SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Analyse financière par les ratios
L’analyse financière a principalement pour objectif la recherche des conditions de
l’équilibre financier de l’entreprise et de mesurer la rentabilité des capitaux investis. Elle
vise à établir un diagnostic sur la situation actuelle et future de l’entreprise.
Pour mieux évaluer la situation financière et les performances d’une entreprise,
l’analyste financier a besoin d’un certain critère de référence ou encore des instruments
de mesures. L’instrument de mesure le plus souvent utilisé est un ratio reliant deux
informations financières l’une à l’autre.
En finance un ratio se définit comme un rapport significatif entre deux ou un groupe
de poste, soit du bilan, de l’état de résultat, des SIG ou soit d’une combinaison des ces
états financiers. Il peut être exprimé soit sous la forme d’un quotient ou sous la forme
d’un pourcentage.
Il est rare qu’un ratio puisse avoir une signification en lui-même. En effet l’utilisation
des ratios n’a de sens et n’est utile que lorsque ces ratios sont comparés à un ensemble
de normes qui peuvent être soit une moyenne sectorielle, soit par des ratios du leader
du secteur.
C’est ainsi que l’analyse par les ratios nécessite le recours à deux types de
comparaison :
 Soit de l’entreprise par rapport à son passé : analyse des tendances ou
comparaison dans le temps
 Soit de l’entreprise par rapport à son secteur d’activité (la moyenne du secteur) ou à
des entreprises similaires appartenant à la même branche d’activité : comparaison
dans l’espace ou interentreprises.
Les ratios sont généralement classés en trois catégories :
 Les ratios de structures
 Les ratios de gestions
 Les ratios de rentabilité (ou de performance)
I) Les ratios de situation ou de structures:
Les ratios de structures ou de situation sont des indicateurs qui caractérisent la
composition du patrimoine en mesurant des rapports relatifs à l’actif et/ou des capitaux
propres et passifs, ils permettent des comparaisons internes et des comparaisons
externes. Au niveau de l’actif, on cherche à dégager le poids de chaque élément dans la
structure d’investissement. Pour le passif, les ratios calculés fournissent des indicateurs
sur la composition de financement. Il à noter que ces ratios peuvent aussi rapprocher
les éléments d’actifs et les éléments des capitaux propres et passifs : ils sont appelés les
ratios de synthèse.
CHAP IV
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Les ratios de structures sont assez nombreux, à partir de certains ratios de structures
on peut analyser la situation de la liquidité et de la solvabilité.
1) Les ratios de structures de l’actif et du passif :
a) Ratios de structure de l’actif : Parmi les ratios les plus utilisés
Ces ratios rapportent la valeur de certains postes de l’actif à celle de l’actif total. Le
calcul de ces ratios permet de simplifier la présentation du bilan et facilite la
comparaison des données de l’entreprise avec son secteur. Il est noter que la structure
du bilan dépend de plusieurs facteurs dont essentiellement :
 Le secteur de l’entreprise : Pour une entreprise commerciale, le ratio
d’immobilisation est généralement faible alors que pour une
entreprise industrielle ce ratio dépend de la valeur des équipements.
 La taille : Une petite entreprise, généralement les petites entreprises
gardent une part importante de ses ressources aux capitaux propres.
Cela s’explique essentiellement par la volonté du propriétaire de
garder une certaine autonomie financière.
Concernant particulièrement le ratio d’immobilisation (R1), il indique le
pourcentage des capitaux dont dispose l’entreprise sous la forme d’immobilisation.
Il est appelé également ratio de flexibilité des actifs. Plus ce ratio est élevé, plus la
capacité de l’entreprise à s’adapter aux modifications technologiques est faible et
donc elle est de moins en moins flexible. Généralement ce ratio d’immobilisation
est suivi par un autre ratio : le ratio d’amortissement des immobilisations ou
ratio d’âge dont la formule est :
R1 =
totalactif
immobiliséActif
(Ratio d’immobilisation)
R2 =
totalActif
courantsActifs
R3 =
totalActif
Stocks
R4 =
totalActif
rattachéscptsetClients
lesamortissabbrutesVI
cumulésentsAmortissem
R 5
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Ce ratio mesure le degré de vieillissement des immobilisations productives. Plus
ce ratio est élevé, plus les immobilisations de l’entreprise sont âgées cad amorties.
Concernant le ratio R2, il permet de mesurer le poids des stocks dans l’actif, il
nous renseigne à la fois sur les contraintes de production ou techniques et sur les
contraintes commerciales auxquels l’entreprise est soumise. Le poids des stocks
varie naturellement selon la nature de l’activité.
Le ratio R5 mesure le poids de l’investissement en créance d’exploitation, il
permet de renseigner sur la politique de crédit et sur les contraintes commerciales
de l’entreprise.
On peut également formuler d’autres ratios de structures permettant d’apprécier
le poids des immobilisations financières (
actiftotal
financèresimm.
) ou encore d’apprécier
l’importance des disponibilités dans l’actif total (
actiftotal
liqeqetliq
).
b) Les ratios de structures des capitaux propres et passifs :
 Les ratios d’autonomies financières :
L’autonomie financière s’apprécie généralement par la comparaison entre
la valeur des capitaux propres et la valeur des capitaux empruntés.
L’autonomie financière est très importante du moment qu’elle donne la
possibilité à l’entreprise de trouver plus facilement des prêteurs, de
décider en toute indépendance et de pouvoir saisir les opportunités
d’investissement. Les ratios d’autonomies financières renseignent
également sur l’état de la solvabilité de l’entreprise.
. Le montant des fonds empruntés ne doit pas excéder généralement le montant des
capitaux propres.
Ce ratio est généralement complété par :
Le Ratio d’autonomie financière globale ou élargie défini par :
Ou encore le Ratio d’endettement global :
financièreautonomiedRatio
permenantscapitaux
proprescapitaux
R '6
SNR)(

passifsproprescap
proprescapitaux
R

7
passifsetproprescapTotal
passifTotal
R
.
8 
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Le ratio d’endettement global exprime la dépendance financière de l’entreprise et il
donne le pourcentage des capitaux étrangers (externes) engagés dans l’entreprise.
c) Les ratios d’équilibre financier ou de synthèse :
Ces ratios donnent une idée ou bien sur la solvabilité ou bien sur la liquidité.
i)Les ratios de solvabilité : les ratios statuant sur l’équilibre financier et en
particulier sur la solvabilité de l’entreprise mesurent l’aptitude de l’entreprise à
faire face à ses engagements de long terme. Les ratios les plus utilisés sont le
ratio de fonds de roulement et le ratio de solvabilité générale
Ratio de fonds de roulement R9 =
Ce ratio doit être en principe supérieur à 1 car la règle de l’équilibre financier précise que
les emplois stables doivent être financés par des ressources stables. En effet les actifs non
courants sont considérés comme étant des emplois stables et dont le remboursement devrait
être éloigné dans le temps. Le financement doit être effectues donc par des ressources
stables.
Ratio de solvabilité générale R10 =
Le ratio de solvabilité indique l’importance des fonds propres par rapport aux
capitaux étrangers. Il est à noter que le niveau optimal de ce ratio dépend étroitement
du secteur d’activité auquel appartient l’entreprise et de sa taille. En effet il y a des
secteurs ou un niveau d’endettement élevé est acceptable. Ce sont généralement les
secteurs à rentabilité très élevée. Concernant la taille, les dirigeants des entreprises de
petite taille préfèrent la plupart du temps garder une part plus importante des
ressources sous la forme de capitaux propres pour avoir plus d’indépendance
financière.
ii) Les ratios de liquidités : les ratios de liquidités mesurent la capacité de
l’entreprise à faire face à ses engagements de court terme. Ils mesurent sa
capacité à transformer ses actifs courants en liquidité. Ces ratios connus sous
le nom des ratios de liquidités permettent d’étudier l’équilibre financier d’une
entreprise à travers la mesure de sa capacité de rembourser ses dettes à court
terme en utilisant son actif courant
Ratio de liquidité générale
courantsnonActifs
pemenantsCapitaux
passifTotal
SNRproprescapitaux )(
R11=
courantspassifs
courantsActifs
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Ce ratio montre dans quelle mesure l’actif courant permet de couvrir les passifs
courants. Il traduit l’excès des liquidités potentielles par rapport aux obligations à
court terme de l’entreprise. Dans une situation d’équilibre financier ce ratio doit être
supérieur à 1 (FR>0). Dans le cas contraire ( FR<0) une partie des emplois
permanents ( actifs non courants) serait financée par des ressources cycliques ce qui
peut exposer l’entreprise à des graves difficulté financière .Cependant il arrive que
dans certaines entreprises ( cas des entreprises de grandes distributions) que les actifs
courants se transforment en liquidités à un rythme très rapide permettant de faire face
à tous les engagements courants. Dans ce cas ces entreprises n’ont plus de difficultés
de paiement (liquidités suffisantes). Un RLG égal à 1 est généralement considéré
comme insuffisant pour assurer une bonne solvabilité à court terme. Du moment que
l’entreprise ne dispose d’aucune marge de sécurité.
Généralement plus ce ratio est élevé, plus l’entreprise pourra faire face à ses
engagements de court terme. Mais pour mieux interprété le ratio de liquidité générale,
on doit en tenir compte du degré des actifs courants et du degré d’exigibilité des
passifs courants.
Ratio de liquidité restreinte ou réduite
(RLR)
Ce ratio permet de renseigner dans quelles mesures les actifs les plus liquides
permettent de couvrir les passifs courants. Il permet de mesurer la capacité de
l’entreprise à faire face à ses engagements courants (PC) uniquement en tenant compte
de ses créances et ses liquidités (élimination des stocks).
Ratio de liquidité immédiate (RLI)
Une valeur très élevée de ce ratio est un signe d’utilisation peu performante des
liquidités (encaisse oisive). Toutefois les créanciers ont intérêts à ce que ce ratio soit le
plus élevé possible afin de garantir leur remboursement.
II) Les ratios de rotation ou de gestion :
Les ratios de gestions mesurent le degré d’efficacité avec lequel les différents éléments
d’actifs de l’entreprise sont gérés. Ces ratios viennent compléter les ratios de structures
en prenant en considération le volume d’activité de l’entreprise et en particulier en
mesurant la vitesse de rotation des biens réels et des biens financiers. Ces ratios
permettent le plus souvent de comparer l’encours moyen de certains éléments du bilan
R12 =
courantspassifs
liquiditésexpl)horsxpcréances(e 
R13 =
courantsPassifs
liquditésdeeqetLiquidités
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
au flux qui permettent leur renouvellement, on détermine ainsi les ratios de rotation
ou bien le délai moyen requis pour une rotation.
D’une manière générale la rotation d’un bien est mesurée par le rapport :
Ce ratio exprime le nombre de fois dans l’année ou le poste tourne.
Le délai d’écoulement mesure la durée de stockage de chacun des éléments stockables,
la durée du crédit client et la durée du crédit fournisseur. Un ratio de délai
d’écoulement est l’inverse du ratio de rotation, il est défini par le rapport :
1) Les ratios de rotation globale (ou du capital) :
Ratio de rotation des actifs
Ce ratio permet de mesurer l’efficacité quant à l’utilisation des actifs. Il
permet d’apprécier la façon dont les dirigeants utilisent les capitaux qui leurs
sont confiés. Une rotation rapide signifie que l’entreprise est performante et
pourrait être à l’origine d’un accroissement de la rentabilité. Ce ratio est
généralement faible (<1) dans les secteurs qui nécessitent de lourds
investissements et il est généralement très fort (>1) dans le secteur des
services.
Ratio de rotation des capitaux propres
Ce ratio mesure l’intensité avec laquelle les capitaux propres sont valorisés dans
l’entreprise. Ce ratio peut être décomposé en deux ratios :
passifdeouactifd'élements
affaired'chiffre
jours360
rotationdeRatio
1
R14 =
actifTotal
affaired'Chiffre
R15 =
propresCapitaux
affaired'Chiffre
propresK
actifsT
actifsT
CA
propresK

