SlideShare une entreprise Scribd logo
Le sommeil

Introduction

Salut tout le monde ; la première des choses je tiens à remercier notre professeur qui m’a permit
de prouver que je suis un facteur producteur dans la classe et non pas seulement un
consommateur ; souhaitant que mon exposé sera à votre intention malgré que c’est la première
fois que je participe à un travail pareil.
Quant au plan de mon exposé qui comporte quatre parties dont la longueur dépendra de
l’importance de chacun des aspects abordés :
Premièrement les phases du sommeil, puis le rôle du sommeil, en suite les rêves et dernièrement
les troubles du sommeil




Définition du sommeil
Sommeil a longtemps été considéré comme un arrêt de l'activité physique et
mentale. Les expérimentations effectuées ces dernières années ont montré que
le dormeur conserve un certain contact avec son environnement, c'est-à-dire que
des stimuli plus ou moins forts (comme des bruits) le réveillent pendant son
sommeil.
Même si certains progrès ont été effectués sur la compréhension du sommeil, il
n'en reste pas moins que celui-ci prend une place parfois magique dans l'esprit
de l'homme.
On sait aujourd'hui que le sommeil est constitué de différentes phases.
Il semble y avoir une influence génétique sur la durée nécessaire de sommeil, qui
varie d'un individu à l'autre. En moyenne, un adulte a besoin d'environ 7 heures
et demie de sommeil par 24 h. Il n'existe pour ainsi dire personne dont le besoin
de sommeil descend en dessous de la barre des trois heures.
Inversement, les personnes ayant besoin de 12 ou 14 heures de sommeil par nuit
pour être en forme pendant toute la journée, sans somnolence ni besoin de
sommeil intempestif, sont beaucoup plus nombreuses.
Les phases du sommeil
Notre sommeil se divise en trois phases : le « sommeil léger », le « sommeil lent
profond » et le « sommeil paradoxal ». L’alternance entre ces trois phases forme
un cycle de sommeil qui s’étale sur près de 90 minutes. Une nuit complète
correspond généralement à 4, 5 ou 6 cycles, soit l’équivalent de 6 à 8 heures de
sommeil.

Le sommeil léger. C’est le premier stade par lequel nous passons avant de nous
abandonner aux bras de Morphée. Il s’agit d’un état de somnolence. Cette phase
dure moins de 20 minutes en moyenne. Elle est caractérisée par des bâillements,
des picotements aux yeux, une diminution de la vigilance et de la fréquence
cardiaque.

Le sommeil lent profond. Beaucoup plus longue que la première, cette phase
s’étale environ sur 100 minutes au cours d’une nuit. Comme son nom l’indique, nous
sombrons alors dans un sommeil dont il est difficile d’émerger. La température
corporelle baisse, l’activité cérébrale diminue et la respiration se ralentit…

Le sommeil paradoxal. Cette phase est de loin la plus fascinante ! Contrairement
aux précédentes, elle se caractérise par une relance très importante de l’activité
cérébrale. Alors que nous sommes bien installés dans notre sommeil, c’est à ce
moment que les rêves se bousculent dans notre tête. Le pouls et la respiration
sont alors irréguliers. Le sommeil paradoxal représente en moyenne, 20% de
notre temps total de sommeil.


Le rôle du sommeil
Le sommeil est indispensable pour qui veut vivre en bonne santé. Nous passons plus d’un tiers de
notre vie à dormir et la qualité de ce dernier influencera directement notre qualité de vie.

Un sommeil de qualité permet à long terme de préserver notre santé mais aussi à court terme de
récupérer de la journée passée et de constituer l’énergie suffisante pour la prochaine.

Ainsi, bien dormir c’est un pari gagnant du court comme du long terme.

Le rôle du sommeil sur la santé
Le rôle et l’importance du sommeil sur la santé n’est plus à démontrer et nous savons qu’il assure
une fonction essentielle quant :

   1.   la croissance
2.   la maturation cérébrale
    3.   le développement et la préservation de nos capacités cognitives
    4.   la régulation de la température
    5.   l’ajustement de nombreuses sécrétions hormonales

    •
         Un manque de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité peut donc avoir un impact réel
         sur la santé et sur le bon déroulement de la vie quotidienne.




