SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  39
Les mécanismes du sommeil




  Sylvie Royant-Parola
     Réseau Morphée
    www.reseau-morphee.fr
           Docteur Sylvie ROYANT-PAROLA
                    www.reseau-morphee.fr
                            Tous droits réservés
A 75 ans

On a passé
 25 ans à dormir
 et 5 ans à rêver!
Déroulement d'une nuit de
                            sommeil (hypnogramme)

    veille                  1er cycle    2e cycle     3e cycle    4e cycle
 Sommeil
 paradoxal
  "REM"
                 I
      léger
                II
Sommeil
  lent         III
     profond
               IV




                     23 h     0h        1h    2h     3h     4h   5h      6h   7h

                                                    Temps
Sommeil et âge
EVOLUTION DU SOMMEIL AVEC L'AGE
Sommeil et âge
45
40
35
30
25
20
15
10
 5
 0
     10    20    30   40 50      60    70   80
                       Age
          Nombre d'éveils après l'endormissement
Evolution de la sieste avec l'âge
14
12
10
8
6
4
2
0
      20       30      40       50       60      70

     Nombre moyen de siestes sur une période de 8 semaines
Joëlle Adrien - 2008
Les expériences
      hors du temps




•  Il existe bien un rythme qui
persiste
•  Sa rythmicité est le plus souvent
supérieure à 24h
•  Une remise à l’heure journalière
est donc nécessaire
Le cycle lumière-obscurité

Un rythme de 24h sur lequel
nos rythmes endogènes
doivent se caler pour
respecter la vie sociale
L importance de la lumière
Le soleil
est un médicament
à user avec discernement
(U.V.) mais la lumière
améliore le moral!


    Bain de soleil à Saint-
    Pétersbourg au bord
    de la Neva



                    Ou ailleurs!
L exposition à la lumière

100 000 lux     midi au soleil
25 000 lux      journée nuageuse
1500 lux        usine
200 – 500 lux   bureau / cuisine
50 – 200 lux    salon
50 lux          maison de repos
10 lux          1 bougie à 30 cm
1 lux            pleine lune
La lumière et l âge
  La lumière bleue a des effets sur l   horloge biologique :
     présente dans la lumière du jour, elle est filtrée par les
     lunettes, les carreaux des fenêtres,…
    L effet de la lumière diminue avec l âge

       10 ans

       35 ans

       65 ans

       95 ans
Cellules ganglionnaires




Les CG contiennent de la mélanopsine
UNE HORLOGE
Le noyau                          INTERNE
suprachiasmatique reçoit
les informations
lumineuses via la rétine.

L épiphyse sécrète la
mélatonine « hormone
donneuse de temps ».

Elle agit en retour sur le
NSC et à distance, sur
les cellules des organes
et les horloges relais
périphériques
La lumière! Un effet sur les
                          rythmes
Rôle d'une lumière forte le matin : avance de phase
                                    du sommeil




Rôle d'une lumière forte le soir : retard de phase




         Une activité physique soutenue
               joue le même rôle
Il n y a pas que la
lumière naturelle!

Evolution de
l éclairement de
notre planète la nuit:
- en 1970…
- et 35 ans plus tard
Métro- boulot- dodo




Synchroniseur social                              Alternance jour-nuit




                  Horloges hypothalamiques



Rythme des sécrétions     Rythme de la               Rythme des
     glandulaire      température, du cortisol   divisions cellulaires
Régulation du sommeil
            L’adénosine et les peptides
            de sommeil s’accumulent :
            « pression du sommeil »




           L’envie de dormir varie au
           cours des 24h comme une
           sinusoïde
Quand les horloges dysfonctionnent
L’organisation des activités permet
              d’anticiper les fonctions fondamentales de
                                              l’organisme




Ramsey, PNAS 2009                            Scheer, PNAS 2009
REPARTITION MATIN/SOIR
%