CA
R. rotation coef d’endettement
des actifs
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Une rotation élevée des capitaux propres peut être un indicateur de bonne ou
mauvaise gestion. En effet si la rotation élevée des capitaux propres est due à une
rotation élevée de l’actif, cela signifie qu’il y a un bon emploi des ressources de
l’entreprise. Mais si le niveau élevé est du à un coefficient d’endettement élevé cela
signifie que cette augmentation n’est pas le résultat de la gestion interne des
ressources. Un niveau élevé d’endettement peut dans certains cas affecter
négativement la rentabilité de l’entreprise et entraîner sa faillite (risque
d’insolvabilité).
Remarque : le ratio d’endettement peut être décomposé de la manière suivante :
Le ratio est appelé coefficient du levier financier
2) Les ratios de rotations des stocks :
Les ratios de rotations des stocks indiquent combien de fois les stocks ont été
renouvelés au cours d’un exercice. A ce niveau il y a lieu de faire la distinction
entre une entreprise commerciale et une entreprise industrielle.
i- Cas d’une entreprise commerciale :
Avec :
* stock moyen =
2
SF)SI (
* Coût d’achat des marchandises vendus = SI + prix d’achats + frais/achats -SF
Ce ratio mesure la rapidité avec laquelle un stock est renouvelé. Une rotation très
élevée entraîne immobilisation moins importante du capital et un degré de
liquidité plus élevé.
Remarque :
proprescap
passifs
propresCappropresCap .
1
..



passifspropresCap.totalActif
proprescap
passifs
.
moyenstock
venduesesmarchandisdsachatd'Coût
ResmarchandisdestocksdesrotationdeRatio 16 
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
L’inverse de la vitesse de rotation mesure le délai moyen de renouvellement des
stocks exprimés en année, mois, en jours. (délai moyen =
rotationdevitesse
1
)
Ainsi le délai d’écoulement des stocks de marchandises sera :
Ce ratio indique combien de temps un article restait-il en stock.
L’allongement de la période de recouvrement accroît les besoins de
l’entreprise en capitaux ce qui réduirait sa rentabilité.
ii - Cas d’une entreprise industrielle :
Les entreprises industrielles détiennent plusieurs catégories de stocks :
matières premières, encours, produits finis. Pour ces stocks il y a lieu de
calculer aussi bien les ratios de rotations que d’écoulement. On
présentera dans ce qui suit uniquement les ratios d’écoulement sachant
que ce ratio n’est que l’inverse d’un ratio de rotation.
Avec :
Coût de production des PF vendus = Coût d’achat des matières première
et autres produits consommés + MOD+charges sociales + charges
indirectes
D’une manière plus la vitesse de rotation est rapide plus l’entreprise est
supposée être performante sur le plan commercial. Toutefois il est toujours
utile de comparer ces différents ratios avec la moyenne du secteur ou avec
des entreprises similaires.
jours360
venduesesmarchandisdesachatd'coût
moyenStock
R17
jours360
encoursdesproductiondeCoût
cours-enproduitsdemoyenStock
RencoursdesstockagedeDurée
jours360
vendusPFdesproductiondeCoût
PFdemoyenStock
RPFdesstockagedeDurée
jours360
consomméesMPdesachatd'Coût
MPdemoyenStock
RMPdestocksdesécoulementd'Délai
20
19
18



Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
3) Les ratios de rotations des créances commerciales et des crédits
fournisseurs :
a) les creances commerciales:
Ce ratio permet de mesurer le degré de liquidité des créaces clients. En
bonne gestion le rotation des créances ne devrait pas être moins rapide
que celle des dettes fournisseurs.
NB:
 Créances clients = clients + clients douteux +EAR+EENE-
clients avances et accomptes
 Le chiffre d’affaire est exprimé en TTC afin de rendre
homogène le numérateur et le dénominateur.
Ces ratios indiquent la vitesse de recouvrement des créances de
l’entreprise. Le délai de recouvrement ( exprimé généralement en
nombre de jours) représente la durée moyenne de crédit accordée par
l’entreprise à ses clients ( la période qui s’écoule entre le moment de la
vente et celui du règlement par le client).L’allongement de la période de
recouvrement accroit les besoins de l’entreprise en capitaux ce qui
reduirait sa rentabilité. Ces ratios peuvent renseigner sur la politique
commerciale de l’entreprise ;un délai de recouvrement élévé indique une
politique commerciale libérale Toutefois le risque d’impayés serait plus
important et le degré de liquidité de l’entreprise est plus faible. Alors
qu’un délai de recouvrement très court indique une politique
commerciale très strictes ( manque à gagner surtout si la concurrence
offre mieux). La durée optimale résulte généralemnt d’un arbitrage entre
la minimisation des risques d’insolbabilités des clients et la maximisation
de la rentabilité ( encouragement des clients).
b) Les dettes fournisseurs :
Avec :
clientsCréances
TTC)en(créditàCA
RclientscréditsdesrotationdeRatio 21 
jours
TTC)(créditàCA
clientsCreances
RcréancesdesentrecouvremdeDélai 22 360
360

TTC)(créditàAchats
rsfournisseuDettes
RrsfournisseucréditdumoyenDélai
rsfournisseuDettes
TTC)(créditàAchats
RrsfournisseudetesdesrotationdeRatio
24
23
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Dettes fournisseurs = fournisseurs + Frs effet à payer – frs avances et
acomptes
Ces deux ratios donnent respectivement la vitesse de renouvellement des
dettes fournisseurs (le degré d’exigibilité des dettes fournisseurs) et le
délai accordé à l’entreprise pour régler ses achats.
L’entreprise doit faire en sorte que le délai de recouvrement des clients soit
inférieur au délai de règlement des fournisseurs et ce essentiellement pour des
raisons de liquidités. Un délai de règlement très important offre à l’entreprise
une source de financement de son actif courant cependant cette source n’est
pas sans coûts. En effet les fournisseurs peuvent parfois offrir à l’entreprise
des conditions avantageuses (escomptes, remises) en cas d’un règlement au
comptant.
 L’équilibre de trésorerie de l’entreprise résulte d’une bonne
synchronisation des ratios de rotations des stocks, du délai de
recouvrement des clients et des délais de règlements des
dettes fournisseurs.
IV) Les ratios de rentabilité :
La rentabilité d’une entreprise s’exprime par son aptitude à produire un
profit. Elle résulte de la comparaison entre un résultat (EBE, le résultat
d’exploitation, le résultat net, la CAF, l’AF, les dividendes etc..) obtenu
par une action et les moyens mis en œuvre pour l’obtenir (capitaux
propres, les actifs nets…) généralement la rentabilité se calcul de la
manière suivante :
Rentabilité =
oeuvreenmismoyens
Résultat
Les ratios de rentabilité permettent d’apprécier les performances de l’entreprise et
permettent de fournir une idée sur l’efficacité de sa gestion. Les ratios de rentabilité
sont assez nombreux, ils dépendent étroitement des objectifs poursuivis. C’est ainsi
que :
 Le gestionnaire et les dirigeants cherchent avant tout de réaliser
leur objectif par une bonne gestion des ressources mises à leur
disposition : une rentabilité meilleure indique une bonne
utilisation des ressources et fait augmenter la valeur de l’entreprise
sur le marché. (rentabilité commerciale)
 L’actionnaire cherche plutôt à rentabiliser son placement, de ce
fait une rentabilité meilleure de l’entreprise signifie un
enrichissement de cette dernière et une meilleure rentabilité.
(rentabilité économique)
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
 Les prêteurs des fonds en particulier les banquiers se demandent
surtout si l’entreprise dégage un revenu suffisant pour pouvoir
rembourser son capital et les intérêts qui en découlent.
(rentabilité financière)
1) La rentabilité commerciale (ou de vente) : Les ratios de marge
La rentabilité commerciale est un indicateur qui renseigne sur la
politique de prix et sur la marge que l’entreprise prélève sur le prix de
vente. Elle est appréciée généralement par les ratios de marge qui
permettent de mesurer la performance de l’entreprise dans son activité
commerciale et industrielle. Trois ratios sont généralement calculés :
a) Le ratio de marge brute commerciale : (ou marge brute sur chiffre d’affaire)
Avec :
Marge commerciale = ventes – coût d’achat des marchandises vendues
Ce ratio permet de dégager l’efficacité de l’exploitation ainsi que celle de
la politique de prix. En effet, ce ratio permet de déterminer à l’entreprise
la contribution des opérations des achats-ventes.
b) Le ratio de marge brute sur coût matière :
C’est la proportion de la production après déduction des achats
consommés. Il permet de mesurer l’efficacité de l’activité de production
de l’entreprise. Il est calculé de la manière suivante :
Avec : Marge/coût matière = Production – Achats consommés
c)Ratio de marge nette :
HTaffaired'Chiffre
ecommercialMarges
R:ecommercialbrutemargederatioLe 25 
production
matièreMarge/coût
R:matièrecoûtsurmrgbrutederatioLe 26 
HTaffaired'Chiffre
netRésultat
R:nettemargederatioLe 27 
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Ce ratio indique la part du résultat dans l’ensemble d’activité de
l ‘entreprise, il exprime la marge prélevée par l’entreprise après déduction
de toutes les charges.
2) La rentabilité économique : (des investissements ou des actifs)
La rentabilité économique permet de mesurer la performance de
l’ensemble des ressources économiques indépendamment de leur mode de
financement ou de leur origine.
a) Le ratio de rentabilité économique : Re
La rentabilité économique est mesurée par le ratio suivant :
Ce ratio mesure l’efficacité de l’exploitation de l’entreprise sans tenir
compte des conditions de financement et du taux d’imposition (la
fiscalité).
b) Le ratio de rentabilité des actifs : (Return On Asset ROA)
Ce ratio de rentabilité des actifs (appelé également capacité bénéficiaire) indique
le bénéfice net réalisé par l’entreprise par unité de monnaie investie ; il permet
d’offrir une mesure correcte des performances de l’exploitation. Ce ratio peut
être décomposé en deux ratios :
Le premier ratio mesure la rotation du capital employé par l’entreprise, ce ratio
dépend du secteur auquel appartient l’entreprise. Le second est le ratio de marge
nette. Cette décomposition signifie que la même rentabilité peut être obtenue par
deux politiques commerciales différentes :
 Une politique de bas prix avec une faible marge, mais avec une
rotation des ventes très importantes.
 Une politique de qualité des produits avec une marge importante
mais une faible rotation des ventes.
Une entreprise peut donc améliorer la rentabilité de ses actifs (son potentiel
économique) soit en augmentant sa marge (agir sur les prix et les coûts) soit en
TotalActif
BAII)(et impôtrêtavant intéBénéfice
R:économiquetérentabilideRatio 28 
TotalActif
netRésultat
R:ROA)(actifsdestérentabilideRatio 29 
  

netteR..margeactifsdesrotationR.
HTaffaired'Chiffre
netRésultat
TotalActif
HTaffaired'Chiffre
ROA
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
cherchant à augmenter la vitesse de rotation de ses actifs (augmentation du chiffre
d’affaire par rapport à l’actif investi)
4) La rentabilité financière (des capitaux propres): Rf ( Return On Equity
ROE)
Les ratios de structure financière visent à mesure l'importance des dettes par
rapport aux autres sources de financement des activités de la firme. Ils
permettent donc aux créanciers de mesurer le risque encouru et aux actionnaires
de se faire une idée sur leur part dans le financement utilisé par l'entreprise.
La rentabilité financière mesure également l’efficacité avec laquelle l’entreprise
utilise les capitaux mis à sa disposition par ses actionnaires.
Ce ratio mesure le résultat net réalisé par l’entreprise pour chaque unité de
monnaie investie par les actionnaires. Si ce ratio est faible (< TMM) l’entreprise
n’est pas entrain de dégager une rentabilité suffisante pour ses propriétaires.
La rentabilité financière permet de poser un premier diagnostic sur la santé
financière de l'entreprise. Celle-ci crée, en effet, de la valeur si la rentabilité
dégagée par les actionnaires sur les fonds investis dans l'entreprise est supérieure à
celle qu'ils pourraient obtenir sur un placement financier de risque similaire. Il faut
donc que la rentabilité financière soit supérieure au coût des fonds propres.
Deux grandes forces contribuent à la détermination de la rentabilité financière :
 La rentabilité dégagée par l'entreprise sur l'ensemble des capitaux investis (la
rentabilité économique)
 La structure financière de l'entreprise qui peut amplifier ou atténuer la
rentabilité économique (le levier financier mesuré par le coefficient
d'endettement).
Le ratio de rentabilité financière peut être décomposé de la façon suivante : c’est
La relation Du Pont De Nemours1 .
1 Le système Dupont De Nemours a été développé aux USA par les gestionnaires de la société Du Pont.
Il permet d’illustrer la rentabilité de l’actif en fonction de sa rotation et de sa marge nette.
propresCapitaux
netRésultat
R:ROEfinancièretérentabilideRatio 30 
propresCapitaux
totalActif
TotalActif
HTaffaired'Chiffre
HTaffaired'Chiffre
netRésultat
propresCapitaux
netRésultat
tendettemend'TauxROA)(actifl'deéRentabilitfinancièreéRentabilit
tendettemend'TauxactifsdesrotationdeTauxnettemargedeTauxfinancièreéRentabilit
   
    

Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
D’après cette relation on peut dire que la rentabilité financière dépend de trois
types de relations :
 Une politique de marge ( taux de marge nette) qui exprime la politique
commercial de l’entreprise sur le marché
 Une politique de rotation des actifs ( taux de rotation des actifs) qui
exprime la politique industrielle de l’entreprise et les différentes techniques
industrielles utilisées dans la production
 Une politique financière (taux d’endettement) qui joue un rôle
fondamental au niveau des décisions commerciales et financières
Ainsi cette relation met en relief les différents éléments sur lesquels l’entreprise
peut agir pour améliorer la rentabilité des capitaux propres. Cette amélioration
découle essentiellement de la combinaison des trois politiques précédemment
citées à savoir une utilisation efficace des éléments d’actifs (politique industrielle),
une marge élevée sur les ventes (politique commerciale) et une politique
d’endettement approprié. (Politique d’endettement).
Cette chaîne de ratios qui composent le taux de rentabilité financière
explique par exemple comment les grandes surfaces peuvent obtenir une
excellence rentabilité avec une marge faible. C'est le cas quand l'actif "tourne
rapidement" (pas de créances clients, peu de stocks) par rapport au chiffre
d'affaires et que les capitaux propres sont relativement faibles par rapport à l'actif
ou au passif (investissement acquis en crédit-bail, crédit fournisseurs important)
L’introduction de la structure financière de l’entreprise comme facteur de rentabilité
financière constitue un élément nouveau par rapport à l’étude de la rentabilité économique.
Toutefois, il est à noter que si l’accroissement de l’endettement permet d’améliorer la
rentabilité financière, cet accroissement induit l’importance du risque d’insolvabilité de
l’entreprise. Le lien entre la rentabilité et le risque peut être exprimé par la relation du levier
financier.
La relation du levier financier :
C’est l’effet de l’accroissement du niveau de la rentabilité financière (rentabilité des
capitaux propres) suite à une augmentation du volume d’endettement.
Soit à désigner par :
 D : montant des dettes
 CP : valeur des capitaux propres
 T : taux d’imposition
 i : Taux d’intérêt
 BAII : Bénéfice avant intérêt et impôt
 BN : Bénéfice net
 Re : Rentabilité économique
actifTotal
BAII
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
 Rf : Rentabilité financière
CP
BN
La formule de l’effet de levier se présente comme suit :
Démonstration :
CP
D
i)Re ( est le levier financier alors que
CP
D
est le bras de levier
D’après cette formule on peut conclure que tant que le coût de la dette est inférieur à la
rentabilité économique ( Re > i ) l’entreprise a intérêt à s’endetter Par contre, si le coût de la
dette est supérieur à la rentabilité économique (Re < i ), l’effet de levier est défavorable car
toute augmentions de la dette va entraîner une baisse de la rentabilité financière. Ainsi il peut
y avoir trois cas possible :
 Si Re < i Re – i < 0 On dit que l’effet de levier est défavorable car toute
augmentation du niveau d’endettement se traduira par une baisse de la rentabilité des capitaux
propres.
 Si Re > i Re – i > 0 On dit que l’effet de levier est favorable, une
augmentation du ratio d’endettement (
CP
D
) entraîne une augmentation du ratio de rentabilité
des capitaux propres.
 Si Re = i Re – i = 0 On dit que l’effet de levier est nul, l’endettement n’a
pas d’effet sur la rentabilité financière.
L’endettement a donc un effet amplificateur en hausse ou en baisse
sur la rentabilité financière selon que (Re – i) soit positif ou négatif.
Pour mieux analyser la structure financière de l’entreprise et apprécier l’ampleur de ses
charges financière et son niveau d’endettement on sert très souvent du ratio de
couverture des charges financière.
sfinancièreCharges
BAII)(et impôtrêtavant intéBénéfice
R :31
T)-1
CP
D
i)RRR eef (( 




T)-1(
CP
D
i)R(RR
T)-1(
CP
Di
)
CP
D
1(RT)-1(
CP
Di
)
CP
CPD
(RR
T)1()
CPT.actif
T.actifDi
CPT.actif
T.actifBAII
(
T.actif
T.actif
CP
T)-Di)(1-(BAII
CP
Di)T-(BAII-Di-BAII
CP
Impôts-intérêts-BAII
CP
BN
eef
eef




























fR
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Ce ratio mesure la capacité du revenu dégagé par l’entreprise à rémunérer les emprunts,
il indique le nombre de fois que le bénéfice avant intérêt et impôt ( BAII) couvre la charge
d’intérêt qui résulte des dettes contractées par l’entreprise. ( exp : un R30 = 3 signifie que le
BAII couvre les charges financières à concurrence de 3 fois) L’observation de l’évolution de ce
ratio permet de prévenir à temps des éventuelles difficultés financières de l’entreprise.
Remarque : Cas des entreprises cotées en bourse
Pour calculer la rentabilité financière des entreprises cotées en bourse, on utilise la
capitalisation boursière au lieu des capitaux propres.
Capitalisation boursière = valeur boursière des actions  nombre d’actions
= C N
Avec :
C : étant le cours de l’action
N : le nombre des actions
CN : la valeur marchande des actions
Dans ce cas la rentabilité financière se calcul de la manière suivante :
Le PER ou encore le ratio cours-bénéfice doit être comparé au ratio moyen d’entreprises
similaires opérant dans le même secteur. S jamais on observe sur le marché et pour une
entreprise donnée un PER supérieur au ratio du secteur cela peut signifier une certaine
surévaluation des actions de l’entreprise par le marché et inversement.
financièreéRentabilitactionparBénéfice
C
PER)(RatioEarningPrice
C
actionparBénéfice
NC
netBénéfice
boursièretionCapitalisa
netBénéfice
financièreéRentabilit
1
:




encoresoit
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Tableau récapitulatif des ratios
Type de ratios Expression Interprétation
Les ratios de structures
1) Ratios de structures de l’actif :
Ratio d’immobilisation
2) Ratios de structures des
capitaux propres et
passifs :
Les ratios d’autonomies
financières
Ratio d’endettement
global
3) Les ratios de synthèses :
Le ratio de fonds de
roulement
totalactif
immobiliséActif
totalActif
Stocks
totalActif
rattachéscptsetClients
actiftotal
financèresimm.
actiftotal
liqeqetliq
permenantscapitaux
proprescapitaux SNR)(
passifsetproprescapTotal
passifTotal
.
courantsnonActifs
pemenantsCapitaux
Les ratios de structures rapportent la valeur de
postes d’actif à celle de l’actif total. Ils
permettent une autre lecture du bilan. La
structure de l’actif dépend de la nature de
l’activité et du secteur auquel appartient
l’entreprise.
Ce ratio indique le % des capitaux dont dispose
l’entreprise sous la forme d’immobilisation. Ce
ratio reflète le degré flexibilité de l’outil de
production de l’entreprise. (il est appelé ratio de
flexibilité des actifs)
Ce ratio mesure le poids des stocks dans l’actif,
il permet de renseigner sur les contraintes
techniques et commerciales auxquels
l’entreprise est soumise. Le poids des stocks
varie naturellement selon la nature de l’activité.
Ce ratio mesure le poids de l’investissement en
créance d’exploitation, il permet de renseigner
sur les contraintes commerciales de l’entreprise.
L’autonomie financière s’apprécie
généralement par la comparaison entre la valeur
des capitaux propres et la valeur des capitaux
empruntés. Ce ratio caractérise l’importance de
l’endettement à long terme de l’entreprise.
Le ratio d’endettement global exprime la
dépendance financière de l’entreprise et il donne
le pourcentage des capitaux étrangers (externes)
engagés dans l’entreprise.
Ce ratio doit être en principe supérieur à 1 car la
règle de l’équilibre financier précise que les
emplois stables doivent être financés par des
ressources stables.
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Le ratio de solvabilité
générale
Les ratios de liquidité
*Ratio de liquidité générale
Ratio de liquidité restreinte
ou réduite (RLR)
Ratio de liquidité
immédiate (RLI)
passifTotal
SNRproprescapitaux )(
courantspassifs
courantsActifs
courantspassifs
liquiditésexpl)horsxpcréances(e 
courantsPassifs
liquditésdeeqetLiquidités
Ce ratio indique l’importance des fonds propres
par rapport aux capitaux étrangers.
les ratios de liquidités mesurent la capacité
de l’entreprise à faire face à ses engagements
de court terme. Ils mesurent sa capacité à
transformer ses actifs courants en liquidité.
Ces ratios connus sous le nom des ratios de
liquidités permettent d’étudier l’équilibre
financier d’une entreprise à travers la
mesure de sa capacité de rembourser ses
dettes à court terme en utilisant son actif
courant
Ce ratio montre dans quelle mesure l’actif
courant permet de couvrir les passifs courants.
Ce ratio permet de renseigner dans quelles
mesures les actifs les plus liquides permettent de
couvrir les passifs courants. Il permet de mesurer
la capacité de l’entreprise à faire face à ses
engagements courants ( PC) uniquement en
tenant compte de ses créances et ses liquidités (
élimination des stocks).
Une valeur très élevée de ce ratio est un signe
d’utilisation peu performante des liquidités
(encaisse oisive). Toutefois les créanciers ont
intérêts à ce que ce ratio soit le plus élevé
possible afin de garantir leur remboursement.
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Type de ratio Expression Interprétation
III) Les ratios de gestions :
1)Les ratios de rotation
globale :
Le ratio de rotation des actifs :
Le ratio de rotation
des capitaux propres
Les ratios de rotation
des stocks :
i) Cas d’une entreprise
commerciale :
Le Ratio de rotation des
stocks de marchandises
actifTotal
affaired'Chiffre
propresCapitaux
affaired'Chiffre
moyenstock
venduesesmarchandisdsachatd'C.
Stock moyen =
2
SF)SI (
Coûtd’achat des marchandises vendus =
SI + prix d’achats + frais/achats -SF
360
venduesesmarchandisdesachatd'coût
mdsesdemoyenStock
Les ratios de gestions mesurent le
degré d’efficacité avec lequel les
différents éléments d’actifs de
l’entreprise sont gérés. Ces ratios
viennent compléter les ratios de
structures en prenant en
considération le volume d’activité de
l’entreprise et en particulier en
mesurant la vitesse de rotation des
biens réels et des biens financiers. Ces
ratios permettent le plus souvent de
comparer l’encours moyen de certains
éléments du bilan au flux qui
permettent leur renouvellement, on
détermine ainsi les ratios de rotation
ou bien le délai moyen requis pour
une rotation.
Ce ratio permet de mesurer l’efficacité
quant à l’utilisation des actifs. Il
permet d’apprécier la façon dont les
dirigeants utilisent les capitaux qui
leurs sont confiés.
Ce ratio mesure l’intensité avec
laquelle les capitaux propres sont
valorisés dans l’entreprise. Ce ratio
peut être décomposé en deux ratios :
propresK
actifsT
actifsT
CA
propresK

