SlideShare une entreprise Scribd logo
48,3%
50,3%
50,6%
53,3%
58,9%
59,7%
65,6%
80,6%
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90%
Anticiper les enjeux pour mieux définir sa stratégie
Etre à l'écoute de ses clients
Trouver de nouveaux marchés ou se diversifier
Surveiller ses concurrents ou l'arrivée de nouveaux entrants
Développer de nouveaux produits ou services
Innover
Améliorer les compétences
Connaître les normes et la réglementation (2013)
(80,3%)
(60,3%)
(52,4%)
(67,1%)
(48,5%)
(49,7%)
(43,1%)
(47,4%)
L’intelligence économique
dans les entreprises bretonnes
L’intelligence économique est aujourd’hui de plus en plus intégrée dans les stratégies de développement
des entreprises bretonnes. Si les pratiques de la veille – première composante de l’intelligence économique
– sont à présent relativement bien ancrées, la sécurisation de l’information et la mise en œuvre d’actions
d’influence/de lobbying sont deux autres dimensions où existent encore des marges de progression. En matière
de veille, les entreprises peinent à transformer les informations recueillies en leviers d’action et dégagent
toujours difficilement du temps pour véritablement structurer cette fonction. La mise en œuvre de pratiques
de sécurisation de l’information, encore souvent contrainte, pose des difficultés croissantes (évaluation des
risques et des menaces, manque de connaissances des outils…). Les pratiques d’influence / de lobbying tendent,
quant à elles, à se développer et si les moyens sont renforcés, le manque de compétences perdure.
CCI Bretagne / Septembre 2015
Septembre 2015 / N°16
Interrogées sur l’importance accordée
aux trois volets qui constituent l’intel-
ligence économique (veille, protection
de l’information, influence/lobbying),
les entreprises bretonnes confirment
la place prépondérante de la veille et
de la recherche d’information : 83,3%
des répondants jugent cette compo-
sante importante voire très importante
(contre 71,5% pour la protection de
l’information et 65,9% le lobbying).
Pour 8 entreprises bretonnes
sur 10 l’intelligence écono-
mique est un moyen de renfor-
cer sa capacité d’anticipation
Les entreprises placent les orientations
stratégiques et la veille concurrentielle
au cœur des finalités de l’intelligence
économique, mais aussi, et de plus en
plus, l’écoute client (+ 5 points depuis
l’édition 2013 de notre enquête) et la
recherche de nouveaux débouchés.
Elles sont, par ailleurs, de plus en plus
nombreuses à considérer que l’intelli-
gence économique peut avoir pour but
l’amélioration des compétences dans
l’entreprise (50,3% en 2015 contre
43,1% en 2013, soit 7 points supplé-
L’enquête sur les pratiques de veille et
d’intelligence économique des entreprises a
été conduite en juin 2015 par l’arist Bretagne
en partenariat avec les CCI de Bretagne,
les CCI de Normandie, Bourgogne, Centre,
Rhône-Alpes, Bretagne Développement
Innovation et la DIRECCTE, et avec le
concours financier de la Région Bretagne et
de la CCI Bretagne.
Elle a pour objet de recueillir et d’analyser
les pratiques de veille et d’intelligence
économique des entreprises bretonnes, de
mesurer leurs difficultés, mais également
les progrès accomplis dans ces domaines
depuis plusieurs années.
Le questionnaire a été adressé par e-mailing
ou via les sites internet des CCI et de leurs
partenaires : 616 entreprises ont répondu à
notre enquête en 2015 dont 361 entreprises
bretonnes*. A ce propos, il est intéressant
de constater que les pratiques d’intelligence
économique et de veille des entreprises
bretonnes sont relativement conformes aux
autres régions.
* (cf. typologie des répondants en page 4)
Palmarès des finalités de l’intelligence économique
(parmi celles ayant obtenu un score supérieur à 45% des répondants)
Source : enquêtes 2015 et 2013 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique
mentaires entre les deux vagues d’en-
quêtes). L’intelligence économique de-
vient alors un véritable outil d’agilité.
Enfin, l’innovation et la mise en confor-
mité réglementaire sont citées comme
finalités de l’intelligence économique
par une entreprise bretonne sur deux
(conformément aux résultats de 2013).
LA VEILLE
Un niveau stable de mise en
œuvre des pratiques de veille
Un peu plus d’une entreprise répon-
dante sur deux (55,3%) déclare avoir
mis en place une démarche de veille.
Cette proportion semble avoir atteint
un palier : les résultats des trois der-
nières enquêtes sont comparables.
Si les entreprises qui ne disposent
pas encore d’organisation de la veille
avancent le plus souvent comme prin-
cipaux freins le manque de temps
(49,1% d’entre elles) et le manque
de ressources (44,0%), plus d’un tiers
(37,1%) indiquent ne pas savoir com-
ment s’y prendre.
Pour 55,8% des répondants, c’est le
dirigeant lui-même qui s’occupe de
cette fonction. Dans les structures de
moins de 10 salariés, c’est encore plus
souvent le dirigeant qui se charge de
la veille. La part des entreprises qui
impliquent plusieurs collaborateurs
dans la recherche d’information pro-
gresse significativement depuis la der-
nière édition de l’enquête : 43,7% en
2015 contre 24,1% en 2013. Même si
le recours à des prestataires externes
est en hausse, il reste limité (7,0% en
2015 contre 4,9% en 2013) et le plus
souvent réservé aux plus grandes en-
treprises.
L’intelligence économique dans les entreprises bretonnes
CCI Bretagne / Septembre 2015
sensiblement moins de difficultés par
rapport à 2013 à accéder aux infor-
mations recherchées : le pourcentage
d’entreprises déclarant faire face à des
difficultés dans la recherche d’informa-
tion est plutôt en repli pour la majorité
des items proposés. Le palmarès des
informations les plus difficiles à trouver
reste quasiment identique à celui de
l’enquête précédente.
Le Web gratuit et la Presse
toujours en tête des sources
d’information
Malgré un léger recul, les services web
gratuits et la presse restent les sources
d’information les plus sollicitées (res-
pectivement par 73,8% et 59,6% des
répondants), suivis de près par les
clients (55,7%).
Les réseaux d’entreprises enregistrent
la plus forte baisse : cités par 62,6%
des entreprises répondantes en 2013,
ils ne sont plus utilisés que par 53,2%
des répondants en 2015. Même ten-
En matière de recherche
d’information, connaître ses
concurrents et ses clients reste
la priorité des entreprises
La veille concurrentielle et la recherche
de données sur les clients, bien qu’en
baisse, arrivent toujours largement en
tête des informations les plus recher-
chées (citées par deux tiers des entre-
prises répondantes). Dans un contexte
de cycles de renouvellement des pro-
duits de plus en plus rapides, l’informa-
tion permettant d’anticiper les besoins
et attentes des clients, ainsi que la sur-
veillance permanente de l’offre de ses
concurrents revêtent une importance
capitale.
La « e-réputation » devient une préoc-
cupation pour les entreprises, citée par
34,1% d’entre elles. Les informations
sur les « Nouveaux produits » et les
« Salons/Manifestations » sont de plus
en plus recherchées (+3% par rapport
à l’édition précédente de l’enquête).
Globalement les répondants éprouvent
7,0%
24,1%
43,7%
55,8%
Des prestataires
externes
Une personne ou une
équipe dédiée à la
veille
Plusieurs
collaborateurs
Le dirigeant
Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence
économique
Qui s’occupe de la veille au sein
de l’entreprise ?
Palmarès des informations les plus recherchées et les plus difficiles
à trouver (en % de l’échantillon global de répondants)
Source : enquêtes 2015 et 2013 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique
Informations les plus recherchées Informations les plus difficiles à trouver
Palmarès des sources ou organismes d’information les plus utilisés
Source : enquêtes 2015 et 2013 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique
38,4%
41,5%
42,1%
45,4%
47,6%
47,9%
53,2%
55,7%
59,6%
73,8%
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80%
Les org° professionnelles, centres d'innovation de transfert, technopôles
Les experts comptables et conseillers juridiques
Les collaborateurs de l'entreprise
Les fournisseurs
Les CCI, arist, creativ, EEN
Les salons
Les réseaux d'entreprise
Les clients
La presse
Les services web gratuits
(2013)
(78,5%)
(66,4%)
(56,0%)
(62,6%)
(50,3%)
(46,5%)
(53,7%)
(46,5%)
(41,3%)
31,9%
34,1%
51,2%
52,4%
55,4%
55,7%
58,7%
65,7%
65,9%
0% 20% 40% 60% 80% 100%
Concurrents
Clients
Réglementation
Marché
Nouveaux produits
Salons / manifestations
Fournisseurs
E-réputation
Technologie/brevets
(73,9%)
(66,2%)
(58,7%)
(61,0%)
(52,4%)
(49,2%)
(51,7%)
(33,6%) 6,1%
8,6%
14,7%
15,0%
15,0%
17,5%
23,8%
33,2%
33,8%
0% 20% 40% 60% 80% 100%
Concurrents
Clients
Réglementation
Marché
Nouveaux produits
