesthesieRemplissage vasculaire en anesthesie
Remplissage vasculaire en anesthesie
 
Ecocardiografia en urgencias
Ecocardiografia en urgenciasEcocardiografia en urgencias
Ecocardiografia en urgencias
 
OCEAN(a)-DOSE.pdf
OCEAN(a)-DOSE.pdfOCEAN(a)-DOSE.pdf
OCEAN(a)-DOSE.pdf
 
Perioperative Beta Blockers in non-cardiac surgery and POISE
Perioperative Beta Blockers in non-cardiac surgery and POISEPerioperative Beta Blockers in non-cardiac surgery and POISE
Perioperative Beta Blockers in non-cardiac surgery and POISE
 
diagnostic de l'embolie pulmonaire
diagnostic de l'embolie pulmonairediagnostic de l'embolie pulmonaire
diagnostic de l'embolie pulmonaire
 

Similaire à Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017

Les Stimulateurs Cardiqques Et Dai Jmd 16 12 08
Les Stimulateurs Cardiqques Et Dai Jmd 16 12 08Les Stimulateurs Cardiqques Et Dai Jmd 16 12 08
Les Stimulateurs Cardiqques Et Dai Jmd 16 12 08raymondteyrouz
 
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographiCathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
imma-dr
 
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Ali Jendoubi, MD
 
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM FoundationLa Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorte
BayaAZIZA
 
Treatment of Renovascular hypertension
Treatment of Renovascular hypertensionTreatment of Renovascular hypertension
Treatment of Renovascular hypertension
International clinic Hannibal Tunis Tunisia
 
Pcc
PccPcc
Indication aep périphériques
Indication aep périphériquesIndication aep périphériques
Indication aep périphériquescarreres
 
Gestes urgence gb 08 06 10
Gestes urgence gb 08 06 10Gestes urgence gb 08 06 10
Gestes urgence gb 08 06 10raymondteyrouz
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaireEmbolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
BayaAZIZA
 
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Vandamme Xavier
 
AVC péri opératoire
AVC péri opératoireAVC péri opératoire
AVC péri opératoire
Olivier Imauven
 
présentation PowerPoint sur les technique d'anesthésie en neurochirurgie.ppt
présentation PowerPoint sur les technique d'anesthésie en neurochirurgie.pptprésentation PowerPoint sur les technique d'anesthésie en neurochirurgie.ppt
présentation PowerPoint sur les technique d'anesthésie en neurochirurgie.ppt
lailaelhaddaoui1
 
IRM cardiaque
IRM cardiaqueIRM cardiaque
IRM cardiaque
Hervé Faltot
 
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
idriss rg
 
B-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'Urgence
B-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'UrgenceB-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'Urgence
B-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'Urgence
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Les moyens peropératoires de prévention de l'IHC - Dr Oriana Ciacio
Les moyens peropératoires de prévention de l'IHC - Dr Oriana CiacioLes moyens peropératoires de prévention de l'IHC - Dr Oriana Ciacio
Les moyens peropératoires de prévention de l'IHC - Dr Oriana Ciacio
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 

Similaire à Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017 (20)

Les Stimulateurs Cardiqques Et Dai Jmd 16 12 08
Les Stimulateurs Cardiqques Et Dai Jmd 16 12 08Les Stimulateurs Cardiqques Et Dai Jmd 16 12 08
Les Stimulateurs Cardiqques Et Dai Jmd 16 12 08
 
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographiCathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
 
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
 
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM FoundationLa Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
 
Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorte
 
Treatment of Renovascular hypertension
Treatment of Renovascular hypertensionTreatment of Renovascular hypertension
Treatment of Renovascular hypertension
 
Pcc
PccPcc
Pcc
 
Indication aep périphériques
Indication aep périphériquesIndication aep périphériques
Indication aep périphériques
 
Gestes urgence gb 08 06 10
Gestes urgence gb 08 06 10Gestes urgence gb 08 06 10
Gestes urgence gb 08 06 10
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaireEmbolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
 