CA
R.rotaion des actifs Coef d’endettement
Ce ratio mesure la rapidité avec
laquelle un stock est renouvelé. Une
rotation très élevée entraîne
immobilisation moins importante du
capital et un degré de liquidité plus
élevé.
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Le délai d’écoulement des
stocks de marchandise
ii) Cas d’une entreprise
industrielle :
Délai d’écoulement des
stocks de MP
Durée de stockage de PF
Durée de stockage des
en_cours
Les ratios de rotations des
créances commerciales et des
crédits frs :
i) Les créances commerciales
Le ratio de rotation des
crédits clients
Le délai de recouvrement des
créances
360
encoursdesproductiondeCoût
cours-enproduitsdemoyenStock
360
vendusPFdesproductiondeCoût
PFdemoyenStock
360
consomméesMPdesachatd'Coût
MPdemoyenStock



clientsCréances
en TTC)(créditàCA
TTC)(créditàCA
clientsCreances
360
Ce ratio indique combien de temps un
article restait-il en stock.
L’allongement de la période de
recouvrement accroît les besoins de
l’entreprise en capitaux ce qui
réduirait sa rentabilité.
Ce ratio permet de mesurer le degré
de liquidité des créaces clients. En
bonne gestion le rotation des
créances ne devrait pas être moins
rapide que celle des dettes
fournisseurs.
Ces ratios indiquent la vitesse de
recouvrement des créances de l’entreprise.
Le délai de recouvrement ( exprimé
généralement en nombre de jours)
représente la durée moyenne de crédit
accordée par l’entreprise à ses clients ( la
période qui s’écoule entre le moment de la
vente et celui du règlement par le
client).L’allongement de la période de
recouvrement accroit les besoins de
l’entreprise en capitaux ce qui reduirait sa
rentabilité. Ces ratios peuvent renseigner
sur la politique commerciale de
l’entreprise ;un délai de recouvrement
élévé indique une politique commerciale
libérale Toutefois le risque d’impayés
serait plus important et le degré de
liquidité de l’entreprise est plus faible.
Alors qu’un délai de recouvrement très
court indique une politique commerciale
très strictes ( manque à gagner surtout si
la concurrence offre mieux). La durée
optimale résulte généralemnt d’un
arbitrage entre la minimisation des risques
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
d’insolbabilités des clients et la
maximisation de la rentabilité.
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Type de ratio Expression Interprétation
ii) Les dettes fournisseurs:
Le ratio de rotation des dettes frs
Le délai moyen du crédit frs
IV) Les ratios de rentabilités :
1) La rentabilité commerciale :
Les ratios de marges :
Le ratio de marge brute
commerciale
Le ratio de marge nette
2)La rentabilité économique :
Le ratio de rentabilité
économique : Re
360
TTC)(créditàAchats
rsfournisseuDettes
rsfournisseuDettes
TTC)(créditàAchats
HTaffaired'Chiffre
ecommercialMarges
Avec : MC= ventes –CAMV
HTaffaired'Chiffre
netRésultat
TotalActif
BAII)(et impôtrêtavant intéBce
Ces deux ratios donnent respectivement la
vitesse de renouvellement des dettes
fournisseurs (le degré d’exigibilité des
dettes fournisseurs) et le délai accordé à
l’entreprise pour régler ses achats.
L’entreprise doit faire en sorte que le délai
de recouvrement des clients soit inférieur
au délai de règlement des fournisseurs et
ce essentiellement pour des raisons de
liquidités.
L’équilibre de trésorerie de l’entreprise
résulte d’une bonne synchronisation
des ratios de rotations des stocks, du
délai de recouvrement des clients et
des délais de règlements des dettes
fournisseurs.
Ce ratio permet de dégager l’efficacité de
l’exploitation ainsi que celle de la politique
de prix. En effet, ce ratio permet de
déterminer à l’entreprise la contribution
des opérations des achats-ventes.
Ce ratio indique la part du résultat dans
l’ensemble d’activité de l ‘entreprise, il
exprime la marge prélevée par l’entreprise
après déduction de toutes les charges
Ce ratio mesure l’efficacité de l’exploitation
de l’entreprise sans tenir compte des
conditions de financement et du taux
d’imposition (la fiscalité).
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
Type de ratio Expression Interprétation
La rentabilité des actifs
( ROA)
La rentabilité financière
(ROE)
La relation de l’effet
de levier
Price Earnings Ratio
( PER)
Ratio de couverture des
charges financières
TotalActif
netRésultat
propresCapitaux
netRésultat
T)-1
CP
D
i)RRR eef (( 






financièreéRentabilit
actionparBénéfice
C
PER
1


sfinancièreCharges
BAII
Ce ratio peut être décomposé en deux ratios :
  

netteR..margeactifsdesrotationR.
HTaffaired'Chiffre
netRésultat
TotalActif
HTaffaired'Chiffre
ROA
Une entreprise peut donc améliorer la rentabilité de ses actifs (son potentiel
économique) soit en augmentant sa marge (agir sur les prix et les coûts) soit en
cherchant à augmenter la vitesse de rotation de ses actifs (augmentation du
chiffre d’affaire par rapport à l’actif investi)
Ce ratio mesure le résultat net réalisé par l’entreprise pour chaque unité de
monnaie investie par les actionnaires. Le ratio de rentabilité financière peut être
décomposé de la manière suivante : c’est la relation DU PONT DE
NEMOURS
propresCapitaux
totalActif
TotalActif
HTaffaired'Chiffre
HTaffaired'Chiffre
netRésultat
propresCapitaux
netRésultat
tendettemend'TauxROA)(actifl'deéRentabilitfinancièreéRentabilit
tendettemend'TauxactifsdesrotationdeTauxnettemargedeTauxfinancièreéRentabilit
   
    

D’après cette relation on peut dire que la rentabilité financière dépend de
trois types de relations :
Une politique de marge (taux de marge nette) qui exprime la politique
commercial de l’entreprise sur le marché
Une politique de rotation des actifs (taux de rotation des actifs) qui exprime
la politique industrielle de l’entreprise et les différentes techniques
industrielles utilisées dans la production
Une politique financière (taux d’endettement) qui joue un rôle fondamental au
niveau des décisions commerciales et financières
D’après cette relation il ressort que l’endettement a donc un effet amplificateur
en hausse ou en baisse sur la rentabilité financière
selon que (Re – i ) soit positif ou négatif.
Ce ratio mesure la capacité du revenu dégagé par l’entreprise à rémunérer les
emprunts, il indique le nombre de fois que le bénéfice avant intérêt et impôt
(BAII) couvre la charge d’intérêt qui résulte des dettes contractées par
l’entreprise.
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
V) Analyse normative du BFR2
: (Prévision du BFR)
Le besoin en fonds de roulement constitue en fait un besoin de financement net
de l'exploitation qui provient d'un décalage entre le moment où l'entreprise est
amenée à régler ses dépenses d'exploitation et le moment où elle encaisse ses
produits d'exploitation. Le BFR persiste durant plusieurs cycles d’exploitation, il
faut donc le financer par des ressources durables au même titre que les
immobilisations.
L’entreprise cherche en permanence à connaître le niveau de son BFR futur, elle
essaiera de ce fait de prévoir son besoin de financement afin de disposer des
ressources suffisantes pour le financer. Toutefois il est à noter que la prévision
est possible uniquement pour le BFRE (d’exploitation) , pour le BFRHE, il est
trop erratique pour faire l’objet d’une méthode de prévision. Parmi les méthodes
adoptées pour la prévision du BFRE est le méthode normative ( ou encore des
experts comptables)
Le principe de la méthode consiste à trouver une relation entre chaque élément
constitutif du BFR (stock, clients, fournisseurs) et le niveau d’activité que l’on
mesure par le chiffre d’affaires, puis à réduire toutes ces relations à une mesure
commune : le jour de CAHT. Le calcul est normatif car il s’appuie sur des
objectifs qui concernent :
1. la durée de rotation des différents éléments (objectifs de gestion des stocks,
pratiques sectorielles) ;
2. la structure des coûts (issue du compte de résultat prévisionnel, de manière
explicite ou le plus souvent implicite).
Ainsi l’analyse normative du BFR consiste à rattacher chaque compte de BFRE au CAHT
en définissant deux paramètres : Le temps d’écoulement en jours (c’est le nombre de
jour au bout duquel le montant moyen de ce poste serait nul) et le coefficient de
pondération par rapport au CAHT.
Cette méthode consiste à :
 Calculer les différentes durées d’écoulement qui donnent les durées
moyennes de détention (cas d’un emploi) ou de disposition (cas d’une ressource).
Ces durées sont exprimées en unité spécifique à chaque composante :
 Matière première : en jours du coût d’achat des matières consommées.
 Produit fini : en jour du coût de production des PF vendus
 Client : en jours de ventes TTC
 Fournisseurs : en jours d’achats TTC
Les temps d’écoulement ainsi obtenu ne sont pas comparables car ils sont
exprimés en des unités hétérogènes. Pour pouvoir les agréger et calculer le
BFRE, il faut retenir une unité commune qui sera le jour de CAHT.
2 Le BFR calculé à partir d’un bilan est un BFR passé et le bilan montre comment ce BFR à été satisfait
Cours de gestion financière 2ème ESSEC
Mr TALEB Lotfi
 Ramener chaque poste en une unité commune : le dinar par jour de CAHT.
Cette conversion se fait grâce aux coefficients de pondération ou de structure.( 1 jour de
CA = CAHT/360)
(Voir tableau de calcul du BFR normatif)

Contenu connexe

Tendances

La gestion du Besoin en fonds de roulement
La gestion du Besoin en fonds de roulementLa gestion du Besoin en fonds de roulement
La gestion du Besoin en fonds de roulement
Aymane Hammouti
 
Exercices corrigés
Exercices corrigésExercices corrigés
Exercices corrigés
hadhoum
 
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs FinanciersChap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
Louis Pinto
 

Tendances (20)

ANALYSE-FINANCIER
ANALYSE-FINANCIERANALYSE-FINANCIER
ANALYSE-FINANCIER
 
Diagnostic financier
Diagnostic financierDiagnostic financier
Diagnostic financier
 
Choix des investissements en avenir incertain
Choix des investissements en avenir incertainChoix des investissements en avenir incertain
Choix des investissements en avenir incertain
 
La gestion du Besoin en fonds de roulement
La gestion du Besoin en fonds de roulementLa gestion du Besoin en fonds de roulement
La gestion du Besoin en fonds de roulement
 
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie FinancièreChapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
 
Gestion de tresorerie
Gestion de tresorerieGestion de tresorerie
Gestion de tresorerie
 
Gestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'actionGestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'action
 
L'analyse financière
L'analyse financière  L'analyse financière
L'analyse financière
 
choix des investissements en avenir certain.
 choix des investissements en avenir certain. choix des investissements en avenir certain.
choix des investissements en avenir certain.
 
Soutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque creditSoutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque credit
 
Choix des investissements exercice + corrigé
Choix des investissements exercice + corrigéChoix des investissements exercice + corrigé
Choix des investissements exercice + corrigé
 
Chap: Choix d'investissement en situation d'incertitude
Chap: Choix d'investissement en situation d'incertitudeChap: Choix d'investissement en situation d'incertitude
Chap: Choix d'investissement en situation d'incertitude
 
exercices corrigés état de flux de trésorerie.pdf
exercices corrigés état de flux de trésorerie.pdfexercices corrigés état de flux de trésorerie.pdf
exercices corrigés état de flux de trésorerie.pdf
 
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
 
Exercices corrigés
Exercices corrigésExercices corrigés
Exercices corrigés
 
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
Exercice  tresorerie + ingenierie financiereExercice  tresorerie + ingenierie financiere
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
 
Comptabilité approfondie
Comptabilité approfondieComptabilité approfondie
Comptabilité approfondie
 
Chapitre 2 : La synthèse de l'état de résultat
Chapitre 2 : La synthèse de l'état de résultatChapitre 2 : La synthèse de l'état de résultat
Chapitre 2 : La synthèse de l'état de résultat
 
série d'exercices décisions financières et choix d'investissement
série d'exercices décisions financières et choix d'investissementsérie d'exercices décisions financières et choix d'investissement
série d'exercices décisions financières et choix d'investissement
 
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs FinanciersChap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
Chap 10 Modele D Eval Des Actifs Financiers
 

Similaire à Chapitre 4: Analyse financière par les ratios

5 - LES RATIOS - DIAGNOSTIC FINANCIER 2023 #FATAH.pdf
5 - LES RATIOS  - DIAGNOSTIC FINANCIER 2023 #FATAH.pdf5 - LES RATIOS  - DIAGNOSTIC FINANCIER 2023 #FATAH.pdf
5 - LES RATIOS - DIAGNOSTIC FINANCIER 2023 #FATAH.pdf
SvartAhrid1
 
Liste des principaux indicateurs analyse financiere
Liste des principaux indicateurs analyse financiereListe des principaux indicateurs analyse financiere
Liste des principaux indicateurs analyse financiere
OULAAJEB YOUSSEF
 
Comprendre les états comptables et financiers des émetteurs
Comprendre les états comptables et financiers des émetteursComprendre les états comptables et financiers des émetteurs
Comprendre les états comptables et financiers des émetteurs
Allaeddine Makhlouk
 
Financement d'entreprise à long terme
Financement d'entreprise à long  termeFinancement d'entreprise à long  terme
Financement d'entreprise à long terme
Fethi Ferhane
 
Cours3 lire un_bilan_comptable
Cours3 lire un_bilan_comptableCours3 lire un_bilan_comptable
Cours3 lire un_bilan_comptable
Cabinetf Prescom
 

Similaire à Chapitre 4: Analyse financière par les ratios (20)

5 - LES RATIOS - DIAGNOSTIC FINANCIER 2023 #FATAH.pdf
5 - LES RATIOS  - DIAGNOSTIC FINANCIER 2023 #FATAH.pdf5 - LES RATIOS  - DIAGNOSTIC FINANCIER 2023 #FATAH.pdf
5 - LES RATIOS - DIAGNOSTIC FINANCIER 2023 #FATAH.pdf
 
Comment faire l'analyse financière d'une entreprise?
Comment faire l'analyse financière d'une entreprise?Comment faire l'analyse financière d'une entreprise?
Comment faire l'analyse financière d'une entreprise?
 