Salons / manifestations
Fournisseurs
E-réputation
Technologie/brevets
(2013)
(38,1%)
(35,6%)
(22,2%)
(19,7%)
(17,5%)
(20,2%)
(10,2%)
(3,4%)
(nd)
(nd)
(nd)
32,2%
33,6%
34,8%
38,2%
39,9%
41,1%
55,7%
77,0%
0% 20% 40% 60% 80%
Identification des sources d'informations
Evaluation de la fiabilité des informations recueillies
Manque de compétences en veille
Extraction de l'information utile parmi toutes les informations disponibles
Manque de formalisation des informations collectées
Transformation des informations de veille en leviers d'action pour l'entreprise
Difficulté à dégager du temps
Analyse, recoupement, synthèse de l'information collectée
dance observée pour les fournisseurs,
avec une chute d’environ 8 points
entre 2013 et 2015.
En matière de veille sur internet, les
entreprises ont principalement recours
aux moteurs de recherche, aux abon-
nements à des newsletters et aux
médias sociaux (Facebook, Viadeo,
twitter,…). Elles restent encore peu
familiarisées avec des outils de veille
plus « pro-actifs » sur le web comme
les outils de surveillance de pages web,
l’abonnement à des flux RSS, des pla-
teformes collaboratives ou des solu-
tions de veille payantes. Ces dernières
sont assez peu utilisées (par 10,4% des
entreprises) et limitées généralement
aux plus grandes structures.
L’intelligence économique dans les entreprises bretonnes
CCI Bretagne / Septembre 2015
Principales difficultés soulevées par les entreprises dans la mise en oeuvre
de leur démarche de veille
marche de sécurisation par obligation
(44,2%) ou après avoir été confron-
tées à une fuite d’information (pour
49,0% d’entre elles), une cyberattaque
(25,9%) ou une escroquerie (18,4%).
Il est toutefois à noter que près d’un
tiers des répondants (27,2%) ont initié
une démarche de ce type suite à des
actions de sensibilisation et d’informa-
tion sur les risques encourus (menées
par les préfectures, les gendarme-
ries,…).
Les moyens de sécurisation utilisés
sont comparables à la précédente en-
quête : la sensibilisation du personnel
arrive en tête, pratiquée par 59,0%
des entreprises interrogées, suivie
des moyens de sécurité informatique
(cryptage, mot de passe, cybersécu-
rité, signature électronique) (47,8%) et
des contrats de confidentialité (39,8%).
Des difficultés croissantes dans
la mise en œuvre de démarche
de protection des informations
Les entreprises sont plus nombreuses
(par rapport aux précédentes vagues
d’enquête) à déclarer éprouver des
LA SECURISATION
DE L’INFORMATION
Plus d’une entreprise sur deux
n’a pas engagé de moyens de
protection de ses informations
55,8% des entreprises bretonnes n’ont
pas mis en place de démarche de sécu-
risation de l’information (protection de
données, contrats de confidentialité,
sensibilisation du personnel). Celles de
moins de 10 salariés sont, en propor-
tion, encore plus nombreuses à ne pas
développer ce type de pratiques. Pour
expliquer ce constat, les entreprises
(toutes tailles confondues) avancent
le plus souvent le manque de temps
(38,3%). Viennent ensuite le manque
de ressources (31,1%) et de compé-
tences (30,6%). Il est à souligner que
34,2% des répondants ne voient pas
l’intérêt de mettre en œuvre ce type
de pratiques.
Une mise en œuvre plus sou-
vent contrainte qu’initiée
spontanément
Le plus souvent, les entreprises dé-
cident de mettre en place une dé-
La difficulté à dégager du
temps est la première entrave
au développement des dé-
marches de veille
Le manque de temps est le principal
écueil avancé dans la mise en place de
démarche veille (citée à 77,0%). Près
de 6 entreprises répondantes sur 10
(55,7%) évoquent ensuite la difficile
transformation des informations de
veille en leviers d’action.
Viennent ensuite l’analyse, le recou-
pement et la synthèse de l’information
(citée par 41,1% des répondants), le
manque de formalisation des informa-
tions collectées (39,9%) et l’extrac-
tion de l’information utile parmi toutes
celles disponibles (38,2%). Ces diffi-
cultés se révèlent avec d’autant plus
d’acuité que le web offre une profusion
d’informations sous une forme peu
structurée.
Outils les plus utilisés pour faire de
la veille sur internet
42,8%
63,6%
93,4%
Médias sociaux
Abonnement à des
newsletters
Moteurs de
recherche
Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence
économique
Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique
Raisons de mise en place de démarche de sécurisation de l’information
Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique
18,4%
25,9%
27,2%
44,2%
49,0%
0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% 45% 50%
Fuite d'information
Par obligation
Prise de conscience suite à une sensibilisation sur le sujet
Cyberattaque
Escroquerie
2013 2015 évol
Les réseaux
d’entreprises
56,0% 71,8% 15,8%
Les organisa-
tions
professionnelles
48,3% 64,5% 16,2%
Les CCI,
chambres de
métiers
26,5% 31,8% 5,3%
Les collectivités
territoriales
17,5% 22,0% 4,5%
1 rue du général Guillaudot – CS 14422 – 35044 Rennes Cedex
T. 02 99 25 41 41 - F. 02 99 63 35 28
ccir@bretagne.cci.fr - www.bretagne.cci.fr
Repères économiques Bretagne est une publication éditée
par la CCI Bretagne.
Directeur de la publication : Alain DAHER,
Responsables de la rédaction : Gwenc’hlan LE GAL, Alexandre COLOMB
Rédaction : Blandine LE VERGER, Laure BRIANTAIS
Création graphique : korrigan-creations.com
Impression : Calligraphy - Châteaubourg (35)
Dépôt légal : septembre 2015 – ISSN : 2267-909X.
La reproduction des informations de ce document est autorisée sous
réserve de la mention de la source :
« CCI Bretagne – Repères économiques Bretagne »
©CCIBretagne-Septembre2015
Pour en savoir
Consultez l’ensemble des études de la CCI
Bretagne sur www.bretagne.cci.fr
Contact : infoeco@bretagne.cci.fr
L’intelligence économique dans les entreprises bretonnes
problèmes dans le domaine de la sé-
curisation des informations. 60,8%
d’entre elles ont du mal à évaluer les
risques et les menaces pour l’entre-
prise (contre 43,0% en 2013). Le
manque de connaissance des outils de
protection est avancé par plus d’une
entreprise répondante sur deux (53,1%
contre 28,0% en 2013).
La difficulté à cerner les éléments sen-
sibles pour l’entreprise a été égale-
ment davantage citée (par 35,4% des
répondants contre 29,0% en 2013).
L’INFLUENCE ET LE LOBBYING
Des actions d’influence/de
lobbying menées par plus
d’un tiers des entreprises
bretonnes...
Les pratiques d’influence et de lob-
bying progressent. Elles concernent
37,4% des répondants, contre 28,8%
en 2013, soit une progression de près
de 10 points en deux ans. Elles sont
toutefois encore assez peu diffusées
dans les petites entreprises.
L’absence de démarche d’influence ou
de lobbying résulte moins d’un manque
de conviction (22,1% des entreprises
n’en voient pas l’intérêt) qu’au fait
qu’elles ne savent pas comment mettre
en œuvre ce type d’actions (47,6% des
répondants).
… avec des moyens mis en
œuvre renforcés...
Les quatre premiers moyens utilisés
par les entreprises pour exercer une
influence ou du lobbying ont tous
progressé, certains de manière très
significative depuis la dernière vague
d’enquête :
… mais des lacunes en matière
de compétences qui persistent
Les difficultés évoquées en matière
de développement de pratiques d’in-
fluence / de lobbying marquent le
constat d’un manque de compétence.
47,8% des répondants éprouvent des
difficultés à identifier des réseaux
d’influence pertinents pour leur entre-
prise et 35,7% d’entre eux manquent
de compétences pour participer active-
ment à des réseaux.
Le manque de temps reste toutefois
la principale difficulté évoquée (par
65,3% des répondants), mais cette
proportion est en net recul par rapport
à la précédente enquête (- 13 points).
Le coût de mise en œuvre de ces pra-
tiques est lui en aussi baisse, exprimé
par 24,9% des répondants en 2015,
contre 37,3% en 2013.
Principales difficultés soulevées par les entreprises dans ses pratiques
d’influence / de lobbying
Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique
Typologie des répondants par taille d’entreprise et secteurs d’activités
2,0%
24,9%
35,7%
47,8%
65,3%
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70%
Le manque de temps
Difficultés à identifier des réseaux d'influence pertinents pour l'entreprise
Manque de compétences pour participer activement à des réseaux
Le coût
Autres
16,6%
24,7%
58,7%
50 salariés et plus
10 à 49 salariés
Moins de 10
salariés
5,0%
9,2%
27,8%
58,0%
Industrie alimentaire
Construction
Industrie hors
alimentaire
Commerce et services
L’intelligence économique est la maîtrise et
la protection de l’information stratégique
pertinente par tout acteur économique
en vue de renforcer sa compétitivité.
Elle comprend 3 volets : la veille, la
protection et l’influence.

