SlideShare une entreprise Scribd logo
Un problème
en Irlande
L’obésité
Aperçu
 Nature du problème
 Causes et conséquences
 Les gens sont-ils sensibilisés?
 Que peut faire l’éducation nutritionnelle?
 Conclusions
Nature du problème
Réf. : Health Survey NI, 2011/12 & National Adult Nutrition
Statistiques alarmantes
 Obésité infantile : 1 enfant sur 4 est
considéré en surpoids ou obèse.
 Le projet de modélisation de l’obésité de
l’OMS prévoit que 89 % des hommes et 85
% des femmes tomberont dans la
catégorie de personnes en surpoids ou
obèses.
Causes
Réf.: Obesity System Map, UK Government Foresight Programme,
Conséquences sur la santé
 Qualité de vie diminuée
 Carences en micronutriments
 Risque accru de maladies non
transmissibles liées à l’alimentation (ex. :
diabète de type II)
 Les personnes obèses morbides décèdent
en moyenne de 8 à 10 plus tôt que les
Conséquences économiques
 Coût augmenté des soins de santé et
pression accrus sur les services de santé
 Coûts pour l’État irlandais estimés à
1,13 milliards d’euros en 2009
 Si les statistiques en matière de surpoids ou
d’obésité atteignent les 90 % prédits d’ici
2030, les coûts directs en soins de santé
seuls s’élèveront à 5,4 milliards d’euros.
Réf. : Policy Group on Obesity, 2014
Les gens sont-ils sensibilisés
 Être en surpoids obèse est considéré comme la
norme : 74 % des parents d’enfants en surpoids
ou obèses pensent que leur enfant a “à peu
près” le bon poids pour son âge.
 Quelques (des 67 % des répondants) ont
essayé de perdre du poids, mais ont rechuté
(Safefood).
 Certains ont identifié le problème, mais la
nutrition et la santé ne font pas partie de leurs
priorités…
“Ouais, je ne pense pas à long terme. Je tente
Que peut faire l’éducation nutritionnelle?
Des interventions sont nécessaires à tous
les niveaux!
Comment? Des exemples
 Écoles : Remettre au programme les cours d’économie
familiale pour que les élèves acquièrent des
compétences qui leur serviront toute leur vie, notamment
pour préparer des repas sains. Améliorer
l’environnement alimentaire de l’école pour que de
saines habitudes de vie y soient faciles à adopter et
constamment renforcer, et pas uniquement en classe.
 Collectivités, soins de santé et lieux de travail :
Appuyer les initiatives en matière d’alimentation des
collectivités dans le cadre desquelles les gens
acquièrent des compétences pratiques sur la culture
d’aliments sains, leur accès et leur préparation. Fournir
des options saines dans les hôpitaux et les lieux de
travail et mettre l’accent sur les bénéfices d’avoir un
poids sain. Rentabiliser chaque contact!
Comment? Des exemples
Politiques et cadres de référence
 Suivre la progression de la nouvelle politique nationale
en matière de nutrition et s’assurer que l’éducation
nutrtionnelle y est visible et que des recommandations
concrètes y sont faites
 Intégrer l’éducation nutritionnelle dans les cadres de
références nationaux existants (ex. : programme
‘Healthy Ireland’). Encourager le dialogue avec d’autres
secteurs (agriculture, éducation, santé et
environnement).
 L’éducation doit s’accompagner de changement dans
l’environnement alimentaire pour engendrer des
changements positifs à long terme. Certaines mesures
de politique publique s’appliquent au marketing
alimentaire ou à la planification locale en ce qui a trait
Conclusions
Peut-on se permettre de faire comme si
de rien n’était?

