SlideShare une entreprise Scribd logo
TUNISIE 2015 :
POUR DES BANQUES ET
FINANCEMENT SOLIDES
EN 10 QUESTIONS
OECD
OECD Economics
Rafal Kierzenkowski
Économiste principal, OCDE
www.oecd.org/fr/eco/etudes/etude-economique-tunisie.htm
Q1. Quelle est la situation des banques en Tunisie ?
Q2. Comment faire évoluer les normes prudentielles ?
Q3. Quelles banques recapitaliser ?
Q4. Comment assainir les bilans bancaires?
Q5. Comment accélérer l’adoption de meilleurs pratiques bancaires ?
Q6. Comment accroître l’offre de crédit aux entreprises ?
Q7. Comment stimuler la concurrence bancaire ?
Q8. Comment augmenter les dépôts bancaires ?
Q9. Comment promouvoir le financement de marché ?
Q10. Comment promouvoir les financements alternatifs ?
10 Questions
Q1. Quelle est la situation
des banques en Tunisie ?
Les bilans bancaires sont fragiles
Part des créances improductives (NPL) dans le total des crédits
Conclusions :
 NPL élevés (15-20%)
 Un quart des NPL dans
le secteur du tourisme
 Banques publiques
davantage affectées
 Lien banques pub. –
entreprises pub.
déficitaires
Créances douteuses nettes de provisions rapportées au capital
Note: Fonds propres de base au lieu du total des fonds propres pour la Tunisie, ce qui aboutit à un ratio plus élevé.
Conclusions :
 NPL nets des
provisions rapportés
aux fonds propres
sont élevés
 Banques publiques
moins capitalisées
que les banques
privées
Les fonds propres et les provisions
sont insuffisants
Q2. Comment faire évoluer
les normes prudentielles ?
Réformer la régulation et supervision bancaire :
recommandations
 Continuer à relever les ratios de capital (10% d’ici mai 2015, Bâle II)
 Continuer les inspections bancaires sur site et hors site
 Continuer à augmenter les provisions bancaires
 Continuer à rehausser les exigences en collatéral pour le refinancement
 Continuer à augmenter les ressources humaines pour la supervision
 Aligner les normes prudentielles sur les standards internationaux (Bâle III)
 Publier des tests de résistance pour renforcer la confiance
 Accroître la transparence avec la publication des indicateurs de solidité
Q3. Quelles banques recapitaliser ?
Recapitalisation bancaire : recommandations
 Étendre l’audit des trois principales banques à l’ensemble des banques
 Diviser les banques en quatre groupes :
• solvables ;
• en difficulté mais viables (pas d’intervention) ;
• en difficulté mais viables (intervention) ;
• non viables (fermeture ordonnée)
 Recapitaliser seulement les banques en difficulté mais viables
 Imputer les pertes aux actionnaires privés avant d’utiliser les fonds publics
 Adopter rapidement les lois sur résolution la bancaire, la garantie
des dépôts et le prêteur en dernier ressort pour préserver la confiance
Q4. Comment assainir les bilans
bancaires?
Restructuration des actifs du tourisme :
recommandations
 Adopter la loi sur le fonctionnement de l’AMC (structure de défaisance)
 Définir les conditions suivantes pour le fonctionnement de l’AMC :
• concentrer l’activité de l’AMC sur le secteur du tourisme ;
• assurer une capitalisation suffisante pour absorber les pertes ;
• adopter un prix de transfert des NPL transparent et adéquat ;
• recruter des professionnels de haut niveau (y compris étrangers) ;
• vendre plutôt que restructurer les actifs improductifs
Restructuration des actifs en dehors du tourisme :
recommandations
 Adopter une restructuration décentralisée en dehors du secteur du tourisme
 Permettre aux banques de restructurer les entreprises (Pologne 90) :
• subordonner la recapitalisation à des plans de restructuration ;
• interdire l’octroi de nouveaux crédits si des plans ne sont pas adoptés ;