Contenu connexe

Tendances

Les nouveaux défis de la fonction études
Les nouveaux défis de la fonction étudesLes nouveaux défis de la fonction études
Les nouveaux défis de la fonction études
Kantar
 
Baromètre S1 2015 – Solutions d’analytics et tag management
Baromètre S1 2015 – Solutions d’analytics et tag managementBaromètre S1 2015 – Solutions d’analytics et tag management
Baromètre S1 2015 – Solutions d’analytics et tag management
Converteo
 
Quel contrôle pour le CIR ? La parole aux entreprises - édition 2019
Quel contrôle pour le CIR ? La parole aux entreprises - édition 2019Quel contrôle pour le CIR ? La parole aux entreprises - édition 2019
Quel contrôle pour le CIR ? La parole aux entreprises - édition 2019
Deloitte Société d'Avocats
 
Enjeux data decideurs francais par iProspect et Les Echosmédias
Enjeux data decideurs francais par iProspect et Les EchosmédiasEnjeux data decideurs francais par iProspect et Les Echosmédias
Enjeux data decideurs francais par iProspect et Les Echosmédias
iProspect France
 
Tendances en analytique 2015: Maîtres de l’exploration en profondeur
Tendances en analytique 2015: Maîtres de l’exploration en profondeurTendances en analytique 2015: Maîtres de l’exploration en profondeur
Tendances en analytique 2015: Maîtres de l’exploration en profondeur
Deloitte Canada
 
OpinionWay pour Orange - La perception des enjeux de la cybersécurité par les...
OpinionWay pour Orange - La perception des enjeux de la cybersécurité par les...OpinionWay pour Orange - La perception des enjeux de la cybersécurité par les...
OpinionWay pour Orange - La perception des enjeux de la cybersécurité par les...
contactOpinionWay
 
0303 resultats etude_roi
0303 resultats etude_roi0303 resultats etude_roi
0303 resultats etude_roi
Essaidi Ismail
 
Fs channel-partner-survey-report-french
Fs channel-partner-survey-report-frenchFs channel-partner-survey-report-french
Fs channel-partner-survey-report-french
Albano Masino
 
Le Nouveau Chef de Direction Marketing
Le Nouveau Chef de Direction MarketingLe Nouveau Chef de Direction Marketing
Le Nouveau Chef de Direction Marketing
accenture
 
Actionaria 2015 - Les Français et l'économie réelle - Par OpinionWay - octobr...
Actionaria 2015 - Les Français et l'économie réelle - Par OpinionWay - octobr...Actionaria 2015 - Les Français et l'économie réelle - Par OpinionWay - octobr...
Actionaria 2015 - Les Français et l'économie réelle - Par OpinionWay - octobr...
OpinionWay
 
Comment les entreprises voient la crise au Luxembourg
Comment les entreprises voient la crise au LuxembourgComment les entreprises voient la crise au Luxembourg
Comment les entreprises voient la crise au Luxembourg
Paperjam_redaction
 
2ème enquête annuelle sur l'A/B testing et la personnalisation web
2ème enquête annuelle sur l'A/B testing et la personnalisation web2ème enquête annuelle sur l'A/B testing et la personnalisation web
2ème enquête annuelle sur l'A/B testing et la personnalisation web
Converteo
 
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
Julie Druguet
 
E- commerce One-to-One 2015 - Marketing automatisé
E- commerce One-to-One 2015 - Marketing automatiséE- commerce One-to-One 2015 - Marketing automatisé
E- commerce One-to-One 2015 - Marketing automatisé
Converteo
 
Etudes Marketing : les 7 tendances clés pour 2014
Etudes Marketing : les 7 tendances clés pour 2014Etudes Marketing : les 7 tendances clés pour 2014
Etudes Marketing : les 7 tendances clés pour 2014
Market Research News
 

Tendances (16)

Les nouveaux défis de la fonction études
Les nouveaux défis de la fonction étudesLes nouveaux défis de la fonction études
Les nouveaux défis de la fonction études
 
Baromètre S1 2015 – Solutions d’analytics et tag management
Baromètre S1 2015 – Solutions d’analytics et tag managementBaromètre S1 2015 – Solutions d’analytics et tag management
Baromètre S1 2015 – Solutions d’analytics et tag management
 
Quel contrôle pour le CIR ? La parole aux entreprises - édition 2019
Quel contrôle pour le CIR ? La parole aux entreprises - édition 2019Quel contrôle pour le CIR ? La parole aux entreprises - édition 2019
Quel contrôle pour le CIR ? La parole aux entreprises - édition 2019
 
Enjeux data decideurs francais par iProspect et Les Echosmédias
Enjeux data decideurs francais par iProspect et Les EchosmédiasEnjeux data decideurs francais par iProspect et Les Echosmédias
Enjeux data decideurs francais par iProspect et Les Echosmédias
 
Tendances en analytique 2015: Maîtres de l’exploration en profondeur
Tendances en analytique 2015: Maîtres de l’exploration en profondeurTendances en analytique 2015: Maîtres de l’exploration en profondeur
Tendances en analytique 2015: Maîtres de l’exploration en profondeur
 
Depliant net pme2009
Depliant net pme2009Depliant net pme2009
Depliant net pme2009
 
OpinionWay pour Orange - La perception des enjeux de la cybersécurité par les...
OpinionWay pour Orange - La perception des enjeux de la cybersécurité par les...OpinionWay pour Orange - La perception des enjeux de la cybersécurité par les...
OpinionWay pour Orange - La perception des enjeux de la cybersécurité par les...
 