            Un caractère génétique
Les besoins de sommeil

Strictement individuels

   •  Court dormeur < 6h

   •  Long dormeur > 9h


   •  Le record : 3h30 de sommeil/nuit
Besoins de sommeil = quantité de sommeil dont on
a besoin pour être en forme le lendemain.
Les expériences de privation de
                       sommeil


              Randy Gardner, un étudiant de
              San Diego âgé de 17 ans s’est
              imposé une privation de sommeil
              dans le cadre d’une auto-
              observation.
              Il est resté éveillé du 28 décembre
              1963 au 8 janvier 1964 soit au
              total 264 heures. William Dément
              l’a suivi au cours de cette de
              expérience.
Un lien avec le poids?
Moins on dort, plus on est gros!
Effet de la privation de sommeil




Leptine:
-  diminue la prise alimentaire, et augmente la dépense énergétique
- diminuée avec la privation de sommeil
Ghréline:
- libérée par les cellules de l'estomac, stimule l'appétit
- Augmente avec la privation de sommeil
                                                             Eve Van Cauter, Sleep Medicine 9 Suppl. 1 (2008)
Sur les défenses immunitaires

 La privation de sommeil chez l' animal et
  chez l'homme entraine une augmentation
  des marqueurs de l'inflammation
  (interleukine et interféron…).
 Ainsi on commence à penser que le
  sommeil aurait un rôle dans la résistance
  à l'infection et à l'inflammation
Rechercher un trouble de
                                       sommeil
                           Troubles de sommeil



        Insomnies                 Hypersomnies                   Parasomnies
•    Dépression             •    Apnées du sommeil          •     Rythmies
•    Anxiété                •    Narcolepsie                •     Somnambulisme
•    SJSR                   •    Hypersomnie idiopathique   •     Terreur nocturne
•    Psychophysiologique    •    Autre                      •     Cauchemar
•    Apnées du sommeil                                      •     Trouble en sommeil
•    Troubles du rythme                                           paradoxal



              Et les douleurs, la toux, des problèmes urinaires…
Evolution de la plainte
        de mauvais sommeil
40
35
30
25
20
15
10
 5
 0
     15-24 25-34 35-44 45-54 55-64   >64
                        Age

               Femmes           Hommes
QU EST-QUE
                                     L INSOMNIE?
                        Mauvais sommeil:
    difficultés d endormissement, éveils dans la nuit, réveil trop
    précoce, sensation de sommeil non reposant

                           Mauvaise journée
    fatigue, difficultés de concentration, troubles de la mémoire,
    irritabilité, sensation physiques désagréables


                            Anxiété
      Str ess
                          Mode de vie
Le rôle de l exercice
                                    physique




L activité physique augmente la température du corps ce qui amplifie
les rythmes biologiques et donc améliore le sommeil
Les insomniaques passent moins
         de temps à l extérieur
Une bonne hygiène du sommeil


•    Dormir selon les besoins mais pas plus,
•    Attention aux siestes trop longues
•    Horaires réguliers
•    Exercice physique la journée
•    Eviter les repas trop copieux le soir
•    Chambre à 18 – 20°
•    Alcool, nicotine, café à éviter!
Syndrome d'apnées du
                           sommeil
                      4 % des hommes et 2% des femmes

–  Ronflement
–  Arrêts respiratoires
–  Prise de poids
   importante
–  Hypertension
–  Retentissement de
   l'insomnie sur la
   qualité de la journée
–  Somnolence diurne
Le syndrome des jambes sans
                               repos
•  non perçu par le patient,
mais souvent associé à
des impatiences
•  plainte du partenaire
•  flexions du pied sur la
jambe,
  éventuellement de la
jambe sur la cuisse
•  Découverte de secousses
répétées au cours de la
nuit d enregistrement du
sommeil
•  Augmente avec l âge
Les cauchemars
  Ce sont des rêves
  angoissants, pénibles,
  s accompagnant de
  tachycardie, de sueurs.
  Au réveil l impression est
  désagréable, dérangeante.
  Certains médicaments
  comme les bêtabloquants
  favorisent les cauchemars
Ce qui doit vous faire consulter un médecin

        Vous avez du mal à vous endormir depuis plusieurs
          mois.