=> solution efficace pour contenir l’aléa moral, réduire le coût budgétaire et
faire progresser la culture d’entreprise
Q5. Comment accélérer l’adoption
de meilleurs pratiques bancaires ?
La rentabilité des banques est faible
Faire évoluer l’actionnariat : recommandations
 Adopter une politique actionnariale claire et des normes de gouvernance
d’entreprise élevées
 Ouvrir le capital des banques aux investisseurs privés pour renforcer les
meilleures pratiques et la stabilité (rentabilité)
 Réduire la participation de l’État en dessous de la minorité de blocage en
privilégiant des investisseurs stratégiques, avec une transparence forte
 Considérer la mise en place (limitée) de « privatisation de masse » pour
s’assurer d’un soutien de l’opinion publique
Q6. Comment accroître l’offre
de crédit aux entreprises ?
Le financement bancaire des entreprises est faible
Prêts bancaires aux ménages et aux entreprises, 2002=100
Conclusions :
 Les banques font 90%
de l’intermédiation
 Crédit/PIB ≈ 75%
Accroître l’offre de crédit aux entreprises :
recommandations
 Supprimer le plafond sur les taux débiteurs :
• autoriser les banques à tarifier les risques ;
• réduire les exigences en matière de collatéral ;
• Permettre un financement à plus long terme
 Le recouvrement
des créances pourrait
être plus élevé en
renforçant le droit
des créanciers
L’efficacité de la loi sur les faillites est faible
Q7. Comment stimuler la
concurrence bancaire ?
Les systèmes d’information sur le crédit
sont peu développés
 Meilleure information
de crédit soutiendrait
la concurrence et
l’offre de crédit
 Projet d’un premier
bureau de crédit en
juin 2015
Q8. Comment augmenter les
dépôts bancaires ?
Il y a un écart entre dépôts et crédits bancaires
Encours des dépôts et des prêts des banques commerciales, % du PIB
Augmenter les ressources financières stables :
recommandations
 Autoriser le service postal national à fonctionner comme une banque
 Rendre le système bancaire plus inclusif : seuls 16% des Tunisiens
appartenant aux 40% des revenus les plus bas ont un compte
 Associer un compte bancaire au numéro d’identification unique pour l’aide
sociale (programme « Aadhaar en Inde »)
 Développer l’éducation financière à destination des femmes et des jeunes
Q9. Comment promouvoir
le financement de marché ?
Le financement boursier est peu développé
 Lever les restrictions sur l’achat d’actifs financiers par les investisseurs
étrangers (Maroc, Égypte)
 Soutenir le marché des obligations en établissant une courbe des taux
Q10. Comment promouvoir
les financements alternatifs ?
Accroître les financements alternatifs :
recommandations
 L’adoption de la loi microfinance en 2011 a été un progrès important
 Continuer à développer la microfinance en créant la micro-épargne
et la micro-assurance
 Continuer à développer le capital-risque :
• supprimer les restrictions relatives au type et à l’emplacement
des entreprises ;
• élargir la gamme des instruments disponibles
29
Pour en savoir plus:
Contact : Rafal.Kierzenkowski@oecd.org
Les données statistiques concernant Israël sont fournies par et sous la responsabilité des autorités israéliennes compétentes. L’utilisation de ces données par
l’OCDE est sans préjudice du statut des hauteurs du Golan, de Jérusalem Est et des colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie aux termes du droit
international.
Ce document et toute carte qu'il peut comprendre ne préjugent en rien du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des
frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région.
www.oecd.org/fr/eco/etudes/etude-economique-tunisie.htm
OECD
OECD Economics