Contenu connexe

En vedette

Japan and the "Metabo Law"
Japan and the "Metabo Law"Japan and the "Metabo Law"
Japan and the "Metabo Law"
markppt
 
Obesity proposal
Obesity  proposalObesity  proposal
obesity final
obesity finalobesity final
obesity final
Pathik Parikh
 
Obesity
ObesityObesity
Obesity
waleed92
 
Discussion Continuum: Obésité
Discussion Continuum: ObésitéDiscussion Continuum: Obésité
Discussion Continuum: Obésité
Xplore Health
 
Obesity
ObesityObesity
Obesity Presentation
Obesity PresentationObesity Presentation
Obesity Presentation
Chrissy777
 
Présentation de Bernard Guy-Grand
Présentation de Bernard Guy-GrandPrésentation de Bernard Guy-Grand
Présentation de Bernard Guy-Grandtsoret1
 
Présentation Habitudes de vie et santé
Présentation Habitudes de vie et santéPrésentation Habitudes de vie et santé
Présentation Habitudes de vie et santé
Clara Delcroix
 
L'obésité
L'obésitéL'obésité
L'obésité
pointdocpointorg
 
Presentation de Francois Lemoine
Presentation de Francois LemoinePresentation de Francois Lemoine
Presentation de Francois Lemoinetsoret1
 
Lutte contre l'obésité
Lutte contre l'obésitéLutte contre l'obésité
Lutte contre l'obésitéjc WECKERLE
 

En vedette (13)

Japan and the "Metabo Law"
Japan and the "Metabo Law"Japan and the "Metabo Law"
Japan and the "Metabo Law"
 
Obesity proposal
Obesity  proposalObesity  proposal
Obesity proposal
 
obesity final
obesity finalobesity final
obesity final
 
Obesity
ObesityObesity
Obesity
 
Discussion Continuum: Obésité
Discussion Continuum: ObésitéDiscussion Continuum: Obésité
Discussion Continuum: Obésité
 
Obesity
ObesityObesity
Obesity
 
Obesity Presentation
Obesity PresentationObesity Presentation
Obesity Presentation
 
L’obésité
L’obésitéL’obésité
L’obésité
 
Présentation de Bernard Guy-Grand
Présentation de Bernard Guy-GrandPrésentation de Bernard Guy-Grand
Présentation de Bernard Guy-Grand
 
Présentation Habitudes de vie et santé
Présentation Habitudes de vie et santéPrésentation Habitudes de vie et santé
Présentation Habitudes de vie et santé
 
L'obésité
L'obésitéL'obésité
L'obésité
 
Presentation de Francois Lemoine
Presentation de Francois LemoinePresentation de Francois Lemoine
Presentation de Francois Lemoine
 
Lutte contre l'obésité
Lutte contre l'obésitéLutte contre l'obésité
Lutte contre l'obésité
 

Similaire à Unite 1 ppt obesite-fr

Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...
Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...
Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...
Nutrition Resource Centre
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Vincent Ducrey
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Vincent Ducrey
 
Le poids et l'alimentation des jeunes
Le poids et l'alimentation des jeunesLe poids et l'alimentation des jeunes
Le poids et l'alimentation des jeunesQuébec en Forme
 
Virage santé
Virage santéVirage santé
Virage santé
Elaanbari Bouchaib
 
Rapport final mythes
Rapport final mythesRapport final mythes
La place de l’a li mentation en sante publique vf
La place de l’a li mentation en sante publique vfLa place de l’a li mentation en sante publique vf
La place de l’a li mentation en sante publique vf
Virginie Masdoua
 
SUN Movement 43 Countries October 2013 FR
SUN Movement 43 Countries October 2013 FRSUN Movement 43 Countries October 2013 FR
SUN Movement 43 Countries October 2013 FRdigitalregister
 
GUIDE-M-P.pdf
GUIDE-M-P.pdfGUIDE-M-P.pdf
GUIDE-M-P.pdf
BadrAbouAlia
 
Le guide nutrition pendant et après la grossesse
Le guide nutrition pendant et après la grossesseLe guide nutrition pendant et après la grossesse
Le guide nutrition pendant et après la grossesse
loubnayacoubi
 
Sun movement presentation fr may 2013
Sun movement presentation fr may 2013Sun movement presentation fr may 2013
Sun movement presentation fr may 2013SUNMovementSS
 
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeonsPourquoi nous mangeons ce que nous mangeons
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons
Maria José Martinez
 