0303 resultats etude_roi
0303 resultats etude_roi0303 resultats etude_roi
0303 resultats etude_roi
 
Fs channel-partner-survey-report-french
Fs channel-partner-survey-report-frenchFs channel-partner-survey-report-french
Fs channel-partner-survey-report-french
 
Le Nouveau Chef de Direction Marketing
Le Nouveau Chef de Direction MarketingLe Nouveau Chef de Direction Marketing
Le Nouveau Chef de Direction Marketing
 
Actionaria 2015 - Les Français et l'économie réelle - Par OpinionWay - octobr...
Actionaria 2015 - Les Français et l'économie réelle - Par OpinionWay - octobr...Actionaria 2015 - Les Français et l'économie réelle - Par OpinionWay - octobr...
Actionaria 2015 - Les Français et l'économie réelle - Par OpinionWay - octobr...
 
Comment les entreprises voient la crise au Luxembourg
Comment les entreprises voient la crise au LuxembourgComment les entreprises voient la crise au Luxembourg
Comment les entreprises voient la crise au Luxembourg
 
2ème enquête annuelle sur l'A/B testing et la personnalisation web
2ème enquête annuelle sur l'A/B testing et la personnalisation web2ème enquête annuelle sur l'A/B testing et la personnalisation web
2ème enquête annuelle sur l'A/B testing et la personnalisation web
 
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
 
E- commerce One-to-One 2015 - Marketing automatisé
E- commerce One-to-One 2015 - Marketing automatiséE- commerce One-to-One 2015 - Marketing automatisé
E- commerce One-to-One 2015 - Marketing automatisé
 
Etudes Marketing : les 7 tendances clés pour 2014
Etudes Marketing : les 7 tendances clés pour 2014Etudes Marketing : les 7 tendances clés pour 2014
Etudes Marketing : les 7 tendances clés pour 2014
 

En vedette

Взаимодействие - на кырг.
Взаимодействие - на кырг.Взаимодействие - на кырг.
Взаимодействие - на кырг.
Self-employed
 
Futbol americà
Futbol americàFutbol americà
Futbol americà
G.Lopez
 
Gioi thieu cong tac truyen giao
Gioi thieu cong tac truyen giaoGioi thieu cong tac truyen giao
Gioi thieu cong tac truyen giao
co_doc_nhan
 
La transformación digital en la banca
La transformación digital en la bancaLa transformación digital en la banca
La transformación digital en la banca
Carlos Hernández Mesta
 
ITM 3
ITM 3ITM 3
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
CCI Bretagne
 
Abstract the Peter Drucker Forum 2016 - The Entrepreneurial Society
Abstract the Peter Drucker Forum 2016 - The Entrepreneurial SocietyAbstract the Peter Drucker Forum 2016 - The Entrepreneurial Society
Abstract the Peter Drucker Forum 2016 - The Entrepreneurial Society
Richard Straub
 
Encuentro Aporta 2016 - Mesa 3 - Victoria Anderica
Encuentro Aporta 2016 - Mesa 3 - Victoria AndericaEncuentro Aporta 2016 - Mesa 3 - Victoria Anderica
Encuentro Aporta 2016 - Mesa 3 - Victoria Anderica
Datos.gob.es
 
Integrating IoT Sensory Inputs For Cloud Manufacturing Based Paradigm
Integrating IoT Sensory Inputs For Cloud Manufacturing Based ParadigmIntegrating IoT Sensory Inputs For Cloud Manufacturing Based Paradigm
Integrating IoT Sensory Inputs For Cloud Manufacturing Based Paradigm
Kavita Pillai
 
Laughing Buddha Showpiece For Birthday Gift
Laughing Buddha Showpiece For Birthday GiftLaughing Buddha Showpiece For Birthday Gift
Laughing Buddha Showpiece For Birthday Gift
prabhakar65
 

En vedette (11)

Взаимодействие - на кырг.
Взаимодействие - на кырг.Взаимодействие - на кырг.
Взаимодействие - на кырг.
 
Futbol americà
Futbol americàFutbol americà
Futbol americà
 
Gioi thieu cong tac truyen giao
Gioi thieu cong tac truyen giaoGioi thieu cong tac truyen giao
Gioi thieu cong tac truyen giao
 
La transformación digital en la banca
La transformación digital en la bancaLa transformación digital en la banca
La transformación digital en la banca
 
ITM 3
ITM 3ITM 3
ITM 3
 
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
 
Abstract the Peter Drucker Forum 2016 - The Entrepreneurial Society
Abstract the Peter Drucker Forum 2016 - The Entrepreneurial SocietyAbstract the Peter Drucker Forum 2016 - The Entrepreneurial Society
Abstract the Peter Drucker Forum 2016 - The Entrepreneurial Society
 
Encuentro Aporta 2016 - Mesa 3 - Victoria Anderica
Encuentro Aporta 2016 - Mesa 3 - Victoria AndericaEncuentro Aporta 2016 - Mesa 3 - Victoria Anderica
Encuentro Aporta 2016 - Mesa 3 - Victoria Anderica
 
Integrating IoT Sensory Inputs For Cloud Manufacturing Based Paradigm
Integrating IoT Sensory Inputs For Cloud Manufacturing Based ParadigmIntegrating IoT Sensory Inputs For Cloud Manufacturing Based Paradigm
Integrating IoT Sensory Inputs For Cloud Manufacturing Based Paradigm
 
Laughing Buddha Showpiece For Birthday Gift
Laughing Buddha Showpiece For Birthday GiftLaughing Buddha Showpiece For Birthday Gift
Laughing Buddha Showpiece For Birthday Gift
 
MAKRADS
MAKRADSMAKRADS
MAKRADS
 

Similaire à L'intelligence économique dans les entreprises bretonnes

Enquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes
Enquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnesEnquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes
Enquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes
Bretagne Développement Innovation
 
Etude Digital RH Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
Etude Digital RH  Sopra HR Sofftware et L'Usine DigitaleEtude Digital RH  Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
Etude Digital RH Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
Stéphanie Mundubeltz-Gendron
 
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
polenumerique33
 
Baromètre 2013 des femmes entrepreneures
Baromètre 2013 des femmes entrepreneuresBaromètre 2013 des femmes entrepreneures
Baromètre 2013 des femmes entrepreneures
Décideurs en Région
 
Compte rendu présentation FNIM-PharmaSuccess 2013
Compte rendu présentation FNIM-PharmaSuccess 2013Compte rendu présentation FNIM-PharmaSuccess 2013
Compte rendu présentation FNIM-PharmaSuccess 2013
PharmaSuccess
 
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.frLes artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
Frank Hennion
 
Passer de l’envie à l’action ! - Baromètre la transformation responsable des ...
Passer de l’envie à l’action ! - Baromètre la transformation responsable des ...Passer de l’envie à l’action ! - Baromètre la transformation responsable des ...
Passer de l’envie à l’action ! - Baromètre la transformation responsable des ...
Adetem
 
Innovations it et recrutements
Innovations it et recrutementsInnovations it et recrutements
Innovations it et recrutements
Robert Half France
 
Etude enjeux data des décideurs francais - iProspect - Les Echos Medias - 2016
Etude enjeux data des décideurs francais - iProspect - Les Echos Medias - 2016Etude enjeux data des décideurs francais - iProspect - Les Echos Medias - 2016
Etude enjeux data des décideurs francais - iProspect - Les Echos Medias - 2016
Romain Fonnier
 
