SlideShare une entreprise Scribd logo
LES

ASSURANCES

EN

ALGERIE
PAR LES CHIFFRES

1

Hamid HAMADOUCHE
L’industrie des assurances en Algérie

Chiffres du marché
•Production & Indemnisations
d’assurance

•Représentation
•Marge

des engagements règlementés

de solvabilité

2

•Marge
L’INDUSTRIE DES ASSURANCES EN ALGÉRIE

3

Production & Indemnisations
PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE
ASSURANCES DE DOMMAGES
Exercice 2011
(U = Millions de DA)
PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE
ASSURANCES DE DOMMAGES
Exercice 2012
(U = Millions de DA)
PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE
ASSURANCES DE PERSONNES
Exercice 2011
(U = Millions de DA)
PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE
ASSURANCES DE PERSONNES
Exercice 2012
(U = Millions de DA)
STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ PAR BRANCHES
ASSURANCES DE DOMMAGES
Exercice 2011
(U = %)
STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ PAR BRANCHES
ASSURANCES DE DOMMAGES
Exercice 2012
(U = %)
STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ

Exercice 2010
Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
(U = Millions de DA) & (U = %)
STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ

Exercice 2011
Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
(U = Millions de DA) & (U = %)
STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ

Exercice 2012
Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
(U = Millions de DA) & (U = %)
EVOLUTION DES PARTS DE MARCHE
SECTEUR PRIVE VS SECTEUR PUBLIC
2011
EVOLUTION DES PARTS DE MARCHE
SECTEUR PRIVE VS SECTEUR PUBLIC
2012
EVOLUTION DES PARTS DE MARCHE
SECTEUR PRIVE VS SECTEUR PUBLIC
INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE
ASSURANCES DE DOMMAGES
Exercice 2011
(U = Millions de DA)
INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE
ASSURANCES DE DOMMAGES
Exercice 2012
(U = Millions de DA)
INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE
ASSURANCES DE PERSONNES
Exercice 2011
(U = Millions de DA)
INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE
ASSURANCES DE PERSONNES
Exercice 2012
(U = Millions de DA)
STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR BRANCHE
ASSURANCES DE DOMMAGES
Exercice 2011
STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR BRANCHE
ASSURANCES DE DOMMAGES
Exercice 2012
(U = %)
STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ
Exercice 2011
Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
(U = Millions de DA) & (U = %)
STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ
Exercice 2012
Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
(U = Millions de DA) & (U = %)
COMPARAISON AU NIVEAU MARCHE
ASSURANCES DE DOMMAGES
PRODUCTION VERSUS INDEMNISATION

24

EXERCICE 2011
COMPARAISON AU NIVEAU MARCHE
ASSURANCES DE DOMMAGES
PRODUCTION VERSUS INDEMNISATION

25

EXERCICE 2012
CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE
ASSURANCES DE DOMMAGES
AU 30/09/2013
CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE
ASSURANCES DE PERSONNES
AU 30/09/2013
CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE
ASSURANCES DE DOMMAGES
AU 30/09/2013
CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE
ASSURANCES DE PERSONNES
AU 30/09/2013
CHIFFRES D’AFFAIRES DU MARCHÉ
AU 30/09/2013

Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ
AU 30/09/2013
Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
CHIFFRES D’AFFAIRES DU MARCHÉ
PREVISIONS DE CLOTURE AU 31/12/2013

Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
33

Marge d’Assurance
COUVERTURE DES CHARGES DE GESTION
PAR LA MARGE D’ASSURANCE
L’industrie des assurances en Algérie

Représentation

35

des Engagements Réglementés
REPRÉSENTATION DES ENGAGEMENTS RÉGLEMENTÉS
L’industrie des assurances en Algérie

37

Marge de solvabilité
EVOLUTION DE LA MARGE DE SOLVABILITE DU MARCHE
Exercice 2008

Exercice 2009

Exercice 2010

Exercice 2011

Exercice 2012

Marge de

56.715

71.203

80.791

97.255

102.399

solvabilité

Millions de DA.

Millions de DA.

Millions de DA.

Millions de DA.

Millions de DA.

78% soit 5 fois

87% soit 6 fois

92% soit 6 fois

107% soit 7 fois

105% soit 7 fois

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

15%.

15%.

15%.

15%.

15%.

rapport

130% soit 7 fois

139% soit 7 fois

148% soit 7 fois

159% soit 8 fois

103% soit 5 fois

aux primes

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

le minimum
réglementaire exigé
qui est de

20%.

20%.

20%.

20%.

20%.