Sun movement-presentation fr-september_2013_42_countries
Sun movement-presentation fr-september_2013_42_countriesSun movement-presentation fr-september_2013_42_countries
Sun movement-presentation fr-september_2013_42_countriesdigitalregister
 
PDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/Poquet
PDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/PoquetPDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/Poquet
PDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/Poquet
Raiarii Lehartel
 
Débat public régional sur l'alimentation : forum de Calais
Débat public régional sur l'alimentation : forum de CalaisDébat public régional sur l'alimentation : forum de Calais
Débat public régional sur l'alimentation : forum de CalaisNordPasdeCalais
 
Coursplmcn 160321150227
Coursplmcn 160321150227Coursplmcn 160321150227
Coursplmcn 160321150227
Jalal Chafiq
 
Programme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carencesProgramme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carences
Mehdi Razzok
 
Stratégies Novatrices pour développer des aliments plus sains
Stratégies Novatrices pour développer des aliments plus sainsStratégies Novatrices pour développer des aliments plus sains
Stratégies Novatrices pour développer des aliments plus sainsIrta
 
SUN Movement Presentation - avril 2014 (FRENCH)
SUN Movement Presentation - avril 2014 (FRENCH)SUN Movement Presentation - avril 2014 (FRENCH)
SUN Movement Presentation - avril 2014 (FRENCH)
SUN_Movement
 

Similaire à Unite 1 ppt obesite-fr (20)

Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...
Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...
Module 2. Évaluation de la croissance des enfants Partie II : Explications dé...
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013
 
Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013Plan obesite 2010_2013
Plan obesite 2010_2013
 
Le poids et l'alimentation des jeunes
Le poids et l'alimentation des jeunesLe poids et l'alimentation des jeunes
Le poids et l'alimentation des jeunes
 
Virage santé
Virage santéVirage santé
Virage santé
 
Rapport final mythes
Rapport final mythesRapport final mythes
Rapport final mythes
 
La place de l’a li mentation en sante publique vf
La place de l’a li mentation en sante publique vfLa place de l’a li mentation en sante publique vf
La place de l’a li mentation en sante publique vf
 
SUN Movement 43 Countries October 2013 FR
SUN Movement 43 Countries October 2013 FRSUN Movement 43 Countries October 2013 FR
SUN Movement 43 Countries October 2013 FR
 
GUIDE-M-P.pdf
GUIDE-M-P.pdfGUIDE-M-P.pdf
GUIDE-M-P.pdf
 
Le guide nutrition pendant et après la grossesse
Le guide nutrition pendant et après la grossesseLe guide nutrition pendant et après la grossesse
Le guide nutrition pendant et après la grossesse
 
Sun movement presentation fr may 2013
Sun movement presentation fr may 2013Sun movement presentation fr may 2013
Sun movement presentation fr may 2013
 
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeonsPourquoi nous mangeons ce que nous mangeons
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons
 
Sun movement-presentation fr-september_2013_42_countries
Sun movement-presentation fr-september_2013_42_countriesSun movement-presentation fr-september_2013_42_countries
Sun movement-presentation fr-september_2013_42_countries
 
Guide alimentaire
Guide alimentaireGuide alimentaire
Guide alimentaire
 
PDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/Poquet
PDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/PoquetPDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/Poquet
PDF Student Cook France - Projet de Fin d'études 2013 - Lehartel/Poquet
 
Débat public régional sur l'alimentation : forum de Calais
Débat public régional sur l'alimentation : forum de CalaisDébat public régional sur l'alimentation : forum de Calais
Débat public régional sur l'alimentation : forum de Calais
 
Coursplmcn 160321150227
Coursplmcn 160321150227Coursplmcn 160321150227
Coursplmcn 160321150227
 
Programme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carencesProgramme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carences
 
Stratégies Novatrices pour développer des aliments plus sains
Stratégies Novatrices pour développer des aliments plus sainsStratégies Novatrices pour développer des aliments plus sains
Stratégies Novatrices pour développer des aliments plus sains
 
SUN Movement Presentation - avril 2014 (FRENCH)
SUN Movement Presentation - avril 2014 (FRENCH)SUN Movement Presentation - avril 2014 (FRENCH)
SUN Movement Presentation - avril 2014 (FRENCH)
 