Ratio de liquidité générale - Current ratio
Ratio de liquidité générale - Current ratioRatio de liquidité générale - Current ratio
Ratio de liquidité générale - Current ratio
 
Cours gestion de trésorerie.pdf
Cours gestion de trésorerie.pdfCours gestion de trésorerie.pdf
Cours gestion de trésorerie.pdf
 
les ratios.docx
les ratios.docxles ratios.docx
les ratios.docx
 
les ratios.docx
les ratios.docxles ratios.docx
les ratios.docx
 
Liste des principaux indicateurs analyse financiere
Liste des principaux indicateurs analyse financiereListe des principaux indicateurs analyse financiere
Liste des principaux indicateurs analyse financiere
 
RCP Rentabilité des Capitaux Propres - ROE (Return On Equity)
RCP Rentabilité des Capitaux Propres - ROE (Return On Equity)RCP Rentabilité des Capitaux Propres - ROE (Return On Equity)
RCP Rentabilité des Capitaux Propres - ROE (Return On Equity)
 
Comment conduire une analyse financière en 6 étapes.docx
Comment conduire une analyse financière en 6 étapes.docxComment conduire une analyse financière en 6 étapes.docx
Comment conduire une analyse financière en 6 étapes.docx
 
Ratio de liquidité réduite - Quick ratio
Ratio de liquidité réduite - Quick ratioRatio de liquidité réduite - Quick ratio
Ratio de liquidité réduite - Quick ratio
 
Comprendre les états comptables et financiers des émetteurs
Comprendre les états comptables et financiers des émetteursComprendre les états comptables et financiers des émetteurs
Comprendre les états comptables et financiers des émetteurs
 
Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1
 
Ratios Boursiers - Comment ça marche ?
Ratios Boursiers - Comment ça marche ?Ratios Boursiers - Comment ça marche ?
Ratios Boursiers - Comment ça marche ?
 
Dette capitaux propres - ratio d'endettement - Bourse
Dette capitaux propres - ratio d'endettement - BourseDette capitaux propres - ratio d'endettement - Bourse
Dette capitaux propres - ratio d'endettement - Bourse
 
Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
Finances approfondissement - La gestion de base agricole - LeadFarm Project
 
Financement d'entreprise à long terme
Financement d'entreprise à long  termeFinancement d'entreprise à long  terme
Financement d'entreprise à long terme
 
Choisir le financement.
Choisir le financement.Choisir le financement.
Choisir le financement.
 
Cours3 lire un_bilan_comptable
Cours3 lire un_bilan_comptableCours3 lire un_bilan_comptable
Cours3 lire un_bilan_comptable
 
sc3a9ance-2-2017.pdf
sc3a9ance-2-2017.pdfsc3a9ance-2-2017.pdf
sc3a9ance-2-2017.pdf
 
Feuilletage
FeuilletageFeuilletage
Feuilletage
 

Plus de Lotfi TALEB, ESSECT

Plus de Lotfi TALEB, ESSECT (20)

Couverture Manuel de Finance Lotfi TALEB EUE.pdf
Couverture Manuel de Finance Lotfi TALEB EUE.pdfCouverture Manuel de Finance Lotfi TALEB EUE.pdf
Couverture Manuel de Finance Lotfi TALEB EUE.pdf
 
Covid-19; Enseignement à distance (EAD) en Tunisie
Covid-19;  Enseignement à distance (EAD) en Tunisie Covid-19;  Enseignement à distance (EAD) en Tunisie
Covid-19; Enseignement à distance (EAD) en Tunisie
 
options réelles et choix d'investissement
options réelles et choix d'investissement options réelles et choix d'investissement
options réelles et choix d'investissement
 
Crise des Subprimes, Réglementation Prudentielle : Z-score ou Rating ? Une Et...
Crise des Subprimes, Réglementation Prudentielle : Z-score ou Rating ? Une Et...Crise des Subprimes, Réglementation Prudentielle : Z-score ou Rating ? Une Et...
Crise des Subprimes, Réglementation Prudentielle : Z-score ou Rating ? Une Et...
 
Colloque ticief2019
Colloque ticief2019Colloque ticief2019
Colloque ticief2019
 
1ST TUNISIA INTERNATIONAL CONFERENCE ON ISLAMIC ECONOMICS AND FINANCE |TICIEF...
1ST TUNISIA INTERNATIONAL CONFERENCE ON ISLAMIC ECONOMICS AND FINANCE |TICIEF...1ST TUNISIA INTERNATIONAL CONFERENCE ON ISLAMIC ECONOMICS AND FINANCE |TICIEF...
1ST TUNISIA INTERNATIONAL CONFERENCE ON ISLAMIC ECONOMICS AND FINANCE |TICIEF...
 
Politique de dividende-Relations d'agence
Politique de dividende-Relations d'agence Politique de dividende-Relations d'agence
Politique de dividende-Relations d'agence
 
"Real Option Analysis versus DCF Valuation - An Application to a Tunisian Oil...
"Real Option Analysis versus DCF Valuation - An Application to a Tunisian Oil..."Real Option Analysis versus DCF Valuation - An Application to a Tunisian Oil...
"Real Option Analysis versus DCF Valuation - An Application to a Tunisian Oil...
 
Politique de dividende dans le cadre d’un marché parfait: Une revue de la lit...
Politique de dividende dans le cadre d’un marché parfait: Une revue de la lit...Politique de dividende dans le cadre d’un marché parfait: Une revue de la lit...
Politique de dividende dans le cadre d’un marché parfait: Une revue de la lit...
 
Politique de dividende , théorie de signalisation : Une revue de la littérature
Politique de dividende , théorie de signalisation : Une revue de la littératurePolitique de dividende , théorie de signalisation : Une revue de la littérature
Politique de dividende , théorie de signalisation : Une revue de la littérature
 
Les Etats-unis quitte l'OMC!
Les Etats-unis quitte l'OMC!Les Etats-unis quitte l'OMC!
Les Etats-unis quitte l'OMC!
 
Lotfi TALEB
Lotfi TALEB Lotfi TALEB
Lotfi TALEB
 
Taleb lotfi
Taleb lotfi Taleb lotfi
Taleb lotfi
 
Master CCA : Cas de synthèse n 1
Master CCA : Cas de synthèse n 1Master CCA : Cas de synthèse n 1
Master CCA : Cas de synthèse n 1
 
série d'exercices structure financière et coût de capital
série d'exercices structure financière et coût de capitalsérie d'exercices structure financière et coût de capital
série d'exercices structure financière et coût de capital
 
Les contrats à terme sur devise
Les contrats à terme sur deviseLes contrats à terme sur devise
Les contrats à terme sur devise
 
La couverture du risque de change par les options
La couverture du risque de change par les options La couverture du risque de change par les options
La couverture du risque de change par les options
 
Les techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de changeLes techniques de couvertures internes contre le risque de change
Les techniques de couvertures internes contre le risque de change
 
Chap ii : Le Risque de change
Chap ii :  Le Risque de changeChap ii :  Le Risque de change
Chap ii : Le Risque de change
 
Chap i couvertue sur le marché à terme
Chap i couvertue sur le marché à termeChap i couvertue sur le marché à terme
Chap i couvertue sur le marché à terme
 

