SlideShare une entreprise Scribd logo
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 1
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 2
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 3
Table des matières
1 INTRODUCTION ..........................................................................................................................5
2 RAPPEL DU CADRE GLOBAL DU SDAT DE LA WILAYA DE BEJAÏA.................................................6
2.1 LA STRATEGIE DU SDAT.......................................................................................................6
2.2 LES CINQ DYNAMIQUES DU SDAT : .....................................................................................6
3 RAPPEL DES PRINCIPAUX OBJECTIFS DE L’ÉTUDE .......................................................................7
4 SYNTHESE DU DIAGNOSTIC PROSPECTIF :...................................................................................9
4.1 LES REALITES TOURISTIQUES DU TERRITOIRE DE LA WILAYA :............................................9
4.2 LES PRINCIPAUX ATOUTS TOURISTIQUES DE LA WILAYA ..................................................17
4.3 LES CONTRAINTES QUI ENTRAVENT LE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE..........................18
5 LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE......................................................................21
5.1 ENJEUX ECONOMIQUES : ..................................................................................................22
5.2 ENJEUX D’EMPLOI ET DE DEVELOPPEMENT LOCAL : .........................................................34
5.3 ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX :.......................................................................................37
5.4 ENJEUX CULTURELS :.........................................................................................................46
5.5 ENJEUX D’IMAGE : ............................................................................................................51
6 LES ORIENTATIONS D’AMENAGEMENT TOURISTIQUE DE LA WILAYA EN COHERENCE AVEC LES
INSTRUMENTS D’AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DU TERRITOIRE (SNAT, SEPT,
PATW ET SDAL), ET LES INSTRUMENTS D’URBANISME (PDAU) ........................................................62
7 LES SCÉNARIOS PROSPECTIFS DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LA WILAYA DE BEJAÏA ..70
7.1 LES DEUX HYPOTHESES DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE : ..........................................71
7.2 LES SCENARIOS ENVISAGEABLES :.....................................................................................74
7.2.1 SCENARIO N°01 : TENDANCIEL ......................................................................................79
7.2.2 SCENARIO N°02 : VERS UN POLE D’EXCELLENCE EN TOURISME BALNEAIRE..................81
7.2.3 SCENARIO N°03 : LA DIVERSIFICATION DE L’OFFRE TOURISTIQUE, OPTIMISATION DE
L’ENSEMBLE DES FORMES DU TOURISME EXISTANTES :...........................................................83
8 LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DURABLE : HYPOTHESE DU SCENARIO 03
« SCENARIO DU SDAT »....................................................................................................................89
8.1 BEJAÏA DESTINATION TOURISTIQUE PAR EXCELLENCE......................................................90
8.1.1 LA VALORISATION DE LA DESTINATION : ......................................................................90
8.1.2 LA CONSERVATION ET LA MISE EN VALEUR DES POTENTIALITES NATURELLES ET
CULTURELLES :..........................................................................................................................92
8.1.3 LA VALORISATION DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL : .....................................92
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 4
8.1.4 L’EMERGENCE DES SYNERGIES ENTRE LE TOURISME ET LA CULTURE POUR UN
DEVELOPPEMENT DURABLE : ...................................................................................................93
8.1.5 ASSURER L’EMBELLISSEMENT DES VILLAGES TRADITIONNELS KABYLES ET REHABILITER
LE CADRE BATI ET SON ENTRETIEN : .........................................................................................95
8.1.6 PROMOUVOIR LES STRUCTURES DE LOISIRS : ...............................................................95
8.1.7 CREATION D’UNE IMAGE FORTE DE LA WILAYA DE BEJAÏA « LE BALNEAIRE » : ............97
8.1.8 L’AUGMENTATION DES CAPACITES D’ACCUEIL ET LA DIVERSIFICATION DES FORMES
D’HEBERGEMENTS :..................................................................................................................99
8.1.9 AUGMENTER LE NOMBRE DES RESTAURANTS ET ASSURER LA QUALITE DES SERVICES
OFFERTS :................................................................................................................................101
8.1.10 LA PROMOTION ET L’ENCADREMENT DES AGENCES DE VOYAGES :............................102
8.1.11 AMELIORER LA GESTION DES FLUX : ...........................................................................103
8.1.12 LA MISE EN PLACE D’UN OBSERVATOIRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE CONSTITUERAIT
UN INSTRUMENT DE COORDINATION UTILE :.........................................................................103
8.2 LES POLES TOURISTIQUES D’EXCELLENCES (POT) ............................................................104
8.2.1 LES POLES TOURISTIQUES DE LA WILAYA :..................................................................104
8.2.2 DIVERSIFIER LES FORMES DU TOURISME : ..................................................................117
8.2.3 DEVELOPPER ET PROMOUVOIR LES CIRCUITS TOURISTIQUES :...................................128
8.2.4 ENCOURAGER ET PROMOUVOIR L’INVESTISSEMENT PARTICULIEREMENT DANS LES
ZET : 129
8.3 LE PLAN QUALITE TOURISME ..........................................................................................131
8.3.1 LA VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES ET LE DEVELOPPEMENT DE LA
FORMATION PROFESSIONNELLE SPECIFIQUE : .......................................................................132
8.3.2 LA MISE A NIVEAU DES PRESTATIONS DES SERVICES TOURISTIQUES :........................134
8.3.3 L’INNOVATION ET L’USAGE DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA
COMMUNICATION (TIC) AU SERVICE DU TOURISME : ............................................................135
8.4 LA PRIVATISATION ET LE PARTENARIAT PUBLIC –PRIVE..................................................138
8.4.1 LES SYNERGIES INTERSECTORIELLES :..........................................................................139
8.5 LE PLAN FINANCEMENT TOURISME ................................................................................142
8.5.1 MOBILISATION DES MOYENS FINANCIERS : ................................................................143
9 CONCLUSION : ........................................................................................................................145
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 5
1 INTRODUCTION
Le tourisme apparaît aujourd’hui comme l’activité économique qui présente le
meilleur potentiel de création valeur ajoutée et d’emploi, qui produit des effets
d’entraînements significatifs sur les autres économiques sur le développement local,
et sur la mise en valeur du territoire.
Après la réalisation du diagnostic prospectif, ce rapport porte la définition de
perspectives de développement et stratégie d’aménagement touristique à l’horizon
2030. Il s’agit de déterminer un objectif de définir la stratégie touristique et ses
orientations en fonction des résultats des phases précédentes.
Ces orientations stratégiques à l’horizon 2030, s’inscrivent dans une démarche
prospective destinée à réparer les tendances lourdes, à anticiper les mutations, et à
prendre en compte les évolutions pour en déduire les conséquences en termes de
développement durable. A travers une démarche participative qui a associé un grand
nombre d’acteurs et de décideurs locaux, un scénario représentatif d’un futur à la
fois réaliste et désiré a été construit, qui précise les défis à relever et les choix
collectifs à opérer pour atteindre les ambitions que la wilaya pourrait se fixer dans
le domaine du tourisme.
La concrétisation de cette stratégie dépend également des plans d’actions
opérationnelles et la structuration des différentes actions identifiées et proposées
par les acteurs, notamment sur les volets financiers (portefeuille d’investissement)
et institutionnel (acteur responsable et acteurs associés).
La mise en œuvre de ces actions ainsi que leur concrétisation restent
tributaires dans un large mesure de la capacité des différentes institutions et des
multiples acteurs à partager durablement les mêmes objectifs stratégiques et les
objectifs opérationnels.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 6
2 RAPPEL DU CADRE GLOBAL DU SDAT DE LA WILAYA DE
BEJAÏA
2.1 LA STRATEGIE DU SDAT
Afin de développe la fierté d’appartenance qui dynamise l’attractivité générale du
Pays, la stratégie de SDAT vise à :
 Faciliter la mise en œuvre de la stratégie de développement du tourisme ;
 Être en adéquation avec les instruments d’orientation des autres secteurs en
faisant en sorte que ces derniers intègrent la dimension touristique dans le
cadre d’une démarche cohérente et transversale ;
 Assurer le cadre et les conditions d’un développement durable socialement et
économiquement productif ;
 Intégrer le développement du tourisme dans le cadre du schéma
d’aménagement du territoire.
2.2 LES CINQ DYNAMIQUES DU SDAT :
Le SDAT il donne les orientations stratégiques d’aménagement touristique
dans le cadre d’un développement durable. Ce qui suppose la mise en place d’un
plan stratégique qui met en œuvre cinq dynamiques essentielles, bases de la nouvelle
stratégie d’aménagement touristique à l’horizon 2030, Ces cinq dynamiques sont le
levier de la mise en tourisme du pays organisée autour d’un nouveau concept du
tourisme algérien. Elles tendent :
1. A la valorisation de la destination Algérie pour accroître l’attractivité et la
compétitivité de l’Algérie ;
2. Au développement des pôles et villages touristiques d’excellence par la
rationalisation de l’investissement et le développement ;
3. Au déploiement d’un plan qualité tourisme(PQT) pour le développement de
l’excellence de l’offre touristique nationale intégrant la formation par l’élévation
professionnelle, l’éducation, l’ouverture aux technologies de l’information et de la
communication (TIC) et le positionnement sur de nouvelles niches touristiques
conformes aux nouvelles tendances mondiales ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 7
4. A la promotion de la transversalité et de la cohérence dans l’action par
l’articulation de la chaîne touristique et la mise en place d’un partenariat public
privé ;
5. A la définition et la mise en œuvre d’un plan de financement opérationnel pour
soutenir les activités touristiques et les promoteurs – développeurs et attirer les
investisseurs nationaux et internationaux.
3 RAPPEL DES PRINCIPAUX OBJECTIFS DE L’ÉTUDE
A titre de rappel, le schéma directeur d’aménagement touristique de la wilaya est
un plan de structuration territoriale en vue de la création ou du développement des
activités touristiques comme vecteur économique de premier plan, générateur
d’emplois et de richesses.
Ce plan sera réalisé avec un objectif à long terme 20 ans, Il s’engage pour :
• La valorisation des potentiels touristiques naturels et culturels de la wilaya en
relation avec sa région.
• L'aménagement et le développement des territoires pressentant un potentiel
touristique
• L’amélioration de la qualité des prestations et de l'image touristique de la wilaya.
• La réhabilitation et le développement des établissements hôteliers et touristiques.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 8
SYNTHESE DU DIAGNOSTIC
PROSPECTIF
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 9
4 SYNTHESE DU DIAGNOSTIC PROSPECTIF :
4.1 LES REALITES TOURISTIQUES DU TERRITOIRE DE LA WILAYA :
La wilaya de Bejaïa de par sa position géographique, ses richesses biologiques et
écologiques, la présence des potentialités socio-économiques, culturelles et les
aspects pittoresques de ses paysages lui confèrent un cachet exceptionnel.
 L’OFFRE TOURISTIQUE DE LA WILAYA :
Bejaïa recèle des potentialités touristiques avérés qui constituent des atouts
indéniables. Une réelle prospérité touristique affirmée par les visiteurs, algériens ou
étrangers pendant les quatre saisons de l’année. Ces potentialités se confinent dans
les sites naturels, culturels, historiques, architecturaux, et patrimoniaux. La wilaya
de Bejaïa occupe une position stratégique, et est désignée pour être une destination
touristique de premier ordre au niveau national ou même international. En fait, elle
fait partie des neufs pôles touristiques au niveau national.
 La wilaya est également un important réservoir d’eau superficielle ou
souterraine. Il ressort que 34,37% des volumes des eaux superficielles mobilisées
exploités, les potentialités annuelles mobilisées en eau de surface, qui dépendent
des précipitations sont estimées à 320 Hm³ d’un volume mobilisé de 110 Hm³.Les
potentialités annuelles mobilisées en eau souterraines sont de 106 hm3
/an, d’un
volume de 102hm3
(96,22%), les volumes des eaux souterraines mobilisés sont
presque totalement exploités.
 Un relief montagneux à forte dénivelée, sur plus de 75% de sa superficie totale,
engendrée par les grands massifs du Djurdjura, des Babors et des Bibans.
 Un patrimoine forestier très important avec une superficie de 122 500 Ha soit
38% de la superficie totale de la wilaya.
 Des aires protégées qui sont représentatifs des différents écosystèmes et qui
constituent par conséquent une composante majeure des produits sur la nature
(Parc National de Gouraya, la zone marine du parc national de Gouraya, massif
d’Akfadou, l’ile des pisans, Cascade de Kefrida,…Etc).
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 10
 Le littoral de la wilaya de Bejaïa renferme l'un des plus beaux golfs au monde
(Golf de Bougie), la côte de la wilaya s’étend sur 110 kilomètres avec une façade
maritime, définis en côte Est et côte Ouest aux nombreuses de 33 plages
autorisées à la baignade avec une longueur totale de 26150 M, et 13 plages non
autorisées à la baignade. Les touristes estivants préfèrent généralement la côte
Est, alors que la côte Ouest moins connue.
 Des cascades, le plus important c’est la cascade de Kefrida situé dans la commune
de Taskriout. En plus huit autres cascades (Gher Idouar commune de Melbou, Ait
Felkai et Djerida commune de Darguina, Amazar commune d’Ait Smail, Bouamara
commune de Tizi N'berber, et cascade de Toudja, Mehroudja commune de
Tamridjet, Tichy commune d’Amalou), qui ne sont pas exploitées pour des
différentes raisons à savoir la non accessibilité et le non équipement de ces
dernières.
 Dix lacs, qui sont d’une grande importance pour tourisme et pour l’exploitation
dans les différents secteurs notamment agricole et industriel (lac d’Ighil-Emda,
lac de Tichihaf, lac de Mézaia, lac noir ou Augelmin aberkan, lac d’Aguelmin
yikere, lac d’Aguemoune et Tala Tinzour, lac d’Amizour, lac d’Aldhloune, lac
Aguelmin d’Ouansous).
 Des multitudes d'oueds qui peuvent constituer une destination touristique
notamment ceux qui ont la possibilité d'abriter ou d'être animés par l'activité de
navigation comme Oued Agrioun, oued Djemaa et oued Zitouna et
particulièrement Oued Soummam qui pourra relier la zone industrielle d'El Kseur
au port de Bejaïa ce qui contribuera à la création de l'emploi ainsi qu'au
développement de l'activité touristique et sa permanence.
 Treize (13) Grottes ferriques dont douze (12) qui ne sont pas exploitées vu le
manque des infrastructures de base et l’accessibilité aux sites. Ainsi les gorges
de Kherrata.
 Six caps, situés dans les communes de Bejaïa, Toudja, Tichy, d’Aokas, et Beni
K’sila.
 Un potentiel thermo-minéral important d’un nombre de 03 sources thermales aux
caractéristiques thérapeutiques pour des affections différentes : la rhumatologie,
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 11
Maladies respiratoires et l’affection neurologique, les troubles psychiatriques,
maladies des artères et des veines, l’affection Gynécologique et l’affection de
l’appareil urinaire, qui sont localisés dans les communes suivantes : Bouhamza,
Tifra, et Adekar.
 Un patrimoine culturel et historique indéniable à travers les sites et monuments
des époques préhistoriques.
 Des manifestations saisonnières (Fêtes, art culinaire, habillement locaux,
produits artisanaux).
 Des infrastructures culturelles de grande valeur et qui peuvent donner une réelle
dynamique à l’activité touristique : un Théâtre régional, un Théâtre de plein Air,
une maison de la Culture, 19 centres culturels, 10 salles de cinémas,
11bibliothèques publiques, ainsi que les Musées.
 Un (01) Centre Culturel Islamique et trois (03) Ecoles Coraniques, 630 mosquées
dont 98 en cours de réalisation et 25 sont fermée, 19 Zaouîates entre actives et
non actives.
 De nombreuses activités d’artisanat traditionnel comme la bijouterie,
l’armurerie, la vannerie, le tissage, la broderie, la sculpture sur bois, la
céramique d’art, la bourrellerie, la poterie subsistent encore dans les quatre
coins de la wilaya.
 Un patrimoine culinaire recelant une grande variété de plats typiques et
originaux.
 Une extraordinaire variété de structure de loisirs tels que : le parc national de
Gouraya, parc d’attraction, parc de loisirs scientifiques, port de plaisance, sites
pittoresques, cascades, plages, place de guident, brise de mer.
 Des établissements hôteliers importants avec un nombre de (71) avec une
capacité d’accueil totale de 4127 lits. Ainsi 38 campings avec une capacité
d’accueil totale de 14992 lits et cinq (05) auberges.
 Des opportunités d’investissement sont diverses et variées. Les autorités locales
tentent d’encourager toutes les bonnes volontés pour dynamiser l’investissement
tous secteurs confondus tel que Tourisme.
 Quatorze (14 ZET), se situent dans la bande littorale dont :
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 12
07 ZET à l’Ouest de la wilaya s’étendant sur 03 communes.
04 ZET à l’Est de la wilaya s’étendant sur 04 communes.
03 nouvelles ZET s’étendant sur 03 communes.
Mais ces ZET ont été menacées par la construction illicite
 Une zone d’activité touristique se situe dans la commune de Melbou, s’étend sur
une superficie de 203540.00 m2
.
 DEMOGRAPHIE :
 La wilaya compte 912577 habitants (RGPH 2008), soit 2.68% de la population
nationale, et a été estimée à 938625 habitants à fin 2012.
 Une jeunesse importante avec une population de 290334 moins de 19 ans et
la population en âge de travail avec 565250 (60.33%).
 L’EMPLOI TOURISTIQUE :
 En 2012, la population active était estimée à 353999, une population
occupée de 328969, et une population en chômage de 25030.
 L’emploi touristique est timide à 6940 emplois soit un taux de 2% du total
des occupés.
 L’URBANISATION :
L’encouragement d’un style urbanistique et architectural conforme aux
traditions locales et a l’histoire de la région, ainsi que la préservation du patrimoine
naturel et la sauvegarde du caractère naturel « sauvage » des espaces non urbanises
est plus que nécessaire.
Deux grands couloirs d’urbanisation :
 Le couloir principal le long de la RN 26, sur la vallée de la Soummam.
 Le couloir moins important le long de la RN9 vers l’Est de la wilaya.
 LE BRANCHEMENT AUX RESEAUX :
 AEP : Le parc des ouvrages de mobilisation de la ressource est composé : de
993 réservoirs d’une capacité de 198 985 m3
et quatre(04) châteaux d’eau
(800 m3
). Le taux de raccordement au réseau, long de 4126624 ml, dépasse
les 90% en moyenne.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 13
 Assainissement : la wilaya affiche des taux de raccordements homogènes et
appréciables (80% en moyenne) et la longueur du réseau d’assainissement est
de 2 166 km.
 Electricité : en 2012, on a enregistré un nombre 262725 abonnés soit un taux
d’électrification de 92.7%.
 Gaz : en 2012, on assiste un taux de raccordement en gaz de 40%.
 LA FORMATION PROFESSIONNELLE :
Dans le domaine du tourisme la wilaya détient cinq (05) écoles privées et trois
(03) CFPA publique avec quelques branches pour la formation en tourisme.
 LA JEUNESSE ET SPORTS :
La wilaya dispose plusieurs équipements sportifs et jeunesse, mais certains de
ces équipements restent encombrés et insuffisants que ce soit dans le nombre au
bien dans la couverture des besoins, qui ne répond pas aux normes.
 LES INFRASTRUCTURES DE BASE :
La wilaya se caractérise par un réseau routier accidenté, mais bien structuré et
maillé qui constitue la principale connexion que ce soit interne ou externe avec les
différents destinations.
 Les liaisons routières :
• RN 26 : (Bejaïa- Bouira).
• RN 12 : (Bejaïa avec les autres wilayas du centre Tizi Ouzou, Jijel, …).
• RN 24 : (Bejaïa – Tizi Ouzou et Jijel).
• Il existe d’autres axe de transport : la RN 74, la RN 75, la RN 09, la RN
106.
 Réseau ferroviaire :
• Avec un linéaire de 88.80Km de longueur, relie Bejaïa à Béni Mansour
• Compte neuf (09) gares et rois haltes.
 Aéroport :
01 Aéroport civil National classe 4 - situé à 5 km au Sud de la ville de Bejaïa. Qui
sont destinées pour des villes Algériennes et des villes Françaises.
 Les liaisons portuaires :
La wilaya dispose de trois ports :
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 14
 Port de pêche môle Sidi Abdelkader de Bejaïa.
 Port de pêche et de plaisance de Tala-Ilef (achevé).
 Port de pêche de Beni–K’sila (en cours de réalisation).
 LE TRANSPORT :
Une infrastructure de transport importante, mais reste insuffisante, pour une
wilaya à vocation touristique telle que Bejaïa.
 LE POSTE ET TELECOMMUNICATIONS :
 Le réseau postal : La wilaya dispose 114 établissements postaux plein
exercices, 06 guichets annexes et 104 648 équipements téléphoniques avec
93 517 abonnés.
 Téléphone Mobile : 88 centres téléphoniques offrants une capacité de
116052 lignes, le nombre d’abonnés de 93517 abonnées.
 Téléphonie WLL : 37000 équipements, avec un nombre de 29570 abonnées,
et un taux de saturation de 86.97 %.
 Internet : 31128 équipements et 29169 abonnés ADSL.
La couverture en matière de téléphone Fixe et Internet (ADSL) est bonne.
 L’AGRICULTURE :
Une richesse de la production de l’arboriculture (le plus dominants sont l’olivier
et le figuier) et la culture maraîchère. Pour l’élevage, la viande blanche prédomine
la viande rouge, et aussi la production du miel, le lait et l’œuf.
 LA PECHE :
Une production halieutique est variée compte 3522,38 tonnes annuelle (poisson
démersaux, poissons pélagique, crustacés, squales et mollusque). Mais les
améliorations dans ce secteur demeurent très timides, car elles ne répondent pas
vraiment aux besoins.
 LES ACTIVITÉS INDUSTRIELLES ET MINIÈRES :
Dans la wilaya de Bejaïa, le secteur de la PME privés regroupe environ 15000
entreprises qui offrent plus de 46974 emplois dont commerce (19.86%) offre 6059
emplois, l’activité du transport et communication (19.12%) offre 4441 emplois
(9.45%), l’industrie agroalimentaire soit (3.53%) qui offrent 2886 emplois (4.01%),
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 15
et l’activité hôtellerie et restauration avec un taux (4.52 %) offre 2344 (4.99%)
emplois.
Concernant les ressources minières, la wilaya possède des gisements miniers très
importants : le calcaire, l’argile et le gypse qui peuvent servir l’artisanat d’art.
 LE COMMERCE :
La wilaya de Bejaïa constitue une vraie plaque tournante pour les échanges
commerciaux. Elle est classée 06 à l’échelle nationale en matière d’activité
commerciale.
Elle dispose 33 superettes, 05 supermarchés, 05 marchés couverts, 28 marchés
hebdomadaires.
 L’ENVIRONNEMENT :
 La wilaya dispose d’un nombre 67 décharges sauvages non contrôlée, la
prolifération de ses décharges sauvages qui reçoivent quotidiennement un
volume des déchets estimés à 619,34 tonnes, s’avèrent un risque pour la santé
et de plus elles deviennent un élément stimulateur pour les eaux pluviales.
 Elle bénéficie d’un deux centres d’enfouissement techniques, le première a
été réalisée, il est situé dans la wilaya de Bejaia qui reçois les déchets
ménagers avec une capacité d’enfouissement de 210 000 tonnes et le
deuxième à Tinebdar dans la commune se Sidi Aich, il est en cours de
réalisation.
 Les déchets inertes au niveau de la wilaya de Bejaia vont évoluer de 4560
510,98 de tonnes en 2009 à environ 514 tonne par an 2019 pour atteindre plus
de 576 899 tonnes par an en 2029.
 La quantité des déchets hospitaliers générée est estimée à 1,58.9205 tonnes
en 2005 et de 171.88 tonnes en 2008. Afin de prendre en charge d’une manière
plus efficiente le problème des déchets hospitaliers, la wilaya a bénéficié
d’une étude intitulée.
 La concentration des pollutions dans l’air, celles générées au niveau des villes
par la circulation automobile en émissions toxiques (monoxyde de carbone,
oxyde d’azote, plomb) sont responsable d’affections respiratoires graves.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 16
 Pollution des eaux : Il a été recensé 1051 rejets au niveau de la wilaya avec
un volume de 97 685 m3
/j, les communes du littoral au nombre de 08
comptent à elles seules 113 rejets avec un volume de 34 628 m3
/j.
 La nature des plaines de la Soummam et des plaines de la côte Est permet de
fortes filtrations des eaux polluées sous formes de substances toxiques, ce qui
affecte les eaux souterraines. En 2010 des analyses d’eaux de baignade sont
réalisées périodiquement mais leur nombre reste insuffisant, 524
prélèvements ont été effectués, et les résultats démontrent que les eaux de
baignade sont d’une qualité physico-chimique assez bonnes.
 La quantité des déchets spéciaux générée par l’activité industrielle au niveau
du territoire de la wilaya de Bejaïa est estimée à environ 1.885.657,70 tonnes
par an tonnes/an, dont 1.783.418,33Tonne/an des déchets spéciaux soit
94,57% et 102 239,38 des déchets spéciaux dangereux soit 5,42%.
 LES RISQUE MAJEURS :
Parmi les risques naturels les plus menaçants dans la wilaya de Bejaïa, il y a lieux
de citer : les séismes, l’érosion sous ses différentes formes, les inondations, les
risques climatiques (vents violents ou tempêtes) et les feux de forêts.
 LES ESPACES VERTS :
Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi n° 07/06 du 13/05/2007, relative à
la gestion, à la protection et au développement des espaces verts, il a été réalisé
à travers la wilaya, ce qui suit :
 Recensement de 60 espaces verts
 Classement de 23 espaces verts par arrêtés communaux.
Dans la wilaya uniquement 11 communes disposants d’espaces verts qui
représentent une moyenne de 21.15%, et seulement 4 communes (Souk El Tenine,
Amizour, Oued Ghir et Tazmalt) disposants d’espaces verts classés.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 17
4.2 LES PRINCIPAUX ATOUTS TOURISTIQUES DE LA WILAYA
Une situation géographique stratégique centrale ;
Une notoriété très marquée et très riche ;
Un patrimoine paysager de grande renommée et de nombreux sites patrimoniaux
remarquables ;
Des climats variés qui permettent l’étalement de la période touristique sur
l’ensemble de l’année ;
Des potentialités faunistiques et floristiques remarquables ;
Des abondantes sources d'eaux de renommée nationale ;
Un massif forestier très important, avec des formations végétales, couvrant de
grands ensembles écologiques assez distincts qui constituent les centres d’intérêt
en matière de tourisme récréatif et de détente exemple le massif d’Akfadou ;
Une wilaya très distingue par ses massifs montagneux ;
La wilaya est également un important réservoir d’eau superficiel ou souterrain ;
Une disponibilité en eau thermale variée, répartie en plusieurs gisements d’eaux
thermales.
Des zones humides ;
Une omniprésence de l’eau sous toutes ses formes (lacs, cascade, …) ;
De nombreux espaces protégés, classés ou bénéficiant de programmes de gestion
du patrimoine ;
Une mise en tourisme du patrimoine naturel respectueuse de l’environnement
(PNG) ;
Une zone touristique par excellence balnéaire ;
Un important patrimoine religieux ;
Un riche patrimoine historique et culturel marqués par la présence d’un
patrimoine archéologique de grande valeur reconnu depuis l’antiquité comme
témoin de diverses civilisations ;
Une présence de plusieurs villages traditionnels Kabyle à haute intensité
culturelle qui donne la wilaya de Bejaïa une dimension culturelle unique ;
Des manifestations diverses liées aux traditions et productions locales ;
Une région réputée pour ses produits artisanaux ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 18
De très nombreux sites et fermes permettant de découvrir la vie paysanne, les
produits du terroir et les savoir-faire locaux ;
Un patrimoine rural remarquable ;
Des sites de loisirs structurants sur le territoire du parc ;
Des équipements culturels, sportifs, scientifiques, et de loisirs… ;
Des structures d’hébergements variées ;
Présences d’hôtels classés ;
Présence des restaurants classés ;
Des modes de transport diversifié ;
Une diversité et une performance des diverses techniques des TIC ;
Un territoire situé à proximité de la croisée d’axes routiers structurants ;
Disponibilité d’infrastructures de base : port, aéroport, projet pénétrante 100
km ;
Une population jeune ;
Une région qui bénéficie à nouveau d’un solde migratoire positif ;
Une agriculture importante et très présente sur le territoire ;
Le secteur touristique : un employeur local essentiel ;
Une gastronomie jouissant d’une tradition pluriséculaire de raffinement et
d’excellence.
4.3 LES CONTRAINTES QUI ENTRAVENT LE DEVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
Une contrainte d’accessibilité aux sites touristiques, notamment les zones
montagneuses ;
Une faiblesse de l’hébergement, en capacité et en qualité ;
Les plans d'eau : l'accès à l'eau reste très limité pour le touriste et largement
sous-exploité ou sous-valorisé ;
Menace de pollution visuelle et des lacs, de destruction des paysages et mise en
péril de la pérennité des sentiers ;
Un relief à pentes fortes en général accidentées ;
Une absence de la coordination entre la formation et le marché d’emploi ;
Patrimoine matériel insuffisamment mis en valeur par manque de moyens ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 19
Manque flagrant de professionnalisme en matière de produits touristiques ;
Absence d’une politique d’artisanat ;
Une production handicapée par le manque de débouchés de commercialisation ;
Des produits largement méconnus et qui souffrent de l’absence de promotion ;
Manque de personnel qualifié ;
Des petites communes rurales souvent en perte d’activité (service de proximité,