Plus de Amélie Baillargeon

Unite 7 exemples visualisation
Unite 7 exemples visualisationUnite 7 exemples visualisation
Unite 7 exemples visualisation
Amélie Baillargeon
 
Unite 6 carence vitamine a niger
Unite 6 carence vitamine a nigerUnite 6 carence vitamine a niger
Unite 6 carence vitamine a niger
Amélie Baillargeon
 
Unite 6 conseils bonnes questions
Unite 6 conseils bonnes questionsUnite 6 conseils bonnes questions
Unite 6 conseils bonnes questions
Amélie Baillargeon
 
Unite 9 acheter legumineuses
Unite 9 acheter legumineusesUnite 9 acheter legumineuses
Unite 9 acheter legumineuses
Amélie Baillargeon
 
Unite 6 carence vitamine a niger
Unite 6 carence vitamine a nigerUnite 6 carence vitamine a niger
Unite 6 carence vitamine a niger
Amélie Baillargeon
 
Unite 6 conseils bonnes questions
Unite 6 conseils bonnes questionsUnite 6 conseils bonnes questions
Unite 6 conseils bonnes questions
Amélie Baillargeon
 
Unite 9 enam
Unite 9 enamUnite 9 enam
Unite 9 enam
Amélie Baillargeon
 
Unite 9 acheter legumineuses
Unite 9 acheter legumineusesUnite 9 acheter legumineuses
Unite 9 acheter legumineuses
Amélie Baillargeon
 
Unite 7_Exemples visualisation
Unite 7_Exemples visualisationUnite 7_Exemples visualisation
Unite 7_Exemples visualisation
Amélie Baillargeon
 
Unité 6 - Carence en vitamine A au niger
Unité 6 - Carence en vitamine A au nigerUnité 6 - Carence en vitamine A au niger
Unité 6 - Carence en vitamine A au niger
Amélie Baillargeon
 
Unité 6 - Conseils pour poser les bonnes questions
Unité 6 - Conseils pour poser les bonnes questionsUnité 6 - Conseils pour poser les bonnes questions
Unité 6 - Conseils pour poser les bonnes questions
Amélie Baillargeon
 
Unité 6 Conseils pour écrire de bonnes questions
Unité 6 Conseils pour écrire de bonnes questionsUnité 6 Conseils pour écrire de bonnes questions
Unité 6 Conseils pour écrire de bonnes questions
Amélie Baillargeon
 

Plus de Amélie Baillargeon (20)

Unite 8 carotte bâton
Unite 8 carotte bâtonUnite 8 carotte bâton
Unite 8 carotte bâton
 
Unite 9 finalite
Unite 9 finaliteUnite 9 finalite
Unite 9 finalite
 
Unite 7 exemples visualisation
Unite 7 exemples visualisationUnite 7 exemples visualisation
Unite 7 exemples visualisation
 
Unite 6 carence vitamine a niger
Unite 6 carence vitamine a nigerUnite 6 carence vitamine a niger
Unite 6 carence vitamine a niger
 
Unite 6 conseils bonnes questions
Unite 6 conseils bonnes questionsUnite 6 conseils bonnes questions
Unite 6 conseils bonnes questions
 
Unite 9 finalite
Unite 9 finaliteUnite 9 finalite
Unite 9 finalite
 
Unite 9 enam
Unite 9 enamUnite 9 enam
Unite 9 enam
 
Unite 9 acheter legumineuses
Unite 9 acheter legumineusesUnite 9 acheter legumineuses
Unite 9 acheter legumineuses
 
Unite 8 carotte bâton
Unite 8 carotte bâtonUnite 8 carotte bâton
Unite 8 carotte bâton
 
Unite 8 carotte bâton
Unite 8 carotte bâtonUnite 8 carotte bâton
Unite 8 carotte bâton
 
Unite 6 carence vitamine a niger
Unite 6 carence vitamine a nigerUnite 6 carence vitamine a niger
Unite 6 carence vitamine a niger
 