Les rêves
Tout le monde rêve même si aucun souvenir n’en subsiste presque toujours au cours du sommeil
paradoxal ; beaucoup plus rarement pendant le sommeil lent.

Une période de sommeil paradoxal peut être occupée par un seul rêve mais le plus souvent ; elle
comporte des rêves nombreux ; dont il n’est pas possible de se rappeler le début et la fin.

Un sujet réveille au milieu d’un rêve se rappelle habituellement les événements ce songe avec une
grande précision et en couleurs. Les personnes aveugles de naissance n’ont bien sur pas de rêves
visuels ; mais seulement des rêves auditifs et olfactifs ou sensitifs. En revanche ; un sujet
devenu aveugle après l’age de sept ans peut continuer a rêver avec des images pendant 10 à 20
ans :

Certaines personnes sont occasionnellement ou habituellement ; conscientes de rêver ; comme si
elles assistaient à un film : c’est ce qu’on appelle le rêve lucide. Certains rêveurs lucides
parviennent même mais plus rarement à contrôler les images de leur rêve.

Pourquoi rêve-t-on ?

En 1900 ; Sigmund Freud révolutionnait l’approche du rêve en publiant (l’interprétation des rêves)
selon Freud le rêve révèle à travers son contenu manifeste un contenu latent ; expression de la
réalisation de désirs refoules. Mais sa théorie est loin d’expliquer la fonction biologique du rêve :
pourquoi rêve-t-on ? Et pourquoi le sommeil paradoxal est-il proportionnellement plus important
chez le nourrisson ? Selon Freud ; le rêve permettrait de stabiliser la mémoire à long terme ;de
revivre ou d’oublier des moments de la journée écoulée ou encore de reprogrammer
génétiquement le cerveau et de retrouver la part innée de sa personnalité .



Les troubles du sommeil
Sommeil peu réparateur ; insuffisant entrecoupé de réveils, éveils précoces, l insomnie est
multiple et constitue le plus fréquent des troubles du sommeil. Cependant, il en existe bien
d’autres, en particulier ceux qui sont liés à des problèmes respiratoires ou qui surviennent
pendant la journée (somnolence).
Les insomnies

L’insomnie d’endormissement, la plus fréquent ;une personne qui se couche vers 23h, par exemple,
ne trouvera le sommeil que vers 1h ou 2h du matin, est souvent la conséquence d’un état anxieux
ou d’une mauvaise hygiène de vie (consommation de tabac, l’alcool).

En revanche, une insomnie survenant dans la second partie de la nuit ;le sujet se réveille souvent
après un rêve vers 3h du matin,rumine des pensées réparateur en fin de nuit ; constitue parfois
le premier signe d’un état dépressif.

L’insomnie se traduit pendant la journée par des maux de tête, une irritabilité, une diminution de
la vigilance ou de performances ainsi que par une somnolence.

On évalue sa gravité en fonction de son retentissement sur la qualité de vie pendant la journée :
une insomnie qui n’entraîne pas des troubles de la veille doit être considérée comme bénigne ; il
est inutile de la traiter par des médicaments hypnotiques.


Somnolence diurne et narcolepsie :

Somnoler pendant la journée peut être conséquence d’un sommeil trop court, d’une grave
insomnie, d’horaires de sommeil irréguliers ou de la prise de médicaments hypnotiques. Dans
certains cas ; la somnolence découle d’arrêts respiratoires (apnée) survenant pendant le sommeil.

Beaucoup plus rarement, certaines personnes qui pensent souffrir de somnolence sont, en fait,
atteintes d’une maladie appelée narcolepsie, ou syndrome de Gélineau. Cette affection qui se
soigne aujourd’hui très bien, se caractérise par l’association de deux signes majeurs : des accès
de sommeil invincible et une cataplexie ; sous l’influence d’une émotion, le patient perd le contrôle
de son tonus musculaire, sent ses jambes devenir molles et peut s’effondrer .