 

Par
rapport
aux dettes
techniques

Par

(TTC nettes
d’annulation
et de
réassurance)

38
EVOLUTION DE LA MARGE DE SOLVABILITE
AU NIVEAU MARCHE
ENVIRONNEMENT D’UNE SOCIETE D’ASSURANCE
EN ALGERIE

40

Profitabilité De l’Assurance
PROFITABILITÉ DE L’ASSURANCE

La profitabilité des affaires peut être mesurée, de manière non
exhaustive, par trois critères ou grandeurs représentés par :
•le  rendement des capitaux propres  (ou  rentabilité  des  fonds 
propres
propres) ou Return on Equity (ROE);
•la qualité de la souscription; 
souscription

41

•le ratio combiné
PROFITABILITÉ DES AFFAIRES

rendement des capitaux propres
(ou rentabilité des fonds propres) ou Return on Equity (ROE) 

• Souvent  considéré  comme  l'un  des  plus  importants  parmi  les  ratios 
financiers  usités,  Il  permet  de  mesurer  la  capacité  d'une  entreprise  à 
capacité
générer des profits  à  partir  de  ses  capitaux propres nets  (capitaux 
profits
moins dettes) 
• Cette  grandeur  permet  de  voir  comment  une  entreprise  génère  de  la 
génère
croissance avec chaque dinar investi.
croissance
investi
• Comme beaucoup de ratios financiers, le ROE ne prend son sens que 
lorsque l'on souhaite comparer des entreprises d'un même secteur.
secteur
PROFITABILITÉ DES AFFAIRES
RENTABILITE DES FONDS PROPRES
PROFITABILITÉ DES AFFAIRES

La qualité de la souscription se mesure par la marge nette qui
est déterminée en divisant le bénéfice net par le chiffre d’affaires
PROFITABILITÉ DES AFFAIRES
QUALITE DE LA SOUSCRIPTION : MARGE NETTE
RATIO COMBINÉ

Le Ratio Combiné est une mesure de l'efficacité de la gestion des
sociétés d'assurance.
On appelle Ratio Combiné, le rapport de la somme des frais de gestion et du
Combiné
coût des sinistres sur le total des primes encaissées par une compagnie
d'assurance.
Un ratio supérieur à 100 % ne permet pas à la compagnie d'assurance de
réaliser un profit, sauf si les produits financiers (dividendes, intérêts, loyers et
plus-values) viennent plus que compenser l'insuffisance des primes par rapport
aux coûts d'assurance.
PROFITABILITÉ DES AFFAIRES
EFFICACITE DE LA GESTION : RATIO COMBINÉ
ENVIRONNEMENT D’UNE SOCIETE D’ASSURANCE
EN ALGERIE

Assurances :

48

développement économique et social
ASSURANCES : DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

Deux indicateurs, en relation avec le secteur de l’assurance,
sont, principalement, usités pour la mesure, au niveau macro
économique, du niveau de développement économique et
social du pays :
•Le taux de pénétration

49

•La densité d’assurance
ASSURANCES : DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL
TAUX DE PENETRATION DE L’ASSURANCE
La contribution du secteur des assurances à la formation du Produit Intérieur Brut (PIB) se
mesure par un indicateur appelé Taux De Pénétration De L’assurance.
Cet indicateur fait référence au volume de primes, réalisé au niveau marché, rapporté au
Produit Intérieur Brut. Il reflète, ainsi, la part du chiffre d’affaires de l’assurance dans
l’ensemble des ressources (richesses) produites au niveau national.
En Algérie, la part des assurances dans le PIB se situe à 0,7%, en 2011, 0,73%, en 2010
contre 0,78%, en 2009 et 0,62%, en 2008.
A titre de comparaison, ce taux était de :
•1,82%, en Tunisie,
•0,64%, en Égypte,
•9,15% ,en France,
•10,8%, au Japon
NB: le PIB croit, compte tenu du poids relatif des recettes pétrolières, plus vite que l’assurance.
TAUX DE PENETRATION
ASSURANCE & DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

DENSITE D’ASSURANCE
La densité d’assurance indique le niveau des dépenses consacrées, dans leur budget,
par les ménages et les entreprises à l’assurance.
Autrement dit, combien d’argent un habitant consacre à son besoin de protection en
assurance.
•

Dans les pays industrialisés, la densité d’assurance est comprise entre 1.200 et
2.400 US$, par habitant.

•

Dans les pays en voie de développement, la moyenne est de 100 $ par habitant.

En Algérie, la densité d’assurance est de :
•

1.957 DA, en 2008 soit l’équivalent de 25 US $

•

2.203 DA, en 2009 soit l’équivalent de 28 US $

•

2.270 DA, en 2010 soit l’équivalent de 31,5 US $

•

2.373 DA, en 2011 soit l’équivalent de 33 US $
DENSITE D’ASSURANCE EN DINARS ALGERIENS
DENSITE D’ASSURANCE EN US $
DENSITE D’ASSURANCE EN US $
2011

Contenu connexe

Tendances

Slide l'assurance la gestion des produit assurance
Slide l'assurance la gestion des produit assuranceSlide l'assurance la gestion des produit assurance
Slide l'assurance la gestion des produit assurance
Mhaidi Marouane
 
Ethique et statistique en assurance : le cas du tarif unisexe
Ethique et statistique en assurance : le cas du tarif unisexeEthique et statistique en assurance : le cas du tarif unisexe
Ethique et statistique en assurance : le cas du tarif unisexe
R&A - Risk & Analysis
 
Les assurances professionnelles
Les assurances professionnellesLes assurances professionnelles
Les assurances professionnelles
Needeo
 