Unite 6 conseils bonnes questions
Unite 6 conseils bonnes questionsUnite 6 conseils bonnes questions
Unite 6 conseils bonnes questions
 
Unite 9 finalite
Unite 9 finaliteUnite 9 finalite
Unite 9 finalite
 
Unite 9 enam
Unite 9 enamUnite 9 enam
Unite 9 enam
 
Unite 9 acheter legumineuses
Unite 9 acheter legumineusesUnite 9 acheter legumineuses
Unite 9 acheter legumineuses
 
Unite 7_Exemples visualisation
Unite 7_Exemples visualisationUnite 7_Exemples visualisation
Unite 7_Exemples visualisation
 
Unité 6 - Carence en vitamine A au niger
Unité 6 - Carence en vitamine A au nigerUnité 6 - Carence en vitamine A au niger
Unité 6 - Carence en vitamine A au niger
 
Unité 6 - Conseils pour poser les bonnes questions
Unité 6 - Conseils pour poser les bonnes questionsUnité 6 - Conseils pour poser les bonnes questions
Unité 6 - Conseils pour poser les bonnes questions
 
Unité 6 Conseils pour écrire de bonnes questions
Unité 6 Conseils pour écrire de bonnes questionsUnité 6 Conseils pour écrire de bonnes questions
Unité 6 Conseils pour écrire de bonnes questions
 
Unite 5 presentation
Unite 5 presentationUnite 5 presentation
Unite 5 presentation
 

Dernier

Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Michel Bruley
 
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptxcours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
AbdessamadAmimi1
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Morzadec Cécile
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
frizzole
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 

Dernier (7)

Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
 
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptxcours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 

Unite 1 ppt obesite-fr

  • 2. Aperçu  Nature du problème  Causes et conséquences  Les gens sont-ils sensibilisés?  Que peut faire l’éducation nutritionnelle?  Conclusions
  • 3. Nature du problème Réf. : Health Survey NI, 2011/12 & National Adult Nutrition
  • 4. Statistiques alarmantes  Obésité infantile : 1 enfant sur 4 est considéré en surpoids ou obèse.  Le projet de modélisation de l’obésité de l’OMS prévoit que 89 % des hommes et 85 % des femmes tomberont dans la catégorie de personnes en surpoids ou obèses.
  • 5. Causes Réf.: Obesity System Map, UK Government Foresight Programme,
  • 6. Conséquences sur la santé  Qualité de vie diminuée  Carences en micronutriments  Risque accru de maladies non transmissibles liées à l’alimentation (ex. : diabète de type II)  Les personnes obèses morbides décèdent en moyenne de 8 à 10 plus tôt que les
  • 7. Conséquences économiques  Coût augmenté des soins de santé et pression accrus sur les services de santé  Coûts pour l’État irlandais estimés à 1,13 milliards d’euros en 2009  Si les statistiques en matière de surpoids ou d’obésité atteignent les 90 % prédits d’ici 2030, les coûts directs en soins de santé seuls s’élèveront à 5,4 milliards d’euros. Réf. : Policy Group on Obesity, 2014
  • 8. Les gens sont-ils sensibilisés  Être en surpoids obèse est considéré comme la norme : 74 % des parents d’enfants en surpoids ou obèses pensent que leur enfant a “à peu près” le bon poids pour son âge.  Quelques (des 67 % des répondants) ont essayé de perdre du poids, mais ont rechuté (Safefood).  Certains ont identifié le problème, mais la nutrition et la santé ne font pas partie de leurs priorités… “Ouais, je ne pense pas à long terme. Je tente
  • 9. Que peut faire l’éducation nutritionnelle? Des interventions sont nécessaires à tous les niveaux!
  • 10. Comment? Des exemples  Écoles : Remettre au programme les cours d’économie familiale pour que les élèves acquièrent des compétences qui leur serviront toute leur vie, notamment pour préparer des repas sains. Améliorer l’environnement alimentaire de l’école pour que de saines habitudes de vie y soient faciles à adopter et constamment renforcer, et pas uniquement en classe.  Collectivités, soins de santé et lieux de travail : Appuyer les initiatives en matière d’alimentation des collectivités dans le cadre desquelles les gens acquièrent des compétences pratiques sur la culture d’aliments sains, leur accès et leur préparation. Fournir des options saines dans les hôpitaux et les lieux de travail et mettre l’accent sur les bénéfices d’avoir un poids sain. Rentabiliser chaque contact!
  • 11. Comment? Des exemples Politiques et cadres de référence  Suivre la progression de la nouvelle politique nationale en matière de nutrition et s’assurer que l’éducation nutrtionnelle y est visible et que des recommandations concrètes y sont faites  Intégrer l’éducation nutritionnelle dans les cadres de références nationaux existants (ex. : programme ‘Healthy Ireland’). Encourager le dialogue avec d’autres secteurs (agriculture, éducation, santé et environnement).  L’éducation doit s’accompagner de changement dans l’environnement alimentaire pour engendrer des changements positifs à long terme. Certaines mesures de politique publique s’appliquent au marketing alimentaire ou à la planification locale en ce qui a trait
  • 12. Conclusions Peut-on se permettre de faire comme si de rien n’était?