Les troubles respiratoires

Certaines personnes, plus souvent lorsqu’elles sont obèses et ronflent, se plaignent d’un mauvais
sommeil entrecoupé de réveils fréquents, de maux de tête en fin de nuit, parfois d’une
importante transpiration nocturne. Elles souffrent en fait d’un syndrome d’apnée du sommeil, qui
consiste en arrêts respiratoires a répétition de 20 à 30 secondes survenant au cours du sommeil
paradoxal ou du stade 2 du sommeil lent, ce syndrome entraîne une diminution, parfois très
importante, de la quantité d’oxygène dans le sang. Un traitement est alors nécessaire et consiste
dans certains cas en une ablation chirurgicale de la partie basse du palais et de luette, ou uvulo-
palato-pharyngoplastie. Parfois, il est indiqué de faire respirer au patient de l’air par pression
positive à travers un masque pendant le sommeil.




Conclusion
Au terme de ce travail je veux bien vous donner quelques conseils pour bien dormir et par
conséquent mieux vivre :

Premièrement il est préférable de se lever et de se coucher à des heures fixes, et se lever tot.

Deuxièmement café, thé et tabac doivent être proscrits le soir.

Troisièmement il est conseillé d’avoir des activités physiques dans la journée.

Et dernièrement de boire une infusion calmante

Tout cela peut exercer un effet bénéfique sur la qualité du sommeil

Contenu connexe

Tendances

Neurobiologie de l' insomnie
Neurobiologie de l' insomnieNeurobiologie de l' insomnie
Neurobiologie de l' insomnie
RESEAU MORPHEE
 
Les carnets du Sommeil : Comprendre le Sommeil
Les carnets du Sommeil : Comprendre le SommeilLes carnets du Sommeil : Comprendre le Sommeil
Les carnets du Sommeil : Comprendre le Sommeil
Borgarelli frédéric
 
Le train du sommeil
Le train du sommeilLe train du sommeil
Le train du sommeilmcreze
 
Conference sur le sommeil des enfants de 0 à 4 ans
Conference sur le sommeil des enfants de 0 à 4 ans Conference sur le sommeil des enfants de 0 à 4 ans
Conference sur le sommeil des enfants de 0 à 4 ans
Mathilde Winckler
 
Sleep and Dreams
Sleep and DreamsSleep and Dreams
Sleep and Dreams
Isaiah Edem
 
Les mécanismes du sommeil
Les mécanismes du sommeilLes mécanismes du sommeil
Les mécanismes du sommeilInsomnie
 
Présentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeilPrésentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeil
Paul Daval
 
Culture générale sur le sommeil - sénior
Culture générale sur le sommeil - séniorCulture générale sur le sommeil - sénior
Culture générale sur le sommeil - sénior
Nathalie Aisenberg
 
Les mécanismes du sommeil du-2014
Les mécanismes du sommeil du-2014Les mécanismes du sommeil du-2014
Les mécanismes du sommeil du-2014
RESEAU MORPHEE
 
Sleep hygiene3
Sleep hygiene3Sleep hygiene3
Sleep hygiene3
Alexandra Gazis
 
Sleep
SleepSleep
The Study of Nightmares
The Study of NightmaresThe Study of Nightmares
The Study of Nightmares
RachaelBaker
 
Why Sleep Is So Important
Why Sleep Is So ImportantWhy Sleep Is So Important
Why Sleep Is So Important
Self Creation
 
nutrition des Goupes vulnerables
nutrition des Goupes vulnerablesnutrition des Goupes vulnerables
nutrition des Goupes vulnerables
Hasnae La
 
Insomnie tr rythmes circadiens 050122014
Insomnie tr rythmes circadiens 050122014Insomnie tr rythmes circadiens 050122014
Insomnie tr rythmes circadiens 050122014
RESEAU MORPHEE
 
Nutrition
Nutrition Nutrition
Nutrition
Mehdi Razzok
 
Clinique de l’insomnie
Clinique de l’insomnieClinique de l’insomnie
Clinique de l’insomnie
RESEAU MORPHEE
 
Les médicaments de l'insomnie
Les médicaments de l'insomnieLes médicaments de l'insomnie
Les médicaments de l'insomnie
RESEAU MORPHEE
 

Tendances (20)

Neurobiologie de l' insomnie
Neurobiologie de l' insomnieNeurobiologie de l' insomnie
Neurobiologie de l' insomnie
 
Les carnets du Sommeil : Comprendre le Sommeil
Les carnets du Sommeil : Comprendre le SommeilLes carnets du Sommeil : Comprendre le Sommeil
Les carnets du Sommeil : Comprendre le Sommeil
 