artisanat...) ;
Manque des équipements culturels à vocation touristique dans les zones de
montagnes à cause du relief chahuté ;
Une diminution constante de l’offre de restauration ;
Manque de structures de formation ;
Déficit en matière de transport ;
Foncier consommé par l’urbanisation ;
ZET non aménagées ;
Le manque d’évènements de dimension international ;
Les liens entre les milieux de la culture et du tourisme, peu développés et
structurés ;
L’accessibilité à la culture, encore insuffisante pour les touristes, notamment au
niveau de l’information ;
La prise de conscience encore trop faible, par les acteurs publics et privés, que
le tourisme culturel est un levier de développement économique, social et
touristique ;
La forte saisonnalité de l’activité touristique.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 20
LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT
TOURISTIQUE
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 21
5 LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE
Parler d’enjeu, c’est par définition « envisager l’action dans ce qu’elle pourrait
apporter de favorable ». Proposer des orientations pour le marketing des destinations
touristiques, notamment à travers la notion d’image et de positionnement, celui-ci
devant à la fois mettre en avant les atouts et être distinctif par rapport à la
concurrence. L’image est ce que perçoit le public, le positionnement est le discours
tenu pour occuper une place sur le marché.
C’est la définition d'une identité territoriale à travers la mise en place d'une
marque collective sur les produits du terroir (artisanat, patrimoine architectural)
associés au territoire. C’est aussi l’appréhension des attentes des consommateurs et
touristes. La définition d'une stratégie de mise en place, l’accompagnement des
acteurs dans la définition du rôle de chacun et l’accompagnement dans la mise en
place des actions financières et juridiques.
De manière globale et synthétique, les spécialistes s’accordent sur les enjeux qui
fondent toute politique de développement durable du tourisme :
 Enjeux économiques : outre les ressources en moyens de paiement extérieurs
que procure le tourisme et leur effet sur la balance des paiements, le tourisme
favorise le développement des autres activités.
 Enjeux d’emploi et de développement local : secteur à forte densité de main
d’œuvre, le tourisme génère, outre des emplois directs, des emplois indirects et
représente un moyen efficace d’insertion d’un grand nombre de jeunes dans la
vie professionnelle. Il contribue, à ce titre, à fixer les populations et à limiter
l’exode vers d’autres régions plus pourvoyeuses d’emplois et de revenus. Il
constitue, par ailleurs, une opportunité forte pour l’impulsion de dynamiques
économiques locales.
 Enjeux environnementaux et d’aménagement du territoire : le tourisme
constitue un des éléments clés de toute politique d’aménagement du territoire
quant il n’est pas lui-même le premier facteur structurant d’un espace
géoéconomique ou d’un territoire. De plus, vecteur de sensibilisation et de
diffusion pédagogique des principes liés à l’environnement, le tourisme contribue
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 22
au développement, dans une logique de préservation des ressources, et s’oppose
à toutes formes d’exploitation pouvant constituer une menace pour
l’environnement.
 Enjeux culturels : Facteur d’ouverture et d’échanges interculturels, le tourisme
permet la valorisation du riche patrimoine culturel matériel et immatériel de la
wilaya de bejaîa.
 Enjeux d’image : Le tourisme constitue un facteur d’amélioration de l’image de
la wilaya et contribue fortement à l’attractivité de la destination Bejaïa,
notamment en matière d’investissements.
Compte tenu des impacts socio-économiques attendus, l’État soutient, à travers
des mesures spécifiques, l’effort de développement touristique, et ce, d’autant plus
que la sérénité retrouvée de l’Algérie plaide fortement, aujourd’hui, pour une
reconsidération de la place et du rôle que doit jouer ce secteur dans l’éventail des
activités économiques nationales.
A travers la concertation avec les principaux acteurs de la wilaya de Bejaïa,
autorités locales et société civile, nous sommes arrivés à tracer les grands objectifs
formulant les enjeux retenus pour le schéma directeur d’aménagement touristique
de la wilaya « SDATW de Bejaïa ».
5.1 ENJEUX ECONOMIQUES :
L’industrie du tourisme (hébergeurs, restaurateurs, gestionnaires d’équipements
de loisirs) peut devenir plus solidaire des autres secteurs d’activités : l’agriculture,
l’artisanat, etc., participant ainsi au développement économique de la wilaya. Elle
joue un rôle important sur le marché du travail et une source majeure d’emplois
pour les jeunes.
Bejaïa est une wilaya dont les vocations traditionnelles sont multiples et
complémentaires universitaire, portuaire, aéroportuaire, agricole, industrielle, et
touristique par excellence. C’est pourquoi le développement touristique à travers
l’économie repose sur les axes suivants :
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 23
 L’aide à la création ou au développement d’entreprises, petites ou moyennes:
De par le monde les PME jouent un rôle majeur dans la croissance économique
et ce sont elles qui créent la plupart des emplois nouveaux. Ils sont le moteur de
l’innovation et des performances industrielles.
De telles entreprises, existantes ou en création sont susceptibles notamment de
substituer leur production à certaines des importations actuelles de l’Algérie, et
en particulier, celles pour lesquelles Bejaïa a vocation ou capacité.
Cette politique repose tant sur l’initiative individuelle à encourager que sur
l’importance des importations auxquelles, il serait possible de substituer,
notamment dans Bejaïa, une production locale. Elle veut aussi utiliser les activités
d’entreprises directement liées à la réalisation de ce plan, et notamment des
grands chantiers ou des activités de réhabilitation ou d’entretien.
Dans la wilaya de Bejaïa, le secteur de la PME déclarés regroupe environ 177771
entreprises qui offrent plus de 53885 emplois déclarés dont 17736 PME privés qui
offrent plus de 51421 emploi déclarés.
Donc, on a enregistré une diversification de l’investissement, mais reste
toujours insuffisants par rapport une wilaya à vocation touristique par excellence.
La stratégie mis en place par les pouvoirs publics pour la redynamisation du tissu
de PME existant et à l’amélioration des conditions de création d’entreprises, vise
Les principaux volets suivants :
 Mise en place de structure de pépinières d’entreprises, susceptibles d’abriter
les entreprises, les accompagner et les assister de façon à accroitre leur
vitalité ;
 Revaloriser les PME existantes ;
 Préparer les PME à la concurrence internationale par les différents programmes
de mise à niveau ;
 Favoriser l’entreprenariat, encourager les regroupements d’entreprises peut
aussi améliorer les performances et la compétitivité des PME ;
1
: Direction de l’Industrie et PME et de la promotion de l’investissement (exploitation du fichier CNAS)
1er
trimestre 2014.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 24
 Faire bénéficier les PME de mesures incitatives via un accès facilité aux marchés
publics ;
 Améliorer l’ouverture vers l’université pour mieux adapter la formation aux
emplois et pour renforcer les structures de recherches et les réseaux de
transfert de savoirs ;
 Inscription des projets d’investissement pour l’accompagnement des créateurs
d’entreprises : on a enregistré 463 dossiers déposés pour l’investissement dans
le cadre du CALPRIREF avec un nombre d’emploi de 39889 qui se réparties :
- 187 dossiers déposés dans le secteur du tourisme avec un nombre
d’emploi crées de 16990 ;
- 178 dossiers déposés dans le secteur de l’industrie avec un nombre
d’emploi crées de 16139 ;
- 51 dossiers déposés dans le service avec un nombre d’emploi crées de
3272 ;
- 25 dossiers déposés dans les matérieux de construction avec un nombre
d’emploi de 3132 ;
- 09 dossiers déposés dans les travaux publics avec un nombre dd’emploi
crées de 661 ;
- 06 dossiers déposés dans le commerce avec un nombre d’emploi crées de
194 ;
- 02 dossiers déposés dans l’agriculture avec un nombre d’emploi crées de
41 ;
- 05 dossiers déposés autre avec un nombre d’emploi crées de 460.
 Le développement de l’industrie agroalimentaire :
La wilaya de Bejaïa est incontestablement un pôle industriel agroalimentaire
attractif qui peut constituer une plate-forme solide pour des produits de qualité à
forte destination. Le développement à mettre en place découle de cette réalité
historique, il reste naturellement prioritaire et repose sur le développement d'un
tissu diversifié de petites entreprises par la promotion, le suivi et
l’accompagnement. Ce qui impose directement l’objectif dans ce contexte est de
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 25
favoriser un tourisme industriel qui répond à l’une des vocations principales de la
wilaya.
 La revalorisation des produits liés à l’agriculture :
Le tourisme intégré socialement, économiquement et spatialement, qui
conduit à considérer les complémentarités entre le tourisme et une agriculture
qui doit être multifonctionnelle.
L'État a consenti beaucoup d'efforts au vu de relancer l'agriculture dans le
cadre du Plan National de Relance et du Développement Agricole (P.N.D.R.A).
Car, Bejaïa est historiquement connue pour l’arboriculture fruitière (le plus
dominants sont l’olivier avec une production très importantes et le figuier), pour
l’élevage, la viande blanche prédomine la viande rouge, et aussi la production
du miel, le lait et l’œuf.
La nécessité de développer les complémentarités entre agriculture et
tourisme, lesquelles permettent à la fois une valorisation culturelle mais aussi
économique des savoir-faire des agriculteurs ainsi que la diversification des
activités sur les exploitations.
Des mesures spécifiques pour revaloriser ce patrimoine sont à engager :
- La formation des agriculteurs est évidemment une piste à privilégier pour
faciliter les installations en agritourisme ;
- La motivation des exploitants ;
- Encourager les agriculteurs désireux de se diversifier les produits par
l’investissement dans le tourisme ;
- Aider les agriculteurs à améliorer leur production et leurs normes de
livraison en leur offrant des conseils sur la qualité, le conditionnement, la
salubrité et la sûreté, etc ;
- Discuter avec des agriculteurs pour savoir comment développer davantage des
produits basés sur l’agriculture ou des divertissements et de nouvelles
méthodes pour en ajouter de la valeur ;
- Créer des marchés locaux pour dynamiser l'activité touristique notamment
par la promotion des produits agricoles « Bio ».
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 26
 La filière oléicole :
L’olivier, cet arbre emblématiques de la région tant au niveau économique que
culturel, est surtout cultivé pour la production d’huile d’olive. Elle occupe une
surface plus de 1/3 de la SAU.
Le développement de l’oléiculture, principale activité structurante de
l’économie locale, passe impérativement par une politique de revalorisation et de
promotion de ce secteur en l’orientant vers la reconquête d’une place sur le marché
mondial, à travers une politique s’articulant autour des axes principaux suivants :
- Réhabilitation et développement de nouvelles oliveraies ;
- Création de centres de formation professionnelle spécialisés dans cette
filière ;
- Labellisation du produit local surtout dans la perspective de l’exportation ;
- Dispositifs de soutien à l’investissement dans ce secteur à promouvoir ;
- Constitution d’une base de renseignements pour l’agriculteur, l’investisseur
et l’industriel ;
- Valorisation de l’huile : une meilleure connaissance des caractéristiques par
variété.
 Le figuier :
Le figuier, qui est le parallèle de l’olivier, fait partie intégrante de l’histoire
Kabyle. Il constitue une culture revêtant une importance sociale et économique
fondamentale, d’autant plus qu’il a joué dans le passé un rôle décisif au point de
vue valorisation et sédentarisation de la population.
La réhabilitation de cette culture est donc aujourd’hui une nécessité pour la
connaissance et l’amélioration de la productivité par une recherche sur la
diversification des produits dérivées de la figue (figues sèches ; confitures, liqueurs,
autres produits de consommation quotidienne et même pharmaceutiques ; etc.).
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 27
 La filière laitière :
La filière laitière qui place la Kabylie comme l’un des plus grands bassins laitiers
Nord-Africains, présente des opportunités d’investissements de haute importance.
Des mesures spécifiques pour revaloriser ce produit sont à engager :
- L’aide à la création de PME dans le domaine des produits laitiers et de ses
dérivés ;
- La formation technologique des transformateurs, accès à l’équipement via un
fonds d’appui technologique pour une meilleure transformation du lait ;
- La mise en place des moyens et des structures d’accompagnement
nécessaires et une réelle prise en charge ;
- L’amélioration de la distribution des produits laitiers en améliorant les
conditions de transport des produits, et leur stockage avant la vente chez le
grossiste ou le détaillant.
 L’apiculture :
Les ruches sont une pratique ancestrale pour la wilaya de Bejaïa car, elle en tire
son nom "Bougie" suite aux petites chandelles fabriquées à partir de la cire d'abeilles.
Elle possède de réelles possibilités de se développer eu égard aux immenses
potentialités qui ne demandent qu’à être exploitées. Avec la mobilisation des
moyens humains et matériels, ce secteur connaîtra son essor. A cet effet, la wilaya
de Bejaïa devra prendre certaines mesures adéquates :
- Assurer le suivi de la production et aider l’apiculteur tout au long de sa
démarche ;
- Créer des centres de formation en apiculture, avec du personnel enseignant
compétent ;
- Création d’un laboratoire référentiel pour certifier la production nationale de
miel et aider à son exportation ;
- Promotion du miel local.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 28
 Le développement des activités forestières :
Le patrimoine forestier de la wilaya de Bejaïa est l’un des plus importants à
l’échelle nationale, occupant la plus grande partie du territoire. Elle est boisée avec
des forêts et des maquis.
Le patrimoine forestier de la wilaya est très important pour les opportunités
d’investissement. On peut citer quelques créneaux pouvant être porteurs pour de
potentiels investisseurs, comme le chêne-liège, le chêne zen, les plantes
aromatiques et médicinales,….Etc, l’investissement à des fins de détente et loisirs.
Par ailleurs, le projet de proximité de développement rural intégré (PPDRI) a été
conçu comme l’outil privilégié des premières actions de développement rural. La
wilaya a bénéficié de réaliser plusieurs action dans ce programme dont : travaux
sylvicoles, ouverture de piste rurale, plantation fruitières.
 Le développement et l’amélioration de la qualite et de la quantité des
infrastructures touristiques :
La wilaya de Bejaïa s’est doté d’un réseau varie par les infrastructures
d’hébergement : hôtels, campings, et auberges, mais ce dernier se caractérise par
la prédominance des unités de moyenne gamme (1 et 2 étoiles), une absence
d’établissement haut de gamme (4* et absence des hôtels de 5*), une capacité
d’accueil reste limitée, une forte proportion d’hôtels non classés, certains campings
non exploités.
Par ailleurs, la wilaya dispose des restaurants classés, des agences de voyages,
des associations touristiques, des structures de loisirs. Ces chiffres sont insuffisants
par rapport une wilaya touristique par excellence.
Des mesures spécifiques pour développer les infrastructures touristiques :
- Envisager des projets touristiques de qualité pour pallier aux insuffisances
d’hébergement, de restauration et de recréation pour attirer une clientèle
touristique et de diversifier les destinations tout en créant des bases de
données pour connaître et faire connaître le produit touristique de Bejaïa ;
- Intégrer des services performants aus structures d’accueil (moyens de
communication à distance, chambre bureau, agences de voyage et d’autre
service de distraction, d’éducation physique et d’équipement sanitaire) ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 29
- Prévoir des conventions avec des agences de voyage de renommée mondiale
pour effectuer des séjours organisés.
 Renforcer l’artisanat traditionnel :
La wilaya de Bejaïa dispose des matières premières et des compétences
nécessaires au développement des activités artisanales ancestrales. On note,
cependant, que l’artisanat de services est prédominant comparé à l’artisanat de
biens et traditionnel, tel l’habit et la broderie traditionnelle bijouterie, l’armurerie,
la vannerie, le tissage, la sculpture sur bois, la céramique d’art, la bourrellerie, la
poterie. L’artisanat traditionnel de Bejaïa a enregistré beaucoup des problèmes tels
que : manque de la formation, manque de professionnalisme en matière de produits
touristiques, manque de débouchés de commercialisation, et la promotion. Cet
artisanat traditionnel pourrait bénéficier facilement du développement du tourisme.
Notamment à travers quelques activités telles que :
□ La possibilité d'exploitation et de transformation du bois de forêts ;
□ Celle de développer une véritable activité de poterie de tradition.
 La valorisation du secteur thermal :
Soutenir le tourisme et le thermalisme, c’est encourager le développement
économique, c’est-à-dire conforter les emplois existants et en créer de nouveaux.
Les thermes à Bejaïa jouent un rôle majeure dans la promotion du secteur du
tourisme et représente une importante assise sur laquelle s’appuie le
développement de ce secteur. D’après les données de la direction du tourisme la
wilaya de Bejaïa dispose trois stations thermales dont deux stations qui ont en cours
d’étude d’aménagement de la 3ème
phase (Sidi Yahia l’Aidly, et la source de Kiria) et
la station de Hammam El Salhin Sillal l’étude Achevé, et lors nos investigation sur
terrain nous avons recensé d’autres sources thermales qui sont : la source thermale
d’Amizour, et la source demi thermale dans la commune de Sidi Ayad.
Le développement des stations thermales va attirer un nombre de plus en plus
important de curistes dans le cadre d'un thermalisme purement médical et c'est ici
qu'apparaît la nécessité de prévoir la formation de personnels paramédicaux et
médecins "Thermalistes".
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 30
L'exploitation et le développement de ces richesses naturelles, adossés aux
infrastructures hôtelières en place ou à créer permettrait de donner au tourisme
thermal une place importante dans l'économie de la wilaya qui ont su exploiter ce
genre d'opportunités. Ceci pourrait être porté par une stratégie englobant les
facteurs suivants :
- Création de la spécialité de médecine thermale ;
- Exploitation rationnelle des ressources thermales en intégrant les applications
multiples qu'elles génèrent, telles l'utilisation des eaux pour la boisson ainsi
que l'optimisation des données géothermiques (chauffage, électricité,
agriculture ) ;
- Aménagement des voies d’accés aux sites ;
- Promouvoir et encourager l’investissement vers les station thermales ;
- Mise en synergie avec les autres ressources et caractéristiques identitaires du
terroir (tradition culinaire, hospitalité, sens de la fête…) pour davantage
positionner les stations thermales en destinations touristiques sur le « bien-
être / bien vivre » et tourisme d’affaires.
 Utiliser la formation au service des renforcements touristiques :
Le tourisme est un secteur économique à part entière dont le développement
passe par la formation. La formation contribuerait ainsi à la structuration du
champ du tourisme. Elle constitue d’ailleurs un volet de la politique publique
d’appui au développement touristique.
L'université constitue un élément essentiel pour le développement
économique, car non seulement elle forme les cadres nécessaires à la gestion des
entreprises, publiques ou privées, mais encore elle assure le développement de la
recherche et la mise au point des technologies. Enfin, elle peut fournir des porteurs
de projets, susceptibles de créer des entreprises touristiques. Cette action est
porteuse de fruits car elle devrait être à l'origine du développement de pôles de
compétitivité. Comme il est nécessaire d'actualiser les formations par
l'intégration de nouveaux profils, comme le management, le marketing, qui aiderait
à l'essor des entreprises nouvellement créées et qui contribuerait à la spécialisation
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 31
dans les filières touristiques. L’université d’Abderrahmane Mira de Bejaïa ne
dispose aucunes filières dans le domaine au tourisme.
Concernant, le secteur de la formation professionnelle, la wilaya de Bejaïa
détient des établissements publics ou privées, des écoles spécialisées dans le
tourisme privé ou publique avec quelques branches pour la formation en tourisme
tels que : la restauration, cuisine, pâtisserie, agence de voyage, accueil et
réception, administration hôtelière. Autour de ces branches professionnelles, on
remarque un manque concernant les branches relevant du secteur du tourisme
et des loisirs :( organismes de tourisme, guide touristique, hôtellerie de plein air,
animateurs de clubs sportifs et de loisirs, guides touristiques et accompagnateurs,
formation dans la gastronomie locales, techniques de gestion hôtellerie).
Pour développer le secteur du tourisme nécessité d’instaurer une plus grande
cohérence dans le dispositif de formation, en particulier faire une collaboration
entre le ministère chargé de l’enseignement supérieur, ministère chargé de la
formation professionnelle et le ministère chargé du tourisme et de l’artisanat
pour améliorer la lisibilité des formations aux métiers de champ d’activités
touristiques.
 Développer le port, comme un enjeu de développement économique :
Le port joue un rôle très important dans le développement économique et
social de la wilaya, et aussi il peuvent constituer une curiosité touristique à
travers les activités pratiquées comme la pêche et l’aquaculture qui peuvent
même servir à des activités de loisir pour les touristes.
Le port de Bejaïa est classé deuxième au niveau national en termes d’activité
commerciale. Son hinterland couvre une zone dense en matière d’activités
économiques, tant industrielles que commerciales et compte plus de 12 millions
d’habitants, répartis sur 10 wilayas (wilayas de Bejaîa, wilaya de Sétif, wilaya de
Bordj Bou Arreridj, wilaya de M’sila, wilaya de Alger, wilaya de Blida, ….Etc).
Le port de Bejaîa est déterminé à poursuivre sa politique de modernisation et
d’amélioration de ses services. Pour y parvenir, il a besoin de l’adhésion de toute
la communauté portuaire et l’implication totale de son personnel.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 32
En 2013, a été marquée poursuite de la mise en œuvre du programme
d’investissement de l’entreprise pour répondre à ses besoins en moyens de
manutention, moyens navals, infrastructures et superstrutures.
En 2014, s’inscrit dans la poursuite des projets déjà lancés, notamment :
 La mise à niveau des infrstaructures portuaires ;
 L’acquisition de nouveaux équipements de manutention ;
 La mise en place de plateformes logistiques ;
 L’adoption de l’échange de données informatisé en matière de
communication et l’aboutissement du projets des « Autoroutes de la
Mer » ;
En plus les projets de :
- L’extension du port sur une superficie de 47 Ha ;
- Déplacement du port pétrolier ;
- Réalisation d’un terre-plein d’un surface d’environ de 135 Ha ;
- Aménagement d’une marina au port de pétrolier de Bejaîa pour :
 Création d’une nouvelle activité liée au tourisme (randonnée
maritime touristique avec valeur ajoutée sur le plan social, marina
plus activités villégiatures ;
 Création d’activité touristique sur le Baie Sidi Yahia.
 Valoriser la pêche, et les potentialités halieutiques :
Le développement de la pêche représente un important potentiel de
croissance économique, et elle y constitue une opportunité significative d’emploi
et de création de valeur pour cette région.
La wilaya possède une côte de 110 km, soit une surface maritime globale de 9
630,4 km2
et une superficie de pêche côtière de 555,6 km2
(lignes des 2 miles
nautiques), avec une zone de pêche de 740,8 km2. Cette frange côtière est
caractérisée par un plateau continental réduit et très accidenté (exploitable par
les activités des petits métiers). Les zones d’intervention pour la production
halieutique sont la zone côtière, la pêche au large, la pêche hauturière, la
pisciculture en milieu continental et en mer ouverte avec plusieurs embouchures
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 33
d’oueds qui s’y déversent (Oued- Soummam, Oued-Agrioun, Oued- Djemaa, Oued
Daas).
Les améliorations dans ce secteur demeurent très timides, car elles ne
répondent pas vraiment aux besoins du secteur. En effet, la pêche est plutôt
artisanale et les bateaux sont souvent vieux, mal entretenus et complètement
dépassés.
Des mesures spécifiques pour renforcer le développement de la pêche :
- Encourager la pêche de subsistance, la formation et l’équipement de
jeunes pêcheurs ;
- Proposer d’infrastructure de pêche au niveau de la commune de Melbou et un
site pour de pêche artisanal entre Tichy et Melbou ;
- Création une zone d’activité pêche et aquaculture ;
- Valoriser la pêche touristique dans les barrages ;
- Consiste en la fourniture de moyens de financiers, d’assistance technique
et d’activité de formation pour augmenter la production, améliorer la
conservation, et la commercialisation ;
- Encourager la crétaion d’infrastructure et améliorer celles qui existant
déja ;
- La construction et la réhabilitation des installations de stokage, la
construction de poissonneries ;
- Développement de la recherche en matière de ressources halieutiques et
les techniques de pêche ;
- Fourniture de services de reparation et l’entretien des embarcations et
moteurs ;
- Conforter les mesures « protection des ressources aquatique »
« aquaculture » et « équipement des port de pêche » qui ont des effets qui
sont bien la logique du fonds (emploi, compétivité, environnement) ;
- Promouvoir des mesures de facilitation de la création d’entreprise et
d’installation en aquaculture ;
- Assurer la modernisation et renouvelement des outils de production, à la
fois en régularisation la pêche informelle ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 34
- Mettre en œuvre des plans de gestions de la pêche dans la bande côtière ;
- La réhabilitation de flottes ;
- La réalisation d’un musée subaquatique ;
- Développer les fermes aquacoles (05 projets inscrits).
5.2 ENJEUX D’EMPLOI ET DE DEVELOPPEMENT LOCAL :
Le tourisme est un important générateur d’emploi, notamment l’emploi direct,
à l’image des personnels des agences de voyages, des personnel hôtelier ….etc, mais
aussi l’emploi indirect et représente un moyen efficace d’insertion d’un grand
nombre de jeunes dans la vie professionnelle notamment à travers l’encouragement
des PME. Il contribue, à ce titre, à fixer les populations et à limiter l’exode vers
d’autres régions plus pourvoyeuses d’emplois et de revenus.
Il constitue, par ailleurs, une opportunité forte pour l’impulsion de dynamiques
économiques locales.
En 2011, le secteur du tourisme et l’artisanat dans la wilaya de Bejaïa
représentent un taux très marginal 2% de l’emploi de la wilaya par rapport aux autres
secteurs ainsi que l’emploi dans la branche hôtels, les agences de voyage et la
direction du tourisme représentent 0.26% de la population totale occupée de la
wilaya de Bejaïa.
Le développement de l’emploi touristique dans la wilaya de Bejaïa, à partir :
 L’aide à la création ou au développement d’entreprises touristiques :
Les entreprises associées au tourisme offrent une gamme relativement étendue
de produits et de services, avec une dominante dans les secteurs de la restauration,
de l’hébergement et des attraits.
De telles entreprises, existantes ou en création sont susceptibles notamment de
substituer leur production à certaines des importations actuelles de l’Algérie, et en
particulier, celles pour lesquelles Bejaïa a vocation ou capacité.
Cette politique repose tant sur l’initiative individuelle à encourager que sur
l’importance des importations auxquelles il serait possible de substituer, notamment
dans wilaya touristique comme Bejaïa, une production locale. Elle veut aussi utiliser
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 35
les activités d’entreprises directement liées à la réalisation de ce plan, et
notamment des grands chantiers ou des activités de réhabilitation ou d’entretien.
Bejaïa manque gravement d’entreprises touristiques porteuses d’emplois.
Dans le 1er
trimestre de l’année 2014, elle détient un nombre 786 (4.42 %) offre 2603
(4.83%) emplois dans l’activité hôtellerie et restauration. Donc il convient de pallier
cette lacune en profitant des circonstances susceptibles d’aider à la création
d’entreprises.
Le développement des entreprises artisanales, intégrées dans l’économie est
primordial, leur création devrait être précédée par la mise en place d’outils de
formation d’apprentis, assurés de trouver une profession, dans des domaines
d’activités qui restent à promouvoir, de restauration ou de maintenance du bâti,
fortement créatrices d’emplois.
Le processus envisagé pour développer la création des entreprises touristique
repose sur les actions suivantes :
- Faciliter le partenariat avec des entreprises étrangères ;
- Développer les entreprises artisanales ;
- Faciliter l’exportation les produits de PME liés à l’activité touristique ;
- Améliorer l'ouverture vers l'université pour mieux adapter la formation aux
emplois et pour renforcer les structures de recherche et les réseaux de
transfert de savoirs ;
- Formation des petites entreprises touristique à la gestion d’entreprise et à la
qualité touristique ;
- Création et gestion d’un fond de promotion au petit investissement.
 La formation, levier central du développement durable de l’emploi :
Le manque de compétences est apparu, à travers les multiples auditions, comme
un frein structurel au développement et à la compétitivité touristique de la wilaya.
L’accroissement des compétences professionnelles, au-delà des seuls savoir-faire
techniques, apparaît par ailleurs comme un facteur clef de maintien dans l’emploi
et de continuité des exploitations commerciales.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 36
 Mobiliser la profession au service de l’emploi :
De façon générale, les professions du tourisme, de l’hôtellerie et de la
restauration apparaissent encore comme insuffisamment organisées. Donc la