Chapitre 4: Analyse financière par les ratios

  • 1. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Analyse financière par les ratios L’analyse financière a principalement pour objectif la recherche des conditions de l’équilibre financier de l’entreprise et de mesurer la rentabilité des capitaux investis. Elle vise à établir un diagnostic sur la situation actuelle et future de l’entreprise. Pour mieux évaluer la situation financière et les performances d’une entreprise, l’analyste financier a besoin d’un certain critère de référence ou encore des instruments de mesures. L’instrument de mesure le plus souvent utilisé est un ratio reliant deux informations financières l’une à l’autre. En finance un ratio se définit comme un rapport significatif entre deux ou un groupe de poste, soit du bilan, de l’état de résultat, des SIG ou soit d’une combinaison des ces états financiers. Il peut être exprimé soit sous la forme d’un quotient ou sous la forme d’un pourcentage. Il est rare qu’un ratio puisse avoir une signification en lui-même. En effet l’utilisation des ratios n’a de sens et n’est utile que lorsque ces ratios sont comparés à un ensemble de normes qui peuvent être soit une moyenne sectorielle, soit par des ratios du leader du secteur. C’est ainsi que l’analyse par les ratios nécessite le recours à deux types de comparaison :  Soit de l’entreprise par rapport à son passé : analyse des tendances ou comparaison dans le temps  Soit de l’entreprise par rapport à son secteur d’activité (la moyenne du secteur) ou à des entreprises similaires appartenant à la même branche d’activité : comparaison dans l’espace ou interentreprises. Les ratios sont généralement classés en trois catégories :  Les ratios de structures  Les ratios de gestions  Les ratios de rentabilité (ou de performance) I) Les ratios de situation ou de structures: Les ratios de structures ou de situation sont des indicateurs qui caractérisent la composition du patrimoine en mesurant des rapports relatifs à l’actif et/ou des capitaux propres et passifs, ils permettent des comparaisons internes et des comparaisons externes. Au niveau de l’actif, on cherche à dégager le poids de chaque élément dans la structure d’investissement. Pour le passif, les ratios calculés fournissent des indicateurs sur la composition de financement. Il à noter que ces ratios peuvent aussi rapprocher les éléments d’actifs et les éléments des capitaux propres et passifs : ils sont appelés les ratios de synthèse. CHAP IV
  • 2. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Les ratios de structures sont assez nombreux, à partir de certains ratios de structures on peut analyser la situation de la liquidité et de la solvabilité. 1) Les ratios de structures de l’actif et du passif : a) Ratios de structure de l’actif : Parmi les ratios les plus utilisés Ces ratios rapportent la valeur de certains postes de l’actif à celle de l’actif total. Le calcul de ces ratios permet de simplifier la présentation du bilan et facilite la comparaison des données de l’entreprise avec son secteur. Il est noter que la structure du bilan dépend de plusieurs facteurs dont essentiellement :  Le secteur de l’entreprise : Pour une entreprise commerciale, le ratio d’immobilisation est généralement faible alors que pour une entreprise industrielle ce ratio dépend de la valeur des équipements.  La taille : Une petite entreprise, généralement les petites entreprises gardent une part importante de ses ressources aux capitaux propres. Cela s’explique essentiellement par la volonté du propriétaire de garder une certaine autonomie financière. Concernant particulièrement le ratio d’immobilisation (R1), il indique le pourcentage des capitaux dont dispose l’entreprise sous la forme d’immobilisation. Il est appelé également ratio de flexibilité des actifs. Plus ce ratio est élevé, plus la capacité de l’entreprise à s’adapter aux modifications technologiques est faible et donc elle est de moins en moins flexible. Généralement ce ratio d’immobilisation est suivi par un autre ratio : le ratio d’amortissement des immobilisations ou ratio d’âge dont la formule est : R1 = totalactif immobiliséActif (Ratio d’immobilisation) R2 = totalActif courantsActifs R3 = totalActif Stocks R4 = totalActif rattachéscptsetClients lesamortissabbrutesVI cumulésentsAmortissem R 5
  • 3. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Ce ratio mesure le degré de vieillissement des immobilisations productives. Plus ce ratio est élevé, plus les immobilisations de l’entreprise sont âgées cad amorties. Concernant le ratio R2, il permet de mesurer le poids des stocks dans l’actif, il nous renseigne à la fois sur les contraintes de production ou techniques et sur les contraintes commerciales auxquels l’entreprise est soumise. Le poids des stocks varie naturellement selon la nature de l’activité. Le ratio R5 mesure le poids de l’investissement en créance d’exploitation, il permet de renseigner sur la politique de crédit et sur les contraintes commerciales de l’entreprise. On peut également formuler d’autres ratios de structures permettant d’apprécier le poids des immobilisations financières ( actiftotal financèresimm. ) ou encore d’apprécier l’importance des disponibilités dans l’actif total ( actiftotal liqeqetliq ). b) Les ratios de structures des capitaux propres et passifs :  Les ratios d’autonomies financières : L’autonomie financière s’apprécie généralement par la comparaison entre la valeur des capitaux propres et la valeur des capitaux empruntés. L’autonomie financière est très importante du moment qu’elle donne la possibilité à l’entreprise de trouver plus facilement des prêteurs, de décider en toute indépendance et de pouvoir saisir les opportunités d’investissement. Les ratios d’autonomies financières renseignent également sur l’état de la solvabilité de l’entreprise. . Le montant des fonds empruntés ne doit pas excéder généralement le montant des capitaux propres. Ce ratio est généralement complété par : Le Ratio d’autonomie financière globale ou élargie défini par : Ou encore le Ratio d’endettement global : financièreautonomiedRatio permenantscapitaux proprescapitaux R '6 SNR)(  passifsproprescap proprescapitaux R  7 passifsetproprescapTotal passifTotal R . 8 
  • 4. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Le ratio d’endettement global exprime la dépendance financière de l’entreprise et il donne le pourcentage des capitaux étrangers (externes) engagés dans l’entreprise. c) Les ratios d’équilibre financier ou de synthèse : Ces ratios donnent une idée ou bien sur la solvabilité ou bien sur la liquidité. i)Les ratios de solvabilité : les ratios statuant sur l’équilibre financier et en particulier sur la solvabilité de l’entreprise mesurent l’aptitude de l’entreprise à faire face à ses engagements de long terme. Les ratios les plus utilisés sont le ratio de fonds de roulement et le ratio de solvabilité générale Ratio de fonds de roulement R9 = Ce ratio doit être en principe supérieur à 1 car la règle de l’équilibre financier précise que les emplois stables doivent être financés par des ressources stables. En effet les actifs non courants sont considérés comme étant des emplois stables et dont le remboursement devrait être éloigné dans le temps. Le financement doit être effectues donc par des ressources stables. Ratio de solvabilité générale R10 = Le ratio de solvabilité indique l’importance des fonds propres par rapport aux capitaux étrangers. Il est à noter que le niveau optimal de ce ratio dépend étroitement du secteur d’activité auquel appartient l’entreprise et de sa taille. En effet il y a des secteurs ou un niveau d’endettement élevé est acceptable. Ce sont généralement les secteurs à rentabilité très élevée. Concernant la taille, les dirigeants des entreprises de petite taille préfèrent la plupart du temps garder une part plus importante des ressources sous la forme de capitaux propres pour avoir plus d’indépendance financière. ii) Les ratios de liquidités : les ratios de liquidités mesurent la capacité de l’entreprise à faire face à ses engagements de court terme. Ils mesurent sa capacité à transformer ses actifs courants en liquidité. Ces ratios connus sous le nom des ratios de liquidités permettent d’étudier l’équilibre financier d’une entreprise à travers la mesure de sa capacité de rembourser ses dettes à court terme en utilisant son actif courant Ratio de liquidité générale courantsnonActifs pemenantsCapitaux passifTotal SNRproprescapitaux )( R11= courantspassifs courantsActifs
  • 5. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Ce ratio montre dans quelle mesure l’actif courant permet de couvrir les passifs courants. Il traduit l’excès des liquidités potentielles par rapport aux obligations à court terme de l’entreprise. Dans une situation d’équilibre financier ce ratio doit être supérieur à 1 (FR>0). Dans le cas contraire ( FR<0) une partie des emplois permanents ( actifs non courants) serait financée par des ressources cycliques ce qui peut exposer l’entreprise à des graves difficulté financière .Cependant il arrive que dans certaines entreprises ( cas des entreprises de grandes distributions) que les actifs courants se transforment en liquidités à un rythme très rapide permettant de faire face à tous les engagements courants. Dans ce cas ces entreprises n’ont plus de difficultés de paiement (liquidités suffisantes). Un RLG égal à 1 est généralement considéré comme insuffisant pour assurer une bonne solvabilité à court terme. Du moment que l’entreprise ne dispose d’aucune marge de sécurité. Généralement plus ce ratio est élevé, plus l’entreprise pourra faire face à ses engagements de court terme. Mais pour mieux interprété le ratio de liquidité générale, on doit en tenir compte du degré des actifs courants et du degré d’exigibilité des passifs courants. Ratio de liquidité restreinte ou réduite (RLR) Ce ratio permet de renseigner dans quelles mesures les actifs les plus liquides permettent de couvrir les passifs courants. Il permet de mesurer la capacité de l’entreprise à faire face à ses engagements courants (PC) uniquement en tenant compte de ses créances et ses liquidités (élimination des stocks). Ratio de liquidité immédiate (RLI) Une valeur très élevée de ce ratio est un signe d’utilisation peu performante des liquidités (encaisse oisive). Toutefois les créanciers ont intérêts à ce que ce ratio soit le plus élevé possible afin de garantir leur remboursement. II) Les ratios de rotation ou de gestion : Les ratios de gestions mesurent le degré d’efficacité avec lequel les différents éléments d’actifs de l’entreprise sont gérés. Ces ratios viennent compléter les ratios de structures en prenant en considération le volume d’activité de l’entreprise et en particulier en mesurant la vitesse de rotation des biens réels et des biens financiers. Ces ratios permettent le plus souvent de comparer l’encours moyen de certains éléments du bilan R12 = courantspassifs liquiditésexpl)horsxpcréances(e  R13 = courantsPassifs liquditésdeeqetLiquidités
  • 6. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi au flux qui permettent leur renouvellement, on détermine ainsi les ratios de rotation ou bien le délai moyen requis pour une rotation. D’une manière générale la rotation d’un bien est mesurée par le rapport : Ce ratio exprime le nombre de fois dans l’année ou le poste tourne. Le délai d’écoulement mesure la durée de stockage de chacun des éléments stockables, la durée du crédit client et la durée du crédit fournisseur. Un ratio de délai d’écoulement est l’inverse du ratio de rotation, il est défini par le rapport : 1) Les ratios de rotation globale (ou du capital) : Ratio de rotation des actifs Ce ratio permet de mesurer l’efficacité quant à l’utilisation des actifs. Il permet d’apprécier la façon dont les dirigeants utilisent les capitaux qui leurs sont confiés. Une rotation rapide signifie que l’entreprise est performante et pourrait être à l’origine d’un accroissement de la rentabilité. Ce ratio est généralement faible (<1) dans les secteurs qui nécessitent de lourds investissements et il est généralement très fort (>1) dans le secteur des services. Ratio de rotation des capitaux propres Ce ratio mesure l’intensité avec laquelle les capitaux propres sont valorisés dans l’entreprise. Ce ratio peut être décomposé en deux ratios : passifdeouactifd'élements affaired'chiffre jours360 rotationdeRatio 1 R14 = actifTotal affaired'Chiffre R15 = propresCapitaux affaired'Chiffre propresK actifsT actifsT CA propresK  CA R. rotation coef d’endettement des actifs
  • 7. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Une rotation élevée des capitaux propres peut être un indicateur de bonne ou mauvaise gestion. En effet si la rotation élevée des capitaux propres est due à une rotation élevée de l’actif, cela signifie qu’il y a un bon emploi des ressources de l’entreprise. Mais si le niveau élevé est du à un coefficient d’endettement élevé cela signifie que cette augmentation n’est pas le résultat de la gestion interne des ressources. Un niveau élevé d’endettement peut dans certains cas affecter négativement la rentabilité de l’entreprise et entraîner sa faillite (risque d’insolvabilité). Remarque : le ratio d’endettement peut être décomposé de la manière suivante : Le ratio est appelé coefficient du levier financier 2) Les ratios de rotations des stocks : Les ratios de rotations des stocks indiquent combien de fois les stocks ont été renouvelés au cours d’un exercice. A ce niveau il y a lieu de faire la distinction entre une entreprise commerciale et une entreprise industrielle. i- Cas d’une entreprise commerciale : Avec : * stock moyen = 2 SF)SI ( * Coût d’achat des marchandises vendus = SI + prix d’achats + frais/achats -SF Ce ratio mesure la rapidité avec laquelle un stock est renouvelé. Une rotation très élevée entraîne immobilisation moins importante du capital et un degré de liquidité plus élevé. Remarque : proprescap passifs propresCappropresCap . 1 ..    passifspropresCap.totalActif proprescap passifs . moyenstock venduesesmarchandisdsachatd'Coût ResmarchandisdestocksdesrotationdeRatio 16 
  • 8. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi L’inverse de la vitesse de rotation mesure le délai moyen de renouvellement des stocks exprimés en année, mois, en jours. (délai moyen = rotationdevitesse 1 ) Ainsi le délai d’écoulement des stocks de marchandises sera : Ce ratio indique combien de temps un article restait-il en stock. L’allongement de la période de recouvrement accroît les besoins de l’entreprise en capitaux ce qui réduirait sa rentabilité. ii - Cas d’une entreprise industrielle : Les entreprises industrielles détiennent plusieurs catégories de stocks : matières premières, encours, produits finis. Pour ces stocks il y a lieu de calculer aussi bien les ratios de rotations que d’écoulement. On présentera dans ce qui suit uniquement les ratios d’écoulement sachant que ce ratio n’est que l’inverse d’un ratio de rotation. Avec : Coût de production des PF vendus = Coût d’achat des matières première et autres produits consommés + MOD+charges sociales + charges indirectes D’une manière plus la vitesse de rotation est rapide plus l’entreprise est supposée être performante sur le plan commercial. Toutefois il est toujours utile de comparer ces différents ratios avec la moyenne du secteur ou avec des entreprises similaires. jours360 venduesesmarchandisdesachatd'coût moyenStock R17 jours360 encoursdesproductiondeCoût cours-enproduitsdemoyenStock RencoursdesstockagedeDurée jours360 vendusPFdesproductiondeCoût PFdemoyenStock RPFdesstockagedeDurée jours360 consomméesMPdesachatd'Coût MPdemoyenStock RMPdestocksdesécoulementd'Délai 20 19 18   