Contenu connexe

Tendances

Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Youcef Benchicou
 
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
Professeur Falloul
 
Rapport montage financier - Cas de la titrisation -
Rapport montage financier - Cas de la titrisation - Rapport montage financier - Cas de la titrisation -
Rapport montage financier - Cas de la titrisation -
BEL MRHAR Mohamed Amine
 
Système monétaire-internationnal
Système monétaire-internationnalSystème monétaire-internationnal
Système monétaire-internationnal
Hajar Ameziane
 
Rapport de stage - La Value-at-Risk ou la quantification du risque de marché ...
Rapport de stage - La Value-at-Risk ou la quantification du risque de marché ...Rapport de stage - La Value-at-Risk ou la quantification du risque de marché ...
Rapport de stage - La Value-at-Risk ou la quantification du risque de marché ...
Youcef Benchicou
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
Zouhair Aitelhaj
 
L'impact de la digitalisation sur les pratiques du contrôle interne dans le s...
L'impact de la digitalisation sur les pratiques du contrôle interne dans le s...L'impact de la digitalisation sur les pratiques du contrôle interne dans le s...
L'impact de la digitalisation sur les pratiques du contrôle interne dans le s...
OmarMOUMINI
 
LA BANCASSURANCE
LA  BANCASSURANCELA  BANCASSURANCE
LA BANCASSURANCE
bouchra89
 
Le risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiquesLe risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiques
Ade Med
 
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
onepoint x weave
 
Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc
Amine Kadaoui
 
Introduction à La Finance De Marché
Introduction à La Finance De MarchéIntroduction à La Finance De Marché
Introduction à La Finance De Marché
danaobrest
 
Finance Islamique En Tunisie Cas De La Banque Zitouna
Finance Islamique En Tunisie  Cas De La Banque ZitounaFinance Islamique En Tunisie  Cas De La Banque Zitouna
Finance Islamique En Tunisie Cas De La Banque Zitouna
mohamed araar
 
La finance participative
La finance participativeLa finance participative
La finance participative
Walid Aitisha
 
Présentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitauxPrésentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitaux
Novencia Groupe
 
Rapport de stage Bmce
Rapport de stage Bmce Rapport de stage Bmce
Rapport de stage Bmce
Rapport de Stage
 
Bâle III et ses implications
Bâle III et ses implicationsBâle III et ses implications
Bâle III et ses implications
Actions-Finance
 

Tendances (20)

rapport_stageBiat
rapport_stageBiatrapport_stageBiat
rapport_stageBiat
 
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
 
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
 
Rapport montage financier - Cas de la titrisation -
Rapport montage financier - Cas de la titrisation - Rapport montage financier - Cas de la titrisation -
Rapport montage financier - Cas de la titrisation -
 
Système monétaire-internationnal
Système monétaire-internationnalSystème monétaire-internationnal
Système monétaire-internationnal
 
Rapport de stage - La Value-at-Risk ou la quantification du risque de marché ...
Rapport de stage - La Value-at-Risk ou la quantification du risque de marché ...Rapport de stage - La Value-at-Risk ou la quantification du risque de marché ...
Rapport de stage - La Value-at-Risk ou la quantification du risque de marché ...
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
 
L'impact de la digitalisation sur les pratiques du contrôle interne dans le s...
L'impact de la digitalisation sur les pratiques du contrôle interne dans le s...L'impact de la digitalisation sur les pratiques du contrôle interne dans le s...
L'impact de la digitalisation sur les pratiques du contrôle interne dans le s...
 
LA BANCASSURANCE
LA  BANCASSURANCELA  BANCASSURANCE
LA BANCASSURANCE
 
Le risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiquesLe risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiques
 
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
[Gestion des risques et conformite] de bale ii à bale iii
 
Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc
 
Introduction à La Finance De Marché
Introduction à La Finance De MarchéIntroduction à La Finance De Marché
Introduction à La Finance De Marché
 
Finance Islamique En Tunisie Cas De La Banque Zitouna
Finance Islamique En Tunisie  Cas De La Banque ZitounaFinance Islamique En Tunisie  Cas De La Banque Zitouna
Finance Islamique En Tunisie Cas De La Banque Zitouna
 
Techniques bancaires
Techniques bancairesTechniques bancaires
Techniques bancaires
 
La finance participative
La finance participativeLa finance participative
La finance participative
 
Présentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitauxPrésentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitaux
 
Rapport de stage Bmce
Rapport de stage Bmce Rapport de stage Bmce
Rapport de stage Bmce
 
BÂLE III
BÂLE IIIBÂLE III
BÂLE III
 
Bâle III et ses implications
Bâle III et ses implicationsBâle III et ses implications
Bâle III et ses implications
 

Similaire à Tunisie presentation systeme bancaire

ABBL.pdf
ABBL.pdfABBL.pdf
Cash Pooling - Gestion de la Trésorerie
Cash Pooling - Gestion de la TrésorerieCash Pooling - Gestion de la Trésorerie
Cash Pooling - Gestion de la Trésorerie
Florie Thielin
 
Le risque en PME.pptx
Le risque en PME.pptxLe risque en PME.pptx
Le risque en PME.pptx
CHEKLEKBIREMALAININE
 
La nouvelle loi sur le crowdfunding en 20 slides !
La nouvelle loi sur le crowdfunding en 20 slides !La nouvelle loi sur le crowdfunding en 20 slides !
La nouvelle loi sur le crowdfunding en 20 slides !
La Caisse Nationale de Financement Participatif
 