valorisation des compétences des travailleurs du tourisme un facteur clé permettant
de tirer le meilleur parti des possibilités d’emploi offertes par le secteur.
 Relancer l’artisanat traditionnel local :
Le secteur du tourisme est de plus en plus conscient de l’importance de la culture
et du patrimoine pour son développement. La relance de l’artisanat local peut
entraîner la création d’emplois dans les zones rurales et contribuer à la restauration
des métiers traditionnels.
 Promouvoir et rendre attractifs les métiers du tourisme :
Rendre les métiers du tourisme plus attractifs en ce qui concerne les conditions
de travail et de rémunération, et de sensibiliser les jeunes à la diversité des métiers,
des formations, des offres d’emploi.
 Introduire et developper la formation professionnelle dans l’emploi
saisonnier : Mettre en place un programme de formation professionnelle pour
l’emploi saisonnier.
 Sensibiliser les structures d’aides publiques et de soutien a l’activite des
jeunes : Accompagner les jeunes vers la création d’emplois dans des secteurs
d’activités liés au tourisme: coopératives de jeunes par exemple.
 Encourager l’emploi feminin, y compris dans l’artisanat familial et de proximité,
faciliter la vente des produits de ce type d’artisanat, soit directement dans les
installations touristiques soit lors de foires et de ventes – expositions.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 37
5.3 ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX :
Bejaîa est une wilaya à fort potentiel touristique. Elle dispose d’une grande diversité
d’écosystème dans des payasages variés : 110 KM de côte, ses plages, ses criques
recheuses, ses petits îlots, ses paysages côtiers, ses forêts, ses somptueuses
montagnes, de reliefs dont l'un des plus beaux golfs du monde (Golfe de Bougie), ses
grandes vallées, ses aires protégées classées « parc national du Gouraya », une
arrière pays fier « gorge de kherrata, massif d’Akfaou », ses magnifiques sites
pittoresques, ses lacs, ses sources d’eaux, et ses sources thermales.
L’industrie du tourisme doit s’efforcer de développer le tourisme de façon
responsable visà-vis de l’environnement, en reconnaissant que la préservation des
ressources naturelles, qui sont à la base de son industrie, est de sa responsabilité
ultime. Des mesures spécifiques pour conserver et protéger l’environnement :
 La protection et la valorisation d’écosystème littoral :
Le littoral est l'un des principaux atouts de notre territoire, tant par les
espaces et les paysages qu’il génère pour le cadre de vie et l’environnement qu’en
termes de ressources naturelles pour l’économie du pays et le développement local.
Il constitue une zone stratégique pour l’avenir et le développement futur du pays.
C’est un espace dont la forte attractivité a accru l’intensité des conflits d’utilisation
du sol. Il est le lieu de logiques concurrentes qui s’affrontent : agriculture,
urbanisation, développement économique et tourisme, préservation des espaces et
milieux naturels, exploitation de la mer,...
La stratégie de préservation et de mise en valeur du littoral de la wilaya de Bejaîa
vise à :
- Maitrise, contrôle et réduction de l’urbanisation dans la bande littorale ;
- L’organisation et suivi de la saison touristique au niveau des plages ;
- Développer un programme d’éducation destiné aux enfants des communes
côtières ;
- La protection des rivages est désormais le principal atout du tourisme
balnéaire ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 38
- Assurer l’équilibre de l’écosystème littoral par la protection de la biodiversité
marine et terrestre spécifique aux milieux littoraux et des zones sensibles afin
de sauvegarder et de préserver le patrimoine naturel de la wilaya ;
- Préserver les composantes les plus sensibles et les plus fragiles de la zone
côtière ;
- Réduire et éliminer à terme les pollutions afin d’améliorer le cadre de vie des
citoyens (santé, environnement immédiat,…) ;
- Elaborer un plan d’action de mise en place des aires marines et côtières
protégées ;
- La nécessité de considérer les activités touristiques lors de l’élaboration des
plans de gestion des aires marines et côtières protégées.
 La mise en valeur des écosystèmes forestiers :
Les forêts sont considérées comme éléments très importants de la nature,
l’importance des forêts réside dans l’établissement de l’équilibre environnemental,
elles sont considérées comme étant les « poumons » du globe terrestre, car elles
absorbent le Dioxyde de Carbonne et rejettent l’oxygène, de ce fait elles contribuent
à la continuité de la vie.
Elles sont également un facteur essentiel de la protection du sol de l’érosion et
de la désertification qui représentent un problème de déséquilibre écologique très
grave. Les forêts jouent un rôle important dans la pluviométrie, elles protègent l’air
et le sol et fournissent aussi à l’homme des fruits, du bois, du caoutchouc ainsi que
d’autres matières nécessaires à l’industrie de transformation. Et aussi, elle permet
le développement des activités touristiques et de loisirs ainsi que la création de
condition favorable par le biais du microclimat qu’elle offre.
Le patrimoine forestier de la wilaya de Bejaïa est l’un des plus importants à
l’échelle nationale, occupant la plus grande partie du territoire. On compte une
grande variété d’écosystèmes forestiers, ouvrant une superficie forestière de 122
500 ha2
soit 38% de la superficie totale de la wilaya. Cette richesse présente un état
2
Conservation des forêts 2012
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 39
de dégradation inquiétant pour la stabilité des terres, ainsi que pour assurer une
productivité viable.
Pour protéger et mise en valeur des écosystèmes forestières :
- Participation à la lutte préventive et active contre les feux de forêts à l’instar
de tous les services concernés (tranchées pare-feu, pistes, postes de vigies,
points d’eau, ...), etc ;
- Réhabilitation et protection des forêts telles que : Akfadou Est, Darguina,
oued Agrioun et laalam, beni Hessain, Beni Melloul, Beni Mimoun, Oued
Djamaa….. ;
- Etudes d’aménagement forestier tels que : Beni Melloul, Darguina, Oued
Agrioun, Laalam, Beni Segoual, Beni Hessain, Oued Djamaa, Beni Mimoun.
- Reboisement au niveau des périmètres de bassins versants pour lutter contre
l’érosion hydrique et l’envasement des barrages ;
- L’aménagement des forêts existantes : densification des forêts et maquis
dégradés ;
- L’extension du couvert boisé par des reboisements au niveau de la la partie
Ouest de la wilaya ;
- Ouverture des pistes, plantation et l’aménagement de sources (276 villages
touché sur 37 communes) ;
- Réhabilitation de la faune sauvage.
 La protection et la valorisation des aires protégées :
Les aires protégées constituent le principal réservoir de biodiversité de la région.
Nombreuses et réparties sur l’ensemble du territoire de Bejaîa.
Des mesures spécifiques pour protéger et valoriser les aires protégées :
- Conservation des espaces naturels et des aires protégées: classement et
gestion de massif forestier d’Akfadou, élaboration un plan de gestion de la
vallée de Soummam, application du plan d'action de wilaya découlant de
l'étude sur la flore « massif d’Akfadou Est, Forêt Takouchet, Chaabet el
Akra » ;
- L’encouragement et le développement des études scientifiques et techniques
concernant le milieu à préserver à l’intérieur de leurs limites territoriales ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 40
- La mise en œuvre du programme de l’éducation environnementale par tous
les moyens dont il dispose (documentation, randonnées en forêts,
exposistions, …etc) : accueil et orientation des visiteurs, organisation des
journées de sensibilisation, animation en milieux scolaires ;
- Mise en place d’un programme de recherche avec stratégie pour assurer le
développement durable ;
- Veiller à la protection des milieux naturels, et améliorer les conditions de vie
des espèces animales ;
- Mettre les carrières loin aux les aires protégeés et les ressources naturelles:
le cas du parc national du gouraya ;
- Veiller à la conservation et à la valorisation des espèces animales domestiques
(singe magot, canards, …) à des fins de développement de ces espèces et de
sensibilisation de la population infantiles et autres ;
- Contuinuité de faire des formations chargés à la gestion des aires protégées ;
- Créer des équipes pluridisciplinaires au niveau du Parc National de Gouraya
pour la gestion des espaces naturels ;
- Intégration de la population riveraine dans le cadre du développement
durable.
- Contnuité de faire des séminaires et autres manifestations scientifiques ;
- Renforcement des capacités des cadres du parc national.
 La préservation de la montagne :
« Le monde entier reconnaît l’importance écologique et socioéconomique des
régions de montagne. Les montagnes sont la source de quatre-vingts pour cent
environ de l’eau de surface de la Terre. Elles se caractérisent par une formidable
variété d’écosystèmes et d’espèces qui fournissent les matières premières de
produits chers et elles abritent aussi une remarquable variété de cultures humaines
adaptées à un milieu naturel exceptionnel aux conditions souvent extrêmes »3
.
La wilaya de Bejaia se caractérise par un relief montagneux à forte dénivelée
sur plus de 75% de sa superficie totale, engendrée par les grands massifs du
3
Source : MADR_ Projet de Schéma directeur des espaces naturels et aires protégées, Mars 2008, p15
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 41
Djurdjura, des Babors et des Bibans. Cette richesse est menacé par l’habitat illicite,
donc la préservation des écosystèmes de montagne apparaît essentielle puisque elle
constituent, un espace stratégique pour la mise en valeur et une composante
fondamentale du réequilibrage littoral- intérieur.
La stratégie de préservation et de mise en valeur vise à :
 Préserver, restaurer et régénérer les écosystèmes montagnards par des modes
de développement et de gestion durable ;
 Contrôler l’urbanisation illicite dans les zones de montagnes ;
 Stabiliser les populations montagnardes par la revitalisation du tissu économique
et la mise en œuvre d’une économie de montagne valorisant ses ressources
propres.
Les zones de montagne étant pauvres en eaux souterraines, et riches en eaux
superficielles, la mobilisation portera sur les ressources en eaux superficielles par :
- Le captage et l’aménagement des sources pour l’irrigation des jardins
familiaux ;
- La réalisation de petites retenues collinaires pour divers utilisations
(irrigation, abreuvement des animaux, lutte contre l’incendie). Ceci après
identification des sites possibles par des études détaillées ;
- La réalisation de réserves ou bassins de stockage individuels ou collectifs pour
la récupération des eaux de pluies et leur utilisation pour des besoins
domestiques au niveau de l’habitat dispersé.
 Intégrer une gestion de la ressource eau :
L’eau constitue l’un des principaux bien qu’exploite le tourisme et dont depend,
puisqu’elle apporte une valeur ajouter essentielle du point de vue payasager. Aussi,
la quantité et la qualité de l’eau posent très souvent des contraintes au niveau de
l’offre touristique.
La wilaya de bejaîa récèle des sources d’eau les plus réputées en algérie, il ressor
que 34.37% des volumes des eaux superficielles mobilsées axploités, les potentialités
annuelles mobilsées en eau de surface, qui dépendent des précipitations sont
estimées à 320 Hm3
d’un volume mobilisé de 110 Hm3
. Les potenitaltés annuelles
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 42
mobilisées en eau souteraines sont 106 Hm3
, d’un volume de 102 Hm3
(96.22%), les
volumes des eaux souteraines mobilisées sont presque totalement exploités.
La mobilisation et l’exploitation des ressources en eau et fait appel à :
- La rénovation des infrastructures et des réseaux hydrauliques ;
- L’actualisation des connaissances sur les ressources en eau souterraines ;
- L’utilisation des eaux non conventionnelles : eaux usées recyclées grâce à la
réalisation de STEP ;
- L’économie de l’eau : réduction des pertes aux réseaux, système d’irrigation
économiseurs d’eau (goutte à goutte), adaptation des systèmes de cultures
aux conditions climatiques locales, etc. ;
- Une exploitation rationnelle et raisonnée des eaux souterraines en évitant
l’exploitation abusive des nappes ;
- La préservation de la qualité de toute forme de pollution ;
- L’amélioration de l’accès à l’eau potable (le plan national de l’eau se fixe à
l’horizon 2014, la réalisation d’une station de dessalement d’eau de mer à
Djebira (Bejaia) d’une capacité de 10.000 m3/J, soit une production annuelle
de 36,5 Hm3/an) ;
À l’horizon 2020, la wilaya nécessite d’une (01) nouvelle infrastructure de
mobilisation des eaux superficielles en la réalisation du barrage de Azib Imizar d’une
capacité de 12 million m3 ; barrage destiné à l’AEP de quatre (04) communes :
Toudja, Adekar, Beni K’Sila et Taourirt Ighil et à l’irrigation du périmètre du 17 juin
dans la commune de Beni K’Sila d’une superficie de 600 Ha.
Prendre des mesures pour la lutte contre la pollution par :
 La surveillance permanente de la qualité des eaux et de leur évolution
dans le temps ;
 Un inventaire précis des principales sources de pollution associé à une
évaluation de leur impact sur la qualité du milieu récepteur ;
 La mise en œuvre d’outils technique de gestion de la qualité de l’eau.
 Projet en cours de réalisation :
- Réalisation des réseaux d’alimentation des eaux potables de six communes du
Sud de la wilaya : Boudjellil, Beni Melikeche, Ain R’Zine, Ighil Ali, Et Ighrem ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 43
- Réalisation des ouvrages AVAL au système d’AEP du couloir Tichy-Haf (3ème
tranche) pour les communes : Bejaîa, Oued Ghir, Beni Djellil, Feraoun, Ait
S’mail, Barbacha, Chemini, Fenaia Ilmathen, Tifra, Sidi Ayad, Sidi Aich,
Tinebder, Leflay, Tibane, Timzrit, Bouhamza, M’Cisna, Amalou, Seddouk.
 Intégrer une gestion des eaux usées :
La pollution des eaux de la wilaya est essentiellement due eaux usées urbaines
ou industrielles avec des conséquences directes sur les eaux superficielles et
souterraines. Les eaux marines sont touchées en fin de parcours. Il a été recensé
1051 rejets au niveau de la wilaya avec un volume de 97 685 m3/j, les communes du
littoral au nombre de 08 comptent à elles seules 113 rejets avec un volume de 34
628 m3/j.
La gestion intégrée des eaux usées contribue pleinement à favoriser un
environnement sain et par la suite offrir un tourisme durable.
De ce fait, pour mieux gérer les eaux usées il faut :
- Renforcer les capacités de traitement des eaux usées ;
- Intensifier les capacités humaines de gestion et des personnels techniques des
STEP ;
- Améliorer la qualité de l’eau et la protection des milieux récepteurs ;
- Rénovation du réseau des eaux usées ;
- Augmentation des capacités de stations d’épuration avec stations de relevage.
Pour régler les problèmes de pollution, le plan national en eau se fixe à l’horizon
2030, la réalisation de Sept (07) stations d’épuration d’une capacité globale de
36.200 m3/Jour. Parmi ces STEP deux sont déjà en cours de réalisation (Sidi Ali Lbhar
et Souk El Tenine) et deux au stade de lancement des travaux (Akbou et Sidi Aich).
 La maîtrise de la gestion des déchets et renforcer les capacités de
récupération et de traitement des déchets solides :
Le déséquilibre écologique et les menaces sur l’environnement sont aujourd’hui
bien réels et constituent un sujet primordial au développement touristique. La
dégradation des paysages, la prolifération des déchets, la détérioration des
conditions de vie, l’augmentation du bruit, malgré tous ces obstacles il y’a toujours
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 44
des efforts qui sont fait par l’état telle que la compagne de propreté et d’hygiène
organisée par le secteur d’environnement afin de réduire la charge de la pollution
et minimiser les dépotoirs à ciel ouvert.
Au niveau de la wilaya de Bejaîa, Beaucoup de dysfonctionnements concernent
la gestion des déchets et la propreté de la ville : des solutions peuvent être mises en
avant qui apparaissent comme autant de potentiels :
- Respect les règles de dépôts et de ramassage des déchets ;
- Appliquer concrètement le principe du pollueur payeur ;
- Améliorer la collecte des déchets solides ;
- Lutter contre la gestion anarchique des déchets ;
- Mise en place d’un programme de surveillance environnementale ;
- Impliquer le mouvement associatif dans les programmes de sensibilisation
et de formation/information ;
- Encourager l’utilisation des emballages écologiques ;
- Augmenter les capacités de récupération et de recyclage ;
- Former les techniciens ;
- Eradiquer les décharges sauvages et mise en place des décharges
contrôlées dans des sites adéquats ;
- Eviter l’installation des activités polluantes et encombrantes sur les grands
axes de communication et autour des sites touristiques ;
- Renforcer les prérogatives et les capacités financières et humaines des
communes littorales ;
- Encourager la création des pépinières entreprise pour le ramassage des
déchets ;
- Réaliser des centres d’enfouissement technique « la direction de
l’environnement a proposé les communes d’Amizour et Kherrata pour
l’année 2015 ».
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 45
Des efforts déjà fait par la direction de l’environnement pour la gestion des
déchets tels que :
Les études achevées :
- Etude du schéma directeur de gestion des déchets spéciaux ;
- Etude pour la réalisation d’un centre d’enfouissement technique
intercommunal de Tinebdar ;
- Etude pour la réalisation d’une décharge contrôlée commune d’El Kseur ;
- Etude pour la réalisation d’un centre pour les déchets inertes ;
- Réhabilitation de la décharge Boulimat commune de Bejaïa ;
- Etude des schémas directeurs communaux de gestion des déchets ménagers ;
- Etude, réalisation et équipement d’un centre d’enfouissement technique de
la ville de Bejaïa et éradication de décharges sauvages.
Les programmes en cours :
- Réalisation et équipement de la décharge contrôlée intercommunale d’Akbou.
 Les risques majeurs :
- La mise en place d’une campagne de reboisement pour lutter contre l’érosion ;
- Le traitement des ravines et berges d’oueds ;
- Le traitement des bassins versants situés en amont des ouvrages hydrauliques ;
- La reconsidération des systèmes de cultures au profit de l’arboriculture
rustique et des plantations fourragères au niveau de certaines zones
relativement accidentées mais présentant des densités de peuplement
élevées ;
- Mettre en place le plan de prévention des risques de la wilaya, selon la Loi ;
- Sécurité est d’améliorer la qualité des pipes de gazoducs et oléoducs ;
- Sécuriser le stockage des produits dangereux (utilisables et usagés) ;
- Limier et contrôler l’urbanisation dans les zones à risque ;
- Faire d'études précises sur le seisme pour la wilaya ;
- Eradication des carrières d’agrégat celles situées à proximité des sites
touristiques ;
- Intégrer la notion de risque industriel dans l’aménagement.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 46
5.4 ENJEUX CULTURELS :
La culture est un élément structurant et puissant qui enrichit l’esprit, nourrit
la compréhension du monde, éclaire le quotidien, étanche la soif de distraction, crée
du lien social…
La culture est aussi une des images de notre pays à l’étranger, elle est aussi
un secteur économique à part entière. Elle participe au dynamisme de la vie
économique et à l’emploi.
Le SDAT 2030 fixé deux objectifs concernant le patrimoine culturel, en
particulier sa protection et sa valorisation ainsi que son utilisation en tant que
facteur de développement durable des territoires. Le développement du tourisme
durable doit, par conséquence, tenir compte de la carte nationale du patrimoine
culturel, comme il doit considérer avec pertinence les pôles d’économie du
patrimoine culturel (PEP) et le volet indissociable de la formation et de la
sensibilisation à la protection du patrimoine culturel.
La wilaya de Bejaïa possède toujours un très riche patrimoine historique
architectural, artisanal, artistique, archéologique qui gagnerait à être peu valorisé
et exploité sur le plan touristique. Une stratégie de prise en charge du patrimoine
culturel fondée sur les axes suivants :
 La mise en valeur du patrimoine matériel de Bejaïa :
La culture offre sans doute les meilleures possibilités de refaire l’image de la
wilaya. Encore faut-il trouver des moyens efficaces pour afficher cette nouvelle
image et la promouvoir. (Planifier les voyages à partir d’internet, faire mieux
connaître les produits touristiques de Bejaïa via le Web, en multiplient les sites de
biens patrimoniaux «événement »). Il faudra aussi mieux identifier les sites
patrimoniaux sur le terrain, prévoir des panneaux d’interprétation et des guides.
En 2013, la vielle ville de Bejaïa classé comme un secteur sauvegardé ;
 Des opérations d’étude de restauration (musée,…), on a 15 opérations inscrit ;
 Des programmes de mise en conformité ;
 La démarche de classement « protection juridique ».
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 47
Les recommandations pour préserver le patrimoine matériel :
- Améliorer l’information du public sur les monuments et musées relativement
délaissés par les visiteurs ;
- Utiliser tous les outils autorisés par le numérique pour aider à la promotion
du patrimoine : référencement sur différents sites, accompagnements des
visites par un commentaire téléchargeable sur téléphone, …etc ;
- Développer des éditions numériques pour certains ouvrages scientifiques
notamment ;
- Travailler avec le ministère de l’éducation nationale à l’introduction et à
l’enrichissement des programmes en histoire de l’art et du patrimoine.
Évaluer le dynamisme des établissements culturels en matière d’accueil des
écoles et des lycées, et réciproquement, introduire une évaluation du
dynamisme des établissements d’éducation en matière d’ouverture au monde
culturel (visites, organisations de conférences, formation continue des
enseignants, etc.).
Le programme achevés et en cours :
- Travaux de protection du site de Tiklat ;
- Etude, suivi et consolidation des 4 sites historiques Porte Fouka, porte
sarazine, Kouba Sidi Touati et Mihrab de la mosquée Ibn Toumert ;
- Etude, suivi et Restauration de la Kalaa des beni Abbas ;
- Suivi et travaux de restauration de Bordj Moussa (Bejaia) ;
- Etude et restauration de Camp Zyanid de Timzezdekt (Bejaia) ;
- Etude et suivi pour la restauration du mausolée d'Ausum (Akbou) ;
- Etude et suivi pour la restauration du pont aqueduc Tihnaine (Toudja) ;
- Etude, suivi, consolidation et conservation du fort de Gouraya ;
- Etude, suivi et restauration du fort Abdelkader.
 Mettre en œuvre un programme de formation et d’éducation :
La qualité de la conservation et la mise en valeur d’un patrimoine résulteront
autant des comportements que des investissements, ce qui devrait conduire dès le
départ à concevoir une stratégie d’éducation et de formation aux cotés de cette
valorisation. La formation aux métiers d’art devrait aussi être placée au premier
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 48
plan. Beaucoup de sites ne bénéficieront de la conservation que s’ils peuvent
produire eux mêmes les biens qui seront demandés par leurs visiteurs ou les services
nécessaires à la maintenance.
 Valoriser l’artisanat traditionnel :
S’il y a un secteur dont le sort est intimement lié à celui du tourisme c’est bien
celui de l’artisanat. En effet, quel que soit le type de tourisme pratiqué, et le type
de touriste pratiquant, un visiteur étranger ne manque jamais de ramener avec lui
l’indispensable souvenir.
L’artisanat traditionnel est l’une des meilleures expressions culturelles de la
wilaya de Bejaïa. De nombreuses activités d’artisanat traditionnel comme la
bijouterie, l’armurerie, la vannerie, le tissage, la broderie, la sculpture sur bois, la
céramique d’art, la bourrellerie, la poterie subsistent encore dans les quatre coins
de la wilaya, toutes ces activités constituent une excellente promotion de Bejaïa.
Les mesures nécessaires pour assurer la sauvegarde l’artisanat traditionnel :
- Vivification l’artisanat traditionnel ;
- Mise en place d’une banque d’idées de projets en relation avec le tourisme
durable et plus particulièrement au bénéfice des micro-entreprises ;
- La sensibilisation au niveau local, national à l’importance du patrimoine
culturel immatériel ;
- Dresser un ou plusieurs inventaires du patrimoine culturel immatériel présent
sur son territoire ;
- Promouvoir les mouvements associatifs pour aider à célébrer des
manifestations artisanales ;
- La création d’un village artisanal à envisager dans le cadre de l’aménagement
des ZET ;
- Création d’un institut des métiers d’art ;
- Organisation d’un salon nationale du bois ;
- Lancer des concours sur la qualité de l’artisanat ;
- La possibilité de créer des ruelles artisanales dans la vieille ville ;
- Accroître les possibilités de formation, pour former les futurs artisans ;
- Réalisation d’un musée spécialisé dans l’artisanat ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 49
- La création de « micro zones d’activités artisanales » (pépinières
d’entreprise) ;
- L’appui à l’émergence d’un centre d’excellence pour l’artisanat traditionnel
et d’art qui sera chargé de la formation de haut niveau (poterie, sculpture sur
bois, habit traditionnel, tissage, …) ;
- Exploiter les nouvelles ressources technologiques (site électronique pour la
chambre de l’artisanat, la télévision, la radio, les journaux, …) ;
- Encourager l'artisanat dans le rural ;
- Promotion de l’exposition ;
- Faire des expositions des produits artisanaux dans les plages pour vivifier la
saison estivale ;
- Promouvoir la commercialisation et la normalisation du produit de l’artisanat.
Des efforts déjà fait par la direction du tourisme et de l’artisanat :
- Programme achevé :
- Une maison de l’artisanat à Bejaïa ;
- Un centre d’artisanat à Aokas.
- Programme en cours de réalisation :
- Un centre d’artisanat à Akbou ;
Par ailleurs, au niveau du ministère, il y a un programme de font national pour la
promotion de l’activité artisanat et d’art (FNPAAT) pour encourager l’activité de
l’artisanat.
La préservation et la valorisation des métiers traditionnels passent
impérativement par la vulgarisation et la promotion de l’activité artisanale.
L’artisanat c’est aussi ce moyen de transmettre des idées, des valeurs qui illustrent
des idéaux individuels et nationaux, en participant à la création d’un environnement
qui raconte les origines et l’histoire des peuples de cette région.
 L’utilisation des festivals et évènements culturels comme leviers touristiques :
Les festivals et événement culturels peuvent avoir des retombées économiques
importantes sur le plan touristique dans la wilaya de Bejaïa. Il est necessaire de
renforcer l’installation des structures d’animation.
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 50
 Lier les dimensions matérielles et immatérielles de manière à distiller la
créativité :
Cette prise en considération est souvent effectuée lorsque l’on dit par exemple
que la mise en valeur d’un site doit s’accompagner – ou même passer - par
l’exposition de l’artisanat local. Le lien en question étant d’ailleurs plus ou moins
distendu dans le temps. Ainsi une salle d’exposition dans un monument ou un centre
d’artisanat dans une zone touristique seront-ils considérés comme de nature à
appuyer positivement la soutenabilité des patrimoines matériel et immatériel.
 Sensibiliser les populations locales au respect de l’architecture authentique
de la wilaya, à travers des sessions d’information et d’orientation, dans le but
de valoriser l’image urbanistique et touristique de nos villes, qui doivent
constituer des stations de découverte pour les touristes.
 Développer les infrastructures culturelles et cultuelles :
Bejaïa dispose d’importantes infrastructures culturelles de grande valeur et qui
peuvent donner une réelle dynamique à l’activité touristique.
A moyen terme :
- Les opérations de restauration de 121 mosquées et 03 zaouïas et écoles
coraniques à Bejaïa, et 23 mosquées et 05 Zaouïas ;
- Construction de la grande mosquée ;
- Projet de taxi Ouakfe ;
- Proposition d’une carte de circuit touristique cultuel à partir du centre-ville de
Bejaïa ;
- Remettre en fonctionnement les salles de cinéma pour les communes d’Aokas,
Souk El Tenine, et Sidi Aich ;
- Création d’espaces culturels pour la promotion des Arts lyriques, et la promotion
du patrimoine culturel ;
- La promotion et la sauvgarde du patrimoine.
A long terme :
- Crée d’une école coranique dans chaque Daîra ;
- Créer d’un institut de formation pour les cadres cultuel au niveau de la wilaya ;
SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III
Et Stratégie d’Aménagement Touristique
URBACO 2014 51
- Restaurer toutes les mosquées et les zaouïas ;
Projet en cours de réalisation :
- Centre culturel islamique ;
- Deux écoles coraniques à Kherrata et Draa El Gaid ;
- Ecole pédagogique à Bejaïa.
Le programme en cours et achevés :
- Etude pour la rénovation de la salle de Cinéma El Khalifa à Kherrata ;
- Aménagement du musée du Moudjahid d'Ifri Bejaia ;
- Etude, réalisation, équipement et acquisition d’ouvrage d’une bibliothèque
principale à Bejaïa ;
- Renouvellement des équipements de la maison de la culture de Bejaïa ;
- Etude et suivi pour la réhabilitation de la Maison de la Culture à Bejaïa ;
- Etude et suivi pour la réalisation d'une bibliothèque urbaine à Akbou ;
- Etude, Suivi, réalisation, équipement et acquisition d'ouvrages d'une bibliothèque
urbaine à Amizour ;
- Réalisation, équipement d'ouvrages d'une bibliothèque urbaine à Akbou ;
- Rénovation et équipement de la salle de cinéma (EL Khalifa à Kherrata) ;
- Réhabilitation de la maison de la culture de Bejaia ;
- Etude et suivi pour la réalisation d'une annexe de l'Institut Régional de Formation
Musicale de Bouira à Bejaïa ;
- Etude et suivi pour la réalisation d'une salle de spectacle à Bejaïa.
5.5 ENJEUX D’IMAGE :
Le tourisme se base non seulement sur l’intérêt de la destination (curiosités
culturelles, architecturales, naturelles, …), mais également sur la garantie de la
sécurité physique des touristes, et sur la qualité de l’accueil. De ce trio va découler
l’image globale touristique dégagée par un pays, une destination.
Bejaïa est une ville kabyle et berbère, son ancien statut de capitale d’échelle
maghrébine et centre de savoir méditerranéen, reste une ville particulière dans le
paysage national, cité profondément urbaine et marine, elle reste ouverte sur son
arrière-pays escarpé, foisonnant d’histoire, de végétation, de légendes humaines,
de pierre et de pics sacrés, elle possède 110 Kilomètres de littoral vert et bleu. Le
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3