        Vous vous réveillez trop tôt (4, 5 heures du matin)

        Vous avez des sensations désagréables dans les
          jambes et cela vous empêche de vous endormir
          ou cela vous réveille.

        Vous êtes fatigué le matin malgré une nuit
          « normale ».

        Vous avez envie de dormir dans la journée et vous
          devez lutter pour rester actif.

        Votre entourage est gêné par un ronflement et a
           constaté des arrêts de la respiration au cours de
           votre sommeil.

        Votre sommeil est agité. Vous faites des mouvements
           extravagants au cours du sommeil
Merci de votre attention…



 Certains hommes parlent pendant leur
sommeil. Il n'y a guère que les conférenciers
pour parler pendant le sommeil des autres.
                            Alfred Capus

Contenu connexe

Tendances

Jeu CULTURE PRO.pdf
Jeu CULTURE PRO.pdfJeu CULTURE PRO.pdf
Jeu CULTURE PRO.pdf
CIPE
 
Partie 2 organisation du-travail-gestion-du-temps
Partie 2 organisation du-travail-gestion-du-tempsPartie 2 organisation du-travail-gestion-du-temps
Partie 2 organisation du-travail-gestion-du-temps
Koffi KONAN
 
Our oxygénothérapie et nébulisation
Our oxygénothérapie et nébulisationOur oxygénothérapie et nébulisation
Our oxygénothérapie et nébulisation
Soumaya Lazzem
 
Cours nutr artificielle
Cours nutr artificielleCours nutr artificielle
Cours nutr artificielle
lyesfateh
 

Tendances (20)

presentationmemoire.ppt
presentationmemoire.pptpresentationmemoire.ppt
presentationmemoire.ppt
 
Meurin apnée du sommeil chez le cardiaque
Meurin apnée du sommeil chez le cardiaqueMeurin apnée du sommeil chez le cardiaque
Meurin apnée du sommeil chez le cardiaque
 
Odorat cours septembre 2017t
Odorat cours septembre 2017tOdorat cours septembre 2017t
Odorat cours septembre 2017t
 
3.1 -systme_respiratoire
3.1  -systme_respiratoire3.1  -systme_respiratoire
3.1 -systme_respiratoire
 
Exposé sur le sommeil et EEG
Exposé sur le sommeil et EEGExposé sur le sommeil et EEG
Exposé sur le sommeil et EEG
 
Gestion du temps
Gestion du tempsGestion du temps
Gestion du temps
 
Introduction gestion de projet
Introduction gestion de projetIntroduction gestion de projet
Introduction gestion de projet
 
L'intubation trachéale
L'intubation trachéaleL'intubation trachéale
L'intubation trachéale
 
Le nerf facial
Le nerf facialLe nerf facial
Le nerf facial
 
Les otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptxLes otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptx
 
Gestion du temps marcel nizon methodes et outils
Gestion du temps marcel nizon methodes et outils Gestion du temps marcel nizon methodes et outils
Gestion du temps marcel nizon methodes et outils
 
Gestion du temps en 10 slides
Gestion du temps en 10 slidesGestion du temps en 10 slides
Gestion du temps en 10 slides
 
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du SommeilSyndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
 
7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes
 
Jeu CULTURE PRO.pdf
Jeu CULTURE PRO.pdfJeu CULTURE PRO.pdf
Jeu CULTURE PRO.pdf
 
BTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoireBTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoire
 
Partie 2 organisation du-travail-gestion-du-temps
Partie 2 organisation du-travail-gestion-du-tempsPartie 2 organisation du-travail-gestion-du-temps
Partie 2 organisation du-travail-gestion-du-temps
 
La lutte contre le paludisme: " doit-on utiliser le DDT? "
La lutte contre le paludisme: " doit-on utiliser le DDT? "La lutte contre le paludisme: " doit-on utiliser le DDT? "
La lutte contre le paludisme: " doit-on utiliser le DDT? "
 