Présentation assurances
Présentation assurancesPrésentation assurances
Présentation assurances
SamuelFontenit
 
Le b a ba de l'assurance n 02
Le b a ba de l'assurance n 02Le b a ba de l'assurance n 02
Le b a ba de l'assurance n 02
amrane azzar
 
Assurance credit pour le site
Assurance credit pour le siteAssurance credit pour le site
Assurance credit pour le site
FSARE
 
Assurance 2 (1)
Assurance 2 (1)Assurance 2 (1)
Assurance 2 (1)
Marieme Bernoune
 
PréSentation Marché & Caat2012
PréSentation Marché & Caat2012PréSentation Marché & Caat2012
PréSentation Marché & Caat2012
Hamid HAMADOUCHE
 
Predica de 1986 à 2011 : de pionner à leader de la bancassurance
Predica de 1986 à 2011 : de pionner à leader de la bancassurancePredica de 1986 à 2011 : de pionner à leader de la bancassurance
Predica de 1986 à 2011 : de pionner à leader de la bancassurance
Crédit Agricole Assurances
 
Rapport de-stage-axa
Rapport de-stage-axaRapport de-stage-axa
Rapport de-stage-axa
Naoufal Meknasy
 
Assurance notions de base IMA 2011
Assurance notions de base IMA 2011Assurance notions de base IMA 2011
Assurance notions de base IMA 2011
PELTIER Claire
 
Presentation powerpoint des métiers de l'assurance
Presentation powerpoint des métiers de l'assurancePresentation powerpoint des métiers de l'assurance
Presentation powerpoint des métiers de l'assurance
Captaintonip
 
SOCIETE GENERALE INSURANCE
SOCIETE GENERALE INSURANCESOCIETE GENERALE INSURANCE
SOCIETE GENERALE INSURANCE
Benoit Kahn
 
Rapport de stage assurance ASCOBA
Rapport de stage assurance ASCOBA Rapport de stage assurance ASCOBA
Rapport de stage assurance ASCOBA
Taoufik IGRI
 
Rapport de stage assurance automobile au Maroc
Rapport de stage assurance automobile au Maroc Rapport de stage assurance automobile au Maroc
Rapport de stage assurance automobile au Maroc
Mohamed Amine
 
Pp t ass crédit
Pp t ass créditPp t ass crédit
Pp t ass crédit
Badr Hakam
 
02 la gestion des produits d'assurance (2011)
02   la gestion des produits d'assurance (2011)02   la gestion des produits d'assurance (2011)
02 la gestion des produits d'assurance (2011)
lionelmachado
 
Assurance prêt hypothécaire et autres....
Assurance prêt hypothécaire et autres....Assurance prêt hypothécaire et autres....
Assurance prêt hypothécaire et autres....
Sylvie Spattz
 
Assurance takaful - Panorama des modèles
Assurance takaful   - Panorama des modèles Assurance takaful   - Panorama des modèles
Assurance takaful - Panorama des modèles
Yassine El Hassani
 

Tendances (19)

Slide l'assurance la gestion des produit assurance
Slide l'assurance la gestion des produit assuranceSlide l'assurance la gestion des produit assurance
Slide l'assurance la gestion des produit assurance
 
Ethique et statistique en assurance : le cas du tarif unisexe
Ethique et statistique en assurance : le cas du tarif unisexeEthique et statistique en assurance : le cas du tarif unisexe
Ethique et statistique en assurance : le cas du tarif unisexe
 
Les assurances professionnelles
Les assurances professionnellesLes assurances professionnelles
Les assurances professionnelles
 
Présentation assurances
Présentation assurancesPrésentation assurances
Présentation assurances
 
Le b a ba de l'assurance n 02
Le b a ba de l'assurance n 02Le b a ba de l'assurance n 02
Le b a ba de l'assurance n 02
 
Assurance credit pour le site
Assurance credit pour le siteAssurance credit pour le site
Assurance credit pour le site
 
Assurance 2 (1)
Assurance 2 (1)Assurance 2 (1)
Assurance 2 (1)
 
PréSentation Marché & Caat2012
PréSentation Marché & Caat2012PréSentation Marché & Caat2012
PréSentation Marché & Caat2012
 
Predica de 1986 à 2011 : de pionner à leader de la bancassurance
Predica de 1986 à 2011 : de pionner à leader de la bancassurancePredica de 1986 à 2011 : de pionner à leader de la bancassurance
Predica de 1986 à 2011 : de pionner à leader de la bancassurance
 
Rapport de-stage-axa
Rapport de-stage-axaRapport de-stage-axa
Rapport de-stage-axa
 
Assurance notions de base IMA 2011
Assurance notions de base IMA 2011Assurance notions de base IMA 2011
Assurance notions de base IMA 2011
 
Presentation powerpoint des métiers de l'assurance
Presentation powerpoint des métiers de l'assurancePresentation powerpoint des métiers de l'assurance
Presentation powerpoint des métiers de l'assurance
 