Contenu connexe

Tendances

Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Immy Gray
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbainexiluokong
 
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes interventionDevelopement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
ILYES MHAMMEDIA
 
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérieTypologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérieSami Sahli
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Zizou Abid
 
LES FORMES URBAINES
LES FORMES URBAINESLES FORMES URBAINES
LES FORMES URBAINES
Roufaida Hechim
 
Patrimoine et développement durable dans les villes
Patrimoine et développement durable dans les villesPatrimoine et développement durable dans les villes
Patrimoine et développement durable dans les villesSami Sahli
 
Projet Casablanca Marina
Projet Casablanca MarinaProjet Casablanca Marina
Projet Casablanca Marina
Dr Matteo Di Palma
 
Planification urbaine SNAT et SRAT
Planification urbaine SNAT et SRATPlanification urbaine SNAT et SRAT
Planification urbaine SNAT et SRAT
Archi Guelma
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Archi Guelma
 
Cours: urbanisation vs développement
Cours: urbanisation vs développementCours: urbanisation vs développement
Cours: urbanisation vs développement
Archi Guelma
 
Tourisme Thermal
Tourisme ThermalTourisme Thermal
Tourisme Thermal
Islem Mehimdet
 
Comment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de siteComment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de site
Archi Guelma
 
Cahier des charges pour mission etude et suivi pour les architecte
Cahier des charges pour mission etude et suivi pour les architecteCahier des charges pour mission etude et suivi pour les architecte
Cahier des charges pour mission etude et suivi pour les architecte
Archi Guelma
 
Mémoire
MémoireMémoire
Mémoire
Ahmed Attallah
 

Tendances (20)

PDAU sétif 2010
PDAU sétif 2010PDAU sétif 2010
PDAU sétif 2010
 
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reimsPdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
Pdf rendu analyse d'exemple quartier croix rouge reims
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 
Approche Paysagère
Approche PaysagèreApproche Paysagère
Approche Paysagère
 
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes interventionDevelopement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
 
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérieTypologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
 
Le tourisme
Le tourismeLe tourisme
Le tourisme
 
LES FORMES URBAINES
LES FORMES URBAINESLES FORMES URBAINES
LES FORMES URBAINES
 
Patrimoine et développement durable dans les villes
Patrimoine et développement durable dans les villesPatrimoine et développement durable dans les villes
Patrimoine et développement durable dans les villes
 
Projet Casablanca Marina
Projet Casablanca MarinaProjet Casablanca Marina
Projet Casablanca Marina
 
Planification urbaine SNAT et SRAT
Planification urbaine SNAT et SRATPlanification urbaine SNAT et SRAT
Planification urbaine SNAT et SRAT
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
 
Cours: urbanisation vs développement
Cours: urbanisation vs développementCours: urbanisation vs développement
Cours: urbanisation vs développement
 
Tourisme Thermal
Tourisme ThermalTourisme Thermal
Tourisme Thermal
 
Affichage
AffichageAffichage
Affichage
 
Comment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de siteComment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de site
 
Cahier des charges pour mission etude et suivi pour les architecte
Cahier des charges pour mission etude et suivi pour les architecteCahier des charges pour mission etude et suivi pour les architecte
Cahier des charges pour mission etude et suivi pour les architecte
 
Mémoire
MémoireMémoire
Mémoire
 

Similaire à Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3

Sdatw setif livre-iii
Sdatw setif  livre-iiiSdatw setif  livre-iii
Sdatw setif livre-iii
Mehdi ALI KHODJA
 
Dpes version-finale
Dpes version-finaleDpes version-finale
Dpes version-finaleleral
 
La strategie regionale d'innovation la reunion
La strategie regionale d'innovation la reunionLa strategie regionale d'innovation la reunion
La strategie regionale d'innovation la reunion
Silicon Village
 
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome ivSdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Mehdi ALI KHODJA
 
Synthèse du Diagnostic Territorial Stratégique - Préparation des programmes 2...
Synthèse du Diagnostic Territorial Stratégique - Préparation des programmes 2...Synthèse du Diagnostic Territorial Stratégique - Préparation des programmes 2...
Synthèse du Diagnostic Territorial Stratégique - Préparation des programmes 2...Silicon Village
 
Memoire de bts marketing de l'offre touristique
Memoire de bts  marketing de l'offre touristiqueMemoire de bts  marketing de l'offre touristique
Memoire de bts marketing de l'offre touristiqueFethi Ferhane
 
Frederic Lacave
Frederic LacaveFrederic Lacave
Frederic Lacave
Frederic LACAVE
 
Rapport mobilite 21
Rapport mobilite 21Rapport mobilite 21
Rapport mobilite 21
Quotidiano Piemontese
 
Rapport mobilite 21-2
Rapport mobilite 21-2Rapport mobilite 21-2
Rapport mobilite 21-2
Thierry Labro
 
Rapport du Président à l'Assemblée de Polynésie Française - année 2011
Rapport du Président à l'Assemblée de Polynésie Française - année 2011Rapport du Président à l'Assemblée de Polynésie Française - année 2011
Rapport du Président à l'Assemblée de Polynésie Française - année 2011
Jean-Olivier Begouin
 
Rapport mobilite 21 juin 2013
Rapport mobilite 21 juin 2013Rapport mobilite 21 juin 2013
Rapport mobilite 21 juin 2013Quoimaligne Idf
 
Cper 2015 2020
Cper 2015 2020Cper 2015 2020
Cper 2015 2020
Martine Promess
 
1 rp projet approuve septembre 2018
1 rp   projet approuve septembre 20181 rp   projet approuve septembre 2018
1 rp projet approuve septembre 2018
Orgerus Mairie
 
Le commerce cross-canal, quels enjeux pour les entreprises ?
Le commerce cross-canal, quels enjeux pour les entreprises ?Le commerce cross-canal, quels enjeux pour les entreprises ?
Le commerce cross-canal, quels enjeux pour les entreprises ?
lorent75
 
Scrp 3 version finalisée - 07 février 2011
Scrp 3    version finalisée - 07 février 2011Scrp 3    version finalisée - 07 février 2011
Scrp 3 version finalisée - 07 février 2011
mquizon
 
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture en guinee
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture en guineeStrategie nationale pour le developpement de la riziculture en guinee
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture en guinee
Fatimata Kone
 
Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSAManuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018
Société Tripalio
 
Guide Invest Algeria
Guide Invest AlgeriaGuide Invest Algeria
Guide Invest Algeria
redsouad
 

Similaire à Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3 (20)

Sdatw setif livre-iii
Sdatw setif  livre-iiiSdatw setif  livre-iii
Sdatw setif livre-iii
 
Dpes version-finale
Dpes version-finaleDpes version-finale
Dpes version-finale
 
La strategie regionale d'innovation la reunion
La strategie regionale d'innovation la reunionLa strategie regionale d'innovation la reunion
La strategie regionale d'innovation la reunion
 
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome ivSdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
 
Synthèse du Diagnostic Territorial Stratégique - Préparation des programmes 2...
Synthèse du Diagnostic Territorial Stratégique - Préparation des programmes 2...Synthèse du Diagnostic Territorial Stratégique - Préparation des programmes 2...
Synthèse du Diagnostic Territorial Stratégique - Préparation des programmes 2...
 