Le train du sommeil
Le train du sommeilLe train du sommeil
Le train du sommeil
 
Conference sur le sommeil des enfants de 0 à 4 ans
Conference sur le sommeil des enfants de 0 à 4 ans Conference sur le sommeil des enfants de 0 à 4 ans
Conference sur le sommeil des enfants de 0 à 4 ans
 
Sleep and Dreams
Sleep and DreamsSleep and Dreams
Sleep and Dreams
 
Les mécanismes du sommeil
Les mécanismes du sommeilLes mécanismes du sommeil
Les mécanismes du sommeil
 
Présentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeilPrésentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeil
 
Culture générale sur le sommeil - sénior
Culture générale sur le sommeil - séniorCulture générale sur le sommeil - sénior
Culture générale sur le sommeil - sénior
 
Les mécanismes du sommeil du-2014
Les mécanismes du sommeil du-2014Les mécanismes du sommeil du-2014
Les mécanismes du sommeil du-2014
 
Sleep hygiene3
Sleep hygiene3Sleep hygiene3
Sleep hygiene3
 
Sleep
SleepSleep
Sleep
 
The Study of Nightmares
The Study of NightmaresThe Study of Nightmares
The Study of Nightmares
 
Why Sleep Is So Important
Why Sleep Is So ImportantWhy Sleep Is So Important
Why Sleep Is So Important
 
nutrition des Goupes vulnerables
nutrition des Goupes vulnerablesnutrition des Goupes vulnerables
nutrition des Goupes vulnerables
 
Insomnie tr rythmes circadiens 050122014
Insomnie tr rythmes circadiens 050122014Insomnie tr rythmes circadiens 050122014
Insomnie tr rythmes circadiens 050122014
 
Nutrition
Nutrition Nutrition
Nutrition
 
COMA
COMA COMA
COMA
 
Clinique de l’insomnie
Clinique de l’insomnieClinique de l’insomnie
Clinique de l’insomnie
 
Les médicaments de l'insomnie
Les médicaments de l'insomnieLes médicaments de l'insomnie
Les médicaments de l'insomnie
 
SAS
SASSAS
SAS
 

Similaire à Le sommeil exposé S.A

Enfin Bien Dormir (1).pdf
Enfin Bien Dormir (1).pdfEnfin Bien Dormir (1).pdf
Enfin Bien Dormir (1).pdf
NiluferYeasminNipa
 
[GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé
[GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé [GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé
[GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé
AG2R LA MONDIALE
 
Les troubles du sommeil des personnes âgees en geriatrie
Les troubles du sommeil des personnes âgees en geriatrieLes troubles du sommeil des personnes âgees en geriatrie
Les troubles du sommeil des personnes âgees en geriatrie
Khadija Moussayer
 
Sommeil - Fatigue
Sommeil - FatigueSommeil - Fatigue
Sommeil - Fatigue
Miloé Santé
 
Maquette
MaquetteMaquette
Le sommeil
Le sommeil Le sommeil
Le sommeil
CM_Noyers08
 
Qu'est ce que le sommeil ?
Qu'est ce que le sommeil ?Qu'est ce que le sommeil ?
Qu'est ce que le sommeil ?
Benoit Cornette
 
Sante et Sommeil
Sante et SommeilSante et Sommeil
Sante et Sommeil
Miloé Santé
 
Le Sommeil de la Femme
Le Sommeil de la FemmeLe Sommeil de la Femme
Le Sommeil de la Femme
Sylvie Royant-Parola
 
Compte rendu msj
Compte rendu  msjCompte rendu  msj
Compte rendu msj
Martin 'Sailor' Du Bobclub
 
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeilPour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Nathalie Aisenberg
 
Dormir avant, pendant et après la garde
Dormir avant, pendant et après la gardeDormir avant, pendant et après la garde
Dormir avant, pendant et après la garde
Arnaud Depil-Duval
 
Présentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisantéPrésentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisanté
Paul Daval
 
Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation
Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation
Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation
CNPAC
 
Le sommeil
Le sommeilLe sommeil
Le sommeil
Café Sciences
 
Jnlf 2018 CAT devant une hypersomnolence
Jnlf 2018 CAT devant une hypersomnolenceJnlf 2018 CAT devant une hypersomnolence
Jnlf 2018 CAT devant une hypersomnolence
Jean-arthur Micoulaud-franchi
 
