Matinale rse altamiremfqm2015toolight

2 537 vues

Publié le

Matinale Altamire au MFQM Pays de La Loire: La RSE pour donner plus de sens au travail et innover.
Echanges autour des points clés pour structurer et valoriser les démarches RSE et un atelier participatif autour du Référentiel RSE de la Région Pays de La Loire

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 537
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
49
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Matinale rse altamiremfqm2015toolight

  1. 1. 27/03/201512/07/13 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE)
  2. 2. 27/03/2015 Qui est ?  Création en 2000 sur Paris, 2002 Angers, 2004 développement durable  Etudes marketing et conseil en développement responsable  Conseil, Etude/Enquêtes, Accompagnement, Formation  Apporter un autre regard pour concilier enjeux économiques, écologiques et sociaux  Clients : collectivités, institutionnels, PME…  Réseau de partenaires : consultants et cabinets de conseil. Altamire©
  3. 3. 27/03/2015 http://www.scoop.it/u/florence-brunet-chauveau Altamire©
  4. 4. 27/03/2015* Source : Observatoire des Enjeux de la RSE – Mars 2015 / Institut de la RSE « L’enjeu sociétal est la nouvelle frontière du management »* L’Observatoire des Enjeux RSE –Mars 2015
  5. 5. 27/03/2015Page 5 27/03/2015 Les initiatives en Pays de La Loire 17/11/2009 Altamire© Plus de 200entreprises engagées dans une démarche de responsabilité sociétale (RSE)
  6. 6. 27/03/2015 Crises … Mutations… Les repères changent …  Les collaborateurs changent : après Y, la génération Z arrive …  Les déchets deviennent des ressources (économie circulaire)  De la production délocalisée à la production locale (imprimante 3D)  Tous banquiers … crowfunding  Du jetable au réparable (éco-fonctionnalité, Fablab)  Du peu mesuré au tout mesurable (objets connectés)  Du tout boulot à l’articulation vie professionnelle / vie privée  Du fast au slow  Du je « fais tout tout seul » au collaboratif et coworking  Du simple au complexe  … Altamire©
  7. 7. 27/03/2015 Des engagements multiples  Pour des raisons d’engagements humains :  ESS, CJD… (ex : Patagonia)…  Pour des raisons économiques et financières : • Nouveaux marchés : green business • Anticipation et management des risques (assurances, banques…) • Forte dépendance (ex : énergies, matières premières…) • Valorisation de l’ensemble du capital de l’entreprise  Pour innover et anticiper les attentes des parties prenantes : • Clients, actionnaires… • Salariés (et futurs)…  Pour des raisons d’images et de raisons :
  8. 8. 27/03/2015 Les différents niveaux d’intégration du développement durable dans les entreprises Source : Florence Brunet-Chauveau -2009 8 Altamire©
  9. 9. 27/03/2015 Où se situe la valeur de mon organisation ? Source : Goodwill Management
  10. 10. 27/03/2015 (Re)donner du sens à son organisation, et travailler en intelligence collective • Donner un espace à la créativité dans l’entreprise : • Co-construire , • Groupe de travail transversal, • Design Thinking, • World café… • Nouveau modèle de management : • Management de proximité • Entreprise libérée … • Nouveau modèle économique : • Economie circulaire • Eco-fonctionnalité • Innovation par les services (usages; méthode blueprint …) Altamire©
  11. 11. 27/03/2015 Les opportunités de nouveaux marchés 11  La réparation et le recyclage  Les Makers (Fablab)  L’économie circulaire (ex : Interface)  L’économie de la valorisation des ressources naturelles et de la réparation de la Planète  Algopack  Ajelis  Le retour en force du local et participatif  Made in France  Financement : My New Startup, Blue Bees…  L’Economie social et solidaire (ESS)  L’éco-fonctionnalité  … Altamire©
  12. 12. 27/03/2015 Les 3 principes forts de la RSE Démarche de progrès Dialogue constructif avec les acteurs clés Identifier et hiérarchiser les enjeux 12 Altamire©
  13. 13. 27/03/2015 Un dialogue constructif avec ses acteurs clés  Pas que écoute (dans le sens baromètre) : • Les enquêtes de satisfaction sont importantes mais pas suffisantes; • Source d’innovation : innovation par les services en observant les usages (centré clients – usagers)  Enclencher une relation de partenariat avec ses : • Clients… deviennent des prescripteurs • Fournisseurs … deviennent des partenaires • Partenaires … deviennent des influenceurs • Salariés … deviennent des innovateurs, des intrapreneurs • …. Page 13 1 Altamire©
  14. 14. 27/03/2015 Les 7 principes pour un dialogue constructif avec les parties prenantes Altamire© 14 http://www.comite21.org/docs/dialogue-pp/guide-methodologique-pour-un-dialogue-constructif-avec-les-parties-prenantes-%281%29.pdf 1
  15. 15. 27/03/2015 Le management des enjeux : analyse de la matérialité Altamire© * Source : Observatoire des Enjeux de la RSE – Mars 2015 / Institut de la RSE Cf : Fiche Repères du Comité 21 2  Appréciation précise des enjeux dans le contexte de l’activité  Réflexion objective et prospective Identifier, prioriser, évaluer
  16. 16. 27/03/2015 Une démarche de progrès Altamire© 3 Plan d’actions co-construit et partagé ---------------------- Dialogue avec les parties prenantes --------------------- Enjeux Diagnostic Evaluation Labellisation Source : Florence Brunet-Chauveau