Notes de l'éditeur

  1. Slide 1: Thank you for coming to this important presentation. The fact that you are here indicates that you are interested in one of the most important issues facing our Nation today—growing problem of obesity in Ireland. The reality is, we and in particular our children are facing a health crisis. Schools, workplaces, communities all play an important role in addressing the crisis. But they can’t do it alone. Our nations’ children need you.
  2. Slide 2: Over the next 15 minutes, we will explore the multifaceted and complex subject of obesity and how Ireland will be one of the leaders on the obesity prevalence table. That is not a race we want to win. We have heard the statistics time and time again, but now it is time to get to grips with the extent of the problem and come together to discuss practical solutions. Specifically we will look at how Nutrition Education can help tackle this urgent issue and the reasons why it should be included in national policy.
  3. Slide 3: The issue of obesity is described by the World Health Organization as “one of the most serious public health challenges” and is at epidemic proportions among adults and children on the island of Ireland. With a growth rate of 1% every year, tackling the obesity issue among adults and children requires a sustained, long-term effort and a true partnership approach that empowers people to take little steps towards a healthier and happier future. On the island of Ireland (IOI), currently 2 out of every 3 adults are either overweight or obese.
  4. Slide 4: This trend is also seen in children; 1 in 4 children are either overweight or obese. In 2030, the proportion of obese and overweight men in Ireland is projected to rise to 89% with a corresponding 85% of women falling into this category (unpublished estimates are part of the WHO Modelling Obesity Project).
  5. Slide 5: This diagram, the ‘obesity system map’ was developed to understand the wide range of different factors that influence obesity and and how they interact. But more than that, it illustrates how incredibly complex obesity is, which raises the question of how do we tackle this problem effectively, what do we prioritise and where should funding be directed? Some of the ‘immediate causes’ relate to food consumption, diets are falling short of the mark with increased intake of energy dense food. Underlying reasons could relate to the access and utilisation of fresh, healthy food which may be more expensive and less convenient. What about cooking skills? Or if we take the ‘activity environment’ it could relate to the cost of getting exercise (gyms) or lack of safe spaces in the city to exercise. Or it could relate to the market price of food. We have socio-cultural and political influences…..the power of food advertising, poor nutrition labelling, poor dietary practice and behaviour learning in our curriculum. These are just to name a few! However the positive is that Nutrition Education can influence all these factors in a positive way, for example, making informed decisions around food choice……’going for the healthy option’
  6. The health consequences can be life-changing. There is a major psychological impact and a reduced quality of life. People who are classified as obese may also be victims of ‘hidden hunger’ in that they could be deficient in essential nutrients such as iron. 42% of Irish women have iron levels below the AR which indicates that a large proportion are at risk of developing iron deficient anaemia. There is also the increased risk of developing diet related diseases such as Type II Diabetes, Heart Disease, some types of Cancer. It is reported that severely obese people have a premature mortality similar to smokers and on average die eight to ten years sooner than people of normal weight. Although not listed here, maternal obesity in Ireland is associated with an increase in medical complications.
  7. Ireland is facing a costly future in terms of health and economic effects of obesity. The cost of obesity to the state in 2009 was estimated at €1.13 billion in direct and indirect costs. If prevalence of overweight and obesity reaches the 90 per cent predicted by 2030, direct healthcare costs alone will reach €5.4 billion. However, if action is taken to reduce BMI levels, the potential savings are significant; a 5 per cent reduction in overweight and obesity levels will result in savings of €495 million in direct healthcare costs over the next 20 years.