SOCIETE GENERALE INSURANCE
SOCIETE GENERALE INSURANCESOCIETE GENERALE INSURANCE
SOCIETE GENERALE INSURANCE
 
Rapport de stage assurance ASCOBA
Rapport de stage assurance ASCOBA Rapport de stage assurance ASCOBA
Rapport de stage assurance ASCOBA
 
Rapport de stage assurance automobile au Maroc
Rapport de stage assurance automobile au Maroc Rapport de stage assurance automobile au Maroc
Rapport de stage assurance automobile au Maroc
 
Pp t ass crédit
Pp t ass créditPp t ass crédit
Pp t ass crédit
 
02 la gestion des produits d'assurance (2011)
02   la gestion des produits d'assurance (2011)02   la gestion des produits d'assurance (2011)
02 la gestion des produits d'assurance (2011)
 
Assurance prêt hypothécaire et autres....
Assurance prêt hypothécaire et autres....Assurance prêt hypothécaire et autres....
Assurance prêt hypothécaire et autres....
 
Assurance takaful - Panorama des modèles
Assurance takaful   - Panorama des modèles Assurance takaful   - Panorama des modèles
Assurance takaful - Panorama des modèles
 

En vedette

reglement interieur
reglement interieurreglement interieur
reglement interieur
acolyance
 
Lecture Managériale du Bilan Comptable - 2 Mars 2011 - Le Rustique Alger
Lecture Managériale du Bilan Comptable - 2 Mars 2011 - Le Rustique AlgerLecture Managériale du Bilan Comptable - 2 Mars 2011 - Le Rustique Alger
Lecture Managériale du Bilan Comptable - 2 Mars 2011 - Le Rustique Alger
CJD ALGERIE
 
Les Gagnants de la Crise - Louai Djaffer - Octobre 2017
Les Gagnants de la Crise - Louai Djaffer - Octobre 2017Les Gagnants de la Crise - Louai Djaffer - Octobre 2017
Les Gagnants de la Crise - Louai Djaffer - Octobre 2017
CJD ALGERIE
 
L'organisation de la fonction paie dans une entreprise (Part. 2).
L'organisation de la fonction paie dans une entreprise (Part. 2).L'organisation de la fonction paie dans une entreprise (Part. 2).
L'organisation de la fonction paie dans une entreprise (Part. 2).
Médiation & Capital Humain
 
Travaux de fin d exe ter- tsge
Travaux de fin d exe  ter- tsgeTravaux de fin d exe  ter- tsge
Travaux de fin d exe ter- tsge
Samad Oulasri
 
03 sujet electrobike tcin design
03 sujet electrobike tcin design03 sujet electrobike tcin design
03 sujet electrobike tcin design
OULAAJEB YOUSSEF
 
Chefs d’entreprise : Comment optimiser sa situation fiscale & socia...
Chefs d’entreprise : Comment optimiser sa situation fiscale & socia...Chefs d’entreprise : Comment optimiser sa situation fiscale & socia...
Chefs d’entreprise : Comment optimiser sa situation fiscale & socia...
CJD ALGERIE
 
LE LICENCIEMENTASPECTS JURIDIQUE ET PRATIQUES EN ALGERIE
LE LICENCIEMENTASPECTS JURIDIQUE ET PRATIQUES EN ALGERIELE LICENCIEMENTASPECTS JURIDIQUE ET PRATIQUES EN ALGERIE
LE LICENCIEMENTASPECTS JURIDIQUE ET PRATIQUES EN ALGERIE
Abdelhak ZAIM
 
Déterminants au maintien de la fonction paie en entreprise (Part. 1).
Déterminants au maintien de la fonction paie en entreprise (Part. 1).Déterminants au maintien de la fonction paie en entreprise (Part. 1).
Déterminants au maintien de la fonction paie en entreprise (Part. 1).
Médiation & Capital Humain
 
Exercice corrige-sur-la-fonction-offre
Exercice corrige-sur-la-fonction-offreExercice corrige-sur-la-fonction-offre
Exercice corrige-sur-la-fonction-offre
Achraf Ourti
 
Couverture Sociale des Non Salariés Algérie - CASNOS
Couverture Sociale des Non Salariés Algérie - CASNOSCouverture Sociale des Non Salariés Algérie - CASNOS
Couverture Sociale des Non Salariés Algérie - CASNOS
CJD ALGERIE
 
Formation atelier rédaction de contrat
Formation atelier  rédaction de contrat Formation atelier  rédaction de contrat
Formation atelier rédaction de contrat
Abdelhak ZAIM
 
Cours d'assurances sociales CNAS/CNR ALGERIE
Cours d'assurances sociales CNAS/CNR ALGERIECours d'assurances sociales CNAS/CNR ALGERIE
Cours d'assurances sociales CNAS/CNR ALGERIE
Abdelhak ZAIM
 
la retraite en Algérie, version 2017
la retraite en Algérie, version 2017la retraite en Algérie, version 2017
la retraite en Algérie, version 2017
Abdelhak ZAIM
 
Quelques remarques sur le projet de code de travail algérien version de juill...
Quelques remarques sur le projet de code de travail algérien version de juill...Quelques remarques sur le projet de code de travail algérien version de juill...
Quelques remarques sur le projet de code de travail algérien version de juill...
Abdelhak ZAIM
 