  • 9. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi 3) Les ratios de rotations des créances commerciales et des crédits fournisseurs : a) les creances commerciales: Ce ratio permet de mesurer le degré de liquidité des créaces clients. En bonne gestion le rotation des créances ne devrait pas être moins rapide que celle des dettes fournisseurs. NB:  Créances clients = clients + clients douteux +EAR+EENE- clients avances et accomptes  Le chiffre d’affaire est exprimé en TTC afin de rendre homogène le numérateur et le dénominateur. Ces ratios indiquent la vitesse de recouvrement des créances de l’entreprise. Le délai de recouvrement ( exprimé généralement en nombre de jours) représente la durée moyenne de crédit accordée par l’entreprise à ses clients ( la période qui s’écoule entre le moment de la vente et celui du règlement par le client).L’allongement de la période de recouvrement accroit les besoins de l’entreprise en capitaux ce qui reduirait sa rentabilité. Ces ratios peuvent renseigner sur la politique commerciale de l’entreprise ;un délai de recouvrement élévé indique une politique commerciale libérale Toutefois le risque d’impayés serait plus important et le degré de liquidité de l’entreprise est plus faible. Alors qu’un délai de recouvrement très court indique une politique commerciale très strictes ( manque à gagner surtout si la concurrence offre mieux). La durée optimale résulte généralemnt d’un arbitrage entre la minimisation des risques d’insolbabilités des clients et la maximisation de la rentabilité ( encouragement des clients). b) Les dettes fournisseurs : Avec : clientsCréances TTC)en(créditàCA RclientscréditsdesrotationdeRatio 21  jours TTC)(créditàCA clientsCreances RcréancesdesentrecouvremdeDélai 22 360 360  TTC)(créditàAchats rsfournisseuDettes RrsfournisseucréditdumoyenDélai rsfournisseuDettes TTC)(créditàAchats RrsfournisseudetesdesrotationdeRatio 24 23
  • 10. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Dettes fournisseurs = fournisseurs + Frs effet à payer – frs avances et acomptes Ces deux ratios donnent respectivement la vitesse de renouvellement des dettes fournisseurs (le degré d’exigibilité des dettes fournisseurs) et le délai accordé à l’entreprise pour régler ses achats. L’entreprise doit faire en sorte que le délai de recouvrement des clients soit inférieur au délai de règlement des fournisseurs et ce essentiellement pour des raisons de liquidités. Un délai de règlement très important offre à l’entreprise une source de financement de son actif courant cependant cette source n’est pas sans coûts. En effet les fournisseurs peuvent parfois offrir à l’entreprise des conditions avantageuses (escomptes, remises) en cas d’un règlement au comptant.  L’équilibre de trésorerie de l’entreprise résulte d’une bonne synchronisation des ratios de rotations des stocks, du délai de recouvrement des clients et des délais de règlements des dettes fournisseurs. IV) Les ratios de rentabilité : La rentabilité d’une entreprise s’exprime par son aptitude à produire un profit. Elle résulte de la comparaison entre un résultat (EBE, le résultat d’exploitation, le résultat net, la CAF, l’AF, les dividendes etc..) obtenu par une action et les moyens mis en œuvre pour l’obtenir (capitaux propres, les actifs nets…) généralement la rentabilité se calcul de la manière suivante : Rentabilité = oeuvreenmismoyens Résultat Les ratios de rentabilité permettent d’apprécier les performances de l’entreprise et permettent de fournir une idée sur l’efficacité de sa gestion. Les ratios de rentabilité sont assez nombreux, ils dépendent étroitement des objectifs poursuivis. C’est ainsi que :  Le gestionnaire et les dirigeants cherchent avant tout de réaliser leur objectif par une bonne gestion des ressources mises à leur disposition : une rentabilité meilleure indique une bonne utilisation des ressources et fait augmenter la valeur de l’entreprise sur le marché. (rentabilité commerciale)  L’actionnaire cherche plutôt à rentabiliser son placement, de ce fait une rentabilité meilleure de l’entreprise signifie un enrichissement de cette dernière et une meilleure rentabilité. (rentabilité économique)
  • 11. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi  Les prêteurs des fonds en particulier les banquiers se demandent surtout si l’entreprise dégage un revenu suffisant pour pouvoir rembourser son capital et les intérêts qui en découlent. (rentabilité financière) 1) La rentabilité commerciale (ou de vente) : Les ratios de marge La rentabilité commerciale est un indicateur qui renseigne sur la politique de prix et sur la marge que l’entreprise prélève sur le prix de vente. Elle est appréciée généralement par les ratios de marge qui permettent de mesurer la performance de l’entreprise dans son activité commerciale et industrielle. Trois ratios sont généralement calculés : a) Le ratio de marge brute commerciale : (ou marge brute sur chiffre d’affaire) Avec : Marge commerciale = ventes – coût d’achat des marchandises vendues Ce ratio permet de dégager l’efficacité de l’exploitation ainsi que celle de la politique de prix. En effet, ce ratio permet de déterminer à l’entreprise la contribution des opérations des achats-ventes. b) Le ratio de marge brute sur coût matière : C’est la proportion de la production après déduction des achats consommés. Il permet de mesurer l’efficacité de l’activité de production de l’entreprise. Il est calculé de la manière suivante : Avec : Marge/coût matière = Production – Achats consommés c)Ratio de marge nette : HTaffaired'Chiffre ecommercialMarges R:ecommercialbrutemargederatioLe 25  production matièreMarge/coût R:matièrecoûtsurmrgbrutederatioLe 26  HTaffaired'Chiffre netRésultat R:nettemargederatioLe 27 
  • 12. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Ce ratio indique la part du résultat dans l’ensemble d’activité de l ‘entreprise, il exprime la marge prélevée par l’entreprise après déduction de toutes les charges. 2) La rentabilité économique : (des investissements ou des actifs) La rentabilité économique permet de mesurer la performance de l’ensemble des ressources économiques indépendamment de leur mode de financement ou de leur origine. a) Le ratio de rentabilité économique : Re La rentabilité économique est mesurée par le ratio suivant : Ce ratio mesure l’efficacité de l’exploitation de l’entreprise sans tenir compte des conditions de financement et du taux d’imposition (la fiscalité). b) Le ratio de rentabilité des actifs : (Return On Asset ROA) Ce ratio de rentabilité des actifs (appelé également capacité bénéficiaire) indique le bénéfice net réalisé par l’entreprise par unité de monnaie investie ; il permet d’offrir une mesure correcte des performances de l’exploitation. Ce ratio peut être décomposé en deux ratios : Le premier ratio mesure la rotation du capital employé par l’entreprise, ce ratio dépend du secteur auquel appartient l’entreprise. Le second est le ratio de marge nette. Cette décomposition signifie que la même rentabilité peut être obtenue par deux politiques commerciales différentes :  Une politique de bas prix avec une faible marge, mais avec une rotation des ventes très importantes.  Une politique de qualité des produits avec une marge importante mais une faible rotation des ventes. Une entreprise peut donc améliorer la rentabilité de ses actifs (son potentiel économique) soit en augmentant sa marge (agir sur les prix et les coûts) soit en TotalActif BAII)(et impôtrêtavant intéBénéfice R:économiquetérentabilideRatio 28  TotalActif netRésultat R:ROA)(actifsdestérentabilideRatio 29      netteR..margeactifsdesrotationR. HTaffaired'Chiffre netRésultat TotalActif HTaffaired'Chiffre ROA
  • 13. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi cherchant à augmenter la vitesse de rotation de ses actifs (augmentation du chiffre d’affaire par rapport à l’actif investi) 4) La rentabilité financière (des capitaux propres): Rf ( Return On Equity ROE) Les ratios de structure financière visent à mesure l'importance des dettes par rapport aux autres sources de financement des activités de la firme. Ils permettent donc aux créanciers de mesurer le risque encouru et aux actionnaires de se faire une idée sur leur part dans le financement utilisé par l'entreprise. La rentabilité financière mesure également l’efficacité avec laquelle l’entreprise utilise les capitaux mis à sa disposition par ses actionnaires. Ce ratio mesure le résultat net réalisé par l’entreprise pour chaque unité de monnaie investie par les actionnaires. Si ce ratio est faible (< TMM) l’entreprise n’est pas entrain de dégager une rentabilité suffisante pour ses propriétaires. La rentabilité financière permet de poser un premier diagnostic sur la santé financière de l'entreprise. Celle-ci crée, en effet, de la valeur si la rentabilité dégagée par les actionnaires sur les fonds investis dans l'entreprise est supérieure à celle qu'ils pourraient obtenir sur un placement financier de risque similaire. Il faut donc que la rentabilité financière soit supérieure au coût des fonds propres. Deux grandes forces contribuent à la détermination de la rentabilité financière :  La rentabilité dégagée par l'entreprise sur l'ensemble des capitaux investis (la rentabilité économique)  La structure financière de l'entreprise qui peut amplifier ou atténuer la rentabilité économique (le levier financier mesuré par le coefficient d'endettement). Le ratio de rentabilité financière peut être décomposé de la façon suivante : c’est La relation Du Pont De Nemours1 . 1 Le système Dupont De Nemours a été développé aux USA par les gestionnaires de la société Du Pont. Il permet d’illustrer la rentabilité de l’actif en fonction de sa rotation et de sa marge nette. propresCapitaux netRésultat R:ROEfinancièretérentabilideRatio 30  propresCapitaux totalActif TotalActif HTaffaired'Chiffre HTaffaired'Chiffre netRésultat propresCapitaux netRésultat tendettemend'TauxROA)(actifl'deéRentabilitfinancièreéRentabilit tendettemend'TauxactifsdesrotationdeTauxnettemargedeTauxfinancièreéRentabilit          
  • 14. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi D’après cette relation on peut dire que la rentabilité financière dépend de trois types de relations :  Une politique de marge ( taux de marge nette) qui exprime la politique commercial de l’entreprise sur le marché  Une politique de rotation des actifs ( taux de rotation des actifs) qui exprime la politique industrielle de l’entreprise et les différentes techniques industrielles utilisées dans la production  Une politique financière (taux d’endettement) qui joue un rôle fondamental au niveau des décisions commerciales et financières Ainsi cette relation met en relief les différents éléments sur lesquels l’entreprise peut agir pour améliorer la rentabilité des capitaux propres. Cette amélioration découle essentiellement de la combinaison des trois politiques précédemment citées à savoir une utilisation efficace des éléments d’actifs (politique industrielle), une marge élevée sur les ventes (politique commerciale) et une politique d’endettement approprié. (Politique d’endettement). Cette chaîne de ratios qui composent le taux de rentabilité financière explique par exemple comment les grandes surfaces peuvent obtenir une excellence rentabilité avec une marge faible. C'est le cas quand l'actif "tourne rapidement" (pas de créances clients, peu de stocks) par rapport au chiffre d'affaires et que les capitaux propres sont relativement faibles par rapport à l'actif ou au passif (investissement acquis en crédit-bail, crédit fournisseurs important) L’introduction de la structure financière de l’entreprise comme facteur de rentabilité financière constitue un élément nouveau par rapport à l’étude de la rentabilité économique. Toutefois, il est à noter que si l’accroissement de l’endettement permet d’améliorer la rentabilité financière, cet accroissement induit l’importance du risque d’insolvabilité de l’entreprise. Le lien entre la rentabilité et le risque peut être exprimé par la relation du levier financier. La relation du levier financier : C’est l’effet de l’accroissement du niveau de la rentabilité financière (rentabilité des capitaux propres) suite à une augmentation du volume d’endettement. Soit à désigner par :  D : montant des dettes  CP : valeur des capitaux propres  T : taux d’imposition  i : Taux d’intérêt  BAII : Bénéfice avant intérêt et impôt  BN : Bénéfice net  Re : Rentabilité économique actifTotal BAII
  • 15. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi  Rf : Rentabilité financière CP BN La formule de l’effet de levier se présente comme suit : Démonstration : CP D i)Re ( est le levier financier alors que CP D est le bras de levier D’après cette formule on peut conclure que tant que le coût de la dette est inférieur à la rentabilité économique ( Re > i ) l’entreprise a intérêt à s’endetter Par contre, si le coût de la dette est supérieur à la rentabilité économique (Re < i ), l’effet de levier est défavorable car toute augmentions de la dette va entraîner une baisse de la rentabilité financière. Ainsi il peut y avoir trois cas possible :  Si Re < i Re – i < 0 On dit que l’effet de levier est défavorable car toute augmentation du niveau d’endettement se traduira par une baisse de la rentabilité des capitaux propres.  Si Re > i Re – i > 0 On dit que l’effet de levier est favorable, une augmentation du ratio d’endettement ( CP D ) entraîne une augmentation du ratio de rentabilité des capitaux propres.  Si Re = i Re – i = 0 On dit que l’effet de levier est nul, l’endettement n’a pas d’effet sur la rentabilité financière. L’endettement a donc un effet amplificateur en hausse ou en baisse sur la rentabilité financière selon que (Re – i) soit positif ou négatif. Pour mieux analyser la structure financière de l’entreprise et apprécier l’ampleur de ses charges financière et son niveau d’endettement on sert très souvent du ratio de couverture des charges financière. sfinancièreCharges BAII)(et impôtrêtavant intéBénéfice R :31 T)-1 CP D i)RRR eef ((      T)-1( CP D i)R(RR T)-1( CP Di ) CP D 1(RT)-1( CP Di ) CP CPD (RR T)1() CPT.actif T.actifDi CPT.actif T.actifBAII ( T.actif T.actif CP T)-Di)(1-(BAII CP Di)T-(BAII-Di-BAII CP Impôts-intérêts-BAII CP BN eef eef                             fR