Quelles pratiques de formation dans les TPE ?
Quelles pratiques de formation dans les TPE ?Quelles pratiques de formation dans les TPE ?
Quelles pratiques de formation dans les TPE ?
Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
FUQUA SCHOOL OF BUSINESS : Les directeurs marketing américains peinent à prou...
FUQUA SCHOOL OF BUSINESS : Les directeurs marketing américains peinent à prou...FUQUA SCHOOL OF BUSINESS : Les directeurs marketing américains peinent à prou...
FUQUA SCHOOL OF BUSINESS : Les directeurs marketing américains peinent à prou...
AGENCECONNECTO
 
Etude horizon pme_2015_principaux-enseignements
Etude horizon pme_2015_principaux-enseignementsEtude horizon pme_2015_principaux-enseignements
Etude horizon pme_2015_principaux-enseignements
Chloé Prunel
 
La Grande Consultation des entrepreneurs - Novembre 2017
La Grande Consultation des entrepreneurs - Novembre 2017La Grande Consultation des entrepreneurs - Novembre 2017
La Grande Consultation des entrepreneurs - Novembre 2017
CCI France
 
Opinionway pour CCI France - la Grande consultation des entrepreneurs / Vague...
Opinionway pour CCI France - la Grande consultation des entrepreneurs / Vague...Opinionway pour CCI France - la Grande consultation des entrepreneurs / Vague...
Opinionway pour CCI France - la Grande consultation des entrepreneurs / Vague...
contactOpinionWay
 
Le parcours de la donnée productive en entreprise
Le parcours de la donnée productive en entreprise Le parcours de la donnée productive en entreprise
Le parcours de la donnée productive en entreprise
Kantar
 
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelle
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelleLes chefs d'entreprise et la formation professionnelle
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelle
contact Elabe
 
Orange RSE - La Ruche - Mouves - 1er Baromètre du moral des entrepreneurs soc...
Orange RSE - La Ruche - Mouves - 1er Baromètre du moral des entrepreneurs soc...Orange RSE - La Ruche - Mouves - 1er Baromètre du moral des entrepreneurs soc...
Orange RSE - La Ruche - Mouves - 1er Baromètre du moral des entrepreneurs soc...
OpinionWay
 
Les chefs d'entreprise et le Medef - OpinionWay pour GFI informatique - les E...
Les chefs d'entreprise et le Medef - OpinionWay pour GFI informatique - les E...Les chefs d'entreprise et le Medef - OpinionWay pour GFI informatique - les E...
Les chefs d'entreprise et le Medef - OpinionWay pour GFI informatique - les E...
OpinionWay
 
Enquête sur les pratiques de formation professionnelle
Enquête sur les pratiques de formation professionnelleEnquête sur les pratiques de formation professionnelle
Enquête sur les pratiques de formation professionnelle
Technofutur TIC
 
Banque palatine opinion way - observatoire de la performance des pme-eti ma...
Banque palatine   opinion way - observatoire de la performance des pme-eti ma...Banque palatine   opinion way - observatoire de la performance des pme-eti ma...
Banque palatine opinion way - observatoire de la performance des pme-eti ma...
bcommandre
 

Similaire à L'intelligence économique dans les entreprises bretonnes (20)

Enquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes
Enquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnesEnquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes
Enquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes
 
Etude Digital RH Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
Etude Digital RH  Sopra HR Sofftware et L'Usine DigitaleEtude Digital RH  Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
Etude Digital RH Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
 
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
 
Baromètre 2013 des femmes entrepreneures
Baromètre 2013 des femmes entrepreneuresBaromètre 2013 des femmes entrepreneures
Baromètre 2013 des femmes entrepreneures
 
Compte rendu présentation FNIM-PharmaSuccess 2013
Compte rendu présentation FNIM-PharmaSuccess 2013Compte rendu présentation FNIM-PharmaSuccess 2013
Compte rendu présentation FNIM-PharmaSuccess 2013
 
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.frLes artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
 
Passer de l’envie à l’action ! - Baromètre la transformation responsable des ...
Passer de l’envie à l’action ! - Baromètre la transformation responsable des ...Passer de l’envie à l’action ! - Baromètre la transformation responsable des ...
Passer de l’envie à l’action ! - Baromètre la transformation responsable des ...
 
Innovations it et recrutements
Innovations it et recrutementsInnovations it et recrutements
Innovations it et recrutements
 
Etude enjeux data des décideurs francais - iProspect - Les Echos Medias - 2016
Etude enjeux data des décideurs francais - iProspect - Les Echos Medias - 2016Etude enjeux data des décideurs francais - iProspect - Les Echos Medias - 2016
Etude enjeux data des décideurs francais - iProspect - Les Echos Medias - 2016
 
Quelles pratiques de formation dans les TPE ?
Quelles pratiques de formation dans les TPE ?Quelles pratiques de formation dans les TPE ?
Quelles pratiques de formation dans les TPE ?
 
FUQUA SCHOOL OF BUSINESS : Les directeurs marketing américains peinent à prou...
FUQUA SCHOOL OF BUSINESS : Les directeurs marketing américains peinent à prou...FUQUA SCHOOL OF BUSINESS : Les directeurs marketing américains peinent à prou...
FUQUA SCHOOL OF BUSINESS : Les directeurs marketing américains peinent à prou...
 
Etude horizon pme_2015_principaux-enseignements
Etude horizon pme_2015_principaux-enseignementsEtude horizon pme_2015_principaux-enseignements
Etude horizon pme_2015_principaux-enseignements
 
La Grande Consultation des entrepreneurs - Novembre 2017
La Grande Consultation des entrepreneurs - Novembre 2017La Grande Consultation des entrepreneurs - Novembre 2017
La Grande Consultation des entrepreneurs - Novembre 2017
 
Opinionway pour CCI France - la Grande consultation des entrepreneurs / Vague...
Opinionway pour CCI France - la Grande consultation des entrepreneurs / Vague...Opinionway pour CCI France - la Grande consultation des entrepreneurs / Vague...
Opinionway pour CCI France - la Grande consultation des entrepreneurs / Vague...
 
Le parcours de la donnée productive en entreprise
Le parcours de la donnée productive en entreprise Le parcours de la donnée productive en entreprise
Le parcours de la donnée productive en entreprise
 
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelle
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelleLes chefs d'entreprise et la formation professionnelle
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelle
 
Orange RSE - La Ruche - Mouves - 1er Baromètre du moral des entrepreneurs soc...
Orange RSE - La Ruche - Mouves - 1er Baromètre du moral des entrepreneurs soc...Orange RSE - La Ruche - Mouves - 1er Baromètre du moral des entrepreneurs soc...
Orange RSE - La Ruche - Mouves - 1er Baromètre du moral des entrepreneurs soc...
 
Les chefs d'entreprise et le Medef - OpinionWay pour GFI informatique - les E...
Les chefs d'entreprise et le Medef - OpinionWay pour GFI informatique - les E...Les chefs d'entreprise et le Medef - OpinionWay pour GFI informatique - les E...
Les chefs d'entreprise et le Medef - OpinionWay pour GFI informatique - les E...
 
Enquête sur les pratiques de formation professionnelle
Enquête sur les pratiques de formation professionnelleEnquête sur les pratiques de formation professionnelle
Enquête sur les pratiques de formation professionnelle
 
Banque palatine opinion way - observatoire de la performance des pme-eti ma...
Banque palatine   opinion way - observatoire de la performance des pme-eti ma...Banque palatine   opinion way - observatoire de la performance des pme-eti ma...
Banque palatine opinion way - observatoire de la performance des pme-eti ma...
 