Le Licenciement
Le LicenciementLe Licenciement
Le Licenciement
CJD ALGERIE
 
Formation temps de travail Algerie
Formation temps de travail AlgerieFormation temps de travail Algerie
Formation temps de travail Algerie
Abdelhak ZAIM
 
peut-on prévoir les modalités de fin de la relation de travail dés sa conclus...
peut-on prévoir les modalités de fin de la relation de travail dés sa conclus...peut-on prévoir les modalités de fin de la relation de travail dés sa conclus...
peut-on prévoir les modalités de fin de la relation de travail dés sa conclus...
Abdelhak ZAIM
 

En vedette (20)

reglement interieur
reglement interieurreglement interieur
reglement interieur
 
Lecture Managériale du Bilan Comptable - 2 Mars 2011 - Le Rustique Alger
Lecture Managériale du Bilan Comptable - 2 Mars 2011 - Le Rustique AlgerLecture Managériale du Bilan Comptable - 2 Mars 2011 - Le Rustique Alger
Lecture Managériale du Bilan Comptable - 2 Mars 2011 - Le Rustique Alger
 
Budget exercices
Budget exercicesBudget exercices
Budget exercices
 
Les Gagnants de la Crise - Louai Djaffer - Octobre 2017
Les Gagnants de la Crise - Louai Djaffer - Octobre 2017Les Gagnants de la Crise - Louai Djaffer - Octobre 2017
Les Gagnants de la Crise - Louai Djaffer - Octobre 2017
 
L'organisation de la fonction paie dans une entreprise (Part. 2).
L'organisation de la fonction paie dans une entreprise (Part. 2).L'organisation de la fonction paie dans une entreprise (Part. 2).
L'organisation de la fonction paie dans une entreprise (Part. 2).
 
Fiscalite part 1
Fiscalite part 1Fiscalite part 1
Fiscalite part 1
 
Travaux de fin d exe ter- tsge
Travaux de fin d exe  ter- tsgeTravaux de fin d exe  ter- tsge
Travaux de fin d exe ter- tsge
 
03 sujet electrobike tcin design
03 sujet electrobike tcin design03 sujet electrobike tcin design
03 sujet electrobike tcin design
 
Chefs d’entreprise : Comment optimiser sa situation fiscale & socia...
Chefs d’entreprise : Comment optimiser sa situation fiscale & socia...Chefs d’entreprise : Comment optimiser sa situation fiscale & socia...
Chefs d’entreprise : Comment optimiser sa situation fiscale & socia...
 
LE LICENCIEMENTASPECTS JURIDIQUE ET PRATIQUES EN ALGERIE
LE LICENCIEMENTASPECTS JURIDIQUE ET PRATIQUES EN ALGERIELE LICENCIEMENTASPECTS JURIDIQUE ET PRATIQUES EN ALGERIE
LE LICENCIEMENTASPECTS JURIDIQUE ET PRATIQUES EN ALGERIE
 
Déterminants au maintien de la fonction paie en entreprise (Part. 1).
Déterminants au maintien de la fonction paie en entreprise (Part. 1).Déterminants au maintien de la fonction paie en entreprise (Part. 1).
Déterminants au maintien de la fonction paie en entreprise (Part. 1).
 
Exercice corrige-sur-la-fonction-offre
Exercice corrige-sur-la-fonction-offreExercice corrige-sur-la-fonction-offre
Exercice corrige-sur-la-fonction-offre
 
Couverture Sociale des Non Salariés Algérie - CASNOS
Couverture Sociale des Non Salariés Algérie - CASNOSCouverture Sociale des Non Salariés Algérie - CASNOS
Couverture Sociale des Non Salariés Algérie - CASNOS
 
Formation atelier rédaction de contrat
Formation atelier  rédaction de contrat Formation atelier  rédaction de contrat
Formation atelier rédaction de contrat
 
Cours d'assurances sociales CNAS/CNR ALGERIE
Cours d'assurances sociales CNAS/CNR ALGERIECours d'assurances sociales CNAS/CNR ALGERIE
Cours d'assurances sociales CNAS/CNR ALGERIE
 
la retraite en Algérie, version 2017
la retraite en Algérie, version 2017la retraite en Algérie, version 2017
la retraite en Algérie, version 2017
 
Quelques remarques sur le projet de code de travail algérien version de juill...
Quelques remarques sur le projet de code de travail algérien version de juill...Quelques remarques sur le projet de code de travail algérien version de juill...
Quelques remarques sur le projet de code de travail algérien version de juill...
 
Le Licenciement
Le LicenciementLe Licenciement
Le Licenciement
 
Formation temps de travail Algerie
Formation temps de travail AlgerieFormation temps de travail Algerie
Formation temps de travail Algerie
 
peut-on prévoir les modalités de fin de la relation de travail dés sa conclus...
peut-on prévoir les modalités de fin de la relation de travail dés sa conclus...peut-on prévoir les modalités de fin de la relation de travail dés sa conclus...
peut-on prévoir les modalités de fin de la relation de travail dés sa conclus...
 