Ait
AitAit
Ait
 
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
 
AVC péri opératoire
AVC péri opératoireAVC péri opératoire
AVC péri opératoire
 
présentation PowerPoint sur les technique d'anesthésie en neurochirurgie.ppt
présentation PowerPoint sur les technique d'anesthésie en neurochirurgie.pptprésentation PowerPoint sur les technique d'anesthésie en neurochirurgie.ppt
présentation PowerPoint sur les technique d'anesthésie en neurochirurgie.ppt
 
IRM cardiaque
IRM cardiaqueIRM cardiaque
IRM cardiaque
 
Sca bis
Sca bisSca bis
Sca bis
 
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
 
B-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'Urgence
B-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'UrgenceB-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'Urgence
B-Card Symposium Vygon CFRC Forum de l'Urgence
 
Les moyens peropératoires de prévention de l'IHC - Dr Oriana Ciacio
Les moyens peropératoires de prévention de l'IHC - Dr Oriana CiacioLes moyens peropératoires de prévention de l'IHC - Dr Oriana Ciacio
Les moyens peropératoires de prévention de l'IHC - Dr Oriana Ciacio
 
Sca externes.1
Sca externes.1Sca externes.1
Sca externes.1
 

Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017

  • 1. ECHOCARDIOGRAPHIE & STRATEGIE DIAGNOSTIQUE DE L’ETAT DE CHOC « Goal-directed Echocardiography » Ali JENDOUBI, MD Service d’Anesthésie Réanimation, CHU Charles Nicolle, 1006, Tunis, Tunisie Faculté de médecine de Tunis, Université de Tunis El ManarFaculté de médecine de Tunis, Université de Tunis El Manar ali.jendoubi@fmt.utm.tn
  • 3. ICM 2014 Intensive Care Med 2014;40:1795–1815 Crit Care Med 2017; 45:486–552 CCM 2017
  • 4.
  • 5. We do not recommend routine measurement of cardiac output for patients with shock responding to the initial therapy. Level 1; QoE low (C) We recommend measurements of cardiac output and stroke volume to evaluate the response to fluids or inotropes in patients that are not responding to initial therapy. Level 1; QoE low (C) We suggest that, when further hemodynamic assessment is needed, echocardiography is the preferred modality to initially evaluate the type of shock as opposed to more invasive technologies.invasive technologies. Level 2; QoE moderate (B) Echocardiography can be used for the sequential evaluation of cardiac function in shock. We do not recommend the routine use of the pulmonary artery catheter for patients in shock. Level 1; QoE high (A) Intensive Care Med 2014;40:1795–1815 Crit Care Med 2017; 45:486–552
  • 6. Curr Opin Crit Care 2015 Curr Opin Crit Care 2015 PVC SVcO2 PA VPP
  • 7.
  • 8. Des résultats encourageants L’échocardiographie est le principal examen échographique réalisé en réanimation L’échocardiographie améliore la performance diagnostique clinique, en particulier au cours des états de choc L’échocardiographie permet d’identifier dans près de 100% des cas une défaillance myocardique majeure, ignorée par l’examen clinique dans 40% des cas Zieleskiewicz L, et al. Intensive Care Med 2015 Joseph MX, et al. Chest 2004 Orme RM, et al. Br J Anaesth 2009 Oks M, et al. Chest 2014 L’échocardiographie est à l’origine de 50% à 60 % de modifications thérapeutiques, médicales ou chirurgicales L’échocardiographie permet enfin de limiter le nombre d’examens complémentaires tels que des radiographies ou des scanners thoraciques
  • 9. MAIS . L’échocardiographie n’est utilisée que dans moins de 10 % des épreuves d’expansion volémique Manque de formation des réanimateurs Boulain T, et al. Intensive Care Med 2015 Cecconi M, et al. Intensive Care Med 2015 Ramsingh D, et al. Anesthesiology 2015 Absence d’étude montrant un impact favorable sur la mortalité