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Ivan TCHOTOURIAN
 
Rapport de supervision bancaire 2013
Rapport de supervision bancaire 2013Rapport de supervision bancaire 2013
Rapport de supervision bancaire 2013
Melek Sellami
 
actualité-finie-1.pptx
actualité-finie-1.pptxactualité-finie-1.pptx
actualité-finie-1.pptx
WassimGhadhab
 
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
jricher
 
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
jricher
 
Finance islamique et investissement by Taoufik Lachheb
Finance islamique et investissement by Taoufik Lachheb  Finance islamique et investissement by Taoufik Lachheb
Finance islamique et investissement by Taoufik Lachheb
ASCAME
 
rapport de stage banque populaire : Audit de conformité des procédures
rapport de stage banque populaire : Audit de conformité des procéduresrapport de stage banque populaire : Audit de conformité des procédures
rapport de stage banque populaire : Audit de conformité des procédures
Yassine BAKMOU
 
Panorama des Perspectives 2015 de l'OCDE sur l'entreprise et la finance
Panorama des Perspectives 2015 de l'OCDE sur l'entreprise et la financePanorama des Perspectives 2015 de l'OCDE sur l'entreprise et la finance
Panorama des Perspectives 2015 de l'OCDE sur l'entreprise et la finance
OECD Directorate for Financial and Enterprise Affairs
 
20140707 ksi partners mass affluent
20140707 ksi partners   mass affluent20140707 ksi partners   mass affluent
20140707 ksi partners mass affluent
Hubert Castellan
 
Banque de demain chapitre 2 : transformer le modèle bancaire pour innover
Banque de demain chapitre 2 : transformer le modèle bancaire pour innoverBanque de demain chapitre 2 : transformer le modèle bancaire pour innover
Banque de demain chapitre 2 : transformer le modèle bancaire pour innover
OCTO Technology
 
Le financement du projet de creation d'entreprise
Le  financement du projet de creation d'entrepriseLe  financement du projet de creation d'entreprise
Le financement du projet de creation d'entreprise
Franck Hermann Tanoh
 
Introduction a l'ecsbd
Introduction a l'ecsbdIntroduction a l'ecsbd
Introduction a l'ecsbd
mfopps
 
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxكككككككككككككككككككككككككككككككككككPetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
ceecagconseilprovinc
 
Sustainable performance 2014 2015 - Dossier de production Groupe 146
Sustainable performance 2014 2015 - Dossier de production Groupe 146Sustainable performance 2014 2015 - Dossier de production Groupe 146
Sustainable performance 2014 2015 - Dossier de production Groupe 146
SMYRIAM
 
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Franck THOUNY
 
Éducation financière, protection du consommateur et expérience de la MS-PAMECAS
Éducation financière, protection du consommateur et expérience de la MS-PAMECASÉducation financière, protection du consommateur et expérience de la MS-PAMECAS
Éducation financière, protection du consommateur et expérience de la MS-PAMECAS
Impact Insurance Facility
 

Similaire à Tunisie presentation systeme bancaire (20)

ABBL.pdf
ABBL.pdfABBL.pdf
ABBL.pdf
 
Cash Pooling - Gestion de la Trésorerie
Cash Pooling - Gestion de la TrésorerieCash Pooling - Gestion de la Trésorerie
Cash Pooling - Gestion de la Trésorerie
 
Le risque en PME.pptx
Le risque en PME.pptxLe risque en PME.pptx
Le risque en PME.pptx
 
La nouvelle loi sur le crowdfunding en 20 slides !
La nouvelle loi sur le crowdfunding en 20 slides !La nouvelle loi sur le crowdfunding en 20 slides !
La nouvelle loi sur le crowdfunding en 20 slides !
 
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
Littératie financière et protection des aînés : un outil efficace ?
 
