Restitution publique du Diagnostic
de Territoire Alimentation Durable
de la Communauté de Communes
du Pays de Courpière
Me...
Ordre du jour de la réunion









Rappel de la démarche de Diagnostic de
territoire alimentation durable
Présentat...
Les enjeux d’une alimentation durable
Qu’est ce qu’une alimentation durable?
- Une alimentation accessible à tous et toute...
Qu’est ce qu’un diagnostic de territoire
alimentation durable ?


Une démarche innovante en partenariat



Un état des l...
Première partie :
Présentation synthétique
du système alimentaire
de la C.C. du pays de Courpière






Les services ...
Les services
de
restauration
collective
Nom structure

Restaurant
scolaire
Augerolles

Restaurant
scolaire
Courpière

Restaurant
scolaire Volloreville

Restaurant...
Nom structure

Collège de
Bellime

Institut Saint
Pierre

Centre de
Loisirs (AIA)

EHPAD

Commune

Personne
rencontrée

Do...
Eléments clé de la compilation des entretiens


Fonctionnements très différents : restauration scolaire
publique / restau...
Atouts et freins pour la restauration collective


→
→
→
→

Atouts :
Le service restauration en primaire géré par la CCPC...
La Restauration Commerciale
Restaurants enquêtés
Type de restauration
Nom structure
Restaurant Les Chênes
Ferme Auberge Les canards d'Agathe
Bistrot d...
Eléments clé de la compilation des entretiens


Diversité des types de structure



Offre majoritaire : repas type ouvri...
La problématique spécifique des tables d’hôtes:
→ nouvelle réglementation exigeant formation et licence (boissons)
pour of...
Atouts et freins pour la restauration
commerciale / utilisation production locale
Atouts :
→ Des personnalités intéressées...
La Production agricole
Une agriculture locale de filière classique :
-

Axée sur la production à partir d’herbe de broutards
à envoyer à l’export...
Atouts et freins de la production locale
Atouts :
→ Un grand nombre d’acteurs / une belle diversité de
production
→ Des je...
Des Artisans et Revendeurs qui couvrent
bien l’ensemble des besoins alimentaires

Mais qui valorisent peu la production
ag...


Un réseau de boulangeries couvrant le territoire
avec ponctuellement démarche de qualité :
 pain

du Livradois
 farin...



Variété dans offre de boucherie
transformation de bêtes achetées sur
pied




morceaux à découper (origine régiona...


GMS / épicerie




Intermarché peu intéressé par produits de proximité
(sauf fromages et yaourts régionaux)
À noter p...
En conclusion :


Grande diversité artisans



Marché du mardi : une dizaine de producteurs



Offre globale de l’AMAP:...
Transformateurs et intermédiaires de proximité,
quelques acteurs importants dans la valorisation
des potentiels du territo...
La dimension éducative de l’alimentation
est déjà bien prise en compte
par certaines structures clé du territoire
Rôle clé de La Catiche service EEDD de la CCPC /
enfants :

• séjour au lac d’Aubusson
• «classes citoyennes »
• projet pi...
Deuxième partie :
Un territoire riche en dispositifs permettant
des interventions sur la production
agricole ou l’alimenta...
En lien avec l’alimentation



-





La politique de Développement Durable de la
CCPC (PADD)
Compétences leviers / al...
Des dispositifs plus globaux :
 Le Programme National de l’Alimentation, et
sa déclinaison régionale avec :
- Un fruit po...
Troisième partie :
Des pistes pour le territoire
de la C.C. du pays de Courpière
pour avancer vers
un système alimentaire ...
1.
Donner une visibilité globale
à des projets et actions
déjà mis en œuvre
1.1.
Consolider l’offre globale d’animation disponible
sur le thème de l’alimentation sur la CCPC,
en particulier à destin...
1.2.
Coordonner et étoffer les événements contribuant à la
sensibilisation des consommateurs / alimentation

-

-

Constru...
1.3.
Faire connaître l’étendu de la mobilisation de la CCPC sur le
thème de l’alimentation durable

Concevoir un outil de
...
2
Se donner des outils simples pour
faciliter l’accès aux produits locaux et
suivre l’évolution de la consommation
2.1.
Faire évoluer le service de restauration
scolaire intercommunal