  • 10. L’inclusion de l’apprentissage de l’échocardiographie dans le cursus des résidents d’anesthésie réanimation est faisable et souhaitable We can Ramsingh D, et al. Anesthesiology 2015; 123: 670-82 Charron C, et al. Intensive Care Med 2013; 39: 1019-24 We should We will
  • 12. Proposed levels of competence of echocardiography in ICU TRAINED OPERATORS TRAINING IN PROGRESS Cholley B et al., Intensive Care Med 2006 MINIMALLY TRAINED OPERATORS
  • 13. Basic and advanced echocardiographic evaluation in the shocked patient
  • 14. Démarche diagnostique graduée et méthodique Tamponnade Volémie Dysfonction VG CPA Vasoplégie Drainage péricardique Expansion volémique NoradrénalineInotropes assistance EP SDRA
  • 15. Tamponnade Volémie Dysfonction VG CPA Vasoplégie Démarche diagnostique graduée et méthodique Drainage péricardique Expansion volémique NoradrénalineInotropes assistance EP SDRA
  • 16. Diagnostic échocardiographique de tamponnade 3. Quels sont les indices échocardiographiques 1 • Diagnostic positif d’un épanchement 2 • Quantification de l’épanchement échocardiographiques simples permettant d’établir le diagnostic d’une dysfonction du VD ? 2 3 • L’épanchement est-il compressif?
  • 17. 3. Quels sont les indices échocardiographiques 1 • Diagnostic positif d’un épanchement 2 • Quantification de l’épanchement Diagnostic échocardiographique de tamponnade échocardiographiques simples permettant d’établir le diagnostic d’une dysfonction du VD ? 2 3 • L’épanchement est-il compressif?
  • 18. Diagnostic positif d’épanchement Coupe PSGA ou coupe sous costale Minime Majeur Repère = aorte thoracique descendante
  • 20. Epanchement pleural gauche L’épanchement est dans ce cas situé en arrière de l’aorte thoracique descendante (Ao)
  • 21. 3. Quels sont les indices échocardiographiques 1 • Diagnostic positif d’un épanchement 2 • Quantification de l’épanchement Diagnostic échocardiographique de tamponnade échocardiographiques simples permettant d’établir le diagnostic d’une dysfonction du VD ? 2 3 • L’épanchement est-il compressif?
  • 22. Quantification des épanchements péricardiques Evaluation semi-quantitative en coupe PSGA, mode TM ou bidimensionnel 3. Quels sont les indices échocardiographiques 12 heures après la mise sous ventilation mécanique, dégradation Grade Décollement Volume estimé Grade 1 Décollement systolique postérieur < 10 mm avec cinétique du péricarde pariétal postérieur conservée en TM < 100 ml Grade 2 Décollement systolique postérieur < 10 mm avec ≈ 100 mléchocardiographiques simples permettant d’établir le diagnostic d’une dysfonction du VD ? mécanique, dégradation de l’état hémodynamique avec PAS à 90 mmHg et tachycardie à 130 /min. PVC à 16 mmHg ETT/ETO: Dysfonction du VD Grade 2 Décollement systolique postérieur < 10 mm avec péricarde pariétal postérieur rectiligne en TM ≈ 100 ml Grade 3 Décollement systolo-diastolique < 10 mm en diastole et décollement antérieur 100 – 500 ml Grade 4 Décollement systolo-diastolique > 10 mm en diastole et décollement antérieur > 500 ml
  • 23. EPANCHEMENT ABONDANT Antéropostérieur > 10 mm en post = au moins 500 ml Pas d’encoche Pas de variation respiratoire
  • 24. 3. Quels sont les indices échocardiographiques 1 • Diagnostic positif d’un épanchement 2 • Quantification de l’épanchement Diagnostic échocardiographique de tamponnade échocardiographiques simples permettant d’établir le diagnostic d’une dysfonction du VD ? 2 3 • L’épanchement est-il compressif ?