Similaire à Les assurances en algérie par les chiffres

Rôles de l'assurance en algérie
Rôles de l'assurance en algérieRôles de l'assurance en algérie
Rôles de l'assurance en algérie
Hamid HAMADOUCHE
 
Présentation du Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGAR)
Présentation du Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGAR)Présentation du Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGAR)
Présentation du Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGAR)
OUADA Yazid
 
Pacte de responsabilité : les 25 engagements du Medef
Pacte de responsabilité : les 25 engagements du MedefPacte de responsabilité : les 25 engagements du Medef
Pacte de responsabilité : les 25 engagements du Medef
MEDEF - Mouvement des Entreprises de France
 
COVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
COVID-19 | Introduction à l'assurance créditCOVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
COVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
Sherbrooke Innopole
 
[FRANCE] Polices d'assurances en entreprises : les bonnes pratiques pour mait...
[FRANCE] Polices d'assurances en entreprises : les bonnes pratiques pour mait...[FRANCE] Polices d'assurances en entreprises : les bonnes pratiques pour mait...
[FRANCE] Polices d'assurances en entreprises : les bonnes pratiques pour mait...
LEYTON
 
Proposition 8 - repenser pour les tns ce qui relève de l’assurance et de la s...
Proposition 8 - repenser pour les tns ce qui relève de l’assurance et de la s...Proposition 8 - repenser pour les tns ce qui relève de l’assurance et de la s...
Proposition 8 - repenser pour les tns ce qui relève de l’assurance et de la s...
Institut Protection Sociale
 
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur
 
Impact technique de la mutualisation de branche
Impact technique de la mutualisation de brancheImpact technique de la mutualisation de branche
Impact technique de la mutualisation de branche
Société Tripalio
 
Defensepoussins argumentaire ae
Defensepoussins argumentaire aeDefensepoussins argumentaire ae
Defensepoussins argumentaire ae
ouvre-la. com
 
Defensepoussins argumentaireae-2013
Defensepoussins argumentaireae-2013Defensepoussins argumentaireae-2013
Defensepoussins argumentaireae-2013
Frederic Lossignol
 
Rapport annuel AAA 2018
Rapport annuel AAA 2018Rapport annuel AAA 2018
Rapport annuel AAA 2018
Paperjam_redaction
 
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance Courtage
 
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance Courtage
 
Revue assurance 07
Revue assurance 07Revue assurance 07
Revue assurance 07
amrane azzar
 
Ey barometre-du-capital-risque-france-fev-2014
Ey barometre-du-capital-risque-france-fev-2014Ey barometre-du-capital-risque-france-fev-2014
Ey barometre-du-capital-risque-france-fev-2014
Franck Sebag
 
Evaluer entreprise. diagnostic expertise financier
Evaluer entreprise. diagnostic expertise financierEvaluer entreprise. diagnostic expertise financier
Evaluer entreprise. diagnostic expertise financier
Nour-eddine FN
 
L'Assurance chômage en 2012 : rapport d'activité
L'Assurance chômage en 2012 : rapport d'activitéL'Assurance chômage en 2012 : rapport d'activité
L'Assurance chômage en 2012 : rapport d'activité
Unédic
 
smaex
smaexsmaex
smaex
hmznjb
 
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscaleCoût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
Fadel.Xpert
 

Similaire à Les assurances en algérie par les chiffres (20)

Rôles de l'assurance en algérie
Rôles de l'assurance en algérieRôles de l'assurance en algérie
Rôles de l'assurance en algérie
 
Présentation du Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGAR)
Présentation du Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGAR)Présentation du Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGAR)
Présentation du Fonds de Garantie des Crédits aux PME (FGAR)
 
Pacte de responsabilité : les 25 engagements du Medef
Pacte de responsabilité : les 25 engagements du MedefPacte de responsabilité : les 25 engagements du Medef
Pacte de responsabilité : les 25 engagements du Medef
 
COVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
COVID-19 | Introduction à l'assurance créditCOVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
COVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
 
[FRANCE] Polices d'assurances en entreprises : les bonnes pratiques pour mait...
[FRANCE] Polices d'assurances en entreprises : les bonnes pratiques pour mait...[FRANCE] Polices d'assurances en entreprises : les bonnes pratiques pour mait...
[FRANCE] Polices d'assurances en entreprises : les bonnes pratiques pour mait...
 
Proposition 8 - repenser pour les tns ce qui relève de l’assurance et de la s...
Proposition 8 - repenser pour les tns ce qui relève de l’assurance et de la s...Proposition 8 - repenser pour les tns ce qui relève de l’assurance et de la s...
Proposition 8 - repenser pour les tns ce qui relève de l’assurance et de la s...
 