Etudier l’évolution du restaurant de Courpière en cu...
2.2.
Elaborer des listes exhaustives

Pour rendre plus accessible l’offre locale :
- Elaborer un répertoire des producteur...
Pour suivre l’évolution des intermédiaires :
Prévoir une veille sur fonctionnement des
structures artisanales et entrepris...
2.3.
Valoriser l’utilisation des produits locaux

=> Voir évolution de la marque Saveur du Livradois
=> Trouver des signes...
3
Construire une dynamique
collective pour une mobilisation
générale sur le rapprochement
production – consommation
à l’éc...
3.1.
Faciliter la rencontre des professionnels

Pour rendre plus accessible l’offre locale :
-

réunions entre producteurs...
3.2.
Recenser les besoins en produits et possibilité de mutualisation
entre les services de restauration

=> Réunions d’éc...
3.3.
Contribuer par la formation
à la mobilisation des acteurs

Pour le personnel des restaurants scolaires de la CCPC
=> ...
3.4.
Etudier avec les producteurs locaux
la création d’un système de vente collectif

Etudier la faisabilité de la mise en...
3.5.
Mobiliser les acteurs locaux
pour les actions de sensibilisation

- Constituer un groupe motivé d’artisans et
agricul...
En conclusion


Signature d’une charte
pour formaliser un engagement sur certaines
pistes, pour une alimentation plus dur...
Diagnostic de Territoire
Alimentation Durable

Réalisé par

Céline Porcheron
A.N.I.S. étoilé
Maison des Paysans
Marmilhat
...
Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde courpière_3avril2013
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde courpière_3avril2013

1 580 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 580
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
311
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • atelier de découpe en viande bovine
    atelier découpe et transfo porc et agneau
    transfo lait chèvre (3 unités) avec mixte jersiaise ou brebis
    atelier de pressage de pommes => en prestation
    Dérivés escargot et canards
  • Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde courpière_3avril2013