  • 25. Tamponnade Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes suivants Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG Coupes apicales et sous costaux Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement « Swinging heart » Coupes apicales et sous costale Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée Coupes apicales et parasternale petit axe Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire Coupe sous costale Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée pouls paradoxal échographique Coupes apicales Coupes apicales et parasternale petit axe
  • 26. Tamponnade Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes suivants Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG Coupes apicales et sous costaux Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement « Swinging heart » Coupes apicales et sous costale Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée Coupes apicales et parasternale petit axe Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire Coupe sous costale Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée pouls paradoxal échographique Coupes apicales Coupes apicales et parasternale petit axe
  • 27. Cardiac tamponade Collapsed RA APC view Collapsed RV PSL view PcE = pericardial effusion
  • 28. Tamponnade Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes suivants Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG Coupes apicales et sous costaux Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement « Swinging heart » Coupes apicales et sous costale Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée Coupes apicales et parasternale petit axe Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire Coupe sous costale Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée pouls paradoxal échographique Coupes apicales Coupes apicales et parasternale petit axe
  • 29. « Swinging heart » Coupes apicales et sous costale Mouvement pendulaire systolo-diastolique du cœur
  • 30. Tamponnade Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes suivants Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG Coupes apicales et sous costaux Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement « Swinging heart » Coupes apicales et sous costale Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée Coupes apicales et parasternale petit axe Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire Coupe sous costale Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée pouls paradoxal échographique Coupes apicales Coupes apicales et parasternale petit axe
  • 31. Tamponnade Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes suivants Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG Coupes apicales et sous costaux Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement « Swinging heart » Coupes apicales et sous costale Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée Coupes apicales et parasternale petit axe Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire Coupe sous costale Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée pouls paradoxal échographique Coupes apicales Coupes apicales et parasternale petit axe
  • 32. Pouls paradoxal échographique Diminution inspiratoire du flux aortique Diminution inspiratoire du flux transmitral Ital Heart J. 2003;4:186-92 Augmentation inspiratoire du flux tricuspide En présence de tamponnade Augmentation du pic de l’onde E tricuspide De plus de 80% Diminution du pic de l’onde E mitrale De plus de 40%
  • 33. Tamponnade Epanchement péricardique associé à un ou plusieurs des signes suivants Compression systolique de l’OD puis diastolique du VD, plus rarement de l’OG et du VG Coupes apicales et sous costaux Mouvements pendulaires systolo-diastolique du cœur dans l’épanchement « Swinging heart » Coupes apicales et sous costale Septum paradoxal à l’inspiration en ventilation spontanée Coupes apicales et parasternale petit axe Dilatation majeure de la VCI (> 25 mm) avec perte de la modulation respiratoire Coupe sous costale Diminution inspiratoire des vélocités des flux aortique et mitral en ventilation spontanée pouls paradoxal échographique Coupes apicales Coupes apicales et parasternale petit axe