Memoire de bts marketing de l'offre touristique
Memoire de bts  marketing de l'offre touristiqueMemoire de bts  marketing de l'offre touristique
Memoire de bts marketing de l'offre touristique
 
Frederic Lacave
Frederic LacaveFrederic Lacave
Frederic Lacave
 
Rapport mobilite 21
Rapport mobilite 21Rapport mobilite 21
Rapport mobilite 21
 
Rapport mobilite 21
Rapport mobilite 21Rapport mobilite 21
Rapport mobilite 21
 
Rapport mobilite 21-2
Rapport mobilite 21-2Rapport mobilite 21-2
Rapport mobilite 21-2
 
Rapport du Président à l'Assemblée de Polynésie Française - année 2011
Rapport du Président à l'Assemblée de Polynésie Française - année 2011Rapport du Président à l'Assemblée de Polynésie Française - année 2011
Rapport du Président à l'Assemblée de Polynésie Française - année 2011
 
Rapport mobilite 21 juin 2013
Rapport mobilite 21 juin 2013Rapport mobilite 21 juin 2013
Rapport mobilite 21 juin 2013
 
Cper 2015 2020
Cper 2015 2020Cper 2015 2020
Cper 2015 2020
 
1 rp projet approuve septembre 2018
1 rp   projet approuve septembre 20181 rp   projet approuve septembre 2018
1 rp projet approuve septembre 2018
 
Le commerce cross-canal, quels enjeux pour les entreprises ?
Le commerce cross-canal, quels enjeux pour les entreprises ?Le commerce cross-canal, quels enjeux pour les entreprises ?
Le commerce cross-canal, quels enjeux pour les entreprises ?
 
Scrp 3 version finalisée - 07 février 2011
Scrp 3    version finalisée - 07 février 2011Scrp 3    version finalisée - 07 février 2011
Scrp 3 version finalisée - 07 février 2011
 
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture en guinee
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture en guineeStrategie nationale pour le developpement de la riziculture en guinee
Strategie nationale pour le developpement de la riziculture en guinee
 
Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSAManuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
 
Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018Compte personnel de formation : rapport 2018
Compte personnel de formation : rapport 2018
 
Guide Invest Algeria
Guide Invest AlgeriaGuide Invest Algeria
Guide Invest Algeria
 

Plus de Archi Guelma

دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08
Archi Guelma
 
الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017
Archi Guelma
 
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architectureExposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
Archi Guelma
 
Cours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème annéeCours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème année
Archi Guelma
 
Climatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de GuelmaClimatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de Guelma
Archi Guelma
 
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de TerassementCours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Archi Guelma
 
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et IdéesCours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
Archi Guelma
 
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architectureCours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Archi Guelma
 
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architectureCours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Archi Guelma
 
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentéesLexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Archi Guelma
 
Cours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spacialesCours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spaciales
Archi Guelma
 
Dictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architectureDictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architecture
Archi Guelma
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
Archi Guelma
 
Oued Souf Gout
Oued Souf GoutOued Souf Gout
Oued Souf Gout
Archi Guelma
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
Archi Guelma
 
Guide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliersGuide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliers
Archi Guelma
 
Cours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielleCours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielle
Archi Guelma
 
Cours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and CraftsCours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and Crafts
Archi Guelma
 
Cours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGOCours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGO
Archi Guelma
 
Cours l'art nouveau
Cours l'art nouveauCours l'art nouveau
Cours l'art nouveau
Archi Guelma
 

Plus de Archi Guelma (20)

دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08
 
الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017
 
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architectureExposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
 
Cours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème annéeCours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème année
 
Climatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de GuelmaClimatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de Guelma
 
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de TerassementCours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
 
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et IdéesCours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
 
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architectureCours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
 
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architectureCours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
 
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentéesLexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
 
Cours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spacialesCours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spaciales
 
Dictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architectureDictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architecture
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
 
Oued Souf Gout
Oued Souf GoutOued Souf Gout
Oued Souf Gout
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
 
Guide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliersGuide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliers
 
Cours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielleCours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielle
 
Cours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and CraftsCours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and Crafts
 
Cours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGOCours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGO
 
Cours l'art nouveau
Cours l'art nouveauCours l'art nouveau
Cours l'art nouveau
 

Dernier

Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
caggoune66
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 

Dernier (11)

Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 

Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3

  • 1. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 1
  • 2. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 2
  • 3. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 3 Table des matières 1 INTRODUCTION ..........................................................................................................................5 2 RAPPEL DU CADRE GLOBAL DU SDAT DE LA WILAYA DE BEJAÏA.................................................6 2.1 LA STRATEGIE DU SDAT.......................................................................................................6 2.2 LES CINQ DYNAMIQUES DU SDAT : .....................................................................................6 3 RAPPEL DES PRINCIPAUX OBJECTIFS DE L’ÉTUDE .......................................................................7 4 SYNTHESE DU DIAGNOSTIC PROSPECTIF :...................................................................................9 4.1 LES REALITES TOURISTIQUES DU TERRITOIRE DE LA WILAYA :............................................9 4.2 LES PRINCIPAUX ATOUTS TOURISTIQUES DE LA WILAYA ..................................................17 4.3 LES CONTRAINTES QUI ENTRAVENT LE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE..........................18 5 LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE......................................................................21 5.1 ENJEUX ECONOMIQUES : ..................................................................................................22 5.2 ENJEUX D’EMPLOI ET DE DEVELOPPEMENT LOCAL : .........................................................34 5.3 ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX :.......................................................................................37 5.4 ENJEUX CULTURELS :.........................................................................................................46 5.5 ENJEUX D’IMAGE : ............................................................................................................51 6 LES ORIENTATIONS D’AMENAGEMENT TOURISTIQUE DE LA WILAYA EN COHERENCE AVEC LES INSTRUMENTS D’AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DU TERRITOIRE (SNAT, SEPT, PATW ET SDAL), ET LES INSTRUMENTS D’URBANISME (PDAU) ........................................................62 7 LES SCÉNARIOS PROSPECTIFS DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LA WILAYA DE BEJAÏA ..70 7.1 LES DEUX HYPOTHESES DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE : ..........................................71 7.2 LES SCENARIOS ENVISAGEABLES :.....................................................................................74 7.2.1 SCENARIO N°01 : TENDANCIEL ......................................................................................79 7.2.2 SCENARIO N°02 : VERS UN POLE D’EXCELLENCE EN TOURISME BALNEAIRE..................81 7.2.3 SCENARIO N°03 : LA DIVERSIFICATION DE L’OFFRE TOURISTIQUE, OPTIMISATION DE L’ENSEMBLE DES FORMES DU TOURISME EXISTANTES :...........................................................83 8 LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DURABLE : HYPOTHESE DU SCENARIO 03 « SCENARIO DU SDAT »....................................................................................................................89 8.1 BEJAÏA DESTINATION TOURISTIQUE PAR EXCELLENCE......................................................90 8.1.1 LA VALORISATION DE LA DESTINATION : ......................................................................90 8.1.2 LA CONSERVATION ET LA MISE EN VALEUR DES POTENTIALITES NATURELLES ET CULTURELLES :..........................................................................................................................92 8.1.3 LA VALORISATION DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL : .....................................92
  • 4. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 4 8.1.4 L’EMERGENCE DES SYNERGIES ENTRE LE TOURISME ET LA CULTURE POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE : ...................................................................................................93 8.1.5 ASSURER L’EMBELLISSEMENT DES VILLAGES TRADITIONNELS KABYLES ET REHABILITER LE CADRE BATI ET SON ENTRETIEN : .........................................................................................95 8.1.6 PROMOUVOIR LES STRUCTURES DE LOISIRS : ...............................................................95 8.1.7 CREATION D’UNE IMAGE FORTE DE LA WILAYA DE BEJAÏA « LE BALNEAIRE » : ............97 8.1.8 L’AUGMENTATION DES CAPACITES D’ACCUEIL ET LA DIVERSIFICATION DES FORMES D’HEBERGEMENTS :..................................................................................................................99 8.1.9 AUGMENTER LE NOMBRE DES RESTAURANTS ET ASSURER LA QUALITE DES SERVICES OFFERTS :................................................................................................................................101 8.1.10 LA PROMOTION ET L’ENCADREMENT DES AGENCES DE VOYAGES :............................102 8.1.11 AMELIORER LA GESTION DES FLUX : ...........................................................................103 8.1.12 LA MISE EN PLACE D’UN OBSERVATOIRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE CONSTITUERAIT UN INSTRUMENT DE COORDINATION UTILE :.........................................................................103 8.2 LES POLES TOURISTIQUES D’EXCELLENCES (POT) ............................................................104 8.2.1 LES POLES TOURISTIQUES DE LA WILAYA :..................................................................104 8.2.2 DIVERSIFIER LES FORMES DU TOURISME : ..................................................................117 8.2.3 DEVELOPPER ET PROMOUVOIR LES CIRCUITS TOURISTIQUES :...................................128 8.2.4 ENCOURAGER ET PROMOUVOIR L’INVESTISSEMENT PARTICULIEREMENT DANS LES ZET : 129 8.3 LE PLAN QUALITE TOURISME ..........................................................................................131 8.3.1 LA VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES ET LE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SPECIFIQUE : .......................................................................132 8.3.2 LA MISE A NIVEAU DES PRESTATIONS DES SERVICES TOURISTIQUES :........................134 8.3.3 L’INNOVATION ET L’USAGE DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) AU SERVICE DU TOURISME : ............................................................135 8.4 LA PRIVATISATION ET LE PARTENARIAT PUBLIC –PRIVE..................................................138 8.4.1 LES SYNERGIES INTERSECTORIELLES :..........................................................................139 8.5 LE PLAN FINANCEMENT TOURISME ................................................................................142 8.5.1 MOBILISATION DES MOYENS FINANCIERS : ................................................................143 9 CONCLUSION : ........................................................................................................................145
  • 5. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 5 1 INTRODUCTION Le tourisme apparaît aujourd’hui comme l’activité économique qui présente le meilleur potentiel de création valeur ajoutée et d’emploi, qui produit des effets d’entraînements significatifs sur les autres économiques sur le développement local, et sur la mise en valeur du territoire. Après la réalisation du diagnostic prospectif, ce rapport porte la définition de perspectives de développement et stratégie d’aménagement touristique à l’horizon 2030. Il s’agit de déterminer un objectif de définir la stratégie touristique et ses orientations en fonction des résultats des phases précédentes. Ces orientations stratégiques à l’horizon 2030, s’inscrivent dans une démarche prospective destinée à réparer les tendances lourdes, à anticiper les mutations, et à prendre en compte les évolutions pour en déduire les conséquences en termes de développement durable. A travers une démarche participative qui a associé un grand nombre d’acteurs et de décideurs locaux, un scénario représentatif d’un futur à la fois réaliste et désiré a été construit, qui précise les défis à relever et les choix collectifs à opérer pour atteindre les ambitions que la wilaya pourrait se fixer dans le domaine du tourisme. La concrétisation de cette stratégie dépend également des plans d’actions opérationnelles et la structuration des différentes actions identifiées et proposées par les acteurs, notamment sur les volets financiers (portefeuille d’investissement) et institutionnel (acteur responsable et acteurs associés). La mise en œuvre de ces actions ainsi que leur concrétisation restent tributaires dans un large mesure de la capacité des différentes institutions et des multiples acteurs à partager durablement les mêmes objectifs stratégiques et les objectifs opérationnels.
  • 6. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 6 2 RAPPEL DU CADRE GLOBAL DU SDAT DE LA WILAYA DE BEJAÏA 2.1 LA STRATEGIE DU SDAT Afin de développe la fierté d’appartenance qui dynamise l’attractivité générale du Pays, la stratégie de SDAT vise à :  Faciliter la mise en œuvre de la stratégie de développement du tourisme ;  Être en adéquation avec les instruments d’orientation des autres secteurs en faisant en sorte que ces derniers intègrent la dimension touristique dans le cadre d’une démarche cohérente et transversale ;  Assurer le cadre et les conditions d’un développement durable socialement et économiquement productif ;  Intégrer le développement du tourisme dans le cadre du schéma d’aménagement du territoire. 2.2 LES CINQ DYNAMIQUES DU SDAT : Le SDAT il donne les orientations stratégiques d’aménagement touristique dans le cadre d’un développement durable. Ce qui suppose la mise en place d’un plan stratégique qui met en œuvre cinq dynamiques essentielles, bases de la nouvelle stratégie d’aménagement touristique à l’horizon 2030, Ces cinq dynamiques sont le levier de la mise en tourisme du pays organisée autour d’un nouveau concept du tourisme algérien. Elles tendent : 1. A la valorisation de la destination Algérie pour accroître l’attractivité et la compétitivité de l’Algérie ; 2. Au développement des pôles et villages touristiques d’excellence par la rationalisation de l’investissement et le développement ; 3. Au déploiement d’un plan qualité tourisme(PQT) pour le développement de l’excellence de l’offre touristique nationale intégrant la formation par l’élévation professionnelle, l’éducation, l’ouverture aux technologies de l’information et de la communication (TIC) et le positionnement sur de nouvelles niches touristiques conformes aux nouvelles tendances mondiales ;
  • 7. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 7 4. A la promotion de la transversalité et de la cohérence dans l’action par l’articulation de la chaîne touristique et la mise en place d’un partenariat public privé ; 5. A la définition et la mise en œuvre d’un plan de financement opérationnel pour soutenir les activités touristiques et les promoteurs – développeurs et attirer les investisseurs nationaux et internationaux. 3 RAPPEL DES PRINCIPAUX OBJECTIFS DE L’ÉTUDE A titre de rappel, le schéma directeur d’aménagement touristique de la wilaya est un plan de structuration territoriale en vue de la création ou du développement des activités touristiques comme vecteur économique de premier plan, générateur d’emplois et de richesses. Ce plan sera réalisé avec un objectif à long terme 20 ans, Il s’engage pour : • La valorisation des potentiels touristiques naturels et culturels de la wilaya en relation avec sa région. • L'aménagement et le développement des territoires pressentant un potentiel touristique • L’amélioration de la qualité des prestations et de l'image touristique de la wilaya. • La réhabilitation et le développement des établissements hôteliers et touristiques.
  • 8. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 8 SYNTHESE DU DIAGNOSTIC PROSPECTIF
  • 9. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 9 4 SYNTHESE DU DIAGNOSTIC PROSPECTIF : 4.1 LES REALITES TOURISTIQUES DU TERRITOIRE DE LA WILAYA : La wilaya de Bejaïa de par sa position géographique, ses richesses biologiques et écologiques, la présence des potentialités socio-économiques, culturelles et les aspects pittoresques de ses paysages lui confèrent un cachet exceptionnel.  L’OFFRE TOURISTIQUE DE LA WILAYA : Bejaïa recèle des potentialités touristiques avérés qui constituent des atouts indéniables. Une réelle prospérité touristique affirmée par les visiteurs, algériens ou étrangers pendant les quatre saisons de l’année. Ces potentialités se confinent dans les sites naturels, culturels, historiques, architecturaux, et patrimoniaux. La wilaya de Bejaïa occupe une position stratégique, et est désignée pour être une destination touristique de premier ordre au niveau national ou même international. En fait, elle fait partie des neufs pôles touristiques au niveau national.  La wilaya est également un important réservoir d’eau superficielle ou souterraine. Il ressort que 34,37% des volumes des eaux superficielles mobilisées exploités, les potentialités annuelles mobilisées en eau de surface, qui dépendent des précipitations sont estimées à 320 Hm³ d’un volume mobilisé de 110 Hm³.Les potentialités annuelles mobilisées en eau souterraines sont de 106 hm3 /an, d’un volume de 102hm3 (96,22%), les volumes des eaux souterraines mobilisés sont presque totalement exploités.  Un relief montagneux à forte dénivelée, sur plus de 75% de sa superficie totale, engendrée par les grands massifs du Djurdjura, des Babors et des Bibans.  Un patrimoine forestier très important avec une superficie de 122 500 Ha soit 38% de la superficie totale de la wilaya.  Des aires protégées qui sont représentatifs des différents écosystèmes et qui constituent par conséquent une composante majeure des produits sur la nature (Parc National de Gouraya, la zone marine du parc national de Gouraya, massif d’Akfadou, l’ile des pisans, Cascade de Kefrida,…Etc).
  • 10. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 10  Le littoral de la wilaya de Bejaïa renferme l'un des plus beaux golfs au monde (Golf de Bougie), la côte de la wilaya s’étend sur 110 kilomètres avec une façade maritime, définis en côte Est et côte Ouest aux nombreuses de 33 plages autorisées à la baignade avec une longueur totale de 26150 M, et 13 plages non autorisées à la baignade. Les touristes estivants préfèrent généralement la côte Est, alors que la côte Ouest moins connue.  Des cascades, le plus important c’est la cascade de Kefrida situé dans la commune de Taskriout. En plus huit autres cascades (Gher Idouar commune de Melbou, Ait Felkai et Djerida commune de Darguina, Amazar commune d’Ait Smail, Bouamara commune de Tizi N'berber, et cascade de Toudja, Mehroudja commune de Tamridjet, Tichy commune d’Amalou), qui ne sont pas exploitées pour des différentes raisons à savoir la non accessibilité et le non équipement de ces dernières.  Dix lacs, qui sont d’une grande importance pour tourisme et pour l’exploitation dans les différents secteurs notamment agricole et industriel (lac d’Ighil-Emda, lac de Tichihaf, lac de Mézaia, lac noir ou Augelmin aberkan, lac d’Aguelmin yikere, lac d’Aguemoune et Tala Tinzour, lac d’Amizour, lac d’Aldhloune, lac Aguelmin d’Ouansous).  Des multitudes d'oueds qui peuvent constituer une destination touristique notamment ceux qui ont la possibilité d'abriter ou d'être animés par l'activité de navigation comme Oued Agrioun, oued Djemaa et oued Zitouna et particulièrement Oued Soummam qui pourra relier la zone industrielle d'El Kseur au port de Bejaïa ce qui contribuera à la création de l'emploi ainsi qu'au développement de l'activité touristique et sa permanence.  Treize (13) Grottes ferriques dont douze (12) qui ne sont pas exploitées vu le manque des infrastructures de base et l’accessibilité aux sites. Ainsi les gorges de Kherrata.  Six caps, situés dans les communes de Bejaïa, Toudja, Tichy, d’Aokas, et Beni K’sila.  Un potentiel thermo-minéral important d’un nombre de 03 sources thermales aux caractéristiques thérapeutiques pour des affections différentes : la rhumatologie,
  • 11. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 11 Maladies respiratoires et l’affection neurologique, les troubles psychiatriques, maladies des artères et des veines, l’affection Gynécologique et l’affection de l’appareil urinaire, qui sont localisés dans les communes suivantes : Bouhamza, Tifra, et Adekar.  Un patrimoine culturel et historique indéniable à travers les sites et monuments des époques préhistoriques.  Des manifestations saisonnières (Fêtes, art culinaire, habillement locaux, produits artisanaux).  Des infrastructures culturelles de grande valeur et qui peuvent donner une réelle dynamique à l’activité touristique : un Théâtre régional, un Théâtre de plein Air, une maison de la Culture, 19 centres culturels, 10 salles de cinémas, 11bibliothèques publiques, ainsi que les Musées.  Un (01) Centre Culturel Islamique et trois (03) Ecoles Coraniques, 630 mosquées dont 98 en cours de réalisation et 25 sont fermée, 19 Zaouîates entre actives et non actives.  De nombreuses activités d’artisanat traditionnel comme la bijouterie, l’armurerie, la vannerie, le tissage, la broderie, la sculpture sur bois, la céramique d’art, la bourrellerie, la poterie subsistent encore dans les quatre coins de la wilaya.  Un patrimoine culinaire recelant une grande variété de plats typiques et originaux.  Une extraordinaire variété de structure de loisirs tels que : le parc national de Gouraya, parc d’attraction, parc de loisirs scientifiques, port de plaisance, sites pittoresques, cascades, plages, place de guident, brise de mer.  Des établissements hôteliers importants avec un nombre de (71) avec une capacité d’accueil totale de 4127 lits. Ainsi 38 campings avec une capacité d’accueil totale de 14992 lits et cinq (05) auberges.  Des opportunités d’investissement sont diverses et variées. Les autorités locales tentent d’encourager toutes les bonnes volontés pour dynamiser l’investissement tous secteurs confondus tel que Tourisme.  Quatorze (14 ZET), se situent dans la bande littorale dont :
  • 12. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 12 07 ZET à l’Ouest de la wilaya s’étendant sur 03 communes. 04 ZET à l’Est de la wilaya s’étendant sur 04 communes. 03 nouvelles ZET s’étendant sur 03 communes. Mais ces ZET ont été menacées par la construction illicite  Une zone d’activité touristique se situe dans la commune de Melbou, s’étend sur une superficie de 203540.00 m2 .  DEMOGRAPHIE :  La wilaya compte 912577 habitants (RGPH 2008), soit 2.68% de la population nationale, et a été estimée à 938625 habitants à fin 2012.  Une jeunesse importante avec une population de 290334 moins de 19 ans et la population en âge de travail avec 565250 (60.33%).  L’EMPLOI TOURISTIQUE :  En 2012, la population active était estimée à 353999, une population occupée de 328969, et une population en chômage de 25030.  L’emploi touristique est timide à 6940 emplois soit un taux de 2% du total des occupés.  L’URBANISATION : L’encouragement d’un style urbanistique et architectural conforme aux traditions locales et a l’histoire de la région, ainsi que la préservation du patrimoine naturel et la sauvegarde du caractère naturel « sauvage » des espaces non urbanises est plus que nécessaire. Deux grands couloirs d’urbanisation :  Le couloir principal le long de la RN 26, sur la vallée de la Soummam.  Le couloir moins important le long de la RN9 vers l’Est de la wilaya.  LE BRANCHEMENT AUX RESEAUX :  AEP : Le parc des ouvrages de mobilisation de la ressource est composé : de 993 réservoirs d’une capacité de 198 985 m3 et quatre(04) châteaux d’eau (800 m3 ). Le taux de raccordement au réseau, long de 4126624 ml, dépasse les 90% en moyenne.
  • 13. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 13  Assainissement : la wilaya affiche des taux de raccordements homogènes et appréciables (80% en moyenne) et la longueur du réseau d’assainissement est de 2 166 km.  Electricité : en 2012, on a enregistré un nombre 262725 abonnés soit un taux d’électrification de 92.7%.  Gaz : en 2012, on assiste un taux de raccordement en gaz de 40%.  LA FORMATION PROFESSIONNELLE : Dans le domaine du tourisme la wilaya détient cinq (05) écoles privées et trois (03) CFPA publique avec quelques branches pour la formation en tourisme.  LA JEUNESSE ET SPORTS : La wilaya dispose plusieurs équipements sportifs et jeunesse, mais certains de ces équipements restent encombrés et insuffisants que ce soit dans le nombre au bien dans la couverture des besoins, qui ne répond pas aux normes.  LES INFRASTRUCTURES DE BASE : La wilaya se caractérise par un réseau routier accidenté, mais bien structuré et maillé qui constitue la principale connexion que ce soit interne ou externe avec les différents destinations.  Les liaisons routières : • RN 26 : (Bejaïa- Bouira). • RN 12 : (Bejaïa avec les autres wilayas du centre Tizi Ouzou, Jijel, …). • RN 24 : (Bejaïa – Tizi Ouzou et Jijel). • Il existe d’autres axe de transport : la RN 74, la RN 75, la RN 09, la RN 106.  Réseau ferroviaire : • Avec un linéaire de 88.80Km de longueur, relie Bejaïa à Béni Mansour • Compte neuf (09) gares et rois haltes.  Aéroport : 01 Aéroport civil National classe 4 - situé à 5 km au Sud de la ville de Bejaïa. Qui sont destinées pour des villes Algériennes et des villes Françaises.  Les liaisons portuaires : La wilaya dispose de trois ports :
  • 14. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 14  Port de pêche môle Sidi Abdelkader de Bejaïa.  Port de pêche et de plaisance de Tala-Ilef (achevé).  Port de pêche de Beni–K’sila (en cours de réalisation).  LE TRANSPORT : Une infrastructure de transport importante, mais reste insuffisante, pour une wilaya à vocation touristique telle que Bejaïa.  LE POSTE ET TELECOMMUNICATIONS :  Le réseau postal : La wilaya dispose 114 établissements postaux plein exercices, 06 guichets annexes et 104 648 équipements téléphoniques avec 93 517 abonnés.  Téléphone Mobile : 88 centres téléphoniques offrants une capacité de 116052 lignes, le nombre d’abonnés de 93517 abonnées.  Téléphonie WLL : 37000 équipements, avec un nombre de 29570 abonnées, et un taux de saturation de 86.97 %.  Internet : 31128 équipements et 29169 abonnés ADSL. La couverture en matière de téléphone Fixe et Internet (ADSL) est bonne.  L’AGRICULTURE : Une richesse de la production de l’arboriculture (le plus dominants sont l’olivier et le figuier) et la culture maraîchère. Pour l’élevage, la viande blanche prédomine la viande rouge, et aussi la production du miel, le lait et l’œuf.  LA PECHE : Une production halieutique est variée compte 3522,38 tonnes annuelle (poisson démersaux, poissons pélagique, crustacés, squales et mollusque). Mais les améliorations dans ce secteur demeurent très timides, car elles ne répondent pas vraiment aux besoins.  LES ACTIVITÉS INDUSTRIELLES ET MINIÈRES : Dans la wilaya de Bejaïa, le secteur de la PME privés regroupe environ 15000 entreprises qui offrent plus de 46974 emplois dont commerce (19.86%) offre 6059 emplois, l’activité du transport et communication (19.12%) offre 4441 emplois (9.45%), l’industrie agroalimentaire soit (3.53%) qui offrent 2886 emplois (4.01%),
  • 15. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 15 et l’activité hôtellerie et restauration avec un taux (4.52 %) offre 2344 (4.99%) emplois. Concernant les ressources minières, la wilaya possède des gisements miniers très importants : le calcaire, l’argile et le gypse qui peuvent servir l’artisanat d’art.  LE COMMERCE : La wilaya de Bejaïa constitue une vraie plaque tournante pour les échanges commerciaux. Elle est classée 06 à l’échelle nationale en matière d’activité commerciale. Elle dispose 33 superettes, 05 supermarchés, 05 marchés couverts, 28 marchés hebdomadaires.  L’ENVIRONNEMENT :  La wilaya dispose d’un nombre 67 décharges sauvages non contrôlée, la prolifération de ses décharges sauvages qui reçoivent quotidiennement un volume des déchets estimés à 619,34 tonnes, s’avèrent un risque pour la santé et de plus elles deviennent un élément stimulateur pour les eaux pluviales.  Elle bénéficie d’un deux centres d’enfouissement techniques, le première a été réalisée, il est situé dans la wilaya de Bejaia qui reçois les déchets ménagers avec une capacité d’enfouissement de 210 000 tonnes et le deuxième à Tinebdar dans la commune se Sidi Aich, il est en cours de réalisation.  Les déchets inertes au niveau de la wilaya de Bejaia vont évoluer de 4560 510,98 de tonnes en 2009 à environ 514 tonne par an 2019 pour atteindre plus de 576 899 tonnes par an en 2029.  La quantité des déchets hospitaliers générée est estimée à 1,58.9205 tonnes en 2005 et de 171.88 tonnes en 2008. Afin de prendre en charge d’une manière plus efficiente le problème des déchets hospitaliers, la wilaya a bénéficié d’une étude intitulée.  La concentration des pollutions dans l’air, celles générées au niveau des villes par la circulation automobile en émissions toxiques (monoxyde de carbone, oxyde d’azote, plomb) sont responsable d’affections respiratoires graves.
  • 16. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 16  Pollution des eaux : Il a été recensé 1051 rejets au niveau de la wilaya avec un volume de 97 685 m3 /j, les communes du littoral au nombre de 08 comptent à elles seules 113 rejets avec un volume de 34 628 m3 /j.  La nature des plaines de la Soummam et des plaines de la côte Est permet de fortes filtrations des eaux polluées sous formes de substances toxiques, ce qui affecte les eaux souterraines. En 2010 des analyses d’eaux de baignade sont réalisées périodiquement mais leur nombre reste insuffisant, 524 prélèvements ont été effectués, et les résultats démontrent que les eaux de baignade sont d’une qualité physico-chimique assez bonnes.  La quantité des déchets spéciaux générée par l’activité industrielle au niveau du territoire de la wilaya de Bejaïa est estimée à environ 1.885.657,70 tonnes par an tonnes/an, dont 1.783.418,33Tonne/an des déchets spéciaux soit 94,57% et 102 239,38 des déchets spéciaux dangereux soit 5,42%.  LES RISQUE MAJEURS : Parmi les risques naturels les plus menaçants dans la wilaya de Bejaïa, il y a lieux de citer : les séismes, l’érosion sous ses différentes formes, les inondations, les risques climatiques (vents violents ou tempêtes) et les feux de forêts.  LES ESPACES VERTS : Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi n° 07/06 du 13/05/2007, relative à la gestion, à la protection et au développement des espaces verts, il a été réalisé à travers la wilaya, ce qui suit :  Recensement de 60 espaces verts  Classement de 23 espaces verts par arrêtés communaux. Dans la wilaya uniquement 11 communes disposants d’espaces verts qui représentent une moyenne de 21.15%, et seulement 4 communes (Souk El Tenine, Amizour, Oued Ghir et Tazmalt) disposants d’espaces verts classés.
  • 17. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 17 4.2 LES PRINCIPAUX ATOUTS TOURISTIQUES DE LA WILAYA Une situation géographique stratégique centrale ; Une notoriété très marquée et très riche ; Un patrimoine paysager de grande renommée et de nombreux sites patrimoniaux remarquables ; Des climats variés qui permettent l’étalement de la période touristique sur l’ensemble de l’année ; Des potentialités faunistiques et floristiques remarquables ; Des abondantes sources d'eaux de renommée nationale ; Un massif forestier très important, avec des formations végétales, couvrant de grands ensembles écologiques assez distincts qui constituent les centres d’intérêt en matière de tourisme récréatif et de détente exemple le massif d’Akfadou ; Une wilaya très distingue par ses massifs montagneux ; La wilaya est également un important réservoir d’eau superficiel ou souterrain ; Une disponibilité en eau thermale variée, répartie en plusieurs gisements d’eaux thermales. Des zones humides ; Une omniprésence de l’eau sous toutes ses formes (lacs, cascade, …) ; De nombreux espaces protégés, classés ou bénéficiant de programmes de gestion du patrimoine ; Une mise en tourisme du patrimoine naturel respectueuse de l’environnement (PNG) ; Une zone touristique par excellence balnéaire ; Un important patrimoine religieux ; Un riche patrimoine historique et culturel marqués par la présence d’un patrimoine archéologique de grande valeur reconnu depuis l’antiquité comme témoin de diverses civilisations ; Une présence de plusieurs villages traditionnels Kabyle à haute intensité culturelle qui donne la wilaya de Bejaïa une dimension culturelle unique ; Des manifestations diverses liées aux traditions et productions locales ; Une région réputée pour ses produits artisanaux ;
  • 18. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 18 De très nombreux sites et fermes permettant de découvrir la vie paysanne, les produits du terroir et les savoir-faire locaux ; Un patrimoine rural remarquable ; Des sites de loisirs structurants sur le territoire du parc ; Des équipements culturels, sportifs, scientifiques, et de loisirs… ; Des structures d’hébergements variées ; Présences d’hôtels classés ; Présence des restaurants classés ; Des modes de transport diversifié ; Une diversité et une performance des diverses techniques des TIC ; Un territoire situé à proximité de la croisée d’axes routiers structurants ; Disponibilité d’infrastructures de base : port, aéroport, projet pénétrante 100 km ; Une population jeune ; Une région qui bénéficie à nouveau d’un solde migratoire positif ; Une agriculture importante et très présente sur le territoire ; Le secteur touristique : un employeur local essentiel ; Une gastronomie jouissant d’une tradition pluriséculaire de raffinement et d’excellence. 4.3 LES CONTRAINTES QUI ENTRAVENT LE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE Une contrainte d’accessibilité aux sites touristiques, notamment les zones montagneuses ; Une faiblesse de l’hébergement, en capacité et en qualité ; Les plans d'eau : l'accès à l'eau reste très limité pour le touriste et largement sous-exploité ou sous-valorisé ; Menace de pollution visuelle et des lacs, de destruction des paysages et mise en péril de la pérennité des sentiers ; Un relief à pentes fortes en général accidentées ; Une absence de la coordination entre la formation et le marché d’emploi ; Patrimoine matériel insuffisamment mis en valeur par manque de moyens ;