    1. 1. Restitution publique du Diagnostic de Territoire Alimentation Durable de la Communauté de Communes du Pays de Courpière Mercredi 3 avril 2012
    2. 2. Ordre du jour de la réunion      Rappel de la démarche de Diagnostic de territoire alimentation durable Présentation des résultats des enquêtes auprès des divers acteurs de la filière alimentaire => présentation synthétique du système alimentaire Les grandes forces du territoire Présentation des pistes d’action et échanges Echanges
    3. 3. Les enjeux d’une alimentation durable Qu’est ce qu’une alimentation durable? - Une alimentation accessible à tous et toutes, saine et équilibrée, répondant aux besoins nutritionnels humains. - Une alimentation produite par des modèles agricoles qui préservent l’environnement, le climat, les sols, l’eau, la biodiversité naturelle et domestique, ainsi que le bien-être des animaux d’élevage. - Une alimentation sobre en consommation d’énergie, en émissions de gaz à effet de serre et générant moins de déchets : circuits courts, peu de produits importés, pas de fruits et légumes de contre-saison, diminution des emballages - mais aussi un système alimentaire défini, de l’échelle locale à l’échelle internationale, avec la participation des citoyens
    4. 4. Qu’est ce qu’un diagnostic de territoire alimentation durable ?  Une démarche innovante en partenariat  Un état des lieux sur le système alimentaire par la rencontre des acteurs pour identifier les potentiels  La définition de pistes d’actions  Un travail de synthèse et de restitution avec les élus pour une mobilisation globale
    5. 5. Première partie : Présentation synthétique du système alimentaire de la C.C. du pays de Courpière      Les services de restauration collective La restauration commerciale Les producteurs Les artisans et revendeurs Les intermédiaires à connaître
    6. 6. Les services de restauration collective
    7. 7. Nom structure Restaurant scolaire Augerolles Restaurant scolaire Courpière Restaurant scolaire Volloreville Restaurant scolaire SaintFlour-l'Etang Total restauration Com Com Commune Augerolles Courpière Volloreville SaintFlourl'Etang Personne rencontrée Hélène Germain Hélène Germain Mme Gorce Melle Goutte Total nb repas année Particularités Fonctionnement & Appro 10 000 Cuisine sur place 2-3 fois/mois repas bio + régulièrement ingrédients bio 28 000 Problème d'organisation, service en restructuration, doit évoluer vers valorisation local et bio 5 000 Valorisation des produits frais dans cuisine traditionnelle / cuisinière motivée à la retraite juin 2013 12 déjeuners L,Ma,J,V pendant année scolaire 1 500 Difficulté à avoir des livraisons donc peu d'alternatives / développement du local 322 / jour 44 500 Données / convives 75 déjeuners L,Ma,J,V pendant année scolaire 200 déjeuners L,Ma,J,V pendant année scolaire 35 déjeuners L,Ma,J,V pendant année scolaire
    8. 8. Nom structure Collège de Bellime Institut Saint Pierre Centre de Loisirs (AIA) EHPAD Commune Personne rencontrée Données / convives Courpière Mme Pégoraro, gestionnaire 350 déjeuners L,Ma,J,V + 150 Me + 20 diners, pendant année scolaire Courpière M. Bounouix, chefcuisinier 300 déjeuners collège+lycée + 100 déjeuners primaire (liaison chaude) L,Ma,J,V + 160 déjeuners Me + 60 diner L,Ma,Me,J / année scolaire Courpière/A ubusson Cécile Peynet, directrice AIA Me 30 + Petites vac 40 + Juillet 80 + Aout 40 Courpière + C.C. M. Cayre, chefcuisinier (gestionnair e) 201 repas (dej+diner) pensionnaires + 50 portages + 20-30 extérieur tous les jours de l'année Total nb repas année Particularités Fonctionnement & Appro 60 000 Au marché départemental + en direct certains lots + Volonté d'aller vers plus de local 72 000 Prestataire privé Scolarest préparant les repas sur place (avec liaison chaude pour école primaire) à partir exclusivement produits de la centrale d'achat interne 5 000 repas préparé par cuisinière impliquée aussi avec com com donc mobilisant mêmes fournisseurs 100 000 Total repas : 1200 / jour --- 280 000 / an budget très strictement respecté avec fournisseurs du groupt achat hospitalier de Thiers, mais cuisine élaborée avec spécialités régionales + intérêt pour local mais limité par budget
    9. 9. Eléments clé de la compilation des entretiens  Fonctionnements très différents : restauration scolaire publique / restaurations Maison de retraite et ISP  Forte volonté d’aller vers plus de local mais contraintes En primaire : exemple à suivre d’Augerolles Au collège : souhait d’utiliser le dispositif agrilocal63  Personnel rencontré motivé par son travail et soucieux de proposer une cuisine à partir de produits frais cuisinés sur place  A part Hélène Germain (2-3 repas bio par mois+ingrédients), peu de motivation / produits biologiques, surtout intéressés par le local mais ouvert à une meilleure information Animations / gestion des déchets rodés en primaire, projet pilote réduction du gaspillage avec le collège de Bellime 