Plus de CCI Bretagne

Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
CCI Bretagne
 
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2016
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2016Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2016
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2016
CCI Bretagne
 
Chiffres clés Bretagne 2016
Chiffres clés Bretagne 2016Chiffres clés Bretagne 2016
Chiffres clés Bretagne 2016
CCI Bretagne
 
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2015
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2015Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2015
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2015
CCI Bretagne
 
Évaluation du gisement de déchets non dangereux des entreprises bretonnes
Évaluation du gisement de déchets non dangereux des entreprises bretonnesÉvaluation du gisement de déchets non dangereux des entreprises bretonnes
Évaluation du gisement de déchets non dangereux des entreprises bretonnes
CCI Bretagne
 
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
CCI Bretagne
 
Utilisation et diffusion du numérique dans les PME bretonnes
Utilisation et diffusion du numérique dans les PME bretonnesUtilisation et diffusion du numérique dans les PME bretonnes
Utilisation et diffusion du numérique dans les PME bretonnes
CCI Bretagne
 
Les entreprises bretonnes à l'international
Les entreprises bretonnes à l'internationalLes entreprises bretonnes à l'international
Les entreprises bretonnes à l'international
CCI Bretagne
 
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2015Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2015
CCI Bretagne
 
Chiffres Clés Bretagne 2015
Chiffres Clés Bretagne 2015Chiffres Clés Bretagne 2015
Chiffres Clés Bretagne 2015
CCI Bretagne
 
Tableau de bord conjoncturel - 2nd semestre 2014
Tableau de bord conjoncturel - 2nd semestre 2014Tableau de bord conjoncturel - 2nd semestre 2014
Tableau de bord conjoncturel - 2nd semestre 2014
CCI Bretagne
 
Repères économiques Bretagne N°12 : le commerce de détail en Bretagne
Repères économiques Bretagne N°12 : le commerce de détail en Bretagne Repères économiques Bretagne N°12 : le commerce de détail en Bretagne
Repères économiques Bretagne N°12 : le commerce de détail en Bretagne
CCI Bretagne
 
Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
 Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre... Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
CCI Bretagne
 
Chiffres Clés Bretagne - édition 2014
Chiffres Clés Bretagne - édition 2014Chiffres Clés Bretagne - édition 2014
Chiffres Clés Bretagne - édition 2014
CCI Bretagne
 
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2014
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2014Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2014
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2014
CCI Bretagne
 
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2014
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2014Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2014
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2014
CCI Bretagne
 
Repères économique bretagne n°8 la localisation des centres de décision
Repères économique bretagne n°8   la localisation des centres de décisionRepères économique bretagne n°8   la localisation des centres de décision
Repères économique bretagne n°8 la localisation des centres de décision
CCI Bretagne
 
Repères économiques Bretagne N°7 : Le foncier économique en Bretagne - étude ...
Repères économiques Bretagne N°7 : Le foncier économique en Bretagne - étude ...Repères économiques Bretagne N°7 : Le foncier économique en Bretagne - étude ...
Repères économiques Bretagne N°7 : Le foncier économique en Bretagne - étude ...
CCI Bretagne
 
Tableau de bord conjoncturel - janvier 2014
Tableau de bord conjoncturel - janvier 2014Tableau de bord conjoncturel - janvier 2014
Tableau de bord conjoncturel - janvier 2014
CCI Bretagne
 
Chiffres Clés CCI Bretagne 2013
Chiffres Clés CCI Bretagne 2013Chiffres Clés CCI Bretagne 2013
Chiffres Clés CCI Bretagne 2013
CCI Bretagne
 

Plus de CCI Bretagne (20)

Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
 
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2016
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2016Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2016
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2016
 
Chiffres clés Bretagne 2016
Chiffres clés Bretagne 2016Chiffres clés Bretagne 2016
Chiffres clés Bretagne 2016
 
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2015
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2015Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2015
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2015
 
Évaluation du gisement de déchets non dangereux des entreprises bretonnes
Évaluation du gisement de déchets non dangereux des entreprises bretonnesÉvaluation du gisement de déchets non dangereux des entreprises bretonnes
Évaluation du gisement de déchets non dangereux des entreprises bretonnes
 
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
 
Utilisation et diffusion du numérique dans les PME bretonnes
Utilisation et diffusion du numérique dans les PME bretonnesUtilisation et diffusion du numérique dans les PME bretonnes
Utilisation et diffusion du numérique dans les PME bretonnes
 
Les entreprises bretonnes à l'international
Les entreprises bretonnes à l'internationalLes entreprises bretonnes à l'international
Les entreprises bretonnes à l'international
 
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2015Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2015
 
Chiffres Clés Bretagne 2015
Chiffres Clés Bretagne 2015Chiffres Clés Bretagne 2015
Chiffres Clés Bretagne 2015
 
Tableau de bord conjoncturel - 2nd semestre 2014
Tableau de bord conjoncturel - 2nd semestre 2014Tableau de bord conjoncturel - 2nd semestre 2014
Tableau de bord conjoncturel - 2nd semestre 2014
 
Repères économiques Bretagne N°12 : le commerce de détail en Bretagne
Repères économiques Bretagne N°12 : le commerce de détail en Bretagne Repères économiques Bretagne N°12 : le commerce de détail en Bretagne
Repères économiques Bretagne N°12 : le commerce de détail en Bretagne
 
Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
 Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre... Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
 
Chiffres Clés Bretagne - édition 2014
Chiffres Clés Bretagne - édition 2014Chiffres Clés Bretagne - édition 2014
Chiffres Clés Bretagne - édition 2014
 
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2014
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2014Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2014
Panorama du commerce de détail en Bretagne - édition 2014
 
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2014
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2014Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2014
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2014
 
Repères économique bretagne n°8 la localisation des centres de décision
Repères économique bretagne n°8   la localisation des centres de décisionRepères économique bretagne n°8   la localisation des centres de décision
Repères économique bretagne n°8 la localisation des centres de décision
 
Repères économiques Bretagne N°7 : Le foncier économique en Bretagne - étude ...
Repères économiques Bretagne N°7 : Le foncier économique en Bretagne - étude ...Repères économiques Bretagne N°7 : Le foncier économique en Bretagne - étude ...
Repères économiques Bretagne N°7 : Le foncier économique en Bretagne - étude ...
 
Tableau de bord conjoncturel - janvier 2014
Tableau de bord conjoncturel - janvier 2014Tableau de bord conjoncturel - janvier 2014
Tableau de bord conjoncturel - janvier 2014
 
Chiffres Clés CCI Bretagne 2013
Chiffres Clés CCI Bretagne 2013Chiffres Clés CCI Bretagne 2013
Chiffres Clés CCI Bretagne 2013
 

