SlideShare une entreprise Scribd logo
Thème 2: l’offre de monnaie Qui crée de la monnaie ? Le processus de création monétaire Avec réserves intégrales Avec réserves fractionnaires Les contreparties de la création monétaire Les limites à la création monétaire M.HOUSSAS
3.1. Qui créer de la monnaie ?   Les Banques Centrales Émission de billets et de pièces Le Trésor public (banque de l’État) Crédits à l’État Les banques commerciales ou banques de second rang Octroi de crédits M.HOUSSAS
3.2. Le processus de création monétaire Hypothèse  : La quantité de monnaie en circulation est représentée par M1 c-à-d le montant total de pièces, de billets et de dépôts à vue. Pour augmenter la quantité de monnaie, on peut fabriquer plus de pièces et de billets. Mais l’octroi de prêts par les banques commerciales accroît aussi la quantité de monnaie car elle augmente le montant des dépôts à vue. M.HOUSSAS
3.2.1. Le processus de création monétaire avec réserves intégrales Réserves obligatoires = montant de l’argent déposé à la Banque Centrale et que les banques ne peuvent pas prêter.  Réserves intégrales = coefficient de réserve de 100% Il y a 1000€ de monnaie dans l’économie. Ils sont déposés dans une banque qui ne peut pas les prêter. M.HOUSSAS Bilan de la banque Actif Passif Réserves 1000 Dépôts 1000
3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires Si le coefficient de réserves est inférieur à 100%, les banques peuvent prêter une partie des dépôts. Ces crédits vont être déposés sur un compte bancaire Or les dépôts à vue sont de la monnaie     si les dépôts augmentent, alors la masse monétaire augmente M.HOUSSAS
Exemple  :  Quantité initiale de monnaie en circulation = 1000 € Coefficient de réserve = 10% 3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires M.HOUSSAS Bilan de la banque Actif Passif Réserves 100 € Dépôts 1000€ Prêt potentiel 900€
Étape 1 : Monsieur A emprunte 900 € pour acheter un logement à monsieur B qui dépose ces 900 € à la banque. Étape 2 : Monsieur C emprunte 810 € pour acheter une voiture à monsieur D qui les dépose à la banque Étape 3 : Monsieur E emprunte 729 € pour acheter un ordinateur à l’entreprise F qui les dépose à la banque. 3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires M.HOUSSAS
3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires M.HOUSSAS 10% Bilan de la banque Actif Passif Départ Réserves 100 Dépôt 1000 Prêt potentiel 900 Étape 1 Prêt à A 900 Dépôt de B 900 Réserves 90 Prêt potentiel 810 Étape 2 Prêt à C 810 Dépôt de D 810 Réserves 81 Prêt potentiel 719 Étape 3 Prêt à E 719 Dépôts de F 719 Réserves  71,9 Prêt potentiel 647,1 … … … … … Final Réserves 1000 Dépôts 10 000
Avec une masse monétaire de 1000 € au départ et un coefficient de réserves de 10%, la création monétaire est au maximum de 9000 €. Les prêts créent de la monnaie Les remboursements de prêts détruisent de la monnaie Si les nouveaux prêts consentis sont supérieurs aux remboursements des anciens prêts alors la masse monétaire augmente. 3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires M.HOUSSAS
3.3. Les contreparties de la création monétaire Quelles sont les décisions économiques qui créent de la monnaie? Les créances sur l’économie Les prêts accordés par les banques aux agents économiques accroissent la masse monétaire. Si les nouveaux prêts consentis sont supérieurs aux remboursements des anciens prêts alors la masse monétaire augmente. Les créances sur le Trésor Les autorisations de découvert de l’État. Les créances sur l’extérieur Si la balance commerciale est excédentaire, la quantité de monnaie en circulation s’accroît. M.HOUSSAS
3.3. Les limites à la création monétaire Les besoins en liquidité des agents non financiers (si pas de demandes d’emprunts alors pas de prêts accordés). Les besoins des agents en billets. Les banques doivent conserver sur leur compte à la Banque Centrale de quoi pouvoir fournir les demandes en billet. Cela limite le montant des prêts potentiels. L’action de la Banque centrale par la politique monétaire. M.HOUSSAS