.credit-suisse Quarterly Report Q1/2003
 .credit-suisse Quarterly Report Q1/2003 .credit-suisse Quarterly Report Q1/2003
.credit-suisse Quarterly Report Q1/2003
 
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
 
Impact technique de la mutualisation de branche
Impact technique de la mutualisation de brancheImpact technique de la mutualisation de branche
Impact technique de la mutualisation de branche
 
Defensepoussins argumentaire ae
Defensepoussins argumentaire aeDefensepoussins argumentaire ae
Defensepoussins argumentaire ae
 
Defensepoussins argumentaireae-2013
Defensepoussins argumentaireae-2013Defensepoussins argumentaireae-2013
Defensepoussins argumentaireae-2013
 
Rapport annuel AAA 2018
Rapport annuel AAA 2018Rapport annuel AAA 2018
Rapport annuel AAA 2018
 
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
 
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
 
Revue assurance 07
Revue assurance 07Revue assurance 07
Revue assurance 07
 
Ey barometre-du-capital-risque-france-fev-2014
Ey barometre-du-capital-risque-france-fev-2014Ey barometre-du-capital-risque-france-fev-2014
Ey barometre-du-capital-risque-france-fev-2014
 
Evaluer entreprise. diagnostic expertise financier
Evaluer entreprise. diagnostic expertise financierEvaluer entreprise. diagnostic expertise financier
Evaluer entreprise. diagnostic expertise financier
 
L'Assurance chômage en 2012 : rapport d'activité
L'Assurance chômage en 2012 : rapport d'activitéL'Assurance chômage en 2012 : rapport d'activité
L'Assurance chômage en 2012 : rapport d'activité
 
smaex
smaexsmaex
smaex
 
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscaleCoût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
Coût Fiscal au Maroc et Optimisation fiscale
 