Rapport de supervision bancaire 2013
Rapport de supervision bancaire 2013Rapport de supervision bancaire 2013
Rapport de supervision bancaire 2013
 
actualité-finie-1.pptx
actualité-finie-1.pptxactualité-finie-1.pptx
actualité-finie-1.pptx
 
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
 
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
 
Finance islamique et investissement by Taoufik Lachheb
Finance islamique et investissement by Taoufik Lachheb  Finance islamique et investissement by Taoufik Lachheb
Finance islamique et investissement by Taoufik Lachheb
 
rapport de stage banque populaire : Audit de conformité des procédures
rapport de stage banque populaire : Audit de conformité des procéduresrapport de stage banque populaire : Audit de conformité des procédures
rapport de stage banque populaire : Audit de conformité des procédures
 
Panorama des Perspectives 2015 de l'OCDE sur l'entreprise et la finance
Panorama des Perspectives 2015 de l'OCDE sur l'entreprise et la financePanorama des Perspectives 2015 de l'OCDE sur l'entreprise et la finance
Panorama des Perspectives 2015 de l'OCDE sur l'entreprise et la finance
 
20140707 ksi partners mass affluent
20140707 ksi partners   mass affluent20140707 ksi partners   mass affluent
20140707 ksi partners mass affluent
 
Banque de demain chapitre 2 : transformer le modèle bancaire pour innover
Banque de demain chapitre 2 : transformer le modèle bancaire pour innoverBanque de demain chapitre 2 : transformer le modèle bancaire pour innover
Banque de demain chapitre 2 : transformer le modèle bancaire pour innover
 
Le financement du projet de creation d'entreprise
Le  financement du projet de creation d'entrepriseLe  financement du projet de creation d'entreprise
Le financement du projet de creation d'entreprise
 
Introduction a l'ecsbd
Introduction a l'ecsbdIntroduction a l'ecsbd
Introduction a l'ecsbd
 
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxكككككككككككككككككككككككككككككككككككPetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
 
Sustainable performance 2014 2015 - Dossier de production Groupe 146
Sustainable performance 2014 2015 - Dossier de production Groupe 146Sustainable performance 2014 2015 - Dossier de production Groupe 146
Sustainable performance 2014 2015 - Dossier de production Groupe 146
 
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
 
Éducation financière, protection du consommateur et expérience de la MS-PAMECAS
Éducation financière, protection du consommateur et expérience de la MS-PAMECASÉducation financière, protection du consommateur et expérience de la MS-PAMECAS
Éducation financière, protection du consommateur et expérience de la MS-PAMECAS
 

Plus de OECD, Economics Department

Building an OECD Housing Strategy
Building an OECD Housing StrategyBuilding an OECD Housing Strategy
Building an OECD Housing Strategy
OECD, Economics Department
 
Khemani: Political norms
Khemani: Political normsKhemani: Political norms
Khemani: Political norms
OECD, Economics Department
 
Hopfensitz: perceiving emotions
Hopfensitz: perceiving emotionsHopfensitz: perceiving emotions
Hopfensitz: perceiving emotions
OECD, Economics Department
 
Christina Fong: Fairness and demands for redistribution
Christina Fong: Fairness and demands for redistributionChristina Fong: Fairness and demands for redistribution
Christina Fong: Fairness and demands for redistribution
OECD, Economics Department
 
Yann Algan : Populisms and public policy
Yann Algan : Populisms and public policy Yann Algan : Populisms and public policy
Yann Algan : Populisms and public policy
OECD, Economics Department
 
Anton Hemerijck -Political Economy
Anton Hemerijck -Political EconomyAnton Hemerijck -Political Economy
Anton Hemerijck -Political Economy
OECD, Economics Department
 
Guriev: The changing political economy of reforms
Guriev: The changing political economy of reformsGuriev: The changing political economy of reforms
Guriev: The changing political economy of reforms
OECD, Economics Department
 
Karolina Ekholm: Making reform happen today
Karolina Ekholm: Making reform happen today Karolina Ekholm: Making reform happen today
Karolina Ekholm: Making reform happen today
OECD, Economics Department
 
Construyendo las bases para un crecimiento más fuerte e inclusivo OCDE estudi...
Construyendo las bases para un crecimiento más fuerte e inclusivo OCDE estudi...Construyendo las bases para un crecimiento más fuerte e inclusivo OCDE estudi...
Construyendo las bases para un crecimiento más fuerte e inclusivo OCDE estudi...
OECD, Economics Department
 
Laying the foundations for stronger and more inclusive growth OECD economic s...
Laying the foundations for stronger and more inclusive growth OECD economic s...Laying the foundations for stronger and more inclusive growth OECD economic s...
Laying the foundations for stronger and more inclusive growth OECD economic s...
OECD, Economics Department
 
Should the EU budget be used for stabilization
Should the EU budget be used for stabilizationShould the EU budget be used for stabilization
Should the EU budget be used for stabilization
OECD, Economics Department
 