Prolongement du multiplicateur La relation entre la monnaie Banque Centrale (somme des billets, B ; et des réserves, R) et la monnaie en circulation (somme des billets, B ; et des dépôts, D) s’appuie sur les comportements des agents non financiers en matière de détention de billets et de pièces (b) et ceux des banques commerciales en matière de réserves obligatoires (r). Les agents non financiers contraignent les banques commerciales à échanger une partie de leurs avoirs monétaires en comptes courants auprès de la Banque Centrale (plus précisément elles doivent échange leur monnaie banque commerciale contre de la monnaie Banque Centrale) lorsqu’ils souhaitent détenir une partie de leurs encaisses en billets (B = b M), Les banques commerciales sont contraintes de mettre en réserves une partie de leurs dépôts : R = r D La monnaie Banque Centrale (MBC) peut s’écrire de la manière suivante :   MBC = B + R = bM + rD = bM + r (1-b) M MBC = M [b + r (1-b)] M.HOUSSAS Slide 8-
Thème 3 la demande de monnaie Les banques ne créent pas de la monnaie pour le plaisir, mais en réponse à une demande de monnaie. La création monétaire est donc bornée par les besoins de liquidités des agents non financiers, et ces besoins eux-mêmes sont élevés durant les périodes de forte activité, mais réduits dans les périodes de ralentissement de l’activité. Quels sont les facteurs qui expliquent cette demande ? M.HOUSSAS Slide 8-
Thème 3 la demande de monnaie contenu Détention de monnaie dans une optique  transactionnelle  Demande de monnaie comme demande d’encaisse (J-M Keynes)  3. Demande de monnaie et diversification du patrimoine (Friedman) M.HOUSSAS Slide 8-
Détention de monnaie dans une optique transactionnelle  La théorie quantitative de la monnaie (I. Fisher) M * V = P *T  M: la masse monétaire V: la vitesse de circulation de la monnaie P: le niveau général des prix T le nombre de transactions C ette équation des échanges n’est pas une véritable fonction de demande. Elle ne traduit pas une encaisse monétaire désirée, mais une encaisse nécessaire pour effectuer les transactions. M.HOUSSAS Slide 8-
a- La théorie quantitative de la monnaie (I. Fisher) selon Fisher, une hausse de la quantité de monnaie ne peut se traduire,  à long terme , que par une hausse proportionnelle des prix. Trois hypothèses sont généralement émises : La vitesse de circulation est constante à court terme  (elle dépend en fait de la technologie des transactions : cartes de crédit, virements, prélèvements…). Le produit réel (Y) rattaché au nombre de transactions (T) est constant à court terme  (le  niveau de transaction est exogène car fixé dans la sphère réelle). Les autorités monétaires maîtrisant parfaitement la masse monétaire  .  M.HOUSSAS Slide 8-
b. L’équation de Cambridge (A. Marshall, A.C Pigou) C’est avec l’Ecole de Cambridge (A. Marshall, A.C Pigou) qu’apparaît pour la première fois la notion de demande de monnaie.  Selon les tenants de cette école, les agents expriment une demande de monnaie (M) proportionnelle au total des ressources (Y : revenu national réel). Avec P le niveau des prix, et en appelant k cette proportion, l’équation de Fisher est reformulée de la manière suivante : M = k P Y La partie droite de l’équation (kPY) représente la demande d’encaisses monétaires dans laquelle k traduit un véritable désir d’encaisses. M.HOUSSAS Slide 8-
2. Demande de monnaie comme demande d’encaisse (J-M Keynes) Selon J. M. Keynes, les agents économiques demandent de la monnaie pour trois motifs essentiels - motif de transaction - motif de précaution - motif de spéculation M. HOUSSAS Slide 8-
La demande de monnaie Les deux premiers motifs dépendent du revenu « Y »; plus le revenu augmente plus la demande de monnaie pour motifs de transaction et précaution augmente. Lt = L(Y)  avec dL/dY positive Pour le troisième  « de spéculation », il dépende de façon inverse du taux d’intérêt. Plus le taux d’intérêt augmente plus la demande de monnaie spéculative diminue. Ls = L(i)  avec dL/di  négative. La demande de monnaie est donc: L(Y, i) = Lt + Ls M. HOUSSAS Slide 8-
3. Demande de monnaie et diversification du patrimoine (Friedman) La demande de monnaie dépend de trois séries de variables :  la richesse totale détenue (W) sous toutes ces formes que l’on approxime par le concept de revenu permanent (Yp) ;  le prix et le taux de rendement de chaque forme de détention de la richesse déterminant  Les possibilités de substitution entre les différents actifs ; les goûts et les préférences des détenteurs de richesses. M.HOUSSAS Slide 8-