  • 34. Dilatation de la VCI et perte modulation respiratoire
  • 35. Pièges diagnostiques Le collapsus diastolique de l’OD peut manquer si tamponnade associée à HTAP ou surcharge chronique des cavités droites L’hypovolémie sévère peut entrainer un collapsus des cavités droites sans tamponnade Tamponnade extra-péricardique Constitution d’un hématome localisé au contact du cœur, mais en dehors du péricarde Contexte: Après chirurgie cardiaque, traumatisme thoracique,…. Siège préférentiel: déclive (rétro-auriculaire droit) Indication d’ETO +++ car pas toujours visible en ETT
  • 36. Tamponnade Volémie Dysfonction VG CPA Vasoplégie Démarche diagnostique graduée et méthodique Drainage péricardique Expansion volémique NoradrénalineInotropes assistance EP SDRA
  • 37. Chez tout patient présentant un état de choc Faut-il administrer un remplissage vasculaire? Hypotension artérielle Tachycardie Marbrures Oligurie, anurie Insuffisance rénale Hyperlactatémie Faut-il administrer un remplissage vasculaire?
  • 38. Approche statique Situations caricaturales Kissing Walls Surface télédiastolique VG (STDVG) < 5 cm2/m2 & VG hyperkinétique Slama & Maizel in Hemodynamic Monitoring Using Echocardiography in the Critically Ill 2011 Collapsed IVC Diamètre VCI < 5-10 mm en fin d’expiration IVC thickness is markedly reduced (thickness = 6.7 mm) with complete collapse on inspiration in a patient with hypovolemic shock
  • 39. Evaluation échographique du statut volémique Filling pressures Fluid responsiveness E/A TDE E/E’ Respiratory variation of IVC/SVC Passive leg raising test Fluid challenge Lung Ultrasound « Conventional » Fluid Challenge « Mini » Fluid Challenge Integrated use of bedside LUS/Echocardiography
  • 40. Filling pressures Fluid responsiveness E/A TDE E/E’ Respiratory variation of IVC/SVC Passive leg raising test Evaluation échographique du statut volémique Fluid challenge Lung Ultrasound « Conventional » Fluid Challenge « Mini » Fluid Challenge Integrated use of bedside LUS/Echocardiography
  • 41. Evaluation statique de la PTDVG Le profil mitral est corrélé à la PTDVG L’onde E varie avec la volémie Normal E wave velocity = 0,7 – 0,9 m/s E < 60 cm/s Low LVEDP E > 90 cm/s High LVEDP
  • 42. VES ITV a' b' a' b' Flux mitral pour prédire la réponse à l’expansion volémique Pressions hautes E > 0.9 E/A > 2 Précharge ventriculaire PTDVG A B A B EVEV EVEV Pressions basses E < 0.7 E/A < 1 Zone grise E 0.7 - 0.9
  • 43. Si l’onde E est dans la zone grise 0,7 – 0,9 m/s Mitral flow depends on Pressure and compliance Theoretically, TDI depends on compliance only E = Pression (L) x Compliance Ea = Compliance E / Ea = Pressure (L) E/ Ea > 10 Pressions de remplissage sont élevées Nagueh SF, et al. Eur J Echocardiogr 2009; 10: 165-93 Doppler pulsé mitral TDI anneau mitral latéral En hypovolémie, le rapport E/E’ est donc peu affecté (baisse concomitante des vélocités de l’onde E et de l’onde E’) et constitue un indice médiocre d’hypovolémie
  • 44. E/Ea indice médiocre d’hypovolémie Mahjoub Y. et al. ICM 2012
  • 45. En résumé Le rapport E/Ea ne doit pas être utilisé pour diagnostiquer une hypovolémie mais plutôt pour détecter les patients à risque d’œdème pulmonairemais plutôt pour détecter les patients à risque d’œdème pulmonaire lorsque le profil mitral (ondes E et A) est dans la zone grise