Our oxygénothérapie et nébulisation
Our oxygénothérapie et nébulisationOur oxygénothérapie et nébulisation
Our oxygénothérapie et nébulisation
 
Cours nutr artificielle
Cours nutr artificielleCours nutr artificielle
Cours nutr artificielle
 

Similaire à Les mécanismes du sommeil 2010.ppt

Expose le sommeil
Expose le sommeilExpose le sommeil
Expose le sommeil
CG-E
 
Physiologie et troubles du sommeil_ Dr Bouchebti .pdf
Physiologie et troubles du sommeil_ Dr Bouchebti .pdfPhysiologie et troubles du sommeil_ Dr Bouchebti .pdf
Physiologie et troubles du sommeil_ Dr Bouchebti .pdf
najwa2053
 

Similaire à Les mécanismes du sommeil 2010.ppt (20)

Les mécanismes du sommeil du-2014
Les mécanismes du sommeil du-2014Les mécanismes du sommeil du-2014
Les mécanismes du sommeil du-2014
 
Présentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisantéPrésentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisanté
 
Présentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeilPrésentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeil
 
Enfin Bien Dormir (1).pdf
Enfin Bien Dormir (1).pdfEnfin Bien Dormir (1).pdf
Enfin Bien Dormir (1).pdf
 
Expose le sommeil
Expose le sommeilExpose le sommeil
Expose le sommeil
 
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeilPour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
 
Le sommeil de la personne agée
Le sommeil de la personne agéeLe sommeil de la personne agée
Le sommeil de la personne agée
 
[GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé
[GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé [GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé
[GUIDE] Vigilance sommeil - Guide prévention et santé
 
Dormir avant, pendant et après la garde
Dormir avant, pendant et après la gardeDormir avant, pendant et après la garde
Dormir avant, pendant et après la garde
 
Les carnets du Sommeil : Comprendre le Sommeil
Les carnets du Sommeil : Comprendre le SommeilLes carnets du Sommeil : Comprendre le Sommeil
Les carnets du Sommeil : Comprendre le Sommeil
 
Clinique de l’insomnie
Clinique de l’insomnieClinique de l’insomnie
Clinique de l’insomnie
 
Les traitements non médicamenteux de l'insomnie
Les traitements non médicamenteux de l'insomnieLes traitements non médicamenteux de l'insomnie
Les traitements non médicamenteux de l'insomnie
 
Le sommeil
Le sommeilLe sommeil
Le sommeil
 
Le sommeil
Le sommeil Le sommeil
Le sommeil
 
Le sommeil - version animée
Le sommeil - version animéeLe sommeil - version animée
Le sommeil - version animée
 
6 sommeil p
6 sommeil p6 sommeil p
6 sommeil p
 
Le Sommeil de la Femme
Le Sommeil de la FemmeLe Sommeil de la Femme
Le Sommeil de la Femme
 
Présentation Silent Nights
Présentation Silent NightsPrésentation Silent Nights
Présentation Silent Nights
 
Physiologie et troubles du sommeil_ Dr Bouchebti .pdf
Physiologie et troubles du sommeil_ Dr Bouchebti .pdfPhysiologie et troubles du sommeil_ Dr Bouchebti .pdf
Physiologie et troubles du sommeil_ Dr Bouchebti .pdf
 
Thérapie comportementale et cognitive
Thérapie comportementale et cognitiveThérapie comportementale et cognitive
Thérapie comportementale et cognitive
 

Plus de RESEAU MORPHEE

Respir@dom - Diaporama (SITE)
Respir@dom - Diaporama (SITE)Respir@dom - Diaporama (SITE)
Respir@dom - Diaporama (SITE)
RESEAU MORPHEE
 

Plus de RESEAU MORPHEE (20)

Troubles de sommeil chez les soigants en France - 2017
Troubles de sommeil chez les soigants en France - 2017Troubles de sommeil chez les soigants en France - 2017
Troubles de sommeil chez les soigants en France - 2017
 