Troubles du sommeil md 12 05 15
Troubles du sommeil md 12 05 15 Troubles du sommeil md 12 05 15
Troubles du sommeil md 12 05 15 raymondteyrouz
 
Temps de sommeil par âge
Temps de sommeil par âgeTemps de sommeil par âge
Temps de sommeil par âge
Somnologie
 
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - OtoneurologieSommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
Nathalie Aisenberg
 

Similaire à Le sommeil exposé S.A (20)

Enfin Bien Dormir (1).pdf
Enfin Bien Dormir (1).pdfEnfin Bien Dormir (1).pdf
Enfin Bien Dormir (1).pdf
 
[GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé
[GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé [GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé
[GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé
 
Les troubles du sommeil des personnes âgees en geriatrie
Les troubles du sommeil des personnes âgees en geriatrieLes troubles du sommeil des personnes âgees en geriatrie
Les troubles du sommeil des personnes âgees en geriatrie
 
Sommeil - Fatigue
Sommeil - FatigueSommeil - Fatigue
Sommeil - Fatigue
 
Maquette
MaquetteMaquette
Maquette
 
Le sommeil
Le sommeil Le sommeil
Le sommeil
 
Qu'est ce que le sommeil ?
Qu'est ce que le sommeil ?Qu'est ce que le sommeil ?
Qu'est ce que le sommeil ?
 
6 sommeil p
6 sommeil p6 sommeil p
6 sommeil p
 
Sante et Sommeil
Sante et SommeilSante et Sommeil
Sante et Sommeil
 
Le Sommeil de la Femme
Le Sommeil de la FemmeLe Sommeil de la Femme
Le Sommeil de la Femme
 
Compte rendu msj
Compte rendu  msjCompte rendu  msj
Compte rendu msj
 
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeilPour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
 
Dormir avant, pendant et après la garde
Dormir avant, pendant et après la gardeDormir avant, pendant et après la garde
Dormir avant, pendant et après la garde
 
Présentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisantéPrésentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisanté
 
Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation
Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation
Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation
 
Le sommeil
Le sommeilLe sommeil
Le sommeil
 
Jnlf 2018 CAT devant une hypersomnolence
Jnlf 2018 CAT devant une hypersomnolenceJnlf 2018 CAT devant une hypersomnolence
Jnlf 2018 CAT devant une hypersomnolence
 
Troubles du sommeil md 12 05 15
Troubles du sommeil md 12 05 15 Troubles du sommeil md 12 05 15
Troubles du sommeil md 12 05 15
 
Temps de sommeil par âge
Temps de sommeil par âgeTemps de sommeil par âge
Temps de sommeil par âge
 
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - OtoneurologieSommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie
 

Plus de mesomenia Adr

حالتك النفسيه من اكلك
حالتك النفسيه من اكلكحالتك النفسيه من اكلك
حالتك النفسيه من اكلكmesomenia Adr
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genoumesomenia Adr
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genoumesomenia Adr
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genou
mesomenia Adr
 

Plus de mesomenia Adr (7)

Les tumeurs
Les tumeursLes tumeurs
Les tumeurs
 
La menopause
La menopauseLa menopause
La menopause
 
La menopause
La menopauseLa menopause
La menopause
 
حالتك النفسيه من اكلك
حالتك النفسيه من اكلكحالتك النفسيه من اكلك
حالتك النفسيه من اكلك
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genou
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genou
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genou
 