Advancing new tools for the EU budget to foster crisis management and economi...
Advancing new tools for the EU budget to foster crisis management and economi...Advancing new tools for the EU budget to foster crisis management and economi...
Advancing new tools for the EU budget to foster crisis management and economi...
OECD, Economics Department
 
Fiscal stabilization in the euro area
Fiscal stabilization in the euro areaFiscal stabilization in the euro area
Fiscal stabilization in the euro area
OECD, Economics Department
 
EU tools for fostering convergence and resilience
EU tools for fostering convergence and resilienceEU tools for fostering convergence and resilience
EU tools for fostering convergence and resilience
OECD, Economics Department
 
How can the EU budget be used for stabilisation?
How can the EU budget be used for stabilisation?How can the EU budget be used for stabilisation?
How can the EU budget be used for stabilisation?
OECD, Economics Department
 
Can the EU respond adequately to the next crisis with its current instruments
Can the EU respond adequately to the next crisis with its current instrumentsCan the EU respond adequately to the next crisis with its current instruments
Can the EU respond adequately to the next crisis with its current instruments
OECD, Economics Department
 
A European Stabilisation Function
A European Stabilisation FunctionA European Stabilisation Function
A European Stabilisation Function
OECD, Economics Department
 
Structural reforms in EMU
Structural reforms in EMUStructural reforms in EMU
Structural reforms in EMU
OECD, Economics Department
 
Portugal 2019-economic-survey-presentation
Portugal 2019-economic-survey-presentationPortugal 2019-economic-survey-presentation
Portugal 2019-economic-survey-presentation
OECD, Economics Department
 
Digitalisation and Productivity - in Search of the Holy Grail
Digitalisation and Productivity - in Search of the Holy GrailDigitalisation and Productivity - in Search of the Holy Grail
Digitalisation and Productivity - in Search of the Holy Grail
OECD, Economics Department
 

Plus de OECD, Economics Department (20)

Building an OECD Housing Strategy
Building an OECD Housing StrategyBuilding an OECD Housing Strategy
Building an OECD Housing Strategy
 
Khemani: Political norms
Khemani: Political normsKhemani: Political norms
Khemani: Political norms
 
Hopfensitz: perceiving emotions
Hopfensitz: perceiving emotionsHopfensitz: perceiving emotions
Hopfensitz: perceiving emotions
 
Christina Fong: Fairness and demands for redistribution
Christina Fong: Fairness and demands for redistributionChristina Fong: Fairness and demands for redistribution
Christina Fong: Fairness and demands for redistribution
 
Yann Algan : Populisms and public policy
Yann Algan : Populisms and public policy Yann Algan : Populisms and public policy
Yann Algan : Populisms and public policy
 
Anton Hemerijck -Political Economy
Anton Hemerijck -Political EconomyAnton Hemerijck -Political Economy
Anton Hemerijck -Political Economy
 
Guriev: The changing political economy of reforms
Guriev: The changing political economy of reformsGuriev: The changing political economy of reforms
Guriev: The changing political economy of reforms
 
Karolina Ekholm: Making reform happen today
Karolina Ekholm: Making reform happen today Karolina Ekholm: Making reform happen today
Karolina Ekholm: Making reform happen today
 
Construyendo las bases para un crecimiento más fuerte e inclusivo OCDE estudi...
Construyendo las bases para un crecimiento más fuerte e inclusivo OCDE estudi...Construyendo las bases para un crecimiento más fuerte e inclusivo OCDE estudi...
Construyendo las bases para un crecimiento más fuerte e inclusivo OCDE estudi...
 
Laying the foundations for stronger and more inclusive growth OECD economic s...
Laying the foundations for stronger and more inclusive growth OECD economic s...Laying the foundations for stronger and more inclusive growth OECD economic s...
Laying the foundations for stronger and more inclusive growth OECD economic s...
 
Should the EU budget be used for stabilization
Should the EU budget be used for stabilizationShould the EU budget be used for stabilization
Should the EU budget be used for stabilization
 
Advancing new tools for the EU budget to foster crisis management and economi...
Advancing new tools for the EU budget to foster crisis management and economi...Advancing new tools for the EU budget to foster crisis management and economi...
Advancing new tools for the EU budget to foster crisis management and economi...
 