  17. 17. 27/03/2015 Les démarches pour structurer une stratégie RSE Page 17 Démarches globales RSE • ISO 26000 • Compaq Global • Performance Globale • … Démarches sectorielles • ISO 26000 métier • Plante Bleue dans l’horticulture • 3D dans l’agro- alimentaire • Delphis pour les bailleurs sociaux • … Démarches thématiques • Label diversité • Label égalité • Bilan Carbone • Eco-conception • Cradle to cradle • Biodiversité • Label Origine France • … Page 17 + Les référentiels maison Altamire©
  18. 18. 27/03/2015 Quelques démarches globales RSE  La Global Reporting Initiative (GRI) initiée en 1997 par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement donnant des éléments de méthodes pour réaliser un rapport de développement durable.  https://www.globalreporting.org/resourcelibrary/French-G3-Reporting-Guidelines.pdf  Le Global Compact qui a été lancé en 1999 sous l’impulsion de M. Kofi ANNAN. Cette démarche vise à proposer aux entreprises d’adhérer à dix grands principes dans les domaines des droits de la personne, du travail et de l’environnement.  http://www.pactemondial.org/  La méthodologie Performance globale du CJD  http://www.jeunesdirigeants.fr/portals/0/CJD_PlaquettePG.pdf  La norme ISO 26000 sur la responsabilité sociétale des organisations (1er nov. 2010). Elle précise l’intégration des normes de responsabilité sociétale, de gouvernance et d’éthique d’une manière plus élargie. Il ne s’agit pas d’une norme certifiable mais d’un guide de lignes directrices proposé aux entreprises et organisations.  http://www.iso.org/iso/fr/home/standards/iso26000.htm Page 18 Altamire©
  19. 19. 27/03/2015 Quelques outils d’auto-diagnostic RSE  Le diagnostic flash Lucie :  http://www.labellucie.com/telechargements/163-auto-evaluation-lucie  Le Global Performance System (GPS) du CJD :  http://gps.cjd.net/  Le Diag 26000 de Centrale Ethique :  http://diag26000.eu  Le Diagnostic social d’Entrepreneurs d’Avenir :  http://www.entrepreneursdavenir.com/pea/questionnaire_innovsociale  Le référentiel régional sur la RSE http://www.paysdelaloire-rse.fr/ Page 19Page 19 Altamire©
  20. 20. 27/03/2015 Le référentiel RSE des Pays de La Loire  Co-construit :  plus de 200 acteurs du développement économique du territoire au travers de 4 réunions de travail entre juin 2012 et février 2013.  Basé sur ISO 26000 (LUCIE)  5 thématiques de la RSE  2 niveaux :  Prioritaires  Avancées  Un auto-diagnostic, un plan d’actions, une base d’indicateurs 20 Altamire©
  21. 21. 27/03/2015 Les 15 principes d’actions prioritaires du référentiel régional RSE 21 SOCIAL •Favoriser le bien-être et la qualité de vie au travail •Développer les compétences de tous les salariés •Promouvoir la diversité et l’égalité des chances ENVIRONNEMENTAL •Maîtriser les consommations d’énergie, d’eau et de matières premières •Réduire les émissions dans l’air, les sols et l’eau •Favoriser la réduction et la valorisation des déchets ECONOMIQUE •Garantir la performance économique et la pérennité de l’entreprise •Respecter les intérêts des clients et des consommateurs •Etablir des relations durables avec les sous-traitants et les fournisseurs et respecter leurs intérêts TERRITORIAL •Contribuer au développement économique et social des territoires des Pays de la Loire (extra-activité) •Privilégier les achats auprès de fournisseurs locaux •Agir sur les freins à l’insertion et favoriser l’emploi GOUVERNANCE •S’inscrire dans une démarche d’amélioration continue et d’innovation pour la RSE • Rendre des comptes de manière transparente sur les objectifs, pratiques et résultats en matière de RSE •Développer un dialogue social avec les salariés et leurs représentants sur la mise en œuvre d’une démarche RSE Altamire©
  22. 22. 27/03/2015Altamire© Les 25 principes d’actions avancées du référentiel régional RSE
  23. 23. 27/03/2015 Un auto-diagnostic  Un fichier Excel disponible en ligne permettant par thématiques, de s’auto-évaluer  L’idéal est de le réaliser au sein d’un petit groupe transversal et d’échanger ses points de vue Altamire©
  24. 24. 27/03/2015 Le résultat de l’auto-diagnostic Altamire©
  25. 25. 27/03/2015 A co-construire… Altamire© 25
  26. 26. 27/03/2015 Un plan d’actions : QQOQCP Altamire© Objectif Indicateurs Calendrier EtatPP Pilote interne
  27. 27. 27/03/2015 Des indicateurs… indicatifs Altamire©
  28. 28. 27/03/2015 Des indicateurs … indicatifs Altamire©
  29. 29. 27/03/2015 Des indicateurs … indicatifs Altamire©
  30. 30. 27/03/2015 Des indicateurs … indicatifs Altamire©
  31. 31. 27/03/2015 Des indicateurs … indicatifs Altamire©
  32. 32. 27/03/2015 Benchmark par le Label LUCIE Altamire©
  33. 33. 27/03/2015 Les labellisations « compatibles » ISO 26000 Evaluer ses résultats et communiquer S’engager et communiquer Débuter • AFAQ 26000/Vigéo/EFQM… • Grands comptes-PME • Sectoriel • Label LUCIE • TPE-PME • Référentiel RSE Régional • Tous organismes Altamire© Source :Florence Brunet-Chauveau
  34. 34. 27/03/2015 « La difficulté n'est pas de comprendre les idées nouvelles mais d'échapper aux idées anciennes. » John Maynard Keynes 34 Florence Brunet-Chauveau fbrunet@altamire.com 06 98 02 29 04 / 02 41 20 30 86 www.altamire.com

×