Sommeil ado enquete
Sommeil ado enqueteSommeil ado enquete
Sommeil ado enquete
 
Nouveaux comportements-ado-journée du sommeil 2015
Nouveaux comportements-ado-journée du sommeil 2015Nouveaux comportements-ado-journée du sommeil 2015
Nouveaux comportements-ado-journée du sommeil 2015
 
Insomnie tr rythmes circadiens 050122014
Insomnie tr rythmes circadiens 050122014Insomnie tr rythmes circadiens 050122014
Insomnie tr rythmes circadiens 050122014
 
Neurobiologie de l' insomnie
Neurobiologie de l' insomnieNeurobiologie de l' insomnie
Neurobiologie de l' insomnie
 
Les médicaments de l'insomnie
Les médicaments de l'insomnieLes médicaments de l'insomnie
Les médicaments de l'insomnie
 
Enquete 2013 Sommeil et Environnement réalisé par lNSV et la MGEN
Enquete 2013 Sommeil et Environnement réalisé par lNSV et la MGENEnquete 2013 Sommeil et Environnement réalisé par lNSV et la MGEN
Enquete 2013 Sommeil et Environnement réalisé par lNSV et la MGEN
 
Evolution de la prise en charge des PPC dans les apnées du sommeil
Evolution de la prise en charge des PPC dans les apnées du sommeilEvolution de la prise en charge des PPC dans les apnées du sommeil
Evolution de la prise en charge des PPC dans les apnées du sommeil
 
Sommeil de l'adolescent et les nouveaux médias
Sommeil de l'adolescent et les nouveaux médiasSommeil de l'adolescent et les nouveaux médias
Sommeil de l'adolescent et les nouveaux médias
 
Respir@dom - Présentation site
Respir@dom - Présentation siteRespir@dom - Présentation site
Respir@dom - Présentation site
 
Respir@dom : Un modèle de télésuivi pérenne et reproductible
Respir@dom : Un modèle de télésuivi pérenne et reproductible Respir@dom : Un modèle de télésuivi pérenne et reproductible
Respir@dom : Un modèle de télésuivi pérenne et reproductible
 
Respir@dom : Accompagnement du patient
Respir@dom : Accompagnement du patient Respir@dom : Accompagnement du patient
Respir@dom : Accompagnement du patient
 
Respir@dom: Prestataire de santé: un nouveau métier avec les nouvelles techno...
Respir@dom: Prestataire de santé: un nouveau métier avec les nouvelles techno...Respir@dom: Prestataire de santé: un nouveau métier avec les nouvelles techno...
Respir@dom: Prestataire de santé: un nouveau métier avec les nouvelles techno...
 
Respir@dom: un flux sécurisé des données.
Respir@dom: un flux sécurisé des données.Respir@dom: un flux sécurisé des données.
Respir@dom: un flux sécurisé des données.
 
Respir@dom: Coût médico-économique du SAS
Respir@dom: Coût médico-économique du SASRespir@dom: Coût médico-économique du SAS
Respir@dom: Coût médico-économique du SAS
 
RESPIR@DOM à l'Antel
RESPIR@DOM à l'Antel RESPIR@DOM à l'Antel
RESPIR@DOM à l'Antel
 
Respir@dom - Diaporama (SITE)
Respir@dom - Diaporama (SITE)Respir@dom - Diaporama (SITE)
Respir@dom - Diaporama (SITE)
 
Respir@dom - Présentation du projet
Respir@dom - Présentation du projetRespir@dom - Présentation du projet
Respir@dom - Présentation du projet
 