Fiscal stabilization in the euro area
Fiscal stabilization in the euro areaFiscal stabilization in the euro area
Fiscal stabilization in the euro area
 
EU tools for fostering convergence and resilience
EU tools for fostering convergence and resilienceEU tools for fostering convergence and resilience
EU tools for fostering convergence and resilience
 
How can the EU budget be used for stabilisation?
How can the EU budget be used for stabilisation?How can the EU budget be used for stabilisation?
How can the EU budget be used for stabilisation?
 
Can the EU respond adequately to the next crisis with its current instruments
Can the EU respond adequately to the next crisis with its current instrumentsCan the EU respond adequately to the next crisis with its current instruments
Can the EU respond adequately to the next crisis with its current instruments
 
A European Stabilisation Function
A European Stabilisation FunctionA European Stabilisation Function
A European Stabilisation Function
 
Structural reforms in EMU
Structural reforms in EMUStructural reforms in EMU
Structural reforms in EMU
 
Portugal 2019-economic-survey-presentation
Portugal 2019-economic-survey-presentationPortugal 2019-economic-survey-presentation
Portugal 2019-economic-survey-presentation
 
Digitalisation and Productivity - in Search of the Holy Grail
Digitalisation and Productivity - in Search of the Holy GrailDigitalisation and Productivity - in Search of the Holy Grail
Digitalisation and Productivity - in Search of the Holy Grail
 