Contenu connexe

Tendances

Chapitre 3 monnaie et credit
Chapitre 3 monnaie et creditChapitre 3 monnaie et credit
Chapitre 3 monnaie et credit
Paul Mendy
 
économie monétaire et financière s3
 économie monétaire et financière s3  économie monétaire et financière s3
économie monétaire et financière s3
mrmr rmrm
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
bouchra elabbadi
 
Résumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financièreRésumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financière
ahmed bne
 
Nadia elmessaoudi capital risque
Nadia elmessaoudi capital risqueNadia elmessaoudi capital risque
Nadia elmessaoudi capital risque
nadia7jolie
 
Définition de la banque
Définition de la banqueDéfinition de la banque
Définition de la banque
bellvita_17
 
Les techniques bancaires en 52 fiches
Les techniques bancaires en 52 fichesLes techniques bancaires en 52 fiches
Les techniques bancaires en 52 fiches
Zouhair Aitelhaj
 
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CTMarché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Maha Amer
 
Cours finance de marches def
Cours finance de marches defCours finance de marches def
Cours finance de marches def
Miccael Koulibali
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
Paul Angles
 
Qui gère la monnaie le cas de la france
Qui gère la monnaie   le cas de la franceQui gère la monnaie   le cas de la france
Qui gère la monnaie le cas de la france
Paul Angles
 
Le risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiquesLe risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiques
Ade Med
 
Chapitre 4 le marché monétaire
Chapitre 4 le marché monétaireChapitre 4 le marché monétaire
Chapitre 4 le marché monétaire
Abdel Hakim
 
6 investissement choix-d_investissement
6 investissement choix-d_investissement6 investissement choix-d_investissement
6 investissement choix-d_investissement
Bassem Jallouli
 
Chapitre 2 les agégats monétaires
Chapitre 2 les agégats monétairesChapitre 2 les agégats monétaires
Chapitre 2 les agégats monétaires
Abdel Hakim
 
Mémoire sur : Les Fintech
Mémoire sur : Les FintechMémoire sur : Les Fintech
Mémoire sur : Les Fintech
Yassine Talbi
 
Séance9 le taux de change
Séance9 le taux de changeSéance9 le taux de change
Séance9 le taux de change
Paul Angles
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
Zouhair Aitelhaj
 
Cours histoire des crises financières
Cours histoire des crises financièresCours histoire des crises financières
Cours histoire des crises financières
Rania Jammazi
 

Tendances (20)

Chapitre 3 monnaie et credit
Chapitre 3 monnaie et creditChapitre 3 monnaie et credit
Chapitre 3 monnaie et credit
 
économie monétaire et financière s3
 économie monétaire et financière s3  économie monétaire et financière s3
économie monétaire et financière s3
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
 
Résumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financièreRésumé économie monétaire et financière
Résumé économie monétaire et financière
 
Nadia elmessaoudi capital risque
Nadia elmessaoudi capital risqueNadia elmessaoudi capital risque
Nadia elmessaoudi capital risque
 
Définition de la banque
Définition de la banqueDéfinition de la banque
Définition de la banque
 
Tunisie presentation systeme bancaire
Tunisie presentation systeme bancaireTunisie presentation systeme bancaire
Tunisie presentation systeme bancaire
 
Les techniques bancaires en 52 fiches
Les techniques bancaires en 52 fichesLes techniques bancaires en 52 fiches
Les techniques bancaires en 52 fiches
 
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CTMarché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
 
Cours finance de marches def
Cours finance de marches defCours finance de marches def
Cours finance de marches def
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
Qui gère la monnaie le cas de la france
Qui gère la monnaie   le cas de la franceQui gère la monnaie   le cas de la france
Qui gère la monnaie le cas de la france
 
Le risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiquesLe risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiques
 
Chapitre 4 le marché monétaire
Chapitre 4 le marché monétaireChapitre 4 le marché monétaire
Chapitre 4 le marché monétaire
 
6 investissement choix-d_investissement
6 investissement choix-d_investissement6 investissement choix-d_investissement
6 investissement choix-d_investissement
 