Les assurances en algérie par les chiffres

  • 2. L’industrie des assurances en Algérie Chiffres du marché •Production & Indemnisations d’assurance •Représentation •Marge des engagements règlementés de solvabilité 2 •Marge
  • 3. L’INDUSTRIE DES ASSURANCES EN ALGÉRIE 3 Production & Indemnisations
  • 4. PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2011 (U = Millions de DA)
  • 5. PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2012 (U = Millions de DA)
  • 6. PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE PERSONNES Exercice 2011 (U = Millions de DA)
  • 7. PARTS DE MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE PERSONNES Exercice 2012 (U = Millions de DA)
  • 8. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ PAR BRANCHES ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2011 (U = %)
  • 9. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ PAR BRANCHES ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2012 (U = %)
  • 10. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ Exercice 2010 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  • 11. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ Exercice 2011 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  • 12. STRUCTURE DU PORTEFEUILLE DU MARCHÉ Exercice 2012 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  • 13. EVOLUTION DES PARTS DE MARCHE SECTEUR PRIVE VS SECTEUR PUBLIC 2011
  • 14. EVOLUTION DES PARTS DE MARCHE SECTEUR PRIVE VS SECTEUR PUBLIC 2012
  • 15. EVOLUTION DES PARTS DE MARCHE SECTEUR PRIVE VS SECTEUR PUBLIC
  • 16. INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2011 (U = Millions de DA)
  • 17. INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2012 (U = Millions de DA)
  • 18. INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE PERSONNES Exercice 2011 (U = Millions de DA)
  • 19. INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR SOCIETE ASSURANCES DE PERSONNES Exercice 2012 (U = Millions de DA)
  • 20. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2011
  • 21. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE DOMMAGES Exercice 2012 (U = %)
  • 22. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ Exercice 2011 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  • 23. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ Exercice 2012 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes (U = Millions de DA) & (U = %)
  • 24. COMPARAISON AU NIVEAU MARCHE ASSURANCES DE DOMMAGES PRODUCTION VERSUS INDEMNISATION 24 EXERCICE 2011
  • 25. COMPARAISON AU NIVEAU MARCHE ASSURANCES DE DOMMAGES PRODUCTION VERSUS INDEMNISATION 25 EXERCICE 2012
  • 26. CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE DOMMAGES AU 30/09/2013
  • 27. CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE PERSONNES AU 30/09/2013
  • 28. CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE DOMMAGES AU 30/09/2013
  • 29. CHIFFRE D’AFFAIRES DU MARCHÉ PAR BRANCHE ASSURANCES DE PERSONNES AU 30/09/2013
  • 30. CHIFFRES D’AFFAIRES DU MARCHÉ AU 30/09/2013 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
  • 31. STRUCTURE DES INDEMNISATIONS DU MARCHÉ AU 30/09/2013 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
  • 32. CHIFFRES D’AFFAIRES DU MARCHÉ PREVISIONS DE CLOTURE AU 31/12/2013 Assurances Dommages VS Assurances de Personnes
  • 34. COUVERTURE DES CHARGES DE GESTION PAR LA MARGE D’ASSURANCE
  • 35. L’industrie des assurances en Algérie Représentation 35 des Engagements Réglementés
  • 37. L’industrie des assurances en Algérie 37 Marge de solvabilité
  • 38. EVOLUTION DE LA MARGE DE SOLVABILITE DU MARCHE Exercice 2008 Exercice 2009 Exercice 2010 Exercice 2011 Exercice 2012 Marge de 56.715 71.203 80.791 97.255 102.399 solvabilité Millions de DA. Millions de DA. Millions de DA. Millions de DA. Millions de DA. 78% soit 5 fois 87% soit 6 fois 92% soit 6 fois 107% soit 7 fois 105% soit 7 fois le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de 15%. 15%. 15%. 15%. 15%. rapport 130% soit 7 fois 139% soit 7 fois 148% soit 7 fois 159% soit 8 fois 103% soit 5 fois aux primes le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de le minimum réglementaire exigé qui est de 20%. 20%. 20%. 20%. 20%.   Par rapport aux dettes techniques Par (TTC nettes d’annulation et de réassurance) 38
  • 39. EVOLUTION DE LA MARGE DE SOLVABILITE AU NIVEAU MARCHE
  • 40. ENVIRONNEMENT D’UNE SOCIETE D’ASSURANCE EN ALGERIE 40 Profitabilité De l’Assurance
  • 41. PROFITABILITÉ DE L’ASSURANCE La profitabilité des affaires peut être mesurée, de manière non exhaustive, par trois critères ou grandeurs représentés par : •le  rendement des capitaux propres  (ou  rentabilité  des  fonds  propres propres) ou Return on Equity (ROE); •la qualité de la souscription;  souscription 41 •le ratio combiné
  • 42. PROFITABILITÉ DES AFFAIRES rendement des capitaux propres (ou rentabilité des fonds propres) ou Return on Equity (ROE)  • Souvent  considéré  comme  l'un  des  plus  importants  parmi  les  ratios  financiers  usités,  Il  permet  de  mesurer  la  capacité  d'une  entreprise  à  capacité générer des profits  à  partir  de  ses  capitaux propres nets  (capitaux  profits moins dettes)  • Cette  grandeur  permet  de  voir  comment  une  entreprise  génère  de  la  génère croissance avec chaque dinar investi. croissance investi • Comme beaucoup de ratios financiers, le ROE ne prend son sens que  lorsque l'on souhaite comparer des entreprises d'un même secteur. secteur
  • 44. PROFITABILITÉ DES AFFAIRES La qualité de la souscription se mesure par la marge nette qui est déterminée en divisant le bénéfice net par le chiffre d’affaires
  • 45. PROFITABILITÉ DES AFFAIRES QUALITE DE LA SOUSCRIPTION : MARGE NETTE
  • 46. RATIO COMBINÉ Le Ratio Combiné est une mesure de l'efficacité de la gestion des sociétés d'assurance. On appelle Ratio Combiné, le rapport de la somme des frais de gestion et du Combiné coût des sinistres sur le total des primes encaissées par une compagnie d'assurance. Un ratio supérieur à 100 % ne permet pas à la compagnie d'assurance de réaliser un profit, sauf si les produits financiers (dividendes, intérêts, loyers et plus-values) viennent plus que compenser l'insuffisance des primes par rapport aux coûts d'assurance.
  • 47. PROFITABILITÉ DES AFFAIRES EFFICACITE DE LA GESTION : RATIO COMBINÉ
  • 48. ENVIRONNEMENT D’UNE SOCIETE D’ASSURANCE EN ALGERIE Assurances : 48 développement économique et social
  • 49. ASSURANCES : DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Deux indicateurs, en relation avec le secteur de l’assurance, sont, principalement, usités pour la mesure, au niveau macro économique, du niveau de développement économique et social du pays : •Le taux de pénétration 49 •La densité d’assurance
  • 50. ASSURANCES : DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL TAUX DE PENETRATION DE L’ASSURANCE La contribution du secteur des assurances à la formation du Produit Intérieur Brut (PIB) se mesure par un indicateur appelé Taux De Pénétration De L’assurance. Cet indicateur fait référence au volume de primes, réalisé au niveau marché, rapporté au Produit Intérieur Brut. Il reflète, ainsi, la part du chiffre d’affaires de l’assurance dans l’ensemble des ressources (richesses) produites au niveau national. En Algérie, la part des assurances dans le PIB se situe à 0,7%, en 2011, 0,73%, en 2010 contre 0,78%, en 2009 et 0,62%, en 2008. A titre de comparaison, ce taux était de : •1,82%, en Tunisie, •0,64%, en Égypte, •9,15% ,en France, •10,8%, au Japon NB: le PIB croit, compte tenu du poids relatif des recettes pétrolières, plus vite que l’assurance.
  • 52. ASSURANCE & DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DENSITE D’ASSURANCE La densité d’assurance indique le niveau des dépenses consacrées, dans leur budget, par les ménages et les entreprises à l’assurance. Autrement dit, combien d’argent un habitant consacre à son besoin de protection en assurance. • Dans les pays industrialisés, la densité d’assurance est comprise entre 1.200 et 2.400 US$, par habitant. • Dans les pays en voie de développement, la moyenne est de 100 $ par habitant. En Algérie, la densité d’assurance est de : • 1.957 DA, en 2008 soit l’équivalent de 25 US $ • 2.203 DA, en 2009 soit l’équivalent de 28 US $ • 2.270 DA, en 2010 soit l’équivalent de 31,5 US $ • 2.373 DA, en 2011 soit l’équivalent de 33 US $
  • 53. DENSITE D’ASSURANCE EN DINARS ALGERIENS