Le sommeil exposé S.A

  • 1. Le sommeil Introduction Salut tout le monde ; la première des choses je tiens à remercier notre professeur qui m’a permit de prouver que je suis un facteur producteur dans la classe et non pas seulement un consommateur ; souhaitant que mon exposé sera à votre intention malgré que c’est la première fois que je participe à un travail pareil. Quant au plan de mon exposé qui comporte quatre parties dont la longueur dépendra de l’importance de chacun des aspects abordés : Premièrement les phases du sommeil, puis le rôle du sommeil, en suite les rêves et dernièrement les troubles du sommeil Définition du sommeil Sommeil a longtemps été considéré comme un arrêt de l'activité physique et mentale. Les expérimentations effectuées ces dernières années ont montré que le dormeur conserve un certain contact avec son environnement, c'est-à-dire que des stimuli plus ou moins forts (comme des bruits) le réveillent pendant son sommeil. Même si certains progrès ont été effectués sur la compréhension du sommeil, il n'en reste pas moins que celui-ci prend une place parfois magique dans l'esprit de l'homme. On sait aujourd'hui que le sommeil est constitué de différentes phases. Il semble y avoir une influence génétique sur la durée nécessaire de sommeil, qui varie d'un individu à l'autre. En moyenne, un adulte a besoin d'environ 7 heures et demie de sommeil par 24 h. Il n'existe pour ainsi dire personne dont le besoin de sommeil descend en dessous de la barre des trois heures. Inversement, les personnes ayant besoin de 12 ou 14 heures de sommeil par nuit pour être en forme pendant toute la journée, sans somnolence ni besoin de sommeil intempestif, sont beaucoup plus nombreuses.
  • 2. Les phases du sommeil Notre sommeil se divise en trois phases : le « sommeil léger », le « sommeil lent profond » et le « sommeil paradoxal ». L’alternance entre ces trois phases forme un cycle de sommeil qui s’étale sur près de 90 minutes. Une nuit complète correspond généralement à 4, 5 ou 6 cycles, soit l’équivalent de 6 à 8 heures de sommeil. Le sommeil léger. C’est le premier stade par lequel nous passons avant de nous abandonner aux bras de Morphée. Il s’agit d’un état de somnolence. Cette phase dure moins de 20 minutes en moyenne. Elle est caractérisée par des bâillements, des picotements aux yeux, une diminution de la vigilance et de la fréquence cardiaque. Le sommeil lent profond. Beaucoup plus longue que la première, cette phase s’étale environ sur 100 minutes au cours d’une nuit. Comme son nom l’indique, nous sombrons alors dans un sommeil dont il est difficile d’émerger. La température corporelle baisse, l’activité cérébrale diminue et la respiration se ralentit… Le sommeil paradoxal. Cette phase est de loin la plus fascinante ! Contrairement aux précédentes, elle se caractérise par une relance très importante de l’activité cérébrale. Alors que nous sommes bien installés dans notre sommeil, c’est à ce moment que les rêves se bousculent dans notre tête. Le pouls et la respiration sont alors irréguliers. Le sommeil paradoxal représente en moyenne, 20% de notre temps total de sommeil. Le rôle du sommeil Le sommeil est indispensable pour qui veut vivre en bonne santé. Nous passons plus d’un tiers de notre vie à dormir et la qualité de ce dernier influencera directement notre qualité de vie. Un sommeil de qualité permet à long terme de préserver notre santé mais aussi à court terme de récupérer de la journée passée et de constituer l’énergie suffisante pour la prochaine. Ainsi, bien dormir c’est un pari gagnant du court comme du long terme. Le rôle du sommeil sur la santé Le rôle et l’importance du sommeil sur la santé n’est plus à démontrer et nous savons qu’il assure une fonction essentielle quant : 1. la croissance
  • 3. 2. la maturation cérébrale 3. le développement et la préservation de nos capacités cognitives 4. la régulation de la température 5. l’ajustement de nombreuses sécrétions hormonales • Un manque de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité peut donc avoir un impact réel sur la santé et sur le bon déroulement de la vie quotidienne. Les rêves Tout le monde rêve même si aucun souvenir n’en subsiste presque toujours au cours du sommeil paradoxal ; beaucoup plus rarement pendant le sommeil lent. Une période de sommeil paradoxal peut être occupée par un seul rêve mais le plus souvent ; elle comporte des rêves nombreux ; dont il n’est pas possible de se rappeler le début et la fin. Un sujet réveille au milieu d’un rêve se rappelle habituellement les événements ce songe avec une grande