Chapitre 2 les agégats monétaires
Chapitre 2 les agégats monétairesChapitre 2 les agégats monétaires
Chapitre 2 les agégats monétaires
 
Mémoire sur : Les Fintech
Mémoire sur : Les FintechMémoire sur : Les Fintech
Mémoire sur : Les Fintech
 
Séance9 le taux de change
Séance9 le taux de changeSéance9 le taux de change
Séance9 le taux de change
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
 
Cours histoire des crises financières
Cours histoire des crises financièresCours histoire des crises financières
Cours histoire des crises financières
 

En vedette

Introduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaieIntroduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaie
Paul Angles
 
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
Abdel Hakim
 
Examen economie monétaire 2
Examen economie monétaire 2Examen economie monétaire 2
Examen economie monétaire 2
Taha Can
 
Examen comptabilité de société 1
Examen comptabilité de société 1Examen comptabilité de société 1
Examen comptabilité de société 1
Taha Can
 
Analyse financier s4
Analyse financier s4Analyse financier s4
Analyse financier s4
hassan1488
 
Monnaie
MonnaieMonnaie
Monnaie
guest26dce0c8
 
Exercices d analyse financière
Exercices d analyse financièreExercices d analyse financière
Exercices d analyse financière
Abde LLatif
 
Economie monetaire et financière
Economie monetaire et financière Economie monetaire et financière
Economie monetaire et financière
Star Mode
 
Diagnostic financiere 2 tsge
Diagnostic financiere 2 tsgeDiagnostic financiere 2 tsge
Diagnostic financiere 2 tsge
semmah el
 
Analysefinanciers- cours simplifié + cas pratiques
Analysefinanciers- cours simplifié + cas pratiquesAnalysefinanciers- cours simplifié + cas pratiques
Analysefinanciers- cours simplifié + cas pratiques
aminaalammi
 
Comptabilite des societes (ofppt)
Comptabilite des societes (ofppt)Comptabilite des societes (ofppt)
Comptabilite des societes (ofppt)
Taha Can
 
(Cours+td) comptabilité de société
(Cours+td) comptabilité de société(Cours+td) comptabilité de société
(Cours+td) comptabilité de société
Taha Can
 
Analyse financiére (bilan + ratios)
Analyse financiére (bilan + ratios)Analyse financiére (bilan + ratios)
Analyse financiére (bilan + ratios)
Taha Can
 

En vedette (13)

Introduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaieIntroduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaie
 
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
1 chapitre 1 définition historique et fonction de la monnaie
 
Examen economie monétaire 2
Examen economie monétaire 2Examen economie monétaire 2
Examen economie monétaire 2
 
Examen comptabilité de société 1
Examen comptabilité de société 1Examen comptabilité de société 1
Examen comptabilité de société 1
 
Analyse financier s4
Analyse financier s4Analyse financier s4
Analyse financier s4
 
Monnaie
MonnaieMonnaie
Monnaie
 
Exercices d analyse financière
Exercices d analyse financièreExercices d analyse financière
Exercices d analyse financière
 
Economie monetaire et financière
Economie monetaire et financière Economie monetaire et financière
Economie monetaire et financière
 
Diagnostic financiere 2 tsge
Diagnostic financiere 2 tsgeDiagnostic financiere 2 tsge
Diagnostic financiere 2 tsge
 
Analysefinanciers- cours simplifié + cas pratiques
Analysefinanciers- cours simplifié + cas pratiquesAnalysefinanciers- cours simplifié + cas pratiques
Analysefinanciers- cours simplifié + cas pratiques
 
Comptabilite des societes (ofppt)
Comptabilite des societes (ofppt)Comptabilite des societes (ofppt)
Comptabilite des societes (ofppt)
 
(Cours+td) comptabilité de société
(Cours+td) comptabilité de société(Cours+td) comptabilité de société
(Cours+td) comptabilité de société
 
Analyse financiére (bilan + ratios)
Analyse financiére (bilan + ratios)Analyse financiére (bilan + ratios)
Analyse financiére (bilan + ratios)
 

Similaire à l’offre de monnaie

Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieursMonnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Malek281375
 
Eléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale IIIEléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale III
Daniel Dufourt
 
Eléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale IIIEléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale III
ddufourt
 
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.comMonnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
Forum financier de wallonie picard 2021 10 04 - v4 fr revu bc
Forum financier de wallonie picard   2021 10 04 - v4  fr revu bcForum financier de wallonie picard   2021 10 04 - v4  fr revu bc
Forum financier de wallonie picard 2021 10 04 - v4 fr revu bc
Forums financiers de Wallonie
 