  • 16. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Ce ratio mesure la capacité du revenu dégagé par l’entreprise à rémunérer les emprunts, il indique le nombre de fois que le bénéfice avant intérêt et impôt ( BAII) couvre la charge d’intérêt qui résulte des dettes contractées par l’entreprise. ( exp : un R30 = 3 signifie que le BAII couvre les charges financières à concurrence de 3 fois) L’observation de l’évolution de ce ratio permet de prévenir à temps des éventuelles difficultés financières de l’entreprise. Remarque : Cas des entreprises cotées en bourse Pour calculer la rentabilité financière des entreprises cotées en bourse, on utilise la capitalisation boursière au lieu des capitaux propres. Capitalisation boursière = valeur boursière des actions  nombre d’actions = C N Avec : C : étant le cours de l’action N : le nombre des actions CN : la valeur marchande des actions Dans ce cas la rentabilité financière se calcul de la manière suivante : Le PER ou encore le ratio cours-bénéfice doit être comparé au ratio moyen d’entreprises similaires opérant dans le même secteur. S jamais on observe sur le marché et pour une entreprise donnée un PER supérieur au ratio du secteur cela peut signifier une certaine surévaluation des actions de l’entreprise par le marché et inversement. financièreéRentabilitactionparBénéfice C PER)(RatioEarningPrice C actionparBénéfice NC netBénéfice boursièretionCapitalisa netBénéfice financièreéRentabilit 1 :     encoresoit
  • 17. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Tableau récapitulatif des ratios Type de ratios Expression Interprétation Les ratios de structures 1) Ratios de structures de l’actif : Ratio d’immobilisation 2) Ratios de structures des capitaux propres et passifs : Les ratios d’autonomies financières Ratio d’endettement global 3) Les ratios de synthèses : Le ratio de fonds de roulement totalactif immobiliséActif totalActif Stocks totalActif rattachéscptsetClients actiftotal financèresimm. actiftotal liqeqetliq permenantscapitaux proprescapitaux SNR)( passifsetproprescapTotal passifTotal . courantsnonActifs pemenantsCapitaux Les ratios de structures rapportent la valeur de postes d’actif à celle de l’actif total. Ils permettent une autre lecture du bilan. La structure de l’actif dépend de la nature de l’activité et du secteur auquel appartient l’entreprise. Ce ratio indique le % des capitaux dont dispose l’entreprise sous la forme d’immobilisation. Ce ratio reflète le degré flexibilité de l’outil de production de l’entreprise. (il est appelé ratio de flexibilité des actifs) Ce ratio mesure le poids des stocks dans l’actif, il permet de renseigner sur les contraintes techniques et commerciales auxquels l’entreprise est soumise. Le poids des stocks varie naturellement selon la nature de l’activité. Ce ratio mesure le poids de l’investissement en créance d’exploitation, il permet de renseigner sur les contraintes commerciales de l’entreprise. L’autonomie financière s’apprécie généralement par la comparaison entre la valeur des capitaux propres et la valeur des capitaux empruntés. Ce ratio caractérise l’importance de l’endettement à long terme de l’entreprise. Le ratio d’endettement global exprime la dépendance financière de l’entreprise et il donne le pourcentage des capitaux étrangers (externes) engagés dans l’entreprise. Ce ratio doit être en principe supérieur à 1 car la règle de l’équilibre financier précise que les emplois stables doivent être financés par des ressources stables.
  • 18. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Le ratio de solvabilité générale Les ratios de liquidité *Ratio de liquidité générale Ratio de liquidité restreinte ou réduite (RLR) Ratio de liquidité immédiate (RLI) passifTotal SNRproprescapitaux )( courantspassifs courantsActifs courantspassifs liquiditésexpl)horsxpcréances(e  courantsPassifs liquditésdeeqetLiquidités Ce ratio indique l’importance des fonds propres par rapport aux capitaux étrangers. les ratios de liquidités mesurent la capacité de l’entreprise à faire face à ses engagements de court terme. Ils mesurent sa capacité à transformer ses actifs courants en liquidité. Ces ratios connus sous le nom des ratios de liquidités permettent d’étudier l’équilibre financier d’une entreprise à travers la mesure de sa capacité de rembourser ses dettes à court terme en utilisant son actif courant Ce ratio montre dans quelle mesure l’actif courant permet de couvrir les passifs courants. Ce ratio permet de renseigner dans quelles mesures les actifs les plus liquides permettent de couvrir les passifs courants. Il permet de mesurer la capacité de l’entreprise à faire face à ses engagements courants ( PC) uniquement en tenant compte de ses créances et ses liquidités ( élimination des stocks). Une valeur très élevée de ce ratio est un signe d’utilisation peu performante des liquidités (encaisse oisive). Toutefois les créanciers ont intérêts à ce que ce ratio soit le plus élevé possible afin de garantir leur remboursement.
  • 19. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Type de ratio Expression Interprétation III) Les ratios de gestions : 1)Les ratios de rotation globale : Le ratio de rotation des actifs : Le ratio de rotation des capitaux propres Les ratios de rotation des stocks : i) Cas d’une entreprise commerciale : Le Ratio de rotation des stocks de marchandises actifTotal affaired'Chiffre propresCapitaux affaired'Chiffre moyenstock venduesesmarchandisdsachatd'C. Stock moyen = 2 SF)SI ( Coûtd’achat des marchandises vendus = SI + prix d’achats + frais/achats -SF 360 venduesesmarchandisdesachatd'coût mdsesdemoyenStock Les ratios de gestions mesurent le degré d’efficacité avec lequel les différents éléments d’actifs de l’entreprise sont gérés. Ces ratios viennent compléter les ratios de structures en prenant en considération le volume d’activité de l’entreprise et en particulier en mesurant la vitesse de rotation des biens réels et des biens financiers. Ces ratios permettent le plus souvent de comparer l’encours moyen de certains éléments du bilan au flux qui permettent leur renouvellement, on détermine ainsi les ratios de rotation ou bien le délai moyen requis pour une rotation. Ce ratio permet de mesurer l’efficacité quant à l’utilisation des actifs. Il permet d’apprécier la façon dont les dirigeants utilisent les capitaux qui leurs sont confiés. Ce ratio mesure l’intensité avec laquelle les capitaux propres sont valorisés dans l’entreprise. Ce ratio peut être décomposé en deux ratios : propresK actifsT actifsT CA propresK  CA R.rotaion des actifs Coef d’endettement Ce ratio mesure la rapidité avec laquelle un stock est renouvelé. Une rotation très élevée entraîne immobilisation moins importante du capital et un degré de liquidité plus élevé.
  • 20. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Le délai d’écoulement des stocks de marchandise ii) Cas d’une entreprise industrielle : Délai d’écoulement des stocks de MP Durée de stockage de PF Durée de stockage des en_cours Les ratios de rotations des créances commerciales et des crédits frs : i) Les créances commerciales Le ratio de rotation des crédits clients Le délai de recouvrement des créances 360 encoursdesproductiondeCoût cours-enproduitsdemoyenStock 360 vendusPFdesproductiondeCoût PFdemoyenStock 360 consomméesMPdesachatd'Coût MPdemoyenStock    clientsCréances en TTC)(créditàCA TTC)(créditàCA clientsCreances 360 Ce ratio indique combien de temps un article restait-il en stock. L’allongement de la période de recouvrement accroît les besoins de l’entreprise en capitaux ce qui réduirait sa rentabilité. Ce ratio permet de mesurer le degré de liquidité des créaces clients. En bonne gestion le rotation des créances ne devrait pas être moins rapide que celle des dettes fournisseurs. Ces ratios indiquent la vitesse de recouvrement des créances de l’entreprise. Le délai de recouvrement ( exprimé généralement en nombre de jours) représente la durée moyenne de crédit accordée par l’entreprise à ses clients ( la période qui s’écoule entre le moment de la vente et celui du règlement par le client).L’allongement de la période de recouvrement accroit les besoins de l’entreprise en capitaux ce qui reduirait sa rentabilité. Ces ratios peuvent renseigner sur la politique commerciale de l’entreprise ;un délai de recouvrement élévé indique une politique commerciale libérale Toutefois le risque d’impayés serait plus important et le degré de liquidité de l’entreprise est plus faible. Alors qu’un délai de recouvrement très court indique une politique commerciale très strictes ( manque à gagner surtout si la concurrence offre mieux). La durée optimale résulte généralemnt d’un arbitrage entre la minimisation des risques
  • 21. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi d’insolbabilités des clients et la maximisation de la rentabilité.
  • 22. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Type de ratio Expression Interprétation ii) Les dettes fournisseurs: Le ratio de rotation des dettes frs Le délai moyen du crédit frs IV) Les ratios de rentabilités : 1) La rentabilité commerciale : Les ratios de marges : Le ratio de marge brute commerciale Le ratio de marge nette 2)La rentabilité économique : Le ratio de rentabilité économique : Re 360 TTC)(créditàAchats rsfournisseuDettes rsfournisseuDettes TTC)(créditàAchats HTaffaired'Chiffre ecommercialMarges Avec : MC= ventes –CAMV HTaffaired'Chiffre netRésultat TotalActif BAII)(et impôtrêtavant intéBce Ces deux ratios donnent respectivement la vitesse de renouvellement des dettes fournisseurs (le degré d’exigibilité des dettes fournisseurs) et le délai accordé à l’entreprise pour régler ses achats. L’entreprise doit faire en sorte que le délai de recouvrement des clients soit inférieur au délai de règlement des fournisseurs et ce essentiellement pour des raisons de liquidités. L’équilibre de trésorerie de l’entreprise résulte d’une bonne synchronisation des ratios de rotations des stocks, du délai de recouvrement des clients et des délais de règlements des dettes fournisseurs. Ce ratio permet de dégager l’efficacité de l’exploitation ainsi que celle de la politique de prix. En effet, ce ratio permet de déterminer à l’entreprise la contribution des opérations des achats-ventes. Ce ratio indique la part du résultat dans l’ensemble d’activité de l ‘entreprise, il exprime la marge prélevée par l’entreprise après déduction de toutes les charges Ce ratio mesure l’efficacité de l’exploitation de l’entreprise sans tenir compte des conditions de financement et du taux d’imposition (la fiscalité).
  • 23. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi Type de ratio Expression Interprétation La rentabilité des actifs ( ROA) La rentabilité financière (ROE) La relation de l’effet de levier Price Earnings Ratio ( PER) Ratio de couverture des charges financières TotalActif netRésultat propresCapitaux netRésultat T)-1 CP D i)RRR eef ((        financièreéRentabilit actionparBénéfice C PER 1   sfinancièreCharges BAII Ce ratio peut être décomposé en deux ratios :     netteR..margeactifsdesrotationR. HTaffaired'Chiffre netRésultat TotalActif HTaffaired'Chiffre ROA Une entreprise peut donc améliorer la rentabilité de ses actifs (son potentiel économique) soit en augmentant sa marge (agir sur les prix et les coûts) soit en cherchant à augmenter la vitesse de rotation de ses actifs (augmentation du chiffre d’affaire par rapport à l’actif investi) Ce ratio mesure le résultat net réalisé par l’entreprise pour chaque unité de monnaie investie par les actionnaires. Le ratio de rentabilité financière peut être décomposé de la manière suivante : c’est la relation DU PONT DE NEMOURS propresCapitaux totalActif TotalActif HTaffaired'Chiffre HTaffaired'Chiffre netRésultat propresCapitaux netRésultat tendettemend'TauxROA)(actifl'deéRentabilitfinancièreéRentabilit tendettemend'TauxactifsdesrotationdeTauxnettemargedeTauxfinancièreéRentabilit           D’après cette relation on peut dire que la rentabilité financière dépend de trois types de relations : Une politique de marge (taux de marge nette) qui exprime la politique commercial de l’entreprise sur le marché Une politique de rotation des actifs (taux de rotation des actifs) qui exprime la politique industrielle de l’entreprise et les différentes techniques industrielles utilisées dans la production Une politique financière (taux d’endettement) qui joue un rôle fondamental au niveau des décisions commerciales et financières D’après cette relation il ressort que l’endettement a donc un effet amplificateur en hausse ou en baisse sur la rentabilité financière selon que (Re – i ) soit positif ou négatif. Ce ratio mesure la capacité du revenu dégagé par l’entreprise à rémunérer les emprunts, il indique le nombre de fois que le bénéfice avant intérêt et impôt (BAII) couvre la charge d’intérêt qui résulte des dettes contractées par l’entreprise.
  • 24. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi V) Analyse normative du BFR2 : (Prévision du BFR) Le besoin en fonds de roulement constitue en fait un besoin de financement net de l'exploitation qui provient d'un décalage entre le moment où l'entreprise est amenée à régler ses dépenses d'exploitation et le moment où elle encaisse ses produits d'exploitation. Le BFR persiste durant plusieurs cycles d’exploitation, il faut donc le financer par des ressources durables au même titre que les immobilisations. L’entreprise cherche en permanence à connaître le niveau de son BFR futur, elle essaiera de ce fait de prévoir son besoin de financement afin de disposer des ressources suffisantes pour le financer. Toutefois il est à noter que la prévision est possible uniquement pour le BFRE (d’exploitation) , pour le BFRHE, il est trop erratique pour faire l’objet d’une méthode de prévision. Parmi les méthodes adoptées pour la prévision du BFRE est le méthode normative ( ou encore des experts comptables) Le principe de la méthode consiste à trouver une relation entre chaque élément constitutif du BFR (stock, clients, fournisseurs) et le niveau d’activité que l’on mesure par le chiffre d’affaires, puis à réduire toutes ces relations à une mesure commune : le jour de CAHT. Le calcul est normatif car il s’appuie sur des objectifs qui concernent : 1. la durée de rotation des différents éléments (objectifs de gestion des stocks, pratiques sectorielles) ; 2. la structure des coûts (issue du compte de résultat prévisionnel, de manière explicite ou le plus souvent implicite). Ainsi l’analyse normative du BFR consiste à rattacher chaque compte de BFRE au CAHT en définissant deux paramètres : Le temps d’écoulement en jours (c’est le nombre de jour au bout duquel le montant moyen de ce poste serait nul) et le coefficient de pondération par rapport au CAHT. Cette méthode consiste à :  Calculer les différentes durées d’écoulement qui donnent les durées moyennes de détention (cas d’un emploi) ou de disposition (cas d’une ressource). Ces durées sont exprimées en unité spécifique à chaque composante :  Matière première : en jours du coût d’achat des matières consommées.  Produit fini : en jour du coût de production des PF vendus  Client : en jours de ventes TTC  Fournisseurs : en jours d’achats TTC Les temps d’écoulement ainsi obtenu ne sont pas comparables car ils sont exprimés en des unités hétérogènes. Pour pouvoir les agréger et calculer le BFRE, il faut retenir une unité commune qui sera le jour de CAHT. 2 Le BFR calculé à partir d’un bilan est un BFR passé et le bilan montre comment ce BFR à été satisfait
  • 25. Cours de gestion financière 2ème ESSEC Mr TALEB Lotfi  Ramener chaque poste en une unité commune : le dinar par jour de CAHT. Cette conversion se fait grâce aux coefficients de pondération ou de structure.( 1 jour de CA = CAHT/360) (Voir tableau de calcul du BFR normatif)