précision et en couleurs. Les personnes aveugles de naissance n’ont bien sur pas de rêves visuels ; mais seulement des rêves auditifs et olfactifs ou sensitifs. En revanche ; un sujet devenu aveugle après l’age de sept ans peut continuer a rêver avec des images pendant 10 à 20 ans : Certaines personnes sont occasionnellement ou habituellement ; conscientes de rêver ; comme si elles assistaient à un film : c’est ce qu’on appelle le rêve lucide. Certains rêveurs lucides parviennent même mais plus rarement à contrôler les images de leur rêve. Pourquoi rêve-t-on ? En 1900 ; Sigmund Freud révolutionnait l’approche du rêve en publiant (l’interprétation des rêves) selon Freud le rêve révèle à travers son contenu manifeste un contenu latent ; expression de la réalisation de désirs refoules. Mais sa théorie est loin d’expliquer la fonction biologique du rêve : pourquoi rêve-t-on ? Et pourquoi le sommeil paradoxal est-il proportionnellement plus important chez le nourrisson ? Selon Freud ; le rêve permettrait de stabiliser la mémoire à long terme ;de revivre ou d’oublier des moments de la journée écoulée ou encore de reprogrammer génétiquement le cerveau et de retrouver la part innée de sa personnalité . Les troubles du sommeil Sommeil peu réparateur ; insuffisant entrecoupé de réveils, éveils précoces, l insomnie est multiple et constitue le plus fréquent des troubles du sommeil. Cependant, il en existe bien d’autres, en particulier ceux qui sont liés à des problèmes respiratoires ou qui surviennent pendant la journée (somnolence).
  • 4. Les insomnies L’insomnie d’endormissement, la plus fréquent ;une personne qui se couche vers 23h, par exemple, ne trouvera le sommeil que vers 1h ou 2h du matin, est souvent la conséquence d’un état anxieux ou d’une mauvaise hygiène de vie (consommation de tabac, l’alcool). En revanche, une insomnie survenant dans la second partie de la nuit ;le sujet se réveille souvent après un rêve vers 3h du matin,rumine des pensées réparateur en fin de nuit ; constitue parfois le premier signe d’un état dépressif. L’insomnie se traduit pendant la journée par des maux de tête, une irritabilité, une diminution de la vigilance ou de performances ainsi que par une somnolence. On évalue sa gravité en fonction de son retentissement sur la qualité de vie pendant la journée : une insomnie qui n’entraîne pas des troubles de la veille doit être considérée comme bénigne ; il est inutile de la traiter par des médicaments hypnotiques. Somnolence diurne et narcolepsie : Somnoler pendant la journée peut être conséquence d’un sommeil trop court, d’une grave insomnie, d’horaires de sommeil irréguliers ou de la prise de médicaments hypnotiques. Dans certains cas ; la somnolence découle d’arrêts respiratoires (apnée) survenant pendant le sommeil. Beaucoup plus rarement, certaines personnes qui pensent souffrir de somnolence sont, en fait, atteintes d’une maladie appelée narcolepsie, ou syndrome de Gélineau. Cette affection qui se soigne aujourd’hui très bien, se caractérise par l’association de deux signes majeurs : des accès de sommeil invincible et une cataplexie ; sous l’influence d’une émotion, le patient perd le contrôle de son tonus musculaire, sent ses jambes devenir molles et peut s’effondrer . Les troubles respiratoires Certaines personnes, plus souvent lorsqu’elles sont obèses et ronflent, se plaignent d’un mauvais sommeil entrecoupé de réveils fréquents, de maux de tête en fin de nuit, parfois d’une importante transpiration nocturne. Elles souffrent en fait d’un syndrome d’apnée du sommeil, qui consiste en arrêts respiratoires a répétition de 20 à 30 secondes survenant au cours du sommeil paradoxal ou du stade 2 du sommeil lent, ce syndrome entraîne une diminution, parfois très importante, de la quantité d’oxygène dans le sang. Un traitement est alors nécessaire et consiste dans certains cas en une ablation chirurgicale de la partie basse du palais et de luette, ou uvulo- palato-pharyngoplastie. Parfois, il est indiqué de faire respirer au patient de l’air par pression positive à travers un masque pendant le sommeil. Conclusion
  • 5. Au terme de ce travail je veux bien vous donner quelques conseils pour bien dormir et par conséquent mieux vivre : Premièrement il est préférable de se lever et de se coucher à des heures fixes, et se lever tot. Deuxièmement café, thé et tabac doivent être proscrits le soir. Troisièmement il est conseillé d’avoir des activités physiques dans la journée. Et dernièrement de boire une infusion calmante Tout cela peut exercer un effet bénéfique sur la qualité du sommeil