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.pptchapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
YazidMandil2
 
économie monétaire - Prof Hamzaoui Moustapha.pdf
économie monétaire - Prof Hamzaoui Moustapha.pdféconomie monétaire - Prof Hamzaoui Moustapha.pdf
économie monétaire - Prof Hamzaoui Moustapha.pdf
ConanBillo
 
Livret la monnaie_nous
Livret la monnaie_nousLivret la monnaie_nous
Livret la monnaie_nous
charles Didier
 
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
Fsjest Tanger
 
L'économie d'endettement
L'économie d'endettementL'économie d'endettement
L'économie d'endettement
Taha Can
 
S4 economie monetaire et financier
S4 economie monetaire et financierS4 economie monetaire et financier
S4 economie monetaire et financier
Jamal Yasser
 
Comptabilite generale-i
Comptabilite generale-iComptabilite generale-i
Comptabilite generale-i
youssefGhazouani1
 
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Jamal Yasser
 
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
E- Trade
 
La crise financiere 2007 2008(subprime mortgage)
La crise  financiere 2007 2008(subprime mortgage)La crise  financiere 2007 2008(subprime mortgage)
La crise financiere 2007 2008(subprime mortgage)
Alaeddine Mannai
 
La crise financiere internationale
La crise financiere internationaleLa crise financiere internationale
La crise financiere internationale
Tanger Outlets
 

Similaire à l’offre de monnaie (20)

Cours economie
Cours economieCours economie
Cours economie
 
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieursMonnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
Monnaie et inflation et economie pour les ingenieurs
 
Eléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale IIIEléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale III
 
Eléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale IIIEléments d'économie générale III
Eléments d'économie générale III
 
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.comMonnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
 
Forum financier de wallonie picard 2021 10 04 - v4 fr revu bc
Forum financier de wallonie picard   2021 10 04 - v4  fr revu bcForum financier de wallonie picard   2021 10 04 - v4  fr revu bc
Forum financier de wallonie picard 2021 10 04 - v4 fr revu bc
 
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.pptchapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
chapitre 4 monnaie et instrument monétaires.ppt
 
Eco mon 2
Eco mon 2Eco mon 2
Eco mon 2
 
économie monétaire - Prof Hamzaoui Moustapha.pdf
économie monétaire - Prof Hamzaoui Moustapha.pdféconomie monétaire - Prof Hamzaoui Moustapha.pdf
économie monétaire - Prof Hamzaoui Moustapha.pdf
 
Livret la monnaie_nous
Livret la monnaie_nousLivret la monnaie_nous
Livret la monnaie_nous
 
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
S4 ecoiv-economiemontaireetfinancierii-130410073312-phpapp02
 
L'économie d'endettement
L'économie d'endettementL'économie d'endettement
L'économie d'endettement
 
S4 economie monetaire et financier
S4 economie monetaire et financierS4 economie monetaire et financier
S4 economie monetaire et financier
 
Comptabilite generale-i
Comptabilite generale-iComptabilite generale-i
Comptabilite generale-i
 
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
Economie monetaire s3 [learneconomie.blogspot.com]]
 
MC chapitre1.pdf
MC chapitre1.pdfMC chapitre1.pdf
MC chapitre1.pdf
 
Eco mon 3
Eco mon 3Eco mon 3
Eco mon 3
 
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
 
La crise financiere 2007 2008(subprime mortgage)
La crise  financiere 2007 2008(subprime mortgage)La crise  financiere 2007 2008(subprime mortgage)
La crise financiere 2007 2008(subprime mortgage)
 
La crise financiere internationale
La crise financiere internationaleLa crise financiere internationale
La crise financiere internationale
 

Dernier

1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Txaruka
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 

Dernier (8)