L'intelligence économique dans les entreprises bretonnes

  • 1. 48,3% 50,3% 50,6% 53,3% 58,9% 59,7% 65,6% 80,6% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Anticiper les enjeux pour mieux définir sa stratégie Etre à l'écoute de ses clients Trouver de nouveaux marchés ou se diversifier Surveiller ses concurrents ou l'arrivée de nouveaux entrants Développer de nouveaux produits ou services Innover Améliorer les compétences Connaître les normes et la réglementation (2013) (80,3%) (60,3%) (52,4%) (67,1%) (48,5%) (49,7%) (43,1%) (47,4%) L’intelligence économique dans les entreprises bretonnes L’intelligence économique est aujourd’hui de plus en plus intégrée dans les stratégies de développement des entreprises bretonnes. Si les pratiques de la veille – première composante de l’intelligence économique – sont à présent relativement bien ancrées, la sécurisation de l’information et la mise en œuvre d’actions d’influence/de lobbying sont deux autres dimensions où existent encore des marges de progression. En matière de veille, les entreprises peinent à transformer les informations recueillies en leviers d’action et dégagent toujours difficilement du temps pour véritablement structurer cette fonction. La mise en œuvre de pratiques de sécurisation de l’information, encore souvent contrainte, pose des difficultés croissantes (évaluation des risques et des menaces, manque de connaissances des outils…). Les pratiques d’influence / de lobbying tendent, quant à elles, à se développer et si les moyens sont renforcés, le manque de compétences perdure. CCI Bretagne / Septembre 2015 Septembre 2015 / N°16 Interrogées sur l’importance accordée aux trois volets qui constituent l’intel- ligence économique (veille, protection de l’information, influence/lobbying), les entreprises bretonnes confirment la place prépondérante de la veille et de la recherche d’information : 83,3% des répondants jugent cette compo- sante importante voire très importante (contre 71,5% pour la protection de l’information et 65,9% le lobbying). Pour 8 entreprises bretonnes sur 10 l’intelligence écono- mique est un moyen de renfor- cer sa capacité d’anticipation Les entreprises placent les orientations stratégiques et la veille concurrentielle au cœur des finalités de l’intelligence économique, mais aussi, et de plus en plus, l’écoute client (+ 5 points depuis l’édition 2013 de notre enquête) et la recherche de nouveaux débouchés. Elles sont, par ailleurs, de plus en plus nombreuses à considérer que l’intelli- gence économique peut avoir pour but l’amélioration des compétences dans l’entreprise (50,3% en 2015 contre 43,1% en 2013, soit 7 points supplé- L’enquête sur les pratiques de veille et d’intelligence économique des entreprises a été conduite en juin 2015 par l’arist Bretagne en partenariat avec les CCI de Bretagne, les CCI de Normandie, Bourgogne, Centre, Rhône-Alpes, Bretagne Développement Innovation et la DIRECCTE, et avec le concours financier de la Région Bretagne et de la CCI Bretagne. Elle a pour objet de recueillir et d’analyser les pratiques de veille et d’intelligence économique des entreprises bretonnes, de mesurer leurs difficultés, mais également les progrès accomplis dans ces domaines depuis plusieurs années. Le questionnaire a été adressé par e-mailing ou via les sites internet des CCI et de leurs partenaires : 616 entreprises ont répondu à notre enquête en 2015 dont 361 entreprises bretonnes*. A ce propos, il est intéressant de constater que les pratiques d’intelligence économique et de veille des entreprises bretonnes sont relativement conformes aux autres régions. * (cf. typologie des répondants en page 4) Palmarès des finalités de l’intelligence économique (parmi celles ayant obtenu un score supérieur à 45% des répondants) Source : enquêtes 2015 et 2013 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique
  • 2. mentaires entre les deux vagues d’en- quêtes). L’intelligence économique de- vient alors un véritable outil d’agilité. Enfin, l’innovation et la mise en confor- mité réglementaire sont citées comme finalités de l’intelligence économique par une entreprise bretonne sur deux (conformément aux résultats de 2013). LA VEILLE Un niveau stable de mise en œuvre des pratiques de veille Un peu plus d’une entreprise répon- dante sur deux (55,3%) déclare avoir mis en place une démarche de veille. Cette proportion semble avoir atteint un palier : les résultats des trois der- nières enquêtes sont comparables. Si les entreprises qui ne disposent pas encore d’organisation de la veille avancent le plus souvent comme prin- cipaux freins le manque de temps (49,1% d’entre elles) et le manque de ressources (44,0%), plus d’un tiers (37,1%) indiquent ne pas savoir com- ment s’y prendre. Pour 55,8% des répondants, c’est le dirigeant lui-même qui s’occupe de cette fonction. Dans les structures de moins de 10 salariés, c’est encore plus souvent le dirigeant qui se charge de la veille. La part des entreprises qui impliquent plusieurs collaborateurs dans la recherche d’information pro- gresse significativement depuis la der- nière édition de l’enquête : 43,7% en 2015 contre 24,1% en 2013. Même si le recours à des prestataires externes est en hausse, il reste limité (7,0% en 2015 contre 4,9% en 2013) et le plus souvent réservé aux plus grandes en- treprises. L’intelligence économique dans les entreprises bretonnes CCI Bretagne / Septembre 2015 sensiblement moins de difficultés par rapport à 2013 à accéder aux infor- mations recherchées : le pourcentage d’entreprises déclarant faire face à des difficultés dans la recherche d’informa- tion est plutôt en repli pour la majorité des items proposés. Le palmarès des informations les plus difficiles à trouver reste quasiment identique à celui de l’enquête précédente. Le Web gratuit et la Presse toujours en tête des sources d’information Malgré un léger recul, les services web gratuits et la presse restent les sources d’information les plus sollicitées (res- pectivement par 73,8% et 59,6% des répondants), suivis de près par les clients (55,7%). Les réseaux d’entreprises enregistrent la plus forte baisse : cités par 62,6% des entreprises répondantes en 2013, ils ne sont plus utilisés que par 53,2% des répondants en 2015. Même ten- En matière de recherche d’information, connaître ses concurrents et ses clients reste la priorité des entreprises La veille concurrentielle et la recherche de données sur les clients, bien qu’en baisse, arrivent toujours largement en tête des informations les plus recher- chées (citées par deux tiers des entre- prises répondantes). Dans un contexte de cycles de renouvellement des pro- duits de plus en plus rapides, l’informa- tion permettant d’anticiper les besoins et attentes des clients, ainsi que la sur- veillance permanente de l’offre de ses concurrents revêtent une importance capitale. La « e-réputation » devient une préoc- cupation pour les entreprises, citée par 34,1% d’entre elles. Les informations sur les « Nouveaux produits » et les « Salons/Manifestations » sont de plus en plus recherchées (+3% par rapport à l’édition précédente de l’enquête). Globalement les répondants éprouvent 7,0% 24,1% 43,7% 55,8% Des prestataires externes Une personne ou une équipe dédiée à la veille Plusieurs collaborateurs Le dirigeant Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique Qui s’occupe de la veille au sein de l’entreprise ? Palmarès des informations les plus recherchées et les plus difficiles à trouver (en % de l’échantillon global de répondants) Source : enquêtes 2015 et 2013 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique Informations les plus recherchées Informations les plus difficiles à trouver Palmarès des sources ou organismes d’information les plus utilisés Source : enquêtes 2015 et 2013 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique 38,4% 41,5% 42,1% 45,4% 47,6% 47,9% 53,2% 55,7% 59,6% 73,8% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% Les org° professionnelles, centres d'innovation de transfert, technopôles Les experts comptables et conseillers juridiques Les collaborateurs de l'entreprise Les fournisseurs Les CCI, arist, creativ, EEN Les salons Les réseaux d'entreprise Les clients La presse Les services web gratuits (2013) (78,5%) (66,4%) (56,0%) (62,6%) (50,3%) (46,5%) (53,7%) (46,5%) (41,3%) 31,9% 34,1% 51,2% 52,4% 55,4% 55,7% 58,7% 65,7% 65,9% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Concurrents Clients Réglementation Marché Nouveaux produits Salons / manifestations Fournisseurs E-réputation Technologie/brevets (73,9%) (66,2%) (58,7%) (61,0%) (52,4%) (49,2%) (51,7%) (33,6%) 6,1% 8,6% 14,7% 15,0% 15,0% 17,5% 23,8% 33,2% 33,8% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Concurrents Clients Réglementation Marché Nouveaux produits Salons / manifestations Fournisseurs E-réputation Technologie/brevets (2013) (38,1%) (35,6%) (22,2%) (19,7%) (17,5%) (20,2%) (10,2%) (3,4%) (nd) (nd) (nd)