  8. There seems to be various levels of knowledge, awareness, attitudes and perceptions in the Irish population. The following are some snapshots. For example, overweight and obesity is seen as the norm. In a recent Growing Up in Ireland study, 54% of parents of overweight children and 20% of parents of obese children report that they are ‘about the right weight for their height’. Safefood’s (state body that promotes nutrition/food safety) own consumer research indicates that 67% of people surveyed have tried to lose weight to feel better about themselves, 62% wanted to improve their figure and 48% wanted to have more energy. For those who were unsuccessful in trying a sensible approach to successful weight loss to lose weight, the main reasons cited were a lapse in their diet over a holiday period such as Christmas or summer holidays (21%), becoming bored or not seeing any results (18%) and not having time to cook healthy food or to exercise (17%). Due to the increased cost of living, others may not consider nutrition and health as the main priority.
  9. Well designed nutrition education interventions/programmes can contribute to preventing overweight/obesity, both on their own and in combination with other kinds of intervention. However, NE is needed at all levels, from the individual to improve or harness their knowledge, attitudes & perceptions and skills around eating for long term health; to public policy which can emphasise the importance of NE and nutrition in a national policy. If families want to eat healthy food, we need to ensure that our environment encourages that.
  10. Some key examples are: Schools can make a difference in improving eating and physical activity patterns for long term health. The type of education is important, bring back ‘Home Economics’ where students can develop practical skills as well as an understanding of nutrition and it applies to their health. If we are going to turn these negative trends around, we must take action to improve the school nutrition environment. A healthy school nutrition environment can help prevent health problems and help students have healthier, more productive lives. Schools are the perfect place to create an environment for children where healthy lifestyles are consistently reinforced, and easy to learn and adopt. We need your help to make our school a place where students can learn about, and participate in, healthy eating and physical activity. These Community Food Initiatives represent excellent examples of how local communities can work together to overcome some of the problems they face in accessing healthy, affordable food. Waterford’s “Ballybeg Family Growing” Project which aims to engage local families in skills-based food education programmes and change food consumption habits from convenience foods towards more  nutritious meals includes produce on the menu grown locally in the community garden. We could encourage a ‘weight aware’ ethos in all clinical services, provide healthy options in hospitals, emphasise the benefits to mental wellbeing of being a healthy weight. Make every contact count!
  11. As you may be aware a new national nutrition policy is currently being developed and from the last few slides I hope that you also consider that NE needs to be included. There are of course other avenues. Under the Healthy Ireland framework the government has expressed its commitment to increasing the number of adults with a healthy weight by 5% and the number of children by 6%, by the year 2019. Nutrition education can play a vital role in this. Some possible public policy measures include, prohibition of TV advertising of foods high in fat, salt and sugar (HFSS) up to 9pm and a ban on marketing of HFSS foods to children; monitoring by government of all approaches to food marketing, sponsorship, and brand management directly or indirectly aimed at children; introduction of a front-of-pack, traffic-light, food labelling system; consistent application and monitoring of local area planning guidelines on the location of fast food outlets throughout the country; built environment planning that facilitates and encourages people to be physically active including promotion of active travel through planning regulations and guidelines, and continued investment in necessary infrastructure.
  12. We have seen how complex the problem is, how it can negatively impact our economy but more importantly our health. Nutrition education is key in preventing obesity in the future and addressing it now. It’s time to act. We need to take action now to create a healthier future, especially for our children. You can be a part of the solution. Thank you for your time and attention and I will now open up the floor to questions.