    10. 10. Atouts et freins pour la restauration collective  → → → → Atouts : Le service restauration en primaire géré par la CCPC avec une volonté d’intégrer démarche Développement Durable Des personnels motivés par leur travail et le recours au produits locaux L’expérience d’Augerolles Des dispositifs d’animation déjà en place Freins : → + 2/3 des repas structures très contraintes / budget et mode de gestion → manque outil de suivi / mesure part des produits locaux - bio 
    11. 11. La Restauration Commerciale
    12. 12. Restaurants enquêtés Type de restauration Nom structure Restaurant Les Chênes Ferme Auberge Les canards d'Agathe Bistrot de la Fontaine Domaine de la Siarre Commune Augerolles Olmet Toque d'Auvergne Ferme auberge Spécialité de canards gras Vollore-Ville Cuisine bistrot selon inspiration Sermentizon Toque d'Auvergne - concept cuisine ouverte pour partage Aubusson souhait :semi-gastro La cave à Juliette Courpière Cuisine bistrot selon inspiration Bar Restaurant Le Chignore Courpière Cuisine brasserie L'escapade Courpière Type routier Les Seychelles Courpière Pizzeria Kebab Courpière Kebab Centre d'accueil des 4 vents
    13. 13. Eléments clé de la compilation des entretiens  Diversité des types de structure  Offre majoritaire : repas type ouvrier  Recours aux productions locales limitées aux Toques d’Auvergne et à la ferme-auberge  Intérêt de la majorité des autres restaurants pour valoriser les fournisseurs locaux et mieux connaître les offres des producteurs locaux  Professionnels motivés par leur métier dont plusieurs motivées par la dimension éducative et d’ouverture de leur travail
    14. 14. La problématique spécifique des tables d’hôtes: → nouvelle réglementation exigeant formation et licence (boissons) pour offrir tables d’hôtes (coût élevé pour prestataires 7-800 €) => les chambres d’hôtes ne proposent plus ce service de repas chez les hôtes, pourtant très apprécié → recours aux produits locaux ou faits maison pour les petits-déjeuners ou paniers pique-nique
    15. 15. Atouts et freins pour la restauration commerciale / utilisation production locale Atouts : → Des personnalités intéressées pour valoriser la production locale et faire découvrir de la bonne cuisine  → Des repas organisés autour de menu du jour, qui peuvent se saisir d’opportunités Freins : → Peur des aspects réglementaires pour les chambres d’hôtes ayant amené la fin des tables d’hôtes → Les pratiques habituels des restaurateurs (recherche de morceaux homogènes, capacité à s’adapter à la demande de passage,…) 
    16. 16. La Production agricole
    17. 17. Une agriculture locale de filière classique : - Axée sur la production à partir d’herbe de broutards à envoyer à l’export (Italie ou Espagne pour engraissement) par manque de production ensilage - Production laitière avec forte utilisation ensilage + concentrés extérieurs aux exploitations (manque de céréales) Une agriculture marquée par la diversification: - Une vingtaine de fermes organisées autour de la vente directe - De nombreux outils de transformation
    18. 18. Atouts et freins de la production locale Atouts : → Un grand nombre d’acteurs / une belle diversité de production → Des jeunes qui s’installent (hors cadre ou en  s’associant aux parents) → Un développement des productions en agriculture biologique → Un redémarrage de la production de fruits → Des personnalités dynamiques et ouvertes aux démarches collectives parmi les producteurs en vente directe Freins : → Des producteurs qui ont déjà organisés leur marché pour pouvoir tout écouler en direct → Une production peu organisée pour fournir la restauration collective ou commerciale 
    19. 19. Des Artisans et Revendeurs qui couvrent bien l’ensemble des besoins alimentaires Mais qui valorisent peu la production agricole de proximité
    20. 20.  Un réseau de boulangeries couvrant le territoire avec ponctuellement démarche de qualité :  pain du Livradois  farine issu du Moulin du Graveyroux  pain bio sur le marché  pain Lemaire et au levain  Primeurs Dont tournée en camion qui alimente marché comme restaurants et restauration collective
    21. 21.   Variété dans offre de boucherie transformation de bêtes achetées sur pied    morceaux à découper (origine régionale) ateliers de découpe chez 2 producteurs distribution de caissette en traditionnel  Fromagers / crèmerie   2 fromagers sur Courpière mais peu de fromages du territoire de proximité Offre complémentaire sur le marché du mardi avec producteurs en directs