Tunisie presentation systeme bancaire

  • 1. TUNISIE 2015 : POUR DES BANQUES ET FINANCEMENT SOLIDES EN 10 QUESTIONS OECD OECD Economics Rafal Kierzenkowski Économiste principal, OCDE www.oecd.org/fr/eco/etudes/etude-economique-tunisie.htm
  • 2. Q1. Quelle est la situation des banques en Tunisie ? Q2. Comment faire évoluer les normes prudentielles ? Q3. Quelles banques recapitaliser ? Q4. Comment assainir les bilans bancaires? Q5. Comment accélérer l’adoption de meilleurs pratiques bancaires ? Q6. Comment accroître l’offre de crédit aux entreprises ? Q7. Comment stimuler la concurrence bancaire ? Q8. Comment augmenter les dépôts bancaires ? Q9. Comment promouvoir le financement de marché ? Q10. Comment promouvoir les financements alternatifs ? 10 Questions
  • 3. Q1. Quelle est la situation des banques en Tunisie ?
  • 4. Les bilans bancaires sont fragiles Part des créances improductives (NPL) dans le total des crédits Conclusions :  NPL élevés (15-20%)  Un quart des NPL dans le secteur du tourisme  Banques publiques davantage affectées  Lien banques pub. – entreprises pub. déficitaires
  • 5. Créances douteuses nettes de provisions rapportées au capital Note: Fonds propres de base au lieu du total des fonds propres pour la Tunisie, ce qui aboutit à un ratio plus élevé. Conclusions :  NPL nets des provisions rapportés aux fonds propres sont élevés  Banques publiques moins capitalisées que les banques privées Les fonds propres et les provisions sont insuffisants
  • 6. Q2. Comment faire évoluer les normes prudentielles ?
  • 7. Réformer la régulation et supervision bancaire : recommandations  Continuer à relever les ratios de capital (10% d’ici mai 2015, Bâle II)  Continuer les inspections bancaires sur site et hors site  Continuer à augmenter les provisions bancaires  Continuer à rehausser les exigences en collatéral pour le refinancement  Continuer à augmenter les ressources humaines pour la supervision  Aligner les normes prudentielles sur les standards internationaux (Bâle III)  Publier des tests de résistance pour renforcer la confiance  Accroître la transparence avec la publication des indicateurs de solidité
  • 8. Q3. Quelles banques recapitaliser ?
  • 9. Recapitalisation bancaire : recommandations  Étendre l’audit des trois principales banques à l’ensemble des banques  Diviser les banques en quatre groupes : • solvables ; • en difficulté mais viables (pas d’intervention) ; • en difficulté mais viables (intervention) ; • non viables (fermeture ordonnée)  Recapitaliser seulement les banques en difficulté mais viables  Imputer les pertes aux actionnaires privés avant d’utiliser les fonds publics  Adopter rapidement les lois sur résolution la bancaire, la garantie des dépôts et le prêteur en dernier ressort pour préserver la confiance
  • 10. Q4. Comment assainir les bilans bancaires?
  • 11. Restructuration des actifs du tourisme : recommandations  Adopter la loi sur le fonctionnement de l’AMC (structure de défaisance)  Définir les conditions suivantes pour le fonctionnement de l’AMC : • concentrer l’activité de l’AMC sur le secteur du tourisme ; • assurer une capitalisation suffisante pour absorber les pertes ; • adopter un prix de transfert des NPL transparent et adéquat ; • recruter des professionnels de haut niveau (y compris étrangers) ; • vendre plutôt que restructurer les actifs improductifs
  • 12. Restructuration des actifs en dehors du tourisme : recommandations  Adopter une restructuration décentralisée en dehors du secteur du tourisme  Permettre aux banques de restructurer les entreprises (Pologne 90) : • subordonner la recapitalisation à des plans de restructuration ; • interdire l’octroi de nouveaux crédits si des plans ne sont pas adoptés ; => solution efficace pour contenir l’aléa moral, réduire le coût budgétaire et faire progresser la culture d’entreprise
  • 13. Q5. Comment accélérer l’adoption de meilleurs pratiques bancaires ?
  • 14. La rentabilité des banques est faible
  • 15. Faire évoluer l’actionnariat : recommandations  Adopter une politique actionnariale claire et des normes de gouvernance d’entreprise élevées  Ouvrir le capital des banques aux investisseurs privés pour renforcer les meilleures pratiques et la stabilité (rentabilité)  Réduire la participation de l’État en dessous de la minorité de blocage en privilégiant des investisseurs stratégiques, avec une transparence forte  Considérer la mise en place (limitée) de « privatisation de masse » pour s’assurer d’un soutien de l’opinion publique
  • 16. Q6. Comment accroître l’offre de crédit aux entreprises ?
  • 17. Le financement bancaire des entreprises est faible Prêts bancaires aux ménages et aux entreprises, 2002=100 Conclusions :  Les banques font 90% de l’intermédiation  Crédit/PIB ≈ 75%
  • 18. Accroître l’offre de crédit aux entreprises : recommandations  Supprimer le plafond sur les taux débiteurs : • autoriser les banques à tarifier les risques ; • réduire les exigences en matière de collatéral ; • Permettre un financement à plus long terme
  • 19.  Le recouvrement des créances pourrait être plus élevé en renforçant le droit des créanciers L’efficacité de la loi sur les faillites est faible
  • 20. Q7. Comment stimuler la concurrence bancaire ?
  • 21. Les systèmes d’information sur le crédit sont peu développés  Meilleure information de crédit soutiendrait la concurrence et l’offre de crédit  Projet d’un premier bureau de crédit en juin 2015
  • 22. Q8. Comment augmenter les dépôts bancaires ?
  • 23. Il y a un écart entre dépôts et crédits bancaires Encours des dépôts et des prêts des banques commerciales, % du PIB
  • 24. Augmenter les ressources financières stables : recommandations  Autoriser le service postal national à fonctionner comme une banque  Rendre le système bancaire plus inclusif : seuls 16% des Tunisiens appartenant aux 40% des revenus les plus bas ont un compte  Associer un compte bancaire au numéro d’identification unique pour l’aide sociale (programme « Aadhaar en Inde »)  Développer l’éducation financière à destination des femmes et des jeunes
  • 25. Q9. Comment promouvoir le financement de marché ?
  • 26. Le financement boursier est peu développé  Lever les restrictions sur l’achat d’actifs financiers par les investisseurs étrangers (Maroc, Égypte)  Soutenir le marché des obligations en établissant une courbe des taux
  • 27. Q10. Comment promouvoir les financements alternatifs ?
  • 28. Accroître les financements alternatifs : recommandations  L’adoption de la loi microfinance en 2011 a été un progrès important  Continuer à développer la microfinance en créant la micro-épargne et la micro-assurance  Continuer à développer le capital-risque : • supprimer les restrictions relatives au type et à l’emplacement des entreprises ; • élargir la gamme des instruments disponibles
  • 29. 29 Pour en savoir plus: Contact : Rafal.Kierzenkowski@oecd.org Les données statistiques concernant Israël sont fournies par et sous la responsabilité des autorités israéliennes compétentes. L’utilisation de ces données par l’OCDE est sans préjudice du statut des hauteurs du Golan, de Jérusalem Est et des colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie aux termes du droit international. Ce document et toute carte qu'il peut comprendre ne préjugent en rien du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région. www.oecd.org/fr/eco/etudes/etude-economique-tunisie.htm OECD OECD Economics