  • 46. Utilisation conjointe du profil mitral et de l’ITV Profil Echocardiographique Profil hémodynamique classique Status E < 0.7 E/A < 1 ITV < 14 cm Pressions basses + Débit bas Hypovolémie E > 0.9 E/A > 2 et E/E’ > 15 ITV < 14 cm Pressions hautes + Débit bas Défaillance cardiaque gauche E = 0.7 - 1 E/A = 1 à 2 ITV > 20 cm Pressions normales ou hautes + Débit haut Vasoplégie
  • 47. Filling pressures Fluid responsiveness E/A TDE E/E’ Respiratory variation of IVC/SVC Passive leg raising test Fluid challenge Lung Ultrasound « Conventional » Fluid Challenge « Mini » Fluid Challenge Integrated use of bedside LUS/Echocardiography
  • 48. Utiliser un indice dynamique Patient B Répondeur « précharge dépendant » …réaliser une manœuvre qui augmente la précharge …mais qui ne soit pas un remplissage VES A B Patient A Non répondeur PRECHARGE
  • 49. Indices dynamiques Evaluation de la précharge par les interactions cardio pulmonaires Blayac Essentiels SFAR 2009
  • 50. Indice de distensibilité VCI « dVCI » Un dVCI supérieur à 12 % prédit une augmentation significative du débit cardiaque après remplissage vasculaire avec une sensibilité et une spécificité de 90% . A contrario, une valeur de dVCI < 12% classe bien les patients non répondeurs. Feissel M. Intensive Care Med 2004; 30: 1834-7 Barbier C,. Intensive Care Med 2004; 30: 1740-6
  • 51. Index de collapsibilité de la VCS « cVCS » cVCS = [diamètre maximum VCS – diamètre minimum VCS] /diamètre maxi VCScVCS = [diamètre maximum VCS – diamètre minimum VCS] /diamètre maxi VCS Cut-off = 36% Se 90% et Sp 100% Vieillard-Baron A, et al. Intensive Care Med 2004; 30: 1734-9 Un cVCS supérieur à 36 % prédit une augmentation significative du débit cardiaque après remplissage vasculaire
  • 53. Et en ventilation spontanée? cIVC = (Dmax - Dmin)/Dmax 40 patients with ACF and spontaneous breathing were included AUC 0.77 (95% CI: 0.60 - 0.88) Muller et al. Critical Care 2012, 16:R188 breathing were included AUC 0.77 (95% CI: 0.60 - 0.88) The best cutoff value = 40% (Se = 70%, Sp = 80%)Fluid challenge 500 ml of a 6% 130/0.4 HEA over 15 minutes Fluid responsiveness = subaortic VTI ≥ 15% cVCI > 40% prédit une réponse à l’expansion volémique cVCI < 40% ne permet pas de prédire la réponse à l’expansion volémique en VS
  • 54. Variations respiratoires des veines caves Mandeville Crit Care Res Practice 2011
  • 56. Passive leg raising = the “internal” preload challenge LPJ = + 300 ml (MI + compartiment splanchnique) Répondeur = +15 % ITV CCVG Ventilation spontanée ou contrôlée L’épreuve se juge sur l’ITV (VES) et non sur la pression artérielle 3 précautions Monnet X, Teboul JL. Passive leg raising. Intensive Care Med 2008; 34: 659-63 Lakhal K, et al. Intensive Care Med 2010; 36: 940-8 Jabot J, et al. Intensive Care Med 2009; 35: 85-90 sur la pression artérielle + PVC < 2 mmHg volume mobilisé < 300 ml Faux négatifs Bascule concomitante du tronc et des MI
  • 57. Epreuve de lever passif des jambes Muller Echographie cardiaque et remplissage vasculaire
  • 58. Filling pressures Fluid responsiveness E/A TDE E/E’ Respiratory variation of IVC/SVC Passive leg raising test Evaluation échographique du statut volémique Fluid challenge Lung Ultrasound « Conventional » Fluid Challenge « Mini » Fluid Challenge Integrated use of bedside LUS/Echocardiography
  • 59. Fluid Challenge « Conventional » Fluid Challenge « Mini » Fluid Challenge A fluid challenge is “let’s give some fluid and see what happens” Jean Louis Vincent
  • 60. Titration du remplissage guidée par le monitorage de la variation du volume d’éjection systolique bolus répétés de 250 ml toutes les 10 à 15 minutes Tant que l’ITV augmente de 10 à 15%, le RV est poursuivi Lorsque l’ITV n’augmente plus, le remplissage doit être stoppé Vallet B, Guidelines for perioperative haemodynamic optimization Ann Fr Anesth Reanim 2013; 32: e151-8