1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 

l’offre de monnaie

  • 1. Thème 2: l’offre de monnaie Qui crée de la monnaie ? Le processus de création monétaire Avec réserves intégrales Avec réserves fractionnaires Les contreparties de la création monétaire Les limites à la création monétaire M.HOUSSAS
  • 2. 3.1. Qui créer de la monnaie ? Les Banques Centrales Émission de billets et de pièces Le Trésor public (banque de l’État) Crédits à l’État Les banques commerciales ou banques de second rang Octroi de crédits M.HOUSSAS
  • 3. 3.2. Le processus de création monétaire Hypothèse : La quantité de monnaie en circulation est représentée par M1 c-à-d le montant total de pièces, de billets et de dépôts à vue. Pour augmenter la quantité de monnaie, on peut fabriquer plus de pièces et de billets. Mais l’octroi de prêts par les banques commerciales accroît aussi la quantité de monnaie car elle augmente le montant des dépôts à vue. M.HOUSSAS
  • 4. 3.2.1. Le processus de création monétaire avec réserves intégrales Réserves obligatoires = montant de l’argent déposé à la Banque Centrale et que les banques ne peuvent pas prêter. Réserves intégrales = coefficient de réserve de 100% Il y a 1000€ de monnaie dans l’économie. Ils sont déposés dans une banque qui ne peut pas les prêter. M.HOUSSAS Bilan de la banque Actif Passif Réserves 1000 Dépôts 1000
  • 5. 3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires Si le coefficient de réserves est inférieur à 100%, les banques peuvent prêter une partie des dépôts. Ces crédits vont être déposés sur un compte bancaire Or les dépôts à vue sont de la monnaie  si les dépôts augmentent, alors la masse monétaire augmente M.HOUSSAS
  • 6. Exemple : Quantité initiale de monnaie en circulation = 1000 € Coefficient de réserve = 10% 3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires M.HOUSSAS Bilan de la banque Actif Passif Réserves 100 € Dépôts 1000€ Prêt potentiel 900€
  • 7. Étape 1 : Monsieur A emprunte 900 € pour acheter un logement à monsieur B qui dépose ces 900 € à la banque. Étape 2 : Monsieur C emprunte 810 € pour acheter une voiture à monsieur D qui les dépose à la banque Étape 3 : Monsieur E emprunte 729 € pour acheter un ordinateur à l’entreprise F qui les dépose à la banque. 3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires M.HOUSSAS
  • 8. 3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires M.HOUSSAS 10% Bilan de la banque Actif Passif Départ Réserves 100 Dépôt 1000 Prêt potentiel 900 Étape 1 Prêt à A 900 Dépôt de B 900 Réserves 90 Prêt potentiel 810 Étape 2 Prêt à C 810 Dépôt de D 810 Réserves 81 Prêt potentiel 719 Étape 3 Prêt à E 719 Dépôts de F 719 Réserves 71,9 Prêt potentiel 647,1 … … … … … Final Réserves 1000 Dépôts 10 000
  • 9. Avec une masse monétaire de 1000 € au départ et un coefficient de réserves de 10%, la création monétaire est au maximum de 9000 €. Les prêts créent de la monnaie Les remboursements de prêts détruisent de la monnaie Si les nouveaux prêts consentis sont supérieurs aux remboursements des anciens prêts alors la masse monétaire augmente. 3.2.2. Le processus de création monétaire avec réserves fractionnaires M.HOUSSAS
  • 10. 3.3. Les contreparties de la création monétaire Quelles sont les décisions économiques qui créent de la monnaie? Les créances sur l’économie Les prêts accordés par les banques aux agents économiques accroissent la masse monétaire. Si les nouveaux prêts consentis sont supérieurs aux remboursements des anciens prêts alors la masse monétaire augmente. Les créances sur le Trésor Les autorisations de découvert de l’État. Les créances sur l’extérieur Si la balance commerciale est excédentaire, la quantité de monnaie en circulation s’accroît. M.HOUSSAS
  • 11. 3.3. Les limites à la création monétaire Les besoins en liquidité des agents non financiers (si pas de demandes d’emprunts alors pas de prêts accordés). Les besoins des agents en billets. Les banques doivent conserver sur leur compte à la Banque Centrale de quoi pouvoir fournir les demandes en billet. Cela limite le montant des prêts potentiels. L’action de la Banque centrale par la politique monétaire. M.HOUSSAS