  • 3. 32,2% 33,6% 34,8% 38,2% 39,9% 41,1% 55,7% 77,0% 0% 20% 40% 60% 80% Identification des sources d'informations Evaluation de la fiabilité des informations recueillies Manque de compétences en veille Extraction de l'information utile parmi toutes les informations disponibles Manque de formalisation des informations collectées Transformation des informations de veille en leviers d'action pour l'entreprise Difficulté à dégager du temps Analyse, recoupement, synthèse de l'information collectée dance observée pour les fournisseurs, avec une chute d’environ 8 points entre 2013 et 2015. En matière de veille sur internet, les entreprises ont principalement recours aux moteurs de recherche, aux abon- nements à des newsletters et aux médias sociaux (Facebook, Viadeo, twitter,…). Elles restent encore peu familiarisées avec des outils de veille plus « pro-actifs » sur le web comme les outils de surveillance de pages web, l’abonnement à des flux RSS, des pla- teformes collaboratives ou des solu- tions de veille payantes. Ces dernières sont assez peu utilisées (par 10,4% des entreprises) et limitées généralement aux plus grandes structures. L’intelligence économique dans les entreprises bretonnes CCI Bretagne / Septembre 2015 Principales difficultés soulevées par les entreprises dans la mise en oeuvre de leur démarche de veille marche de sécurisation par obligation (44,2%) ou après avoir été confron- tées à une fuite d’information (pour 49,0% d’entre elles), une cyberattaque (25,9%) ou une escroquerie (18,4%). Il est toutefois à noter que près d’un tiers des répondants (27,2%) ont initié une démarche de ce type suite à des actions de sensibilisation et d’informa- tion sur les risques encourus (menées par les préfectures, les gendarme- ries,…). Les moyens de sécurisation utilisés sont comparables à la précédente en- quête : la sensibilisation du personnel arrive en tête, pratiquée par 59,0% des entreprises interrogées, suivie des moyens de sécurité informatique (cryptage, mot de passe, cybersécu- rité, signature électronique) (47,8%) et des contrats de confidentialité (39,8%). Des difficultés croissantes dans la mise en œuvre de démarche de protection des informations Les entreprises sont plus nombreuses (par rapport aux précédentes vagues d’enquête) à déclarer éprouver des LA SECURISATION DE L’INFORMATION Plus d’une entreprise sur deux n’a pas engagé de moyens de protection de ses informations 55,8% des entreprises bretonnes n’ont pas mis en place de démarche de sécu- risation de l’information (protection de données, contrats de confidentialité, sensibilisation du personnel). Celles de moins de 10 salariés sont, en propor- tion, encore plus nombreuses à ne pas développer ce type de pratiques. Pour expliquer ce constat, les entreprises (toutes tailles confondues) avancent le plus souvent le manque de temps (38,3%). Viennent ensuite le manque de ressources (31,1%) et de compé- tences (30,6%). Il est à souligner que 34,2% des répondants ne voient pas l’intérêt de mettre en œuvre ce type de pratiques. Une mise en œuvre plus sou- vent contrainte qu’initiée spontanément Le plus souvent, les entreprises dé- cident de mettre en place une dé- La difficulté à dégager du temps est la première entrave au développement des dé- marches de veille Le manque de temps est le principal écueil avancé dans la mise en place de démarche veille (citée à 77,0%). Près de 6 entreprises répondantes sur 10 (55,7%) évoquent ensuite la difficile transformation des informations de veille en leviers d’action. Viennent ensuite l’analyse, le recou- pement et la synthèse de l’information (citée par 41,1% des répondants), le manque de formalisation des informa- tions collectées (39,9%) et l’extrac- tion de l’information utile parmi toutes celles disponibles (38,2%). Ces diffi- cultés se révèlent avec d’autant plus d’acuité que le web offre une profusion d’informations sous une forme peu structurée. Outils les plus utilisés pour faire de la veille sur internet 42,8% 63,6% 93,4% Médias sociaux Abonnement à des newsletters Moteurs de recherche Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique Raisons de mise en place de démarche de sécurisation de l’information Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique 18,4% 25,9% 27,2% 44,2% 49,0% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% 45% 50% Fuite d'information Par obligation Prise de conscience suite à une sensibilisation sur le sujet Cyberattaque Escroquerie
  • 4. 2013 2015 évol Les réseaux d’entreprises 56,0% 71,8% 15,8% Les organisa- tions professionnelles 48,3% 64,5% 16,2% Les CCI, chambres de métiers 26,5% 31,8% 5,3% Les collectivités territoriales 17,5% 22,0% 4,5% 1 rue du général Guillaudot – CS 14422 – 35044 Rennes Cedex T. 02 99 25 41 41 - F. 02 99 63 35 28 ccir@bretagne.cci.fr - www.bretagne.cci.fr Repères économiques Bretagne est une publication éditée par la CCI Bretagne. Directeur de la publication : Alain DAHER, Responsables de la rédaction : Gwenc’hlan LE GAL, Alexandre COLOMB Rédaction : Blandine LE VERGER, Laure BRIANTAIS Création graphique : korrigan-creations.com Impression : Calligraphy - Châteaubourg (35) Dépôt légal : septembre 2015 – ISSN : 2267-909X. La reproduction des informations de ce document est autorisée sous réserve de la mention de la source : « CCI Bretagne – Repères économiques Bretagne » ©CCIBretagne-Septembre2015 Pour en savoir Consultez l’ensemble des études de la CCI Bretagne sur www.bretagne.cci.fr Contact : infoeco@bretagne.cci.fr L’intelligence économique dans les entreprises bretonnes problèmes dans le domaine de la sé- curisation des informations. 60,8% d’entre elles ont du mal à évaluer les risques et les menaces pour l’entre- prise (contre 43,0% en 2013). Le manque de connaissance des outils de protection est avancé par plus d’une entreprise répondante sur deux (53,1% contre 28,0% en 2013). La difficulté à cerner les éléments sen- sibles pour l’entreprise a été égale- ment davantage citée (par 35,4% des répondants contre 29,0% en 2013). L’INFLUENCE ET LE LOBBYING Des actions d’influence/de lobbying menées par plus d’un tiers des entreprises bretonnes... Les pratiques d’influence et de lob- bying progressent. Elles concernent 37,4% des répondants, contre 28,8% en 2013, soit une progression de près de 10 points en deux ans. Elles sont toutefois encore assez peu diffusées dans les petites entreprises. L’absence de démarche d’influence ou de lobbying résulte moins d’un manque de conviction (22,1% des entreprises n’en voient pas l’intérêt) qu’au fait qu’elles ne savent pas comment mettre en œuvre ce type d’actions (47,6% des répondants). … avec des moyens mis en œuvre renforcés... Les quatre premiers moyens utilisés par les entreprises pour exercer une influence ou du lobbying ont tous progressé, certains de manière très significative depuis la dernière vague d’enquête : … mais des lacunes en matière de compétences qui persistent Les difficultés évoquées en matière de développement de pratiques d’in- fluence / de lobbying marquent le constat d’un manque de compétence. 47,8% des répondants éprouvent des difficultés à identifier des réseaux d’influence pertinents pour leur entre- prise et 35,7% d’entre eux manquent de compétences pour participer active- ment à des réseaux. Le manque de temps reste toutefois la principale difficulté évoquée (par 65,3% des répondants), mais cette proportion est en net recul par rapport à la précédente enquête (- 13 points). Le coût de mise en œuvre de ces pra- tiques est lui en aussi baisse, exprimé par 24,9% des répondants en 2015, contre 37,3% en 2013. Principales difficultés soulevées par les entreprises dans ses pratiques d’influence / de lobbying Source : enquête 2015 sur les pratiques de veille et d’intelligence économique Typologie des répondants par taille d’entreprise et secteurs d’activités 2,0% 24,9% 35,7% 47,8% 65,3% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Le manque de temps Difficultés à identifier des réseaux d'influence pertinents pour l'entreprise Manque de compétences pour participer activement à des réseaux Le coût Autres 16,6% 24,7% 58,7% 50 salariés et plus 10 à 49 salariés Moins de 10 salariés 5,0% 9,2% 27,8% 58,0% Industrie alimentaire Construction Industrie hors alimentaire Commerce et services L’intelligence économique est la maîtrise et la protection de l’information stratégique pertinente par tout acteur économique en vue de renforcer sa compétitivité. Elle comprend 3 volets : la veille, la protection et l’influence.