    22. 22.  GMS / épicerie   Intermarché peu intéressé par produits de proximité (sauf fromages et yaourts régionaux) À noter politique intéressante nouveau Proxi sur Vollore avec viandes sous vide et fromages locaux Accessibilité des produits biologiques  AMAP BIO regroupant 10 producteurs / 70 familles (touchant environ 3% de la population)  Crémerie Guilly propose une gamme bio épicerie et frais
    23. 23. En conclusion :  Grande diversité artisans  Marché du mardi : une dizaine de producteurs  Offre globale de l’AMAP: uniquement en bio + système limité aux familles prêtes à s’engager  Sinon offre en produits locaux très peu lisibles ou invisibles dans la plupart des magasins (sauf Proxi Vollore et Crèmerie Courpière)
    24. 24. Transformateurs et intermédiaires de proximité, quelques acteurs importants dans la valorisation des potentiels du territoire Laiterie Gourmy Abattoir d’Ambert Découpe + AB Moulin de Graveyroux (Saint-Dier) Primeur Charlat (Tours/Meymont)
    25. 25. La dimension éducative de l’alimentation est déjà bien prise en compte par certaines structures clé du territoire
    26. 26. Rôle clé de La Catiche service EEDD de la CCPC / enfants : • séjour au lac d’Aubusson • «classes citoyennes » • projet pilote / limitation gaspillage alimentaire au collège Rôle précurseur d’Hélène Germain expérience Augerolles / introduction produits bio en primaire Ateliers cuisine CCAS avec public en situation de précarité Enormes atouts / dimension éducative sur alimentation : → À disposition une structure EEDD spécialisée → Des expériences sur le territoire depuis plus de 10 ans
    27. 27. Deuxième partie : Un territoire riche en dispositifs permettant des interventions sur la production agricole ou l’alimentation En lien avec l’agriculture  Le PNR Livradois-Forez  Le réseau Installation Foncier  Le Contrat Agriculture Durable avec le CG63  Dispositifs / Bois et Friches
    28. 28. En lien avec l’alimentation   -   La politique de Développement Durable de la CCPC (PADD) Compétences leviers / alimentation de la CCPC: Enseignement public scolaire Petite Enfance-Enfance-Jeunesse (convention avec AIA) Déchets Un service spécifique EEDD : La Catiche Le nouveau Contrat Local de Santé
    29. 29. Des dispositifs plus globaux :  Le Programme National de l’Alimentation, et sa déclinaison régionale avec : - Un fruit pour la récré - Charte Plaisir à la cantine - Formation intervenant « Classes du goût »  Agrilocal 63 Outil de rapprochement production locale – restauration animé par le service agricole du Conseil général du Puy-de-Dôme - site internet - accompagnement / adéquation offres et besoins
    30. 30. Troisième partie : Des pistes pour le territoire de la C.C. du pays de Courpière pour avancer vers un système alimentaire plus durable 1. Communication 2. Organisation 3. Mobilisation humaine
    31. 31. 1. Donner une visibilité globale à des projets et actions déjà mis en œuvre
    32. 32. 1.1. Consolider l’offre globale d’animation disponible sur le thème de l’alimentation sur la CCPC, en particulier à destination du public jeune Recenser ce qui existe déjà : « Classes citoyennes » /Visites de ferme / Ateliers cuisine / Séjour d’été EEDD … Limitation du gaspillage Interventions dans les écoles A partir du potentiel, Construire un projet pédagogique « de la terre à l’assiette » à proposer à l’ensemble des enfants
    33. 33. 1.2. Coordonner et étoffer les événements contribuant à la sensibilisation des consommateurs / alimentation - - Construire avec les associations concernées une offre globale favorisant l’appropriation d’une démarche alimentaire plus durable, à partir de ce qui se fait déjà sur le territoire et en étoffant : Visite de fermes, rencontre aves des artisans, ateliers cuisine… Atelier pain avec four itinérant ou four de village Soirée ciné-débat (type AlimenTERRE), conférencedébat, en faisant appel au potentiel de mobilisation de l’AMAP Activité sur l’alimentation dans cadre événements locaux Sensibilisation des jardiniers / réduction pesticides Mobilisation collective pour la reprise de Pollen en 2015 ou la mise en place d’un nouvel événement fort / alimentation => communiquer largement sur cette offre
    34. 34. 1.3. Faire connaître l’étendu de la mobilisation de la CCPC sur le thème de l’alimentation durable Concevoir un outil de communication permettant de faire connaître la globalité de la démarche de la CCPC : - aux habitants du territoires, pour une mobilisation plus large - à l’extérieur du territoire, à titre d’exemplarité
    35. 35. 2 Se donner des outils simples pour faciliter l’accès aux produits locaux et suivre l’évolution de la consommation