  • 12. Prolongement du multiplicateur La relation entre la monnaie Banque Centrale (somme des billets, B ; et des réserves, R) et la monnaie en circulation (somme des billets, B ; et des dépôts, D) s’appuie sur les comportements des agents non financiers en matière de détention de billets et de pièces (b) et ceux des banques commerciales en matière de réserves obligatoires (r). Les agents non financiers contraignent les banques commerciales à échanger une partie de leurs avoirs monétaires en comptes courants auprès de la Banque Centrale (plus précisément elles doivent échange leur monnaie banque commerciale contre de la monnaie Banque Centrale) lorsqu’ils souhaitent détenir une partie de leurs encaisses en billets (B = b M), Les banques commerciales sont contraintes de mettre en réserves une partie de leurs dépôts : R = r D La monnaie Banque Centrale (MBC) peut s’écrire de la manière suivante :   MBC = B + R = bM + rD = bM + r (1-b) M MBC = M [b + r (1-b)] M.HOUSSAS Slide 8-
  • 13. Thème 3 la demande de monnaie Les banques ne créent pas de la monnaie pour le plaisir, mais en réponse à une demande de monnaie. La création monétaire est donc bornée par les besoins de liquidités des agents non financiers, et ces besoins eux-mêmes sont élevés durant les périodes de forte activité, mais réduits dans les périodes de ralentissement de l’activité. Quels sont les facteurs qui expliquent cette demande ? M.HOUSSAS Slide 8-
  • 14. Thème 3 la demande de monnaie contenu Détention de monnaie dans une optique transactionnelle Demande de monnaie comme demande d’encaisse (J-M Keynes) 3. Demande de monnaie et diversification du patrimoine (Friedman) M.HOUSSAS Slide 8-
  • 15. Détention de monnaie dans une optique transactionnelle La théorie quantitative de la monnaie (I. Fisher) M * V = P *T M: la masse monétaire V: la vitesse de circulation de la monnaie P: le niveau général des prix T le nombre de transactions C ette équation des échanges n’est pas une véritable fonction de demande. Elle ne traduit pas une encaisse monétaire désirée, mais une encaisse nécessaire pour effectuer les transactions. M.HOUSSAS Slide 8-
  • 16. a- La théorie quantitative de la monnaie (I. Fisher) selon Fisher, une hausse de la quantité de monnaie ne peut se traduire, à long terme , que par une hausse proportionnelle des prix. Trois hypothèses sont généralement émises : La vitesse de circulation est constante à court terme (elle dépend en fait de la technologie des transactions : cartes de crédit, virements, prélèvements…). Le produit réel (Y) rattaché au nombre de transactions (T) est constant à court terme (le niveau de transaction est exogène car fixé dans la sphère réelle). Les autorités monétaires maîtrisant parfaitement la masse monétaire . M.HOUSSAS Slide 8-
  • 17. b. L’équation de Cambridge (A. Marshall, A.C Pigou) C’est avec l’Ecole de Cambridge (A. Marshall, A.C Pigou) qu’apparaît pour la première fois la notion de demande de monnaie. Selon les tenants de cette école, les agents expriment une demande de monnaie (M) proportionnelle au total des ressources (Y : revenu national réel). Avec P le niveau des prix, et en appelant k cette proportion, l’équation de Fisher est reformulée de la manière suivante : M = k P Y La partie droite de l’équation (kPY) représente la demande d’encaisses monétaires dans laquelle k traduit un véritable désir d’encaisses. M.HOUSSAS Slide 8-
  • 18. 2. Demande de monnaie comme demande d’encaisse (J-M Keynes) Selon J. M. Keynes, les agents économiques demandent de la monnaie pour trois motifs essentiels - motif de transaction - motif de précaution - motif de spéculation M. HOUSSAS Slide 8-
  • 19. La demande de monnaie Les deux premiers motifs dépendent du revenu « Y »; plus le revenu augmente plus la demande de monnaie pour motifs de transaction et précaution augmente. Lt = L(Y) avec dL/dY positive Pour le troisième « de spéculation », il dépende de façon inverse du taux d’intérêt. Plus le taux d’intérêt augmente plus la demande de monnaie spéculative diminue. Ls = L(i) avec dL/di négative. La demande de monnaie est donc: L(Y, i) = Lt + Ls M. HOUSSAS Slide 8-
  • 20. 3. Demande de monnaie et diversification du patrimoine (Friedman) La demande de monnaie dépend de trois séries de variables : la richesse totale détenue (W) sous toutes ces formes que l’on approxime par le concept de revenu permanent (Yp) ; le prix et le taux de rendement de chaque forme de détention de la richesse déterminant Les possibilités de substitution entre les différents actifs ; les goûts et les préférences des détenteurs de richesses. M.HOUSSAS Slide 8-