  • 19. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 19 Manque flagrant de professionnalisme en matière de produits touristiques ; Absence d’une politique d’artisanat ; Une production handicapée par le manque de débouchés de commercialisation ; Des produits largement méconnus et qui souffrent de l’absence de promotion ; Manque de personnel qualifié ; Des petites communes rurales souvent en perte d’activité (service de proximité, artisanat...) ; Manque des équipements culturels à vocation touristique dans les zones de montagnes à cause du relief chahuté ; Une diminution constante de l’offre de restauration ; Manque de structures de formation ; Déficit en matière de transport ; Foncier consommé par l’urbanisation ; ZET non aménagées ; Le manque d’évènements de dimension international ; Les liens entre les milieux de la culture et du tourisme, peu développés et structurés ; L’accessibilité à la culture, encore insuffisante pour les touristes, notamment au niveau de l’information ; La prise de conscience encore trop faible, par les acteurs publics et privés, que le tourisme culturel est un levier de développement économique, social et touristique ; La forte saisonnalité de l’activité touristique.
  • 20. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 20 LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE
  • 21. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 21 5 LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE Parler d’enjeu, c’est par définition « envisager l’action dans ce qu’elle pourrait apporter de favorable ». Proposer des orientations pour le marketing des destinations touristiques, notamment à travers la notion d’image et de positionnement, celui-ci devant à la fois mettre en avant les atouts et être distinctif par rapport à la concurrence. L’image est ce que perçoit le public, le positionnement est le discours tenu pour occuper une place sur le marché. C’est la définition d'une identité territoriale à travers la mise en place d'une marque collective sur les produits du terroir (artisanat, patrimoine architectural) associés au territoire. C’est aussi l’appréhension des attentes des consommateurs et touristes. La définition d'une stratégie de mise en place, l’accompagnement des acteurs dans la définition du rôle de chacun et l’accompagnement dans la mise en place des actions financières et juridiques. De manière globale et synthétique, les spécialistes s’accordent sur les enjeux qui fondent toute politique de développement durable du tourisme :  Enjeux économiques : outre les ressources en moyens de paiement extérieurs que procure le tourisme et leur effet sur la balance des paiements, le tourisme favorise le développement des autres activités.  Enjeux d’emploi et de développement local : secteur à forte densité de main d’œuvre, le tourisme génère, outre des emplois directs, des emplois indirects et représente un moyen efficace d’insertion d’un grand nombre de jeunes dans la vie professionnelle. Il contribue, à ce titre, à fixer les populations et à limiter l’exode vers d’autres régions plus pourvoyeuses d’emplois et de revenus. Il constitue, par ailleurs, une opportunité forte pour l’impulsion de dynamiques économiques locales.  Enjeux environnementaux et d’aménagement du territoire : le tourisme constitue un des éléments clés de toute politique d’aménagement du territoire quant il n’est pas lui-même le premier facteur structurant d’un espace géoéconomique ou d’un territoire. De plus, vecteur de sensibilisation et de diffusion pédagogique des principes liés à l’environnement, le tourisme contribue
  • 22. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 22 au développement, dans une logique de préservation des ressources, et s’oppose à toutes formes d’exploitation pouvant constituer une menace pour l’environnement.  Enjeux culturels : Facteur d’ouverture et d’échanges interculturels, le tourisme permet la valorisation du riche patrimoine culturel matériel et immatériel de la wilaya de bejaîa.  Enjeux d’image : Le tourisme constitue un facteur d’amélioration de l’image de la wilaya et contribue fortement à l’attractivité de la destination Bejaïa, notamment en matière d’investissements. Compte tenu des impacts socio-économiques attendus, l’État soutient, à travers des mesures spécifiques, l’effort de développement touristique, et ce, d’autant plus que la sérénité retrouvée de l’Algérie plaide fortement, aujourd’hui, pour une reconsidération de la place et du rôle que doit jouer ce secteur dans l’éventail des activités économiques nationales. A travers la concertation avec les principaux acteurs de la wilaya de Bejaïa, autorités locales et société civile, nous sommes arrivés à tracer les grands objectifs formulant les enjeux retenus pour le schéma directeur d’aménagement touristique de la wilaya « SDATW de Bejaïa ». 5.1 ENJEUX ECONOMIQUES : L’industrie du tourisme (hébergeurs, restaurateurs, gestionnaires d’équipements de loisirs) peut devenir plus solidaire des autres secteurs d’activités : l’agriculture, l’artisanat, etc., participant ainsi au développement économique de la wilaya. Elle joue un rôle important sur le marché du travail et une source majeure d’emplois pour les jeunes. Bejaïa est une wilaya dont les vocations traditionnelles sont multiples et complémentaires universitaire, portuaire, aéroportuaire, agricole, industrielle, et touristique par excellence. C’est pourquoi le développement touristique à travers l’économie repose sur les axes suivants :
  • 23. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 23  L’aide à la création ou au développement d’entreprises, petites ou moyennes: De par le monde les PME jouent un rôle majeur dans la croissance économique et ce sont elles qui créent la plupart des emplois nouveaux. Ils sont le moteur de l’innovation et des performances industrielles. De telles entreprises, existantes ou en création sont susceptibles notamment de substituer leur production à certaines des importations actuelles de l’Algérie, et en particulier, celles pour lesquelles Bejaïa a vocation ou capacité. Cette politique repose tant sur l’initiative individuelle à encourager que sur l’importance des importations auxquelles, il serait possible de substituer, notamment dans Bejaïa, une production locale. Elle veut aussi utiliser les activités d’entreprises directement liées à la réalisation de ce plan, et notamment des grands chantiers ou des activités de réhabilitation ou d’entretien. Dans la wilaya de Bejaïa, le secteur de la PME déclarés regroupe environ 177771 entreprises qui offrent plus de 53885 emplois déclarés dont 17736 PME privés qui offrent plus de 51421 emploi déclarés. Donc, on a enregistré une diversification de l’investissement, mais reste toujours insuffisants par rapport une wilaya à vocation touristique par excellence. La stratégie mis en place par les pouvoirs publics pour la redynamisation du tissu de PME existant et à l’amélioration des conditions de création d’entreprises, vise Les principaux volets suivants :  Mise en place de structure de pépinières d’entreprises, susceptibles d’abriter les entreprises, les accompagner et les assister de façon à accroitre leur vitalité ;  Revaloriser les PME existantes ;  Préparer les PME à la concurrence internationale par les différents programmes de mise à niveau ;  Favoriser l’entreprenariat, encourager les regroupements d’entreprises peut aussi améliorer les performances et la compétitivité des PME ; 1 : Direction de l’Industrie et PME et de la promotion de l’investissement (exploitation du fichier CNAS) 1er trimestre 2014.
  • 24. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 24  Faire bénéficier les PME de mesures incitatives via un accès facilité aux marchés publics ;  Améliorer l’ouverture vers l’université pour mieux adapter la formation aux emplois et pour renforcer les structures de recherches et les réseaux de transfert de savoirs ;  Inscription des projets d’investissement pour l’accompagnement des créateurs d’entreprises : on a enregistré 463 dossiers déposés pour l’investissement dans le cadre du CALPRIREF avec un nombre d’emploi de 39889 qui se réparties : - 187 dossiers déposés dans le secteur du tourisme avec un nombre d’emploi crées de 16990 ; - 178 dossiers déposés dans le secteur de l’industrie avec un nombre d’emploi crées de 16139 ; - 51 dossiers déposés dans le service avec un nombre d’emploi crées de 3272 ; - 25 dossiers déposés dans les matérieux de construction avec un nombre d’emploi de 3132 ; - 09 dossiers déposés dans les travaux publics avec un nombre dd’emploi crées de 661 ; - 06 dossiers déposés dans le commerce avec un nombre d’emploi crées de 194 ; - 02 dossiers déposés dans l’agriculture avec un nombre d’emploi crées de 41 ; - 05 dossiers déposés autre avec un nombre d’emploi crées de 460.  Le développement de l’industrie agroalimentaire : La wilaya de Bejaïa est incontestablement un pôle industriel agroalimentaire attractif qui peut constituer une plate-forme solide pour des produits de qualité à forte destination. Le développement à mettre en place découle de cette réalité historique, il reste naturellement prioritaire et repose sur le développement d'un tissu diversifié de petites entreprises par la promotion, le suivi et l’accompagnement. Ce qui impose directement l’objectif dans ce contexte est de
  • 25. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 25 favoriser un tourisme industriel qui répond à l’une des vocations principales de la wilaya.  La revalorisation des produits liés à l’agriculture : Le tourisme intégré socialement, économiquement et spatialement, qui conduit à considérer les complémentarités entre le tourisme et une agriculture qui doit être multifonctionnelle. L'État a consenti beaucoup d'efforts au vu de relancer l'agriculture dans le cadre du Plan National de Relance et du Développement Agricole (P.N.D.R.A). Car, Bejaïa est historiquement connue pour l’arboriculture fruitière (le plus dominants sont l’olivier avec une production très importantes et le figuier), pour l’élevage, la viande blanche prédomine la viande rouge, et aussi la production du miel, le lait et l’œuf. La nécessité de développer les complémentarités entre agriculture et tourisme, lesquelles permettent à la fois une valorisation culturelle mais aussi économique des savoir-faire des agriculteurs ainsi que la diversification des activités sur les exploitations. Des mesures spécifiques pour revaloriser ce patrimoine sont à engager : - La formation des agriculteurs est évidemment une piste à privilégier pour faciliter les installations en agritourisme ; - La motivation des exploitants ; - Encourager les agriculteurs désireux de se diversifier les produits par l’investissement dans le tourisme ; - Aider les agriculteurs à améliorer leur production et leurs normes de livraison en leur offrant des conseils sur la qualité, le conditionnement, la salubrité et la sûreté, etc ; - Discuter avec des agriculteurs pour savoir comment développer davantage des produits basés sur l’agriculture ou des divertissements et de nouvelles méthodes pour en ajouter de la valeur ; - Créer des marchés locaux pour dynamiser l'activité touristique notamment par la promotion des produits agricoles « Bio ».
  • 26. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 26  La filière oléicole : L’olivier, cet arbre emblématiques de la région tant au niveau économique que culturel, est surtout cultivé pour la production d’huile d’olive. Elle occupe une surface plus de 1/3 de la SAU. Le développement de l’oléiculture, principale activité structurante de l’économie locale, passe impérativement par une politique de revalorisation et de promotion de ce secteur en l’orientant vers la reconquête d’une place sur le marché mondial, à travers une politique s’articulant autour des axes principaux suivants : - Réhabilitation et développement de nouvelles oliveraies ; - Création de centres de formation professionnelle spécialisés dans cette filière ; - Labellisation du produit local surtout dans la perspective de l’exportation ; - Dispositifs de soutien à l’investissement dans ce secteur à promouvoir ; - Constitution d’une base de renseignements pour l’agriculteur, l’investisseur et l’industriel ; - Valorisation de l’huile : une meilleure connaissance des caractéristiques par variété.  Le figuier : Le figuier, qui est le parallèle de l’olivier, fait partie intégrante de l’histoire Kabyle. Il constitue une culture revêtant une importance sociale et économique fondamentale, d’autant plus qu’il a joué dans le passé un rôle décisif au point de vue valorisation et sédentarisation de la population. La réhabilitation de cette culture est donc aujourd’hui une nécessité pour la connaissance et l’amélioration de la productivité par une recherche sur la diversification des produits dérivées de la figue (figues sèches ; confitures, liqueurs, autres produits de consommation quotidienne et même pharmaceutiques ; etc.).
  • 27. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 27  La filière laitière : La filière laitière qui place la Kabylie comme l’un des plus grands bassins laitiers Nord-Africains, présente des opportunités d’investissements de haute importance. Des mesures spécifiques pour revaloriser ce produit sont à engager : - L’aide à la création de PME dans le domaine des produits laitiers et de ses dérivés ; - La formation technologique des transformateurs, accès à l’équipement via un fonds d’appui technologique pour une meilleure transformation du lait ; - La mise en place des moyens et des structures d’accompagnement nécessaires et une réelle prise en charge ; - L’amélioration de la distribution des produits laitiers en améliorant les conditions de transport des produits, et leur stockage avant la vente chez le grossiste ou le détaillant.  L’apiculture : Les ruches sont une pratique ancestrale pour la wilaya de Bejaïa car, elle en tire son nom "Bougie" suite aux petites chandelles fabriquées à partir de la cire d'abeilles. Elle possède de réelles possibilités de se développer eu égard aux immenses potentialités qui ne demandent qu’à être exploitées. Avec la mobilisation des moyens humains et matériels, ce secteur connaîtra son essor. A cet effet, la wilaya de Bejaïa devra prendre certaines mesures adéquates : - Assurer le suivi de la production et aider l’apiculteur tout au long de sa démarche ; - Créer des centres de formation en apiculture, avec du personnel enseignant compétent ; - Création d’un laboratoire référentiel pour certifier la production nationale de miel et aider à son exportation ; - Promotion du miel local.
  • 28. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 28  Le développement des activités forestières : Le patrimoine forestier de la wilaya de Bejaïa est l’un des plus importants à l’échelle nationale, occupant la plus grande partie du territoire. Elle est boisée avec des forêts et des maquis. Le patrimoine forestier de la wilaya est très important pour les opportunités d’investissement. On peut citer quelques créneaux pouvant être porteurs pour de potentiels investisseurs, comme le chêne-liège, le chêne zen, les plantes aromatiques et médicinales,….Etc, l’investissement à des fins de détente et loisirs. Par ailleurs, le projet de proximité de développement rural intégré (PPDRI) a été conçu comme l’outil privilégié des premières actions de développement rural. La wilaya a bénéficié de réaliser plusieurs action dans ce programme dont : travaux sylvicoles, ouverture de piste rurale, plantation fruitières.  Le développement et l’amélioration de la qualite et de la quantité des infrastructures touristiques : La wilaya de Bejaïa s’est doté d’un réseau varie par les infrastructures d’hébergement : hôtels, campings, et auberges, mais ce dernier se caractérise par la prédominance des unités de moyenne gamme (1 et 2 étoiles), une absence d’établissement haut de gamme (4* et absence des hôtels de 5*), une capacité d’accueil reste limitée, une forte proportion d’hôtels non classés, certains campings non exploités. Par ailleurs, la wilaya dispose des restaurants classés, des agences de voyages, des associations touristiques, des structures de loisirs. Ces chiffres sont insuffisants par rapport une wilaya touristique par excellence. Des mesures spécifiques pour développer les infrastructures touristiques : - Envisager des projets touristiques de qualité pour pallier aux insuffisances d’hébergement, de restauration et de recréation pour attirer une clientèle touristique et de diversifier les destinations tout en créant des bases de données pour connaître et faire connaître le produit touristique de Bejaïa ; - Intégrer des services performants aus structures d’accueil (moyens de communication à distance, chambre bureau, agences de voyage et d’autre service de distraction, d’éducation physique et d’équipement sanitaire) ;
  • 29. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 29 - Prévoir des conventions avec des agences de voyage de renommée mondiale pour effectuer des séjours organisés.  Renforcer l’artisanat traditionnel : La wilaya de Bejaïa dispose des matières premières et des compétences nécessaires au développement des activités artisanales ancestrales. On note, cependant, que l’artisanat de services est prédominant comparé à l’artisanat de biens et traditionnel, tel l’habit et la broderie traditionnelle bijouterie, l’armurerie, la vannerie, le tissage, la sculpture sur bois, la céramique d’art, la bourrellerie, la poterie. L’artisanat traditionnel de Bejaïa a enregistré beaucoup des problèmes tels que : manque de la formation, manque de professionnalisme en matière de produits touristiques, manque de débouchés de commercialisation, et la promotion. Cet artisanat traditionnel pourrait bénéficier facilement du développement du tourisme. Notamment à travers quelques activités telles que : □ La possibilité d'exploitation et de transformation du bois de forêts ; □ Celle de développer une véritable activité de poterie de tradition.  La valorisation du secteur thermal : Soutenir le tourisme et le thermalisme, c’est encourager le développement économique, c’est-à-dire conforter les emplois existants et en créer de nouveaux. Les thermes à Bejaïa jouent un rôle majeure dans la promotion du secteur du tourisme et représente une importante assise sur laquelle s’appuie le développement de ce secteur. D’après les données de la direction du tourisme la wilaya de Bejaïa dispose trois stations thermales dont deux stations qui ont en cours d’étude d’aménagement de la 3ème phase (Sidi Yahia l’Aidly, et la source de Kiria) et la station de Hammam El Salhin Sillal l’étude Achevé, et lors nos investigation sur terrain nous avons recensé d’autres sources thermales qui sont : la source thermale d’Amizour, et la source demi thermale dans la commune de Sidi Ayad. Le développement des stations thermales va attirer un nombre de plus en plus important de curistes dans le cadre d'un thermalisme purement médical et c'est ici qu'apparaît la nécessité de prévoir la formation de personnels paramédicaux et médecins "Thermalistes".
  • 30. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 30 L'exploitation et le développement de ces richesses naturelles, adossés aux infrastructures hôtelières en place ou à créer permettrait de donner au tourisme thermal une place importante dans l'économie de la wilaya qui ont su exploiter ce genre d'opportunités. Ceci pourrait être porté par une stratégie englobant les facteurs suivants : - Création de la spécialité de médecine thermale ; - Exploitation rationnelle des ressources thermales en intégrant les applications multiples qu'elles génèrent, telles l'utilisation des eaux pour la boisson ainsi que l'optimisation des données géothermiques (chauffage, électricité, agriculture ) ; - Aménagement des voies d’accés aux sites ; - Promouvoir et encourager l’investissement vers les station thermales ; - Mise en synergie avec les autres ressources et caractéristiques identitaires du terroir (tradition culinaire, hospitalité, sens de la fête…) pour davantage positionner les stations thermales en destinations touristiques sur le « bien- être / bien vivre » et tourisme d’affaires.  Utiliser la formation au service des renforcements touristiques : Le tourisme est un secteur économique à part entière dont le développement passe par la formation. La formation contribuerait ainsi à la structuration du champ du tourisme. Elle constitue d’ailleurs un volet de la politique publique d’appui au développement touristique. L'université constitue un élément essentiel pour le développement économique, car non seulement elle forme les cadres nécessaires à la gestion des entreprises, publiques ou privées, mais encore elle assure le développement de la recherche et la mise au point des technologies. Enfin, elle peut fournir des porteurs de projets, susceptibles de créer des entreprises touristiques. Cette action est porteuse de fruits car elle devrait être à l'origine du développement de pôles de compétitivité. Comme il est nécessaire d'actualiser les formations par l'intégration de nouveaux profils, comme le management, le marketing, qui aiderait à l'essor des entreprises nouvellement créées et qui contribuerait à la spécialisation
  • 31. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 31 dans les filières touristiques. L’université d’Abderrahmane Mira de Bejaïa ne dispose aucunes filières dans le domaine au tourisme. Concernant, le secteur de la formation professionnelle, la wilaya de Bejaïa détient des établissements publics ou privées, des écoles spécialisées dans le tourisme privé ou publique avec quelques branches pour la formation en tourisme tels que : la restauration, cuisine, pâtisserie, agence de voyage, accueil et réception, administration hôtelière. Autour de ces branches professionnelles, on remarque un manque concernant les branches relevant du secteur du tourisme et des loisirs :( organismes de tourisme, guide touristique, hôtellerie de plein air, animateurs de clubs sportifs et de loisirs, guides touristiques et accompagnateurs, formation dans la gastronomie locales, techniques de gestion hôtellerie). Pour développer le secteur du tourisme nécessité d’instaurer une plus grande cohérence dans le dispositif de formation, en particulier faire une collaboration entre le ministère chargé de l’enseignement supérieur, ministère chargé de la formation professionnelle et le ministère chargé du tourisme et de l’artisanat pour améliorer la lisibilité des formations aux métiers de champ d’activités touristiques.  Développer le port, comme un enjeu de développement économique : Le port joue un rôle très important dans le développement économique et social de la wilaya, et aussi il peuvent constituer une curiosité touristique à travers les activités pratiquées comme la pêche et l’aquaculture qui peuvent même servir à des activités de loisir pour les touristes. Le port de Bejaïa est classé deuxième au niveau national en termes d’activité commerciale. Son hinterland couvre une zone dense en matière d’activités économiques, tant industrielles que commerciales et compte plus de 12 millions d’habitants, répartis sur 10 wilayas (wilayas de Bejaîa, wilaya de Sétif, wilaya de Bordj Bou Arreridj, wilaya de M’sila, wilaya de Alger, wilaya de Blida, ….Etc). Le port de Bejaîa est déterminé à poursuivre sa politique de modernisation et d’amélioration de ses services. Pour y parvenir, il a besoin de l’adhésion de toute la communauté portuaire et l’implication totale de son personnel.
  • 32. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 32 En 2013, a été marquée poursuite de la mise en œuvre du programme d’investissement de l’entreprise pour répondre à ses besoins en moyens de manutention, moyens navals, infrastructures et superstrutures. En 2014, s’inscrit dans la poursuite des projets déjà lancés, notamment :  La mise à niveau des infrstaructures portuaires ;  L’acquisition de nouveaux équipements de manutention ;  La mise en place de plateformes logistiques ;  L’adoption de l’échange de données informatisé en matière de communication et l’aboutissement du projets des « Autoroutes de la Mer » ; En plus les projets de : - L’extension du port sur une superficie de 47 Ha ; - Déplacement du port pétrolier ; - Réalisation d’un terre-plein d’un surface d’environ de 135 Ha ; - Aménagement d’une marina au port de pétrolier de Bejaîa pour :  Création d’une nouvelle activité liée au tourisme (randonnée maritime touristique avec valeur ajoutée sur le plan social, marina plus activités villégiatures ;  Création d’activité touristique sur le Baie Sidi Yahia.  Valoriser la pêche, et les potentialités halieutiques : Le développement de la pêche représente un important potentiel de croissance économique, et elle y constitue une opportunité significative d’emploi et de création de valeur pour cette région. La wilaya possède une côte de 110 km, soit une surface maritime globale de 9 630,4 km2 et une superficie de pêche côtière de 555,6 km2 (lignes des 2 miles nautiques), avec une zone de pêche de 740,8 km2. Cette frange côtière est caractérisée par un plateau continental réduit et très accidenté (exploitable par les activités des petits métiers). Les zones d’intervention pour la production halieutique sont la zone côtière, la pêche au large, la pêche hauturière, la pisciculture en milieu continental et en mer ouverte avec plusieurs embouchures
  • 33. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 33 d’oueds qui s’y déversent (Oued- Soummam, Oued-Agrioun, Oued- Djemaa, Oued Daas). Les améliorations dans ce secteur demeurent très timides, car elles ne répondent pas vraiment aux besoins du secteur. En effet, la pêche est plutôt artisanale et les bateaux sont souvent vieux, mal entretenus et complètement dépassés. Des mesures spécifiques pour renforcer le développement de la pêche : - Encourager la pêche de subsistance, la formation et l’équipement de jeunes pêcheurs ; - Proposer d’infrastructure de pêche au niveau de la commune de Melbou et un site pour de pêche artisanal entre Tichy et Melbou ; - Création une zone d’activité pêche et aquaculture ; - Valoriser la pêche touristique dans les barrages ; - Consiste en la fourniture de moyens de financiers, d’assistance technique et d’activité de formation pour augmenter la production, améliorer la conservation, et la commercialisation ; - Encourager la crétaion d’infrastructure et améliorer celles qui existant déja ; - La construction et la réhabilitation des installations de stokage, la construction de poissonneries ; - Développement de la recherche en matière de ressources halieutiques et les techniques de pêche ; - Fourniture de services de reparation et l’entretien des embarcations et moteurs ; - Conforter les mesures « protection des ressources aquatique » « aquaculture » et « équipement des port de pêche » qui ont des effets qui sont bien la logique du fonds (emploi, compétivité, environnement) ; - Promouvoir des mesures de facilitation de la création d’entreprise et d’installation en aquaculture ; - Assurer la modernisation et renouvelement des outils de production, à la fois en régularisation la pêche informelle ;
  • 34. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 34 - Mettre en œuvre des plans de gestions de la pêche dans la bande côtière ; - La réhabilitation de flottes ; - La réalisation d’un musée subaquatique ; - Développer les fermes aquacoles (05 projets inscrits). 5.2 ENJEUX D’EMPLOI ET DE DEVELOPPEMENT LOCAL : Le tourisme est un important générateur d’emploi, notamment l’emploi direct, à l’image des personnels des agences de voyages, des personnel hôtelier ….etc, mais aussi l’emploi indirect et représente un moyen efficace d’insertion d’un grand nombre de jeunes dans la vie professionnelle notamment à travers l’encouragement des PME. Il contribue, à ce titre, à fixer les populations et à limiter l’exode vers d’autres régions plus pourvoyeuses d’emplois et de revenus. Il constitue, par ailleurs, une opportunité forte pour l’impulsion de dynamiques économiques locales. En 2011, le secteur du tourisme et l’artisanat dans la wilaya de Bejaïa représentent un taux très marginal 2% de l’emploi de la wilaya par rapport aux autres secteurs ainsi que l’emploi dans la branche hôtels, les agences de voyage et la direction du tourisme représentent 0.26% de la population totale occupée de la wilaya de Bejaïa. Le développement de l’emploi touristique dans la wilaya de Bejaïa, à partir :  L’aide à la création ou au développement d’entreprises touristiques : Les entreprises associées au tourisme offrent une gamme relativement étendue de produits et de services, avec une dominante dans les secteurs de la restauration, de l’hébergement et des attraits. De telles entreprises, existantes ou en création sont susceptibles notamment de substituer leur production à certaines des importations actuelles de l’Algérie, et en particulier, celles pour lesquelles Bejaïa a vocation ou capacité. Cette politique repose tant sur l’initiative individuelle à encourager que sur l’importance des importations auxquelles il serait possible de substituer, notamment dans wilaya touristique comme Bejaïa, une production locale. Elle veut aussi utiliser
  • 35. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 35 les activités d’entreprises directement liées à la réalisation de ce plan, et notamment des grands chantiers ou des activités de réhabilitation ou d’entretien. Bejaïa manque gravement d’entreprises touristiques porteuses d’emplois. Dans le 1er trimestre de l’année 2014, elle détient un nombre 786 (4.42 %) offre 2603 (4.83%) emplois dans l’activité hôtellerie et restauration. Donc il convient de pallier cette lacune en profitant des circonstances susceptibles d’aider à la création d’entreprises. Le développement des entreprises artisanales, intégrées dans l’économie est primordial, leur création devrait être précédée par la mise en place d’outils de formation d’apprentis, assurés de trouver une profession, dans des domaines d’activités qui restent à promouvoir, de restauration ou de maintenance du bâti, fortement créatrices d’emplois. Le processus envisagé pour développer la création des entreprises touristique repose sur les actions suivantes : - Faciliter le partenariat avec des entreprises étrangères ; - Développer les entreprises artisanales ; - Faciliter l’exportation les produits de PME liés à l’activité touristique ; - Améliorer l'ouverture vers l'université pour mieux adapter la formation aux emplois et pour renforcer les structures de recherche et les réseaux de transfert de savoirs ; - Formation des petites entreprises touristique à la gestion d’entreprise et à la qualité touristique ; - Création et gestion d’un fond de promotion au petit investissement.  La formation, levier central du développement durable de l’emploi : Le manque de compétences est apparu, à travers les multiples auditions, comme un frein structurel au développement et à la compétitivité touristique de la wilaya. L’accroissement des compétences professionnelles, au-delà des seuls savoir-faire techniques, apparaît par ailleurs comme un facteur clef de maintien dans l’emploi et de continuité des exploitations commerciales.