    36. 36. 2.1. Faire évoluer le service de restauration scolaire intercommunal Etudier l’évolution du restaurant de Courpière en cuisine centrale / St-Flour l’étang et Vollore-ville (en conservant une cuisinière au service). pour faciliter l’introduction de produits locaux. => Réflexion déjà en cours au niveau de la CCPC Mette en place un outil de suivi des achats par fournisseurs, en produits locaux et en produits bio, de manière à pouvoir mesurer l’évolution de l’introduction de ces éléments => voir auprès d’autres C.C. avec la même compétence pour mutualiser ce genre d’outils (type tableaux de bord)
    37. 37. 2.2. Elaborer des listes exhaustives Pour rendre plus accessible l’offre locale : - Elaborer un répertoire des producteurs ou artisans prêts à fournir en direct ou à travers un autre acteur local indiquant les produits et conditions d’achat et de livraison - Format papier et internet, avec actualisation => Valoriser les compétences de l’Office de Tourisme pour communiquer
    38. 38. Pour suivre l’évolution des intermédiaires : Prévoir une veille sur fonctionnement des structures artisanales et entreprises du secteur alimentaire de proximité (départ en retraite, évolution des situations,…) => Comme avec la foncière, travailler en partenariat avec le PNR Livradois-Forez et les autres acteurs concernés pour faciliter les reprises et le maintien d’activités
    39. 39. 2.3. Valoriser l’utilisation des produits locaux => Voir évolution de la marque Saveur du Livradois => Trouver des signes complémentaires de reconnaissance pour valoriser les produits locaux : - dans les menus des restaurants - chez les commerçants avec les acteurs intéressés (fonction règles de la DGCCRF) voir expérience CC / marque « Préférez local, on y gagne tous! »
    40. 40. 3 Construire une dynamique collective pour une mobilisation générale sur le rapprochement production – consommation à l’échelle du territoire
    41. 41. 3.1. Faciliter la rencontre des professionnels Pour rendre plus accessible l’offre locale : - réunions entre producteurs et acheteurs potentiels pour découvrir les produits et les pratiques Pour avancer sur l’appropriation des démarches durables - Proposer des visites de ferme en particulier en agriculture biologique à destination des professionnels (gestionnaires, cuisiniers, artisans,…) pour mieux faire partager les enjeux autour de l’AB => Action de développement à mettre en place avec les professionnels sous la coordination de la CCPC
    42. 42. 3.2. Recenser les besoins en produits et possibilité de mutualisation entre les services de restauration => Réunions d’échanges pour mutualiser les pratiques et besoins sur l’introduction de produits locaux et/ou produits biologiques => Analyse de la mutualisation possibles des approvisionnements (en particulier / viande avec valorisation de carcasse entière, soit environ 350 kg de viande) => Ces actions démarrent dans le cadre d’agrilocal 63 => Mutualisation sur l’éducation des jeunes convives : - sur dispositifs du type « Un fruit pour la récré » - sur les interventions animations de la Catiche
    43. 43. 3.3. Contribuer par la formation à la mobilisation des acteurs Pour le personnel des restaurants scolaires de la CCPC => Mise en place de formations pratiques motivantes pour l’utilisation des produits bio et/ou locaux (visite de ferme, dégustation, …) Avec les propriétaires de chambres d’hôtes Envisager une coordination / formation nécessaire pour offrir de nouveau le service table d’hôtes => À voir avec l’Office de Tourisme
    44. 44. 3.4. Etudier avec les producteurs locaux la création d’un système de vente collectif Etudier la faisabilité de la mise en place d’un magasin de producteurs locaux sur la CC de Courpière . . Envisager point de vente fixe ou ambulant => appui technique d’une stagiaire en mission à la CCPC de mars à juin 2013 Etudier la création d’une logistique collective pour l’approvisionnement de la restauration (en lien avec projet magasin et agrilocal63)
    45. 45. 3.5. Mobiliser les acteurs locaux pour les actions de sensibilisation - Constituer un groupe motivé d’artisans et agriculteurs - Mise en place d’ateliers cuisine: . CCAS de Courpière . des Toques d’Auvergne du territoire . Autres acteurs sur alimentation durable - Développement activités avec les associations locales
    46. 46. En conclusion  Signature d’une charte pour formaliser un engagement sur certaines pistes, pour une alimentation plus durable sur le territoire  Identification d’une mission Alimentation Durable au sein de la C.C. du Pays de Courpière pour coordonner les actions et animer un espace de concertation entre les élus et les acteurs du territoire concernés par les démarches collectives
    47. 47. Diagnostic de Territoire Alimentation Durable Réalisé par Céline Porcheron A.N.I.S. étoilé Maison des Paysans Marmilhat 63370 Lempdes 04 73 14 14 13 / 06 72 66 11 22 Avec le financement du Conseil Régional d’Auvergne, de la DRAAF et DREAL Auvergne et du CG63

    ×