Sas2
Sas2Sas2
Sas2
 
SAS
SASSAS
SAS
 

Les mécanismes du sommeil 2010.ppt

  • 1. Les mécanismes du sommeil Sylvie Royant-Parola Réseau Morphée www.reseau-morphee.fr Docteur Sylvie ROYANT-PAROLA www.reseau-morphee.fr Tous droits réservés
  • 2. A 75 ans On a passé 25 ans à dormir et 5 ans à rêver!
  • 3. Déroulement d'une nuit de sommeil (hypnogramme) veille 1er cycle 2e cycle 3e cycle 4e cycle Sommeil paradoxal "REM" I léger II Sommeil lent III profond IV 23 h 0h 1h 2h 3h 4h 5h 6h 7h Temps
  • 5. EVOLUTION DU SOMMEIL AVEC L'AGE
  • 6. Sommeil et âge 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 10 20 30 40 50 60 70 80 Age Nombre d'éveils après l'endormissement
  • 7. Evolution de la sieste avec l'âge 14 12 10 8 6 4 2 0 20 30 40 50 60 70 Nombre moyen de siestes sur une période de 8 semaines
  • 9. Les expériences hors du temps •  Il existe bien un rythme qui persiste •  Sa rythmicité est le plus souvent supérieure à 24h •  Une remise à l’heure journalière est donc nécessaire
  • 10. Le cycle lumière-obscurité Un rythme de 24h sur lequel nos rythmes endogènes doivent se caler pour respecter la vie sociale
  • 11. L importance de la lumière Le soleil est un médicament à user avec discernement (U.V.) mais la lumière améliore le moral! Bain de soleil à Saint- Pétersbourg au bord de la Neva Ou ailleurs!
  • 12. L exposition à la lumière 100 000 lux midi au soleil 25 000 lux journée nuageuse 1500 lux usine 200 – 500 lux bureau / cuisine 50 – 200 lux salon 50 lux maison de repos 10 lux 1 bougie à 30 cm 1 lux pleine lune
  • 13. La lumière et l âge   La lumière bleue a des effets sur l horloge biologique : présente dans la lumière du jour, elle est filtrée par les lunettes, les carreaux des fenêtres,…   L effet de la lumière diminue avec l âge   10 ans   35 ans   65 ans   95 ans
  • 14. Cellules ganglionnaires Les CG contiennent de la mélanopsine
  • 15. UNE HORLOGE Le noyau INTERNE suprachiasmatique reçoit les informations lumineuses via la rétine. L épiphyse sécrète la mélatonine « hormone donneuse de temps ». Elle agit en retour sur le NSC et à distance, sur les cellules des organes et les horloges relais périphériques
  • 16. La lumière! Un effet sur les rythmes Rôle d'une lumière forte le matin : avance de phase du sommeil Rôle d'une lumière forte le soir : retard de phase Une activité physique soutenue joue le même rôle
  • 17. Il n y a pas que la lumière naturelle! Evolution de l éclairement de notre planète la nuit: - en 1970… - et 35 ans plus tard
  • 18. Métro- boulot- dodo Synchroniseur social Alternance jour-nuit Horloges hypothalamiques Rythme des sécrétions Rythme de la Rythme des glandulaire température, du cortisol divisions cellulaires
  • 19. Régulation du sommeil L’adénosine et les peptides de sommeil s’accumulent : « pression du sommeil » L’envie de dormir varie au cours des 24h comme une sinusoïde
  • 20. Quand les horloges dysfonctionnent
  • 21. L’organisation des activités permet d’anticiper les fonctions fondamentales de l’organisme Ramsey, PNAS 2009 Scheer, PNAS 2009
  • 22.
  • 23. REPARTITION MATIN/SOIR % Un caractère génétique
  • 24. Les besoins de sommeil Strictement individuels •  Court dormeur < 6h •  Long dormeur > 9h •  Le record : 3h30 de sommeil/nuit Besoins de sommeil = quantité de sommeil dont on a besoin pour être en forme le lendemain.
  • 25. Les expériences de privation de sommeil Randy Gardner, un étudiant de San Diego âgé de 17 ans s’est imposé une privation de sommeil dans le cadre d’une auto- observation. Il est resté éveillé du 28 décembre 1963 au 8 janvier 1964 soit au total 264 heures. William Dément l’a suivi au cours de cette de expérience.