  • 36. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 36  Mobiliser la profession au service de l’emploi : De façon générale, les professions du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration apparaissent encore comme insuffisamment organisées. Donc la valorisation des compétences des travailleurs du tourisme un facteur clé permettant de tirer le meilleur parti des possibilités d’emploi offertes par le secteur.  Relancer l’artisanat traditionnel local : Le secteur du tourisme est de plus en plus conscient de l’importance de la culture et du patrimoine pour son développement. La relance de l’artisanat local peut entraîner la création d’emplois dans les zones rurales et contribuer à la restauration des métiers traditionnels.  Promouvoir et rendre attractifs les métiers du tourisme : Rendre les métiers du tourisme plus attractifs en ce qui concerne les conditions de travail et de rémunération, et de sensibiliser les jeunes à la diversité des métiers, des formations, des offres d’emploi.  Introduire et developper la formation professionnelle dans l’emploi saisonnier : Mettre en place un programme de formation professionnelle pour l’emploi saisonnier.  Sensibiliser les structures d’aides publiques et de soutien a l’activite des jeunes : Accompagner les jeunes vers la création d’emplois dans des secteurs d’activités liés au tourisme: coopératives de jeunes par exemple.  Encourager l’emploi feminin, y compris dans l’artisanat familial et de proximité, faciliter la vente des produits de ce type d’artisanat, soit directement dans les installations touristiques soit lors de foires et de ventes – expositions.
  • 37. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 37 5.3 ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX : Bejaîa est une wilaya à fort potentiel touristique. Elle dispose d’une grande diversité d’écosystème dans des payasages variés : 110 KM de côte, ses plages, ses criques recheuses, ses petits îlots, ses paysages côtiers, ses forêts, ses somptueuses montagnes, de reliefs dont l'un des plus beaux golfs du monde (Golfe de Bougie), ses grandes vallées, ses aires protégées classées « parc national du Gouraya », une arrière pays fier « gorge de kherrata, massif d’Akfaou », ses magnifiques sites pittoresques, ses lacs, ses sources d’eaux, et ses sources thermales. L’industrie du tourisme doit s’efforcer de développer le tourisme de façon responsable visà-vis de l’environnement, en reconnaissant que la préservation des ressources naturelles, qui sont à la base de son industrie, est de sa responsabilité ultime. Des mesures spécifiques pour conserver et protéger l’environnement :  La protection et la valorisation d’écosystème littoral : Le littoral est l'un des principaux atouts de notre territoire, tant par les espaces et les paysages qu’il génère pour le cadre de vie et l’environnement qu’en termes de ressources naturelles pour l’économie du pays et le développement local. Il constitue une zone stratégique pour l’avenir et le développement futur du pays. C’est un espace dont la forte attractivité a accru l’intensité des conflits d’utilisation du sol. Il est le lieu de logiques concurrentes qui s’affrontent : agriculture, urbanisation, développement économique et tourisme, préservation des espaces et milieux naturels, exploitation de la mer,... La stratégie de préservation et de mise en valeur du littoral de la wilaya de Bejaîa vise à : - Maitrise, contrôle et réduction de l’urbanisation dans la bande littorale ; - L’organisation et suivi de la saison touristique au niveau des plages ; - Développer un programme d’éducation destiné aux enfants des communes côtières ; - La protection des rivages est désormais le principal atout du tourisme balnéaire ;
  • 38. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 38 - Assurer l’équilibre de l’écosystème littoral par la protection de la biodiversité marine et terrestre spécifique aux milieux littoraux et des zones sensibles afin de sauvegarder et de préserver le patrimoine naturel de la wilaya ; - Préserver les composantes les plus sensibles et les plus fragiles de la zone côtière ; - Réduire et éliminer à terme les pollutions afin d’améliorer le cadre de vie des citoyens (santé, environnement immédiat,…) ; - Elaborer un plan d’action de mise en place des aires marines et côtières protégées ; - La nécessité de considérer les activités touristiques lors de l’élaboration des plans de gestion des aires marines et côtières protégées.  La mise en valeur des écosystèmes forestiers : Les forêts sont considérées comme éléments très importants de la nature, l’importance des forêts réside dans l’établissement de l’équilibre environnemental, elles sont considérées comme étant les « poumons » du globe terrestre, car elles absorbent le Dioxyde de Carbonne et rejettent l’oxygène, de ce fait elles contribuent à la continuité de la vie. Elles sont également un facteur essentiel de la protection du sol de l’érosion et de la désertification qui représentent un problème de déséquilibre écologique très grave. Les forêts jouent un rôle important dans la pluviométrie, elles protègent l’air et le sol et fournissent aussi à l’homme des fruits, du bois, du caoutchouc ainsi que d’autres matières nécessaires à l’industrie de transformation. Et aussi, elle permet le développement des activités touristiques et de loisirs ainsi que la création de condition favorable par le biais du microclimat qu’elle offre. Le patrimoine forestier de la wilaya de Bejaïa est l’un des plus importants à l’échelle nationale, occupant la plus grande partie du territoire. On compte une grande variété d’écosystèmes forestiers, ouvrant une superficie forestière de 122 500 ha2 soit 38% de la superficie totale de la wilaya. Cette richesse présente un état 2 Conservation des forêts 2012
  • 39. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 39 de dégradation inquiétant pour la stabilité des terres, ainsi que pour assurer une productivité viable. Pour protéger et mise en valeur des écosystèmes forestières : - Participation à la lutte préventive et active contre les feux de forêts à l’instar de tous les services concernés (tranchées pare-feu, pistes, postes de vigies, points d’eau, ...), etc ; - Réhabilitation et protection des forêts telles que : Akfadou Est, Darguina, oued Agrioun et laalam, beni Hessain, Beni Melloul, Beni Mimoun, Oued Djamaa….. ; - Etudes d’aménagement forestier tels que : Beni Melloul, Darguina, Oued Agrioun, Laalam, Beni Segoual, Beni Hessain, Oued Djamaa, Beni Mimoun. - Reboisement au niveau des périmètres de bassins versants pour lutter contre l’érosion hydrique et l’envasement des barrages ; - L’aménagement des forêts existantes : densification des forêts et maquis dégradés ; - L’extension du couvert boisé par des reboisements au niveau de la la partie Ouest de la wilaya ; - Ouverture des pistes, plantation et l’aménagement de sources (276 villages touché sur 37 communes) ; - Réhabilitation de la faune sauvage.  La protection et la valorisation des aires protégées : Les aires protégées constituent le principal réservoir de biodiversité de la région. Nombreuses et réparties sur l’ensemble du territoire de Bejaîa. Des mesures spécifiques pour protéger et valoriser les aires protégées : - Conservation des espaces naturels et des aires protégées: classement et gestion de massif forestier d’Akfadou, élaboration un plan de gestion de la vallée de Soummam, application du plan d'action de wilaya découlant de l'étude sur la flore « massif d’Akfadou Est, Forêt Takouchet, Chaabet el Akra » ; - L’encouragement et le développement des études scientifiques et techniques concernant le milieu à préserver à l’intérieur de leurs limites territoriales ;
  • 40. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 40 - La mise en œuvre du programme de l’éducation environnementale par tous les moyens dont il dispose (documentation, randonnées en forêts, exposistions, …etc) : accueil et orientation des visiteurs, organisation des journées de sensibilisation, animation en milieux scolaires ; - Mise en place d’un programme de recherche avec stratégie pour assurer le développement durable ; - Veiller à la protection des milieux naturels, et améliorer les conditions de vie des espèces animales ; - Mettre les carrières loin aux les aires protégeés et les ressources naturelles: le cas du parc national du gouraya ; - Veiller à la conservation et à la valorisation des espèces animales domestiques (singe magot, canards, …) à des fins de développement de ces espèces et de sensibilisation de la population infantiles et autres ; - Contuinuité de faire des formations chargés à la gestion des aires protégées ; - Créer des équipes pluridisciplinaires au niveau du Parc National de Gouraya pour la gestion des espaces naturels ; - Intégration de la population riveraine dans le cadre du développement durable. - Contnuité de faire des séminaires et autres manifestations scientifiques ; - Renforcement des capacités des cadres du parc national.  La préservation de la montagne : « Le monde entier reconnaît l’importance écologique et socioéconomique des régions de montagne. Les montagnes sont la source de quatre-vingts pour cent environ de l’eau de surface de la Terre. Elles se caractérisent par une formidable variété d’écosystèmes et d’espèces qui fournissent les matières premières de produits chers et elles abritent aussi une remarquable variété de cultures humaines adaptées à un milieu naturel exceptionnel aux conditions souvent extrêmes »3 . La wilaya de Bejaia se caractérise par un relief montagneux à forte dénivelée sur plus de 75% de sa superficie totale, engendrée par les grands massifs du 3 Source : MADR_ Projet de Schéma directeur des espaces naturels et aires protégées, Mars 2008, p15
  • 41. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 41 Djurdjura, des Babors et des Bibans. Cette richesse est menacé par l’habitat illicite, donc la préservation des écosystèmes de montagne apparaît essentielle puisque elle constituent, un espace stratégique pour la mise en valeur et une composante fondamentale du réequilibrage littoral- intérieur. La stratégie de préservation et de mise en valeur vise à :  Préserver, restaurer et régénérer les écosystèmes montagnards par des modes de développement et de gestion durable ;  Contrôler l’urbanisation illicite dans les zones de montagnes ;  Stabiliser les populations montagnardes par la revitalisation du tissu économique et la mise en œuvre d’une économie de montagne valorisant ses ressources propres. Les zones de montagne étant pauvres en eaux souterraines, et riches en eaux superficielles, la mobilisation portera sur les ressources en eaux superficielles par : - Le captage et l’aménagement des sources pour l’irrigation des jardins familiaux ; - La réalisation de petites retenues collinaires pour divers utilisations (irrigation, abreuvement des animaux, lutte contre l’incendie). Ceci après identification des sites possibles par des études détaillées ; - La réalisation de réserves ou bassins de stockage individuels ou collectifs pour la récupération des eaux de pluies et leur utilisation pour des besoins domestiques au niveau de l’habitat dispersé.  Intégrer une gestion de la ressource eau : L’eau constitue l’un des principaux bien qu’exploite le tourisme et dont depend, puisqu’elle apporte une valeur ajouter essentielle du point de vue payasager. Aussi, la quantité et la qualité de l’eau posent très souvent des contraintes au niveau de l’offre touristique. La wilaya de bejaîa récèle des sources d’eau les plus réputées en algérie, il ressor que 34.37% des volumes des eaux superficielles mobilsées axploités, les potentialités annuelles mobilsées en eau de surface, qui dépendent des précipitations sont estimées à 320 Hm3 d’un volume mobilisé de 110 Hm3 . Les potenitaltés annuelles
  • 42. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 42 mobilisées en eau souteraines sont 106 Hm3 , d’un volume de 102 Hm3 (96.22%), les volumes des eaux souteraines mobilisées sont presque totalement exploités. La mobilisation et l’exploitation des ressources en eau et fait appel à : - La rénovation des infrastructures et des réseaux hydrauliques ; - L’actualisation des connaissances sur les ressources en eau souterraines ; - L’utilisation des eaux non conventionnelles : eaux usées recyclées grâce à la réalisation de STEP ; - L’économie de l’eau : réduction des pertes aux réseaux, système d’irrigation économiseurs d’eau (goutte à goutte), adaptation des systèmes de cultures aux conditions climatiques locales, etc. ; - Une exploitation rationnelle et raisonnée des eaux souterraines en évitant l’exploitation abusive des nappes ; - La préservation de la qualité de toute forme de pollution ; - L’amélioration de l’accès à l’eau potable (le plan national de l’eau se fixe à l’horizon 2014, la réalisation d’une station de dessalement d’eau de mer à Djebira (Bejaia) d’une capacité de 10.000 m3/J, soit une production annuelle de 36,5 Hm3/an) ; À l’horizon 2020, la wilaya nécessite d’une (01) nouvelle infrastructure de mobilisation des eaux superficielles en la réalisation du barrage de Azib Imizar d’une capacité de 12 million m3 ; barrage destiné à l’AEP de quatre (04) communes : Toudja, Adekar, Beni K’Sila et Taourirt Ighil et à l’irrigation du périmètre du 17 juin dans la commune de Beni K’Sila d’une superficie de 600 Ha. Prendre des mesures pour la lutte contre la pollution par :  La surveillance permanente de la qualité des eaux et de leur évolution dans le temps ;  Un inventaire précis des principales sources de pollution associé à une évaluation de leur impact sur la qualité du milieu récepteur ;  La mise en œuvre d’outils technique de gestion de la qualité de l’eau.  Projet en cours de réalisation : - Réalisation des réseaux d’alimentation des eaux potables de six communes du Sud de la wilaya : Boudjellil, Beni Melikeche, Ain R’Zine, Ighil Ali, Et Ighrem ;
  • 43. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 43 - Réalisation des ouvrages AVAL au système d’AEP du couloir Tichy-Haf (3ème tranche) pour les communes : Bejaîa, Oued Ghir, Beni Djellil, Feraoun, Ait S’mail, Barbacha, Chemini, Fenaia Ilmathen, Tifra, Sidi Ayad, Sidi Aich, Tinebder, Leflay, Tibane, Timzrit, Bouhamza, M’Cisna, Amalou, Seddouk.  Intégrer une gestion des eaux usées : La pollution des eaux de la wilaya est essentiellement due eaux usées urbaines ou industrielles avec des conséquences directes sur les eaux superficielles et souterraines. Les eaux marines sont touchées en fin de parcours. Il a été recensé 1051 rejets au niveau de la wilaya avec un volume de 97 685 m3/j, les communes du littoral au nombre de 08 comptent à elles seules 113 rejets avec un volume de 34 628 m3/j. La gestion intégrée des eaux usées contribue pleinement à favoriser un environnement sain et par la suite offrir un tourisme durable. De ce fait, pour mieux gérer les eaux usées il faut : - Renforcer les capacités de traitement des eaux usées ; - Intensifier les capacités humaines de gestion et des personnels techniques des STEP ; - Améliorer la qualité de l’eau et la protection des milieux récepteurs ; - Rénovation du réseau des eaux usées ; - Augmentation des capacités de stations d’épuration avec stations de relevage. Pour régler les problèmes de pollution, le plan national en eau se fixe à l’horizon 2030, la réalisation de Sept (07) stations d’épuration d’une capacité globale de 36.200 m3/Jour. Parmi ces STEP deux sont déjà en cours de réalisation (Sidi Ali Lbhar et Souk El Tenine) et deux au stade de lancement des travaux (Akbou et Sidi Aich).  La maîtrise de la gestion des déchets et renforcer les capacités de récupération et de traitement des déchets solides : Le déséquilibre écologique et les menaces sur l’environnement sont aujourd’hui bien réels et constituent un sujet primordial au développement touristique. La dégradation des paysages, la prolifération des déchets, la détérioration des conditions de vie, l’augmentation du bruit, malgré tous ces obstacles il y’a toujours
  • 44. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 44 des efforts qui sont fait par l’état telle que la compagne de propreté et d’hygiène organisée par le secteur d’environnement afin de réduire la charge de la pollution et minimiser les dépotoirs à ciel ouvert. Au niveau de la wilaya de Bejaîa, Beaucoup de dysfonctionnements concernent la gestion des déchets et la propreté de la ville : des solutions peuvent être mises en avant qui apparaissent comme autant de potentiels : - Respect les règles de dépôts et de ramassage des déchets ; - Appliquer concrètement le principe du pollueur payeur ; - Améliorer la collecte des déchets solides ; - Lutter contre la gestion anarchique des déchets ; - Mise en place d’un programme de surveillance environnementale ; - Impliquer le mouvement associatif dans les programmes de sensibilisation et de formation/information ; - Encourager l’utilisation des emballages écologiques ; - Augmenter les capacités de récupération et de recyclage ; - Former les techniciens ; - Eradiquer les décharges sauvages et mise en place des décharges contrôlées dans des sites adéquats ; - Eviter l’installation des activités polluantes et encombrantes sur les grands axes de communication et autour des sites touristiques ; - Renforcer les prérogatives et les capacités financières et humaines des communes littorales ; - Encourager la création des pépinières entreprise pour le ramassage des déchets ; - Réaliser des centres d’enfouissement technique « la direction de l’environnement a proposé les communes d’Amizour et Kherrata pour l’année 2015 ».
  • 45. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 45 Des efforts déjà fait par la direction de l’environnement pour la gestion des déchets tels que : Les études achevées : - Etude du schéma directeur de gestion des déchets spéciaux ; - Etude pour la réalisation d’un centre d’enfouissement technique intercommunal de Tinebdar ; - Etude pour la réalisation d’une décharge contrôlée commune d’El Kseur ; - Etude pour la réalisation d’un centre pour les déchets inertes ; - Réhabilitation de la décharge Boulimat commune de Bejaïa ; - Etude des schémas directeurs communaux de gestion des déchets ménagers ; - Etude, réalisation et équipement d’un centre d’enfouissement technique de la ville de Bejaïa et éradication de décharges sauvages. Les programmes en cours : - Réalisation et équipement de la décharge contrôlée intercommunale d’Akbou.  Les risques majeurs : - La mise en place d’une campagne de reboisement pour lutter contre l’érosion ; - Le traitement des ravines et berges d’oueds ; - Le traitement des bassins versants situés en amont des ouvrages hydrauliques ; - La reconsidération des systèmes de cultures au profit de l’arboriculture rustique et des plantations fourragères au niveau de certaines zones relativement accidentées mais présentant des densités de peuplement élevées ; - Mettre en place le plan de prévention des risques de la wilaya, selon la Loi ; - Sécurité est d’améliorer la qualité des pipes de gazoducs et oléoducs ; - Sécuriser le stockage des produits dangereux (utilisables et usagés) ; - Limier et contrôler l’urbanisation dans les zones à risque ; - Faire d'études précises sur le seisme pour la wilaya ; - Eradication des carrières d’agrégat celles situées à proximité des sites touristiques ; - Intégrer la notion de risque industriel dans l’aménagement.
  • 46. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 46 5.4 ENJEUX CULTURELS : La culture est un élément structurant et puissant qui enrichit l’esprit, nourrit la compréhension du monde, éclaire le quotidien, étanche la soif de distraction, crée du lien social… La culture est aussi une des images de notre pays à l’étranger, elle est aussi un secteur économique à part entière. Elle participe au dynamisme de la vie économique et à l’emploi. Le SDAT 2030 fixé deux objectifs concernant le patrimoine culturel, en particulier sa protection et sa valorisation ainsi que son utilisation en tant que facteur de développement durable des territoires. Le développement du tourisme durable doit, par conséquence, tenir compte de la carte nationale du patrimoine culturel, comme il doit considérer avec pertinence les pôles d’économie du patrimoine culturel (PEP) et le volet indissociable de la formation et de la sensibilisation à la protection du patrimoine culturel. La wilaya de Bejaïa possède toujours un très riche patrimoine historique architectural, artisanal, artistique, archéologique qui gagnerait à être peu valorisé et exploité sur le plan touristique. Une stratégie de prise en charge du patrimoine culturel fondée sur les axes suivants :  La mise en valeur du patrimoine matériel de Bejaïa : La culture offre sans doute les meilleures possibilités de refaire l’image de la wilaya. Encore faut-il trouver des moyens efficaces pour afficher cette nouvelle image et la promouvoir. (Planifier les voyages à partir d’internet, faire mieux connaître les produits touristiques de Bejaïa via le Web, en multiplient les sites de biens patrimoniaux «événement »). Il faudra aussi mieux identifier les sites patrimoniaux sur le terrain, prévoir des panneaux d’interprétation et des guides. En 2013, la vielle ville de Bejaïa classé comme un secteur sauvegardé ;  Des opérations d’étude de restauration (musée,…), on a 15 opérations inscrit ;  Des programmes de mise en conformité ;  La démarche de classement « protection juridique ».
  • 47. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 47 Les recommandations pour préserver le patrimoine matériel : - Améliorer l’information du public sur les monuments et musées relativement délaissés par les visiteurs ; - Utiliser tous les outils autorisés par le numérique pour aider à la promotion du patrimoine : référencement sur différents sites, accompagnements des visites par un commentaire téléchargeable sur téléphone, …etc ; - Développer des éditions numériques pour certains ouvrages scientifiques notamment ; - Travailler avec le ministère de l’éducation nationale à l’introduction et à l’enrichissement des programmes en histoire de l’art et du patrimoine. Évaluer le dynamisme des établissements culturels en matière d’accueil des écoles et des lycées, et réciproquement, introduire une évaluation du dynamisme des établissements d’éducation en matière d’ouverture au monde culturel (visites, organisations de conférences, formation continue des enseignants, etc.). Le programme achevés et en cours : - Travaux de protection du site de Tiklat ; - Etude, suivi et consolidation des 4 sites historiques Porte Fouka, porte sarazine, Kouba Sidi Touati et Mihrab de la mosquée Ibn Toumert ; - Etude, suivi et Restauration de la Kalaa des beni Abbas ; - Suivi et travaux de restauration de Bordj Moussa (Bejaia) ; - Etude et restauration de Camp Zyanid de Timzezdekt (Bejaia) ; - Etude et suivi pour la restauration du mausolée d'Ausum (Akbou) ; - Etude et suivi pour la restauration du pont aqueduc Tihnaine (Toudja) ; - Etude, suivi, consolidation et conservation du fort de Gouraya ; - Etude, suivi et restauration du fort Abdelkader.  Mettre en œuvre un programme de formation et d’éducation : La qualité de la conservation et la mise en valeur d’un patrimoine résulteront autant des comportements que des investissements, ce qui devrait conduire dès le départ à concevoir une stratégie d’éducation et de formation aux cotés de cette valorisation. La formation aux métiers d’art devrait aussi être placée au premier
  • 48. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 48 plan. Beaucoup de sites ne bénéficieront de la conservation que s’ils peuvent produire eux mêmes les biens qui seront demandés par leurs visiteurs ou les services nécessaires à la maintenance.  Valoriser l’artisanat traditionnel : S’il y a un secteur dont le sort est intimement lié à celui du tourisme c’est bien celui de l’artisanat. En effet, quel que soit le type de tourisme pratiqué, et le type de touriste pratiquant, un visiteur étranger ne manque jamais de ramener avec lui l’indispensable souvenir. L’artisanat traditionnel est l’une des meilleures expressions culturelles de la wilaya de Bejaïa. De nombreuses activités d’artisanat traditionnel comme la bijouterie, l’armurerie, la vannerie, le tissage, la broderie, la sculpture sur bois, la céramique d’art, la bourrellerie, la poterie subsistent encore dans les quatre coins de la wilaya, toutes ces activités constituent une excellente promotion de Bejaïa. Les mesures nécessaires pour assurer la sauvegarde l’artisanat traditionnel : - Vivification l’artisanat traditionnel ; - Mise en place d’une banque d’idées de projets en relation avec le tourisme durable et plus particulièrement au bénéfice des micro-entreprises ; - La sensibilisation au niveau local, national à l’importance du patrimoine culturel immatériel ; - Dresser un ou plusieurs inventaires du patrimoine culturel immatériel présent sur son territoire ; - Promouvoir les mouvements associatifs pour aider à célébrer des manifestations artisanales ; - La création d’un village artisanal à envisager dans le cadre de l’aménagement des ZET ; - Création d’un institut des métiers d’art ; - Organisation d’un salon nationale du bois ; - Lancer des concours sur la qualité de l’artisanat ; - La possibilité de créer des ruelles artisanales dans la vieille ville ; - Accroître les possibilités de formation, pour former les futurs artisans ; - Réalisation d’un musée spécialisé dans l’artisanat ;
  • 49. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 49 - La création de « micro zones d’activités artisanales » (pépinières d’entreprise) ; - L’appui à l’émergence d’un centre d’excellence pour l’artisanat traditionnel et d’art qui sera chargé de la formation de haut niveau (poterie, sculpture sur bois, habit traditionnel, tissage, …) ; - Exploiter les nouvelles ressources technologiques (site électronique pour la chambre de l’artisanat, la télévision, la radio, les journaux, …) ; - Encourager l'artisanat dans le rural ; - Promotion de l’exposition ; - Faire des expositions des produits artisanaux dans les plages pour vivifier la saison estivale ; - Promouvoir la commercialisation et la normalisation du produit de l’artisanat. Des efforts déjà fait par la direction du tourisme et de l’artisanat : - Programme achevé : - Une maison de l’artisanat à Bejaïa ; - Un centre d’artisanat à Aokas. - Programme en cours de réalisation : - Un centre d’artisanat à Akbou ; Par ailleurs, au niveau du ministère, il y a un programme de font national pour la promotion de l’activité artisanat et d’art (FNPAAT) pour encourager l’activité de l’artisanat. La préservation et la valorisation des métiers traditionnels passent impérativement par la vulgarisation et la promotion de l’activité artisanale. L’artisanat c’est aussi ce moyen de transmettre des idées, des valeurs qui illustrent des idéaux individuels et nationaux, en participant à la création d’un environnement qui raconte les origines et l’histoire des peuples de cette région.  L’utilisation des festivals et évènements culturels comme leviers touristiques : Les festivals et événement culturels peuvent avoir des retombées économiques importantes sur le plan touristique dans la wilaya de Bejaïa. Il est necessaire de renforcer l’installation des structures d’animation.
  • 50. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 50  Lier les dimensions matérielles et immatérielles de manière à distiller la créativité : Cette prise en considération est souvent effectuée lorsque l’on dit par exemple que la mise en valeur d’un site doit s’accompagner – ou même passer - par l’exposition de l’artisanat local. Le lien en question étant d’ailleurs plus ou moins distendu dans le temps. Ainsi une salle d’exposition dans un monument ou un centre d’artisanat dans une zone touristique seront-ils considérés comme de nature à appuyer positivement la soutenabilité des patrimoines matériel et immatériel.  Sensibiliser les populations locales au respect de l’architecture authentique de la wilaya, à travers des sessions d’information et d’orientation, dans le but de valoriser l’image urbanistique et touristique de nos villes, qui doivent constituer des stations de découverte pour les touristes.  Développer les infrastructures culturelles et cultuelles : Bejaïa dispose d’importantes infrastructures culturelles de grande valeur et qui peuvent donner une réelle dynamique à l’activité touristique. A moyen terme : - Les opérations de restauration de 121 mosquées et 03 zaouïas et écoles coraniques à Bejaïa, et 23 mosquées et 05 Zaouïas ; - Construction de la grande mosquée ; - Projet de taxi Ouakfe ; - Proposition d’une carte de circuit touristique cultuel à partir du centre-ville de Bejaïa ; - Remettre en fonctionnement les salles de cinéma pour les communes d’Aokas, Souk El Tenine, et Sidi Aich ; - Création d’espaces culturels pour la promotion des Arts lyriques, et la promotion du patrimoine culturel ; - La promotion et la sauvgarde du patrimoine. A long terme : - Crée d’une école coranique dans chaque Daîra ; - Créer d’un institut de formation pour les cadres cultuel au niveau de la wilaya ;
  • 51. SDATW DE BEJAÏA Perspectives de Développement MISSION III Et Stratégie d’Aménagement Touristique URBACO 2014 51 - Restaurer toutes les mosquées et les zaouïas ; Projet en cours de réalisation : - Centre culturel islamique ; - Deux écoles coraniques à Kherrata et Draa El Gaid ; - Ecole pédagogique à Bejaïa. Le programme en cours et achevés : - Etude pour la rénovation de la salle de Cinéma El Khalifa à Kherrata ; - Aménagement du musée du Moudjahid d'Ifri Bejaia ; - Etude, réalisation, équipement et acquisition d’ouvrage d’une bibliothèque principale à Bejaïa ; - Renouvellement des équipements de la maison de la culture de Bejaïa ; - Etude et suivi pour la réhabilitation de la Maison de la Culture à Bejaïa ; - Etude et suivi pour la réalisation d'une bibliothèque urbaine à Akbou ; - Etude, Suivi, réalisation, équipement et acquisition d'ouvrages d'une bibliothèque urbaine à Amizour ; - Réalisation, équipement d'ouvrages d'une bibliothèque urbaine à Akbou ; - Rénovation et équipement de la salle de cinéma (EL Khalifa à Kherrata) ; - Réhabilitation de la maison de la culture de Bejaia ; - Etude et suivi pour la réalisation d'une annexe de l'Institut Régional de Formation Musicale de Bouira à Bejaïa ; - Etude et suivi pour la réalisation d'une salle de spectacle à Bejaïa. 5.5 ENJEUX D’IMAGE : Le tourisme se base non seulement sur l’intérêt de la destination (curiosités culturelles, architecturales, naturelles, …), mais également sur la garantie de la sécurité physique des touristes, et sur la qualité de l’accueil. De ce trio va découler l’image globale touristique dégagée par un pays, une destination. Bejaïa est une ville kabyle et berbère, son ancien statut de capitale d’échelle maghrébine et centre de savoir méditerranéen, reste une ville particulière dans le paysage national, cité profondément urbaine et marine, elle reste ouverte sur son arrière-pays escarpé, foisonnant d’histoire, de végétation, de légendes humaines, de pierre et de pics sacrés, elle possède 110 Kilomètres de littoral vert et bleu. Le