  • 61. ITV = 20 Remplissage 250 ml ITV = 21 ITV optimal STOP ITV VES Exemple d’utilisation de l’épreuve de remplissage graduée ITV = 15 Remplissage 250 ml PRECHARGE
  • 62. Mini-fluid challenge L’augmentation de 10% d’ITV sous aortique après la perfusion de 100 ml de soluté en une minute permet de prédire une augmentation de 15 % du DC après 500 ml de solutés chez des patients en état de choc intubés et ventilés Muller L. et al. Anesthesiology 2011;115:541-7 chez des patients en état de choc intubés et ventilés
  • 63. Epreuve de « minifluid » challenge la perfusion de 100 ml en une minute permet de prédire l’effet de la perfusion de 500 ml de solutés ΔVTI 100 ≥ 10% predicted fluid responsiveness Se: 95%; Sp: 78% AUC 0.92 (95% CI: 0.78-0.98) prédire l’effet de la perfusion de 500 ml de solutés en limitant les risques d’un remplissage indu Cette manœuvre peut être répétée Muller L. et al. Anesthesiology 2011;115:541-7
  • 64. Epreuve de « minifluid » challenge : Exemple ITV = 7 ITV = 9 ITV = 14 100 ml 400 ml PAM 45 55 mmHg 100 ml Première épreuve ITV = 16 ITV = 17 100 ml 400 ml PAM 55 75 mmHg Deuxième épreuve
  • 65. Quand arrêter l’expansion volémique? Disparition des signes de l’insuffisance circulatoire Négativation des tests de précharge dépendance Apparition des signes de surcharge
  • 66. Filling pressures Fluid responsiveness E/A TDE E/E’ Respiratory variation of IVC/SVC Passive leg raising test Evaluation échographique du statut volémique Fluid challenge Lung Ultrasound « Conventional » Fluid Challenge « Mini » Fluid Challenge Integrated use of bedside LUS/Echocardiography
  • 67. Couplage échocardiographie et échographie pleuropulmonaire « Concept d’échographie thoracique » L’association d’un profil mitral évocateur de PTDVG élevée à des lignes B bilatérales permet de prédire le risque d’œdème pulmonaire AUC = 0.97 Bataille B, et al. Chest 2014; 146: 1586-93
  • 68. Tamponnade Volémie Dysfonction VG CPA Vasoplégie Démarche diagnostique graduée et méthodique Drainage péricardique Expansion volémique NoradrénalineInotropes assistance EP SDRA
  • 69. Evaluation de la fonction VG SIMPSON Reference TEICHOLZ LVWMA FAS: (EDA-ESA)/EDA EYEBALLING +++
  • 70. Eyeballing vs. Measuring Prospective study 2004 -2005 83 examinations in 30 patients Septic shock Qualitative evaluation Significant or non significant SVC respiratory changes Vieillard-Baron A. et al. Intensive Care Med 2006;32:1547–52 Significant or non significant SVC respiratory changes Normal, moderately or markedly depressed LV systolic function Nondilated or dilated right ventricle L’évaluation visuelle de la FEVG doit être préférée Une altération visuelle sévère de la FEVG (< 30 %) associée à une valeur d’ITV basse (< 10 cm) alors que la volémie est normalisée impose le recours aux inotropes ou à l’assistance circulatoire
  • 71. LV longitudinal function Mitral Annular Plane Systolic Excursion (MAPSE) M-Mode Peak Systolic Velocity (Sa) TDI Hu et al Eur Heart 2011 Duzenli et al JCVU 2010 VN > 10 mm VN > 8 cm/s
  • 72. Quantification of LV longitudinal function Quantification of LV longitudinal function Has been proposed by several authors as a surrogate for EF 1 Is more reproducible than EF in critically ill patients 2 Can be affected when EF is still preserved 3 S entre 6 et 8 cm/s FEVG = 30 – 45 % S < 6 cm/s FEVG < 30 % Plus rapide que FEVG 4 Meilleure reproductibilité que FEVG 4 Duzenli et al JCVU 2010 1. Wenzelburger FW, et al. Eur J Heart Fail. 2011 2. Bergenzaun L, et al.; Cardiovasc Ultrasound. 2013 3. Matos J, et al.; J Am Soc Echocardiogr. 2012 4. Duzenli et al JCVU 2010 R R