  • 26. Un lien avec le poids? Moins on dort, plus on est gros!
  • 27. Effet de la privation de sommeil Leptine: -  diminue la prise alimentaire, et augmente la dépense énergétique - diminuée avec la privation de sommeil Ghréline: - libérée par les cellules de l'estomac, stimule l'appétit - Augmente avec la privation de sommeil Eve Van Cauter, Sleep Medicine 9 Suppl. 1 (2008)
  • 28. Sur les défenses immunitaires  La privation de sommeil chez l' animal et chez l'homme entraine une augmentation des marqueurs de l'inflammation (interleukine et interféron…).  Ainsi on commence à penser que le sommeil aurait un rôle dans la résistance à l'infection et à l'inflammation
  • 29. Rechercher un trouble de sommeil Troubles de sommeil Insomnies Hypersomnies Parasomnies •  Dépression •  Apnées du sommeil •  Rythmies •  Anxiété •  Narcolepsie •  Somnambulisme •  SJSR •  Hypersomnie idiopathique •  Terreur nocturne •  Psychophysiologique •  Autre •  Cauchemar •  Apnées du sommeil •  Trouble en sommeil •  Troubles du rythme paradoxal Et les douleurs, la toux, des problèmes urinaires…
  • 30. Evolution de la plainte de mauvais sommeil 40 35 30 25 20 15 10 5 0 15-24 25-34 35-44 45-54 55-64 >64 Age Femmes Hommes
  • 31. QU EST-QUE L INSOMNIE? Mauvais sommeil:   difficultés d endormissement, éveils dans la nuit, réveil trop précoce, sensation de sommeil non reposant Mauvaise journée   fatigue, difficultés de concentration, troubles de la mémoire, irritabilité, sensation physiques désagréables Anxiété Str ess Mode de vie
  • 32. Le rôle de l exercice physique L activité physique augmente la température du corps ce qui amplifie les rythmes biologiques et donc améliore le sommeil
  • 33. Les insomniaques passent moins de temps à l extérieur
  • 34. Une bonne hygiène du sommeil •  Dormir selon les besoins mais pas plus, •  Attention aux siestes trop longues •  Horaires réguliers •  Exercice physique la journée •  Eviter les repas trop copieux le soir •  Chambre à 18 – 20° •  Alcool, nicotine, café à éviter!
  • 35. Syndrome d'apnées du sommeil 4 % des hommes et 2% des femmes –  Ronflement –  Arrêts respiratoires –  Prise de poids importante –  Hypertension –  Retentissement de l'insomnie sur la qualité de la journée –  Somnolence diurne
  • 36. Le syndrome des jambes sans repos •  non perçu par le patient, mais souvent associé à des impatiences •  plainte du partenaire •  flexions du pied sur la jambe,  éventuellement de la jambe sur la cuisse •  Découverte de secousses répétées au cours de la nuit d enregistrement du sommeil •  Augmente avec l âge
  • 37. Les cauchemars Ce sont des rêves angoissants, pénibles, s accompagnant de tachycardie, de sueurs. Au réveil l impression est désagréable, dérangeante. Certains médicaments comme les bêtabloquants favorisent les cauchemars
  • 38. Ce qui doit vous faire consulter un médecin Vous avez du mal à vous endormir depuis plusieurs mois. Vous vous réveillez trop tôt (4, 5 heures du matin) Vous avez des sensations désagréables dans les jambes et cela vous empêche de vous endormir ou cela vous réveille. Vous êtes fatigué le matin malgré une nuit « normale ». Vous avez envie de dormir dans la journée et vous devez lutter pour rester actif. Votre entourage est gêné par un ronflement et a constaté des arrêts de la respiration au cours de votre sommeil. Votre sommeil est agité. Vous faites des mouvements extravagants au cours du sommeil
  • 39. Merci de votre attention… Certains hommes parlent pendant leur sommeil. Il n'y a guère que les conférenciers pour parler pendant le sommeil des autres. Alfred Capus