  • 73. Mesure du débit cardiaque Our concern is not « contractility » per se, it is tissue perfusion Restoring tissue perfusion is THE endpoint of hemodynamic resuscitation Perfusion means: pressure AND flowPerfusion means: pressure AND flow All of our therapeutic interventions affect flow Improvement in Stoke Volume (or aortic VTI) direct reflect of tissue perfusion improvement
  • 74. Mesure du débit cardiaque
  • 75. Evaluation de la fonction VG en cas d’insuffisance circulatoire Bergenzaun et al Critical Care 2011 Feasibility 100% 93% 99% 100% 95%
  • 76. Tamponnade Volémie Dysfonction VG CPA Vasoplégie Démarche diagnostique graduée et méthodique Drainage péricardique Expansion volémique NoradrénalineInotropes assistance EP SDRA
  • 77. Analyse échographique de la fonction VD Analyse fonctionnelle Dysfonction VD Rapport VD/VG > 0,6 dilatation VD FRSVD* < 46 ± 7 % Contraction longitudinale : TAPSE < 16 mm Pic de S anneau tric < 11,5 cm/sec Flux d’IT** PAPs Flux d’IP*** PAPm et PAPd Diamètres et compliance de la VCI POD *Fraction de raccourcissement en surface du VD **Flux d’insuffisance tricuspide ***Flux d’insuffisance pulmonaire TAPSE : excursion systolique de l’anneau tricuspide VD Analyse morphologique Dilatation VD Evaluation des pressions pulmonaires
  • 78. Récapitulons . Dilatation VD FRSVD TAPSE S tric PAPS POD Contemporary management of acute right ventricular failure European Journal of Heart Failure © 2016 European Society of Cardiology S tric PAPS POD
  • 79. Pulsed Doppler DTI / TAPSE DTI • Mode DTI : – Suppression filtre – Gain au minimum • Acquisition au bord latéral de l’anneau tricuspide • 1 onde systolique S • 2 ondes diastoliques : E’ (ou Ea) et A’(ou Aa) TAPSE < 12 mm
  • 80. Tamponnade Volémie Dysfonction VG CPA Vasoplégie Démarche diagnostique graduée et méthodique Drainage péricardique Expansion volémique NoradrénalineInotropes assistance EP SDRA
  • 81. Diagnostic de vasoplégie PAM < 65 mmHg ITV normale voire élevée > 20 cm PAD < 40 mmHg
  • 83. Algorithme décisionnel sur la stratégie diagnostique des états de choc Tamponnade? Embolie pulmonaire grave?O1 Epanchement / hématome péricardique signes de compression CPA échographique Atteinte valvulaire sévère? Atteinte aorte thoracique? Régurgitation valvulaire massive Anévrysme/ dissection aortique Hypovolémie?H2 Petits ventricules hyperkinétiques Collapsus inspiratoire de la VCI (VS) Collapsibilité de la VCS (VM) ELJP positif 1 2 ELJP positif Dysfonction de pompe?C3 VG dilaté hypokinétique Atteinte de la cinétique segmentaire Vasoplégie? D4 Hyperdébit ( ITV élevée) Cause extracardiaque? E5 Echographie pleurale / abdominale 3 4 5
  • 84. RUSH protocol Rapid Ultrasound for Shock and Hypotension Pipes (Large Arteries/Veins): Aorta and femoral/popliteal veins Pump (Heart): Tamponade, LVEF, and RV size Tank (Intravascular): IVC, thoracic and abdominal compartments Perera P, et al. , RUSH. Emerg Med Clin N Am. 2010;28:29–56
  • 85. SIMPLE APPROACH S Chamber size I IVC thickness IVS movement Intimal flap M Myocardial thickening/motion Masses in heart Mok Journal of Intensive Care (2016) 4:51 P Pericardial effusion Pleural effusion L LV systolic function E Abdominal aorta in epigastrium AAA rupture
  • 86. CONCLUSIONS L’échocardiographie en réanimation 1 question simple = 1 réponse simple APPROCHE FOCALISEE RIGUEUR HUMILITE & COLLABORATION « Situations require cardiology consultation. These include prosthetic valve function, complex congenital heart disease, cardiac source of systemic embolism, and stress echocardiography ». ACCP SRLF recommendations Chest 2009
  • 87. Je vous remercie de votre attention ali.jendoubi@fmt.utm.tnali.jendoubi@fmt.utm.tn